Vous êtes sur la page 1sur 1

BOULIMIE: Absorption très rapide d’une très grande quantité de nourriture, souvent par accès.

CLINIQUE :
Conduite additive ... perte de contrôle.
Préoccupation obsédante du poids.
Penser à la forme : boulimie – anorexie… association ou succession

L’accès boulimique : +++ QE Stratégie du contrôle du poids : Vécu affectif :


2 accès par semaines au-delà de 3 mois. ++ - Poids normal +++ - Angoisse, dépression ++ / culpabilité.
1. Prodromes : - Vomissements provoqués - Conscience du caractère morbide.
- Irritabilité, subexcitation. - Laxatifs diurétiques - Préoccupation permanente du corps.
- Sensation oppressante / faim. - Régimes restrictifs
2. « Crise boulimique » : brutale - Activités physiques +++
- Ingestion de nourriture : (Si surpoids penser à la polyphagie)
• Rapide, impulsive.
• En grande quantité
• En cachette … culpabilité ++
- Aliments hypercaloriques et bourratifs.
- Absence de mastication.
3.Fin de l’accès :
- Douleurs abdominales, vomissements provoqués.
- Sommeil (somnolence, ronflements…)
- Vécu de honte et de culpabilité. (chercher
systématiquement des signes de dépression, idées
suicidaires…+++)
 Si répétition +++ : « état de mal boulimique »

DIAGNOSTIC : ETIOPATHOGENIE :

Positif : Différentiel : (sans accès) surtout psychologique


- Grignotage et hyperphagie … obésité. Conduite agie, court circuit de la pensée … caractère addictif (immaturité)
- Potomanie, dipsomanie (eau, alcool…) Relation mère – fille fusionnelle
clinique : accès boulimique. - Pica : schizophrénie, démence (manger des substances non nutritives) Cognitions erronées de l’image du corps
- Boulimie dans la manie, pf dépression
- Boulimie et pathologies organiques : tum frontales, moria frontal

EVOLUTION : TRAITEMENT :
1/3 … chronicité Hospitalisation : Médicaments : Psychothérapie :
Complications difficile si boulimie + anorexie - TTC :
Somatiques : Psychiatriques : - Si désordres hydro - AD / IRS : dépression, * restructuration cognitive.
- Fausses routes, pneumopathies. - Dépression et risque suicidaire. électrolytiques. compulsion * Relaxation.
- Ulcérations : œsophage ++ - Addiction : alcool, tranquillisants (non - Si risque suicidaire. - BZD avec prudence. * Contrôle des repas :
- Hémorragies digestives BZD) - Si échec du traitement préparés, réguliers.
- Caries. ambulatoire. - Psychothérapie de soutien ++

www.blog.ma/medamychi