Vous êtes sur la page 1sur 3
“Success is not final, failure is not fatal: it is the courage to continue that counts” Winston Churchill Sir Winston Leonard Spencer-Churchill, KG, OM, CH, TD, PC, DL, FRS, Hon. RA (30 November 1874 – 24 January 1965) was a predominantly Conservative British politician and statesman known for his leadership of the United Kingdom during the Second World War. He is widely regarded as one of the greatest wartime leaders of the century and served as Prime Minister twice (1940–45 and 1951–55). A noted statesman and orator, Churchill was also an officer in the British Army, a historian, a writer, and an artist. He is the only British prime minister to have received the Nobel Prize in Literature, and was the first person to be made an Honorary Citizen of the United States. Churchill was born into the aristocratic family of the Dukes of Marlborough. His father, Lord Randolph Churchill, was a charismatic politician who served as Chancellor of the Exchequer; his mother, Jenny Jerome, an American socialite. As a young army officer, he saw action in British India, the Sudan and the Second Boer War. He gained fame as a war correspondent and through books he wrote about his campaigns. At the forefront of politics for fifty years, he held many political and cabinet positions. Before the First World War, he served as President of the Board of Trade, Home Secretary and First Lord of the Admiralty as part of the Asquith Liberal government. During the war, he continued as First Lord of the Admiralty until the disastrous Gallipoli Campaign, which he had sponsored, caused his departure from government. He then served briefly on the Western Front, commanding the 6th Battalion of the Royal Scots Fusiliers. He returned to government as Minister of Munitions, Secretary of State for War, and Secretary of State for Air. After the War, Churchill served as Chancellor of the Exchequer in the Conservative (Baldwin) government of 1924–29, controversially returning the pound sterling in 1925 to the gold standard at its pre-War parity, a move widely seen as creating deflationary pressure on the UK economy. Also controversial were Churchill's opposition to increased home rule for India, and his resistance to the 1936 abdication of Edward VIII. (//en.wikipedia.org/wiki/Winston_Churchill) Cette entrée en matière n’est pas du tout pour explorer la vie, le parcours de ce personnage important de la vie politique en Angleterre mais essayer dans la mesure du possible de trouver des parallèles avec notre chère RDC. Ah oui, certaines personnes pensent que la RDC est un bien privé et que ces mêmes personnes décident de qui peut faire partie de la bande. Je parlais avec un Kulutu et il me dira, j’ai eu une conversation avec une personne à Kinshasa, la situation semble se calmer. Ma réaction ? Kinshasa n’est certainement pas le miroir de la RDC. Les personnes qui ont affluées des provinces pour se rendre à Kinshasa, plus dans un reflexe sécuritaire qu’autre chose parce que cela devenait intenable, insupportable dans leurs lieux d’origine. Comment comprendre l’exercice démocratique en cours ? Une élection c’est un rendez-vous ou la population sanctionne le parcours, les objectifs réalisés de l’autorité. L’énorme machine de la Monuc / Monusco aurait, à mon avis, du prendre toute l’importance de cette échéance et planifier une revitalisation de la société civile. La société civile est souvent prise à partie et tombe dans l’escarcelle de l’opposition parce que son intérêt premier et celui du peuple (Cfr Lula, Président du Brésil, plus en fonction mais son aura ne faiblit pas d’intensité. Le Sage, le vrai Mzee Nelson Mandela ). Trouver des synergies entre les desideratas du peuple et le leadership de l’Etat est un exercice de haute voltige. L’Etat- providence appartient aux calendes de l’histoire. Les différentes forces entre autre le système économique sauvage a pour motto, maximiser les profits et réduire les dépenses. Que faire entre les bailleurs qui réclament ce que vous n’avez pas dépensé, le peuple qui crie sa rage de voir sa portion se réduire comme peau de chagrin. Les stratèges enfermés dans leurs bureaux climatisés à mille diables de la RDC, qui clament haut et fort que la démocratie est la juxtaposition de leurs modèles, freedoom of speech et la boite à Pandore est ouverte. Le Bomoto ? Forget, le millenium bug se trimballe avec. Notre planète qui est un village global, subit un assaut permanant d’images, les spin doctors ont un laboratoire pour faire en sorte que les intérêts qu’ils défendent pas avec un élan philanthropique.. Loin de la mais contre des espèces sonnantes et trébuchantes. C’est connu, vérifié, les troubles emportent des fortunes et en créent d’autres. Le crash boursier des Bourses ont mis des millions d’épargnants sur la paille mais d’autres ont trouvé la baguette magique pour trouver la pierre philosophale. Quels sont les enseignements a tirer des élections en RDC pendant cette période pleine de rebondissements avant la publication des résultats définitifs ? Ce sont les expressions imagées, on pourrait dire bon enfant si le sang n’avait pas coulé, si des familles sont endeuillées pour que le pouvoir soit l’apanage de tel ou de telle autre personne, de gré ou de force. Je suppose que nous parlons de la démocratie ? La démocratie se planifie aussi. Quels que soient les résultats, quelles que soient les rancœurs, quelles que soient l’appât, parce que le pouvoir séduit. On dit au peuple, je vous donnerai le ciel et la terre. Par la formule abracadabra ? Les analystes qui décident que leurs cogitations sont les seules qui méritent d’être évoquées, pire, ils sortent de la cuisse de Jupiter donc ils ont raison. Une pause.. Quand on dit que du choc des idées jaillit la lumière, cela signifie bien sur a force d’entendre uniquement le son de sa voix, on se retrouve au diapason des Dieux. La RDC a connu beaucoup d’épreuves et comme la lumière se trouve au bout du tunnel. Elle continuera son chemin Chahin Caha. La caravane continue son chemin. Ce qui me met du baume au cœur est que les cartes ne sont pas distribuées.. On joue au Poker menteur. Toute cette énergie est la racine de la vraie démocratie en RDC, on verra ensuite qui fait quoi, qui a vraiment l’intérêt supérieur de la Nation comme seule motivation. Et la RDC fera un pied de nez à tous ces pompiers pyromanes qui veulent détruire. Vive la RDC, vive l’Afrique.. God bless DRC