Vous êtes sur la page 1sur 1

Les consignes pour réussir en Histoire-Géographie

Depuis quelques années nous assistons à une certaine désinvolture de la part des élèves en ce qui concerne la
tenue du cahier, le matériel… Pourtant, il nous semble impossible de bien travailler et donc de réussir avec
un tel laisser aller. C’est pourquoi nous rappelons un certain nombre de règles de bon sens.

Le cahier
Sa présentation est globalement la même pour tous les professeurs d’histoire-géographie.

Le matériel
Pas de feutre mais des crayons de couleur. Il faut écrire au stylo à encre. Le stylo à bille est, quant à lui,
banni.
Il n’est absolument pas nécessaire de ramener le cahier et le livre d’éducation civique lorsque l’on fait
Histoire-Géographie (et vice-versa).

Vérifier le cahier
Le cahier sera ramassé au mons une fois dans l’année en 6e et 5e, éventuellement en 4e.
Les élèves seront évalués selon le barème suivant :

Barème de correction du cahier (sur 20 points)


J’ai fait une page de garde, j’ai un protège-cahier avec mes devoirs, Sur 4 points
mon papier calque, mon papier millimétré et quelques feuilles blanches
pour les devoirs.
Tous mes documents sont collés Sur 3 points
Tous les cours sont dans le cahier. En cas d’absence, ils ont été Sur 8 points
rattrapés. Les exercices ont été faits.
Il n’y a pas trop de fautes d’orthographe, surtout lorsque le résumé était Sur 4 points
écrit au tableau. Il n’y a pas trop de ratures.
Les titres sont tous soulignés. Sur 1 point
Ma note /20
Remarque :

Les leçons
Il y a toujours une leçon à apprendre mais en fait c’est en classe qu’il faut être attentif et que le travail
principal se fait.
Il y a un vocabulaire spécifique à apprendre en Histoire-Géographie. C’est d’ailleurs la difficulté principale.
Il faut pouvoir être capable de le réutiliser à bon escient.
Il vaut mieux évidemment apprendre ses leçons le plus tôt possible sous peine d’avoir trop à revoir d’un
coup.
Il est bon de réviser ses leçons avec le cahier mais aussi avec le livre ouvert aux pages utilisées.

Les devoirs
- Interrogation orale très fréquente en 6e et 5e en début d’heure sur la leçon précédente.
- Interrogation surprise éventuelle pour vérifier l’apprentissage régulier.
- Devoirs plus importants en fin de chapitre. Plus ambitieux, souvent une étude de documents (textes,
photos, cartes...)

Les professeurs d’histoire-géographie


Mmes Tarride, Slamani ; M. Poinsignon.