UNIVERSITE D’ARTOIS - IUP BETHUNE Département Génie Civil et Infrastructures 2ème année - Licence

RAPPORT DE STAGE
Dans l’Entreprise :

Présenté par :

Enguerran FOUCHET
Année universitaire 2005-2006

SOMMAIRE
Introduction.........................................................................................................1 Généralités........................................................................................................... 2
Présentation de l'entreprise ....................................................................................................... 2 Le Système de Management de la Qualité mis en place .......................................................5 Descriptif du SMQ et des principaux documents qualité ................................................ 5 Préparation des chantiers ........................................................................................................ 6 Plan de contrôle du chantier ................................................................................................... 7 Dossier chantier .......................................................................................................................... 7

Avancement des chantiers que j’ai suivis .................................................... 8
Description des chantiers – Documents d’exécution et de qualité (voir annexe).......... 8 Jardinerie Vilmorin à Noyon.................................................................................................. 8 Magasin Casa à Noyon ........................................................................................................... 10 Murs anti-crue à Choisy au Bac ............................................................................................ 11 Murs coupe-feu en béton cellulaire à FM Logistique .......................................................12 Avancement des chantiers et photos ......................................................................................14 Vilmorin – Construction d’une jardinerie à Noyon......................................................... 14 Casa – Construction d’une surface de vente à Noyon ......................................................19 Choisy au bac – Construction de murs anti-crue ...............................................................21

Chantier propre – Le béton armé – Le béton cellulaire............................ 23
Essayer de construire plus proprement .................................................................................23 La gestion des déchets de chantiers...................................................................................... 23 Nouvelle norme européenne: la classification des bétons ..................................................25 Les différents types de béton.................................................................................................. 25 Les classes d’exposition « courantes » .................................................................................. 26 Les classes d’exposition « particulières » ............................................................................ 26 Bien préparer son chantier avant de couler le béton ..................................................... 29 Le maniement du béton en toute sécurité .......................................................................... 29 Les différentes parties d’une centrale à béton................................................................... 30 La construction en béton cellulaire pour les murs coupe-feu ............................................ 31 Caractéristiques des éléments de construction en béton cellulaire............................... 31

Mon expérience de conduite de travaux sur les chantiers .................... 33
Présentation .................................................................................................................................33 Organisation d’une journée type ...........................................................................................33 Systèmes Qualité ISO 9001 et HSE IUC.................................................................................33 Rôle du conducteur de travaux............................................................................................ 34 Missions confiées ........................................................................................................................ 34 Suivi des chantiers.................................................................................................................... 34 Visites et devis ........................................................................................................................... 34 Réunions de chantier ............................................................................................................... 35 Planning journalier et à long terme.................................................................................... 35 Ma progression ............................................................................................................................35

CONCLUSION................................................................................................... 36

Introduction
A la fin de notre année de licence, l’IUP propose d’effectuer un stage dans une entreprise en rapport avec notre formation dans le domaine du génie civil, de la construction ou bien encore de la conduite de travaux... Cela m’a permis d’acquérir des connaissances supplémentaires plus professionnelles et de mettre en place ce que l’on a appris durant un an.

De plus, je pense que ce stage de quatorze semaines nous permet aussi d’avoir un contact complémentaire avec le monde du travail et d’envisager plus sereinement une entrée dans le monde professionnel. C’est donc un tremplin pour accéder en tant qu’acteur et non plus spectateur à mon entrée future dans la vie active.

Pour ma part, j’ai décidé de faire mon stage dans une entreprise générale afin de découvrir et me sensibiliser au métier, qui m’était inconnu jusqu’ici, de conducteur de travaux. J’avais fait le choix de faire mon stage dans un bureau d’études ouvrages d’art SNCF en IUT, de ce fait, je voulais découvrir le fonctionnement sur le terrain d’une entreprise. Ainsi, j’ai pu faire mon stage chez Degauchy SA, une entreprise de bâtiment et travaux publics installée depuis plusieurs années à Cannectancourt (60), près de Compiègne.

Dans une première partie, je présenterai l’entreprise, son environnement ainsi que son système de management de la qualité. Puis, j’exposerai le détail des chantiers que j’ai suivi (détails techniques, photos). Ensuite, je développerai quelques points techniques que j’ai découvert au cours de mon stage. Enfin, je parlerai de mon expérience de conduite de travaux, acquise au cours de mon stage.

1

près de Noyon. liste interactive des fournisseurs. Des équipements informatiques performants avec des logiciels adaptés (intranet avec gestion des stocks. Les marchés qu'elle négocie sont basés sur ces métiers mais peuvent également être des marchés en tous corps d’état où la société gère la totalité du chantier des fondations aux finitions. 2 . Le siège de l’entreprise est situé à Cannectancourt. …) sont maintenant à la disposition du personnel. afin de répondre à la demande du marché. Degauchy SA intervient principalement sur une zone d’environ 500 km² autour de Cannectancourt. elle n’hésite pas à s’orienter également vers le sevteur du bâtiment. l’entreprise Degauchy n’a jamais cessé de progresser.Généralités Présentation de l'entreprise Créée en 1980. ETAM et ouvriers. terrassements. selon la certification ISO 9001 version 2000 délivrée par BVQI. Son effectif est d'environ 70 collaborateurs cadres. logiciel d’établissement des payes. comptabilité et gestion du personnel. l’entreprise familiale avait pour activité essentielle les travaux publics mais très vite. travaux publics. rue d’En Haut. Installée sur un terrain de 20 000 m². logiciels de gestion et de suivi analytique des chantiers. au 44. elle dispose de bureaux et d’un atelier de mécanique chargé de l’entretien des engins de chantier et des véhicules de l’entreprise. Dans ses débuts. assainissement. ce qui couvre environ la moitié du département de l’Oise mais est assz flexible pour réaliser des interventions hors département. réalisation de travaux de construction et de rénovation de bâtiments. L'entreprise possède des qualifications dans les métiers : maçonnerie et béton armé selon certificat délivré annuellement par Qualibat . voirie et réseaux divers. Elle développe essentiellement ses activités dans le département de l’OISE mais travaille également dans la SOMME et dans l’AISNE.

Chaque branche dispose de deux dirigeants (directeur général et un conducteur de travaux. Intérieur convivial des locaux 3 . Le responsable des achats permet la relation entre l’entreprise et les différents fournisseurs . DG adjoint et chef de secteur bâtiment). il participe également aux études d’exécution en analysant les CCTP.Zone de d’activité principale de la SA DEGAUCHY Le personnel est réparti en deux grandes branches : bâtiment et travaux publics. plans et pièces du marché et il prépare les métrés.

Le personnel peu nombreux mais néanmoins compétent permet à l’entreprise de rester dans un cadre familial et agréable. le magasinier et tous les chefs de chantiers (voir annexe1). L’atelier s’occupe de gérer le matériel de chantier (entrées et sorties). La cour de la Degauchy SA : au fond. sur les côtés. le magasin et l’atelier . effectuer l’entretien courant et les petites réparations sur les engins. Le responsable d’atelier est également chargé de distribuer les Equipements Individuels de Protection et il procède aux vérifications des engins de chantier. les stocks bâtiment 4 . Le taux de satisfaction des ces clients est très élevé et le chiffre d’affaire s’en ressent : environ 7 millions d’euros par an.Chaque conducteur gère plusieurs chantiers en collaboration étroite avec le responsable achat.

est responsable de l’application du système de management de la qualité sur l’ensemble des chantiers de l’entreprise. mobilisent aussi les compagnons pour maîtriser la qualité sur le chantier et participent au contrôle interne des ouvrages. il doit donner au personnel tous les moyens nécessaires à la bonne mise en place du SMQ. Pour cela. Descriptif du SMQ et des principaux documents qualité Le directeur général adjoint – responsable Qualité Hygiène Sécurité Environnement – Christophe DELANNOY. il organise et réalise le contrôle de ces ouvrages. dans ce cas il a été mis en place un système de fiches appelées “ fiches de progrès ”. afin d’assurer le renouvellement de leur chiffre d’affaires. Si un problème devait arriver. Organigramme voir annexes. il m’a également remis un Manuel QHSE qui présente en détail les dispositions générales prises pour obtenir et assurer la maîtrise des travaux. En voici quelques lignes qui m’ont concernées directement dans la suite de mon stage en tant que conducteur de travaux.Le Système de Management de la Qualité mis en place Lors de mon arrivée dans l’entreprise. que les services administratif. comme axe de stratégie à tenir lors de leurs futurs engagements pour les chantiers. Les conducteurs de travaux sont responsables de l’application du SMQ sur leur propre chantier. 5 . effectuent les tâches dans le cadre des instructions définies et sont responsables de l’autocontrôle des tâches qu’ils réalisent. Ils mobilisent l’encadrement et les compagnons pour les inciter à maîtriser la qualité sur le chantier et à respecter les règles de sécurité (notamment en usine). Le Responsable QHSE m’a remis un livret d’accueil Sécurité – Qualité qui présente les principales règles de sécurité et de bon sens sur les chantiers. Ceci a été mis en place afin d’éviter tout problème sur le chantier ou de minimiser certains “ imprévus ” qui empêchent un bon fonctionnement du chantier. Après ce récapitulatif des rôles de chacun. La démarche concerne aussi bien le secteur commercial. Les chefs d’équipe. tout comme les compagnons. d’études et de production afin d’assurer une réussite générale. Les chefs de chantier participent à l’élaboration des dispositions d’exécutions et en sont responsables. Il doit établir les dispositions d’exécution et enfin. Plus tard. j’ai tout de suite remarqué l’importance du système Qualité mis en place. M. Delannoy m’a expliqué le rôle de cette démarche qualité au sein même de la SA DEGAUCHY.

le conducteur de travaux doit assurer : Un suivi du planning. Le choix des sous-traitants est très important et c’est pour cela que l’on établit des contrats basés sur un modèle de la Fédération Nationale du BTP (FNBTP). La gestion des fournitures et fournisseurs. le SMQ est un document très important pour chaque conducteur de travaux car en le suivant. Je vais donc détailler les étapes de ce processus qui comprend : • un stade de préparation plutôt administratif avant le démarrage des travaux • un stade de préparation plus technique lors de l’exécution de l’ouvrage pendant la durée du chantier • une phase d’exécution et de réception de l’ouvrage. Lors de la phase d’exécution des travaux. levée des réserves…) 6 . il faut bien sûr faire établir les plans d’exécution par le bureau d’études.Préparation des chantiers Lorsque je me suis occupé de la préparation de nouveaux chantiers. béton. Processus de préparation Suite à la réception de la commande d’un nouveau chantier. Le conducteur de travaux doit également s’occuper de consulter ses fournisseurs (en relation avec le responsable du Service Achat). la liste des responsables du chantier ainsi que l’analyse des risques par corps d’état • la synthèse des commandes passées aux fournisseurs (acier. travaux modificatifs. La gestion des modifications éventuelles (travaux variants. remplies sur Internet et envoyées à tous les concessionnaires présent sur le site • le Plan Particulier de Sécurité et de Protection de la Santé (PPSPS). j’ai du respecter les processus de démarrage de chantier. qui récapitule les informations utiles en cas d’accident. réception. Contrôle final des ouvrages (opérations préalables à la réception. avenants). Les commandes doivent être passées suffisamment tôt pour que les sous-traitants et fabricants puissent livrer dans les délais. L’étape suivante consiste à préparer les dossiers de chantier comprenant : • la fiche de préparation (voir annexe) • les Déclarations d’Intention de Commencer les Travaux (DICT). Ces contrats permettent de préciser la qualité du sous-traitant ainsi les modalités de paiement et de retenue de garanties appliquées. La coordination des sous-traitants et co-traitants. • • • • • • Pendant toute la durée du chantier. coffrage …) • un planning détaillé sur toute la durée du chantier • les plans (avec les indices à jour) nécessaires au travail des équipes. La coordination avec le client et ses représentants (maître d’œuvre en particulier) organisée suivant les clauses contractuelles. cela va lui permettre de bien gérer son chantier et ainsi avoir la possibilité d’économiser de l’argent.

En cas de non-conformité. lors du coulage des platines de scellement de la charpente. détaillant toutes les étapes du SMQ et reposant sur un système de flèches (voir annexe). Le chef de chantier note dans le dossier chantier l’avancement des travaux et les phases ou points précis qu’il a contrôlé. plans de contrôle. Plan de contrôle du chantier Le plan de contrôle du chantier reprend toutes les tâches réalisées sur le chantier avec un suivi pour chacune d’entre elles. une action corrective est mise en place pour éliminer ce problème. plans.Cartographie des processus La cartographie des processus n’est qu’une suite logique. PPSPS. Il est mis à jour au début de chantier. Il permet de suivre pas à pas le chantier et son avancement et sert à repérer les non conformités (pour ensuite les rendre conformes). et après vérification de l’implantation Dossier chantier Le dossier chantier regroupe tous les éléments nécessaires sur le chantier : fiche récapitulative générale. Le conducteur de travaux s’en sert également lors des réunions de chantier pour mettre au point des détails techniques ou pour justifier l’avancement (ou le retard) du chantier. 7 . Par exemple. En annexe. Je peux ainsi vérifier le bon fonctionnement du terrassement ou bien que le coulage du béton se passe bien. Ce plan de contrôle consiste à choisir différentes tâches que je contrôlerai pendant toute la durée des travaux. spécifique pour chaque tâche tel que l’implantation – traçage. Le personnel présent sur place s’en sert quotidiennement pour noter l’avancement du chantier sur les fiches de contrôle. (Voir annexe où j’ai fourni le plan de contrôle ainsi que la fiche n° 1 IMPLANTATION – TRACAGE de Vilmorin). un dossier chantier complet ainsi qu’un PPSPS.

le coffret électrique de chantier. Il y avait 2 sortes de fondations : massifs et semelles. • Réseaux sous bâtiment 300 ml + 36 ml d’Acodrain Le passage des réseaux intérieurs est réalisé par une équipe spécialisée TP. j’ai installé les chaises. Mon rôle était de surveiller et de vérifier que le pelleteur respectait les bonnes dimensions. L’étude béton avait déterminé 15 tailles différentes de massifs. ils ont également posé des caniveaux Acodrain qui servent à récolter les eaux d’arrosage (sous les serres). Le dallage est arrêté par des cornières inox. les EV ou les EP. Elles ont été préfabriquées en usine et ont été livrées sur le chantier. 8 . sa finition est surfacée à la truelle mécanique aussi appelée « hélicoptère » et un durcisseur de type quartz est saupoudré. Nous avons également affiché le grand panneau de chantier (page suivante). Les tuyaux ou fourreaux sont posés sur un lit de sablon et sont recouverts par un grillage avertisseur. Lors d’une deuxième phase. les vestiaires et les sanitaires. Cette équipe TP implante également les regards et tampons ainsi que toutes les sorties pour les EU. • Fondations 200 m3 Les fondations béton armé doivent respecter la mise hors-gel qui est de – 80 cm dans l’Oise. La préparation du ferraillage a pris du temps : il y avait 75 cages pour massifs à assembler ! Le béton arrive par toupie de 6 ou 8 m3 de la centrale la plus proche. puis de sablon. • Terrassement 250 m3 J’ai suivi le terrassement effectué avec une pelle à pneus. Des joints de dilatation sont réalisés tous les 25 m².Avancement des chantiers que j’ai suivis Description des chantiers – Documents d’exécution et de qualité (voir annexe) Jardinerie Vilmorin à Noyon Mon premier chantier était la construction de la jardinerie Vilmorin dans la zone commerciale de Noyon. L’entreprise Degauchy a obtenu le lot Gros Œuvre comprenant : • Installation de chantier L’installation comprend la mise en place des clôtures de chantier. • Implantation L’implantation a duré 2 jours complets. Avec une équipe d’ouvriers. Le terrassement des réseaux est réalisé par une trancheuse. • Longrines Les longrines en béton armé sont installées tout autour du bâtiment et à l’intérieur pour séparer les deux serres. Deux sortes de dallages étaient prévus : un dallage coloré dans la surface de vente et un dallage brut dans les bureaux. • Dallage sur terre-plein 1000 m² Le dallage est réalisé par un sous-traitant qui est intervenu le jeudi et le vendredi. repéré le niveau fini du bâtiment et tracé le contour des massifs et des longrines.

un joint coupe-feu est incorporé entre le mur et le bac de couverture. planning et extraits du CCTP fournis en annexes 9 .(Voir paragraphes suivants pour coloris) • Pavés en béton 995 m² Des pavés en béton 20x20 sont posés sur une couche de sable. Cette zone de pavés est située sous les serres. Cet ouvrage a été réalisé par un sous-traitant. Un sous-traitant est venu réalisé l’enduit en une journée. • Maçonnerie 260 m² Un grand mur en parpaings est prévu pour séparer les bureaux de l’espace de vente. Ce mur doit être coupe-feu 2 heures. • Planchers – Dalles hautes Au-dessus des locaux surpresseur et TGBT pour réaliser un coupe-feu. pour séparer la réserve et les bureaux. • Enduits sur maçonnerie 175 m² Le mur en parpaing est enduit du côté de l’espace de vente. Panneau d’affichage du chantier Vilmorin Voir plans.

extraits des plans et du CCTP ainsi que la notice de sécurité fournis en annexes. • Canalisations enterrées Une fois les maçonneries finies. une poutre est coulée. • Aménagements extérieurs en béton désactivé Des zones de béton désactivé sont prévues devant les entrées et sorties du bâtiment. Le coulage du béton s’est déroulé le 03 juin pour 8 m3 et le 04 pour 42 m3. Les soubassements sont faits de 2 ou 3 rangs de BBC de 20 cm. Voir planning. les ouvriers ont monté sous ma supervision un échafaudage pour construire le mur. • Fondations 50 m3 Préparation des cages d’armatures. • Terrassement 80 m3 Deux jours de terrassement avec une pelle à pneus. Les massifs ont été coulés en trois fois : corps du massif. Cette équipe a également préparé la mise à niveau de la plate-forme pour le coulage du dallage et posé l’isolation périphérique au sol. Deux types de fondations à terrasser : massifs et semelles. • Maçonneries Approvisionnement le lundi pour démarrage du mur le mardi. après mon stage. Au-dessus du mur. tête de massifs et réservation pour la charpente. Le 3ème jour. puis scellement des crosses de charpente. Le mur est en agglomérés de 20 cm coupe-feu 2 heures. Le mur fait 16 m de long pour presque 5 m de haut. 10 . assemblages des semelles. Celle-ci sert à reprendre le ramasse pannes du charpentier. Elles ont été réalisées fin juillet. ainsi que les regards et les réservations des EU. l’équipe de TP est venue poser tous les réseaux intérieurs au bâtiment. nous avons implanté les chaises ainsi qu’un point de niveau. EV et EP.Magasin Casa à Noyon • Implantation Avec une équipe de maçons. nous avons tracé l’emplacement des semelles et des massifs de fondation. Ensuite.

• Semelle de fondation 33 m3 La semelle a pour dimensions : 44m x 2m x 0. • Réfection de la voirie Le passage répété des camions. Voir plans. Une fois celle-ci terminée. L’équipe de maçon a donc assemblé et installé les aciers de la 1ère partie. les maçons ont coffré. La GNT est compressée au rouleau. Il est donc prévu au marché de passer des fourreaux pour l’éclairage public. J’ai vérifié le niveau de GNT au niveau laser. le ferraillage puis le coulage du mur. A la fin. avec une zone régulièrement inondée : la rue de l’Aisne. rue très étroite. Elle sert à contrebalancer le mur en cas de crues. des toupies et des pompes à béton a endommagé la voirie. • Arase en GNT 11 m3 Le fond de fouille est réglé avec de la GNT sur une épaisseur moyenne de 10 cm. Ils permettent également de rendre étanches les portes des jardins. de remettre à niveau les regards. Deux arbres ont été déracinés par la pelle à pneus. il faut donc terrasser dans les jardins des riverains. de remplacer les bordures. En cas de crue. ferraillé et coulé les poteaux intermédiaires. nous avons procédé à la mise en place de la 2ème phase puis de la troisième. Du fait de la configuration du chantier (zone peu accessible. • Murs de soutènement 44 ml soit16 m3 Les murs ont été réalisés en 3 phases avec un jeu de coffrages pour amortir le coût de location. de refaire les trottoirs et la route. • Cadres de batardeaux Les cadres de batardeaux ont été mis en place en même temps que le ferraillage et sont intégrés dans le mur en béton. les batardeaux sont fournis par la mairie et permettent d’augmenter la hauteur totale du mur. planning et dossier chantier fourni en annexes 11 . fils électriques) tout le béton des murs a été coulé à la pompe ou à la mixo-pompe. La commune de Choisy au Bac est située sur les rives de l’Aisne.30m d’épaisseur.Murs anti-crue à Choisy au Bac Le chantier de Choisy au Bac a commencé début mai. • Terrassement + de 125 m3 Les murs sont construits au bord de la route. De même que le découpage de l’enrobé avant le terrassement. • Ferraillage des murs Les aciers des murs sont arrivés coupés et façonnés mais pas assemblés. C’est un chantier que j’ai pu suivre du début à la fin. Chaque phase comprend le coffrage.

Le chantier se déroule en site SEVESO seuil bas et est effectué en 2 tranches : la 1ère de mars à juillet.Murs coupe-feu en béton cellulaire à FM Logistique La plateforme logistique FM Logistic de Crépy-en-Valois fait construire des murs coupe-feu en béton cellulaire pour séparer ses entrepôts. la 2ème de octobre à décembre. 12 .

Ce mode de construction innovant a même fait l’objet d’un article dans une revue spécialisée (voir page suivante). 13 .

Avancement des chantiers et photos Vilmorin – Construction d’une jardinerie à Noyon Implantation (les 29 et 31/03) au théodolite Terrassement avec pelle à pneus et semi-remorque (01 au 04/04) Coulage des massifs puis pose des longrines (du 05/04 au 08/04) 14 .

Pose de la charpente par l’entreprise Marchegay (du 06/04 au 26/04) Pose des réseaux enterrés une fois le hors d’eau réalisé (le 02/05) Empierrement réalisé par l’entreprise SCREG tout au long du chantier 15 .

Hélicoptère de surfaçage pour le dallage Epandage du durcisseur quartz couleur chamois Dallage réalisé le 20/05. Pose des pavés le 23/05 jusqu’au 13/06 y compris pose des caniveaux Acodrain Coloris des portes Coloris du dallage et des pavés Couverture et bardage réalisé par l’entreprise Marchegay 16 .

le sapin de Noël (30 et 31/06) Dallages local TGBT et local surpresseur (30 et 31/06) Implantation des massifs de la pergola Terrassement (du 27/06 au 31/06) La serre vue de l’intérieur une fois finie 17 . peinture. carrelage. …) à partir du 06/06 Coulage des massifs pour les mats.Aménagement intérieur (électricité. les candélabres. plomberie.

Coulage des massifs de la pergola Enrobés mis en œuvre par la SCREG le 05/07 Repli du chantier lors de la semaine qui a suivi la fin de mon stage Le chantier une fois fini début septembre 18 .

Casa – Construction d’une surface de vente à Noyon Implantation et traçage le 27/05 Terrassement les 30 et 31/05 Maçonneries et soubassement du 06 au 23/06 (y compris intervention du charpentier et du couvreur) Coulage des massifs (partie inférieure) et des semelles (55 m3) les 03 et 04 juin Réseaux intérieurs bâtiment le 27 – Dallage le 30/06 Dallage de la zone de réserve Réservations pour EU et EV 1ère peau du bardage mis en place par l’entreprise Cibétanche Fin d’intervention Gros Œuvre début juillet Retour sur le chantier début août pour mettre en œuvre le béton désactivé et créer un trottoir béton 19 .

Le magasin Casa début septembre à quelques jours de l’ouverture 20 .

… Commandes des cadres de batardeaux et des portillons – Commande des coffrages et des armatures le 26/04 Terrassements. les armatures.Choisy au bac – Construction de murs anti-crue Consultations pour le béton. talonnette (du 02 au 11/05) Ferraillage des murs Coffrages Coffrages Cadre de batardeau Mise en place des armatures (du 11 au 20/05 en partie) puis coulage des voiles Poteau (détail de ferraillage et du cadre) La rue de l’Aisne en travaux 21 . semelle de fondation.

Coffrage des poteaux Emplacement du portail d’accès aux jardins Coulage du mur de soutènement en 3 phases au mixo-pompe (du 02 au 10/06) Passage des réseaux. fourreaux puis remblais en Grave Non Traitée (GNT) (du 20 au 22/06) Réfection de la dalle en arrière du mur (les 23 et 24/06) 22 .

ayant été en contact avec des produits dangereux Classification : Déchets dangereux VERRES BOISSONS : • • Composition : Bouteilles et récipients en verre provenant des repas pris sur le chantier Classification : Déchets d'ordures ménagères Voici le mode d’élimination. . leur expliquer comment faire des économies et rendre un chantier « propre » car les « chantiers propres » sont très peu connus et dons peu répandus. pour les déchets des ordures ménagères : 23 . par exemple. cartons. il est facile de dire que de mettre en place un chantier propre est une mission délicate. Voici quelques exemples des différents matériaux que l’on rencontre fréquemment sur les chantiers: EMBALLAGES SOUILLES : • • Composition : Plastiques. bidons. je pouvais essayer de sensibiliser les ouvriers sur chantier.. Je leur ai conseillé des petits gestes au quotidien qui permettent de rendre le chantier plus propre et surtout plus économique : • • • • Fermer correctement les robinets Eteindre les lumières de leurs locaux Nettoyer son matériel à la fin de chantier (chose que l'on croit évidente mais qui n'est pas fait automatiquement) Nettoyer son lieu de travail (j'ai pu remarquer cela sur le chantier de Vilmorin ou de Royallieu où j'ai pu leur dire à plusieurs reprises de nettoyer et retirer les déchets). papiers.. Cependant.Chantier propre – Le béton armé – Le béton cellulaire Essayer de construire plus proprement La gestion des déchets de chantiers Après avoir observé mes chantiers.

Le brûlage contrôlé des déchets produit une énergie transformable en électricité et en chauffage. D’autre part. Il faudrait mettre en place un système de tri sur le chantier pour séparer les emballages souillés de ceux réutilisables sur le chantier. Les déchets ultimes de l'incinération sont envoyés en centre de stockage de classe 1. Les résidus solides de cette méthanisation servent à la composition d'engrais. o Incinération.Composition : • Déchets alimentaires • Verres boissons. o Méthanisation. 24 . on peut aussi récupérer l’acier. (solution retenue pour 55 % des déchets) Les résidus solides ou mâchefers sont réutilisables en sous-couche de route. bocaux Plusieurs solutions de traitement après tri : • Déchets non recyclables et non incinérables o Enfouissement en centre de stockage de classe 2 (représentent 15 % des déchets) • Déchets recyclables ou incinérables o Compostage (solution uniquement valable pour les déchets biodégradables appelés fermentescibles). La fermentation due aux bactéries transforme ces déchets en compost servant à l'amendement des sols (valable pour 10 % des déchets).Les déchets sont broyés finement puis arrosés. La décomposition des déchets qui fermentent produit du gaz méthane réutilisable dans l'industrie (valable pour 20 % des déchets).

Les différents types de béton Deux grands types de béton sont définis par cette norme : o Les BPS (Bétons à Propriétés Spécifiques) se fabriquent sous la responsabilité du constructeur . les bétons aérés de type cellulaire. Le champ d’application de la NF EN 206-1 ne couvre pas : les bétons non structuraux (béton de remplissage. Le DTU 21 (Exécution des ouvrages en béton) impose maintenant le respect de cette norme. Les dénominations ont changé et je ne le savais pas …! La NF EN 206-1 devient la nouvelle norme de référence au niveau européen. Les BPS sont déterminés selon 5 critères qui permettent de garantir la qualité et la durabilité des produits : La classe d’exposition Elle est définie par les conditions d’exposition du béton et sa localisation géographique. les bétons réfractaires et les bétons de granulats non minéraux. d’emballages plastiques… Nouvelle norme européenne: la classification des bétons Mon premier appel téléphonique à la centrale à béton fut une dure épreuve : le béton que je voulais commander n’existe plus. remplies de gravats. o Les BCP (Bétons à Composition Prescrite) ne font pas référence à une classe d’exposition et sont définis par une étude ou par une norme. bétons de propreté. un budget plus conséquent au tri et au recyclage des déchets afin de ne plus voir des bennes déborder. …).sec (faible humidité de l’air ambiant) . les bétons légers (densité < 800 kg/m3). Elle concerne tous les bétons destinés aux structures coulées en place et préfabriquées. de bordures de trottoir. pour les bâtiments et le génie civil. Ils ne sont que très exceptionnellement fabriqués par les centrales. les propriétés sont garanties et contrôlées. Aucun risque de corrosion ou d’attaque Corrosion induite par carbonatation Attaque Gel Dégel Béton non armé ou faiblement armé avec un enrobage d’au moins 5 cm Béton armé .Il ne reste plus qu’à prévoir dans l’avenir des chantiers. les bétons caverneux.humide rarement sec (fondations courantes) Béton non protégé soumis à des cycles de Gel/Dégel Zone de gel faible ou modéré Zone de gel faible ou modéré avec sels de déverglaçage (voirie) Zone de gel sévère Zone de gel sévère avec sels de déverglaçage (voirie) X0 XC1 XF 1 XF 2 XF 3 XF 4 25 . de cartons.

la seconde sur cubes).4 mm (G3). Classe d’exposition Classe de résistance minimale X0 XC 1 C20/25 XF 1 C25/30 XF 2 C25/30 XF 3 C30/37 XF 4 C30/37 La consistance du béton Il existe 5 classes de consistance qui peuvent être caractérisés au cône d’Abrams. Pour des applications particulières (ex : dalles de compression …) il existe d’autres classes granulométriques (G0 à G4). Les classes d’exposition « courantes » Les classes d’exposition « particulières » Sur les deux pages suivantes. En standard la classe de chlorures des bétons est Cl 0. La classe du plus gros granulat Dmax La granularité du béton est définie par la dimension du plus gros granulat (Dmax). La plupart des produits standards sont proposés avec un Dmax de 20 ou 22.40. La classe de chlorures La norme définit des classes de chlorures. le résumé pratique en images des classes d’exposition courantes et particulières telles qu’elles doivent être commandées aux centrales à béton. 26 .La résistance minimale Elle dépend de la classe d’exposition de l’ouvrage. Elle s’exprime en méga pascal précédées de la lettre C (la première valeur correspond à la mesure sur cylindres. pour lesquelles la teneur en ions chlorures du béton présente un pourcentage maximal.

27 .

28 .

lors de sa mise en place. des truelles. ….enlever toute la terre végétale .passer commande à la centrale quelques jours avant le coulage pour déterminer le type de béton et le créneau horaire. pelles. La mise en œuvre de 50 m² de béton sur 10 cm d’épaisseur nécessite 3 personnes pendant ½ journée La prise de commande à la centrale : .Une fois les coffrages posés ou les fouilles creusées. arrondi au ½ m3.réaliser un fond de fouille en béton de propreté .Il est recommandé de se protéger lors de la manipulation du béton . Il s’exprime en m3 et l’on s’arrange pour obtenir un multiple de 6 ou 8 m3 (volume des toupies disponibles dans la région). dalles. il sera nécessaire d’humidifier et de protéger le béton après sa mise en œuvre . des allergies ou des rougeurs en cas de contact prolongé avec la peau et les yeux. . . 29 . le béton peut provoquer des brûlures.repérer les niveaux d’arase supérieure du béton (massifs.Il faut également penser à réserver à l’avance les matériels de coulage spécifiques (pompes. Il faut préparation : préparer à l’avance les outils dont aura besoin l’équipe pour le coulage et sa des planches de coffrage 25 à 30 mm et des bastaings un marteau. taloches.par temps chaud. …) . la montre. une règle de maçon une brouette. … des joints incorporés pour la réalisation des dalles des bottes ou chaussures de sécurité La préparation du terrain est également importante : . Il rend le travail aisé et rapide. mixo-pompes.éviter de couler par temps de pluie et par temps froid (< 5°C) .disposer les coffrages et sceller les joints en respectant les niveaux de finition Conditions de mise en œuvre : .Bien préparer son chantier avant de couler le béton Réaliser un ouvrage en béton demande un minimum de préparation. il faut déterminer le volume précis de béton à commander.prévoir la main d’œuvre suffisante. tapis. des clous et une scie à bois un rouleau de polyane un niveau. les chaussures. Le maniement du béton en toute sécurité Le béton est un matériau de construction très couramment utilisé. …) .Il faut se méfier des restes de béton existants en la peau et les vêtements. râteaux. semelles. Il faut malgré tout respecter quelques règles simples : .

- Il est plus prudent de porter des chaussures ou des bottes de sécurité. des gants. un casque. … Les différentes parties d’une centrale à béton 30 .

On distingue les degrés suivants : 6h. 2h. Cette fonction peut être : . Il est ininflammable et incombustible.une fonction séparatrice . 3h. Un mur coupe-feu doit répondre aux trois critères de stabilité. en fonction de son épaisseur et de la durée de combustion. C’est un isolant thermique. 1 ½ h. 4h. Ces propriétés physiques en font l’un des meilleurs matériaux coupe-feu. Il doit être construit de façon que le feu ne puisse pas le contourner pour se propager aux façades ou à la toiture. ¼ h. La résistance au feu des éléments en béton cellulaire provient de son comportement face aux flammes.La construction en béton cellulaire pour les murs coupe-feu Caractéristiques des éléments de construction en béton cellulaire Résistance au feu La résistance au feu d’un élément de construction constitue une mesure de son aptitude à remplir. ½ h. la fonction qui lui est initialement dévolue. 31 . Le mur sert à éviter la propagation du feu et les dégâts causés par l’incendie. qui ne dégage pas de gaz nocifs et est insensible aux influences de la température. d’étanchéité aux flammes et d’isolation thermique.une fonction portante .une fonction portante et séparatrice La classification est exprimée en degré de résistance au feu selon la durée normalisée pendant laquelle l’élément de construction a satisfait aux essais. Le graphique représente la progression de la température dans un mur en béton cellulaire soumis à un incendie. malgré l’action d’un incendie. 1h.

Combinaison béton cellulaire et béton armé La paroi en béton cellulaire est coincée dans la rainure du poteau H en béton.10-6 1400 0. le béton nécessite un enrobage plus important des armatures pour obtenir la même résistance au feu.81 38 1.12 1. Celle-ci augmente sous l’influence d’une augmentation et atteint son maximum à 400°C.33 48 32 .21 - 1.5 3h 9 12 6h 15 18 15 20 400 3 25 30 0.61 3 0. Ensuite.La température à l’intérieur des matériaux en béton cellulaire augmente plus lentement que celle à l’intérieur des matériaux en béton. Donc. Le deuxième graphique montre l’influence de la chaleur sur la résistance à la compression du béton cellulaire. Données physiques Epaisseur (cm) Masse Volumique (kg/m3) Perméabilité µ Dilatation thermique (m/mK) Module d’Young E (MPa) λ (W/mK) R (m²K/W) Isolation phonique (dB) Résistance caractéristique à la compression (MPa) Résistance caractéristique à la traction flexion (MPa) Résistance admissible centrée (tonnes/m) Coupe-feu 10 4 8. la résistance à la compression diminue pour atteindre un niveau minimum à environ 950°C.94 47 2.

Tournée des chantiers ou visite spécifique d’un chantier important Réunions de chantier Visite des autres chantiers ou suite du chantier de la matinée Commandes aux fournisseurs. Le conducteur de travaux récupère les rapports de pointage et les bons de livraison de la journée. Il présente brièvement l’entreprise. Devis – Facturation. Mise à jour du planning à long terme. Réunions de chantier Retour des ouvriers au bureau. du matériel. du fourgon… Grande activité avec Daniel LEROY. les CACES et formations (secourisme. Il regroupe l’ensemble des règles de base en sécurité sur les chantiers. 17h00 à 17h30 17h30 à 19h00 environ Systèmes Qualité ISO 9001 et HSE IUC Le Livret d’Accueil Sécurité est un document remis à tout nouvel arrivant dans l’entreprise. les modes opératoires et les indicateurs qualité. Visites chez les particuliers. une accréditation est obligatoire pour le travail des entreprises extérieures en site SEVESO.Mon expérience de conduite de travaux sur les chantiers Présentation Organisation d’une journée type 7h00 7h00 à 7h45 8h00 à 12h00 13h00 à 16h45 Planning journalier : qui fait quoi et où Préparation des outils. Le Manuel Qualité ISO 9001 regroupe tous les processus. quelques exemples de modes opératoires présents dans le MQ. En annexe. Préparation de la journée du lendemain. 33 . …). le chef de cour et responsable du magasin. Cette habilitation implique une démarche sécurité importante axée sur les méthodes de travail. incendie. Nouvelle période de grande activité au magasin. le stockage des matériaux. L’entreprise DEGAUCHY est habilitée par l’Union des Industries Chimiques (UIC). Depuis le 1er juillet.

matériel. Casa et Choisy au Bac. conducteur de travaux TP) Recollement et métrés dans un lotissement à Nogent sur Oise (enrobés et béton désactivé) Devis Vilmorin pour le nettoyage du dallage Métré et devis pour la construction des nouveaux bureaux de l’entreprise TESTE Diverses visites à des particuliers pour des rénovations ou des agrandissements. pour la construction de garages. … 34 . Hervé LEON : • • • • • • • • • FM Logistic (construction de murs coupe-feu) à Crépy-en-Valois OTIS Beauvais (ouvertures dans une cage d’escalier) Ouverture de portes à La Poste à Vineuil Saint Firmin Colgate à Compiègne (remplissage de fosses en sablon ciment) Genvry (mur séparatif derrière la future mairie) Beaulieu les Fontaines (construction d’une maison rurale et familiale) Chevincourt (construction d’un restaurant scolaire à côté d’une école maternelle) Royallieu (réaménagement de logements pour militaires) Pierrefonds (réaménagement de l’ancienne faïencerie en logements de standing) Visites et devis J’ai également accompagné Hervé lors de nombreuses visites préalables à l’établissement des devis : • • • • • • • Océal à Clairoix et à Estrées Saint Denis (travaux divers et aménagement d’un poste près du pont bascule) Ville (aménagement de la salle du Jeu d’Arc) Intermarché Cambronne les Ribécourt (levé topographique avec Benoît BERTRAND.Rôle du conducteur de travaux • • • • • • • • • • Préparer et organiser ses chantiers Représenter l’image de marque de l’entreprise S’assurer que l’ouvrage est exécuté conformément aux exigences du client Responsable de l’application des règles d’hygiène et de sécurité Préparer les demandes de prix (matériaux. …) Etablir les contrats de sous-traitance Etablir des devis et les factures Rédiger les Dossiers d’Ouvrages Exécutés (DOE) Définir les besoins en Equipements Individuels de Protection (EPI) Etablir les plans de prévention et analyser les risques liés au chantier (notamment en usine) Missions confiées Suivi des chantiers J’ai suivi les chantiers de Vilmorin. sous-traitants. mais j’ai également participé à d’autres chantiers en collaboration avec mon tuteur de stage.

relationnel. J’assiste Hervé sur le chantier de FM Logistic où les ouvriers travaillent en horaires décalés. Christophe DELANNOY m’aide (heureusement) en plus des chantiers et des régies en usine dont il s’occupe. suivi. Hervé m’aide pour les commandes. Hervé est parti en congé. J’ai du faire preuve d’assurance car je ne voulais pas me montrer intimidé lors des premières fois. je gère le chantier de façon de plus en plus autonome. Ma progression Lors de mon arrivée. Le vendredi après midi est consacré en partie à la mise à jour du planning à long terme où les chantiers futurs sont affectés à une équipe. 35 .Réunions de chantier J’ai assisté avec Hervé aux réunions des chantiers dont j’avais la charge : • • • Vilmorin (la plupart) Casa (toutes) Quelques réunions en fonction de mon emploi du temps (Pierrefonds. ce qui pose quelques soucis d’organisation J’ai préparé l’ensemble du chantier de Choisy au Bac (commandes. j’ai reçu le livret d’accueil puis un peu plus tard un Manuel Qualité. Chevincourt. approvisionnement. A Vilmorin. …) Planning journalier et à long terme Lorsque Hervé n’était pas disponible le matin je le remplaçais lors du planning à 7h00. Je passe de un chantier en tandem à cinq ou six chantiers. Je gère également les sous-traitants présents à Vilmorin et Casa. …) Hervé m’a ensuite confié l’ensemble du chantier Casa où le planning était très serré. Deux semaines après mon arrivée. l’approvisionnement et les réunions. DICT.

Les responsables de tous les secteurs de l’entreprise DEGAUCHY ont spontanément répondu favorablement à ma demande et nous attendons tous. Mais l’entreprise DEGAUCHY m’a également permis de me perfectionner dans de nombreux domaines : les normes sur le béton. J’ai aussi été très heureux qu’on me confie des chantiers tel que Vilmorin et je suis d’autant plus satisfait de mon stage car tout s’est très bien passé. l’organisation. En plus de ce chantier. Le secteur bâtiment n’est pas mon domaine de spécialité. De plus. j’ai pu mettre en pratique énormément de points que l’on a pu étudier en cours durant cette année tels que la qualité.CONCLUSION Mon stage dans l’entreprise DEGAUCHY fut très enrichissant pour moi car j’ai découvert le métier de conducteur de travaux. J’ai réussi à m’intégrer parfaitement à toute l’équipe et j’ai. J’ai également pu m’enrichir de nouvelles connaissances dans le domaine relationnel ou dans le domaine technique sur le terrain. il m’a été confié le chantier Casa à Noyon ce qui montre bien que l’entreprise en retour avait aussi confiance en moi. il me semble. 36 . la comptabilité et la gestion financière… A l’issue de mon stage qui fut une grande expérience. les techniques de gestion et d’organisation de chantier. mon retour à Cannectancourt pour gérer des chantiers de Travaux Publics. j’ai souhaité revenir pour mon stage de troisième année. bien rempli les missions que l’on m’a confié en mettant en pratiques mes connaissances théoriques. j’ai donc préféré faire ce prochain stage en Travaux Publics. et tant d’autres pôles annexes. le management. moi y compris.

ANNEXES 37 .

Sign up to vote on this title
UsefulNot useful