Vous êtes sur la page 1sur 32

Cabinet BMDA

ETUDE DE MARCHE

Le marché des pneumatiques en Tunisie

préparé par :

Cabinet BMDA

préparé pour :

....................................................................

Mai 2011

Le marché des pneus en Tunisie 1 Edité le 07/05/2011


Cabinet BMDA

TABLE DES MATIÈRES

INTRODUCTION ............................................................................................... 3

1 L’ENVIRONNEMENT ............................................................................... 4

1.1 Données générales sur la Tunisie ............................................................ 4


1.2 Données économiques ........................................................................... 7

2 LE MARCHE MONDIAL DES PNEUS ....................................................... 11

2.1 Un marché porteur .............................................................................. 11


2.2 Les principaux leaders ......................................................................... 11
2.3 Secteur fortement concentré ................................................................ 13
2.4 L’innovation au centre des intérêts ........................................................ 13
2.5 Un marché en mutation ....................................................................... 14

3 LE MARCHE DES PNEUS EN TUNISIE .................................................... 15

3.1 Le secteur de l’automobile .................................................................... 15


3.3 Echanges extérieures des pneumatiques ................................................ 24
3.4 Tendances Globales et marché parallèle ................................................. 29
3.5 Pneumatiques : Fabricants ................................................................... 30
3.6 Pneumatiques : Commerce de Gros ....................................................... 31

CONCLUSION ................................................................................................. 32

Le marché des pneus en Tunisie 2 Edité le 07/05/2011


Cabinet BMDA

INTRODUCTION
La production de pneumatique a vu le jour en 1890 et a été créée l’entreprise Dunlop. C’est à cette
date que va débuter la concurrence sur ce marché avec l’apparition de Michelin et de Goodyear
quelques années après.

En Tunisie, le marché de pneumatiques connait une forte progression provenant essentiellement de


l’accroissement du parc véhicule.

Le marché des pneus en Tunisie 3 Edité le 07/05/2011


Cabinet BMDA

1 L’ENVIRONNEMENT

1.1 Données générales sur la Tunisie

La Tunisie (‫ )ﺗوﻧس‬est un pays d'Afrique du Nord appartenant au Maghreb d’une superficie de


162 155 Km². Elle est bordée au nord et à l'est par la mer Méditerranée. Sa frontière ouest s’ouvre
sur l’Algérie (965 km) et sa frontière sud-est sur la Libye (459 km). Son nom est dérivé de celui de
sa capitale, Tunis, située dans le nord du pays.

Près de 40% de la superficie du territoire est occupée par le désert du Sahara, le reste étant
constitué de terres très fertiles, berceau de la civilisation carthaginoise qui atteignit son apogée au
e
III siècle av. J.-C., avant de devenir le « grenier à blé » de l'Empire romain.

De part sa situation géographique privilégiée et son histoire plurimillénaire, la Tunisie fut tout au
long de son passé une terre de brassage de civilisations et de cultures, tant de peuples, de
croyances, de langues et de modes de vie s’y sont succédés ou s’y sont croisés.

En effet, sa situation en tant que carrefour entre les bassins oriental et occidental de la
méditerranée, le maghreb et le machrek, a fait la richesse de l’histoire de ce pays.

Jusqu’à l’indépendance de la Tunisie en 1956, passant par les Berbères, les Carthaginois, les
romains, les musulmans (Aghlabides, Fatimides, Almohades, Hafsides, ottomans, husseinites) et
les français, la Tunisie s’est forgé une histoire et a légué un héritage inestimable à ses hommes. La
Tunisie est la plus ancienne entité politique du Maghreb Ouvert sur le monde méditerranéen. C’est
également le premier pays du Maghreb à avoir été arabisé

Dès son indépendance, le 20 mars 1956, et jusqu'à la proclamation de la république, le 25 juillet


1957, le pays porte l'appellation officielle de Royaume de Tunisie. Pendant cette période, la
Tunisie vit sous le règne de Lamine Bey, seul souverain tunisien à porter le titre de roi.

Depuis 1957, la Tunisie est une république présidentielle intégrée aux principales instances de la
communauté internationale. Elle fait également partie de la Ligue arabe, de l'Union africaine et de
la Communauté des États sahélo-sahariens.

En étant le premier pays d’Afrique du Nord dont la population soit descendue dans la rue contre le
pouvoir en place, la Tunisie a subitement accaparé l’attention de l’opinion internationale. Avec le
renversement du régime du président Zine el-Abidine Ben Ali, en place depuis 23 ans, elle a été à
l’origine d’une vague de soulèvements populaires qui a déferlé sur d’autres pays de la région
Moyen-Orient et Afrique du Nord (MENA). Moment historique, la révolution du Jasmin a aussi
marqué un tournant pour les Tunisiens : après avoir vu leur appel au changement aboutir, ils
s’emploient désormais à assurer une transition pacifique et démocratique. Parmi les mesures
concrètes engagées à l’appui de cette transition figure l’établissement d’objectifs visant à assurer le
principe de transparence dans la gestion des droits humains, ainsi que la liberté d’expression et
d’information.

Avant janvier 2011, la Tunisie était connue pour ses avancées en matière de développement, de
bonnes conditions sociales (parmi les meilleures dans la région MENA), et une forme de société
caractérisée par des conventions moins strictes qu’ailleurs, une importante classe moyenne et une
situation d’égalité entre les sexes. Mais en dépit de ces progrès apparents, les Tunisiens vivaient
sous le poids d’un système politique étouffant. Et si des avancées avaient certes été faites au cours
des 20 dernières années en matière de croissance équitable et de réduction de la pauvreté, le pays

Le marché des pneus en Tunisie 4 Edité le 07/05/2011


Cabinet BMDA

n’avait pas su répondre au problème persistant posé par son fort taux de chômage (13,3 %
en 2009), ni à un malaise croissant sur le plan politique. C’est sur les jeunes et les diplômés que le
fardeau du chômage pesait surtout, avec un taux culminant à 30 % dans le groupe des 20 à 24 ans,
et à 25 % chez les titulaires d’un diplôme universitaire. Trois séries de facteurs ont contribué à la
montée du chômage : le gonflement de l’offre de main-d’œuvre liée à l’afflux de jeunes fraîchement
issus de l’université, le fait que les secteurs économiques établis (agriculture, textile et vêtements,
industrie automobile) sont principalement demandeurs de main-d’œuvre peu qualifiée, et
l’insuffisance de secteurs d’activité économique à forte composante de savoir.

a) Population

Indicateurs Valeur
Estimation de la population au 01 juillet 2010 en millier 10 549
Croissance annuelle de la population en pourcentage 1,2 %
Population urbaine (% de la population totale) 66,9 %
Population rurale (% de la population totale) 33,1 %
Densité de population (habitants / km²) 66
Espérance de vie à la naissance 74,5 ans
Taux de mortalité infantile pour 1000 naissances 17,8
Nombre de ménages (en milliers) en 2009 2474,6
Nombre moyen de personnes par ménage 4,21
Dépenses annuelles moyennes par personne en 2005 1 820 TND
Taux d’accroissement de la dépense annuelle par personne (au prix courant) 6,5 %

b) Langues

La langue officielle est l’arabe mais la majorité des tunisiens parle le français, employé comme
langue commerciale et en partie pour des textes administratifs.

c) Décalages horaires

GMT+1 en hiver
GMT+2 en été

Heure d’été de mars à


octobre.

Le marché des pneus en Tunisie 5 Edité le 07/05/2011


Cabinet BMDA

d) Climat et végétation

- Climat méditerranéen au Nord et sur le cote Est, semi-aride à l'intérieur et Saharien au Sud.
- Les températures moyennes varient entre 11.4°C (Décembre) et 29.3°C (Juillet).
- Les précipitations sont irrégulières et concentrées lors de la saison froide (3/4 du Total
annuel) : Nord 800 mm, Sud 50 à 150 mm.
- Couverture forestière dans le Nord, prédominance des plantations d'oliviers au centre et au
Sahel, palmiers dattiers dans le sud.
- Les principaux cours d'eau : Oued Medjerda et Oued Méliane.

L'hiver est frais et pluvieux tandis que l'été est très chaud surtout dans le Sud du pays.

e) Horaire de travail

Une semaine de 6 jours avec le dimanche comme jour de repos officiel. L'administration et
certaines entreprises du secteur public chôment les après midi du vendredi et du samedi. Les
institutions financières et quelques sociétés de services pratiquent la semaine de 5 jours. Durant
l'été (juillet et août) et le mois de Ramadan, le système de la séance unique est appliqué.

f) Organisation administrative du pays (Avant le 14/01/2011)

Le pays est subdivisé en 24 gouvernorats. Le gouvernorat constitue l'unité administrative la plus


grande. Chaque gouvernorat est subdivisé en délégations lesquelles sont divisées en secteurs ,
dénommé aussi " Imada " qui représente l'entité administrative la plus petite , en moyenne on
dénombre 8 secteurs par délégation.

Le pays est composé de 264 délégations, lesquelles sont subdivisées en 2073 secteurs. Les
gouverneurs, les délégués et les « omdas » qui sont respectivement les premiers responsables
régionaux au niveau des gouvernorats, des délégations et des secteurs sont désignés comme

Le marché des pneus en Tunisie 6 Edité le 07/05/2011


Cabinet BMDA

fonctionnaires de l'Etat. Les présidents des municipalités et les membres du conseil municipal sont
élus .Les élections municipales se font tous les cinq ans.

g) Monnaie de la Tunisie

L'unité monétaire tunisienne est le DINAR, divisée en mille millimes. Le taux de change est publié
tous les jours par la Banque Centrale. Les cartes de crédit internationales sont acceptées dans la
plupart des hôtels et des centres touristiques et commerciaux. Des distributeurs de billets sont
disponibles dans toutes les villes.

1.2 Données économiques

L’économie de la Tunisie est inscrite dans un processus de réformes économiques et de


libéralisation depuis 1986 après trois décennies de dirigisme et de participations de l’État à
er
l’économie. Avec, à partir du 1 janvier 2008, l’ouverture à la concurrence mondiale par l’entrée en
vigueur de l’accord de libre-échange conclu avec l’Union européenne en 1995, l’économie
tunisienne fait face à des défis de mise à niveau de pans entiers de son économie tout en
bénéficiant d’une croissance économique annuelle soutenue de l’ordre de 5 % par an depuis une
dizaine d’années.
L’économie de la Tunisie est historiquement liée à l’agriculture (blé, olives, dattes, agrumes et
produits de la mer), aux mines et à l’énergie (grand producteur de phosphates et dans une moindre
mesure d’hydrocarbures), au tourisme (6,5 millions de touristes en 2006) et aux industries
manufacturières (textiles, agroalimentaire et électro-mécaniques) dans une perspective extravertie
(grand nombre d’entreprises industrielles totalement ou partiellement exportatrices). Ainsi, son
économie diversifiée la distingue de celle de la plupart des États des régions africaine, nord-
africaine et moyen-orientale. Par rapport aux autres pays du Maghreb (Algérie et Maroc), elle se
3,4
hisse à la deuxième place pour le revenu par habitant et deuxième pour le niveau de
5
développement derrière la Libye . De plus, la Tunisie est, au même titre que le Maroc, l’un des
seuls pays de la région à être entré dans la catégorie des « pays à revenus moyens ».
L’économie tunisienne, qui bénéficie désormais d’un degré d’insertion dans les échanges mondiaux
6
parmi les plus élevés du monde , est distinguée au Forum économique mondial sur l’Afrique, tenu
re
du 13 au 15 juin 2007, comme la 1 économie la plus compétitive d’Afrique, devançant l’Afrique du
e
Sud, et la 29 sur 128 au niveau mondial

Lorsque le soulèvement populaire a débuté, en janvier 2011, l’économie tunisienne était assez
solide : son taux de croissance réelle avait atteint 3,8 % en 2010, dans le même temps où le déficit
budgétaire tombait à 1,3 % et la dette publique à 40 % du PIB. Mais la révolution ainsi que la crise
qui a éclaté chez son voisin libyen ont porté atteinte aux perspectives économiques de la Tunisie,
surtout dans le domaine du tourisme et pour l’investissement direct étranger. Alors qu’il était
jusqu’ici censé augmenter, son PIB est désormais projeté à la baisse, ce qui devrait entraîner une
poussée notable du taux de chômage. Mais en dépit de ces difficultés sur le court terme, les
perspectives économiques de la Tunisie restent positives. Le rythme de la croissance devrait
augmenter dans les deux années qui viennent, à mesure que l’Union européenne, principal
partenaire commercial du pays, se relève de la crise financière de 2008. D’autres facteurs devraient
jouer dans le sens de la croissance, notamment la reprise des exportations, le coup de pouce
donné par un volet majeur d’investissements publics, ainsi que le programme de réformes engagé
par le gouvernement intérimaire.

Celui-ci a annoncé un programme de relance de 1,5 milliard de dollars, ainsi qu’un plan d’urgence
économique et social. Ce plan prévoit une série de 17 mesures principales couvrant des aspects
tels que la sécurité, l’emploi, l’appui au secteur privé et sa croissance, le développement régional,
et des mesures sociales ciblant les familles les plus nécessiteuses et les émigrés tunisiens de
retour de Libye.

Le marché des pneus en Tunisie 7 Edité le 07/05/2011


Cabinet BMDA

a) Structure économique

En 2009, le produit intérieur brut (PIB) de la Tunisie atteint 48,972 milliards de dinars soit une
43
hausse de 3 % par rapport à 2008 . En 1960, celui-ci ne se montait qu’à 847 millions de
dollars, passant à 1,581 milliard en 1970, 8,634 milliards en 1980, 12,875 milliards en 1990 et
21,254 milliards en 1999. Quant à la population active, elle atteint 3,593 millions de personnes
mais la population active occupée totalise 3,085 millions de personnes, dont près de 30 % de
femmes, ce qui représente tout de même plus du double du niveau de 1980. D’après les
données officielles, la répartition par secteur économique se fait de la façon suivante :

Structure économique par secteur


Secteur de l’économie PIB (millions de dinars) Part dans le PIB
Agriculture et pêche 4 885,5 8,2 %
Industries non manufacturières 6 965,5 11,7 %
Industries manufacturières 9 937,5 16,6 %
Activités de Services 23 918,9 40,1 %
Autres activités non marchandes 13 937,1 23,4 %

Totaux 59 644,5 100 %

b) Indicateurs économiques

Indicateurs 2008 2009


Produit Intérieur Brut (millions de TND) 52 129 59 645

(millions de USD)(*) 36 026 44 019

Taux de croissance du PIB (prix constants, %) 5,1 3,1


PIB par habitant (TND) 5 046 6 035
(USD)(*) 3 487 4 183
Taux d'inflation (prix à la consommation, %) 5,0 3,5
Taux de chômage (en %) 14,0 13,3
Dette extérieure (millions de TND) 22 570 24 394
(millions de USD)(*) 15 599 16 860
Taux de change annuel moyen pour 1 USD (2) 1,4375 1,23

- Population active : 3,7 millions de personnes


- Taux d’alphabétisation à l’âge adulte : 80 % (Rapport 2010 du PNUD)
- Indice de développement humain : 0, 683 - 81ème rang (Rapport 2009 du PNUD, chiffre
2008)
- Indice de pauvreté : 0,010 (PNUD, chiffre 2008)
- Taux d’inflation : 3,4%
- Solde budgétaire : 2,5 %
- Dette publique : 39,8% du PIB
- Déficit commercial : 10,3% du PIB
- Dette extérieure : 36,9% du PIB
- Principaux clients : France (1er rang), Italie, Allemagne, Inde, Suisse
- Principaux fournisseurs : France (1er rang, 18,9%), Italie, Russie, Etats-Unis
- Population active occupée par secteur : Agriculture : 17,7%, Industrie : 33%, Services :
49,3% (Source : Institut national de la statistique tunisien, chiffres 2009)

Le marché des pneus en Tunisie 8 Edité le 07/05/2011


Cabinet BMDA

c) Le commerce extérieur

Le principal partenaire économique de la Tunisie est l’Union européenne avec 64,3 % du total des
importations et 76,9 % du total des exportations en 2006 : la France est le premier exportateur vers
la Tunisie avec 22,8 % de parts de marché, devant l’Italie (18,7 %) et l’Allemagne (7,9 %), et reçoit
32,3 % des exportations réalisées par la Tunisie qui occupe une position remarquable dans le
e e
commerce extérieur français en étant son 21 client et son 23 fournisseur. En février 2008, les
responsables patronaux français et tunisiens, Laurence Parisot et Hédi Djilani, signent un accord
afin d’accroître encore davantage la coopération économique et les échanges entre les deux pays,
ceux-ci étant passés de moins de deux milliards d’euros en 1995 à sept milliards en 2007. La
Tunisie a également conclus des accords bilatéraux de libre-échange avec le Maroc, la Jordanie,
l’Égypte et la Turquie.

La France est également le pays qui verse la plus grande partie des aides reçues par la Tunisie
(environ dix euros par habitant). Au cours de la dernière décennie, et jusqu’à fin 2002, les concours
français concessionnels ont atteint, sur un rythme annuel de 73 millions d’euros, un volume
d’environ un milliard d’euros. Sur la période récente, la France fournit la moitié des flux bilatéraux
reçus par la Tunisie, soit les trois-quarts de l’aide publique au développement (APD) en provenance
de l’Union européenne et le quart de l’APD totale. À côté des aides bilatérales, la France participe à
hauteur d’environ 18 % aux programmes d’aide financés par l’Union européenne et notamment les
projets inscrits sur les lignes du programme MEDA (Programme de coopération pour le partenariat
euro-méditerranéen) (412 millions d’euros sur le fonds MEDA pour 2000-2004) dont la Tunisie
capte 15 % des ressources destinées au bassin méditerranéen.

Les échanges commerciaux de la Tunisie avec l’extérieur, exprimés aux prix courants, ont atteint
au terme des 4 mois de l’année 2011 8.120,3 MD en exportations et 10.508,8 MD en importations,
enregistrant respectivement une hausse de 11,1% et de 5,1 % par rapport à la même période de
l’année 2010.
Au cours de cette période et en volumes (prix constant) ces échanges ont enregistré une
augmentation de 5 ,4% à l’export et une contraction de 4,0% à l’import. Cette évolution résulte
d’une augmentation enregistrée au niveau des prix à l’export de 5,5% et à l’import de 9,5%.

La balance commerciale de la Tunisie en 2010 se présente de la manière suivante :

Produits Importations (millions de Exportations (millions de


dinars) dinars)
Produits agricoles et alimentaires de base 1 810,2 944,1
Produits énergétiques 3 797,3 3 313,9
Produits miniers et phosphates 701,2 2 158,3
Autres produits intermédiaires 12 502,2 5 048,3
Produits d’équipement 9 596,8 3 767,8
Autres produits de consommation 3 409,3 8 286,6
Total 31 817 23 519

Dans ce contexte, la Tunisie accorde une importance particulière aux investissements directs à
l’étranger (IDE) en tant que complément aux investissements intérieurs et compte tenu de leurs
contributions à la réalisation des objectifs nationaux (exportations, emplois, apports de transfert
technologique, etc.) Le pays est considéré comme un « site d’investissement » depuis 1994 par
diverses agences internationales de notation. En 1995, l’Agence de promotion de l’investissement
extérieur est créée sous la tutelle du ministère du Développement et de la Coopération
internationale. L’agence, qui dispose de cinq bureaux à l’étranger (Paris, Bruxelles, Londres,
Cologne et Milan), est chargée de la promotion de l’image du pays, la création de contacts directs
avec des entreprises ciblées par le biais de salons et de foires spécialisées, le suivi des entreprises
à travers des rencontres annuelles et l’amélioration de l’attractivité nationale par l’identification des
difficultés rencontrées et la proposition de solutions adaptées.

Le marché des pneus en Tunisie 9 Edité le 07/05/2011


Cabinet BMDA

En 2007, les IDE se montent à 1,23 milliard d’euros mais à 406 millions si l’on exclut les
hydrocarbures et les privatisations. Les flux d’investissements étrangers représentent 19,1 % de
l’investissement productif tunisien, 4,8 % du PIB, 45 % des entrées de capitaux extérieurs et 24 %
des créations d’emploi. Dans le domaine industriel, les IDE européens sont passés de 50 millions
de dinars en 1996 à 400 millions en 2007. En 2006, les investissements croissent principalement
dans les secteurs de l’énergie (+ 143,7 %) et de l’agriculture (+ 103,9 %) mais enregistrent un repli
de 16,4 % dans les services autres que le tourisme et l’immobilier.

Les entreprises à majorité européennes opèrent essentiellement dans les secteurs de l’énergie, du
tourisme, de l’immobilier et de l’industrie textile. Selon le rapport 2008 de l’Agence de promotion de
l’investissement extérieur, les États-Unis, le Portugal et l’Allemagne se distinguent en 2007 avec un
accroissement respectif de leurs IDE de 176,3 %, 125,2 % et 101,3 %. Au niveau du classement
général et si l’on exclut le secteur énergétique, la France continue d’occuper la tête du classement
(92 millions d’euros injectés en 2007 dont 76 % dans l’industrie, 16,8 % dans l’énergie, 3,7 % dans
les services, 1,9 % dans le tourisme et 1,6 % dans l’agriculture) devant l’Italie et l’Allemagne. Plus
de 1.000 entreprises françaises sont implantées en Tunisie, contre 400 en 1995, constituant la
moitié des implantations étrangères et le premier pourvoyeur étranger d’emplois avec près de
100.000 postes.

Le marché des pneus en Tunisie 10 Edité le 07/05/2011


Cabinet BMDA

2 LE MARCHE MONDIAL DES PNEUS


Le marché mondial du pneumatique a atteint 92 milliards de dollars US en 2004, contre
respectivement 80 et 71 milliards de dollars US en 2003 et 2002. Il s’agit d’abord d’un marché du
remplacement qui représente environ 75 % du volume des ventes.

Les quantités de pneus écoulées par an en France sont de 400 000 tonnes. En Tunisie, ces
quantités sont de l’ordre de 25 000 tonnes/an (selon des statistiques de 2005).

2.1 Un marché porteur

Le marché mondial du pneu représente 92 milliards de dollars en valeur, dont les 3/4 proviennent
du marché des pneumatiques remplacements. Il présente des perspectives solides et durables :
d'ici 2030, la distance parcourue en voiture devrait croître de près de 50% par rapport à 2000 et le
fret routier de 75%. L'essentiel de la croissance en volume viendra des pays émergents. Quant à la
croissance en valeur, elle est assurée par les pays développés avec la montée en gamme des
véhicules, le désir de confort et de sécurité accru des conducteurs, les exigences de fiabilité et de
rentabilité des transporteurs.

Les pneumatiques représentent actuellement un marché de plus de 100 milliards de dollars dans le
monde. Connaissant une croissance moyenne en volume de 2 % à 3 %, il est largement lié à celui
de l'automobile à quelques différences près. Il souffre moins de cyclicité que ce dernier car son
activité est tirée par le marché du remplacement, les deux tiers des ventes selon le Syndicat
national du caoutchouc et des polymères. Enfin, si les véhicules particuliers représentent 58 % de
la production, les poids lourds, camionnettes, vélos, avions, métros, tramways, machines agricoles
et autres engins de génie civil constituent également des débouchés avec des besoins propres.

2.2 Les principaux leaders

La production de pneumatiques est en corrélation directe avec les grands marchés de l'automobile,
à savoir le Japon, les Etats-Unis et l'Europe. L'industrie est ainsi dominée par un trio de tête qui
couvre à lui seul 54 % du marché mondial.

En 2006, les chiffres d'affaires placent le Japonais Bridgestone premier (19,1 milliards d'euros),
suivi de près par Michelin (16,4 milliards d'euros) et l'Américain Goodyear (15,4 milliards d'euros).
Un podium qui évolue peu selon les années, conséquence de la suprématie des trois leaders. On
assiste toutefois à une course à la première position.

Chacun des trois leaders domine en outre le marché sur sa zone géographique historique :
Bridgestone est numéro un en Asie, Michelin en Europe et Goodyear s'impose sur le continent
américain.

Derrière ces champions, les suiveurs, Continental (allemand), Pirelli (italien), Sumitomo (japonais),
Yokohama (japonais), Hankook (sud-coréen) et Cooper (américain) détiennent entre 2 % et 6 % de
part de marché.

Le marché des pneus en Tunisie 11 Edité le 07/05/2011


Cabinet BMDA

Le marché des pneus en Tunisie 12 Edité le 07/05/2011


Cabinet BMDA

2.3 Secteur fortement concentré

La comparaison du classement des dix plus importants producteurs de 1981 avec celui de 2006
montre le phénomène de concentration qui a eu lieu principalement à la fin des années 1980.
Bridgestone a montré la voie en achetant Firestone, à l'époque 3ème producteur mondial. Une
acquisition d'un montant de 2,6 milliards de dollars qui permet au Japonais de mettre un pied sur le
marché américain. Suit, peu de temps après, Michelin avec le rachat d'Uniroyal-Goodrich. En 1999,
c'est au tour de Goodyear de racheter Dunlop, ex-5ème fabricant mondial, à l'entreprise japonaise
Sumitomo. L'Américain forme à la même époque une alliance stratégique, assortie d'une joint-
venture, avec cette dernière, alors en situation économique délicate. Une implantation de qualité lui
est ainsi assurée sur le marché asiatique.

Cette stratégie, menée de conserve par les différents acteurs, leur permet de passer d'un statut de
leader régional à celui de champion d'envergure mondiale. Elle permet également, dans une
industrie à forte intensité capitalistique, de réaliser des économies d'échelle importantes.

Les acteurs de plus petite taille tentent, de leur côté, de suivre la tendance : Pirelli avec le rachat de
la firme Armstrong et Continental avec General.

2.4 L’innovation au centre des intérêts

C'est le cas de Michelin, dans les années 1950, avec l'invention du pneu radial, depuis adopté
comme standard par l'ensemble du marché. La marque a assuré sa notoriété et a pu s'imposer en
tant que leader mondial grâce à cette invention qui a permis à son concepteur de passer en
quelques années de la 10ème à la 3ème place mondiale. Depuis, le fabricant français a conservé
l'innovation au centre de sa stratégie, et ne consacre pas moins de 3,6 % de son chiffre d'affaires
2005 à la recherche et développement, contre 3,0 % pour Bridgestone et seulement 1,9 % pour
Goodyear.

Les producteurs chouchoutent également leur image d'experts en technologie en équipant les
voitures de courses, notamment en Formule 1. A partir de 2008 et pour deux ans, Bridgestone en
sera le fournisseur unique. Une vitrine ostensible pour ses produits.

Le marché des pneus en Tunisie 13 Edité le 07/05/2011


Cabinet BMDA

2.5 Un marché en mutation

Le secteur du pneu connaît une belle croissance dans des pays comme la Chine, l'Inde ou le Brésil.
Mais la part de marché des trois premiers manufacturiers mondiaux, dont Michelin, recule depuis
dix ans. Dans le même temps, les fabricants chinois et taïwanais continuent leur percée.

Actuellement les trois premiers manufacturiers restent Michelin, Bridgestone et Goodyear qui
détiennent 46 % du marché, contre 55 % il y a dix ans. Dans le même temps, la part de marché des
fabricants chinois et taïwanais est passée de 5 % à 15 %.

Le secteur du pneu est devenu stratégique pour le


gouvernement chinois. Cette arrivée du géant asiatique inquiète
les grands groupes du secteur, dont Michelin.

Parts du marché mondial en 2010

Le marché des pneus en Tunisie 14 Edité le 07/05/2011


Cabinet BMDA

3 LE MARCHE DES PNEUS EN TUNISIE

3.1 Le secteur de l’automobile

L’industrie automobile au Maghreb constitue une activité économique importante amenée à se


développer de manière croissante au cours des prochaines années. Dans leur ensemble, les
marchés marocain, algérien et tunisien offrent en effet des perspectives de développement
soutenu: le parc automobile de ces pays est en mutation, son âge moyen est en baisse et les
ventes de véhicules neufs ne cessent de croître depuis quelques années, grâce à une demande
soutenue en particulier des classes moyennes, une concurrence accrue entre industriels bénéfique
aux consommateurs sur un marché essentiellement guidé par le prix et le développement du crédit
à la consommation qui permet d’élargir le socle de la demande.

Le marché automobile tunisien est nettement plus restreint que celui de l’Algérie ou du Maroc,
principalement du fait de la taille relativement modeste du pays. Avec ses 10 millions d’habitants
pour 165 000 km², la Tunisie fait état d’un taux d’équipement en automobiles des ménages de
18,8%. Le niveau de ventes de véhicules neufs était de 29 253 en 2004, ce qui est toutefois –
proportionnellement - comparable aux volumes de ventes sur le marché algérien.
Au 31 décembre 2004, le nombre des véhicules composant le parc automobile tunisien s’est élevé
à 1.100.000 dont 620.000 voitures particulières (55%)- contre 856 000 en 2000 (soit une hausse de
5 % par an). Cette augmentation, toutefois inférieure à celle enregistrée au cours des années
quatre vingt dix, a été favorisée par l'amélioration du pouvoir d’achat, le désir du citoyen de
posséder sa propre voiture et l'encouragement par les autorités à importer des voitures dites
populaires (4 CV) pour répondre à la demande des catégories à revenu moyen. L'augmentation du
nombre de véhicules s’explique également par le renouvellement du parc de nombreuses
entreprises publiques et organisations professionnelles.

Actuellement, 60 % du parc est constitué de voitures légères dont 40 % ne dépassent pas l'âge de
dix ans. En 2010, on assiste à la circulation de plus que 1,5 million de véhicules en Tunisie.

Sur le marché des véhicules particuliers et des utilitaires légers, les marques françaises Renault et
Peugeot occupent les deux premières places, avec respectivement 26 à 27 % et 13 à 16 % de
parts de marché selon la catégorie de véhicules concernée. Le groupe allemand Volkswagen se
classe en troisième position, avec 16 % de parts de marché, devançant Fiat (10,5% de parts de
marché), Isuzu (8%), Citroën (6,5%) et Opel (5,3%). A l’exception du groupe japonais Isuzu, les
constructeurs asiatiques sont encore en retrait sur le marché tunisien, à la différence des marchés
marocain et algérien.

30 % des ventes de Renault sont réalisées à partir du segment des petits véhicules (avec une
prépondérance du modèle « Clio »), ce qui représente 4899 unités vendues sur un total de plus de
16 000 véhicules neufs écoulés localement sur ce segment. De son côté Peugeot réalise 48 % de
ses ventes de véhicules neufs avec la « 206 » et 38 % avec son modèle « Partner ».

Les différences de chiffres observées par rapport au Maroc et à l'Algérie concernant la part des
modèles de segments de petits véhicules ou véhicules économiques, résultent principalement du
degré de maturité des marchés : le Maroc et l’Algérie sont en effet des marchés plus structurés et
suffisamment larges en termes de gammes proposés pour que les critères de demande puissent
prendre en compte d’autres facteurs que le seul prix (qualité, politique de marque, spécificité des
modèles).

En Tunisie, le marché de l’automobile est encore en phase de décollage et l'aspect coût


demeure prépondérant.

Concernant le marché des véhicules lourds (camions, autobus et autocars), les marques les plus
représentées sont Renault Trucks (filiale du suédois Volvo Trucks), Iveco, Mercedes et Volvo Les

Le marché des pneus en Tunisie 15 Edité le 07/05/2011


Cabinet BMDA

équipementiers : un segment tourné vers l’exportation et dominé par la branche des câbles et
faisceaux de câbles

a) L’industrie des composants automobile en Tunisie (Source API)

L’industrie des composants automobiles en Tunisie occupe une place de tout premier plan en
Afrique.

La présence des filiales des grands équipementiers de niveau mondial : VALEO, BOSCH,
FAURECIA, LEAR, la place en tête des centres de décisions. Ce positionnement incontournable du
secteur des composants automobiles est indéniablement un facteur d’attractivité très fort des
grands équipements mondiaux qui sont présents sur le territoire tunisien de façon très significative.

A titre d’exemple, 6 équipementiers parmi les dix premiers dans le monde sont présents en Tunisie.

Aujourd’hui, en Tunisie la plupart des fournisseurs des constructeurs mondiaux sont d’origine
étrangère et ne cesse d’augmenter.

Il est clair que les marchés de demain seront donnés en priorité aux entreprises qui seront d’ores et
déjà implantées pour des raisons de confiance, de proximité et de coût. La Tunisie aujourd’hui c’est
aussi le lieu où l’on reconnaît l’existence des ressources humaines très compétentes et qualifiées.

Les équipementiers étrangers trouvent en Tunisie un environnement idéal pour développer leurs
activités à l’exportation.

Chaque année la Tunisie accueille de nouveaux investissements dans le secteur des composants
automobiles. Pour faciliter leurs démarches au développement des exportations et à
l’investissement le gouvernement tunisien a crée un centre de Promotion des Exportations CEPEX
et une Agence de Promotion de l’Investissement Extérieurs FIPA.

La branche des composants automobiles représente une gamme diversifiée de produits. En avril
2007, on dénombre 200 entreprises opérant dans cette branche et employant 43500 personnes.

La répartition des entreprises et des emplois selon le régime se présente comme suit :

Désignation Entreprises Emplois


TE ATE TOTAL TE ATE TOTAL
Fils, câbles et faisceaux de
47 1 48 22 377 45 22 422
câbles
Autres composants
25 8 33 6 117 960 7 077
électriques
Accessoires 21 4 25 5 388 123 5 511
Roues, pneus et pièces en
caoutchouc et plastique 17 17 34 1 388 2 024 3 412
technique
Moteurs et pièces 4 5 9 320 870 1 190
Châssis et carrosseries 5 8 13 1 050 464 1 514
Suspensions et freins 3 7 10 413 481 894
Transmissions et trains 4 9 13 412 233 645
Echappements - 5 5 0 119 119
Peintures et lubrifiants - 10 10 0 739 739
Total 126 74 200 37 465 6 058 43 523

Le marché des pneus en Tunisie 16 Edité le 07/05/2011


Cabinet BMDA

 Le Montage des Véhicules

4 entreprises de montage de véhicules existent en Tunisie et emploient 1 350 personnes. Les


produits fabriqués sont les camions, les camionnettes et les bus. On note que trois entreprises sont
spécialisées dans le montage des bus et autocars avec une intégration des métiers de carrosseries
et d’habillage.

Le montage des picks up a été renforcé par l’intégration d’une ligne de montage des pick up
contradiction MITSUBISHI au sein de la STIA, c’est ainsi qu’il existe deux entreprises de montage
de pick up en Tunisie.

La production en 2006 est de 3400 véhicules, soit une valeur de 202 MTND.

 Le Parc Roulant

En 2006, le parc roulant en Tunisie était de l’ordre de 1,2 million de voitures tous types confondus,
dont 700 000 voitures particulières, soit 58% du parc. La majorité des marques présentes sont
européennes (RENAULT, PEUGEOT, CITROEN, VOLKSWAGEN et FIAT).

b) Evolution du parc national (Source API)

Le taux de croissance annuel moyen du parc sur la période 1998-2006 est de 6%.

Avec en moyenne 50 000 nouvelles immatriculations par an.

Le marché des pneus en Tunisie 17 Edité le 07/05/2011


Cabinet BMDA

 Répartition et évolution du parc national de véhicule par genre entre les années 2005
et 2006

GENRE ANNEE 2005 ANNEE 2006 EVOLUTION


Voiture Particulière 671274 707140 5,34%
TCP (transport en commun de personne) 13680 14355 4,93%
CAMION 27471 28093 2,26%
CAMIONNETTE 272068 282505 3,84%
ENGIN DE TRAVAUX PUBLICS 2316 2848 22,97%
VEHICULE TRES SPECIAL 9992 10005 0,13%
TRACTEUR ROUTIER 10654 11025 3,48%
TRACTEUR AGRICOLE 65704 67781 3,16%
REMORQUE 2515 2540 0,99%
SEMI-REMORQUE 18567 19352 4,23%
REMORQUE AGRICOLE 472 480 1,69%
SEMI-REMORQUE AGRICOLE 28345 29646 4,59%
APPAREIL AGRICOLE 1496 1529 2,21%
VOITURE MIXTE 10866 16837 54,95%
AUTRE 9891 10985 11,06%
TOTAL 1145311 1205121 5,22%

Le nombre moyen de véhicules immatriculés (Voitures particulières, camionnettes) pour mille


habitants est passé de 94 voitures en 2005 à 98 voitures en 2006)

 Evolution du parc national entre 2008 et 2010 par zone géographique

Variation Variation
2008 2009 2010
2009/2008 2010/2009
Première
48 219 52 639 68 812 9,17% 30,72%
immatriculation
Ré-immatriculation 16 069 16 914 18 352 5,26% 8,50%

Total 64 288 69 553 87 164 8,19% 25,32%

*Première immatriculation : Voitures neuves achetés auprès des concessionnaires locaux


*Ré-immatriculation : Voitures ramenés en Tunisie par des particulier ou par des sociétés non
résidentes.

Ré-
Région Grand Première immatriculation
Total
Tunis immatriculation de véhicule
importé
TUNIS 31 811 1 276 33 087
ARIANA 7 208 158 7 366
BEN AROUS 4 978 208 5 186
G UNIQUE TUNIS 569 3 915 4 484
LA GOULETTE 2 590 346 2 936
SIJOUMI 1 419 395 1 814
MANOUBA 225 46 271
Total Grand Tunis 48 800 6 344 55 144

Le marché des pneus en Tunisie 18 Edité le 07/05/2011


Cabinet BMDA

Région Nord hors Première Ré-immatriculation


Total
grand Tunis immatriculation de véhicule importé
BIZERTE 185 520 705
NABEUL 183 457 640
JENDOUBA 50 259 309
ELKEF 11 208 219
ZAGHOUAN 27 113 140
BEJA 42 72 114
SILIANA 14 69 83
Total Nord hors 512 1 698 2 210
Grand Tunis

Première Ré-immatriculation
Région Du Centre Total
immatriculation de véhicule importé
SOUSSE 708 1 899 2 607
MONASTIR 41 803 844
MAHDIA 40 693 733
SIDI BOUZID 5 511 516
KAIROUAN 169 333 502
GASSRINE 2 273 275

Total Centre 965 4 512 5 477

Première Ré-immatriculation
Région Du Sud Total
immatriculation de véhicule importé
SFAX 1 680 828 2 508
Zarzis 34 1 036 1 070
TATAOUINE 101 641 742
JERBA 353 332 685
MEDNINE 86 551 637
GABES 71 410 481
GAFSA 16 258 274
GBELLI 19 171 190
BEN GUERDEN 1 86 87
TOZEUR 1 47 48

Total Sud 682 3 532 4 214

Le marché des pneus en Tunisie 19 Edité le 07/05/2011


Cabinet BMDA

La période entre 2008 et 2010 a enregistré une nette évolution des nouvelles immatriculations
de véhicules ce qui a ramené le taux de croissance annuel moyen du parc de 6% à 6,5%.

3.2 L’industrie des Caoutchoucs et Pneumatique en Tunisie

La branche compte 36 entreprises ayant un effectif d’au moins 10 personnes dont 8 sont totalement
exportatrices. Elle emploie 2 035 personnes dont 342 appartiennent à des entreprises totalement
exportatrices.
Les entreprises en partenariat sont au nombre de 15 dont 10 sont à capitaux mixtes et 5 à capitaux
100% étranger. La répartition de ces entreprises par branche d’activité se présente de la manière
suivante :

REPARTITION DES ENTREPRISES DE L’INDUSTRIE DES CAOUTCHOUCS


ET PNEUMATIQUES PAR ACTIVITÉ ET PAR REGIME (Source API Novembre 2009)

Branche ENTREPRISES
TE NTE Total
Caoutchouc naturel 1 1 2
Tubes et tuyaux en caoutchouc 1 4 5
Pneumatiques en caoutchouc 1 3 4
Plaques et feuilles en caoutchouc 0 3 3
Joints et rondelles en caoutchouc 3 5 8
Courroies 0 1 1
Raccords et flexibles en caoutchouc 0 3 3
Autres articles en caoutchouc 2 8 10
Total 8 28 36

La sous branche des «Pneumatiques en caoutchoucs» génère à elle seule 60% de la main d’œuvre
de la branche «Caoutchouc et pneumatique». La société Tunisienne des Industries Pneumatiques
(STIP), l’unique producteur local de pneus fournit 40% des emplois de la branche soit 825 postes.
Le tableau ci-dessous présente la répartition des emplois par branche d’activité :

Le marché des pneus en Tunisie 20 Edité le 07/05/2011


Cabinet BMDA

REPARTITION DE L’EMPLOIS DE LA BRANCHE DES «CAOUTCHOUCS & PNEUMATIQUES»


PAR ACTIVITÉ ET PAR REGIME (Source : API Nobembre 2009)

Branche EMPLOIS
TE NTE TOTAL
Caoutchouc naturel 12 16 28
Tube et tuyaux en caoutchouc 34 105 139
Pneumatiques en caoutchouc 64 1 155 1 219
Plaques et feuilles en caoutchouc 0 82 82
Joints et rondelles en caoutchouc 114 98 212
Courroies 0 25 25
Raccords et flexibles en caoutchouc 0 80 80
Autres articles en caoutchouc 118 132 250
Total 342 1 693 2 035

a) Production et valeur ajoutée :

L’évolution de la production et de la valeur ajoutée de la branche des «Industries du caoutchouc et


pneumatiques», durant la période 2004-2008 est reflétée dans le tableau suivant :

EVOLUTION DE LA PRODUCTION ET DE LA VALEUR AJOUTEE DES PNEUMATIQUES


ET CAOUTCHOUCS (2004-2008)
(Unité : En MTND)
Désignations 2004 2005 2006 2007 2008 TCAM
Production de la branche 129 128 89 70 70 -14%
Valeur ajoutée de la branche 52 51 37 28 28 -14%
Part de la valeur ajoutée en % 40% 40% 40% 40% 40% -

Durant la période 2004-2008, la valeur de la production n’a pas cessé de diminuer d’une année à
une autre passant de 129 MTND en 2004 à 70 MTND en 2008, soit une baisse moyenne de l’ordre
de 14%. La part de la valeur ajoutée reste constante de l’ordre de 40%.

EVOLUTION DE LA PRODUCTION ET DE LA VALEUR AJOUTEE


DES PNEUMATIQUES ET CAOUTCHOUCS (2004-2008)

Le marché des pneus en Tunisie 21 Edité le 07/05/2011


Cabinet BMDA

b) Investissements :

Des investissements de 103 MTND sont réalisés dans les industries des caoutchoucs et
pneumatiques, durant la période 2004-2008.
L’année 2008 a connu des extensions au sein des entreprises de la branche et l’introduction de
nouvelles technologies telles que « all Steel » ainsi que l’entrée en production de quelques
nouveaux projets.
Le tableau ci-après, présente l’évolution des investissements réalisés dans cette branche durant la
période 2004-2008.

EVOLUTION DES INVESTISSEMENTS DES PNEUMATIQUES ET CAOUTCHOUCS (2004-2008)

Désignations 2004 2005 2006 2007 2008 Total


Investissements en MTND 17 20 21 20 25 103
Total investissement 105 110 97 105 135 552
Part de la branche 16% 18% 22% 19% 18% 19%

c) Les importations

EVOLUTION DES IMPORTATIONS DES INDUSTRIES DES


CAOUTCHOUC ET PNEUMATIQUES (2004-2008)
(Unité : En MTND)
Désignation 2004 2005 2006 2007 2008 Total TCAM
Caoutchoucs et pneumatiques 111 115 135 160 185 706 14%
Total Industrie Chimique 1 190 1 334 1 464 1 763 2 159 7 910 16%
Part de la branche 9% 9% 9% 9% 9% - -

La valeur des importations a atteint 185 MTND en 2008, elles ont été de 111 MTND en 2004
accusant ainsi un taux de croissance annuel moyen de 14%.

Les principaux produits en Caoutchouc importés sont :

Produits Valeur en MTND Part


Autres articles en caoutchouc 64 35%
Caoutchouc naturel 58 31%
Tubes et tuyaux en caoutchouc 17 9%
Pneumatique en caoutchouc 23 12%
Courroies en caoutchouc 18 10%
Articles d'hygiènes ou de
5 3%
pharmacie en caoutchouc
Total 185 100%

Le marché des pneus en Tunisie 22 Edité le 07/05/2011


Cabinet BMDA

Les principaux fournisseurs sont illustrés sur la figure suivante :

d) Les exportations

Les exportations sont passées de 53 MTND en 2004 à 64 MTND en 2008, avec un taux de croissance annuel
moyen de 5%.

EVOLUTION DES EXPORTATIONS DES INDUSTRIES


DES CAOUTCHOUC ET PNEUMATIQUES (2004-2008)
(Unité : MTND)
Désignation 2004 2005 2006 2007 2008 Total TCAM
Caoutchoucs et 53 93 104 66 64 380 5%
pneumatiques
Total du secteur des 1 113 1 307 1 430 1 731 3 499 9 080 33%
Industries chimiques
Part de branche 5% 7% 7% 4% 2% 4% -

LES PRINCIPAUX PRODUITS EN CAOUTCHOUC


EXPORTES (En MTND)
Produit Valeur en MTND Part
Autres articles en caoutchouc 30 47%
Pneumatique en caoutchouc 31 48%
Caoutchouc naturel 1 2%
Articles d'hygiène ou de pharmacie en caoutchouc 0.95 2%
Tubes et tuyaux en caoutchouc 0.92 1%
Total 64 100%

Le marché des pneus en Tunisie 23 Edité le 07/05/2011


Cabinet BMDA

LES PRINCIAPUX CLIENTS EN 2008


Pays Valeur en Part
MTND
FRANCE 21 33%
MAROC 12 19%
LIBYE 11 17%
Autres Pays 7 11%
ITALIE 6 9%
ALGERIE 4 6%
ALLEMAGNE 3 5%
Total 64 100%

3.3 Echanges extérieures des pneumatiques

Répartition des importations et exportations des pneumatiques en quantité (Source : INS)

Importations en KG Exportations en KG
Sections
2008 2009 2008 2009

Pneumatiques neufs, en caoutchouc: des types utilises pour les voitures de


464 616 448 429 576 591 296 056
tourisme (y compris les voitures du type «break"*

Pneumatiques neufs, en caoutchouc: des types utilises pour autobus ou


917 444 520 201 5 248 357 6 014 219
camions*

Pneumatiques neufs, en caoutchouc: des types utilises pour avion* 6 694 20 896 - 58

Pneumatiques neufs, en caoutchouc: des types utilises pour motocycles* 98 032 91 859 9 369 -

Pneumatiques neufs, en caoutchouc: des types utilises pour bicyclettes* 994 134 640 866 1 600 -

Pneumatiques neufs, en caoutchouc: autres a crampons a chevrons ou


similaires : des types utilises pour les véhicules et engins agricoles et 708 127 388
forestiers
Pneumatiques neufs, en caoutchouc: autres a crampons a chevrons ou
8 517 501 803 200 -
similaires : des types utilises pour les véhicules et engins de génies civil

Autres pneumatiques neufs, en caoutchouc 91 045 52 312 2 807 4 934

Autres pneumatiques neufs, en caoutchouc :des types utilises pour les


175 742 87 610 613 402 390 439
véhicules et engins agricoles et forestiers *

Autres pneumatiques neufs, en caoutchouc : des types utilisés pour les


776 635 345 503 5 092 21 000
véhicules et engins de génie civil et de manutention industrielle pour jantes

Autres pneumatiques neufs, en caoutchouc autres* 303 062 181 937 1 611 130

Totaux 3 836 629 3 018 804 6 459 029 6 726 836

Le marché des pneus en Tunisie 24 Edité le 07/05/2011


Cabinet BMDA

Répartition des importations et exportations des pneumatiques par section (Source : INS)

Importations en valeur Exportations en valeur


TND TND
Sections
2008 2009 2008 2009

Pneumatiques neufs, en caoutchouc: des types utilises pour les voitures de


3 113 184 3 821 327 3 234 448 1 691 081
tourisme (y compris les voitures du type «break"*

Pneumatiques neufs, en caoutchouc: des types utilises pour autobus ou


5 447 397 3 570 887 24 727 653 30 219 225
camions*

Pneumatiques neufs, en caoutchouc: des types utilises pour avion* 285 230 783 169 0 980

Pneumatiques neufs, en caoutchouc: des types utilises pour motocycles* 399 123 440 753 60 118 0

Pneumatiques neufs, en caoutchouc: des types utilises pour bicyclettes* 2 666 538 1 943 769 8 051 0

Pneumatiques neufs, en caoutchouc: autres a crampons a chevrons ou


4 620 619 305 0 0
similaires : des types utilises pour les véhicules et engins agricoles et forestiers

Pneumatiques neufs, en caoutchouc: autres a crampons a chevrons ou


49 934 7 753 596 7 254 0
similaires : des types utilises pour les véhicules et engins de génies civil

Autres pneumatiques neufs, en caoutchouc 415 656 367 157 16 693 32 935

Autres pneumatiques neufs, en caoutchouc :des types utilises pour les


1 111 169 504 849 2 589 554 1 782 865
véhicules et engins agricoles et forestiers *

Autres pneumatiques neufs, en caoutchouc : des types utilises pour les


3 968 621 2 117 938 20 464 108 552
véhicules et engins de génie civile et de manutention industrielle pour jantes

Autres pneumatiques neufs, en caoutchouc autres* 1 891 875 1 358 305 14 512 876

Pneumatiques rechapes 1 888 84 305 0 0

Pneumatiques en caoutchouc, rechapes, des types utilises pour autobus ou


722 3 477 0 0
camions*

Pneumatiques en caoutchouc, rechapes, des types utilises pour véhicules


12 546 0 0 0
aériens*

Autres pneumatiques rechapes* 6 939 41 785 0 0

Pneumatiques usages* 621 172 273 025 0 0

Autres pneumatiques usages* 277 311 191 400 0 0

Totaux en Dinars Tunisien 20 273 925 23 875 047 30 678 747 33 836 514

Le marché des pneus en Tunisie 25 Edité le 07/05/2011


Cabinet BMDA

Importation des Pneumatiques neufs, en caoutchouc par pays (en Dinars)


(Source : INS)
Pays 2006 2007 2008 2009
Autriche 1676 - - -
Belgique 118690 618258 38194 427325
République Tchèque 1413010 1307281 2568864 1527389
Danemark 3513 - - -
France 828177 826426 933875 1441444
Allemagne 1640956 1445882 1554278 1426331
Grèce - 890 1171 -
Hongrie 10256 - 193717 210594
Italie 254325 350066 714204 1273807
Luxembourg 1123057 911129 471945 -
Malte - 56193 - -
Pays Bas - 17450 - 16770
Pologne 676336 220873 203508 91330
Portugal 250454 324012 492522 245491
Roumanie - 57451 151767 191417
Slovaquie 450507 766975 723469 789265
Slovénie 178350 73862 81161 51597
Espagne 149683 182387 140417 341016
Suède - - - 48
Royaume Uni 81438 157428 97778 246039
Bosnie Herzégovine - - 9257 -
Roumanie 111510 - - -
Russie - - - 18047
Suisse - 2314 - 2128
Turquie 459232 761088 873349 1176674
Ukraine - 703209 - -
Yougoslavie 22182 26499 - -
Algérie - - 386549 158145
Benin - - - -
Libye 335 3663 - -
Nigéria 10665 - - -
Afrique Du Sud 47270 16214 1918 11476
Egypte 559306 240855 208493 95013
Canada 42916 - - 189216
Etats Unis d'Amérique 201276 168073 203388 255904
Argentine 20266 41864 - -
Brésil 287957 188572 139434 156883
Venezuela - - 3312 -
Afghanistan - 66754 - -
Sri-Lanka 248142 54433 283786 293533
Chine R.P. 2249352 7616460 5748785 11014388
Taiwan 363742 351889 675315 227555
Hong Kong - 35846 371798 81569
Inde 161456 695347 886374 675896
Indonésie 104863 47279 117298 145888
Japon 1819702 323463 73195 71982
Corée Du Sud 786703 981556 933707 413069
Malaisie 277 58599 - -
Singapour 118185 - - -
Vietnam 27356 4210 672 763
Thaïlande - - 22187 13063
Avitaillement - 673377 - -
Pays Non Déterminés - 128534 47660 -

Le marché des pneus en Tunisie 26 Edité le 07/05/2011


Cabinet BMDA

Exportation des Pneumatiques neufs, en caoutchouc par pays (en Dinars)


(Source : INS)

Pays 2006 2007 2008 2009


Belgique 46641 - - -
France 216916 111206 91299 97458
Allemagne - - - 301
Italie 1919996 2052709 1913345 1266843
Pays Bas 257 - 668785 335854
Suède - - - 14759
Suisse - - - 38
Turquie 63904 - - -
Algérie 1410851 2683784 3002201 10271763
Angola - - - 481673
Rép.Centrafricaine - - - 11691
Benin 148987 80038 201516 67615
Guinée Equatorial 44250 - 69704 -
Ethiopie 282939 - - -
Guinée 67725 66234 - 99099
Côte D'ivoire 522351 262115 468599 -
Libéria - - 49387 -
Libye 3845669 8931846 10488678 6676621
Madagascar - - - -
Mali 125172 417338 286158 254730
Mauritanie 40090 - - -
Maroc 11850561 16792736 11733758 12685517
Niger 534233 664837 202598 275559
Sénégal 41011 - - -
Sierra Leone 48936 - - 64214
Egypte 657247 230115 36768 -
Burkina Faso 308621 140182 147013 152182
Canada 29337 - - -
Honduras 1804 - - -
Bahreïn 535894 - - -
Jordanie 345208 180603 - -
Koweït - - - 119877
Oman - - 130480 73387
Qatar - - - -
Arabie Saoudite 1351262 518532 1188458 510159
Syrie 558532 - - -
Emirats Arabes Unis 4723547 866377 - 268291
Palestine 55479 - - -
Iran - 144569 - -
Avitaillement - - - 108883
Pays Non Déterminés 2574430 1170846 - -

Le marché des pneus en Tunisie 27 Edité le 07/05/2011


Cabinet BMDA

Pays 2009
Chine R.P. 11 014 388
République Tchèque 1 527 389
France 1 441 444
Allemagne 1 426 331
Italie 1 273 807
Turquie 1 176 674
Autres 5 421 022

(Source INS 2009)

Le marché des pneus en Tunisie 28 Edité le 07/05/2011


Cabinet BMDA

Pays 2009
Maroc 12 685 517
Algérie 10 271 763
Libye 6 676 621
Italie 1 266 843

3.4 Tendances Globales et marché parallèle

Le marché total d’après les chiffres officiels est de 55 millions de dinars avec un taux
d’accroissement annuelle de plus que 6 %.

Pour ce qui est des parts de marché, en l’absence de statistiques fiables, les professionnels
s’accordent à dire que Amine reste dominant sur le marché global du pneu avec une part de
marché de 30 % minimum suivi par Michelin puis Bridgestone et Pirelli. Sur le segment des
véhicules de tourisme, ce sont de petites marques qui viendraient en tête, dont Pneus Amine avec
d’autres marques asiatiques (Hankook ...etc) ou sous-marques de multinationales. Viennent ensuite
les pneus de grandes marques comme Michelin, Pirelli, Goodyear, Dunlop et Bridgestone. Sur le
segment des poids lourds ce serait Goodyear, Bridgestone, Pirelli et Michelin qui se partageraient
l’essentiel du marché.

C’est que, font remarquer les professionnels, le marché du pneu est un marché de prix, même si
des études internationales montrent que les usagers préfèrent la qualité, la durabilité, l’économie
d’essence et le confort de conduite.

Le marché parallèle où les pneumatiques se vendent aux pris les plus bas est estimé à plus que 30
million de dinars, il est alimenter essentiellement par l’importation clandestine.

En effet, le marché parallèle met à genou l’industrie nationale du pneumatique. Après la Société
Nationale des Industries Pneumatiques (STIP) qui connait une situation financière catastrophique,
voici qu’un autre opérateur de l’industrie tunisienne des pneumatiques qui connaît de grosses
difficultés. Il s’agit de la Société Tunisienne de Pneumatique et de Caoutchouc (STPC) qui, en
raison de ses problèmes, n’arrive plus à honorer ses engagements vis-à-vis de ses créances et

Le marché des pneus en Tunisie 29 Edité le 07/05/2011


Cabinet BMDA

vient de ce fait d’être condamnée à une vente judiciaire de trois terrains se trouvant à Djerba, au
profit de la Banque Nationale Agricole.

3.5 Pneumatiques : Fabricants

Raison
Adresse Région Tel Fax Mail Site
Social
74.842.088-
AFROFLEX Z.I. Ghraba, 3043 Sfax Sfax 74.842.089,Mob. 74.842.090 afroflex@planet.tn www.afroflex.com
:98.458.848
4, rue de Madagascar,
Ets Belhassen Tunis 71.793.718 71.785.272 - -
1002 Tunis
Industrie Tnne
de Rénovation 72.640.319-
BP 180, 1082 Tunis iturepretreadtires@p
de Tunis 72.640.071(Usin 72.640.102(Usine) -
Mahrajène lanet.tn
Pneumatiques, e)
ITUREP

Recopneu Z.I. 8030 Grombalia Nabeul 72.255.318 72.255.733 recopneu@planet.tn -

Borj Chekir, km 8, BP info@servicepneu.c


Service Pneu Tunis 71.590.664 71.592.500 www.servicepneu.com
224, 2000 Le Bardo om
Sté Tnne des
Bd de la Terre, Centre
Industries de amine.dg@stip.com.
Urbain Nord, BP 77, Tunis 71.230.400 71.236.888 www.pneu-amine.com.tn
Pneumatique, tn
1003 Tunis El Khadra
STIP

 La Société Tunisienne des industries Pneumatiques « STIP »

La « STIP » a été créée en 1980 à l’initiative d’un pool de banques de développement en


association avec Pirelli, acteur mondial dans le secteur des pneumatiques avec pour objet la
fabrication et la commercialisation des pneumatiques et autres articles en caoutchouc manufacturé.
La « STIP » est une entreprise leader sur le marché tunisien et bénéficie d’un statut privilégié
d’acteur majeur dans le secteur industriel.
La « STIP » dispose d’une usine à Msaken (Stip1), à 150 km au sud de Tunis, d’une usine à
Menzel Bourguiba (STIP2), à 60 km au nord de Tunis et également d’un siège social à Tunis.
Les états financiers de 2009 indiquent un chiffre d’affaire de 93.3 millions de dinars tunisiens (US$
66.3 millions) et une production annuelle de 15.3 mille tonnes de pneus.

Sur le Marché Local, la STIP a réalisé une augmentation de son chiffre d’affaires durant le
deuxième semestre 2009 de 41% passant de 22,2 MDT en 2008 à 31,3 MDT en 2009 ; cette
tendance haussière se confirme durant les deux premiers mois de l’année en cours (2010).

Sur le Marché Extérieur, la STIP a réalisé durant l’année 2009 une amélioration de son chiffre
d’affaires de 16% passant de 31,6 MDT en 2008 à 36,8 MDT en 2009 ».

Le marché des pneus en Tunisie 30 Edité le 07/05/2011


Cabinet BMDA

3.6 Pneumatiques : Commerce de Gros

Raison sociale adresse région tel fax mail site

Rue El Khawarezmi,
Automatisme et Régulation
Saint Gobain, 2014 Tunis 71.427.067 71.428.277 ari@gnet.tn -
Industrielle, ARI
Mégrine Riadh
228, av. Farhat Hached,
CODIP Gabès 75.272.740 75.274.580 - -
6000 Gabès

Rte de Gabès, km 0.800,


COGEPA Sfax 74.244.309 74.246.382 - -
3003 Sfax

Cpt. Général du 37, rue Farès El Khoury, cogeca@planet.t www.cogec


Tunis 71.332.766 71.345.594
Caoutchouc, COGECA 1001 Tunis n a-tn.com

Cpt. Sfaxien de Pneu et 246, av. des Martyrs, cspd.damak@he


Sfax 74.408.723 74.408.989 -
Dérivé, C.S.P.D 3000 Sfax xabyte.tn

4, rue de Madagascar,
Ets Belhassen Tunis 71.793.718 71.785.272 - -
1002 Tunis
7, rue Hooker Doolittle,
MEGA Pneus Le Belvédère, 1002 Tunis 71.792.683 71.285.835 - -
Tunis
13, Rte du Kef, km 5, nabil.mhidi@gnet
Mhidi Nabil Tunis 71.647.555 71.647.134 -
2011 Den Den .tn
9, rue Ahmed Ayed,
71.350.951-
SOGECAP Place Moncef Bey, 1001 Tunis 71.331.778 - -
71.331.778
Tunis
14, rue d'Italie, 1000 71.259.904-
SOMACOP Tunis 71.352.201 - -
Tunis 71.258.551

Sté Commerciale de 32, rue Daghbagi, 1001


Tunis 71.258.619 71.353.425 - -
Pneumatique Tunis

Sté de Distribution de 81, av. de Carthage, 1001


Tunis 71.348.415 71.349.578 - -
Caoutchouc, SODICA Tunis

Sté Fils Dammak Mohamed Rte de Gabés, Km 0.5,


Sfax 74.467.936 74.467.936 - -
de Services av. Sidi Salem, 3000 Sfax

Sté Héritiers Amri Mohamed Sidi Shili, BP 22, 9021


Béja 78.425.425 78.425.494 amri-cpi@gnet.tn -
CPI Béja

162, rue 9007, 2023 Sidi ste.jomaa@gnet.t www.jomaa.


Sté Jomaâ et Cie Tunis 71.491.600 71.397.305
Fathallah n com.tn

33 bis, rue d'Italie, 1001


Sté La Sécurité Tunis 71.348.241 71.347.542 - -
Tunis

47 av. de Carthage, 1000 71.344.757-


Sté Le Pneu Tunis 71.350.018 - -
Tunis 71.348.600

Sté Pneumatiques commercial@spg www.spg-


BP 28, 5050 Moknine Monastir 73.475.858 73.474.349
Ghadhab, SPG -pneus.com pneus.com
Rue 8303, Zone
Sté Tnne d'Equipements et 71.894.806-
Montplaisir, 1002 Tunis Tunis 71.782.053 sotep@planet.tn -
de Pneumatiques, SOTEP 71.845.790
Belvédère
Sté Tnne de Pneumatique et 18, rue 8609, La
Caoutchouc Industriel, Charguia I, 2035 Tunis- Tunis 71.806.525 71.808.304 stpci@planet.tn -
S.T.P.C.I Carthage
Bd de la Terre, Centre www.pneu-
Sté Tnne des Industries de amine.dg@stip.c
Urbain Nord, BP 77, 1003 Tunis 71.232.300 71.236.001 amine.com.t
Pneumatique, STIP om.tn
Tunis El Khadra n
25, rue Ali Darghouth,
Sté VOLCA Pneu Tunis 71.346.672 71.337.487 - -
1001 Tunis

BP 157, 1080 Tunis


STPCM Tunis 71.206.322 71.206.515 - -
Cedex

Le marché des pneus en Tunisie 31 Edité le 07/05/2011


Cabinet BMDA

CONCLUSION
Les difficultés de la Société Tunisienne des Industries Pneumatiques (STIP) ne cessent de
s’aggraver en raison, entre autres, du marché parallèle où les pneumatiques se vendent à des prix
défiant toute concurrence.

Face à ce fléau qui constitue l’un des obstacles auxquels fait face la STIP, cette compagnie a
accusé des pertes énormes. En fait, en 2009, elle a affiché des pertes de l’ordre de 11.357MD.
Avec ce chiffre, elle se trouve déficitaire de-91.2%.

Pour lutter contre ce phénomène, le besoin se fait sentir de mettre en place un cadre légal qui
permettrait de protéger cette industrie.

Avec une situation financière déséquilibrée et fragile, la STIP devrait y faire face en mettant en
place un plan d’action afin d’assurer le meilleur positionnement possible sur le marché local et
même extérieur en tant que « l’une des meilleures unités de production dans le monde arabe ».
Rappelons que la société a pour partenaire stratégique Pirelli, détenant 15,83 % de son capital et
qui lui procure une assistance technique.

Il convient de noter dans ce cadre que la société est appelée à réviser ses conventions avec les
grossistes et les revendeurs.

En dépit des ces obstacles, la Tunisie reste un marché plein de perspectives. Son parc automobile
ainsi que son taux de renouvellement plaident pour le maintien d'une industrie assez forte. Le
pays affiche environ 20000 nouvelles immatriculations. On dénombre plus de 900000 voitures
particulières en 2009 contre 783000 en 2008.

On compte plus de 20000 tonnes de pneus usagés annuellement. Il est prévu que ce chiffre
augmentera pour atteindre 2.500.000 unités à l’horizon 2025.

Des chiffres qui mettent en exergue le potentiel du secteur. C’est une industrie qui produit chaque
année plus 15000 tonnes environ dans un marché enregistrant une croissance de 6%. Cette
production est assurée par deux usines l’une usine à Msaken (Stip1) et l’autre à Menzel Bourguiba
(Stip2).
Dans ce contexte, la STIP est l’une des entreprises leaders sur le marché tunisien qui bénéficie
d’un statut privilégié d’acteur majeur dans le secteur industriel. Elle produit des pneus sous plus de
100 références, couvrant les cinq catégories de pneumatiques, à savoir le tourisme, camionnettes,
transport léger, poids lourds, agraire et le génie civil avec un chiffre d’affaires de l’ordre de 76
millions de dinars.

Face à cette vérité, on peut aisément se poser la question de savoir pourquoi ferme-t-on les yeux
devant ce phénomène «commerce parallèle» qui touche directement e potentiel économique du
pays et surtout son industrie pneumatique?

Le marché des pneus en Tunisie 32 Edité le 07/05/2011