Vous êtes sur la page 1sur 2

Tableau rcapitulatif des principales diffrences entre socits de personnes et socits de capitaux

Socits de personnes Formes sociales vises

Socits de capitaux

SNC, SCS, socits civiles Socits par actions : SA, (la SARL est part) SCA, SE (la SAS est part) Intuitus personae fort, les Les associs peuvent ne associs se connaissent pas se connatre les uns tous les autres (mais peu concevable dans une SAS) Socit ferme Socit ouverte en principe, mais qui peut tre ferme par des clauses idoines : clauses d'agrment, de premption De quelques associs un nombre considrable (cas des socits cotes) En rgle gnrale, un minimum (par exemple 37.000 pour la SA et la SCA) est exig par la loi Gnralement limite aux apports Oui, sous conditions (sauf SAS)

Relations entre les associs

Socit ouverte/ferme

Taille de la socit

Gnralement peu d'associs Non

Capital social minimum

Responsabilit des associs

Gnralement illimite

Financement par offre au Non public de titres financiers ou cotation sur un march rglement Contrle de la socit Le recours un commissaire aux comptes n'est obligatoire qu'au del de certains seuils

Le recours au commissaire aux comptes est obligatoir (v. cependant le cas particulier de la SAS depuis la loi LME du 4 aot 2008) Limits par l'objet social, mais seulement l'gard des associs

Pouvoirs des dirigeants

Limits par l'objet social

Titres reprsentant les droits des associs Fiscalit applicable

Parts sociales, non ngociables

Actions, ngociables

Soumises l'IS sur option Soumises de plein droit l'IS