Vous êtes sur la page 1sur 28

Notre credo est de croire en Allah, à Ses Anges, Ses

Livres, Ses Messagers, au Jour de Jugement, et au


destin si bon ou mauvais soit-il. La croyance dans la
divinité d’Allah, Nous croyons dans la divinité
d'Allah; qui signifie qu’Il est le Seigneur, le Créateur,
le Souverain, et le Gérant de toutes les affaires. Nous
croyons dans la divinité d’Allah; Qui signifie qu’Il est
le vrai Dieu et chaque autre divinité est fausse. Nous
croyons en Ses noms et attributs, qui signifie qu’Il a
les noms les plus magnifiques et les attributs les plus
parfaits les plus sublimes. Nous croyons dans Son
unicité dans tout cela, qui signifie qu’Il n'a aucun
associé dans Sa divinité, Ses noms, ou Ses attributs.
Allah dit dans le Coran: "Il est le Seigneur des cieux et
de la terre et de tout ce qui est entre eux. Adore-Le
donc, et sois constant dans Son adoration. Lui
connais-tu un homonyme?"(19:65). Nous croyons
qu’Il est: "Allah! Point de divinité à part Lui, le
Vivant, Celui qui subsiste par lui-même "Al-
Qayyoûm". Ni somnolence ni sommeil ne Le
saisissent. À Lui appartient tout ce qui est dans les
cieux et sur la terre. Qui peut intercéder auprès de
Lui sans Sa permission? Il connaît leur passé et leur
futur. Et, de Sa science, ils n'embrassent que ce qu’Il
veut. Son Trône "Koursî", déborde les cieux et la
terre, dont la garde ne Lui coûte aucune peine. Et Il
est le Très Haut, le Très Grand."(2:255). Nous croyons
que "À Lui les plus beaux noms. C’est Lui Allah. Nulle
divinité autre que Lui, le Connaisseur de l’Invisible
tout comme du visible. C’est Lui, le Tout
Miséricordieux, le Très Miséricordieux. C’est Lui,
Allah. Nulle divinité autre que Lui; Le Souverain, Le
Pur, L’Apaisant, Le Rassurant, le Prédominant, Le
Tout Puissant, Le Contraignant, L’Orgueilleux. Gloire
à Allah! Il transcende ce qu’ils Lui associent. C’est Lui
Allah, le Créateur, Celui qui donne un commencement
à toute chose, le Formateur. À Lui les plus beaux
noms. Tout ce qui est dans les cieux et la terre Le
glorifie. Et c’est Lui le Puissant, le Sage. "(59:22-24).
Nous croyons qu'à "Lui appartient le Royaume des
Cieux et de la Terre: À Allah appartient la royauté des
cieux et de la terre. Il crée ce qu’Il veut. Il fait don de
filles à qui Il veut, et don de garçons à qui Il veut, ou
bien Il donne à la fois garçons et filles; Et Il rend
stérile qui Il veut. Il est certes Omniscient et
Omnipotent." (42:49-50). Nous croyons qu’Il est:
" Créateur des cieux et de la terre. Il vous a donné des
épouses (issues) de vous-mêmes et des bestiaux par
couples; par ce moyen Il vous multiplie. Il n’y a rien
qui Lui ressemble; et c’est Lui l’Audient, le
Clairvoyant. Il possède les clefs (des trésors) des
cieux et de la terre. Il attribue Ses dons avec largesse,
ou les restreint à qui Il veut. Certes, Il est
Omniscient." (42:11-12).Nous croyons qu’" Il n’y a
point de bête sur terre dont la subsistance n’incombe
à Allah qui connaît son gîte et son dépôt; tout est
dans un Livre explicite." (11:6). Nous croyons que
"C’est Lui qui détient les clefs de l’Inconnaissable. Nul
autre que Lui ne les connaît. Et Il connaît ce qui est
dans la terre ferme, comme dans la mer. Et pas une
feuille ne tombe qu’Il ne le sache. Et pas une graine
dans les ténèbres de la terre, rien de frais ou de sec,
qui ne soit consigné dans un livre explicite." (6:59).
Nous croyons que: " La connaissance de l’Heure est
auprès d’Allah; et c’est Lui qui fait tomber la pluie
salvatrice; et Il sait ce qu’il y a dans les matrices. Et
personne ne sait ce qu’il acquerra demain, et
personne ne sait dans quelle terre il mourra. Certes,
Allah est Omniscient et Parfaitement Connaisseur."
(31:34). Nous croyons qu’Allah parle à qui Il veut,
n'importe où Il veut: " Allah a parlé à Moïse de vive
voix -" (4:164); " Et lorsque Moïse vint à Notre rendez-
vous et que son Seigneur lui eut parlé." (7:143); "du
côté droit du Mont (Sinaï) Nous l’appelâmes et Nous
le fîmes approcher tel un confident." (19:52). Nous
croyons que " "Si la mer était une encre (pour écrire)
les paroles de mon Seigneur, certes la mer
s’épuiserait avant que ne soient épuisées les paroles
de mon Seigneur"" (18:109); " Quand bien même tous
les arbres de la terre se changeraient en calames
(plumes pour écrire), quand bien même l’océan serait
un océan d’encre où conflueraient sept autres océans,
les paroles d’Allah ne s’épuiseraient pas. Car Allah
est Puissant et Sage." (31: 27). Nous croyons Que les
paroles d'Allah sont les plus véridiques dans
l'information transmise, les plus justes dans les
dispositions [de la loi] et les plus justes dans la
conversation. Il dit: " Et la parole de ton Seigneur
s’est accomplie en toute vérité et équité." (6:115); " Et
qui est plus véridique qu’Allah en parole?" (4:87).
Nous croyons qu’Allah est bien au-dessus de Ses
créatures dans Sa Personne et Ses Attributs, parce
qu’Il dit: " C’est Lui le Très Haut, le Glorieux" (2:22); "
C’est Lui le Dominateur Suprême sur Ses serviteurs;
c’est Lui le Sage, le Parfaitement Connaisseur."
(6:18). Nous croyons qu’Il: " créa les cieux et la terre
en six jours, puis S’est établi "'istawâ" sur le Trône,
administrant toute chose." (10:3). Son "installation
(Istiwa) sur le trône" est son élévation de Sa
personne sur Son trône dans une manière digne de Sa
majesté et de Sa grandeur. Personne sauf Lui ne
connaît exactement comment Il est assis. Nous
croyons qu’Il est avec Ses créatures tandis qu’Il est
sur Son trône. Il connaît leurs conditions
(situations), entend leurs paroles, voit leurs actions,
et gère leurs affaires. Il soulage le pauvre et secourt
le cassé. Il donne la souveraineté à qui Il veut et la
prend de qui Il veut; Il exalte qui Il veut et Il rabaisse
qui Il veut. Dans Sa main y a tout bien et Il est
Capable de tout. Quiconque possède ces qualités est,
littéralement, avec Ses créatures même Il est, au-
dessus d’eux sur Son trône. " Il n'y a rien qui Lui
ressemble; et c'est Lui l'Audient, le Clairvoyant "
(42:11). Nous ne disons pas, qu’Allah vit avec Ses
créatures sur la terre. Nous considérons quiconque
dit cela un non-croyant ou un égaré, parce qu’il a
décrit Allah par des défauts qui ne sont pas digne de
Lui. Nous croyons ce que Son Messager (Muhammad,
paix et bénédiction sur lui) nous en a dit, qu'Il [Allah]
descend au ciel [proche] pendant le troisième tiers de
chaque nuit et dit: " Qui me prie et je répondrai à ses
prières? Qui Me demande et je lui donnerai? Qui
demande Mon pardon et je le pardonnerai? " (
Bukhari et Muslim). Nous croyons qu’Il viendra au
Jour de Jugement pour trancher entre Ses serviteurs
parce qu’Il dit: " Prenez garde! Quand la terre sera
complètement pulvérisée, et que ton Seigneur viendra
ainsi que les Anges, rang par rang, et que ce jour- là,
on amènera l’Enfer; ce jour- là, l’homme se
rappellera. Mais à quoi lui servira de se souvenir?"
(89:21-23). Nous croyons qu'il est " Faiseur de ce qu'il
veut ". Nous croyons que Sa volonté est de deux
sortes:
a) volonté Universelle, par lequel Son intention est
exécutée. Il n'est pas nécessaire que ce qui est exécuté
sois aimé par Lui. Ce type de permission est du sens
de la volonté, comme Allah dit: " Si Allah avait voulu,
ils ne se seraient pas entre-tués; mais Allah fait ce
qu’Il veut. " (2:253) et " Et mon conseil ne vous
profiterait pas, au cas où je voudrais vous conseiller,
et qu’Allah veuille vous égarer. Il est votre Seigneur,
et c’est vers Lui que Vous serez ramenés". " (11:34),
b) Et volonté Légale, qui n'entraîne pas
nécessairement l'exécution de Son désir. Sa volonté,
dans ce cas, ne peut pas être que ce qu'il aime, comme
Il dit: " Allah veut vous pardonner " (4:27). Nous
croyons que Ses volontés universelles et légales font
partie de Sa sagesse. Chaque chose qu’Il exécute dans
l’Univers ou exige légalement de Ses créatures est
pour eux une bonne raison et selon Sa sagesse, si
nous le saisissons ou pas : " Allah n'est-Il pas le plus
sage des Juges? " (95:8); "Qu’y a- t- il de meilleur
qu’Allah, en matière de jugement pour des gens qui
ont une foi ferme?" (5:50).
Nous croyons qu’Allah aime Ses serviteurs élus et
qu'ils l'aiment: " Dis: "Si vous aimez vraiment Allah,
suivez-moi, Allah vous aimera alors et vous
pardonnera vos péchés. Allah est Pardonneur et
Miséricordieux. " (3:31); " Allah va faire venir un
peuple qu’Il aime et qui L’aime. " (5:54); " Et Allah
aime les endurants. " (3:146); " Et soyez équitables
car Allah aime les équitables. " (49:9); et " qui
(demeurent) pieux et bienfaisants. Car Allah aime les
bienfaisants. " (5:93). Nous croyons qu’Allah aime ce
qu'il a prescrit de bonnes actions et paroles et Il
déteste ce qu'il a prohibé d’actions et de paroles
mauvaises: " Si vous ne croyez pas, Allah se passe
largement de vous. De Ses serviteurs cependant, Il
n’agrée pas la mécréance. Et si vous êtes
reconnaissants, Il l’agrée pour vous." (39:7); et " Mais
leur départ répugna à Allah; Il les a rendus
paresseux. Et il leur fut dit: "Restez avec ceux qui
restent". " (9: 46). Nous croyons qu’Allah est satisfait
de ceux qui croient en Lui et font de bonnes actions: "
Allah les agrée et ils L’agréent. Telle sera (la
récompense) de celui qui craint son Seigneur. "
(98:8). Nous croyons qu’Allah est fâché avec ceux qui
mérité Sa colère parmi les non-croyants et d'autres: "
les associateurs et les associatrices, qui pensent du
mal d’Allah. Qu’un mauvais sort tombe sur eux. Allah
est courroucé contre eux, les a maudits, et leur a
préparé l’Enfer. Quelle mauvaise destination! "
(48:6); " mais ceux qui ouvrent délibérément leur
cœur à la mécréance ceux-là ont sur eux une colère
d’Allah et ils ont un châtiment terrible. " (16:106).
Nous croyons qu’Allah a un visage plein de Majesté et
de Magnificence: " (Seule) subsistera La Face (Wajh)
de ton Seigneur, plein de majesté et de noblesse. "
(55:27). Nous croyons qu’Allah a deux mains
généreuses et puissantes: " Ses deux mains sont
largement ouvertes." (5:64); " Ils n’ont pas estimé
Allah comme Il devrait l’être alors qu’au Jour de la
Résurrection, Il fera de la terre entière une poignée,
et les cieux seront pliés dans Sa (main) droite. Gloire
à Lui! Il est au-dessus de ce qu’ils Lui associent. "
(39:67). Nous croyons qu’Allah possède deux yeux
réels, parce qu'il disait: " Et construis l’arche sous
Nos yeux et d'après Notre révélation. " (11:37). Le
prophète, paix et bénédiction sur lui, dit: "Sa voile est
lumière. Si Il l'enlève, la sublimité de Son contenance
brûlera tous que Son regard atteindra" (Muslim et
Ibn Majah). Les Sunnites unanimement ont consenti
qu’Il a deux yeux. C'est soutenu par la parole du
prophète que le faux messie (l’Antéchrist) " il est
borgne et votre Seigneur n'est pas borgne " ( Bukhari
et Muslim). Nous croyons que" Les regards ne
peuvent l’atteindre, cependant qu’Il saisit tous les
regards. Et Il est le Doux, le Parfaitement
Connaisseur. " (6:103.Nous croyons que les croyants
verront leur Seigneur le Jour de la Résurrection: " Ce
jour- là, il y aura des visages resplendissants qui
regarderont leur Seigneur; " (75:22-23). Nous
croyons qu’Allah n'a pas d’égal parce que Ses
Attributs sont parfaits: " Il n’y a rien qui Lui
ressemble; et c’est Lui l’Audient, le Clairvoyant. "
(42:11).Nous ne croyons qu’" aucune somnolence ou
sommeil Le saisit " (2:255), parce que Sa vie est
parfaite et éternelle. Nous croyons qu’Il ne fait
l'injustice à personne, parce que Son équité est
parfaite. Nous croyons qu’Il n'est pas ignorant des
actions de ses serviteurs, parce que Il a la supervision
parfaite et la connaissance compréhensive. Nous
croyons qu’Il est capable de faire n'importe quoi dans
les cieux ou sur la terre, à cause de Son pouvoir et
connaissance parfaite: " Quand Il veut une chose, Son
commandement consiste à dire: "Sois", et c’est. " (36:
82). Nous croyons qu’Il est libre de lassitude et de
faiblesse, à cause de Son pouvoir infini: " En effet
Nous avons créé les cieux et la terre et ce qui existe
entre eux en six jours, sans éprouver la moindre
lassitude. " (50: 38).
Nous croyons tous qu'il a attribué à lui-même ou ce
que Son Messager Lui a attribué de noms et
d’attributs. Cependant, nous rejetons deux concepts:
1) à dire ou croire que les attributs d’Allah sont
similaires à ceux de ses créatures;
(anthropomorphisme)
2) à dire ou croire que les attributs d’Allah sont
comme tel et tel.
Nous rejetons tous ce qu'Il a rejeté au sujet de Sa
personne et ce que Son Messager en a rejeté. Nous
croyons que cette négation implique l'affirmation de
son contraire parfait. Nous ne discutons pas ce que
Lui et Son Messager n’ont pas mentionné sur Sa
Personne. Nous croyons que suivre cette approche est
un devoir, parce que tout ce qu’Allah a rejeté ou
affirmé sur Sa Personne, est une annonce qu’Il a faite
sur Sa personne. Il est le Meilleur à connaître Son
essence. Ses mots sont les plus justes et les plus
confiants, et les créatures ne peuvent pas connaître
tout sur Lui. Ce que le messager d’Allah a affirmé ou
a rejeté à Son sujet est une annonce qu'Allah lui a
transmis. Il [messager de ALLAH] est le meilleur
connaisseur d’ALLAH que n'importe qui, il est le plus
véridique, le plus sincère et le plus éloquent parmi les
gens. Ainsi, dans ce qu’Allah a dit et ce que Son
prophète a dit et qui concerne Ses noms et Ses
attributs est la vérité, la parfaite connaissance, et la
parfaite clarification. Donc, nous n’avons aucune
excuse à le rejeter ou même hésiter à l'accepter.
Tout ce que nous avons mentionné au sujet des
attributs d’Allah, si brièvement ou dans le détail et
affirmativement ou négativement, est basé sur le
Livre de notre Seigneur (le Coran) et les traditions de
notre prophète. Il consent aussi avec la pratique des
générations précédentes de musulmans et les érudits
bien guidés qui sont venus après eux. Nous croyons
qu’il est obligatoire de prendre les textes du Coran et
les traditions prophétiques concédèrent les attributs
d’Allah à leur valeur nominale et de les interpréter
d'une manière qui est convenable à Allah
l’Omnipotent. Nous rejetons la pratique de ceux qui
torsionne les significations de ces textes et les
comprennent d'une manière qui n'est pas voulu par
Allah et Son messager. Nous rejetons aussi la
pratique de ceux qui marquent les dépourvues de
leurs significations voulues par Allah et Son
Messager. Enfin, nous rejetons l'approche de ceux qui
exagèrent, et leur donnent une interprétation
physique ce qui assimile Allah à certaines de Ses
créatures. Nous sunnites, nous déclarons à propos de
l’unicité d’ALLAH et avec la conviction qu’il nous
assiste : ALLAH est unique et n’a pas d’associé.
Nous croyons en l'existence des anges d’Allah et qu'ils
sont: " des serviteurs honorés. Ils ne devancent pas
Son Commandement et agissent selon Ses ordres. "
(21:26). Allah les a créés, et ils L’adorent et
L'obéissent. " Ceux qui sont auprès de Lui (les Anges)
ne se considèrent point trop grands pour L’adorer et
ne s’en lassent pas. Ils exaltent Sa Gloire nuit et jour
et ne s’interrompent point. " (21:19-20). Les anges
nous sont dissimulés, si nous ne pouvons pas les voir.
Allah peut les montrer à certains de Ses serviteurs. Le
prophète Muhammad a vu Gabriel sous sa forme
réelle avec six cent ailes qui couvraient les horizons
(Bukhari et Muslim). Gabriel prenait la forme d'un
être humain beau, qui rencontra Marie et engagea la
conversation avec elle. Il vint aussi au prophète
tandis qu'il était parmi ses compagnons dans
l’apparence d'un homme inconnu qui ne montrait
aucune trace de long voyage [fatigue, saleté.] Avec
des vêtements très blancs, et une chevelure très noire.
Il s’est assis auprès du prophète, ses genoux aux
genoux du prophète, paix et bénédiction sur lui, et ses
paumes sur les cuisses du prophète et a parlé avec lui.
Le prophète dit ultérieurement à ses compagnons que
l'homme ils voyaient était Gabriel (Bukhari et
Muslim). Nous croyons que les anges sont attribués
certaines fonctions. Parmi les anges est Gabriel, qui
est chargé avec la révélation. Il l'amène en bas
d’Allah à quiconque Il désire parmi Ses prophètes et
messagers. Parmi eux est Michael, qui être en charge
de pluie et la croissance de plantes; Israfil, qui est en
charge de souffler la corne lors de tonnerre -
boulonnant et la résurrection; l'ange de Mort, qui
prend loin âmes de gens lors de mort. Parmi les anges
est les une qui être en charge de montagnes; et Malik,
le conservateur d'enfer. Certains anges sont en
charge d'embryons dans des matrices, d'autres sont
responsables de protéger l'être humain, et d'autres
sont enregistrement occupé actions d'hommes: Il y a
deux anges pour chaque personne, " quand les deux
recueillants, assis à droite et à gauche, recueillent. Il
ne prononce pas une parole sans avoir auprès de lui
un observateur prêt à l’inscrire. " (50:18). Certains
autres anges sont en charge de questionner le morts
après il est placé dans son dernier domicile. Deux
anges viennent à lui et le demander près son
Seigneur, sa religion, et son prophète. " Allah
affermit les croyants par une parole ferme, dans la
vie présente et dans l’au-delà. Tandis qu’Il égare les
injustes. Et Allah fait ce qu’Il veut. " (14:27). Certains
anges sont en charge des logeurs de Paradis: " De
chaque porte, les Anges entreront auprès d’eux: -
"Paix sur vous, pour ce que vous avez enduré!" -
Comme est bonne votre demeure finale!" " (13:23-24).
Le prophète, paix nous être sur lui, dite que"
soixante-dix mille anges entrent ou prient dans la
maison populeuse dans le ciel chaque jour. Ils ne
reviennent jamais à lui aussi longtemps qu’ils vivent
"(parce que leur tournure ne viendront jamais)
Nous croyons qu’Allah a envoyé des messagers à ses
serviteurs [djinns et humains], qui étaient
"annonciateurs et avertisseurs, afin qu’après la
venue des messagers il n’y eût pour les gens point
d’argument devant Allah. Allah est Puissant et Sage."
(4:165). Le Premier et le dernier messager: Nous
croyons que le premier des messagers est Noé [Nouh]
et le dernier est Muhammad, paix être sur eux tous:"
Nous t’avons fait une révélation comme Nous fîmes à
Noé et aux prophètes après lui. Et Nous avons fait
révélation à Abraham, à Ismaël, à Isaac, à Jacob aux
Tribus, à Jésus, à Job, à Jonas, à Aaron et à Salomon,
et Nous avons donné le Zaboûr à David." (4: 163); Et
" Mohamed n’a jamais été le père de l’un de vos
hommes, mais le messager d’Allah et le dernier des
prophètes. Allah est Omniscient." (33:40). Nous
croyons que le meilleur des messagers est
Muhammad, puis Abraham, Moïse, Noé, et Jésus fils
de Marie. Ils sont ceux qui sont désignés par le verset
coranique: " Lorsque Nous prîmes des prophètes leur
engagement, de même que de toi, de Noé, d’Abraham,
de Moïse, et de Jésus fils de Marie: et Nous avons pris
d’eux un engagement solennel," (33:7). Nous croyons
que le message de Muhammad, paix et bénédiction
sur lui, inclut tous les mérites des messages de ces
messagers désignés, parce qu’Allah dit: "Il vous a
légiféré en matière de religion, ce qu’Il avait enjoint à
Noé, ce que Nous t’avons révélé, ainsi que ce que Nous
avons enjoint à Abraham, à Moïse et à Jésus:
"Etablissez la religion; et n’en faites pas un sujet de
divisions". Ce à quoi tu appelles les associateurs leur
paraît énorme Allah élit et rapproche de Lui qui Il
veut et guide vers Lui celui qui se repent." (42:13).
Nous croyons que tous messagers sont des êtres
humains créés qui n'ont aucune des qualités divines
d’Allah. Allah, l'exalté, dit de Noé, qui était le premier
des messagers: " Et je ne vous dis pas que je détiens
les trésors d’Allah, je ne connais pas l’Inconnaissable,
et je ne dis pas que je suis un Ange"" (11:31); Allah a
ordonné Muhammad, qui est le dernier des
messagers, de dire: " Dis- (leur): "Je ne vous dis pas
que je détiens les trésors d’Allah, ni que je connais
l’Inconnaissable, et je ne vous dis pas que je suis un
ange." (6:50); et de dire que " Dis: "Je ne détiens pour
moi-même ni profit ni dommage, sauf ce qu’Allah
veut. "." (7:188); et: " Dis: "Je ne possède aucun
moyen pour vous faire du mal, ni pour vous mettre
sur le chemin droit". Dis: "Vraiment, personne ne
saura me protéger contre Allah; et jamais je ne
trouverai de refuge en dehors de Lui." (72: 91-92).
Nous croyons que les messagers sont des serviteurs
d’Allah parmi d’autre. Il les a bénis avec le message
[la révélation] et les a décrit comme serviteurs, dans
le contexte de les complimenter et les honorer. Il dit
de Noé, le premier des messagers: "Dis: "Vraiment,
personne ne saura me protéger contre Allah; et
jamais je ne trouverai de refuge en dehors de Lui."
(17:3). Allah dit du dernier des messagers,
Muhammad, paix et bénédiction sur lui: " Qu’on
exalte la Bénédiction de Celui qui a fait descendre le
Livre de Discernement sur Son serviteur, afin qu’il
soit un avertisseur à l’Univers." (25:1). Comme pour
certains autres messagers, il dit: " Et rappelle-toi
Abraham, Isaac et Jacob, Nos serviteurs puissants et
clairvoyants." (38:45); " et rappelle- toi David, Notre
serviteur, doué de force (dans l’adoration) et plein de
repentir (à Allah)." (38: 17); "Et à David Nous fîmes
don de Salomon, - quel bon serviteur! - Il était plein
de repentir." (38:30). Allah dit de Jésus, fils de Marie:
" Il (Jésus) n’était qu’un Serviteur que Nous avions
comblé de bienfaits et que Nous avions désigné en
exemple aux Enfants d’Israël." (43: 59). Nous
croyons qu’Allah acheva tous ses messages avec le
message de Muhammad, paix et bénédiction sur lui, à
tous les gens [& djinns], parce qu’Il dit: " Dis: "Ô
hommes! Je suis pour vous tous le Messager d’Allah,
à Qui appartient la royauté des cieux et de la terre.
Pas de divinité à part Lui. Il donne la vie et Il donne la
mort. Croyez donc en Allah, en Son messager, le
Prophète illettré qui croit en Allah et en Ses paroles.
Et suivez-le afin que vous soyez bien guidés"." (7:158).
Nous croyons que la Chari'a du prophète
Muhammad, paix et bénédiction sur lui, est la
religion de l'Islam, qu’Allah a choisi pour Ses
serviteurs. Il n'accepte de personne nul autre
religion, car Il dit: " Certes, la religion acceptée
d’Allah, c’est l’Islam." (3:19), " Aujourd'hui, J’ai
parachevé pour vous votre religion, et accompli sur
vous Mon bienfait. Et J’agrée l’Islam comme religion
pour vous." (5:3), et " Et quiconque désire une
religion autre que l’Islam, ne sera point agréé, et il
sera, dans l’au-delà parmi les perdants." (3:85). Il est
notre opinion que quiconque [des musulmans]
réclame que toute religion autre que l'Islam n’est pas
acceptable, tel que le judaïsme ou le christianisme.
Etc., est un non-croyant [mécréant]. On doit lui
demander de se repentir, dans le cas échéant, il sera
exécuté en tant que renégat parce qu’il dément le
Coran. Il est aussi de notre opinion que quiconque
rejette le message universel de Muhammad, paix et
bénédiction sur lui, rejette le message de tous
messagers, même s’il réclame qu'il croie et suit Son
Messager. Allah, l'exalté, dit: " Le peuple de Noé
traita de menteurs les Messagers " (26:105). Ainsi,
Allah les a considérés comme s’ils avaient rejeté tous
les messagers malgré qu'il n’y ait aucun messager
avant Noé. C'est aussi clarifié par ces verset suivants:
"Ceux qui ne croient pas en Allah et en Ses messagers,
et qui veulent faire distinction entre Allah et Ses
messagers et qui disent: "Nous croyons en certains
d’entre eux mais ne croyons pas en d’autres", et qui
veulent prendre un chemin intermédiaire (entre la foi
et la mécréance), les voilà les vrais mécréants! Et
Nous avons préparé pour les mécréants un châtiment
avilissant. " (4:150-151). Nous croyons qu'il n’y aura
aucun prophète après Muhammad, le messager
d’Allah, paix n'être sur lui. Quiconque prétend être un
prophète après lui, ou croit celui qui revendique la
prophétie, est un mécréant parce qu’il rejette Allah,
Son Messager, et le consensus des musulmans.
Nous croyons que le prophète, paix et bénédiction sur
lui, a des successeurs bien guidés qui exécutaient sa
sunna en propageant la connaissance, appelant à
l’Islam et gérant les affaires des musulmans. Nous
croyons que le meilleur d’eux et le plus digne [ayant-
droit] au califat était Abu Bakr as-Siddiq, puis ‘Umar
Ibn al-Khattab, 'Uthman Ibn Affan et ‘Ali Ibn Abi
Talib, qu’Allah les agrée. Ainsi leur succession au
califat était selon leurs vertus. Allah, l'exalté, qui
possède la sagesse infinie, ne nommerait pas un
souverain sur la meilleure des générations à moins
qu'il soit le meilleur d’entre eux et le plus digne du
califat. Nous croyons que le subalterne parmi ces
compagnons bien guidés peut être supérieur dans
une vertu spécifique à celui qui est meilleur que lui,
mais il ne mérite pas de supériorité absolue, parce
que les éléments constituant la supériorité sont
variés et nombreux. Nous croyons que la Umma
musulmane est la meilleure parmi des nations, et
Allah l'a bénie et l’a honorée, parce que Il dit: "Vous
êtes la meilleure communauté, qu’on ait fait surgir
pour les hommes. Vous ordonnez le convenable,
interdisez le blâmable et croyez à Allah." (7-110) Nous
croyons que les meilleurs parmi la Umma islamique
sont les compagnons du prophète, puis leurs suivants
(tabi’oun) et puis ceux qui les ont suivis (tabi’ou
tabi’in). Nous croyons aussi qu'un groupe de cette
Umma toujours reste victorieux sur le sentier droit,
bien portant sur ceux qui les abandonnent ou ceux
qui les opposent, jusqu'au Jour de Jugement. Nous
croyons que les disputes qui avaient lieu entre les
compagnons du prophète étaient le résultat
d'interprétations sincères qu'ils ont travaillé durs
pour l’atteindre. Quiconque avait raison parmi eux
sera récompensé deux fois, et celui qui avait tort
parmi eux sera récompensé une fois que et son erreur
sera pardonnée. Il est de notre opinion que nous
devrons cesser de parler de leurs erreurs et ne
mentionner que ce qu'il mérite de belle louange. Nous
devrons purifier nos cœurs de la haine et de la malice
contre chacun d'eux, parce qu’Allah dit à leur sujet: "
Ils ne sont pas équivalus: Ceux parmi vous qui
dépensiez et qui luttaient avant la conquête de la
Mecque. Ce sont plus hauts dans le rang que ceux qui
dépensaient et luttaient ensuite. Mais à tout Allah a
promettre une grande récompense " (57:10). Et Il dit:
" Et (il appartient également) à ceux qui sont venus
après eux en disant: "Seigneur, pardonne-nous, ainsi
qu’à nos frères qui nous ont précédés dans la foi; et ne
mets dans nos cœurs aucune rancœur pour ceux qui
ont cru. Seigneur, Tu es Compatissant et Très
Miséricordieux"." (59:10).

Nous croyons qu’Allah a révélé des livres à ses


messagers comme preuve contre l'humanité et une
direction pour les bienfaiteurs. Ils les purifient et les
enseignent la sagesse par ces livres. Nous croyons
qu’Allah envoyait, en ce bas monde, un livre avec
chaque messager, parce que Il dit: " Nous avons
effectivement envoyé Nos Messagers avec des preuves
évidentes, et fait descendre avec eux le Livre et la
balance, afin que les gens établissent la justice. "
(57:25). Parmi les livres qui étaient révélés, nous
connaissons:
1) Le Thora, qui était révélé à Moïse, paix et
bénédiction sur lui. Il est le plus grand Livre des
Israélites: " Nous avons fait descendre la Thora dans
laquelle il y a guide et lumière. C’est sur sa base que
les prophètes qui se sont soumis à Allah, ainsi que les
rabbins et les docteurs jugent les affaires des Juifs. "
(5:44).
2) l'évangile, qu’Allah révéla à Jésus, paix et
bénédiction sur lui. Il est une confirmation du Tora et
en est un complément: " Et Nous lui avons donné
l’Evangile, où il y a guide et lumière, pour confirmer
ce qu’il y avait dans la Thora avant lui, et un guide et
une exhortation pour les pieux. " (5:46); " et je vous
rends licite une partie de ce qui vous était interdit. "
(3:50).
3) Les Psaumes, qu’Allah donna à David, paix et
bénédiction sur lui.
4) Les Tablettes d’Abraham et de Moïse, paix être sur
eux.
5) Le Glorieux Coran, qu’Allah avait révélé à son
prophète Muhammad, le Sceau des prophètes. Il " a
été descendu comme guide pour les gens, et preuves
claires de la bonne direction et du discernement. "
(2:185). Le Coran est protégé du changement: Le
Coran est " Et sur toi (Mohamed) Nous avons fait
descendre le Livre avec la vérité, pour confirmer le
Livre qui était là avant lui et pour prévaloir sur lui"
(5:48), Ainsi, par le Coran, Allah a abrogé tous les
précédents livres révélés. Allah a aussi garanti sa
protection de toute corruption ou distorsion
malicieuse: "En vérité c’est Nous qui avons fait
descendre le Coran, et c’est Nous qui en sommes
gardiens." (15:9), parce que le Coran est une preuve
contre l'humanité jusqu'au Jour de Jugement. Les
écritures précédentes étaient signifiées pour une
période limitée. Leur emploi est terminé avec la
révélation du Coran, qui les a abrogés et a exposé
leurs distorsions et changements. C’est pourquoi ils
n'étaient pas protégés contre la corruption. Ils
subissaient la distorsion, l’addition [l’ajout] et
l’omission:" Il en est parmi les Juifs qui détournent
les mots de leur sens,"(4:46); " Malheur, donc, à ceux
qui de leurs propres mains composent un livre puis le
présentent comme venant d’Allah pour en tirer un vil
profit! - Malheur à eux, donc, à cause de ce que leurs
mains ont écrit, et malheur à eux à cause de ce qu’ils
en profitent!" (2:79); "Dis: "Qui a fait descendre le
Livre que Moïse a apporté comme lumière et guide,
pour les gens? Vous le mettez en feuillets, pour en
montrer une partie, tout en cachant beaucoup."
(6:91); " Et il y a parmi eux certains qui roulent leurs
langues en lisant le Livre pour vous faire croire que
cela provient du Livre, alors qu’il n’est point du Livre;
et ils disent: "Ceci vient d’Allah, alors qu’il ne vient
point d’Allah. Ils disent sciemment des mensonges
contre Allah. Il ne conviendrait pas à un être humain
à qui Allah a donné, le Livre, la Compréhension et la
Prophétie, de dire ensuite aux gens: "Soyez mes
adorateurs, à l’exclusion d’Allah; mais au contraire,
(il devra dire): "Devenez des savants, obéissant au
Seigneur, puisque vous enseignez le Livre et vous
l’étudiez"." (3:78-79); "Ô gens du Livre! Notre
Messager (Mohamed) vous est certes venu, vous
exposant beaucoup de ce que vous cachiez du Livre, et
passant sur bien d’autres choses! Une lumière et un
Livre explicite vous sont certes venus d’Allah! Par
ceci (le Coran), Allah guide aux chemins du salut ceux
qui cherchent Son agrément. Et Il les fait sortir des
ténèbres à la lumière par Sa grâce. Et Il les guide vers
un chemin droit. Certes sont mécréants ceux qui
disent: "Allah, c’est le Messie, fils de Marie!" - Dis:
"Qui donc détient quelque chose d’Allah (pour
L’empêcher), s’Il voulait faire périr le Messie, fils de
Marie, ainsi que sa mère et tous ceux qui sont sur la
terre?... À Allah seul appartient la royauté des cieux
et de la terre et de ce qui se trouve entre les deux". Il
crée ce qu’Il veut. Et Allah est Omnipotent." (5:15-17).
Nous croyons que le Coran est la parole d’Allah. Il l’a
parlé, à Gabriel, qui l’a descendu au prophète, paix et
bénédiction sur lui: " Dis: "C’est le Saint-Esprit
(Gabriel) qui l’a fait descendre de la part de ton
Seigneur en toute vérité."" (16:102); " Ce (Coran) ci,
c’est le Seigneur de l’Univers qui l’a fait descendre, et
l’Esprit fidèle est descendu avec cela sur ton cœur,
pour que tu sois du nombre des avertisseurs, en une
langue arabe très claire." (26:192-195). Nous
connaissons pour sûrs que ce qui est révélé dans le
Livre d’Allah et dans les traditions de Son Messager
est la vérité. " Ne méditent-ils donc pas sur le Coran?
S’il provenait d’un autre qu’Allah, ils y trouveraient
certes maintes contradictions!" (4: 82). Les
contradictions dans des annonces les falsifient [les
rendent irrecevables]. Il est impossible qu’il y ait une
contradiction dans tout annoncé révélé par Allah et
proclamé par Son Messager, paix et bénédiction sur
lui. Quiconque prétend qu'il y a des contradictions
dans le Coran, dans les traditions prophétiques, ou
entre les deux doit avoir une mauvaise intention et un
cœur malavisé. Il devrait repentir et abandonner son
péché. Si, par contre, quelqu'un imagine qu'il y a des
contradictions dans le Coran, dans les paroles du
prophète, ou entre les deux, cela doit être le résultat
de sa connaissance médiocre, de sa compréhension
inadéquate, ou du manque de la réflexion profonde.
Donc, il doit chercher la connaissance [le savoir] et
fait de son mieux à réfléchir sur ces affaires jusqu'à la
vérité lui soit clair. Si, après tous ces efforts, la vérité
ne lui est pas clarifiée, il doit laisser l'affaire entière à
celui qui la connaît et doit cesser de l'imaginer. Il doit
dire, comme le font ceux qui sont fermement
enracinés dans la connaissance: " "Nous y croyons:
tout est de la part de notre Seigneur!" " (3:7). Il doit
savoir qu'il n'y a ni contradictions ni différences dans
le Coran, la Sunna, ou entre les deux.
Nous croyons dans le Procès (fitna) de la tombe, qui
est le questionnement de la personne décédée dans sa
tombe au sujet de son Seigneur, sa religion et son
prophète. Et " Allah affermit les croyants par une
parole ferme, dans la vie présente et dans l’au-delà.
Tandis qu’Il égare les injustes. Et Allah fait ce qu’Il
veut." (14:27). Le croyant dira: "Allah est mon
Seigneur, Islam est ma religion et Muhammad est
mon prophète". Le mécréant ou l'hypocrite dira: "Je
ne sais pas. J'entendais les gens disaient quelque
chose et je le disais." Nous croyons dans le délice de la
tombe pour les croyants: "Ceux dont les Anges
reprennent l'âme - alors qu’ils sont bons - (les Anges
leur) disent: "Paix sur vous! Entrez au Paradis, pour
ce que vous faisiez"." (16:32). Nous croyons dans le
supplice de la tombe pour les transgresseurs (les
limites d’Allah) mécréants: " Si tu voyais les injustes
lorsqu’ils seront dans les affres de la mort, et que les
Anges leur tendront les mains (disant): "Laissez
sortir vos âmes. Aujourd'hui vous allez être
récompensés par le châtiment de l’humiliation pour
ce que vous disiez sur Allah d’autre que la vérité et
parce que vous vous détourniez orgueilleusement de
Ses enseignements"." (6:93). Les paroles (hadiths) du
prophète sont nombreuses et connues en ce qui
concerne ce sujet. Le musulman doit croire dans tous
qui sont rapporté dans le Coran et les traditions
prophétiques concernant les affaires inaperçues. Il ne
doit pas les contredire par son expérience terrestre,
parce que les affaires d’au-delà ne peuvent pas être
mesurées aux affaires d’ici-bas. La différence entre
les deux est très grande. Certes Allah est la source
d'aide.
Nous croyons dans la résurrection, qui est le fait
qu’Allah amène à vie tous ceux qui sont morts, et cela
quand Israfil soufflera dans la corne pour la
deuxième fois: " Et on soufflera dans la Trompe, et
voilà que ceux qui seront dans les cieux et ceux qui
seront sur la terre seront foudroyés, sauf ceux
qu’Allah voudra (épargner). Puis on y soufflera de
nouveau, et les voilà debout à regarder." (39:68). Les
gens surviendront de leurs tombes, répondant à
l'appel du Seigneur de l’Univers. Ils seront les pieds
nus sans sandales, nus sans habits, et non
circoncisiés: "Tout comme Nous avons commencé la
première création, ainsi Nous la répéterons; c’est une
promesse qui Nous incombe et Nous l’accomplirons!"
(21: 104).
Nous croyons que des livres d'actions seront données
aux gens dans leurs mains droites ou derrière leurs
dos, dans les mains gauches: " Celui qui recevra son
livre en sa main droite, sera soumis à un jugement
facile, et retournera réjoui auprès de sa famille.
Quant à celui qui recevra son livre derrière son dos, il
invoquera la destruction sur lui-même, et il brûlera
dans un feu ardent." (84:7-12); " Et au cou de chaque
homme, Nous avons attaché son œuvre. Et au Jour de
la Résurrection, Nous lui sortirons un écrit qu’il
trouvera déroulé: "Lis ton écrit. Aujourd'hui, tu te
suffis d’être ton propre comptable"." (17:13-14). Nous
croyons que des balances d'actions seront établies le
Jour de Jugement, et qu'aucune âme ne sera
tyrannisée: " Quiconque fait un bien fût- ce du poids
d’un atome, le verra, et quiconque fait un mal fût- ce
du poids d’un atome, le verra." (99:7-8); " Ceux dont
la balance est lourde seront les bienheureux; et ceux
dont la balance est légère seront ceux qui ont ruiné
leurs propres âmes et ils demeureront éternellement
dans l’Enfer. Le feu brûlera leurs visages et ils auront
les lèvres crispées." (23: 102-104); et " Quiconque
viendra avec le bien aura dix fois autant; et
quiconque viendra avec le mal ne sera rétribué que
par son équivalent. Et on ne leur fera aucune
injustice." (6:160).
Nous croyons dans la grande intercession spéciale
du prophète Muhammad, paix et bénédiction sur lui.
Il plaidera auprès d’Allah, avec Sa permission, pour
qu’Il juge Ses serviteurs quand ils soufreront d'ennui
et d’angoisse qu'ils ne peuvent pas supporter. Ils
iront à Adam, puis à Noé, à Abraham, à Moïse, à
Jésus et enfin au prophète Muhammad, paix et
bénédiction sur lui. Nous croyons dans l'intercession
qui concerne certains croyants, étant entrés en Enfer
[à cause de leurs péchés], qui doivent être mis en
dehors du feu. Cette médiation est accordée au
prophète Muhammad, paix et bénédiction sur lui, et à
d'autres que lui: prophètes, croyants, et anges. Nous
croyons aussi qu’Allah fera sortir de l'Enfer certains
croyants sans l'intercession de personne, mais par Sa
grâce et Sa miséricorde.
Nous croyons dans le sentier (pont) installé en haut
de l'enfer. Les gens le traversent selon leurs actions:
le premier d’entre eux aussi rapide que l’éclair, puis
le suivant est aussi rapide que le vent, son suivant est
aussi rapide qu'oiseaux et son suivant est aussi
rapide qu'un homme de course. Le prophète debout
sur le sentier, disant: " Seigneur, Epargne!
Epargne!", Jusqu’à ce que les actions des gens
chuteront [deviennent voisines du négatif]. Certains
parmi eux le traverseront en rampant. Aux deux côtés
du sentier il y a des crochets conçus prennent ceux
qu’Allah leur dit de prendre: certains seront sauvés
mais contusionnés et d'autres seront jetés en l'enfer.
Nous croyons dans tous qui sont mentionné dans le
Coran et les paroles prophétiques concernant ce jour
et ses horreurs, puisse Allah nous en préserve. Nous
croyons dans l'intercession (Chafa'a) du prophète
Muhammad, paix et bénédiction sur lui, pour les gens
de paradis pour y entrer. Cette intercession est
exclusivement limitée au prophète Muhammad, paix
et bénédiction sur lui.
Nous croyons dans le bassin du prophète, paix et
bénédiction sur lui, son eau est plus blanche que le
lait et plus sucré que le miel et meilleur en senteur
que le musc. Sa longueur et sa largeur, chacune est
d’une distance d'un mois de marche. Ses récipients
sont comme les étoiles en beauté et en nombre. Les
croyants de l’Umma du prophète viennent prendre de
ce grand bassin une boisson après laquelle ils
n'auront jamais soif.
Nous croyons dans le paradis et l’enfer. Le paradis
est la demeure des délices qu’Allah, l'exalté, a préparé
pour les croyants pieux. Les délices qui y sont, aucun
œil n'en a jamais vu, aucune oreille n'en a jamais
entendu parler et aucun être humain n’y a jamais
pensée: " Aucun être ne sait ce qu’on a réservé pour
eux comme réjouissance pour les yeux, en
récompense de ce qu’ils œuvraient!" (32:17). L'enfer
est la demeure de punition et de châtiment qu’Allah a
préparé pour les mécréants et les égarés [injustes].
La torture et l’horreur, qui y est, ne peuvent pas être
imaginé: " Nous avons préparé pour les injustes un
Feu dont les flammes les cernent. Et s’ils implorent à
boire, on les abreuvera d’une eau comme du métal
fondu brûlant les visages. Quelle mauvaise boisson et
quelle détestable demeure! " (18:29). Le paradis et
l’enfer tous deux existent maintenant et ne périront
jamais: " Et quiconque croit en Allah et fait le bien, Il
le fait entrer aux Jardins sous lesquels coulent les
ruisseaux, pour y demeurer éternellement. Allah lui a
fait une belle attribution." (65-11); " Allah a maudit
les infidèles et leur a préparé une fournaise, pour
qu’ils y demeurent éternellement, sans trouver ni
allié ni secoureur. Le jour où leurs visages seront
tournés et retournés dans le Feu, ils diront: "Hélas
pour nous! Si seulement nous avions obéi à Allah et
obéi au Messager!"" (33: 64-66). Nous confirmons le
paradis auquel il est confirmé par le Coran et les
traditions prophétiques par le nom ou la description:
parmi ceux à qui le paradis est accordé et sont
mentionnés par leurs noms y a Abu Bakr, 'Umar,
'Uthman, 'Ali et d'autres qui étaient précisés par le
prophète , paix et bénédiction sur lui ( Bukhari et
Muslim). Parmi ceux que nous confirmons l’entrée au
paradis par la description tout fidèle (croyant) et
pieux. Nous confirmons pareillement l’enfer auquel il
est confirmé par le Coran et les paroles du prophète,
par le nom ou la description. Parmi ceux qui sont
mentionnés par leurs noms qui seront dans l'enfer y a
Abu Lahab, 'Amr Ibn Luhai al-Khuza'i, et bien
d'autres ( Bukhari et Muslim). Pour la confirmation
de l'enfer qui est basée sur la description, elle inclut
tout mécréant, polythéiste, ou hypocrite.
On croit que les croyants verront leur maître de leurs
propres yeux au jour de la ressurection comme ils
voient la lune pendant une nuit de pleine lune et ils ne
seront pas gênés en cela.
Nous croyons dans le destin, si bon ou mauvais,
qu’Allah a mesuré et décrété pour toutes Ses
créatures selon Sa connaissance antérieure et comme
Sa sagesse l’a estimé convenable. La croyance dans
Le destin a quatre niveaux:
1) La connaissance: Nous croyons qu’Allah, l’exalté,
connaît tout. Il connaît ce qui est arrivé et ce qui
arrivera et comment il arrivera. Sa connaissance est
éternelle. Il n'acquiert pas une nouvelle connaissance
[précédée par l’ignorance] ni oublie ce qu'il connaît.
2) L’enregistrement: Nous croyons qu’Allah a
enregistré dans la tablette assurée ( al Lowh al
Mahfûz) tout ce qu’il allait arriver jusqu'au Jour de
Jugement: " Ne sais-tu pas qu’Allah sait ce qu’il y a
dans le ciel et sur la terre? Tout cela est dans un
Livre, et cela est pour Allah bien facile." (22:70).
3) La volonté: Nous croyons qu’Allah a voulu tout ce
qu’il y a dans les cieux et la terre. Rien n'arrive que
par Sa volonté: tout ce qu’il a lieu, et tout ce qu’il
n'aura pas lieu.
4) La création: Nous croyons que " Allah est le
Créateur de toute chose, et de toute chose Il est
Garant. Il détient les clefs des cieux et de la terre."
(39:62-63). Ces quatre niveaux incluent ce qu’Allah
fait pour Lui-même et ce qu’Il fait pour Ses créatures.
Ainsi tout dire, action, ou omission des gens est
connue à Allah, Qui l’a enregistrée et créé: "Pour celui
d’entre vous qui voulez suivre le chemin droit. Mais
vous ne pouvez vouloir, que si Allah veut, (Lui), le
Seigneur de l’Univers." (81:28-29); " Si Allah avait
voulu, ils ne se seraient pas entre-tués; mais Allah
fait ce qu’Il veut." (2:253); " Or si Allah voulait, ils ne
le feraient pas. Laisse- les donc, ainsi que ce qu’ils
inventent." (6:137); et " alors que c’est Allah qui vous
a créés, vous et ce que vous fabriquez?"" (37:96) Nous
croyons, cependant, qu’Allah a accordé à l'homme un
pouvoir et une volonté libre par lesquels il exécute ses
actions. Le fait que les actions de cet homme sont
faites par son pouvoir et sa pleine volonté peut être
prouvée par les points suivants:
1) Allah dit: " allez à votre champ (femmes) comme
(et quand) vous le voulez." (2:223); et " Et s’ils avaient
voulu partir (au combat), ils lui auraient fait des
préparatifs." (9:46). Dans ces versets, Allah affirme
pour l'homme "une allant en avant" par sa volonté et
"une préparation" par son désir.
2) Ordonner l'homme de faire ou de ne pas faire. Si
l’homme n’était pas libre et n'a pas de pouvoir
(d’agir), ces directives signifieront qu’Allah demande
à l'homme de faire ce qu'il n’en est pas capable. Cette
proposition est rejetée par la sagesse d’Allah, Sa
miséricorde et Son annonce véridique: "Allah
n’impose à aucune âme une charge supérieure à sa
capacité.." (2:286).
3) Le fait de complimenter les vertueux pour leurs
actions et de blâmer les méchants (mécréants) pour
leurs actions et récompensant chacun d'eux avec ce
qu'il mérite. Si l'action n'est pas faite par la volonté
libre de l'individu, complimenter alors le vertueux est
une plaisanterie et punir les mécréants est une
injustice, et Allah est, bien sûr, loin de plaisanter ou
d’être injuste.
4) Allah a envoyé des messagers qui sont "
annonciateurs et avertisseurs, afin qu’après la venue
des messagers il n’y eût pour les gens point
d’argument devant Allah. Allah est Puissant et Sage"
(4:165). Si l’action de l'individu n'est pas exécutée par
sa volonté libre, son argument [le fait que les
messagers soient des témoins] n'est pas annulé par
l'envoi de messagers.
5) Chaque faiseur d'actions sent qu'il fait ou pas une
chose sans toute coercition. Il se lève et s’assoie, il
entre et sort, il voyage et séjourne par sa propre
pleine volonté sans sentir qu’il y a quelqu’un qui le
force dans ces actions. En fait, il distingue clairement
entre le fait de faire quelque chose de sa propre pleine
volonté et que quelqu'un l’en force. Le droit
musulman aussi distingue sagement entre ces états
d'affaires. Il ne punit pas un transgresseur pour une
action qu’il a faite sous la contrainte. Nous croyons
que le pécheur n'a aucune excuse dans le décret divin
d’Allah, parce qu’il commet son péché par sa pleine
volonté, sans savoir qu’Allah le lui a décrété, et parce
que personne ne connaît décret d’Allah avant qu’il a
lieu: "Et personne ne sait ce qu’il acquerra demain "
(31:34). Comment est-ce possible, alors, de présenter
une excuse qui n'est pas connue à la personne à
l'avance quand il commet son offense? Allah a annulé
ce type d'argument en disant: " Ceux qui ont associé
diront: "Si Allah avait voulu, nous ne Lui aurions pas
donné des associés, nos ancêtres non plus et nous
n’aurions rien déclaré interdit. "Ainsi leurs
prédécesseurs traitaient de menteurs (les messagers)
jusqu'à ce qu’ils eurent goûté Notre rigueur. Dis:
"Avez- vous quelque science à nous produire? vous ne
suivez que la conjecture et ne faites que mentir"."
(6:148).
Nous disons au pécheur qui utilise le décret divin
comme une excuse: ‘Pourquoi vous n'avez pas
accompli des actions d'obéissance, supposant
qu’Allah les a décrétés pour vous, puisqu’il n’y a pas
de différence pour connaître à l’avance le décrit
d’Allah concernant les bonnes actions et les péchés?
C’est pourquoi, quand prophète Muhammad dit à ses
compagnons que la place de chacun dans le paradis
ou l’enfer lui a été attribué, ils ont dis: ‘Ne nous
comptons pas sur cela et on arrête de travailler [de
faire les œuvres]? Il dit: 'Non, œuvrez! Et chacun sera
dirigé pour ce qu'il a été créé’’(Bukhari et Muslim).
Nous disons au pécheur qui essaie de trouver une
excuse dans le décret divin: ‘supposons que vous
voulez voyager à la Mecque et il y a deux routes qui
peuvent vous emmener. Une personne véridique Vous
dit qu'une de ces deux routes est dangereuse et
difficile, l'autre est facile et sauve; vous prendrez la
seconde. Vous ne prendrez pas la première route et
direz que c’est décrété sur moi. Si vous le ferez, les
gens vous considéreront un fou. Nous pouvons aussi
lui dire: ‘Si vous êtes invité à deux fonctions, une des
deux a un salaire plus important, vous prendrez
certainement celui avec le salaire le plus important.
Pourquoi vous choisissez ce qui est baissé (mauvais)
pour l’au-delà en se justifiant par le décret? ’. Nous
pouvons, davantage, lui dire: ‘Nous vous voyons
quand vous êtes affligés avec une maladie, vous
frappez à chaque porte de médecin cherchez le
traitement et vous endurez la douleur qui peut
résulter des opérations chirurgicales et l'amertume
de médicament. Pourquoi vous faites pas de même
quant à votre cœur qui est, spirituellement, malade
avec des péchés?’
Nous croyons que le mal ne doit pas être attribué à
Allah, pour raison de Sa sagesse et Sa miséricorde
parfaite. Le prophète disait: " Et le mal n'est pas
attribuable à Toi "(Muslim). Ainsi le décret d’Allah
lui-même ne contient aucun mal, parce qu’il vient de
Sa miséricorde et Sa sagesse. Le mal peut, cependant,
résulter de certains de Ses décrets, parce que le
prophète dit dans la supplication du qunout qu'il
enseigna à Al-Hasan: "Et nous protéger du mal de ce
que Vous décrétiez" (Tirmidhi et d'autres). Ici, le
prophète attribua le mal à ce qu'Il [Allah] a décret.
Malgré cela, le mal dans Son décret n'est pas un mal
pur. Il est plutôt un mal dans un sens et un bien dans
un autre, ou il est un mal dans un cas et bien dans un
autre. Ainsi la corruption dans le sol résultant de la
sécheresse, la maladie, la pauvreté, et la crainte est
un néfaste, mais il est bon dans un autre sens. Allah,
l'exalté, dit: " La corruption est apparue sur la terre
et dans la mer à cause de ce que les gens ont accompli
de leurs propres mains; afin qu’(Allah) leur fasse
goûter une partie de ce qu’ils ont œuvré; Peut-être
reviendront- ils (vers Allah). " (30:41). Couper la
main du voleur ou lapider l'adultère est une chose
néfaste pour le voleur et l'adultère, mais il est bon
pour eux dans un sens, parce qu’il est une
purification pour eux; ainsi la punition de cette vie et
celle de l’au-delà ne sera pas combinée pour eux. Ces
punitions sont bonnes dans un autre sens: leur
application protège la propriété, l’honneur, et les
rapports.

Centres d'intérêt liés