Vous êtes sur la page 1sur 1

La lacit, pilier de la Rpublique et condition du vivre ensemble

La lacit est un pilier de la Rpublique, une et indivisible, un principe vivant et porteur de droits inalinables garantis tout membre de la socit, franais ou tranger : la sparation du politique et du religieux, la libert de conscience et de culte, lgalit des citoyens en tout domaine sans discrimination d'aucune sorte ; la neutralit de ltat lgard de toutes les convictions philosophiques, religieuses ou politiques.

Concernant les religions, le gouvernement Franais agira pour quaucune dentre elles ne soit mise lindex au prtexte de la lacit comme le fait rgulirement le Front National propos de la religion musulmane.
Nous raffirmons le bienfond et l'actualit de la loi de 1905 sur la lacit. Toutes les modifications ultrieures de la loi de 1905 affectant ces principes seront abroges. Pour nous cette loi fondamentale de notre Rpublique a vocation sappliquer tout le territoire national. Aucun financement public ne sera octroy la construction de nouveaux tablissements scolaires privs ou la rnovation de ceux qui existent dj. Toute sgrgation de genre ou communautaire de lespace public sera interdite (par exemple le choix du sexe du mdecin lhpital public).Le prsident de la Rpublique renoncera dfinitivement son titre de chanoine de St Jean de Latran.

Nous dfendrons la lacit dans les institutions europennes et refuseront le financement public des religions et organisations confessionnelles. Nous interdirons les sectes.

Dans les relations internationales comme dans notre pays, la lacit est une condition de la paix, car elle permet le respect du droit de chaque peuple et de chaque tre humain indpendamment de ses convictions religieuses. Nous dbarrasserons donc la politique internationale de la France de ses rfrences la thorie nord amricaine du choc des civilisations qui cherche diviser le monde en fonction des appartenances religieuses.