Vous êtes sur la page 1sur 1

l'eau entre abondance et raret�

le volume global est l'eau est indispensable � chacun d'entre nous, c'est la
mol�cule m�me de la vie. sans eau, on ne peut survivre au del� de quelques jours.
l'eau joue donc un r�le essentiel sur la terre. or on commence � mieux mesurer
qu'elle pourrait manquer d'ici une vingtaine d'ann�es � cause de la croissance
d�mographique mais aussi � cause de la pollution, du gaspillage...
si 71% de notre terre est faites d'eau, 97,4% est sal�e est forme les oc�an, reste
donc 2,6% d'eau douce form�e en majorit� par les glaciers, les montagne et les
glaces de l'arctique et de l'antartique, le reste provient des eaux souterraine
(nappe phr�atique, fleuve, rivi�re).

malheureusement l�eau est une ressource que la nature distribue tr�s in�galement
sur la terre : les zones arides et semi-arides couvrent le tiers des terres
�merg�es. la disponibilit� en eau est donc tr�s variable, tout autant que les
demandes.
dans les �tats ou la ressources hydrique se fait rare, l�augmentation permanente
des besoins des hommes et les multiples am�nagements peuvent cr�er des tensions
entre diff�rents usages (touristiques et agricoles, agricoles et urbains� et �
diff�rentes �chelles (une ville, une r�gion, un espace continental�).
beaucoup d'�tats se partagent certains fleuves (environs 200). c'est le cas du
danube qui est communs � 8 pays ou bien le nil qui traverse 8 pays avant
d'atteindre l'�gypte. seulement un tiers de ces fleuves sont g�r�s par des trait�s
tel que le danube mais ce n'est pas le cas par exemple de l'oeuphrate o� la
situation est tendue entre la turquie, la syrie et l'iraque de ce fait des
conflits perp�tuelles sont au coeur de ces r�gions.

la quantit� comme la qualit� de l�eau sont ainsi mises en p�ril, d�autant que
l�eau n�est pas toujours une ressource renouvelable (nappes fossiles). les pays
bien pourvus en eau n��chappent pas � certains arbitrages (tourisme et irrigation
notamment les ann�es de s�cheresse). des politiques de gestion de l�eau se mettent
en place et le co�t de l�eau devient de plus en plus �lev� ainsi pour faire face �
cette rar�faction de cet ressource, certaines r�gions notamment en asie, on mis en
place un syst�me d'irrigation
par le biais de barrages de d�rivation, puits tub�s, barrages r�servoirs.

l�eau est depuis longtemps un des moteurs de l�organisation des territoires �


diff�rentes �chelles : elle a fix� l�habitat, certaines activit�s�elle est et sera
de plus en plus un enjeu majeur pour les soci�t�s, pour les �tats (qu�ils soient
riches ou pauvres) et pour la plan�te toute enti�re.