Vous êtes sur la page 1sur 3

T ale S

Spécialité

Produire des sons, communiquer

R É C E P T I O N

D ’ U N E

É M I S S I O N

R A D I O

Introduction :

Une antenne réceptrice est sensible aux nombreuses émissions radio existantes. Il est donc nécessaire de filtrer les signaux reçus, pour sélectionner la porteuse correspondant à l’émetteur recherché. Cette opération peut s’effectuer au moyen d’un dispositif appelé filtre passe – bande.

I- Le dipôle LC parallèle

1°)Présentation

Un dipôle LC est constitué d’une bobine d’inductance L et de résistance interne r

négligeable branchée en parallèle à un condensateur de capacité C. Il constitue le filtre passe –

bande du récepteur radio.

Il constitue le filtre passe – bande du récepteur radio. 2°) Étude sous tension efficace constante

2°)Étude sous tension efficace constante

a) Montage Imposons une tension sinusoïdale de fréquence f aux bornes du

dipôle LC, en veillant à ce que la tension efficace U eff à ses bornes reste constante

(en modifiant alors si nécessaire l’amplitude des oscillations aux bornes du

G.B.F.)

i(t) L C U eff = Cte
i(t)
L
C
U eff = Cte

b) Observations

L’intensité qui traverse le dipôle LC est sinusoïdale, de même fréquence que la tension électrique imposée

par le G.B.F.

L’intensité efficace varie en fonction de la fréquence du signal délivré par le G.B.F. :

de la fréquence du signal délivré par le G.B.F. : Rq. : La valeur de l’intensité

Rq. : La valeur de l’intensité efficace est nulle si la résistance interne r de la bobine est nulle.

L’intensité efficace possède un minimum, pour une fréquence particulière f 0 , appelée fréquence centrale.

Cette fréquence f 0 vérifie la relation :

f 0

=

1

2. . L.C
2.
.
L.C

3°)Étude sous intensité efficace constante

a) Montage Imposons une intensité sinusoïdale de fréquence f aux bornes du

dipôle LC, en veillant à ce que l’intensité efficace I eff à ses bornes reste constante

(en modifiant alors si nécessaire l’amplitude des oscillations aux bornes du

G.B.F.)

- 1

-

I eff = Cte L C u(t)
I eff = Cte
L
C
u(t)

b) Observations

La tension aux bornes du dipôle LC est sinusoïdale, de même fréquence que l’intensité électrique débitée

par le G.B.F.

La tension efficace varie en fonction de la fréquence du signal délivré par le G.B.F. :

de la fréquence du signal délivré par le G.B.F. : Rq. : La l’infini lorsque la

Rq. :

La

l’infini lorsque la résistance interne r de la bobine tend vers 0.

valeur de la tension efficace tend vers

La tension efficace possède un maximum, pour une fréquence particulière f 0 , appelée fréquence centrale.

Plus la fréquence imposée par le G.B.F. est éloignée de cette fréquence centrale, plus la tension aux bornes du dipôle LC est faible.

La tension efficace reste supérieure à

c) Conclusion

U 0

, pour une gamme de fréquence appelée bande passante.
2

, pour une gamme de fréquence appelée bande passante . 2 Lorsque l’intensité efficace traversant le

Lorsque l’intensité efficace traversant le dipôle LC est maintenue constante, la tension efficace à ses bornes pour une bande de fréquence étroite : le dipôle LC se comporte donc comme un filtre passe – bande, c’est-à-dire un dispositif ne laissant passer qu’une bande restreinte de fréquences de signaux.

II- Le récepteur radio en modulation d’amplitude 1°)La chaîne de réception

en modulation d’amplitude 1°) La chaîne de réception 2°) La réception La réception est assurée par

2°)La réception La réception est assurée par une antenne, c’est-à-dire par un fil métallique d’une longueur de 1 m environ. Le signal perçu est complexe car de nombreuses radiations électromagnétiques se propagent dans l’espace : il s’agit d’un mélange de signaux modulés envoyés par les différents émetteurs existants.

3°)Le filtrage Pour sélectionner, parmi toutes les ondes captées par l’antenne, celle correspondant à un émetteur de fréquence donnée, il faut utiliser un filtre passe-bande. Le circuit LC peut alors être utilisé en choisissant les valeurs de capacité C et d’inductance L par rapport à la fréquence de la porteuse f p , grâce à la relation :

f p

=

1

2. . L.C
2.
.
L.C

Pour une réception de bonne qualité, il faut que :

o la bande passante du filtre passe-bande ait une largeur minimale : [f p – f Max ; f p + f Max ], où f Max est la fréquence la plus élevée du signal à émettre (jusqu’à 5 kHz en modulation d’amplitude pour transmettre un son (alors que les fréquences audibles sont comprises entre 20 Hz et 20 kHz))

- 2 -

o la bande passante du filtre passe-bande ait une largeur maximale :en effet deux bandes passantes correspondant à deux émetteurs différents (émettant avec deux fréquences de porteuse différentes) ne doivent pas se chevaucher.

À la sortie du filtre, la tension v 2 correspond à celle du signal modulé envoyé par l’émetteur que l’on souhaite écouter.

4°)La préamplification La tension aux bornes du dipôle LC, apparaissant grâce à l’antenne, étant très faible (quelques dizaines de milliVolts), il est nécessaire d’amplifier cette tension. En effet, le circuit de démodulation comportant une diode en entrée, la tension délivrée par l’antenne doit être supérieure à sa tension de seuil. Cette amplification peut être réalisée en utilisant un montage amplificateur non-inverseur comportant un Amplificateur Opérationnel (A.O.) et deux résistances R 1 et R 2 dont la valeur sera choisie en fonction du facteur d’amplification souhaité.

5°)La démodulation Cette partie du montage permet, comme le chapitre précédent l’a montré, de détecter l’enveloppe du signal modulé, puis de supprimer sa composante continue.

6°)L’amplification

Cette partie du montage permet d’amplifier le signal démodulé afin qu’il soit audible au moyen d’un haut-parleur.

- 3 -