Vous êtes sur la page 1sur 6

ELECTIONS MUNICIPALES

JANVIER 2008
LISTE DES CANDIDATS
REGION D’IDEALAND (Animus Spiritus)

En jaune, les candidats sortants dans la mairie respective.

AES PDS PDV USC MDS SE

Anne
Jean Claude James Anne Sophie Anne Marie
ARTASIA Caroline
BONNIVAL DROFTER BAZANGEAS DUFLOND
BATSUDA
Gwendoline Eddy Markus Antonio Charles
GLENTERDICH
SPENCER MONCLART TERNENRICH VALDEZ BENNETEAU
Véronique
Francis Robert Manuel Jenny
EL TORO CHANTAL-
BOZON CARLBY DELAVAL VIVACONDA
DURAND
Jean Paul Hans Peter Thomas Martin Karine Karl
MAKTAFURK
LOUVENIER PERDENBERG HILLSBERG DUGENDRE WALLITARD DEFTELLER
ANIMUS Marina Gennaro Hector Philippe Fatima Marc Djimi
JARDAS
SPIRITUS LABELLE PAOLINI GARRIDO DESCHAMPS BEN BLADI DUFOUR CISSE
Anabelle Carlos Marcel Béatrice Pedro
SADRAJEM
AMOROSO DEKKER PETROVSKY DELIVERT INIGO
AES
Anne Caroline BATSUDA (39 a) [ARTASIA] : Adjointe au maire sortant J. P. Louvenier (qui se présente à Maktafurk), elle a représentée la
commune au Conseil de la CAAS. Grande expérience de la fonction, grand espoir du parti, elle a de bonnes chances d’être élue.

Gwendoline SPENCER (58 a) [GLENTERDICH] : maire sortante, elle possède l’expérience nécessaire à ce niveau et siège à la CAAS. Il lui est
cependant reproché de ne pas assez défendre et développer la commune. Elle fait tout de même état de favorite à sa succession.

Véronique CHANTAL-DURAND (42 a) [EL TORO] : de la section locale du parti, elle se positionne comme la touche écolo de la commune
industrielle d’El Toro. Aura fort à faire contre Manuel Delaval (USC).

Jean Paul LOUVENIER (45 a) [MAKTAFURK] : il quitte la petite commune d’Artasia pour tenter de conquérir la 2ème commune de la CAAS,
Maktafurk, et contrer H. P. Perdenberg. C’est un redoutable gestionnaire financier, il est trésorier à la CAAS et semble être l’un des piliers du
parti au niveau local.

Marina LABELLE (34 a) [ANIMUS SPIRITUS] : l’AES mise sur la jeunesse de cette candidate pourtant déjà membre du bureau politique local
pour faire face au maire sortant Jardas et tenter d’imposer d’avantage d’écologie au sein d’Animus Spiritus, avec notamment un projet de grand
parc central.

Anabelle AMOROSO (45 a) [SADRAJEM] : cette habitante de souche de Sadrajem a été recrutée par l’AES pour apporter une touche féminine
dans cet antre masculine de la ville d’anciens pêcheurs. Un pari peut-être gagnant.

PDS
Jean Claude BONNIVAL (61 a) [ARTASIA] : cet artisan local, concepteur du projet des éoliennes, est un membre de la section locale du PDS
depuis toujours. Il se lance enfin dans la course à la mairie.

Eddy MONCLART (38 a) [GLENTERDICH] : la carte jeune du PDS est abattue à Glenterdich, avec la revendication de moderniser cette
commune périphérique et de la lier à Animus Spiritus.
Francis BOZON (54 a) [EL TORO] : PDG d’un groupe industriel local, il est inscrit à la section locale du PDS et compte bien booster
l’économie et l’industrie d’El Toro dans Simland.

Hans Peter PERDENBERG (44 a) [MAKTAFURK] : l’un des personnages les plus influents de la région. Il siège à la CAAS, est maire de
Maktafurk et gérant de plusieurs sociétés de haute finance. Il s’oppose régulièrement à la prédominance de ses voisins (notamment à Animus
Spiritus et son maire Jardas) et souhaite faire de Maktafurk une commune centrale. Un redoutable adversaire.

Gennaro PAOLINI (55 a) [ANIMUS SPIRITUS] : ce fils d’immigrés italiens fait parti de l’opposition au Conseil Municipal à Animus Spiritus, et
se présente en tant qu’alternative aux pro-Jardas. Il porte le soutien du parti du Président Max comme principal atout.

Carlos DEKKER (60 a) [SADRAJEM] : on le surnomme « le pirate ». Il mène la danse à Sadrajem depuis longtemps, et les habitants semblent
lui vouer admiration et respect.

PDV
James DROFTER (66 a) [ARTASIA] : membre de la section locale du PDV, il cherche à faire triompher une nouvelle alternative et une nouvelle
politique à Artasia.

Markus TERNENRICH (52 a) [GLENTERDICH] : secrétaire général de la section locale du PDV à Glenterdich, il a été désigné naturellement
comme candidat sous les couleurs de cette nouvelle formation.

Robert CARLBY (48 a) [EL TORO] : nouveau membre de la section locale te transfuge direct de l’AES, il représente le renouveau politique à El
Toro et mise sur une tout autre organisation de la commune.

Thomas HILLSBERG (41 a) [MAKTAFURK] : ex-membre de la majorité au Conseil Municipal de Maktafurk, il passe au PDV suite aux
divergences avec H. P. Perdenberg après les élections présidentielles et se retrouve donc dans l’opposition.

Hector GARRIDO (34 a) [ANIMUS SPIRITUS] : la carte jeune du PDV est présentée à Animus Spiritus. Il est le coordinateur de la Section
Jeunesse Locale du PDV et souhaite un second souffle pour la ville.
Marcel PETROVSKY (59 a) [SADRAJEM] : leader d’opinion très populaire et conseiller municipal de l’opposition à Sadrajem, il se présente
sous les couleurs du PDV pour briguer la mairie. La lutte s’annonce serrée avec C. Dekker.

USC
Anne Sophie BAZANGEAS (44 a) [ARTASIA] : débarqué du bureau politique de l’USC, elle tentera de gagner cette mairie pour les centristes.
Elle mise tout sur l’évolution réfléchie de la commune.

Antonio VALDEZ (46 a) [GLENTERDICH] : ex-bras droit mais toujours ami de Jardas, il est resté à l’USC après les présidentielles. Membre du
Conseil de la CAAS et adjoint de Jardas à la mairie d’Animus Spiritus, il jouit d’une bonne réputation dans le monde des affaires et choisit, en
accord avec l’USC, de se présenter à Glenterdich.

Manuel DELAVAL (45 a) [EL TORO] : jeune et dynamique, son aspect, son application et son expérience font de lui le candidat naturel et favori
pour la victoire à El Toro. Son travail au sein de la CAAS en tant que Directeur Général et Exécutif reste aussi très apprécié. Depuis le départ de
Jardas de l’USC, il en est le représentant local n°1.

Martin DUGENDRE (63 a) [MAKTAFURK] : membre de l’opposition à Maktafurk, il lui est souvent reproché sa trop grande discrétion. En se
retrouvent sur le devant de la scène pour ces élections, il compte bien démontrer le contraire.

Philippe DESCHAMPS (47 a) [ANIMUS SPIRITUS] : il a la lourde tâche de continuer le travail de Jardas sous les couleurs de l’USC après son
éviction et le refus de Président de l’USC d’apporter son soutien à Jardas. Il parie sur le poids du parti dans la commune pour s’imposer.

Béatrice DELIVERT (26 a) [SADRAJEM] : fille de pêcheurs de la commune, c’est la benjamine des candidats. Elle est souvent décriée comme
« lolita politique » mais est déjà membre du bureau politique de l’USC.

MDS
Anne Marie DUFLOND (57 a) [ARTASIA] : c’est un pilier du MDS en tant que conseillère permanente dans les Grandes Plaines. Elle souhaite
plus de rapprochement avec Maktafurk mais aussi avec Animus Spiritus.
Charles BENNETEAU (62 a) [GLENTERDICH] : il veut voir disparaître l’image de la commune qu’il estime comme « image de parent
pauvre » de la CAAS. Il est membre du bureau politique du MDS.

Jenny VIVACONDA (43 a) [EL TORO] : elle incarne le renouveau de la politique à El Toro. Elle prend pour cela l’égide du MDS pour se
présenter pour la première fois aux élections. Elle est un atout de charme face à M. Delaval.

Karine WALLITARD (39 a) [MAKTAFURK] : la section locale lui a accordé sa confiance dès le premier instant et elle n’a pas hésité à mettre de
côté sa vie de famille pour apporter « une nouvelle dynamique, plus féminine et respectueuse, à Maktafurk ».

Fatima BEN BLADI (46 a) [ANIMUS SPIRITUS] : issue d’une famille d’immigrés, élevée dans le quartier difficile du XV, elle est membre de la
section locale du MDS depuis sa récente création. Elle veut se faire entendre au conseil municipal.

Pedro INIGO (72 a) [SADRAJEM] : le doyen des candidats n’a pas peur de conquérir une mairie dont il est conseiller mais qu’il estime mal
gérée et trop dispendieuse pour des projets dispensables. Prône une meilleure organisation et un moindre isolement de la commune.

SE
Karl DEFTELLER (60 a) [MAKTAFURK] : c’est un candidat méconnu, il défend des idées nationalistes et indépendantistes, mais n’a jamais eu
de grand succès local. Il a quand même décidé de se porter candidat, malgré les appels du pied ed H. P. Perdenberg.

JARDAS (25 a) [ANIMUS SPIRITUS] : inutile de présenter le président de la CAAS, maire d’Animus Spiritus, responsable du développement
de la ville et des environs, il est le grand artisan de l’émergence d’Animus Spiritus à Simland. Cependant et depuis son clash avec
l’administration de Simland, il a été assez contesté (tenu pour responsable de l’éclatement local de l’USC, gestion de la CAAS avec explosion
des dépenses, rupture avec H. P. Perdenberg) mais reste le favori pour les élections.

Marc DUFOUR (35 a) [ANIMUS SPIRITUS] : il lance un mouvement indépendant qui revendique le caractère neutre de la municipalité et la
transformation du Centre Historique en un espace exclusivement culturel.
Djimi CISSE (40 a) [ANIMUS SPIRITUS] : fils d’immigrés maliens, il est le représentant du Mouvement de Défense des Immigrés, qu’il estime
bafoués. Issu du quartier du XV dans lequel il a grandit, il s’oppose régulièrement à F. Ben Bladi pour « dénoncer l’hypocrisie de la part de
quelqu’un qui vient du XV ».