P. 1
Analyse des procédés industriels

Analyse des procédés industriels

|Views: 956|Likes:
Publié parBadr Kaakoua

More info:

Published by: Badr Kaakoua on Jul 13, 2011
Droits d'auteur :Attribution Non-commercial

Availability:

Read on Scribd mobile: iPhone, iPad and Android.
download as PDF, TXT or read online from Scribd
See more
See less

01/16/2014

pdf

text

original

Analyse des procédés industriels

Un procédé industriel est l’ensemble des opérations nécessaires pour modifier les entrées en sorties en subissant des transformations chimiques et physiques par échange d’énergie.

Entrées

“Alimentation”

Procédés industriels

“Produits”

Sorties

Energie
1

Classification des procédés
Il y a 3 types:
I. Procédés discontinus ou procédés batch: – Toute la charge est introduite dans le procédé – Aucune masse n’est introduite ou soutirée du procédé durant l’opération – Sont utilisés pour des échelles petites de production – Opére en régime stationnaire.

2

II. Procédé continu

– Input et output sont introduites et soutirées d’une façon continue de procédé – Opére en régime stationnaire – Sont utilisés pour des échelles grandes de production
III. Procédé Semibatch

– ni batch ni continu – Durant le processus une partie de réactant peut être introduite ou une partie de produit peut être soutirée du procédé
3

e. pressure. etc) ne change pas avec le temps. Toutes les variables (i. volume. 4 . Régime stationnaire (Steady state) ◦ ◦ 2. débits. temperatures. Des petites fluctuations peuvent être accéptable Dynamique ou régime transitoire “Unsteady state“ ◦ Les variables du procédé changent avec le temps.2 types d’études de procédés 1.

Comment le developer? Il faut définir: Le diagramme des flux de procédés  Le schéma du procédé ou le flowsheet  Le descriptif de fonctionnement du procédé.  5 .

 Modèles physico-chimiques: basés sur les lois de transferts et de conservation de matière.Analyse des procédés industriels? • Equations entre entrées et sorties de chaque unité du procédé ou du procédé entier. 6 . d’énergie et la quantité de mouvement. 3 types de modèles:  Modèles statistiques empiriques ou semi-empiriques: développés par ajustement de données expérimentales en mettant en ouvre les techniques de l’analyse statistique.  Modèles de population: obtenus à l’aide de bilans de population et mettant en œuvre les fonctions de distributions.

Diagramme des flux de procédés Zone d ’alimentation Zone réactionnelle Zone de séparation-purification Zone de traitement Sous-produits Réactifs Réacteur Séparations Rejets Produit principal Mise en forme 7 .

Rejets Sous-produits Valorisables ? Produit principal Mise en forme 8 ...Diagramme des flux de procédés plus élaboré Préchauffage ? T Réactifs P Recyclage ? Réacteur T. P Traitement Purification ? Recyclage ? T. P Séparation 2 . P ? Purge ? Séparation 1 T.

Schéma du procédé ou Flowsheet Caractéristiques  Représentation graphique et disposition des matériels utilisés  Sens de circulation des fluides  Matières premières. pression … Schéma de procédé : 1ère concrétisation du dispositif expérimental Passage schéma de procédé Plan technologique Réalisation industrielle 9 . produits obtenus  conditions de fonctionnement du procédé : température.

Réacteur agité Réacteur à lit fixe Réacteur Régénérateur tubulaire de catalyseur Réacteur à lit fixe . . .. . . . . . . Tour de polymérisation DISPOSITIFS DE SEPARATION Filtre Dispositif d’évaporation Décanteur Séparateur gaz-liquide 10 . .. . . .Schéma du procédé ou Flowsheet Symboles utilisés . .. .. . .. . .. . . . . .

Schéma du procédé ou Flowsheet Centrifugeuse Dispositif de Essoreuse dépoussiérage Cyclone Séchoir rotatif Filtre à gravier Colonne de lavage Colonne de séchage Colonne de distillation à plateaux Colonne de distillation à garnissage 11 .

Schéma du procédé ou Flowsheet Colonne d’extraction Colonne de trempe Colonne de strippage DISPOSITIFS DE STOCKAGE Réservoir sous pression Réservoir ouvert Réservoir Réservoir Réservoir Réservoir fermé fermé de stockage à toit flottant sphérique 12 .

Schéma du procédé ou Flowsheet DISPOSITIFS D’ECHANGE THERMIQUE Chauffeur Surchauffeur électrique Four tubulaire Four Four à chaux Chaudière à vapeur Chaudière Condenseur à cuire sous vide Echangeur chauffant Récupérateur de chaleur Echangeur réfrigérant Vaporiseur 13 .

Schéma du procédé ou Flowsheet Agitateur-mélangeur Pompe Pompe à vide Compresseur Vanne de détente Circulateur d’air Turbine de détente Malaxeur Tuyère INDICATIONS PARTICULIERES Mélangeur des fluides Diviseur des fluides Mélangeur statique 14 .

CH3OH + 1. HCOOH. CH3-O-CH3 si T mal maîtrisée)  Solutions de formaldéhyde corrosives -> appareillages en acier inoxydable  Le catalyseur (Ag) évolue au cours du temps -> régénération Durée de vie : quelques mois 15 . HCOOCH3.5 O2 CH2O + O2 CH2O CH2O + 0.Exemple: Description du procédé (oxydation partielle du méthanol)  Matières premières : méthanol et oxygène (eau)  Catalyseur : à base d’argent  Taux de conversion voisin de 90 %  Sous-produits : CO2. CO.5 O2 CO2 + 2 H2O CO2 + H2O CO + H2 CO + H2O (+ CH4.

H2 O2 ? Eau Méthanol Air Réacteur Séparations Solution à 50 % de formaldéhyde Vapeur d’eau CH3OH H2O HCHO CO CO2 H2 O2 ? CH4 (HCOOH HCOOCH3 CH3-O-CH3) Méthanol ? HCOOH HCOOCH3 CH3-O-CH3 16 . CO2. CO.Schéma par blocs Gaz CH4.

Schéma par blocs détaillé Gaz CH4. CO. H2 O2 ? T Vaporisation Air Vapeur d’eau T Eau Méthanol Méthanol Réacteur 700 °C Séparation 1 Séparation 2 HCOOH HCOOCH3 CH3-O-CH3 Séparation 3 ? Solution à 50 % de formaldéhyde 17 . CO2.

Purge (incinération ) + recyclage Flow-sheet Effluent gazeux Méthanol Eau 700 °C Méthanol Ag Air Vapeur d’eau RECYCLAGE Solution à 50 % de formaldéhyde 18 .

Variables d’entrées L’analyse peut se faire: Procédé Variables de sorties  pour chaque opération unitaire du procédé. Exprimer les variables de sorties en fonction des variables d’entrées 19 .  ou en considérant le procédé comme boite noire.Analyse Statistique des procédés industriels  Classification des variables du procédé.

Xmi sont des variables d’entrée ou leur combinaisons Soit n le nombre du point expérimental collecté d’un procédé.Modèle empirique Il s’écrit sous la forme: Avec:  Y une variable de sortie au point expérimental i  X0i. X1i. Y(1)= a0 x01+ a1 x11 +a2 x21 +a3 x31 +…+am xm1 Y(2)= a0 x02+ a1 x12 +a2 x22 +a3 x32 +…+am xm2 : Y(n)= a0 x0n+ a1 x1n +a2 x2n +a3 x3n +…+am xmn 20 .….

..x mn A a1 a2 . ....... x 0n x 1n x 2n ....... yn x 01 x 11 x 21 ...x m2 X . ..... am 21 .... . ............. .. ...Forme matricielle On peut écrire le système d’équations précédent sous forme matricielle: Y=X A avec y1 y2 Y ...x m1 x 02 x 12 x 22 ......

22 .Estimation des coefficients Méthode des moindres carrés: Analyse par sensibilité paramétrique.

Remarque: • Il faut utiliser des variables d’entrées pondérées • Procéder à l’analyse en composante principale ACP pour le choix des facteurs significatifs 23 .

en utilisant les données du tableau ci-contre. β2 et β3 sont des constantes N=le nombre de tube A=l’aire de surface de la calandre Estimer les constantes β1. β2 et β3. 24 .Exemple 1: Une équation empirique des coûts de fabrication d'échangeurs de chaleur peut être utilisée pour prédire le coût d'un nouvel échangeur de la même classe avec les variables de conception différentes. Le coût est exprimé sous forme d’une équation linéaire : Où β1.

Réponse: 25 .

26 .

27 .Exemple 2: Dix points expérimentaux ont été considérés où la variable indépendante x est le pourcentage molaire d'un réactif et la variable dépendante y est le rendement (en pourcentage): Développer le modèle empirique exprimant le rendement en fonction du pourcentage molaire en réactif et déterminer la valeur de x qui maximise le rendement.

Réponse: 28 .

énergie et quantité de mouvement d’un système peut s’écrire sous la forme: I Flux d’entrée I Système Flux de Sortie Accumulation = Entrée – sortie + production – consommation  • Si le système est sans réaction: Production = consommation = 0 Si en plus le système est en régime stationnaire: Accumulation = 0 Entrée = Sortie 29 . masse d’une espèce).Equations des bilans L’équation générale des bilans matière (masse totale.

Equations de conservation de matière et d’énergie • Bilan de matière global: • Bilan de matière partiel: • Bilan de l’énergie totale: 30 .

Eq.Exemple typique: Q . i • • Modélisation d’un réacteur à cuve agité à double enveloppe. de bilan: Accumulation = entrée – sortie + production consommation Qs. Qw Modèle math. Réaction d’ordre n exothermique et irréversible : A k B CAi Ti Tw2 Tw1. du réacteur = Eqs de Bilans Matière et thermique. CAs Ts 31 .

32 . M. Tj. et Q : Variables dépendantes 4 éqs à 5 inconnus le degré de liberté est égal à 1.Eq. de bilan thermique autour de la cuve agitée: Eq. T. de bilan thermique autour de la double enveloppe: t: variable indépendante V./ au constituant A autour de la cuve agitée: Avec Eq. B. M. B. CA. global autour de la cuve agitée (ρ = cte): Eq.

Tw . 33 .Des valeurs des variables d’entrées: Qi. .les propriétés physiques. CAi.les paramètres de transfert de chaleur.les paramètres de cinétique chimique .Résolution de ce système différentiel Il faut disposer de : .les paramètres thermochimiques .Des paramètres du modèles tels que: .les paramètres géométriques . Ti.

En régime Stationnaire: Eq. M. B. M. des nombres de moles ou des molalités 34 . B. de bilan thermique : Remarque! Le bilan matière peut se faire sur la base des masses. global: Eq./ au constituant A: Eq.

le chlore et l'oxygène. 35 .1) Stœchiométrie: Le problème des bilan peut s’écrire pour chaque élément présent dans la réaction Exemple: Écrire et équilibrer la réaction de la fabrication du vinyle chlorure à partir d'éthylène.II) BILAN MATIÈRE EN RÉGIME STATIONNAIRE (Steady-state) II.

3) Sélectionnez la frontière de manière à réduire le nombre de courants inconnus le plus que possible.II. 36 .2) Choix des frontières du système: • Les équations des bilans sont valables pour le procédé entier ou pour une partie du procédé. inclure tous les flux de recyclage dans les volumes de contrôle. de bilans: 1) Essayer d’écrire les équations des bilans autour du procédé entier. 2) Sélectionnez les volumes de contrôle en divisant le procédé en étapes simples et faire un bilan sur chaque étape séparément. 4) Dans un premier temps. • Les flux d’entrée et de sortie de cette frontière seront considérés dans les équations de bilans Les étapes effectuées pour l’application des éqs. • Le choix des frontières d’une subdivision du procédé à étudier.

Le mélange d'hydrogène et d'azote est chauffé à la température de réaction et introduit dans un réacteur à lit fixe où la conversion de 20% des réactifs à l'ammoniac est obtenu par passe.Exemple typique Dans la section de préparation d’alimentation d'une usine d'ammoniac. À la sortie du réacteur. écrire les équations des bilans matière et déterminer les taux de production de l'ammoniac et de recyclage. Sur la base de 100 kmol/s de l’alimentation. Le mélange qui n'a pas réagi hydrogène et en azote est recyclé et mélangé avec l’alimentation. Un excès d'air est utilisé dans cette opération pour avoir un rapport molaire 03:01 de l'hydrogène et d'azote dans l'alimentation de l'unité de fabrication d'ammoniac. l'hydrogène est produit à partir de méthane par un processus d’oxydation partielle. 37 . le mélange est refroidi et l'ammoniac est éliminée par condensation.

le rendement de polymère de 100 % Bouillie de polymérisation 20 % monomère/eau conversion 90 % catalyseur 1 kg/1000 kg monomère agent d'arrêt court 0. D'après les données suivantes. le rendement de 98 %(% récupéré) Sécheur.5%H2O Les pertes en polymère dans le filtre et dans le sécheur est 1% 38 . calculer le flux pour un taux de production de 10. Réacteur.5 kg/1000 kg de monomère non réagi Filtrer. l'alimentation ~ 5 % d'eau Produit séché 0. l'eau de lavage 1 kg d’eau / 1 kg de polymère colonne de récupération.000 kg / h.Exemple typique Le diagramme montre les principales étapes dans un procédé de production des polymères.

Le nombre d'espèces chimiques distinctes est de 3. l'eau. l'acide sulfurique.II.3) Nombre de composantes indépendantes L’équation de bilan peut être écrite pour chaque espèce: 1) Pour des systèmes où il n’y a pas de réaction Nombre d’équations indépendantes de bilans = Nombre d’espèces chimiques Exemple : Cas de la production d'un acide nitration par mélange d’une solution d’acide nitrique à 70% HNO3 et une autre d’acide sulfurique de 98% en H2SO4. acide nitrique. 39 .

Pour ce taux d'alimentation. quels sont les débits correspondants de gâteau et de filtrat? 40 .Exemple typique Une boue contenant 25 % en poids de matières solides est introduite dans un filtre. Faire un bilan matière autour du filtre pour un taux d'alimentation en boues de 2000 kg / h (4400 lb / h). Le gâteau de filtration contient 90 % de solides et le filtrat contient 1% de solides.

2) Pour des systèmes avec réaction Nombre d’équations indépendantes de bilans = Nombre d’espèces chimiques – Nombre de réactions chimiques indépendantes 41 .

Exemple typique:
Si l'acide de nitration est préparé en utilisant l'oléum (mélange de H2SO4/SO3/ H2O) à la place de H2SO4 98%, il y aura quatre espèces chimiques distinctes: l'acide sulfurique, le trioxyde de soufre, l'acide nitrique, de l'eau. SO3 réagit avec H2O produisant H2SO4 de manière à avoir seulement trois espèces chimiques indépendantes.

42

Exemple typique
Le gaz naturel qui est composé de 95% de méthane et de 5% d'azote (en volume) est brûlé dans un four avec un excès d'air de 15%. Quelle quantité d'air requise à 289 K et 101,3 kPa pour faire la combustion de 10m3/s de carburant? Faire les bilans de matière global et partiel et calculer la quantité et la composition des gaz de combustion. Tous les gaz seront traités comme gaz parfait.

43

II.4) Conversion et rendement
Distinction entre la conversion et le rendement
a) Conversion Conversion mesure la fraction du réactif qui réagit:

44

Les masses molaires de: • DCE est 99 kg/kmole • VC est 62. Calculer la quantité de DCE nécessaire pour produire 500 kg/h de VC.5 kg/kmole 45 .Exemple Dans le procédé de production de C2H3Cl (VC) par pyrolyse de dichloroéthane DCE la conversion dans le réacteur est limitée à 55% pour réduire la formation de carbone qui peut déposer sur la paroi du réacteur (phénomène d’encrassement).

Pour un réacteur le rendement est défini par: Facteur stoech. = le nombre de moles stoechimétrique du réactif requis par le nombre de mole du produit 46 .b) Rendement Mesure la performance d’un réacteur ou d’un procédé.

Rendement du procédé est: 47 .

O.26% d’éthylène.16% d’éther.Exemple: Dans le procédé de production d’éthanol par hydrolyse d’éthylène. La composition du flux d’alimentation est: 55% éthylène. 40% H2O.81% d’eau et 5. 48 . Celle du flux produit est 52. le diéthylether est produit comme sous-produit.28% d’inerte. 5. Calculer le rendement d’éthanol produit de la réaction d’éthylène.49% d’Ethanol. 36. 5% inertes.

Nd. qui doit être spécifié est donnée par: Nd = (Ns x Nc) – Ne 49 . NV variables: NV = N s x Nc Ne Eqs indépendantes des bilans matière. 5) Méthode algébrique générale Système de NS flux et Nc espèces chimiques dans chaque flux. le nombre de variables.II.

générale de bilan matière s’écrit: L’éq. et xmn est la composition du constituant m dans le flux n. de bilan global: 50 . l’éq.On considère l’exemple simple de mélangeur: Fn est le débit total dans le flux n.

le bilan d’énergie devient un peu complexe que le bilan matière. L’équation générale de bilan énergétique s’écrit: Energie Entrée = Energie sortie + Energie Générée – Energie consommée – Energie accumulée Les réactions Chimiques sont endothermiques ou exothermiques ! 51 .III) BILAN ENERGETIQUE L’énergie peut exister sous différentes formes.

2) Energie cinétique v est la vitesse en m/s 52 .81 m/s2) Z: position en m III.1) Energie potentielle Ep = g z g: accélération gravitationnelle (9.III-1) Forme d’énergie III.1.1.

Le travail du aux forces de Pressions: P en N/m2 ou Pa III.III. III. 53 .4) Travail: F est la force en N.1.5) Chaleur: Energie transférée sous forme de chaleur.1.3) Energie interne Mouvement des molécules ou ces atomes: U = f(T) III.1.6) Energie électrique: Doit être tenue dans les éqs de bilan énergétique.1. dx est la distance en m.

III-2) Equation de bilan En régime stationnaire. l’équation de de bilan d’énergie pour le système de la figure ci-dessous s’écrit en tenant compte des différentes formes d’énergie: 1 et 2 représentent l'entrée et la sortie. 54 .

des énergies cinétique et potentiel. est négligeable: W=0 55 .Par définition: Si la contribution.

La colonne fonctionne sous une pression de 1 bar 56 . L'augmentation de la température de l'eau de refroidissement est limitée à 30 °C.Exemple Calcul de débit de la vapeur utilisée dans le chauffage du bouilleur et celui de l’eau de refroidissement nécessaire pour la colonne de distillation présentée dans de la figure ci-dessous. Cette vapeur est disponible à 25 psig (274 kN/m2).

b.c. L’enthalpie H(T) à une température autre que 25°C: où Cp est la chaleur spécifique donnée en fonction de la température selon l’une des corrélations suivantes: a.… sont des coefficients caractéristiques de chaque corps purs 57 .III-3) ENTHAPLIE SPÉCIFIQUE Les propriétés thermodynamiques standards des corps purs sont publiées dans des ouvrages spécialisées et sont données à 25°C.d.

58 . f L’enthalpie de la réaction chimique à une autre température. 0 Où ΔHest l’enthalpie de formation du constituant à l’état standard.III-4) CHALEUR DE REACTION L’enthalpie de la réaction chimique à des conditions standards.

Exemple: Calcul de l’enthalpie de la réaction chimique suivante: 59 .

IV) ANALYSE DE QUELQUES MODÈLES D’APPAREILS 60 .

61 .

62 .

63 .

64 .

65 .

66 .

67 .

68 .

69 .

70 .

71 .

72 .

73 .

74 .

75 .

76 .

77 .

78 .

79 .

80 .

81 .

82 .

83 .

84 .

Nn 85 .

86 .

87 .

88

89

90

91 .

92 .

93 .

94 .

95 .

96 .

You're Reading a Free Preview

Télécharger
scribd
/*********** DO NOT ALTER ANYTHING BELOW THIS LINE ! ************/ var s_code=s.t();if(s_code)document.write(s_code)//-->