Vous êtes sur la page 1sur 1

(/) c :J ro Q) -0 , 0 ..

0 C :J

Pierre

t)..Q

- lenteur Sansot laPierre bonDu usage . de


essai

La tranquillit dont il est ici question est une manire d'approcher le monde. Elle ne signifie pas l'incapacit d'adopter une cadence plus rapide. Elle se reconnat la volont de ne pas brusquer le temps, de ne pas se laisser bousculer par lui et, ainsi, d'augmenter notre capacit d'accueillir l'vnement et de ne pas nous oublier en chemin . La tche m'a paru salubre dans la mesure o l'on nous presse et o nous nous soumettons de bon gr ce harclement - au risque de dtraquer la temporalit et d'oublier l'essentiel ou le meilleur de notre destine. J'ai donc pris en considration des attitudes qui laissent leur place la lenteur. Flner: prendre son temps, se laisser guider par nos pas, par un paysage - couter: se mettre la disposition d'une autre parole laquelle nous accordons crdit - attendre de sorte ouvrir l' horizon le plus large, le plus dgag possible - crire: pour qu'advienne peu peu en nous notre vrit -le vin en tant qu'cole de la sagesse. Cette approche m'a conduit rflchir sur la ville ("pour un urbanisme retardataire"), sur la culture ("de la frnsie culturelle"), sur la vie immdiate ("effleurer et non s'affairer"). r. ouvrage se termine par un acte de gratitude l'gard de la vie -la vie elle-mme comme ondoiement ' la vie fines gouttelettes plutt que comme une tornade ou un fleuve imptueux. Une lumire plutt qu'une force .

Pierre Sansat