P. 1
Manuel de procédures pour les micro-projets communautaires (FID- 2011)

Manuel de procédures pour les micro-projets communautaires (FID- 2011)

|Views: 1,041|Likes:
- L’objectif de la composante « micro- projets communautaires » est la réalisation de micro- projets sur la base de requêtes communautaires.
- En règle générale, cette composante finance des activités qui ne sont pas incluses dans les programmations ou les responsabilités communales (cf appendice 2) ainsi que les activités dont le financement est supporté par des programmations sectorielles ou d’autres sources de financement.
- Sur la base des typologies de micro- projets éligibles pour cette composante, le FID travaillera dans le cadre des protocoles d’accord avec les ministères sectoriels concernés dans le réalisation des microprojets, principalement avec le Ministères de l’Agriculture, et le Ministère des Travaux Publics et de la Météorologie (MTPM) concernant respectivement les aménagements hydro agricoles (MPI) et les pistes et ouvrages en milieu rural.
- Le financement d’un micro- projet communautaire ne peut pas être supérieur à 42.000 Dollars des Etats-Unis (USD) y compris toutes les taxes y afférentes. Ce financement concerne aussi bien les paiements au titre de la réalisation physique des infrastructures que les paiements des prestations de services (maîtrise d’oeuvre et appui socio organisationnel) y afférents.
- Une contribution des bénéficiaires dans le coût des micro- projets est requise (en numéraire, matériaux ou main d’oeuvre) à hauteur de 5% du coût total du micro- projet à réaliser avant la réception provisoire des travaux.
********************************
FID 2011
- L’objectif de la composante « micro- projets communautaires » est la réalisation de micro- projets sur la base de requêtes communautaires.
- En règle générale, cette composante finance des activités qui ne sont pas incluses dans les programmations ou les responsabilités communales (cf appendice 2) ainsi que les activités dont le financement est supporté par des programmations sectorielles ou d’autres sources de financement.
- Sur la base des typologies de micro- projets éligibles pour cette composante, le FID travaillera dans le cadre des protocoles d’accord avec les ministères sectoriels concernés dans le réalisation des microprojets, principalement avec le Ministères de l’Agriculture, et le Ministère des Travaux Publics et de la Météorologie (MTPM) concernant respectivement les aménagements hydro agricoles (MPI) et les pistes et ouvrages en milieu rural.
- Le financement d’un micro- projet communautaire ne peut pas être supérieur à 42.000 Dollars des Etats-Unis (USD) y compris toutes les taxes y afférentes. Ce financement concerne aussi bien les paiements au titre de la réalisation physique des infrastructures que les paiements des prestations de services (maîtrise d’oeuvre et appui socio organisationnel) y afférents.
- Une contribution des bénéficiaires dans le coût des micro- projets est requise (en numéraire, matériaux ou main d’oeuvre) à hauteur de 5% du coût total du micro- projet à réaliser avant la réception provisoire des travaux.
********************************
FID 2011

More info:

Published by: HayZara Madagascar on Jul 21, 2011
Droits d'auteur :Attribution Non-commercial

Availability:

Read on Scribd mobile: iPhone, iPad and Android.
download as PDF, TXT or read online from Scribd
See more
See less

08/04/2013

pdf

text

original

REPUBLIQUE DE MADAGASCAR

Fitiavana - Tanindrazana– Fandrosoana

PRIMATURE
FONDS D’INTERVENTION POUR LE DEVELOPPEMENT

- FID -

TOME II
MANUEL DE PROCEDURES «MICRO- PROJETS COMMUNAUTAIRES»

Version Avril 2011

2

ABREVIATIONS AEP APD APS BE BTP CC CP DAO DG DIR DRDR ARIARY IDA IDB IEC MOD MPE MPI MT ONG PTA RC REP RTP USD éq. Adduction d’Eau Potable Avant Projet Détaillé Avant Projet Sommaire Bureau d’Etudes Bâtiments et Travaux Publics Comité de Concertation Cellule de Projet Dossier d’Appel d’Offre Direction Générale du FID Direction Inter Régionale du FID Direction Régionale du Développement Rural Ariary Association Internationale pour le Développement Infrastructure de Base Information, Education, Communication Maïtrise d’Ouvrage Délégué Micro- et Petite Entreprise Micro-Périmètre Irrigué Mémoire Technique Organisation Non Gouvernementale Programme de Travail Annuel Renforcement des Capacités Responsable de l’Entretien du Projet Responsable Technique de Projet Dollar Américain équivalent
MONNAIES

La monnaie de compte ainsi que de paiement des Projets communautaires reste l’Ariary (Ar.). Toutefois, certains montants mentionnés dans le présent manuel (en particulier pour définir les montants maxima des financements et les différents seuils d’approbation, ou pour se référer aux montants estimés des contrats en matière de passation de marchés) sont exprimés en USD équivalent (USD éq.), pour éviter d’avoir à modifier trop souvent le manuel en cas de fluctuations trop fréquentes du taux de change et, par voie de conséquence, des prix.

Fonds d’Intervention pour le Développement – EFSRP - Manuels de Procédures Micro- projets Communautaire-Tome II_Ver. Avril 2011.

3

TABLE DES MATIERES
ABREVIATIONS ___________________________________________________________________ 2  I- PRESENTATION GLOBALE DE LA COMPOSANTE / OBJECTIFS _____________________ 4  II. CIBLAGE DES BENEFICIAIRES DES MICRO- PROJETS COMMUNAUTAIRES ________ 4  1.  Répartition du fonds alloué : _____________________________________________________ 4  2.  Priorisation des Communes bénéficiaires : _________________________________________ 4  3.  Promotion ciblée des Communes priorisées : _______________________________________ 5  4.  Traitement des requêtes émanant des bénéficiaires:__________________________________ 5  5.  Identification et évaluation sur terrain des sous micro- projets éligibles : ________________ 5  III- MODE DE REALISATION TECHNIQUE ___________________________________________ 6  1.MODE DE REALISATION TECHNIQUE DES MICRO- PROJETS COMMUNAUTAIRES GERES PAR LES ASSOCIATIONS DES BENEFICIAIRES : ____________________________ 6  2. MODE DE REALISATION TECHNIQUE DES MICRO- PROJETS COMMUNAUTAIRES EXECUTES EN MAITRISE D’OUVRAGE DELEGUEE PAR LE FID : __________________ 10  a.  Convention de Maîtrise d’Ouvrage Délégué et Convention d’Entretien : _____________________ 10  b.  Maîtrise d’œuvre : __________________________________________________________________ 11  c.  Procédures applicables pour les marchés des travaux : ___________________________________ 12  IV. GESTION FINANCIERE ET COMPTABLE DES DES SOUS-PROJETS COMMUNAUTAIRES : __________________________________________________________________________________ 12  1.  Micro- projets communautaires réalisés par les bénéficiaires : ________________________ 12  2.  Micro- projets communautaires réalisés en MOD : _________________________________ 14  V. SUIVI EVALUATION DES SOUS-PROJETS COMMUNAUTAIRES____________________ 14  1.  Indicateurs globaux (pour l’ensemble de la composante) : ___________________________ 14  2  Indicateurs spécifiques (pour les micro- projets) : __________________________________ 15  3. Rapports d’exécution : __________________________________________________________ 15  3.1  Rapport d’avancement de la Cellule de Projet :________________________________________ 15  3.2  Rapport final du Maître de l’ouvrage (Communautés des Bénéficiaires) : __________________ 15  Appendice 1: DEFINITIONS DES TERMES ___________________________________________ 17  Appendice 3 : Présélection des partenaires techniques du FID _____________________________ 20  1.  Procédures de présélection des bureaux d’études (BE) : _____________________________ 20  2.  Procédures de présélection des MPE du BTP : _____________________________________ 20 

Fonds d’Intervention pour le Développement – EFSRP - Manuels de Procédures Micro- projets Communautaire-Tome II_Ver. Avril 2011.

4

I- PRESENTATION GLOBALE DE LA COMPOSANTE / OBJECTIFS
L’objectif de la composante « micro- projets communautaires » est la réalisation de micro- projets sur la base de requêtes communautaires. En règle générale, cette composante finance des activités qui ne sont pas incluses dans les programmations ou les responsabilités communales (cf appendice 2) ainsi que les activités dont le financement est supporté par des programmations sectorielles ou d’autres sources de financement. Sur la base des typologies de micro- projets éligibles pour cette composante, le FID travaillera dans le cadre des protocoles d’accord avec les ministères sectoriels concernés dans le réalisation des microprojets, principalement avec le Ministères de l’Agriculture, et le Ministère des Travaux Publics et de la Météorologie (MTPM) concernant respectivement les aménagements hydro agricoles (MPI) et les pistes et ouvrages en milieu rural. Le financement d’un micro- projet communautaire ne peut pas être supérieur à 42.000 Dollars des Etats-Unis (USD) y compris toutes les taxes y afférentes. Ce financement concerne aussi bien les paiements au titre de la réalisation physique des infrastructures que les paiements des prestations de services (maîtrise d’œuvre et appui socio organisationnel) y afférents. Une contribution des bénéficiaires dans le coût des micro- projets est requise (en numéraire, matériaux ou main d’œuvre) à hauteur de 5% du coût total du micro- projet à réaliser avant la réception provisoire des travaux. II. CIBLAGE DES BENEFICIAIRES DES MICRO- PROJETS COMMUNAUTAIRES L’objectif du ciblage des bénéficiaires consiste surtout à respecter les règles d’équité et de la transparence selon les étapes suivantes : 1. Répartition du fonds alloué : La répartition budgétaire pour la réalisation de micro- projets communautaires repose sur le nombre de population par Région. Les Direction Inter Régionales enregistrant un nombre de population important bénéficient d’un plus grand nombre de sous-projets. Le nombre de sous-projets à réaliser par Région est géré par chaque Direction Inter Régionale en tenant compte : o Du taux de pauvreté en milieu rural et urbain par Région (source : EPM 2010, Instat), o Du nombre de population en milieu rural et urbain par Région (source : Recensement de la population en 2007) 2. Priorisation des Communes bénéficiaires : • La priorisation des Commune d’intervention s’effectue par le classement des Communes rurales les plus pauvres selon la méthode Ilo Cornell (2007) basée o sur l’indice de pauvreté (IP) et l’indice d’enclavement (IE), indices qui sont compris entre 1 à 5 (5 étant la note donnée aux communes les plus pauvres et très enclavées) o Le nombre de population par Commune. o Les communes ciblées sont sensibilisées par une information globale et les communautés intéressées adressent une requête auprès du FID. Ces requêtes sont traitées par le principe « premier arrivé, premier servi » selon leur éligibilité selon le PAD. Les critères de priorisation des Communes sont basés sur le système de zonage des Plans Régionaux de Développement (PRD) en tenant compte de : o o o la potentialité de production vivrière : rapport entre la surface irriguée et la surface irrigable ; la difficulté d’accès ou enclavement : carence en piste d’évacuation des produits agricoles ; l’échelle de pauvreté : manque d’infrastructure de base.

Fonds d’Intervention pour le Développement – EFSRP - Manuels de Procédures Micro- projets Communautaire-Tome II_Ver. Avril 2011.

5

o

les sites classés prioritaires des Aires protégés et Parcs Nationaux. Une concertation entre le FID et les responsables de ces Aires Protégés ou Parcs Nationaux est nécessaire pour : Identifier les communautés qui vont bénéficier des micro-projets Projet Communautaire Mettre en synergie la mission du FID et les objectifs de politique de gouvernance environnementale.

3. Promotion ciblée des Communes priorisées : Le FID procède à une promotion ciblée des sous-projets à réaliser au niveau de chaque Commune priorisée par le mecanisme décrit ci-dessus au cours de laquelle il met à disposition des Autorités Communales un canevas de requête (Cf annexe 1.1) qui serait par la suite distribué à toutes les Communautés interressées par les activités du Projet. Chaque communauté doit formuler des requêtes priorisées par une assemblée générale des bénéficiaires potentiels et visées par la Commune et les services techniques déconcentrés (STD) concernés. Les requêtes doivent être par la suite déposées auprès d’une des Directions Inter Régionales du FID pour pouvoir prétendre au financement de micro- projet. 4. Traitement des requêtes émanant des bénéficiaires: Après réception des requêtes conformes au canevas, le FID procède à leur préévaluation qui consiste à la vérification préalable de l’éligibilité technico-financière de la requête, à savoir : o o o o typologie de micro- projet ; Investissement per capita < 50 $ US éq. coût estimatif ne dépassant pas 42.000 $ US éq. micro- projet non financé par d’autres bailleurs de fonds.

5. Identification et évaluation sur terrain des sous micro- projets éligibles : Le FID procède par la suite à l’identification et à l’évaluation sur terrain des micro- projets jugés préalablement éligibles. Cette opération consiste à vérifier : • • • que la requête ait été établie de manière participative (avalisée par une assemblée générale) et qu’elle constitue une priorité pour la Communauté ; la faisabilité technico-financière et environnementale du micro- projet ; la capacité des Communautés pour assurer la réalisation, l’exploitation et l’entretien du microprojet;

N.B. Pour le cas particulier des Micro périmètres irrigués (MPI) dont la superficie ne peut pas excéder 100 hectares, un recoupement pour exclure les gros propriétaires terriens sera effectué au cours de l’identification/évaluation. A la fin du processus de ciblage des bénéficiaires des micro- projets communautaires, le FID transmettra systématiquement la liste des micro- projets évalués et retenus avec copies aux différents services techniques deconcentrés (STD) concernés et aux autres Programmes de financement. Les micro- projets retenus à l’issue du processus de ciblage des micro- projets communautaires sont inscrits dans le Programme de Travail (PT)1périodique du FID.

Le système d’approvisionnement du compte désigné du FID (basé sur les Rapports de Suivi Financiers semestriels) fait que l’ajustement des programmes d’engagements et de décaissements sont effectués en début de chaque semestre pour Avis de Non Objection à l’IDA avec le budget associé.
Fonds d’Intervention pour le Développement – EFSRP - Manuels de Procédures Micro- projets Communautaire-Tome II_Ver. Avril 2011.

1

6 III- MODE DE REALISATION TECHNIQUE 1.MODE DE REALISATION TECHNIQUE DES MICRO-PROJETS COMMUNAUTAIRES GERES PAR LES ASSOCIATIONS DES BENEFICIAIRES :

Dans le cas où les conditions requises pour ce mode de réalisation sont remplies, principalement : Que la consistance des travaux à réaliser n’est pas jugée complexe et ne requiert pas des compétences particulières, Qu’une structure de gestion communautaire est facilement mobilisable en termes d’opérationnalité. (Ex : une cellule de projet ayant déjà travaillé avec le PDC ou autres programmes ou une association suffisamment structurée pour signer une convention de financement) Les modalités de gestion financière (surtout la proximité d’une banque primaire) sont évaluées satisfaisantes. les sous-projets communautaires financés par le FID sont gérés et réalisés par les associations de bénéficiaires elles-mêmes à travers des cellules de projet (CP) constituées à cet effet. a. Convention de financement et modalités générales de transfert de fonds aux Associations de Bénéficiaires

La réalisation des micro- projets en gestion communautaire requiert la signature d’une convention de financement entre le FID et l’Association de bénéficiaires. La convention de financement précisent les droits et obligations des deux parties pendant la phase d’exécution des études et des travaux, en particulier en ce qui concerne le montant du financement, les modalités de décaissement, l’utilisation du compte en banque de l’association, la façon dont l’activité à financer va être réalisé, les passations de marché, l’entretien futur du sous-projet, etc. Le montant de cette convention comprend : a. Le montant TTC du coût des travaux, b. Le montant TTC du coût des prestations de contrôle et surveillance et, c. Les frais bancaires. Le financement du Projet relatif à cette convention est versé au compte principal de la banque de l’association de bénéficiaires sur la base du Mémoire de Préparation de Projet (MPP) et en fonction de l’avancement du sous-projet. Les modalités de déblocage des fonds relatifs à cette convention sont décrites dans le chapitre concernant les modalités de gestion financière2. o L’ouverture et l’utilisation du compte principal de la banque de l’association sont soumises à certaines conditions, en particulier en ce qui concerne les retraits sur ce compte. Par ailleurs, le FID a un droit de regard sur ce compte, et il a le droit de le bloquer en cas de malversations dûment constatées par ses représentants ou ses mandataires dûment autorisés. En cas d’avis défavorable d’un audit de la gestion des fonds par la Cellule de Projet ou de malversations dûment prouvées dans l’utilisation de ces fonds, le FID se réserve le droit de suspendre le paiement de l’une ou plusieurs des tranches ci-dessus, tant que l’association des bénéficiaires n’aura pas remédié aux défaillances constatées. En outre, le FID est subrogé à l’association de bénéficiaires pour intenter toute action judiciaire appropriée en cas de défaillance de cette dernière.

o

2

Cf Chap. IV

Fonds d’Intervention pour le Développement – EFSRP - Manuels de Procédures Micro- projets Communautaire-Tome II_Ver. Avril 2011.

7

o

Une fois le sous-projet réalisé, la Cellule de Projet est chargée de gérer son entretien. Le responsable de l’entretien du sous-projet3 au sein de la cellule de Projet a pour mission d’assurer le planning et la gestion technique de l’entretien. Il est formé par la MPE du BTP pendant la période des travaux et doit bien assimiler le Manuel de Gestion et d’Entretien (MGE) qui est remis aux bénéficiaires à la réception provisoire et que les bénéficiaires s’engagent à utiliser et à appliquer.

En tant que Maître d’Ouvrage du sous-projet, l’Association de Bénéficiaires est responsable à part entière de tout le processus de sa mise en œuvre technique notamment concernant la passation de contrats aux différents sous traitants ou prestataires de service pour : o o o l’appui socio-organisationnel, la maîtrise d’œuvre (Bureau d’Etudes ou consultant individuel) et la contractualisation avec les MPE du BTP ou les tâcherons pour les travaux.

Il est à souligner l’importance de la transparence dans la gestion de l’exécution des sous-projets communautaires en particulier en ce qui concerne le déblocage et l’utilisation des fonds ainsi que le processus de passation de marchés. Ainsi, outre son rôle primordial dans le pilotage du sous-projet communautaire, la Cellule de Projet est tenue d’informer périodiquement (au moins par quinzaine) l’ensemble des membres de l’association des bénéficiaires de l’avancement du sous-projet, des marchés passés et des dépenses effectuées : o o par le biais de la tenue d’une Assemblée Générale des membres de l’association; et par voie d’affichage des grandes décisions (en particulier les résultats de consultations ou d’appels d’offres) ainsi que des états des dépenses périodiques (au moins mensuels). A ce titre, pour éviter tout conflit d’intérêt de la part des personnes responsables de la gestion ou du contrôle du sous-projet, les membres de la Cellule de Projet, ainsi que toute structure (MPE, BE ou Consultant individuel) leur appartenant ou gérées par eux, ne seront pas autorisés à intervenir comme entrepreneurs ou fournisseurs de biens ou services pour la réalisation du sousprojet. Seront également exclus les membres de leurs familles, et toute structure (MPE, BE ou Consultant individuel) gérée par les membres de leurs familles.

o

Dans la réalisation des sous-projets communautaires par les associations de bénéficiaires, le FID a deux rôles essentiels: d’une part, en tant qu’organisme d’exécution et organisme de financement, il est responsable de l’utilisation du crédit et du déblocage des fonds au profit des associations de bénéficiaires (conformément à l’échéancier de paiement dans la convention de financement); d’autre part, il a aussi un rôle d’appui technique, tendant notamment à transférer aux bénéficiaires son savoir faire en gestion de Projet, et un rôle de contrôle de la qualité et de l’avancement des sous-projets communautaires. b. Mobilisation et renforcement des capacités des associations de bénéficiaires :

Ces activités seront assurées par le FID dans le cadre des son rôle de superviseur et par le maître d’œuvre dans son rôle d’accompagnateur de la cellule de micro- projet. La mobilisation sociale et le renforcement des capacités / formation pour des sous-projets gérés et réalisés par les Associations de Bénéficiaires comprennent la revitalisation et/ou formation de la Cellule de Projet et l’accompagnement tout au long du cycle du Projet.

3

Qui doit être un membre de l’association ayant comme résidence principale le fokontany considérée.

Fonds d’Intervention pour le Développement – EFSRP - Manuels de Procédures Micro- projets Communautaire-Tome II_Ver. Avril 2011.

8

Ces activités relatives à la mobilisation sociale et le renforcement de capacités se rapportent généralement : 1. Sur leurs obligations générales quant à la réalisation du sous-projet surtout le rôle de maîtrise d’ouvrage. 2. Sur le gestion financière simplifiée : • Tenue des livres comptables : journal de Banque et journal de caisse. • Modalités de demande de déblocage de fonds, • Modalités de paiement des factures des sous traitants (Consultants, BE, MPE) 3. Sur la gestion technique du micro- projet : • Règles de passation de marchés et gestion des contrats des sous traitants, • Suivi et contrôle des prestations des sous traitants (Consultants, BE, MPE) • La mise en exploitation et l’entretien du micro- projet, • Le suivi évaluation communautaire du micro- projet. c. • Maîtrise d’œuvre :

La maîtrise d’œuvre pour des sous-Projets communautaires gérés et réalisés par les Bénéficiaires comprend : o o o L’appui socio organisationnel. Les études techniques Le contrôle et surveillance des travaux

• • • •

La maîtrise d’œuvre sera assurée par un consultant individuel recruté par voie d’appel à manifestation d’intérêt ou un Bureau d’Etudes retenu par consultation sur la base du registre établi par le FID en début d’exercice dans le cadre de sa présélection périodique. Le recrutement du Bureau d’Etudes ou consultant individuel se fait suivant la procédure en vigueur au FID et diligenté par la cellule de Projet qui signe le contrat avec le prestataire adjudicataire après accord préalable du FID. Les résultats des études techniques ainsi que les documents nécessaires à la réalisation des travaux (DAO) sont aussi soumis pour accord préalable du FID. Les annexes au présent manuel détaillent les différentes phases ainsi que les modèles de documents à utiliser au cours de cette étape et qui se rapportent aux types d’activités à réaliser. d. Réalisation des Travaux :

Comme indiqué ci-dessus, les études techniques seront soumises à l’accord préalable du FID. En fonction de la technicité requise, ces études techniques proposeront de façon claire les différents lots de travaux, de services et de fournitures, ainsi que le planning précis de leur exécution respective, en distinguant entre: o les travaux à confier à un (ou des) tâcheron(s); o les travaux à confier à une ou des MPE du BTP par voie d’appel d’offres; o les services de contrôle et surveillance. Le choix de la modalité de réalisation des travaux doit être basé sur des considérations techniques, mais doit tenir compte aussi des préférences et capacités des bénéficiaires. Une fois que ce choix aura été fait, les procédures de passation de marché seront fonction du montant estimé de chaque contrat à passer. i. Travaux par tâcheronnage:

• •

Les travaux confiés aux tâcherons concernent tout lot de travaux dont le coût est estimé à moins de 10.000 USD éq.

Fonds d’Intervention pour le Développement – EFSRP - Manuels de Procédures Micro- projets Communautaire-Tome II_Ver. Avril 2011.

9

• •

La Cellule de Projet procédera à une large publication locale de la consultation des tâcherons dont le délai ne saurait être inférieur à 10 jours calendaires (affichage au site du Projet, bureau de l’association, bureau de la Commune, radio locale…). Ceci devrait permettre aux tâcherons locaux de manifester leurs intérêts par écrit tout en indiquant leurs références techniques auprès de la Cellule de Projet. La Cellule de Projet pourra alors négocier un contrat avec le tâcheron de son choix. La signature du contrat n’interviendra qu’après validation de ce choix par l’assemblée générale des bénéficiaires et accord préalable du FID. Les différentes étapes dans le processus de recrutement d’un tâcheron par l’Association des bénéficiaires, les formulaires à utiliser ainsi que le modèle de contrat de tâcheronnage sont donnés en annexe. ii. Travaux nécessitant un appel d’offres (lot > 10.000 USD éq.) : Pour tous travaux dont le montant estimé est supérieur à 10.000 USD éq. , la procédure par appel d’offres pour une durée qui ne peut pas être inférieur à 30 jours calendaires est obligatoire. Seules peuvent concourir les MPE présélectionnées par le FID en début d’exercice dans le cadre de sa présélection périodique. Des modèles de documents précisant les conditions de l’appel d’offres sont présentés en annexes : o avis d’appel d’offres (annexe 3.2.3); o dossier d’appel d’offres (annexe 3.2.4) ; o fiches de dépouillement et d’évaluation des offres (annexe 3.2.5) o et modèle de contrat de travaux avec une MPE du BTP (annexe 3.2.6). Conformément aux prescriptions du Dossier d’Appel d’Offres (DAO), le contrat sera attribué au soumissionnaire ayant satisfait aux conditions de conformité et de qualification, et qui, en plus, a présenté l’offre la moins disante. La cellule de Projet remettra à la Direction Inter-Régionale du Projet une copie du rapport d’évaluation des offres, pour non objection. Des modèles de fiches de dépouillement et d’évaluation des offres sont donnés dans l’annexe 3.2.5. La notification du titulaire n’interviendra toutefois qu’après l’accord préalable du FID sur la proposition de la commission d’évaluation. Le contrat sera ensuite signé entre les deux parties après la remise par le titulaire d’une caution de bonne exécution équivalent à 10% du montant des travaux TTC. iii. Procédures d’Achat ou de Passation de Marchés de Fournitures :

• • •

Deux cas de figure peuvent se présenter: • • pour l’achat de fournitures d’un montant inférieur ou égal à 50.000 ariary (environ 50 USD éq.), un achat direct à partir de la caisse est valable; pour l’achat d’un lot de fournitures dont le montant estimé est supérieur à 50.000 ariary (environ 50 USD éq.), les procédures suivantes sont à respecter: o procéder à une demande de prix auprès de trois (3) fournisseurs minimum (voir proforma-type en annexe), ou, à défaut, une collecte de prix contresignée par 3 membres de la Cellule de Projet; évaluer les offres conformes et en choisir la moins disante; établir un bon de commande signé par le Président de l’Association, le Trésorier et le Responsable Technique; réceptionner la facture et procéder au règlement (correspondant uniquement à la facture, donc à chaque quantité livrée).

o o o •

Outre la tenue des journaux de caisse et de banque, l’Association de bénéficiaires apportera un soin particulier dans l’archivage des pièces relatives à ces achats qui pourraient faire l’objet d’un audit de la part du FID pendant ou à la fin du sous-Projet. Un mini manuel de gestion financière et comptable est remis à la Cellule de Projet en fin de formation (voir annexe 4)

Fonds d’Intervention pour le Développement – EFSRP - Manuels de Procédures Micro- projets Communautaire-Tome II_Ver. Avril 2011.

10

2. MODE DE REALISATION TECHNIQUE DES MICRO- PROJETS COMMUNAUTAIRES EXECUTES EN MAITRISE D’OUVRAGE DELEGUEE PAR LE FID : a. Convention de Maîtrise d’Ouvrage Délégué et Convention d’Entretien : • Pour la réalisation des sous-projets communautaires prévus à être réalisés en maîtrise d’ouvrage délégué, l’association de bénéficiaires recevant une subvention passent avec le FID une convention de maîtrise d’ouvrage déléguée (MOD), dont un modèle se trouve dans l’Annexe 1.2. Cette convention de MOD qui est visée par la commune précise entre autres les responsabilités de chacune des parties dans la conception et la réalisation du sous-projet et leur contribution au coût total du sous-projet communautaire. La signature d’une telle convention de MOD est une condition préalable à l’approbation formelle du sous-Projet communautaire par le FID. Par cette convention, l’association de bénéficiaires délègue au FID, qui accepte, l’ensemble des prérogatives, droits et obligations afférents à la maîtrise d’ouvrage des travaux, études et autres prestations nécessaires à l’exécution du sous-projet communautaire. Plus spécifiquement, le FID, maître d’ouvrage délégué, assume les prérogatives, droits et obligations suivants: o o o o o o o o o o sélection du bureau d’études et passation du marché de prestations de services; fourniture au bureau d’études des données et informations pertinentes et préliminaires relatives au sous-Projet; approbation des études relatives au sous-Projet : Mémoire Technique (MT), Avant-Projet Sommaire (APS) et Avant-Projet Détaillé (APD); approbation du Dossier d’Appel d’Offres (DAO) et lancement de l’appel d’offres; adjudication du marché et notification du choix de l’entreprise; paiement des factures à partir des avancements des travaux dressés par le Maître d’œuvre; réception et comptabilisation des apports des bénéficiaires; réception provisoire et réception définitive des travaux; paiement du décompte définitif de travaux; paiement des prestations de services du Maître d’œuvre.

De leur coté, l’association de bénéficiaires s’engage à fournir dans les délais prévus leurs apports en espèces, en nature ou en main d’œuvre. En cas de manquement à cette obligation, le FID peut décider de la suspension ou de la clôture du sous-projet. Par ailleurs, l’association de bénéficiaires donne leur accord sur la conception du sous-projet avant que ne soit finalisé le Mémoire Technique (MT) ou l’Avant Projet Sommaire (APS) et l’Avant Projet Détaillé (APD). Ils peuvent se faire représenter également en qualité d’observateur aux travaux de la commission inter-régionale d’attribution des marchés (CIRAM) relatifs au sous-projet. Ils peuvent transmettre leurs observations sur le déroulement des travaux au maître d’œuvre chargé du contrôle et de la surveillance ou directement au FID, et ils doivent assister à la réception provisoire et définitive des travaux dont les dates leur sont notifiées par le FID. L’association de bénéficiaires passe également avec le FID une convention d’entretien (dont un modèle se trouve dans l’annexe 1.2), qui fixe les conditions d’exploitation et d’entretien du sousProjet communautaire. Comme pour la convention de MOD, la signature d’une telle convention d’entretien, visée par la commune, est une condition préalable à l’approbation formelle du sous-projet communautaire par le FID. Par cette convention d’entretien, les bénéficiaires s’engagent à: o o o o mettre en service l’ouvrage au plus tard un mois après la réception provisoire, et ne pas détourner l’infrastructure de sa vocation initiale; constituer une structure formelle à la signature de la convention et un fonds minimal dès la réception provisoire, pour assurer l’exploitation et l’entretien de l’infrastructure; proposer au moins trois individus pour être formés durant l’exécution du sous-Projet, et les utiliser pour les travaux d’entretien; et utiliser et appliquer le manuel de gestion et d’entretien qui lui est délivré à la réception provisoire.

Fonds d’Intervention pour le Développement – EFSRP - Manuels de Procédures Micro- projets Communautaire-Tome II_Ver. Avril 2011.

11

En cas de manquement à leurs engagements, l’association des bénéficiaires défaillante ne sera plus éligible au financement du FID. De son coté, le FID s’engage à apporter tout appui nécessaire aux bénéficiaires pour leur permettre d’assurer convenablement la gestion et l’entretien de l’ouvrage. Le FID s’engage en particulier à assurer la supervision de: (i) la formation des trois stagiaires proposés par les bénéficiaires; et (ii) la production et la remise du manuel de gestion et d’entretien aux bénéficiaires. b. Maîtrise d’œuvre :

Il s’agit essentiellement des procédures de consultation et de passation de marchés avec des bureaux d’études (BE) pour assurer la maîtrise d’œuvre des infrastructures de base. Les obligations afférentes à la maîtrise d’œuvre sont celles décrites en détail dans le “modèle de convention avec un bureau d’études pour la maîtrise d’œuvre” qui se trouve dans l’Annexe 2.5. En résumé, elles comprennent: o o o o o o la réalisation des études techniques: Mémoire Technique (MT) ou Avant-Projet Sommaire (APS) et Avant-Projet Détaillé (APD); l’établissement des dossiers d’appel d’offres; le dépouillement des appels d’offres et l’analyse des d’offres; le suivi et le contrôle journaliers des travaux; la vérification des attachements pour le paiement des entreprises; l’assistance technique au Maître d’ouvrage délégué pour la réception technique, provisoire et définitive des travaux.

i. Procédures de consultation des bureaux d’études (BE) : Pour la consultation des bureaux d’études pour la maîtrise d’œuvre des travaux pour les sous-Projets communautaires de pistes ou aménagements hydrauliques villageois, la procédure est la suivante: • • La Direction Inter-Régionale du FID groupe les micro- projets (par nature, proximité géographique et montants estimés des marchés de travaux) de façon à pouvoir lancer une consultation pour plusieurs micro- projets à la fois. La CIRAM approuve la liste restreinte des bureaux d’études (BE) qui seront consultés pour ce groupe de projets. Cette liste, qui comprend au minimum trois BE, est établie sur la base des informations contenues dans le registre des bureaux d’études du FID, et des montants estimés des marchés de travaux et donc de la catégorie de BE présélectionné pouvant être retenu, tout en veillant à n’inclure dans cette liste que les BE ayant une capacité restante suffisante. La Direction Inter-Régionale prépare les Termes de Référence du bureau d’études et adresse aux BE inscrits sur la liste restreinte une lettre les invitant à soumettre une proposition dans un délai déterminé (un modèle de lettre d’invitation est donné dans l’annexe 2.3). La procédure de choix, qui est bien explicitée dans la lettre d’invitation, ou “demande de propositions”, repose à la fois sur une évaluation technique et sur le prix de la proposition et dont la méthode sera fixée dans une Note de Service de la Direction Générale. L’évaluation technique prend en compte trois critères principaux: (i) les références techniques dans le domaine de la mission à accomplir, (ii) la méthodologie et le planning proposés, et (iii) les qualifications et l’expérience du personnel proposé pour exécuter la mission. La CIRAM évalue les propositions, classe les BE sur la base de tous les éléments d’appréciation et de la pondération utilisée pour les facteurs techniques et les facteurs financiers, et fait une proposition d’attribution (au BE classé le premier) qui est soumise à la Direction Générale pour validation. Le rapport d’évaluation de la CIRAM, comprenant la liste restreinte des bureaux d’études invités à soumettre des propositions, les résultats de l’évaluation des propositions soumises par les BE et la justification de la proposition d’attribution, est signé par tous les membres de la commission.

• •

Fonds d’Intervention pour le Développement – EFSRP - Manuels de Procédures Micro- projets Communautaire-Tome II_Ver. Avril 2011.

12

Dans le cas où plusieurs marchés de maîtrise d’œuvre sont attribués dans la même consultation, un même bureau d’études ne pourra prétendre attributaire de plusieurs marchés. Le FID se réserve le droit de vérifier son plan de charge et de ne lui attribuer qu’un nombre suffisant de marchés. Les autres marchés sont attribués aux BE classés deuxième. Le BE sélectionné pourrait être invité à négocier un contrat avec le FID. A l’issue de la consultation des bureaux d’études, une convention de Maîtrise d’œuvre est signée par le Directeur Inter-Régional et le bureau d’études adjudicataire. Les différentes étapes à suivre, les formulaires à utiliser ainsi que le modèle de convention avec un bureau d’études pour la maîtrise d’œuvre se trouve dans l’Annexe 2. pour les sous-projets d’infrastructures pour lesquels le FID est Maître d’ouvrage délégué, l’une des fonctions essentielles des responsables des services des opérations du FID est de superviser les Maîtres d’œuvre qui réalisent les études techniques du sous-projet et assurent pour le compte du FID le suivi et contrôle des travaux. A cet effet, le FID procède à des visites inopinées de chantiers auxquelles doit assister le Maître d’œuvre concerné ainsi que le représentant des bénéficiaires, maître d’ouvrage. L’objet de ces visites est de contrôler la bonne exécution des obligations contractuelles du Maître d’œuvre et de L’Entreprise titulaire du marché de travaux. c. Procédures applicables pour les marchés des travaux :

• •

Les marchés de travaux dont le coût estimatif est supérieur à 10.000 USD éq. font l’objet d’un appel d’offres dont la publication est faite sur le plan national. Les appels d’offres s’adressent aux MPE du BTP présélectionnées et classées par le FID dans la catégorie de présélection correspondant aux travaux faisant l’objet de l’appel d’offres. L’ouverture des plis est publique. Toute offre qui n’est pas conforme pour l’essentiel aux conditions et spécifications du dossier d’appel d’offres (DAO) est rejetée. Le marché est attribué au soumissionnaire dont l’offre a été jugée la moins disante à condition qu’il ait la capacité voulue pour exécuter le marché. Les critères à remplir pour cela sont précisés dans le dossier d’appel d’offres, et si le soumissionnaire n’y répond pas son offre est rejetée. Après la constitution de la caution de bonne exécution égale à 10% du montant du contrat (TTC), le FID émettra l’ordre de service de commencement des travaux au titulaire. Une séance de prise en charge du contrat sera par la suite tenue entre le FID, le maître d’œuvre et le MPE titulaire afin de clarifier et fixer les obligations de tout un chacun, particulièrement sur le délai contractuel. Les différentes étapes à suivre, les formulaires (dont le Dossier d’Appel d’Offres ou DAO) à utiliser ainsi que le modèle de contrat avec une MPE sont présentés en Annexe 3. NB. Reprise des travaux après résiliation : En cas de résiliation d’un contrat d’Entreprise, et après évaluation des travaux restants par le B.E., deux cas de figure peuvent se présenter : a) reliquat > 10.000 USD éq. : un nouvel AO est lancé suivant les procédures précédentes ; b) reliquat < 10.000 USD éq. : le Projet procèdera à la consultation d’au moins 03 (trois) tâcherons locaux dont le délai ne saurait être inférieur à 12 (douze) jours calendaires. IV. GESTION FINANCIERE ET COMPTABLE DES DES SOUS-PROJETS

COMMUNAUTAIRES :
1. Micro- projets communautaires réalisés par les bénéficiaires :

Comme déjà stipulé, l’Association des bénéficiaires signe avec le FID une convention de financement dont le montant est basé sur les coûts définis et approuvés dans les Mémoires de Préparation de Projets
Fonds d’Intervention pour le Développement – EFSRP - Manuels de Procédures Micro- projets Communautaire-Tome II_Ver. Avril 2011.

13

(MPP). Le transfert des fonds au compte bancaire de l’Association (ouvert au titre de la réalisation du micro- projet) se fait en plusieurs tranches. Dans le cadre général, le pourcentage de déblocage du financement est de 30% à la signature de la convention, 30% à la notification de l’Entreprise titulaire des travaux, 30% à l’avancement de travaux d’au moins 50% et 10% à la réception provisoire. Eventuellement suivant le type du projet et l’éloignement des sites, des changements de mode paiement pourraient être envisagés, entre autres : A la demande des bénéficiaires et après approbation par le FID des rapports d’avancement du micro- projet que la Cellule de projet prépare et soumet au FID, le paiement de cette contribution du FID s’effectue comme suit: Première tranche: 30% du total du coût du projet hors formation après la signature de la convention de financement et après réalisation des apports des bénéficiaires en numéraires (fonds d'entretien) Deuxième tranche: 60% du montant de la convention après avenant4 hors formation moins le montant du premier déblocage, après la signature du contrat des travaux ; Troisième tranche: 30% du montant de la convention après avenant hors formation quand les travaux, d’une qualité jugée acceptable par le FID auront atteint un avancement cumulé de 50% pour la part financée par le FID ; Quatrième tranche: 10% du montant de la convention après avenant hors formation, après approbation du rapport final fourni par les Bénéficiaires.

Ce montant sera versé part le FID après la signature d’un avenant qui portera la modification du montant de financement à allouer aux bénéficiaires et à la remise du rapport final par les bénéficiaires-sinistrés. Le montant de la convention, après avenant, sera alors la somme totale des coûts rééls TTC du BE, le coût réel TTC des travaux d’entreprise et des frais bancaires. Particulièrement, pour les sous-projets dont le montant de la convention est inférieur à 30.000.000 Ariary et/ou dont le délai n’éxcede pas 45 jours (annexe 4), le paiement de cette contribution du FID s’effectue en deux tranches comme suit : Première tranche: Le montant de la 1ère Tranche correspondant à 80% du montant de la convention évaluée sur la base du MPP à la signature de la convention entre les deux parties Deuxième tranche: Le montant de la 2ème Tranche correspondant au solde de la convention après avenant sur le déblocage précedent. o Ce montant sera versé part le FID après la signature d’un avenant qui portera sur la modification du montant de financement à allouer aux bénéficiaires et à la remise du rapport final par les bénéficiairessinistrés. Le montant de la convention, après avenant, sera alors la somme totale des coûts rééls TTC du BE, le coût réel TTC des travaux d’entreprise et des frais bancaires. Pour l’ensemble des transferts de fonds qui lui sont effectués, la cellule de projet :

o

o

= montant convention après avenant = montant contrat Bureau d’Etudes + montant contrat Entreprise + coût réel de la formation + Frais bancaires

4

Fonds d’Intervention pour le Développement – EFSRP - Manuels de Procédures Micro- projets Communautaire-Tome II_Ver. Avril 2011.

14

doit tenir une comptabilité simplifiée reflétant les opérations de recettes et dépenses effectuées par la cellule dans le cadre de réalisation du projet5. Pour ce faire, deux personnes au sein de la cellule seraient désignées pour le suivi des opérations financières afin de s’assurer que les fonds sont réellement utilisés aux fins prévues. doit afficher par quinzaine et au panneau prévu à cet effet sur le site de chantier une copie de l’état des dépenses du mois (voir modèle dans l'annexe 4) pour informer l'ensemble des membres de l'association de bénéficiaires et leur permettre de contrôler l'utilisation des fonds. Les membres de l'association doivent aussi pouvoir consulter les journaux de banque et de caisse tenus par la Cellule de Projet.

o

o

o

Les Directions Inter-Régionales du FID doivent suivre l'avancement des projets communautaires pour s'assurer de la qualité des réalisations et approuver les paiements au compte en banque de l'association, par tranches, en fonction de l'avancement des travaux. La Cellule de Projet donnera libre accès aux agents du Projet ou à toute personne mandatée par ce dernier pour visiter les réalisations techniques et consulter les documents du projet (Technique, environnemental, comptable et financier). aux fins des audits. En cas d’avis défavorable d’un suivi technico-financier de la gestion des fonds par la Cellule de Projet ou de malversations dûment prouvées dans l’utilisation de ces fonds, le FID se réserve le droit de suspendre le paiement de l’une ou plusieurs des tranches cidessus, tant que l’association des bénéficiaires n’aura pas remédié aux défaillances constatées. En outre, le FID est subrogé à l’association de bénéficiaires pour intenter toute action judiciaire appropriée en cas de défaillance de cette dernière. Par ailleurs, en cas de non respect de leurs engagements pour la réalisation, le fonctionnement et l’entretien du sous-projet, l’association des bénéficiaires défaillante n’est plus éligible au financement du FID.

o

La restitution de la caution de bonne éxécution de l’Entreprise titulaire se fait en deux étapes : - 50% de la caution à la récéption provisoire des travaux et, - 50% à la réception définitive, une année après la réception provisoire

Les pièces justificatives nécessaires pour le déblocage des tranches de paiement sont stipulées dans le MPAF. 2. • Micro- projets communautaires réalisés en MOD :

Les Directions Inter-Régionales du FID doivent suivre l'avancement des sous-Projets Communautaires réalisés en MOD pour s'assurer de la qualité des réalisations et approuver les attachements, les décomptes et les factures présentés par les prestataires de service (PR, BE, MPE). Le FID paie directement les bureaux d’études, les MPE du BTP (paiement des acomptes sur états des travaux dressés par le maître d’œuvre et paiement du décompte définitif de travaux). Les modalités de paiement sont détaillées dans les contrats, qui constituent la référence élémentaire de comptabilisation des engagements et des décaissements. Le règlement des prestations relatives à la réalisation des micro- projets communautaires réalisés en MOD est effectué par le FID au fur et à mesure des avancements des activités (Cf MPAF).

V. SUIVI EVALUATION DES SOUS-PROJETS COMMUNAUTAIRES 1. Indicateurs globaux (pour l’ensemble de la composante) :

5

L'annexe 4 présente un mini-manuel de gestion financière et comptable des micro- projets réalisés par les associations de bénéficiaires; ce manuel comprend des modèles de journaux de banque et de caisse, de bon de caisse, de reçu et d'état des dépenses mensuelles.

Fonds d’Intervention pour le Développement – EFSRP - Manuels de Procédures Micro- projets Communautaire-Tome II_Ver. Avril 2011.

15

Pour une période donnée : • • • • • Nombre de micro- projets communautaires réalisés Nombre de bénéficiaires des micro- projets communautaires Nombre de micro- projets communautaires gérés par les communautés Nombre de micro- projets communautaires gérés en maîtrise d’ouvrage délégué Nombre d’Associations communautaires créés

2 Indicateurs spécifiques (pour les micro- projets) : Des indicateurs spécifiques sont définis par type de micro- projets tels que ceux-ci ont été spécifiés par le document d’évaluation du Projet (PAD). Les modalités de collecte de ces indicateurs sont décrites en annexe. 3. Rapports d’exécution : Périodiquement, à l’occasion d’une demande de paiement, la Cellule de Projet remet au Projet un rapport d’avancement. 3.1 Rapport d’avancement de la Cellule de Projet : Avancement technique des travaux Situation financière du sous-Projet Déblocage de fonds Attachement des travaux Règlement des entreprises et fournisseurs Avancement technique des travaux (par rapport au planning) Indicateurs d’impact et de résultat Utilisation des matériaux de construction, matériaux locaux, ... Problèmes rencontrés et les solutions adoptées

3.2 Rapport final du Maître de l’ouvrage (Communautés des Bénéficiaires) : A la réception provisoire de chaque Projet communautaire, la Cellule de Projet prépare et soumet au FID 6 un rapport de fin d’exécution (ou rapport final) faisant le point sur les aspects techniques, financiers et institutionnels de la réalisation du Projet. Ce rapport, qui conditionne l’apurement du solde de la convention de financement entre le Projet et les bénéficiaires, récapitule aussi en annexe les indicateurs de réalisation et, éventuellement, d’impact du Projet communautaire. A titre indicatif, le rapport final de la Cellule de Projet comprendra les points suivants : Historique du micro- projet Description du micro- projet Les activités entreprises, les problèmes et solutions adoptées: Au niveau institutionnel Au niveau technique Bilan de la contribution des bénéficiaires Bilan financier du Projet Evaluation de la relation des bénéficiaires avec Le micro- projet Les entreprises et Tâcherons Le Maître d’œuvre (Bureau d’Etudes ou Consultant Individuel); Les fournisseurs

6

La remise de ce rapport final au FID est une condition du paiement à l'association de bénéficiaires de la dernière tranche du financement.

Fonds d’Intervention pour le Développement – EFSRP - Manuels de Procédures Micro- projets Communautaire-Tome II_Ver. Avril 2011.

16

-

Elaboration de la mobilisation et la participation des bénéficiaires Indicateurs de résultat et d’impact

Fonds d’Intervention pour le Développement – EFSRP - Manuels de Procédures Micro- projets Communautaire-Tome II_Ver. Avril 2011.

17 Appendice 1: DEFINITIONS DES TERMES

Les termes suivants sont utilisés dans le présent Manuel: Association des Bénéficiaires. Pour désigner l’association regroupant l’ensemble des bénéficiaires comme par exemple l’association des usagers d’un micro-périmètre irrigué (MPI). L’Assemblée Générale constitue l’organe suprême de l’association, dont le mode de fonctionnement est régi par un statut et un règlement intérieur. Bénéficiaires : Pour désigner les populations d’une communauté (groupements communautaires, associations) qui sont “propriétaires” (Maîtres d’ouvrage) des sous-projets communautaires réalisés, ou dont les ressortissants ou membres profitent collectivement des sous-projets réalisés. Commune. Pour désigner l’unité administrative officiellement établie, à territoire bien déterminé et dirigée par un Maire élu et un Conseil Municipal, composée par un nombre bien déterminé de villages (Fokontany). La loi No.94-001 fixe le nombre, la délimitation, la dénomination et les chefs-lieux des communes. Actuellement, il existe 1.549 communes à Madagascar. Fokontany. Pour désigner une subdivision administrative de base au niveau de la Commune comprenant des hameaux, villages, secteurs ou quartiers. Le Fokontany débat, décide ou délibère en Assemblée Générale sur convocation du Chef de Fokontany. Celui-ci est en charge de l'administration générale du Fokontany. Ses principales activités sont les suivantes : élaborer avec la communauté une vision pour le développement du Fokontany, mobiliser la population sur les problèmes et le développement de la communauté, apporter le leadership, le changement et l’esprit d’initiative dans la conduite des projets de développement du Fokontany. Communauté. Pour désigner la population de l’un des villages faisant partie d’une commune. Un micro- projet est une activité singulière et bien définie, par exemple: la mise en place d’un micro périmètre irrigué pour augmenter la production et les revenus agricoles, des activités d'Information, Education, Communication (IEC), des activités de formation des bénéficiaires-sinistrés et autres partenaires du FID, la construction d’une route pour faciliter l’accès à des marchés, le creusement de puits pour l’approvisionnement en eau de la population, etc.…. Cellule de Projet (CP) de l’Association des Bénéficiaires. Pour désigner le comité à caractère plutôt technique chargé de gérer l’exécution et l’entretien du Projet Communautaire de l’Association. Elle est présidée par le Président élu de l’Association, et comprend un Trésorier, un Secrétaire, un Responsable Technique de Projet (RTP) qui serait éventuellement le Responsable de l’Entretien, ayant tous comme résidence principale la commune considérée et élus par l’Assemblée Générale. En tout état de cause, le nombre des membres de la cellule ne devrait pas être supérieur à sept. Pendant la phase d’exécution du projet, la cellule de projet rend compte mensuellement de l'état d’avancement du sous-projet à l’Assemblée Générale de l'Association des bénéficiaires, .Une fois qu’un projet communautaire est réalisé, la Cellule de Projet est chargé de gérer son entretien. Responsable Technique de Projet (RTP) de l’Association. Pour désigner un membre de l’association des bénéficiaires, choisi par l’Association, ayant comme résidence principale la commune considérée et ayant, si possible, un savoir faire en technique et/ou gestion de projet, ainsi qu’une disponibilité suffisante pour coordonner et faire le suivi d’exécution du sous-projet. Sa mission essentielle est d’assurer la gestion technique de la réalisation du sous-projet, et il fait partie d’office de la cellule de projet. Il peut être aussi la personne responsable de l’entretien du sous-projet une fois que celui-ci est réalisé. Sa mission n’est pas cumulable avec celle de consultant individuel pour le même sous-projet. En revanche, il peut être rémunéré par l’Association pour ses prestations, qui peuvent être à plein temps ou presque, pour la gestion technique de la réalisation du sous-projet. Responsable de l’Entretien du Projet (REP) de l’Association. Pour désigner un membre de l’association des bénéficiaires, choisi par l’Association, ayant comme résidence principale la commune considérée et ayant, si possible, un savoir faire en matière d’entretien de projet. La mission essentielle du responsable de l’entretien est d’assurer le planning et la gestion technique de l’entretien. Dans le cas d’un micro- projet
Fonds d’Intervention pour le Développement – EFSRP - Manuels de Procédures Micro- projets Communautaire-Tome II_Ver. Avril 2011.

18

communautaire d’infrastructure, il est formé par la MPE du BTP pendant la période des travaux et doit bien assimiler le Manuel de Gestion et d’Entretien (MGE) qui est remis aux bénéficiaires. Le Coût d'un sous-projet est l’ensemble des dépenses effectuées ou à effectuer pour concevoir, préparer, réaliser, superviser ce projet et renforcer la capacité de gestion de la cellule de projet, conformément aux objectifs et à la description dudit projet. Les dépenses liées à la maîtrise d’œuvre comprenant les études techniques, la préparation des dossiers d’appel d’offre de travaux, l’assistance à la passation de marchés et le contrôle et surveillance des travaux Le coût du contrat pour la réalisation des travaux d’infrastructures (Contrat MPE) ou activités sous traitées dans le cadre des micro- projets éligibles pour la composante. Les dépenses liées au paiement de consultants pour les activités de sensibilisation et de formation pour l’entretien de l’infrastructure.

-

Le Financement FID pour un sous-projet est le montant total de la subvention accordée par le FID pour ce sous-projet dûment approuvé par l’autorité compétente du FID (Directeur Général ou Directeur Inter Régional). D’une manière générale, il ne doit y avoir qu’un seul financement par sous-projet, et ce n’est qu’à titre tout à fait exceptionnel qu’un financement additionnel pour le même sous-projet pourrait être approuvé par l’autorité compétente du FID (par exemple, dans le cas d’une augmentation imprévisible des prix due à des facteurs externes). Le montant total de la subvention du FID, ou le financement FID, est égal au coût du sousprojet tel qu’il est défini ci-dessus. Maître de l'ouvrage. Pour désigner la personne morale propriétaire de l’ouvrage reconstruit ou réhabilité, des fournitures livrées ou des services fournis. Maître de l'ouvrage délégué. Pour désigner la personne morale qui à travers une convention passée avec le maître de l’ouvrage reçoit les pleins pouvoirs d’agir en lieu et place de ce dernier. Maître d’œuvre. Pour désigner le bureau d’études, le consultant, l’agence d’encadrement ou le service déconcentré spécialisé de l’administration chargé de la conception technique, de la direction et du contrôle de la bonne exécution des travaux. Service spécialisé déconcentré de l’administration. Pour désigner un service technique de l’administration présent au niveau régional ou communal, à l’instar des directions régionales de l’éducation, de la santé, des Travaux Publics, de l’Agriculture, de l’Eau, etc. Micro et Petite Entreprise (MPE) du BTP. Pour désigner une personne ou une société organisée suivant la forme prévue par la loi et les règlements pertinents nationaux pour réaliser des bâtiments ou des travaux publics. Tâcheron. Pour désigner un ouvrier ou un artisan expérimenté exerçant pour son compte des travaux manuels (maçon, charpentier, menuisier etc.) et secondé si nécessaire par quelques aides placés sous sa responsabilité. Consultant. Pour désigner un individu ou une firme organisée suivant la forme prévue par les lois et règlements pertinents nationaux, chargé de prester des services faisant l’objet d’un marché passé suivant les procédures décrites par le présent manuel.

Fonds d’Intervention pour le Développement – EFSRP - Manuels de Procédures Micro- projets Communautaire-Tome II_Ver. Avril 2011.

19

Appendice 2 : TYPOLOGIE DES MICRO- PROJETS COMMUNAUTAIRES ELIGIBLES La typologie des micro- projets éligibles est résumée comme suit : • • • • • • • • • • • • • • • • • Aménagement hydro-agricole ou MPI (digues, drains, canaux, barrages en terre, petits ouvrages au niveau communautaire ou fokontany) ; Ouvrages de franchissement et infrastructures de désenclavement (pistes rurales) Valorisation des bas-fonds (alternative au tavy et au niveau communautaire ou fokontany) ; Ouvrages de protection (digues, gabionnage, stabilisation de lavaka et dispositif anti-éboulement etc.) ; Reboisement et système anti-érosif (au niveau communautaire ou fokontany) ; Mise en place de périmètres de protection de captage d’eau Adduction d’eau potable gravitaire Pare-feu dans les périmètres communautaires (en complémentarité avec reboisement communal) ; Préparation de sols pour la culture (terrain domanial ou communautaire) ; Pavage de pistes de desserte Remise en état de pistes après catastrophe (au niveau communautaire ou fokontany) ; Désensablement des surfaces cultivables ; Assainissement après incendie (au niveau communautaire ou fokontany) ; Pistes piétonnes et petits ouvrages de franchissement Drainage des bas quartiers Ramassage des déchets plastiques (à partir des initiatives communautaires ou des fokontany) ; Fixation des dunes (au niveau communautaire ou fokontany).

Fonds d’Intervention pour le Développement – EFSRP - Manuels de Procédures Micro- projets Communautaire-Tome II_Ver. Avril 2011.

20

Appendice 3 : Présélection des partenaires techniques du FID Dans l’exercice de son mandat, le FID fait appel aux services des partenaires techniques suivants : • • Bureaux d’études (BE) faisant office de Maître d’œuvre qui sont chargés de la conception technique, du suivi et contrôle et réception des travaux ainsi que des appuis socio organisationnels ; et Micro et petites entreprises (MPE) du BTP à qui sont confiés la réalisation des travaux.

L’établissement de ce réseau se fait à travers un processus de présélection des BE et MPE du BTP, processus qui est géré par le FID. 1. Procédures de présélection des bureaux d’études (BE) : La présélection des bureaux d’études est effectuée sur la base de l’évaluation de leurs dossiers. Le Dossier de présélection comporte les données suivantes : a) les données générales sur le BE (Raison sociale, Gérant, adresse, Numéro d’identification fiscale, régime fiscal etc.) b) les noms et qualifications du personnel du BE (niveau d’instruction, année d’obtention des diplômes, références personnelles); c) l’expérience spécifique du BE et liste des références; d) les moyens matériels du BE; e) l’identification de la zone géographique dans laquelle le BE souhaite intervenir. La CIRAM statue sur les demandes d’inscription des bureaux d’études après avoir pris l’avis de toutes les personnes physiques ou morales ayant travaillé avec ces bureaux d’études. Les Bureaux d’études sont présélectionnés en fonction de leurs références techniques et financières dans les trois spécialités suivantes: bâtiments, routes, MPI/AEP/ouvrages. Ensuite, la CIRAM classe les bureaux d’études (BE) en trois catégories en fonction de leur chiffre d’affaires annuel et autres références; ce classement par catégorie est utilisé pour déterminer pour quelle catégorie de sous-Projet (selon le montant estimé du marché de travaux) un bureau d’études peut intervenir pour la Maîtrise d’œuvre.

Catégorie

Chiffre d’affaires annuel du BE, ou autres références. Supérieur à 25.000 USD éq. et ayant suivi avec succès des formations en matière de route rurale, MPI et AEP selon le type de micro- projet. BE ayant fourni des prestations de services satisfaisantes, BE débutant mais qui dispose d’un personnel du métier, qualifié et expérimenté.

1ère catégorie

2è catégorie

La Direction Inter-Régionale notifiera au bureau d’études la décision de la commission après la validation de la Direction Générale. Un bureau d’études ayant fait l’objet d’un rejet ne peut présenter de nouvelle demande avant toute nouvelle présélection. Les bureaux d’études n’ayant pas donné satisfaction dans le cadre de précédents contrats de prestations de services, en particulier ceux financés par le FID, seront rayés du registre des bureaux d’études. 2. Procédures de présélection des MPE du BTP : En vue de leur présélection, les MPE du BTP sont invitées à fournir un dossier comportant les données suivantes : a) Données générales sur les MPE (Raison sociale, Gérant, adresse, Numéro d’identification fiscale, régime fiscal...) ; b) Nom et qualification du personnel permanent ; c) Références techniques et financières et autres informations y afférentes ;
Fonds d’Intervention pour le Développement – EFSRP - Manuels de Procédures Micro- projets Communautaire-Tome II_Ver. Avril 2011.

21

d) Moyens matériel des MPE ; e) Identification de la zone géographique dans laquelle les MPE souhaite intervenir. La Commission Inter-Régionale d’Attribution des Marchés effectue la présélection sur la base des dossiers fournis par les MPE et statue après les vérifications suivantes : (i) enquête auprès de toutes les personnes physiques et morales ayant travaillé avec les MPE du BTP ; (ii) enquête sur la véracité des informations fournies, et (iii) éventuellement, interview des dirigeants des MPE du BTP. Sont exclues a priori les MPE du BTP ayant eu des contrats résiliés à leurs torts par le FID ou par d’autres Projets financés par la Banque Mondiale et/ou d’autres bailleurs de fonds (depuis deux ans), y compris celles réapparaissant sous un autre nom. Sont également exclues de la présélection, les MPE qui sont à la fois BE et Entreprise de travaux, y compris celles apparaissant sous un autre nom ou gérées par un autre membre d’une même famille. Il en est de même des MPE gérées par les membres d’une même famille et ne disposant manifestement pas de moyens matériels, humains et financier individualisés. La liste finalisée de MPE presélectionnées sera publiée par la Direction Générale. Chaque Direction Inter Régionale notifiera par la suite chaque MPE, cette notification faisant partie des pièces exigibles pour toute soumission à un appel d’offres de travaux sous financement du FID. La Commission Inter-Régionale d’Attribution des Marchés (CIRAM), classe les MPE en pistes et MPI/AEP/ouvrages en deux catégories, en fonction de leur chiffre d’affaires annuel comme indiqué dans le tableau ci-dessous. En revanche, il n’y a qu’une catégorie pour les MPE en bâtiments. Une fois cette classification effectuée, la commission présélectionne seulement les MPE ayant les capacités nécessaires pour mener à bien l’exécution de divers types de marchés (correspondant aux différentes catégories de microprojets), compte tenu de leurs moyens en matériel, des qualifications et de la formation de leur personnel, et de leurs expériences (exécution de marchés similaires).
CATEGORIE Total annuel des Chiffres d’affaires (TCA) pour tous types d’infrastructures Total annuel des Chiffres d’affaires (TCA) relatifs à chaque type d’infrastructure Catégorie de Projet (ou lot de micro-projets) pour lequel la MPE est présélectionnée (Montant estimatif en Ariary) Total annuel des Chiffres d’affaires (TCA) pour tous types d’infrastructures PISTES RURALES > 200.000.000 Ariary MPI/AEPA/ OUVRAGES > 200.000.000 Ariary

Catégorie I

> 100.000.000 Ariary

> 100.000.000 Ariary

> 100.000.000

> 60.000.000

< 200.000.000 Ariary 0 < TCA relatifs aux pistes rurales < 100.000.000 Ariary < 100.000.000

< 200.000.000 Ariary 0 < TCA relatifs aux MPI/AEPA/OUVRAGES < 100.000.000 Ariary < 60.000.000

Total annuel des Chiffres Catégorie II d’affaires (TCA) relatifs à chaque type d’infrastructure Catégorie de Projet (ou lot de micro-projets) pour lequel la MPE est présélectionnée (Montant estimatif en Ariary) Non classé

TCA relatifs aux TCA relatifs aux pistes MPI/AEPA/OUVRAGES rurales = 0 Ariary = 0 Ariary

Fonds d’Intervention pour le Développement – EFSRP - Manuels de Procédures Micro- projets Communautaire-Tome II_Ver. Avril 2011.

REPOBLIKAN’I MADAGASIKARA
Fitiavana- Tanindrazana – Fandrosoana

PRIMATIORA FONDS D’INTERVENTION POUR LE DEVELOPPEMENT F.I.D.

ANNEXES PROJETS COMMUNAUTAIRES
(TOME II)

Avril 2011

Annexes au Manuel de Procédures – Tome II 

 

TABLE DES MATIERES
ANNEXE 1 : REQUETE DE FINANCEMENT ET CONVENTIONS ............................................................................ 3  ANNEXE 1.1 : REQUETE DE FINANCEMENT ....................................................................................................................... 3  ANNEXE 1.2 : CONVENTION DE MAITRISE D’OUVRAGE DELEGUEE COMMUNE ASSOCIATION DES BENEFICIAIRES ................................................................................................................................................................................................... 8  -Vola (*) ..................................................................................................................................................................................... 8  ANNEXE 1.3 : CONVENTION TYPE DE MAITRISE D’OUVRAGE DELEGUEE ENTRE UNE ASSOCIATION DE BENEFICIAIRES ET LE FID .................................................................................................................................................. 10  ANNEXE 1.4 : CONVENTION TYPE DE FINANCEMENT ENTRE UNE ASSOCIATION DE BENEFICIAIRES ET LE FID POUR LE FINANCEMENT D’UN SOUS-PROJET COMMUNAUTAIRE ............................................................... 12  ANNEXE 1.5 : CONVENTION TYPE DE FINANCEMENT ENTRE UNE ASSOCIATION DES BENEFICIAIRES ET LE FID POUR LE FINANCEMENT D’UN MICRO PROJET COMMUNAUTAIRE INFERIEUR A 30 000 000AR ET/OU DELAI INFERIEUR A 45J ................................................................................................................................................... 16  Description............................................................................................................................................................................... 20  Montant .................................................................................................................................................................................... 20  Total ......................................................................................................................................................................................... 20  aNNEXE 1.6 : Modèle d’avenant a la convention de financement entre le fid et les beneficiaires ......................................... 21  ANNEXE 2 : MAITRISE D’ŒUVRE ................................................................................................................................ 24  aNNEXE 2.1 : préparation ET réalisation des prestations de maîtrise d’oeuvre POUR LES sous-Projets communautaires GERES PAR LES ASSOCIATIONS DES BENEFICIAIRES .................................................................................................... 24  annexe 2.2 : préparation ET réalisation des prestations de maîtrise d’oeuvre des sous-Projets communautaires realises En maitrise d’ouvrage delegue...................................................................................................................................................... 26  ANNEXE 2.3 : CONSULTATION POUR MAITRISE D’ŒUVRE DES SOUS-PROJETS COMMUNAUTAIRES .................. 28  ……………………………………………. .................................................................................................................................... 30  ANNEXE 2.4 : CANEVAS DE TERMES DE REFERENCE POUR LA REHABILITATION OU LA CONSTRUCTION DES INFRASTRUCTURES................................................................................................................................................... 31  ANNEXE 2.5 : MODELE DE CONVENTION AVEC UN BUREAU D'ETUDES (BE) POUR LA MAITRISE D'OEUVRE ................................................................................................................................................................................................. 34 ANNEXE 2.6: MODELE DE RAPPORT D'EVALUATION DE CONSULTANTS BUREAU D'ETUDES……………..43 ANNEXE 3 : TRAVAUX ........................................................................................................................................................... 53  annexe 3.1 : travaux par tacheronnage ................................................................................................................................... 53  annexe 3.1 .1: différentes étapes et conditions DE MISE EN œuvre DE travaux confiés au tâcheron pour le cas du micro projet COMMUNAUTAIRE gere par les associations des beneficiaires ..................................................................................... 53  annexe 3.1 .2 : différentes étapes et conditions DE MISE EN œuvre de travaux confiés au tâcheron pour le cas du micro projet realise en maitrise d’OUVRAGE DELEGUE .................................................................................................................... 55  ANNEXE 3.1.3 : MODELE DE CONTRAT DE TACHERONNAGE POUR LE PROJET COMMUNAUTAIRE ....... 56  annexe 3.2 : Travaux nécessitant un appel d’offres (lot > 10.000 USD éq.) ........................................................................... 59  annexe 3.2.1 : Travaux nécessitant un appel d’offres (lot > 10.000 USD éq.) POUR UN MICRO PROJET COMMUNAUTAIRE GERE PAR LES BENEFICIAIRES.............................................................................................. 59  annexe 3.2.2 : Travaux nécessitant un appel d’offres (lot > 10.000 USD éq.) POUR UN MICRO PROJET COMMUNAUTAIRE REALISE EN MAITRISE D’OUVRAGE DELEGUE ................................................................. 61  ANNEXE 3.2.3 : AVIS D'APPEL D'OFFRES pour MPE (1) ........................................................................................... 63  ANNEXE 3.2.4 CONDITIONS ET FORMULAIRES DE L’APPEL D’OFFRES : Contrat > 10.000 USD éq. ....... 64  MODELE DE CONTRAT AVEC UNE MPE POUR UN PROJET RRPC ................................................................ 80 ANNEXE 3.2.5 MODELE DE DE CONTRAT AVEC UNE MPE POUR UN PROJET COMMUNAUTAIRE ……………96 ANNEXE 3.2.6 MODELE DE RAPPORT D'EVALUATION MPE MOD…………………………………………………108 ANNEXE 4 : MINI-MANUEL DE GESTION FINANCIERE ET COMPTABLE DES PROJETS COMMUNAUTAIRES GERES PAR LES ASSOCIATIONS DE BENEFICIAIRES 113  ANNEXE 5 : SOMMAIRE DU RAPPORT FINAL TYPE .............................................................................................119  ANNEXE 6 : ORGANISATION DE COLLECTE DES INDICATEURS REQUIS POUR LA COMPOSANTE PROJET COMMUNAUTAIRE .........................................................................................................................................................122 
Annexes au Manuel de Procédures – Tome II 

 

TOVANA 1: FANGATAHANA FAMATSIAMBOLA SY FIFANARAHAM PIARAHAMIASA
TOVANA 1.1 : FANGATAHANA FAMATSIAM-BOLA

FANGATAHANA FAMATSIAM – BOLA HO AN’NY TETIK’ASA
Faritany Faritra Kaomina Fokontany : : : : Ho an’ ANDRIAMATOA TALEM-PARITRA Direction InterRégionale FID ……………………… …………………………………………… ……………… ………………………….., …………………….. 20..…

Antony :

Fangatahana famatsiam-bola ho an’ny tetik’asa ...................................................................

Tompoko,

Voninahitra ho anay tompon’andraikitra amin’ny toerana voalaza anarana etsy ambony no mangataka ny hamoram-ponao mba hanome famatsiam-bola ahafahanay manatanteraka ny tetik’asa momba ny …………………………………………………………………………………………………………. izay kasaina hatao eto amin’ny kaomina, fokontany ………………………...

Vonona izahay ary manaiky ny hitondra ny fandraisana anjara arak’asa sy ara-bola izay ho takiana aminay amin’ny fanatanterahana ny tetik’asa. Handray anjara mavitrika izahay amin’ny fanaraha-maso ny fanantanterahana, ny fampiasana, ny fitantanana ary ny fikojakojana ny foto-drafitr’asa izay ho hapetraka ao anatin’ny tetik’asa.

Eo ampiandrasana valiny mahafa-po avy aminao dia raiso, Tompoko, ny haja ambony atolotray anao.

Ny Mpangataka,

Nandalo teo amin’ny Kaomina ny .............................

Ny Ben’ny Tanàna

Ampiarahana ny tovana

Annexes au Manuel de Procédures – Tome II 

 

TOVANA FANGATAHANA FAMATSIAM-BOLA
(Fenoina araka ny karazan'ny tetikasa angatahana) I – SOKAJIN ‘NY TETIKASA VINAVINAINA : TOHA-DRANO A. FIKAMBANANA MIANDRAIKITRA NY TETIK ‘ASA i. ii. iii. iv. Daty nanorenana : Isan'ny Mpikambana : Anaran'ny Filoha Adiresy :

B. TOETOETRY NY TOHA-DRANO ANKEHITRINY : i. ii. iii. iv. v. vi. vii. viii. Anaran'ny renirano misy ny toha-drano sy ny toerana misy azy : Halavan'ny toha-drano : Halavan'ny lakan-drano Velaran'ny tany ho tondrahana : Isan'ny Mpahazo tombontsoa mivantana : Vokatra miakatra isan-taona amin'izao fotoana izao : Akora nanaovana ny toha-drano : Andro, volana sy taona nanorenana ny toha-drano :

C. TOHA-DRANO VAOVAO NA FANATSARANA NY EFA MISY i. ii. iii. iv. Velaran'ny tany ho voatondraka ao aorian'ny fanatsarana na fanorenanana : .........hekitara Isan'ny mpahazo tombontsoa mivantana : Alavan'ny lakan-drano ao aorian'ny fanatsarana na fanorenana :......metatra Vokatra eritreretina hiakatra isan-taona :.......taonina : hekitara D. EFA NISY FANGATAHANA NATAON'NY FIKAMBANANA VE TEO ALOHA? ENY TSIA TOMBAM-BIDIN'NY TETIK'ASA : iToha-drano : ................................................Ariary iiLakan-drano :..............................................Ariary ANJARA BIRIKY NY FIKAMBANANA - Tahiry fikojakojana : - Fampandehana-draharaha amin'ny fitantanana ny tetik'asa : - Asa heri-tsandry : Ambaratonga nanaovana ny fangatahana : ...................... Daty :...................

Annexes au Manuel de Procédures – Tome II 

 

II - LALANA FAMOAHAM-BOKATRA FIKAMBANANA Daty nanorenana : Isan'ny Mpikambana : Anaran'ny Filoha Adiresy : TOETOETRY NY LALANA ANKEHITRINY : - Anaran'ny Fokontany mpahazo tombontsoa : - Mampitohy : ………………. sy ……………………... - Halavan'ny làlana : - Isan'ny tetezana sy ny alavany : - Isan'ny Mpahazo tombontsoa mivantana : - Vokatra miakatra isan-taona amin'izao fotoana izao : - Akora nanaovana ny làlana : - Andro, volana sy taona nanamboarana ny làlana farany :

LALANA VAOVAO NA FANATSARANA NY EFA MISY - Isan'ny mpahazo tombontsoa mivantana : - Alavan'ny làlana ao aorian'ny fanatsarana na fanorenana : - Karazam-bokatra sy habetsahany mivoaka amin'ny làalana isan-taona : EFA NISY FANGATAHANA NATAON'NY FIKAMBANANA VE TEO ALOHA ? RAHA ENY DIA LAZAO NALEFA TAIZA ARY OVIANA? TOMBAM-BIDIN'NY TETIK'ASA : - Fanatsarana ny làlana : - Tetezana : ANJARA BIRIKY NY FIKAMBANANA - Tahiry fikojakojana : - Fampandehana-draharaha amin'ny fitantanana ny tetik'asa : - Asa heri-tsandry :

Annexes au Manuel de Procédures – Tome II 

 

III - FEFILOHA NA FOTODRAFITRASA FIAROVANA SAHANDRIAKA FIKAMBANANA Daty nanorenana : Isan'ny Mpikambana : Anaran'ny Filoha Adiresy :

A. TOETOETRY NY FEFILOHA NA FOTODRAFITRASA FIAROVANA SAHANDRIAKA i. ii. iii. iv. v. vi. Anaran'ny toerana misy azy : Halavany sy ny sakany "digue na ouvrages de protection" : Velaran'ny toerana arovana : Vokatra miakatra isan-taona amin'izao fotoana izao : Akora nanaovana ny "digue na ouvrages de protection" : Andro, volana sy taona nanamboarana ny ny "digue na ouvrages de protection" farany :

FEFILOHA NA FOTODRAFITRASA FIAROVANA SAHANDRIAKA VAOVAO NA ANATSARANA NY EFA MISY - Isan'ny mpahazo tombontsoa mivantana : - Halavany sy sakany ny "Fefiloha na fiarovana ny sahandriaka" ao aorian'ny fanatsarana na fanorenana : - Velaran'ny toerana na tany fambolena voaaro : EFA NISY FANGATAHANA NATAON'NY FIKAMBANANA VE TEO ALOHA? ENY TSIA TOMBAM-BIDIN'NY TETIK'ASA : - Fanatsarana na fanoranana ny Fefiloha na fiarovana ny sahandriaka: Ambaratonga nanaovana ny fangatahana : ...................... Daty :...................

ANJARA BIRIKY NY FIKAMBANANA - Tahiry fikojakojana : - Fampandehana-draharaha amin'ny fitantanana ny tetik'asa : - Asa heri-tsandry :

Annexes au Manuel de Procédures – Tome II 

 

IV - TETIK'ASA HAFA FIKAMBANANA Daty nanorenana : Isan'ny Mpikambana : Anaran'ny Filoha Adiresy :

TOETOETRY NY FOTO-DRAFITRASA EFA MISY : - Anaran'ny toerana misy azy : - Halavany, sakany na velarany : - Tombon-tsoa ateraky ny fisian'ny foto-drafitrasa ankehitriny : - Akora nanaovana ny foto-drafitrasa : - Andro, volana sy taona nanamboarana ny foto-drafitrasa farany :

TOETOETRY NY FOTO-DRAFITRASA VAOVAO NA NY EFA MISY - Isan'ny mpahazo tombontsoa mivantana : - Halavany, sakany na velarany ao aorian'ny fanatsarana na fanorenana : - Tombon-tsoa mivaingana andrasana amin'ny fahavitan'ny tetikasa : EFA NISY FANGATAHANA NATAON'NY FIKAMBANANA VE TEO ALOHA ? RAHA ENY DIA LAZAO NALEFA TAIZA ARY OVIANA? TOMBAM-BIDIN'NY TETIK'ASA :

ANJARA BIRIKY NY FIKAMBANANA - Tahiry fikojakojana : - Fampandehana-draharaha amin'ny fitantanana ny tetik'asa : - Asa heri-tsandry :

Annexes au Manuel de Procédures – Tome II 

 

ANNEXE 1.2 : CONVENTION DE MAITRISE D’OUVRAGE DELEGUEE COMMUNE ASSOCIATION DES BENEFICIAIRES

FIFANEKENA FIKAMBANANA MPAHAZO TOMBON-TSOA SY NY KAOMININA
Tetik’Asa ………………………….. Ny roa tonta : Ny Fikambanana ……………..……………………….….. , izay soloan’ny Prezida tena A/toa……………………………………………………..…………………, andaniny ny Kaominina ………………………………………., izay soloan’ny Ben’ny tanana tena A/toa…………………………………………...……………………………., ankilany dia nanapa-kevitra sy miara-manaiky fa hanantanteraka izao fifanarahana izao :

I.

Mitsangana eto amin’ny Kaominina ny Fikambanana ……..……………….. ary manaiky ny fisiany arapanjakana ny Kaominina. Misy tetik’asa izay ho tanterahin’ny Fikambanana …….…………. ka ny FID no mitondra ny famatsiana ara-bola amin’izany Atsangana eo anivon’ny Fikambanana……..………………………. ny Biraon’ny tetik’asa na Komitin’ny tetik’asa izay hanatontosa ireto andraikitra manaraka ireto : - Fizahana izay tetik’asa azo atao eo anivon’ ny Fikambanana - Fikajiana izay mety ho tolom-bidiny - Fikarakarana ny antonta-taratasy momba izany - Fifandraisana amin’ny mpamatsy vola ( FID ) - Fizahana ireo orin’asa ( BE, MPE ) izay iaraha-miasa eo amin’ny fanatanterahana ny asa - Fanarahamaso ny tetik’asa - Tompon’andraikitra mivantana eo amin’ny fitantanana ara-bola ny tetik’asa Ho mpikambana mivantana ao anatin’izany birao izany ireto olona voalaza manaraka ireto : - Ny Prezidan’ny Fikambanana - Ny Mpitam-bola - Ny Mpitan-tsoratra - Solon-tena iray avy ao amin’ny « Comité de concertation » raha misy izy io . - Ny « Mpiandraikitra ny tetik’asa » izay mpisolo tena ny Fikambanana amin’ireo andraikitra voalaza etsy ambony. - Mpikambana roa nofidin’ny Fivoriambe

II.

III.

Manaiky ny Kaominina ny hanatanterahana ny tetik’asa ……………….…………….…… ao Fokontany ………………………. ka ny Fikambanana………………………..no hiandraikitra izany. Miezaka ny roa tonta hamaha ny olana rehetra izay mety hitranga. Toy izao no fandraisana anjaran’ny Kaominina sy ny Fikambanana mba ho fanampiana amin’ny fanatanterahana ny tetik’asa : Fikambanana -Akora Vato Fasika Akora hafa -Vola (*) - Asa mampiasa herim-batana Kaominina

IV. V.

(*) voakajy mba ho ampy farafahakeliny amin’ny fampiodinana ny « Biraon’ny Tetik’asa » (Kojakoja,fivezivezena,izay mety ho Indemnités ……)
Annexes au Manuel de Procédures – Tome II 

 

VI. VII.

Afaka manatrika ny fanokafana sy ny fandinihana ny tolo-bidy ny solontena avy ao amin’ny kaominina ,ny tsy fahatongavany anefa dia tsy natao hanajanonana ny asan’ny Biraon’ny tetik’asa. Afaka manara-maso mandrakariva ny fizotry ny asan’ny Birao ny Kaominina amin’ny maha mpiray antoka azy sy ny Fikambanana eo anatrehan’ny FID mpamatsy vola . Natao teto …………………., ny ………….. Ho an’ny Kaominina, Ny Ben’ny Tanana

Ho an’ny Fikambanana, Ny Prezidan’ny Fikambanana

Ny mpiandraikitra ara-teknika ny tetik’asa,

Annexes au Manuel de Procédures – Tome II 

 

ANNEXE 1.3 : CONVENTION TYPE DE MAITRISE D’OUVRAGE DELEGUEE ENTRE UNE ASSOCIATION DE BENEFICIAIRES ET LE FID

FIFANARAHANA EO AMIN’NY F.I.D. SY IREO MPONINA HAHAZO TOMBOTSOA AMIN’NY TETIK’ASA
Andaniny Atoa ..........................................................……………………….solontenan’ny Mponina ao ________________, antsoina amin’ ny hoe « mahazo tombontsoa » amin’ity fifanarahana ity Ankilany Ny Fonds d’Intervention pour le Développement (FID), izay soloin’ny Directeur Inter-Régional de ………….., Atoa __________________________________________________, antsoina hoe « F.I.D. » amin’ity fifanarahana ity, dia nifanaraka fa : Andininy 1: Ity fifanarahana natao ity dia mamaritra ny fe-petra hanatanterahana ny tetik’asa simba noho ny loza voajanahary __________________ ao ________________, Kaominina ___________________, Distrika ________________________. Andininy 2 : Ireo mahazo tombontsoa dia manolotra ny zo sy ny fahefana feno amin’ny FID mikasika ny fanatanterahana ny tetik’asa toy ny fandalinana mialoha sy fanadihadiana amin’ny fanatontosana ny tetik’asa. Ny FID no tompon’andraikitra indrindra indrindra amin’ny fisafidianana ny mpanara-maso ny fanatanterahana ny asa, fanomanana ny antontan-taratasy andraisana ireo orin’asa hanatanteraka ny tetik’asa, fisivanana azy ireo (arakin’ny voafaritra ao amin’ny And. 3), fanaovan-tsonia ny fifanarahana, fanaraha-maso ary ny fandraisana ny asa vita, ny fandoavana ny vola lanin’ny mpanatanteraka ny asa. Andininy 3 : Azon’ny mahazo tombotsoa ny manolotra solontena hanatrika ny fivoriana hanapahana an’izay orin’asa hanatanteraka ny asa mikasika ny tetik’asa angatahiny. Ny andro sy ny toerana hivoriana dia ampafahantarin’ny FID dimy andro mialohan’ny fivoriana. Ny tsy fahatongavan’ny solontenan’ny mahazo tombotsoa anefa dia tsy misakana velively ny fandraisana fanapahan-kevitra. Andininy 4 : Ny mahazo tombotsoa dia tsy maintsy manatrika ny fandraisana ny tetik’asa amin’ny fahavitany tanteraka. Ny andro dia ampafahantarin’ny FID dimy andro mialoha fara-faha-keliny. Ny hevitrin’ny FID no mana-danja kokoa amin’ny fandraisana na tsia ny asa vita. Na izany aza, raha misy fanakianana na fisalasalan’ny mahazo tombotsoa dia raisina an-tsoratra. Andininy 5 : Ny FID na ny mpanara-maso voatendry amin’ny fanatanterahana ny asa dia afaka mangataka ny hevitr’ireo mahazo tombotsoa mikasika ny fanatontosana ny tetik’asa na mangataka fanampiana aminy ny amin’ny ara-panjakana raha ilaina izany. Manao izay ho afany ny mahazo tombotsoa amin’ny fanatanterahana ireo fangatahana ireo. Andininy 6 : Ny mahazo tombotsoa dia tokony hanaraka ny fepetra takian’ny andininy 3,4 ary 5 voalaza etsy ambony, ary indrindra indrindra tsy hitsabaka amin’ny fitantanana ny asa sy ny fifandraisana amin’ireo orin’asa miandraikitra ny fanatanterahana. amin’ny fokontany

Annexes au Manuel de Procédures – Tome II 

 

Andininy 7 : Manome toky ny mahazo tombotsoa fa hiantoka izay rehetra ilaina, indrindra ny ara-bola sy ny ara-tekinika, amin’ny fikojakojana ny asa vita sy ireo fitaovana mety napetraka eny an-toerana ary ny fiandraiketana ny fampandehanana hatrany ny tetik’asa. Efa nampafahantarina ny mahazo tombotsoa, fa raha misy lesoka hita amin’ireo voalaza ireo, dia tsy ahazo fanampiana avy amin’ny FID intsony izy Andininy 8 : Tompon’andraikitra irery amin’ireo olona na orin’asa voakasika amin’ny fanatanterahana ny tetik’asa ny FID. Izy no mandray an-tanana ny fiantohana rehetra mety ilaina mba hisorohana ny olana mety hitranga. Andininy 9 : Ity fifanarahana ity dia tsy manankery intsony aorian’ny fanolorana madiodio ny zava-bita eo amin’ny mahazo tombotsoa, izany hoe tokony ho amin’ny ______________. Raha sanatria ka misy ny fanemoram-potoana mihoatra ny telo volana, dia mampandre faran’izay haingana ny mahazo tombontsoa ny FID. Ny mahazo tombotsoa no miandraikitra ny fanaraha-maso ny fifanarahana eo amin’ny orin’asa manatanteraka mikasika ny tsy maintsy ho mbola fahatsaran’ny vokatrin’ny tetik’asa mandritrin’ny fotoana voafetra. Andininy 10 : Voavinavina ho _____________ ariary ny vola mety ho lany amin’ny tetik’asa, ka ho raisin’ny FID an-tanana manontolo. Andininy 11 Manaiky ny mahazo tombotsoa araky ny komity izay natsangany sy ny dina natao hifampifahezany, fa aorian'ny fandraisana ny asa vita dia raisin'izy ireo an-tànana ny fikojakojana sy fampandehanana ny tetik'asa natao teto aminy. Vonona ary miantoka izany izy ireo.

Natao teto ______________, androany faha....................……

Ny mpahazo tombotsoa

Ny FID

Annexes au Manuel de Procédures – Tome II 

 

ANNEXE 1.4 : CONVENTION TYPE DE FINANCEMENT ENTRE UNE ASSOCIATION DE BENEFICIAIRES ET LE FID POUR LE FINANCEMENT D’UN SOUS-PROJET COMMUNAUTAIRE
Entre

l’Association des Bénéficiaires …………………, Commune de ……………, District de ……………….., Région de ………………………….., dénommée ci-après « les Bénéficiaires » et représentée par son Président : M./Mme………………………………………………..……………… Et Le FONDS D’INTERVENTION POUR LE DEVELOPPEMENT, sis à ………………………………, représenté par son Directeur Inter-Régional, M./Mme ……………………………………., dénommé ci-après le « FID ». IL A ETE CONVENU CE QUI SUIT : Article 1: Objet de la Convention 1.1. La présente convention fixe les conditions de financement du sous-projet communautaire intitulé …………………………….., désigné ci-après le « Sous-projet », situé à ………………………….., Commune de …………………….., District de ………………………, Région de …………………….Province……………… 1.2. Le FID accepte de mettre le montant de ……………………… Ariary (chiffres en lettres) à la disposition des Bénéficiaires afin de leur permettre de réaliser le sous-projet. Toutefois un ajustement du montant de la présente convention sera établi sous forme d’un avenant après arrêt des couts réels de maitrise d’œuvre, de travaux et autres frais qui définit en définitive le montant effectif de la convention. 1.3. Cette présente convention prend effet dès sa signature pour se terminer le ……………date prévue pour la réception (définitive) des travaux à moins d’une modification par consentement mutuel. Article 2 : Obligations des Bénéficiaires pour la Réalisation du sous-projet: 2.1. Les Bénéficiaires exécuteront le sous-projet et l’exploiteront avec la diligence et l’efficacité voulues, conformément à des normes administratives, techniques anticycloniques, et financières appropriées et en tenant dûment compte des facteurs environnementaux et écologiques. Les Bénéficiaires utiliseront les financements apportés par le FID conformément au Mémoire Descriptif Estimatif du sous-projet qui a reçu la non objection du FID et qui est annexé à la présente convention. 2 .2. Les bénéficiaires s’engageront à participer au coût des micro projets communautaires, sous forme de main d’œuvre, de matériaux locaux ou en numéraire à hauteur de 5% du coût total, à réaliser avant la réception provisoire des micro projets réalisés 2.3. Les Bénéficiaires devront: a) se procurer les fournitures et les services de consultants conformément au Manuel de Procédures du FID; b) faire exécuter les travaux d’infrastructures conformément au Manuel de Procédures - projets RRPC - du FID; c) veiller à ce que lesdites fournitures et lesdits travaux et services de consultants servent exclusivement à l'exécution du sous-projet et à la réalisation des objectifs du sous-projet ; et d) veiller à ce que, une fois achevé, le sous-projet soit exploité et entretenu conformément au plan d’exploitation et d’entretien convenu avec le FID. 2.4. Les bénéficiaires érigeront une structure spécifique de gestion du projet présidée par le Président de l’Association et dite «Cellule de Projet » de l’Association. Celle-ci prévoit en son sein «un Responsable Technique du sous-projet» qui sera l’interlocuteur technique des différents acteurs. Il soumet au FID les documents qui requièrent une nonobjection de celui-ci, il signe les documents techniques et financiers (Décompte, Facture, demande de réapprovisionnement… ) et il assure le suivi et le contrôle du sous-projet. Une fois le sous-projet réalisé, il sera chargé de gérer son entretien.
Annexes au Manuel de Procédures – Tome II 

 

2.5. a) Les Bénéficiaires ouvriront dans une banque commerciale un compte principal pour recevoir le financement du FID. Les versements au crédit de ce compte proviendront exclusivement du FID. L'intitulé de ce compte principal doit toujours se présenter comme suit : "FID – Association…………" Tous les retraits effectués sur ce compte seront destinés à régler exclusivement les dépenses pour le sous-projet. A cet effet, les retraits sur le compte seront effectués par le moyen d’ordre de virement ou chèque barré non endossable. Toutefois, dans le cas de travaux en régie ou par tâcheronnage, le FID pourra autoriser les bénéficiaires à effectuer des retraits en espèces au guichet, pour un montant ne dépassant pas 2 millions d’ariary par retrait; dans ce cas, une lettre du FID informera la banque des bénéficiaires de l’octroi d’une telle autorisation 2.6. b) Les Bénéficiaires notifieront par écrit au FID les coordonnées de ces comptes avant le premier déblocage de fonds par le FID accompagné du RIB émis par la banque. 2.7. c) Ce compte sera mouvementé sous la signature conjointe des 2 personnes suivantes: − − le Président de la Cellule de Projet…………………………………………………………….. le Trésorier de la Cellule de Projet……………………………………………………………..

2.8 L’ouverture du compte principal spécifié au paragraphe 2.4 a. ci-dessus devra se conformer aux conditions suivantes: • • • le FID aura un droit de regard sur le compte de l’association, et aura en particulier le droit de bloquer le compte en cas de malversations dûment constatées par les représentants du FID ; une copie du relevé de compte mensuel, précisant les numéros de chèques et virements et les noms des bénéficiaires de ces chèques et virements, devra être envoyée au FID ; et l’association demandera à la banque d’émettre une lettre de confirmation de ces conditions à l’attention du FID.

2.9. Les Bénéficiaires tiendront une comptabilité de toutes les dépenses faites pendant la réalisation du sous-projet. Toutes pièces justificatives et factures seront conservées pour au moins 5 ans et les dépenses seront enregistrées par ordre chronologique dans un journal de caisse. 2.10 Les Bénéficiaires faciliteront l’inspection et la vérification des documents comptables, des travaux ainsi que des marchandises, effectuées par les représentants du FID. Ils répondront aux différentes questions posées par ces représentants, les auditeurs et les représentants de la Banque Mondiale. 2.11. Les Bénéficiaires soumettront au FID: a) Les documents qui requièrent la non-objection du FID (études techniques, DAO, Rapport d’évaluation des offres des Bureaux d’études et Entreprises de travaux…) conformément au planning prévisionnel, ainsi que tout projet de résiliation de marché. b) Le rapport succinct d’avancement des travaux d’une période au moment de la demande de paiement de la tranche suivante. c) Au plus tard quinze jours après la réception provisoire, un rapport final décrivant : − les activités entreprises, les problèmes et les solutions adoptées − l’état financier final (avec détail des rubriques) − Evaluation des relations des bénéficiaires avec : FID, PR, BE, MPE ou tâcherons, fournisseurs. 2.12. Pour éviter tout conflit d’intérêt de la part des personnes responsables de la gestion ou du contrôle du sousprojet, les membres de la Cellule de Projet, ainsi que les MPE leur appartenant ou gérées par eux, ne seront pas autorisés à intervenir comme entrepreneurs ou fournisseurs de biens ou services pour la réalisation du sous-projet. Seront également exclus les membres de leurs familles, et les MPE gérées par les membres de leurs familles. Article 3: Obligations du FID : 3.1. Le FID versera, en quatre tranches suivant les modalités ci-dessous, une somme correspondant à la convention de maitrise d’œuvre, au contrat de travaux et aux frais bancaires en Ariary à titre de l’exécution du sous-projet, et ce, au compte bancaire des bénéficiaires. 3.2. Le FID, outre son rôle d’organisme de financement, apportera son appui technique aux bénéficiaires pour l’exécution du présent sous-projet. Il leur fournira entre autres au démarrage du sous-projet la formation nécessaire
Annexes au Manuel de Procédures – Tome II 

 

sur le plan institutionnel et en gestion de projet aussi bien pour la phase de réalisation que pour la phase service après vente (fonctionnement et entretien). Article 4: Modalités de paiement 4.1. A la demande des bénéficiaires et après approbation par le FID des rapports d’avancement du micro projet que la Cellule de projet prépare et soumet au FID, le paiement de cette contribution du FID s’effectue comme suit: Première tranche: 30% du total du coût du projet hors formation après la signature de la convention de financement et après réalisation des apports des bénéficiaires en numéraires (fonds d'entretien) Deuxième tranche: 60% du montant de la convention après avenant1 hors formation moins le montant du premier déblocage, après la signature du contrat des travaux ; Troisième tranche: 30% du montant de la convention après avenant hors formation quand les travaux, d’une qualité jugée acceptable par le FID auront atteint un avancement cumulé de 50% pour la part financée par le FID ; Quatrième tranche: 10% du montant de la convention après avenant hors formation, après approbation du rapport final fourni par les Bénéficiaires. Ce montant sera versé part le FID après la signature d’un avenant qui portera la modification du montant de financement à allouer aux bénéficiaires et la remise du rapport final par les bénéficiaires. Le montant de la convention, après avenant, sera alors la somme totale des coûts réels TTC du BE, le coût réel TTC des travaux d’entreprise et des frais bancaires. 4.2. En cas d’avis défavorable d’un suivis technico-financier de la gestion des fonds par la Cellule de projet ou de malversations dument prouvées dans l’utilisation de ces fonds, le FID se réserve le droit de suspendre le paiement de l’une ou plusieurs des tranches ci-dessus, tant que les bénéficiaires n’auront pas remédié aux défaillances constatées. Article 5: Obligations des Bénéficiaires pour l’Entretien et le Suivi-Evaluation du sous-projet 5.1. Une fois le sous-projet réalisé, l’association des bénéficiaires sera chargée de gérer son entretien. Le responsable de l’entretien du sous-projet2 au sein de l’association a pour mission d’assurer le planning et la gestion technique de l’entretien. Il est formé par la MPE du BTP pendant la période des travaux et doit bien assimiler le Manuel de Gestion et d’Entretien (MGE) qui est remis aux bénéficiaires à la réception provisoire et que les bénéficiaires s’engagent à utiliser et à appliquer. Dans la mesure du possible, l’association des bénéficiaires désignera aussi trois autres personnes qui seront utilisées pour les travaux d’entretien et qui seront également formées par la MPE du BTP pendant la période des travaux. 5.2. Les bénéficiaires s’engagent à coopérer avec le FID pour l’organisation éventuelle de: (i) campagnes d’IEC ayant pour but de sensibiliser l’ensemble de la population sur l’importance de l’entretien pour assurer la pérennité du sousprojet; et (ii) programmes de formation des personnes chargées de l’entretien. 5.3. Les Bénéficiaires s’engagent à coopérer avec le FID pour assurer eux-mêmes le suivi et évaluation communautaire de leur sous-projet, pendant la période de réalisation du sous-projet et pendant les cinq années qui suivent Article 6: Sanctions en cas de Non Respect des Engagements 6.1. En cas de manquement à leurs engagements pour la réalisation, le fonctionnement et l’entretien du sous-projet, l’association des bénéficiaires défaillante ne sera plus éligible pour un nouveau financement. Article 7: Résiliation

= montant convention après avenant = montant contrat Bureau d’Etudes + montant contrat Entreprise + coût réel de la formation + Frais bancaires
2

1

Qui doit être un membre de l’association ayant sa résidence principale dans la commune considérée.

Annexes au Manuel de Procédures – Tome II 

 

7.1. Les Bénéficiaires peuvent résilier cette convention à n’importe quel moment de l’exécution du sous-projet, et doivent alors rembourser toutes les avances n’ayant pas encore été utilisées. 7.2. Le FID peut résilier cette convention pour les raisons suivantes : a) quand les Bénéficiaires ne remplissent pas leurs obligations conformément à la présente convention; b) quand les passations de marchés en marchandises, services et travaux ne sont pas faites conformément au Manuel de procédures du FID; c) quand les bénéficiaires arrêtent les opérations ou subissent un changement d’administration pouvant compromettre la capacité d’exécution du sous-projet; d) quand les fonds sont détournés ou utilisés à d’autres fins que ceux mentionnés dans la présente convention. 7.3. La partie qui désire résilier doit informer l’autre partie par écrit, dans un délai qui ne saurait être inférieur à 15 jours, en indiquant les motifs de la résiliation. Toutes les obligations de la présente convention cesseront à compter de la date de résiliation. Les Bénéficiaires devront immédiatement rembourser toutes les avances non dépensées, sauf en cas de détournement de fonds (clause 5.2.d) où les Bénéficiaires devront rembourser la totalité des sommes avancées. Article 8: Règlement des litiges: 8.1. En cas de différend qui pourrait survenir entre les deux parties en raison des dispositions de la présente convention, les deux parties s’efforceront de trouver un règlement à l’amiable. En cas d’insuccès, le conflit sera soumis au tribunal compétent d'Antananarivo, siège du FID. 8.2. Le FID se réserve expressément le droit d’intenter toute action judiciaire en cas d’irrégularités perpétrées par les membres de l’association, ou par toute personne agissant en son nom ou pour son compte dans l’exécution de la présente convention. Le FID sera dès lors subrogé à l’association. EN FOI DE QUOI, les soussignés, dûment habiletés à ce faire, ont signé la présente convention au nom des parties contractantes aux lieu et date indiqués ci-dessous. Le Président de l’Association,
(Mention manuscrite : « lu et accepté »

Pour le F.I.D,

Visa du Maire de la Commune, Annexes: (i) Extrait du Manuel de Procédures; (ii) Mémoire descriptif estimatif du projet; (iii) Modalités de paiement des travaux suivant les Indicateurs d’avancement.

Annexes au Manuel de Procédures – Tome II 

 

ANNEXE 1.5 : CONVENTION TYPE DE FINANCEMENT ENTRE UNE ASSOCIATION DES BENEFICIAIRES ET LE FID POUR LE FINANCEMENT D’UN MICRO PROJET COMMUNAUTAIRE INFERIEUR A 30 000 000AR ET/OU DELAI INFERIEUR A 45J
Entre

l’Association des Bénéficiaires …………………, Commune de ……………, District de ……………….., Région de ………………………Province………..….., dénommée ci-après « les Bénéficiaires » et représentée par son Président : M./Mme………………………………………………..……………… Et Le FONDS D’INTERVENTION POUR LE DEVELOPPEMENT, sis à ………………………………, représenté par son Directeur Inter-Régional, M./Mme ……………………………………., dénommé ci-après le « FID ». IL A ETE CONVENU CE QUI SUIT : Article 1: Objet de la Convention 1.1. La présente convention fixe les conditions de financement du sous-projet RRPC intitulé …………………………….., désigné ci-après le « Sous-projet », situé à ………………………….., Commune de …………………….., District de ………………………, Région de …………………Province……….…. 1.2. Le FID accepte de mettre le montant de ……………………… Ariary (chiffres en lettres) à la disposition des Bénéficiaires afin de leur permettre de réaliser le sous-projet. Toutefois un ajustement du montant de la présente convention sera établi sous forme d’un avenant après arrêt des couts réels de maitrise d’œuvre, de travaux et autres frais qui définit en définive le montant effectif de la convention. 1.3. Cette présente convention prend effet dès sa signature pour se terminer le ……………date prévue pour la réception (définitive) des travaux à moins d’une modification par consentement mutuel. Article 2 : Obligations des Bénéficiaires pour la Réalisation du sous-projet: 2.1. Les Bénéficiaires exécuteront le sous-projet et l’exploiteront avec la diligence et l’efficacité voulues, conformément à des normes administratives, techniques anticycloniques, et financières appropriées et en tenant dûment compte des facteurs environnementaux et écologiques. Les Bénéficiaires utiliseront les financements apportés par le FID conformément au Mémoire Descriptif Estimatif du sous-projet qui a reçu la non objection du FID et qui est annexé à la présente convention. 2 .2. Les bénéficiaires s’engagent à participer au coût des micro projets communautaires, sous forme de main d’œuvre, de matériaux locaux ou en numéraire à hauteur de 5% du coût total, à réaliser avant la réception provisoire des micro projets réalisés 2.3. Les Bénéficiaires devront: e) se procurer les fournitures et les services de consultants conformément au Manuel de Procédures - projets RRPC - du FID; f) faire exécuter les travaux d’infrastructures conformément au Manuel de Procédures - projets RRPC - du FID; g) veiller à ce que lesdites fournitures et lesdits travaux et services de consultants servent exclusivement à l'exécution du sous-projet et à la réalisation des objectifs du sous-projet ; et h) veiller à ce que, une fois achevé, le sous-projet soit exploité et entretenu conformément au plan d’exploitation et d’entretien convenu avec le FID. 2.4. Les bénéficiaires érigeront une structure spécifique de gestion du projet présidée par le Président de l’Association et dite «Cellule de Projet » de l’Association. Celle-ci prévoit en son sein «un Responsable Technique du sous-projet» qui sera l’interlocuteur technique des différents acteurs. Il soumet au FID les documents qui requièrent une nonobjection de celui-ci, il signe les documents techniques et financiers (Décompte, Facture, demande de
Annexes au Manuel de Procédures – Tome II 

 

réapprovisionnement… ) et il assure le suivi et le contrôle du sous-projet. Une fois le sous-projet réalisé, il chargé de gérer son entretien.

sera

2.5. a) Les Bénéficiaires ouvriront dans une banque commerciale un compte principal pour recevoir le financement du FID. Les versements au crédit de ce compte proviendront exclusivement du FID. L'intitulé de ce compte principal doit toujours se présenter comme suit : "FID – Association…………" Tous les retraits effectués sur ce compte seront destinés à régler exclusivement les dépenses pour le sous-projet. A cet effet, les retraits sur le compte seront effectués par le moyen d’ordre de virement ou chèque barré non endossable. Toutefois, dans le cas de travaux en régie ou par tâcheronnage, le FID pourra autoriser les bénéficiaires à effectuer des retraits en espèces au guichet, pour un montant ne dépassant pas 2 millions d’ariary par retrait; dans ce cas, une lettre du FID informera la banque des bénéficiaires de l’octroi d’une telle autorisation 2.6. b) Les Bénéficiaires notifieront par écrit au FID les coordonnées de ces comptes avant le premier déblocage de fonds par le FID accompagné du RIB émis par la banque. 2.7. c) Ce compte sera mouvementé sous la signature conjointe des 2 personnes suivantes: − − le Président de la Cellule de Projet…………………………………………………………….. le Trésorier de la Cellule de Projet……………………………………………………………..

2.8 L’ouverture du compte principal spécifié au paragraphe 2.4 a. ci-dessus devra se conformer aux conditions suivantes: • • • le FID aura un droit de regard sur le compte de l’association, et aura en particulier le droit de bloquer le compte en cas de malversations dûment constatées par les représentants du FID ; une copie du relevé de compte mensuel, précisant les numéros de chèques et virements et les noms des bénéficiaires de ces chèques et virements, devra être envoyée au FID ; et l’association demandera à la banque d’émettre une lettre de confirmation de ces conditions à l’attention du FID.

2.9. Les Bénéficiaires tiendront une comptabilité de toutes les dépenses faites pendant la réalisation du sous-projet. Toutes pièces justificatives et factures seront conservées pour au moins 5 ans et les dépenses seront enregistrées par ordre chronologique dans un journal de caisse. 2.10. Les Bénéficiaires faciliteront l’inspection et la vérification des documents comptables, des travaux ainsi que des marchandises, effectuées par les représentants du FID. Ils répondront aux différentes questions posées par ces représentants, les auditeurs et les représentants de la Banque Mondiale. 2.11. Les Bénéficiaires soumettront au FID: d) Les documents qui requièrent la non-objection du FID (études techniques, DAO, Rapport d’évaluation des offres des Bureaux d’études et Entreprises de travaux…) conformément au planning prévisionnel, ainsi que tout projet de résiliation de marché. e) Le rapport succinct d’avancement des travaux d’une période au moment de la demande de paiement de la tranche suivante. f) Au plus tard quinze jours après la réception provisoire, un rapport final décrivant : − les activités entreprises, les problèmes et les solutions adoptées − l’état financier final (avec détail des rubriques) − Evaluation des relations des bénéficiaires avec : FID, PR, BE, MPE ou tâcherons, fournisseurs. 2.12. Pour éviter tout conflit d’intérêt de la part des personnes responsables de la gestion ou du contrôle du sousprojet, les membres de la Cellule de Projet, ainsi que les MPE leur appartenant ou gérées par eux, ne seront pas autorisés à intervenir comme entrepreneurs ou fournisseurs de biens ou services pour la réalisation du sous-projet. Seront également exclus les membres de leurs familles, et les MPE gérées par les membres de leurs familles.

Article 3: Obligations du FID :

Annexes au Manuel de Procédures – Tome II 

 

3.1. Le FID versera, en quatre tranches suivant les modalités ci-dessous, une somme correspondant à la convention de maitrise d’œuvre, au contrat de travaux et aux frais bancaires en Ariary à titre de l’exécution du sous-projet, et ce, au compte bancaire des bénéficiaires. 3.2. Le FID, outre son rôle d’organisme de financement, apportera son appui technique aux bénéficiaires pour l’exécution du présent sous-projet. Il leur fournira entre autres au démarrage du sous-projet la formation nécessaire sur le plan institutionnel et en gestion de projet aussi bien pour la phase de réalisation que pour la phase service après vente (fonctionnement et entretien). Article 4: Modalités de paiement Particulièrement, pour les sous-projets dont le montant de la convention est inférieur à 30.000.000 Ariary et/ou dont le délai n’éxcede pas 45 jours (annexe 4), le paiement de cette contribution du FID s’effectue en deux tranches comme suit : Première tranche: Le montant de la 1ère Tranche correspondant à 80% du montant de la convention évaluée sur la base du MPP à la signature de la convention entre les deux parties Deuxième tranche: Le montant de la 2ème Tranche correspondant au solde de la convention après avenant sur le déblocage précédent. Ce montant sera versé part le FID après la signature d’un avenant qui portera sur la modification du montant de financement à allouer aux bénéficiaires et à la remise du rapport final par les bénéficiaires. Le montant de la convention, après avenant, sera alors la somme totale des coûts réels TTC du BE, le coût réel TTC des travaux d’entreprise et des frais bancaires.

4.2. En cas d’avis défavorable d’un suivis technico-financier de la gestion des fonds par la Cellule de projet ou de malversations dument prouvées dans l’utilisation de ces fonds, le FID se réserve le droit de suspendre le paiement de l’une ou plusieurs des tranches ci-dessus, tant que les bénéficiaires n’auront pas remédié aux défaillances constatées. Article 5: Obligations des Bénéficiaires pour l’Entretien et le Suivi-Evaluation du sous-projet 5.1. Une fois le sous-projet réalisé, l’association des bénéficiaires sera chargée de gérer son entretien. Le responsable de l’entretien du sous-projet3 au sein de l’association a pour mission d’assurer le planning et la gestion technique de l’entretien. Il est formé par la MPE du BTP pendant la période des travaux et doit bien assimiler le Manuel de Gestion et d’Entretien (MGE) qui est remis aux bénéficiaires à la réception provisoire et que les bénéficiaires s’engagent à utiliser et à appliquer. Dans la mesure du possible, l’association des bénéficiaires désignera aussi trois autres personnes qui seront utilisées pour les travaux d’entretien et qui seront également formées par la MPE du BTP pendant la période des travaux. 5.2. Les bénéficiaires s’engagent à coopérer avec le FID pour l’organisation éventuelle de: (i) campagnes d’IEC ayant pour but de sensibiliser l’ensemble de la population sur l’importance de l’entretien pour assurer la pérennité du sousprojet; et (ii) programmes de formation des personnes chargées de l’entretien. 5.3. Les Bénéficiaires s’engagent à coopérer avec le FID pour assurer eux-mêmes le suivi et évaluation communautaire de leur sous-projet, pendant la période de réalisation du sous-projet et pendant les cinq années qui suivent Article 6: Sanctions en cas de Non Respect des Engagements 6.1. En cas de manquement à leurs engagements pour la réalisation, le fonctionnement et l’entretien du sous-projet, l’association des bénéficiaires défaillante ne sera plus éligible pour un nouveau financement. Article 7: Résiliation

3

Qui doit être un membre de l’association ayant sa résidence principale dans la commune considérée.

Annexes au Manuel de Procédures – Tome II 

 

7.1. Les Bénéficiaires peuvent résilier cette convention à n’importe quel moment de l’exécution du sous-projet, et doivent alors rembourser toutes les avances n’ayant pas encore été utilisées. 7.2. Le FID peut résilier cette convention pour les raisons suivantes : e) quand les Bénéficiaires ne remplissent pas leurs obligations conformément à la présente convention; f) quand les passations de marchés en marchandises, services et travaux ne sont pas faites conformément au Manuel de procédures du FID; g) quand les bénéficiaires arrêtent les opérations ou subissent un changement d’administration pouvant compromettre la capacité d’exécution du sous-projet; h) quand les fonds sont détournés ou utilisés à d’autres fins que ceux mentionnés dans la présente convention. 7.3. La partie qui désire résilier doit informer l’autre partie par écrit, dans un délai qui ne saurait être inférieur à 15 jours, en indiquant les motifs de la résiliation. Toutes les obligations de la présente convention cesseront à compter de la date de résiliation. Les Bénéficiaires devront immédiatement rembourser toutes les avances non dépensées, sauf en cas de détournement de fonds (clause 5.2.d) où les Bénéficiaires devront rembourser la totalité des sommes avancées. Article 8: Règlement des litiges: 8.1. En cas de différend qui pourrait survenir entre les deux parties en raison des dispositions de la présente convention, les deux parties s’efforceront de trouver un règlement à l’amiable. En cas d’insuccès, le conflit sera soumis au tribunal compétent d'Antananarivo, siège du FID. 8.2. Le FID se réserve expressément le droit d’intenter toute action judiciaire en cas d’irrégularités perpétrées par les membres de l’association, ou par toute personne agissant en son nom ou pour son compte dans l’exécution de la présente convention. Le FID sera dès lors subrogé à l’association. EN FOI DE QUOI, les soussignés, dûment habiletés à ce faire, ont signé la présente convention au nom des parties contractantes au lieu et date indiqués ci-dessous. Le Président de l’Association,
(mention manuscrite : « lu et accepté »

Pour le F.I.D,

Visa du Maire de la Commune, Annexes: (i) Extrait du Manuel de Procédures; (ii) Mémoire descriptif estimatif du projet; (i) Modalités de paiement des travaux suivant les Indicateurs d’avancement.

Annexes au Manuel de Procédures – Tome II 

 

Association ……………………………………….. Intitulé du sous-projet ……………………………. Commune de…………………………………….… District de ……………………………………….… Région de ….…………………………………….… Province de ….…………………………………….…

MEMOIRE DE PREPARATION DU PROJET
1. Description du sous-projet : Réhabilitation / reconstruction de …….

2.Devis Estimatif : ( Estimation du MPP ) Description Montant

Maîtrise d'œuvre 1. Etudes 2. Contrôle et Surveillance Total

Travaux I. En Régie Fournitures Tacherons Fournitures Entreprise

II.

III. Total

Coût du sous-projet

NB : * Une provision pour frais financier est à prévoir et qui est fixé forfaitairement à 60.000 Ariary.

3.Planning d’exécution :

Annexes au Manuel de Procédures – Tome II 

 

ANNEXE 1.6 : MODELE D’AVENANT A LA CONVENTION DE FINANCEMENT ENTRE LE FID ET LES BENEFICIAIRES

Fonds d’Intervention pour le Développement

DIRECTION INTER-REGIONALE DE …………..
Adresse :

___________________________________________________________________________

FINANCEMENT : PROJET FID Gouvernement Malagasy

ORIGINAL …./4 AVENANT A LA CONVENTION:
OBJET: PROJET COMMUNAUTAIRE "«………………………..»"

…/PC/…./20…

Commune : …………………… District : ……………………… Région : ……………….. Province :………………..

Montant de la convention après avenantt (en lettre)………….. ARIARY ……( en chiffre AR ………)

ASSOCIATION ………………… Commune…………………… DISTRICT ……………… REGION:……………. PROVINCE:…………….

Annexes au Manuel de Procédures – Tome II 

 

Contexte

Compte tenu de l’article 1 de la convention initiale mentionnant la nécessité d’un ajustement de cette convention, d’une part et la réalisation à terme des travaux d’exécution du micro projet PC ……… dans la commune de …….. district de ……. Région de ……, Province de…………d’autre part, le Fonds d’Intervention pour le Développement (FID) et l’Association ………………..ont décidé d’apporter les avenants ci-après à la Convention de financement …./ PC /…. / 20..
Article 1: Objet de la Convention

1.1. La présente convention fixe les conditions de financement du sous-projet communautaire intitulé …………………………….., désigné ci-après le « Sous-projet », situé à ………………………….., Commune de …………………….., District de ………………………, Région de ……………………. Province de …………………… 1.2. Le FID accepte de mettre le montant de [Montant total en lettre correspondant aux coûts réels TTC de maîtrise d’œuvre, travaux et frais bancaire……………………… Ariary (chiffres en lettres)] à la disposition des Bénéficiaires afin de leur permettre de réaliser le sous-projet. Le reste sans changement EN FOI DE QUOI, les soussignés, dûment habiletés à ce faire, ont signé la présente convention au nom des parties contractantes aux lieux et date indiquée ci-dessous. Le Président de l’Association, (mention manuscrite : « lu et accepté » Pour le F.I.D,

Visa du Maire de la Commune,

Annexes au Manuel de Procédures – Tome II 

 

Annexe : Tableau de répartition des coûts du projet

TABLEAU DE REPARTITION DES COUTS DU PROJET DESIGNATION Coût Total du sous - projet - Etudes, Contrôle et Surveillance - Avenant Bureau d’études - Travaux - Avenant Entreprise - Frais bancaires TOTAL

COUT

Annexes au Manuel de Procédures – Tome II 

 

ANNEXE 2 : MAITRISE D’ŒUVRE
ANNEXE 2.1 : PREPARATION ET REALISATION DES PRESTATIONS DE MAITRISE D’OEUVRE POUR LES SOUS-PROJETS COMMUNAUTAIRES GERES PAR LES ASSOCIATIONS DES BENEFICIAIRES OBLIGATIONS DU OBSERVATIONS FID Phase de préparation Etablissement de la Cellule de Projet Fourniture de Le TDR mentionne le lettre d’invitation et document type respect des normes des TDR des bureaux anticycloniques et de d’études ou l’environnement consultants individuels Etablissement du Cellule de Projet Fourniture du registre short- list des bureaux d’études présélectionnés Consultation des Cellule de Projet 15 jours au minimum bureaux d’études Evaluation des offres Cellule de Projet Observateur des bureaux d’études Attribution et Cellule de Projet Non objection Copie rapport notification du maître d’évaluation, d’oeuvre notification au Projet Elaboration et Cellule de Projet, En cinq exemplaires signature de la bureau d’études originaux dont deux convention du bureau au Projet d’études Phase études Emission de l’ordre Cellule de Projet Copie au Projet de service Etablissement MT, Bureau d’études Etudes respectant les APS normes anticycloniques et les mesures environnementales Soumission de l’APS Bureau d’études, à l’Assemblée association des générale de bénéficiaires. l’association des bénéficiaires. Approbation MT, Cellule de Projet Non objection du Copie MT, APS, APS Projet approbation au Projet Etablissement APD Cellule de Projet, bureau d’études ACTIONS ACTEURS Soumission de l’APD Cellule de Projet, à la cellule de Projet bureau d’études Approbation APD Cellule de Projet, bureau d’études Etablissement DAO Cellule de Projet, bureau d’études
Annexes au Manuel de Procédures – Tome II 

Non objection du Projet

Copie APD, approbation au Projet Délai d’appel d’offres minimum de 30 jours
 

Approbation DAO

Cellule de Projet, bureau d’études Lancement de l’appel Cellule de Projet, d’offres bureau d’études Organisation et tenue de la visite des lieux Dépouillement et évaluation des offres Cellule de Projet, bureau d’études Cellule de Projet, bureau d’études

Non objection du Projet Publication des avis d’appel d’offres aux médias

Copie DAO, approbation au Projet Délai d’appel d’offres minimum de 30 jours Non obligatoire mais recommandée Toutes les copies des offres sont à archiver au Projet Copie rapport d’évaluation, notification au Projet En cinq exemplaires originaux dont deux au Projet

Observateur

Attribution du marché Cellule de Projet, et notification MPE bureau d’études Elaboration et signature du contrat du MPE Cellule de Projet, bureau d’études, MPE

Non objection

Phase suivi et contrôle Notification de l’ordre Cellule de Projet de service du MPE Etablissement des attachements et factures MPE Elaboration rapport mensuel Elaboration MGE Internalisation et formation de la cellule de Projet sur les termes du MGE Phase de réception Réception technique des travaux Réception provisoire et définitive des travaux Cellule de Projet, Supervision et bureau d’études, MPE contrôle technicofinancier inopiné Bureau d’études

Bureau d’études Cellule de Projet, bureau d’études

Non objection

Copie de la notification de l’ordre de service au Projet Copie des attachements et factures au Projet Copie du rapport approuvé par la cellule de Projet Copie au Projet

Cellule de Projet, Bureaux d’études ou Consultant individuel Cellule de Projet, Supervision et Bureaux d’études ou signature des PV Consultant individuel

Copie du PV au Projet

Copie du PV au Projet

Annexes au Manuel de Procédures – Tome II 

 

ANNEXE 2.2 : PREPARATION ET REALISATION DES PRESTATIONS DE MAITRISE D’OEUVRE DES SOUS-PROJETS COMMUNAUTAIRES REALISES EN MAITRISE D’OUVRAGE DELEGUE

ACTIONS

Etablissement de la lettre d’invitation et des TDR des bureaux d’études ou consultants individuels Etablissement du short- list Consultation des bureaux d’études Evaluation des offres des bureaux d’études Attribution et notification

AUTRES OBLIGATIONS DU ACTEURS PROJET Phase de préparation Utilisation des documents type par la Direction InterRégionale (DIR)

OBSERVATIONS

DIR

Emission des lettres d’invitation et TDR par les DIR CIRAM

Sur la base du registre des bureaux d’études présélectionnés 15 jours minimum

Elaboration et Bureaux d’études ou signature de la consultant individuel convention du bureau d’études

Envoi du rapport d’évaluation à la Direction Générale pour approbation Direction InterRégionale

En cinq exemplaires

Emission de l’ordre de service Etablissement MT, APS Soumission de l’APS à l’Assemblée générale de l’association des bénéficiaires. Approbation MT, APS Etablissement APD

Phase études DIR Bureaux d’études ou consultant individuel Bureaux d’études ou DIR en tant consultant individuel, qu’observateur association des bénéficiaires. DIR Bureaux d’études ou DIR consultant individuel Bureaux d’études ou consultant individuel Bureaux d’études ou DIR

-Choix du scénario d’aménagement -Copie du PV de l’assemblée générale au Projet

Approbation APD

Etablissement DAO

DIR
 

Annexes au Manuel de Procédures – Tome II 

consultant individuel Approbation DAO Bureaux d’études ou consultant individuel DIR DAO en huit exemplaires 30 jours minimum

Lancement de l’appel d’offres

Publication des avis d’appel d’offres aux médias et par voie d’affichages Bureaux d’études ou consultant individuel Bureaux d’études ou consultant individuel DIR

Organisation et tenue de la visite des lieux Dépouillement et évaluation des offres Attribution du marché et notification MPE

15 jours au plus tard avant le dépouillement

Elaboration et signature du contrat du MPE

MPE

Envoi du rapport d’évaluation à la Direction Générale pour approbation DIR

En cinq exemplaires

Notification de l’ordre de service du MPE Etablissement des Bureaux d’études ou Vérification et Factures en cinq attachements et consultant individuel, paiement des factures exemplaires factures MPE MPE Elaboration de rapport Bureaux d’études ou mensuel consultant individuel Elaboration MGE Bureaux d’études ou consultant individuel Internalisation des termes du MGE à l’association des bénéficiaires Bureaux d’études ou consultant individuel

Phase suivi et contrôle DIR

Approbation

PV de l’internalisation au Projet

Phase de réception Réception des apports Bureaux d’études ou Supervision et bénéficiaires consultant individuel, signature des PV association des bénéficiaires Réception technique Bureaux d’études ou des travaux consultant individuel, association des bénéficiaires Réception provisoire Bureaux d’études ou Supervision et et définitive des consultant individuel, signature des PV travaux association des bénéficiaires

Copie du PV au Projet

Copie du PV au Projet

Copie du PV au Projet

Annexes au Manuel de Procédures – Tome II 

 

ANNEXE 2.3 : CONSULTATION POUR MAITRISE D’ŒUVRE DES SOUS-PROJETS COMMUNAUTAIRES
(A UTILISER POUR LES BUREAUX D’ETUDES ET A ADAPTER SELON LE MODE DE REALISATION : MICRO PROJET COMMUNAUTAIRE GERE PAR L’ASSOCIATION DES BENEFICIAIRES OU A REALISER EN MAITRISE D’OUVRAGE DELEGUEE) MODELE DE LETTRE D’INVITATION

Messieurs 1. Vous êtes, par la présente, invités à soumettre des offres techniques et financières pour les prestations de services définies ci-après qui pourront être sujettes à des négociations futures et donner lieu à un contrat entre votre société et le Maître de l’ouvrage (Maître d’Ouvrage Délégué) du micro projet. 2. Cette consultation consiste en la réalisation des prestations de Maîtrise d’œuvre, en l’occurrence : • la réalisation des prestations des études (MT,ou APS –APD- DAO, Evaluation des offres des entreprise/tacherons) • la réalisation des prestations de contrôle et surveillance des travaux • appui au bénéficiaire à réaliser à temps leur apport pour le micro projet suivant : N° … Nom du micro projet …………………………………. Localisation ………………………………..

Pour vous aider à présenter votre proposition, vous trouverez ci-joint : i. ii Les Termes de Référence (TDR) ; un modèle de contrat qui régira les prestations des consultants.

Les prestations d’études se rapportent essentiellement à : - l’établissement du Mémoire Technique, la description détaillée de la solution retenue (Métré détaillé selon le Bordereau de Devis estimatif (BDE) et prix de référence,….), spécification technique des travaux, plan de travail et estimation de la durée d’exécution, le lotissement des travaux à l’entreprise… - la mise au propre du Dossier d’Appel d’Offres sur la base des documents issus du Mémoire Technique et son édition au nombre d’exemplaires demandés (8 exemplaires). - L’assistance à la Cellule de Projet ( ou au FID) dans la passation de marché et édition au nombre d’exemplaire voulu de chaque contrat (5 exemplaires originaux par lot) - Le contrôle et surveillance des travaux. - La réception provisoire et définitive des travaux. 3. Visite des lieux : La visite des lieux est non obligatoire mais recommandée et sera à la charge exclusive des soumissionnaires 4. Pour obtenir des renseignements directs sur les tâches à accomplir, vous pouvez contacter la Cellule de Projet ……………………… ou le personnel du Service Technique du FID, Direction Inter Régionale …………………………….. 5. Une procédure en deux temps sera utilisée pour évaluer votre proposition, conformément à la méthode de sélection au moindre coût : Les propositions techniques seront évaluées jusqu’à l’occurrence de SOIXANTE DIX (70) points en fonction des critères suivants :

Annexes au Manuel de Procédures – Tome II 

 

i. Les références générales et spécifiques du Bureau d’Etudes dans le domaine faisant l’objet de la consultation (15 points); ii. L’adéquation entre la méthodologie, le mandat des consultants, et le délai d’exécution des prestations (15 points); et iii. Les qualifications et la compétence du personnel dont les services font l’objet de la consultation (40 points). Le personnel proposé sera évalué en fonction de leurs qualifications générales (diplôme, formation et expériences professionnelles) avec pièces justificatives et de leurs compétences dans les tâches spécifiques à accomplir dans le cadre de la consultation, Pour être jugées recevables, les propositions techniques devront avoir reçu une note au moins égale à CINQUANTE CINQ (55) points. Les offres financières des soumissionnaires dont l’offre n’a pas atteint ce minimum ne seront pas ouvertes - La proposition retenue en vue de négocier le contrat sera la proposition recevable et dont l’offre financière est la moins disante. Ce prix inclura tous les coûts tels que les honoraires, les dépenses locales, etc. consistant le coût par étape ainsi que le coût global des prestations. 6. La Cellule de Projet se réserve le droit de ne retenir aucune des sociétés ayant soumis des propositions dans le cas ou la qualité technique n’est pas satisfaisante. 7. Présentation et éléments constitutifs du dossier de soumission : - Tous les documents devront être paraphés et signés par le soumissionnaire ; - Une seule enveloppe extérieure cachetée, portant la mention " A N'OUVRIR QU'EN SEANCE DE DEPOUILLEMENT", le numéro de la consultation et le nom du sous-projet objet de votre offre. Cette enveloppe contiendra en deux exemplaires entre autres les documents suivants constituant la proposition technique : - Identité et Références du Bureau d'études, - Qualité et pouvoir de signataire, - Méthodologie et moyens humains et matériels affectés à la mission et planning d’exécution - Structure de l’équipe et les curriculum vitae des spécialistes La proposition technique ne doit comporter aucune information financière. Les propositions techniques comportant des informations financières seront rejetées. Une seconde enveloppe, dite enveloppe intérieure, cachetée, indiquant d'une manière précise le nom du Bureau d'études soumissionnaire, le N° et l’intitulé de la consultation et la mention « proposition financière », contenant en 2 exemplaires : L’offre financière, constituée par la lettre de soumission de la proposition financière, la décomposition du prix global et forfaitaire paraphé à chaque page, détaillée par rubrique, arrêtée et signée par le soumissionnaire, et l’attestation d’assujettissement ou non à la TVA Les propositions comportant une proposition financière non contenue dans une enveloppe fermée et séparée de la proposition technique seront rejetées. Avant de procéder à l’évaluation proprement dite des propositions stipulée dans l’article 5, il sera vérifié si chaque proposition contient tous les éléments constitutifs des propositions cités dans présent l’article 7. Seules les propositions conformes du point de vue dossier, c'est-à-dire les propositions comportant les éléments permettant de faire l’évaluation technique et financière seront admises à cette l’évaluation, la proposition financière devant rester sous enveloppe fermée pendant l’évaluation technique. 8. Selon les estimations, les travaux objet du présent micro projet seront prévus à la réception provisoire au bout d’un délai indicatif suivant :
Annexes au Manuel de Procédures – Tome II 

 

Micro projet …………………………………………….

Délai ……… JOURS

9. L’ offre doit être déposée au plus tard le …………………. à ………Heures ………. mn à l’adresse suivante :………………………………….. L’ouverture des plis aura lieu le ………………. à ………… heures ………… mn au bureau du …………………………, Lot ……………………….. laquelle les soumissionnaires sont invités à assister. Une invitation à soumettre pour la même offre de services a également été envoyée aux Bureaux d’études suivants :
1-…………….. 2-…………….. 3-………………. 4-……………….

(trois BE au moins) Veuillez agréer, Messieurs, l’expression de nos salutations distinguées.

Le Président de la Cellule de Projet (ou Le FID)

…………… le, ………………………

PJ

: -TDR - Modèle de contrat

Annexes au Manuel de Procédures – Tome II 

 

ANNEXE 2.4 : CANEVAS DE TERMES DE REFERENCE POUR LA REHABILITATION OU LA CONSTRUCTION DES INFRASTRUCTURES
(A ADAPTER A CHAQUE CAS REEL DE TERRAIN) (A utiliser pou le recrutement de Bureau d’Etudes) Chronogramme prévisionnel des tâches :
[semaine à compter du début de la mission] 1er 2ème 3ème 4ème ……

MT Dossier d’appel d’offres Visite de lieux Analyse et évaluation Contrôle et surveillance

Estimation des unités d’oeuvre pour les intervenants MEMOIRE TECHNIQUE INTITULE DU MICRO PROJET DESIGNATIONS Personnel Ingénieur chef de mission Ingénieur d'études Environnementaliste Socio- organisateur Projeteur métreur Dessinateur Topographe Secrétaire Fonctionnement Transport Edition et reprographie Bureau U Quantité PU (Ar) Montant (Ar)

HJ HJ HJ HJ HJ HJ HJ HJ

FFT FFT FFT TOTAL MT

Annexes au Manuel de Procédures – Tome II 

 

DAO (y compris visite des lieux, édition des cahiers de charges, analyse des offres) INTITULE DU MICRO PROJET DESIGNATIONS Personnel Ingénieur chef de mission Ingénieur d'études Environnementaliste Projeteur métreur Dessinateur Secrétaire Fonctionnement Transport Edition et reprographie Bureau U Quantité PU (Ar) Montant (Ar)

HJ HJ HJ HJ HJ HJ

FFT FFT FFT TOTAL DAO

CONTROLE ET SURVEILLANCE INTITULE DU MICRO PROJET DESIGNATIONS Personnel Ingénieur chef de mission Ingénieur d'études Environnementaliste Agent de surveillance Secrétaire Fonctionnement Transport Edition et reprographie Bureau U Quantité PU (Ar) Montant (Ar)

HJ HJ HJ HJ HJ

FFT FFT FFT TOTAL CONTROLE ET SURVEILLANCE

RECAPITULATION CONVENTION RUBRIQUE MT DAO CONTROLE ET SURVEILLANCE TOTAL HT Taxe 20% TOTAL TTC Montant (Ariary)

Annexes au Manuel de Procédures – Tome II 

 

FICHE ENVIRONNEMENTALE
Intitulé du projet Province : Région : District : Commune : Fokontany : BE: Réf contrat:

Principales composantes du micro projet:

Localisation du sous-projet: Localisation géographique Les principales composantes environnementales de la zone susceptibles d'être affectées par le micro projet

Principaux problèmes environnementaux liés au micro projets:

Mesures envisagées pour atténuer, réduire ou supprimer les impacts environnementaux négatifs:

Justification logique (confirmation) du classement environnemental du projet

Plan de Gestion Environnementale

Impacts

Mesures

Responsable

Calendrier d’exécution

Coût estimatif

Observations - Remarques Visa

Responsable du BE

Chargé de Projet

Chef de Service Technique

Annexes au Manuel de Procédures – Tome II 

 

ANNEXE 2.5 : MODELE DE CONVENTION AVEC UN BUREAU D'ETUDES (BE) POUR LA MAITRISE D'OEUVRE

1.

MODELE DE CONTRAT

Contrat N°.............................. Entre les soussignés, ........................................................................................................... .......................................................................................................................................... (nom et adresse du Maître d'ouvrage délégué), désigné ci-après le Maître d'Ouvrage délégué, d'une part, ET le Bureau d'Etudes suivant ............................................................................................. .......................................................................................................................................... (nom et adresse du Bureau d'Etudes), désigné ci-après le Maître d'œuvre, d'autre part;

il est arrêté et convenu que les prestations de services qui font objet du présent contrat seront réalisées par ce dernier selon les conditions et obligations détaillées dans ce présent document. (Présenté par le Chef de Service Projet de la Direction Régionale ou le Responsable Technique de la Cellule de Projet)

POUR LE MAITRE D’ŒUVRE Nom: ........................................................... Fonction: .....................................................

POUR LE MAITRE D’OUVRAGE DELEGUE Nom: ......................................................... Le Président de l’Association (ou Le Directeur Inter Régional) Signature: ................................................... Date: ............................................................

Signature: .................................................... Date: ............................................................

Annexes au Manuel de Procédures – Tome II 

 

2.

OBJET DU CONTRAT

Le présent Contrat a pour objet l'exécution, pour le compte du Maître d'ouvrage délégué et selon les conditions du contrat, des prestations suivantes, en tout ou en partie: études techniques: appel d'offres: suivi et contrôle des travaux relatifs au projet: sensibilisation et animation des bénéficiaires: avant-projet sommaire (APS) à remettre 10 jours calendaires après la signature du contrat.

avant-projet détaillé (APD) à remettre .10 jours calendaires après l'approbation de l'APS par le Maître d'ouvrage délégué. établissement du dossier d'appel d'offres .2 jours calendaires après l'approbation de l'APD par le Maître d'ouvrage délégué. 3. dépouillement et analyse des offres .5 jours calendaires au maximum suivant l’ouverture des plis. LOCALISATION DU (DES) SITE(S) Le projet décrit au point 2 ci-dessus se déroule dans le District……….., Région………… Province………. 4. DEFINITION DES TERMES

Les précisions suivantes sont apportées aux termes rencontrés dans le présent contrat: - les études techniques comprennent: • • • • l'ensemble des études et estimations de coûts du sous-projet, l'examen et l'interprétation des données recueillies et la formulation des recommandations; la préparation de tous les documents et rapports constitutifs des dossiers APS et APD; les TDR sur la formation sur le tas par l’Entreprise Titulaire du marché des travaux d’au moins trois (03) personnes aux techniques élémentaires de BTP; l’élaboration du Manuel de Gestion et d’entretien du futur ouvrage.

- l'appel d'offre comprend: • • l'établissement des documents constitutifs d'appel d'offres; le dépouillement des offres soumises (selon les critères d’évaluation inclus dans le dossier d’appel d’offres) ainsi que la formulation des recommandations au Maître d'ouvrage délégué en vue de l’attribution du contrat.

- le contrôle et le suivi portent sur: • • • la gestion administrative, technique et financière des travaux sous-traités; la supervision et les réceptions provisoire et définitive des réalisations ; le suivi des obligations d’entretien des bénéficiaires ainsi que du volet formation sur le tas.

- la sensibilisation et l’animation des bénéficiaires comprennent l’assistance en socio-organisation de ces derniers aux fins de concrétisation l’entretien du futur ouvrage.

Annexes au Manuel de Procédures – Tome II 

 

5. 5.1 5.1.1

OBLIGATIONS DU MAITRE D'OEUVRE Etudes techniques Avant-projet sommaire (APS):

Le Maître d'œuvre procédera à une reconnaissance du (des) site(s) à développer. Il établira les rapports préliminaires de conception d'ouvrages, les cartes, les plans et les devis quantitatifs et estimatifs sommaires ainsi qu'une programmation indicative des travaux. Ces documents devraient permettre au Maître d'ouvrage délégué de choisir l'option technique et sociale souhaitable, ainsi que la programmation des activités et de prévoir des arrangements particuliers. Le dossier APS comprendra en tout ou en partie des pièces suivantes: (Voir TDR) 1) Données générales portant sur: le contexte géographique; la population et les groupes cibles; les caractéristiques et les disponibilités de la main-d'œuvre locale; les caractéristiques socio-économiques de base du milieu; le potentiel de développement; l'examen des équipements et des services existants; l'évaluation sommaire des ressources locales disponibles (matériaux, petits équipements et outillage); la récapitulation des organisations, associations communautaires existantes, y compris les ONG, sur lesquelles le sous-projet pourrait s'appuyer; 2) Données sur les effets et impact du projet sur les Bénéficiaires (population, usagers, collectivités) : • • • • création d’emplois (temporaires ou permanents), augmentation de revenus; effets et impacts spécifiques du sous-projet; rentabilité économique et/ou financière (infrastructures productives et de déblocage); coût/avantages sociaux (pour les infrastructures sociales). 3) Données spécifiques relatives au projet: (à préciser, suivant le type de projet: route, adduction d’eau, etc.) 4) Données sur les effets et impact du sous-projet sur les Bénéficiaires (population, usagers, collectivités): 5.1.2 Avant-projet détaillé (APD) (Voir TDR )

Une fois le dossier APS approuvé par le Maître d'ouvrage délégué, le Maître d'œuvre procédera: aux relevés détaillés des sites retenus; à la préparation du dossier d'avant-projet détaillé comprenant la mise à jour et la finalisation des données de l'APS, y compris les plans définitifs, les plans d’exécution et les spécifications des travaux (normes techniques, méthodes d'exécution et conditions de travail dans la perspective de travaux HIMO); à l'établissement d'un plan de travail; à l'établissement des TDR pour la formation aux techniques élémentaires des BTP de personnes désignées par les bénéficiaires; à l'établissement d'un échéancier des dépenses de réalisation du projet; à l'élaboration de l'estimation du coût du projet selon le devis quantitatif et estimatif (prix de référence); à l’établissement d’un P.V de réunion avec les représentants des bénéficiaires qui entérinent ainsi la conception retenue du projet et la nature qualitative et quantitative des apports des bénéficiaires; et à l’élaboration du Manuel de Gestion et d’entretien (version provisoire). 5.1.3 Nombre de documents à fournir au Maître d'ouvrage délégué: dossier de l'APS: deux (2) exemplaires dossier de l'APD: deux (2) exemplaires  

Annexes au Manuel de Procédures – Tome II 

5.2

Appel d'offres

Après approbation du dossier APD par le Maître d'Ouvrage délégué, le Maître d'œuvre préparera les documents constitutifs de l'appel d'offres, à savoir: Dossier d’appel d’offres et ses formulaires: huit (8) exemplaires, et une copie sur CDROM (ordinateur compatible IBM); Prescriptions techniques, y compris les plans et dessins: huit (8) exemplaires et un jeu de calques ou contre-calques reproductibles. Il participera aux visites des sites avec les Entreprises soumissionnaires. Le Maître d’œuvre assistera ensuite la Cellule de Projet dans la passation de marchés. Il effectuera les prestations y afférentes dans les locaux que lui prescrit la Cellule de Projet et formulera des recommandations au Maître d’ouvrage délégué en vue de l’attribution du contrat. 5.2.1. Après adjudication et cinq (5) jours après la notification, le Maître d'œuvre présentera pour signature au Maître d'ouvrage délégué six (6) exemplaires originaux du contrat d’Entreprise. 5.3 Suivi et contrôle

Le contrôle et le suivi comprennent la gestion administrative, technique et financière des travaux y compris la supervision et la préparation de la réception provisoire et de la réception définitive des réalisations. Le Maître d'œuvre sera plus précisément responsable des tâches suivantes: 5.3.1 • • • • • • • • • • • Tâches administratives:

Tenir à jour le journal du chantier; préparer les rapports d'avancement du projet et compte-rendu mensuel de ses activités. A cet effet, le BE remplira en particulier le modèle de fiche de suivi des sous-projets établi par le FID; coordonner les activités des surveillants techniques détachés sur les chantiers; effectuer les relevés contradictoires permettant de calculer les quantités effectivement exécutées pour l'établissement des décomptes (attachements); proposer au Maître d'ouvrage délégué le paiement des attachements préalablement vérifiés; préparer les avenants éventuels au contrat, pour soumission au Maître d'ouvrage délégué; proposer l'arrêt des travaux au Maître d'ouvrage délégué en cas de graves malfaçons; assister et participer à la réception provisoire et à la réception définitive des travaux; veiller à la bonne collaboration de tous les intervenants; assurer la liaison avec les autorités et institutions locales, essentiellement pour les questions suivantes: contestation foncière, autorisation de mener une enquête, accès aux carrières, etc.; et jouer autant que possible un rôle modérateur dans le règlement des différents susceptibles de se produire entre l'Entrepreneur et le Maître d'ouvrage délégué. Tâches techniques:

5.3.2 • • • • • • • •

s'assurer du contrôle et du respect par l'Entrepreneur des normes de construction, des conditions de travail et des modes d'exécution prévus dans le contrat; veiller au respect par l’Entrepreneur de ses obligations de former aux techniques élémentaires des BTP les personnes désignées par les bénéficiaires; informer sans délai le Maître d'ouvrage délégué des malfaçons de l'Entrepreneur susceptibles de nuire à la qualité des travaux; procéder à l'échantillonnage et aux essais des matériaux sur le terrain; recueillir les échantillons pour les essais en laboratoire; donner des conseils techniques à l'Entrepreneur en fonction des besoins; veiller à ce que l'Entrepreneur respecte les délais d'exécution prévus; contrôler la qualité et quantité des fournitures et équipements mis en place par l'Entrepreneur ;  

Annexes au Manuel de Procédures – Tome II 

• • •

conseiller le Maître d'ouvrage délégué sur des modifications éventuelles à apporter aux plans, spécifications ou méthodes de construction; contrôler la bonne exécution des travaux confortatifs avant la réception définitive; et préparer les plans de recollement des réalisations achevées. Tâches d'appui socio-organisationnel

5.3.3

Tout au long de ses prestations, le Maître d’œuvre apportera son appui à l’Association des Bénéficiaires. Cet appui portera sur la constitution des associations et comités d’entretien, le suivi de la réalisation des travaux d’entretien requis en période de garantie. 5.4 5.4.1 Autres obligations Rapport final

Rédaction d'un rapport final technico-financier, qui récapitulera en outre et par catégorie le nombre d'emplois pendant l'exécution du projet, et incluant également une évaluation de la formation. 5.4.2 Manuel de Gestion et d’entretien

Rédaction d’un Manuel de Gestion et d’entretien de l’ouvrage (version définitive) à la réception provisoire. 5.4.3 Qualifications

Le personnel affecté sur le chantier par le Maître d'œuvre devra posséder les qualifications et l'expérience nécessaires à l'exécution des tâches de contrôle et de suivi décrites ci-dessus. Le Maître d'œuvre s’engage à affecter au projet le personnel professionnel indiqué dans son offre technique. S’il n’est pas en position de respecter ses engagements, il s’engage à remplir le(s) poste(s) avec des agents ayant le même niveau de qualifications et d’expérience. Chaque proposition de changement du personnel doit être soumise au Maître d’ouvrage délégué pour accord. Si l’un des agents de surveillance (ingénieur de contrôle, surveillant) s’avère défaillant dans l’exécution de ses tâches, le Maître d’Ouvrage Délégué peut demander son remplacement et le Maître d'œuvre sera tenu de le satisfaire. 5.4.4 Normes de conduite

Le Maître d'œuvre devra, en toutes circonstances, conformer sa conduite aux responsabilités qui lui sont confiées par le Maître d'ouvrage délégué. Il ne devra se livrer à aucune activité qui soit incompatible avec l'exercice normal de ses activités dans ce sous-projet. Il ne pourra accepter une faveur, un don ou une rémunération d'une source extérieure au Maître d'ouvrage délégué dans le cadre de son contrat avec ce dernier. Le Maître d'œuvre ne devra faire usage d'aucune information non publiée ou confidentielle dont il aura eu connaissance dans l'exercice de ses fonctions aux termes du contrat, sauf si le Maître d'ouvrage délégué l'y autorise. Il s’engage en particulier à effectuer toutes les prestations d’assistance pour la passation des marchés dans les locaux que l’Association lui prescrit. Cette disposition de confidentialité restera en vigueur après l’expiration ou la résiliation du contrat. Le Maître d'œuvre ne pourra en aucune façon sous-traiter tout ou une partie de ses obligations nées de ce contrat à un autre Bureau d'Etudes sans l'accord préalable du Maître d'ouvrage délégué. 5.4.5 Moyens de transport

Le Maître d'œuvre mettra à la disposition de son personnel de surveillance de moyens de transports adéquats afin de permettre à ses agents d’être indépendant de l’entrepreneur. 6. 6.1 OBLIGATIONS DU MAITRE D'OUVRAGE DELEGUE Etudes techniques  

Annexes au Manuel de Procédures – Tome II 

6.1.1

Documents et informations fournis par le Maître d'ouvrage délégué

Il s'agit de toutes les données et informations pertinentes relatives au sous-projet (études et plans antérieurs utilisables; situation juridique des sites; spécifications techniques demandées; objectifs socio-économiques poursuivis; choix d'une technologie adaptée à l'utilisation des ressources locales; association des collectivités locales aux différentes phases du sous-projet). 6.1.2 Approbation des dossiers APS et APD

Dans un délai de 10 jours le Maître d'ouvrage délégué devra approuver ou demander la modification des dossiers techniques qui lui sont soumis. 6.2 Appels d'offres

Il incombe au Maître d'ouvrage délégué de prendre toutes les dispositions nécessaires pour inviter les entreprises de construction à participer à l'appel d'Offres et à la visite des lieux. Ce dernier spécifiera également au Maître d'œuvre les conditions contractuelles auxquelles devront répondre les documents d'Appel d'offres. 7. HONORAIRES ET INDEMNITES DU MAITRE D'OEUVRE forfaitaire de

7.1 Les honoraires du maître d'œuvre sont fixés à la somme globale ..............................................................................................................................................Ariary

Ce montant est réputé inclure honoraires des consultants, frais de déplacement, de logement inhérents à la supervision sur site, assurances, ainsi que tous les autres frais et charges liés au fonctionnement normal d'un Bureau d'Etudes. 7.2 En principe, les indemnités versées au Maître d'œuvre doivent se faire sur présentation de factures acquittées et concerner des prestations non prévues dans le présent contrat et effectuées à la demande du maître d'ouvrage délégué, telles que: l'impression d'un nombre supplémentaire de documents techniques. les essais effectués en laboratoire.

7.3 Les paiements seront effectués par chèque barré ou par virement au compte bancaire du maître d'œuvre n° ..............., auprès de la banque ................................................................................................................., de la manière suivante: ................................................................................................................................................. ................................................................................................................................................. ................................................................................................................................................. NOTE: Le calcul des sommes dues au Maître d'œuvre se fera de la manière suivante (en pourcentage de la somme globale et forfaitaire): Etudes techniques: - approbation du dossier APS: 15% - approbation du dossier APD: 10% Appel d'offres: - approbation du rapport d'évaluation : 10 % - édition du contrat d’Entreprise: 15% Contrôle et suivi: au fur et à mesure de l'avancement des travaux: jusqu'à 40%  

Annexes au Manuel de Procédures – Tome II 

8.

à l'acceptation du rapport final à la réception définitive: 10% MODIFICATIONS

8.1 Le Maître d'ouvrage délégué se réserve le droit de modifier le volume des prestations de maîtrise d'œuvre à un stade quelconque d'avancement du micro projet. 8.2 Dans le cas d'une modification majeure des prestations du Maître d'œuvre, il est convenu que les honoraires de ce dernier seront réajustés en fonction des prestations réelles sur la base des prix unitaires du marché principal, qui se trouvent dans l’annexe jointe. Un avenant au présent contrat sera alors rédigé pour fixer dans ce cas les conditions de la rémunération (en plus ou en moins) revenant au Maître d'œuvre. 8.3 Dans le cas où les travaux ont un retard de plus d’un mois par rapport à la durée spécifiée dans le marché des travaux et que ce retard n’est pas imputable au Maître d’œuvre, ce dernier sera rémunéré pour le temps effectif passé par le surveillant sur le chantier sur la base du coût par mois pour le surveillant indiqué dans la décomposition du prix global et forfaitaire jointe en annexe. 9. CONDITIONS D'EMPLOI

Le Maître d'œuvre est soumis à la réglementation du travail et à la législation sociale en vigueur dans le pays. Pour son personnel de supervision affecté aux sites de construction, il se conformera notamment aux points suivants: horaires et conditions de travail, salaires et charges sociales, mesures de sécurité et hygiène. 10. ASSURANCES

Dans les quinze (15) jours à compter de la date de notification du marché, le Maître d'œuvre présentera au Maître d'ouvrage délégué un exemplaire des polices d'assurances qu'il aura souscrites pour la couverture des risques et des responsabilités professionnelles relatifs à l'exécution de ses prestations. 11. PENALITES - CONTESTATIONS ET RESILIATION

11.1 Pénalités de retard: Pendant la phase étude, en cas de non respect du délai contractuel injustifié imputable au Bureau d’Etudes, une pénalité pour retard de un millième (1/1000ème) par jour calendaire de retard du montant du contrat est appliqué à partir du 11ème jour de la date d’expiration indiquée sans mise en demeure préalable. Le total cumulé de cette pénalité pour retard ne pourra toutefois dépasser 10% du montant du contrat. 11.2 • • • Révocation d’un agent: En cas de:

incompétence avérée d’un agent du Bureau d’Etudes; comportement ou conduite contraires aux règles du métier pouvant compromettre la bonne marche du projet, le Maître d'ouvrage délégué se réserve le droit de révoquer l’agent incriminé et demander son remplacement immédiat par le Bureau d’Etudes. Résiliation

11.3

11.3.1 Le contrat est résilié de plein droit et sans indemnité dans les éventualités décrites ci-après: • en cas de décès ou d'incapacité civile du Maître d’œuvre; • en cas de faillite ou liquidation judiciaire du Maître d’œuvre; • si une partie des études et des tâches de suivi et contrôle est sous-traitée à un autre bureau d’études sans autorisation du Maître d'ouvrage délégué; • en cas de retard important, lorsque le Maître d’œuvre aura dépassé d’un mois les délais fixés dans le programme d'exécution des études (APS et APD); • en cas d’erreurs ou omissions graves dans la conception des infrastructures; et • s’il existe une preuve de collusion entre le Maître d’œuvre et l’Entreprise. 11.3.2 Lorsque le Maître d'œuvre ne se conforme pas, soit aux dispositions du contrat, soit aux ordres de service qui lui ont été donnés, le Maître d’ouvrage délégué se réserve le droit de le mettre en demeure d’y satisfaire dans un délai de 2 semaines. Passé ce délai, le Maître d’Ouvrage Délégué peut aux torts du titulaire et selon la gravité de la faute
Annexes au Manuel de Procédures – Tome II 

 

soit diminuer les honoraires du Maître d'œuvre dans la limite maximum de 10% du montant du contrat, soit prononcer la résiliation du contrat. 11.4 Contestations - arbitrage

Si au cours de l'exécution des prestations de maîtrise d'œuvre, un différend survient entre le Maître d'œuvre et le Maître d'ouvrage délégué, les deux parties s’efforceront de trouver un règlement à l’amiable. En cas d’insuccès, le conflit sera soumis à l'arbitrage du tribunal compétent du Chef lieu de la Région, siège de l’Association.
Présenté par: Le Responsable Technique du micro projet (ou Le Chef de Service Technique) Pour le Consultant ou le BE Lu et Approuvé Pour les Bénéficiaires (ou le FID) Le Président de la Cellule de Projet (ou Le Directeur Inter Régional)

Annexes : Termes de référence

Annexes au Manuel de Procédures – Tome II 

 

ANNEXE 2.6 : CANEVAS DE RAPPORT D’ÉVALUATION DE CONSULTANTS BUREAU D’ETUDES

Fonds d’Intervention pour le Développement Direction Inter Régionale de …………………………

RAPPORT D’ÉVALUATION DE CONSULTANTS BUREAU D’ETUDES
Suivant la lettre d’invitation N°….. du ……., relative à la Maîtrise d’œuvre de :

………………………………
Fonkontany : Commune : District : Région :

Date du rapport d’évaluation

:

Annexes au Manuel de Procédures – Tome II 

 

1.Evaluation technique - Méthode de sélection : Sélection au moindre coût - Date de lancement de la consultation: …………….. - Date limite de dépôts des offres : …………………..à ……..heures………..minutes - Date d’ouverture de la proposition technique: ……………….. à ….h…..mn

Les documents constitutifs de la proposition cités dans l’article 7 du dossier de consultation ont été préalablement vérifiés et dont la présence ou l’absence a été consignée dans le Procès verbal d’ouverture des propositions se trouvant en annexe 1: - Identité et Références du Bureau d'études, - Qualité et pouvoir de signataire, - Méthodologie et moyens humains et matériels affectés à la mission et planning d’exécution - Structure de l’équipe et les curriculum vitae des spécialistes - Proposition technique ne comportant aucune information financière - Proposition financière sous enveloppe fermée Les résultats de cette vérification sont résumés dans le tableau ci-dessous
Intitulé du projet B.E consultés Soumissionnaires (OUI/NON) …………………….. …………………….. …………………….. …………………….. …………………….. CONFORMITE DES DOSSIERS (OUI/NON)

OBSERVATIONS

…………………….. …………………….. TRAVAUX DE ………….…… …………………… …………………….. ………………………

Conformément à l’article 7 du dossier de consultation, seules les propositions conformes du point de vue dossier, c'est-à-dire les propositions comportant les éléments permettant de faire l’évaluation technique et financière seront admises à l’évaluation technique. La méthode d’évaluation technique est celle décrite par l’article 5 du dossier de consultation (méthode de sélection au moindre coût) : Les propositions techniques seront évaluées jusqu’à l’occurrence de SOIXANTE DIX (70) points en fonction des critères suivants : i. ii. iii. Les références générales et spécifiques du Bureau d’Etudes dans le domaine faisant l’objet de la consultation (15 points); L’adéquation entre la méthodologie, le mandat des consultants, et le délai d’exécution des prestations (15 points); et Les qualifications et la compétence du personnel dont les services font l’objet de la consultation (40 points).

Le personnel proposé sera évalué en fonction de leurs qualifications générales (diplôme, formation et expériences professionnelles) avec pièces justificatives et de leurs compétences dans les tâches spécifiques à accomplir dans le cadre de la consultation
Annexes au Manuel de Procédures – Tome II 

 

. Les détails des notes attribuées aux Bureaux d’Etudes se trouvent en annexe 2. Les résultats issus de cette évaluation se résument comme suit: NOM DES BE Expérience générale (15 pts) Personnel (40pts) Méthodologie (15 pts) Total (70 points) PROPOSITION TECHNIQUE RECEVABLE (OUI/NON)

……….. ……….. ……….. ……….. Comme le relate ce tableau, les bureaux d'études …………………………………………………….. ont eu des notes supérieures à 55 points. Leurs propositions techniques sont donc déclarées recevables et leurs propositions financières seront ouvertes.

2. Evaluation des plis financiers L’ouverture des offres financières a eu lieu le …………….. à …….h…… mn au Bureau du FID, Direction Inter Régionale de…………….. Les informations lues à haute voix pendant la séance d’ouverture des plis financiers se trouvent en annexe 3. La proposition retenue en vue de négocier le contrat sera la proposition techniquement recevable et dont l'offre financière cohérente avec l’offre technique est la moins disante.

BE

Montant (Ariary HT)

Montant (TVA)

Montant (Ariary TTC)

Corrections

Montant corrigé (Ariary TTC)

Classement

Estimation (Ariary TTC)

Ecart

……………..

……………

……………….

4. Proposition d’attribution et recommandations La commission propose l’attribution du marché de Maîtrise d’œuvre des travaux de …………………………. au Bureau d’études ………………. dont la proposition technique est recevable et dont l'offre financière Toutes taxes comprises cohérente avec l’offre technique est la moins disante pour un montant de ………………………………………………..Ariary TTC (Ar ……………TTC). 5. Personnels clé proposés :

Chef de mission Ingénieur d’études Ingénieur de contrôle

Annexes au Manuel de Procédures – Tome II 

 

Agent de Surveillance

Fait à …………. le ……………….
Le Président Les Membres

Le Directeur Interrégional

Le Chef de Service des Opérations et Environnement

Le Chef de Service Administratif et Financier

L’Ingénieur Chargé de Projet

Annexes au Manuel de Procédures – Tome II 

 

ANNEXE 1 :

PROCES-VERBAL DE DEPOUILLEMENT DES OFFRES DES BUREAUX D’ETUDES Date: …………………. Lieu: Salle de réunion FID …………………….. Heure de début : …….. heures …….. CONSULTATION N°…../BE/….. /…. Etaient présents: Pour le FID : M …………………………… M……………………………. M……………………………. Assistances. Cf. Fiche de présence en annexe. Nom des projets TRAVAUX DE REHABILITATION/RECONSTRUCTION …………. COMMUNE RURALE ……………………… DISTRICT …………………….. REGION ………………………….. N° projet

B.E CONSULTES …………….. ……………..

B.E S/AIRES ……………..

…………….. …………….. …………….. …………….. …………….. …………….. ……………..

Les informations lues à haute voix pendant la séance d’ouverture des plis se trouvent en annexe.

La séance a été levée à ………..h…….mn Fait à …………….., le ………………..

Le Président de la Commission

Les membres de la Commission

Annexes au Manuel de Procédures – Tome II 

 

FID DIRECTION INTER REGIONALE DE ………………….

FICHE DE DEPOUILLEMENT DES PROPOSITIONS TECHNIQUES
Consultation N° ……………………… Maîtrise d'œuvre des Travaux de ……………………….. Date de lancement: Date limite de remise des propositions: Date d'ouverture des plis:

à: ………….. Heures…………… minutes à: ………….. Heures…………… minutes Proposition Financière sous pli fermé (oui/non)

BUREAUX D'ETUDES

PS

PL

Id BE

R Tec

App Méth

P

CV

M

Observations

PS: PL: Id BE: R Tec:

Pouvoir signataire Planning Identité du BE Référence technique

Ap Méth: P: CV: M:

Approche méthodologique Liste du personnel Curriculum Vitae Liste matériels

Le Président de la Commission

Les membres de la Commission

Annexes au Manuel de Procédures – Tome II 

 

ANNEXE 2 : FICHE INDIVIDUELLE DE NOTATION (à faire par chaque évaluateur pour chaque BE)
Nom de l’évaluateur 1 :
NOM DES B.E. REFERENCES GENERALE ET SPECIFIQUE DU BUREAU D’ETUDES Références générales /03 Formation FID /04 Références spécifiques /03 Agence Total QUALIFICATION COMPETENCE PERSONNELLE Diplôme, Total formation FID Années d’exp. /40 a b c /40

METHODOLOGIE
Etude/DAO Planning Matériels Contrôle Total

S/TOTAL (A)

Recevables

TECHN.

/05

/15

/05

/05

/2.5

/2.5

/15

/70

Date : Signature de l’évaluateur 1

Annexes au Manuel de Procédures – Tome II 

 

RECAPITULATION DE L’EVALUATION TECHNIQUE (à faire pour chaque Bureau d’Etude)
NOM DES B.E. REFERENCES GENERALE ET SPECIFIQUE DU BUREAU D’ETUDES Références générales /03 Formation FID /04 Références spécifiques /03 Agence Total QUALIFICATION COMPETENCE PERSONNELLE Diplôme, Total formation FID Années d’exp. /40 a b c /40

METHODOLOGIE
Etude/DAO Planning Matériels Contrôle Total

S/TOTAL (A)

Recevables

TECHN.

EVALUATEUR 1 EVALUATEUR 2 EVALUATEUR 3 EVALUATEUR n Moyenne

/05

/15

/05

/05

/2.5

/2.5

/15

/70

Date : Signature de l’évaluateur 1 Signature de l’évaluateur 2 Signature de l’évaluateur 3 Signature de l’évaluateur n

Annexes au Manuel de Procédures – Tome II 

 

ANNEXE 3 :

PROCES-VERBAL DE DEPOUILLEMENT DES PROPOSITIONS FINANCIERES DES BUREAUX D’ETUDES Date: …………………. Lieu: Salle de réunion FID …………………….. Heure de début : …….. heures …….. CONSULTATION N°…../BE/….. /…. Etaient présents: Pour le FID : M …………………………… M……………………………. M……………………………. Assistances. Cf. Fiche de présence en annexe. Nom des projets TRAVAUX DE REHABILITATION/RECONSTRUCTION …………. COMMUNE RURALE ……………………… DISTRICT …………………….. REGION ………………………….. N° projet

Seules les propositions financières des Bureaux d’Etudes dont les propositions techniques sont recevables (ayant obtenu la note technique minimale de 55 points) ont été ouvertes. Les informations lues à haute voix pendant la séance d’ouverture des plis se trouvent en annexe.

La séance a été levée à ………..h…….mn Fait à …………….., le ………………..

Le Président de la Commission

Les membres de la Commission

Annexes au Manuel de Procédures – Tome II 

 

FID DIRECTION INTER REGIONALE DE ………………….

FICHE DE DEPOUILLEMENT DES PROPOSITIONS FINANCIERES DES BUREAUX D'ETUDES
Consultation N° ……………………… Maîtrise d'œuvre des Travaux de …………………..

Date de lancement: Date limite de remise des propositions: Date d'ouverture des propositions financières:

à: ………….. Heures…………… minutes à: ………….. Heures…………… minutes

Les informations suivantes ont été lues à hautes voix pendant la séance d’ouverture des propositions financières: Proposition Financière sous pli fermé (oui/non) Décomposition du prix global et forfaitaire Montant proposition financière (Ariary HT) Montant proposition financière Ariary TTC

BUREAUX D'ETUDES

Note technique

Lettre de soumission

Montant TVA

Observations

Le Président de la Commission

Les membres de la Commission

51

Micro projet : ………………………………………… Fokontany : ……………/ Commune : …………… / District : ………….. Région : ……….. Province : ……… GRILLE DE NOTATION TECHNIQUE POUR LA MAITRISE D’ŒUVRE I – NOTE TECHNIQUE : 70 Pts I.1 – EXPERIENCE GENERALE DU BUREAU D’ETUDES

:

NOMBRE Référence générale (Etudes déjà effectuées autres) Formation FID Référence spécifique (Etudes similaires) Agence dans la region 02 04 02

NOTATION 1.5 – 1.5 1-1 – 1-1 1-5 - 1.5 5 TOTAL = 03 = 04 = 03 = 05 = 15

I.2 – QUALIFICATION ET COMPETENCE DU PERSONNEL

Titre /année d’expérience 1an a) Chef de Mission Bacc + 4 Bacc b) Ingénieur d’études et contrôle c) Socio-Organisateur d) Environnementaliste e) Topographe/Projeteur-métreur Bacc + 2 BT f) Agents de surveillance Adjoint technique Agent technique 2 1 2 1 1 2ans 4 2 4 2 2

Année d’expérience 4 ans 6 ans 8 ans 8 5 8 4 4 10 6 10 5 5 10 7 10 5 5

TOTAL 10 ans 10 7 10 5 5 10 7 10 5 5

2 1 2 1

3 2 3 2
TOTAL :

4 3 4 3

5 4 5 4

5 4 5 5

5 4 5 5

5 5 40

I.3 – METHODOLOGIE

Etudes et DAO : Planning : Matériels affectés : Surveillance et contrôle : TOTAL :
I.4 – NOTE ELIMINATOIRE

05 05 2,5 2,5 15

Pour être jugées recevables, les propositions techniques devront avoir une note supérieure à CINQUANTE CINQ POINTS (55 pts)

52

ANNEXE 3 : TRAVAUX
ANNEXE 3.1 : TRAVAUX PAR TACHERONNAGE ANNEXE 3.1 .1: DIFFERENTES ETAPES ET CONDITIONS DE MISE EN ŒUVRE DE TRAVAUX CONFIES AU TACHERON POUR LE CAS DU MICRO PROJET COMMUNAUTAIRE GERE PAR LES ASSOCIATIONS DES BENEFICIAIRES ACTIONS AUTRES OBLIGATIONS DU OBSERVATIONS ACTEURS PROJET Phase de préparation Cellule de Projet, 7 jours au minimum

Emission appel à manifestation d’intérêts Evaluation des offres techniques des tâcherons Soumission du choix de tâcherons à l’assemblée générale Demande de prix au tâcheron retenu Négociation du montant des travaux avec le tâcheron Notification du tâcheron Elaboration et signature du contrat de tâcheronnage

Cellule de Projet, Bureau d’études ou Consultant individuel Cellule de Projet, Bureau d’études ou Consultant individuel Cellule de Projet, Bureau d’études ou Consultant individuel Cellule de Projet, Bureau d’études ou Consultant individuel Cellule de Projet, Bureau d’études ou Consultant individuel Cellule de Projet, Bureau d’études ou Consultant Individuel , tâcheron Phase de travaux Cellule de Projet, Bureau d’études ou Consultant individuel Cellule de Projet, Supervision et Bureau d’études ou supervision/contrôle Consultant individuel, technico-financier Tâcheron inopiné Phase de réception Cellule de Projet, Bureaux d’études ou Consultant individuel Cellule de Projet, Supervision et Bureaux d’études ou signature des PV

Copie du PV de l’assemblée générale à remettre au Projet

Copie de la notification au Projet Cinq exemplaires dont deux au Projet

Emission de l’ordre de service Etablissement des attachements et factures du tâcheron

Copie des attachements et factures au Projet

Réception technique des travaux Réception des travaux

Copie du PV au Projet

Copie du PV au Projet

53

Consultant individuel et Tâcheron

54

ANNEXE 3.1 .2 : DIFFERENTES ETAPES ET CONDITIONS DE MISE EN ŒUVRE DE TRAVAUX CONFIES AU TACHERON POUR LE CAS DU MICRO PROJET REALISE EN MAITRISE D’OUVRAGE DELEGUE En cas de résiliation d’un contrat d’Entreprise, et après évaluation des travaux restants par le B.E. Si le reliquat de financement est inférieur à 10.000 USD éq. , le FID procèdera à la consultation d’au moins 03 (trois) tâcherons locaux dont le délai ne saurait être inférieur à 12 (douze) jours calendaires.

55

ANNEXE 3.1.3 : MODELE DE CONTRAT DE TACHERONNAGE POUR LE PROJET COMMUNAUTAIRE
Maître de l’Ouvrage (Maître d’Ouvrage Délégué) :………………………. Commune de :………………………

District de :………………….. Projet N°/ Nom……………………………………………………….

Nature des travaux : ……………………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………………… ………………………………………………………………………………………………. ……… ……………………………………………………………………………………………………… Montant du contrat : …………………………………………………………………………………… ………………………………………………………… ARIARY MALAGASY (……………AR)

Titulaire :…………………………………………. Adresse :………………………………………….. Contrat :…………………………………………… Compte bancaire ou CCP:………………………… Nom :………………………………………………. Date de notification au titulaire :…………………… Date de signature du titulaire :…………………….. Date de signature de la Cellule de Projet:………………

Entre l’Association (ou le FID)…………………………………….. ..représentée par le Président (ou le Directeur Inter Régional) M /Mme …………………………………………………………………….. ….d’une part, et, le titulaire :………………………………………………………………….. d’autre part, Il a été arrêté et convenu ce qui suit :

CAHIER DES PRESCRIPTIONS

Article 1 : Consistance des Prestations Les prestations qui doivent être assurées par le Titulaire consistent à la fourniture de Main d’œuvre et matériaux pour l’exécution des travaux de : ……………………………………………… 56

Article 2 : Pièces constituant le contrat Le titulaire s’engage à exécuter les précédentes prestations conformément aux dispositions des documents énumérés ci-dessous : N°I : Le présent cahier des prescriptions N°II : Décomposition du prix global et forfaitaire (Main d’œuvre et Matériaux) N°III : La liste des plans Article 3 : L’autorité chargée de la supervision des travaux est l’Association représentée par la Cellule de Projet ou son représentant. Le contrôle et la surveillance sont assurés par un Bureau d’études ou un Consultant Article 4 : Approvisionnement Le Titulaire fournira les approvisionnements nécessaires à l’exécution des travaux. Matériel et Outillage L’Association (ou Le FID) n’est pas tenue de fournir au titulaire l’outillage (pelles, pics, barres à mine, truelles…) nécessaire à la réalisation correcte des travaux. Il doit se procurer de cet outillage. Délai d’exécution des travaux Le délai d’exécution des travaux est de…………..jours, ce délai étant compté à partir de la date de notification de la convention. Pénalité pour retard Sauf cas de pluies persistantes et de cas de force majeure durant la réalisation des travaux, il sera appliqué au titulaire une pénalité égale à un millième (1/1000ème) du montant de la convention par jour calendaire de retard. Au delà d’un retard supérieur à 30 jours, la commande pourra être annulée pour les parties des travaux non exécutées. Dispositions financières et diverses Montant du contrat et modifications : Le montant du présent contrat est de…………………………………Ariary Malagasy (…………………Arg) Avance de démarrage Une avance de démarrage égale à 10 % (dix pour cent) du montant de la convention pourra être accordée au Titulaire au moment de la notification, après approbation de sa demande écrite. Règlement des factures Pour tous les chantiers entrepris, le mode de règlement des factures est comme suit : - 10% du montant du contrat de tâcheronnage est attribué au démarrage des travaux ; - Le paiement des travaux réalisés est basé sur des quantités de travaux réellement exécutés dans des conditions du marché et prix unitaires ; tel qu’ils figurent au Bordereau des prix Unitaires et de devis Quantitatif et Estimatif ; Lieu et mode de paiement Le paiement des sommes dues au Titulaire sera effectué au compte ouvert à la Banque ……………….…., Agence de .…………..….., sous numéro……….………… et dont l’intitulé est le suivant………………… ou CCP…………N°………………………..

Article 5 :

Article 6 :

Article 7 :

Article 8 : 8.1

8.2

8.3

8.4

57

Au cas où le Titulaire n’aurait pas de compte bancaire ou de CCP, le paiement des sommes qui lui sont dues est effectué par chèque ou en espèces. 8. 5 Révision des prix Les prix unitaires sont fermes et non révisables. Le contrat est résilié :

Article 9 :

- en cas de décès et incapacité civile du tâcheron ; - si le tâcheron ne se conforme pas aux dispositions du contrat ou s’il accuse un retard de 10 (dix) jours sur un corps de travaux importants. L’Association le met en demeure d’y satisfaire dans un délai de quinze (15) jours. Passé ce délai, en cas de non exécution, la résiliation sera prononcée aux torts du titulaire. DEVIS QUANTITATIF ESTIMATIF DE TACHERONNAGE
N° DESIGNATION U Qté PU (Ar) Montant (Ar)

Total tâcheron

Arrêté le présent devis estimatif à la somme de : …………………………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………………Ariary Malagasy

Fait à:

Le: Présenté par le responsable Technique (Le Service Technique du FID) : Pour l’Association ( ou Pour le FID)

Pour le Tâcheron (en manuscrit «lu et approuvé»)

58

ANNEXE 3.2 : TRAVAUX NECESSITANT UN APPEL D’OFFRES (LOT > 10.000 USD EQ.) ANNEXE 3.2.1 : TRAVAUX NECESSITANT UN APPEL D’OFFRES (LOT > 10.000 USD EQ.) POUR UN MICRO PROJET COMMUNAUTAIRE GERE PAR LES BENEFICIAIRES AUTRES OBLIGATIONS DU ACTEURS PROJET Phase préparation Lancement de l’appel Cellule de Projet, Publication de l’appel d’offres bureau d’études ou d’offres aux médias et consultant individuel, affichage aux bureaux du Projet Organisation et tenue Cellule de Projet, de la visite des lieux bureau d’études ou consultant individuel, MPE Dépouillement et Cellule de Projet, Observateur évaluation des offres bureau d’études ou MPE consultant individuel Attribution du marché Cellule de Projet, Non objection et notification MPE bureau d’études ou consultant individuel Remise de caution de MPE Verification de bonne exécution l’authenticité des cautions de bonne exécution ACTIONS OBSERVATIONS

Durée de l’Appel d’Offres supérieur ou égal à 30 Jours. Non obligatoire mais recommandée

Elaboration et signature du contrat du MPE

Cellule de Projet, bureau d’études ou consultant individuel, MPE Phase travaux Notification de l’ordre Cellule de Projet de service du MPE Etablissement des attachements et factures MPE Recrutement et formation de trois ouvriers locaux en vue entretien Cellule de Projet, Supervision et audit bureau d’études ou technico-financier consultant individuel, inopiné MPE Cellule de Projet, bureau d’études ou consultant individuel, MPE

Toutes les copies des offres sont à archiver au Projet Copie rapport d’évaluation, notification au Projet - 10 jours maximum après notification - copie du bordereau de versement ou caution bancaire à remettre au Projet - 10% du montant des travaux TTC dont 5% à restituer à la RP et 5% à la RD En cinq exemplaires originaux dont deux au Projet

Copie de la notification de l’ordre de service au Projet Copie des attachements et factures au Projet

59

Réception technique des travaux

Réception provisoire et définitive des travaux

Phase de réception Cellule de Projet, Bureaux d’études ou Consultant individuel, MPE Cellule de Projet, Supervision et Bureaux d’études ou signature des PV Consultant individuel, MPE

Copie du PV au Projet

Copie du PV au Projet

60

ANNEXE 3.2.2 : TRAVAUX NECESSITANT UN APPEL D’OFFRES (LOT > 10.000 USD EQ.) POUR UN MICRO PROJET COMMUNAUTAIRE REALISE EN MAITRISE D’OUVRAGE DELEGUE

AUTRES OBLIGATIONS DU ACTEURS PROJET Phase préparation Lancement de l’appel Bureau d’études ou Publication de l’appel d’offres consultant individuel d’offres aux médias et affichage aux bureaux du Projet Organisation et tenue Bureau d’études ou de la visite des lieux consultant individuel, MPE Dépouillement et Bureau d’études ou CIRAM évaluation des offres consultant individuel MPE Proposition DIR et Direction d’attribution de Générale marché Attribution du marché et notification MPE Remise de caution de MPE bonne exécution DIR Verification de l’authenticité des cautions de bonne exécution

ACTIONS

OBSERVATIONS

30 jours minimum

15 jours avant le dépouillement des offres et obligatoire Toutes les copies des offres sont à archiver au Projet Validation de la proposition d’attribution par la Direction Générale

Elaboration et signature du contrat du MPE

MPE

DIR

- 10 jours après notification maximum -copie du bordereau de versement ou caution bancaire à remettre au Projet En cinq exemplaires originaux dont deux au Projet

Notification de l’ordre de service du MPE Etablissement des Bureau d’études ou Vérification et attachements et consultant individuel, paiement des factures factures MPE MPE Recrutement et formatuion de trois ouvriers locaux en vue entretien Suivi et contrôle des travaux Association de bénéficiaires, bureau d’études ou consultant individuel, MPE Bureau d’études ou Supervision et visite consultant individuel de chantier inopiné ou périodique Phase de réception Association de Copie du PV au Projet
61

Phase travaux DIR

Réception technique

des travaux

Réception provisoire et définitive des travaux

bénéficiaires, bureaux d’études ou consultant individuel,MPE Association de Supervision et bénéficiaires, bureaux signature des PV d’études ou consultant individuel,MPE

62

ANNEXE 3.2.3 : AVIS D'APPEL D'OFFRES POUR MPE (1)
Date de l'Avis: ............................................. AAO N°: ....................................................... 1. Le Gouvernement de Madagascar a obtenu un crédit de la Banque Mondiale pour financer une partie du coût du Projet. Il est prévu qu'une partie des sommes accordées au titre de ce crédit sera utilisée pour exécuter des micro projets dans la commune de …………..District de …………….. Région de….. L’Association (ou Le FID) …………. lance un appel d’offres pour réhabilitation/reconstruction construction :….………………………………………………………………………. …………………………………………………………………………………………… …………………………………………………………………………………………… la de

2.

3.

Le présent appel d’offres est ouvert à toutes les MPE normalement présélectionnées auprès du FID et qui remplissent les conditions d’éligibilité imposées par leur catégorie de classement, à savoir: (2)………………………………………………….. Le dossier d’appel d’offres et ses annexes peuvent être achetés aux Bureaux de l’Association………. , de la Commune…………….. et/ou à la Direction Régionale du FID………………., moyennant paiement d’un montant non remboursable de ……………………… Ariary. Les Soumissionnaires intéressés peuvent obtenir des renseignements complémentaires aux mêmes adresses. Toutes les offres doivent être accompagnées d'un cautionnement de soumission d'un montant au moins égal à ………………………………………………Ariary (………………Ariary) ; les offres doivent être déposées à l'adresse ci-dessus au plus tard le ………....à……………..(3) Les plis seront ouverts en présence des représentants des soumissionnaires qui souhaitent être présents à l'ouverture, le …………à…………, aux bureaux de ……………………………. Les dossiers en retard ne seront pas considérés. Fait à ……………….le……………… Pour la Cellule de Projet ou Pour le FID Le Président (ou Le Directeur Inter Régional)

4.

5.

6.

(1) large diffusion, dont obligatoirement Bureau District, Commune et Bureau Association, et toutes les Directions InterRégionales du FID. (2) préciser les catégories admises. (3) le délai de la soumission ne saurait être inférieur à 10 jours calendaires.

63

ANNEXE 3.2.4 CONDITIONS ET FORMULAIRES DE L’APPEL D’OFFRES : Contrat >
10.000 USD éq.
DOSSIER-TYPE D'APPEL D'OFFRES POUR DES TRAVAUX A HAUTE INTENSITE DE MAIND'OEUVRE4 (HIMO) REALISES PAR DES MPE (N.B : A adapter suivant le type d’infrastructures)

Comprenant:

L’Avis d’appel d’offres Chapitre I Chapitre II Chapitre III Chapitre IV Chapitre V Chapitre VI Les conditions de l’Appel d’Offres Moyens humains et matériels exigés par le Dossier d’Appel d’Offres Les différents formulaires à remplir par les soumissionnaires Conditions et formulaires du Contrat Les Prescriptions Techniques, y compris les plans et les dessins Le Bordereau des Prix Unitaires et Devis Quantitatif et Estimatif de référence

Pour les projets communautaires de routes rurales et d'aménagements hydrauliques de moyenne envergure réalisés par le FID en maîtrise d'ouvrage déléguée (MOD), un appel d'offres est obligatoire pour tout contrat de travaux.

4

64

Chapitre I : LES CONDITIONS DE L’APPEL D’OFFRES
A. Généralités
1. OBJET DE L'APPEL D'OFFRES

1.1 Le présent Appel d'Offres a pour l'objet l'exécution, pour le compte du Maître d'Ouvrage délégué et selon les Conditions du Contrat et les Prescriptions Techniques détaillées respectivement aux chapitres II et III du présent Dossier d'Appel d'Offres, des travaux suivants: .................................................................................................................................................. .................................................................................................................................................. à .......................................................................... Commune :……………………..District : ……………………..Région :......................................... 1.2 Description sommaire des travaux Travaux préparatoires: ................................................................................................ ................................................................................................................................... ...................................................................................................................................

Terrassements: .............................................................................................................. ...................................................................................................................................... ...................................................................................................................................... Ouvrages d'art: .............................................................................................................. .................................................................................................................................... ...................................................................................................................................... Autres travaux: ............................................................................................................ ..................................................................................................................................... ...................................................................................................................................... pour un délai maximal d’exécution de dépassant pas ………… jours calendaires 1.3 Pour l'exécution des travaux, il sera exigé de faire appel au maximum à la main-d'œuvre locale et d'utiliser les matériaux locaux conformes aux Prescriptions Techniques.

2.

DEFINITION DES TERMES

Les précisions suivantes sont apportées aux termes rencontrés dans le présent marché:

2.1

Le Maître de l’ouvrage

Le Maître d'ouvrage est l’association des bénéficiaires sinistrés……………………..

2.2

Le Maître d'ouvrage délégué

Le Maître d'ouvrage délégué est le « Fonds d’Intervention pour le Développement » FID.

2.3

Le Maître d'œuvre

Le Maître d'œuvre désigne (désignation du bureau d'étude, de l'institution) ........................

..................................................................................................................................................

65

Il est représenté sur le chantier par .......................................................................... (nom du Contrôleur des travaux), qui est un employé du Maître d'œuvre. Le Contrôleur des travaux assurera au nom du Maître d'œuvre, les responsabilités du contrôle journalier technique et administratif des travaux.

2.4

L'Entrepreneur

Le terme Entrepreneur désigne l'entreprise à qui est confiée la réalisation du projet.

2.5

Le Contrat ou le Marché

Le document identifié comme "contrat" ou "marché" signé entre le Maître d'Ouvrage délégué et l'Entrepreneur pour l'exécution des travaux du présent sous-projet.

3. LES ENTREPRISES AUTORISEES A SOUMISSIONNER
Le présent Appel d'Offres est lancé en application des dispositions du Manuel de Procédures du FID. Seules sont autorisées à participer au présent Appel d'Offres les entreprises: - ayant été préalablement présélectionnés par le FID dans le cadre de ses présélections périodiques ; - ayant effectivement acheté le cahier des charges; - ayant été classées par le FID dans la catégorie de présélection correspondant au montant estimé du marché de travaux faisant l’objet de l’appel d’offres, ainsi que les entreprises classées dans la catégorie supérieure. Par ailleurs, ne sera pas autorisée à soumissionner une entreprise qui fait partie du bureau d’études (BE) qui assure la maîtrise d'œuvre du sous-projet, ou qui lui est affiliée, ou dont les propriétaires / dirigeants ont des liens de parenté avec ceux du BE. Au moment de l’attribution du marché, le Maître d'ouvrage délégué se réserve le droit de vérifier que les renseignements fournis par le soumissionnaires lors de la pré qualification sont toujours valables, en particulier que le soumissionnaire dont l’offre a été jugée la moins disante dispose toujours des capacités nécessaires pour exécuter le marché de façon satisfaisante. Si ce n’est pas le cas, l’attribution du marché pourra lui être refusée et le Maître d'ouvrage délégué passe à la deuxième de la liste et ainsi de suite jusqu’à satisfaction de cette condition.

4. VISITE DES LIEUX
Une visite des lieux de construction sera organisée et un représentant du Maître d'Oeuvre sera présent pour rencontrer les soumissionnaires aux sites de construction et de zones d'emprunt le ............... (date) à .......................... (temps) ............................................... (lieu de rencontre). Les soumissionnaires ne sont pas tenus d'y assister ou d’y participer. Toutefois, les soumissionnaires sont sensés avoir effectué cette visite de lieux et que l'administration n'est pas obligée d'organiser une autre en dehors de celle qui est prévue. Les frais de déplacements, tels que, indemnités, carburant, frais de voyages, honoraires ou salaires etc. seront à la charge exclusive des soumissionnaires.

5. SOUMISSION UNIQUE
Chaque Soumissionnaire ne présentera qu’une seule offre. Si un Soumissionnaire présente plus d’une offre toutes les offres auxquelles il aura participé seront exclues

6. COUT DE LA SOUMISSION
Le Soumissionnaire assumera la totalité des coûts associés à la préparation et à la présentation de l’offre et le FID ne sera en aucun cas responsable ni tenu de couvrir ces frais.

66

B. Dossier d’Appel d’Offres
7. COMPOSITION DU DOSSIER D’APPEL D’OFFRES
Le dossier d’appel d’offres comprend les documents figurant dans la liste ci-dessous ainsi que les addenda publiés conformément à la Clause 9: L’Avis d’appel d’offres Les conditions de l’Appel d’Offres Moyens humains et matériels exigés par le Dossier d’Appel d’Offres Les différents formulaires à remplir par les soumissionnaires : - Soumission - Certificat de visite des lieux - Liste du personnel - Liste des matériel et outillages - Planning d’exécution et d’approvisionnement Conditions et formulaires du Contrat Les Prescriptions Techniques, y compris les plans et les dessins Le Bordereau des Prix Unitaires et Devis Quantitatif et Estimatif de référence

Chapitre I Chapitre II Chapitre III

Chapitre IV Chapitre V Chapitre VI

8. ECLAIRCISSEMENTS APPORTES AU DOSSIER D’APPEL D’OFFRES
8.1 Un Soumissionnaire éventuel qui désire des éclaircissements sur le Dossier d’appel d’offres peut en faire la demande par écrit à l’adresse du FID. Le FID répondra par écrit à toute demande d’éclaircissement à condition que la demande soit reçue 21 jours avant la date limite de dépôt des soumissions. Une copie de la réponse du FID indiquant la question posée mais sans en indiquer l’auteur, sera adressée à tous les acquéreurs du Dossier d’appel d’offres.

9.

AMENDEMENTS APPORTES AU DOSSIER D’APPEL D’OFFRES

9.1 Avant la date limite de dépôt des soumissions, le FID pourra amender le Dossier d’appel d’offres en publiant des addenda. 9.2 Tout addendum ainsi publié fera partie du Dossier d’appel d’offres et sera communiqué par écrit à tous les acquéreurs du Dossier d’appel d’offres. Les Soumissionnaires feront parvenir au FID un accusé de réception écrit pour chaque addendum. 9.3 Afin de donner aux Soumissionnaires un délai raisonnable permettant de prendre en compte un addendum dans leur soumission, le FID pourra, le cas échéant, reporter la date limite de dépôt des offres.

C. Préparation des offres
10. COMPOSITION DE L’OFFRE
L’offre comprendra obligatoirement les documents ci-dessous, dûment signés par le soumissionnaire lorsqu’il s’agit d’un formulaire à remplir: (a) (b) (c) (d) (e) (f) La soumission (suivant le format indiqué à la Chapitre III); La caution de soumission, conformément à la Clause 13, Le bordereau des prix unitaire et le devis quantitatif et estimatif (conformément à la Chapitre VI) Le certificat de visite des lieux (si visite obligatoire ; suivant le format indiqué à la Chapitre III) La copie du reçu de l’achat du cahier des charges Liste et fonction du personnel cadre affecté à l’exécution du contrat (suivant le format indiqué à la Chapitre III)

67

(g) (h) (i) (j)

Liste des matériels et outillages (suivant le format indiqué à la Chapitre III) Le planning d’exécution des travaux assorti du planning d’approvisionnement (suivant le format indiqué à la Chapitre III); Le planning d’intervention pour l’entretien (cette rubrique concerne uniquement les routes). L’attestation d’assujettissement à la TVA dans le cas où le soumissionnaire est assujetti à la TVA

11. PRIX DE LA SOUMISSION
11.1 L'attention du soumissionnaire est attirée sur le fait que son offre sera impérativement calculée sur la base du devis quantitatif du dossier d’appel d’offres. Il est en outre expressément indiqué que le prix global estimé des travaux dans le dossier d’appel d’offres est donné à titre d’information et il lui appartient de bien calculer ses coûts pour faire son offre. 11.2 Le montant de sa soumission sera obtenu par application de ses propres prix unitaires aux quantités.

11.3 Tous les droits, taxes et autres redevances qu’il appartient au soumissionnaire de payer en vertu du Contrat, ou pour une autre raison, seront inclus dans les prix unitaires et le prix total de l’offre présentée par le Soumissionnaire. Si le Soumissionnaire est assujetti à la TVA, le prix total de l’offre devra faire ressortir le montant hors TVA, le montant de la TVA et le montant toute taxe comprise 11.4 Les prix unitaires inscrits sont fermes et non susceptibles de révision.

12. DUREE DE VALIDITE DE LA SOUMISSION
12.1 Les offres resteront valables et irrévocables pendant 60 jours à compter de la date limite fixée pour la remise des offres. 12.2 Dans ce délai de 60 jours, les soumissionnaires seront informés par écrit de l'acceptation ou du rejet de leur offre. 12.3 Les conditions et les prix stipulés aux documents d'offres ne pourront donc pas être modifiés durant cette période de 60 jours. 12.4 Dans des circonstances exceptionnelles, il pourrait être demandé aux soumissionnaires de prolonger la période de validité pour une durée déterminée. Cette demande et les réponses des Soumissionnaires se feront par écrit. Un Soumissionnaire peut refuser d’accepter la requête sans perdre pour autant la caution de Soumission. Un Soumissionnaire qui a accepté la requête ne pourra pas demander et ne sera pas autorisé à modifier son offre.

13. CAUTION DE SOUMISSION
13.1 La caution de soumission de …………..MGA sous forme de chèque bancaire certifié (tiré du propre compte du soumissionnaire) à l’ordre de……………., ou sous forme de bordereau de versement d’espèces à la banque de …………………., compte No. …………………………. , banque ………….…………………………………………… 13.2 Toute Soumission non accompagnée de la caution de soumission, sera rejetée pour raison de non-conformité. 13.3 La caution de Soumission pourra être saisie si : (a) (b) (c ) un Soumissionnaire retire son offre pendant la période de validité spécifiée par lui dans le Formulaire de présentation de l’Offre, sauf dans les cas visés à la clause 12.4 le Soumissionnaire n’accepte pas la correction apportée au prix de sa soumission en application de la clause 20 ; le Soumissionnaire sélectionné, dans les délais prescrits : (i) (ii) ne signe pas le Contrat ; ou ne fournit pas la caution de bonne exécution requise.

68

14. VARIANTES
Le soumissionnaire n'est pas autorisé à proposer des variantes techniques aux concepts décrits dans les Prescriptions Techniques.

15. FORMAT ET SIGNATURE DE LA SOUMISSION
15.1 Le soumissionnaire établira un original et une copie des documents constitutifs de l'offre indiqués à la clause 10 en indiquant visiblement "Original" et "Copie". Le soumissionnaire cachettera l'Original et la Copie dans deux enveloppes séparées dites enveloppes intérieures. Ces deux enveloppes intérieures seront placées dans une enveloppe extérieure cachetée adressée au ................................................... qui portera uniquement la mention du sous-projet et un avertissement de ne pas ouvrir les enveloppes avant l’heure et le jour d’ouverture des plis. 15.2 L'offre préparée par le soumissionnaire comprendra obligatoirement les documents mentionnés à la cause 10, dûment paraphés et signés par une personne dûment autorisée pour signer au nom du Soumissionnaire. La soumission, le bordereau de prix unitaires et le devis quantitatif et estimatif, ainsi que les formulaires de la soumission seront dactylographiés ou écrits à l'encre ou au stylo à bille. Aucune rature ou effaçure ne sera tolérée sur des documents d'offre. Toute correction apportée aux prix ou à toute autre donnée sera réécrite en français à l'encre ou au stylo à bille et dûment paraphée. Les documents comportant une signature seront signées à la main, à l'encre, ou au stylo à bille. 15.3 Les offres seront exprimées en Ariary (MGA) qui sera également la monnaie de paiement.

15.4 Il est enfin rappelé que certains documents ou renseignements demandés au titre de la soumission seront rendus contractuels lors de la passation du contrat. Leur établissement doit être soigné.

15.5

Erreurs, omissions ou imprécisions dans les documents d’offres

Les soumissionnaires devront apporter le plus grand soin à l'examen des pièces du Dossier d'Appel d'Offres. Ils ne pourront en aucun cas se prévaloir d'erreurs, d'omissions ou d'imprécisions qu'ils auraient commises dans leur soumission.

D. Dépôt des dossiers de Soumissions
16. DATE LIMITE DE DEPOT DES SOUMISSIONS
16.1 Les offres devront parvenir à ............................................................................................. ............................................................................................................................................... (nom du représentant du Maître d'ouvrage délégué ou du service responsable, son adresse), au plus tard le ....................................................................................... (la date et l'heure) (le délai de la soumission ne saurait être inférieur à 30 jours calendaires). Elles peuvent être soit adressées par pli recommandé avec avis de réception, la date de celui-ci faisant foi, soit déposées contre reçu du Maître d'ouvrage délégué précité ou de son représentant dûment mandaté. 16.2 La date limite de dépôt des soumissions pourra être reportée en publiant un amendement. Dans ce cas, tous les droits et obligations des Soumissionnaires précédemment régis par la date limite initiale seront régis par la nouvelle date limite. 16.3 Toute Soumission reçue après la date et l’heure limite de remise des soumissions sera renvoyée au Soumissionnaire sans avoir été ouverte.

69

E. Ouverture et évaluation des dossiers de Soumissions
17. OUVERTURE DES DOSSIERS DE SOUMISSIONS
17.1 L'ouverture des plis aura lieu à .............................................................................. (Indiquer l'adresse), le ……………..(indiquer la date) à …………… heures……… minutes. 17.2 L'ouverture des plis sera publique, c'est-à-dire que les soumissionnaires pourront assister ou se faire représenter par deux personnes au maximum, à la séance d'ouverture des plis à l'heure prévue, pour y entendre les prix indiqués dans les offres soumises. Le nom de chaque soumissionnaire, le montant de chaque offre et la présence ou l'absence des documents constitutifs de l'offre dont il est fait référence à l'article 10, seront annoncés à haute voix et consignés au procès-verbal de la séance. 17.3 La commission d'examen des offres procède à l'ouverture des plis, vérifie que les sceaux sont intacts et que les offres reçues sont conformes aux clauses administratives de l'appel d'offres et informe les parties présentes des noms des soumissionnaires et des montants des offres. Les offres sont paraphées et signées par les membres de la Commission d’examen. Cette séance est sanctionnée par un procès-verbal signé par les parties présentes. 17.4 La Commission d’examen des offres ne pourra pas statuer sur la conformité ou la non conformité des offres lors de cette séance sauf sur les dossiers déposés après la date limite et heure limite de dépôt des offres qui seront rejetés.

18. ECLAIRCISSEMENTS
Afin d’aider à examiner, évaluer et comparer les Soumissions, il pourra être demandé aux Soumissionnaires des éclaircissements sur leur Soumission. Les demandes d’éclaircissement et les réponse à celles-ci devront être présentées par écrit mais aucun changement de prix ou sur le contenu de la Soumission ne sera demandé, offert ni autorisé, si ce n’est pour confirmer les corrections apportées aux erreurs de calcul découvertes par lors de l’évaluation des dossiers conformément à la Clause 20.

19. EXAMEN DES SOUMISSIONS ET DECISION DE CONFORMITE
19.1 Avant de procéder à l’évaluation détaillée des Soumissions, il sera vérifié si chaque Dossier de Soumission (a) a été dûment signé; (b) est accompagné de la caution de Soumission et; (c) est essentiellement conforme aux conditions énoncées dans le Dossier d’appel d’offres. 19.2 Une Soumission conforme pour l’essentiel est une Soumission qui satisfait à tous les termes, conditions et spécifications du Dossier d’appel d’offres, sans différence significative ni réserve. Une différence ou une réserve est dite significative si elle (a) affecte d’une manière fondamentale l’étendue, la qualité ou le résultat des Travaux ; (b) limite de manière fondamentale, contraire au Dossier d’appel d’offres, les droits du Maître de l’ouvrage (ou du Maître d’ouvrage délégué) ou les obligations du Soumissionnaire consignés dans le Contrat ; 19.3 Les offres pourront être rejetées pour non-conformité au Dossier d’Appel d’Offres, pour les causes suivantes: • • • • • • • offre non préparée conformément à la clause 10; offre non présentée d’après le modèle fourni et/ou modification du modèle; offre ou autre pièce importante non signée; si le soumissionnaire remet sous le même nom ou des noms différents aux plusieurs offres; si la soumission est déposée après l’heure indiquée à l’article 16 des présentes instructions; toutes les offres peuvent être rejetées s’il existe une preuve de collusion entre une partie ou l’ensemble des soumissionnaires. si le soumissionnaire impose certaines conditions de base ou des réserves notables, en particulier un délai supérieur au délai maximum indiqué dans le Dossier d’Appel d’Offres ;

70

si les moyens humains et / ou matériels proposés sont inférieurs à ceux requis par le présent Dossier d’Appel d’Offres.

19.4 Si une Soumission n’est pas conforme pour l’essentiel, elle sera rejetée et ne pourra pas être admise ultérieurement même après correction ou suppression de la différence ou de la réserve non conforme.

20. CORRECTION DES ERREURS
20.1 Les Soumissions jugées conformes pour l‘essentiel feront l’objet de vérifications afin de détecter les erreurs de calcul. Dans le cas où des erreurs matérielles seraient constatées dans les calculs du Bordereau de Prix Unitaires et du Devis Quantitatif et Estimatif, celles-ci seront corrigées sur la base des prix unitaires exprimés en toutes lettres et les quantités inscrites dans le Dossier d’Appel d’Offres. Le montant ainsi corrigé de la soumission aura force d'obligation pour le soumissionnaire. Si le Soumissionnaire n’accepte pas les corrections d’erreurs, son offre sera écartée et sa garantie pourra être confisquée 20.2 Le montant figurant dans la Soumission sera ajusté par conformément à la procédure décrite ci-dessus afin de corriger les erreurs et, avec l’accord du Soumissionnaire, le montant corrigé devra être accepté par celuici. Si le Soumissionnaire n’accepte pas le montant corrigé, sa Soumission sera rejetée et la caution de soumission pourra être encaissée.

21. EVALUATION ET COMPARAISON DES SOUMISSIONS
21.1 L'évaluation des offres sera effectuée par la Commission d’examen des offres des Marchés composée des membres de la Commission Inter-Régionale d’Attribution de Marché (CIRAM) présidé par le Directeur Inter-Régional et d’un représentant du Maître d'œuvre. 21.2. Le résultat de l'appel d'Offres ne deviendra définitif qu'après vérification détaillée par la Commission d’examen: • • • de la conformité des documents présentés par rapport aux différents formulaires présentés à la Chapitre III et de leur et exhaustivité par rapport à la clause 10; de la conformité des offres par rapport aux conditions du Dossier d’Appel d’offres suivant les clauses 3, 13 et 19 ; des calculs du bordereau des prix unitaires et du devis quantitatif et estimatif. Les erreurs seront corrigées conformément à la clause 20.

21.3 En cas de discordance entre les documents présentés et les modèles du Dossier d'Appel d'Offres, ces derniers seront les seuls considérés comme valables.

F. Attribution du contrat
22.1 Le soumissionnaire qui présentera l'offre la moins disante et qui aura satisfait aux dispositions de la clause 3 et à toutes les conditions de conformité au Dossier d’Appel d’Offres conformément à la Clause 19 sera désigné adjudicataire du contrat. Une lettre de notification lui sera adressée par le FID. Les autres soumissionnaires seront informés de la décision prise par le Maître d'ouvrage délégué par lettre du Maître d'œuvre. Cette décision est sans appel. Le Maître d'ouvrage délégué se réserve le droit d'accepter ou d'écarter toute offre, d'annuler la procédure d'appel d'offres et d'écarter toutes les offres, à un moment quelconque avant l'attribution du marché, sans, de ce fait, encourir une responsabilité quelconque vis-à-vis du ou des candidats affectés, ni être tenu d'informer le ou les candidats affectés des raisons de sa décision.

71

22.3 Notification
Une lettre de notification sera adressée par le FID à l’Entreprise adjudicataire. Cette décision est sans appel. 22.4 Caution de bonne exécution et signature du contrat 22.4.1 La caution de bonne exécution est fixée à 10% du montant du contrat des travaux (TTC). Dix jours calendaires au plus tard après la date de notification, l’entreprise adjudicataire remettra au FID la caution de bonne exécution qui représente au total 10% du montant du contrat de travaux (TTC), sous forme de caution bancaire solidaire d’une banque ou chèque bancaire certifié (tiré du propre compte de l’adjudicataire) à l’ordre du FID, conforme à la validité ou sous forme de bordereau de versement d’espèces à la banque du FID, compte No. ……………………………………, banque ……………..…………………………..... Cas d’une caution de soumission sous forme de chèque bancaire certifié ou sous forme de bordereau de versement d’espèces à la banque du FID A la demande du soumissionnaire, le FID transformera la caution de soumission fournie par l’Entreprise adjudicataire en caution de bonne exécution. Le soumissionnaire apportera son complément, sous forme de caution bancaire solidaire d’une banque ou chèque bancaire certifié (tiré du propre compte de l’adjudicataire) à l’ordre du FID (validité conforme à l’exigence du contrat), ou sous forme de bordereau de versement d’espèces à la banque du FID, compte No. ……………………………………, de façon à ce que la caution de bonne exécution détenue par le FID représente au total 10% du montant du contrat de travaux (TTC). Les deux parties procéderont ensuite à la signature du contrat dont le modèle est donné en annexe. 22.4.2 En cas de défaillance de l'entreprise à fournir cette caution dans le délai prescrit, le marché sera attribué à la deuxième entreprise sur la liste, et ainsi de suite. Passé ce délai de 10 jours dans le cas d’une incapacité de l’Entreprise, la notification est annulée d’office. 22.4.3 Libération de la caution de soumission La libération des cautions de soumissionnaires non attributaires du marché sera effectuée au plus tard 20 jours calendaires après la signature du contrat avec le Titulaire.

72

Chapitre II : MOYENS HUMAINS ET MATERIELS EXIGES PAR LE DOSSIER D’APPEL D’OFFRES
1- Liste du personnel exigé par le Dossier d’Appel d’Offres (liste à remplir obligatoirement par le Maître d’Ouvrage Délégué en fonction du type d’infrastructure objet de l’Appel d’offres) FONCTION OCCUPEE ANNEES D’EXPERIENCE (préciser le domaine si nécessaire) QUALIFICATIONS /FORMATION, OU SPECIALITE

2- Liste des matériels et outillages exigés par le Dossier d’Appel d’Offres : (liste à remplir obligatoirement par le Maître d’Ouvrage Délégué en fonction du type d’infrastructure objet de l’Appel d’offres) Nom du matériel Description détaillée

73

Chapitre III : LES DIFFERENTS FORMULAIRES A REMPLIR PAR LES SOUMISSIONNAIRES

1. MODELE DE SOUMISSION 1.Je soussigné ..................................................................................................................... (nom, prénom, fonction) représentant ................................................................................ ..................................................................................... (nom et adresse de l'Entrepreneur) inscrit au registre du commerce (ou des métiers) de .......................................................... titulaire de la patente de ...................................................................................................... catégorie suivant récépissé n° ................................ en date du ........................................... après avoir pris connaissance de toutes les pièces constitutives du Dossier d'Appel d'Offres lancé le ............................................., par ........................................................................... ............................................................................................................................................ ............................................................................................................................................ pour le compte du Maître d'Ouvrage délégué, me soumets et m'engage à exécuter, dans les conditions d'Appel d'Offres et du Contrat, y compris tous les documents, les plans et dessins, les Prescriptions Techniques qui figurent au dit dossier et les addenda, les prestations concernant l'exécution de .................................................................................................... .................................................................................... Contrat n° ...................................... aux prix indiqués dans le Bordereau de Prix Unitaires - Devis Quantitatif et Estimatif joint à la présente soumission pour un montant total estimé à : ………………………. Ariary (en lettres et en chiffres) TTC, y compris la TVA au taux de 20% pour un montant de ……………….Ariary (en lettres et en chiffres) ces prix unitaires étant fermes et non révisables. 2. Dans le cas où notre offre a été acceptée, je m'engage à commencer les travaux dans un délai de dix (10) jours calendaires à partir de la date de la notification à notre entreprise de l'ordre de service prescrivant le commencement des travaux et d'achever la totalité des travaux objets du présent appel d'offres dans un délai de ....................... jours calculé à partir du dernier jour de la période au cours de laquelle les travaux doivent commencer. 3. Dans un délai de 10 jours calendaires après réception de l'avis d'acceptation du Maître d'ouvrage délégué, je m'engage à procéder à la signature du contrat. Au moment de la signature du contrat, je présenterai la caution de bonne exécution et la caution d'avance. En foi de quoi, j'ai apposé ma signature sur la présente offre.

Fait à .......................................

Date: ......................................

............................................... Signature du Soumissionnaire

74

2. CERTIFICAT DE VISITE DES LIEUX

1. que,

Ce formulaire doit être complété au moment de la visite des lieux des travaux futurs à réaliser. Il certifie

................................................................................................................................................. (nom du soumissionnaire ou son représentant) .................................................................................................................................................. (nom de l'entreprise soumissionnaire)

accompagné de ................................................................................................................. (nom de l'ingénieur guidant la visite des lieux)

a visité des lieux qui font objet du Dossier d'Appel d'Offres pour le CONTRAT No ........... 2. Ayant examiné antérieurement le Dossier d'Appel d'Offres, je reconnais m'être assuré de la nature et de la situation géographique des travaux, des conditions générales d'exécution des travaux, de la présence éventuelle de constructions voisines pouvant avoir une incidence sur le mode d'exécution des travaux, de la position exacte des travaux, des sujétions de maintien du trafic là ou il est demandé et de celles de l'écoulement des eaux, des conditions physiques propres à l'emplacement des travaux, des conditions climatiques, des conditions locales, des moyens de communication, de transport, des possibilités de fourniture en eau, électricité et carburant, de la disponibilité de la main-d'œuvre en nombre et en qualité, de toutes les contraintes et obligations résultant de la législation sociale, fiscale ou douanière, et de toutes les conditions et circonstances susceptibles d'avoir une influence sur l'exécution des travaux ou sur le prix.

............................................................................................................................................. (signature et fonction du soumissionnaire ou son représentant) ............................................................................................................................................... (signature et fonction de l'ingénieur guidant la visite des lieux)

Date .......................................

75

3. LISTE DU PERSONNEL PRINCIPAL Indiquez l'expérience professionnelle des principaux membres de l'entreprise.

NOM

FONCTION OCCUPEE

ANNEES D’EXPERIENCE (totales, dans la firme)

QUALIFICATIONS /FORMATION, OU SPECIALITE

1.

2.

3.

4.

5.

6. Date: ................................................ ............................................................................................................................................ (signature et fonction) Note: Ce formulaire constitue un modèle. Des renseignements complémentaires peuvent être donnés sur des feuilles annexées.

76

4. LISTE DU MATERIEL ET DE L'OUTILLAGE

Le soumissionnaire donnera la liste du matériel et de l'outillage qu'il mettra en place pour l'exécution des travaux qui font l'objet de ce Dossier d'Appel d'Offres en conformité avec son planning d'exécution proposé sur la page suivante. Ce formulaire constitue un modèle. Le soumissionnaire peut donner des renseignements complémentaires sur des feuilles annexées afin de décrire complètement son matériel et son outillage. Dans le cas des routes, la liste des matériels destinés au compactage sera exhaustive, accompagnée des pièces authentifiées justifiant de leur réelle disponibilité en cas d’adjudication. No. / nom d’identification Type/ description Dimensions/ Capacité Age et état Appartenant en propre En location

Date: …....................................... …....................................................................................................................................... (signature et fonction)

77

5. PLANNING D’EXECUTION DES TRAVAUX ET D’APPROVISIONNEMENT Le soumissionnaire indiquera les détails du programme de construction proposé, c'est-à-dire des activités principales, conforme au délai d'exécution qu'il propose mais qui ne saurait dépasser …. jours calendaires (1). Dans l’établissement de son planning d’exécution des travaux, le soumissionnaire doit tenir compte des conditions météorologiques.

No.

Description des activités principales

Durée (en mois, ou quinzaines, ou semaines)

Date: ................................................... ......................................................................................................................................... (signature et fonction)

78

Chapitre IV : CONDITIONS ET FORMULAIRES DU CONTRAT

1. DOCUMENTS DU CONTRAT

1.1

Pièces constituant le contrat issu de l'Appel d'Offres

L'ensemble des documents énumérés ci-dessous fait partie du Contrat issu de l'Appel d'Offres: 1.1.1 Le présent Cahier des Conditions du Contrat et ses formulaires: a) b) 1.1.2 1.1.3 1.1.4 1.1.5 1.2 le modèle de contrat d'exécution le modèle de cautionnement de l'avance

Le Dossier d'Appel d'Offres et ses formulaires dûment complétés. Les Prescriptions Techniques, y compris les plans et les dessins. Le Bordereau des Prix Unitaires et Devis Quantitatif et Estimatif. Les additifs éventuels notifiés à l'adjudicataire. Signature du contrat _

1.2.1 Dans un délai de 10 jours calendaires après réception de l'avis d'acceptation du Maître d'ouvrage délégué, le soumissionnaire choisi signera l'accord contractuel dans les formes prévues dans ce dossier. 1.2.2 L'Entrepreneur adjudicataire présentera un cautionnement de l'avance dans les formes requises (au cas où il désirerait recevoir une avance de démarrage) au moment de la signature du contrat.

79

MODELE DE CONTRAT AVEC UNE MPE POUR UN PROJET RRPC
1.3 Modèle de Contrat Contrat no. .... Entre les soussignés, L’Association………………, .............................................................................................................................................. Représenté par le Président : M/Mme .................................................................. désigné ci-après le Maître d'ouvrage délégué, d'une part, ET L'Entreprise suivante ayant son siège à (préciser l'adresse du siège), ..................................................et ayant élu officiellement domicile à (adresse du site).............................................................................., désignée ci-après l'Entrepreneur, d'autre part,

Il est arrêté et convenu que les travaux qui font objet du présent Contrat seront réalisés par ce dernier selon les conditions, les spécifications et les prix détaillés dans les documents suivants: le présent Cahier des Conditions du Contrat et ses formulaires, le Dossier d'Appel d'Offres et ses formulaires, les Prescriptions Techniques, les plans et les dessins, le Bordereau des Prix Unitaires et Devis Quantitatif et Estimatif, et les addenda.

Nom: .................................................................... Fonction: .............................................................. Signature: ............................................................. Date: ..................................................................... Nom, fonction et signature du représentant du Maître d'ouvrage délégué

Nom: .................................................................... Fonction: .............................................................. Signature: ............................................................. Date: ..................................................................... Nom, fonction et signature du représentant de l’Entrepreneur

80

2 2.1

MODALITES D'EXECUTION DU CONTRAT Début des travaux

Les travaux devront démarrer dans les dix (10) jours calendaires qui suivent la date de notification à l'Entrepreneur de l'ordre de service prescrivant le commencement des travaux. 2.2 Délai d'exécution

Le délai d'exécution faisant l'objet du marché des travaux est fixé à ...............à compter du dernier jour du délai de démarrage des travaux indiqué ci-dessus. 2.3 Pénalité pour retard d'exécution

En cas de retard à l'achèvement des travaux, il sera fait application des pénalités qui prendront effet sans mise en demeure préalable. En cas de force majeure, l’Entreprise doit déposer une requête motivée de prolongation de délai. Le Maître d’ouvrage délégué lui notifie un nouveau délai. Passé ce nouveau délai, les pénalités pour retard qui en découlent s’appliqueront dans leur intégralité sans qu’il y ait mise en demeure préalable ni possibilité de remise. Le montant des pénalités est fixé à un millième (1/1000) du montant du marché, par jour de calendrier de retard, jusqu'à un montant maximum de 10% du prix du marché. Il sera retenu, le cas échéant, sur des sommes dues à l'Entrepreneur et viendra en déduction des décomptes de travaux. Il ne sera pas attribué de prime pour avance sur travaux. 2.4 Cas de force majeure

L'exécution des travaux ne peut être interrompue que si l'Entrepreneur rencontre sur le terrain des conditions exceptionnelles (conditions météorologiques exceptionnelles, inondations, guerres, émeutes, troubles sociaux graves...). Dans tous les cas l'Entrepreneur devra produire des éléments de preuves qui démontrent l'incapacité où il s'est trouvé d'accomplir sa mission. Sur cette base, il négociera avec le Maître d'œuvre la prolongation du délai d'exécution du contrat. 2.5 Programme des travaux

Les modalités d'exécution du marché devront être conformes au planning de travail préalablement approuvé lors de la soumission et aux modes d'exécution détaillés dans les Prescriptions Techniques. 2.6 Conditions d'emploi de la main-d'œuvre locale

2.6.1 L'Entrepreneur est soumis à la réglementation du travail et à la législation sociale en vigueur dans le pays. Il se conformera notamment aux points suivants: horaires et conditions de travail, salaires et charges sociales, règlements sanitaires, mesures de sécurité et hygiène. 2.6.2 Le Maître d'Ouvrage (délégué) fait obligation à l'Entrepreneur: • • de recruter et de payer la main-d'œuvre non-qualifiée locale sans distinction de sexe; de respecter la législation en vigueur en matière de salaire minimum ou de conventions collectives dans le secteur de la construction, si applicables;

81

de faire appel en priorité aux artisans locaux (maçons, menuisiers).

2.6.3 L'Entrepreneur maintiendra une liste des personnes employées, le temps travaillé et des fiches de paie. Celles-ci doivent être présentées au Maître d'œuvre chaque fois qu'il en fait la demande. 2.6.4 Dans le cas de plaintes contre l'Entrepreneur de ne pas avoir respecté les conditions d'emploi précitées et si les preuves sont convaincantes pour le Maître d'œuvre, le Maître de l’ouvrage (délégué) peut payer les salaires restants dus en utilisant des sommes dues à l'Entrepreneur dans ce contrat. 2.7 Assurances

2.7.1 Dans les quinze (15) jours à compter de la date de la notification de l'ordre de service, l'Entrepreneur présentera au Maître d'œuvre un exemplaire des polices d'assurances qu'il aura souscrites pour la couverture des risques suivants: • la responsabilité civile de l'Entrepreneur à l'égard des tiers, couvrant l'ensemble des dommages corporels et matériels, les pertes ou préjudices, susceptibles de provenir de l'exécution des travaux (la police doit spécifier que le personnel du Maître d'ouvrage délégué, du Maître d'œuvre et ses représentants se trouvant sur le chantier sont considérés comme des tiers); les accidents du travail et dommages corporels susceptibles d'affecter son propre personnel.

Les assurances devront être souscrites auprès d'une compagnie d'assurances agréée par le Maître d'œuvre et l'Entrepreneur devra présenter au Maître d'œuvre les attestations de quittances des polices d'assurances. 2.8 Panneaux de chantier

Dix jours au plus tard après sa notification, l’Entrepreneur identifiera le chantier au moyen de panneaux aux endroits judicieusement choisis conformément au modèle qui lui sera remis par le Maître d'œuvre. 2.9 Réception provisoire

2.9.1 Après l'achèvement des prestations définies dans le marché par l'Entrepreneur, le Maître de l’ouvrage (délégué) et le Maître d'œuvre procéderont à la réception provisoire des travaux. La visite de réception donne lieu à un procès-verbal sur lequel seront enregistrées les réserves mineures éventuellement exprimées par les différentes parties en présence. Après signature du procès-verbal de la réception provisoire et à la demande du Titulaire, le Maître d’Ouvrage (Délégué) procédera, au plus tard 10 (dix) jours après la date de cette demande, à la libération de la moitié de la caution de bonne exécution. 2.9.2 Cette réception provisoire ne pourra être requise par l'Entrepreneur, qu'après que le Maître d'œuvre ait certifié au Maître d'Ouvrage (délégué) et après la vérification par celui-ci, que toutes les prestations ou travaux requis par le contrat ont été complètement réalisées et satisfont toutes les clauses des plans d'exécution et prescriptions techniques faisant partie intégrale du contrat. 2.9.3. Dans le cas de réserves majeures constatées, les travaux ne peuvent pas être réceptionnés. Notification est faite à l'Entrepreneur par voie d'ordre de service, des omissions, imperfections ou malfaçons constatées. Cet ordre de service invite également l'entrepreneur à terminer les ouvrages incomplets ou à remédier aux imperfections et malfaçons dans un délai déterminé. 2.9.4. Une fois les réserves levées dans le délai imparti, le procès-verbal de réception provisoire sera émis et la moitié de la caution de bonne exécution libérée. 82

2.10

Délai et retenue de garantie

2.10.1 Le délai de garantie est fixé à 12 mois à compter de la date d'effet de la réception provisoire des travaux objet du présent contrat. 2.10.2 L'Entrepreneur est tenu, durant le délai de garantie, à une obligation dite "obligation de parfait achèvement". Pour garantir l'obligation de parfait achèvement des travaux par l’Entreprise, l’autre moitié de la caution de bonne exécution sera gardée pour constituer la retenue de garantie.

Au titre de l’obligation de parfait achèvement, l’Entreprise doit, à ses frais: • • remédier à tous les désordres signalés par le Maître d'œuvre ou le Maître de l’ouvrage (délégué) de telle sorte que l'ouvrage soit conforme à l'état où il était lors de la réception provisoire; procéder le cas échéant, aux travaux complémentaires ou modifications dont la nécessité serait apparue.

L'obligation de parfait achèvement ne s'étend pas aux travaux nécessaires pour remédier aux effets de l'usage ou de l'usure normale, la propreté et l'entretien courant incombant au Maître de l’ouvrage, ou aux défauts de conception dont le Maître d'œuvre est responsable. 2.10.3 Faute par l'Entrepreneur de faire face à ses obligations et après mise en demeure dans laquelle sera précisé le délai de levée de réserves, le Maître d'Ouvrage (délégué) peut faire exécuter les travaux complémentaires, modificatifs ou des réparations aux frais et aux risques de l'entrepreneur et gardera acquis définitivement à son profit le montant de la retenue de garantie. 2.10.4 Le délai de garantie sera prolongé jusqu'à l'exécution complète des travaux et prestations. 2.11 Réception définitive

A l'expiration du délai de garantie, il sera procédé aux opérations de réception définitive, de la même manière que pour la réception provisoire. Si le Maître de l’ouvrage (délégué) est d'avis que la réception définitive des travaux ne peut être prononcée à cause de la détérioration des ouvrages, qui n'est pas due aux effets de l'usage et de l'usure normale, l'Entrepreneur en sera informé par ordre de service et sera tenu de satisfaire à ces réserves dans un délai déterminé par le Maître de l’ouvrage (délégué). La réception définitive ne pourra être prononcée que s'il n'y a aucune réserve exprimée. Si tel est le cas, le Maître d'ouvrage (délégué) restituera à l'entreprise la retenue de garantie. S'il y a des réserves que l'Entrepreneur ne lève pas ou ne peut pas lever dans le délai fixé, le Maître d'Ouvrage (délégué) se réserve le droit d'utiliser ladite retenue de garantie pour faire exécuter les travaux restants. 3. 3.1 DISPOSITIONS FINANCIERES Montant du marché

3.1.1 Le montant du marché est arrêté à la somme globale et forfaitaire ................................Ar dont .....................................................................................Ar pour la taxe sur la valeur ajoutée (TVA). 3.1.2 Comme déjà indiqué dans l'article 10 du Dossier d'Appel d'Offres, les prix unitaires convenus sont fermes et non susceptibles de révision. 3.2 Modalités de paiement

83

3.2.1 Le paiement des travaux, objet du marché, s'opérera par quinzaine ou par mois suivant présentation des décomptes des travaux exécutés et dûment approuvés par le Maître d'œuvre et le Maître d'Ouvrage délégué. Chaque décompte provisoire du à l'Entrepreneur au titre du marché depuis son début d'exécution comprend: • l'avance de démarrage et la part de son remboursement; • le montant des travaux réalisés, obtenu à partir des quantités de travaux réellement exécutés dans les conditions du marché et des prix unitaires, tels qu'ils figurent au Bordereau des Prix Unitaires et Devis Quantitatif et Estimatif; • le montant des retenues et des remboursements divers. L'acompte à régler à l'Entrepreneur sera déterminé par la différence entre le montant du décompte concerné et celui qui le précède immédiatement. Pour donner droit à paiement, le montant de l'acompte devra au moins être égal à dix (10) pour cent du montant TTC du marché. A la fin des travaux, il est établi un décompte définitif de travaux. 3.2.2 Le montant du marché TTC sera payé en totalité par le fonds alloué au Maître d’ouvrage délégué suivant les modalités et procédures en vigueur. 3.2.3 Le paiement des sommes dues à l'Entrepreneur sera effectué soit par chèque barré, soit par virement au compte: ouvert à: ....................................................................................................................... sous le numéro: ............................................................................................................ et dont l'intitulé est: ...................................................................................................... 3.2.4 Le Bordereau des Prix Unitaires et Devis Quantitatif et Estimatif est lié au présent contrat et la signature de l'Entrepreneur ainsi que celle du Maître d'ouvrage délégué sont obligatoires pour rendre ce contrat légal. 3.3 Avance de démarrage

3.3.1 A la demande de l'Entrepreneur, une avance de démarrage peut être versée à l'Entrepreneur. Dans ce cas, le décompte provisoire relatif à l'avance de démarrage portera le numéro zéro (0). Elle devra être garantie à cent (100) pour cent par une caution solidaire d'un établissement financier agréé par le Maître d'œuvre. Cette avance est fixée à 10 pour cent du montant du marché. 3.3.2 Le paiement de l'avance, qui est subordonné à la fourniture d'une caution, doit intervenir dans les quinze jours à compter de la fin de la quinzaine où est intervenu le dernier des événements suivants: Notification de l'ordre de service; Réception de la caution d'avance. 3.3.3 Les remboursements se feront par retenue de 20 % sur chaque décompte payé entre 30 et 80 pour cent de l'avancement des travaux. 3.3.4 L’entreprise ayant déjà bénéficié d’une avance de démarrage ne peut pas prétendre à l’acompte, objet de l’article 3.4 suivant. 3.4 Acomptes sur approvisionnement de matériaux 84

3.4.1Au cas où l’Entrepreneur ne peut pas prétendre à une avance de démarrage, une forme d’acompte sur approvisionnement peut lui être accordée dans la limite de 10 % du marché. L’Entrepreneur, peut disposer de cet acompte après constat contradictoire des matériaux de construction approvisionnés sur chantier avec fourniture des factures y afférentes et de l’installation de chantier avec le Maître d'œuvre telle que celle-ci a été décrite dans le cahier des prescriptions techniques. 3.4.2 Les remboursements se feront par retenue de 20 % sur chaque décompte payé entre 30 et 80 pour cent de l'avancement des travaux.

3.5

Modifications

Pour faire face à des nouvelles situations rencontrées au cours de l'exécution des travaux, le Maître de l’ouvrage (délégué) se réserve le droit de modifier le volume des travaux à concurrence de 10 pour cent du montant du contrat issu de l’Appel d'Offres sans que l'Entrepreneur n'ait à revendiquer quoi que se soit ou se départir de ses obligations. Les paiements supplémentaires ne porteront que sur les travaux préalablement approuvés par le Maître d’ouvrage (délégué), effectués par l’entreprise et contrôlés par le Maître d'œuvre, sur la base des prix unitaires de soumission ou sur celle de prix préalablement négociés avec le Maître d’ouvrage (délégué). Ce dernier peut alors accepter, si nécessaire, une prolongation de la durée du contrat. 3.6 Délai de paiement

3.6.1 Le paiement de tout ou partie de chaque décompte devra intervenir au plus tard dans les deux (2) semaines qui suivront la présentation par l'Entrepreneur de la facture dûment approuvée par le Maître d’œuvre au Maître d’ouvrage (délégué). Au-delà de ce délai, le Maître d'Ouvrage (délégué) devra payer des intérêts moratoires sur les sommes dues à l'Entrepreneur. Le taux d'intérêt appliqué sera le taux d'intérêt de la Banque centrale de Madagascar majoré de deux points. 3.6.2 Le Maître d'Ouvrage (délégué) ne payera que les factures, ou parties de factures, dûment approuvées par le Maître d’œuvre. 4. 4.1 5. 5.1 5.1.1 CONTROLE DES TRAVAUX Le contrôle des travaux est assuré par le Maître d’œuvre ou son représentant. CONTESTATIONS ET RESILIATION Résiliation Le contrat est résilié de plein droit et sans indemnité dans les éventualités décrites ci-après:

en cas de décès ou d'incapacité civile de l'Entrepreneur; en cas de faillite ou liquidation judiciaire de l'Entrepreneur; si une partie des travaux est sous-traitée à une autre entreprise sans autorisation du Maître d’ouvrage (délégué). 5.1.2. Tout retard de quinze (15) jours constaté sur un corps de travaux importants ou critiques entraîne une mise en demeure de l’Entrepreneur. Si l’Entrepreneur ne s’exécute pas d’une manière satisfaisante pour rattraper les retards constatés, le Maître d’Ouvrage (Délégué) peut prononcer la résiliation du contrat aux torts de l’Entrepreneur dans un délai de trente (30) jours. 5.1.3. Lorsque l’Entrepreneur ne se conforme pas, soit aux dispositions du contrat, soit aux ordres de service qui lui ont été donnés, le Maître d’ouvrage (délégué) le met en demeure d’y satisfaire dans un délai de 30 jours. 85

Passé ce délai, si l’Entrepreneur n’a pas exécuté les dispositions prescrites, le Maître de l’ouvrage (délégué) peut aux torts de l’Entrepreneur prononcer la résiliation du marché et ordonner la passation d’un autre contrat. Compte tenu des éventuelles prolongations de délai notifiées à l’Entreprise conformément à l’article 2.3. cidessus, le Maître d’ouvrage (délégué) peut également, aux torts de l’Entreprise, sans mise en demeure au préalable, prononcer la résiliation au 31ème jour compté à partir de cette nouvelle date de réception, si les travaux ne sont pas terminés. 5.1.4. En cas de résiliation, il sera procédé en présence de l'Entrepreneur (ou son Représentant), du Maître d'ouvrage (ou son Représentant dûment mandaté), et du Contrôle, au relevé des travaux exécutés, au contrôle des matériaux approvisionnés ainsi qu'à l'inventaire descriptif de son matériel. L'Entrepreneur sera tenu d'évacuer le chantier dans le délai qui lui sera fixé par le Maître d'ouvrage délégué. Un décompte pour règlement des travaux exécutés sera établi. Déduction sera faite des acomptes déjà réglés à l'Entrepreneur, des avances qui lui auront été consenties, des retenues de garantie et des excédents de dépense qui résultent du nouveau marché. 5.1.5. Mise en demeure et résiliation peuvent être remises valablement soit à l’adresse de domiciliation de l’entreprise sur site, soit à son siège. En cas de refus, la mise en demeure ou la résiliation se fera par voie d’huissier ou par l’intermédiaire du Maire ou de son Représentant dûment mandaté. 5.1.6. En cas de résiliation aux torts de l’Entreprise, la caution de bonne exécution sera retenue définitivement par le Maître d'ouvrage délégué. 5.2 Contestations - arbitrage

5.2.1 Si au cours de l'exécution des travaux, un différent survient entre le Maître d’œuvre et l'Entrepreneur, celui-ci soumet au Maître d’ouvrage (délégué) un mémoire où il indique les motifs de désaccord et éventuellement le montant de ses réclamations, ainsi que toutes les pièces justificatives indispensables à l'instruction du dossier. 5.2.2 Si aucune solution n'est trouvée à ce niveau, le Maître de l’ouvrage (délégué) et l'Entrepreneur s’efforceront de trouver un règlement à l’amiable. En cas d’insuccès, le conflit sera soumis à l'arbitrage du tribunal compétent d'Antananarivo, siège du FID.

86

CHAPITRE III. PRESCRIPTIONS TECHNIQUES

1.1 Le Cahier des Prescriptions Techniques (CPT) comprend en général: les données générales (localisation des sites, plans et dessins, données géologiques, etc.); l’installation de chantier; les prescriptions techniques portant sur la provenance, la qualité et la préparation des matériaux; les normes de construction et le mode d'exécution des différents travaux selon les règles de l'art. Les prescriptions techniques sont spécifiques à chaque catégorie de travaux; il convient de se référer aux normes standard actuellement en vigueur à Madagascar.

CHAPITRE IV. SPECIFICATIONS PARTICULIERES

87

CHAPITRE V. BORDEREAU DE PRIX UNITAIRES ET DEVIS QUANTITATIF ET ESTIMATIF

1. 1.1

PREAMBULE Composition des prix unitaires

Les prix unitaires du Bordereau des Prix Unitaires et Devis Quantitatif et Estimatif devront comprendre toutes les dépenses, sans exception, de l'Entrepreneur, en vue de réaliser la totalité des travaux objet du présent contrat. Ils comprennent de façon générale: la coordination technique des travaux et le pilotage des entreprises sous-traitantes; les salaires payés et les charges sociales; l'amortissement et le fonctionnement du matériel; les fournitures, matériaux et matériels consommables de toutes sortes; les frais de fret, de transport et de transit; la construction et l'entretien de l'accès et les chemins de service; l'établissement, le fonctionnement et l'entretien des clôtures et des dispositifs de sécurité et installations d'hygiène pour le chantier; les frais d'assurance; les frais de caution; les taxes, les impôts et les autres charges normalement exigés pour un contrat de travaux publics; les frais de direction du chantier; les frais généraux, les aléas et les bénéfices. En particulier, pour les activités suivantes: déblais: le prix s'appliquera au volume mesuré d'après le profil théorique selon les prescriptions techniques sans tenir compte des surlargeurs et surprofondeurs accidentelles, y compris l'entreposage de la terre excavée pour remblai ultérieur ou transport au dépôt; remblais: le volume après compactage sera rémunéré selon les plans ou les profils relevés; travaux de béton: le prix unitaire comprendra la fourniture des matériaux constitutifs, la préparation des coffrages, le malaxage et la mise en place du béton ainsi que le curage et le décoffrage. 1.2 Etablissement des décomptes

L'Entrepreneur présentera à la fin de chaque ... (quinzaine) la situation des travaux effectués pendant la période écoulée à partir desquels seront établis, après vérification et prise en attachement, des décomptes mensuels. La mesure des différentes activités se fait par la méthode indiquée dans les Prescriptions Techniques. Ces décomptes seront obligatoirement accompagnés de la situation quantitative et qualitative de la main-d'œuvre utilisée avec, notamment, la situation de la masse salariale et son pourcentage par rapport au coût total du marché. Les articles stipulés en unités de volume (mètres cubes de déblais, de béton etc.), de surface (toiture, enduit etc.) et linéaire (assemblage d'éléments de buses, piquetage) et en toute unité autre que les prix forfaitaires seront payés suivant les quantités effectivement réalisées, jusqu’à concurrence de la somme globale et forfaitaire du marché.

88

2. RECAPITULATION DU DEVIS QUANTITATIF ET ESTIMATIF (Modèle à utiliser pour les pistes villageoises, ouvrages hydrauliques,…..) Titre du projet: .................................................................................................. Contrat No.: .................................................................................... ................. Description des opérations majeures 0. Installation de chantier 1. Travaux préparatoires 2. Terrassements 3. Assainissement 4. Ouvrage d’art 5. Chaussée 6. Entretien [1] = Montant Total H.T. de AR …………………………. [2] = Taxe sur la Valeur Ajoutée (TVA ) : [3] = Montant Toutes Taxes Comprises (TTC) [2] = [1] x 20% AR [3] = [1]+[2] AR Montant (AR)

Soit en toutes lettres = [5]: …………………………..Ariary ( en chiffres AR )
NB : Pour le cas d’une Entreprise assujettie à la TVA, TOTAL TTC = TOTAL HT + TVA ; Pour le cas d’une Entreprise non assujettie à la TVA, TOTAL TTC = TOTAL HT

Date et Signature du Soumissionnaire.

89

RECAPITULATION DU DEVIS QUANTITATIF ET ESTIMATIF (Modèle à utiliser pour les aménagements hydrauliques) Titre du projet: .................................................................................................. Contrat No.: .................................................................................... ................. Description des opérations majeures 0. Installation de chantier 1. Travaux préparatoires 2. 3. 4. 5. 6. Montant (AR)

3.

[1] = Montant Total H.T. de AR …………………………. 2] = Taxe sur la Valeur Ajoutée (TVA ) : [2] = [1] x 20% AR [3] = [1]+[2] [3] = Montant Toutes Taxes Comprises (TTC) AR

Dressé par Le Maître d’œuvre Lu et accepté (manuscrit) et signature: .................................................................................... Pour l’Entrepreneur Signature: …......................................... Nom et fonction du signataire: ……………………….......................... Date:.......................................................... ....... Pour le Maître d’ouvrage (délégué) Signature: ............................................... Nom et fonction du signataire: ………………………………………. Date:.......................................................... ....... 90

MODELE DE CAUTION DE L'AVANCE

CAUTION No .............. en date du ..............................

Nous, soussignés, délégués et représentants agissant au nom et pour le compte de....................................................................................................................................... (nom et adresse de l'institution financière) déclarons que nous nous portons caution personnelle et solidaire en faveur de
........................................................................................................................................

(nom et adresse de l'entreprise contractante) pour la somme de ................................................................................................................................AR, (en chiffres et en toutes lettres), représentant 100 pour cent du montant de l'avance qui correspond à ................ pour cent du montant du Contrat No ........... du ................. exigé pour l'exécution des travaux suivants: ........................................................................................................................................... ...........................................................................................................................................

La présente caution entre en vigueur à partir de la date de paiement de l'avance et expire un mois après le remboursement complet de l'avance. Fait à .................................................................; Date: ............................................... Nom: .............................................................................................................................. Fonction: ........................................................................................................................ Signature: ........................................................; Cachet: ............................................... (Nom, fonction et signature de l'Autorité compétente de l'Institution Financière et son cachet)

91

CACHET EN RELIEF

F.I.D

DIMENSION - 15 cm de rayon - 5 cm d’épaisseur - Lettres gravées : . 2 cm de largeur . 1 cm de profondeur . 10 cm de hauteur MATIERE - En ciment EMPLACEMENT -Sur les ouvrages (visible sur le corps de l’ouvrage). COULEUR - Surface en bleu FID - Lettres en jaune mimosa

92

PANNEAUX DE CHANTIER REPOBLIKAN’I MADAGASIKARA Fitiavana- Tanindrazana Fandrosoana -------------------PRIMATURE -------------------FONDS D’INTERVENTION POUR LE DEVELOPPEMENT -------------------EMERGENCY FOOD SECURITY AND RECONSTRUCTION PROJECT (EFSRP) INTITULE DU PROJET : ……………………… Commune : .................................................... District : ……………………………………….. Région : ………………………………………. DELAI D’EXECUTION : DATE DE DEBUT TITULAIRE : MAITRE D’OEUVRE : FINANCEMENT : - BANQUE MONDIALE CREDIT IDA 4537 - MG - GOUVERNEMENT MALAGASY

DIMENSION Dimension standard : 1,50m x 1,50m MATIERE - Planche en clair voie sauf la partie Maître de l’Ouvrage Délégué en bleu FID Pilier en bois carré de 15 x 15 cm EMPLACEMENT - En début et fin de chantier - A l’entrée par rapport à un axe principal COULEUR - Surface en blanc - Ecriture en noir - Logo : des autocollants vous seront envoyés -

93

ANNEXE 3.2.5 : MODELE DE CONTRAT AVEC UNE MPE POUR LE PROJET COMMUNAUTAIRE
1.3 Modèle de Contrat Contrat n°. .... Entre les soussignés, L’Association………………, (ou Le FID) .............................................................................................................................................. Représenté par le Président (Le Directeur Inter Régional) : M/Mme ....................................................... désigné ci-après le Maître d'ouvrage délégué, d'une part, ET L'Entreprise suivante ayant son siège à (préciser l'adresse du siège), ..................................................et ayant élu officiellement domicile à (adresse du site).............................................................................., désignée ci-après l'Entrepreneur, d'autre part,

Il est arrêté et convenu que les travaux qui font objet du présent Contrat seront réalisés par ce dernier selon les conditions, les spécifications et les prix détaillés dans les documents suivants: le présent Cahier des Conditions du Contrat et ses formulaires, le Dossier d'Appel d'Offres et ses formulaires, les Prescriptions Techniques, les plans et les dessins, le Bordereau des Prix Unitaires et Devis Quantitatif et Estimatif, et les addenda.

Nom: .................................................................... Fonction: .............................................................. Signature: ............................................................. Date: ..................................................................... Nom, fonction et signature du représentant du Maître d'ouvrage délégué

Nom: .................................................................... Fonction: .............................................................. Signature: ............................................................. Date: ..................................................................... Nom, fonction et signature du représentant de l’Entrepreneur

94

2 2.1

MODALITES D'EXECUTION DU CONTRAT Début des travaux

Les travaux devront démarrer dans les dix (10) jours calendaires qui suivent la date de notification à l'Entrepreneur de l'ordre de service prescrivant le commencement des travaux. 2.2 Délai d'exécution

Le délai d'exécution faisant l'objet du marché des travaux est fixé à ...............à compter du dernier jour du délai de démarrage des travaux indiqué ci-dessus. 2.3 Pénalité pour retard d'exécution

En cas de retard à l'achèvement des travaux, il sera fait application des pénalités qui prendront effet sans mise en demeure préalable. En cas de force majeure, l’Entreprise doit déposer une requête motivée de prolongation de délai. Le Maître d’ouvrage délégué lui notifie un nouveau délai. Passé ce nouveau délai, les pénalités pour retard qui en découlent s’appliqueront dans leur intégralité sans qu’il y ait mise en demeure préalable ni possibilité de remise. Le montant des pénalités est fixé à un millième (1/1000) du montant du marché, par jour de calendrier de retard, jusqu'à un montant maximum de 10% du prix du marché. Il sera retenu, le cas échéant, sur des sommes dues à l'Entrepreneur et viendra en déduction des décomptes de travaux. Il ne sera pas attribué de prime pour avance sur travaux. 2.4 Cas de force majeure

L'exécution des travaux ne peut être interrompue que si l'Entrepreneur rencontre sur le terrain des conditions exceptionnelles (conditions météorologiques exceptionnelles, inondations, guerres, émeutes, troubles sociaux graves...). Dans tous les cas l'Entrepreneur devra produire des éléments de preuves qui démontrent l'incapacité où il s'est trouvé d'accomplir sa mission. Sur cette base, il négociera avec le Maître d'œuvre la prolongation du délai d'exécution du contrat. 2.5 Programme des travaux

Les modalités d'exécution du marché devront être conformes au planning de travail préalablement approuvé lors de la soumission et aux modes d'exécution détaillés dans les Prescriptions Techniques. 2.6 Conditions d'emploi de la main-d'œuvre locale

2.6.1 L'Entrepreneur est soumis à la réglementation du travail et à la législation sociale en vigueur dans le pays. Il se conformera notamment aux points suivants: horaires et conditions de travail, salaires et charges sociales, règlements sanitaires, mesures de sécurité et hygiène. 2.6.2 Le Maître d'Ouvrage (délégué) fait obligation à l'Entrepreneur: • • de recruter et de payer la main-d'œuvre non-qualifiée locale sans distinction de sexe; de respecter la législation en vigueur en matière de salaire minimum ou de conventions collectives dans le secteur de la construction, si applicables;

95

de faire appel en priorité aux artisans locaux (maçons, menuisiers).

2.6.3 L'Entrepreneur maintiendra une liste des personnes employées, le temps travaillé et des fiches de paie. Celles-ci doivent être présentées au Maître d'œuvre chaque fois qu'il en fait la demande. 2.6.4 Dans le cas de plaintes contre l'Entrepreneur de ne pas avoir respecté les conditions d'emploi précitées et si les preuves sont convaincantes pour le Maître d'œuvre, le Maître de l’ouvrage (délégué) peut payer les salaires restants dus en utilisant des sommes dues à l'Entrepreneur dans ce contrat. 2.7 Assurances

2.7.1 Dans les quinze (15) jours à compter de la date de la notification de l'ordre de service, l'Entrepreneur présentera au Maître d'œuvre un exemplaire des polices d'assurances qu'il aura souscrites pour la couverture des risques suivants: • la responsabilité civile de l'Entrepreneur à l'égard des tiers, couvrant l'ensemble des dommages corporels et matériels, les pertes ou préjudices, susceptibles de provenir de l'exécution des travaux (la police doit spécifier que le personnel du Maître d'ouvrage délégué, du Maître d'œuvre et ses représentants se trouvant sur le chantier sont considérés comme des tiers); les accidents du travail et dommages corporels susceptibles d'affecter son propre personnel.

Les assurances devront être souscrites auprès d'une compagnie d'assurances agréée par le Maître d'œuvre et l'Entrepreneur devra présenter au Maître d'œuvre les attestations de quittances des polices d'assurances. 2.8 Panneaux de chantier

Dix jours au plus tard après sa notification, l’Entrepreneur identifiera le chantier au moyen de panneaux aux endroits judicieusement choisis conformément au modèle qui lui sera remis par le Maître d'œuvre. 2.9 Réception provisoire

2.9.1 Après l'achèvement des prestations définies dans le marché par l'Entrepreneur, le Maître de l’ouvrage (délégué) et le Maître d'œuvre procéderont à la réception provisoire des travaux. La visite de réception donne lieu à un procès-verbal sur lequel seront enregistrées les réserves mineures éventuellement exprimées par les différentes parties en présence. Après signature du procès-verbal de la réception provisoire et à la demande du Titulaire, le Maître d’Ouvrage (Délégué) procédera, au plus tard 10 (dix) jours après la date de cette demande, à la libération de la moitié de la caution de bonne exécution. 2.9.2 Cette réception provisoire ne pourra être requise par l'Entrepreneur, qu'après que le Maître d'œuvre ait certifié au Maître d'Ouvrage (délégué) et après la vérification par celui-ci, que toutes les prestations ou travaux requis par le contrat ont été complètement réalisées et satisfont toutes les clauses des plans d'exécution et prescriptions techniques faisant partie intégrale du contrat. 2.9.3. Dans le cas de réserves majeures constatées, les travaux ne peuvent pas être réceptionnés. Notification est faite à l'Entrepreneur par voie d'ordre de service, des omissions, imperfections ou malfaçons constatées. Cet ordre de service invite également l'entrepreneur à terminer les ouvrages incomplets ou à remédier aux imperfections et malfaçons dans un délai déterminé. 2.9.4. Une fois les réserves levées dans le délai imparti, le procès-verbal de réception provisoire sera émis et la moitié de la caution de bonne exécution libérée. 96

2.10

Délai et retenue de garantie

2.10.1 Le délai de garantie est fixé à 12 mois à compter de la date d'effet de la réception provisoire des travaux objet du présent contrat. 2.10.3 L'Entrepreneur est tenu, durant le délai de garantie, à une obligation dite "obligation de parfait achèvement". Pour garantir l'obligation de parfait achèvement des travaux par l’Entreprise, l’autre moitié de la caution de bonne exécution sera gardée pour constituer la retenue de garantie.

Au titre de l’obligation de parfait achèvement, l’Entreprise doit, à ses frais: • • remédier à tous les désordres signalés par le Maître d'œuvre ou le Maître de l’ouvrage (délégué) de telle sorte que l'ouvrage soit conforme à l'état où il était lors de la réception provisoire; procéder le cas échéant, aux travaux complémentaires ou modifications dont la nécessité serait apparue.

L'obligation de parfait achèvement ne s'étend pas aux travaux nécessaires pour remédier aux effets de l'usage ou de l'usure normale, la propreté et l'entretien courant incombant au Maître de l’ouvrage, ou aux défauts de conception dont le Maître d'œuvre est responsable. 2.10.3 Faute par l'Entrepreneur de faire face à ses obligations et après mise en demeure dans laquelle sera précisé le délai de levée de réserves, le Maître d'Ouvrage (délégué) peut faire exécuter les travaux complémentaires, modificatifs ou des réparations aux frais et aux risques de l'entrepreneur et gardera acquis définitivement à son profit le montant de la retenue de garantie. 2.10.4 Le délai de garantie sera prolongé jusqu'à l'exécution complète des travaux et prestations. 2.11 Réception définitive

A l'expiration du délai de garantie, il sera procédé aux opérations de réception définitive, de la même manière que pour la réception provisoire. Si le Maître de l’ouvrage (délégué) est d'avis que la réception définitive des travaux ne peut être prononcée à cause de la détérioration des ouvrages, qui n'est pas due aux effets de l'usage et de l'usure normale, l'Entrepreneur en sera informé par ordre de service et sera tenu de satisfaire à ces réserves dans un délai déterminé par le Maître de l’ouvrage (délégué). La réception définitive ne pourra être prononcée que s'il n'y a aucune réserve exprimée. Si tel est le cas, le Maître d'ouvrage (délégué) restituera à l'entreprise la retenue de garantie. S'il y a des réserves que l'Entrepreneur ne lève pas ou ne peut pas lever dans le délai fixé, le Maître d'Ouvrage (délégué) se réserve le droit d'utiliser ladite retenue de garantie pour faire exécuter les travaux restants. 3. 3.1 DISPOSITIONS FINANCIERES Montant du marché

3.1.1 Le montant du marché est arrêté à la somme globale et forfaitaire ................................Ar dont .....................................................................................Ar pour la taxe sur la valeur ajoutée (TVA). 3.1.2 Comme déjà indiqué dans l'article 10 du Dossier d'Appel d'Offres, les prix unitaires convenus sont fermes et non susceptibles de révision. 3.2 Modalités de paiement

97

3.2.1 Le paiement des travaux, objet du marché, s'opérera par quinzaine ou par mois suivant présentation des décomptes des travaux exécutés et dûment approuvés par le Maître d'œuvre et le Maître d'Ouvrage délégué. Chaque décompte provisoire du à l'Entrepreneur au titre du marché depuis son début d'exécution comprend: • l'avance de démarrage et la part de son remboursement; • le montant des travaux réalisés, obtenu à partir des quantités de travaux réellement exécutés dans les conditions du marché et des prix unitaires, tels qu'ils figurent au Bordereau des Prix Unitaires et Devis Quantitatif et Estimatif; • le montant des retenues et des remboursements divers. L'acompte à régler à l'Entrepreneur sera déterminé par la différence entre le montant du décompte concerné et celui qui le précède immédiatement. Pour donner droit à paiement, le montant de l'acompte devra au moins être égal à dix (10) pour cent du montant TTC du marché. A la fin des travaux, il est établi un décompte définitif de travaux. 3.2.2 Le montant du marché TTC sera payé en totalité par le fonds alloué au Maître d’ouvrage délégué suivant les modalités et procédures en vigueur. 3.2.3 Le paiement des sommes dues à l'Entrepreneur sera effectué soit par chèque barré, soit par virement au compte: ouvert à: ....................................................................................................................... sous le numéro: ............................................................................................................ et dont l'intitulé est: ...................................................................................................... 3.2.4 Le Bordereau des Prix Unitaires et Devis Quantitatif et Estimatif est lié au présent contrat et la signature de l'Entrepreneur ainsi que celle du Maître d'ouvrage délégué sont obligatoires pour rendre ce contrat légal. 3.3 Avance de démarrage

3.3.1 A la demande de l'Entrepreneur, une avance de démarrage peut être versée à l'Entrepreneur. Dans ce cas, le décompte provisoire relatif à l'avance de démarrage portera le numéro zéro (0). Elle devra être garantie à cent (100) pour cent par une caution solidaire d'un établissement financier agréé par le Maître d'œuvre. Cette avance est fixée à 10 pour cent du montant du marché. 3.3.2 Le paiement de l'avance, qui est subordonné à la fourniture d'une caution, doit intervenir dans les quinze jours à compter de la fin de la quinzaine où est intervenu le dernier des événements suivants: Notification de l'ordre de service; Réception de la caution d'avance. 3.3.3 Les remboursements se feront par retenue de 20 % sur chaque décompte payé entre 30 et 80 pour cent de l'avancement des travaux. 3.3.4 L’entreprise ayant déjà bénéficié d’une avance de démarrage ne peut pas prétendre à l’acompte, objet de l’article 3.4 suivant. 3.4 Acomptes sur approvisionnement de matériaux 98

Au cas où l’Entrepreneur ne peut pas prétendre à une avance de démarrage, une forme d’acompte sur approvisionnement peut lui être accordée dans la limite de 10 % du marché. L’Entrepreneur, peut disposer de cet acompte après constat contradictoire des matériaux de construction approvisionnés sur chantier avec fourniture des factures y afférentes et de l’installation de chantier avec le Maître d'œuvre telle que celle-ci a été décrite dans le cahier des prescriptions techniques. 3.5 Modifications

Pour faire face à des nouvelles situations rencontrées au cours de l'exécution des travaux, le Maître de l’ouvrage (délégué) se réserve le droit de modifier le volume des travaux à concurrence de 10 pour cent du montant du contrat issu de l’Appel d'Offres sans que l'Entrepreneur n'ait à revendiquer quoi que se soit ou se départir de ses obligations. Les paiements supplémentaires ne porteront que sur les travaux préalablement approuvés par le Maître d’ouvrage (délégué), effectués par l’entreprise et contrôlés par le Maître d'œuvre, sur la base des prix unitaires de soumission ou sur celle de prix préalablement négociés avec le Maître d’ouvrage (délégué). Ce dernier peut alors accepter, si nécessaire, une prolongation de la durée du contrat. 3.6 Délai de paiement

3.6.1 Le paiement de tout ou partie de chaque décompte devra intervenir au plus tard dans les deux (2) semaines qui suivront la présentation par l'Entrepreneur de la facture dûment approuvée par le Maître d’œuvre au Maître d’ouvrage (délégué). Au-delà de ce délai, le Maître d'Ouvrage (délégué) devra payer des intérêts moratoires sur les sommes dues à l'Entrepreneur. Le taux d'intérêt appliqué sera le taux d'intérêt de la Banque centrale de Madagascar majoré de deux points. 3.6.2 Le Maître d'Ouvrage (délégué) ne payera que les factures, ou parties de factures, dûment approuvées par le Maître d’œuvre. 4. 4.1 5. 5.1 5.1.1 CONTROLE DES TRAVAUX Le contrôle des travaux est assuré par le Maître d’œuvre ou son représentant. CONTESTATIONS ET RESILIATION Résiliation Le contrat est résilié de plein droit et sans indemnité dans les éventualités décrites ci-après:

en cas de décès ou d'incapacité civile de l'Entrepreneur; en cas de faillite ou liquidation judiciaire de l'Entrepreneur; si une partie des travaux est sous-traitée à une autre entreprise sans autorisation du Maître d’ouvrage (délégué). 5.1.2. Tout retard de quinze (15) jours constaté sur un corps de travaux importants ou critiques entraîne une mise en demeure de l’Entrepreneur. Si l’Entrepreneur ne s’exécute pas d’une manière satisfaisante pour rattraper les retards constatés, le Maître d’Ouvrage (Délégué) peut prononcer la résiliation du contrat aux torts de l’Entrepreneur dans un délai de trente (30) jours. 5.1.3. Lorsque l’Entrepreneur ne se conforme pas, soit aux dispositions du contrat, soit aux ordres de service qui lui ont été donnés, le Maître d’ouvrage (délégué) le met en demeure d’y satisfaire dans un délai de 30 jours. Passé ce délai, si l’Entrepreneur n’a pas exécuté les dispositions prescrites, le Maître de l’ouvrage (délégué) peut aux torts de l’Entrepreneur prononcer la résiliation du marché et ordonner la passation d’un autre contrat.

99

Compte tenu des éventuelles prolongations de délai notifiées à l’Entreprise conformément à l’article 2.3. cidessus, le Maître d’ouvrage (délégué) peut également, aux torts de l’Entreprise, sans mise en demeure au préalable, prononcer la résiliation au 31ème jour compté à partir de cette nouvelle date de réception, si les travaux ne sont pas terminés. 5.1.4. En cas de résiliation, il sera procédé en présence de l'Entrepreneur (ou son Représentant), du Maître d'ouvrage (ou son Représentant dûment mandaté), et du Contrôle, au relevé des travaux exécutés, au contrôle des matériaux approvisionnés ainsi qu'à l'inventaire descriptif de son matériel. L'Entrepreneur sera tenu d'évacuer le chantier dans le délai qui lui sera fixé par le Maître d'ouvrage délégué. Un décompte pour règlement des travaux exécutés sera établi. Déduction sera faite des acomptes déjà réglés à l'Entrepreneur, des avances qui lui auront été consenties, des retenues de garantie et des excédents de dépense qui résultent du nouveau marché. 5.1.5. Mise en demeure et résiliation peuvent être remises valablement soit à l’adresse de domiciliation de l’entreprise sur site, soit à son siège. En cas de refus, la mise en demeure ou la résiliation se fera par voie d’huissier ou par l’intermédiaire du Maire ou de son Représentant dûment mandaté. 5.1.6. En cas de résiliation aux torts de l’Entreprise, la caution de bonne exécution sera retenue définitivement par le Maître d'ouvrage. 5.2 Contestations - arbitrage

5.2.1 Si au cours de l'exécution des travaux, un différent survient entre le Maître d’œuvre et l'Entrepreneur, celui-ci soumet au Maître d’ouvrage (délégué) un mémoire où il indique les motifs de désaccord et éventuellement le montant de ses réclamations, ainsi que toutes les pièces justificatives indispensables à l'instruction du dossier. 5.2.2 Si aucune solution n'est trouvée à ce niveau, le Maître de l’ouvrage (délégué) et l'Entrepreneur s’efforceront de trouver un règlement à l’amiable. En cas d’insuccès, le conflit sera soumis à l'arbitrage du tribunal compétent d'Antananarivo, siège du FID.

100

CHAPITRE III. PRESCRIPTIONS TECHNIQUES

1.1 Le Cahier des Prescriptions Techniques (CPT) comprend en général: les données générales (localisation des sites, plans et dessins, données géologiques, etc.); l’installation de chantier; les prescriptions techniques portant sur la provenance, la qualité et la préparation des matériaux; les normes de construction et le mode d'exécution des différents travaux selon les règles de l'art. Les prescriptions techniques sont spécifiques à chaque catégorie de travaux; il convient de se référer aux normes standard actuellement en vigueur à Madagascar.

101

CHAPITRE IV. BORDEREAU DE PRIX UNITAIRES ET DEVIS QUANTITATIF ET ESTIMATIF

1. 1.1

PREAMBULE Composition des prix unitaires

Les prix unitaires du Bordereau des Prix Unitaires et Devis Quantitatif et Estimatif devront comprendre toutes les dépenses, sans exception, de l'Entrepreneur, en vue de réaliser la totalité des travaux objet du présent contrat. Ils comprennent de façon générale: la coordination technique des travaux et le pilotage des entreprises sous-traitantes; les salaires payés et les charges sociales; l'amortissement et le fonctionnement du matériel; les fournitures, matériaux et matériels consommables de toutes sortes; les frais de fret, de transport et de transit; la construction et l'entretien de l'accès et les chemins de service; l'établissement, le fonctionnement et l'entretien des clôtures et des dispositifs de sécurité et installations d'hygiène pour le chantier; les frais d'assurance; les frais de caution; les taxes, les impôts et les autres charges normalement exigés pour un contrat de travaux publics; les frais de direction du chantier; les frais généraux, les aléas et les bénéfices. En particulier, pour les activités suivantes: déblais: le prix s'appliquera au volume mesuré d'après le profil théorique selon les prescriptions techniques sans tenir compte des surlargeurs et surprofondeurs accidentelles, y compris l'entreposage de la terre excavée pour remblai ultérieur ou transport au dépôt; remblais: le volume après compactage sera rémunéré selon les plans ou les profils relevés; travaux de béton: le prix unitaire comprendra la fourniture des matériaux constitutifs, la préparation des coffrages, le malaxage et la mise en place du béton ainsi que le curage et le décoffrage. 1.2 Etablissement des décomptes

L'Entrepreneur présentera à la fin de chaque ... (quinzaine) la situation des travaux effectués pendant la période écoulée à partir desquels seront établis, après vérification et prise en attachement, des décomptes mensuels. La mesure des différentes activités se fait par la méthode indiquée dans les Prescriptions Techniques. Ces décomptes seront obligatoirement accompagnés de la situation quantitative et qualitative de la main-d'œuvre utilisée avec, notamment, la situation de la masse salariale et son pourcentage par rapport au coût total du marché. Les articles stipulés en unités de volume (mètres cubes de déblais, de béton etc.), de surface (toiture, enduit etc.) et linéaire (assemblage d'éléments de buses, piquetage) et en toute unité autre que les prix forfaitaires seront payés suivant les quantités effectivement réalisées, jusqu’à concurrence de la somme globale et forfaitaire du marché. 2. RECAPITULATION DU DEVIS QUANTITATIF ET ESTIMATIF (Modèle à utiliser pour les pistes villageoises, ouvrages hydrauliques,…..)

102

Titre du projet: .................................................................................................. Contrat No.: .................................................................................... ................. Description des opérations majeures 0. Installation de chantier 1. Travaux préparatoires 2. Terrassements 3. Assainissement 4. Ouvrage d’art 5. Chaussée 6. Entretien [1] = Montant Total H.T. de AR …………………………. [2] = Taxe sur la Valeur Ajoutée (TVA ) : [3] = Montant Toutes Taxes Comprises (TTC) [2] = [1] x 20% AR [3] = [1]+[2] AR Montant (AR)

Soit en toutes lettres = [5]: …………………………..Ariary ( en chiffres AR ) Date et Signature du Soumissionnaire.

103

3.

RECAPITULATION DU DEVIS QUANTITATIF ET ESTIMATIF (Modèle à utiliser pour les aménagements hydrauliques)

Titre du projet: .................................................................................................. Contrat No.: .................................................................................... .................

Description des opérations majeures 0. Installation de chantier 1. Travaux préparatoires 2. 3. 4. 5. 6.

Montant (AR)

[1] = Montant Total H.T. de AR …………………………. 2] = Taxe sur la Valeur Ajoutée (TVA ) : [2] = [1] x 20% AR [3] = [1]+[2] [3] = Montant Toutes Taxes Comprises (TTC) AR

Dressé par Le Maître d’œuvre Lu et accepté (manuscrit) et signature: .................................................................................... Pour l’Entrepreneur Signature: …......................................... Nom et fonction du signataire: ……………………….......................... Date:.......................................................... ....... Pour le Maître d’ouvrage (délégué) Signature: ............................................... Nom et fonction du signataire: ………………………………………. Date:.......................................................... .......

104

MODELE DE CAUTION DE L'AVANCE

CAUTION No .............. en date du ..............................

Nous, soussignés, délégués et représentants agissant au nom et de....................................................................................................................................... (nom et adresse de l'institution financière) déclarons que nous nous portons caution personnelle et solidaire

pour

le

compte

en

faveur

de

........................................................................................................................................

(nom et adresse de l'entreprise contractante) pour la somme de ................................................................................................................................AR, (en chiffres et en toutes lettres), représentant 100 pour cent du montant de l'avance qui correspond à ................ pour cent du montant du Contrat No ........... du ................. exigé pour l'exécution des travaux suivants: ........................................................................................................................................... ...........................................................................................................................................

La présente caution entre en vigueur à partir de la date de paiement de l'avance et expire un mois après le remboursement complet de l'avance. Fait à .................................................................; Date: ............................................... Nom: .............................................................................................................................. Fonction: ........................................................................................................................ Signature: ........................................................; Cachet: ............................................... (Nom, fonction et signature de l'Autorité compétente de l'Institution Financière et son cachet)

105

ANNEXE 3.2.6 : MODELE DE RAPPORT D’EVALUATION MPE FONDS D’INTERVENTION POUR LE DEVELOPPEMENT Direction Inter Régionale de ……………………. Adresse : ………. : …………………….

PASSATION DE MARCHES DE TRAVAUX

RAPPORT D’EVALUATION DES OFFRES DES ENTREPRISES Sous projet : ………………… Commune de : ……………… District de : …………………. Région de : ………………….

Suivant le DAO N°……………………….. du …………………….

MAITRISES D’ŒUVRE : (NOM ET ADRESSE DU BE)

Date du rapport d’évaluation :………………

106

1° PERIPETIE DE L’APPEL D’OFFRES Intitulé projet : Travaux de …………….. Date de lancement de l’Appel d’Offres : ……………..
N° de l’appel d’offres : …./…./…../….. Date et heure limites de remise des offres : ……… Date d’ouverture des offres : ………

Heure début : ………h…..mn Heure de fin : ………h…..mn Visite de lieux : Non obligatoire mais recommandée Entreprise ayant acheté le Entreprises cahier de charge soumissionnaires Catégorie Code Assistance à l’ouverture des plis Voir fiche de présence

2° METHODE D’EVALUATION DES OFFRES
La méthode utilisée a été celle dans les procédures du FID et celles stipulées par les clauses 19 et 21 du Dossier d’Appel d’Offres

107

3° ANALYSE ET EVALUATION DES OFFRES
Les informations suivantes ont été lues à hautes voix pendant la séance d’ouverture des offres: N° SOUMISSIONNAIRES S BDQE V Pers Mat Pl RCC CS MCS Ariary Montant de l'offre Ariary TTC Observations

S: BDQE: V: Pers: Mat:

Soumission Bordereau des Détails Quantitatifs Estimatifs Certificat de visite des lieux (si visite obligatoire) Liste et fonction du personnel cadre Liste des matériels et outillages

Pl: RCC: CS: MCS:

Planning d'exécution et d'approvisionnement Reçu achat cahier des charges Caution de soumission Montant caution de soumission

Tableau de vérification des offres : Conformité des documents de l’offre par rapport aux formulaires (Oui/Non + éventuelles observations)

Exhaustivité des documents Noms de l’offre Soumissionnaires (Oui/Non + éventuelles observations)

Validité de l’offre (jours)

Conformité Conformité des moyens Délai des moyens Caution de matériels d’exécution humains soumission (Oui/Non + proposé (Oui/Non + (Ariary) éventuelles (jours) éventuelles observations) observations)

Autres observations (ayant un impact sur la conformité de l’offre)

Offre conforme pour l’essentiel (Oui/Non)

108

Les offres des Entreprises ……..…….. ont été déclarées conformes.
ENTREPRISES CLASSEMENT MONTANT SOUMISSION AR TTC MONTANT CORRIGE ECART EN % PAR RAPPORT AU COUT DE REFERENCE

Conclusion de la Commission: Compte tenu des observations sus-évoquées et selon la procédure en vigueur, la commission a proposé d'attribuer le marché des TRAVAUX DE …………………………., Commune ……………., District de……………, à l'Entreprise …………… de la catégorie ………. dont l’offre est conforme, classée première, pour un montant TTC de ……………………………………….ARIARY (………….Ar), y compris la TVA au taux de 20% pour un montant de …………………………. ARIARY (……………………Ar). Il est à noter que l’Entreprise adjudicataire …………………. a fourni dans son offre la caution de soumission d’un montant de ………………… Ariary exigée par le Dossier d’Appel d’Offres, sous forme de : chèque certifié et la disponibilité de ce montant a été constatée dans le compte du FID/de la Cellule de Projet. ou de versement en espèces dans le compte du FID/ de la Cellule de Projet.

Les membres de la commission Pour le FID Pour le bureau d’études

Le Directeur Interrégional

Le Chef de Service des Opérations et Environnement

Le Chef de Service Administratif et Financier

L’Ingénieur Chargé de Projet

109

Pièces jointes : Vérification des calculs arithmétiques des offres financières des Entreprises conformes ; Attestations d’assujettissement ou non à la TVA des Entreprises ayant présenté des offres conformes. Procès verbal de dépouillement des offres d’entreprises Fiche de présence à la séance d’ouverture des offres

110

PROCES VERBAL DE DEPOUILLEMENT DES OFFRES D’ENTREPRISES

Intitulé projet
N° de l’appel d’offre

: Travaux de ………………………..
: ………………

Date du dépouillement des offres : ………………………. Lieu : FID Direction interrégionale ……………. Heure début : ………h…..mn Heure de fin ………h…..mn Visite de lieux : Non obligatoire mais recommandée Il a été procédé ce jour au dépouillement des plis relatifs aux offres des Entreprises et dont les spécifications sont ci-dessus. Etaient présents : Pour le FID : M………………………….………………. M………………………….……………… M………………………………………….

Pour le Bureau d’études:

M………………………..………… M……….……………….…………

Assistances : Les représentants des entreprises soumissionnaires (cf. fiche de présence). Résultat de l’ouverture des plis Avant d’ouvrir les plis, la commission a procédé à la lecture des clauses 17.1 à 17.3 du Dossier d’Appel d’Offres stipulant que la Commission d’examen des offres ne pourra pas statuer sur la conformité ou la non conformité des offres lors de cette séance sauf sur les dossiers déposés après la date limite et heure limite de dépôt des offres qui seront rejetés.
Les informations lues à haute voix pendant la séance d’ouverture des plis se trouvent en annexe.

La séance a été levée à ….. h …mn Pour le FID Pour le Bureau d’études

111

112 FID DIRECTION INTER REGIONALE DE ………………….

FICHE DE DEPOUILLEMENT DES OFFRES D'ENTREPRISES DAO N° ……………………… Travaux de ……………………….. Date de lancement: Date limite de remise des offres: Date d'ouverture des plis:

à: ………….. Heures…………… minutes à: ………….. Heures…………… minutes

Les informations suivantes ont été lues à hautes voix pendant la séance d’ouverture des offres: N° SOUMISSIONNAIRES S BDQE V Pers Mat Pl RCC CS MCS Ariary Montant de l'offre Ariary TTC Observations

S: BDQE: V: Pers: Mat:

Soumission Bordereau des Détails Quantitatifs Estimatifs Certificat de visite des lieux (si visite obligatoire) Liste et fonction du personnel cadre Liste des matériels et outillages Le Président de la Commission

Pl: RCC: CS: MCS:

Planning d'exécution et d'approvisionnement Reçu achat cahier des charges Caution de soumission Montant caution de soumission

Les membres de la Commission

112

113

ANNEXE 4 : MINI-MANUEL DE GESTION FINANCIERE ET COMPTABLE DES PROJETS COMMUNAUTAIRES GERES PAR LES ASSOCIATIONS DE BENEFICIAIRES
FOMBAFOMBA SY FITSIPIKA EO AMIN’NY FITANTANAMBOLA IREO TETIK’ASA TANTANIN’NY FIKAMBANAN’NY MPAHAZO TOMBOTSOA
1) FANAZAVANA IFOTONY : Ny fitantanambola amin’ny ankapobeny sy ny fanamarinana ny sorabola eo amin’ny fandaniana mandritra ny fitantanana ny tetikasa eo anivon’ny Komitin’ny tetik’asa dia ny mba ahafahana mahazo toky amin’ny fampiasana am-pahamarinana sy anatin’ny fanaraha-penitra ny famatsiambola araka ny fifanarahana nifanaovan’ny FID sy ny Fikambanan’ny mpahazo tombotsoa izay soloan’ny komitin’ny tetik’asa tena. . Araka izany ny fomba fitantanam-bola dia natao amin’y fomba tsotra mba hahamora ny fanamarinana ilaina anatin’ny mangarahara na eo amin’ny fihetsehan’ny vola ao amin’ny Banky na eo amin’ny tahirim-bola iandraiketan’ny ny fikambanana antsoina hoe « caisse ». 2) KAONTY AMIN’NY BANKY SY NY FANDRAIKETANA FIKAMBANANA (JOURNAL DE BANQUE) a) Kaonty amin’ny Banky : - Ny Komitin’ny Tetik’asa (KT) dia manokatra kaonty amin’ny anaran’ny Fikambanan’ny mpahazo Tombotsoa amin’ny Banky izay akaiky indrindra ny toerana anaovana ny tetik’asa ; Io kaonty io dia atokana (ary amin’izay ihany) handray ireo famindra-bola ataon’ny FID ho fanatanterahana ny tetik’asa araka ny Fifanarahana izay vita sonia. - Io kaonty io dia manana endrika kaonty tsotra na « compte courant” ary manome alàlana hampiasa taratasimbola na “chèque”. - Ny fomba fampiasàna io kaonty io (fandrotsaham-bola, fanomezana taratasim-bola na « chèque » na fandidianana famindram-bola (ordre de virement na OV) dia tsy maintsy mirakitra ny sonian’ny Filohan’ny Fikambanana sy ny Mpitambola miaraka. - Ny tsy fisian’ny sonian’ny iray amin’ireo olona ireo dia tsy mampanankery avy hatrany izay antontantaratasy voalaza eo ambony ireo. - Ny « souche » ‘ny taratasim-bola na « chèque” [ampahany tsy azo endahina] na ny dika mitovin’ny fandidianana famindram-bola (ordre de virement na OV) dia tsy maintsy amarinin’ny mpanao sonia tsara ary tehirizin’ny komitin’ny tetik’asa amin’ny alàlan’ny mpitam-bola. - Mba hanamoràna ny fivezivezin’ny taratasy dia mifanaraka amin’ny Banky mitàna kaontiny ny Komitin’ny Tetikasa ny mba hitahiry ireo antontan-taratasy (Fampilazàna fivoahambola na fidirambola) ho an’ny kaontin’ny Fikambanana ; ireo mpikambana nahazo alàlana dia maka iro antontan-taratsy ireo amin’ny fotoana ilàna izany ao amin’ny Banky. b) Fandraketana an-tsoratra ataon’ny fikambanana momba ny kaonty ao amin’ny Banky : Ny vola miditra sy ny mivoaka rehetra ao amin’ny kaontin’ny fikambanana ao amin’ny banky dia raketina ao anatin’ny “boky fitantanana ny kaontin’ny Banky” izay iandraiketan’ny Fikambanana amin’ny alàlan’ny mpitambola araka izao endrika izao : AN-TSORATRA ATAON’NY

113

114

Fitaovana voalohany : boky fitantanana ny kaontin’ny Banky N° Daty ANTONY Vola Niditra Vola nivoaka Ambim-bola

Ambim-bola nafindra(*) ……………. ………………. ……………….

Ambim-bola hafindra …………….

………………. ……………….

(*) ARAKA IZAY VOASORATRA TAO AMIN’NY PEJY VOAMARNA TEO ALOHA Fomba fampiasàna ny boky fitantanana ny kaontin’ny Banky N° : izay fihetsehana rehetra mifandraika amin’ny fampiasàna ny kaonty ao amin’ny banky (Chèque, Ordre de virement, retrait en espèces) dia omena laharana araka ny daty nanatanterahana azy manomboka amin’ny 001 mandra piafàran’ny fanetsehana rehetra . Adika amin’ny sora tànana mazava tsara eo amin’ny taratasy fanamarinana ny nanaovana ilay fanetsehana io nomerao io DATY : ny daty ampiasaina dia ny daty nanoratana ny chèque ohatra na ny daty nanaovana ny fandidiana famindrambola (ordre de viremant) na koa mifanaraka amin’ny daty nanantanterahan’ny Bnaky ny fihetsehana. Ny fanoratana ny sora boladia tsy maintsy mifandahatra amin’ny daty nanaovana azy. ANTONY - Vola niditra : Mariho mazava tsara ny fiavian’ny vola niditra - Ho an’ny Chèque Soraty mazava ny nomeraon’ny chèque sy ny antony nanaovana ny Chèque [amarino amin’ny takelaka tsy azo endahina na souche] - Ho an’ny fandidiana hamindram-bola: Mariho ny fandidiana hamindra vola (OV) sy ny antony. - Ho an’ireo fandaniana hafa (Fampilazàna fisintonana vola ataon’ny Banky): Mariho ny antony. VOLA NIDITRA : Ny sorabola hosoratana dia ny sandambola voasoratra eo amin’ny taratasy nomen’ny Banky (Avis de Crédit na bordereau de versement de la banque). VOLA NIVOAKA : Ny sorabola hosoratana dia ny fandaniana voasoratra eo amin’ny « chèque » na ny fandaniana fampilazàna fivoaham-bola nataon’ny Banky (Avis de débit). AMBIM-BOLA : Kajio isaky ny misy fihetseham-bola araka izao fombafomba izao : Ambim-bola = Ambim-bola tamin’ny andalana teo aloha – Fivoaham-bola amin’io andalana io. Na Ambim-bola = Ambim-bola tamin’ny andalana teo aloha + Fidiram-bola amin’io andalana io. AMBIM-BOLA HAFINDRA5: ambim-bola araka ny fihetsehana farany eo amin’ny pejy atao fanamarinana. Ny atao noe « VOLA MIDITRA » dia ireo sorabola voasoratra araka ny fampilazàna avy amin’ny Banky irery ihany (Avis de Crédit) na ny fanamarinam-pandrotsahana vola tamin’ny kaontin’ny fikambanana ka misy tombokasen’ny Banky sy ny soniany. Ny atao heo « VOLA NIVOAKA » dia soratana araka ny : - Tapany tsy azo endahina amin’ny « chèque » ary feno tsara [souches de chèque] ho an’iro fandaniana avy amin’ny fampiasàna chèque. - Ireo fampilazàna fivoaham-bola [avis de débit] voaray avy amin’ny Bankyho an’ny fandaniana hafa [fandidiana famoahambola na Ordre de Virement na saram-pandaniana hafa]
5

Io « AMBIM-BOLA AFINDRA » io no misoratra voalohany eo amin’ny pejy manaraky ny boky fitantanana ny

kaontin’ny Banky 114

115

Relevé bancaire: - Ny Komitin’ny Tetikasa dia managataka isam-bolana ny famoahana ny « Relevé Bancaire » izay taratasy omena sy soniavin’ny Banky mikasika ny toetoetry ny kaontin’ny Fikambanana (fidiram-bola, fivoahambola, fihetsehana samihafa). - Raha vao maharay io « Relevé Bancaire » io ny Mpitam-bolan’ny Komitin’ny Tetikasa dia manamarina isan’andalana raha toa ka voamarina tsara araka ny taratasim-panamarinana eo am-pelantanany ny voasoratra ao. - Raha toa ka misy tsy fahampiana na tsy fifanojoan’izany fanamarinana ataony izany dia manao fangatahana famenom-panazavàna na taratasy fanamarinana any amin’ny Banky izy. Raha vao voarainy ireo fanamarinana nangatahiny ireo dia tanterahany araka ny fombafomba fanao ny famenoana ny boky fitantanana ny kaontin’ny Banky. 3) FOMBA FAMPIASANA NY TAHIRY AN-TSELIKA (CAISSE) SY NY FITANTANANA NY BOKY FITANTANANA AZY. - Ny Komitin’ny Tetikasa dia manana alàlana hitàna tahiry an-tselika (caisse) izay ampiasaina hanonerana ireo fandaniana izay tsy afaka aloa amin’ny alàlan’ny taratasim-bola (chèque) toy ny asan-tana maika, ny fandaniana madinidinika…. - Ny fidirambolan’ny « caisse » dia avy amin’ny alàlan’ny famatsiambola nalaina avy amin’ny kaonty ao amin’ny Banky (appro-caisse) na ny fandrotsaham-bola amin’ny alàlan’ny fandraisan’anjaran’ny mpikambana ao amin’ny Fikambanana. - Ny sandan’ny vola apetraka ao anaty « caisse » dia tsy voafetra nefa tokony hanao fandrindràna hentitra ny Komitin’ny Tetikasa mba hametraka sandam-bola mifanahantsahana amin’ireo fandoavam-bola tsy maintsy efainy ary hanao ny (appro-caisse) mifanandrify amin’ny fotoana tokony anaovany fandoavam-bola mba tsy ihazonany sandam-bola betsaka ao anaty « caisse » noho ny mety ho fahasahiranana aterak’izany (halatra, fahaverezana….) - Ny mpitambolan’ny Komitin’ny Tetik’asa irery ihany no manana alàlana hitàna sy hitahiry ny vola ao anaty « caisse ». Araka ny azo atao, ireo vola tahirizina dia tokony hatao anaty vatakely voatokana amin’izany, apetraka ao anaty vata sarihina na koa ao anaty toerana mihidy amin’ny fanalahidy. Ny mpitambola irery ihany no tokony hitàna ny fanalahidy misy ny vata fitahirizana na ny toerana misy ny vata fatahirizana . - Ny fiovaovana rehetra amin’ny vola ao anaty « caisse » na fidiram-bola na fandaniana dia tsy maintsy soratana ao anaty « BOKY FITANTANANA NY CAISSE » araka izao modely manaraka izao : Fitaovana faha-2: Bokim-pitantanana ny Caisse N° Daty ANTONY Ambim-bola nafindra(*) ……………. Vola Miditra Vola Mivoaka Ambim-bola

………………. ……………….

Ambim-bola hafindra …………….

………………. ……………….

(*) ARAKA IZAY VOASORATRA TAO AMIN’NY PEJY VOAMARNA TEO ALOHA

115

116

Fomba fampiasàna ny boky fitantanana ny Bokin’ny Caisse : Amin’ny ankapobeny dia mitovy amin’ny fampiasàna ny Boky fitantanana ny kaontin’ny Banky ny fitantanana ny Boky fitantanana ny “Caisse” afa-tsy ireto fahasamihafàna vitsy ireto : Daty = Vaninandro (daty) famoahambola na fandraisambola ao anatin’ny « caisse » Ny sandan’ny fandaniana hosoratana ohatra dia ny fandaniana marina ary voamarina araka ny taratasimpanamarinana nekena. Fanoratana ny fidiram-bola : - Isaky ny misy fidiram-bola dia mampiasa rosia fanamarinana ny Mpitambola ka ny iray izay azo endahina omeny ny mpandrotsa-bola (na mpanome vola) ary ny iray tsy azo endahina [souche] ataony fanamarinana. - Io takelaka tsy azo endahina io no anoratany ny fidiram-bola ao amin’ny caisse. Fanoratana ny fandaniambola : - Ny fandaniam-bola dia amarinina amin’ny alàlan’ny faktiora na tratasim-pandaniana (pièces de dépenses) ary soratana araka izay voasoratra amin’ireo tratasim-panamarinana ireo. Rehefa mamoaka vola avy ao anaty « caisse » ny mpitam-bola dia manao « Bon de Caisse » araka izao modely izao : - Fitaovana faha -3: Bon de caisse BON DE CAISSE Daty:

Nomena an’i:……………………………………. Andraikitra :…………………………………….. Sandan’ny Vola :……………………ARIARY Antony:

Sonian’ny Mpandray ny Vola , Izay atao antoka mandra-pamerenan’ilay mpandray ny vola ny tratasy fanamarinana nadaniana ny vola nomena azy (faktiora, rosia…) Marihina fa ny « Bon de Caisse » dia tsy soratana ao anatin’ny Bokin’ny Caisse. Rehefa azo ka voamarina tsara ny fandaniana ny vola nomena araka ny Bon de Caisse dia omena izay nanao ny Bon de Caisse io bon de caisse io ary potehina. Famaranana ny « caisse »: Isaky ny faran’ny herinandro, ny Mpitambola dia manao « famaranana caisse » toy izao : - fanangonana ireo « Bons de Caisse » nandritra ny herinandro ary manoratra ireo taratasy fanamarinampandaniana, - mikajy ny lany rehetra mandritra ny herinandro ary manoratra ny vola ambiny ao anaty caisse. Ny Filohan’ny Komitin’ny Tetikasa dia manao ny fanamarinanana ireto : - Fa tsy misy intsony ny “Bon de Caisse” mbola tsy tafaverina, - Fa ny ambim-bola voasoratra ao anatin’ny bokin’ny Caisse dia mitovy amin’ny vola tahirizin’ny Mpitambola. 116

117

3) TARATASY FANAMARINAM-PANDANIAMBOLA (PIECES COMPTABLES) Ny fandaniam-bola rehetra na avy amin’ny alalan’ny Banky na ny Caisse nomena an’ireo nanatanteraka asa na nanao fifanaraham-barotra tamin’ny Komitin’ny Tetikasa dia tsy maintsy amarinina amin’ny alàlan’ny Faktiora ara-dalàna sy azo ekena. Raha toa ka tsy afaka manome izany fanamarinana izany (ohatra faktiora), ireo mpikambana amin’ny Komitin’ny Tetikasa izay manao ny fividianan-javatra dia manangana Rosia tahaka izao modely izao mba anamarinana ny fandaniana : Fitaovana faha-4: Rosia

ROSIA
Voaray tamin’ny Fikambanana …………………………………… Ny vola……………………………………………………………………Ariary Nividianana …………………………………………. Anaran’ny Mpandray ny Vola : Adiresiny :

Nomerao Kara panondro : _ _ _/_ _ _/_ _ _/_ _ _/ Nomena tamin’ny _ _/ _ _/_ _ _ _/ tao …………………………………….

- Alamin’ny mpitam-bola araka ny sokajiny avy ny fanamarinam-pandaniana avy tamin’ny Banky sy ny Caisse. - Ny fandaharana ireo taratasim-panamarinana dia tsy mainsty mifanaraka amin’ny ao amin’ny Bokimpitantanana ny Banky sy ny Bokim-pitantanana y Caisse. 4) FAMINTINANA NY FANDANIANA ISAM-BOLANA Isaky ny fifaranan’ny volana, ny Mpitam-bola dia manao ny famintinana ny fandaniana nandritra ny volana las araka izao modely izao: Fitaovana faha-5: Famintinana ny fandaniana isam-bolana

117

118

FAMINTINANA NY LANY TAMIN NY VOLANA : …………………………….. FIKAMBANANA : ASA :

FAMINTINANA NY LANY TAMIN NY VOLANA : ……………… DATY : _ _/_ _/_ _/ FITAOVANA NOVIDIANA Sandany

VOLA NALOA Entreprise na Tâcheron Bureau d’Etudes na Consultant Individuel Karama hafa FANDANIANA HAFA Fitaterana Fandaniana hafa TOTALIN NY VOLA LANY NANDRITRA NY VOLANA

VOLAN VOARAIN NY FIKAMBANANA TAMIN NY FID TOTALIN NY VOLA LANY HATRAMIN IZAY AMBIM BOLAN NY FIKAMBANANA

NY FILOHAN NY FIKAMBANANA Sonia Sonia

NY MPITAMBOLA Sonia

NY MPANAMARI BOLA

Daty Anarana :

Daty Anarana :

Daty Anarana :

- Ny ambimbolan’ny fikambanana dia ny fitambaran’ny ambim-bola ao amin’ny Banky sy ny ambim-bola ao amin’ny Caisse.
- TSY MAINTSY ATAO PETA DRINDRINA SY ATAO TALAKY MASO IO FAMINTINANA NY LANY IO KA IRETO AVY NO TOKONY AMETRAHANA AZY :
118 BIRAON’NY KAOMININA TSENA Toerana misy ny Asa

119

- ANNEXE 5 : SOMMAIRE DU RAPPORT FINAL TYPE
(Fenoin’ny Komitin’ny Tetikasa na ny Mpanatanteraka nomem-pahefàna (MOD-FID), ampian’ny Mpiahy ara teknikan’ny Tetikasa (Bureau d’Etudes na Consultant Individuel) ) TATITRA FAMARANANA NY TETIKASA (Anaran’ny tetikasa) A. FAMINTINANA NY MOMBAMOMBA NY TETIKASA NOTANTERAHINA Daty nanaovana ny fangatahana : Antony naminavinana ny tetikasa :

Famariparitana fohy momba ny tetikasa notanterahina : Ireo asa natao :

Olana natrehina :
Ara pitantanana sy ara pandaminana Ara teknika:

Vaha olana nampiharina :
Ara pitantanana sy ara pandaminana Ara teknika B. FAMINTINANA ARA BOLA NY FANATANTERAHANA NY TETIKASA

SOKAJIM PANDANIANA Famatsiambola novinavinaina : Famatsiambola azo araka ny fifanarahana tamin’ny FID : o Lany tamin’ny fampiofanana : o Lany tamin’ny Mpiahy ny tetik’asa (BE na CI) : o Lany tamin’ny Entreprise na Tâcheron : TOTALIN ‘NY FANDANIANA ARAKA NY FIFANARAHANA (1) o Lany tamin’ny fampandehanan-draharahan’ny Komity (2)

SANDANY (AR)

FANAMARIHANA MANOKANA

VIDIN’NY TETIKASA ARA PANDANIANA (1) + (2)

119

120

Famintinana ny tomban’ezaka teo amin’ny Mphazo tombotsoa sy : NY FID

-

Ny Tâcheron naMPE

-

Maître d’œuvre

-

Fournisseurs

120

121

Ireo maridrefy manokana momba ny tetikasa : (fenoin’ny Bureau d’Etudes sy ny Mpahazo Tombotsoa)

121

122

ANNEXE 6 : ORGANISATION DE COLLECTE DES INDICATEURS REQUIS POUR LA COMPOSANTE PROJET COMMUNAUTAIRE
Indicateurs Définition des indicateurs Support de collecte Resp de collecte et de saisie dans le SI Période de collecte et de saisie dans le SI

Composante 2 : Projet Communautaire 2.1 Nombre d’associations communautaires créées 2.2 Nombre de bénéficiaires des sous-projets communautaires 2.3 Superficie irriguée en hectare 2.4 Longueur en km de pistes rurales réhabilitées Nombre d’associations communautaires créées Somme des bénéficiaires des micro projets PC réalisés Somme des superficies des sous-projets PC MPI réalisés Somme des longueurs en km des sous-projets PC PISTE réalisés PV de constitution de l'association PV RP Chargé de projet DIR Une semaine après la constitution de l'association Une semaine après la réception provisoire du micro projet PC Une semaine après la réception provisoire du micro projet PC Une semaine après la réception provisoire du micro projet PC

Chargé de projet DIR

PV RP

Chargé de projet DIR

PV RP

Chargé de projet DIR

Composante 4 : Administration de Projet 4.2 Pourcentage des sousprojets terminés dans le delai contractuel 4.5 Nombre d’évaluations d’impacts réalisées Nombre des sous-projets terminés dans le délai contractuel / Total des sousprojets terminés Nombre d’évaluations d’impacts réalisées Rapport final PS ou BE approuvé pour les délais réels, Contrats pour les délais contractuels Rapport final d'évaluation approuvé Chargé de projet DIR Une semaine après l'approbation du rapport final PS ou BE

SISE DIRGEN

Une semaine après l'approbation du rapport final

122

123

123

You're Reading a Free Preview

Télécharger
scribd
/*********** DO NOT ALTER ANYTHING BELOW THIS LINE ! ************/ var s_code=s.t();if(s_code)document.write(s_code)//-->