P. 1
Syllabus Ficm

Syllabus Ficm

|Views: 406|Likes:
Publié parfissalmineur

More info:

Published by: fissalmineur on Dec 05, 2011
Droits d'auteur :Attribution Non-commercial

Availability:

Read on Scribd mobile: iPhone, iPad and Android.
download as PDF, TXT or read online from Scribd
See more
See less

12/23/2012

pdf

text

original

Sections

  • L’eCoLe DeS miNeS De NaNCy
  • La FormaTioN iNGÉNieUr CiviL DeS miNeS
  • Le cursus personnalisé de formation
  • Déroulement de la formation par année
  • eNSeiGNemeNTS De TroNC CommUN
  • > enseignements de tronc commun
  • DÉParTemeNT ÉNerGie : ProDUCTioN, TraNSFormaTioN
  • > Département Génie industriel & mathématiques appliquées
  • > Département Géoingénierie
  • Le DÉParTemeNT iNFormaTioN eT SySTèmeS
  • > Département : information et Systèmes
  • > Département Procédés, energie, environnement
  • > Filières managériales
  • LeS LaNGUeS ÉTraNGèreS à L’eCoLe DeS miNeS De NaNCy
  • LeS CoUrS ÉLeCTiFS
  • > Les enseignements d’Humanités
  • La TroiSième aNNÉe à La CarTe
  • > La troisième année à la carte

SyllabuS de la Formation ingénieur Civil deS mineS année univerSitaire 2011/2012

version du

28.06.11

Sommaire

L’ecole des mines de Nancy La formation ingénieur civil des mines Le cursus personnalisé de formation Déroulement de la formation par année

1 6 11 21

index des cours
Les enseignements de tronc commun (scientifiques et managériaux)
Première année - semestre 5 Première année - semestre 6 Deuxième année - semestre 7 Deuxième année - semestre 8 Troisième année - semestre 9

24

25 34 40 42 43

Les enseignements par département et par option
Département energie : Production, Transformation
> Parcours Energie : Production, Transformation

44

Département Génie industriel et mathématiques appliquées
> Parcours Ingénierie des systèmes de décision et de production > Parcours Ingénierie Mathématique

61

Département Géoingénierie
> Parcours Géoingénierie

79

Département information et Systèmes
> Parcours Architecture des systèmes sûrs > Parcours Organisation de l’information et des processus

98

Département matériaux
> Parcours Matériaux fonctionnels > Parcours Matériaux de structure

115

Département Procédés, energie, environnement

137

> Parcours Ingénierie énergétique et environnementale des systèmes industriels

Les filières managériales Les langues étrangères à l’ecole des mines de Nancy Les enseignements des ateliers artem
atelier mines-artem atelier iCN-artem atelier eNSa-artem

154 168 255
256 268 280

Les cours électifs
Deuxième année - semestre 7 Deuxième année - semestre 8 Troisième année - semestre 9

289
290 300 318

Les enseignements d’ «Humanités»
Première année - semestre 6 Deuxième année - semestre 7 Deuxième année - semestre 8

322
323 330 334

La troisième année à la carte

338

L’eCoLe DeS miNeS De NaNCy

Hier et aujourd’hui

Dès sa création en 1919, l’Ecole des Mines de Nancy s’est caractérisée par l’importance de ses relations avec le monde économique. Ses enseignements et la recherche se sont sans cesse adaptés aux mutations de son environnement. En 1957, sous l’impulsion de Bertrand Schwartz, l’Ecole crée une nouvelle pédagogie autour du concept d’ingénieur généraliste, aidée en cela par l’émergence quelques années plus tôt, d’une recherche privilégiant l’interdisciplinarité. En 1997, en complément de sa formation généraliste «ingénieur civil des mines», pour répondre aux besoins de l’industrie et former aux métiers de la production, l’école crée une seconde formation : la formation «ingénieur des techniques de l’industrie» qui dispose d’un recrutement et d’un diplôme spécifiques dans deux disciplines du génie industriel : la gestion de production et l’ingénierie de la conception. Cette dernière discipline créée en 2000 est à la fois délocalisée à Saint-Dié-des-Vosges et interministérielle (Education nationale et industrie). Ce sont aujourd’hui les formations d’ingénieurs de spécialité de l’Ecole des Mines de Nancy. En 2000 également, les premiers modules de formation et les premiers projets interculturels «Arts-Sciences» sont proposés aux élèves de 2e année de la formation ingénieur civil dans le cadre de l’alliance, baptisée «Artem», (partenariat étroit avec l’ICN Business School et l’Ecole Nationale Supérieure d’Art de Nancy). Cette dynamique Artem-Nancy s’amplifie aujourd’hui avec le projet immobilier de reconstruction de l’Ecole. En 2004, avec le Groupe des Ecoles des Mines, l’Ecole des Mines de Nancy crée une graduate school afin de promouvoir ses formations à l’international. En 2005 la création de l’Association Artem-Nancy avec le soutien de l’Association ArtemEntreprises et le développement d’un label « Artem pour les ateliers pédagogiques qui » évoluent sur la base de ce concept innovant.

organisation de l’école

> Conseil d’administration Présidé par Anne LAUVERGEON, Présidente du Directoire d’AREVA, le conseil compte, outre les représentants des personnels et des élèves, des personnalités représentant de grands groupes industriels français (EDF, SAINT-GOBAIN, SNCF, TOTAL, CAP GEMINI, Groupe CIC, ARCELOR).

1

> L’ecole des mines de Nancy

> Fondation de l’ecole

> association des anciens élèves Présidée par Jean-Yves KOCh, Directeur exécutif de Cap Gemini, l’association des anciens élèves est très présente dans la vie de l’école et participe avec les anciens des Mines de Paris et de Saint-Etienne à l’animation des clubs professionnels Mines et des regroupements intermines locaux. > Direction de l’ecole Elle est organisée de manière matricielle en directions par activités principales et directions d’appui. Le Directeur de l’école est assisté par un conseil de direction qui peut être élargi selon les sujets abordés aux responsables de départements d’enseignement et/ou aux directeurs des laboratoires. > enseignement et recherche L’enseignement et la recherche sont intimement liés et structurés en départements d’enseignement fonctionnellement intégrés aux laboratoires de recherche. La formation accorde une place significative à la recherche, fournissant ainsi l’approche inductive. L’Ecole abrite ou est en relation avec de nombreux Masters dont la 2e année peut être suivie au cours de la 3e année de formation. thèmes recherche de sont extrêmement variés couvrent et l’ensemble des problématiques Les des options proposées aux élèves.

Laboratoires Laboratoire Lorrain de Recherche en Informatique et ses Applications (LORIA) Institut Elie CARTAN Laboratoire d’Energétique et de Mécanique Théorique et Appliquée (LEMTA) Institut Jean Lamour Institut Jean Lamour LAboratoire Environnement Géomécanique Ouvrages (LAEGO) Géologie et Gestion des Ressources minérales et énergétiques (G2R)

Départements

Parcours d’options

- Architecture des systèmes sûrs - Organisation de l’information et des Information et Systèmes processus - Bio informatique (3e année) Génie industriel et Mathématiques Appliquées Energie : Production, Transformation Matériaux Procédés, Energie, Environnement - Ingénierie des systèmes de décision et de production - Ingénierie mathématique - Energie, Production, Transformation - Matériaux fonctionnels - Matériaux de structure - Ingénierie énergétique et environnementale des systèmes industriels - Géoingénierie Géoingénierie

2

> L’ecole des mines de Nancy

Présidée par Jean-Carlos ANGULO, Directeur Général adjoint, Co-Président de l’Activité Ciment du groupe Lafarge, la fondation apporte son appui au développement de l’école et aux élèves ingénieurs.

> Le corps professoral

L’Ecole s’appuie également sur les ressources pédagogiques des 4 universités lorraines bientôt réunies au sein de la future Université de Lorraine (53 500 étudiants, 3 660 enseignants et enseignants-chercheurs).

Un lien étroit avec l’Université, les ePST et les établissements nationaux

Membre de l’Institut National Polytechnique de Lorraine, l’Ecole des Mines de Nancy a de nombreuses relations avec l’Université henri Poincaré et l’Université Nancy 2. Ses laboratoires sont pratiquement tous inter-universitaires et associés au CNRS, à l’INRIA ou à l’INERIS. Cette relation synergique et ses nombreux partenariats industriels lui permettent d’offrir un enseignement de très haute qualité s’appuyant sur des experts internationalement reconnus. L’appartenance de l’école au Groupe des Ecoles des Mines apporte de nombreux échanges pédagogiques et participe à sa dynamique internationale. L’alliance Artem-Nancy offre des possibilités de cursus croisés et une ouverture interculturelle dans la relation Art-Sciences, débouchant sur de nouveaux métiers dans des secteurs traditionnels ou nouveaux de l’économie.

3

> L’ecole des mines de Nancy

Pour assurer ses missions pédagogiques et de recherche, l’Ecole des Mines de Nancy s’appuie sur un corps professoral permanent (75 enseignants-chercheurs et environ 200 chercheurs) et sur de nombreux professionnels issus du monde économique intervenant dans le cadre de chaires industrielles ou sur vacations.

D) 2-Escola Politécnica da universidade de São Paulo (GEM. ND) 1-Universidad Politécnica de Madrid - ETSI Industriales (ENSMN. Pour ce faire. ENSMN. l’école accueille de nombreux étudiants d’établissements partenaires pour des périodes de six mois à deux ans.Une tradition d’ouverture internationale > L’ecole des mines de Nancy Le déplacement hors de nos frontières de l’activité économique oblige les écoles d’ingénieurs à ouvrir leurs formations à l’international. D) 1-Ecole Polytechnique de Montréal (GEM. Par ailleurs. 4 . ND) 1-Shanghai Jia Tong University (GEM. ND. En septembre 2009. l’école des Mines a mis en place une stratégie de développement à l’international avec l’aide de l’Institut National Polytechnique de Lorraine (INPL). • une formation aux cultures étrangères. ND) 1-Universidad de Santiago de Chili dite USACh (GEM. D. Göteborg – Etats Unis – Royaume-Uni – Suède Le séjour minimal à l’étranger est fixé à deux mois. D. elle a diplômé 21 d’étudiants % étrangers admis sur concours ou sur titres. ND) 1-Kyushu Institute of Technology (ENSMN. en cours de finalisation) 1-Moscow State Technical University dite Bauman • la possibilité de s’inscrire à un second diplôme (Master) dans un établissement étranger parmi les plus prestigieux : – Chine 1-Tsinghua Pékin 1-Georgia Institute of Technology 2-Columbia 3-Purdue 1-Imperial College London 2-Cranfield University 1-Université Chalmers. mais la durée moyenne est située à plus de six mois. D. CREPUQ. D. le Groupe des Ecole des Mines (GEM) et le réseau n+i. Elle a ainsi pu mettre en place des partenariats avec les meilleures universités dans le monde offrant : • la possibilité d’un séjour d’un semestre minimum dans une université ou une école étrangère (plus d’une centaine de destinations possibles) • la possibilité d’une année «césure» entre la 2e et la 3e année de formation dans une entreprise (étrangère ou française) à l’étranger • la possibilité d’obtenir un double diplôme d’ingénieur avec des établissements étrangers reconnus et ayant signé une convention avec l’école : – Brésil – Canada – Chili – Chine – Espagne – Inde – Japon – Russie 1-Pontificiad Universidad Catholica de Rio de Janeiro (ENSMN. D) 1-Indian Institute of Technology de Kanpur (GEM. Pour faciliter l’intégration de nos étudiants nous leurs offrons : • une formation obligatoire à deux langues étrangères et une incitation forte à en étudier une troisième . D.

Amérique du Nord – Etats-Unis 1-Georgia Institute of Technology – Canada 1-Ecole Polytechnique de Montréal 2-Crepuq avec toutes les universités du Québec 4 . autre – Russie 1-Moscow State Technical University dite Bauman 2-Institut des Mines de Saint Pétersbourg 3 .aCCorDS eUroPÉeNS oU iNTerNaTioNaUX (non diplômants) – Allemagne 1-TU Munich 2-Th Karlsruhe 3-Darmstadt 4-RTWh Aachen 5-TU Stuttgart – Autriche 1-Université de Leoben 2-TU Wien – Danemark 1-Technical University of Denmark dite DTU – Espagne 1-Universidad Politécnica de Madrid 2-Université d’Oviédo 3-Université Polytechnique de Catalogne 4-Université de Vigo – Finlande 1-Université de Lappeenranta – Grèce 1-Université de Patras 2-Université d’Athènes – hongrie 1-Université de Miskolc – Italie 1-Université de Padova 2-Université de Torino 3-Politecnico Torino 4-Université de Trieste 5-Université de Florence 6-Université d’Udine – Norvège 1-NTNU Trondheim – Pologne 1-AGh Krakow 2-Ecole internationale de logistique et de transport de Wroclaw 3-Université de Lublin – R.Union européenne .Amérique du Sud – Brésil – Chili 5 – Asie – Chine – Inde – Japon 1-Pontificiad Universidad Catholica de Rio de Janeiro 2-Escola Politécnica da universidade de São Paulo 3-Université d’Itajuba 4-Université de Campinas 5-Université de Brasilia 6-Université du Parà 7-Université de Pernambuci 8-Université de Rio Grande do Norte 1-Universidad de Santiago de Chili dite USACh 2-PUC Chili 1-Shanghai Jia Tong University 1-Indian Institute of Technology de Kanpur 1-Kyushu Institute of Technology 5 > L’ecole des mines de Nancy 1 . Tchèque 1-Czech Technical University de Prague 2-Université d’Ostrava – Roumanie 1-Université de Pitesti – Suède 1-KTh 2-Université de Linköping 3-Université Chalmers 4-Université de Lulea 2 .Europe.

A cet effet. Une pédagogie diversifiée > Une pédagogie différenciée qui reconnaît la diversité des talents et des intentions des étudiants et qui permet à chacun de se bâtir son cursus personnalisé de formation. en particulier en deuxième et troisième année. A cet effet. lui donnant ainsi une capacité d’expertise sur ce domaine. l’école précise les objectifs de chacun des actes pédagogiques figurant au programme. notamment professionnelles. l’élève est mis en situation d’action à de très nombreuses reprises en particulier dans le cadre des activités de projets et de stages . très importante. donc le sens de chacun des actes d’enseignement. elle est à ce titre favorisée par l’école. économiques. à cet égard. animés du goût d’entreprendre. L’offre de formation.La FormaTioN iNGÉNieUr CiviL DeS miNeS Les objectifs pédagogiques Le projet pédagogique de l’école vise à former des ingénieurs capables d’innover et de conduire le changement dans tous les domaines de l’entreprise et de la société. c’est leur donner la possibilité de faire des choix de cours et de comprendre le sens de leur choix. et de construire ainsi son cursus personnalisé de formation. et de gestion. une excellente école de formation. L’enseignement d’option a pour objectif de constituer un lien d’acquisition de savoirs et de compétences sur un domaine d’intervention de l’ingénieur. la pratique d’activités associatives périscolaires est également. > Une pédagogie par l’action pour l’apprentissage du passage à l’acte : la prise de risque et l’exercice de la responsabilité. par des cours d’humanité. Pour cela la formation s’appuie sur une solide culture scientifique. c’est aussi reconnaître que leurs intentions d’évolution. aptes à travailler en équipe dans un environnement complexe international et pluriculturel. Il permet de mobiliser les connaissances scientifiques de base et contribue ainsi à développer l’esprit méthodologique et l’adaptabilité de l’ingénieur civil des Mines de Nancy. complétée par des connaissances en sciences humaines. capable de s’adapter aux profondes mutations qu’il aura à connaître tout au long de sa carrière. L’apprentissage du passage à l’acte ne peut s’acquérir que par la pratique de l’action ellemême. par des enseignements partagés avec des écoles relevant d’autres disciplines et par l’enseignement des langues et cultures étrangères. Reconnaître que les talents des élèves sont multiples et différents. 6 > La Formation ingénieur Civil des mines . peuvent être très diverses. Il a aussi pour ambition de former un ingénieur responsable et humaniste. permet à l’élève de faire de multiples choix motivés.

c’est à dire des règles et règlements qui définissent l’organisation et le fonctionnement de la société . L’école est par là-même un lieu d’apprentissage de l’exercice du pouvoir responsable. Les élèves de l’école créent et gèrent ces activités en totale autonomie. . 7 > La Formation ingénieur Civil des mines Le champ d’exercice de l’ingénieur est celui du réel donc de la complexité. Il leur est demandé périodiquement d’évaluer la qualité des enseignements et de participer aux réflexions sur les évolutions pédagogiques. L’élève est mis en situation d’apprentissage de la complexité à de multiples reprises au cours de sa scolarité en particulier dans le cadre des ateliers Artem (voir le chapitre consacré à cet effet) qui associe conduite de projet réel et apprentissage pluridisciplinaire. • Le Bureau des élèves et la quarantaine de clubs qu’il anime . à l’école même. tant par la complexité du projet que par la composition des groupes d’élèves impliqués. c’est le temps du cursus personnalisé de formation de l’élève-ingénieur qui ne dépasse pas 25 heures d’enseignement par semaine en moyenne . associations créées dans le cadre d’Artem-Nancy. en situation pré-professionnelle d’exercice de droits et devoirs. A titre d’exemple. la présence aux cours est obligatoire de la même façon que la présence de l’ingénieur sur son lieu de travail est requise quotidiennement. de prise de responsabilité et de risque. • Le Forum entreprises Est-horizon : organisation annuelle qui rassemble chaque année une centaine d’entreprises et accueille plus de 5 00 étudiants . elle est potentiellement porteuse de développement d’autonomie. Afin de préparer l’élève-ingénieur à l’exercice de ces responsabilités. il en est aussi très souvent l’auteur : producteur de règles et d’organisations nouvelles (démarche qualité. L’implication de l’élève dans une activité associative est donc encouragée. le panel des activités associatives concerne : • La Junior Entreprise : Mines Services . • Un temps d’auto apprentissage. l’Ecole des Mines de Nancy place l’étudiant. 0 • Charivari : un festival de cirque . car au regard des finalités du système de formation. La formation de l’ingénieur civil des mines est bâtie autour de deux complémentaires : temps • Un temps d’apprentissage encadré par l’école . capables de créativité et d’esprit entrepreneurial. développement durable…). en accompagnement du temps d’enseignement encadré mais aussi pour une implication effective dans une ou plusieurs activités associatives. de développement culturel. Autre exemple : les étudiants sont invités à donner leur avis et à faire des propositions pour toute modification de règle de fonctionnement de l’école.> Une pédagogie pour l’apprentissage de la complexité > Une pédagogie d’apprentissage de la vie en société L’ingénieur est non seulement le garant de la bonne application de la loi dans l’entreprise. Une pédagogie bâtie autour de deux temps interactifs et complémentaires il s’agit avant tout de former des têtes bien faites. de créativité. • Les activités à caractère inter-universitaire ou inter-écoles : orchestre INPL. A titre d’exemple.

des activités de services ou des organisations. des services et des collectivités locales. avec le soutien du Département des Langues et Cultures et Multimédias. de l’environnement économique et financier global. dans le respect des principes du développement durable et de la responsabilité sociétale. • aptitude à prendre en compte des enjeux professionnels et aptitude à mettre en œuvre les principes du développement durable La formation ingénieur civil des mines vise à développer des capacités d’innovation et de pilotage des projets innovants dans les différents secteurs d’activités économiques. lettres et sciences sociales). Un tableau général indique quels sont les éléments pédagogiques qui permettent la formation à ces compétences spécifiques. leur déclinaison spécifique mise en œuvre à l’Ecole des Mines de Nancy est précisée. avec l’appui de la Direction de l’Action vers les Entreprises et Collectivités. pour comprendre. prévoir et communiquer efficacement avec divers interlocuteurs. vers des collaborateurs ayant des compétences complémentaires comme celles du design ou du commerce. analyser. à l’animer et à la faire évoluer et capacité à opérer ses choix professionnels La formation ingénieur civil des mines vise à développer des capacités affirmées de collaboration avec le monde professionnel de l’industrie. • Connaissance et compréhension d’un large champ de sciences fondamentales La formation ingénieur civil des mines vise à développer des capacités à gérer les systèmes complexes. • aptitude à prendre en compte et à faire respecter des valeurs sociétales La formation ingénieur civil des mines vise à développer des capacités à réfléchir et échanger autour des humanités (arts. issues de l’expérience. l’optimisation par simulation. ainsi que des enjeux environnementaux. à découvrir et tenir compte de la diversité des cultures et des sociétés étrangères. économiques ou financières dans les différents secteurs de l’industrie ou des services. • aptitude à mobiliser les ressources d’un champ scientifique et technique liées à une spécialité La formation ingénieur civil des mines vise à développer des capacités à mettre en œuvre des connaissances spécialisées issues de la recherche scientifique pour des applications technologiques. 8 . A partir de ces compétences générales. • Capacité à s’intégrer dans une organisation. les associations Artem-Nancy et Artem-Entreprises. issues de l’expérience. et des compétences en sciences économiques et de gestion.Compétences de l’ingénieur > La Formation ingénieur Civil des mines Les capacités et compétences recherchées pour les ingénieurs diplômés ont été précisées par la Commission des Titres d’Ingénieur (CTI). qu’ils soient artificiels ou naturels. et vers des collaborateurs issus de la diversité des cultures étrangères. nécessaires au pilotage des entreprises ou des organisations nationales ou internationales. et la visualisation des données ou des résultats de simulation. avec l’appui de la chaire ingénierie innovation • aptitude à travailler en contexte international La formation ingénieur civil des mines vise à développer des capacités d’ouverture. • maîtrise des méthodes et outils de l’ingénieur La formation ingénieur civil des mines vise à développer des compétences méthodologiques pour la gestion optimale des systèmes industriels. en utilisant au mieux la modélisation. de la Direction de l’Action Internationale.

optimisation.Compétences CTI TCS Option Electifs TCS TCM FIL Electifs Projet d’option Semaine recherche-innovation Stage ouvrier. tutorat Visites d’entreprises. Associations Semaine recherche-innovation Projet 1A Projet d’option Projet Artem Evénements DD Langues Stage et césure en stage Projet d’option Projet Artem Semaine départementale Recherche opérationnelle TCM et FIL Electifs Option Electifs Option Electifs Option Electifs 1a 2a 3a Sciences fondamentales Modélisation. RDV métiers Sport. visualisation Un champ de spécialité des secteurs d’activité Méthodes de l’ingénieur Génie industriel Economie et gestion Organisations professionnelles Collaboration avec le monde professionnel Enjeux professionnels Développement durable Innovation et Responsabilité Projet d’option Langues et cultures Langues et cultures étrangères étrangères Intégration étudiants étrangers Semaine départementale à l’étranger Ateliers Artem Stage et césure en stage humanités TCM et FIL Cultures étrangères Electifs FIL Cultures étrangères Electifs Valeurs sociétales humanités Diversité des cultures Enjeux globaux humanités Stage ouvrier Projet Sport DD : Dévelopement Durable FIL : Filières managériales TCM : Tronc Commun Managérial TCS : Tronc Commun Scientifique > La Formation ingénieur Civil des mines Stage de fin d’études Contexte international Collaboration interculturelle 9 .

Cette évaluation va essentiellement servir à l’enseignant pour ajuster. …. acquiert lui-même les bases de son enseignement à partir d’un guide d’apprentissage qui lui est fourni par l’enseignant (polycopié. Il est en effet important que l’étudiant acquière des connaissances et qu’il comprenne le comment de cette acquisition.La méthode d’enseignement > La Formation ingénieur Civil des mines Une unité normale d’enseignement est composée d’une heure de «cours» et de deux heures de travaux dirigés. L’enseignant est. Les travaux dirigés se déroulent en petits groupes de façon à favoriser l’apprentissage du travail en groupe et la créativité interactive. L’évaluation des enseignements Depuis plus de quarante ans. pour l’essentiel. Le «cours» est ainsi pour l’essentiel une séance de pratique interactive de questions/réponses entre le professeur et les élèves. son enseignement. • A la fin de chaque unité d’enseignement. Une partie de cette fiche d’évaluation est standardisée et transmise aux responsables de départements pour une analyse des améliorations possibles avant un retour à la Direction des Etudes. si besoin est. L’étudiant dispose à l’Ecole des Mines de Nancy d’un double système d’évaluation des enseignements. L’étudiant. placé à l’Ecole des Mines de Nancy en situation de médiateur entre l’étudiant et les savoirs que ce dernier doit maîtriser : savoirs disciplinaires mais aussi savoirs pédagogiques. 10 . par les projets et les stages qui représentent 40 % du temps global du cursus de formation de l’élève. l’Ecole des Mines de Nancy pratique l’évaluation de la qualité de ses enseignements par les étudiants. • A la fin de chaque semestre les élèves-ingénieurs évaluent collectivement et globalement l’enseignement reçu en présence du directeur des études. dans ces conditions d’exercice pédagogique.). Les travaux pratiques sont constitués. autonomie oblige. il évalue individuellement l’enseignement reçu au travers d’une fiche d’évaluation fournie par l’enseignant de l’unité.

11 > Le Cursus personnalisé de Formation . • de la recherche par des contrats avec les laboratoires en relation avec l’Ecole . La troisième année d’études se réalise à l’école. L’élève fait également le choix d’un atelier Artem qui assemble. La première année de formation La première année de formation est consacrée à l’acquisition de connaissances scientifiques générales et de compétences pour leurs applications. m » • de la société par des projets « ains à la pâte avec les écoles primaires de l’agglomération nancéienne . Cet atelier représente 15 de son temps de formation de deuxième année.Le cursus personnalisé de formation La formation « ngénieur civil des mines de Nancy se déroule sur trois années universitaires i » réparties en cinq semestres d’enseignement et trois périodes de stage d’une durée cumulée minimale de 36 semaines. dans d’autres écoles ou universités partenaires en France ou à l’étranger. Elle est aussi consacrée à l’acquisition de connaissances en sciences économiques et sociales. autour d’un projet complexe interdisciplinaire et interculturel. en humanités et en langues et cultures étrangères. Ce parcours représente environ 30 % de son temps de formation de deuxième et troisième année. ou lorsque le projet personnel et professionnel de l’élève le justifie. des enseignements dans un champ de compétence transversal. C’est aussi une année de découverte : • des métiers de l’ingénieur par des cycles de rencontres et de conférences réalisés par des cadres d’entreprises . Il fait aussi le choix d’enseignements « lectifs à caractère scientifique et technologique é » approfondi ou interdisciplinaire ou à caractère interculturel qui complètent et ouvrent sa formation d’option sur des domaines spécifiques. % L’élève complète sa formation par des enseignements managériaux et d’humanités. Il fait le choix d’un parcours dans un département qui regroupe des enseignements de spécialités disciplinaires associés à la conduite d’un projet en équipe. de langues et cultures étrangères. C’est une année d’approfondissement des connaissances et d’orientation dans la ligne du projet professionnel envisagé. • du monde économique au travers de visites d’entreprises et d’un stage de six semaines. Les deuxième et troisième années de formation La deuxième et la troisième année forment un ensemble homogène à partir duquel l’élève ingénieur va choisir son cursus personnalisé de formation.

• les enseignements d’ateliers artem. dont l’anglais. 12 . L’enseignement est assuré par une équipe pédagogique d’une quarantaine de personnes dont plus de 50 % enseignent leur langue maternelle.). • les enseignements de parcours d’option dans un département ont pour objectif de permettre à l’élève ingénieur d’acquérir une capacité d’expertise propre à l’un des grands secteurs d’activité et de mettre en pratique les enseignements scientifiques et méthodologiques. Les élèves disposent également d’importants moyens d’enseignement à distance et d’un ensemble de revues. etc. Ils s’appuient sur une pédagogie par projets et s’intègrent dans la deuxième année de formation en partenariat avec les autres écoles d’Artem Nancy. Ces enseignements sont dispensés principalement en première année. • les enseignements managériaux ont pour objectif de permettre aux élèves ingénieurs d’acquérir les compétences indispensables pour appréhender l’environnement économique. sont conçus de façon à familiariser l’élève ingénieur avec la complexité et les facteurs humains. par définition interdisciplinaires. • les enseignements électifs ont pour objectif d’apporter un approfondissement sur un thème donné. Les enseignements de langues sont dispensés tout au long du cursus à raison de 8 heures par semaine en première année et de 4 à 8 heures par semaine selon les niveaux obtenus. la formation est sanctionnée par l’obtention de diplômes extérieurs (examen des universités de Cambridge. La formation à l’Ecole des Mines de Nancy comporte ainsi l’étude obligatoire de deux langues vivantes. en 2e et 3e année. la complexité du monde social et les problèmes organisationnels. de l’Université de Salamanque. et l’étude optionnelle fortement incitée par l’école d’une troisième langue. Ces enseignements se déroulent tout au long de la scolarité et comportent des enseignements en tronc commun pendant les trois premiers semestres et des filières managériales orientées métiers au choix parmi 6-7 thématiques. des outils méthodologiques interdisciplinaires ou une ouverture sur un domaine spécifique de développement ou d’application des sciences. enregistrements audio ou vidéo. ces enseignements sont dispensés en deuxième et troisième année de formation. • les enseignements de langues et cultures étrangères répondent à l’objectif de l’école de donner à tout élève un niveau d’utilisateur indépendant confirmé dans une langue et intermédiaire dans une seconde .Les enseignements > Le Cursus personnalisé de Formation Les enseignements académiques sont semestrialisés et organisés en unités d’enseignement comportant 7 ou 14 séances suivant les disciplines et les périodes. de l’Institut Goethe. Ces enseignements sont répartis en sept groupes : • les enseignements généraux scientifiques pour conforter les bases scientifiques conceptuelles et méthodologiques. S’appuyant sur des projets.

Le but est ici de présenter les manières dont une pensée s’inscrit dans des lignes. • l’éducation physique et sportive : Partie essentielle de toute formation humaine équilibrée. dans un contexte où le sport et les activités physiques s’affirment comme un domaine social. On aide ensuite à penser la technique comme système afin de comprendre non seulement l’histoire des techniques. à ce titre. des couleurs. ils ont accès aux prestations du SIUAP. la justice. Parallèlement à ces enseignements. l’imaginaire. les problèmes liés aux transferts de technologies entre pays riches et pays pauvres. quels sont les symboles qui fondent et justifient le lien social. économique. les représentations collectives du pouvoir et les choix politiques. On examine en quoi la globalisation des échanges économiques et des réseaux de communication modifie notre perception du monde. des figures. En premier lieu. le rapport à autrui. 4 grandes thématiques sont enseignées : . et on cherche à mettre en perspective les modèles occidentaux du savoir avec des modèles différents. mais aussi l’évolution des objets et des produits industriels. l’éducation physique et sportive est intégrée à la formation en première année. promoteur… En d’autres termes. en quoi consiste « l’institution imaginaire » de toute société. L’objectif est également de donner aux élèves ingénieurs quelques repères sur les fondements juridiques des sociétés. . En second lieu. cognitifs et moteurs. bien au-delà de l’acquisition de techniques sportives.Art et Esthétique : A côté des critères scientifiques et techniques qui président à l’élaboration de nouveaux produits. afin de comprendre les problèmes posés par nos démocraties modernes. afin de mieux comprendre les problèmes géopolitiques.Culture et Civilisation : Cette thématique présente. Les enseignements sont assurés par le Service Inter-Universitaire des Activités Physique et Sportives (SIUAP).Philosophie et Droit : Il s’agit ici principalement de donner les éléments pour « s’orienter dans la pensée ». les rapports qu’entretiennent la question du bonheur et celles du sens. jusqu’à ce que signifie « être responsable » : les nouveaux partages à inventer entre ce qui est tolérable et ce qui ne l’est pas. des sons et des rythmes. 13 > Le Cursus personnalisé de Formation • Les enseignements d’humanités visent à restituer les grandes lignes des traditions intellectuelles qui constituent la toile de fond des débats contemporains. mais également d’aborder les relations de l’art avec l’inconscient. consultant.Sciences. les connaissances scientifiques. ils visent des objectifs spécifiques et généraux propres à la discipline . créatif.… émergent. . meneur. il s’agit bien d’investir harmonieusement sa personnalité pour la meilleure ouverture au monde en général et au monde de l’entreprise en particulier. depuis l’analyse de ce que requiert le plein exercice de la citoyenneté. technologique. il importe de faire valoir dès les premières phases les critères esthétiques qui garantiront que les produits seront non seulement fonctionnels mais aussi « beaux » (de même pour les critères économiques qui garantiront la viabilité commerciale de ces produits).. ils participent à l’épanouissement personnel de chacun aux plans affectifs. ainsi que les relations sciences/technologies/sociétés. au-delà de la diversité des cultures. les élèves peuvent s’engager au sein de l’association sportive . mais aussi par exemple. Technologies. ils concourent à l’acquisition par l’élève-ingénieur de son nouveau statut : dirigeant. Sociétés : Il s’agit d’examiner d’abord les rapports entre science et vérité en s’appuyant sur l’histoire des sciences et l’épistémologie contemporaine. inventif. .

énergie. thermique et thermodynamique. Transformation Ce parcours a pour objectif d’assurer aux élèves-ingénieurs une formation solide dans les enseignements fondamentaux de l’énergie : mécanique des fluides. des énergies renouvelables ainsi que du trading et de la gestion de l’énergie. génie industriel et mathématiques appliquées . > Département GeNie iNDUSTrieL & maTHÉmaTiqUeS aPPLiqUÉeS Parcours Ingénierie des systèmes de décision et de production Ce parcours vise à faire acquérir des compétences en gestion scientifique de la production au sens large (industrie manufacturière. un projet de département réalisé en groupe sur les deux semestres permet de concrétiser les enseignements scientifiques et méthodologiques. Parcours Ingénierie mathématique Ce parcours forme des ingénieurs mathématiciens aptes à traiter des problèmes concrets. environnement. Les ingénieurs formés sont recrutés dans l’industrie. minier et pétrolier. En seconde année.l. transport. gestion des risques naturels. banque…) et en ingénierie de l’aide à la décision.Les parcours scientifiques > Le Cursus personnalisé de Formation A la fin de la 1ère année. (tunnels. TraNSFormaTioN Parcours Energie Production. géostatistique. géo-ingénierie . hydrologie). > Département eNerGie : ProDUCTioN. 14 . procédés. géothermie). grande distribution. exploitation et valorisation du sous-sol (hydrocarbures. Elle propose deux spécialisations. ainsi qu’à la gestion des risques et à l’environnement. l’une vers les mathématiques financières qui requièrent des aptitudes à la modélisation stochastique et l’autre vers le calcul scientifique. matériaux . On y traite également de l’état de l’art des technologies dans le domaine de l’énergie. Cet enseignement vise d’abord à développer la capacité à observer et à représenter des objets complexes (cartographie géologique. ouvrages…). au sein d’un département d’enseignement. mines. il est choisi dans la spécialité du parcours de département et réalisé au cours d’un stage en entreprise). Ces cours sont dispensés à partir de la 2e année et comportent 14 modules de 21 heures (8 en 2e année et 6 au premier semestre de la 3e année. le département propose un enseignement très varié préparant l’étudiant à différents métiers touchant au génie civil. notamment. > Département GeoiNGeNierie Parcours Géoingénierie Dans une approche volontairement très généraliste. une capacité d’expertise approfondie et de mettre en pratique les enseignements méthodologiques. informatique . l’élève ingénieur intègre un département scientifique dans l’une des disciplines suivantes : énergie : production transformation . Le département propose également des approfondissements dans différents domaines : génie civil s. et donc suivant un parcours unique. le second semestre est consacré au projet de fin d’études. le commerce et les services. Les parcours d’option ont pour objectif de permettre à l’élève ingénieur d’acquérir. La formation est complétée par une ouverture sur l’approche globale de la situation énergétique incluant la présentation des différents vecteurs et sources d’énergie. géophysique) et la capacité à modéliser ces objets (géotechnique.Les départements . à contribuer à leur modélisation et à choisir les méthodes numériques les plus puissantes pour les traiter.

Tous ces matériaux sont illustrés au travers d’applications industrielles dans des domaines en perpétuelle recherche de performances accrues tels que l’automobile. les polymères et les céramiques. En raison de leur nature physicochimique différente. on regroupe traditionnellement les matériaux dits de structure sélectionnés pour leurs caractéristiques mécaniques et leur tenue en service. Toutes ces propriétés sont mises en œuvre dans des applications émergentes. bétons). Parcours Organisation de l’information et des processus Ce second parcours s’intéresse plus au concept même d’information. elle évolue. de sa représentation. L’optimisation des propriétés mécaniques et de la tenue en service passe par la maîtrise de l’élaboration qui permettra d’obtenir un produit ou demi-produit ayant la microstructure visée. La sûreté et la sécurité y trouvent donc une place prépondérante. super-réseaux. les métaux et alliages. Il place l’information dans un contexte d’intégration technologique et logicielle. semiconducteurs. 15 > Le Cursus personnalisé de Formation Parcours Architecture des systèmes sûrs . de haute technologie. en étant intégré dans des processus métiers de l’entreprise. thermique ou les propriétés optiques et de faire découvrir des matériaux innovants et leurs applications : matériaux diélectriques. conducteurs ioniques. par dépôt ou par réaction chimique. s’enrichit et produit de la valeur ajoutée. et structures artificielles (films minces à surface fonctionnalisée. il est proposé deux parcours différenciés partiellement décloisonnés Parcours matériaux fonctionnels L’objectif de ce parcours est de présenter les relations qui existent entre l’organisation de la matière. la communication et la mobilité/ubiquité.…). le génie civil ou la filière nucléaire. mais de déterminer quelle organisation et quelle représentation de l’information répondra au mieux aux besoins de son utilisation. la microstructure joue un rôle primordial. principalement à l’échelle atomique et ses propriétés fonctionnelles comme la conduction électrique. les matériaux cristallisés (alliages métalliques. les matériaux amorphes (verres et polymères) et les matériaux composites sont traités séparément. au même titre que les aspects de modélisation des échanges et des interactions. fils quantiques.> Département iNFormaTioN eT SySTemeS Ce parcours aborde le traitement d’information comme faisant partie d’un système large et complexe et dont les interactions avec le monde réel sont multiples et critiques. eNviroNNemeNT Parcours Ingénierie énergétique et environnementale des systèmes industriels Ce parcours a pour objectif d’apporter les bases de la modélisation des procédés industriels dans lesquels les aspects énergétiques jouent un rôle capital. et les matériaux dits fonctionnels qui assurent des fonctions autres que mécaniques. La question n’est plus d’aborder l’intégration technologique informatique. céramiques. magnétiques. > Département maTeriaUX Parmi les trois grandes classes de matériaux que sont. Il s’agit de répondre au besoin de production de produits nouveaux avec un maximum de sécurité et en minimisant les impacts sur l’environnement et les besoins énergétiques. à partir de l’état liquide. eNerGie. parfois miniaturisées et actuellement en très fort développement. Parcours matériaux de structure L’objectif de ce parcours est la compréhension des phénomènes qui font qu’un matériau a un comportement mécanique qui lui est propre et pour lequel. > Département ProCeDeS. l’aéronautique. par transformations thermomécaniques. de son évolution. et de la façon dont. Après un tronc commun où sont abordés les deux groupes de matériaux de façon équilibrée. outre la composition chimique.

L’évaluation du travail collectif est donc celui du groupe. C’est dans ce contexte que les trois écoles ont mis en place. de la production de l’énergie. Ce qui se traduit aussi par un rapport. » La méthode d’évaluation s’attache au résultat du travail du groupe dans la conduite du projet à trois niveaux. matériel ou immatériel.Les ateliers artem > Le Cursus personnalisé de Formation Artem-Nancy est le nom de l’Alliance de l’Ecole des Mines de Nancy. à évaluer la pertinence du choix de la méthode. de la finance. L’évaluation s’attache. résultat final de la conduite du projet. Les problèmes auxquels il est confronté supposent pour leur compréhension et leur résolution une approche qui ne peut plus être simplement disciplinaire et déductive. Ainsi est offerte à l’élève de l’Ecole des Mines de Nancy une pédagogie originale : matricielle dans son organisation combinant des enseignements dits sectoriels où l’élève s’attache essentiellement à l’acquisition de connaissances scientifiques et techniques en vue de la préparation à un univers professionnel dans un secteur d’activités donné (celui de l’informatique. Chaque école propose des enseignements ouverts au choix des étudiants de l’avant dernière année de formation. C’est un ensemble de deux éléments indissociables : un enseignement pluridisciplinaire et la conduite de projets complexes. l’efficience de celle ci. • Le groupe projet crée l’objet même. Les écoles d’Artem-Nancy proposent ainsi des ateliers dont certains peuvent être suivis par des élèves des 3 écoles. L’atelier Artem permet de se confronter à des cultures différentes. des évaluations individuelles pour précisément reconnaître la diversité des talents des élèves. Le monde de l’ingénieur est celui du réel donc de la complexité. internationale. • Il propose une ou plusieurs méthodes de résolution de problème dans une vision comparative.) et des enseignements dits transversaux à travers les ateliers Artem (où l’élève s’attache de façon préférentielle à l’apprentissage de méthodologies de pensée et d’action traversant des champs disciplinaires différents et développe ainsi son aptitude à la création et à la gestion de la complexité) et certains cours électifs. 16 . celle par exemple du futur cadre commercial de l’ICN. à ce niveau. Elle fait l’objet d’un rapport collectif écrit et oral. bien au contraire. Proche de l’évaluation professionnelle. la méthode d’évaluation attachée à l’atelier n’interdit pas. Ce qui se traduit par un premier rapport. se construire pour la résolution du problème complexe posé par le projet. Le monde de l’ingénieur est aussi celui du travail en équipe pluriculturelle. des «ateliers Artem» qui se déroulent tous les vendredis pendant les deux semestres académiques. de l’ICN Business School et de l’Ecole Nationale Supérieure d’Art de Nancy (ENSA). etc. sur leurs sites respectifs. L’enseignement académique (90 heures de cours ou conférences à raison de 3 h par semaine) vient s’assembler. L’atelier Artem : une pédagogie par projet « a conduite du projet est réalisée par un L groupe d’élèves (de 4 à 6 élèves des trois Ecoles). celle aussi de l’artiste ou du designer de l’ENSA. Ce qui se traduit par un objet. • Le groupe projet définit la problématique du problème posé (analyse systémique du projet).

conduits en équipe de 2 à 6 personnes selon l’importance du sujet. dernière année d’étude. Durée : 6 semaines obligatoires qui peuvent être complétées durant l’été par un stage optionnel notamment pour la validation du quitus international* Période : Février-Mars et Juillet-Août. Ces stages sont les suivants : • un stage « ouvrier » au cours de la première année (stage proposé par l’école). les élèves ingénieurs sont entraînés à travailler en équipe sur des projets scientifiques et techniques proposés par l’école (laboratoires. Objectif : Intégration dans une équipe de projet. La formation standard de l’Ecole des Mines de Nancy comporte trois stages obligatoires qui se déroulent. • les projets de 2e année. en France ou à l’étranger sur une durée minimum de 9 mois. en France ou à l’étranger*. selon le choix de l’élève-ingénieur. 17 . services…) et par les entreprises : Trois grandes catégories de projets : • les projets de 1ère année sont orientés vers l’application pratique des connaissances scientifiques sur des sujets à caractère pédagogique et sociaux . Période : juin-septembre. dans une entreprise ou un organisme en France ou de préférence à l’étranger* avant l’entrée en troisième année (stage à trouver par l’élève ingénieur). en entreprise ou en laboratoire pour ceux qui optent pour une formation par la recherche (stage proposé par l’école). le conseil.Les projets et les stages > Le Cursus personnalisé de Formation Au cours de leur scolarité. être moteur du changement et être créatif. l’audit ou l’encadrement. Durée : minimum 20 semaines. dans le cadre des parcours d’approfondissement et dans le cadre des ateliers Artem . la conception. * le quitus international impose un minimum de 8 semaines hors pays européens francophones au cours des trois années de formation. dans une entreprise de production en France ou à l’étranger. et acquisition de savoir faire tels que l’organisation. • un stage « de fin d’études » au cours de la troisième année (pour ceux qui choisissent la troisième année standard). s’appuient fortement sur les compétences des laboratoires pour leur réalisation dans le cadre des parcours scientifiques choisis. Objectif : découverte de l’entreprise à partir d’un poste d’ouvrier. l’étude. Objectif : Remplir une mission d’Ingénieur Généraliste dans le cadre d’une équipe au sein de laquelle il aura à négocier et convaincre. Durée : 10 semaines en fonction des contraintes liées à certains parcours extérieurs à l’Ecole en troisième année. Un séjour dans un pays européen francophone compte pour la moitié de sa durée réelle. Le sujet de ce stage est en forte synergie avec le parcours d’approfondissement choisi par l’étudiant. • un stage de « projet professionnel » au cours de la deuxième année. • les projets de 3e année. former et informer. l’analyse. Période : mars-août.

un stage long (de 9 mois à 1 an). 18 > Le Cursus personnalisé de Formation Les écoles des Mines ont établi une charte des stages en entreprise.Dans le cadre de la flexibilité offerte à l’issue de la deuxième année.Des rencontres avec les entreprises partenaires de l’école. présentent leur expérience personnelle et informent les élèves sur la nécessité d’une bonne adaptation à la culture de l’entreprise. . . . Des cadres de l’entreprise. . . . Combiné avec les informations recueillies à l’école lors des séminaires et des rencontres de cadres d’entreprise. prise de parole en groupe. souvent des anciens élèves de l’école.Des espaces d’échanges organisés par la DAEC et les élèves des Associations (Forum. différentes actions participent à la maturation du projet personnel et professionnel des étudiants : > en première année . l’école et l’entreprise. Celle-ci est conforme à la loi du 31 mars 2006 sur l’égalité des chances en définissant les engagements réciproques des trois partenaires que sont le stagiaire.Visite d’entreprises : les élèves sont invités à visiter de grandes entreprises pour un premier contact avec le milieu industriel. de projets et d’activités périscolaires. actifs au sein de l’Association des Anciens. il doit être capable de mieux se connaître et de construire un projet de formation cohérent avec ses aspirations professionnelles qu’il pourra mûrir au cours des années suivantes. . En complément de ces stages. Des simulations d’entretien d’embauche sont également organisées.Des demi-journées sont prévues pour une présentation de la culture de l’entreprise. les élèves ont la possibilité d’insérer dans leur parcours ou à sa fin.Séminaire de développement durable. Cette charte a été validée pour les stages des élèves ingénieurs civils de l’Ecole des Mines de Nancy. . rapports.Sémantique et stylistique : comment rédiger intelligemment un rapport et effectuer une soutenance orale de stage autour de thèmes liés à la sociologie du travail.Sensibilisation à la communication écrite et orale : exposés. Bureau des Elèves et Junior Entreprise) animés par les récents anciens élèves. Chaque élève bénéficie de l’aide d’un tuteur pour l’assister dans ses choix de cours. > en deuxième année . Il s’agit de témoignages des différentes missions confiées à un ingénieur dans un secteur d’activité. . Sous forme de séminaires.Une semaine recherche et innovation : Les élèves découvrent les laboratoires en lien avec l’Ecole et prennent part en parallèle à des jeux d’innovation en groupe qui leur font découvrir la notion de projet créatif.Semaine départementale : visite d’entreprises liées aux enseignements des différents départements de l’école. 2 ou 3 cadres présentent les différents métiers offerts au sein de leur entreprise.Un tutorat actif par des cadres de l’école.

Ce très fort tissu industriel. Unilog.Les partenariats industriels > Le Cursus personnalisé de Formation De très nombreuses relations existent entre l’Ecole des Mines de Nancy et les entreprises. Faurécia. Arcelor. partenaire de la formation. Michelin. Saint-Gobain. est toujours prêt à se mobiliser pour développer notre forte image d’ingénieurs capables d’agir dans tous les secteurs d’activité. Renault. GdF. Lafarge. PSA. pour les élèves. à la vie de l’école. la participation directe à des enseignements. régionale. petites. Véolia… > Des entreprises accompagnatrices : ce sont aussi assez souvent de grands groupes industriels. mais aussi présent par l’association des anciens. IBM. ALCAN. Exxon-Mobil. Ratp… > D’autres entreprises partenaires : ce sont environ 300 autres entreprises. Dassault. l’accueil de stagiaires des différentes années et la sensibilisation. 19 . Les relations avec ces entreprises sont assurées en commun par la Direction de l’Ecole et le bureau des élèves. SNCF. Ces entreprises sont aussi de gros donateurs au travers de la taxe d’apprentissage. fortement liés à l’Ecole. Des partenariats se sont noués au fil des années à travers l’embauche d’un grand nombre d’élèves. Banque de France. Screg. Société Générale. Carrefour. aux métiers de l’ingénieur. Il s’agit de : EDF. BNP Paribas. Cora. nous pouvons citer par exemple Danone. CEA-Framatome. SNECMA. Leur nombre est assez important. moyennes ou grandes. Air France. Ces relations peuvent prendre différentes formes suivant les entreprises : > Des entreprises motrices : ce sont les grandes entreprises qui participent depuis longtemps à la vie de l’Ecole. avec une implantation locale. Total. mais dont les relations ne couvrent pas l’ensemble des domaines des entreprises précédentes. Les relations avec ces partenaires privilégiés sont assurées par la Direction de l’Ecole. Rank Xerox. Elles participent à la vie de l’Ecole aussi bien dans ses activités d’enseignement qu’au travers de grandes manifestations comme le forum Esthorizon ou d’autres activités impliquant des projets d’élèves. Accenture. nationale ou internationale qui participent directement par l’accueil de stagiaires et la cotisation à la taxe d’apprentissage.

mention eX TB Bi aB P F i Signification excellent : résultats remarquables. Bien : travail généralement bon avec toutefois quelques insuffisances. La grille d’évaluation comporte sept niveaux. en respectant le parti pris pédagogique de l’école visant à un contrôle continu et intégré. Le niveau est confirmé par des diplômes externes délivrés par l’Université de Cambridge (Anglais). l’Université de Salamanque (Espagnol). assiduité. Passable : les résultats satisfont tout juste les critères minimaux pour la validation de l’enseignement. L’évaluation d’un élève-ingénieur porte à la fois sur les connaissances et les compétences acquises ainsi que sur le comportement (respect des délais. La validation des crédits associés aux langues. nécessaire pour l’obtention du diplôme de l’école. cette mention a un caractère éliminatoire. Un travail supplémentaire est nécessaire. assez Bien : travail correct. 20 .L’évaluation des connaissances > Le Cursus personnalisé de Formation Les modalités de contrôle des connaissances sont adaptées au contenu et aux effectifs. Faible : les résultats ne permettent pas la validation de l’enseignement. conditionne le « quitus » en langues. mais avec des lacunes. vaLiDaTioN eCHeC Très Bien : résultats nettement supérieurs à la moyenne. participation. Le cas particulier des langues Les langues font l’objet d’évaluations régulières au même titre que les autres disciplines. l’Institut Goethe (Allemand). dont certains sont acquis par l’obtention de ces diplômes externes. …) et s’applique à chaque unité d’enseignement pour laquelle est affecté un certain nombre de crédits ECTS : des crédits européens capitalisables et transférables dans l’espace européen de l’enseignement supérieur. insuffisant : échec total ou sanction.

Première année Semestre 5 .Déroulement de la formation par année La formation sur trois ans est découpée en 6 semestres (S5 à S10). Dans le cursus standard le semestre S10 correspond au stage industriel d’ingénieur de fin d’étude.10 semaines (30 eCTS) Tronc commun scientifique (séances de 3 heures) 5 modules de 30 heures (20 ECTS) Tronc commun managérial (séances de 3 heures) 1 module de 30 heures (3 ECTS) (3 ECTS) Langues et cultures étrangères 5 cours : soit 90 heures (4 ECTS) Stage ouvrier 6 semaines Semestre 6 .10 semaines (30 eCTS) Tronc commun scientifique (séances de 3 heures) 4 modules de 30 heures (16 ECTS) Tronc commun managérial (séances de 3 heures) 1 module de 30 heures (3 ECTS) Humanités (séances de 2 heures) 1 module de 20 heures (2 ECTS) Langues et cultures étrangères 5 cours : soit 90 heures (6 ECTS) Projet 30 heures (3 ECTS) Séminaires + «espaces entreprises» : 39 heures Séminaires Simulation de gestion Informatique – communication – langues Jeux d’entreprises 21 > Déroulement de la formation par année .

14 semaines (30 eCTS) Cours de parcours (séances de 3 heures) (8 ECTS) 4 modules de 21 heures 1 projet (suite du 1er semestre) (4 ECTS) Cours d’atelier Artem (séances de 3 heures) (6 ECTS) 1 module de 42 heures 1 projet (suite du 1er semestre) Filières managériales (séances de 2.Deuxième année > Déroulement de la formation par année Semestre 7 .5 heures) (3 ECTS) 1 module de 42 heures Cours électif transversal (séances de 3 heures) (2 ECTS) 1 module de 21 heures Cours électif (séances de 3 heures) (3 ECTS) 1 module de 42 heures Stage d’été 10 semaines en général Humanités (séances de 2 heures) (3 ECTS) 1 module de 24 heures Langues et cultures étrangères (6 ECTS) 4 cours : soit 75 heures Langues et cultures étrangères (4 ECTS) 4 cours : soit 75 heures «Espaces entreprises» : 9 heures Séminaires : 4 semaines Séminaire Développement durable Activités spécifiques aux départements Camp de terrain pour les élèves du département géoingénierie Visites d’entreprises du secteur économique du parcours choisi 22 .14 semaines (30eCTS) Cours de parcours (séances de 3 heures) (8 ECTS) 4 modules de 21 heures 1 projet Cours d’atelier Artem (séances de 3 heures) (3 ECTS) 1 module de 42 heures 1 projet Tronc commun managérial (séances de 2 heures) (3 ECTS) 1 module de 30 heures Tronc commun scientifique (séances de 3 heures) (4 ECTS) 1 module de 42 heures (recherche opérationnelle) Cours électif (séances de 3 heures) (3 ECTS) 1 module de 42 heures Semestre 8 .

Troisième année (année standard) > Déroulement de la formation par année

Semestre 9 - 15 semaines (30 eCTS) Cours d’option (séances de 3 heures) 6 modules de 21 heures (15 ECTS) 1 projet de recherche en laboratoire : 120 heures (8 ECTS) Filières managériales (séances de 3 heures) (3 ECTS) 1 module de 42 heures Cours électif (séances de 3 heures) (4 ECTS) 1 module de 42 heures Langues et cultures étrangères 2 cours : soit 60 heures Séminaires : 42 heures Stage de fin d’études en entreprise ou en laboratoire en France ou à l’étranger 20 semaines au minimum (30 ECTS)

Autres possibilités de troisième année À l’issue de la deuxième année, les élèves ingénieurs peuvent choisir des parcours non standards variés : • la poursuite en 3e année dans une autre école d’ingénieur française, • la poursuite du cursus dans un autre établissement français ou étranger pour l’obtention d’un second diplôme de niveau Master, • la poursuite par un stage d’un semestre en entreprise suivi d’un semestre académique à l’étranger pour ceux qui passent ce semestre académique dans l’hémisphère sud ou l’inverse, • la poursuite par un stage long d’une durée normale de neuf ou douze mois en entreprise, suivi d’un semestre académique qui est normalement un semestre standard de troisième année à l’école. Les stages de 6 mois ou plus, intégrés dans ces parcours, sont en général considérés comme des alternatives possibles au stage de fin d’études standard. Dans certains cas, ces parcours particuliers ne sont réalisables que dans le cadre d’une prolongation d’études qui peut atteindre une année au maximum pour l’obtention du diplôme. Ils sont soumis dans tous les cas, à l’approbation du jury de diplôme.

Séminaires Simulation «entretien d’embauche» Cours d’ouverture «INPL»

23

eNSeiGNemeNTS De TroNC CommUN

24

> enseignements de tronc commun

> Tronc commun scientifique S5 > Tronc commun scientifique S5

TCS11 6iC5S11
Responsable :

mathématiques i

S5

Antoine hENROT, Professeur Antoine.henrot@mines.inpl-nancy.fr 30 heures 4

Durée du module : Crédits ECTS :

Pré requis Le bagage mathématique des classes préparatoires quelle que soit la section d’origine (PC, PSI ou MP). objectifs pédagogiques Dans la première partie du cours, on donnera les fondements de la théorie des fonctions holomorphes (ou fonctions d’une variable complexe) en vue des applications possibles en mécanique des fluides, élasticité, automatique par exemple. Dans cet esprit, l’accent sera mis sur les calculs de résidus, les transformations conformes et la Transformée de Laplace. Dans la deuxième partie du cours, on étudiera la théorie des distributions. Là encore, l’idée est de donner les outils qui pourront servir ensuite en physique et dans l’étude des équations aux dérivées partielles. Contenu - Programme • Définition des fonctions holomorphes, exemples • Développements en séries de Laurent • Théorème des résidus et applications au calcul d’intégrales ou de séries • Formules de Cauchy et Applications (Théorème de Liouville, principe du maximum, formule de la moyenne, notion d’indice) • Transformation conforme et application à la résolution d’équations aux dérivées partielles. • Transformations de Laplace des fonctions • Distribution ordinaire. Dérivation. Convolution • Distribution tempérée. Transformation de Fourier • Applications aux équations aux dérivées partielles • Introduction aux espaces de Sobolev mode d’évaluation : deux tests écrits de 2h chacun références A. Yger, Analyse complexe et distributions, Ellipses h. Cartan, Théorie élémentaire des fonctions analytiques, herrmann L. Schwartz, Théorie des distributions, herrmann

25

> Tronc commun scientifique S5 > Tronc commun scientifique S5

TCS12 Physique quantique : de la base aux nouvelles technologies 6iC5S21a
Responsable : Stéphane ANDRIEU, Professeur andrieu@lpm.u-nancy.fr 30 heures 4

S5

Durée du module : Crédits ECTS :

Pré requis Le niveau scientifique acquis en classe préparatoire suffit à aborder ce cours, sauf en ce qui concerne la relativité restreinte, indispensable pour ce module, et trop rarement traitée dans ces classes. Une brève introduction y sera consacrée en cours. Il n’est pas utile d’avoir déjà suivi une introduction à la physique quantique, parfois abordée en classe préparatoire. objectifs pédagogiques La physique quantique est la théorie qui a permis de relier le savoir scientifique acquis jusqu’au début du XXe siècle sur le rayonnement d’une part et la matière d’autre part. L’objectif de ce module est de donner aux élèves des notions de cette théorie à la base de toute la physique et la chimie moderne, afin qu’ils soient armés face aux enjeux des technologies et des innovations d’aujourd’hui et de demain. Contenu - Programme L’électronique comprise dans nos téléphones portables, nos ordinateurs, nos appareils audio ou/et vidéo, nos voitures, repose sur l’effet semi-conducteur, dont le principe est issu de la physique quantique. Le laser, qui émet des photons rendus cohérents par le mécanisme d’émission stimulée uniquement explicable en physique quantique, est utilisé dans des domaines aussi variés que la métallurgie (découpe, moule en 3D), ou la médecine (chirurgie de l’œil). En criminologie, les traces d’un élément sont détectées en faisant résonner ces atomes avec un faisceau X ou ultraviolet. En médecine, les images spectaculaires de coupes du cerveau sont le résultat des interactions entre les spins du proton d’hydrogène et un champ magnétique radiofréquence. Le concept de fonctionnement des ordinateurs de demain (ordinateur quantique, Qbit) repose entièrement sur ces principes de base. Grâce à la théorie quantique, on manipule des atomes, des électrons, nous ouvrant les portes sur un monde nouveau : les nanosciences. Qui dit nanosciences, dit nano-objets (objets de très petite taille, de quelques atomes à quelques milliers d’atomes) dont le comportement n’est pas régi par la physique classique dont nous sentons les manifestations autour de nous, mais bien par la physique quantique. Nous nous proposerons dans ce module d’appréhender les concepts révolutionnaires de la théorie quantique, impossibles à imaginer en théorie classique, selon la méthode pédagogique suivante : • Nous reprendrons en cours (10h) les notions importantes établies dans le polycopié lu préalablement. Les propos du cours seront illustrés par des exemples concrets, soit qui permettront d’introduire les travaux dirigés si nécessaire, soit en exposant des concepts nouveaux comme l’effet semi-conducteur par exemple. • En travaux dirigés (20h) seront abordés des exemples concrets comme le microscope à effet tunnel ou la résonance magnétique nucléaire. Des exposés sur des applications directes du cours seront réalisés en binômes et présentés à chaque début de TD. mode d’évaluation : L’évaluation sera une moyenne de l’exposé réalisé en TD (poster), de 2 tests notés et de la participation en TD. références Physique Quantique : de la base aux nouvelles technologies, S. Andrieu, ENSMN-2008 réf. incluses Matière et Rayonnement, P. Mangin ENSMN-1998 www.lpm.u-nancy.fr/webperso/mangin.p/Mat-Ray/
26

> Tronc commun scientifique S5 > Tronc commun scientifique S5

TCS13 6iC5S31
Responsables :

informatique i

S5

Pierre-Etienne MOREAU, Professeur Pierre-Etienne.Moreau@mines.inpl-nancy.fr Pascal VAXIVIERE, Maître de Conférences Pascal.Vaxiviere@mines.inpl-nancy.fr 30 heures 4

Durée du module : Crédits ECTS :

objectifs pédagogiques Apprendre les bases de l’algorithmique et de la programmation. Contenu - Programme L’enseignement de tronc commun d’informatique s’étend sur deux semestres. Le premier semestre est consacré à l’enseignement de l’algorithmique et de la programmation. Il a pour objectifs d’apprendre à tous, les bases de la programmation, en particulier la conception propre et rigoureuse d’algorithmes simples. Le langage support de cet enseignement est Java, ce qui permet d’aborder rapidement la notion de programmation objet. mode d’évaluation : Évaluation continue (exercices de programmation) & colle orale.

27

> Tronc commun scientifique S5 > Tronc commun scientifique S5

TCS14 6iC5S41
Responsable :

mécanique des milieux continus solides et fluides

S5

Emmanuel PLAUT, Professeur http://www.mines.inpl-nancy.fr/emmanuel.plaut 30 heures 4

Durée du module : Crédits ECTS :

objectifs pédagogiques La mécanique des solides et des fluides concerne pratiquement toutes les activités industrielles. Aussi, tout ingénieur se doit d’avoir de bonnes connaissances de base dans ce domaine. L’objectif du cours est de présenter les principes de la mécanique des solides déformables et des fluides. On insiste sur le fait qu’il s’agit d’un cours relevant de la physique, et, en conséquence, sur la notion de modèles. D’autre part la mécanique relève des mathématiques en ce qu’elle veut décrire des systèmes matériels mobiles dans l’espace euclidien à 3 dimensions de façon appropriée, c’est-à-dire en utilisant certaines notions de géométrie différentielle. Une introduction au calcul tensoriel est donc proposée, essentiellement sous la forme d’annexes et d’exercices corrigés, dans une démarche de travail en autonomie. Le cours est illustré par de nombreux exemples et expériences (films et expérience d’amphi). Contenu - Programme • Eléments de calcul tensoriel (travail en autonomie, faute de temps) : algèbre et analyse tensorielle ; définitions intrinsèques ; calculs en coordonnées curvilignes. • Modèle du milieu continu - Cinématique élémentaire : limites du modèle ; descriptions lagrangienne et eulerienne du mouvement ; lignes caractéristiques. • Cinématique avancée : étude des déformations : études lagrangienne et eulerienne ; introduction des tenseurs appropriés. • Bilans de masse et de quantité de mouvements – Contraintes : introduction du tenseur des contraintes de Cauchy ; représentation de Mohr. • Solides élastiques : loi de comportement élastique linéaire isotrope ; problèmes d’élasticité linéarisés ; méthode des déplacements : équation de Navier ; méthode des contraintes. • Bilan d’énergie cinétique – Cas des solides élastiques : énergie potentielle élastique ; caractère conservatif de la dynamique des solides élastiques. • Fluides newtoniens : loi de comportement des fluides newtoniens incompressibles, équation de Navier-Stokes, modèle du fluide parfait, bilan d’énergie cinétique : dissipation visqueuse, pertes de charge. • Analyse dimensionnelle et similitude : principes et théorème de Vaschy – Buckingham ; applications, notamment aux pertes de charge dans un écoulement en tuyau. mode d’évaluation : Deux tests écrits (test à mi-parcours et test final), pondérés par l’appréciation des chargés de TD. Supports pédagogiques hyperdocument de cours-TD accessible sur la page http://www.mines.inpl-nancy.fr/ emmanuel.plaut/mmc, qui propose aussi un planning général, la trame des présentations vidéo faites en amphi, ainsi que des annales corrigées.
28

Programme • Probabilités et variables aléatoires • La loi normale • Le contrôle statistique • L’estimation statistique • Les comparaisons statistiques • Faits et modèles • La régression linéaire • L’expérimentation statistique On rappelle en amphithéâtre les points principaux et leur genèse historique . Statistique. La très large diffusion d’outils informatiques peut donner l’illusion de la facilité à ceux qui n’en connaissent pas les limites. l’aléatoire et les risques. • M.> Tronc commun scientifique S5 > Tronc commun scientifique S5 TCS15 6iC5S51 Responsable : Statistique S5 Thierry VERDEL. expliquer et prévoir. on propose des exemples d’applications et on repositionne les notions nouvelles dans un contexte plus général. Professeur thierry. Méthodes pour décrire. rubrique Statistique • G.fr 30 heures 4 Durée du module : Crédits ECTS : Pré requis Le niveau d’algèbre et d’analyse de la classe de Mathématiques supérieures (ou d’un premier cycle universitaire scientifique).com. Technip. en donnant la prudence scientifique nécessaire (Gilbert Saporta). Saporta. objectifs pédagogiques « a démarche statistique n’est pas seulement une auxiliaire des sciences destinée à valider L ou non des modèles préétablis. mode d’évaluation : l’évaluation repose sur 2 tests et la participation dans les séances de travaux dirigés références • www. Chaque chapitre du polycopié doit être étudié avant la séance : cela garantit la compréhension de ce qui se dit en amphithéâtre et la qualité de la performance en travaux dirigés. analyse des données et statistique. c’est aussi une méthodologie indispensable pour extraire des connaissances à partir de données et un élément essentiel pour la prise de décision.verdel@mines. Tenenhaus. 29 . Dunod. alors que la statistique est plus que jamais un mode de pensée fondamental pour maîtriser la complexité. » Contenu .inpl-nancy. Probabilités.thierry-verdel.

Coll.leroyer@mines. Percevoir le champ de l’économie industrielle et de la concurrence imparfaite. Contenu .inpl-nancy.> Tronc commun managérial S5 > Tronc commun managérial S5 TCm11 6iC5ma1 Responsable : environnement économique de l’entreprise S5 Ingrid LEROYER. Olivier Weinstein : Les nouvelles théories de l’entreprise. Appréhender les principaux ressorts de la dynamique macro-économique Appréhender la dynamique concurrentielle au travers du modèle de la concurrence parfaite. Les grands courants de pensée en économie • Principaux concepts économiques • Un modèle de représentation et de simulation macro-économique : la comptabilité nationale • Micro-économie • Concurrence et marchés • Le marché du travail. le financement de l’économie • Les échanges internationaux • Politique économique et régulation mode d’évaluation : moitié contrôle continu. la répartition et les redistributions • La monnaie.Programme • Objet et méthodes des sciences sociales. Professeur Agrégé Ingrid.fr 30 heures 3 Durée du module : Crédits ECTS : Pré requis Compréhension et maîtrise du français pour l’économie et la gestion objectifs pédagogiques Connaître les concepts de base et les grandes problématiques de l’analyse économique. moitié sur devoir final Travail personnel : lecture attentive du cours polycopié avant les séances références Jacques Généreux : Introduction à l’économie. la banque. Découvrir les mécanismes économiques globaux au sein desquels s’inscrit l’activité de l’entreprise.Points Seuil Benjamin Coriat. Livre de poche -Référence 30 .

ses composants et son analyse • d’initiation à la gestion de projet avec application réelle. informer sur les métiers d’ingénieurs. Maître de conférences Frederic. en collaboration avec les professeurs des écoles. Une manifestation de restitution des travaux conclut l’année de projet. L’objectif est d’assurer l’information des élèves et des parents sur l’existence et les parcours des filières d‘excellence. Pour les étudiants. l’ensemble de la promotion choisit un des thèmes ci-dessous : Les étudiants choisissent un thème de projet proposé et le conduisent par groupe suivant la méthodologie de la gestion de projet durant tout le semestre et mettent en application dans les cas réels. débats. il s’agit souvent d’une première expérience socioprofessionnelle qui contribue à la réflexion de l’étudiant dans la construction de son projet de vie. Les thèmes de projets sont classés par groupes : • Les projets type « main à la pâte » Le principe est de faire accompagner une classe primaire des circonscriptions du GrandNancy et parfois au-delà.Programme Après la formation générale sur la gestion de projet. organiser des conférences. ateliers spécifiques.> Tronc commun S5 > Tronc commun S5 TC10 6iC5Pr1 Responsable : Projet de 1ère année S5-S6 Frédéric KOEUT.inpl-nancy. Elle compte en ce lieu plus de 2000 écoliers et des personnalités académiques et communautaires de l’agglomération de Nancy. travaillent sur des thématiques et des concepts scientifiques de base. Elle réunit en mai. tous les étudiants. À l’occasion de ces séances.fr 30 heures 3 Durée du module : Crédits ECTS : objectifs pédagogiques Ce module a pour but : • d’aborder les généralités de la gestion de projet. • Les projets « cordée de la réussite- égalité des chances » (dispositif ARTEM Nancy – ensemble vers la réussite) : Les « Cordées de la Réussite » sont un label créé par le Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche pour promouvoir l’égalité des chances et la réussite des jeunes face à l’entrée dans l’enseignement supérieur et notamment dans des filières d’excellence. avec des exemples concrets. par un binôme d’étudiants pendant plusieurs mois à raison de 3 heures par semaine. les étudiants. Les applications des méthodes de la gestion de projet doivent être rigoureuses pour une bonne réussite du projet. • Les projets type « recherche-innovation » Les thèmes de recherche simple proposés par des chercheurs et enseignant-chercheurs des laboratoires. Contenu . sorties culturelles… pour le développement de la culture et de l’esprit critique - le cœur du dispositif étant d’apporter un soutien à l’élève sous la forme d’un tutorat. tous les enseignants et les enfants des classes primaires de ’académie de Nancy-Metz ayant participé à l’opération à la salle Gentilly de Nancy. mode d’évaluation : • Participation en groupe de travail • Concevoir un poster de présentation • Fournir un rapport écrit • Présentation orale et exposition 31 .Koeut@mines. • de définir les risques ainsi que la conduite à mener pour une réussite du projet.

initiation au brain-storming. utilisation de tables pré-construites (Taguchi. outils et méthodes de créativité.. ou l’approfondissement. Professeur Antoine.). mode d’évaluation : Sans objet 32 . «six thinking hats» de De Bono. La mise en œuvre. accords de partage des connaissances. le cours de statistique D » TCS15 est utile.dubedout@mines. etc. • Démarche expérimentale et plans d’expérience : élaboration d’une démarche expérimentale. construction du plan d’expériences associé. Plackett-Burman. structuration de la démarche. outils de gestion de projet.fr 8 heures (4 séances de 2 heures) Durée du module : Crédits ECTS : Pré-requis Pour la séance « émarche expérimentale et plans d’expérience .inpl-nancy. Contenu . • Méthodes de créativité : naissance des idées. exploitation des résultats. organisation associée. de ces méthodes pourra se faire au cours de leur projet. objectifs pédagogiques Présenter aux étudiants des méthodes pouvant être utiles dans leur projet 1A. procédures de dépôt de brevet.. niveau de confiance dans les conclusions.> Tronc commun S5 > Tronc commun S5-S6 TC13 6iC5ei1a Responsable : Support des projets 1a S5-S6 Antoine DUBEDOUT. • Propriété intellectuelle et accords de confidentialité : objectifs et méthodes de protection intellectuelle. accords de confidentialité.Programme Quatre séances sont prévues sur les thèmes suivants : • Gestion de projet : Introduction à la notion de projet. choix d’un modèle du système étudié. diagramme de Gantt et Pert.

admant@siuap. créateur. cognitif et moteur. sportives et artistiques. informations techniques et culturelles et compétences sur l’être agissant. à ce titre. bien au-delà du travail de techniques sportives. le développement de la connaissance et de l’estime de soi. économique. En second lieu. technologique à part entière. Contenu . ils visent des objectifs spécifiques et généraux propres à la discipline .> Tronc commum S5 & S6 > Tronc commun S5 & S6 TC12-TC22 6iC5SP1-6iC6SP1 Responsable : Intervenants : Sport encadré S5 et S6 Pascal ADMANT Professeur certifié au SIUAP pascal. Ils contribuent à développer de bonnes attitudes de santé. dans un contexte où le sport et les activités physiques s’affirment comme un domaine social. quel que soit leur niveau sportif (hors dispense). affectives et relationnelles. mode d’évaluation : Les élèves sont évalués en fonction de leur engagement. la prise en charge progressive de ses apprentissages par l’élève. l’éducation physique et sportive est intégrée en première année. En premier lieu. 33 .Programme Les enseignements s’appuient sur un menu de pratiques physiques. Les mises en situations proposées visent des transformations motrices. Chacune des pratiques support suscite en elle-même des acquisitions spécifiques : connaissances. La pédagogie différenciée mise en œuvre permet à chacun de découvrir et de progresser. Les enseignements sont dispensés par le SIUAP. objectifs pédagogiques Partie essentielle de toute formation humaine équilibrée. promoteur… En d’autres termes.fr enseignants du SIUAP 20 heures Durée du module : Crédits ECTS : Pré requis Les cours s’adressent à tous les élèves. il s’agit d’investir harmonieusement sa personnalité pour la meilleure ouverture au monde en général et au monde de l’entreprise en particulier. meneur. de leur implication personnelle et des transformations repérées dans leur niveau d’efficacité.inpl-nancy. ils participent à l’épanouissement personnel de chacun aux plans affectif. ils concourent à l’acquisition par l’élève ingénieur de son nouveau statut : dirigeant. consultant.

Antoine@mines. Des applications sur des problèmes concrets seront notamment développées afin de mettre en évidence l’importance de la maîtrise de la simulation numérique.fr Xavier ANTOINE. 34 .Lacaux@mines.> Tronc commum scientifique S6 > Tronc commun scientifique S6 TCS21a . intégrale de Lebesgue. dérivation et intégration numériques. Option 2 : Passer des mathématiques sur papier aux mathématiques sur machine. mode d’Evaluation : L’évaluation sera effectuée sur deux examens.TCS21B mathématiques ii 6iC6S11a . La seconde option. résolution numérique d’EDP. Divers sujets seront abordés en cours magistral et mis en pratique lors de séances de travaux dirigés sous l’environnement scilab. caractérisation des lois de variables aléatoires (fonction de répartition. interpolation.6iC6S11B Responsables : Céline LACAUX. Elle prépare les élèves à une formation plus avancée en mathématiques appliquées. théorèmes limites en probabilités. Contenu .inpl-nancy. à caractère plus appliqué.Programme Option 1 : Intégration et probabilités : bases de la théorie de la mesure et notion de probabilités. références Un support de cours polycopié sera fourni aux élèves dans chacune des deux options. de la théorie à la pratique. Maître de Conférences (Option 1) Celine.inpl-nancy. schémas de résolution pour les équations différentielles. problèmes non linéaires. Professeur (Option 2) Xavier.fr 30 heures 4 S6 Durée du module : Crédits ECTS : Pré requis Mathématiques générales de classe préparatoire. approximation. mode d’Evaluation : L’évaluation s’effectuera sur un contrôle continu et un rapport de travaux dirigés. notamment en finance. pour l’ingénieur. objectifs pédagogiques Chaque élève doit choisir parmi l’une des deux options suivantes - Option 1 : Intégration et probabilités - Option 2 : Analyse numérique pour les sciences de l’ingénieur La première option a pour but de donner les bases de la théorie de l’intégration et son application en probabilités. donne les bases de l’étude et de l’analyse de méthodes numériques utiles pour les sciences de l’ingénieur. transformation de Fourier et fonction caractéristique). Cette option donne aux élèves les notions utiles pour la modélisation de phénomènes à partir de modèles probabilistes. analyse numérique matricielle.

On met ainsi en place une démarche pour comprendre et utiliser une propriété physique donnée. La discussion des hypothèses du modèle et de la validité des prévisions qu’il permet d’obtenir est partie intégrante de la démarche. En particulier. des systèmes microélectroniques.> Tronc commum scientifique S6 > Tronc commun scientifique S6 TCS22 6iC6S21 Responsable : 30 heures 4 Physique statistique S6 Durée du module : Crédits ECTS : Pré requis Cours de Matière et Rayonnement TCS12 Cours de statistique TCS15 objectifs pédagogiques Le module permet une approche de concepts physiques faisant intervenir un très grand nombre de particules. comme représentation schématisée du réel. L’objectif méthodologique est un apprentissage de la notion de modèle.). sa reconnaissance et ses conséquences sociétales (le corps noir.. L’approche statistique se construit sur cette base et permet l’étude de la population des différents niveaux d’énergie. L’activité des posters permet également une sensibilisation à la découverte scientifique. des nanotechnologies. Ces systèmes physiques microscopiques sont généralement traités par une description quantique des particules considérées. Elle décrit le comportement de systèmes macroscopiques réels qui contiennent un très grand nombre de particules à partir de leur représentation microscopique schématisée par un modèle. techniques du vide. fabrication des puces. mode d’Evaluation : 1 devoir court + réalisation d’un poster et exposé + devoir final références Le polycopié et le site du cours sur http://arche.inpl-nancy. Contenu .. Les résultats obtenus à l’aide de modèles simples peuvent alors être confrontés avec les résultats expérimentaux obtenus à l’échelle macroscopique. toutes les technologies d’information et de communication sont basées sur ces notions par la description et l’utilisation du comportement de la matière.Programme L’approche de la mécanique statistique est centrée sur l’étude de systèmes microscopiques de particules sans interaction par la méthode des ensembles microcanoniques puis des ensembles canoniques. Des exemples de systèmes physiques sont développés : • Modèle du rayonnement • Modèle de l’électron libre dans les métaux • Modèle des porteurs de charge dans les semiconducteurs • Modèle de la traction d’une fibre de laine • Modèle du gaz parfait… Un certain nombre d’applications de ces modèles sont traités pour en montrer l’utilité dans la compréhension des propriétés physiques des systèmes. La mécanique statistique constitue avec la mécanique quantique et la relativité l’une des bases de la physique moderne.fr Introduction à la mécanique statistique Belorizky Gorecki Presses universitaires de Grenoble 35 . l’effet de serre …) ainsi qu’à certains aspects technologiques (notion d’alliage.

mode d’évaluation : Évaluation continue (exercices de programmation) & colle orale.Moreau@mines. Maître de Conférences Guillaume.Bonfante@mines. Contenu .inpl-nancy. Professeur Pierre-Etienne. 36 .Programme Le cours de tronc commun en informatique du second semestre est dans la continuité du premier semestre. L’accent est mis en particulier sur la programmation objet et sur la réalisation d’applications avec interface graphique.inpl-nancy.fr Pierre-Etienne MOREAU.fr 30 heures 4 Durée du module : Crédits ECTS : objectifs pédagogiques Introduction à la programmation objet. ouverture aux problèmes de l’informatique. Nous abordons des questions comme la structuration des données et la structuration des calculs.> Tronc commun scientifique S6 > Tronc commun scientifique S6 TCS23 6iC6S31 Responsables : informatique ii S6 Guillaume BONFANTE.

Lesoult – Traité des Matériaux volume 5 « De l’élaboration des matériaux à la genèse des microstructures » - 2010 Presses Polytechniques et Universitaires Romandes (disponible 37 au centre de documentation ENSMN) . équations d’état de fluides. objectifs pédagogiques Ce cours a pour objectif de préparer les élèves à manipuler la thermodynamique phénoménologique associée aux systèmes physiques réels subissant ou induisant des transformations de la matière et de l’énergie qui seront repris en seconde et troisième années dans les différents départements d’enseignement. équilibre et stabilité de la matière. optimisation d’un compresseur multi-étagé.inpl-nancy. Professeur Silvere. liquide et vapeur. et de la qualité des rédactions écrites. diagrammes d’équilibre de phases.> Tronc commum scientifique S6 > Tronc commun scientifique S6 TCS24 6iC6S41 Responsable : Transformations de la matière et de l’énergie Silvère BARRAT. Cette évaluation continue est mise en regard des résultats d’un quiz inopiné. la genèse des roches ou l’extraction pétrolière.Barrat@mines. fonctions.fr 30 heures 4 S6 Durée du module : Crédits ECTS : Pré requis Thermodynamique phénoménologique appliquée à l’étude des systèmes fermés. enfin l’élaboration de matériaux. caractéristiques. Il est donc conçu pour sensibiliser l’élève à des problématiques aussi variées que le fonctionnement et l’optimisation de machines thermiques. d’oraux de contrôle et de deux grands tests en milieu et fin de cours.Programme mots clés : bilans enthalpiques et entropiques. Première partie : utilisation et transformations de l’énergie • Systèmes fermés à température non uniforme • Systèmes ouverts chimiquement inertes en régime permanent • Utilisation optimale de l’énergie Deuxième partie : utilisation et transformations de la matière • Evolution. Stabilité relative des phases • Surfaces et interfaces • Evolution de la matière divisée exemples de problèmes abordés en travaux dirigés : Transferts de chaleur en fonderie. la manipulation et la transformation des fluides industriels. dans le binôme et dans le groupe de TD. Contenu . l’acquisition de méthodes d’analyse et de savoir-faire et au final l’autonomie de réflexion. systèmes ouverts. extraction d’huiles en milieu souterrain. mode d’Evaluation : Evaluation continue par le chargé de groupe de TD sur la base de la qualité de la participation au travail en séance de TD. d’analyse et de proposition des élèves face à des problématiques industrielles comportant des aspects de transformations de la matière et de l’énergie. références T » Polycopié intitulé « ransformations de la matière et de l’énergie G. Propriétés physico-chimiques des corps purs dans les trois états : cristallisé. énergie de Gibbs. irréversibilité. stockage et utilisation de gaz industriels. évolution et stabilité des équilibres des systèmes diphasés avec surfaces courbes. synthèse industrielle de diamant. évaporateur-condenseur industriels. utilisation de l’énergie thermique des océans. Nous visons la consolidation des connaissances de bases. Il reprend et complète les bases de la thermodynamique et l’étend à la construction de fonctions caractéristiques adaptées à des problématiques concrètes telles que les systèmes ouverts fonctionnant en conditions réelles (irréversibles) ou des systèmes induisant des transformations spontanées ou induites de fluides ou de solides.

principes comptables généraux. son patrimoine.> Tronc commun managérial S6 > Tronc commun managérial S6 TCm21 6iC6ma1a Responsable : Comptabilité de l’entreprise S6 Ingrid LEROYER. Professeur Agrégé Ingrid.inpl-nancy. objectifs pédagogiques Connaître les concepts de base de la comptabilité financière et de la comptabilité de gestion.Programme • La comptabilité : système d’information économique. Contenu . • L’entreprise. Méthodes du coût complet… mode d’évaluation : 1 test à mi-parcours (40 %) + 1 examen final en séance (40 %) + participation en TD (20 %) références Références bibliographiques dans le polycopié. c » Découvrir qu’un coût est un « onstruit conventionnel. • Comptabilité : procédures d’enregistrement. 38 . • Le référentiel comptable et les états de synthèse : bilan. Appréhender les buts et la logique du système comptable.Leroyer@mines. • Les échanges courants et les opérations d’inventaire. les flux physiques et les flux de valeurs. compte de résultat. • Différentes méthodes d’évaluation des coûts : coûts variables et seuil de rentabilité. ses activités.fr 30 heures 3 Durée du module : Crédits ECTS : Pré requis Cours d’initiation qui nécessite la lecture attentive et la compréhension des supports de cours.

programmation informatique) ou trop éloignées de la production (laboratoire de recherche et développement.. • Le rapport des ouvriers au système scolaire et à la formation (y compris professionnelle) références Tous les documents relatifs au stage ouvrier doivent être consultés : - via l’intranet pour ce qui relève de l’aspect administratif : « space formation rubrique e » « tages sous rubrique « ocuments administratifs (calendrier – fiche descriptive – s » d » convention – fiche résumé pour recueil de stages) - via l’eNT - Arche – module « écouverte de l’entreprise et accompagnement du projet d professionnel pour ce qui concerne l’accompagnement pédagogique et les outils de » recherche de stage. Contenu . en privilégiant le milieu industriel. • Le rôle des syndicats et leurs rapports avec les salariés vus par les ouvriers .> Tronc commun S6 > Tronc commun S6 TC23 6iC6ST1 Responsable : Stage ouvrier S6 Isabelle LE MAY. acteurs.Programme Nature : Il est consacré à des tâches d’exécution. sur un chantier…). mode d’évaluation : Le stage est évalué par l’entreprise (fiche d’appréciation). et par l’Ecole via un rapport écrit et une soutenance orale devant un jury. d’opérateur ou d’ouvrier intégré à une équipe. Il est l’occasion d’appréhender son organisation (structure. • La perception de la politique qualité de l’entreprise par les ouvriers . magasin. relations sociales. au sein d’une entreprise d’au moins 10 salariés (poste en production. maintenance. avoir assisté au séminaire de préparation au stage ouvrier (conférences et visites d’entreprises).fr 6 semaines 3 Durée du module : Crédits ECTS : Pré requis Avoir assisté à la semaine recherche et innovation. objectifs pédagogiques Le stage de 1ère année est une découverte du monde de l’entreprise. • Les rapports hommes-femmes et la place des femmes dans l’entreprise vus par les ouvriers . Il dure 6 semaines (février et mars).) et d’initier une formation personnelle au fonctionnement et aux différents métiers de l’entreprise. Direction de l’Action vers les Entreprises et les Collectivités (DAEC) daec@mines. Secteurs d’activité et contraintes : tout secteur. • Les rapports hiérarchiques dans l’entreprise vus par les ouvriers . avoir rédigé son CV et une lettre de motivation. Le rapport traite d’un sujet tel que : • La perception de la politique sécurité de l’entreprise par les ouvriers . • La perception de la stratégie de l’entreprise vue par les ouvriers .. Le stage de 1ère année peut être l’occasion de satisfaire en partie cet objectif. L’évaluation finale porte sur la qualité du rapport écrit et la soutenance orale.inpl-nancy. hiérarchie. Les étudiants doivent effectuer au cours de leur cursus un séjour d’une durée cumulée minimale de 8 semaines hors Europe francophone (quitus international). circulation de l’information. commercial). 39 . Un travail en équipe sera préféré à un poste de travail isolé et seront exclues les tâches à forte dominante administrative (secrétariat. organisation : Recherche de stage en autonomie tutorée. • La communication dans l’entreprise vue par les ouvriers .

programmation linéaire.fr hervé COILLAND. Découpage du module • Introduction à la programmation linéaire • Algorithme du simplexe • Analyse post-optimale et stabilité • Dualité • Introduction aux graphes • Problèmes de cheminements - Point fixe • Ordonnancements Pert et potentiel • Programmation dynamique • Programmation dynamique stochastique • Complexité des problèmes • Chaînes de Markov • Phénomènes d’attente mode d’évaluation : Elle consiste en 2 tests de 3h. discipline qui fournit un moyen de modélisation puissant ainsi que des méthodes pratiques et efficaces pour résoudre une très large classe de problèmes industriels. La recherche opérationnelle est naturellement transversale. Le contenu s’articule en 3 parties de tailles égales : une première partie sur les graphes et leurs algorithmes associés principaux. Le premier porte sur les graphes et la programmation linéaire et le second sur la recherche opérationnelle stochastique.inpl-nancy. domaine qui prend en compte les phénomènes aléatoires et le temps.Coilland@univ-nancy2.> Tronc commun scientifique S7 > Tronc commun scientifique S7 TCS31 6iC7S1 Responsables : recherche opérationnelle S7 henri AMET. graphes. Elle n’est pas spécialisée et elle s’adapte à tous les domaines. Contenu . Elle fait appel à des disciplines telles que les mathématiques et l’informatique. Ils constituent des moments privilégiés de la formation. Une troisième partie sur la recherche opérationnelle stochastique.Programme Mots clés : recherche opérationnelle de base. Maître de Conférences henri.fr 42 heures 4 Durée du module : Crédits ECTS : objectifs pédagogiques Ce module a pour but de fournir des bases en recherche opérationnelle. programmation dynamique. Maître de Conférences herve. processus markovien et phénomènes d’attente. 40 .Amet@mines. Une seconde partie sur la programmation linéaire axée surtout sur la modélisation et l’interprétation des résultats.

> Tronc commun managérial S7 > Tronc commun managérial S7 TCm31 6iC7m1a Responsable : 28 heures 3 management de l’entreprise S7 Durée du module : Crédits ECTS : Nouveau module en cours de construction 41 .

• analyse. le stage pourra alors s’effectuer dans un laboratoire de recherche. introduction à la sociologie du travail. rendezvous métiers. technique ou commercial. de qualité d’une installation. mode d’évaluation : Objet.. de maintenance. objectifs pédagogiques En complément de différentes actions de connaissance de l’entreprise et des métiers de l’ingénieur (visites d’entreprises.inpl-nancy. le stagiaire se verra confier des tâches telles : • organisation. élaboration d’un cahier des charges. l’analyse. Secteurs d’activité et contraintes : Etablissement d’accueil et sujet de stage sont proposés par chacun des élèves. réception et mise en service d’un matériel . références Tous les documents relatifs au stage ouvrier doivent être consultés : - via l’intranet pour ce qui relève de l’aspect administratif : « space formation rubrique e » « tages sous rubrique « ocuments administratifs (calendrier – fiche descriptive – s » d » convention – fiche résumé pour recueil de stages) - via l’eNT - Arche – module « écouverte de l’entreprise et accompagnement du projet d professionnel pour ce qui concerne l’accompagnement pédagogique et les outils de » recherche de stage. contrôle des tâches dans un atelier . d’année de césure en entreprise ou de stage de fin d’études à l’étranger. avoir rédigé son CV et une lettre de motivation. les étudiants réalisent un stage qui leur permet de découvrir la complexité du cadre de travail. organisation : Ce stage a lieu pendant l’été qui suit la deuxième année.. suivi. Contenu . % Période : juin – septembre. la conception. Le stage de 2e année est en effet l’un des moyens de remplir les conditions d’obtention du quitus international nécessaire à la délivrance du diplôme (un stage en pays d’Europe francophone est comptabilisé pour 50 de sa durée). Avoir reçu l’avis favorable de la DAEC sur le sujet de stage. conception. • définition de procédures de conduite. sur une durée minimale de 10 semaines. Tout secteur. La recherche de stage s’effectue en autonomie afin de concrétiser la démarche de projet professionnel et personnel mise en œuvre dès la première année. planification. Si un stage similaire a déjà été réalisé durant l’été de la première année. semaine départementale…). Forum Est horizon. Ce doit être pour lui l’occasion de valider ses connaissances techniques et de prendre des initiatives sous la responsabilité d’un encadrement de proximité.> Tronc commun S8 > Tronc commun S8 TC40 6iC8ST1 Responsable : Stage 2e année S8 Isabelle LE MAY. en France ou à l’étranger. séminaires.Programme Nature : Sous la responsabilité d’un chef de projet. 42 . Le stage de deuxième année constitue la première opportunité offerte à l’élève ingénieur d’intégrer une équipe de projet et d’acquérir des savoir-faire tels que l’organisation. responsable de laboratoire ou cadre administratif. Le stage de 2e année a lieu de préférence à l’étranger pour les élèves qui n’envisagent pas de séjour académique. Direction de l’Action vers les Entreprises et les Collectivités (DAEC) daec@mines. Un travail en équipe dans l’industrie ou les services sera préféré à un poste de travail isolé. moyens et résultats du stage sont consignés par l’élève dans un rapport remis à la DAEC à l’issue du stage. il sera réalisé selon les directives de la DAEC.fr 10 semaines Durée du module : Crédits ECTS : Pré requis Avoir avancé concrètement sur son projet professionnel (un dossier de recherche de stage est exigé pour fin mars). d’optimisation. en privilégiant le milieu industriel. Différent d’un rapport « technique » éventuellement demandé par l’entreprise.

invités à l’initiative du tuteur universitaire de l’élève. Le stagiaire s’appliquera à atteindre les objectifs fixés en termes de délais. objectifs pédagogiques Le second semestre d’une troisième année standard est consacré au projet de fin d’études.inpl-nancy. Il constitue une première expérience significative dans le monde professionnel qui permet de vérifier la capacité de l’étudiant à valoriser et compléter l’ensemble des connaissances et compétences acquises au cours de sa formation. D’une durée de 50 minutes. Nature : stage d’ingénierie de fin d’études.fr 20 semaines minimum 30 . 43 Stage de fin d’études Les responsables de département. Contenu . S9 Isabelle LE MAY. avoir rédigé un CV et une lettre de motivation. visé par l’entreprise. coût et qualité et consignera son travail en un rapport qu’il présentera publiquement. mode d’évaluation : Le projet de fin d’étude fait l’objet d’un rapport rédigé en français ou en anglais (en accord avec le responsable du département). organisation : Sa durée normale est de 20 semaines minimum entre mars et septembre. et 10 minutes d’échange avec le jury et le public. la présentation comprend 40 minutes d’exposé dont une courte présentation de l’entreprise et du service dans lequel s’est déroulé le stage.> Tronc commun S9 > Tronc commun S9 TC60 6iC10ST Responsables pédagogiques : Responsable administratif : Durée du module : Crédits ECTS : Pré requis Avoir défini un projet professionnel. en cohérence avec la voie d’approfondissement choisie. La soutenance officielle et publique est menée devant un jury d’au moins 3 personnes qui compte idéalement le tuteur industriel de l’élève ainsi qu’un cadre de l’école. président du jury.Programme Le projet de fin d’études en entreprise permet à l’élève de remplir une mission d’ingénieur généraliste dans le cadre d’une équipe au sein de laquelle il aura à négocier et convaincre. Avoir obtenu l’accord du responsable de département sur le sujet du stage. ce stage pourra être réalisé dans un laboratoire de recherche. en France ou à l’étranger. références Tous les documents relatifs au stage ouvrier doivent être consultés : e » - via l’intranet pour ce qui relève de l’aspect administratif : « space formation rubrique « tages sous rubrique « ocuments administratifs (calendrier – fiche descriptive – s » d » convention – fiche résumé pour recueil de stages) d - via l’eNT - Arche – module « écouverte de l’entreprise et accompagnement du projet professionnel pour ce qui concerne l’accompagnement pédagogique et les outils de » recherche de stage. former et informer. Si la confidentialité est demandée par l’entreprise. en France ou à l’étranger. être moteur du changement et être créatif. Direction de l’Action vers les Entreprises et les Collectivités (DAEC) daec@mines. Il complète la formation d’ingénieur par un projet technologique ou scientifique en lien étroit avec le corps enseignant de l’école. Secteurs d’activité et contraintes : tout secteur d’activité en privilégiant les acteurs économiques en lien avec les enseignements du département de formation de l’élève. Dans le cadre d’une formation par ou pour la recherche acceptée par l’école. L’évaluation finale doit donner lieu à une appréciation globale (fiche d’évaluation de la soutenance et du rapport écrit) au moins passable pour que le travail de fin d’études du cursus ‘standard’ de formation ou du stage long soit validé. la soutenance peut se dérouler à huis clos. généralement mené sous forme de stage en entreprise.

avant d’évoluer. Un module électif est aussi proposé en troisième année. sur la combustion dans le contexte des turboréacteurs et de l’aéronautique (module double). etc. TraNSFormaTioN La croissance démographique et le développement de l’espèce humaine impliquent une croissance des besoins en énergie qui devient difficile à satisfaire dans une optique de développement durable. Leur passage du côté de la technique donne alors des « managers » plus au fait des enjeux technologiques. s’est récemment surajoutée une crise financière et économique. de les confronter à la réalité. un module de génie électrique est proposé. vont conserver leur dynamisme actuel. via des TP d’initiation au début de l’année. de nombreux ingénieurs commencent par un ou deux postes en recherche & développement & études. De fait. elle passe aussi par l’outil informatique i. etc. En troisième année sont proposés six modules d’approfondissement. l’accent est mis sur l’acquisition de compétences de base en modélisation en mécanique des fluides et thermique. Les applications visées sont la production d’énergie (centrales de différents types – conventionnelles : nucléaire. d’autre part que les meilleurs atouts de l’industrie européenne (voire occidentale) de ces secteurs se trouvent du côté de la recherche & innovation. respectueuse de notre environnement. mais aussi à partir d’énergies renouvelables : hydraulique. un cycle plus spécialisé propose un module sur les turbomachines et un module sur les systèmes énergétiques. solaire. Dans un premier temps. Transformation propose justement une formation ciblant la recherche & développement & études dans les domaines de l’énergie au sens large. ainsi que des travaux pratiques lors du séminaire à miparcours en deuxième année (TP effectués à l’ENSEM. et d’acquérir des compétences supplémentaires. dans le but notamment de présenter les convertisseurs. vers des postes de « managers ». éventuellement. et utilisé par la suite lors de certains TD. A cette crise énergétique et environnementale. qui ne fait que renforcer l’atmosphère de compétition globale dans laquelle les jeunes ingénieurs évoluent. 44 > Département : energie : Production. propulsion. en deuxième année. sur les écoulements en milieux poreux avec applications aux réservoirs d’énergie. donc plus efficaces. d’une part que les secteurs de l’énergie au sens large (production. transport…). transformation. permettent aux élèves de mettre en œuvre les compétences théoriques acquises durant les modules. non délocalisables. Dans un second temps. comme prototype d’outil logiciel utilisé en R&D. Le logiciel Mathematica est ainsi présenté aux élèves. Dans ce contexte il semble clair. Plusieurs projets et mini-projets. – et différentes échelles) et sa transformation (combustion.). Ce dernier module comporte une initiation aux problématiques du calcul des coûts économiques et des impacts environnementaux. sur la « filière nucléaire ». De plus un module sur les méthodes et codes numériques est proposé dès le premier semestre de la deuxième année. Toujours concernant les bases. Cette orientation marquée vers la R&D n’exclut pas des débouchés en exploitation (qui peut le plus peut le moins) ou « management » (à condition d’être un peu patient comme on vient de l’expliquer). en fin de deuxième semestre de la deuxième année. Transformation .e. en partie sur la plateforme « Energie »). La résolution des modèles obtenus se fait dans certains cas analytiquement . avec des collègues d’autres départements. sur l’usage de codes de simulation industriels. sur les systèmes fluides pour les centrales nucléaires. thermique. lors duquel les algorithmes mis au point sont programmés sur Mathematica. et enfin sur l’analyse comparée et l’optimisation des différentes filières énergétiques. par du calcul formel (parfois) ou numérique (le plus souvent).DÉParTemeNT ÉNerGie : ProDUCTioN. incontournables dès lors que de l’énergie électrique est présente. Le département Energie : Production.

Transferts thermiques I et II Transformation Méthodes numériques Machines à fluides – Turbomachines pour la mécanique-énergétique Ecoulements multiphasiques modules du semestre S9 Codes numériques pour la résolution de problèmes de l’ingénieur Combustion appliquée aux turboréacteurs I et II Ecoulements en milieu poreux - Applications aux réservoirs Génie nucléaire : Systèmes fluides pour les REP Analyse comparée des filières énergétiques - Stratégies énergétiques Site web du département : http://www.fr/energie 45 > Département : energie : Production. un professeur de Mines ParisTech sont impliqués dans certains modules. Transformation Parcours modules du semestre S7 Mécanique des fluides I modules du semestre S8 Mécanique des fluides II Eléments de base du génie électrique Energie : Production.inpl-nancy.enseignants Les membres permanents du département sont : JENNY Mathieu Maître de Conférences PLAUT Emmanuel Professeur SESSIECQ Philippe Maître de conférences De nombreux enseignants-chercheurs du LEMTA. Cours d’options / Parcours 2a Département Energie : Production. des ingénieurs de la SNECMA (groupe SAFRAN).mines. En sus quelques conférences sont organisées. Transformation . impliquant des membres de l’Institut Jean Lamour (IJL) ou des extérieurs. d’AREVA et d’EDF R&D.

. écoulements unidirectionnels.fr/emmanuel. Supports pédagogiques hyperdocument de cours-TD accessible sur la page web : http://www. • Eléments sur les fluides visqueux compressibles. ainsi que des éléments sur les fluides compressibles.plaut/mf qui donne aussi le planning général de cet enseignement.mines. notion de pertes de charge.inpl-nancy. ainsi que des annales corrigées. et à introduire. instabilités de Kelvin-helmholtz & Rayleigh-Taylor .inpl-nancy. Les élèves auront été initiés à Mathematica par un TP lors du séminaire de rentrée du département. Professeur http://www. de façon plus avancée. lors desquels les élèves sont parfois amenés à utiliser un logiciel de calcul formel et numérique (Mathematica) pour aller plus loin que ce que permettent les résolutions « à la main ». loi de comportement. effets de compressibilité : ondes sonores.fr/emmanuel. introduction à l’acoustique. à écoulements effets de tension superficielle . 46 . ondes interfaciales .Programme • Retour sur les bases de la modélisation en mécanique des fluides : bilans locaux et globaux. mode d’évaluation : 1 test écrit + 1 devoir à la maison. le modèle du fluide parfait. Transformation Se131 6iCe171 Responsable : mécanique des fluides i S7 Emmanuel PLAUT. Il vise à consolider les connaissances de base des élèves en mécanique des fluides.> Parcours : energie : Production.mines.plaut 21 heures 2 Durée du module : Crédits ECTS : objectifs pédagogiques Ce cours s’inscrit dans la continuité du cours de mécanique des milieux continus de première année. Transformation > Parcours : energie : Production. utilisation potentiels de complexes applications l’aérodynamique . Les cours magistraux sont illustrés par des travaux dirigés. Contenu . • Modèle du fluide parfait et applications : potentiels. la trame des présentations vidéos des cours magistraux. le tout pondéré par l’appréciation du chargé de TD.

Directeur de Recherche CNRS christian. - Rayonnement réciproque de surfaces grises à travers un milieu inerte. transformations intégrales. initiation aux méthodes inverses. analyse dimensionnelle et corrélations. Transformation Se132-134 6iCe172 Responsables : Durée du module : Crédits ECTS : Transferts thermiques S7 Yves JANNOT. - Convection forcée : couche limite laminaire (cas d’une plaque plane) . loi de Fourier. les différentes propriétés thermiques d’un corps. • Transferts radiatifs - Définition des principales grandeurs et rayonnement des corps opaques : formule de Bougouer. quadripôles). diverses méthodes de résolution (séparation de variables. étude du rayonnement des solides. ébullition (graphe de Nukiyama) - Application au calcul des déperditions thermiques de four. les corps gris. - Le corps noir : loi de Planck. conditions initiales et aux limites. nombres sans dimensions. caractérisation d’un élément Peltier. ailettes. loi de Stefan-Boltzmann. transformation de Laplace…) pour le transport conductif. couplage entre écoulements et transferts thermiques en convection.inpl-nancy. analyse dimensionnelle et différentes corrélations. Ce module est complété par un ou deux travaux pratiques (Méthode flash. Leur étude est d’ailleurs d’autant plus formatrice qu’à chacun des trois modes de transfert (conduction. • Transferts thermiques convectifs - Equations générales du transport convectif. milieu fini.inpl-nancy. les différents modes de transfert • Transferts de chaleur par conduction - Equation de la chaleur : champ de température. Ils seront complétés par des exposés présentés par les étudiants et par des mini-projets dans lesquels les phénomènes de couplage seront pris en compte. loi de Kirchoff. milieu semi-infini. Les Travaux Dirigés au-delà de la simple acquisition des connaissances seront une véritable introduction à la réflexion physique et à la modélisation. - Régime transitoire : petit corps. transferts à une et plusieurs dimensions. - Rayonnement des gaz : application à l’effet de serre et à la pollution atmosphérique.) qui se déroulent pendant le séminaire à mi-parcours du département (en toute fin de semestre). flux.> Parcours : energie : Production. de conduites… 47 . résistance de contact. facteurs de forme. tube de flux.Programme • Formulation d’un problème de transfert de chaleur. etc. rayonnement) correspond une démarche propre : résolution d’une équation aux dérivées partielles par utilisation des méthodes usuelles (séparation de variables. isothermes.fr Christian MOYNE. Transformation > Parcours : energie : Production. densité de flux. Contenu . équation de la chaleur.moyne@ensem. Ingénieur CNRS yves. convection.fr 42 heures 4 objectifs pédagogiques La maîtrise de l’énergie suppose à l’évidence une compréhension fine des mécanismes de transferts de chaleur. physique du transport radiatif.jannot@ ensem. - Convection naturelle : principe. - Régime permanent : résistance thermique. - Convection avec changement d’état : condensation. régime turbulent .

éolienne…) ont un double objectif : - Apprendre aux étudiants à rechercher l’information pertinente sur un sujet. Méthode du NUT. données matériaux) et techniques (types de dispositifs envisageables). 1 note de TP. • Exposés Ces exposés réalisés par des groupes de 3 à 4 étudiants sur des thématiques liées à l’énergie (pile à combustible. d’un échangeur de chaleur destiné à un séchoir. son dimensionnement pour répondre à un critère imposé. ITER. - Compléter par ce biais la culture générale « énergétique » de l’ensemble des étudiants assistant aux exposés. - Dimensionnement d’un échangeur et calcul d’un point de fonctionnement.thermique55. la simulation du comportement thermique du système envisagé. - Calcul de l’efficacité. 1 note de participation en TD. l’accent est mis sur le couplage entre les différents modes de transfert. En particulier. le choix d’une solution parmi un ensemble possible. 1 note de mini-projet.• Mini-projets Ces mini-projets traités par des groupes de 3 à 4 étudiants portent sur deux types de sujets : recherche ou ingénierie. mode d’évaluation : 2 tests écrits. à en réaliser la synthèse et à l’exposer à un public. Transformation • Les échangeurs de chaleur - Modélisation des transferts dans un échangeur tubulaire simple. Les seconds portent sur des problèmes plus pratiques tels que le dimensionnement d’un capteur solaire. - Les échangeurs à faisceaux complexes. . Les premiers sont destinés à initier les élèves à des problèmes plus avancés que ceux traités en travaux dirigés nécessitant un approfondissement des notions étudiées ou l’utilisation d’une méthode de résolution plus sophistiquée. énergie solaire. d’un évaporateur de système frigorifique… Ils sont destinés à apprendre aux étudiants à résoudre un problème réel incluant la recherche d’information scientifique (modèles.com avec d’autres ressources. 48 > Parcours : energie : Production. 1 note d’exposé. Supports pédagogiques Document de cours-TD accessible sur la page web : http://www.

mode d’évaluation : Contrôle écrit et programmation sur ordinateur. volumes finis . schémas explicite et implicite.fr/mathieu. décomposition LU…). Cette connaissance permettra une utilisation intelligente des outils numériques (choix des méthodes. Transformation méthodes numériques pour la mécanique-énergétique Mathieu JENNY. Maître de conférences http://www.jenny 21 heures 2 Se133 6iCe173a Responsable : S7 Durée du module : Crédits ECTS : Pré requis • Connaissances générales en mécanique des fluides et transferts thermiques. Les élèves seront amenés à programmer ces méthodes dans des cas élémentaires à l’aide de Mathematica.inpl-nancy.).fr/mathieu.Programme • Principes de discrétisation d’équations aux dérivées partielles : différences finies. pivot de Gauss. objectifs pédagogiques Le but de ce module est d’initier les étudiants aux principales méthodes numériques de résolution de problèmes de l’ingénieur en mécanique des fluides et thermique : différences finies. • Mise en œuvre sous Mathematica : problèmes stationnaires et instationnaires à une dimension d’espace. L’utilisation.inpl-nancy. notamment ceux utilisés dans l’industrie en recherche et développement (comme par exemple le code de CFD Fluent). éléments finis. • Méthodes numériques de résolution d’un problème (méthode de Newton. éléments finis.jenny 49 > Parcours : energie : Production. à proprement parler.mines. etc. Transformation .mines. L’objectif est donc de savoir ce qui se cache derrière les codes numériques.> Parcours : energie : Production. Contenu . de codes commerciaux pourra être appréhendée en cours électif (CET45) et dans le module SE151 de troisième année du département. Supports pédagogiques hyperdocument de cours-TD accessible sur la page web : http://www. • Aucune connaissance spécifique en méthodes numériques n’est requise. volumes finis.

plaut/mf qui donne aussi le planning général de cet enseignement. ainsi que des annales corrigées. la trame des présentations vidéos des cours magistraux. modèles de fermeture . Contenu .inpl-nancy. Les cours magistraux sont illustrés par des travaux dirigés.plaut 21 heures 2 Durée du module : Crédits ECTS : objectifs pédagogiques En suivant la démarche du cours de mécanique des fluides 1. mode d’évaluation : 1 note de TP + 1 test écrit.Programme • Ecoulements de Stokes : propriétés . couches limites de Falkner-Skan. Supports pédagogiques hyperdocument de cours-TD accessible sur la page web : http://www. etc. en lien avec le problème du décollement. Transformation Se141 6iCe181a Responsables : mécanique des fluides ii S8 Emmanuel PLAUT.inpl-nancy. • Couches limites : équations de Prandtl . sont introduits ici les modèles des écoulements de Stokes. Professeur http://www. le tout pondéré par l’appréciation du chargé de TD. application à l’étude de la sédimentation. couche limite de Blasius .fr/emmanuel. lors desquels les élèves sont souvent amenés à utiliser un logiciel de calcul formel et numérique (Mathematica) pour aller plus loin que ce que permettent les résolutions « la main . des couches limites.fr/emmanuel. Transformation > Parcours : energie : Production.) sont réalisés lors du séminaire à mi-parcours du département (en tout début de semestre). diffusion turbulente. Enfin un ou deux travaux pratiques à » associés à ce module (étude d’une couche limite. et des écoulements turbulents.mines.mines. 50 . • Turbulence : théorie de Kolmogorov.> Parcours : energie : Production. aérodynamique d’un profil d’aile. équations de Reynolds.

• Convertisseurs électromécaniques Revue. Transformation Se142 6iCe182a Responsables : eléments de base du génie électrique S8 Gérard VINSARD. avec notification de leurs utilisations industrielles usuelles. Maître de Conférences stephane. les étudiants ne manipulent pas eux-mêmes pour des raisons légales (non habilitation électrique).fr 21 heures 2 Durée du module : Crédits ECTS : objectifs pédagogiques Décrire l’essentiel de ce qu’on doit savoir des différents objets du génie électrique ainsi que leurs connexions en vue des utilisations usuelles. fonctionnement moteur et alternateur). couplages inductifs). 51 .> Parcours : energie : Production.fr Stéphane DUFOUR. l’onduleur (DC/AC).dufour@ensem. Le thème du chauffage par induction (chauffage propre) est abordé sur l’exemple classique du chauffage d’une billette d’acier.inpl-nancy. alternateurs synchrones et machine à courant continu). toujours dans l’idée d’une première approche. mode d’évaluation : un test écrit en fin de module.inpl-nancy. Support pédagogique Document de cours et document EDF sur le chauffage par induction. couplage inductif) . • Travaux Pratiques Les objets décrits précédemment sont mis en fonctionnement devant les étudiants . • Machine asynchrone Première approche du moteur le plus fréquemment utilisé du point de vue de l’utilisateur (à partir du modèle du transformateur à champ tournant. Contenu . • Production. des différents types de convertisseurs électromécaniques (moteurs synchrones à aimants permanents. le hacheur (DC/DC)). Maître de Conférences gerard. • Présentation d’une application de l’électricité Le thème de cette séance d’ouverture est susceptible de varier en fonction des intérêts industriels. situation du neutre. introduction à l’analyse de la répartition des puissance dans un réseau électrique). le redresseur (AC/DC). - Introduction des systèmes triphasés équilibrés en régime établi (montages étoile et triangle. universels.vinsard@ensem.Programme • Circuits électriques monophasés et triphasés en régime sinusoïdal établi - Rappel des connaissances en circuits monophasés acquises en classes préparatoires et précisions (puissances active et réactive. transport et consommation d’électricité Première approche des réseaux électriques (modèle de ligne électrique. • Transformation de l’énergie électrique Première approche des principaux types de convertisseurs statiques (transformateur (conversion AC/AC). Transformation > Parcours : energie : Production.

les origines des pertes. Support pédagogique Document de cours-TD. axes principaux d’inertie. les limites de fonctionnement. techniques d’équilibrage. mode d’évaluation : Test écrit en fin de module. • Similitude En fluides incompressibles. • Turbomachines à fluides incompressibles Caractéristiques théoriques. la description des différentes familles de machines et de leur domaine d’utilisation. Kaplan. rendements. Rappel de la notion de charge et perte de charge. Transformation Se143 6iCe183 Responsable : machines à fluides . Maître de conférences http://www. • Introduction aux machines à fluides Description globale et classification des grandes familles de machines. 52 . centre d’inertie. Théorèmes généraux. caractéristiques réelles.jenny 21 heures 2 Durée du module : Crédits ECTS : objectifs pédagogiques Présenter une vue d’ensemble des différentes machines à fluides (volumétriques et turbomachines) utilisées dans la transformation de l’énergie. Les notions abordées sont : l’équilibrage des turbomachines. plus spécialement hydraulique.Turbomachines S8 Mathieu JENNY.mines. pertes. Pompes centrifuges. tenseur d’inertie. et en cavitation.> Parcours : energie : Production. triangles de vitesses. Francis. • Cours d’introduction sur les turbines à vapeur Jean-Marc DOREY. ingénieur EDF R&D. Une introduction aux turbines à vapeur est enfin donnée par un ingénieur d’EDF R&D. écoulement autour d’un profil. Invariants de Rateau. la nature des écoulements autour des éléments mobiles et/ou fixes des machines. Turbines Pelton. hélices. les notions de courbes caractéristiques et de rendements.inpl-nancy. méthodologie de conception des machines axiales et des machines centrifuges. Contenu . vitesses spécifiques. Transformation > Parcours : energie : Production.Programme • Eléments de dynamique des structures Problématique de l’équilibrage des turbomachines : modèle du solide indéformable.fr/mathieu.

on étudie les principaux mécanismes élémentaires mis en jeu afin d’aborder les méthodes actuelles de traitement des écoulements multiphasiques (approches eulériennes-eulériennes et eulériennes-lagrangiennes.uhp-nancy. suspensions de particules ou gouttelettes) se rencontrent dans la majorité des procédés industriels ainsi que dans les domaines de l’environnement et de la santé. Après une description des modèles d’ingénierie classique pour les écoulements en conduite. Interactions particules-turbulence 6. hermès-Science. Ed. E » Oesterlé. 319 pages. Synthèse – Etude de cas mode d’évaluation : un test écrit en fin de module. Traitement des écoulements avec particules ou bulles 7. Contenu . Transformation > Parcours : energie : Production. 2006.oesterle@esstin. Transformation Se144 6iCe184 Responsable : ecoulements multiphasiques S8 Benoît OESTERLE. Particules. gouttes et bulles 5. Professeur benoit. ouvrage conseillé « coulements multiphasiques – Des fondements aux méthodes d’ingénierie . L’objectif premier de ce cours est de donner un aperçu des difficultés présentes et des approches prédictives envisageables. par B. Principes généraux et notions de base 2. Ecoulements gaz-liquide en conduite : approche globale 3.fr 21 heures 2 Durée du module : Crédits ECTS : objectifs pédagogiques Les problèmes liés aux écoulements à plusieurs phases (écoulements gaz-liquide. bilans de population…). Interfaces : propriétés et évolutions 4. 53 . suivi d’interface.> Parcours : energie : Production.Programme 1.

• Introduction à l’écriture d’UDF sous Fluent. Ils requièrent l’utilisation d’un mailleur qui peut être soit intégré (Comsol Multiphysics).. On présentera au début du module les deux grands types de codes abordés : • Les codes qui permettent de résoudre tous types d’Equations aux Dérivées Partielles (EDP) tout en faisant abstraction pour l’utilisateur des aspects numériques inhérents à leur résolution (exemple : logiciel FlexPDE qui permet de résoudre des équations différentielles couplées en utilisant un maillage adaptatif en temps et en espace). Transformation > Parcours : energie : Production.. • Présentation de Fluent et de ses fonctionnalités.Programme Il existe de nombreux codes dans le commerce susceptibles de résoudre les problèmes de l’Ingénieur en Mécanique des Fluides et en Thermique (FlexPDE. : Fluent sous Catia V5). mode d’évaluation : Projet qui consistera à résoudre un problème donné à l’aide de l’un des codes numériques présentés. énergie et quantité de mouvement) ou encore en étudiant la sensibilité de la solution aux différents paramètres physiques ou techniques. références Documents de cours. • Les autres types de codes tels que Fluent qui permettent de résoudre des problèmes dont les équations différentielles sont déjà pré-écrites. Certains de ces codes sont même aujourd’hui intégrés aux logiciels de C.> Parcours : energie : Production. • Utilisation de FlexPDE pour la résolution d’EDP couplées non-linéaires. Ce type de code peut être utilisé pour la résolution de problèmes complexes. Transformation Se151 6iCe191a Responsable : Durée du module : Crédits ECTS : Pré requis • Connaissances générales en Mécanique des fluides et transferts thermiques. de Thermique et Mécanique des Fluides anisothermes.inpl-nancy. 54 Codes numériques pour la résolution de problèmes de l’ingénieur Benjamin REMY. du type de celles introduites dans le module deuxième année de méthodes numériques pour la mécanique-énergétique (SE133). ainsi que des différents types d’éléments et de formats d’exportation seront présentés. L’utilisation du mailleur Gambit. Fluent.). Maître de conférences benjamin.fr 21 heures 2. Résolution d’EDP.0 (ex. • Introduction du Mailleur Gambit et des différents types d’éléments et de maillage. Nous chercherons ensuite à travers différents Travaux Dirigées et Pratiques à résoudre des problèmes Anisothermes sur des fluides et des solides en régimes permanent ou transitoire. Le programme précisément suivi sera le suivant : • Présentation générale de différents codes (FlexPDE. pour l’estimation de paramètres par méthode inverse sur des expériences ou encore pour effectuer des études paramétriques.A. mailleur adaptatif en espace et en temps.. Formats d’Export.5 S9 .remy@ensem.). écriture de Script - . Critères de choix. L’objectif de ce module est dans un premier temps de présenter ces différents codes en décrivant leurs spécificités et leurs champs d’applications et dans un second temps d’apprendre à les utiliser pour la résolution de problèmes concrets. . • Connaissances de base en méthodes numériques. Nous présenterons ensuite le solveur Fluent avant de présenter les UDF (User Defïned Functions) qui permettent d’introduire dans ce solveur un terme source dans une équation différentielle ou une loi rhéologique spécifique pour un fluide. objectifs pédagogiques Le but de ce module est d’initier les étudiants à l’utilisation de codes numériques pour la résolution de problèmes de l’Ingénieur en Mécanique des Fluides et Thermique (ces deux modes pouvant être éventuellement couplés).. Contenu . Comsol Multiphysics et Fluent) et de leurs spécificités (Méthode numérique utilisée. Comsol Multiphysics. soit externe (Gambit pour Fluent). • Résolution de problèmes de Mécanique des fluides. L’objectif est non seulement d’initier et de familiariser les étudiants à l’utilisation d’un code numérique mais aussi de les amener à avoir un regard critique sur les résultats numériques obtenus en les contrôlant et en les validant par des bilans (masse. couplage avec Matlab.

Il vise aussi à étendre ces connaissances sur certains aspects spécifiques d’intérêt industriel et pratique liés aux turboréacteurs. Vitesse d’une détonation ChapmanJouguet. Ce cours comporte également une introduction aux écoulements compressibles fortement énergétiques. les températures de fin de combustion. hypothèse de Navier Stokes. ingénieur SNECMA olivier. réactif.castanet@ensem. température de fin de combustion. Ch4. Température de flamme adiabatique. 55 . LES. loi de Sutherland pour la viscosité. • equations de conservation pour un mélange d’espèces chimiques-i (C2)-oP hypothèse d’Euler. Composition à l’équilibre chimique. • Les ondes de combustions (C7-C8)-GC Notions de base sur les écoulements compressibles. Loi de Fick pour la diffusion des espèces. Application avec différentes hypothèses de carburant dans un turboréacteur (kérosène. Flammes turbulentes de diffusion. Stœchiométrie (application : kérosène. Transformation > Parcours : energie : Production. Les flammes laminaires de diffusion : exemples. h2). hypothèse écoulement figé. • Combustion turbulente (C9-C10)-oP Modélisation de la combustion turbulente. Transformation Se152-153 6iCe192a-6iCe193a Responsables : Combustion appliquée aux turboréacteurs S9 Guillaume CASTANET. chercheur CNRS guillaume. Flammes turbulentes de prémélange et les principaux modèles (EBU. Les principaux mécanismes de formation des polluants dans les turboréacteurs (Nox. CO. loi de Fourier pour T. par exemple aux ondes de choc.> Parcours : energie : Production. Déflagration/détonation. • Travaux Pratiques – GC (3h) Vitesse de propagation et stabilisation d’une flamme au-dessus d’un brûleur à prémélange. Equilibre chimique. Structure d’une détonation. Approche RANS. • Combustion diphasique (C6) . équations monodimensionnelles. Brouillards. Pdf). Ecoulement de Rayleigh). h2). • Cinétique chimique (C2)-oP Taux d’avancement d’une réaction. UhC. problématiques d’optimisation du maillage). Différents type de combustion diphasique. vitesses de flamme. Ch4.fr 42 heures 5 Durée du module : Crédits ECTS : objectifs pédagogiques L’objectif de ce cours est d’acquérir des connaissances de base sur la combustion.Programme • Thermodynamique d’un mélange d’espèces chimiques (C1)-oP Introduction. scalaire passif. DNS. Equations monodimensionnelles.GC Goutte isolée. Contenu . Stabilisation des flammes.inpl-nancy. Modèle de fermeture pour le taux de réaction moyen. • Combustion laminaire (C3-C5)-GC Les flammes laminaires de prémélange : exemples. Combustion pauvre/riche. Diffusion des espèces. Aperçu sur les méthodes numériques (RANS. Exemples d’écoulements (isentropique. Ondes de choc.fr Olivier PENANhOAT. Réduction des schémas cinétiques. particules).penanhoat@snecma.

Kuo. Theoretical Numerical Combustion. références Documents de cours-TD. • evaluation finale (C13)-GC Test écrit.php 56 . Ch4. modes d’évaluation : Un compte-rendu de TP + un test écrit en fin de module. Certification en pollution d’un moteur d’avion. h2. Wiley (2005). Technologie des chambres de combustion de turboréacteur à faible niveaux d’émission (combustion prémélangée pauvre). Editions Technip (2005).• réduction des émissions polluantes (C11-C12)-oP Impact de l’aviation sur la qualité de l’air et sur l’effet de serre. Borghi et Destriau. http://elearning.cerfacs. Perspectives. Bilan énergétique et bilan CO2 par analyse intégrée Well to Wing (WTW). Les carburants alternatifs : kérosene de synthèse. L » P » « rinciples of combustion . Veynante & Poinsot 2005.fr/COURSES/COMBUSTION/combustion. « a combustion et les flammes .

• Transfert de masse en milieu poreux II (S4)-AP Description de l’écoulement d’un fluide comportant plusieurs espèces en milieu poreux. • Transfert de chaleur en milieu poreux (S5)-AP Conductivité thermique en milieu poreux. Contenu . loi de Darcy pour un écoulement visqueux lent et loi de Forchheimer pour un écoulement inertiel. Modèle de Buckley-Leverett pour un écoulement diphasique en milieu poreux . Adsorption linéaire et non-linéaire. pression capillaire. maître de conférences antonio. Il se compose de six séances de cours et de travaux dirigés. perméabilités relatives.panfilova@ensem.inpl-nancy. Thermodynamique élémentaire des réservoirs d’énergie : diagrammes PVT et équations d’état des fluides et des roches. 57 . Calcul analytique et numérique (COMSOL) de la récupération du pétrole . application à l’écoulement vers un puits de pétrole et de gaz. gaz naturel. VER. • Equations fondamentales des écoulements monophasiques en milieu poreux (S2)-IP Conservation de la masse et de la quantité de mouvement.inpl-nancy. phénomène des ondes de choc et solutions discontinues .> Parcours : energie : Production. multiphasique immiscible et partiellement miscible.Programme • Structures et types thermodynamiques des réservoirs souterrains d’énergie (S1)-IP Réservoirs de pétrole. Diffusion. Exemple de l’écoulement stationnaire radial et parallèle . Cas de l’injection du C02. Transformation Se154 6iCe194a Responsables : Durée du module : Crédits ECTS : ecoulements en milieu poreux applications aux réservoirs Irina PANFILOVA. Support pédagogique Documents de cours au format PDF. technique du diagramme de Welge. chercheur LEMTA irina. huiles lourdes et bitume. • Ecoulements multiphasiques en milieux poreux (S6)-IP Bases physiques des écoulements multiphasiques : lois du mouvement. Types d’écoulement en milieu poreux : monophasique. gaz à condensat. • Transfert de masse en milieu poreux II (S3)-AP Interaction avec la paroi rocheuse.fr 21 heures 2. mode d’évaluation : Examen écrit à la fin du module (S7). Réactions chimiques. porosité.fr Antonio PEREIRA. loi de Fick. Convection libre et forcée. Coefficients de transport. Diffusion et convection . Equation de transport de l’énergie. Transformation > Parcours : energie : Production. scénarios en fonction de la mobilité des phases.5 S9 objectifs pédagogiques Ce module traite des écoulements monophasiques et diphasiques en milieu poreux avec applications industrielles principalement dans le domaine des réservoirs de pétrole et de gaz. Régimes d’écoulement.pereira@ensem. Paramètres des milieux poreux : perméabilité.

suivi de charge (RCV. RTV. source froide) 2. Présentation des principaux accidents dimensionnant (APRP. RRI. grappes) 4. « circuit tertiaire ». avant. chimie. transferts thermiques ou encore de thermodynamique appliquée.5 Durée du module : Crédits ECTS : objectifs pédagogiques La connaissance du fonctionnement des réacteurs à eau pressurisée (REP). Dans un premier temps. « circuit secondaire ». Transitoires de fonctionnement normal : arrêt et démarrage du réacteur. il s’agit de comprendre de façon fine le fonctionnement normal d’une centrale nucléaire de type REP. Etude d’une dilution/borication (bore 10. ASG) 5. Fonctionnement accidentel : systèmes de sauvegarde (RIS. adaptation de la fréquence). Ce module est également l’occasion d’une mise en application concrète de nombreuses notions introduites dans les enseignements de mécanique des fluides. ou RRI/SEC : estimation des capacités d’évacuation d’énergie 3. REA. RBS. On peut enfin mentionner que des systèmes fluides qui jouent un rôle important existent dans d’autres industries (production d’énergie à partir de combustibles fossiles. RTE. Ce module permet donc de comprendre en détail l’architecture des systèmes thermohydrauliques complexes et nombreux d’un REP en s’appuyant notamment sur des exemples pratiques de dimensionnement d’équipements (échangeur de chaleur. GV. RCV) 3. Si nécessaire. Transitoires de fonctionnement normal : arrêt et démarrage du réacteur. SEC. Ingénieur systèmes fluides. pendant et après un rechargement de combustible. A travers cette partie. Dimensionnement d’un échangeur RRA/RRI. aspects thermiques et volumétriques (RRA. c’est-à-dire lorsqu’elle est en production. dimensionnement de la piscine PTR (étude du temps à partir duquel il y a dénoyage des assemblages de combustible usé) 58 . La seconde partie de ce module porte sur le fonctionnement accidentel des REP. RTGV). L’objectif de ce module est d’acquérir des connaissances solides sur cette chaine et d’aller plus loin.> Parcours : energie : Production. Fonctionnement en thermosiphon 6. etc…). aspects chimiques. construction domaine de fonctionnement normal (diagramme P/T « chaussette ») 2. Transformation > Parcours : energie : Production. réservoir…) et sur des études de transitoires accidentels typiques. les « systèmes de sauvegarde » seront présentés. gestion de la criticité. Une présentation des circuits dits « auxiliaires » sera alors faite. AREVA 21 heures 2. Transformation Se155 6iCe195C Responsable : Génie nucléaire : Systèmes fluides pour les reP S9 Benoît BLANPAIN. des compléments seront donnés sur certaines notions. en suivi de charge. ARE/VVP/GCTc. Le caractère sensible du nucléaire civil implique une gestion des transitoires accidentels (de probabilité faible) rigoureuse et sans faille. EAS. Contenu . se limite bien souvent à la chaine « circuit primaire ». Fonctionnement stable (adaptation de la puissance produite à la puissance demandée. accidents graves TD 1. cristallisation).Programme Cours 1. Conception d’une chaudière nucléaire (RCP. qui sont responsables de la moitié de la production d’électricité nucléaire mondiale et de la totalité sur le sol français.

P.S.4. P. hassenboehler. Zampa. ouvrage conseillé « La chaudière des réacteurs à eau sous pression ».F. pression maximale d’injection. RTE. J. Coppolani. température finale… 6. 293 pages. N. EDP Sciences. Joseph. J. protection des pompes (ligne à débit nul)… 5. choix des pompes selon diverses exigences (débit requis. 2004. J. abréviations APRP ARE ASG EAS GCTc GV NPSh PTR RBS RCP RCV RDP REA REP RIS RRA RRI RTE RTGV RTV SEC VVP Accident de perte de réfrigérant primaire Système d’eau alimentaire (circuit secondaire – alimentation en eau des GV) Système d’alimentation des GV de sauvegarde Système d’aspersion enceinte Groupe de contournement de la turbine – Condenseur Générateur de vapeur Net positive suction head Système de traitement des piscines Système de borication de sécurité Circuit primaire Système de contrôle chimique et volumétrique Réservoir de décharge du pressuriseur Système d’appoint d’eau Réacteurs à eau pressurisée Système d’injection de sécurité Système de refroidissement du réacteur à l’arrêt Système de refroidissement intermédiaire Rupture de tuyauterie d’eau alimentaire Rupture de tuyauterie de GV Rupture de tuyauterie vapeur Système d’eau brute secourue Système principale de vapeur (circuit secondaire – alimentation en vapeur de la turbine) 59 > Parcours : energie : Production. Etude d’un transitoire accidentel dimensionnant (APRP. J. Petetrot. Transformation . compression de la phase gazeuse. conception de la protection) mode d’évaluation : Un test écrit en fin de module. étude des transitoires thermohydrauliques. Py. Dimensionnement du RDP : condensation d’une décharge de vapeur. Conception simplifiée du système d’injection de sécurité : équilibrage des lignes d’injection. RTV. RTGV) Test Phénomène de surpressions primaires à basse température (mise en évidence des risques. NPSh).

Support pédagogique Document de cours-TD. Transformation > Parcours : energie : Production. 60 . - Le Life Cycle Costing sous GaBi4. Solaire.> Parcours : energie : Production. • Analyse du coût des filières énergétiques - La méthode TEC d’analyse économique. • La Prospective et le contexte de l’Energie - histoire de la contribution des modèles de prospective long terme face au questionnement climatique. économiques et environnementaux. - Initiation au logiciel Bilan Carbone et au logiciel d’ACV GaBi4. Éolien et hydrogène (application pile à combustible).Maizi@mines-paristech. d’esquisser des réponses aux questions suivantes : - quelle énergie pour aujourd’hui et demain. On se propose. Biomasse. prototype d’outil de modélisation prospective reposant sur un concept d’optimalité.fr 21 heures 2. aspects plus particuliers liés aux quotas de CO2. durant lequel on mettra l’accent sur les modèles prospectifs optimaux et leur manipulation.Programme Ce module comprend trois parties imbriquées. Transformation Se156 6iCe196 Responsables : analyse comparée des filières énergétiques Stratégies énergétiques Philippe SESSIECQ. Maître de Conférences Philippe. Pétrole.fr Nadia MAÏZI. - Description des filières énergétiques et évaluation des impacts par ACV. présentés dans leur contexte : conséquences du protocole de Kyoto. Nucléaire. à savoir les filières Charbon.Sessiecq@mines.5 S9 Durée du module : Crédits ECTS : objectifs pédagogiques Ce cours vise à présenter la problématique énergétique actuelle suivant une approche pluridisciplinaire englobant des aspects techniques. Professeur Mines – ParisTech Nadia. • Analyse du cycle de vie des filières énergétiques - De la méthodologie Bilan Carbone à la méthodologie « Analyse du cycle de vie ». - Application aux problèmes de stratégie Energie-Climat.inpl-nancy. durablement ? - à quel coût ? - dans quelle mesure et comment peut-on définir des choix optimaux ? L’étude de ces questions sera bien l’occasion de voir ou revoir la technologie des différentes filières étudiées - de façon plus ou moins détaillée -. développé avec l’AIE. - Le modèle MARKAL-TIMES. à travers différents angles d’attaque. des directives quotas et du programme « Paquet énergie-climat » . Gaz. Contenu . hydroélectricité. via l’analyse comparative des filières énergétiques. Dans le cadre de ce module. mode d’évaluation : Les élèves seront évalués sur un mini-projet et un contrôle des connaissances en fin de module. un séminaire de deux jours aura lieu au Centre de Mathématiques Appliquées de Sophia-Antipolis.

Gestion de Production) ainsi que de nombreux cours électifs : analyse numérique. Enseignement Managérial. à la logistique interne et externe. Il s’appuie sur des connaissances spécialisées en sciences mathématiques. de l’efficacité et des contrôles des coûts. Il assure une coordination entre les différents organes de celle-ci et il s’inscrit en amont dans les processus de prise de décision. En recherche. à l’aide à la décision pour la conception et le pilotage de systèmes. commerciales et de service. d’équipement et d’énergie. Outre les options « Ingénierie des Systèmes de Décision et de Production » et « Ingénierie Mathématique » qui sont au cœur de notre système de formation. au calcul de risques.Le DÉParTemeNT GÉNie iNDUSTrieL & maTHÉmaTiqUeS aPPLiqUÉeS qu’est-ce que le Génie industriel ? Le Génie Industriel vise l’amélioration de la productivité. sciences physiques et sciences sociales tout en appliquant les principes et les méthodes d’analyse et de conception des sciences de l’ingénieur pour spécifier. optimisation. l’assurance. équations aux dérivées partielles). matérielles. analyse financière… pour n’en citer que quelques uns. ses membres sont très actifs au sein d’équipes de l’Institut Elie Cartan (probabilités-statistique. les sociétés d’audit et de conseil. prédire et évaluer les résultats qui peuvent être obtenus pour de tels systèmes. nous animons plusieurs cours de Tronc Commun dans l’école (Mathématiques. gestion de production. à l’analyse financière. au calcul scientifique… Les enseignants chercheurs du Département Le Département Génie Industriel & Mathématiques Appliquées de l’École des Mines de Nancy regroupe des enseignants chercheurs mathématiciens (2 Professeurs et 3 Maîtres de Conférences). à la qualité. Les métiers auxquels prépare le Département Le Génie Industriel est transversal dans l’entreprise. Ils s’y consacrent à la modélisation de produits financiers. à l’implantation. ainsi que dans toutes les entreprises industrielles. 61 > Département Génie industriel & mathématiques appliquées . Recherche Opérationnelle. fouille de données. à la maintenance. y compris les collectivités territoriales. à la gestion de projet. à l’amélioration et aux contrôles des opérations des systèmes intégrant des ressources humaines. Il s’intéresse à la conception. informaticiens pour l’aide à la décision (1 Professeur et 5 Maîtres de Conférences) et économistes (1 Professeur et 1 professeur agrégé). Les jeunes ingénieurs issus de notre Département vont trouver majoritairement un emploi dans la banque. à la gestion de production. du Loria (équipe Orchids) et d’Erpi. au contrôle de gestion. à la sélection de fournisseurs et de ressources humaines et matérielles en général.

enseignants AMET henri ANTOINE Xavier FERRIGNO Sandie GRAESEL Alain GUENIFFEY Yves hENROT Antoine KhETTAF Wahiba LACAUX Céline LEROYER Ingrid OULAMARA Ammar SUR Frédéric Maître de Conférences Professeur Maître de Conférences PAST Maître de Conférences Professeur. Responsable du Département Maître de Conférences Maître de Conférences PRAG Maître de Conférences Maître de Conférences Cours d’options / Parcours 2a Département Génie Industriel & Mathématiques Appliquées Parcours modules du semestre S7 Algorithmique pour le génie industriel modules du semestre S8 Optimisation discrète approfondie Modélisation et prévision Ingénierie des Introduction au génie industriel Modèles stochastiques pour la systèmes de décision gestion de production Système d’Information et et de production Bases de données Optimisation discrète Probabilités pour les mathématiques financières Equations aux dérivées partielles Modélisation et prévision Méthodes probabilistes pour la simulation Résolution numérique d’équations aux dérivées partielles et applications Ingénierie mathématique Parcours Ingénierie des systèmes de décision et de production modules du semestre S9 Analyse de données et Data Mining Simulation pour l’aide à la décision Chaînes logistiques et gestion de production Analyse de données et Data Mining Mathématiques financières Modélisation stochastique Ingénierie mathématique 62 .

L’outil de développement est Visual Basic.fr 21 heures 2 Durée du module : Crédits ECTS : objectifs pédagogiques Ce module a pour but de fournir les bases informatiques minimales nécessaires au développement d’applications classiques du génie industriel. Il doit savoir aussi créer et faire évoluer les applications informatiques. en début de séance. Un ingénieur en génie industriel ne peut pas n’être qu’un utilisateur. optimisation. Les outils logiciels actuellement disponibles en « rêt à l’emploi couvrent tous les sous-domaines du génie industriel mais ils p » ne suffisent pas pour autant et il est très souvent nécessaire de développer des applications spécifiques.inpl-nancy. algorithme. peuvent avoir lieu à tout moment. Des approfondissements spécifiques. But : aboutir à une application complète d’un problème d’optimisation sérieux (voyageur de commerce sous contraintes par exemple). Des publications scientifiques sont proposées comme support de méthodes et d’idées. comment accéder rapidement au minimum d’un ensemble : découverte de la File de Priorité). L’étudiant est appelé à faire preuve d’autonomie et d’imagination.Programme Mots clés : Complexité des algorithmes. Plusieurs approches devront être proposées : une méthode directe mettant en jeu un empirisme basé sur l’expérience et une métaheuristique à choisir entre un « ecuit Simulé et un algorithme génétique. Le projet porte sur un problème difficile de l’optimisation discrète. Contenu . mode d’évaluation : Projet informatique sur un semestre avec rendu d’un rapport et d’une démonstration sur machine. ressentis comme des besoins par les étudiants (par exemple. Maître de conférences amet@mines. L’approche pédagogique retenue est de faire des présentations courtes. structures de données. 63 . Il est à traiter selon plusieurs méthodes.net ou VBA Excel. des principes et concepts puis de les mettre en œuvre dans le TP demandé. Ce TP fait R » l’objet d’une démonstration et d’un rapport.> Parcours : ingénierie des systèmes de décision et de production > Parcours : ingénierie des systèmes de décision et de production SG131 6iCG171 Responsable : algorithmique pour le génie industriel S7 henri AMET. La composante informatique de ce métier est forte et ne doit pas être sous-estimée.

> Parcours : ingénierie des systèmes de décision et de production > Parcours : ingénierie des systèmes de décision et de production SG132 6iCG172 Responsable : introduction au Génie industriel S7 Wahiba RAMDANE ChERIF. spécification. OSSAD. GRAI..Programme Mots clés : génie industriel.fr 21 heures 2 Durée du module : Crédits ECTS : objectifs pédagogiques Ce cours présente les grandes disciplines et les grands domaines du génie industriel. John Wiley & Sons. Modélisation de l’entreprise par les processus. il fait le tour des outils et modèles de spécification d’entreprises et de systèmes. 2006 Pourcel C. test et exposés références Blondel F. MECI. on pourrait citer : CIMOSA. intégration. Techniques de Modélisation en Entreprise : Applications aux Processus Opérationnels. Découpage du parcours : • Introduction au génie industriel • Réseaux de Petri : modélisation et évaluation de systèmes • Systèmes multi-agents : spécification et simulation de systèmes et de réseaux d’entreprises • Présentation des ERP (Enterprise Resource Planning) et des outils associés • Exposés d’élèves sur des outils de spécification d’entreprise et de systèmes mode d’évaluation : Travaux d’élèves. Aide Mémoire Gestion Industrielle. SADT. Maître de Conférences ramdanec@loria. MERISE. Dunod. ABC/ABM. Gourc D.. Economica (Editeur ). 2005. Vernadat F. Comme exemple de ces outils et modèles de spécification. Usine Nouvelle. aide à la décision. Contenu . Par le biais des travaux d’élèves et grâce à un conférencier. 1992 64 . GRAFCET. Il propose de manière détaillée deux outils de modélisation de systèmes à évènement discrets (réseau de Petri et systèmes multi-agents). Cépaduès Edition. modélisation. 2e édition.. Principles of Computer-Integrated Manufacturing.. 1999 Waldner J-B..

. Eyrolles Édition. Contenu .fr 21 heures 2 Durée du module : Crédits ECTS : Pré requis Aucun objectifs pédagogiques L’objectif de ce cours est d’introduire les systèmes d’information et d’approfondir leur aspect statique.. N. Bruchez R. Bases de données.SQL. Il s’agit de fournir les compétences sur la modélisation des informations et sur les méthodes et les outils de déploiement d’une base de données depuis sa conception.Programme • Concepts fondamentaux : Système d’information. Pearson Education. Soutou C.. Bases de Données • Modèle Entité - Relation • Modèle Relationnel • Algèbre Relationnel • Langage SQL mode d’évaluation : projet de conception et de mise en œuvre d’une base de données sous Access références Gardarin G. 2008 65 . sa définition et son interrogation... 2003 Brouard F.> Parcours : ingénierie des systèmes de décision et de production > Parcours : ingénierie des systèmes de décision et de production SG133 6iCG173 Responsable : Système d’information et Bases de Données S7 Wahiba RAMDANE ChERIF. Maître de Conférences ramdanec@loria. Deux formalismes seront approfondis : le modèle Relationnel et le modèle Entité- Association.

d’emploi du temps.inpl-nancy.> Parcours : ingénierie des systèmes de décision et de production > Parcours : ingénierie des systèmes de décision et de production SG134 6iCG174 Responsable : optimisation discrète S7 Ammar OULAMARA. production.Programme • Introduction à l’optimisation discrète et aide à la décision • Modèles et modélisation en programmation linéaire en nombres entiers • Notions avancées dans les graphes. Maître de conférences Ammar. Nous commençons ce cours par la modélisation des problèmes concrets (problèmes de localisation.Oulamara@mines. où les notions de base de la recherche opérationnelle sont abordées. etc. ainsi que des cas particuliers comme les problèmes d’affectation et transport. Nous terminons ce cours par l’étude de la complexité des problèmes. flot maximal de coût minimal • Complexité des algorithmes et des problèmes mode d’évaluation : un test écrit de 3h 66 . cela nous permettra de reconnaître un problème facile d’un problème difficile.fr 21 heures 2 Durée du module : Crédits ECTS : objectifs pédagogiques Parallèlement au cours de recherche opérationnelle du tronc commun. nous utiliserons ces outils pour modéliser et optimiser des problèmes réels.) en utilisant la programmation linéaire en nombres entiers. Puis après une présentation de quelques outils de la théorie des graphes. l’objectif de ce cours est de compléter certaines parties. comme la recherche d’un arbre de poids minimum. En deuxième partie de ce cours nous verrons comment la notion primal–dual de la programmation linéaire est exploitée pour résoudre de manière optimale en temps polynomial les problèmes de flot maximal et flot maximal de coût minimal dans les réseaux. arbre de poids minimum • Flot dans les réseaux et applications : flot maximal et coupe minimal. Contenu . affectation de personnel.

Vecteurs aléatoires gaussiens : caractérisation via la matrice de covariance ou la densité.Lacaux@mines.> Parcours : ingénierie mathématique > Parcours : ingénierie mathématique SG231 6iCG271 Responsable : Probabilités pour les mathématiques financières S7 Céline LACAUX. espace probabilisé. convergence vers la loi normale et application au test du chi-deux.Programme Variables aléatoires gaussiennes : les différentes caractérisations de ces variables aléatoires. mesure invariante et convergence de la chaîne vers cette mesure. description de la chaîne en utilisant le potentiel. Il s’agit en particulier. densité. lien entre espérance conditionnelle et projection. convergence de suites de martingales. mode d’évaluation : deux tests. chaînes canoniques. variable aléatoire. Martingales : définition des temps d’arrêt et des martingales. propriétés de Markov et temps d’arrêt. références Un polycopié est disponible pour l’ensemble de ce cours. Conditionnement : définition de l’espérance conditionnelle. 67 . Chaînes de Markov : définition et exemples. fonction de répartition et fonctions caractéristiques). définition des lois conditionnelles. de mettre en place les outils indispensables à la compréhension des modèles mathématiques de la finance. les espaces de hilbert) et des notions de bases en probabilités (tribu. Maître de Conférences Celine.fr 42 heures 4 Durée du module : Crédits ECTS : Pré requis Quelques notions d’analyse fonctionnelle (l’intégration de Lebesgue. Ce cours sera également utile pour bien comprendre les méthodes stochastiques employées pour modéliser tout phénomène comportant une part d’aléatoire. Contenu . propriétés d’arrêt d’une martingale.inpl-nancy. objectifs pédagogiques Ce cours a pour objet de présenter quelques processus stochastiques.

équation des ondes. Un projet sera réalisé à l’aide de la boite à outil « quations aux é dérivées partielles de Matlab. Dunod 68 . Neumann. Les différentes inégalités de Poincaré. Les différents principes du maximum. Injections de Sobolev et injections compactes. en biologie… Ce cours est destiné à introduire l’étude mathématique des équations aux dérivées partielles linéaires. Analyse numérique pour les sciences et les techniques.L. Le théorème de Lax-Milgram . Utilisation de la transformée de Fourier. L’accent sera mis sur les questions d’existence et d’unicité de solution. Exemples de l’opérateur de Laplace. mode d’évaluation : un projet mené tout au long du cours + un test écrit de 2h références h. de l’équation de Stokes. en chimie. Théorie spectrale des opérateurs elliptiques. Les conditions initiales dans le cas des problèmes d’évolution. Application aux différentes conditions aux limites. Problèmes d’évolution : cas de l’équation de la chaleur et de l’équation des ondes.fr 42 heures 4 Durée du module : Crédits ECTS : Pré requis Le cours de tronc commun TCS11 de la première année (fonctions holomorphes et distributions).henrot@mines. Théorèmes de régularité. objectifs pédagogiques Les équations aux dérivées partielles sont maintenant présentes dans la modélisation de la plupart des phénomènes physiques. Les résultats d’existence et de régularité. Quelques méthodes de résolution explicites d’équations aux dérivées partielles. Comportement asymptotique. Lions. Professeur Antoine. de l’équation des plaques. équation de la chaleur.Programme Introduction aux équations aux dérivées partielles elliptiques. applications.> Parcours : ingénierie mathématique > Parcours : ingénierie mathématique SG232 6iCG272 Responsable : equations aux dérivées partielles S7 Antoine hENROT. notion de solution faible et forte. mais aussi en économie. Analyse fonctionnelle. mixtes). » Contenu . Fourier.inpl-nancy. Brézis. Outils pour l’étude des équations aux dérivées partielles : les espaces de Sobolev. Exemples de l’équation de Laplace. Formulation variationnelle des problèmes elliptiques. Les problèmes de valeur propre auxquels ces méthodes conduisent. Dunod R. ainsi que sur les aspects qualitatifs. de Poisson. Les différents types de conditions aux limites (Dirichlet. disque et boule. Méthode de Galerkin. Les méthodes de variables séparables pour des géométries particulières (rectangle et parallélépipèdes. Trace d’une fonction. Dautray et J. paraboliques et hyperboliques. cylindres).

E.M.fr Frédéric SUR.R. S. Gouriéroux. G. Maître de Conférences Sandie. Le Guen.G. observations influentes et/ou aberrantes) • Le modèle linéaire généralisé • La régression non linéaire L’analyse et la prévision des chroniques : • Décomposition des séries temporelles : analyse de la tendance et des variations saisonnières • Techniques de lissage • Modèles ARMA. Séries temporelles et modèles dynamiques. tests statistiques. SARIMA. C.> Tous parcours Génie industriel > Tous parcours Génie industriel & mathématiques appliquées SG042 6iCG082 Responsable : modélisation et prévision S8 Sandie FERRIGNO. Maître de Conférences Frederic. hyndman. méthode de Box et Jenkins • Les séries temporelles multivariées et les modèles d’intervention On utilise un logiciel professionnel dans la partie TD/TP de ce cours : SAS-ETS sous Windows.Smith. Wheelwright. Forecasting Methods and Applications.Sur@mines. procédures pas à pas : forward. Contenu . Makridakis. S. Draper.P. Premier pas en régression linéaire avec SAS. • Initiation au logiciel SAS La régression comme outil de modélisation : • Les modèles de la régression linéaire simple et multiple • Contrôle de la qualité de la régression (indices de qualité globaux et locaux) • Sélection de modèles de régression (Cp de Mallows. ARIMA.fr 42 heures 4 Durée du module : Crédits ECTS : Pré requis Notions de base en probabilités et statistique : variables aléatoires. références J. Box. Applied Regression Analysis. G. R. méthodes Box et Jenkins.Ferrigno@mines. A. mode d’évaluation : deux études de cas à traiter en deux heures chacune à l’aide du logiciel SAS. et sur son contexte. backward. C. Time series Analysis: Forecasting and Control. régression. 69 . lissages. N.inpl-nancy.Confais.inpl-nancy. h. Jenkins. estimateurs.J. G. Reinsel. M.Programme Mots clés : SAS. objectifs pédagogiques Étude des techniques qui permettent de prévoir le comportement futur d’un phénomène par une modélisation fondée sur la façon dont il s’est réalisé dans le passé. séries temporelles. stepwise) • Vérification de la validité du modèle de régression (analyse des résidus. Monfort.

Les méthodes approchées de résolution peuvent être construites de tel sorte qu’une garantie de performance par rapport à l’optimum est assurée. dont les problèmes modélisés dans le cours SG 134. nous présentons les grandes approches de construction de méthodes exactes et approchées pour la résolution des problèmes d’optimisation difficiles. En dernière partie. En deuxième partie de ce cours nous verrons des méthodes génériques de résolution des problèmes d’optimisation. objectifs pédagogiques En premier. ces approches seront illustrées sur des exemples appliqués. Contenu .Programme • Méthodes exactes ce type séparation et évaluation • Relaxation et approximation des problèmes d’optimisation • Méta-heuristiques et algorithmes génétiques • Programmation par contraintes pour les problèmes d’optimisation • Analyse multicritère des problèmes d’optimisation mode d’évaluation : un test écrit de 3h + un projet en équipe 70 .> Parcours : ingénierie des systèmes de décision et de production > Parcours : ingénierie des systèmes de décision et de production SG141 6iCG181 Responsable : optimisation discrète approfondie S8 Durée du module : Crédits ECTS : 21 heures 2 Pré requis Ce cours nécessite comme pré-requis le cours SG 134. dites : méta-heuristiques. algorithmes évolutionnistes (algorithmes génétiques) ainsi que la programmation par contraintes. nous présenterons les techniques d’analyse des problèmes en présence de plusieurs critères.

7e édition. 2003 David Smith et Daniel Gouadec. Professeur Marie-Claude. 2003 François Monchy.inpl-nancy. 2006 71 . Maintenance : méthodes et organisation.Portmann@mines. On considère ici des problèmes de fiabilité et de maintenance et de la gestion des stocks. Fiabilité.> Parcours : ingénierie des systèmes de décision et de production > Parcours : ingénierie des systèmes de décision et de production SG143 6iCG183 modèles Stochastiques pour la Gestion de Production S8 Responsable : Marie-Claude PORTMANN.fr 21 heures 2 Durée du module : Crédits ECTS : objectifs pédagogiques Le cours de recherche opérationnelle de base du tronc commun se termine par quelques notions de recherche opérationnelle stochastique (processus markoviens avec applications aux files d’attente). Ce cours a pour objectif de prolonger l’étude des problèmes concrets non déterministes où le hasard intervient et doit être pris en compte dans le processus de décision. problèmes concrets stochastiques. 3e édition. Découpage du module : • gestion des stocks - introduction aux modèles déterministes et stochastiques de gestion des stocks - gestion par quantité économique et point de commande - gestion calendaire en univers stationnaire - gestion calendaire en univers non stationnaire - gestion de stock avec contraintes et choix entre plusieurs politiques de gestion de stocks • sûreté de fonctionnement et entretien des équipements - fiabilité des éléments et des systèmes (avec redondance) - politiques de maintenance - usure et renouvellement des équipements mode d’évaluation : un test références Vincent GIARD. ECONOMICA. DUNOD. aléas. DUNOD.Programme Mots clés : univers incertain. Les deux parties abordées partent des applications industrielles ou économiques et des techniques d’aide à la décision et montrent comment développer des outils spécifiques d’aide à la décision. Gestion de la production et des flux. modèles stochastiques. 2e édition. maintenance et risque. Contenu .

Simulation de processus gaussiens et des solutions d’équations différentielles stochastiques. nous mettrons en place ces méthodes sous Matlab. Maître de Conférences remi. Des applications notamment en mathématiques financières seront abordées. références Un polycopié de cours sera remis aux étudiants. Un accent tout particulier sera mis sur l’algorithmique sous-jacente à ces méthodes.inpl-nancy.Programme • Méthodes de Monte-Carlo pour estimer une intégrale. Application à la résolution des problèmes de Dirichlet et de Cauchy.fr 21 heures 2 Durée du module : Crédits ECTS : Pré requis Notions de base en probabilités.peyre@mines. Contenu . Introduction aux équations différentielles stochastiques.> Parcours : ingénierie mathématique > Parcours : ingénierie mathématique SG241 6iCG281 Responsable : méthodes probabilistes pour la simulation S8 Rémi PEYRE. En particulier. • Application à l’évaluation d’options. • Mouvement brownien. Méthodes de réduction de variance. objectifs pédagogiques L’objectif de ce cours est de donner une introduction aux outils numériques et aux outils de modélisation de type probabiliste auxquels peut être confronté un ingénieur. Ce cours introduit des méthodes probabilistes permettant l’estimation de quantités déterministes (méthode de type Monte-Carlo) mais aussi des outils stochastiques pour la modélisation. 72 . mode d’évaluation : les étudiants seront évalués sur un examen.

En particulier. nous mettrons en place ces méthodes sous Matlab afin d’intégrer les bases de leur utilisation. la méthode des différences finies. de la méthode des différences finies et de diverses applications à des équations de la physique. notamment. Des connaissances en analyse numérique et Matlab seront un plus.Programme Programme : La méthode des éléments finis. Nous traiterons. de la méthode des éléments finis. D’autres exemples..). Un accent tout particulier sera mis sur l’algorithmique sous-jacente à ces méthodes et au développement de codes basés sur ces techniques d’approximation. références Un cours polycopié sera remis aux étudiants.fr 21 heures 2 S8 Durée du module : Crédits ECTS : Pré requis Des bases en mathématiques générales sont nécessaires. 73 . Contenu .. applications des méthodes à des équations aux dérivées partielles modèles et à l’identification de paramètres (volatilité. objectifs pédagogiques L’objectif de ce cours est de donner une introduction aux outils numériques de résolution des équations aux dérivées partielles issues de différents domaines du métier de l’ingénieur.u-nancy.> Parcours : ingénierie mathématique > Parcours : ingénierie mathématique SG243 6iCG283 Responsable : résolution numérique d’équations aux dérivées partielles et applications Takeo TAKAhAShI takahash@iecn. tirés par exemple de la finance. mode d’évaluation : l’évaluation sera effectuée grâce à un test écrit et des compte-rendus de TP. seront abordés.

Dans de nombreux domaines (géologie. Des conférenciers invités viendront témoigner de leur expérience en matière d’analyse de données et de Data Mining. Data Mining et statistique décisionnelle. S.inpl-nancy. Tufféry. Probabilités. mode d’évaluation : Un travail personnel de synthèse écrit de 3h permettra une évaluation à mi parcours.). analyse des données et statistique. de textes.Gueniffey@mines. Technip. Lebart. Dunod. etc. Piron. Technip. économie. permettra à chaque élève. pour servir de base à un processus de décision. le développement des ordinateurs a conduit au stockage d’informations dont la forme la plus classique était celle qui correspondait à des tableaux de données. météorologie.. d’images. 74 . SAS Enterprise Miner et SPAD). Statistique exploratoire multidimensionnelle. Dunod. contrôle de qualité. d’apporter une réponse à ces questions et d’apprendre à utiliser un environnement logiciel moderne d’analyse de données (SAS. accumulent des masses considérables d’informations stockées dans des bases de données numériques. références G. publics ou privés. ou plus généralement. la numérisation systématique de l’information fait que les organismes. marketing.Programme Le programme porte sur les principales méthodes d’analyse de données et du Data Mining : • Analyse en composantes principales • Analyse des correspondances • Analyse discriminante • Classifications automatiques • Discrimination et classification neuronales • Segmentation Leur mise en œuvre pose à l’utilisateur un certain nombre de questions dont les principales sont : • Quels types de problèmes peut-on traiter ? • Quelle méthode choisir ? • Quelles données choisir ? • Quels genres de résultats peut-on attendre ? • Quelles en sont les limites ? • Comment les mettre en œuvre ? Un projet. Morineau et M. pour appréhender d’une certaine manière la nature des phénomènes sous-jacents aux données. L. amorphes et dynamiques. médecine. Maître de Conférences Yves. Méthodes pour décrire. l’analyse de données a permis de tirer parti de cette information pour la synthétiser. généralement de grandes dimensions. M. données faites de chiffres. Le projet final donnera lieu à un rapport écrit et à une soutenance orale par équipe lors de la dernière séance. Tenenhaus. au-delà de l’apprentissage des techniques. Depuis les années 90. A. e » Contenu . Le Data Mining correspond à une « industrialisation « de l’analyse de données pour permettre une exploitation réelle du capital d’informations de l’entreprise : « xtraire le minerai précieux de la gangue des données . reconnaissance des formes. Statistique. Saporta. réalisé en équipe. de sons.> Tous parcours Génie industriel > Tous parcours Génie industriel & mathématiques appliquées SG053 6iCG093 Responsable : analyse de données et Data mining S9 Yves GUENIFFEY. expliquer et prévoir..fr 42 heures 5 Durée du module : Crédits ECTS : objectifs pédagogiques Dans les années 70-80.

de prendre conscience des concepts et de la portée de l’outil. Le rapport rappelle l’énoncé. Des questions telles que celles-ci peuvent être traitées : • Quels sont les moyens de manutention que l’on doit prévoir pour assurer les échanges de marchandises dans cet entrepôt ? • Quel est le temps de cycle de cette future chaine de production ? • Combien d’étiquettes Kanban dois-je prévoir dans cette boucle de production ? • Quelle sera la durée de vie de ce produit nouvellement introduit sur le marché ? • Quel est l’impact sur 10 ans de telle mesure sur l’emploi ? • Comment le prix de tel produit va évoluer sur les 5 ans à venir ? Contenu . l’état d’un système soumis à des conditions initiales et à des règles de transformation particulières.Programme Mots clés : Simulation. de difficulté croissante. a pour but de montrer la puissance du principe de simulation (reproduction artificielle d’un phénomène réel) dans la démarche de l’aide à la décision.> Parcours : ingénierie des systèmes de décision et de production > Parcours : ingénierie des systèmes de décision et de production SG151 6iCG191 Responsable : Simulation pour l’aide à la décision S9 henri AMET. précise les hypothèses. Les connaissances théoriques nécessaires seront abordées dans le fil de la progression : validation statistique des résultats. spécialement adapté à l’ingénieur en génie industriel. Maître de conférences amet@mines. rappels de recherche opérationnelle stochastique. 75 . rappels d’analyse numérique. Une série d’études de cas.fr 42 heures 5 Durée du module : Crédits ECTS : objectifs pédagogiques La complexité du monde réel est devenue telle qu’il est impossible de concevoir des outils théoriques capables de prédire avec exactitude ce que sera. mode d’évaluation : rendu d’un rapport de séance pour toutes les séances. au bout d’un certain temps. Un réseau de files d’attente complexe ou bien un système réglé par un ensemble d’équations différentielles ne peuvent pas être résolus à l’aide de l’outil mathématique classique : la simulation intervient ici et offre une investigation très efficace de ces phénomènes complexes. aide à la décision. via l’expérience directe. Les outils utilisés seront Extend pour la simulation à événements discrets et Stella pour la simulation continue et la dynamique des systèmes.inpl-nancy. Ce module. sera proposée aux étudiants. L’approche pédagogique retenue est essentiellement basée sur le TP qui permet. fournit les modèles de simulation et apporte une conclusion au vu des expériences menées.

Contenu . pilotage. l » a » modèles et applications en chaînes logistiques… mode d’évaluation : Travaux personnels. logistique externe et interne. à « ux poussés fl » fl » (utilisant des modèles de programmation linéaire en nombres entiers) et l’approche japonaise à « ux tirés (dont Kanban est le modèle le plus simple).S. gestion de production.R. elles concernent alors la conception et l’évolution des systèmes de production et de transports. approches qualité. à l’origine. évolution de l’outil de production (décisions stratégiques à long terme) • Gestion des flux avec des rappels historiques. où on modélise les problèmes de décision et d’organisation liés aux » entreprises. en étendant le champ du modèle aux fournisseurs des fournisseurs et aux clients des clients.Programme Mots clés : chaînes logistiques. mais la plupart des fl » flux sont mixtes et croisent ces deux approches. Les décisions tactiques sont prises essentiellement à moyen terme.S.P. test d’assimilation des connaissances et exposés. « ean manufacturing . agencement. On distingue principalement l’approche américaine M. Il commence par montrer comment la hiérarchisation des problèmes et de la prise de décision permet de faire face à des problèmes très complexes et donne la possibilité de réagir aux aléas. O » Le cours s’intéresse d’une part à ce nouvel environnement des activités industrielles et économiques et d’autre part aux différents modèles d’aide à la décision qui permettent de constituer les A.R.R. « gile manufacturing . l’état des lieux actuel et une projection vers les techniques du futur (décisions tactiques à moyen terme) • Ordonnancement prédictif et pilotage (décisions opérationnelles à court et très court terme) • Témoignages industriels et travaux d’élèves sur différents thèmes associés : outils de spécifications.Portmann@mines.P. Les décisions stratégiques sont prises essentiellement à long terme.R. Il balaie ensuite les différents niveaux de la hiérarchie en considérant les problèmes associés et en s’appuyant fréquemment sur les cours précédents de l’option ISDP pour trouver des solutions. Sont utilisés en alternance des modèles financiers (moins développés) et des modèles technologiques (traités plus en détail).P. elles concernent alors la planification des flux. Il s’agit d’une approche généralisée de logistique interne et externe. planification. TPM. Les problèmes d’ordonnancement se rencontrent dans des domaines très divers et sous des formes très variées.P. Pour des raisons économiques. pour « anagement Resource Planning en planification). (« dvanced Production System ) pour en faire des O. Ces progiciels. spécification. (« nterprise Resource E Planning ).fr 42 heures 5 Durée du module : Crédits ECTS : objectifs pédagogiques La logistique (au sens large) est en plein développement dans le cadre du « upply Chain S Management . La tendance actuelle consiste M » à les enrichir avec des A.P. étaient des énormes bases de données dont les » modules de calcul correspondaient à des mécanismes parfaitement définis pour la plupart (paie. . A » (« ptimized Resource Planning ). Les outils informatiques qui permettent la communication entre différents sites d’une même entreprise ou entre plusieurs entreprises portent le nom de E. Il convient de développer des méthodes approchées (ou exactes) pour résoudre chaque grande famille de problèmes le plus efficacement possible. il est important de travailler toujours à « ux tendus . • La conjoncture actuelle en logistique globale • Choix de projets. localisation.inpl-nancy. ordonnancement. facturation…) ou des modèles très simplifiés d’aide à la décision (comme M. 76 . Professeur Marie-Claude.P.> Parcours : ingénierie des systèmes de décision et de production > Parcours : ingénierie des systèmes de décision et de production SG152 6iCG192 Responsable : Chaînes logistiques et gestion de production S9 Marie-Claude PORTMANN. modélisation.

• Modèles de taux d’intérêts aléatoires. Contenu . mode d’évaluation : 1 test terminal 77 .fr 42 heures 5 Durée du module : Crédits ECTS : objectifs pédagogiques Ce cours a pour but de présenter les principaux modèles mathématiques utilisés en finance. Il abordera à la fois la modélisation d’un point de vue discret et d’un point de vue continu avec les développements récents faisant appel aux équations différentielles stochastiques. • Modèles financiers à temps continu : mouvement brownien et modèle de Black et Scholes. • Les taux d’intérêt.Programme • Le capital asset pricing model. Professeur vallois@iecn. Eléments de calcul stochastique: intégrales stochastiques. formules d’Itô et de Girsanov. Evaluation et couverture des produits dérivés.u-nancy.> Parcours : ingénierie mathématique > Parcours : ingénierie mathématique SG251 6iCG291 Responsable : mathématiques financières S9 Pierre VALLOIS. options américaines et européennes. lien avec la théorie des martingales. les obligations. • Modélisation du risque : Value at Risk et risque de crédit. • Marché sans opportunité d’arbitrage et complet. les swaps et les options. Modèles financiers discrets : le modèle de Cox-Ross-Rubinstein. équations différentielles stochastiques.

mode d’évaluation : 5 travaux pratiques et 1 test. Des applications dans des problèmes de files d’attente. • Exemples de processus : files d’attente. simulation exacte (algorithme de Propp-Wilson). • Méthode de Monte Carlo. • Méthode MCMC : simulation approchée.> Parcours : ingénierie mathématique > Parcours : ingénierie mathématique SG252 6iCG292 Responsable : modélisation stochastique S9 Madalina DEACONU Madalina.fr 42 heures 5 Durée du module : Crédits ECTS : objectifs pédagogiques Ce cours présente les outils et méthodes de la modélisation stochastique moderne. algorithme de recuit simulé. 78 . de gestion de stocks ou de mathématiques financières seront présentées.u-nancy. Il abordera à la fois les points de vue théorique et numérique.Deaconu@iecn. techniques de réduction de variance. marchés aléatoires. Contenu .Programme • Simulation des variables aléatoires. exemples. • Chaînes de Markov.

Il vise à former les étudiants à la gestion raisonnée et durable des ressources (ressources minérales et énergétiques. très généraliste dans son esprit (surtout en 2e année). la capacité à modéliser ces objets par une approche « écanique m » (géotechnique. ST054 à 056).fr Le département Géoingénierie propose des enseignements regroupés sous l’appellation « arcours géoingénierie et qui préparent l’étudiant à différents métiers du génie civil. c’est à dire le « errain . Le cursus commence en tout début de 2e année par une semaine de cartographie géologique (« amp de terrain ) dans le Sud de la France (Corbières). opèrent dans d’autres domaines (conseil en entreprise. etc. 79 > Département Géoingénierie .inpl-nancy. n » - d’autre part. informatique (4 %). risques (10 %). représenter et comprendre les objets étudiés par une approche « aturaliste (cartographie géologique. Il est à noter que 23 % des étudiants issus du département. Certains cours (ST042 à 044. c » L’enseignement met d’abord en avant : - d’une part. en particulier les géomatériaux t » (cours ST031 à 034. se veulent plus techniques et apportent des éléments d’approfondissement dans de nombreux domaines (surtout en 3e année). à l’aménagement du sol et du sous-sol (ouvrages géotechniques) et à la construction. ST051 . p » minier et pétrolier. recherche scientifique et enseignement supérieur (6 %). projet ST030). Cette formation.Verdel@mines. ST041. environnement (14 %). y compris un cours électif (CE43). Professeur Thierry. métiers qui couvrent de nombreux domaines industriels : industrie pétrolière et minière (30 % des débouchés). est centrée sur l’étude d’objets naturels complexes. géologie structurale) . * résultats issus d’une enquête réalisée en 2006 auprès de 163 anciens élèves du département.).Le DÉParTemeNT GÉoiNGÉNierie Responsable : Thierry VERDEL. génie civil (13 %). surtout ceux qui ont quitté l’École depuis longtemps. de l’environnement et des risques. la capacité à observer. banque. Un cours électif tansversal (CET49) complète l’offre de formation. La vocation très généraliste du département Géoingénierie est justifiée par l’analyse* des métiers vers lesquels s’orientent les étudiants qui en sont issus. génie civil) et géostatistique. eau).

application en hydrologie Projet scientifique Géostatistique Géologie appliquée aux ressources énergétiques Ouvrages de génie civil Méthodes géophysiques Exploitation et valorisation du sous-sol Gestion des risques naturels Géosciences planètes ressources La 3e année peut conduire à l’obtention du Master « environnement » ou du Master « Génie Civil » de Nancy-Université. ce qui assure à l’enseignement dispensé par le département une grande cohérence . Les domaines de recherche de ces enseignants-chercheurs et les domaines enseignés se recouvrent largement.com enseignants : BAZARGAN-SABET Behrooz DECK Olivier JAUZEIN Michel GUNZBURGER Yann LAUMONIER Bernard LOPEZ Philippe MARIGNAC Christian MERRIEN-SOUKATChOFF Véronique PIGUET Jack-Pierre VERDEL Thierry PAST Maître de Conférences Professeur Maître de Conférences Maître de Conférences Maître de Conférences Professeur Professeur Professeur Professeur 80 > Département Géoingénierie . soit par validation de modules de l’Ecole des Mines. pour les autres domaines. Brigitte. Des enseignants invités peuvent participer temporairement aux enseignements.geoingenierie.Siatka@mines. il est fait appel à des conférenciers extérieurs.fr Site web : www. enseignants ou plus souvent professionnels. Le secrétariat du département est assuré par Brigitte SIATKA. Le département compte 8 enseignants-chercheurs et 1 enseignant associé à temps partiel. notamment en 3e année. soit par validation de modules dispensés à l’École de Géologie ou à l’Université henri Poincaré.inpl-nancy.Les enseignements proposés et détaillés dans les pages suivantes sont : ST030 ST031 S7 ST032 ST033 ST034 ST040 ST041 ST042 S8 ST043 ST044 CET49 CE43 ST050 ST051 ST052 S9 ST053 ST054 ST055 ST056 Projet Corbières Bases en géologie Rhéologie des géomatériaux Massifs rocheux Sols et formations superficielles Projet de deuxième année Modélisation géomécanique Mécanique des structures (Résistance des matériaux) Eaux souterraines Ouvrages géotechniques Le système Terre Simulation et dynamique des systèmes.

fr 6 jours de terrain + 14 demi-journées à Nancy 2 Durée du module : Crédits ECTS : objectifs pédagogiques Sur le principe de « il faut se jeter à l’eau pour apprendre à nager ». La réalisation d’un avant-projet de traversée autoroutière du secteur cartographié permet de faire connaissance avec de nombreux aspects de la Géotechnique et du Génie Civil. hydrogéologie. dans le chaînon de Lagrasse (Corbières. en septembre. d’usage fréquent en géologie. ce stage se veut une prise de contact directe avec la géologie — mais aussi avec la géotechnique. dans toute leur complexité. mode d’évaluation : 1/3 travail de terrain. aspects qui seront développés dans les cours ultérieurs. une seconde soutenance achève cette période (7 semaines). Maître de Conférences Bernard. etc.Programme Le travail de terrain se déroule sur 6 jours. L’objectif est de réaliser une carte géologique d’un secteur de 5 km2 environ en terrain sédimentaire. sur le terrain. pour : • la construction de la carte géologique définitive et de sa notice explicative (rapport de stage) .Laumonier@mines. cela nécessite de savoir se repérer avec précision. Un lien fort est établi avec les modules cours ST031 et ST033. géotechnique. une soutenance achève cette période (7 semaines) • l’élaboration de l’avant-projet de traversée autoroutière .> Parcours Géoingénierie > Parcours Géoingénierie ST030 6iCT070 Responsable : Projet Corbières S7 Bernard LAUMONIER. par une confrontation avec des objets géologiques réels. aménagement du territoire. Contenu . et de les reporter dans un carnet de terrain et surtout sur un fond topographique . De retour à Nancy. Aude). La cartographie géologique est une discipline difficile qui impose d’effectuer simultanément de nombreuses observations. pendant l’espace projet du 1er semestre. La minute ainsi produite servira à la réalisation de la carte géologique définitive et de sa notice explicative. 1/3 rapport « autoroute » références Polycopiés. les données acquises sur le terrain sont exploitées. 1/3 rapport « géologie ». Construire une carte géologique facilite grandement l’apprentissage de la lecture de ce type de document. dès la rentrée. La carte géologique est un document de base. documents divers 81 .inpl-nancy.

PARRIAUX.fr 21 heures 2 Durée du module : Crédits ECTS : Pré requis Aucun. objets et phénomènes qui existent ou se déroulent en surface ou à faible profondeur (phénomène sédimentaire s. La tectonique (géologie structurale) est abordée dans le projet ST030 et dans les cours ST032 et ST033. 82 .Laumonier@mines. Que sais-je ? 525. nickel…) et qui seront introduits en 3ème année. chaînes de montagnes. Voir aussi le cours électif CET49 « Le système Terre ». A. métamorphisme) • Le phénomène sédimentaire : de l’altération/érosion à la diagenèse • Roches.) qui constituent la croute terrestre. qu’ils soient consolidés («roches») ou meubles («sols. plutons. 2005. Contenu . etc. uranium.). La géologie. Géologie. auxquels ont affaire les géologues. 128 p. magmatisme. objectifs pédagogiques L’objectif de ce cours est multiple. • Les objets géologiques de grandes dimensions (volcans. 515 p. • Les matériaux naturels («géomatériaux»). ou encore liquides (eau). PUF.Programme • Le cycle des roches et les grands processus pétrogénétiques dans le cadre de la tectonique des plaques (sédimentation. L’accent est mis principalement sur les matériaux. en relation avec le projet « Cartographie géologique dans les Corbières » (ST030) et comme préalable à l’étude de quelques ressources minérales et énergétiques qui leur sont liées (hydrocarbures. bassins sédimentaires. 2009. Il s’agit d’abord de présenter : • Les notions fondamentales permettant de comprendre le fonctionnement du «système Terre» (tectonique des plaques. cycle des roches. voir aussi le cours ST034). DARS.). formations superficielles» .inpl-nancy.l.> Parcours Géoingénierie > Parcours Géoingénierie ST031 6iCT071a Responsable : Bases en géologie S7 Bernard LAUMONIER. bases pour l’ingénieur. etc. environnements et bassins sédimentaires • Stratigraphie mode d’évaluation : devoirs à la maison références Polycopiés R. Presses Polytechnique Romandes. les géotechniciens et les ingénieurs du génie civil. Maître de Conférences Bernard.

plasticité. incomplètes ou incertaines. Contenu . par exemple. » objectifs pédagogiques Ce cours concerne l’application directe de la mécanique des milieux continus aux géomatériaux (sols. fracturation. etc. À l’issue de ce cours.inpl-nancy. L’objectif est de présenter les aspects essentiels de leur comportement mécanique (élasticité.> Parcours Géoingénierie > Parcours Géoingénierie ST032 6iCT072 Responsable : rhéologie des Géomatériaux S7 Yann GUNZBURGER. les étudiants doivent maîtriser les fondements de la mécanique des géomatériaux et être capables de l’utiliser pour l’analyse ou la prévision de leur comportement. roches. bâtiments.Programme • Description de la déformation • Contraintes et représentation de Mohr • Élasticité • Fissuration.Gunzburger@mines. Ce cours aborde l’étude de la réponse des constituants du sol et du sous-sol utilisés comme matériaux ou supports d’ouvrages (mines et carrières.fr 21 heures 2 Durée du module : Crédits ECTS : Pré requis Bases de la mécanique des milieux continus (notions de contraintes et de déformation. rupture • Plasticité et fluage • TP à l’IUT de Nancy-Brabois • Paramètres influençant la rhéologie - Mécanismes de la déformation mode d’évaluation : rapport de TP et mini-test écrit références Documents distribués en cours 83 . viscosité. tunnels. bétons…). principalement) telles qu’enseignées. rupture) sous l’effet de sollicitations d’origine aussi bien naturelle qu’anthropique et à différentes échelles de temps et d’espace. Une attention toute particulière est portée à la démarche intellectuelle à adopter pour être capable de fournir des réponses quantitatives à des problèmes concrets pour lesquels les données sont complexes. mais évoque également l’analyse de quelques structures géologiques simples.). Maître de Conférences Yann. dans le cours « écanique des milieux M continus solides et fluides de Première Année.

Maître de Conférences Bernard. à leurs propriétés et la manière dont elles s’associent dans la croûte. en conditions sèches ou en présence d’eau. c’est à dire. objectifs pédagogiques Dans le droit fil du cours ST032 « héologie des Géomatériaux .Laumonier@mines. La fin du cours est consacré aux failles. mais aussi celle de la croûte. ou tout enseignement équivalent.Programme • Les projections stéréographiques • Interprétation des petites fractures naturelles • Les familles de discontinuités et leurs propriétés géométriques • Comportement mécanique des discontinuités et des massifs rocheux fracturés • Analyse de la stabilité de blocs rocheux • hydromécanique des massifs rocheux fracturés • Failles et tectonique de faille mode d’évaluation : devoir à la maison et test écrit références Polycopiés et documents distribués en cours 84 . pour l’essentiel.> Parcours Géoingénierie > Parcours Géoingénierie ST033 6iCT073a Responsable : massifs rocheux S7 Bernard LAUMONIER. Contenu . La majeure partie du cours est dédiée à l’étude de la description et du comportement des massifs rocheux fracturés. du comportement des discontinuités affectant les massifs rocheux. principalement celle du petit massif rocheux.fr 21 heures 2 Durée du module : Crédits ECTS : Pré requis Modules ST031 et ST032. ce cours présente quelques R » aspects de la déformation du sous-sol rocheux à différentes échelles.inpl-nancy.

n » des formations superficielles) est présentée. carrières. Maître de Conférences Yann. pour s » en permettre l’exploitation ou l’aménagement. Les applications visées se situent dans les branches du génie civil (travaux publics).Gunzburger@mines. les phénomènes de tassement et de gonflement. de stabilité et de pré-dimensionnement d’ouvrages de surface ou de subsurface tels que les déblais et remblais. les étudiants doivent être capables d’effectuer des calculs simples de tassement. A l’issue de ce cours.fr 21 heures 2 Durée du module : Crédits ECTS : Pré requis Modules ST031 et ST032. discipline qui étudie les caractéristiques et le comportement mécanique et hydromécanique des terrains superficiels peu consolidés (« ols ) en vue de leur utilisation en tant que matériaux ou supports de construction. des industries extractives (mines. plus largement. ou tout enseignement équivalent objectifs pédagogiques Ce cours aborde les fondements de la géotechnique. Les principaux points abordés dans ce cours concernent le rôle de l’eau dans les sols. Contenu . pétrole.) et des risques naturels (glissements de terrains).> Parcours Géoingénierie > Parcours Géoingénierie ST034 6iCT074 Responsable : Sols et Formations superficielles S7 Yann GUNZBURGER.. En outre.. ainsi que les propriétés de résistance des sols aux sollicitations naturelles ou anthropiques qui leur sont imposées.Programme • L’eau dans les géomatériaux • Les formations superficielles en France • Identification et classification des sols - Les minéraux argileux et leurs propriétés - Compactage • Tassement et gonflement • Résistance des sols à court et à long terme • Stabilité des pentes mode d’évaluation : devoir à la maison et test écrit références Polycopiés et documents distribués en cours 85 .inpl-nancy. une approche « aturaliste des sols (et.

instabilités de versant…) … Ces projets sont le lieu idéal pour permettre à des étudiants de proposer des projets qui leur tiendraient particulièrement à cœur. Ce projet est réalisé par groupe de 2 à 3 étudiants qui sont encadrés par un enseignant du département ou par un intervenant extérieur. après validation par le département.Deck@mines. 1/3 sur la présentation orale et 1/3 sur le rapport écrit 86 .inpl-nancy. objectifs & Programme L’objectif de ce projet est la formation des étudiants à la réalisation et à la rédaction d’études d’ingénierie. Les étudiants travaillent en autonomie et cherchent des éléments de réponses à des questions d’ingénierie sur la base de recherches bibliographiques. de calculs analytiques.> Parcours Géoingénierie > Parcours Géoingénierie ST040 6iCT08P Responsable : Projet de deuxième année S8 Olivier DECK. mode d’évaluation : 1/3 sur le comportement pendant le projet. Il donne lieu à un rapport et une présentation. Maître de Conférences Olivier.fr 19 demi-journées 4 Durée du module : Crédits ECTS : Pré requis Acquis des autres cours du département. Les projets peuvent concerner : Etude de la géologie et de la géotechnique d’un secteur Étude de la stabilité de déblais/remblais Étude des fondations d’un pont Étude de la stabilité d’un tunnel Étude de risques (inondations. Il permet l’approfondissement des connaissances acquises antérieurement par un travail sur un sujet précis. de modélisations et d’essais ou d’observations in-situ.

Verdel@mines. Il doit leur permettre d’évaluer de façon judicieuse les possibilités et les limites de la modélisation. aux différentes lois de comportements. puis à la modélisation discontinue (méthode des éléments distincts mise en pratique avec le logiciel UDEC) et illustrées par le cas d’ouvrages souterrains ou à ciel ouvert. Contenu . ainsi que les précautions à prendre dans l’interprétation de ses résultats.. mécanique des milieux continus. et en particulier sur la méthode des éléments finis. Un exemple est traité «à la main». puis à l’aide du logiciel CESAR-LCPC. Professeur Thierry.fr 21 heures 2 Durée du module : Crédits ECTS : Pré requis Modules ST031. Il aborde l’étude approfondie et le calcul d’ouvrages souterrains et superficiels à géométrie complexe ainsi que la modélisation des massifs continus et discontinus. Ce cours incite les étudiants à faire appel à des connaissances acquises dans d’autres cours de l’Ecole (méthodes numériques.) en les adaptant aux applications de la Géoingénierie.inpl-nancy. ST032. mode d’évaluation : 2 mini-tests et 1 rapport de projet références Polycopiés et documents distribués en cours 87 . ou tout enseignement équivalent. objectifs pédagogiques Ce module a pour objectif l’apprentissage des outils de modélisation analytique et numérique propres au secteur de la géoingénierie..Programme L’accent est mis sur les méthodes numériques en contraintes-déformations qui reposent sur une assimilation du terrain à un milieu continu. Les séances suivantes sont consacrées à des questions numériques. ST033 et ST034.> Parcours Géoingénierie > Parcours Géoingénierie ST041 6iCT081 Responsable : modélisation géomécanique S8 Thierry VERDEL.

déversement) . • Étude des structures hyperstatiques (méthode des forces et des déplacements). • Torseur des efforts extérieurs et intérieurs .Deck@mines. Maître de Conférences Olivier. principe fondamental de la statique).Programme Dans son contenu. Contenu . ce cours aborde la mécanique des structures en général et les thèmes suivants en particulier : • Notion de poutre . mode d’évaluation : un devoir personnel (20 %) et un test de connaissance (80 %) références Un polycopié est fourni en support de cours.fr 21 heures 2 S8 Durée du module : Crédits ECTS : Pré requis Bases en mécanique (notion de contraintes.inpl-nancy. 88 . • Analyse des phénomènes d’instabilité (flambement. déformations. Les séances alternent cours et applications traitées en travaux dirigés (résolution d’exercices types). • Calcul des déformées . • Étude des structures réticulées .> Parcours Géoingénierie > Parcours Géoingénierie mécanique des structures (résistance des matériaux) ST042 6iCT082a Responsable : Olivier DECK. objectifs pédagogiques Ce cours a pour objectif de former les étudiants à la mécanique des structures et en particulier à la théorie des poutres dans le cadre de la théorie de la résistance des matériaux appliquée aux ouvrages de génie civil. • Calcul des contraintes normales et tangentielles dans les sections .

relations entre géologie. Paris.> Parcours Géoingénierie > Parcours Géoingénierie ST043 6iCT083 Responsable : eaux souterraines S8 Christian MARIGNAC. Capacités à comprendre et utiliser les outils de modélisation hydrogéologique. Dunod université. (1981) hydrogéologie quantitative. 215 p 21. en liaison avec le comportement mécanique et géochimique des parties solides qu’elle imprègne. puits. objectifs pédagogiques Connaissances générales sur les d’aquifères et les nappes d’eau souterraines. • Transferts d’eau et de solutés dans le milieu souterrain : concepts. Il complète les cours du département Géoingénierie où le rôle déterminant de l’eau dans le comportement des terrains et des ouvrages est régulièrement évoqué. Paris.2 Mo CASTANY G. géothermie. • Transferts d’eau et de solutés : méthodes d’études (piézomètres. 238 p.inpl-nancy. Paris. Ce cours se propose de familiariser les étudiants avec l’ensemble des processus de transfert d’eau et de solutés dans le milieu souterrain. Capacités à comprendre le lien entre la géologie et la circulation des eaux souterraines. etc. forages…) • Modélisation analytique des transferts d’eau souterraine.Programme • Aquifères et nappes d’eau souterraine : typologie. applications à la gestion quantitative des nappes d’eau. Coordinateur (2006) Les eaux continentales. Capacité à s’initier rapidement à la gestion de l’eau dans son cycle naturel ou urbain. structure des aquifères et fonctionnement des nappes associées. références de MARSILY G.fr 21 heures 2 Durée du module : Crédits ECTS : Pré requis Cours de 2e année du département. pétrole. carrières. (1982) Principes et méthodes de l’hydrogéologie. Contenu . 89 . principe d’unicité et de superposition. 328 p. • Interaction ouvrages/écoulements souterrain. • Modélisation numérique des transferts d’eau et de solutés dans le milieu souterrain. en génie civil et dans les industries extractives (mines. mode d’évaluation : contrôle continu (rendus de TD. Masson. Académie des sciences.). de MARSILY G. • Porosités et perméabilités des formations géologiques. applications à la gestion qualitative des nappes d’eau. Capacité à aborder les problèmes de gestion quantitative et qualitative des ressources en eaux souterraines. Professeur Christian. Capacités à appréhender les concepts de porosités et de perméabilités des milieux souterrains.Marignac@mines. Connaissance des principaux processus impliqués dans les transferts d’eau et de solutés dans le milieu souterrain. mini-test) et test final.

Le cours présente d’une part les phénomènes et mécanismes élémentaires. d’autre part leur prise en compte dans l’Eurocode 7 pour le dimensionnement des ouvrages de génie civil.Programme Dans son contenu. soutènements. Des applications seront traitées en séances de TD (résolution d’exercices types) et en salle informatique (utilisation de logiciels de modélisation numérique).). les principales pathologies et présente le cadre normatif de l’Eurocode 7 régissant leur dimensionnement.> Parcours Géoingénierie > Parcours Géoingénierie ST044 6iCT084 Responsable : ouvrages géotechniques S8 Olivier DECK.inpl-nancy. les méthodes historiques et traditionnelles pour l’étude de leur comportement. lois de comportement…) et bases relatives à la modélisation numérique par éléments finis. Les principaux ouvrages abordés sont : • Les fondations superficielles (2 séances) • Les fondations profondes (1 séance) • Les ouvrages de soutènement (3 séances) mode d’évaluation : un test de connaissance (50 %) et deux projets individuels (50 %) références Un polycopié est fourni en support de cours.Deck@mines. 90 . etc. Le cours s’attache à présenter ces ouvrages. ce cours aborde les principaux ouvrages géotechniques utilisés en génie civil. Contenu . Maître de Conférences Olivier. objectifs pédagogiques Ce cours a pour objectif de former les étudiants au dimensionnement des ouvrages géotechniques (fondations.fr 21 heures 2 Durée du module : Crédits ECTS : Pré requis Bases en mécanique des sols (notions sur les contraintes totales ou effectives. déformations.

Marignac@mines.) doit en faire partie. individuel. « rête pour la publication .> Parcours Géoingénierie > Parcours Géoingénierie ST050 6iCT09P Responsable : Projet scientifique S9 Christian MARIGNAC. la soutenance finale 91 . il ne saurait s’y limiter. manipulations. Elle contribue à l’évaluation finale.fr 55 demi-journées 8 Durée du module : Crédits ECTS : Pré requis Cours du département objectifs pédagogiques Dans le but de donner à tous les étudiants une formation par la recherche (et non à la recherche…). Contenu . Il a lieu sous la direction scientifique du chercheur qui propose le sujet et qui en fait l’évaluation finale.Programme Le projet est. suffisamment circonscrit pour que la chose soit faisable. p » Une présentation orale a lieu à la fin du projet. Une part significative de réalisation matérielle (observations. La forme du rapport peut dans certains cas être celle d’une note scientifique. suffisamment ambitieux pour que la formation ait un sens. etc. Professeur Christian. Le projet se déroule dans un laboratoire extérieur ou non à l’École et se conclut par un rapport.inpl-nancy. mode d’évaluation : le rapport du projet . calculs. il leur est demandé de réaliser un projet de recherche. S’il peut comprendre une forte dimension bibliographique. sauf exception. qui est faite par le (ou les) promoteur(s) du sujet de recherche et coordonnée par le responsable du module ST050.

objectifs pédagogiques Il s’agit d’aborder les fondements et les applications de la géostatistique. Journel A. 1989.fr 21 heures 2. la géostatistique est utilisée dans différents domaines dont celui de l’exploration minière et pétrolière (caractérisation et modélisation de gisements) et celui de l’environnement (pollution de l’air et des sols). 22 p. Géostatistique et morphologie Mathématique. 1978. En tant que moyen d’analyse et d’estimation de données structurées spatialement..Lopez@mines. 1979. 92 . ENSM Paris. Les points abordés sont les suivants : • Introduction à la géostatistique • Le variogramme expérimental • Modèles de variogramme • Estimation locale. participation aux séances (10 %) références Chilès S.inpl-nancy. Contenu .. J. G. L’étudiant pourra mettre à profit les connaissances et compétences acquises dans ce module dans le projet de troisième année ou dans le stage de fin d’étude.Programme Le module est organisé en séances comportant chacune un exposé magistral bref et synthétique. Rapport n° 612. Academic Press. Krigeage • Krigeage d’indicatrice • Simulations mode d’évaluation : compte rendu détaillé d’une séance (20 %) . 1970. Cahier n° 5 du centre de Morphologie Mathématique de Fontainebleau. évaluation générale en fin de cours (70 %) . Maître de Conférences Philippe.P. en salle informatique. & huijbregts Ch. ENSMP. Oxford University Press. Mining geostatistics. La géostatistique a été formalisée par Georges MAThERON qui fut professeur à l’Ecole des Mines de Nancy où il a créé le premier cours de géostatistique.h.> Parcours Géoingénierie > Parcours Géoingénierie ST051 6iCT091 Responsable : Géostatistique S9 Philippe LOPEZ.. accompagné de travaux dirigés réalisés en petits groupes. Le variogramme généralisé. Matheron. Isaaks E. An introduction to applied geostatistics.5 Durée du module : Crédits ECTS : Pré requis Cours de statistique de première année (ou équivalent).

structure des aquifères et fonctionnement des nappes associées.Programme • Aquifères et nappes d’eau souterraine : typologie. Connaissance des principaux processus impliqués dans les transferts d’eau et de solutés dans le milieu souterrain.5 Durée du module : Crédits ECTS : Pré requis Cours de 2e année du département.). etc. objectifs pédagogiques Connaissances générales sur les d’aquifères et les nappes d’eau souterraines. mini-test) et test final. mode d’évaluation : contrôle continu (rendus de TD. Professeur Veronique.Merrien@mines. Masson. pétrole. Coordinateur (2006) Les eaux continentales. principe d’unicité et de superposition. en génie civil et dans les industries extractives (mines. • Interaction ouvrages/écoulements souterrain. Capacité à aborder les problèmes de gestion quantitative et qualitative des ressources en eaux souterraines. Paris. Capacités à appréhender les concepts de porosités et de perméabilités des milieux souterrains. géothermie. carrières. forages…) • Modélisation analytique des transferts d’eau souterraine.2 Mo CASTANY G. relations entre géologie. 238 p. Capacités à comprendre et utiliser les outils de modélisation hydrogéologique.fr 21 heures 2. (1981) hydrogéologie quantitative. • Porosités et perméabilités des formations géologiques. Il complète les cours du département Géoingénierie où le rôle déterminant de l’eau dans le comportement des terrains et des ouvrages est régulièrement évoqué. références de MARSILY G. Contenu . • Modélisation numérique des transferts d’eau et de solutés dans le milieu souterrain. Dunod université. 328 p. applications à la gestion qualitative des nappes d’eau. de MARSILY G. (1982) Principes et méthodes de l’hydrogéologie. 215 p 21. Capacité à s’initier rapidement à la gestion de l’eau dans son cycle naturel ou urbain. Paris. en liaison avec le comportement mécanique et géochimique des parties solides qu’elle imprègne. Ce cours se propose de familiariser les étudiants avec l’ensemble des processus de transfert d’eau et de solutés dans le milieu souterrain.> Parcours Géoingénierie > Parcours Géoingénierie ST052 6iCT092a Responsable : Géologie appliquée aux ressources énergétiques S9 Véronique MERRIEN-SOUKATChOFF. Académie des sciences. puits.inpl-nancy. • Transferts d’eau et de solutés : méthodes d’études (piézomètres. Capacités à comprendre le lien entre la géologie et la circulation des eaux souterraines. 93 . • Transferts d’eau et de solutés dans le milieu souterrain : concepts. Paris. applications à la gestion quantitative des nappes d’eau.

critères de rupture. Contenu . 1. pathologies. Les applications sont traitées en séances de TD (résolution d’exercices types). 94 . déformations.Deck@mines. Ouvrages en béton (Eurocode 2) : 3 séances • Dimensionnement des armatures longitudinales (flexion simple et composée) • Dimensionnement des armatures transversales • Introduction au béton précontraint mode d’évaluation : deux projets individuels références Un polycopié est fourni en support de cours. Coefficients partiels de sécurités et combinaisons d’actions (1 séance) 2.Programme Dans son contenu.fr 21 heures 2. calcul de la déformée d’une poutre…). propriétés physiques). Le cours s’attache à présenter les propriétés des matériaux (fabrication. Maître de Conférences Olivier. leur comportement mécanique afin d’introduire les principes du dimensionnement des ouvrages en génie civil.inpl-nancy. Ouvrages en acier (Eurocode 3) (2 séances) • Dimensionnement des sections courantes • Prise en compte des instabilités • Contreventement des structures • Assemblages 3.5 Durée du module : Crédits ECTS : Pré requis Notions fondamentales en mécanique (contraintes. calculs des contraintes dans une section. Principes du dimensionnement selon les Eurocodes.) et bases de la résistance des matériaux (efforts extérieurs et intérieurs.> Parcours Géoingénierie > Parcours Géoingénierie ST053 6iCT093a Responsable : ouvrages de Génie Civil S9 Olivier DECK. etc. ce cours a pour objectif d’appréhender le dimensionnement des ouvrages en acier (construction métallique) et béton armé. objectifs pédagogiques Ce cours a pour objectif de former les étudiants au dimensionnement des ouvrages en béton armé (Eurocode 2) et en construction métallique (Eurocode 3).

On peut également interpréter certains facteurs dans les forages (vitesse d’avance.inpl-nancy. etc.5 Durée du module : Crédits ECTS : Pré requis Cours de 2e année du département (ou équivalent). etc. Maître de Conférences Philippe. les variations gravimétriques. objectifs pédagogiques Les méthodes géophysiques permettent de caractériser les propriétés des sols et des roches par l’interprétation de différents types de mesures basées sur la propagation d’ondes. Les domaines d’applications de telles méthodes sont très variés et vont de l’auscultation des ouvrages (contrôles non destructifs) à la reconnaissance de gisements d’hydrocarbures. pour certaines d’entre elles. la détection de cavités.Lopez@mines.Programme Le module est organisé en 7 séances avec principalement des intervenants extérieurs. participation aux séances (10 %) 95 . une application pratique et/ou un TP sont proposés : • Méthodes électriques • Méthodes sismiques • Méthodes radar • Méthodes gravimétriques mode d’évaluation : court rapport sur un sujet d’approfondissement (60 %).fr 21 heures 2. Les intérêts des méthodes suivantes sont détaillés au travers d’études de cas dans les domaines cités précédemment et. les variations de résistance électrique. les variations de températures ou les variations de susceptibilité magnétique. pression d’injection pour l’outil.) pour caractériser les propriétés des sols et des roches traversées. L’étudiant pourra mettre à profit les connaissances et compétences acquises dans ce module pendant le stage de fin d’étude. experts de leur domaine. compte rendu détaillé d’une séance pratique (20 %).> Parcours Géoingénierie > Parcours Géoingénierie ST054 6iCT094a Responsable : méthodes géophysiques S9 Philippe LOPEZ. Contenu . en passant par les pollutions de nappes. Les domaines abordés offrent de nombreuses perspectives d’emplois en recherche et développement et dans les bureaux d’études. de fractures ou plus généralement d’anomalies dans le sous-sol.

Cette exploitation nécessite l’emploi de technologies de pointe et s’intègre dans des projets de grande ampleur guidés.> Parcours Géoingénierie > Parcours Géoingénierie ST055 6iCT095 Responsable : exploitation et valorisation du sous-sol S9 21 heures 2. Le cours offre une ouverture technologique sur les méthodes d’exploitation et de valorisation du sous-sol.Programme • Méthodes de creusement • Dimensionnement du soutènement • Stockage souterrain (déchets radioactifs. Contenu . objectifs pédagogiques Que ce soit pour en extraire les ressources énergétiques et minières ou pour profiter des capacités de « onfinement du sous-sol. thermique. Il s’appuie notamment sur l’intervention de professionnels des différents métiers. gestion durable du sous-sol mode d’évaluation : Travail personnel d’approfondissement prolongeant une séance références Documents fournis en cours 96 . ou tout enseignement équivalent.5 Durée du module : Crédits ECTS : Pré requis Cours de 2e année du département. hydraulique. CO2. Elle peut bouleverser très largement les équilibres naturels dans le soussol (équilibres mécanique. après-mine. en évoquant leurs conséquences sur le milieu naturel et les projets dans lesquels ces activités s’intègrent. chimique…) et induire des effets considérables dont on peut pourtant maîtriser les conséquences à long terme en mettant en œuvre des moyens adaptés. hydrocarbures) • Géothermie • Remédiation. entre autres. celui-ci est toujours plus exploité par et pour c » les activités humaines. par des considérations économiques.

• La vulnérabilité des ouvrages et des territoires à des mouvements de terrain. l’évaluation de l’intensité. mode d’évaluation : court rapport sur un sujet d’approfondissement (60 %). ainsi que la réglementation et la pratique de la prévention liée à ces risques. compte rendu détaillé sur l’étude de cas (30 %).> Parcours Géoingénierie > Parcours Géoingénierie ST056 6iCT096 Responsable : Gestion des risques naturels S9 Thierry VERDEL.fr 21 heures 2. Contenu . les mesures de réduction. Le programme aborde différents aléas dont on présentera les origines. participation aux séances (10 %) références Guides méthodologiques : http://www.Verdel@mines. objectifs pédagogiques Ce cours présente l’impact de différents risques naturels sur les collectivités en général et les ouvrages bâtis en particulier.html 97 . la réglementation et la « pratique de prévention ».inpl-nancy. • L’aléa inondation. les facteurs aggravants. les probabilités d’occurrence.prim.net/professionnel/documentation/guides.Programme Une partie des enseignements sera dispensée par des professionnels de l’industrie ou des collectivités locales.5 Durée du module : Crédits ECTS : Pré requis Notions de base en géologie. Professeur Thierry. déformations…). Il lui correspond des métiers variés autour de la prévision et de la gestion des risques qui s’offrent à l’élève ingénieur en fin de formation et qui pourront être expérimentés durant le stage de fin d’étude qui suivra. • Méthodologie d’évaluation des risques – étude de cas • L’aléa sismique et l’aléa volcanique. de vulnérabilité des enjeux et des risques. • Introduction générale sur les notions d’aléas. Notions de bases en mécanique (contraintes. • L’aléa mouvement de terrain. • L’aléa retrait-gonflement.

Le DÉParTemeNT iNFormaTioN eT SySTèmeS Dans la formation « ngénieur civil des mines . 98 > Département : information et Systèmes . le département information et systèmes i » assure une formation de tronc commun et propose deux parcours de différentiation : • Architecture des systèmes sûrs • Organisation de l’information et des processus La formation dispensée par le département place la notion d’information au coeur de son contenu et aborde les mécanismes. de sa représentation. soit l’organisation et la modélisation des connaissances et l’extraction et structuration d’information. Les stages et projets sont communs au département et ne sont pas nécessairement contraints par les choix de parcours. de son évolution. La sûreté et la sécurité y trouvent donc une place prépondérante. La politique du département est d’assurer un équilibre harmonieux entre les concepts et leur mise en œuvre et de maintenir un programme d’enseignement le plus proche possible de l’état de l’art. la conception de la formation permet une adaptation aux domaines les plus spécifiques (du technique à l’organisationnel en passant par la recherche de pointe) par le biais des stages et projets ouverts à une vaste gamme de profils. et de la façon dont. ingénieurs ou consultants d’entreprises partenaires. Afin de bien souligner l’immense diversité des domaines d’applications dans le monde professionnel le département met en valeur deux parcours spécifiques. elle évolue.) . Il place l’information dans un contexte d’intégration technologique et logicielle. mais de déterminer quelle organisation et quelle représentation de l’information répondra au mieux aux besoins de son utilisation. en étant intégré dans des processus métiers de l’entreprise. la transmettre afin de garantir qu’elle puisse être utilisée à sa pleine valeur dans l’entreprise. Il est donné l’opportunité aux élèves de combiner et composer des cours provenant de chacun de ces parcours. y compris un premier semestre en 2e année complètement commun à l’ensemble du département. au même titre que les aspects de modélisation des échanges et des interactions. s’enrichit et produit de la valeur ajoutée. chercheurs du LORIA ou d’autres laboratoires universitaires. Le second. La question n’est plus d’aborder l’intégration technologique informatique. « Organisation de l’information et des processus » s’intéresse plus au concept même d’information. La cohérence pédagogique est assurée par un ensemble de cours communs à tous les parcours. tout en soulignant que ceux-ci ne forment pas une voie tracée et figée. Étant donné que les Ingénieurs Civils des Mines ont vocation à occuper des emplois dans des domaines d’applications très différents.. techniques et théories permettant de la modéliser. sous réserve d’effectifs suffisants et de cohérence de parcours. L’accent est mis sur le traitement numérique de l’information et sur l’informatique en général. la transformer. temporel.. Le premier parcours : « Architecture des systèmes sûrs » aborde le traitement d’information comme faisant partie d’un système large et complexe et dont les interactions avec le monde réel sont multiples et critiques. mais donnent une indication des objectifs qui y sont poursuivis : soit la conception d’architectures de systèmes complexes à fortes interactions et besoins de garanties formelles de leur comportement (fonctionnel. la communication et la mobilité/ubiquité. Les cours sont assurés par les enseignants-chercheurs du département ainsi que par des experts de la profession.

PhD MARION Jean-Yves. et 2 pour OIP) y dénote le semestre (7.enseignants BENMOUFFEK Dominique. 8. 1 pour ASS. 99 . PhD CIARLETTA Laurent. Mercredi matin). Il est prévu dans le créneau 4 (i. PhD VAXIVIERE Pascal. 284 est un cours de l’option OIP. PhD Maître de Conférences Maître de Conférences Maître de Conférences Maître de Conférences Professeur Professeur & Responsable du département Professeur Maître de Conférences Maître de Conférences Maître de Conférences Cours d’options / Parcours 2a Département Information et Systèmes architecture des systèmes sûrs modules du semestre S7 organisation de l’information et des processus 6ICI 071B Software Engineering 6ICI 073B Model Driven Architecture and UML 6ICI 072 Operating System 6ICI 074 Networks 6ICI 081 Foundation of computing 6ICI 083 Semantics (fondements partie 2) modules du 6ICI 182A Ambiant Systems semestre S8 6ICI 184A Embedded Systems 6IBI 08P Projet 6ICI 191A Middleware modules du semestre S9 6ICI 193A Modeling of Critical Systems 6ICI 291A Process and Knowledge Modeling 6ICI 293A Integration 6ICI 282A Advanced Software Engineering 6ICI 284B Database 6ICI 092A Information Systems Lifecycle 6ICI 093A Information Systems Risks and Quality 6ICI 09P Research Project Un cours a un numéro de la forme xyz. PhD SIMONOT Françoise. PhD MOREAU Pierre-Etienne. Ce cours a lieu dans la deuxième partie du semestre 8 (semaine 18 à semaine 25). PhD LAMIROY Bart. PhD TISSERANT Alain. éventuellement suivi d’une lettre (A ou B) x dénote l’option (0 pour les cours communs.e. PhD BONFANTE Guillaume. ou 9) z dénote le créneau dans l’emploi du temps (début ou fin du semestre) une lettre A ou B dénote un numéro de version Par exemple. PhD ThOMARAT Fabienne.

qualité du logiciel. développement dirigé par les tests. cycle de vie. 100 .> Tous parcours du Département information et Systèmes > Tous parcours du Département information et Systèmes Si031 6iCi071B Responsable : Software engineering S7 Pierre-Etienne MOREAU. conception objet. méthodes agiles.Programme Mots clefs : Génie logiciel. Professeur Pierre-Etienne.Moreau@mines. Acquérir les connaissances et les compétences essentielles sur les méthodologies et des outils de développement de logiciels. Contenu .fr 21 heures 2 Durée du module : Crédits ECTS : objectifs pédagogiques Acquérir les bases techniques et théoriques nécessaires à une compréhension approfondie des méthodes de conception de logiciels. Descriptif : * Introduction - Les modèles de développement - Cycles de vies « classiques » et raffinement * Conception objet - Concepts avancés de la programmation object - Design patterns * Méthodes agiles - Scrum - Extreme Programming * Outillage - Gestionnaire de versions - Tests unitaires - Système de build mode d’évaluation : Contrôle de connaissances et mini-projets en contrôle continu.inpl-nancy.

systèmes à micro-noyau. Maître de Conférences Laurent. définition. sémaphores.fr 21 heures 2 Durée du module : Crédits ECTS : objectifs pédagogiques Acquérir une compréhension approfondie du fonctionnement d’un système d’exploitation. • La mémoire . pagination. chargement de processus. scripts mode d’évaluation : contrôle continu sur travaux rendus et travail personnel à l’issue de chaque séance de TP.inpl-nancy. systèmes monolithiques. systèmes de fichiers • Unix . description.Ciarletta@mines. segmentation. espace d’adressage.> Tous parcours du Département information et Systèmes > Tous parcours du Département information et Systèmes Si032 6iCi072 Responsable : operating System S7 Laurent CIARLETTA. historique. Les séances de TD mettront l’accent sur la programmation et l’utilisation des systèmes de type Linux et Windows-NT. hugues Talbot : « ystèmes d’exploitation . 1994 S » 101 . description et conception. shell-scripts • Linux . systèmes d’exploitation. changement de contexte. installation et administration • Windows-NT . afin d’en comprendre les limites et les performances et d’être capable de l’exploiter dans un contexte applicatif de plus haut niveau. • Les processus . Thèmes abordés : • Architecture et rôle d’un système d’exploitation . communication entre processus. mémoire virtuelle. 1991 L » • Andrew Tanenbaum : « ystèmes d’exploitation . Laurent Najman . références Bibliographie • Bart Lamiroy . description et manipulation. systèmes hybrides. Contenu . partitionnement de la mémoire. Descriptif : Ce cours aborde la notion de système d’exploitation. éditions Dunod. ordonnanceurs. 3e édition .Programme Mots clefs : Architectures matérielles. mise en œuvre. Ediscience. synchronisation et accès concurrents. Pearson S » Education. 2006 • Jean-Marie Rifflet : « a programmation sous Unix.

inpl-nancy. la construction et la transition. Nous concrétisons l’approche par l’apprentissage d’une partie d’UML. Les étudiants reçoivent un rôle au sein de leur groupe (d’au moins quatre étudiants). cycle de vie. elaboration. l’élaboration. nous présentons les quatre phases de développement ainsi qu’elles sont introduite par la méthode de développement Rational Unified Process: l’idée. collections) objectifs pédagogiques Dans ce cours. UML mode d’évaluation : Les étudiants sont évalués au cours du projet. motivant ainsi la question du cycle de vie du logiciel. une vision historique - UML - diagramme de cas d’utilisation - diagramme de classes - diagramme d’activité - diagramme d’états-transition - diagramme de séquence - deux itérations d’un projet à ‘grande échelle’ mots clefs Génie logiciel.Bonfante@mines. Ils s’engagent par un mini-contrat à réaliser en temps limité une fonctionnalité du logiciel. Maître de Conférences Guillaume. Nous montrons également comment réaliser un projet dans le cadre de l’architecture orientée par le modèle. Les quatre phases (idée. Comme une illustration. 102 . En particulier. construction et transition) sont prises en compte pour l’évaluation finale.fr 21 heures 2 Durée du module : Crédits ECTS : Prérequis Java (héritage. Contenu . modèle de données.Programme - le cycle de vie du logiciel - l’analyse de risque spécifique à la gestion de projets informatiques - le génie logiciel.> Tous parcours du Département information et Systèmes > Tous parcours du Département information et Systèmes Si033 6iCi073B Responsable : model Driven architecture and UmL S7 Guillaume BONFANTE. généricité. nous abordons le problème du risque dans le développement de projets NTIC. les étudiants apprennent quel est l’intérêt de la modélisation dans le développement du logiciel.

TCP. UDP. NIS. protocoles. LDAP. notion de protocole. Thèmes abordés • Réseaux . Contenu . afin d’en comprendre les limites et les performances et d’être capable de l’exploiter dans un contexte applicatif de plus haut niveau. protocoles ARP.inpl-nancy. SNMP mode d’évaluation : contrôle continu sur travaux rendus et travail personnel à l’issue de chaque séance de TP. IP. Richard Stevens : « CP/IP Illustré .fr 21 heures 2 Durée du module : Crédits ECTS : objectifs pédagogiques Acquérir une compréhension générale du fonctionnement d’un réseau de communication. 1998 T » 103 . Maître de Conférences Laurent. DNS.> Tous parcours du Département information et Systèmes > Tous parcours du Département information et Systèmes Si034 6iCi074 Responsable : Networks S7 Laurent CIARLETTA. SMTP. la programmation d’applications client-serveur ou la mise en place de services sous TCP/IP. 1995 R » • W. Vuibert.Ciarletta@mines. routage. programmation client/serveur • Services . ICMP.Programme Mots clefs : Réseaux. hTTP. introduction. références Bibliographie • Douglas Comer : « éseaux TCP/IP . types de réseaux. multicast. modèle en couches • Réseaux TCP/IP . InterEditions. Descriptif : Ce cours combine l’étude plus théorique de la famille de protocoles TCP/IP avec des séances de TD qui mettront l’accent sur la configuration de réseaux pour le routage.

Marion@mines. à savoir les automates. grammaire Thème 3 Syntaxe et Sémantique Thème 4 Interprétation et Compilation Thème 5 Calculabilité et indécidabilité Thème 6 Complexité mode d’évaluation : chaque élève est évaluée par deux test et un projet. Maître de Conférences Guillaume. and Computation. transducteurs Thème 2 Langages algébriques.Bonfante@mines.fr Guillaume BONFANTE. langage régulier. Computability and Complexity: From a Programming Perspective. sémantique. Rajeev Motwani. compilation. Jeffrey D. Introduction to Automata Theory. La première partie du cours (081) traite de la théorie des langages. Le projet consiste en la construction d’un interpréteur ou d’un compilateur pour un langage donné. Contenu .inpl-nancy. les langages réguliers. Liste des thèmes : Thème 1 Langages réguliers. Ullman. automates. Professeur Jean-Yves. Languages.inpl-nancy. calculabilité.Programme Mots clés : Automate. Addison Wesley • Neil Jones. langage algébrique. Le cours se termine par l’étude des limites de ce qui est calculable et aborde des éléments de complexité algorithmique. logique. les grammaires et les langages algébriques. complexité. La seconde partie du cours (083) concerne les langages de programmation et se concentre sur la partie sémantique. références Bibliographie • John E.fr 42 heures 4 S8 Durée du module : Crédits ECTS : objectifs pédagogiques Ce cours présente les outils fondamentaux de l’informatique. hopcroft.> Tous parcours du Département information et Systèmes > Tous parcours du Département information et Systèmes Si041/6iCi081 Si043/6iCi083 Responsables : Foundation of Computing Semantics Jean-Yves MARION. MIT Press 104 . grammaire.

Les divers éléments d’un réseau en tant qu’entités autonomes mais également inter-dépendantes seront donc étudiés et expérimentés.NET) mode d’évaluation : contrôle continu + test écrit. systèmes embarqués Descriptif : Le cours présente les concepts nécessaires pour pouvoir comprendre les architectures réseaux modernes en les mettant ensuite en pratique sous 2 formes différentes : la simulation et l’expérimentation réelle. simulation/émulation de réseaux • Programmation clients/serveurs mobiles (J2ME. • Architectures réseaux avancées.Ciarletta@mines. routage avancé.fr 21 heures 2 Durée du module : Crédits ECTS : objectifs pédagogiques Exposer et expérimenter les concepts avancés de programmation et des réseaux pour permettre de concevoir des architectures complexes. Contenu .> Parcours : architecture des systèmes sûrs > Parcours : architecture des systèmes sûrs Si142 6iCi182a Responsable : ambiant systems S8 Laurent CIARLETTA.Programme Mots clés : Architectures réseaux. routage dynamique. Maître de Conférences Laurent. simulation et émulation. et de les administrer. sûres et évolutives. Mobile . inter et intra domaine • Modélisation.inpl-nancy. 105 .

Politiques d’ordonnancement à priorités statiques et dynamiques 3. Etude de cas de systèmes embarqués (OSEK. …) - Réseaux locaux embarqués temps réel • Classe des réseaux à accès priorisés CAN • Classe des réseaux à accès temporisés TTP/C FlexRay - Intergiciels embarqués • Services spécifiques à l’embarqué • Etude d’un service de communication (exemple dans l’automobile) mode d’évaluation : trois devoirs individuels.Simonot@mines.Programme Mots clés : exécutifs embarqués. de détection de fautes. Professeur Francoise. ordonnancement temps réel Descriptif : 1.fr 21 heures 2 Durée du module : Crédits ECTS : objectifs pédagogiques L’objectif de ce module est de fournir les compétences sur les supports exécutifs des systèmes embarqués (protocoles et systèmes d’exploitation). Contenu .inpl-nancy. time triggered protocol. Symbian. Systèmes d’exploitation embarqués temps réel - Problématique spécifique au temps réel et les besoins de garantie.> Parcours : architecture des systèmes sûrs > Parcours : architecture des systèmes sûrs Si144 6iCi184a Responsable : embedded systems S8 Françoise SIMONOT. 106 . event triggered protocol. de tolérance aux fautes - Gestion du temps - Gestion des défaillances 2.

Enterprise JavaBeans (EJB). ainsi que des aspects d’interfaçage. .NET. La présentation de technologies telles que CORBA et la programmation de services Web élargiront les perspectives de ce cours. et l’environnement Java 2 J2EE (EJB). On arrive ainsi à une approche architecturale des logiciels. 107 . interface. programmation visuelle. mode d’évaluation : contrôle continu + test écrit. composant logiciel.Ciarletta@mines. et les composants logiciels en Java. J2EE. incluant à la fois les JavaBeans pour la programmation visuelle.inpl-nancy. assemblage. Web Services Le cours montre principalement comment assembler des composants logiciels et construire des interfaces au-dessus de ces assemblages.> Parcours : organisation de l’information et des processus > Parcours : organisation de l’information et des processus Si242 6iCi282a Responsable : advanced Software engineering S8 Laurent CIARLETTA. Maître de Conférences Laurent.fr 21 heures 2 Durée du module : Crédits ECTS : objectifs pédagogiques Ce cours aborde la notion d’architecture logicielle par assemblage de composants logiciels. JavaBeans.NET. Contenu .Programme Mots clés : architecture logicielle. Les travaux dirigés permettent d’aborder principalement deux environnements de déploiement de composants logiciels : l’environnement . Visual Basic.

l’expression des relations entre données et être capable d’appréhender les techniques et outils transformant la donnée en information. Contenu .> Parcours : organisation de l’information et des processus > Parcours : organisation de l’information et des processus Si244 6iCi284B Responsable : Database S8 Dominique BENMOUFFEK. d’autre part par une présentation orale au cours de laquelle une démonstration est réalisée. Complément sur les formes normales - Forme normale de Boyce-Codd - Dépendances multivaluées - Quatrième forme normale - Théorèmes de décomposition 4.fr 21 heures 2 Durée du module : Crédits ECTS : objectifs pédagogiques Acquérir une compréhension approfondie du fonctionnement des bases de données.). xml Descriptif : 1.Benmouffek@mines. Exemple: architecture LAMP (Linux/Apache/Mysql/PhP) 3. Maître de conférences Dominique.Programme Mots clefs : bases de données relationnelles. Interface avec Mysql.. tout en ayant une vision précise de l’intégration des bases de données dans les architectures techniques. récupération de données et d’événements/création dynamique de pages html . Les projets sont réalisés par groupe de deux (éventuellement trois) et évalués d’une part par des discussions avec les chargés de TD tout au long du projet. Modèle relationnel et SQL 2.inpl-nancy. systèmes d’information. 108 .. mode d’évaluation : Chaque élève est évalué par un test écrit et un projet. Intégration d’une base de données à un système d’information. entrepôts de données. fouille de données. Notion de transaction - Atomicité - Tolérance aux pannes - Recouvrement d’intégrité en cas de panne - Accès concurrent aux données Les concepts du cours seront mis en œuvre sur une architecture LAMP à travers de la programmation en PhP (structures de données et de contrôle du langage.

) Le Système Informatique : celui-ci se compose de l’ensemble des applications informatiques permettant d’automatiser partiellement ou totalement le Système d’Information • Au-delà des techniques de programmation proprement dites. illustrés par des cas concrets (CRM.inpl-nancy. d’expérimentation et de déploiement… • Ce cours est pour sa grande majorité constitué d’interventions de professionnels : DSI. opérationnelle. BPM…). production. Maître de Conférences Pascal. la conduite de projets informatiques fait appel à un ensemble de compétences de différentes natures (stratégique. 109 . informatique…) qui sont nécessaires pour la bonne gestion du cycle de vie du Système Informatique • Les séances de ce cours couvrent ainsi les différentes activités qui sont menées au cours de ce cycle de vie. organisationnelle. cartographie…) Les outils technologiques de représentation du SI au sens large (« groupware ». en montrant en particulier comment on passe du SI au Système Informatique : Ce cours offre la capacité à intégrer les problématiques dites « métier » et permet d’identifier les processus et les circuits d’information dans une entreprise afin de proposer des solutions qui soient en adéquation avec la stratégie de l’entreprise. consultants de Cabinets de Conseil en Management.Programme • Les différentes phases du cycle de vie du Système Informatique sont abordées dès la première séance • La distinction entre 2 notions clés fait l’objet d’une attention toute particulière dès la première séance de cours : Le Système d’Information : il comprend les processus.fr 42 heures 5 S9 Durée du module : Crédits ECTS : objectifs pédagogiques • Le cycle de vie d’un Système Informatique démarre au moment de l’alignement de la stratégie des Systèmes d’Information (SI) sur la stratégie de l’entreprise • L’objectif est de donner un aperçu des différentes phases de ce cycle. les responsabilités et l’implication des équipes de Production et de Maintenance Les phases de conception. de formation. dans le cadre de la gestion de projet La gestion des appels d’offres modélisation des processus métier de et leur relations entre eux (priorité. par exemple : L’alignement de la stratégie informatique sur la stratégie de l’entreprise Le pilotage et l’évolution du Système d’Information (urbanisation. commerciales. d’achat. directeurs de programme ou de projet de SSII… L’évaluation est faite au travers de la réalisation d’un projet dans lequel on analyse les besoins d’une organisation en termes de SI dans l’optique de fournir un cahier des charges pour l’optimisation de l’accès aux informations nécessaires à sa bonne marche.Vaxiviere@mines. les contraintes techniques et technologiques de l’existant Ce cours propose également une ouverture sur les aspects stratégiques et opérationnels de la conduite de projets informatiques Contenu .. les données et l’organisation qui structurent les différentes connaissances de l’entreprise (techniques. de recette. interdépendance. La échanges d’information…) Le droit de la propriété intellectuelle et les relations contractuelles La conduite du changement La sûreté de fonctionnement Les rôles.> Tous parcours du Département information et Systèmes > Tous parcours du Département information et Systèmes Si052 6iCi092a Responsable : information Systems Lifecycle Pascal VAXIVIERE. les besoins « métiers ». par exemple) Le pilotage d’un programme (plusieurs projets) et la gestion budgétaire La relation entre la maîtrise d’ouvrage et maîtrise d’œuvre.. « workflow ». « knowledge management ». indicateurs de pilotage.

> Tous parcours du Département information et Systèmes > Tous parcours du Département information et Systèmes Si053 6iCi093a Responsables : information Systems risks and quality S9 Guillaume BONFANTE. Junit • Les outils. Thème 1 Thème 2 Thème 3 Thème 4 Thème 5 Thème 6 Contrôle d’accès Confidentialité et intégrité Cryptographie Authentification Sécurité dans les réseaux Virologie informatique Par ailleurs. Coûts et Impacts • Systèmes d’information • Systèmes critiques.fr 42 heures 5 Durée du module : Crédits ECTS : objectifs pédagogiques Ce cours aborde les enjeux de la sécurité informatique et traite des concepts de base. L’objectif de ce cours est également de réfléchir. au delà des aspects techniques liés à la sécurité. aux risques liés aux systèmes d’information. Les erreurs dans ces systèmes peuvent avoir des conséquences économiques et humaines importantes. purify. puis de comprendre dans quelle mesure ces risques peuvent être maîtrisés. le commerce. Intégrité. quantify • Méthodes Formelles : Model checking mode d’évaluation : Le cours est évalué par projets. et plus généralement aux systèmes informatiques. Virus L’objectif du cours est de faire comprendre les enjeux de la sécurité informatique.inpl-nancy. Computer Security. la finance. références Matt Bishop. en s’appuyant sur des exemples pratiques. Confidentialité. mobilité • Gestion des capacités • Gestion des identités • Vérification et Validation • Tests • Tests de non régression. Addison Wesley 110 .inpl-nancy. Cryptographie. le cours aborde les notions de base. Contenu . les transports et beaucoup d’autres activités qui sous-tendent notre société dépendent des systèmes d’information. et les moyens d’assurer la qualité de ces systèmes. Maître de Conférences Guillaume.fr Jean-Yves MARION. Pour cela. Art and Science. puis aborde les problèmes de risques et la sûreté dans les systèmes d’information.Programme Mots clés : Sécurité. • Risques. Professeur Jean-Yves.Marion@mines.Bonfante@mines.

n-Tiers. jusqu’aux Web Services ou aux architectures orientées service.) et les architectures orientées service (SOA).Programme Mots clés : intergiciels.5 Durée du module : Crédits ECTS : objectifs pédagogiques Il s’agit de développer les compétences spécifiques sur les plate-formes qui apportent des solutions en termes de portabilité. .> Parcours : architecture des systèmes sûrs > Parcours : architecture des systèmes sûrs Si151 6iCi191a Responsable : middleware S9 Laurent CIARLETTA. • Les middleware spécifiques pour le temps-réel mode d’évaluation : contrôle continu + test écrit.Ciarletta@mines. les différents standards et également celles qui émergent. interopérabilité. web services.l’évolution vers les Web Services (SOAP etc. Maître de Conférences Laurent. Microsoft (COM/DCOM.inpl-nancy. systèmes distribués Descriptif : Ce cours présente les technologies de middleware actuelles. 111 . Les différents cours. en allant de l’embarqué avec les middleware temps-réel. travaux pratiques et interventions d’industriels permettront aux élèves de connaître les enjeux. Il s’agit de présenter les technologies qui sont au cœur des applications distribuées actuelles. l’interopérabilité et l’indépendance par rapport aux architectures physiques de ces dernières. les besoins des entreprises et leur évolution. Contenu . On désigne généralement par Middleware des plateformes logicielles intermédiaires entre le système d’exploitation et les applications ayant pour but d’augmenter les possibilités de mobilité.NET). les solutions d’aujourd’hui.fr 21 heures 2. flexibilité et interopérabilité des applications. Composants. Les points abordés portent donc notamment sur : • Les technologies : Mondes OMG (Corba). Java/J2EE (RMI/ JSP/Servlet/EJB) • Les solutions et architectures : Managed Code. Persistance.

automates. Maître de Conférences Laurent.> Parcours : architecture des systèmes sûrs > Parcours : architecture des systèmes sûrs Si153 6iCi193a Responsable : modeling of Critical Systems S9 Laurent CIARLETTA.inpl-nancy.5 Durée du module : Crédits ECTS : objectifs pédagogiques Ce module montrera les moyens et approches disponibles pour abstraire et analyser le comportement d’un système sous l’angle de plusieurs composants communicants.fr 21 heures 2. techniques de description formelle.Programme Mots clés : langages synchrones.Ciarletta@mines. validation de comportement Contenu : • Approches synchrones - l’hypothèse synchrone - le langage Esterel - analyse d’applications Esterel - mise en œuvre sur des exemples • Approches asynchrones – les techniques de description formelle (FDT) - généralités sur les FDT - le langage SDL - techniques d’analyse - simulation de modèles - mise en œuvre sur des exemples de protocoles applicatifs mode d’évaluation : un examen (50 %) et un devoir (50 %) 112 . Contenu .

Ce cours est basé sur un équilibre subtil entre des apports de recherche fondamentale et d’outils et démarches utilisées dans le monde professionnel.> Parcours : organisation de l’information et des processus > Parcours : organisation de l’information et des processus Si251 6iCi291a Responsable : Process and Knowledge modeling S9 Pierre-Etienne MOREAU. ontologies.Moreau@mines. Contenu . 113 .inpl-nancy. Professeur Pierre-Etienne. Il est par conséquent assuré par des chercheurs d’une part et des industriels d’autre part. web sémantique.Programme Mots clés : gestion et modélisation des connaissances. de l’information en tant qu’élément de production de valeur et de maîtriser les techniques et les modèles permettant d’assurer formellement la qualité et l’adéquation de l’information avec les besoins. urbanisation des données. modélisation des SI et des processus d’entreprise. Remarque : Ce cours peut se concevoir en articulation avec SI153 mode d’évaluation : contrôle continu sur certains cours qui s’y prêtent et sont complétés par une étude de cas à faire en individuel.5 Durée du module : Crédits ECTS : objectifs pédagogiques Être capable d’appréhender les besoins d’une organisation en termes de modélisation de ses processus. raisonnement automatique.fr 21 heures 2.

114 . EAI. il est fondamental d’intégrer l’existant de l’entreprise. principalement à travers d’études de cas et de conférences par des acteurs professionnels du domaine de l’intégration.5 Durée du module : Crédits ECTS : objectifs pédagogiques Ce cours traite de la problématique propre à l’intégration des grands systèmes informatiques.Programme Mots clés : intégration. Professeur Pierre-Etienne. Contenu : • État de l’art sur l’intégration • EAI (Enterprise Application Integration) • Urbanisme des SI et intégration • ERP (progiciels de gestion intégrée) • SOA (Service Oriented Architecture) Remarque : Ce cours peut se concevoir en articulation avec SI151 mode d’évaluation : contrôle continu sur certains cours qui s’y prêtent et sont complétés par une étude de cas à faire en individuel. Contenu .Moreau@mines.> Parcours : organisation de l’information et des processus > Parcours : organisation de l’information et des processus Si253 6iCi293a Responsable : integration S9 Pierre-Etienne MOREAU. Au delà des considérations techniques de réalisation de cahiers des charges fonctionnels et de gestion de projet de développement.inpl-nancy. de prévoir l’interopérabilité des nouveaux outils avec l’existent et de minimiser les coûts de migration vers les nouvelles solutions ou les nouvelles fonctionnalités. architectures orientées services.fr 21 heures 2. urbanisme Descriptif : Le cours aborde différents aspects de l’intégration de grands systèmes à partir de logiciels et systèmes d’information parfois hétérogènes.

produire ou commercialiser des matériaux à propriétés fonctionnelles dans toutes les classes de matériaux (métalliques. principalement à l’échelle atomique et les propriétés fonctionnelles induites. les métaux et alliages. les polymères et les céramiques. diélectriques. polymères. thermiques.Le DÉParTemeNT maTÉriaUX Parmi les trois grandes classes de matériaux que sont. magnétiques et optiques). L’enseignement dispensé présente les spécificités de chacune des principales classes de matériaux (métalliques. Dans ce cadre. Augmenter la résistance mécanique et la tenue en service. Parcours matériaux de structure Ce parcours s’intéresse aux matériaux utilisés pour leurs propriétés mécaniques. Après un tronc commun où sont abordés les deux groupes de matériaux de façon équilibrée. de haute technologie. on regroupe traditionnellement les matériaux dits de structure sélectionnés pour leurs caractéristiques mécaniques et leur tenue en service. l’enseignement dispensé présente les relations qui existent entre l’organisation de la matière. souvent miniaturisées et actuellement en très fort développement. 115 . polymères. passe par la maîtrise de l’élaboration des matériaux. Au même titre que la composition. céramiques et semi-conducteurs). tout en tenant compte de contraintes nouvelles fortes telles que la recyclabilité ou le respect de l’environnement. liées à leur nature physico-chimique différente. Toutes ces propriétés associées à des matériaux innovants sont mises en oeuvre dans des applications majeures ou émergentes. et les matériaux dits fonctionnels qui assurent des fonctions autres que mécaniques. des microstructures induites et du comportement sous sollicitations mécaniques dans un environnement donné. céramiques et les composites associés). L’objectif est de donner au futur ingénieur les compétences générales nécessaires à une carrière dans tous les secteurs d’activité pour développer. la microstructure joue un rôle primordial pour les applications de structure. produire ou commercialiser des matériaux aux performances mécaniques en constante amélioration. L’objectif est de donner au futur ingénieur les compétences générales nécessaires à une carrière dans tous les secteurs d’activité pour développer. il est proposé deux parcours différenciés partiellement décloisonnés Parcours matériaux fonctionnels Ce parcours est plus particulièrement dévolu à l’étude des matériaux à propriétés fonctionnelles (électriques.

enseignants BARRAT Silvère ChATEAU-CORNU Jean-Philippe CLEYMAND Franck DAhOUN Abdesselam GAUDRY Emilie GROSSE Elizabeth LENOIR Bertrand MANGIN Philippe PIERSON Jean-François SELME Marie-Odile Professeur Maître de Conférences Maître de Conférences Professeur Maître de Conférences Professeur Professeur Professeur Maître de Conférences Maître de Conférences Cours d’options / Parcours 2a Département Matériaux Parcours modules du semestre S7 modules du semestre S8 Propriétés diélectriques des matériaux Matériaux fonctionnels Tenue mécanique des matériaux Arrangement atomiques et moléculaires. propriétés et mise en forme Parcours Nano-objets et surface modules du semestre S9 Elaboration des puces et capteurs Matériaux pour l’optique et l’optronique Fonctionnalités de matériaux : du massif aux couches minces Sélection et optimisation des matériaux Méthodes d’expertise des matériaux Génie des procédés d’élaboration (Master SPM-SIMM) Interactions contraintes-transformations de phases (Master SPM-SIMM) Sélection et optimisation des matériaux Méthodes d’expertise des matériaux Métallurgie Numérique(Master SPM-SIMM) Maîtrise de l’usure et de la corrosion des matériaux métalliques Les composites à base polymères Elaboration et mise en forme par solidification Matériaux fonctionnels Matériaux de structure 116 . structures et défauts Propriétés électriques et thermiques des matériaux Matériaux de structure Propriétés des semi-conducteurs Propriétés magnétiques des métaux et nanomatériaux Propriétés fonctionnelles des polymères et des verres Plasticité des structures cristallines Elaboration et propriétés mécaniques Du diagrammes de phases aux des polymères microstructures Genèse des microstructures dans les matériaux métalliques Les céramiques : structure.

contacteur bilame (éléments finis en salle info) - tenue en service d’un générateur de vapeur. dureté. équations différentielles.. Il doit être dimensionné correctement pour supporter ces efforts sans se déformer ni se rompre. notion de contraintes thermiques • Fin de vie. rupture : critère de propagation de fissure.inpl-nancy. calcul matriciel) objectifs pédagogiques Tout objet utilisé pour des applications de structure ou fonctionnelles subit des forces. loi de hooke. milieu corrosif). fluage. contrôle des fissures mode d’évaluation : 1 test. ténacité. L’objectif à l’issue de ce module est : • de connaître les différences de comportement mécanique des matériaux en relation avec leur structure.> Tous parcours du département matériaux > Tous parcours du département matériaux Sm031 6iCm071 Responsable : Tenue mécanique des matériaux S7 Jean-Philippe ChATEAU-CORNU. représentation de Mohr • Essais mécaniques : traction. essai de dureté - comportement élasto-plastique d’un réservoir sphérique épais sous pression - trou dans une plaque. résilience. • d’avoir acquis les bases du calcul de structure (modéliser. primitive. choc) et des paramètres environnementaux (température. estimer sa durée de vie et faire le bon choix de matériau. participation références Les documents de la bibliothèque à sélectionner en autonomie. cyclique. dimensionnement. torsion. loi d’écoulement. • Plasticité : limite d’élasticité.fr 21 heures 2 Durée du module : Crédits ECTS : Pré requis Notions de base en mathématiques (dérivée.. critères de plasticité. 1 rapport de TD style article scientifique. L’ingénieur doit prévoir le comportement mécanique d’une pièce sous ces diverses sollicitations pour la dimensionner.Programme • Propriétés des différentes classes de matériaux en fonction de la nature des liaisons atomiques • Elasticité : contraintes. striction • Eléments finis en élasticité. fatigue. résoudre. Maître de Conférences jean-philippe. fatigue. 117 . Sa tenue en service dépend du type de matériau utilisé. corrosion • Etudes de cas : - flexion de poutres. déformations. Contenu . • de connaître les lois de comportement et les méthodes expérimentales courantes pour les déterminer. influence de la forme de la section - dimensionnement d’un arbre de transmission - dépouillement d’une courbe de traction - mécanique du contact. analyser le résultat)..chateau@mines. de la nature des sollicitations mécaniques (flexion.

Professeur elizabeth.Programme • Les constituants de base d’un matériau : atomes et liaisons atomiques • Notions de cristallographie : espaces direct et réciproque • Assemblages d’atomes et de molécules : du cristal à l’amorphe • Caractérisation de l’état cristallin par diffraction d’un rayonnement • Les défauts de la structure cristalline • Caractérisation des défauts par différentes microscopies • La mobilité atomique et ses conséquences Pour ce cours. structures et défauts Elizabeth BAUER-GROSSE. mode d’évaluation : Contrôle écrit.grosse@mines. nous aurons recours- autant que faire se peut- à des démonstrations et/ou utilisation d’appareils de laboratoire et de logiciels de cristallographie. présentation d’un poster. Des exemples seront choisis parmi les différents types de matériaux. 118 .1 C. exposé oral références • Chapitres I à V et chapitre VII du volume I : Introduction à la Science des Matériaux- Traité des Matériaux PPUR • Polycopiés sur la structure cristalline des matériaux et sur la diffraction par différents rayonnements • Guide d’utilisation du logiciel de cristallographie CaRine version 3.fr 21 heures 2 S7 Durée du module : Crédits ECTS : objectifs pédagogiques La diversité et les performances des matériaux sont dues à une compréhension et une maîtrise de plus en plus fines de leur constitution chimique et structurale.> Tous parcours du département matériaux > Tous parcours du département matériaux Sm032 6iCm072 Responsable : arrangements atomiques et moléculaires. Par une approche fondamentale s’appuyant sur la cristallographie et par une approche expérimentale s’appuyant sur différentes techniques de caractérisation.inpl-nancy. Contenu . ce cours permet de découvrir et de décrire la constitution d’un matériau pour des échelles allant de l’architecture atomique à la microstructure et donne les éléments de base pour imaginer ou prédire la constitution qui répondra le mieux aux conditions d’emploi d’un matériau.

semi-conducteur. semi-conducteurs et isolants • connaître les propriétés de transport électrique : phénomènes de conduction Une attention particulière est portée à l’étude des systèmes à une ou deux dimensions. d’une part pour simplifier une première approche de certaines notions. structures et défauts SM032 objectifs pédagogiques À la fin de ce module. conductivité thermique • Propriétés électroniques Electrons libres Notion de bandes : électrons presque libres .Programme • Propriétés dues au réseau Ondes élastiques.fr 21 heures 2 Durée du module : Crédits ECTS : Pré requis Matière et Rayonnement TCS12 .Selme@mines. anharmonicité . métal. avoir des notions sur les phonons acoustiques et optiques • connaître les propriétés thermiques des matériaux et leurs principales applications • avoir acquis les bases des propriétés électriques de tous les matériaux : conducteurs. d’autre part pour introduire l’étude des systèmes de basse dimensionnalité très utilisés en nanotechnologies.inpl-nancy.fr Physique des matériaux Gerl Issi Presses polytechniques et universitaires romandes 119 . Contenu .inpl-nancy. Maître de conférences Marie-Odile. les élèves devront : • connaître la dynamique de réseau. isolant Liaisons fortes et orbitales moléculaires Porteurs de charges dans les semiconducteurs • Propriétés de transport électrique Conductivité électrique dans les métaux et les semiconducteurs Conductivité électrique dans les solides ioniques et les polymères conducteurs Effet hall et caractérisation des porteurs de charge mode d’évaluation : rapports sur les applications + quiz + devoir final références Le polycopié et le site du cours sur http://arche. vibrations atomiques et phonons Propriétés thermiques du réseau (modèles d’Einstein et de Debye) Dilatation . Physique statistique TCS22 Arrangements atomiques et moléculaires.> Tous parcours du département matériaux > Tous parcours du département matériaux Sm033 6iCm073 Propriétés électriques et thermiques des matériaux S7 Responsable : Marie-Odile SELME.

de méthodes d’analyse et de savoir-faire. Maitre de Conférences Jean-Francois. • Savoir déterminer la force motrice pour l’évolution d’un système hors d’équilibre qui est le siège d’une transformation de phases • Savoir décrire le mouvement relatif des constituants les uns par rapport aux autres sous l’effet de diverses forces : gradients de composition chimique. liquide et vapeur. gradients de potentiel électrique… Contenu . dans le binôme et dans le groupe de TD. d’analyse et de proposition des élèves devant des problèmes relatifs à des transformations de la matière dans le domaine des matériaux de structure. de la qualité des rédactions écrites et de la qualité du travail sur la projet à mener en binôme.fr 21 heures 2 Durée du module : Crédits ECTS : Pré requis Thermodynamique macroscopique appliquée à l’étude des systèmes fermés. • Décrire les propriétés de l’énergie de Gibbs des différentes phases présentes dans les microstructures des matériaux.> Tous parcours du département matériaux > Tous parcours du département matériaux Sm034 6iCm074 Responsable : Du diagramme de phases aux microstructures S7 Jean-François PIERSON.Pierson@mines.Programme • Description des matériaux : phases. conditions d’équilibre et de stabilité de la matière. • Savoir utiliser les diagrammes de phases binaires • Savoir relier diagrammes de phases et diagrammes molaires «Energie de Gibbs – composition». gradients de potentiel chimique. objectifs pédagogiques De façon générale. bref. Ces objectifs généraux peuvent être traduits en objectifs particuliers : • Découvrir et décrire les principales microstructures dans les trois types de matériaux. homogénéité. Cette évaluation continue est mise en regard des résultats de petits tests hebdomadaires et d’un grand test en fin de cours. l’autonomie de réflexion. Propriétés physico-chimiques des corps purs et des mélanges binaires dans les trois états : cristallisé. Critère d’évolution. matériaux polyphasés • Les différentes microstructures dans les trois grands types de matériaux • Diagrammes binaires «Energie de Gibbs - composition» et stabilité des phases • Diagrammes d’équilibre de phases condensées binaires • Relations entre diagrammes molaires et diagrammes d’équilibre de phases • Diffusion chimique comme phénomène intimement lié à l’émergence et la rémanence des microstructures • Diagrammes molaires GT(x). diagrammes d’équilibre de phases et microstructures mode d’évaluation : Evaluation continue par le chargé de groupe de TD sur la base de la qualité de la participation au travail en séance de TD.inpl-nancy. références Traité des Matériaux : Volume 1 : Introduction à la science des matériaux Volume 5 : Thermodynamique des matériaux 120 . nous visons l’acquisition de connaissances de bases.

un test final plus long) et la qualité d’un exposé que les étudiants auront à présenter par binôme (les sujets seront choisis parmi des applications des diélectriques).inpl-nancy. Matériaux diélectriques linéaires. les élèves doivent : • connnaître les grandeurs physiques utiles pour décrire les matériaux diélectriques. Applications. Moulson et al.milieux diélectriques et milieux aimantés. ou pour leurs applications en optique (fibre optique.Programme Ce module comporte 6 chapitres: • Electrostatique des milieux polarisés. A.. Cours de Physique . Dunod. . Electroceramics: Materials. • Mécanismes microscopiques de la polarisation (diélectriques linéaires). Références Quelques références sont données ci-dessous. 1996. 2003. Bertin et al. Properties. pour leurs propriétés pyroélectriques (détecteur incendie. claquage diélectrique. relaxation. ces matériaux sont utilisés pour leurs propriétés piézoélectriques (détecteur de choc et d’accélération.). pyroélectriques. défauts Cours SM033 Propriétés électriques et thermiques des matériaux Objectifs pédagogiques Les propriétés diélectriques des matériaux sont parmi celles qui sont connues depuis l’Antiquité. Paris. L’évaluation finale prendra en compte la réussite à deux tests (un test court à mi-parcours. Une liste plus complète sera donnée en cours. • Propriétés optiques des matériaux diélectriques.Gaudry@mines.fr 21 heures 2 S8 Pré requis Cours SM032 Arrangements atomiques et moléculaires. structures. isolant). • Ferroélectriques.> Parcours : Matériaux fonctionnels > Parcours : Matériaux fonctionnels SM141 6ICM181 Responsable : Durée du module : Crédits ECTS : Matériaux diélectriques : des propriétés aux applications Émilie GAUDRY. résonance. • Les matériaux diélectriques réels: pertes diélectriques. Les matériaux diélectriques connaissent par ailleurs un développement considérable. Contenu . • Aspects dynamiques de la polarisation. Maître de Conférences Emilie. M. matériaux biréfringents).. imagerie infrarouge).. À l’issue du module.. haut-parleur. John Wiley and Sons. • être capable (dans les cas simples) de relier les propriétés macroscopiques des diélectriques aux mécanismes de polarisation. L’objectif de ce module est de faire acquérir les bases de physique nécessaires pour être capable de suivre les innovations technologiques dans le domaine des diélectriques. piézoélectriques. sonar. • être capable de présenter des applications technologiques de matériaux diélectriques linéaires ou non linéaires. dû en particulier à l’impact croissant des technologies liées à l’électronique : un téléphone mobile peut contenir jusqu’à quelques centaines de condensateurs ! Outre leurs applications dans le domaine de l’électronique (condensateur haute performance.

mode d’évaluation : exposé + quiz + fiche bibliograhique + devoir références Le polycopié et le site du cours sur http://arche. les lasers et les circuits intégrés sont à l’origine de la révolution de l’information et de la communication que nous vivons actuellement. résistivité).fr Cours en ligne de B.> Parcours : matériaux fonctionnels > Parcours : matériaux fonctionnels Sm142 6iCm182 Responsable : Propriétés des semi-conducteurs S8 Durée du module : Crédits ECTS : 21 heures 2 Pré requis Une introduction aux semiconducteurs (structure de bandes simplifiée. Les interactions porteurs de charge –photons sont étudiés dans le cadre des semiconducteurs hors équilibre pour introduire les propriétés optiques des semi-conducteurs utilisés dans des dispositifs émetteurs ou récepteurs de lumière. Les porteurs de charges sont décrits dans les semi-conducteurs intrinsèques et dopés à l’équilibre. puis nanoélectroniques. les élèves doivent : • connaître les propriétés physiques des semi-conducteurs et savoir les utiliser pour décrire les principaux dispositifs à semi-conducteurs • avoir acquis des notions de technologie des dispositifs à base de silicium • connaître les bases de l’optoélectronique Contenu . structure MOS et transistors MOSFET) est étudié dans le cadre du modèle de Schottky.inpl-nancy.fr/eudil/bbsc/ 122 . L’innovation permanente est liée aux deux démarches simultanées d’intégration et de miniaturisation des composants microélectroniques. Le fonctionnement des composants bipolaires (diode pn et transistor pnp) et des composants unipolaires (diode Schottky. Les enjeux actuels concernent à la fois l’optimisation de la technologie silicium (top down) et les approches moléculaires associées à l’auto-organisation (bottom up). Quelques structures de bandes typiques des semi-conducteurs sont présentées. objectifs pédagogiques Les semiconducteurs et leur mise en œuvre dans les transistors. porteurs de charge. Boittiaux : http://www. À la fin de ce module. dopage.Programme Ce cours vise à donner les bases des phénomènes physiques mis en jeu dans les semiconducteurs.eudil. La technologie du silicium et la fabrication des circuits intégrés sont présentées et les enjeux de l’intégration et de la miniaturisation sont décrits.

E. les élèves devront connaître : • les origines du magnétisme. dipolaire et Zeeman B) Configurations Magnétiques et Nanomagnetisme • B-1) Les états du magnétisme : diamagnétisme . magnétorésistance. enregistrement magnétique.> Parcours : matériaux fonctionnels > Parcours : matériaux fonctionnels Sm143 6iCm183 Propriétés magnétiques des métaux et nanomatériaux S8 Responsable : Stéphane MANGIN. parois de domaines magnétiques. électronique de spin….fr 21 heures 2 Durée du module : Crédits ECTS : Pré requis Matière et rayonnement TCS12 . 123 . aimantation. antiferromagnétisme.u-nancy. • les interactions fondamentales responsables des propriétés magnétiques des matériaux. sources micro-ondes ou circuit logique magnétique. spin-orbite. SM033 objectifs pédagogiques L’étude des propriétés magnétiques des matériaux a pris un essor particulier ces dernières années dans le domaine du nanomagnétisme et l’électronique de spin. Physique statistique TCS22 . ferromagnétisme . des couches et multicouches minces magnétiques (enregistrement magnétique. paramagnétisme. Maître de Conférences UhP stephane. ferrimagnétisme • B-2) Magnétisme aux différentes échelles : domaines magnétiques. L’étude de ces propriétés présente un intérêt fondamental et elle ouvre la porte a un grand nombre d’applications: disques durs magnétiques.mangin@lpm. Ces développements expliquent largement l’investissement dans les secteurs Recherche et Développement des grands groupes tels que IBM. effet de taille C) Propriétés spécifiques • C-1) Les propriétés magnétiques : magnétostriction. pour n’en cite que quelque uns. • les applications principales qui en découlent : aimants permanents. Articles scientifiques + sites web (fournis aux étudiants et/ou étudiés en séances). mémoires magnétiques (MRAM). des ions et de la matière • A-2) Modèle de magnétisme localisé et itinérant • A-3) Interactions fondamentales : Interaction d’échange. Contenu . Seagate… À la fin de ce module. électronique de spin) mode d’évaluation : Présentation orale + participation + test final références M » « agnetisme . anisotropie magnétique. champ cristallin. hitachi.Programme A) Origine du magnétisme • A-1) Origine microscopique du magnétisme : des atomes. susceptibilité magnétique • C-2) Application des matériaux magnétiques « doux » et « durs ». du Trémolet de Lacheisserie EDP Sciences (2000) . capteur de champ magnétique.

fr 21 heures 2 S8 Responsable : Durée du module : Crédits ECTS : Pré requis Cours tronc commun « matériaux » : SM 031.> Parcours : matériaux fonctionnels > Parcours : matériaux fonctionnels Sm144 6iCm184 Propriétés fonctionnelles des polymères et des verres Franck CLEYMAND. photo-greffage. élaboration- mise en forme- recyclabilité des verres silicatés (rôle de la viscosité). À l’issue de ce cours.. verres bio actifs).inpl-nancy. nous verrons dans ce cours comment une modification structurale. méthodes Grafting-to et Grafting-from. « Les techniques de l’ingénieur » .III : Les vitrocéramiques ou l’art de cristalliser les verres : de l’élaboration aux applications industrielles mode d’évaluation : Présentation orale + participation + test final références « Le verre. Barton et Guillement EDP Sciences (livre disponible à la bibliothèque) .II : Perméabilité des polymères à la vapeur d’eau et aux gaz (Mécanisme de diffusion au sein des polymères. SM 033. de volume ou de surface. et recherchées. SM 032. Cette multifonctionnalité des matériaux et en particulier des polymères et des verres peut être. associée à une modification de volume ou de surface des matériaux (et même de nanostructuration). Articles scientifiques + sites web des industries (fournis aux étudiants et/ou étudiés en séances) 124 .I : Verres et produits verriers d’aujourd’hui et de demain : Définition du domaine et contexte industriel (le marché du verre dans le monde). les techniques sol-gel et les nouveaux matériaux à base de silice (aérogels. les vêtements ou les vitres. Les polymères et leurs propriétés fonctionnelles dans l’industrie A. SM 034 objectifs pédagogiques Même pour des objets matériels classiques comme les lunettes. des polymères et des verres permet d’obtenir des fonctionnalités nouvelles . Par exemple un rétroviseur n’est plus seulement un objet permettant de réfléchir l’image d’une voiture mais aussi peut changer de couleur en fonction de la luminosité (photochrome).. sorption de solvant) A. les étudiants devront connaître : 1) les principes de base de la fonctionnalisation des polymères et des verres 2) les applications industrielles ou en cours de développement des polymères et des verres fonctionnalisés 3) les principes théoriques associés aux fonctions étudiées Contenu .III : Fonctionnalisation des surfaces de polymère (Plasma. écoconception des produits verriers fonctionnels dans l’industrie : Quelles améliorations ? Quel futur ? B.II : Fonctionnalisation des verres : Les produits verriers fonctionnels pour le vitrage (les verres autonettoyants. mousses.I : Les différentes familles de polymères et leurs principales propriétés : Notions de transition vitreuse A. Maître de Conférences franck. intelligents. IV : Des polymères composites aux nanocomposites : applications dans l’automobile et l’aéronautique B.Programme A. polymère- barrière pour l’emballage alimentaire et recyclabilité. anti-reflet et anti-pluie). dans la plupart des cas.cleymand@mines. À travers divers exemples tirés des avancées technologiques les plus récentes. Dépôt de multicouches de polyélectrolytes) A. Les verres et leurs propriétés fonctionnelles B. l’identité des produits doit être analysée en termes de services et de fonctionnalités. Science et Technologie ». B.

glissement activé thermiquement.inpl-nancy. propriétés. durcissement structural par précipitation • Influence de la température et de la vitesse de déformation restauration et recristallisation dynamiques. 1 rapport de TD style article scientifique. mémoire de forme • Influence de la microstructure dans les corps purs contraintes effective et interne.> Parcours : matériaux de structure > Parcours : matériaux de structure Sm241 6iCm281 Responsable : Plasticité des structures cristallines S8 Jean-Philippe ChATEAU-CORNU. Obtenir un matériau léger et facile à mettre en forme. transition fragile-ductile • Méthodes de simulation en plasticité • Etudes de cas : - interactions élastiques entre dislocations.chateau@mines. L’objectif à l’issue de ce module est : • de connaître les mécanismes microscopiques de la plasticité. déplacement. Contenu .fr 21 heures 2 Durée du module : Crédits ECTS : Pré requis Cours de tronc commun Matériaux du S3 : SM031. cission résolue • Maclage. friction de réseau. joint de flexion - caractérisation de dislocations par diffraction de rayons X - défauts dans les structures compactes : modèle à boules - modèle d’écrouissage : modèle de la forêt - franchissement d’obstacles ponctuels ou étendus - ruine d’un wafer de Si par choc thermique mode d’évaluation : 1 test. est par exemple un paradoxe qui fait l’objet de tous les développements actuels. microstructuraux et environnementaux jouent sur les propriétés plastiques.Programme • Les dislocations caractéristiques. l’innovation en terme de matériaux de structure aux performances optimales passe par la maîtrise des phénomènes produisant la déformation plastique. Maître de Conférences jean-philippe. SM034 objectifs pédagogiques Dans un contexte où la complexité des structures et les contraintes de coût. transformation martensitique. écrouissage. fluage. mécanismes élémentaires • Déformation du monocristal comparaison des différentes structures cristallines. de sécurité et de respect de l’environnement augmentent. méthodes d’observation. SM032. influence de la taille de grains • Durcissement dans les alliages durcissement de solution solide. force. systèmes de glissement. mais ayant une résistance mécanique élevée même dans des conditions sévères. participation références Les documents de la bibliothèque à sélectionner en autonomie. 125 . • de connaître les leviers métallurgiques sur lesquels on peut agir pour optimiser les performances mécaniques de matériaux existants ou développer de nouveaux matériaux. • de savoir comment les paramètres structuraux.

Programme A – PhYSICO-ChIMIE DES POLYMERES Principes et cinétiques de polymérisation - Génie de la polymérisation Structure macromoléculaire des matières plastiques Distribution des masses moléculaires .> Parcours : matériaux de structure > Parcours : matériaux de structure Sm242 6iCm282 elaboration et propriétés mécaniques des polymères S8 Responsable : Abdesselam DAhOUN. Contenu .dahoun@mines. masses moléculaires moyennes Méthodes de caractérisation physico-chimique des polymères B – PROPRIÉTÉS PhYSIQUES ET MÉCANIQUES DES POLYMÈRES AMORPhES ET SEMICRISTALLINS La transition vitreuse et la cristallisation dans les polymères Méthodes de caractérisation physiques - Méthodes de caractérisation mécanique Mécanismes microscopiques de déformation Phénomènes de viscoélasticité Orientation et textures dans les processus d’étirage Processus d’écoulement visqueux des polymères - Les procédés de mise en forme des polymères mode d’Evaluation : Rapports de TD + Test 126 . l’architecture des chaînes macromoléculaires.fr 21 heures 2 Durée du module : Crédits ECTS : objectifs pédagogiques Les principales caractéristiques structurales et chimiques qui ont une influence sur les propriétés et le comportement des polymères sont la nature du monomère. la longueur des chaînes et la morphologie à différentes échelles.inpl-nancy. L’objectif de ce cours est : • d’analyser les groupements fonctionnels des polymères. réaction de polymérisation et formation des chaînes macromoléculaires. Professeur abdesselam. • d’analyser de la structure macromoléculaires des polymères et propriétés physiques. • de comprendre les mécanismes qui contribuent aux propriétés physiques et mécaniques des polymères et décrire les lois qui s’y rapportent avec un regard sur le développement durable et le recyclage de ces matériaux • d’établir une relation entre la mise en forme et les propriétés macroscopiques des polymères avec un regard sur l’environnement.

D. E. qui intègre et utilise les concepts introduits dans les modules du tronc commun. SM034 objectifs pédagogiques Un matériau doit souvent répondre à des exigences contradictoires et le concevoir est un exercice de compromis.grosse@mines.> Parcours : matériaux de structure > Parcours : matériaux de structure Sm243 Genèse des microstructures dans les matériaux métalliques 6iCm283 Responsable : Elizabeth BAUER-GROSSE. Professeur elizabeth.Programme • Les différentes classes de transformation de phases : avec et sans diffusion • Utilisation d’une force motrice globale dans la construction d’une microstructure • Germination • Croissance • Traitements dans l’état solide • Constructions de microstructures • Courbes TTT et TRC mode d’Evaluation : Contrôle écrit.A Porter. Maîtriser la formation de sa microstructure pour obtenir l’ensemble de propriétés requises est une solution très souvent mise en oeuvre en milieu industriel. Elle sera illustrée par des exemples industriels concernant les alliages métalliques.fr 21 heures 2 S8 Durée du module : Crédits ECTS : Pré requis SM032. K. Easterling • Documents distribués dans les cours pré-requis 127 . rapport de séance références • Introduction à la Science des Matériaux- Traité des matériaux Chapitre IX: Transformations de phases et microstructures • Phase transformations in Metals and Alloys. Contenu .inpl-nancy. Cette démarche. nécessite la compréhension des processus de développements des microstructures.

références Polycopié distribué en début de module – recueil de transparents de cours 128 . fragilité.fr 21 heures 2 Durée du module : Crédits ECTS : Pré requis Modules tronc commun S3 objectifs pédagogiques Le génie des matériaux (materials engineering) est une science de l’ingénieur qui prend en compte non seulement la composition chimique. rupture • Ténacité des céramiques. empilements eutactiques • Polyèdres de coordination. approches énergétique et statistique • Cas des céramiques composites (DRCC. Cartes de frittage) • Coulage – Pressage – Extrusion/injection (aspects thermodynamique et cinétique) mode d’Evaluation : Test final écrit – Participation en séance. Y-TZP) Procédés de mise en forme • Propriétés des poudres céramiques et suspensions associées – Rhéologie des barbotines • Frittage (aspects thermodynamique et cinétique.Programme Introduction • L’industrie des céramiques en Europe et dans le monde • Les grandes familles de céramiques (oxydes. céramiques noires) • Besoins clés de l’industrie des céramiques (réfractaires. abrasifs.barrat@mines. mais également le mode de préparation des matériaux dans le but d’atteindre des propriétés spécifiques. outils de coupe. biocéramiques. de donner un aperçu des procédés de mise en forme en soulignant la relation entre les conditions d’élaboration et les microstructures obtenues et en présentant les propriétés mécaniques pouvant être atteintes. Dans certains domaines industriels. principe de la valence électrostatique Propriétés de structure des céramiques • Résistance. Professeur silvere. les propriétés de structure des céramiques actuelles concurrencent de plus en plus les métaux et alliages métalliques. la structure.inpl-nancy. L’objectif de ce module est de faire connaître les grandes classes de céramiques industrielles dans le sens large de leur définition en partant d’une description structurale.> Parcours : matériaux de structure > Parcours : matériaux de structure Sm244 6iCm284 Les céramiques : structure. ce qui conduit à un développement important des céramiques massives à hautes performances ou des céramiques composites. Contenu . céramiques techniques) Structure des céramiques • Liaisons ionique et iono-covalentes • Principales structures cristallines. propriétés et mise en forme S8 Responsable : Silvère BARRAT. CFCC) • Renforcement par pontage et transformations de phases (Alumine. non-oxydes.

revêtement mécanique. La taille des objets fabriqués est alors petite au moins selon une dimension. Enfin.5 Durée du module : Crédits ECTS : Pré requis Ce cours nécessite des pré-requis en physique quantique. Professeur UhP andrieu@lpm. b » à savoir les surfaces. une visite d’installation spécifique au laboratoire de physique des matériaux est possible. de comprendre et d’utiliser les propriétés spécifiques des surfaces des objets fabriqués. objectifs pédagogiques Les techniques de dépôts en couche mince et de micro ou nano-structuration de ces couches sont de nos jours très courantes à la fois dans le monde de la recherche et dans le secteur industriel (micro-éléctronique. Selon le nombre d’élèves choisissant le module. anti-corrosion. une large partie du cours sera consacrée aux moyens de caractérisation courants permettant d’examiner ces effets. les notions abordées dans ce cours sont générales et utilisables dans de nombreux domaines scientifiques et technologiques. 2005 129 . structure électronique. Le second chapitre montre trois classes de moyens de caractérisation des surfaces les plus répandus : les moyens de caractérisation chimique –spectroscopie Auger et XPS-.Programme Le cours est partagé en trois grandes parties.fr 21 heures 2. et il n’est plus possible de négliger les effets de « ord provenant des limites du matériau. Andrieu et P. Le cours de 1ère année TCS12 est suffisant. Collection Savoirs Actuels. références « es surfaces solides : concepts et méthodes S. cristallographique – diffraction d’électrons LEED et RhEED-. D’autre part.).. biophysique. Contenu . s’étendant jusqu’à la croissance de films minces. Le module s’articule sous forme de cours magistral. Müller.> Parcours : matériaux fonctionnels > Parcours : matériaux fonctionnels Sm151 6iCm191 Responsable : Nano-objets et surface S9 Stéphane ANDRIEU.. Les élèves disposeront d’un polycopié conséquent ainsi que des annales d’exercices et de problèmes avec des corrections.u-nancy. cristallographie. en comparaison avec les propriétés du massif : énergie de surface. mode d’Evaluation : L’évaluation sera effectuée sous forme d’un examen écrit. Les Editions de L » Physiques / CNRS Edition. La troisième partie est consacrée aux phénomènes présents lorsqu’on apporte des atomes ou molécules sur une surface. L’objectif de ce cours est d’examiner. et dans l’espace direct –microscopies AFM et STM-. opto-électronique. Le premier chapitre est consacré aux propriétés des objets délimités par une surface.

laboratoire sur puce … • Les nanotubes de carbone • L’électronique de spin • L’électronique moléculaire et les systèmes auto-organisés • Dispositifs électroniques appliqués au médical Fondamentaux impératifs : Techniques de lithographie et croissance de couches minces en salles blanches.uhp-nancy.> Parcours : matériaux fonctionnels > Parcours : matériaux fonctionnels Sm152 6iCm192 Responsable : Puces et microélectronique S9 Badreddine ASSOUAR badreddine. le roadmap microélectronique Dispositifs spécifiques : • MEMs dispositifs micro-mécaniques et électroniques : micro-moteur. nano-lithographie • encapsulation Evolution des performances : les enjeux de la miniaturisation et des hautes fréquences. Connaître les nouveaux dispositifs : micro-mécanique.assouar@lpmi. micro-fluidique et systèmes auto-organisés. accéléromètre. micro-pompes. dispositifs à ondes acoustiques de surface … • Dispositifs à micro-fluidique : imprimante à jet d’encre. Savoir quels sont les enjeux actuels des évolutions technologiques et de l’innovation.Programme Elaboration des semi-conducteurs : • purification et cristallogenèse • techniques de micro-fabrication et salles blanches • réalisation de couches actives par dopage • croissance de couches isolantes par oxydation • métallisation • techniques de lithographie. Principaux dispositifs micro-mécaniques. micro-fluidique et systèmes autoorganisés. mode d’Evaluation : travail de synthèse sur des questions du cours + exposés de 30 min. des résultats 130 . Contenu .fr 21 heures 2.5 Durée du module : Crédits ECTS : Pré requis Propriétés des semi-conducteurs objectifs pédagogiques Appréhender la mise en œuvre et les applications des puces dans l’industrie microélectronique.

> Parcours : matériaux fonctionnels > Parcours : matériaux fonctionnels Sm153 6iCm193 Responsable : matériaux pour l’optique et l’optronique S9 Bertrand LENOIR. physique statistique. exemples de lasers. traitements des matériaux. applications des lasers (lasers à impulsions courtes. références Supports polycopiés des intervenants. dispositifs (OLED. semi-conducteurs.P. • L’émergence de l’électronique organique : matériaux.…) et applications • La couleur dans les solides minéraux : pigments et interactions solaires. électro-optique).…) Appel à des intervenants extérieurs spécialistes des technologies abordées + visite d’un site industriel et T. transistors. thermochromisme et piezzochromisme. • Optique et systèmes de basses dimensions. oscillateurs paramétriques optiques.Programme • Optique non linéaire : présentation du formalisme.inpl-nancy. objectifs pédagogiques Ce module a pour objectif de présenter des classes de matériaux ayant des développements importants dans les domaines de l’optique moderne et de l’optronique et de comprendre les principes de fonctionnement des dispositifs associés. amplificateurs optiques. • Lasers et matériaux laser : configurations lasers et niveaux d’énergie. mode d’Evaluation : Test final écrit – Participation en séance. lasers médicaux. commutateurs optiques) et passives (caméras infrarouges. capteurs optiques). 131 . cristallographie. Contenu .lenoir@mines. • Verres non conventionnels pour les télécommunications optiques à hauts débits et verres de chalcogénures à fonctions actives (fibres lasers. matériaux pour l’optique non linéaire quadratique et applications (doubleurs de fréquence. optique non linéaire du deuxième ordre.fr 21 heures 2.5 Durée du module : Crédits ECTS : Pré requis Mécanique quantique. Professeur bertrand. pigments inorganiques (cas de TiO2 et CeO2). la couleur avec les éléments de transition et les terres rares.

Après une introduction aux différentes structures des solides ordonnés et désordonnés. Philippe Barrois. cristaux liquides. La seconde partie est axée sur les matériaux en couche mince. défauts Cours SM033 Propriétés électriques et thermiques des matériaux objectifs pédagogiques Le développement de technologies innovantes requiert l’utilisation de matériaux possédant des propriétés et des fonctionnalités nouvelles. La première partie du cours illustre les relations entre la structure atomique et les propriétés macroscopiques de matériaux originaux. Partie 1: Notion d’ordre dans la matière condensée • Systèmes colloïdaux et auto-assemblants • Cristaux liquides. application à l’affichage • Quasicristaux. alliée à une composition chimique spécifique ou une microstucture particulière. Contenu . Dubois. dossier J2130 (2007) Useful Quasicristals. l’apport des films minces sur la fonctionnalité des matériaux sera discutée..5 Intervenants école: Durée du module : Crédits ECTS : Pré requis Cours SM032 Arrangements atomiques et moléculaires.Gaudry@mines. ce cours mettra en évidence les relations existant entre une ou plusieurs propriétés macroscopiques de quelques matériaux choisis et leurs structures atomiques. Après une présentation des procédés d’élaboration des revêtements en phase vapeur (CVD et PVD). Maître de Conférences Bertrand LENOIR. World Scientific Publisching Co. . dossier A1325 (1996). L’objectif est d’acquérir les bases permettant d’appréhender les technologies correspondantes (écrans LCD. Ltd. Techniques de l’Ingénieur.fr Jean-François PIERSON. J. Professeur 21 heures 2.. références Techniques de l’Ingénieur sur les procédés de traitement de surfaces (Dossiers M1422 à M1426) Les cristaux liquides. Jean-Marc di Meglio.inpl-nancy. l’optique. liées à la découverte de matériaux possédant à l’échelle atomique une structure originale par rapport aux solides classiques (quasicristaux.). Les secteurs d’applications étudiés correspondent à la mécanique. Maître de Conférences Emilie.. Colloïdes et nanosciences. piles à combustible. l’énergie et la microélectronique. tant du point de vue théorique qu’expérimental. Singapore (2005) 132 . de multiples applications potentielles • Alliages métalliques pour les applications thermoélectriques Partie 2: Fonctionnalités de de matériaux en couches minces.Programme Depuis la fin du XXe siècle. structures. Pte.). de nombreuses applications innovantes émergent. Techniques de l’Ingénieur.. La dimensionalité et la taille des objets a également évolué pendant cette période.-M. mode d’Evaluation : L’évaluation prendra en compte la réussite à un test réalisé avec les documents distribués en cours. Celles-ci résultent en général d’une organisation à l’échelle atomique qui s’écarte du cristal parfait.> Parcours : matériaux fonctionnels > Parcours : matériaux fonctionnels Sm154 Fonctionnalités de matériaux : du massif aux couches minces S9 6iCm194 Responsable : Émilie GAUDRY.

fr 21 heures 2. SM 034.grosse@mines.> Parcours : matériaux de structure et matériaux fonctionnels > Parcours : matériaux de structure et matériaux fonctionnels Sm251 6iCm291 Responsable : Sélection et optimisation des matériaux S9 Elizabeth BAUER-GROSSE. • lui trouver de nouvelles niches applicatives. • le ‘tailler sur mesure’ pour des applications inédites. • améliorer ses performances dans une filière technologique. Contenu . Professeur elizabeth.Programme Ces objectifs seront enseignés au travers d’une démarche s’appuyant sur des études de cas vécues sur des problèmes concrets par des acteurs du monde de l’industrie et de la recherche. SM243 souhaité objectifs pédagogiques La bonne intégration d’un matériau tant du point de vue de sa mise en œuvre que de ses propriétés d’emploi dans le management technologique relève sans arrêt du défi. Ce cours traitera de l’art de sélectionner un matériau et de l’optimiser en vue d’une application.5 Durée du module : Crédits ECTS : Pré requis SM032. Au cours des différentes séances. Ce cours a pour objectifs de savoir pour un matériau : • établir son cahier des charges • justifier ou remettre en question son choix par une expertise.inpl-nancy. Cette démarche sera répliquée par les élèves sur des projets de leur choix. • le sélectionner dans une banque de données qui ne cesse de s’enrichir. l’accent sera mis sur : • l’établissement d’un cahier des charges • la sélection d’un matériau par le logiciel CES • l’expertise de matériaux • l’optimisation des propriétés d’un matériau en volume • l’optimisation des propriétés d’un matériau en surface • la restitution de la démarche globale par les élèves sur un projet de leur choix mode d’Evaluation : Rapport et exposé oral concernant le projet choisi références • Documents distribués dans les cours pré-requis • Articles distribués par les différents intervenants • Etude bibliographique réalisée par les élèves • Manuel d’utilisation du logiciel CES 133 .

spectrométrie à dispersion d’énergie. chimique. de vieillissement de matériaux couramment utilisés par les ingénieurs. la rapidité d’analyse. d’évolution.5 Durée du module : Crédits ECTS : Pré requis Cours SM031 Tenue mécanique des matériaux Cours SM032 Arrangements atomiques et moléculaires. la validation d’un procédé d’élaboration de matériaux implique nécessairement une étape de caractérisation.fr 21 heures 2. mécanique. microsonde de Castaing. physique. structures. profilométrie tactile et laser. références Polycopiés d’ouvrages de référence 134 .inpl-nancy. d’altération. tests d’usure.Programme • Méthodes de détermination de la composition chimique : absorption atomique. spectrophotométrie UV-visible… • Visite de quelques équipements disponibles à l’Ecole mode d’Evaluation : L’évaluation prendra en compte la qualité d’un rapport et d’un exposé réalisé sur une étude de cas ainsi qu’un test. spectrométrie de masse des ions secondaires… • Morphologie et microstructure : microscopie optique et microscopie électronique à balayage… • Techniques spectroscopiques : infra-rouge et Raman • Analyse d’images • Propriétés fonctionnelles : tests de dureté. le coût… À l’issue de ce cours. dimensionnelle ou fonctionnelle des matériaux.> Parcours : matériaux de structure et matériaux fonctionnels > Parcours : matériaux de structure et matériaux fonctionnels Sm252 6iCm292 Responsable : méthodes d’expertise des matériaux S9 Jean-François PIERSON. les étudiants devront être capables : 1) de choisir et d’évaluer la pertinence des diverses techniques modernes et méthodes (vues en cours) de caractérisation des matériaux. ellipsométrie. 2) de résoudre des problèmes pratiques d’identification. Contenu . Une attention particulière sera portée sur des critères de choix comme la dimension des échantillons. Ce module vise à donner les principes de base et les possibilités de différentes techniques d’analyses et de caractérisation des matériaux afin de pouvoir les sélectionner et les mettre en œuvre dans le cadre d’une expertise et/ou d’une étude industrielle. fluorescence X… • Techniques de surface : spectroscopie de photoémission X. la disponibilité de la technique. Maître de Conférences Jean-Francois. spectroscopie Auger.Pierson@mines. défauts objectifs pédagogiques Que ce soit dans le domaine de la recherche industrielle ou de la production. Celle-ci peut revêtir plusieurs aspects : caractérisation structurale.

Dans le cadre de ce module.> Parcours : matériaux de structure et matériaux fonctionnels > Parcours : matériaux de structure et matériaux fonctionnels Sm254 6iCm294 Responsable : maîtrise de l’usure et de la corrosion des matériaux métalliques Silvère BARRAT. Notions de corrosion aqueuse des matériaux métalliques : aspects thermodynamiques et cinétiques. Quantification de l’usure : loi d’Archard. Calcul des caractéristiques d’une surface usinée à partir du formalisme de la mécanique du contact. Contenu . nous nous intéresserons aux deux derniers aspects de l’endommagement en service des matériaux métalliques : l’usure par frottement et la corrosion. Les objectifs principaux de ce module sont donc : • La compréhension des mécanismes de frottements et d’usures (tribologie). mode d’Evaluation : L’évaluation est réalisée par un test final écrit de deux heures portant sur l’ensemble des aspects abordés références Polycopiés et documents distribués durant le module – recueil de transparents de cours. chimique ou une combinaison des deux.Programme Définition d’une surface au sens tribologique du terme (notions de rugosité et caractérisation des surfaces). Ces deux mécanismes peuvent aussi être combinés et se regroupent alors sous le vocable tribocorrosion.fr 21 heures 2. • La compréhension des principaux mécanismes de corrosion en milieu humide. le fluage. associant les techniques tribologiques et les méthodes électrochimiques d’étude de la corrosion. introduction aux séries galvaniques. • Les moyens de lutte contre l’usure et la corrosion. Professeur Silvere. de roulement.inpl-nancy. tourillon de vilebrequin …). fragilisation par l’hydrogène corrosion sous irradiation. l’usure et la corrosion. Les différents types de frottements : frottement de glissement. corrosion par érosion-cavitation. Les coûts de la corrosion et les moyens pour y remédier. visqueux et aérodynamique. la rupture. Les différents types de corrosion : corrosion généralisée. • La prédiction de la tenue en service dans un environnement donné. la fatigue. Application à la corrosion dans le domaine pétrolier (intervention d’un spécialiste industriel du domaine). par piqûres. Expertise de pièces mécaniques soumises à l’usure (roulement d’une turbine d’hélicoptère. la déformation plastique. les paramètres influençant le taux d’usure. Elle nécessite de plus la mise au point d’essais spécifiques de frottement en environnement corrosif. L’analyse de ce processus repose alors sur une approche pluridisciplinaire incluant des notions de mécanique. • Les phénomènes couplés : corrosion sous contrainte et tribocorrosion. corrosion sous contrainte. sélective. L’usure : les différents types d’usure et leur caractérisation.5 S9 Durée du module : Crédits ECTS : objectifs pédagogiques Les dégradations les plus néfastes pour les matériaux de structure sont souvent de type mécanique. corrosion caverneuse. de science des matériaux ou encore d’électrochimie. On pourra retenir : la déformation élastique (flambage). 135 . Les lois phénoménologiques du frottement et leurs manifestations. corrosion intergranulaire. corrosion galvanique.barrat@mines.

Contenu .5 Durée du module : Crédits ECTS : objectifs pédagogiques Il existe plusieurs catégories de composites. Leur comportement dépend des caractéristiques. des proportions. Généralités sur les composites à matrice polymères • Définitions. applications 2. Les objectifs de ce cours sont : - expliquer la différence entre mélanges de polymères et composites renforcés.fr 21 heures 2. de la géométrie. -nommer les trois modes de renforcement des composites à matrice polymère et indiquer les caractéristiques de chacun de ces modes et les domaines d’application correspondants. Maître de Conférences Marc. propriétés. Modules d’élasticité du pli unidirectionnel • Détermination du module d’élasticité dans le sens de la fibre et dans le sens transverse • Détermination du module de cisaillement et du coefficient de poisson 6. - calculer le module d’élasticité longitudinale et la résistance longitudinale d’un composite renforcé par des fibres continues et d’un composite renforcé par des fibres discontinues. expliquer leurs différences en fonction de la longueur et de l’orientation des fibres. Caractéristiques du mélange renfort - matrice • Teneurs en masse et en volume de renfort et de matrice • Relations entre teneurs en masse et teneurs en volume • Masse volumique du composite • Description de l’arrangement des fibres dans la matrice 5. Transfert de charge et processus de renforcement • Modèle de Cox – Transfert de charge élastique mode d’Evaluation : Rapports de TD + Test 136 . - nommer les trois types de composites à renfort de fibres. Mélange de polymères : définitions. La maîtrise de ces données permet de combiner divers types de matériaux pour obtenir des composites ayant des propriétés supérieures à celles des alliages métalliques. Mise en œuvre : les principes et les différents procédés de mise en forme des composites • Moulage au contact et moulage par projection simultanée • Injection thermodurcissable BMC (Bulk Molding Compound) • Compression thermodurcissable SMC (Sheet Molding Compound) • Pultrusion et enroulement filamentaire (ou bobinage) 4. Processus de rupture dans les composites • Détermination de la résistance longitudinale d’un composite 7.Poncot@mines.Programme 1.> Parcours : matériaux de structure > Parcours : matériaux de structure Sm255 6iCm295 Responsable : Les composites à base polymères S9 Marc PONCOT. intérêt des matériaux composites et utilisation • Les composants 3. de la répartition et des propriétés de leurs composants.inpl-nancy. élaboration. des céramiques et des polymères. et décrire les propriétés mécaniques de chaque type.

energie. ainsi que de la production et de l’utilisation rationnelle de l’énergie. • le traitement et la valorisation des déchets. la formation donne une sensibilisation forte sur les problématiques environnement et développement durable. 137 > Département Procédés. cinétiques. les procédés industriels et toutes les installations de conversion d’énergie doivent s’adapter à l’usage de nouvelles matières premières et de nouveaux vecteurs énergétiques et limiter leur impact sur l’environnement. pétrole) et de la houille.DÉParTemeNT : ProCÉDÉS. tels que : • le traitement des hydrocarbures (gaz. le charbon…). • la production d’énergie (centrales thermiques et solaires). d’intervenir sur des problèmes d’actualité dans les domaines de l’ingénierie des systèmes industriels. la production et l’utilisation rationnelle de l’énergie et des matières vont modifier le paysage industriel pour satisfaire les exigences économiques et environnementales. le traitement de l’eau (industries de l’environnement). Les métiers auxquels prépare le Département Les enseignements ont pour vocation de permettre aux jeunes ingénieurs. Nos sociétés doivent se mettre en capacité de produire ou de traiter des combustibles de substitutions (plus disponibles. industrie du verre. • les procédés fortement consommateurs d’énergie (métallurgie. environnement . ÉNerGie. pétrochimie). le développement de nouvelles technologies et de nouvelles filières industrielles sont donc des solutions incontournables pour répondre aux contraintes énergétiques et environnementales. grâce à leurs connaissances scientifiques et techniques approfondies et à leurs compétences méthodologiques. la production d’énergie à partir de biomasse. ainsi que des combustibles fissiles pour l’industrie nucléaire. comme l’hydrogène.. combustion. L’optimisation des procédés existants. • la filière nucléaire. eNviroNNemeNT (P2e) ParCoUrS : iNGÉNierie ÉNerGÉTiqUe eT eNviroNNemeNTaLe DeS SySTèmeS iNDUSTrieLS (i2e) Un lien fort entre les procédés. turbulence. • la connaissance des marchés de l’énergie et de l’environnement. • l’analyse technico-économique d’une unité ou d’un ensemble d’unités de production et les méthodes d’optimisation associées . et propose des interventions dans les domaines relatifs à ces thématiques.) . la biomasse. l’étude et la compréhension des processus élémentaires (phénomènes de transport/transfert mono et multiphasique. producteurs de gaz et d’électricité). économiquement plus rentables et acceptables pour l’environnement. De plus. • le calcul des unités industrielles et des flux de matière et d’énergie correspondants . Les enseignements du parcours i2e (ingénierie environnementale des Systèmes industriels) energétique et Le parcours I2E apporte une méthodologie générale pour appréhender ces défis. En parallèle. L’objectif ultime correspond à la conception et à l’optimisation de ces unités de production industrielle. Ces nouvelles exigences viennent s’ajouter à celles du marché qui s’expriment à la fois en termes de coût et de qualité des produits. par : • l’analyse. l’énergie et l’environnement Dans les décennies à venir.. la production d’h2 (pétroliers.

mines. Environnement Parcours modules du semestre S7 modules du semestre S8 Approche systémique des réacteurs Phénomènes de transport Ingénierie Dynamique des fluides énergétique et environnementale Simulation des phénomènes des systèmes de transport industriels Turbulence Couches limites et rayonnement Les réacteurs nucléaires.inpl-nancy. qualité des produits Biomasse-énergie Combustion Transferts en milieux multiphasiques Modélisation et optimisation des systèmes énergétiques Comportement des phases dispersées Ingénierie énergétique et environnementale des systèmes industriels Site web du département : http://p2e. Energie. BELLOT Jean-Pierre Professeur COMBEAU hervé Professeur KOEUT Frédéric Maître de Conférences MIRGAUX Olivier Maître de Conférences PATISSON Fabrice Chercheur Cours d’options / Parcours 2a Département Procédés. impacts environnementaux.fr 138 . le combustible et la maîtrise des impacts sur l’environnement Traitement des déchets et de l’eau Evaluation des impacts environnmentaux Parcours modules du semestre S9 Analyse et modélisation des procédés Marchés de l’énergie et de l’environnement Economies d’énergie.Les enseignants chercheurs du Département Le Département est constitué de 3 Professeurs et 1 Maître de Conférences.

• La notion de bilan : bilan global et bilan différentiel.Bellot@mines. est développée. Cas unidimensionnel. de masse et de quantité de mouvement. Analogie électrique. Professeur Jean-Pierre. Notion de résistance. Les phénomènes de base intervenant sont exposés et une méthodologie unifiée.inpl-nancy. Les principales métrologies associées sont présentées. Contenu . rédaction des rapports de travaux dirigés et test de contrôle de connaissances. • Lois phénoménologiques.fr 21 heures 2 Durée du module : Crédits ECTS : objectifs pédagogiques Cet enseignement a pour objectif de donner les principes de bases permettant de traiter les questions relatives aux transports de chaleur et de masse. • Transport de chaleur et de masse en régime instationnaire. mode d’évaluation : Évaluation de la participation en cours et en travaux dirigés. 139 . • Transport de chaleur et de masse par convection – diffusion. Analogie entre les transports de chaleur.Programme • Mise en évidence de l’importance des phénomènes de transport de chaleur et de masse (étude de cas). Régime stationnaire.> Parcours : ingénierie energétique et environnementale des Systèmes industriels > Parcours : ingénierie energétique et environnementale des Systèmes industriels SP131 6iCP171 Responsable : Phénomènes de transport S7 Jean-Pierre BELLOT. basée sur les notions de bilans globaux et de bilans différentiels d’énergie et de masse. Application aux cas simples du transport de matière par diffusion et du transport de chaleur par conduction. Techniques de mesure.

inpl-nancy. théorème de Kelvin. application au mouvement d’une sphère à vitesse uniforme dans un fluide. Contenu . L’étude des écoulements de fluides parfaits permet de présenter une première approche des écoulements autour d’obstacles et d’introduire les deux parties suivantes : la dynamique de la vorticité et les couches limites. écoulements en milieu poreux).fr 21 heures 2 Durée du module : Crédits ECTS : objectifs pédagogiques Ce cours s’appuie sur les connaissances développées en première année dans le cadre du cours de Mécanique des Solides et des Fluides. Les bilans d’énergie totale et cinétique sont ensuite présentés.Combeau@mines. équation de transport de la vorticité. Le but de ce cours est d’assurer aux élèves une connaissance scientifique rigoureuse des écoulements laminaires. exemples de dynamique de lignes de vorticité • Couches limites laminaires : Couche limite sur une plaque plane. effet Coanda. loi de Darcy • Ecoulements où la viscosité est négligeable : Ecoulements irrotationnels. Bilan d’énergie totale et d’énergie cinétique. la rédaction de rapports de TD et un projet de réflexion. force exercée par un fluide sur un obstacle dans le cas d’un écoulement potentiel • Dynamique de la vorticité : Dynamique de la circulation de la vitesse. Le cours débute par un rappel sur les bilans globaux et locaux de masse et de quantité de mouvement et sur les lois de comportement d’un fluide parfait et d’un fluide newtonien. Professeur herve. décollement d’une couche limite mode d’évaluation : évaluation unique pour les modules SP132-134 basée sur un test. Ces concepts sont appliqués aux écoulements à bas Reynolds (équation de Stokes. 140 . lubrification. Rappels lois de comportement d’un fluide parfait et d’un fluide newtonien. sources de vorticité dans un écoulement. • Ecoulements aux faibles nombres de Reynolds : Propriétés générales. propriétés.> Parcours : ingénierie energétique et environnementale des Systèmes industriels > Parcours : ingénierie energétique et environnementale des Systèmes industriels SP132 6iCP172 Responsable : Dynamique des fluides S7 hervé COMBEAU. écoulement quasi parallèles.Programme • Rappels des équations de la mécanique des fluides : Equations de conservation de la masse et de quantité de mouvement.

Elle s’accorde naturellement très bien avec le module Phénomènes de Transports.fr Alain JARDY.> Parcours : ingénierie energétique et environnementale des Systèmes industriels > Parcours : ingénierie energétique et environnementale des Systèmes industriels SP133 6iCP173 Responsables : Simulation des phénomènes de transport S7 Jean-Pierre BELLOT. Cet enseignement a pour objectif d’apporter une compréhension et une bonne maitrise de la simulation.Jardy@mines.Programme • Présentation du cours / Démarche de modélisation - simulation - Formulation générale des équations convecto-diffusives - Notion de différentiation – Présentation de l’étude de cas • Simulation des transports diffusifs en régime permanent - Architecture de programmes aux volumes finis - Notions de programmation.inpl-nancy. afin que l’étudiant puisse à l’avenir être un exploitant averti des codes numériques. puisque la technique numérique est dédiée à la résolution des Equations aux Dérivées Partielles présentées en début de S3. Ce cours est consacré au développement de modèles de simulation des phénomènes de transport suivant la méthode des volumes finis.Bellot@mines. Si la démarche et les concepts sont présentés en salle.inpl-nancy. Chargé de Recherche au CNRS Alain. avec le développement progressif d’un programme de simulation sur une étude de cas emprunté au domaine d’activité Energie-ProcédéEnvironnement. 141 .fr 21 heures 2 Durée du module : Crédits ECTS : objectifs pédagogiques La modélisation mathématique et la simulation numérique sont aujourd’hui des voies privilégiées pour l’analyse et l’aide à la décision dans le secteur de l’énergie et des procédés. Professeur Jean-Pierre. Contenu . édition et compilation • Simulation des transports diffusifs en régime permanent « uite s » - Algorithmes de résolution numérique itérative • Simulation des transports diffusifs en régime transitoire - Cahier des charges pour le rapport de mini-projet • Calcul des bilans globaux - Linéarisation des termes sources • Simulation des transports convecto-diffusifs - Schémas de discrétisation simples et avancés mode d’évaluation : test de contrôle de connaissances et étude de cas (résultats du programme informatique) références Un polycopié de cours et des abrégés d’usage de langage de programmation et du système d’exploitation Linux. une large place est faite à l’usage de l’ordinateur en travaux dirigés.

inpl-nancy. caractéristiques aléatoires des grandeurs spatio- temporelles. • Modèles semis-empiriques de la turbulence Approche statistique. • Couche limite turbulente. 142 . Le modèle k-e très employé dans l’industrie est présenté de façon à permettre à l’étudiant d’aborder ensuite des aspects modélisation. • Ecoulements autour d’obstacles Décollement de couche limite. Professeur herve.Programme • Caractéristiques des écoulements turbulents Transition vers la turbulence. • Application à des cas simples.fr 21 heures 2 Durée du module : Crédits ECTS : objectifs pédagogiques Ce cours constitue la suite du demi module dynamique des fluides. conséquence de la turbulence. mode d’évaluation : évaluation unique pour les modules SP 132-134 basée sur un test. Il s’agit d’introduire la notion d’écoulement turbulent et les concepts de base de la turbulence.Combeau@mines.> Parcours : ingénierie energétique et environnementale des Systèmes industriels > Parcours : ingénierie energétique et environnementale des Systèmes industriels SP134 6iCP174 Responsable : Turbulence S7 hervé COMBEAU. Effets de la turbulence sur les forces de traînée et de portance. modèle k-e. approche semi-empirique. la rédaction de rapports de TD et un projet de réflexion. Contenu . Définition et calcul des forces de traînée et de portance.

Patisson@mines. de donner des outils conceptuels à l’ingénieur pour dimensionner des réacteurs et en dresser les bilans matières et énergétique. (2) Bilans de matière dans les réacteurs parfaitement agité et piston en régime permanent. Chercheur Fabrice. Ce module représente ainsi le lien méthodologique entre les cours SP131 “Phénomènes de transport” et SP 143 “Analyse environnementale”. Les procédés industriels gros consommateurs d’énergie et/ou gros émetteurs de CO2 : exemples. • Les procédés de capture du CO2 pour la production d’énergie et l’industrie. Objectifs.fr 21 heures 2 Durée du module : Crédits ECTS : objectifs pédagogiques Les objectifs de ce cours sont de montrer le fort couplage qui existe entre énergie. • Les réacteurs idéaux. Contenu .> Parcours : ingénierie energétique et environnementale des Systèmes industriels > Parcours : ingénierie energétique et environnementale des Systèmes industriels SP141 6iCP181 Responsable : approche systémique des réacteurs S8 Fabrice PATISSON. fermés et ouverts. (1) Rappels de cinétique. rédaction des rapports de travaux dirigés et d’un mini-projet. test de contrôle final.inpl-nancy. mode d’évaluation : Participation au cours et aux travaux dirigés. (3) Bilans d’énergie dans les réacteurs idéaux. Association de réacteurs. • Les échangeurs. en prélude au calcul de leurs impacts environnementaux. Classification des réacteurs. (1) Transfert entre phases.Programme • Présentation du cours. Analyse systémique. on déclinera l’usage de celle-ci pour prédire le fonctionnement des réacteurs et des échangeurs utilisés pour la production d’énergie et dans l’industrie. procédés et environnement. Bilans de matière dans un réacteur fermé en régime transitoire. Théorie simplifiée des échangeurs de matière. Après avoir introduit l’approche systémique en génie des procédés. 143 . (2) Transferts simultanés de matière et de chaleur.

fr 21 heures 2 Durée du module : Crédits ECTS : objectifs pédagogiques Les phénomènes d’échanges de chaleur et de matière tiennent une place essentielle dans la description de toutes les opérations de transfert d’énergie ou de transformation de la matière.Bellot@mines.Programme • Couches limites thermique et matière en régime laminaire.inpl-nancy. à savoir le transfert convectif à travers une couche limite (faisant naturellement suite aux cours de Dynamique des fluides et de Turbulence) et le transfert thermique par rayonnement. • Transfert de chaleur par rayonnement : Introduction et rappel des bases phénoménologiques et des lois du rayonnement thermique. mode d’évaluation : test de contrôle de connaissances et rédaction de rapports en travaux dirigés références Polycopié de cours 144 . Dans ce cours. pyrométrie et thermographie infrarouge. • Illustration avec l’exemple des échangeurs de chaleur (comparaison des efficacités d’échange pour différentes configurations d’échangeurs). Introduction aux milieux semi transparents. Mesure thermique : méthode flash.> Parcours : ingénierie energétique et environnementale des Systèmes industriels > Parcours : ingénierie energétique et environnementale des Systèmes industriels SP142 6iCP182 Responsable : Couches Limites et rayonnement S8 Jean-Pierre BELLOT. Une séance illustrative sur les échangeurs thermiques est incluse au programme. • Couches limites thermique et matière en régime turbulent. Professeur Jean-Pierre. Echanges radiatifs entre surfaces noires puis grises. Contenu . on s’attache à décrire les deux principaux modes de transferts. Cet enseignement est un complément indispensable du cours Phénomènes de Transport en apportant les conditions aux limites nécessaires au calcul complet des bilans globaux et différentiels.

> Parcours : ingénierie energétique et environnementale des Systèmes industriels > Parcours : ingénierie energétique et environnementale des Systèmes industriels SP143 Les réacteurs nucléaires. Ce La filière nucléaire est présentée sous ses différents aspects : les différents types de réacteurs actuels et futurs. CEA) ou de grandes entreprises partenaires (EDF. un juste équilibre est assuré entre des interventions de conférenciers venant d’organismes (IRSN. • Un exemple d’échangeur thermique . • La simulation de situations d’accidents graves dans un réacteur nucléaire : rôle de la modélisation et de l’expérimentation (CEA). Air Liquide.Programme • Production électrique et environnement (EDF). Les opérations de l’air humide sont également prises comme exemples d’application. • Le traitement et le stockage des déchets nucléaires. le combustible et la maîtrise 6iCP183 des impacts sur l’environnement Responsable : Fabrice PATISSON. le cycle du combustible. Contenu . la maîtrise de la sécurité. Arcelor) et des séances de cours plus traditionnelles incluant des exercices d’application traités par les étudiants. AREVA. Chercheur Fabrice. opérations de l’air humide. • Les réacteurs industriels de fission nucléaire et la sécurité de fonctionnement (IRSN) • Le cycle du combustible nucléaire – Modélisation des réacteurs chimiques • Un exemple de réacteur du cycle du combustible . En termes de démarche pédagogique. théorie simplifiée des échangeurs de matière : échangeur ouvert à contre-courant où les deux phases sont en écoulement piston.inpl-nancy. 145 . transfert de matière non isotherme entre phases .Patisson@mines. y compris : les centrales thermiques à flamme et l’effet de serre.fr 21 heures 2 S8 Durée du module : Crédits ECTS : au choix avec le SP144 Traitement des déchets et de l’eau objectifs pédagogiques cours la est suite cours ‘Méthodes du : d’analyse systémique impacts et environnementaux’. la place de la filière nucléaire. les énergies renouvelables. le dimensionnement des installations… La méthodologie générale permettant de calculer et de dimensionner des procédés dans lesquels interviennent des échanges de matière entre phases est introduite à ce stade. le traitement des déchets. rédaction des rapports de travaux dirigés et test de contrôle de connaissances. mode d’évaluation : évaluation de la participation en cours et en travaux dirigés.

bellot@mines. qualité des eaux et écosystèmes aquatiques. Les objectifs de ce module sont de donner un panorama global de ces deux domaines et de préciser.inpl-nancy. le rôle des Agences de l’Eau. les techniques de traitement disponibles.. Les filières dédiées de recyclage.Programme • Le traitement des déchets et le recyclage Les différents types de déchets et la réglementation. Enfouissement. Les filières de traitement des déchets et de recyclage. Contenu . la réglementation. Approvisionnement en eau potable. le cycle de l’eau. Le traitement des eaux usées industrielles : technologies mises en œuvre. Le marché de l’eau. stockage et dépollution des sols. L’exemple de l’incinération des déchets industriels. d’une part les réglementations ainsi que le rôle des organismes d’état et. le rôle des organismes d’état. Visite d’une station de traitement des eaux usées. • Le traitement de l’eau La ressource en eau .. le combustible. Professeur Jean-Pierre. d’autre part. potabilisation de l’eau : technologies mises en œuvre. objectifs pédagogiques Les traitements de l’eau et des déchets sont devenus des problématiques sociales et industrielles majeures. mode d’évaluation : Compte rendu écrit et oral de mini-projet 146 .fr 21 heures 2 Durée du module : Crédits ECTS : au choix avec le SP143 Les réacteurs nucléaires.> Parcours : ingénierie energétique et environnementale des Systèmes industriels > Parcours : ingénierie energétique et environnementale des Systèmes industriels SP144 6iCP184 Responsable : Traitement des déchets et de l’eau S8 Jean-Pierre BELLOT.

fr 21 heures 2 Durée du module : Crédits ECTS : objectifs pédagogiques Dans la continuité du cours SP141 sur l’analyse systémique des procédés. Contenu . 147 . • Processus multifonctionnels et recyclage.inpl- ancy. cogénération. Etude de Risques. fonction et unité fonctionnelle. tant au niveau des organisations institutionnelles (PNUE et Ademe par exemple) que des entreprises (Total. biodiesel…). Le cours présentera en détail la méthodologie en se basant sur le cadre normatif (série ISO14040) et sera accompagné d’études de cas réalistes menées en TD. inventaire. • Interprétation des résultats d’une ACV. • Evaluation des Impacts du Cycle de Vie (EICV). Comment passer d’un flux de matière à un impact environnemental ? • Calcul du Potentiel de Réchauffement Global (PRG). critiquer et mener une ACV dans les règles. Bilan Carbone (BC). • Etudes de cas / TD (ampoule électrique. revue critique et conclusions. biogaz. Comptabilité carbone et Bilan Carbone®. rédaction des rapports de travaux dirigés. mode d’évaluation : Participation au cours et aux travaux dirigés.> Parcours : ingénierie energétique et environnementale des Systèmes industriels > Parcours : ingénierie energétique et environnementale des Systèmes industriels SP145 6iCP185 Responsable : evaluation des impacts environnmentaux S8 Olivier MIRGAUX. L’utilisation d’un logiciel dédié sera envisagée (GABI4 ou SIMAPRO). Empreinte carbone. Cette méthodologie est aujourd’hui reconnue comme référence au niveau international. il est proposé au sein de ce module de s’intéresser à l’évaluation des impacts environnementaux des procédés par la méthode de l’Analyse de Cycle de Vie. Analyse de Cycle de Vie (ACV). • Objectif et champ d’étude. les élèves auront toutes les bases nécessaires pour comprendre. • Apport de l’analyse systémique à l’ACV.Mirgaux@mines. Empreinte Ecologique.Programme • Introduction aux outils d’évaluation environnementaux les plus courants : Etude d’Impacts Environnementaux (EIE). • Modélisation à l’aide d’un logiciel dédié. Maître de Conférences n Olivier. A la fin du cours. Arcelormital…). introduction au flowsheeting avec le logiciel ASPEN PLUS au travers d’un exemple.

o premier exemple : le modèle de Cos-Ross-Rubinstein o second exemple : la formule de Black et Scholes • etude des cas réels : le prix du pétrole (1 séance) Optimisation technico-économique de procédés industriels : principes de la comptabilité énergétique. aspects économiques. Contenu . avec une modélisation mathématique. Maître de Conférences Frédéric. pour économiser l’énergie.Koeut@mines.) - modèles multi-périodes.5 Durée du module : Crédits ECTS : objectifs pédagogiques Ce cours a pour but : • de situer les politiques énergétiques avec leurs principaux enjeux économiques et environnementaux. mode d’évaluation : synthèse à chaque séance et travail global sur un cas réel 148 . consommation et ressources - les ressources - les contraintes environnementales liées à la croissance économique - modèles de croissance de développement durable • mathématiques financières appliquées au management de l’énergie (2 séances) - valeur fondamentale d’un actif physique non renouvelable en longue période - règle de hotelling - prix du marché – courte période et demande élastique - prix du marché – moyenne période - spéculation • introduction à la finance quantitative (2 séances) - introduction aux marchés financiers (rôle du marché et produits disponibles sur le marché) - modèle de prix à une période (stratégie d’investissement arbitraire et autres considérations économiques. géostratégie de l’énergie (2 séances) - croissance. choix optimal des investissements.fr 21 heures 2. • de faire acquérir les compétences de base dans le domaine de l’optimisation technicoéconomique de procédés industriels fortement consommateurs d’énergie.> Parcours : ingénierie energétique et environnementale des Systèmes industriels > Parcours : ingénierie energétique et environnementale des Systèmes industriels SP152 6iCP192 Responsable : marchés de l’énergie et de l’environnement S9 Frédéric KOEUT.inpl-nancy. en s’appuyant notamment sur la problématique des combustibles fossiles..Programme • La macro-économie de l’énergie. les hypothèses des logiciels utilisés. études de cas industriels (le cas des réseaux sera plus particulièrement traité : optimisation technico-économique des réseaux. les grandes politiques énergétiques.. techniques de choix des solutions économiques). probabilité de risque neutre. bilans technicoéconomiques.

sera étudiée globalement. environnementaux et économiques. Dimensionnement d’un réacteur biologique ou d’hydrolyse. • Conversion thermochimique de la biomasse I. • Production de biocarburants de première génération : bioéthanol et biodiesel par procédés biologiques. de combustibles gazeux.5 Durée du module : Crédits ECTS : objectifs pédagogiques Dans un monde préoccupé par le réchauffement climatique. Ce cours vise à présenter son potentiel et les moyens de la valoriser pour la production de chaleur. • Production de biogaz. coût. 149 > Parcours : ingénierie energétique et environnementale des Systèmes industriels . Professeur fabrice. Elle représente déjà 7 % de la production d’énergie primaire en France et est la première source d’énergie renouvelable devant l’hydraulique. liquides et solides. Contenu . mode d’évaluation : Participation au cours et aux travaux dirigés.Programme • Introduction : contexte. Processus de combustion d’une pièce de bois. Filières biomasseénergie existantes. en s’intéressant aux processus physiques mis en jeu lors de la transformation matièreénergie.patisson@mines. disponibilité. marché. • Les différentes ressources biomasse : nature physique et chimique. Calcul d’inventaire forestier. intérêt. avec ses atouts et ses limites. rédaction des rapports de travaux dirigés et exercices notés. Combustion : du traditionnel à l’industriel actuel.fr 21 heures 2. • Conversion thermochimique de la biomasse II. et aussi en détails. la biomasse apparaît comme une ressource énergétique propre et renouvelable.> Parcours : ingénierie energétique et environnementale des Systèmes industriels SP154 6iCP194 Responsable : Biomasse-énergie S9 Fabrice PATISSON. impact environnemental. Performance d’un lit fixe de gazéification. • Valorisation énergétique des déchets. et d’électricité. en incluant les aspects énergétiques. La production d’énergie à partir de biomasse. Evaluation économique d’une installation de méthanisation agricole. Gazéification et pyrolyse. la raréfaction des sources d’énergie fossiles et les risques du nucléaire. Les procédés selon les échelles. Synthèse Fischer-Tropsch.inpl-nancy.

étude thermique de la combustion (PCI. Contenu . température d’inflammation.Combeau@mines. température de flamme) Diagramme d’Ostwald • Cinétique chimique appliquée à la combustion • Phénomènes de transport : Les équations de bilan de l’aérothermochimie Calcul simplifié d’une flamme de diffusion laminaire Transports turbulents Propagation d’une flamme.5 Durée du module : Crédits ECTS : objectifs pédagogiques Il s’agit d’apporter des connaissances sur les notions de base de la combustion. • Application aux chaudières mode d’évaluation : Rapports de travaux dirigés et travaux pratiques. limite d’inflammabilité.fr 21 heures 2. PCS. pouvoir comburivore. 150 . comportement en TD. stabilité d’une flamme. vitesse de déflagration. pouvoir fumigène. Professeur herve. test. ainsi que des connaissances pratiques des moyens domestiques et industriels de conduire les combustions. présentation des phénomènes • Thermodynamique de la combustion : Premier principe en système ouvert avec réaction chimique.inpl-nancy.Programme • Introduction.> Parcours : ingénierie energétique et environnementale des Systèmes industriels > Parcours : ingénierie energétique et environnementale des Systèmes industriels SP155 6iCP195 Responsable : Combustion S9 hervé COMBEAU.

diagrammes de régime. Différents types d’écoulement.5 Durée du module : Crédits ECTS : objectifs pédagogiques Les transferts en milieux polyphasiques sont un thème d’actualité qui concerne aussi bien les grands procédés industriels de production ou d’utilisation d’énergie que le secteur de l’environnement.Combeau@mines.> Parcours : ingénierie energétique et environnementale des Systèmes industriels > Parcours : ingénierie energétique et environnementale des Systèmes industriels SP156 6iCP196 Responsable : Transferts en milieux multiphasiques S9 hervé COMBEAU. synthèse d’un article de recherche (rapport écrit et présentation orale). Par ailleurs. En effet.fr 21 heures 2. comportement en TD. Professeur herve. notamment dans le cas de l’évaporation et la condensation. Exemple de la colonne à bulles • Evaporation et condensation Ebullition en vase Ebullition convective Condensation en film et en gouttelettes Dimensionnement d’un évaporateur et d’un condenseur mode d’évaluation : Rapports de travaux dirigés et travaux pratiques. Les étudiants appliquent les connaissances acquises au cours de travaux pratiques et de travaux dirigés. Questions ouvertes en recherche et développement Présentation du programme du cours. ces écoulements apparaissent lors de transferts de chaleur avec changement de phase. les procédés industriels fonctionnent de plus en plus en systèmes polyphasiques afin d’accroître la sélectivité et la vitesse des réactions (combustion par exemple) et améliorer la séparation des produits (réacteurs catalytiques à lits fluidisés. exemples. Introduction au TP colonne à bulles Distribution des articles aux étudiants • Modélisation multiphasique Méthodes de prise de moyenne (uniquement hydrodynamique) Equations moyennées de la quantité de mouvement sur chaque phase Méthodes numériques de résolution TD : utilisation de fluent sur ordinateur.inpl-nancy. 151 . Contenu .Programme • Introduction Intérêts industriels. Exemple de la colonne à bulles Prises de moyennes avec transfert de chaleur et de masse TD (fin): utilisation de fluent sur ordinateur. tours de lavage…).

une analyse thermodynamique de son fonctionnement conduisant notamment à son principe de conception et une présentation technologique.5 S9 Durée du module : Crédits ECTS : objectifs pédagogiques Ce cours est dévolu à la présentation. Mise en œuvre de logiciel du type ThERMOPTIM. machines à froid.> Parcours : ingénierie energétique et environnementale des Systèmes industriels > Parcours : ingénierie energétique et environnementale des Systèmes industriels SP157 modélisation et optimisation des systèmes énergétiques 6iCP197 Responsable : hervé COMBEAU. Le cours s’appuiera sur l’utilisation de logiciels tels que Thermoptim permettant de mettre rapidement en œuvre les principes vus en cours et de tester l’effet des paramètres du système sur sa réponse. 152 .fr 21 heures 2. turbine à gaz. Rankine. • Modélisation et optimisation en terme de génie énergétique. mode d’évaluation : Rapports de travaux dirigés et travaux pratiques.inpl-nancy. • Cycle de Carnot. pompes à chaleur.Combeau@mines. Joule. cogénération. Beau de Rochas. Diesel. une présentation du principe générale du système. Il a pour but de faire pour chaque système énergétique. test. Professeur herve. la modélisation et l’optimisation des principaux convertisseurs d’énergie. Contenu . hirn. climatisation. comportement en TD.Programme • Présentation technologique des principaux convertisseurs d’énergie : moteur diesel et à essence. • Rappel sur les cycles théoriques et réels de ces convertisseurs.

Contenu . estimation des surfaces d’échange • Interactions particule-phase continue Bilan des forces agissant sur le mouvement d’une particule. Ce cours est destiné à apporter aux étudiants les connaissances fondamentales pour aborder ce sujet difficile. comportement en TD 153 .inpl-nancy.5 Durée du module : Crédits ECTS : objectifs pédagogiques Le traitement des effluents industriels et ménagers (liquide et gazeux) s’opère pratiquement toujours dans des milieux multiphasiques. en régime turbulent. Les étudiants appliquent les connaissances acquises au cours de travaux pratiques et de travaux dirigés. • Modélisation de la phase discrète Calcul Lagrangien de la trajectoire d’une particule en laminaire. et l’efficacité de la séparation se mesure non seulement avec le rendement massique. des poussières. (Equation de Smolukowski) Méthodes de résolution (hounslow. mais aussi avec des critères de taille et de composition (exemples : traitements des eaux usées par flottation. algorithme et méthode numérique TD sur Fluent : simulation de l’écoulement de particules solides en soufflerie (vertical) • Modélisation de la phase discrète en régime turbulent Comportement d’une particule en écoulement turbulent et calcul lagrangien de la trajectoire • Bilans de populations (BP) Equation générale de BP. parents and daughter) Description du noyau d’agglomération. Exemple du comportement d’une particule dans un tourbillon. Ramkrishna. Equation de transport dans le cas d’une croissance sans agglomération TD : Répartition en taille de cristaux dans un cristalliseur continu Bilan de population avec agglomération. Description et expression de l’ensemble des forces. Quelques rappels sur les fonctions de distribution.Bellot@mines. en particulier avec des exemples empruntés à la problématique environnementale et traités sur ordinateur. des effluents radioactifs contaminés).fr 21 heures 2.Programme • Formes des particules et conditions aux limites pour leur écoulement Travaux pratiques : - Forme et trajectoire d’une bulle isolée en fonction de sa taille - Régimes d’écoulement en colonne à bulles.> Parcours : ingénierie energétique et environnementale des Systèmes industriels > Parcours : ingénierie energétique et environnementale des Systèmes industriels SP158 6iCP198 Responsable : Comportement des phases dispersées S9 Jean-Pierre BELLOT. avec une analyse qui va de l’échelle microscopique à l’échelle macroscopique. Professeur Jean-Pierre. TD : exemple d’application sur ordinateur – Traitement de poussières Exposé sur le couplage Mécanique des fluides – Bilan de population TD : exemple d’application sur ordinateur – Suite et fin mode d’évaluation : Rapports de travaux dirigés et travaux pratiques.

FiLièreS maNaGÉriaLeS

154

> Filières managériales

> Filières managériales > Filières managériales

FiL41 6iC8Fm1
Responsables :

management de l’innovation et du changement

S8

Alain GRAESEL, Professeur Associé Alain.Graesel@mines.inpl-nancy.fr Antoine DUBEDOUT, Professeur sur chaire Antoine.Dubedout@mines.inpl-nancy.fr 35 heures 3

Durée du module : Crédits ECTS :

objectifs pédagogiques Les entreprises évoluent, soit sous l’effet de contraintes externes, soit par stratégie interne. L’innovation, souvent considérée comme essentielle, qu’elle soit technique ou organisationnelle, implique de nombreux et profonds changements. Ces évolutions des entreprises nécessitent de la part de chaque responsable une bonne connaissance des interactions entre la structure et les acteurs qui la composent. Il s’agit de mettre en lumière les processus en jeu en vue de les optimiser dans un but opérationnel et concret : contribuer à faire évoluer l’entreprise et piloter efficacement ses projets. Contenu - Programme • Comprendre l’organisation et les acteurs : - Approche systémique et socio-dynamique - Etre recruté, recruter un collaborateur - Collaborer avec des supérieurs, manager des collaborateurs - Manager hors hiérarchie : la transversalité • Faire évoluer l’organisation : - Piloter le changement : diagnostic, préconisation, mise en œuvre, mesure des résultats - Démarche d’amélioration continue : référentiels, processus, orientation clients, outils • Conduire un projet : - Les fondamentaux : de l’idée au produit livré - Concevoir, planifier, budgéter, piloter l’action et manager l’équipe - Management de projet et par projet - Application : concevoir et lancer un produit nouveau • outils et méthodes : - Travail en équipe (Belbin, deBono...) - Planification - Business Plan (VAN...) - Analyse fonctionnelle, cahier des charges - Management du cycle de vie - Outils de la Qualité (AMDEC, APR...) - Capitalisation des connaissances - Maquettage physique ou virtuel • L’environnement de l’innovation : - L’innovation vue comme un processus - Financement de l’innovation - Rôle de la normalisation dans l’innovation - Partenariats, contractualisation mode d’évaluation : Etude de cas

155

> Filières managériales > Filières managériales

FiL51 6iC9Fm1
Responsables :

management de l’innovation et du changement

S9

Alain GRAESEL, Professeur Associé Alain.Graesel@mines.inpl-nancy.fr Antoine DUBEDOUT, Professeur sur chaire Antoine.Dubedout@mines.inpl-nancy.fr 42 heures 3

Durée du module : Crédits ECTS :

objectifs pédagogiques Les entreprises évoluent, soit sous l’effet de contraintes externes, soit par stratégie interne. L’innovation, souvent considérée comme essentielle, qu’elle soit technique ou organisationnelle, implique de nombreux et profonds changements. Ces évolutions des entreprises nécessitent de la part de chaque responsable une bonne connaissance des interactions entre la structure et les acteurs qui la composent. Il s’agit de mettre en lumière les processus en jeu en vue de les optimiser dans un but opérationnel et concret : contribuer à faire évoluer l’entreprise et piloter efficacement ses projets. Contenu - Programme • Comprendre l’organisation et les acteurs : - Approche systémique et socio-dynamique - Etre recruté, recruter un collaborateur - Collaborer avec des supérieurs, manager des collaborateurs - Manager hors hiérarchie : la transversalité • Faire évoluer l’organisation : - Piloter le changement : diagnostic, préconisation, mise en œuvre, mesure des résultats - Démarche d’amélioration continue : référentiels, processus, orientation clients, outils • Conduire un projet : - Les fondamentaux : de l’idée au produit livré - Concevoir, planifier, budgéter, piloter l’action et manager l’équipe - Management de projet et par projet - Application : concevoir et lancer un produit nouveau • outils et méthodes : - Travail en équipe (Belbin, deBono...) - Planification - Business Plan (VAN...) - Analyse fonctionnelle, cahier des charges - Management du cycle de vie - Outils de la Qualité (AMDEC, APR...) - Capitalisation des connaissances - Maquettage physique ou virtuel • L’environnement de l’innovation : - L’innovation vue comme un processus - Financement de l’innovation - Rôle de la normalisation dans l’innovation - Partenariats, contractualisation mode d’évaluation : Etude de cas

156

> Filières managériales > Filières managériales

FiL42 6iC8Fm2
Responsables :

management industriel et stratégie d’entreprise

S8

Ingrid LEROYER, PRAG Ingrid.Leroyer@mines.inpl-nancy.fr Brunot LOVAT, Enseignant-chercheur à la faculté de Sciences Economiques de Nancy 2 bruno.lovat@univ-nancy2.fr 35 heures 3

Durée du module : Crédits ECTS :

objectifs pédagogiques Une bonne connaissance de la dimension économique d’un projet est indispensable à sa réalisation. Convaincre un décideur, lui inspirer confiance demande non seulement d’être capable de justifier ses choix techniques mais aussi de pouvoir leur donner une cohérence financière. A l’heure où règne sur les marchés une compétition féroce, ce cours a pour objectif de donner aux futurs ingénieurs quelques instruments théoriques et pratiques nécessaires à une bonne compréhension des notions fondamentales du calcul économique et financier. Contenu - Programme • Introduction à la finance d’entreprise • Valeur de l’argent dans le temps et actualisation des flux • Arbitrage et évaluation des actifs financiers • Arbres binomiaux et évaluation des options • Valorisation d’options : formule de Black et Scholes. • Choix d’investissements dans un monde sans incertitude. • Choix d’investissements dans un monde incertain. • Comparaison économique de projets concurrents : optimisation économique. • Relation risque-rentabilité attendue. • Le rôle des mathématiques financières dans l’aide à la décision et la gestion des risques.

157

> Filières managériales > Filières managériales

FiL52 6iC9Fm2
Responsables :

management industriel et stratégie d’entreprise

S9

henri AMET, Maître de conférences henri.Amet@mines.inpl-nancy.fr Yves GUENIFFEY, Maître de conférences Yves.Gueniffey@mines.inpl-nancy.fr Ingrid LEROYER, PRAG Ingrid.Leroyer@mines.inpl-nancy.fr 42 heures 3

Durée du module : Crédits ECTS :

objectifs pédagogiques La stratégie d’entreprise consiste à faire des choix d’allocation des ressources (financières, humaines, technologiques, organisationnelles…) qui engagent l’entreprise dans le long terme, afin de dégager un profit durable. Les aspects ayant trait à la dimension économique de projet, d’investissement ont été abordés dans la première partie du programme de filière (FIL42). Dans son prolongement, le module de 3e année sera consacré aux aspects de pilotage de l’organisation afin d’optimiser la performance au travers d’une bonne gestion des ressources. L’accent sera mis plus particulièrement sur le management industriel interne à l’organisation et entre entreprises. Contenu – Programme • Stratégie d’entreprise • L’apport de la théorie des organisations • Le contrôle de gestion au service de la performance (calculs de coûts, analyse des écarts, mesures de performances, pilotage par les coûts) • Les principaux outils de gestion industrielle : 5S, Kaizen, SMED, Kanban, MRP, six sigma, plans d’expériences, Lean manufacturing, ERP • Achats et approvisionnements (appel d’offre et négociation, modèles de prévision) • L’éthique au service du management ?

mode d’évaluation : A définir selon les intervenants. Etude de cas et contrôles de connaissances.

158

> Filières managériales > Filières managériales

FiL43 6iC8Fm3
Responsable :

economie et finance

S8

Dominique PELLISSIER, Professeur associé Dominique.Pellissier@univ-nancy2.fr 35 heures 3

Durée du module : Crédits ECTS :

objectifs pédagogiques L’objet du cours est de présenter les Principes d’économie et de finance nécessaires aux applications professionnelles de l’ingénieur dans la pratique des affaires, aussi bien en entreprise que dans les institutions financières (Banques et autres institutions financières). Contenu - Programme Les thèmes suivants sont abordés : • L’entreprise vue sous l’angle de la finance d’entreprise (corporate finance), puis les interactions entre entreprises (« B to B ») en concurrence imparfaite avec la théorie des jeux. • Le consommateur vu comme un agent fictif de l’économie : consommateur de biens et services, offreur de travail, acheteur d’actifs financiers. • Les fondements microéconomiques du modèle d’évaluation des actifs financiers (ou CAPM : capital asset pricing model). • Détermination des prix des actifs sur les marchés financiers : bourse, crédit, change • L’équilibre général d’une économie de concurrence parfaite : les interactions de marché entre producteurs et consommateurs (« B to C ») • Passage aux « imperfections nominales » ( = rigidités de prix et de salaires) sur les marchés: la macroéconomie keynésienne et ses fondements microéconomiques • Politiques macrofinancières de stabilisation de la conjoncture : budget de l’Etat, circuit du Trésor, politique monétaire de la BCE.

159

> Filières managériales > Filières managériales FiL53 6iC9Fm3 Responsable : economie et finance S9 Dominique PELLISSIER. L’objectif pédagogique est de confronter l’analyse économique et financière. Professeur associé Dominique. vue en deuxième année.Programme Les interventions des professionnels sont ordonnées autour des cinq points suivants : 1°) Politiques macro-financières : études de cas 2°) Les marchés de valeurs mobilières (Bourse) 3°) Le marché du crédit 4°) Le marché du change et les instruments financiers pour couvrir le risque de change 5°) Finance d’entreprise 160 . avec la réalité des marchés financiers. Contenu .fr 42 heures 3 Durée du module : Crédits ECTS : objectifs pédagogiques Le cours 53 prolonge le 43 en faisant intervenir des professionnels de la finance.Pellissier@univ-nancy2.

d’innovation. des entretiens avec les clients-partenaires. de jeunes professionnels « prêts à l’emploi ». d’une durée de 3 à 4 mois. les concepts propres au métier de l’Audit sont illustrés par des études de cas renforcer la synergie entre la technique et le management : • Au cours des missions de consulting. encadrés par un ancien consultant Associé • En complément.> Filières managériales > Filières managériales FiL44 6iC8Fm4 Responsable : Co-animateur : audit & Conseil S8 Thierry GARCIA. au travers de la préparation des élèves aux entretiens d’embauche auprès des cabinets d’Audit et de Consulting Pouvoir se faire apprécier des professionnels de l’audit et du Consulting : • Les grands cabinets d’Audit et de Consulting de la place trouvent. de la présentation de livrables aux clients et. le reporting. le contrôle interne. 161 . SI et Production sont abordées durant les missions • La comptabilité. de stratégie. de développement durable et de responsabilité sociale sont également développées Sensibiliser les élèves aux « à-côtés » du management : • Les jeux de pouvoir.eu Patrick STAChTChENKO 35 heures 3 Durée du module : Crédits ECTS : objectifs pédagogiques Développer et s’approprier les concepts clés des métiers de l’audit et du consulting : • Les fondamentaux des métiers de l’Audit et du Consulting sont distillés de manière progressive pour assurer une bonne assimilation Jouer le rôle d’un consultant opérationnel au sein d’une équipe : • Les élèves font de petites missions de consulting. par exemple. à l’issue de la filière. de régulation. également. Professeur Associé tgarciaguillorel@thgg. les élèves font appel à la fois aux techniques et savoirs de l’ingénieur et aux méthodologies de l’Audit et du Consulting aborder plusieurs volets clés de l’entreprise : • Les fonctions Marketing. la gestion des risques et l’audit interne sont traités de manière opérationnelle • Les problématiques de gouvernance. les comportements et les attitudes font l’objet d’un décodage dans le cadre des missions de consulting • Les techniques de communication et de négociation sont également abordées au travers. les états financiers. auprès de clients-partenaires. Commerciale.

revue … • Le suivi du « rapport d’audit » : actions de management pour la mise en œuvre des recommandations… • Les principaux référentiels utilisés dans le cadre des missions d’audit (ex : COSO.Contenu . classification des contrôles. documentation. analyse. objectifs du contrôle interne. juristes. lettre d’engagement. évaluation préliminaire du contrôle interne. ISO…) 2. normes. risque de l’audit. preuve. comme par exemple : . indépendance. techniques d’audit informatisées. structure et indicateurs d’une gouvernance efficace. tests de conformité. mode d’évaluation : L’évaluation de la filière se base sur 2 notes : • Une note correspondant au livrable produit dans le cadre de la mission de Conseil en management (2/3 de la note) • Une note correspondant à différents tests permettant de mesurer l’appropriation des concepts des métiers de l’Audit et du Conseil en management (1/3 de la note). bonnes pratiques. évaluation de la qualité de l’audit et des revues entre pairs. 162 > Filières managériales 1. assurance raisonnable… • Les concepts du « Contrôle interne » et de la « Gestion des risques » : pertinence. échantillonnage. techniques de recueil de la preuve. plan programme et champ de l’audit… • Le « management de l’audit » : allocation de ressources / priorisation / planification / exécution / redistribution. évaluation de la performance… • Le processus d’ « obtention de la Preuve » : notion de preuve. consultants. apprendre également les fondements du métier de l’audit (dont certains sont aussi utilisés dans les missions de Conseil en Management). évaluation du risque. fiscalistes…). CMM. directives. COBIT.Programme • Les concepts fondamentaux de l’audit : matérialité. identification de la meilleure pratique. management des risques… • Le processus de « Planification de l’audit » : planification stratégique et tactique de l’audit. Tirer parti des retours d’expérience apportés par les interventions de quelques professionnels chevronnés (auditeurs. ITIL.

Contenu .fr Bertrand AGOSTINI.fr 35 heures 3 Durée du module : Crédits ECTS : objectifs pédagogiques Familiariser les élèves-ingénieurs avec les techniques du commerce international. Professeur Claude. Professeur à L’ICN Bertrand.> Filières managériales > Filières managériales FiL45 6iC8Fm5 Responsables : Commerce international et géopolitique S8 Claude LAVICKA. Introduire la dimension culturelle dans le marketing et dans la négociation. Leur faire comprendre l’environnement international de l’entreprise.Programme • environnement international de l’entreprise : - La géopolitique - La communauté internationale - L’ONU - La mondialisation - Les échanges internationaux - L’OMC - La sécurité en Europe - La chine - L’inde - Le Moyen Orient - Mesurer les risques pays • Les techniques du commerce international : - Maîtrise de la logistique internationale - Les paiements internationaux - Des financements - Des risques • Le marketing international • La négociation internationale mode d’évaluation : Contrôle continu/ Rapport/ Soutenance 163 . Leur donner avec la géopolitique des clefs de compréhension de l’actualité du monde. son évolution.Agostini@icn-group.Lavicka@univ-nancy2.

Professeur à L’ICN Bertrand.fr Bertrand AGOSTINI.fr 42 heures 3 Durée du module : Crédits ECTS : objectifs pédagogiques Familiariser les élèves-ingénieurs avec les techniques du commerce international.Lavicka@univ-nancy2. Contenu . son évolution. Professeur Claude.> Filières managériales > Filières managériales FiL55 6iC9Fm5 Responsables : Commerce international et géopolitique S9 Claude LAVICKA. Leur donner avec la géopolitique des clefs de compréhension de l’actualité du monde.Agostini@icn-group.Programme • environnement international de l’entreprise : - La géopolitique - La communauté internationale - L’ONU - La mondialisation - Les échanges internationaux - L’OMC - La sécurité en Europe - La chine - L’inde - Le Moyen Orient - Mesurer les risques pays • Les techniques du commerce international : - Maîtrise de la logistique internationale - Les paiements internationaux - Des financements - Des risques • Le marketing international • La négociation internationale mode d’évaluation : Contrôle continu/ Rapport/ Soutenance 164 . Introduire la dimension culturelle dans le marketing et dans la négociation. Leur faire comprendre l’environnement international de l’entreprise.

> Filières managériales > Filières managériales FiL46 6iC8Fm6 Responsables : management des ressources humaines pour l’ingénieur Christophe SChMITT./ Les obligations réglementaires et législatives (2 séances) Le but est de faire connaître aux étudiants les obligations qui s’imposent à eux lorsqu’ils travailleront dans une organisation par rapport à leur fonction d’ingénieur. 4. L’ingénieur est aux interfaces de différents métiers et il convient d’amener les étudiants à prendre en considération ces interfaces et à les gérer./ Le lien entre le métier d’ingénieur et la fonction rH (4 séances) Le but est de présenter la fonction Rh au sein des organisations. Contenu . afin de permettre aux étudiants de pouvoir travailler aux interfaces par rapport à des situations qu’ils vont rencontrer (évaluation du personnel. différentes situations qu’un ingénieur est amené à gérer sont évoqués. 2. Les élèves-ingénieurs auront à traiter différents cas. Un cas sera envisagé. 3. A partir du modèle ARDAN (Acquisition – Rétribution – Développement – Animation – Négociation). Maître de conférences Schmitt. A partir d’une simulation de travail de groupe (Idéo). il s’agit de décrypter les attitudes et les pratiques développées et requises dans ce type de situation. son rôle et ses missions. il s’agit d’amener les étudiants de l’Ecole des Mines à prendre conscience du rôle qu’ils vont jouer dans les organisations en tant futur ingénieur./ Se préparer au métier d’ingénieur : La gestion d’équipe (4 séances) Le but est de mettre les étudiants en situation par rapport à des situations qu’ils vont fréquemment rencontrer : la gestion d’équipe. théoriques et cas d’application).Programme 1. consultante 35 heures 3 S8 Durée du module : Crédits ECTS : objectifs pédagogiques 2e année : La place de l’ingénieur dans l’organisation A travers ces 4 modules. Le rôle d’ingénieur est typiquement un rôle qui renvoie à la complexité des situations rencontrées. recrutement. les élèves-ingénieurs sont amenés à découvrir la fonction Rh./ L’importance de l’homme dans l’organisation (4 séances) Le but de cet enseignement est de sensibiliser et d’initier les étudiants à la place des hommes dans les organisations (aspects historiques.fr Eliane TORREBRUNO. gestion de conflits…).christophe@ensaia.inpl-nancy. La formation portera au-delà des aspects réglementaires sur le lien de l’ingénieur avec le code du travail et son utilisation. 165 . A partir de cas de figure.

participation.inpl-nancy. seront envisagés : - les modes de direction.Programme 1. la prise de décision. le contrôle du travail… 3. Ce module abordera les points suivants : - les styles de communication (directif. Contenu . la gestion des conflits… - la conduite du changement : les étapes à respecter. analytique.> Filières managériales > Filières managériales FiL56 6iC9Fm6 Responsables : management des ressources humaines pour l’ingénieur Christophe SChMITT. l’adhésion des équipes - la gestion de l’échec. A travers ce module./ Savoir communiquer pour manager (4 séances) Le but est de sensibiliser et d’initier les élèves-ingénieurs à la communication par rapport aux personnes dans une organisation. Il s’agit de les aider dans leur propre développement personnel afin de mieux comprendre et respecter les autres.christophe@ensaia. - les cinq fonctions fondamentales de la communication interpersonnelle (CLeRE) - l’assertivité ou l’Affirmation de soi : savoir dire non. expressif). 2. consultante 42 heures 3 S9 Durée du module : Crédits ECTS : objectifs pédagogiques Permettre à l’ingénieur de gérer des situations de travail. Cet outil est largement répandu dans le monde pour aider les cadres à mieux se connaître. l’écoute active./ mieux se connaître : évaluer son potentiel de manager (mBTi) (5 séances) Le but est d’aider les élèves-ingénieurs à mieux se connaître afin d’obtenir une meilleure connaissance de soi. la méthode pour formuler une critique 166 . le rôle du manager et son style de management : Directivité. le principe de résilience - les conditions liées au processus de gestion du temps : les objectifs. donner un ordre… - l’art de féliciter. la planification. persuasion./ Travailler en collaboration : manager au quotidien (5 séances) Le but est comprendre les attentes par rapport au métier d’ingénieur en terme de management de personnes. la grille de Blake et Mouton. délégation. aimable. Maître de conférences Schmitt. Ces situations de travail renvoient à deux aspects qui seront envisagés dans ces modules : l’ingénieur et sa personnalité et l’ingénieur par rapport à un collectif. adaptation.fr Eliane TORREBRUNO. - l’animation des équipes : les personnalités difficiles.

des fondamentaux. au sein du club Intermines MinesStratégie . Le S8 sera l’occasion de donner un bagage stratégique de base aux étudiants : - environnement stratégique. . Ce socle sera étoffé par des approfondissements en S9 : - histoire de la stratégie. - outils d’analyse. jalonné d’exemples concrets et de cas pratiques. Stratorg est à l’initiative du cycle de formation « Mineur Stratège ». qui s’établit en deux volets : - une formation destinée aux Anciens Élèves des Mines. - notions de corporate finance. - stratégies de croissance. permettra de comprendre comment l’entreprise s’insère dans un environnement compétitif. Stratorg invitera sans doute d’autres Anciens de l’École à intervenir durant les séances. bâtir des sociétés de confiance. - architecture relationnelle. - scénarisation et portefeuilles d’activité.Graesel@mines. Ancien Élève de l’ENSMN. direction générale. Ils en feront le diagnostic stratégique à l’aide notamment des notions vues en cours. quelles stratégies elle peut mettre en oeuvre pour se développer… Ce sont des connaissances qui sont évidemment cruciales dans les métiers de la stratégie (conseil en stratégie. Professeur Associé Alain. travail de Stratorg sur la confiance (« climat de confiance » et « contrat invisible »)… Une formation résolument empreinte du réseau des mines… A l’initiative de Jean-Luc FALLOU. pour relater leur expérience dans le domaine et illustrer certaines notions vues en cours. Ce cours.fr Jean-Luc FALLOU. des outils et des axes de développement sur le sujet de la stratégie d’entreprise. et présenté aux consultants de Stratorg… Les étudiants de la filière traiteront par groupe de 4-5 et en fil rouge sur tout le semestre le cas d’une entreprise de leur choix. Une évaluation basée sur l’étude d’un cas concret. Donner des clés et outils fondamentaux de la stratégie d’entreprise… Il s’agit de dispenser aux étudiants de la filière des concepts clés.inpl-nancy. - et une filière managériale au sein de l’ENSMN.> Filières managériales > Filières managériales FiL47-FiL57 6iC8Fm7-6iC9Fm7 Responsables : mineur stratège S8-S9 Alain GRAESEL. …) mais qui seront également très utiles pour les entrepreneurs potentiels et les futurs cadres qui composent les promotions de l’École. Stratorg 35 heures + 42 heures 3 + 3 Durée du module : Crédits ECTS : Une filière managériale sur la stratégie d’entreprise. et construire avec le client en donnant du sens sont les trois grands axes du crédo du cabinet. et présenteront leur travail à un jury composé de consultants 167 de Stratorg. - lien avec la stratégie militaire. comment elle effectue des choix. comment elle vit la concurrence. Réunir stratégie et organisation. menée par Stratorg dans le cadre du cycle « mineur Stratège »… Stratorg est un cabinet de conseil en stratégie fondé en 1981 et présidé par Jean-Luc FALLOU (N75). - marketing stratégique technologique. qui sont ses parties prenantes et leurs finalités.

LeS LaNGUeS ÉTraNGèreS à L’eCoLe DeS miNeS De NaNCy La pratique courante d’au moins deux langues et la découverte des cultures étrangères sont une composante essentielle de la formation de l’ingénieur et constituent l’un des objectifs déclarés de l’enseignement dispensé à l’Ecole des Mines de Nancy. Les enseignants Karine henry (Français Langues Etrangères) Elisabeth Jakob (allemand) Laurence Massemin (anglais) Iluminada Mata (espagnol) José Mendès (espagnol / Français Langues Etrangères) Susan Mollon (anglais) Cornelia Montauzé (allemand) Petra Norroy (anglais) Dolores Outomuro (espagnol) 168 > Département Langues . Il est en outre possible de suivre l’étude d’une troisième langue facultative (à partir de la 1ère année ou en 3e année). C’est pourquoi la pédagogie en langues repose sur les cours et sur l’apprentissage auto-dirigé sous la conduite d’un tuteur-langues. les élèves sont tenus : de suivre un enseignement en anglais. de poursuivre l’étude de l’autre langue apprise dans l’enseignement secondaire. La formation en langues correspond à environ 20% de la formation totale. Elle fait une large place à la dimension culturelle et doit amener progressivement l’élève-ingénieur d’une situation d’apprenant à un statut de véritable utilisateur de la langue. obligatoire pour tous . ou de débuter une nouvelle langue. Dans cet esprit.

q » en 1ère et en 2e année.L’organisation de la formation en langues Les élèves suivent un enseignement obligatoire dans deux langues étrangères. Les élèves admis en 2e année peuvent éventuellement être dispensés de LV2 si leur niveau d’anglais est jugé insuffisant à leur arrivée à l’Ecole. L’obtention d’une certification en LV3 (facultative) ne dispense en aucun cas de l’obligation d’obtenir une certification en LV1 ou LV2 (obligatoires) mais est prise en compte pour l’obtention du quitus international (indépendant du quitus langues). ère Le test passé en début de 1 année détermine le niveau de l’élève tel que le définit le Cadre Européen Commun de Référence et aide à fixer son objectif de progression. Les « crédits-langues » Cours • Un cours de langue de deux séances hebdomadaires donne droit à deux crédits-langues par semestre s’il est validé. • Pour les débutants. Dans ce cas. • Une certification de niveau avancé passée avec succès en 2e année permet d’obtenir un crédit-langues. Le « uitus-langues est exigé pour l’attribution du diplôme. ils devront suivre un cours d’anglais renforcé. l’objectif minimum est le niveau B1 - en anglais. les élèves doivent : q » • acquérir huit crédits-langues en LV1 (anglais) huit crédits-langues en LV2 • acquérir deux crédits-langues au titre de l’apprentissage auto-dirigé • progresser d’un niveau dans l’échelle du Cadre Européen Commun de Référence dans chacune des deux langues obligatoires. dont l’anglais. Elèves admis en 2e année Pour obtenir leur « uitus-langues . Certifications externes • Une certification de niveau avancé (à partir du niveau C1 dans le tableau comparatif) passée avec succès en fin de 1ère année permet d’obtenir deux crédits-langues. les élèves doivent : q » quatre crédits-langues en LV1 (anglais) • acquérir quatre crédits-langues en LV2 • atteindre en anglais le niveau B2 dans l’échelle du Cadre Européen Commun de Référence validé par une certification externe. sachant que : - en LV2. une certification de niveau intermédiaire (B2) passée avec succès permet d’obtenir un crédit-langues. dans les deux langues obligatoires. Elèves admis en 1ère année Pour obtenir leur « uitus-langues . l’objectif minimum est le niveau B2 • être titulaires. 169 > Département Langues Le « quitus-langues » . d’une certification externe correspondant à l’objectif de progression fixé. Les élèves admis sur titre en 2e année passent un test dans les deux langues obligatoires qui déterminera leur objectif de progression. • Un cours d’une séance hebdomadaire ou un travail autonome équivalent donne droit à un crédit-langues par semestre s’il est validé.

les élèves non-débutants sont tenus de suivre l’équivalent de 2 séances de cours présentiel par semaine et de fournir un travail en autonomie. • Jusqu’à l’obtention de la certification de niveau avancé. de ses points forts. travail réellement personnel. L’enseignement du FLE est assuré par le CAFOL. • Après l’obtention de la certification de niveau avancé. espagnol. % • Les élèves ayant débuté une langue en 1ère année ont 2 séances hebdomadaires de 2 heures de cours présentiel en 2e année et 1 séance en 3e année. • LV2 débutant : en 1ère année. russe. l’apprentissage auto-dirigé doit permettre à l’élève d’être acteur de sa formation. - validation des huit crédits-langues exigés dans chaque langue. honnêteté intellectuelle. Il poursuit l’étude de cette langue pendant 5 semestres s’il effectue sa troisième année à l’Ecole. 170 > Département Langues Les formes d’apprentissage . l’élève ne suit plus qu’un module de 2 heures par semaine dans la langue concernée (cours présentiel ou projet autonome). de prendre conscience de ses faiblesses. • Langues proposées en LV2 : allemand. chinois. Le cours présentiel représente 75 du temps total d’apprentissage. portugais (le seuil d’ouverture des groupes est de 8 élèves qui n’ont pas atteint le niveau B2 à l’entrée) et FLE (Français Langue Etrangère) pour les étudiants étrangers. italien. Ceci implique de la part des élèves-ingénieurs un sens des responsabilités : respect du calendrier pré-établi. arabe. Les langues proposées Enseignements obligatoires • LV1 : anglais • LV2 non débutant : poursuite de la langue étudiée dans le secondaire. et d’organiser luimême sa progression. • Les élèves effectuant leur 3e année à l’Ecole sont tenus de poursuivre l’étude de la (ou des) langue(s) obligatoire(s) si les deux conditions suivantes ne sont pas remplies : - obtention du niveau C1 (validé par une certification externe). l’élève entreprend l’étude d’une nouvelle langue à raison de 2 séances de TD hebdomadaires complétées par le travail effectué en auto-apprentissage. % L’apprentissage auto-dirigé représente 25 du temps de formation. japonais. • Certains cours font appel à un degré plus ou moins important de travail autonome. composante du DLCM.Les enseignements • En 1ère année.

Etudiants stagiaires (« Erasmus ») Ces étudiants sont encouragés à poursuivre l’étude d’une langue étrangère.Enseignements facultatifs • Langues proposées en LV3 : un enseignement d’initiation et d’entretien peut être proposé dans toutes les langues enseignées à l’Ecole (sauf l’anglais) si le seuil d’ouverture de groupe est atteint (minimum 8 élèves). • LV3 introduction : cet enseignement est proposé aux élèves de 3e année qui désirent acquérir des rudiments linguistiques et culturels dans une nouvelle langue. Les élèves étrangers admis en 2e année doivent suivre un enseignement obligatoire d’anglais et de Français Langue Etrangère. 171 > Département Langues . Elèves-ingénieurs étrangers non-francophones Les élèves étrangers non francophones admis en 1ère année sont astreints aux mêmes exigences linguistiques que leurs collègues français. ils s’engagent à suivre ce cours pendant un semestre. LV3 initiation : l’objectif de ce cours est l’acquisition des bases syntaxiques et lexicales de la langue. ayant déjà atteint un niveau avancé dans une langue autre que l’anglais. ils devront. S’ils choisissent de s’inscrire dans un groupe de langue. Si leur niveau est jugé insuffisant. Seuls sont autorisés à suivre une LV3 les élèves qui ont le niveau B2 en anglais ou dans l’autre langue obligatoire. LV3 entretien : cette option s’adresse aux élèves qui. acquérir la compétence requise par un travail autonome au Centre de Ressources. Ce cours de 2h hebdomadaires est ouvert exclusivement aux élèves titulaires d’un examen de niveau avancé en anglais. Un niveau en FLE au moins intermédiaire (niveau B2) est nécessaire pour suivre avec profit les enseignements dispensés à l’Ecole. souhaitent préserver leur acquis tout en débutant l’étude d’une autre langue. Il est fortement conseillé à ceux qui ont un niveau faible en français de suivre l’enseignement de Français Langue Etrangère (FLE) pendant toute la durée de leur séjour. Ce niveau est validé par le test d’entrée. avec l’aide des enseignants de FLE. Ils passent obligatoirement un test en Français Langue Etrangère à leur entrée à l’Ecole. Tout élève qui s’inscrit en LV3 initiation (en accord avec son tuteur langues) s’engage à suivre les cours jusqu’à la fin de la 2ème année. Leurs obligations en langues sont les mêmes que pour les autres élèves admis en 2e année.

Après la signature du contrat d’objectifs. compréhension écrite. L’accueil en 1ère année Une phase d’observation Les cinq premières semaines de 1ère année sont consacrées à une remise à niveau en LV2 ou à la découverte d’une nouvelle langue. le tuteur langues peut demander l’avis des collègues chargés de l’enseignement présentiel et du CRL. avec l’aide du tuteur langues. les élèves participent à l’élaboration de leur itinéraire linguistique et déterminent. Le rôle du tuteur langues Le tuteur langues suit le parcours de l’élève dans sa globalité. projet bilingue/trilingue. 172 > Département Langues L’aide au choix . les enseignants et les coordinateurs de 1ère année. Projets à finalité culturelle et linguistique : En complément des activités libres. Le tuteur langues guide l’élève dans sa démarche d’auto-apprentissage : il le reçoit régulièrement pour suivre sa progression. niveau d’examen). Pour cela.Le parcours en Langues : autonomie et responsabilité A l’Ecole des Mines de Nancy. Il (Elle) s’engage à respecter ces objectifs et. modalités d’auto-apprentissage Activités libres : Après avoir identifié ses forces et ses faiblesses dans les différentes activités langagières (compréhension auditive. expression orale. A la fin du semestre. l’élève choisit librement les supports d’auto-apprentissage qui lui permettront de s’améliorer. leur propre stratégie d’apprentissage. en fonction de la lucidité de l’élève par rapport à sa progression. c’est à lui que l’élève-ingénieur s’adresse s’il souhaite avoir des précisions complémentaires sur ses obligations en langues ou son contrat d’objectifs. l’élève détermine. Ce travail est suivi par le tuteur langues. ses motivations. expression écrite) ainsi que les points de grammaire qui ont besoin d’être consolidés. Pendant la phase d’observation. Les tests d’évaluation Tous les élèves passent d’abord un test d’anglais. éventuellement. avec l’aide du tuteur langues. les élèves doivent participer à un projet à finalité culturelle et linguistique par semestre (atelier de conversation. une LV3. Ce travail sera suivi et évalué par le tuteur langues. éventuellement. les objectifs qu’il devra atteindre dans chaque langue (par exemple. c’est le tuteur langues qui valide ou non le travail en auto-apprentissage. et de choisir de façon réfléchie une LV2 et. tandem bilingue. qui peut aussi vous conseiller ou orienter l’élève. Chaque élève est conseillé par son tuteur langues. Le contrat d’objectifs en Langues La signature du contrat d’objectifs Au vu des résultats aux tests et des motivations qui apparaissent lors des entretiens individuels successifs. découverte d’un pays. à suivre avec assiduité une LV3. Cette période d’observation doit permettre à l’élève de faire le point sur ses connaissances. autres). l’élève passe obligatoirement un test permettant d’évaluer son niveau d’allemand et /ou d’espagnol à l’écrit et à l’oral. travail lié au stage ouvrier à l’étranger.

Investissement personnel jugé en dessous des possibilités de l’élève. insuffisant : Les objectifs ne sont pas atteints par manque flagrant de travail et d’assiduité. ils déterminent conjointement une évaluation globale. Contrôle continu et assiduité L’évaluation se fait sur la base du contrôle continu. S’appuie sur ses acquis sans charcher à progresser. ce qui demande de la part de l’élève un travail régulier tout au long du semestre. Faible : irrégularité notable aussi bien dans le travail que dans l’assiduité.L’évaluation en Langues Grille d’évaluation mention EX TB B Signification excellent : progrès remarquables en cours de semestre. c’est-à-dire le travail et le niveau de l’élève par rapport à l’objectif du cours. Investissement personnel et assiduité sans faille. Elève qui travaille même si parfois les résultats sont en dessous des attentes (lors d’un test. par exemple). Les évaluations sont communiquées aux élèves au cours de la dernière séance du semestre. 173 > Département Langues L’évaluation en langues sanctionne l’acquisition effective de connaissances. Le travail fourni a permis des progrès évidents. . Passable : étudiant qui se contente du minimum dans l’ensemble : passivité en cours. Ces rattrapages sont effectués après le conseil semestriel de promotion. assez bien : participation et/ou travail satisfaisants. Bien : bon investissemnt et bonne assiduité. C’est pourquoi des absences répétées à un même cours ou un travail autonome insuffisant ont une forte incidence sur l’évaluation semestrielle. Très bien : très bonne assiduité et investissement. AB P F I Quand deux enseignants interviennent dans un même cours. Le ou les crédits-langues non validé(s) entraînent un travail de rattrapage dont les modalités sont fixées par l’enseignant responsable du cours.

Niveau 3 Français (FLE) DAFLEU 1 DELF B1 TCF B1 DAFLEU 2 DELF B2 TCF B2 DALF C1 TCF C1 Portugais DE PLE B1 . mention C ou IELTS 7/7. Niveau 4 Test d’aptitude en japonais.5 ou TOEFL iBT 95 Avancé (Niveau C1) Supérieur (Niveau C2) CAE mention A ou B ou Certificate of Proficiency in English (CPE) ou IELTS 8 Anglais Preliminary English Test (PET) ou BEC Preliminary Certificate in Advanced English (CAE).5 TOEFL iBT avec 101 points C1 mention Gut ou Sehr Gut ou Zentrale Oberstufenprüfung (ZOP) Allemand Zertifikat B1 Zertifikat B2 Zertifikat C1 Espagnol (DELE) Certificado Inicial de Español (CIE) Diploma Intermedio de Español (DIE) Nouvel examen de niveau C1 à partir de novembre 2010 Diploma Superior de Español (DSE) Russe TORFL Niveau de base Italien CILS Livello 1 CILS Livello 2 CILS Livello 3 Chinois HSK Elémentaire HSK Standard HSK Supérieur Japonais Test d’aptitude en japonais.Les certifications en langues Tableau comparatif des certifications en langues Elémentaire (Niveau B1) Intermédiaire (Niveau B2) First Certificate in English (FCE) ou BEC Vantage ou IELTS 6/6.

enseignements 1a .LeS eNSeiGNemeNTS De 1ère aNNÉe 175 > Département Langues .

enseignements 1a > Département Langues . mode d’évaluation : Les élèves seront évalués selon les critères suivants : • Tests en classe • Travaux liés à la lecture des nouvelles (voir ci-dessus) • Participation. motivation • Assiduité 176 .> Département Langues . Contenu .Programme Les élèves ont 2 heures de cours et 2 heures de projet par semaine. Les 2 heures de cours présentiel suivent une approche thématique qui vise à enrichir à la fois la culture de l’élève et ses connaissances lexicales et grammaticales. Une attention toute particulière sera accordée à la compréhension orale et à l’expression écrite.enseignements 1a Lv1 anglais 6iC5L11 Validation : Groupes avancés (niveau B2 – C1) S5 2 crédits langues objectifs pédagogiques Approfondissement des 4 compétences. Les supports seront tirés de sources authentiques écrites et orales. Les 2 heures de projet seront consacrées à la lecture de 2 nouvelles qui donnera lieu à un dialogue enregistré en binômes et un rapport écrit individuel.

L’enseignant consacrera également du temps aux conseils méthodologiques relatifs à l’expression écrite.Programme Les cours comprennent 2 heures de cours et 2 heures d’autonomie tutorée par semaine. Les 2 heures d’autonomie seront réservées à l’étude des annales.> Département Langues . Niveaux : C2 - Certificate of Proficiency in English – CPE ou IELTS C2 C1 - Certificate in Advanced English – CAE ou IELTS C1 Contenu . mode d’évaluation : Les élèves seront évalués selon les critères suivants : • Expression écrite • Expression orale • Tests en classe en temps limité • Assiduité 177 .enseignements 1a Lv1 anglais 6iC6L11 Validation : Groupes avancés/très avancés (niveau B2 – C1) S6 2 crédits langues objectifs pédagogiques Préparation intensive aux examens de Cambridge. Les 2 heures de cours seront dédiées principalement à l’expression et à la compréhension orales suivant les modalités de l’examen.enseignements 1a > Département Langues . Une partie du cours sera réservée aux difficultés communes rencontrées par les étudiants lors de leur apprentissage en autonomie.

NPR (synthèse écrite ou transcription).> Département Langues .Programme Les cours comprennent 2 heures de cours et 2 heures d’autonomie tutorée par semaine. Contenu . Autonomie tutorée : Etude des annales (2 examens complets) Lecture et synthèse de textes longs (anglais général ou scientifique) Travail de compréhension orale sur la radio américaine. mode d’évaluation : Les élèves seront évalués selon les critères suivants : • Assiduité et participation en cours • Suivi et régularité du travail en autonomie 178 .enseignements 1a > Département Langues . Cours présentiel : Exercices types TOEFL sur papier ou sur ordinateur Entraînement à la rédaction Révision des structures grammaticales américaines Approche des réalités de la vie étudiante aux Etats-Unis à partir d’un travail de recherche personnelle donnant lieu à des présentations orales en cours.enseignements 1a Lv1 anglais 6iC6L11 Validation : Groupes avancés/très avancés (niveau B2 – C1) S6 2 crédits langues objectifs pédagogiques Préparation intensive au TOEFL pour les groupes avancés/très avancés ou de niveau intermédiaire avancé souhaitant partir aux Etats-Unis en 3e année (score minimum : 101 iBT) dans des universités qui ne reconnaissent pas IELTS.

Des oraux blancs seront également organisés. mode d’évaluation : Les élèves seront évalués selon les critères suivants : • Assiduité et régularité du travail personnel • Expression orale et écrite • Pertinence et régularité du travail en autonomie 179 . ou IELTS C1.enseignements 1a > Département Langues .enseignements 1a Lv1 anglais 6iC6L11 Validation : Groupes avancés (niveau B2) S6 2 crédits langues objectifs pédagogiques Préparation au CAE (Certificate in Advanced English). Cours présentiels : Les enseignants se répartissent les différents exercices du CAE ou IELTS. Une partie du cours sera réservée aux difficultés communes rencontrées par les étudiants dans leur apprentissage en autonomie.> Département Langues . Contenu .Programme Les cours comprennent 2 séances de 1h30 de cours par semaine et 1 heure d’autonomie tutorée. examen de niveau C1. Chaque enseignant consacrera du temps aux conseils méthodologiques liés aux différents exercices. Autonomie : l’heure d’autonomie est réservée à l’étude des annales.

Contenu . Ces travaux permettront aux élèves d’élargir leurs connaissances lexicales.> Département Langues .enseignements 1a > Département Langues . L’enseignant francophone aidera aussi les étudiants à renforcer leurs connaissances grammaticales en étudiant des documents authentiques. en général un enseignant anglophone et un enseignant francophone. discussion à partir de documents authentiques écrits ou oraux) et l’expression écrite (travail sur les différents registres de langue et sur les différents types d’écrit). Les cours sont assurés par 2 enseignants.Programme Les élèves ont 2 séances de 1h30 de cours par semaine. L’enseignant anglophone se concentrera plus particulièrement sur l’expression orale (jeux de rôles.B2) S5-S6 2 crédits langues par semestre objectifs pédagogiques Enrichissement lexical et remise à niveau grammaticale. mode d’évaluation : Les élèves seront évalués selon les critères suivants : • Assiduité et régularité du travail personnel • Qualité et pertinence de l’expression écrite et de l’expression orale • Tests de vocabulaire et de grammaire 180 .enseignements 1a Lv1 anglais 6iC6L11 Validation : Groupes intermédiaires avancés (niveau B1 . Méthodologie de la compréhension et de l’expression écrite et orale. Un travail de compréhension écrite globale sera aussi fait à travers la lecture de textes longs du type nouvelles ou essais. L’enseignant francophone travaillera plus particulièrement la compréhension orale en alternant exercices de compréhension globale à partir de documents authentiques longs et de compréhension détaillée à partir d’extraits courts.

L’accent est mis en particulier sur l’expression orale. grammaticales et culturelles requises pour préparer au semestre 3 l’examen de niveau B2 (selon le Cadre Européen commun de Référence pour les langues). mode d’évaluation : Le travail et la progression sont évalués chaque semestre selon les modalités du contrôle continu. L’évaluation prend en compte les critères suivants : • Résultats des tests d’acquisition des connaissance (au moins deux par semestre) • Qualité de la participation et des travaux rendus • Assiduité et régularité du travail personnel 181 . La participation est donc un gage de progression.enseignements 1a > Département Langues . Contenu .> Département Langues . L’acquisition des connaissances se fait à l’aide d’une méthode s’appuyant sur un manuel et des cassettes audio. assurées en général par deux enseignants. il est demandé aux élèves de faire seuls une partie des exercices écrits et oraux du livre. Afin de progresser rapidement. enregistrements audio et vidéo). nouvelles courtes. dont un anglophone et un francophone. Ce contenu est complété par des documents authentiques écrits et oraux (articles de presse. Les cassettes audio sont à la disposition des élèves au CRL.Programme Les élèves ont 2 séances de 1h30 de cours par semaine.enseignements 1a Lv1 anglais Groupes intermédiaires et pré-intermédiaires (niveau a2 – B1) 6iC5L11-6iC6L11 Validation : 2 crédits langues par semestre S5-S6 objectifs pédagogiques Acquisition des bases lexicales. Le début de chaque cours est consacré à la vérification de ce travail.

un exposé. mode d’évaluation : • Participation active en cours • Entraînement par des exercices et leur correction • Des révisions régulières par écrit 182 . la transformation d’une lettre personnelle en une lettre officielle). Contenu . conversations au téléphone). rapports) et un exercice de vocabulaire et de grammaire.enseignements 1a > Département Langues . - production écrite (une lettre personnelle ou à un journal. de façon claire et détaillée sur une grande gamme de sujets.enseignements 1a Lv2 allemand 6iC5L211 Validation : Groupes intermédiaires/avancés (niveau B2-C1) S5 2 crédits langues objectifs pédagogiques Ce cours se donne pour objectif d’améliorer les compétences de la compréhension et de l’expression en allemand pour atteindre le niveau C1. rapports radiophoniques. A la fin du cours l’élève peut comprendre des textes longs et exigeants. interviews. - compréhension orale (conversations. Il peut s’exprimer spontanément et couramment. un commentaire. notamment : - compréhension écrite (textes courts comme annonces. discussion sur un sujet donné). ainsi que saisir des significations implicites. extraits de catalogues.> Département Langues . commentaires. - communication orale (description et commentaire de photos.Programme Le programme du cours est déterminé par les compétences exigées lors de l’examen.

la transformation d’une lettre personnelle en une lettre officielle) - communication orale (description et commentaire de photos. A la fin du cours le candidat peut comprendre des textes longs et exigeants. notamment : - compréhension écrite (textes courts comme annonces. rapports radiophoniques. Les corrections et explications données devront mener à la réussite de l’examen. Au début du semestre on explique le fonctionnement et les difficultés de cette épreuve. interviews. conversations au téléphone) - production écrite (une lettre personnelle ou à un journal. Ce cours se donne pour objectif d’améliorer les compétences de la compréhension et de l’expression en allemand pour atteindre le niveau C1. Il peut s’exprimer spontanément et couramment. discussion sur un sujet donné). ainsi que saisir des significations implicites. Contenu . commentaires.Programme Le programme du cours est déterminé par les compétences exigées lors de l’examen.enseignements 1a > Département Langues . La préparation de la compréhension écrite. un commentaire. Puis un calendrier est dressé pour permettre un travail régulier et une progression constante. de façon claire et détaillée sur une grande gamme de sujets.> Département Langues . extraits de catalogues. un exposé. du test grammatical et de la production écrite se fera en autonomie.enseignements 1a Lv2 allemand 6iC6L211 Validation : Groupes intermédiaires/avancés (niveau B2-C1) S6 2 crédits langues objectifs pédagogiques Préparation au ZMP. mode d’évaluation : • Participation active en cours • Entraînement par des exercices et leur correction • Des révisions régulières par écrit 183 . rapports) et un exercice de vocabulaire et de grammaire - compréhension orale (conversations.

Il peut s’exprimer spontanément et couramment. extraits de catalogues. discussion sur un sujet donné). Contenu . un commentaire. rapports radiophoniques. conversations au téléphone) - production écrite (une lettre personnelle ou à un journal.enseignements 1a > Département Langues . rapports) et un exercice de vocabulaire et de grammaire - compréhension orale (conversations. interviews.> Département Langues . A la fin du cours l’élève peut comprendre des textes longs et exigeants. la transformation d’une lettre personnelle en une lettre officielle) - communication orale (description et commentaire de photos.enseignements 1a Lv2 allemand 6iC6L211 Validation : Groupe intermédiaire (niveau B2) S6 2 crédits langues objectifs pédagogiques Ce cours se donne pour objectif d’améliorer les compétences de la compréhension et de l’expression en allemand pour atteindre le niveau C1 en 2e année. mode d’évaluation : • Participation active en cours • Entraînement par des exercices et leur correction • Des révisions régulières par écrit 184 . notamment : - compréhension écrite (textes courts comme annonces. un exposé. de façon claire et détaillée sur une grande gamme de sujets.Programme Le programme du cours est déterminé par les compétences exigées lors de l’examen. ainsi que saisir des significations implicites. commentaires.

etc.> Département Langues . le conditionnel. Il peut se débrouiller dans la plupart des situations rencontrées en voyage. A la fin du cours le candidat peut comprendre les points essentiels quand un langage clair et standard est utilisé et s’il s’agit de choses familières. à l’école et dans les loisirs. les fêtes. la comparaison et le superlatif. la description d’un évènement ou d’une situation. - élargissement du vocabulaire concernant la vie de tous les jours. la subordination. les pronoms. l’habitat. mode d’évaluation : • Participation active en cours • Entraînement par des exercices et leur correction • Des révisions régulières par écrit 185 .. - la production de textes simples et cohérents sur des sujets familiers.Programme - révision grammaticale des points importants comme les verbes irréguliers. - les participants sont incités à s’exprimer tout de suite en allemand pour acquérir des réflexes dans la langue étrangère. DVDs. décrire un espoir ou un but et exposer brièvement des raisons ou explications pour un projet ou une idée. la voix passive et l’impératif. peut raconter un événement.enseignements 1a Lv2 allemand 6iC6L211 Validation : Groupes pré-intermédiaires (niveau a2-B1) S6 2 crédits langues par semestre objectifs pédagogiques Ce cours se donne pour objectif d’améliorer les compétences de la compréhension et de l’expression en allemand pour atteindre le niveau B1 ou B2. CDs et l’écoute du professeur) et écrite des situations quotidiennes dans le travail. les verbes de modalités. - l’entraînement à la compréhension orale (par des films. au restaurant. Contenu . une lettre à un(e) ami(e). la déclinaison de l’adjectif. par exemple. une expérience. la famille.enseignements 1a > Département Langues . les prépositions.

des vêtements. accepter ou refuser une invitation - faire des courses L’acquisition des notions grammaticales simples (le présent.. des vacances. poser des questions concernant une personne - participer à de petites conversations - compter (les chiffres. L’utilisation de l’internet.enseignements 1a > Département Langues . mode d’évaluation : • Participation active en cours • Des révisions régulières par écrit • Production de textes 186 .Programme Les élèves ont 2 séances de TD hebdomadaires de 1h30 complétées par le travail en autoapprentissage Les sujets choisis à partir de la vie quotidienne parlent de la famille. Contenu . les verbes de modalité. des DVDs.> Département Langues . les pronoms. l’heure) - exprimer un souhait - inviter quelqu’un.. An niveau de la compréhension orale et de l’expression on travaille les compétences suivantes: - se présenter. de l’habitat. l’accusatif.enseignements 1a Lv2 allemand 6iC5L211 Validation : Groupe débutants S5 2 crédits langues objectifs pédagogiques Acquisition des premières connaissances grammaticales et lexicales. la négation.) est nécessaire pour s’exprimer tout de suite en allemand. des CDs permettra de mieux connaître la vie et la culture du pays.

assurées en général par deux enseignants. des CDs approfondira les connaissances sur la vie et la culture du pays. mode d’évaluation : • Participation active en cours • Des révisions régulières par écrit • Production de textes 187 . L’utilisation de l’internet. la mode.enseignements 1a > Département Langues . An niveau de la compréhension orale et de l’expression on travaille les compétences suivantes : - faire des comparaisons - dire ce qu’on aime.. les subordonnées avec „weil“.enseignements 1a Lv2 allemand 6iC6L211 Validation : Groupes débutants S6 2 crédits langues objectifs pédagogiques Atteindre le niveau A2 : à la fin de l’année l’élève doit savoir communiquer sur des sujets simples et faire face à des situations de la vie quotidienne. Ce cours va approfondir les acquis des élèves tout en renforçant leurs connaissances de la langue et de la culture allemande. complétées par un travail en auto-apprentissage. les verbes avec prépositions.. n’aime pas - raconter un évènement simple - participer à des conversations dans des situations concrètes - donner des conseils. des DVDs. le comparatif et le superlatif. le sport etc. Contenu . „wenn“ et „dass“. son opinion Au niveau grammatical on abordera le passé.> Département Langues . le datif.Programme Les élèves ont 2 séances de TD hebdomadaires de 1h30. les fêtes. Les sujets choisis de la vie courante évoqueront le travail.

> Département Langues . Les sujets seront abordés en accord avec les participants. 188 .Programme Ce cours s’intéresse à tous les aspects de la culture.enseignements 1a > Département Langues .enseignements 1a Lv3 allemand 6iC5L311-6iC6L311 Validation : entretien S5-S6 ce cours ne donne aucun crédit langues objectifs pédagogiques Ce cours a pour objectif de permettre aux élèves de niveau intermédiaire ou avancé (B1- C2) de maintenir leurs acquis en allemand. mode d’évaluation : La participation orale doit être soutenue. de l’histoire et de la civilisation des pays de langue allemande. Les élèves réaliseront des mini-exposés sur un sujet choisi en accord avec le responsable du cours et animeront des parties de séance. notamment en expression et en compréhension orales. Contenu .

> Département Langues . son lieu d’habitation. Au niveau de la compréhension orale et de l’expression. le vie et la culture.. Contenu . on abordera : - la conjugaison au présent - les pronoms interrogatifs - les articles mode d’évaluation : Participation active en cours.Programme 1 séance de 2h/semaine.enseignements 1a Lv3 allemand 6iC5L311 Validation : initiation S5 ce cours ne donne aucun crédit langues objectifs pédagogiques A la fin de l’année. 189 . l’élève doit savoir communiquer de façon simple si l’interlocuteur parle lentement et distinctement et se montre coopératif. sa famille. on travaille les compétences suivantes : - se présenter et présenter quelqu’un - les chiffres - poser à une personne des questions la concernant. par exemple sur son âge. - connaissances sur les pays germaphones : géographie.enseignements 1a > Département Langues . Au niveau grammatical.. et de répondre au même type de questions. traditions.

on travaille les compétences suivantes : - l’heure et la date - faire des achats.enseignements 1a > Département Langues .enseignements 1a Lv3 allemand 6iC6L311 Validation : initiation S6 ce cours ne donne aucun crédit langues objectifs pédagogiques Atteindre le niveau A1 : à la fin de l’année. Au niveau de la compréhension orale et de l’expression. l’élève doit comprendre et utiliser des expressions familières ainsi que des énoncés très simples qui visent à satisfaire des besoins concrets. le vie et la culture. dialogues dans un magasin - connaissances sur les pays germaphones : géographie. on abordera : - verbes séparables - les pronoms possessifs - le participe mode d’évaluation : Participation active en cours. 190 . Contenu .Programme 1 séance de 2h/semaine.> Département Langues . Au niveau grammatical. traditions.

> Département Langues - enseignements 1a > Département Langues - enseignements 1a

Lv2 espagnol 6iC5L221-6iC6L221
Validation :

Groupes intermédiaires/avancés (niveau B2–C1)
2 crédits langues par semestre

S5-S6

objectifs pédagogiques L’objectif est de consolider les bases acquises dans le secondaire pour atteindre le niveau C1 ou C2. Le cours doit permettre à l’élève de comprendre des textes appartenant à différents registres, de comprendre aisément un reportage télévisé ou une conversation. L’élève doit pouvoir s’exprimer spontanément et couramment, de façon claire et détaillée sur une grande gamme de sujets, à l’oral comme à l’écrit.

Contenu - Programme Les élèves ont 2 séances de cours hebdomadaires de 1h30, assurés en général par deux enseignants. Les cours s’appuient sur un manuel et un fascicule de révision. Ces outils sont complétés par des documents authentiques écrits et oraux (articles de presse, enregistrements audio et vidéo). Le fascicule de révision permettra aux élèves de progresser rapidement grâce au travail personnel, en suivant un calendrier de travail remis en début de semestre. On insistera plus en cours sur la compréhension de documents authentiques et l’expression spontanée, ainsi que sur les différents registres de langue. Des exercices d’expression écrite variés complèteront le cours.

mode d’évaluation : Le travail et la progression sont évalués chaque semestre selon les modalités du contrôle continu. Lors de l’évaluation les enseignants tiennent compte des éléments suivants : • Résultats des tests (deux par semestre) • Qualité et régularité de la participation • Qualité des travaux rendus • Assiduité

191

> Département Langues - enseignements 1a > Département Langues - enseignements 1a

Groupes pré-intermédiaires (niveau B1) Lv2 espagnol 6iC5L221-6iC6L221
Validation : 2 crédits langues par semestre

S5-S6

objectifs pédagogiques Acquisition des bases lexicales, grammaticales et culturelles requises pour préparer au semestre 3 l’examen Intermedio de niveau B2. L’élève doit être en mesure de comprendre des textes simples, des articles de journaux sur des faits divers ou d’actualité, de courts reportages sur des sujets variés, relatifs au quotidien.

Contenu - Programme Les élèves ont 2 séances de TD hebdomadaires de 1h30, assurées par deux enseignants. Les cours s’appuient sur un fascicule de révision. Ces outils sont complétés par des documents authentiques écrits et oraux (articles de presse, enregistrements audio et vidéo). Le fascicule de révision a pour objectif l’acquisition progressive et systématique des conjugaisons, des principales règles grammaticales et syntaxiques et du lexique autour des thèmes proposés à l’examen Intermedio. On insistera plus en cours sur la compréhension de documents authentiques et l’expression spontanée. Des exercices d’expression écrite variés complèteront le cours.

mode d’évaluation : Le travail et la progression sont évalués chaque semestre selon les modalités du contrôle continu. Lors de l’évaluation les enseignants tiennent compte des éléments suivants : • Résultats des tests (deux par semestre) • Qualité et régularité de la participation • Qualité et régularité des travaux rendus • Assiduité

192

> Département Langues - enseignements 1a > Département Langues - enseignements 1a

Lv2 espagnol 6iC5L221
Validation :

Groupes débutants

S5

2 crédits langues

objectifs pédagogiques Acquisition des premières connaissances grammaticales et lexicales.

Contenu - Programme Les élèves ont 2 séances de TD hebdomadaires de 1h30, assurées en général par deux enseignants. Les cours s’appuient sur un manuel complété par une cassette audio. D’autres supports sont disponibles sur le site d’espagnol du DLCM pour renforcer le cours. A l’issue du premier semestre, les élèves doivent connaître le présent de l’indicatif dans sa totalité, savoir se présenter, parler d’eux-mêmes, de leurs goûts, de leur habitat. La progression grammaticale et lexicale est précisée au début du semestre. Les élèves s’appuieront sur le calendrier proposé pour leur travail personnel. Des textes courts authentiques permettent une découverte progressive de la culture hispanique. L’accent est mis sur la compréhension orale globale et l’expression orale. Très vite, les élèves doivent savoir rédiger des textes courts.

mode d’évaluation : Le travail et la progression sont évalués chaque semestre selon les modalités du contrôle continu. Lors de l’évaluation les enseignants tiennent compte des éléments suivants : • Résultats des tests (deux par semestre) • Qualité et régularité de la participation • Exercices faits régulièrement • Qualité des travaux rendus • Assiduité

193

> Département Langues - enseignements 1a > Département Langues - enseignements 1a

Lv2 espagnol 6iC6L221
Validation :

Groupes débutants

S6

2 crédits langues

objectifs pédagogiques Atteindre le niveau A2 : à la fin de l’année l’élève doit savoir communiquer sur des sujets simples et faire face à des situations de la vie quotidienne.

Contenu - Programme Les élèves ont 2 séances de TD hebdomadaires de 1h30, assurées en général par deux enseignants. Les cours s’appuient sur un manuel complété par une cassette audio. D’autres supports sont disponibles sur le site d’espagnol du DLCM pour approfondir le cours. Au deuxième semestre, les élèves apprennent à s’exprimer au passé, à l’impératif. Ils sauront dire leurs goûts, leur opinion, s’impliquer dans un débat contradictoire, participer à la vie sociale. La progression grammaticale et lexicale est précisée au début du semestre. Les élèves s’appuieront sur le calendrier proposé pour leur travail personnel. Des textes courts authentiques permettent une découverte progressive de la culture hispanique. L’accent est mis sur la compréhension orale globale et l’expression orale. Très vite, les élèves doivent rédiger des textes courts, dialoguer, exprimer leurs idées dans des minidébats.

mode d’évaluation : Le travail et la progression sont évalués chaque semestre selon les modalités du contrôle continu. Lors de l’évaluation les enseignants tiennent compte des éléments suivants : • Résultats des tests (deux par semestre) • Qualité et régularité de la participation • Exercices faits régulièrement • Qualité des travaux rendus • Assiduité

194

> Département Langues - enseignements 1a > Département Langues - enseignements 1a

Lv3 espagnol 6iC5L321-6iC6L321
Validation :

initiation

S5-S6

ce cours ne donne aucun crédit langues

objectifs pédagogiques Acquisition des premières connaissances grammaticales et lexicales et apprentissage d’une langue courante permettant de faire face à des situations de la vie quotidienne.

Contenu - Programme Les élèves ont 2h de cours présentiel par semaine. L’apprentissage donnera une place prépondérante à l’oral : compréhension de documents authentiques, et expression orale à partir de situations de communication. L’ensemble des documents abordés en cours permettra également une découverte progressive de la culture hispanique. Les élèves apprendront à rédiger quelques textes courts pendant le deuxième semestre.

mode d’évaluation : Le travail et la progression sont évalués chaque semestre selon les modalités du contrôle continu. Lors de l’évaluation les enseignants tiennent compte des éléments suivants : • Qualité et régularité de la participation et des travaux rendus • Assiduité et motivation

195

> Département Langues - enseignements 1a > Département Langues - enseignements 1a

Lv3 espagnol 6iC5L321-6iC6L321
Validation :

entretien

S5-S6

ce cours ne donne aucun crédit langues

objectifs pédagogiques Cours destiné aux élèves de niveau avancé (C2, C1, éventuellement B2) qui s’expriment avec une certaine aisance et qui souhaitent préserver leurs acquis en espagnol.

Contenu - Programme Le cours est basé sur l’interactivité. Il propose une ouverture sur des thèmes variés concernant les cultures et les civilisations hispaniques à partir de documents authentiques et en rapport avec les intérêts des participants.

mode d’évaluation : Le travail et la progression sont évalués chaque semestre selon les modalités du contrôle continu. Lors de l’évaluation les enseignants tiennent compte des éléments suivants : • Qualité et régularité de la participation et du travail personnel • Assiduité et motivation

196

enseignements 1a > Département Langues .enseignements 1a Lv2 russe 6iC5L241 Validation : Débutants S5 2 crédits langues objectifs pédagogiques L’objectif de l’enseignement du russe dans le groupe LV 2 est d’atteindre à la fin de la 2e année une maîtrise de la langue qui permette à l’élève d’utiliser une documentation en russe ou de pratiquer la langue dans un contexte n’exigeant pas de spécialisation. Les cours du premier semestre sont consacrés à l’apprentissage des bases du vocabulaire et de la grammaire. Contenu . Une attention toute particulière sera accordée à l’apprentissage de l’alphabet cyrillique qui permettra d’accéder au vocabulaire et à la grammaire russe en vue de préparer les étudiants à l’examen du russe langue étrangère niveau de base (B1). L’objectif du 1er semestre est le développement des quatre compétences de communication. L’heure d’autonomie est principalement consacrée au travail avec des CD-ROMs au CRL. Quelques séances peuvent être consacrées à la culture et à la civilisation russe. mode d’évaluation : Les élèves seront évalués selon les critères suivants : • 3 travaux écrits obligatoires à réaliser en dehors du cours • Participation.> Département Langues .Programme Les cours comprennent 2 séances de 1h30 de cours présentiel par semaine et 1 heure d’autonomie tutorée. motivation • Assiduité • Tests en classe (contrôle continu) • Test de fin de semestre 197 .

Contenu . mode d’évaluation : Les élèves seront évalués selon les critères suivants : • 3 travaux écrits obligatoires à réaliser en dehors du cours • Participation.> Département Langues .enseignements 1a > Département Langues . L’heure d’autonomie sera consacrée au travail individuel en fonction des problèmes rencontrés par les élèves. motivation • Assiduité • Tests en classe (contrôle continu) • Test de fin de semestre 198 . Les trois heures de cours présentiel seront dédiées principalement à la grammaire et à la compréhension orale suivant les modalités de l’examen.Programme Les cours comprennent 2 séances de 1h30 de cours présentiel par semaine et 1 heure d’autonomie tutorée. Quelques séances peuvent être consacrées à la culture et à la civilisation russe.enseignements 1a Lv2 russe 6iC6L241 Validation : Débutants S6 2 crédits langues objectifs pédagogiques Développement des quatre compétences de communication. Préparation aux examens de russe langue étrangère.

motivation • Assiduité • Tests en classe (contrôle continu) 199 . mode d’évaluation : Les élèves seront évalués selon les critères suivants : • 3 travaux écrits obligatoires à réaliser en dehors du cours • Participation. Quelques séances peuvent être consacrées à la culture et à la civilisation russe. Contenu . Développement des quatre compétences de communication.enseignements 1a Lv3 russe 6iC5L341-6iC6L341 Validation : initiation S5-S6 ce cours ne donne aucun crédit langues objectifs pédagogiques L’objectif de l’enseignement du russe dans le groupe LV 3 est d’atteindre à la fin de la 2e année une maîtrise de la langue qui permette à l’élève d’utiliser une documentation en russe ou de pratiquer la langue dans un contexte n’exigeant pas de spécialisation.enseignements 1a > Département Langues . Une attention toute particulière sera accordée en début d’année à l’apprentissage de l’alphabet cyrillique qui permettra d’accéder au vocabulaire et à la grammaire russe.Programme Les cours comprennent 1 séance de 2h de cours présentiel par semaine qui est consacrée à l’apprentissage des bases du vocabulaire et de la grammaire.> Département Langues .

on apporte beaucoup d’explications sur la tradition. des expressions utiles ou idiomatiques. les habitudes ou encore la mentalité… En première année.enseignements 1a > Département Langues . de comprendre des textes et des conversations sans complexité. des bases grammaticales et lexicales . On vise donc à permettre aux étudiants de s’exprimer avec des phrases simples. il s’agit essentiellement de préciser le contexte culturel de l’usage de la langue. Enfin. mode d’évaluation : Le travail et la progression sont évalués chaque semestre selon les modalités du contrôle continu. les comportements.> Département Langues . Lors de l’évaluation il est tenu compte des éléments suivants : • Résultats aux tests • Qualité et régularité de la participation • Qualité et régularité des travaux rendus • Assiduité • motivation 200 .enseignements 1a Lv2 Japonais 6iC5L251-6iC6L251 Validation : Débutants S5-S6 2 crédits langues par semestre objectifs pédagogiques En première année.Programme On apprend les deux alphabets syllabiques hiragana et Katakana de 46 caractères chacun. sur le plan culturel. le cours de japonais vise essentiellement à apporter la maîtrise des bases de la langue et à faire découvrir la culture japonaise. On procède à des exercices de grammaire ou encore d’écriture des caractères chinois. Contenu . la culture. de même que l’on pratique la langue orale en cours. Il s’agit encore d’assurer les bases d’une bonne préparation pour l’obtention du test d’aptitude en japonais l’année suivante. ainsi qu’une cinquantaine d’idéogrammes chinois ou Kanji .

Contenu .enseignements 1a Lv3 Japonais 6iC5L351-6iC6L351 Validation : initiation S5-S6 ce cours ne donne aucun crédit langues objectifs pédagogiques Découvrir la culture et la langue japonaises.enseignements 1a > Département Langues .Programme Maîtrise des alphabets syllabiques hiragana et Katakana Initiation aux Kanji (caractères chinois) Acquisition d’une grammaire et d’un vocabulaire de base Regard sur la culture japonaise. mode d’évaluation : Le travail et la progression sont évalués chaque semestre selon les modalités du contrôle continu.> Département Langues . Lors de l’évaluation il est tenu compte des éléments suivants : • Résultats aux tests • Qualité et régularité de la participation • Qualité et régularité des travaux rendus • Assiduité • motivation 201 . en particulier par une initiation à l’écriture. en particulier à travers l’expression.

Contenu .> Département Langues .enseignements 1a Lv2 Chinois 6iC5L261-6iC6L261 Validation : Débutants S5-S6 2 crédits langues par semestre objectifs pédagogiques Etre capable d’engager une conversation en chinois sur des sujets simples Maîtriser l’écriture chinoise (les caractères) Atteindre le niveau de hSK élémentaire en fin de 2e année.enseignements 1a > Département Langues .Programme Acquisition des connaissances de base de la langue et de la culture chinoises : Pin Yin (la transcription phonétique du chinois) Vocabulaire et écriture des sinogrammes (environ 500 les plus utilisés) Grammaire du chinois (ses particularités) Salutation et formules de politesse Culture et civilisation (présentation et multimédia) mode d’évaluation : • Deux tests par semestre (1/3) • Devoirs (1/3) • Participation en classe (1/3) 202 .

Programme On abordera en cours quelques éléments qui permettent une première approche du chinois. Contenu . en particulier : Le Pin Yin (la transcription phonétique du chinois) L’explication de la grammaire élémentaire La composition et l’écriture des sinogrammes (les caractères chinois) mode d’évaluation : • Devoirs (1/2) • Participation en classe (1/2) 203 .enseignements 1a > Département Langues .enseignements 1a Lv3 Chinois 6iC5L361-6iC6L361 Validation : initiation S5-S6 ce cours ne donne aucun crédit-langues objectifs pédagogiques Ce cours a pour objectif de permettre aux élèves intéressés d’avoir une connaissance générale sur le fonctionnement de la langue et la culture qu’elle véhicule.> Département Langues .

sur le plan de la grammaire et du vocabulaire. à l’écrit comme à l’oral. conversation.enseignements 1a Lv2 italien 6iC5L231-6iC6L231 Validation : Groupe intermédiaire S5-S6 2 crédits langues par semestre objectifs pédagogiques Le cours vise à réactiver les connaissances que les élèves ont pu acquérir au cours de leurs années au collège et au lycée puis à les enrichir. La littérature et la civilisation de l’Italie contemporaine sont étudiées à la faveur des documents exploités dans le cadre du cours. 204 .enseignements 1a > Département Langues . Contenu . ainsi que sur la base de leur participation au cours. visionnage de films).Programme Le cours repose pour une moitié sur le travail écrit (lecture. apprentissage de la grammaire. afin de parvenir à un niveau satisfaisant en matière de compréhension et d’expression. écoute de cassettes. mode d’évaluation : Les élèves sont évalués tout au long de l’année par des travaux écrits ou oraux. exercices structuraux) et pour l’autre sur l’oral (dialogues.> Département Langues .

Programme L’enseignement s’attache à développer la compréhension auditive.enseignements 1a > Département Langues .enseignements 1a Lv2 italien 6iC5L231-6iC6L231 Validation : Débutants S5-S6 2 crédits langues par semestre objectifs pédagogiques La formation prépare les élèves à une pratique active de l’Italien . Contenu . 205 . Des ouvertures culturelles et civilisationnelles viennent enrichir l’apprentissage de la langue.> Département Langues . ainsi que la compréhension écrite. l’expression orale. mode d’évaluation : L’évaluation comporte un contrôle continu écrit et oral et fait l’objet d’un bilan semestriel. l’expression écrite. elle privilégie la langue orale et écrite en situation de communication. Les structures langagières sont étudiées en contexte et servent les compétences de communication.

à l’université et au travail ou pendant un séjour touristique . savoir utiliser des registres de langue formel ou informel . mode d’évaluation : Le travail et la progression sont évalués chaque semestre selon les modalités du contrôle continu.enseignements 1a Lv3 italien 6iC5L331-6iC6L331 Validation : initiation S5-S6 ce cours ne donne aucun crédit langues objectifs pédagogiques Utiliser la langue italienne.Programme L’acquisition des bases grammaticales et lexicales se fera à travers des documents à visée pédagogique et des documents authentiques qui permettront de découvrir les principaux aspects de la vie quotidienne en Italie : géographie. fêtes. presse et media. gastronomie. Contenu . s’initier à la culture italienne. Lors de l’évaluation il est tenu compte des éléments suivants : • Résultats des tests • Qualité et régularité de la participation • Exercices faits régulièrement • Assiduité 206 . à l’écrit et à l’oral. système scolaire. Le cours est complété par le travail en autonomie.enseignements 1a > Département Langues .> Département Langues . La priorité sera donnée à l’expression orale. cinéma et musique. principalement au CRL. de façon autonome dans les occasions les plus fréquentes de la vie quotidienne.

Contenu . La progression grammaticale et lexicale est précisée au début du semestre. Lors de l’évaluation il est tenu compte des éléments suivants : • Résultats des tests (deux par semestre) • Qualité et régularité de la participation • Exercices faits régulièrement • Qualité des travaux rendus • Assiduité 207 . mode d’évaluation : Le travail et la progression sont évalués chaque semestre selon les modalités du contrôle continu. A l’issue du premier semestre. Des textes courts authentiques permettent une découverte progressive de la culture hispanique. Les cours s’appuient sur un manuel complété par des documents authentiques de niveau A1.> Département Langues . Très vite. Les élèves s’appuieront sur le calendrier proposé pour leur travail personnel.enseignements 1a Lv2 Portugais 6iC5L291-6iC6L291 Validation : Groupe Débutants S5-S6 2 crédit langues par semestre objectifs pédagogiques Acquisition des premières connaissances grammaticales et lexicales.enseignements 1a > Département Langues . de leur habitat.Programme Les élèves ont 2 séances de TD hebdomadaires d’1h30. de leurs goûts. les élèves doivent savoir rédiger des textes courts. les élèves doivent connaître le présent de l’indicatif dans sa totalité. L’accent est mis sur la compréhension orale globale et l’expression orale. parler d’eux-mêmes. savoir se présenter.

> Département Langues .enseignements 1a > Département Langues . - Initiation à l’histoire et géographie du Portugal. du passé et du futur avec un vocabulaire de base. - Mise en situation orale dans les principales situations de communication. 208 . L’apprentissage privilégiera la communication orale dans toutes les situations de la vie courante et favorisera progressivement l’intégration des principales structures de la langue. - Initiation aux spécificités de l’écrit de la langue lusophone mode d’évaluation : Le travail et la progression sont évalués chaque semestre selon les modalités du contrôle continu. Les étudiants seront sensibilisés aux normes portugaise voire brésilienne.Programme - Expression du présent. Contenu . - Initiation à la culture lusophone.enseignements 1a Lv3 Portugais 6iC5L391-6iC6L391 Validation : initiation S5-S6 ce cours ne donne aucun crédit-langues objectifs pédagogiques Sensibiliser l’apprenant à la langue écrite et orale portugaise en prenant en compte les aspects socioculturels et interculturels de l’idiome.

motivation • Assiduité • Tests en classe (contrôle continu) • Test de fin de semestre.enseignements 1a > Département Langues . Quelques séances peuvent être consacrées à la culture et à la civilisation arabe. amélioration de l’expression orale et écrite. Les trois heures de cours présentiel seront dédiées principalement à la grammaire et à la compréhension orale.Programme Les cours comprennent 2 séances de 1h30 de cours présentiel par semaine et 1 heure d’autonomie tutorée. Contenu . 209 . mode d’évaluation : Les élèves seront évalués selon les critères suivants : • Participation.enseignements 1a Lv2 arabe 6iC5L271-6iC6L271 Validation : Cours Post-Débutants S5-S6 2 crédits-langues objectifs pédagogiques Consolidation des acquis.> Département Langues . L’heure d’autonomie sera consacrée au travail individuel en fonction des problèmes rencontrés par les élèves.

enseignements 1a Lv3 arabe 6iC5L371-6iC6L371 Validation : initiation S5-S6 ce cours ne donne aucun crédit-langues objectifs pédagogiques L’objectif de l’enseignement de l’arabe dans le groupe LV3 est d’atteindre à la fin de la 2e année une maîtrise de la langue qui permette à l’élève d’utiliser une documentation en arabe ou de pratiquer la langue dans un contexte n’exigeant pas de spécialisation.> Département Langues . Contenu . Quelques séances peuvent être consacrées à la culture et à la civilisation arabe. poursuite du développement des quatre compétences de communication. motivation • Assiduité • Tests en classe (contrôle continu) 210 . mode d’évaluation : Les élèves seront évalués selon les critères suivants : • Participation.enseignements 1a > Département Langues . Consolidation des acquis de 1ère année.Programme Les cours comprennent 2 séances de 1h30 de cours présentiel par semaine qui est consacrée à l’apprentissage des bases du vocabulaire et de la grammaire.

après une mise à niveau au 1er semestre. le 1er semestre est consacré à la préparation aux examens correspondants. En 3e année.enseignements 2a & 3a . les élèves n’ayant pas atteint le niveau avancé dans une ou plusieurs langues suivent l’un des cours proposés dans ces langues à raison de deux heures par semaine ou équivalent. B2. • Les élèves admis sur titre de niveau faible en anglais. préparent l’examen de niveau intermédiaire au 2e semestre. • Les modules thématiques sont accessibles dès le 1er semestre aux élèves ayant passé l’examen avancé en 1ère année. 211 > Département Langues . ces modules sont ouverts aux élèves ayant passé un examen intermédiaire ou avancé. Au 2e semestre. • Les élèves qui ne sont pas titulaires d’un examen avancé suivent l’équivalent de 2 séances par semaine dans les 2 langues obligatoires (cours présentiel ou module d’approfondissement). plusieurs types de cours sont proposés aux élèves suivant le niveau atteint : • Pour les élèves de niveau B1. C1.LeS eNSeiGNemeNTS De 2e eT 3e aNNÉeS En 2e année.

Des oraux blancs seront organisés. Travail sur la communication orale Contenu . La fin du semestre sera réservée à un travail d’expression orale centré sur les spécificités du parcours académique des étudiants en tenant compte des diffciultés à décrire ce parcours en termes clairs à un public anglophone (universitaire ou industriel). test de niveau B2-C1.enseignements 2a & 3a Lv1 anglais 6iC7L11 Validation : Préparation intensive aux examens de Cambridge S7 2 crédits-langues objectifs pédagogiques Préparation au CAE.> Département Langues . les élèves n’auront plus qu’une séance de 2 heures de cours par semaine. Les examens ayant lieu en janvier. mode d’évaluation : • Assiduité et régularité du travail personnel • Expression orale et écrite • Pertinence et régularité du travail en autonomie 212 . examen de niveau C1 ou IELTS.Programme Les élèves ont 2 séances de 2 heures de cours par semaine jusqu’à l’examen. Les enseignants se répartissent les différents exercices du CAE ou IELTS. Chaque enseignant consacrera du temps aux conseils méthodologiques liés aux différents exercices.enseignements 2a & 3a > Département Langues .

Contenu . La présence en cours est obligatoire. Ce travail en autonomie doit donner lieu à une auto-évaluation de la part de l’élève qui ensuite adressera ses questions et ses devoirs écrits à l’enseignant responsable de la préparation par e-mail. Toute absence devra être excusée et justifiée.> Département Langues .enseignements 2a & 3a > Département Langues .Programme La préparation aux examens de Cambridge (CAE/IELTS) comprend quelques séances de cours dédiées à l’expression orale et du travail en autonomie réservé à l’étude des annales. La préparation au TOEFL comprend un travail sur des exercices types ainsi qu’un entraînement à la rédaction. mode d’évaluation : • Suivi et qualité du travail en autonomie • Assiduité et participation en cours (préparation aux examens de Cambridge uniquement) 213 . Préparer le TOEFL ne dispense en aucun cas les étudiants déjà titulaires d’un examen avancé de suivre un module thématique.enseignements 2a & 3a Lv1 anglais 6iC7L11-6iC8L11-6iC9L11 Validation : Préparation aux examens en autonomie tutorée S7-S8-S9 1 crédit-langues objectifs pédagogiques Préparation aux examens de Cambridge CAE ou IELTS et au TOEFL. Les élèves déjà titulaires d’une certification désirant en préparer une autre pourront néanmoins s’inscrire après en avoir demandé l’autorisation à la responsable d’anglais. réservée en priorité aux élèves qui ont échoué à l’examen qu’ils devaient passer.

enseignements 2a & 3a > Département Langues .enseignements 2a & 3a Lv1 anglais 6iC7L11-6iC8L11 Validation : Pré-intermédiaire S7-S8 2 crédits-langues par semestre objectifs pédagogiques L’objectif du cours est d’amener les élèves au niveau B2 du Cadre Européen Commun de Référence pour les langues.> Département Langues . Contenu . Le semestre 7 est consacré à une remise à niveau lexicale et grammaticale à l’aide d’une méthode progressive qui leur permet d’atteindre le seuil du niveau B2. L’évaluation prend en compte les critères suivants : • Résultats des tests d’acquisition des connaissances (au moins deux par semestre) • Qualité de la participation et des travaux rendus • Assiduité et régularité du travail personnel 214 . Le semestre 8 est consacré à la préparation intensive de l’examen de niveau B2 : ce travail s’appuie sur les annales de l’examen. mode d’évaluation : Le travail et la progression sont évalués chaque semestre selon les modalités du contrôle continu. Des simulations d’entretien préparent à l’épreuve d’expression orale. Les documents utilisés familiarisent également les élèves avec les cultures anglo-saxonnes.Programme Les élèves ont 2 séances hebdomadaires de 2h tout au long de l’année universitaire.

based on the study of written texts. tests. 911 Institutions: President.enseignements 2a & 3a > Département Langues .> Département Langues .enseignements 2a & 3a Lv1 anglais 6iC7L11-6iC8L11 Validation : USa Today S7-S8 1 crédit-langues Contenu . higher Education Current affairs: Iraq War. The major areas of study (amongst other themes depending on current affairs) are: Geography: Global warming. Obama administration. The course aims at examining elements of contemporary American society and the country’s institutions. audio visual material and radio websites. Politics ’ Religion: ‘‘In God we Trust ’ Education: Comparative study of USA and French system. analyses…) • 1/3 oral presentation • 1/3 global mark for effort and participation during the course as a whole 215 . The American Dream mode d’évaluation : • 1/3 continuous assessment (exercises. Wall Street. Work and labour distribution history: Civil War. health Care System Myth: The pursuit of happiness. Congress.Programme A survey course on current USA topics and news items.

Programme L’approche du cours se veut aussi dialectique que possible avec un apport de la part des élèves quant au choix de certains sujets à traiter et un ensemble de thèmes centraux proposés par l’enseignant tels que : le « New Labour ». structure. éventuellement économique.enseignements 2a & 3a Lv1 anglais 6iC7L11-6iC8L11 Validation : Culture et civilisation britanniques S7-S8 1 crédit-langues objectifs pédagogiques Ce cours a pour objectif de permettre aux élèves d’approfondir leur connaissance du monde britannique par une réflexion et un débat sur les thèmes de la vie géo-politique.enseignements 2a & 3a > Département Langues . ce qui donnera lieu à une évaluation essentiellement orale. traditions et aspects de la société actuelle… Les élèves seront sollicités afin de présenter sous forme d’exposés oraux les résultats de leurs recherches sur tel ou tel sujet soumis à l’approbation de l’enseignant. la radio. de la Grande-Bretagne contemporaine et sa place au sein du Commonwealth. Contenu . Les documents étudiés seront tirés de sources les plus diverses comme la presse. contenu de l’exposé • Qualité de la participation orale 216 . sociale et culturelle. attrait. mode d’évaluation : Les élèves seront évalués selon les critères suivants : • Qualité linguistique de l’exposé • Clarté.> Département Langues . la télévision ou certains ouvrages littéraires. le problème d’Irlande du Nord.

They will be encouraged to conduct enquiries among the French and foreign students studying at the School. economics. present and discuss cultural issues lending themselves to a cross-cultural approach.the standard of spoken English .> Département Langues . 217 . listening and reading skills - Broadening students’ knowledge of English-speaking cultures In order to meet these objectives.enseignements 2a & 3a > Département Langues .the content and its organisation. CAFOL or other universities. art.Programme The first two sessions will be devoted to the discussion of topics chosen by the teacher. This will give the students enough time to choose partners and submit the topics they wish to present. religion.the quality and relevance of the slides. Assessment will be based on: . participants will be asked to choose. literature.enseignements 2a & 3a Lv1 anglais 6iC7L11-6iC8L11 Validation : Crossing Cultural Boundaries S7-S8 1 crédit-langues objectifs pédagogiques The objective of this course is twofold - Exercising and developing advanced speaking. the rest of the class will be expected to do some research in order to contribute actively to the exploration of the theme dealt with each week. and any other support material used . the management of the presentations . The second part of the session will be devoted to a follow-up debate. politics. Contenu . below).contribution to the debates and participation in general. The aim is to analyse and compare the way in which different cultures relate to sports. Since the topics presented and discussed will be announced in advance. etc. This participation will be taken into account in the final assessment (see. The presentations will be given by groups of three students. They should last about 45 minutes. Students will be free to use all kinds of support material for their presentations.

enseignements 2a & 3a Lv1 anglais 6iC8L11 Validation : Communicating. 218 . While level of English is not a deciding factor. important : This module concentrates essentially on oral skills. Teams of 4 communicate. internet and dubbing film sequences.enseignements 2a & 3a > Département Langues . Coordinating and Collaborating S8 1 crédit-langues objectifs pédagogiques The aim of this module is to encourage students to use and improve their communication skills in English while coordinating and collaborating with others. Contenu . They will then intermittently coordinate their own communication activities and collaborate during those proposed by other students. DVD. Activities introduced by the teacher will include the use of role plays. motivation and participation are required of the students if they are to gain any benefit from this course.Programme Students will participate in various communication activities proposed over an introductory period. mode d’évaluation : Evaluation will be based on personal participation and involvement as well as the quality of and effort put into the preparation and handling of team activities. coordinate and collaborate regarding the choice and preparation of their material both in and outside class.> Département Langues .

Programme Each lesson will deal with a specific period or theme which the students will be invited to discuss and which may include the writing or production of extracts from theatre plays. Students are required to show interest and to take an active part in all classes. mode d’évaluation : Students must read a literary work of their choice and deliver an oral presentation.> Département Langues .enseignements 2a & 3a Lv1 anglais 6iC8L11 Validation : english Literature S8 1 crédit-langues objectifs pédagogiques An overview of different aspects of British and American literature through the study of short stories. Contenu .enseignements 2a & 3a > Département Langues . 219 . essays. extracts from novels and plays and including audio and video material.

memos. Contenu . à visée d’abord méthodologique. 220 . interviews…) à finalité professionnelle.> Département Langues . job/training period applications. meetings. a pour objectif de donner aux élèves les moyens de s’adapter et de communiquer. mode d’évaluation : L’évaluation reposera sur les différents exercices prévus dans le cours et sur la participation et motivation de chacun.enseignements 2a & 3a > Département Langues . reports…) et surtout orale (presentations. dans un contexte professionnel. authentiques et variés. efficacement et dans un anglais de qualité.enseignements 2a & 3a Lv1 anglais 6iC8L11 Validation : english in the Professional Context S8 1 crédit-langues objectifs pédagogiques Ce cours. Le contenu reste toutefois modulable selon les besoins des participants.Programme Ce module comporte une préparation à des tâches spécifiques relevant de l’expression écrite (CVs. Il s’appuie sur l’étude de supports et de situations pratiques.

Compréhension et analyse de dossiers scientifiques et/ou nouvelles. Présentation en petits groupes d’un point de langue (grammaire.> Département Langues . Contenu . prononciation) que les élèves jugent particulièrement difficiles. 2. Approfondir les compétences en expression écrite par la lecture de dossiers scientifiques ou de nouvelles littéraires.enseignements 2a & 3a Lv1 anglais 6iC8L11 Validation : Semi-autonomie tutorée – Post FCe S8 1 crédit-langues objectifs pédagogiques 1. Ce travail débouchera sur 2 activités supplémentaires : - groupes de débats - présentations et analyses structurées par écrit. 4.enseignements 2a & 3a > Département Langues . Développer une approche critique et analytique en anglais écrit et oral. Améliorer l’aptitude à la communication orale spontanée par le biais d’une participation régulière aux ateliers de conversation. 3. mode d’évaluation : Les élèves seront évalués selon les critères suivants : • Qualité des différents travaux écrits • Participation régulière aux ateliers de conversation • Qualité de la participation dans les groupes de débats Attention – les étudiants qui remettent leur travail avec du retard seront pénalisés.Programme 1. 221 . Un choix de nouvelles sera proposé mais les textes scientifiques devront recueillir l’approbation préalable de l’enseignant. 2. Aider les élèves à évaluer leurs besoins et leurs faiblesses à l’écrit et à l’oral afin de pouvoir développer les outils de remédiation nécessaires. vocabulaire.

présentation orale) ainsi que la régularité des entretiens et l’investissement personnel de chaque étudiant au cours du semestre détermineront l’appréciation finale.5 . La présentation orale sera évaluée individuellement par ce même enseignant et/ou un collègue. mode d’évaluation : Le rapport écrit sera évalué de façon collective par l’enseignant qui aura supervisé le projet. 1 » 3.enseignements 2a & 3a > Département Langues . Les pages seront numérotées. avec l’accord du responsable de projet. mais un travail de synthèse qui permettra à des non spécialistes de comprendre le projet.enseignements 2a & 3a Lv1 anglais 6iC8L11-6iC9L11 Validation : Scientific Projects S8-S9 1 crédit-langues objectifs pédagogiques Règles à respecter pour la rédaction et la présentation des projets 1. ou plus selon l’effectif du groupe. La présentation orale en anglais pourra avoir lieu en même temps que la soutenance du projet d’axe. interligne « . 222 . Cette évaluation individuelle portera sur le niveau linguistique de chaque élève et sur la qualité de la présentation orale. 4. auxquelles il faudra éventuellement ajouter les annexes (bibliographie…). La moyenne des deux notes obtenues (rapport écrit. format « 2 . Le rapport ne doit pas être une simple traduction du rapport scientifique en français. Il devra comprendre : - une présentation des objectifs initiaux (le pourquoi du sujet) - une description de la démarche suivie (donnant lieu à une vulgarisation du sujet) - un bilan critique (perspectives offertes par le sujet) T » 1 » 2. Le rapport sera rédigé en utilisant la police « imes (ou équivalent). Le rapport comportera 10 pages de texte.> Département Langues .

Programme The course will be divided into workshops of four (or five) lessons. In addition students will be asked to hand in a written assignment for each workshop. prepared and spontaneous.> Département Langues . management. Contenu . The workshops will concentrate on themes such as British civilisation.enseignements 2a & 3a Lv1 anglais 6iC9L11 Validation : Third-year english Workshops S9 1 crédit-langues objectifs pédagogiques This course is designed to perfect third-year students’ communication skills through varied activities. Active participation is required for students to make progress in communication skills. mode d’évaluation : The workshops rely on student involvement. the scientific context or the professional context in general and develop both formal and informal speech.enseignements 2a & 3a > Département Langues . as well as comprehension skills. 223 . Assessment is therefore based on class work.

Le projet comprendra en annexe l’analyse d’un document oral d’1/2 heure minimum ou de plusieurs documents oraux de plus courte durée. mais le fruit d’une réflexion originale s’appuyant sur les sources bibliographiques sans les plagier. mode d’évaluation : Le rapport écrit sera évalué par l’enseignant qui aura supervisé le projet.enseignements 2a & 3a > Département Langues . Les présentations qui dépasseront ces limites de temps seront interrompues. Durée : 5 mn. La présentation orale sera évaluée par ce même enseignant et un collègue. ce qui portera la durée de leur présentation à 40 minutes. Le rapport ne doit pas être une simple synthèse des documents collectés. Le plan du rapport doit faire apparaître le nom de l’auteur de chaque partie ou chapitre. 6.> Département Langues . auxquelles il faudra ajouter les annexes (références.) 7. 2.enseignements 2a & 3a Lv1-Lv2 Projets autonomes 6iC7L11-6iC7L281 Modalités communes à toutes les langues Validation : 1 crédit-langues S7-S8-S9 objectifs pédagogiques Ce module donne l’occasion aux élèves de travailler en binômes ou en trinômes sur un sujet de leur choix. Une séance commune sera consacrée aux questions méthodologiques du projet. Le travail de chaque groupe est suivi par un tuteur. L’évaluation collective concernera l’apport d’informations. etc.5 ». La présentation orale dure ½ heure (pour un groupe de deux élèves). 3. des difficultés rencontrées etc. Les références de toutes les sources d’informations sollicitées doivent apparaître dans la bibliographie du rapport. La moyenne des deux notes obtenues ainsi que la régularité des entretiens et l’investissement personnel de chaque étudiant au cours du semestre détermineront l’appréciation finale. 224 . 4. Les élèves ont la responsabilité de prendre rendez-vous régulièrement auprès de leur tuteur qui pourra les conseiller et les guider dans leur travail. la présentation générale du rapport et des documents présentés à l’oral. Durée : 15 mn - Un bilan critique de votre travail. L’évaluation individuelle portera sur le niveau et la qualité linguistiques de la rédaction et de la présentation orale de chacun. leur traitement. Les citations (dont il ne faut pas abuser) doivent être mises entre guillemets et être identifiées en bas de page ou en annexe. - Les groupes de trois élèves auront 10 minutes supplémentaires. Le rapport sera rédigé en utilisant la police «Times » (ou équivalent). Les pages seront numérotées. 5. 8. Le rapport comportera au minimum vingt ou trente pages de texte selon l’effectif du groupe (2 ou 3 élèves). format «12 ». Règles à respecter pour la rédaction et la présentation des projets autonomes 1. modalités Un étudiant ne peut faire dans sa scolarité qu’un projet autonome par langue. bibliographie. interligne «1. - Un développement sur un aspect du sujet qui n’a pas été traité dans le rapport. Elle comporte obligatoirement : - Une synthèse concise et claire du rapport (qu’il est exclu de répéter mot pour mot). Durée : 10 mn. l’organisation du rapport et de la soutenance orale.

Les corrections et explications données devront mener à la réussite de l’examen. conversations au téléphone) - production écrite (une lettre personnelle ou à un journal. interviews. un commentaire. Puis un calendrier est dressé pour permettre un travail régulier et une progression constante. Il peut s’exprimer spontanément et couramment. La préparation de la compréhension écrite. extraits de catalogues. mode d’évaluation : • Participation active en cours • Entraînement par des exercices et leur correction • Des révisions régulières par écrit 225 . du test grammatical et de la production écrite se fera en autonomie. de façon claire et détaillée sur une grande gamme de sujets.> Département Langues . Au début du semestre on explique le fonctionnement et les difficultés de cette épreuve. un exposé. Contenu . rapports et un exercice de vocabulaire et de grammaire) - compréhension orale (conversations. commentaires.enseignements 2a & 3a Lv2 allemand 6iC7L211 Validation : Préparation au Zertifikat B2/C1 Groupe avancé (niveau B2–C1) 2 crédits-langues S7 objectifs pédagogiques Ce cours se donne pour objectif d’améliorer les compétences de la compréhension et de l’expression en allemand pour atteindre le niveau C1.Programme Le programme du cours est déterminé par les compétences exigées lors de l’examen. rapports radiophoniques. notamment: - compréhension écrite (textes courts comme annonces. la transformation d’une lettre personnelle en une lettre officielle) - communication orale (description et commentaire de photos. discussion sur un sujet donné).enseignements 2a & 3a > Département Langues . A la fin du cours l’élève peut comprendre des textes longs et exigeants. ainsi que saisir des significations implicites.

formuler dans un ordre logique des informations préalablement fournies - production orale: conversation-dialogue. etc. il peut communiquer avec un certain degré de spontanéité et d’aisance et il peut s’exprimer de facon claire et détaillée sur une grande gamme de sujets. conversation-en partie monologue. du test grammatical et de la production écrite se fera en autonomie. La préparation de la compréhension écrite.enseignements 2a & 3a Lv2 allemand 6iC7L211 Préparation au ZD Groupes intermédiaires et pré-intermédiaires (niveau B1–B2) 2 crédits-langues S7 Validation : objectifs pédagogiques Ce cours se donne pour objectif d’améliorer les compétences de la compréhension et de l’expression en allemand pour atteindre le niveau B2. interviews. mode d’évaluation : • Participation active en cours • Entraînement par des exercices et leur correction • Des révisions régulières par écrit 226 . discussiondialogue Une partie de la préparation à l’examen se fait en autonomie (voir descriptif autonomie).enseignements 2a & 3a > Département Langues .> Département Langues . semi-formelle ou formelle) - compréhension orale (dialogues. Les corrections et explications données devront mener à la réussite de l’examen. comptes rendus. Contenu .Programme Le programme du cours est déterminé par les compétences exigées lors de l’examen. fax. textes brefs) - production écrite (rédiger une lettre personnelle ou semi-formelle dans un contexte donné en réponse à un document écrit tel que lettre. entretiens. documentaires. A la fin du cours l’élève peut comprendre le contenu essentiel de sujets concrets ou abstraits dans un texte complexe. Au début du semestre on explique le fonctionnement et les difficultés de cette épreuve. Puis un calendrier est dressé pour permettre un travail régulier et une progression constante. annonces) - test grammatical de type questionnaire à choix multiple (compétences grammaticales et lexicales à l’aide de lettre personnelle. Il est capable de passer l’examen ZD avec mention ‘befriedigend’. notamment: - compréhension écrite (énoncés brefs. textes plus longs tels que reportages.

Programme Les thèmes abordés en cours traiteront de la civilisation allemande.6iC8L211 Validation : Culture allemande S7-S8 2 crédits-langues objectifs pédagogiques Outre l’acquisition de connaissances et d’informations. la publicité. mise en comparaison avec celle de la France. 227 . le cinéma. l’objectif du cours est aussi de donner aux étudiants la possibilité d’améliorer leur compréhension orale et écrite de l’allemand. Une ou plusieurs visio-conférences pourront être organisées. Contenu . et de s’exprimer eux-mêmes à l’oral et - de manière plus sporadique- à l’écrit dans cette langue. etc.enseignements 2a & 3a > Département Langues .> Département Langues . Exemple : le nucléaire en Allemagne et le nucléaire en France . mode d’évaluation : Exposés et comptes-rendus écrits. Les élèves enrichissent le vocabulaire relatif aux sujets abordés et améliorent leur aptitude à échanger des idées et à développer un point de vue. en relation avec des étudiants allemands. les tendances « in ». ou les médias.enseignements 2a & 3a Lv2 allemand 6iC7L211 .

mode d’évaluation : Les élèves prépareront un dossier sur un sujet de leur choix en accord avec le responsable du cours.Programme Après s’être fait régulièrement la guerre au cours du siècle.enseignements 2a & 3a > Département Langues . et surtout associée à l’Union Européenne et à la seconde guerre mondiale. en Allemagne. mais continuent visiblement de marcher sur les œufs. 82 % des jeunes Allemands estiment que les relations sont actuellement bonnes. le pays de la bonne cuisine tandis que l’image de l’Allemagne reste floue en France. Des sondages indiquent que l’image réciproque des Français et des Allemands s’améliore lentement. les cousins germains ont bien quitté les champs de bataille. Alors que chacun est devenu aujourd’hui le principal partenaire commercial de l’autre. Pour parler avec pertinence de la coopération entre ces deux populations. structures familiales.> Département Langues . héritage religieux. 228 . la relation serait-elle plus difficile qu’entre d’autres peuples d’Europe ? Ce que nos citoyens retiennent du «couple franco-allemand» relève souvent de l’éphémère médiatique qui se délecte à observer les humeurs de nos dirigeants politiques.enseignements 2a & 3a Lv2 allemand 6iC8L211 Validation : La dimension interculturelle dans les relations franco-allemandes 1 crédit-langues S8 objectifs pédagogiques Nous essaierons de répondre à 3 questions : 1) Peut-on parler de différences culturelles franco-allemandes dans l’entreprise ? 2) Quelles en sont les conséquences pour la coopération ? 3) Quelles sont les origines de ces différences ? Nous étudierons quelques traits culturels entretenus tout au long de l’histoire des deux pays. Contenu . Ils participeront activement au cours et suivront régulièrement l’actualité des relations franco-allemandes. il faut d’abord chercher à comprendre les différences culturelles profondes vécues par ses acteurs. tout en restant fortement marquée par les clichés et l’histoire. Nous tenterons d’analyser toutes les influences : systèmes politiques. et 94 % des jeunes Français ont la même appréciation. Environ un jeune Allemand sur cinq connaît quelqu’un en France et un Français sur quatre quelqu’un en Allemagne. La France reste d’abord.

visites d’expositions…) - les musiciens et groupes modernes (des extraits de musique. les richesses des différentes régions (les châteaux de Bavière…) - les fêtes. Chaque étudiant préparera un exposé sur un sujet de son choix en accord avec le contenu du cours. - le géographie. Le cours abordera les thèmes suivants : - cinéma et films contemporains en Allemagne (extraits de films. les photographes et l’art contemporain en Allemagne. de séries et d’autres émissions télévisées…). les us et coutumes en Allemagne (Noël. chansons). le carnaval. Pâques…) - sorties au cinéma. nouvelles…) - les peintres. concerts… D’autres thèmes peuvent être proposer en cours. vidéos et films. - la littérature et les écrivains allemands (des romans contemporains.enseignements 2a & 3a Lv2 allemand 6iC8L211 Validation : voyage culturel à travers l’allemagne S8 1 crédit-langues objectifs pédagogiques Améliorer l’expression orale et approfondir la connaissance de la culture allemande. mode d’évaluation : Elle est basée sur la participation active tout au long du semestre. 229 .> Département Langues .enseignements 2a & 3a > Département Langues . internet. Contenu .Programme Découverte de différents aspects culturels en Allemagne à partir de supports variés (textes. Goethe-Institut. les textes historiques (discussions autour de tableaux et photos. discussions et débats à partir des paroles). contes.

le cinéma allemand se fait remarquer par la finesse et la qualité de scénario. La participation orale tout au long du semestre est prise en compte ainsi que la qualité de l’exposé.enseignements 2a & 3a > Département Langues . C’est ainsi que l’on découvre un cinéma « eune plus proche des nouvelles générations et des j » attentes d’un public plus large.enseignements 2a & 3a Lv2 allemand 6iC8L211 .6iC9L211 Validation : Cinéma et société S8-S9 1 crédit-langues objectifs pédagogiques Ce module a pour objectif de présenter des films allemands contemporains dans leur contexte historique.> Département Langues . Depuis quelques années. social et politique des films étudiés mode d’évaluation : Chaque étudiant fera une présentation orale d’un sujet choisi qui sera suivie d’une discussion. le cinéma allemand remonte la pente et permet aux jeunes talents de sortir de l’ombre. 230 . social et politique à travers quelques exemples choisis.Programme - étude de courants cinématographiques - connaissance des notions de base du langage filmique - analyse de séquences / débats - étude de documents dont la thématique reflète l’arrière-plan historique. Après un vide laissé par des réalisateurs comme Wim Wenders. des techniques de l’imagine. Contenu .

enseignements 2a & 3a > Département Langues .enseignements 2a & 3a Lv2 allemand 6iC9L211 Validation : Culture allemande S9 1 crédit-langues objectifs pédagogiques L’objectif du cours. Les sujets abordés pourront être d’ordre social. mode d’évaluation : • Exposés et comptes-rendus écrits • Participation orale 231 . outre l’acquisition de connaissances et d’informations. historique. est aussi de donner aux étudiants la possibilité d’améliorer leur compréhension orale et écrite de l’allemand. et de s’exprimer eux-mêmes à l’oral et - de manière plus sporadique- à l’écrit dans cette langue. Ce cours abordera les différences culturelles observées entre la France et l’Allemagne à travers de nombreux exemples. ou relever de la civilisation.> Département Langues .Programme Ce cours se propose d’amener les étudiants à une meilleure connaissance de la culture allemande à travers plusieurs thèmes qui pourront être définis en concertation avec l’enseignant. politique. Contenu .

232 . C2.enseignements 2a & 3a Lv3 allemand 6iC7L311 Validation : entretien S7-S8 ce cours ne donne aucun crédit-langues objectifs pédagogiques Ce cours a pour objectif de permettre aux élèves de niveau avancé (C1.Programme Ce cours s’intéresse à tous les aspects de la culture. Les élèves réaliseront des mini-exposés sur un sujet choisi en accord avec le responsable du cours et animeront des parties de séance.> Département Langues . éventuellement B2) de maintenir leurs acquis en allemand . de l’histoire et de la civilisation des pays de langue allemande. mode d’évaluation : La participation orale doit être soutenue.enseignements 2a & 3a > Département Langues . Les sujets seront abordés en accord avec les participants. notamment en expression et en compréhension orales. Contenu .

Au niveau de la compréhension orale et de l’expression. 233 . l’élève doit savoir communiquer sur des sujets simples et faire face à des situations de la vie quotidienne. traditions. s’informer sur un logement - le CV - connaissances sur les pays germaphones : géographie.enseignements 2a Lv3 allemand 6iC7L311 Validation : initiation S7 ce cours ne donne aucun crédit langues objectifs pédagogiques A la fin du semestre. le vie et la culture.> Département Langues . on travaille les compétences suivantes : - décrire et demander son chemin - l’habitation. on abordera : - prépositions avec datif - les verbes de modalité - les formes du passé mode d’évaluation : Participation active en cours. Au niveau grammatical.Programme 1 séance de 2h/semaine.enseignements 2a > Département Langues . Contenu .

on abordera : - prépositions - l’impératif - pronoms personnels à l’accusatif et datif mode d’évaluation : Participation active en cours. Au niveau de la compréhension orale et de l’expression. traditions. 234 .Programme 1 séance de 2h/semaine. Contenu .> Département Langues . Au niveau grammatical. le vie et la culture. l’élève peut communiquer autour de tâches simples et habituelles ne demandant qu’un échange simple et direct d’informations sur des sujets familiers et courants.enseignements 2a > Département Langues . on travaille les compétences suivantes : - le monde du travail - le corps et la santé - voyage et loisirs - connaissances sur les pays germaphones : l’environnement.enseignements 2a Lv3 allemand 6iC8L311 Validation : initiation S8 ce cours ne donne aucun crédit langues objectifs pédagogiques A la fin de l’année.

enseignements 2a > Département Langues . géographie. La compréhension orale se fait principalement à partir de documents authentiques qui permettent à l’élève de se familiariser avec une langue parlée rapidement.Programme Jusqu’à l’examen (mi-novembre) les élèves ont 2 séances de TD hebdomadaires de 2 heures. l’élève n’a plus qu’une séance de 2 heures par semaine qui sera consacrée à une présentation de la civilisation espagnole (histoire. Selon un calendrier remis aux élèves. mode d’évaluation : Il est tenu compte pour l’évaluation du travail en classe et en autonomie des critères suivants : • Sérieux et progression dans la préparation en autonomie • Qualité et régularité des travaux rendus • Qualité et régularité de la participation • Recherches pendant la partie consacrée à la civilisation 235 . culture).> Département Langues . selon un calendrier fixé. institutions. Les élèves doivent faire des recherches préalables et présenter en classe le résultat de ces recherches. La préparation de la partie écrite de l’examen et de la compréhension orale se fera en autonomie.enseignements 2a Lv2 espagnol 6iC7L221 Validation : Préparation au DeLe C1/C2 S7 2 crédits-langues objectifs pédagogiques Préparation au DELE C1/C2 Civilisation espagnole Contenu . assurées en général par deux enseignants. Le cours est essentiellement consacré à la compréhension et à l’expression orale. dans les conditions de l’oral. Il est conseillé à l’élève de compléter ce travail par des sites web. Pendant la 2e partie du semestre. Des documents écrits et vidéos complèteront la présentation et permettront des échanges en cours. avec différents accents. Des oraux blancs sont également proposés aux élèves. L’expression orale se fait à partir de documents inspirés de sujets du DELE ou sous forme de débats destinés à améliorer l’aisance à l’oral. différents thèmes sont abordés.

Les élèves doivent faire des recherches préalables et présenter en classe le résultat de ces recherches.enseignements 2a > Département Langues . des précisions grammaticales seront données si nécessaire. Le cours est essentiellement consacré à la compréhension et à l’expression orale. dans les conditions de l’oral. différents thèmes sont abordés. Pendant la 2e partie du semestre. Des oraux blancs sont également proposés aux élèves.enseignements 2a Lv2 espagnol 6iC7L221 Validation : Préparation au DeLe B2 S7 2 crédits-langues objectifs pédagogiques Préparation à l’Intermedio Civilisation espagnole Contenu . culture). assurées en général par deux enseignants. Des documents écrits et vidéos complèteront la présentation et permettront des échanges interactifs. selon un calendrier fixé.Programme Jusqu’à l’examen (mi-novembre) les élèves ont 2 séances de TD hebdomadaires de 2 heures.> Département Langues . mode d’évaluation : Il est tenu compte pour l’évaluation du travail en classe et en autonomie des critères suivants : • Sérieux et progression dans la préparation en autonomie • Qualité et régularité des travaux rendus • Qualité et régularité de la participation • Recherches pendant la partie consacrée à la civilisation 236 . Selon un calendrier remis aux élèves. Les erreurs seront analysées en cours. La compréhension orale se fait principalement à partir de documents authentiques d’intérêt culturel sur des thèmes proposés lors des épreuves du DELE B2. L’expression orale se fait à partir de documents inspirés de sujets donnés à l’oral ou sous formes de débats. La préparation de la partie écrite de l’examen et de la compréhension orale se fera en autonomie. institutions. l’élève n’a plus qu’une séance de 2 heures par semaine qui sera consacrée à une présentation de la civilisation espagnole (histoire. géographie.

Puis les diverses activités visent à l’amélioration des fonctions communicatives. l’approfondissement lexical et la consolidation des acquis grammaticaux et syntaxiques. Pendant la première moitié du 1er semestre. mode d’évaluation : Il est tenu compte des critères suivants : • Qualité et régularité des travaux rendus • Sérieux et progression dans la préparation en autonomie • Qualité et régularité de la participation • Résultats aux tests 237 . de ce fait. lexicales et syntaxiques. Contenu . selon un calendrier fixé. Ils sont. des précisions grammataicales seront données si nécessaire.6iC8L221 Validation : Cours post-débutants Préparation au DeLe B1/B2 2 crédits-langues par semestre S7-S8 objectifs pédagogiques Ce cours est destiné aux élèves ayant débuté l’espagnol en 1ère année et tient compte de leurs progrès. assurées en général par deux enseignants. pendant les deux premiers semestres. La première moitié du second semestre est consacrée à une préparation intensive des examens du DELE : la préparation de la partie écrite de l’examen et de la compréhension orale se fera en autonomie.> Département Langues . Poursuite de l’acquisition des bases grammaticales. l’élève complète la formation de 1ère année. en particulier avec l’acquisition des différents temps du subjonctif. dans les conditions de l’oral.Programme Les élèves ont 2 séances de TD hebdomadaires de 2 heures.enseignements 2a > Département Langues . susceptibles de passer avec succès un examen de niveau B2 en fin de 2e année (mi-mai). de la concordance des temps et du style indirect. En avril. Des supports variés et des documents authentiques permettent une introduction à la civilisation hispanique. selon le niveau qu’il aura atteint et suivant le conseil de ses enseignants. Les erreurs seront analysées en cours. Des oraux blancs sont également proposés aux élèves.enseignements 2a Lv2 espagnol 6iC7L221 . l’élève choisira de passer l’examen DELE B1 ou DELE B2.

la colonisation et l’indépendance des pays d’Amérique Latine. mode d’évaluation : L’assiduité et la participation sont prises en compte ainsi que la qualité de l’exposé. En se basant sur des documents écrits et vidéo. le Mexique. les pays andins. 238 .> Département Langues . l’émigration et l’immigration.enseignements 2a > Département Langues . le métissage. la musique. civilisations anciennes.Programme Il s’agit de donner aux élèves les éléments nécessaires à une meilleure compréhension de l’histoire et de l’actualité du monde latino-américain.enseignements 2a Lv2 espagnol 6iC8L221 Validation : Connaissance de l’amérique Latine S8 1 crédit-langues objectifs pédagogiques Appréhender la culture latino-américaine (coutumes et traditions. vie sociale et politique. Parmi les thèmes choisis : Cuba. la situation actuelle en Amérique latine. Contenu . le professeur donnera d’abord aux élèves des informations sur l’Amérique précolombienne.). Plusieurs thèmes seront ensuite proposés aux élèves : un binôme présentera d’abord brièvement un thème choisi qui sera ensuite approfondi. etc. les pays du “cono sur”.

visant à mettre en perspective les usages langagiers tant à l’écrit qu’à l’oral. Ce cours abordera. 239 . des tests (1/3). : raconter rapidement un programme de télévision ou de radio à quelqu’un qui ne l’a pas vu. sur les différents exercices prévus par le cours (1/3).Programme Ce cours thématique est fondé essentiellement sur l’exploitation de documents authentiques écrits. Contenu . entre autres. et ce dans la plupart des situations de communication. oraux et visuels. L’objectif du cours est de permettre aux apprenants d’approfondir leur connaissance de la culture langagière de la société espagnole.enseignements 2a > Département Langues . mode d’évaluation : L’évaluation reposera en parties égales. d’utiliser avec plus d’aisance la langue de Cervantes à l’écrit tout comme à l’oral et de faire face aux différentes situations de communication.enseignements 2a Lv2 espagnol 6iC8L221 Validation : « Saber comunicarse en españa » S8 1 crédit-langues objectifs pédagogiques Cours destiné principalement aux élèves de niveau B2. l’expression écrite et orale. les pratiques communicatives suivantes : - L’utilisation des actes de paroles dans les situations de communication quotidiennes et courantes - Les outils communicatifs liés à l’administration - Le C.V et la lettre de motivation spontanée ou en réponse à une annonce - L’entretien d’embauche - Le courrier personnel et administratif - Le débat - Les entretiens et conversations téléphoniques - La synthèse d’un document écrit ou oral. ainsi que la participation orale en cours et un entretien final (1/3). Les activités proposées respecteront les différentes aptitudes : la compréhension écrite et orale.> Département Langues . Ex. Apprendre la communication orale et écrite dans l’Espagne d’aujourd’hui. de la société espagnole d’aujourd’hui.

enseignements 2a Lv2 espagnol 6iC8L221 Validation : art et civilisation dans le monde hispanique S8 1 crédit-langues objectifs pédagogiques Cours destiné aux élèves de niveau B2. L’accent sera mis sur l’expression orale. chaque séance. C1 et C2 qui font preuve d’aisance à l’oral. pièce musicale. les origines de la Santeria cubaine. soit un thème précis (l’architecture du début du XXe siècle en Catalogne. Contenu . extrait de film.Programme Dès la première séance. Selon un calendrier établi en début de semestre.> Département Langues . et de susciter des échanges et des débats. • • Prise de notes. Capacité à communiquer et à rendre accessible au reste de la classe un contenu par définition très spécifique. et une synthèse écrite pourra être demandée. • Soin de la langue orale.. site web d’un créateur de mode…). 240 . les élèves élaborent le programme du semestre. Implication en cours et régularité de la participation. un ou deux élèves se chargeront de faire une présentation dans le but de faire part de leurs recherches à la classe. Il propose une réflexion interculturelle autour de manifestations artistiques dans les pays hispanophones.). recueil de poèmes. la cuisine moléculaire.. Des documents complémentaires seront distribués.enseignements 2a > Département Langues . Le point de départ est soit une réalisation artistique de nature diverse (ex : tableau. mode d’évaluation : • • Qualité et pertinenece des recherches effectuées.

syntaxiques et lexicales. développer les quatre compétences. de suivre des conversations sur des sujets simples.Programme Les élèves ont 2 heures de cours présentiel par semaine. études…). à défendre une idée. A l’issue de la 2e année. Lors de l’évaluation l’enseignant tient compte des éléments suivants : • Qualité et régularité de la participation • Exercices faits régulièrement • Qualités des textes rédigés • Assiduité • motivation 241 . L’accent est mis sur la compréhension et l’expression orale et la rédaction de textes courts. voyages.> Département Langues . logement. Contenu . répondant à des besoins de la vie quotidienne (hôtel. L’apprentissage se fera essentiellement à partir de situations de communication (jeux de rôles). passé et futur). les étudiants atteignent le niveau B1 : ils doivent être capables de s’exprimer dans des conversations de la vie quotidienne. mode d’évaluation : Le travail et la progression sont évalués chaque semestre selon les modalités du contrôle continu. apprendront à formuler des hypothèses. Les élèves aborderont pendant l’année les différents temps de l’action (présent.enseignements 2a > Département Langues .enseignements 2a Lv3 espagnol 6iC7L321 Validation : initiation S7-S8 ce cours ne donne aucun crédit-langues objectifs pédagogiques Poursuivre l’acquisition des bases grammaticales. d’écrire de courts textes. Des textes courts authentiques permettent une découverte progressive de la culture hispanique.

enseignements 2a Lv3 espagnol 6iC7L321-6iC8L321 Validation : entretien S7-S8 ce cours ne donne aucun crédit-langues objectifs pédagogiques Suite du cours en 1A. Lors de l’évaluation les enseignants tiennent compte des éléments suivants : • Qualité et régularité de la participation et du travail personnel • Assiduité et motivation 242 .> Département Langues . Il propose une ouverture sur des thèmes variés concernant les cultures et les civilisations hispaniques à partir de documents authentiques et en rapport avec les intérêts des participants. Contenu .Programme Cours basé sur l’interactivité.enseignements 2a > Département Langues . mode d’évaluation : Le travail et la progression sont évalués chaque semestre selon les modalités du contrôle continu. Cours destiné aux élèves de niveau avancé qui s’expriment avec une certaine aisance et qui souhaitent préserver leurs acquis en espagnol.

mode d’évaluation : L’assiduité et la participation sont prises en compte ainsi que l’investissement personnel lors de la représentation. Contenu .Programme Pendant la séance de cours. intonations. L’analyse de la scène devra permettre d’imaginer la mise en scène. Les difficultés linguistiques et grammaticales seront élucidées et le texte sera replacé dans son contexte socio-culturel et historique si nécessaire. L’implication des élèves et la situation de jeu doivent permettre d’acquérir certains automatismes langagiers.enseignements 3a Lv2 espagnol 6iC9L221 Validation : Théâtre espagnol S9 1 crédit-langues objectifs pédagogiques Ce cours est destiné principalement à des élèves de niveau B1/B2 et vise à améliorer la compréhension écrite et orale par l’étude d’extraits de pièces de théâtre en espagnol.enseignements 3a > Département Langues . Il doit permettre à des élèves de niveau intermédiaire d’acquérir de l’aisance à l’oral en représentant certaines des scènes étudiées. jeu des acteurs. déplacements. les élèves découvriront une ou plusieurs scènes tirées d’une pièce de théâtre en espagnol. décors et accessoires éventuels. 243 .> Département Langues .

enseignements 2a & 3a > Département Langues . Découvrir la civilisation et la culture chinoise Contenu . Préparer l’examen hSK 3.> Département Langues . Compréhension écrite mode d’évaluation : Lors de l’évaluation il est tenu compte des éléments suivants : • Qualité et régularité des devoirs rendus • Participation en cours • Assiduité 244 . 2. Structures grammaticales 3. Arriver à communiquer en chinois dans des situations quotidiennes. Nouveaux caractères 2. Compréhension orale 4.Programme Poursuivre l’apprentissage en s’appuyant sur le même manuel qu’en 1ère année (leçon 5 – leçon 12) 1.enseignements 2a & 3a Lv2 Chinois 6iC7L261 Validation : Cours Post-Débutants S7-S8 2 crédits-langues par semestre objectifs pédagogiques 1.

enseignements 2a & 3a > Département Langues . Ecrire des caractères chinois 3.> Département Langues .Programme 1. Conversation et expression orale simple mode d’évaluation : Lors de l’évaluation il est tenu compte des éléments suivants : • Qualité et régularité des devoirs rendus • Participation en cours • Assiduité 245 . Découvrir la civilisation et la culture chinoise Contenu . Acquérir une connaissance de base de la langue chinoise 2.enseignements 2a & 3a Lv3 Chinois 6iC7L361 Validation : initiation S7-S8 ce cours ne donne aucun crédit-langues objectifs pédagogiques 1. Reconnaître les clés signifiantes des caractères chinois 2. Structure de phrase simple en chinois 4.

> Département Langues - enseignements 2a & 3a > Département Langues - enseignements 2a & 3a

Lv2 Japonais 6iC7L251
Validation :

Cours Post-Débutants

S7-S8

2 crédits-langues par semestre

objectifs pédagogiques Consolidation des acquis, amélioration de l’expression orale et écrite, exploration culturelle du Japon.

Contenu - Programme t En septembre, octobre et novembre, il s’agit surtout de préparer l’examen externe « est d’aptitude en japonais – niveau 4 qui a lieu début décembre. » À partir de décembre (à l’issue de cet examen externe), on continue en langue à progresser et à enrichir les acquis, avec davantage d’expression orale et écrite et l’acquisition d’une cinquantaine de nouveaux Kanji. Une exploration culturelle permet de mieux connaître et de mieux comprendre le Japon d’autrefois et d’aujourd’hui. Elle est complétée par des discussions portant sur différents thèmes et par des exposés.

mode d’évaluation : Le travail et la progression sont évalués chaque semestre selon les modalités du contrôle continu. Lors de l’évaluation il est tenu compte des éléments suivants : • Résultats aux tests • Qualité et régularité de la participation • Qualité et régularité des travaux rendus • Assiduité • motivation

246

> Département Langues - enseignements 2a & 3a > Département Langues - enseignements 2a & 3a

Lv2 Japonais 6iC7L251
Validation :

Cours Post-Débutants

S9

1 crédit-langues

objectifs pédagogiques Consolidation des acquis, amélioration de l’expression orale et écrite, exploration culturelle du Japon.

Contenu - Programme On poursuit l’étude et la pratique de la langue à l’oral et à l’écrit ; on étudie de nouveaux points grammaticaux, importants pour l’expression ; on aborde le registre soutenu, indispensable dans l’univers professionnel ; on considère de nouveaux aspects de la culture et de la civilisation.

mode d’évaluation : Le travail et la progression sont évalués pour le semestre selon les modalités du contrôle continu. Lors de l’évaluation il est tenu compte des éléments suivants : • Résultats aux tests • Qualité et régularité de la participation • Qualité et régularité des travaux rendus • Assiduité • motivation

247

> Département Langues - enseignements 2a & 3a > Département Langues - enseignements 2a & 3a

Lv3 Japonais 6iC7L351
Validation :

initiation

S7-S8

ce cours ne donne aucun crédit-langues

objectifs pédagogiques Poursuivre la découverte de la culture et de la langue japonaises. S’exprimer simplement à l’écrit et à l’oral. Comprendre des textes et des conversations sans complexité.

Contenu - Programme Apprentissage de nouveaux Kanji Nouveaux points grammaticaux ; exercices Vocabulaire Conversation Culture et aspects culturels de la langue ; civilisation.

mode d’évaluation : Le travail et la progression sont évalués chaque semestre selon les modalités du contrôle continu. Lors de l’évaluation il est tenu compte des éléments suivants : • Résultats aux tests • Qualité et régularité de la participation • Qualité et régularité des travaux rendus • Assiduité • motivation

248

> Département Langues - enseignements 2a & 3a > Département Langues - enseignements 2a & 3a

Lv2 russe 6iC7L241
Validation :

Cours Post-Débutants

S7

2 crédits-langues

objectifs pédagogiques Développement des quatre compétences de communication. Préparation aux examens du russe langue étrangère niveau B1 – utilisateur indépendant.

Contenu - Programme Les cours comprennent 2 séances de 2 heures par semaine. Ils seront dédiés principalement à la grammaire et à la compréhension orale suivant les modalités de l’examen. Quelques séances peuvent être consacrées à la culture et à la civilisation russe.

mode d’évaluation : Les élèves seront évalués selon les critères suivants : • 3 travaux écrits obligatoires à réaliser en dehors du cours • Participation, motivation • Assiduité • Tests en classe (contrôle continu) • Test de fin de semestre

249

> Département Langues - enseignements 2a & 3a > Département Langues - enseignements 2a & 3a

Lv2 russe 6iC8L241
Validation :

Cours Post-Débutants

S8

2 crédits-langues

objectifs pédagogiques Continuer à développer les quatre compétences. A l’issue de la 2e année, les étudiants doivent être capables de s’exprimer dans la plupart des conversations de la vie quotidienne, résumer un texte, décrire une image, rédiger une histoire, lire couramment des textes et en comprendre les éléments familiers, comprendre des phrases dans des situations simples de la vie courante, suivre des conversations courtes sur des sujets connus.

Contenu - Programme Les heures de classe seront consacrées surtout au développement de l’expression et de la compréhension orale. Quelques séances peuvent être consacrées à la culture et à la civilisation russe. En plus du manuel, des extraits de journaux ou d’autres supports d’actualité pourront être utilisés.

mode d’évaluation : Les élèves seront évalués selon les critères suivants : • 3 travaux écrits obligatoires à réaliser en dehors du cours • Participation, motivation • Assiduité • Tests en classe (contrôle continu) • Test de fin de semestre

250

> Département Langues - enseignements 2a > Département Langues - enseignements 2a

Lv3 russe 6iC7L341-6iC8L341
Validation :

initiation

S7-S8

ce cours ne donne aucun crédit langues

objectifs pédagogiques L’objectif de l’enseignement du russe dans le groupe LV 3 est d’atteindre à la fin de la 2e année une maîtrise de la langue qui permette à l’élève d’utiliser une documentation en russe ou de pratiquer la langue dans un contexte n’exigeant pas de spécialisation. Poursuite du travail entamé dans les quatre compétences de communication.

Contenu - Programme Les cours comprennent 1 séance de 2h de cours présentiel par semaine qui est consacrée à l’apprentissage des bases du vocabulaire et de la grammaire. Quelques séances seront consacrées à la culture et à la civilisation russe.

mode d’évaluation : Les élèves seront évalués selon les critères suivants : • 3 travaux écrits obligatoires à réaliser en dehors du cours • Participation, motivation • Assiduité • Tests en classe (contrôle continu)

251

Les supports utilisés sont authentiques. l’accent est mis sur l’expression orale avec un exposé de chaque élève.Programme Les cours sont axés autour de thèmes tels que les fêtes. etc. Certains cours répondent à des demandes spécifiques telles que la rédaction de CV et lettres de motivation en vue de préparer les élèves à poser leur candidature pour un stage. les institutions. 252 . Le deuxième objectif est culturel et vise à fournir aux élèves les informations nécessaires à une meilleure compréhension de la culture française. mode d’évaluation : L’évaluation porte sur la participation en classe. Contenu . Par ailleurs. les régions. le travail fourni dans la préparation de l’exposé et dans les exercices donnés en complément du cours ainsi que sur les résultats obtenus dans les divers tests qui peuvent être proposés au cours de l’année. la musique. De nombreuses activités sont proposées autour de ces thèmes aussi bien en compréhension (orale et écrite) qu’en expression (orale et écrite) et en grammaire. variés et actuels.enseignements 2a & 3a > Département Langues . le cinéma.> Département Langues .enseignements 2a & 3a Lv2 Français Langue etrangère 6iC8L2F1 Validation : Groupes intermédiaires S7-S8 2 crédits-langues par semestre objectifs pédagogiques Le premier objectif est linguistique et vise à renforcer les connaissances en français des élèves étrangers afin de leur permettre de suivre au mieux les cours dispensés dans les autres matières et de communiquer plus aisément avec les Français.

l’élève complète la formation de 1ère année. Après l’examen. La préparartion au DEPLE se fait à partir de modèles d’examens de sessions antérieures et par l’amélioration de la pratique de la langue dans des situations de la vie courante. Contenu .enseignements 2a > Département Langues . de la concordance des temps et du style indirect. lexicales et syntaxiques pour atteindre en fin d’année le seuil du niveau B2. en particulier avec l’acquisition des différents temps du subjonctif.enseignements 2a Lv2 Portugais 6iC5L291-6iC6L291 Validation : Préparartion au DePLe Diploma elementar de Portugues Lingua estrangeira S7-S8 2 crédit langues par semestre objectifs pédagogiques Préparation au DEPLE.> Département Langues . l’approfondissement lexical et la consolidation des acquis grammaticaux et syntaxiques. Pendant la première moitié du 1er semestre. Poursuite de l’acquisition des bases grammaticales. le cours est consacré à l’amélioration des fonctions communicatives. Des oraux blancs sont également proposés.Programme Les élèves ont 2 séances de TD hebdomadaires de 2 heures. Des supports variés et des documents authentiques permettent une introduction à la civilisation lusophone. mode d’évaluation : Il est tenu compte des critères suivants : • Qualité et régularité des travaux rendus • Qualité et régularité de la participation • Résultats aux tests (2 par semestre) 253 .

L’apprentissage privilégiera la communication orale dans toutes les situations de la vie courante et favorisera progressivement l’intégration des principales structures de la langue.enseignements 2a > Département Langues . Contenu .Programme Amélioration des pratiques communicatives dans les 4 aptitudes : - Stratégies de lecture. 254 .> Département Langues .enseignements 2a Lv3 Portugais 6iC7L391-6iC8L391 Validation : initiation S7-S8 ce cours ne donne aucun crédit-langues objectifs pédagogiques Sensibiliser l’apprenant à la langue écrite et orale portugaise en prenant en compte les aspects socioculturels et interculturels de la langue. mode d’évaluation : Le travail et la progression sont évalués chaque semestre selon les modalités du contrôle continu. - Stratégies de l’écrit. Les étudiants seront sensibilisés aux normes portugaise voire brésilienne. - Stratégies de l’expression orale. - Stratégies de l’écoute.

(Do It Yourself). Un ensemble de cours et de conférences servent d’appui à un travail à dominante artistique effectué en groupe de projet avec pour objectifs de : - permettre à des étudiants en phase projet (années 4 et 5. • environnement et développement durable . • CFA. • D. L’iCN ecole de management propose ses ateliers autour des thèmes : • modélisations financières . Le croisement - lié au projet personnel de l’étudiant - entre une approche plastique et théorique et son incidence dans les aspects techniques de mise en oeuvre doit être au centre du dispositif pédagogique. cursus ENSA) de développer une recherche qui doit nourrir une réflexion personnelle liée à une production . - faciliter l’acquisition d’outils théoriques par une approche pluridisciplinaire . • oeuvres partagées . • ingénierie territoriale et innovation sociale . science and business .LeS aTeLierS arTem a l’école des mines de Nancy. • e-business : l’ergonomie du numérique au service d’une cause. • le défi numérique 3. • le manager créactif . • chaire Innovation Entrepreneuriale . • marcher . • organisational best practices Yesterday. • l’art de l’imposture (Actions directes (et pacifiques)) . innovation. • CORA : conseil en organisation appliqué à la grande distribution (atelier porté par les 3 écoles de l’alliance Artem adossé au groupe CORA qui en définit chaque année le fil directeur et finance l’enseignement) . les ateliers sont définis autour de 6 grands thèmes : • conception. production .I. • anglo-saxon project management . L’ecole Nationale Supérieure d’art de Nancy propose les Ateliers de Recherche et de Création (ARC). • entreprise et territoire . • cindyniques ou sciences du danger .0 . • intelligence économique et décision . • santé 2010-2015 Médecins & managers : un projet commun . • conseil en organisation . • art. • cohabitation . Today and Tomorrow . - aider les étudiants à se familiariser à de nouvelles pratiques plastiques et à élaborer des méthodes critiques sur leur production . - familiariser les étudiants à des méthodes de travail et de recherche interactives et collectives.Y. • strange behaviors . 255 .

concept et attributs • La conception des pyramides d’Egypte • Analyse de l’architecture «Art Nouveau» à Nancy. ingénieurs et entrepreneurs.dahoun@mines.fr 45 heures 3 S7 Durée du module : Crédits ECTS : objectifs pédagogiques L’atelier C-I-P vise à développer chez des élèves-ingénieurs la motivation et la compétence pour piloter avec succès un projet de développement de nouveaux produits et/ou de création d’entreprise.Programme • Le produit. 1900 • Les ressorts de la créativité • Le Brainstorming • Le lancement d’une idée : café ou chocolat ? • Présentation du concours «Entreprendre» • Design.inpl-nancy. les groupes de projets travaillent en autonomie et ont pour tâche essentielle d’imaginer le produit qu’il veulent mettre sur le marché et d’en analyser les fonctionnalités de manière détaillée et exhaustive. en s’exerçant à analyser un produit selon toutes ses fonctionnalités et en identifiant pour chacune d’entre elles la «valeur» que le client lui attribuera. innovation. L’atelier C-I-P met en jeu des intervenants extérieurs. de qualité et de rentabilité. technologie et société • Analyse fonctionnelle • Analyse de la valeur • La sécurité des produits • L’hyperchoix des matériaux • Bilan d’avancement des projets des ateliers mode d’évaluation : contrôle continu 256 . Au cours de ce semestre. Professeur abdesselam. Dans ce premier semestre. Il s’accompagne d’un projet visant la conception d’un produit innovant et la création (fictive ou réelle) d’une entreprise. Chaque séance porte sur un sujet donné et met en jeu une étude de cas concrète.> atelier mines-artem > atelier mines-artem S7 Tr131 6iC7aT1 Responsable : Conception. sociologique et technologique du design industriel. de fonctionnalité. Il associe dans une approche transversale les notions complémentaires de créativité. Contenu . production : «de l’idée au prototype» Abdesselam DAhOUN. l’objectif est de stimuler l’esprit créatif. Cette démarche passe par une découverte historique.

Cette présentation est donnée devant un jury composé de chefs d’entreprises et d’enseignants. mode d’évaluation : contrôle continu 257 .I. L’atelier C-I-P met en jeu de nombreux intervenants extérieurs. Il s’accompagne d’un projet visant la conception d’un produit innovant et la création (fictive ou réelle) d’une entreprise. production : «du prototype au marché» Abdesselam DAhOUN. l’accent est mis sur les méthodes et les organisations qui permettent à l’entreprise d’adopter une attitude innovante et de mettre en place les outils de production et de commercialisation qui lui permettront de se positionner sur les marchés porteurs et d’assurer sa croissance. Il associe dans une approche transversale les notions complémentaires de créativité. de fonctionnalité.dahoun@mines.P vise à développer chez des élèves-ingénieurs la motivation et la compétence pour piloter avec succès un projet de développement de nouveaux produits et/ou de création d’entreprise.fr 45 heures 6 S8 Durée du module : Crédits ECTS : objectifs pédagogiques L’atelier C. Contenu .I.Programme • Conception des structures mécaniques par éléments finis • Cycle de vie et recyclage des produits • Outils de simulation de mise en forme des matières plastiques • Le brevet • La stratégie de propriété intellectuelle des entreprises • CAO et prototypage rapide • Les produits bancaires • Les produits de l’espace • Les produits du Sport • Le marketing direct • Le design industriel dans l’industrie automobile • Stratégie de développement des équipements automobiles • Le risque d’innover pour l’entreprise • Du produit à la création d’entreprise • Le commerce électronique Le projet d’atelier C. Dans ce second semestre. ingénieurs et entrepreneurs.inpl-nancy.P donne lieu à une synthèse en fin de semestre avec présentation d’un clip vidéo montrant les fonctionnalités et les avantages du nouveau produit. innovation.> atelier mines-artem > atelier mines-artem S8 Tr141 6iC8aT1 Responsable : Conception. de qualité et de rentabilité. Professeur abdesselam.

> atelier mines-artem > atelier mines-artem S7 Tr231 6iC7aT2 Responsables : Cindyniques ou sciences du danger S7 Thierry VERDEL. mode d’évaluation : L’évaluation est principalement basée sur le projet mené en groupes restreints ou collectivement. PUF.thierry-verdel. références • L’archipel du danger. de leurs effets et de leur criticité. 2003.inpl-nancy.inpl-nancy. L’objectif du module est donc d’appréhender la problématique des risques naturels et industriels par les outils et les méthodes de l’ingénieur. les organisations et l’activité économique. Rubise. coll. Phénomènes physiques en jeu dans les accidents. Il s’agit notamment d’en comprendre les enjeux pour la société et d’acquérir les compétences nécessaires à la prise de décision en univers risqué et incertain. Kervern et P. méthodes multicritères). Le module se poursuit en S4 dans le module TR241. h.128 p. Economica.com.P. dans le monde économique. Méthodes d’identification et de hiérarchisation des risques (analyse des modes de défaillance.Programme Contenu de l’enseignement pour l’ensemble des modules TR231 et TR241 Définition des concepts fondamentaux et du vocabulaire propres aux sciences du danger et à l’évaluation des risques. Denis.lopez@mines. l’environnement. Flammarion. B. Bernardi. Maître de Conférences Philippe. Latour et L. 358 p. de l’économiste et du sociologue.fr 45 heures 3 Durée du module : Crédits ECTS : objectifs pédagogiques La problématique des risques a pris dans nos sociétés une importance considérable qui se traduit au quotidien. par la mise en œuvre de mesure d’évaluation et de prévention destinées à en limiter les conséquences sur l’homme. les biens. Signoret. arbres de défaillance. Presses Internationales Polytechniques. Montréal. A. Leroy et J. Beck. 1992. 552 p. • www.. « ue sais-je ? Q » • La Société du risque : Sur la voie d’une autre modernité.Y. 1991.Verdel@mines. Différentes tâches sont également demandées en cours d’année et contribuent à l’évaluation globale. Simulation de systèmes dynamiques. 1998. U. G. Professeur Thierry. • Le Risque technologique. rubrique Cindyniques 258 . 444 p. • Comprendre et gérer les risques sociotechnologiques majeurs.fr Philippe LOPEZ. Contenu .

L’objectif du module est donc d’appréhender la problématique des risques naturels et industriels par les outils et les méthodes de l’ingénieur. une ou plusieurs simulations de crises. Leroy et J. De nombreux intervenants extérieurs montrent comment la problématique des risques est abordée dans leur entreprise ou dans leur organisation. Rubise. risques de projet. 1991.fr Philippe LOPEZ.Y.inpl-nancy. « ue sais-je ? Q » • La Société du risque : Sur la voie d’une autre modernité. Les points suivants peuvent être abordés : risques et assurances. PUF. A. 1998.fr 45 heures 6 Durée du module : Crédits ECTS : Pré requis Module TR231 objectifs pédagogiques La problématique des risques a pris dans nos sociétés une importance considérable qui se traduit au quotidien. etc. 2003.thierry-verdel. 552 p. G. Nous menons également des études de cas. les biens. Professeur Thierry. 1992. par la mise en œuvre de mesure d’évaluation et de prévention destinées à en limiter les conséquences sur l’homme.lopez@mines.Programme Contenu de l’enseignement pour l’ensemble des modules TR231 et TR241 Il s’agit de la suite du module TR231. U. coll. risques dans l’industrie nucléaire. les visites d’entreprises. Flammarion.128 p. Montréal. Presses Internationales Polytechniques. Contenu . Latour et L. • Comprendre et gérer les risques sociotechnologiques majeurs. Bernardi. Signoret. risques et droit. dans le monde économique. Il s’agit notamment d’en comprendre les enjeux pour la société et d’acquérir les compétences nécessaires à la prise de décision en univers risqué et incertain. Ce module met l’accent sur les études de cas.> atelier mines-artem > atelier mines-artem S8 Tr241 6iC8aT2 Responsables : Cindyniques ou sciences du danger S8 Thierry VERDEL..Verdel@mines. Economica. 358 p.P. Beck. de l’économiste et du sociologue. mode d’évaluation : L’évaluation est principalement basée sur le projet mené en groupes restreints ou collectivement. références • L’archipel du danger. Kervern et P. Différentes tâches sont également demandées en cours d’année et contribuent à l’évaluation globale. Denis. la mise en œuvre des méthodes d’évaluation abordées en TR231. les organisations et l’activité économique. 444 p. rubrique Cindyniques 259 . Maître de Conférences Philippe. l’environnement. h.inpl-nancy.com. • www. B. • Le Risque technologique.

inpl-nancy. eau. cet atelier a aussi pour objectif de fournir aux partenaires des éléments d’orientation pour leur éventuel cahier des charges. électricité. à l’issue desquelles des «notes d’observations» seront demandées aux étudiants. Au-delà de ces aspects pédagogiques. Il comprendra une série de conférences sur 3 thèmes : • Introduction à l’aménagement du territoire et à l’aménagement urbain (en commun avec TR531) • Environnement des projets (en commun avec TR531) • Environnement et construction (liste précise à définir) et un travail en mode projet. etc. implantation et dimensionnement des «utilités» (chauffage. mode d’évaluation : soutenance intermédiaire en fin de semestre 260 .) • Transports : importance de la contrainte «déplacement des collaborateurs» • Economie : méthodes d’évaluation des composantes de la rentabilité économique (coût de construction. etc. l’activité «projet» portera essentiellement sur une observation de l’existant. Contenu . organisationnels.fr 45 heures 3 Durée du module : Crédits ECTS : objectifs pédagogiques Cette formation a plusieurs objectifs. chacune traitant une alternative d’implantation. poussant les étudiants à comprendre le rôle et le fonctionnement d’un siège social sous les aspects suivants : • Organisationnels : influence de l’architecture.Dubedout@mines. Elle amènera les étudiants en fin de semestre à consolider la planification de leur projet pour le semestre S8. Au cours du semestre S7. surcoût hQE.) • Intégration urbaine Cette activité s’effectuera au travers de plusieurs visites de sites selon les partenaires de l’atelier (a priori une visite tous les quinze jours). Leur faire découvrir à cette occasion l’importance d’une approche pluridisciplinaire. Deux équipes projets seront constituées.Programme Cet atelier s’appuie essentiellement sur une étude de cas : l’implantation d’un nouveau siège social. Professeur Antoine.> atelier mines-artem > atelier mines-artem S7 Tr331 6iC7aT3 Responsable : entreprise et Territoire S7 Antoine DUBEDOUT. coût d’exploitation. de l’équipement et de l’aménagement intérieur sur la «production» d’un siège social • Architecturaux et environnementaux : exigences à satisfaire par le bâtiment. D’abord faire réfléchir les étudiants sur les interactions entre une entreprise et le territoire qui l’entoure et leur faire aborder les multiples enjeux ainsi soulevés : environnementaux. sociaux et techniques.

etc. organisationnels. Professeur Antoine. Au cours du semestre S8.) • Transport et plan de déplacement d’entreprise • Sociologie (management.fr 45 heures 6 Durée du module : Crédits ECTS : objectifs pédagogiques Cette formation a plusieurs objectifs.inpl-nancy. etc. l’activité «projet» portera essentiellement sur une transposition des observations effectuées vers chacune des alternatives d’implantation et une application pratique de certaines méthodes présentées lors de conférences. Deux équipes projets seront constituées. Au-delà de ces aspects pédagogiques. mode d’évaluation : Soutenance des projets 261 . communication. chacune traitant chacune une alternative d’implantation. Elle s’exercera suivant les axes suivants: • Bâtiment • Ergonomie intérieure • Impact énergétique (critères de construction hQE.> atelier mines-artem > atelier mines-artem S8 Tr341 6iC8aT3 Responsable : entreprise et Territoire S8 Antoine DUBEDOUT. Contenu .Dubedout@mines. éco-quartiers.) • Intégration urbaine. Leur faire découvrir à cette occasion l’importance d’une approche pluridisciplinaire.Programme Cet atelier s’appuie essentiellement sur une étude de cas : l’implantation d’un nouveau siège social. etc. D’abord faire réfléchir les étudiants sur les interactions entre une entreprise et le territoire qui l’entoure et leur faire aborder les multiples enjeux ainsi soulevés : environnementaux. économie et communication (partiellement commun avec TR541) • Autres sujets «techniques» à définir L’activité «projet» donnera lieu à 2 présentations intermédiaires de l’avancement des travaux auprès des partenaires. sociaux et techniques. Il comprendra une série de conférences et un travail en mode projet. cet atelier a aussi pour objectif de fournir au maître d’ouvrage et à ses partenaires des éléments d’orientation pour leur cahier des charges. Les conférences qui viendront soutenir ces projets porteront sur : • Aménagement du territoire et environnement (en commun avec TR541) • Gestion des projets.

Agence Nicolas Michelin & Associés (ANMA). ces discussions et débats permettront aux élèves de l’atelier de prendre le recul nécessaire par rapport à la thématique E&DD et de se forger un réel esprit critique dans ce domaine. A titre informatif.fr Enseignants et chercheurs de l’ENSMN.Programme Le programme de l’atelier est susceptible d’évoluer d’une année à l’autre. • Visite du Forum de la Terre – Conférence de Jean-Marc JANCOVICI • Qu’est ce que la richesse d’un pays ? • Biodiversité • Qualité de l’air • Les OGM en question. ENSAIA. Airlor. L’implication et la participation des étudiants seront sollicitées tout au long de l’atelier.inpl-nancy. 45 heures 3 Durée du module : Crédits ECTS : objectifs pédagogiques Former des ingénieurs « éco-citoyens » en termes de prise en compte de l’environnement. sociales et humaines. Le large éventail de sujets abordés permettra aux élèves d’acquérir une réelle culture E&DD.inpl-nancy.. l’atelier E&DD s’attache à proposer aux élèves une approche diversifiée et pluriculturelle de cette thématique. et de les initier à la notion de développement durable.> atelier mines-artem Tr431 6iC7aT4 Responsable : Intervenants : environnement et développement durable S7 Olivier MIRGAUX. • L’alimentation • Débat avec trois professionnels : «L’agriculture : avec ou sans pesticide ?» • Introduction à l’éco-toxicité et à l’état des ressources mondiales en eau • Architecture et DD • Economie des ressources naturelles • Système d’Information Géographique mode d’évaluation : L’évaluation est principalement basée sur un projet mené en groupes couvrant les deux semestres.Mirgaux@mines. En outre. le programme 20092010 est présenté ici. En S7 le travail sur le projet est axé sur la prise en main du sujet et l’établissement d’un cahier des charges. Université de Metz. Contenu . afin de coller au mieux à l’actualité et aux attentes des étudiants. Université Paris X Nanterre. Maître de conférences Olivier. notamment au travers de discussions et de débats avec des professionnels et par la conduite d’un projet en groupe.fr/edd/ 262 . références Plus d’informations sur : http://artem. en s’appuyant sur des considérations scientifiques.. Partant d’un état des lieux de la situation actuelle.

l’atelier E&DD s’attache à proposer aux élèves une approche diversifiée et pluriculturelle de cette thématique. Partant d’un état des lieux de la situation actuelle. ENSIC.Mirgaux@mines. Empreinte Ecologique. Etude d’Impacts) • Dispersion atmosphérique mode d’évaluation : L’évaluation est principalement basée sur un projet mené en groupes couvrant les deux semestres. notamment au travers de discussions et de débats avec des professionnels et par la conduite d’un projet en groupe.inpl-nancy. Oikos Communication. et de les initier à la notion de développement durable. Institut Jean Lamour 45 heures 6 Durée du module : Crédits ECTS : Pré requis TR 431 objectifs pédagogiques Former des ingénieurs « éco-citoyens » en termes de prise en compte de l’environnement.Programme • Système d’Information Géographique • Climat et changement climatique • Intervention d’une ONG (GERES) travaillant sur la compensation carbone et l’efficacité énergétique du bâtiment dans les pays du Sud • Visite de la Route des Energies Renouvelables • Communication et DD • Recyclage et traitement des déchets • La mutation des politiques et du droit de l’environnement • Ville durable et 2. Bilan Carbone. L’implication et la participation des étudiants seront sollicitées tout au long de l’atelier. GERES. Le large éventail de sujets abordés permettra aux élèves d’acquérir une réelle culture E&DD.inpl-nancy. Maître de conférences Olivier. En S8 le travail sur le projet doit aboutir à des réalisations concrètes répondants au cahier des charges établi en S7. en s’appuyant sur des considérations scientifiques.fr Enseignants et chercheurs de l’ENSMN.fr/edd/ 263 . Contenu . En outre. références Plus d’informations sur : http://artem. ces discussions et débats permettront aux élèves de l’atelier de prendre le recul nécessaire par rapport à la thématique E&DD et de se forger un réel esprit critique dans ce domaine.> atelier mines-artem > atelier mines-artem S8 Tr441 6iC8aT4a Responsable : Intervenants : environnement et développement durable S8 Olivier MIRGAUX.0 • Risque industriel et DD • Outils d’évaluation environnementale (ACV. sociales et humaines.

éléments de génie urbain.inpl-nancy. Les méthodes d’évaluation seront. la genèse des projets. Maître de Conférences Frederic. le projet industriel vu sous l’angle politique. voire aux aspects juridiques. notion de stabilité ? • thème iii : les acteurs du projet. pour en assurer la meilleure productivité externe.Koeut@mines. Approche historique. approche générale sur l’architecture industrielle contemporaine. Contenu . 264 . mode d’évaluation : continu sur les séances et les projets annuels références Les références des conférences sont fournies pour chacune des séances . d’autre part et surtout sur la qualité du travail réalisé en groupe sur les projets (évaluation faite avec les responsables du module et bien sûr avec les tuteurs de chaque projet). projet multiculturel.fr 45 heures 3 S7 Durée du module : Crédits ECTS : objectifs pédagogiques Cette formation a plusieurs objectifs. d’une part de familiariser les élèves avec la gestion de projets dans un environnement complexe qui est celui de l’aménagement du territoire ou de l’aménagement urbain. Les conférences de S7 sont réparties suivant 3 thèmes principaux : • thème i : introduction à l’aménagement du territoire et à l’aménagement urbain. l’entreprise et la sécurité à l’échelle d’un territoire. Présentation des collectivités territoriales et leur mode de fonctionnement. analyse du risque dans le déroulement du projet. d’autre part de permettre aux élèves de mieux situer leurs entreprises futures par rapport aux acteurs qui interviennent quotidiennement au voisinage de ces entreprises. la cohérence européenne et soutien financier. urbanisme prévisionnel et réglementaire. le rôle de l’Europe dans l’approche projet. l’entreprise et la protection de l’environnement. Typologie des projets. • thème ii : environnement des projets. d’une part établie sur une évaluation continue. Projets 2010-2011 : • Réaménagement du Stade « Marcel Picot » de Nancy- Nouvelles acivités autour du Stade (CUGN-ADUAN). les étudiants travaillent en relation directe avec les entreprises ou organismes proposant les sujets de projets. ce projet étant géré par groupes de 5 ou 6 élèves avec l’aide d’un tuteur sur des exemples concrets.Programme Cette formation très polymorphe et s’intéressant aussi bien aux aspects économiques que sociaux. se déroulera sur un cycle de 30 conférences représentant environ 90 heures et sur une participation à la gestion d’un projet s’étendant sur toute la durée de la scolarité de la 2e année. le rôle de l’Etat. • Flux de circulation autour du Stade lors des évènements sportifs ou culturels (CUGNADUAN) • Organisation du « Festival Nancy-Matsuri (Japon) » à Nancy Juin 2011.> atelier mines-artem > atelier mines-artem S7 Tr531 6iC7aT5 Responsable : ingénierie territoriale et innovation sociale : environnement et acteurs Frédéric KOEUT.

projet de reconversion industrielle. • thème vi : étude de cas.Koeut@mines. communication sur les projets.Programme Cette formation très polymorphe et s’intéressant aussi bien aux aspects économiques que sociaux. pour en assurer la meilleure productivité externe. montage financier et administratif et évaluation des projets. un cœur urbain et multimodal en devenir (ADUAN) • Le village artisanal sur le site d’Alstom à Nancy (ADUAN) • Création d’une plateforme multi-énergie à Toul (communauté de communes de Toul) mode d’évaluation : continu sur les séances et les projets annuels références Les références des conférences sont fournies pour chacune des séances . Redéploiement économique et mutation industrielle. marchés publics.> atelier mines-artem > atelier mines-artem S8 Tr541 6iC8aT5 Responsable : ingénierie territoriale et innovation sociale : gestion de projets complexes et étude de cas Frédéric KOEUT. réalisation de programme. projet d’aménagement du territoire. les étudiants travaillent en relation directe avec les entreprises ou organismes proposant les sujets de projets. ce projet étant géré par groupes de 5-6 élèves avec l’aide d’un tuteur sur des exemples concrets. aménagement avec le développement durable. adaptabilité. Projets 2009-2010 : • Problème de mobilité dans Nancy vu par des étudiants • La Gare de Nancy. Projets d’aménagement urbain.inpl-nancy. Les conférences de S8 sont réparties suivant 3 thèmes principaux : • thème iv : aménagement du territoire et environnement. exemple. Les méthodes d’évaluation seront d’une part établie sur une évaluation continue. d’autre part de permettre aux élèves de mieux situer leurs entreprises futures par rapport aux acteurs qui interviennent quotidiennement au voisinage de ces entreprises. le réaménagement des banlieues. • thème v : la gestion des projets. d’œuvre. maîtrise d’ouvrage. Introduction à la méthode. 265 . d’autre part et surtout sur la qualité du travail réalisé en groupe sur les projets (évaluation faite avec les responsables du module et bien sûr avec les tuteurs de chaque projet). projet de conduite de changement. Contenu . se déroulera sur un cycle de 24 conférences représentant environ 70 heures et sur une participation à la gestion d’un projet s’étendant sur toute la durée de la scolarité de la 2e année. le projet à dominante sociale. Maître de Conférences Frederic. démarche globale et locale.fr 45 heures 6 S8 Durée du module : Crédits ECTS : objectifs pédagogiques Cette formation a plusieurs objectifs : d’une part de familiariser les élèves avec la gestion de projets dans un environnement complexe qui est celui de l’aménagement du territoire ou de l’aménagement urbain. application dans les collectivités territoriales et dans les entreprises. voire aux aspects juridiques.

assurée par des professionnels Le cours s’appuie tout au long des deux semestres sur un projet conduit en équipes. juridiques et éthiques - Une formation théorique et pratique à la gestion de projets.inpl-nancy. le cours fait acquérir des compétences multiples : - Une connaissance globale des différentes technologies du web - Savoir créer un site web.Tisserant@mines. art. Professeur Ecole d’Art olivier.. e-design interactif. ERP.. Maître de Conférences Ecole des Mines Alain. des études de cas et des travaux dirigés. Le projet. Cyberdroit.. libre ou coaché. un service e-business. étude de problèmes réels. des activités de communication - Savoir en maîtriser le webdesign et l’ergonomie - Une approche de l’art dans le multimédia - Une conscience de l’ergonomie des interfaces homme machine - Une sensibilisation aux enjeux liés à l’emploi massif des NTIC dans les entreprises - Une appréhension des risques liés à la sécurité de l’information - Une réflexion sur l’impact des NTIC dans les domaines sociaux. E-store. formations théoriques et technologiques.. Site web du cours : http://www. accompagne une entreprise ou un organisme dans son évolution vers des pratiques internet.ageron@ensa-nancy. des conférences par des industriels.. économie.fr Olivier AGERON. Intranet.. - Internet pour sortir des frontières de l’entreprise : B2B.. du web et de son vocabulaire. - Art et design interactif : Le multimédia dans l’histoire de l’art. Places de marché. Les après-midi sont consacrés au travail en mode projet. Internet. L’importance de l’aspect esthétique dans les IhM. sur un projet en vraie grandeur. un produit.. Contenu . et peut déboucher sur la création d’une activité web ou internet..mines. Tous les documents utilisés y sont accessibles . mode d’évaluation : Contrôle continu + tests + un projet en équipe références La communication lors du cours se base sur des pratiques e-business.fr/~tisseran/ebiz 266 .Programme Les matinées sont généralement dédiées à des cours. - Internet et les processus internes de l’entreprise : Système d’information.. Webdesign et ergonomie. Des exposés d’élèves complètent les connaissances de certains aspects du ebusiness. une boutique en ligne.> atelier mines-artem > atelier mines-artem S7 Tr631 6iC7aT6 Responsables : e-business : l’ergonomie du numérique au service d’une cause Alain TISSERANT.fr 45 heures (sur 11 demi-journées) 3 S7 Durée du module : Crédits ECTS : objectifs pédagogiques Internet a bouleversé pour toujours la façon de travailler ! Formant à un thème transversal où différents domaines (informatique. - Comment et pourquoi créer un site web de qualité : méthodes de construction de sites.) se déroulent simultanément. via l’intranet du cours. B2C.inpl-nancy. internet.

des activités de communication - Savoir en maîtriser le webdesign et l’ergonomie - Une approche de l’art dans le multimédia - Une conscience de l’ergonomie des interfaces homme machine - Une sensibilisation aux enjeux liés à l’emploi massif des NTIC dans les entreprises - Une appréhension des risques liés à la sécurité de l’information - Une réflexion sur l’impact des NTIC dans les domaines sociaux. et peut déboucher sur la création d’une activité web ou internet.. assurée par des professionnels Le cours s’appuie tout au long des deux semestres sur un projet conduit en équipes.ageron@ensa-nancy. étude de problèmes réels. Des exposés d’élèves complètent les connaissances de certains aspects du ebusiness.. des études de cas et des travaux dirigés. L’importance de l’aspect esthétique dans les IhM.fr Olivier AGERON. Site web du cours : http://www. sur un projet en vraie grandeur.. Contenu . - Internet pour sortir des frontières de l’entreprise : B2B.fr/~tisseran/ebiz 267 .inpl-nancy. Le projet.. via l’intranet du cours.fr 45 heures (sur 11 demi-journées) 6 S8 Durée du module : Crédits ECTS : Pré requis Avoir suivi le cours e-business du premier semestre. internet.Programme Les matinées sont généralement dédiées à des cours. Places de marché. formations théoriques et technologiques. un produit. le cours fait acquérir des compétences multiples : - Une connaissance globale des différentes technologies du web - Savoir créer un site web. des conférences par des industriels. objectifs pédagogiques Internet a bouleversé pour toujours la façon de travailler ! Formant à un thème transversal où différents domaines (informatique. juridiques et éthiques - Une formation théorique et pratique à la gestion de projets.. B2C. Professeur Ecole d’Art olivier. Internet.) se déroulent simultanément. un service e-business. une boutique en ligne. accompagne une entreprise ou un organisme dans son évolution vers des pratiques internet. ERP. - Internet et les processus internes de l’entreprise : Système d’information. E-store. - Comment et pourquoi créer un site web de qualité : méthodes de construction de sites.. e-design interactif. du web et de son vocabulaire. - Art et design interactif : Le multimédia dans l’histoire de l’art.mines. mode d’évaluation : Contrôle continu + tests + un projet en équipe références La communication lors du cours se base sur des pratiques e-business.> atelier mines-artem > atelier mines-artem S8 Tr641 6iC8aT6 Responsables : e-business : l’ergonomie du numérique au service d’une cause Alain TISSERANT. Les après-midi sont consacrés au travail en mode projet.. Cyberdroit. Maître de Conférences Ecole des Mines Alain.Tisserant@mines.. libre ou coaché. art.. Webdesign et ergonomie. Tous les documents utilisés y sont accessibles .. Intranet. économie.inpl-nancy.

268 . les étudiants se familiarisent avec les bases conceptuelles des modéles économétriques et la mise en œuvre des différentes étapes d’une étude d’événéments. l’objectif est formuler des projections de 3 à 5 ans des flux financiers. «Les méthodologies d’études d’événements» guide méthodologique (remis aux étudiants). le rapport écrit représente 50% de la note. la soutenance orale 30% et la participation 20%. L’atelier modélisation financière est composé de trois parties.6iC8am1 Responsable : modélisations financières S7-S8 Francis JANIN 90 heures 9 Durée du module : Crédits ECTS : Prérequis Le suivi de cet atelier suppose un intérêt certain pour la finance et les méthodes d’analyse quantitative. Vernimen P. «Finance d’entreprises».> atelier iCN-artem > atelier iCN-artem iCN 131-141 6iC7am1 . objectifs pédagogiques Le cadre pédagogique de cet atelier se construit sur l’articulation des apports conceptuels et méthodologiques de la modélisation et une mise en œuvre pratique en utilisant des outils informatiques professionnels dans le cadre de projets. références hubler J. l’atelier aborde les différentes phases d’évaluation d’un portefeuille : constitution des données. PARTIE 2 : Optimisation de portefeuilles En se fondant sur la théorie de la gestion de portefeuille. Bellalah M. Ces projets sont présentés par écrit et oralement . Contenu . S’appuyant sur le diagnostic financier qui traduit les évolutions passées. évaluation de l’aversion au risque de l’investisseur. «Gestion de portefeuille» Pearson. PARTIE 3 : Modélisation prévisionnelle Dans cette partie. Chaque partie est construite sur le même modèle pédagogique : alternance de séquences de formation et de tutorat permettant une mise en pratique encadrée. mode d’évaluation : Chaque partie fait l’objet d’un projet mené en groupes. sont présentés les méthodes et les outils de la prévision financière fondée sur les états financiers de l’entreprise. calculs de performance des portefeuilles. Dalloz. construction de la frontière d’efficience.Programme PARTIE 1 : Modélisation économétrique : Etudes d’évémements Durant cette première partie.

responsables de marché.. 269 > atelier iCN-artem . enquêtes…).> atelier iCN-artem Cora : Conseil en organisation appliqué à la grande distribution iCN 231-241 6iC7am2a 6iC8am2a Responsable : S7-S8 Michel MAKIELA Professeur-Associé à l’ICN Ecole de Management. titulaire de la Chaire CORA et directeur de l’Institut du Management Automotive.. contrôleur de gestion.. .).) - préconisations et plan d’actions mode d’évaluation : Semestre 1 : soutenance 50% Semestre 2 : soutenance : 50 % référence Ce travail sur le terrain se fait en relation directe avec les interlocuteurs CORA (directeurs de magasin. managers de rayons. 90 heures 9 Durée du module : Crédits ECTS : objectifs pédagogiques L’entreprise partenaire CORA propose d’étudier cette année : - le développement d’une famille de produits (par ex le segment BIO) - le développement du service DRIVE (faire ses courses en ligne et les retirer ensuite sur un point « drive » de l’enseigne) Contenu .Programme Le cursus se déroule de la manière suivante : - prise de connaissance du secteur de la grande distribution et de l’entreprise CORA - étude de la zone de chalandise du grand Nancy - présentation des familles de produits ou des nouveaux concepts à étudier Après ce tronc commun. Ceci nécessite quelques déplacements dans les magasins autour de Nancy (questionnaire. les étudiants sont répartis en groupes de 4 à 6 personnes afin d’étudier sur le terrain une famille de produits particulière : - étude des attentes de la clientèle (enquête via questionnaire) - analyse des ventes des magasins Cora de Nancy - benchmark des concurrents de la grande distribution alimentaire et de la distribution spécialisée - diagnostic (matrice SWOT. responsable produits marketing.

Economica. évaluation continue (cas. l’évaluation et le traitement de l’information.Programme Partie 1 : Collecte. que du secteur. de maîtrise et de protection de l’information en vue de son exploitation utile aux différents acteurs économiques ». mind mapping. Contenu . • DAGUZAN et MASSON : L’Intelligence économique : Quelles perspectives ?. lobbying.6iC8am3 Responsable : intelligence économique et décision S7-S8 Carine SONNTAG 90 heures 9 Durée du module : Crédits ECTS : objectifs pédagogiques « L’intelligence économique est l’ensemble des actions coordonnées de recherche. Economica 270 . travaux. mise en place d’outils de veille. de traitement. • Du MANOIR de JUAYE : Droit de l’intelligence économique. pouvoirs publics. L’harmattan. le processus d’IE implique différentes phases qui seront traitées dans l’atelier : 1) la collecte. création et exploitation d’un service d’IE) Techniques de classification et hiérarchisation de l’information Partie 2 : Compréhension et gestion des leviers d’influence Comprendre les interactions entre les différents acteurs économiques (géopolitique. L’intelligence économique et stratégique dans les entreprises françaises. Pour ce faire. renseignement) et mettre en oeuvre des outils de cartographie des zones d’influence Partie 3 : La Protection de l’information et la gestion de sa communication Comment les grandes entreprises. LITEC. que de la politique publique et son objectif est l’anticipation et la prise de décision en contexte risqué. • BOURNOIS et ROMANI. L’IE s’applique aussi bien au niveau de l’entreprise. Pearson.> atelier iCN-artem > atelier iCN-artem iCN 331-341 6iC7am3 . 2) la compréhension et la gestion des leviers d’influence et enfin 3) la protection de l’information. • IhDN : Comprendre l’Intelligence économique. de distribution. services de l’état. et spécialistes de la protection de l’information organisent-ils leur politique ? Comment organiser sa sécurité informatique ? mode d’évaluation : Pour chaque semestre. exposés) : 100% référence • BOUChET : Intelligence économique et gestion des risques. évaluation et traitement de l’information Apprentissage et mise en oeuvre d’outils de collecte et d’évaluation de l’information à partir de petits cas concrets et d’un sujet de recherche à traiter en groupes (recherche avancée sur internet.

fr 90 heures 9 Durée du module : Crédits ECTS : objectifs pédagogiques Comment valoriser la valeur ajoutée «human-ware» de l’entreprise ? Contenu .Dossier : 50% .6iC8am4 Responsable : Le manager CréaCtif S7-S8 Nicole LE ROUVILLOIS nicole.Soutenance : 50% référence Développez vos qualités de manager – Daniel KLUGER - Editions Eyrolles – Sept 2010 271 .lerouvillois@icn-groupe.> atelier iCN-artem > atelier iCN-artem iCN 431-441 6iC7am4 . les valeurs et les principes Les bases de la communication et de la relation La motivation : définition.Programme Le développement du capital humain de l’entreprise La vision. première démarche de respect de l’autre La délégation - Les entretiens de développement personnel La prise de décision et la reconnaissance de l’erreur La réunion - La réprimande - La gestion des conflits La créativité et la prise d’initiative L’expression orale et la prise de parole en public La gestion du temps et l’organisation personnelle - la gestion de son stress mode d’évaluation : Pour chaque semestre : . différence avec la manipulation La félicitation. recherche.

éditions Simone SChIEIFER 272 . film.). « Art et Science ».. L’organisation de l’atelier ASB consiste en une alternance 1) de séances de cours sur la compréhension et le traitement des espaces 2) de visites de sites en Grande Région. Lévêque Salle de marchés (Dexia Luxembourg) mode d’évaluation : 1er semestre : Dossier . éditions Thames et hudson Georges Pérec . visites qui permettent notamment aux étudiants de collecter le matériau nécessaire pour l’élaboration de leur projet 3) des séances de travail sur les projets. Science and Business S7-S8 Sandrine PENEY 90 heures 9 Durée du module : Crédits ECTS : objectifs pédagogiques La pédagogie de cet atelier est construite autour de l’articulation des trois points de vue - artistique.> atelier iCN-artem > atelier iCN-artem iCN 531-541 6iC7am5 . Les projets doivent déboucher sur une création concrète. de travail…). encadrée par et réalisée en collaboration avec des professionnels (installation interactive. scientifique et du business - pour appréhender en pratique différents types d’espaces (espaces de création artistique.. maquette. « Espèces d’espaces ». « Working Spaces » .6iC8am5 Responsable : art. Contenu . de vie sociale.Programme Séminaire 1 : Espace de création artistique Visite : ZKM à Karlsruhe Séminaire 2 : Espaces de vie sociale Visite : Les intérieurs de la Cité Radieuse à Briey (54) - Le Corbusier Beaubourg à Metz (57) - Shigeru Ban La Philharmonie à Luxembourg - De Portzampac Le MUDAM à Luxembourg - IM Pie Séminaire 3 : Espace de travail Visite : La rénovation des hauts Fourneaux à Uckange (57) - C.maquette ou production filmique (50%) Présentation des travaux de réflexion (50%) 2e semestre : soutenance finale (100%) référence Stephen Wilson . éditions Galilée.

to introduce students to the theories. models and practices pertaining to conducting business outside of France. 2008. and consumer behaviour. Assessment : Semester 1: Written exam 20% . to introduce students to aspects of business culture in the target country . (58 €). India and Ireland) Project management International Marketing Strategy Creative thinking in Business In each of the countries studied. or historically has been. discussion will include aspects of the market. Initial proposal report 30% . entrepreneurship. Initial proposal presentation 50% Semester 2: Written exam 20% . Iris.> atelier iCN-artem > atelier iCN-artem iCN 631-641 6iC7am6 . to introduce students to the culture and business environment in countries where the anglo-saxon influence is.amazon. Business Culture: Attitudes. Final project presentation 50% reference Beamer. Linda and Varner.fr 273 . Canada. Intercultural Communication in The Global Workplace. Behaviour. en groupe de travail) 9 Durée du module : Crédits ECTS : Workshop content To tutor students in a professional project involving the introduction onto an Anglo-saxon market of a new product or service . USA. de cours et 90h. Final project report30% . Values Cultural and Business environments (in UK. The book is available from http://www. Mcgraw-hill.6iC8am6 Responsable : anglo-Saxon Project management S7-S8 Bertrand AGOSTINI 180 heures (90h. strong .

référence Enjeux les Echos- hors série numéro 3 décembre 2007 : « Voyage dans les mondes virtuels : comment le numérique change notre société. La dématérialisation de l’espace de travail affecte l’activité elle-même en favorisant le décloisonnement et l’émergence de réseaux de communication et d’activité entre designers.lesechos. des terminaux de communication mobile à la réalité virtuelle et augmentée. Des séminaires de sensibilisation à la problématique et des cours avec des professionnels de l’ArtNet et du design reconnus. mode d’évaluation : S1 sera fait lors d’un entretien individuel S2 sera fait par les entreprises partenaires en concertation avec les enseignants lors d’une restitution des travaux en relation avec les partenaires. nos enfants. Contenu .Programme Les nouvelles technologies intègrent notre espace d’activité et de travail et ouvrent de nouvelles perspectives.ciarletta@loria. ingénieurs. social. ouvert aux autres et à la prise de risques.6iC8am7 Le défi numérique 3.> atelier iCN-artem Responsables : Didier FASS (ICN) didier. objectifs pédagogiques Pédagogie par PROJET L’Atelier ARTEM Entreprises. manageurs ou commerciaux.0 S7-S8 .fr Laurent CIARLETTA (ENSMN) laurent. Elles constituent un enjeu à la fois organisationnel.fr 90 heures 9 Durée du module : Crédits ECTS : Prérequis Créatif.fass@loria. culturel et économique pour les entreprises. du poste de travail et des comportements individuels et collectifs. les développements des technologies de l’information et de la communication entraînent une mutation en profondeur de l’espace de travail. un atelier en alternance : une mission réelle confiée aux élèves par et dans une entreprise partenaire (Précisé lors de la première séance).htm 274 > atelier iCN-artem iCN 731-741 6iC7am7 .fr/enjeuxlesechosvirtuel/index. De l’Internet à la communication instantanée. notre travail et jusqu’à nos rêves » http://www.

Evaluation de la gestion du projet : 30% . méthodes. Dunod. P.> atelier iCN-artem > atelier iCN-artem iCN 831-841 6iC7am8 .6iC8am8 Responsable : Conseil en organisation S7-S8 Patricia APANGU 90 heures 9 Durée du module : Crédits ECTS : objectifs pédagogiques Les participants doivent mener à bien une mission de conseil en organisation ou d’innovation. outils. principes. proposée par une ou plusieurs entreprises. Rédaction d’un cahier des charges. McGraw-hill. : Le métier de consultant. RASIEL E. mode d’évaluation : Pour chaque semestre : .Dossier et soutenance : 70% référence BENOIT-CERVANTES G. M. Ed. Le temps présentiel permet l’acquisition des méthodes et outils nécessaires et une large place est laissée au travail sur la mission.Programme Méthodologie et posture du consultant. : The McKinsey Way. Gestion de projet. 2003. Techniques de présentation. 2008. qui est supervisée par un tuteur. D’organisation. STERN P. TUTOY. Gestion du changement. 1998. : La boîte à outils de l’Innovation. Contenu . 275 .

research with regional partners. on-site visits and interactive multimedia projects.6iC8am9 Course leader : Duration : ECTS Credits : organisational Best Practices yesterday. Wood and Furniture Today – Survivors and Innovators today Tomorrow – Best Bets for the future Seminar 2 : Women and men who have made a difference in the Lorraine business landscape Yesterday – Document research with regional partners Today – Interviews Tomorrow – Portraits of future leaders reference Regional/Departmental/Company Archives – photos. Students will develop field. films. Boussac). Today and Tomorrow Krista FINSTAD-MILION 90 heures 9 S7-S8 objectives This workshop conducted in English aims at encouraging students to investigate the history of work and organisations in the region as a source of learning about best practices through time and current challenges facing business leaders. and institutional representatives. Glass and Crystal (ex. Mining and Steel (ex. company documents Websites 276 .> atelier iCN-artem > atelier iCN-artem iCN 931-941 6iC7am9 . archive and internet research skills which will serve them not only for undergraduate projects but for future business projects as well. Baccarat). The Organisational Best Practices Yesterday. Content Seminar 1 : Leading industries (or Services) in the Lorraine and Success Stories Yesterday – Textile (ex. Manufacture Royale). Today and Tomorrow workshop alternates conferences. managers.

3e éd ..Programme Pour contribuer à l’objectif de mieux identifier les tumeurs du système nerveux cérébral (TSNC). environnementaux et fonctionnels). Apprendre de manière critique et pratique à la fois la méthodologie d’enquêtes spécialisées et l’évaluation de telles enquêtes en cours. Apprendre à raisonner selon des questions-clefs essentielles afin de maximiser l’efficacité de la réalisation de tâches complexes telles que les méthodes de recensement des TSNC ou la validation de grandes enquêtes terrain denvergure. à leurs travaux de long terme sur les démarches de recensement des TSNC et sur la création d’un observatoire d’abord français puis européen.6iC8am10 Responsable : Guy MANGIN 90 heures 9 S7-S8 Durée du module : Crédits ECTS : objectifs pédagogiques Réfléchir selon diverses méthodes de travail sur l’état de lancement et de réalisation d’un projet d’étude à grande dimension sur le long terme. Interagir avec différents milieux professionnels et maîtriser la gestion d’ateliers multitâches pour faire l’expérience du suivi de grands projets. Passet René: le développement durable- de la transdisciplinarité à la responsabilité. les travaux de recensement des TSNC. Rennes. 2007. en vue de mener des réflexions et propositions méthodologiques sur des études de répartition géographique nationale des TSNC (approche transdisciplinaire des facteurs génétiques. publics. . CIRET-UNESCO. . Offerlé Michel et Rousso henry : La Fabrique interdisciplinaire. sous le contrôle d’experts de l’équipe pédagogique. en relation directe avec des neurochirurgiens et neurooncologues. de management organisationnel et de ressources de toute nature (mise en perspective technologique. .> atelier iCN-artem Santé 2010-2015 médecins & managers : iCN 1031-1041 un projet commun 6iC7am10 . les apports méthodologiques et pratiques d’experts en management de projet et en communication entraînent les étudiants à participer concrètement. J Neurooncol. afin de participer au suivi de panels de populations à risques sur la base de travaux épidémiologiques présentés par les médecins et autres praticiens chercheurs associés à l’équipe pédagogique. eXtreme programming. sociaux voire psycho-fonctionnels. la conduite de grands projets et sur la communication institutionnelle. Faire l’expérience de l’acquisition de compétences par des mises en commun transdisciplinaires et par l’incitation d’équipes de médecins chercheurs à se doter de démarches de conduite de projet. . de faire mieux appréhender les besoins de la recherche et de participer à l’organisation de manifestations nationales et internationales en rapport avec les thèmes retenus. Contenu . Les étudiants mettent en commun la diversité de leurs formations et compétences et peuvent travailler en situation de formation-action sur le terrain. de la communication auprès de professionnels de la santé et d’un plus grand public et l’expérience de la recherche de financement et de soutien auprès d’organismes privés. . dans leurs causes d’incidence ou de développement. Participer à la caractérisation des environnements identifiés à risques pathogènes. référence . l’atelier réunit 15 à 18 étudiants sur l’approche de la complexité. Messager-Rota Véronique : La Gestion de projet agile -Lean. Evaluer de manière critique. Bauchet L et al. . Réaliser des actions de communication et d’appui à toute forme de campagnes médiatiques aux fins de valoriser les travaux engagés ou en état de lancement. 2009. 1997 277 > atelier iCN-artem . sous divers angles à la fois technologiques et économiques. histoire et science politique. French brain tumor data bank : methodology and first results on 10000 cases. Eyrolles. . Scrum. 283 p. depuis sa problématique jusqu’aux outils nécessaires à mobiliser. clinique et sociale de recherches en cours). . 2008. Presses universitaires de Rennes. ergonomiques et/ou de pénibilité. .

Il vise à former les participants à la démarche entrepreneuriale et à la gestion de projet innovants. Pratique de la gestion de l’innovation entrepreneuriale Interventions professionnelles. Contenu . Pearson Education.> atelier iCN-artem > atelier iCN-artem iCN 1131-1141 Chaire innovation entrepreneuriale 6iC7am11 . impliquant une immersion au sein de ces entreprises et une collaboration rapprochée avec les managers écoles. Des informations plus complètes sur l’esprit. 278 . Management de l’innovation.fr 90 heures 9 S7-S8 Durée du module : Crédits ECTS : objectifs pédagogiques Cet atelier Artem est dédié à la Chaire Innovation Entrepreneuriale. M. Entrepreneuriat. Visites des entreprises partenaires Semestre 2 : Mise en oeuvre opérationnelle du projet. référence S. en forte collaboration avec les entreprises partenaires de la Chaire. 2009. Coster (dir). Pearson Education.6iC8am11 Responsable : David DUChAMP david.Programme Semestre 1 : Réflexion préalable sur le projet et apports théoriques (ceci peut varier en fonction des projets) : Méthodologie de la gestion de projet. le programme et les modalités d’admission sont disponibles sur la page Facebook de la Chaire Innovation Entrepreneuriale.duchamp@icn-groupe. avec apports complémentaires si besoin. La remise de prototype précommercialisable vient ponctuer cet atelier qui donne droit à l’obtention d’un certificat spécifique. L’opérationnalisation s’articule autour d’une véritable collaboration entre les étudiants et les entreprises. Le Loarne et S.Blanco (dir). 2009.

> atelier iCN-artem > atelier iCN-artem iCN 1231-1241 CFa 6iC7am12 . Les méthodes pédagogiques utilisées sont conformes aux modalités de passage de ces examens.Programme Les principaux thèmes des examens professionnels de premier niveau seront abordés au cours des différentes séances de cours.6iC8am12 Responsable : Mark SINShEIMER 90 heures 9 S7-S8 Durée du module : Crédits ECTS : objectifs pédagogiques Cet atelier a pour objet de préparer les étudiants aux examens professionnels en Finance (CFA principalement). Contenu . Les enseignements dans le cadre de cet atelier seront dispensés pour une part en français et pour une part en anglais. ı Déontologie et pratiques professionnelles ı Méthodes quantitatives pour financiers ı Analyse économique ı Analyse financière ı Evaluation ı Gestion de portefeuille référence CFA ® Programme Curriculum Vol 1 à 6 Pearson Custom Publishing Manuels de préparation du CFA 279 . Il se focalise tout particulièrement sur les connaissances nécessaires pour présenter le niveau 1.

1925 • Auster Paul. 2007 • Daumal René. Trilogie New-yorkaise : Cité de verre. Paris. Paris. Archibooks. Genève. Paris. Capitale du XIX° siècle. 2000. Seuil. Des productions textuelles. évaluation du carnet de bord et des pièces produites pour l’exposition. 2009 • Borges Jorge Luis. Tenue régulière par chaque étudiant pendant toute la durée de l’arc d’un “ carnet de marche ” qui sera le fil rouge de cet atelier délibérément conçu comme l’addition d’expériences diverses. Paris. Marcher. Perec et l’art contemporain. comme pratique artistique et comme méthode de travail et d’investigation. Actes Sud. 1981 • Davila Thierry. Les villes invisibles. 1996 • Calvino Italo. Metropolis. Arles. marches de découverte. Thomas et le voyageur. Paris. 2004 • Bon François. 1996 • Chemetoff Alexandre. Arles. 2005 • Boissier Jean-Louis. Paris.> atelier eNSa-artem > atelier eNSa-artem eNSa131-141 6iC7aa1a . Seuil. Le Paysan de Paris. Acte Sud. Gallimard. Albin Michel. 1974 • Comme une danse. MAMCO. 1983 • Barthes Roland. L’échappée belle. Paris. Gallimard. 2003 • Besse Jean-Marc. Gallimard. Des réalisations documentaires. Editions du Regard. Musée Picasso. Réunion des Musées Nationaux.6iC8aa1 Responsable : marCHer S7-S8 Etienne PRESSAGER 9 Durée du module : Crédits ECTS : objectifs pédagogiques Proposer la marche à pied à la fois comme sujet d’étude. 1987 • Benjamin Walter. un siècle d’arpenteurs de Rodin à Neuman : Exposition Antibes. marches à contraintes. assiduité. Castor Astral 2010 • Bouvier Nicolas. une présentation d’expériences personnelles et collectives de la marche et une présentation documentaire des différents sites parcourus. rayonnement et intégration dans le groupe.Programme Voyages d’études. Visites. Le Goût du monde. Des réalisations plastiques. Paris. Genève. cours théoriques. Les Figures de la marche. Allia. 2009 • Clément Gilles. Paris. 2007 280 . références bibliographiques ouvrages : • Aragon Louis. les carnets du paysage n° 13 et 14. Le Mont analogue. ateliers de mise en forme des notes. préparation et mise en place d’une l’exposition finale qui sera à la fois une exposition des productions artistiques des étudiants. La relation comme forme : l’interactivité en art. méthode d’évaluation : Contrôle continu. Contenu . créer. résultats attendus Un carnet de bord et de recherche individuel qui sera le journal des différentes marches proposées. Paris. L’Empire des signes. 1981 • Collectif. Fictions.

Janet et hall.hamish-fulton. En chemin. Paris. 1997 • Rousseau Jean-Jacques. Gallimard. Paris.com/index. Bruxelles. 2002 • Robert Walser.it/stalkerlab/tarkowsky/miami/index. 1987 Cartes : • Abrams. Albin Michel.uk/ http://www. Les Rêveries du promeneur solitaire • Sennett Richard.html [en anglais] http://www. 1984 • GNS Global Navigation System.jeremywood. Errance. 2000 • Didi huberman Georges. Paysage. AMC 8. La leçon de la Sainte Victoire. L’Art de marcher.francisalys. http://www. Yellow Now. 2001 • El Ghallaouya-Aratane-Chinguetti. Antibes. in visu in situ. journal d’exploration. tome 1 : Arts de faire.net/spip/spip.com http://digilander. accompagné de L’Ascension du mont Ventoux de Pétrarque et de La Promenade de Schiller. Éloge de la marche.net http://www. 2000 • Solnit Rebecca. le Land Art. 1951 • Guide de nulle part et d’ailleurs : à l’usage du voyageur intrépide en maints lieux imaginaires de la littérature universelle. 1990 • Deligny Fernand. 2003 Sites d’artistes : http://www. Actes Sud. José Corti. 1985 • handke Peter. Lent retour.com/ http://www. 1986 • From here to here. L’empire des cartes. Les éditions de la Passion.libero. Musée d’art contemporain de Bordeaux. Paris. University of Minnesota Press. Fage éditions.• De Certeau Michel.tierslivre. Paris. Gallimard. 1982 • Jacob Christian. Société des Promeneurs Artistiques. 1992 • La vraie légende de Stalker. in De Certeau.canyouseemenow. Paris. Else/Where Mapping : New Cartographies of Networks and Territories.co. Musée Picasso. « Marches dans la ville ». Seuil. Michel. 2001 • Freud Sigmund. Gallimard. Lyon. L’Homme qui marchait dans la couleur. La conscience de l’oeil. Maspero.html http://www. catalogue du Centre Georges Pompidou. éd. 2002 • You are here. Métailié.com/ http://www. Lyon • Le Breton David. Fonction de l’esthétique dans la société moderne. Paris. Gallimard.net/current.php?article955 281 > atelier eNSa-artem . Le Rivage des Syrtes. catalogue du CAPC. Musée Picasso. Editions de Minuit. 2000 • The Modern Procession. L’Invention du quotidien. Motation. Gallimard. 1968 • handke Peter. Paris. Moma. 1997 • Stalker attraverso territori attualli. Urbanisme et société. catalogue du Palais de Tokyo / Éditions Cercle d’Art. La promenade • Fargue Léon-Paul. 1993 • Francis Alys. Approche théorique de la cartographie à travers l’histoire. Gallimard. du Fanal. Actes Sud.temporarytraveloffice. 1981 • halprin Laurence.html http://biomapping.gpsdrawing. Jensen. Paris. Arles. Peter. 2000 • Les Figures de la marche. Paris. Editions de l’Imprimeur. La promenade.glowlab. 2004 • Walser Robert. La gradiva de W. Nous et l’innocent. Antibes. 2002 • SPA. Le piéton de Paris. Bibliographie exhaustive dans l’article wikipedia qui lui est consacré • Ritter Joachim. Paris. Tais-toi et marche…. Paris. 2006 • Cartes et figures de la Terre. Princeton Architectural Press 2010 • Gracq Julien. Paris. 1975 • Depardon Raymond. 1999 • Prigent Christian. Paris. La Lettre Volée. 2000 • Penders Anne-Françoise. Paris. Princeton Architectural Press. Paris.

Ala sinistra. Propaganda. Impostures Intellectuelles. En interférant avec la vie réelle (interventions dans l’espace public. Ils peuvent travailler seuls ou en groupe. dans l’espace privé. ONU Intervention). La Vie devant soi.). F for Fake.> atelier eNSa-artem > atelier eNSa-artem L’art de l’imposture eNSa231-241 6iC7aa2a . les étudiants explorent les vertus politiques. Contenu . 1999 (1997) Kevin Mitnick. des exercices d’improvisation et surtout des projets personnels ou collectifs. etc. Philippe Meste (Poste militaire. Du canular dans l’art et la littérature. Francis Alÿs (The rumour). dans les médias. les conventions et les vérités officielles. Ils définissent alors leurs thématiques et leurs modes d’intervention. des «exercices» hebdomadaires sont proposés. La Société du spectacle. les diffusions qu’ils souhaiteront (exposition. 2002 Edward bernays. 1928 Jean-Olivier Majastre et Alain Pessin.Programme A partir de l’idée d’imposture. Du canular à la rumeur. médiatisation. tout préjudice individuel ou collectif sont bien sûr bannis. L’atelier comprend une étude de l’histoire de l’imposture et des fictions apparentées (références données par les artistes enseignants. Revendications. Le vol) 282 . Folio. 1998 artistes Gianni Motti (Entierro #1. références bibliographiques Livres Guy Debord. 1974 The Yes Men. 2003. poétiques ou philosophiques de la transgression de la vérité. son ou objets). les étudiants élaborent une véritable déontologie de l’imposteur. rumeur. résultats attendus En début d’année. The Truman Show. de la plaisanterie improvisée à la construction de fables et de légendes. les étudiants s’affranchissent de ce cadre pour développer leurs propres projets. Folio. des travaux dirigés. Eric Duyckaerts. méthode d’évaluation : Présence. Ils définissent également quelle en sera la retranscription : les traces qu’ils en conserveront (photo. 1982 (1975) Alan Sokal et Jean Bricmont. qualité des projets et de leur réalisation.). 1999 Films Orson Welles. Toute finalité crapuleuse. engagement. ed. Walid Raad (The Atlas Group). participation. Livre de Poche. Paris. vidéo. ils mettent en question les habitudes. etc. 2009 Peter Weir. Tout en réinventant le monde à la mesure de leur fantaisie. l’atelier abordera de nombreuses formes d’intrusion de la fiction dans la réalité. le récit qu’ils en feront. 1996 (1967) Émile Ajar.6iC8aa2 (actions directes (et pacifiques)) Responsables : Martin LE ChEVALLIER Julien PRÉVIEUX 9 S7-S8 Durée du module : Crédits ECTS : objectifs pédagogiques Apprendre à jouer avec la réalité pour mieux en révéler les simulacres. Au fil des semaines. The Yes Men fix the world. L’Art de la supercherie. conférences effectuées par des intervenants et exposés réalisés par les étudiants).

que cette dimension joue dans les espaces du travail. architecture). Cette phase de travail peut s’envisager dans une relation de dialogue avec les entreprises partenaires sous forme de réponse à des propositions. mais aussi pour induire chez l’utilisateur des comportements singuliers. une distorsion de l’espace ou du temps. le cycle de conférence invite des artistes. Nos comportements. les gestes. En s’appuyant sur des textes de philosophie de la technique. nos gestes. espaces de l’art …). on développera ainsi à cet occasion une réflexion sur les concepts d’objet. enseignant à l’ENSBA (Ecole Nationale Supérieure des Beaux-Arts de Paris) LAURE BONICEL. que de conceptualiser les objets ou les formes provoquant ces déviations. d’architecture. éléments d’architecture et de mobilier. espaces urbain. voire inhabituels ? Quelle peut être l’utilité profonde de ces comportements au-delà de leur apparente inutilité ? En quoi renouvellentils une pensée de l’usage trop souvent cantonnée à l’ergonomie (niveau individuel) ou à l’efficacité relationnelle (niveau organisationnel. ou dans les pratiques induites par ces aménagements.> atelier eNSa-artem Responsables : Emanuele QUINZ Jehanne DAUTREY 9 Durée du module : Crédits ECTS : objectifs pédagogiques Au-delà des formes et des fonctions. reportages. travail économique. Que se passe-t-il quand des designers d’objets. performances… En relation avec les thématiques de la chaire entrepreneuriale. et qui interrogent par ce biais le statut et la fonction de l’art et du design. d’anthropologie. en s’attachant autant aux usages qui brouillent les frontières de ces catégories qu’aux différents espaces qui les voient jouer (espaces du quotidien. nous définissent et nous racontent au même niveau que notre apparence ou notre nom. chorégraphe FRANCK APERTET. Partie intégrante de l’atelier. 283 > atelier eNSa-artem eNSa331-341 6iC7aa3 . scénographie.Programme L’année écoulée a permis de lancer la problématique d’une façon ouverte sur de multiples enjeux : production d’objets et de travaux suscitant des comportements étranges : objets (design). espaces du travail. ils contribuent à notre identité et en même temps définissent notre rapport aux autres et au monde qui nous entoure. qui induisent des usages inédits. de machine. les postures. de prothèse. ou encore des stylistes inventent des formes inhabituelles pour les objets. dans le respect des objectifs spécifiques de l’ARC. travaux photographiques ou vidéo. on se propose pour l’année à venir d’approfondir la dimension collective et interactive de ces comportements étranges (Strange behaviors). collectif) ? Il s’agira donc autant d’étudier les comportements atypiques et les nouvelles relations à l’espace et au temps induites à partir de là. chorégraphe Contenu . des théoriciens et de designers à présenter différentes stratégies créatives qui proposent une altération de la perception. dans leur aménagement (mobilier. d’outil. le design intervient sur les comportements. des artistes. LES GENS D’UTERPAN. artiste. en tant qu’ils déterminent des mouvements du corps autant que de nouveaux gestes dans l’espace. les attitudes. non seulement dans un souci esthétique ou fonctionnel.6iC8aa3 STraNGe BeHaviorS S7-S8 . dans un idéal de beauté ou de confort. Designers et artistes invités en 2010-2011 pour les conférences et workshops : GUILLAUME PARIS. affectant « de l’intérieur » les diverses expériences du quotidien : travail domestique.

Thames & hudson.engagement dans le travail de recherche et les projets de réalisation. House of concepts. Design and Art. Centre Pompidou. Armleder. Pyramid. Chateigné.Sudjic. ainsi que des visuels de productions finales est également envisagée.Antonelli (éd). The Language of Things. MOMA. A Theater without Theater.). Vides. Cambridge Ma. 1945 Leroi-Gourhan. Phillpot (Eds. 2008 M. Albin Michel. Birkhauser.Edelkoort (éd). Aubier Leroi-Gourhan. 2005 A. hOChSChULE FÜR GESTALTUNG KARLSRUhE ChIRSTOPh MARThALER. P. L’image-mouvement. Londres. New York. L. performance JAN BOOLEN. Une publication des conférences. and Critical Design. en associant au commissariat (et à la production exécutive) les étudiants du cours. artistes proposés pour 2011-2012 : FLORENCE DOLEAC. Paris – workshop de Guillaume Paris + organisation colloque (en cours) - Editions Dis-Voir – livre (en cours) - Mudam – pour l’exposition et le livre - Gœthe Institut (invitation de Christoph Marthaler) méthodes d’évaluation : Présence – participation . MIT Press/ Whitechapel. Physiological Architecture. 2002 Droog Design. des actes du colloque. Copeland. un partenariat avec l’ESBA de Lyon et l’ENSBA de Paris est envisagé. Y. Rahm. Viking Press.Dunne. Emotional Design : Why We Love (or Hate) Everyday Things. L’image-temps. hertzian Tales. 2001 P. catalogue de l’exposition. références bibliographiques John Armleder / Erwin Wurm / Olafur Eliasson / Janet Cardiff / Philippe Rahm / Diller & Scofidio / Christian Rizzo / Jerome Bel / Maison Martin Margiela / Dunne & Raby / Florence Doléac / Droog Design / Mike Kelley/Xavier Leroy/Laure Bonicel / William Forsythe B. 2007 L. DESIGNERS. Norman. 1964-65 D. catalogue de l’exposition. designer STIJN RUYS. 2008 JG. Albin Michel. Deleuze. Minuit 1984 Gilbert Simondon. curateur LUCA MARChETTI (Institut Français de la Mode) ELIO CACCAVALE (Royal College of Arts Londres) 5 : 5 DESIGNERS BLESS.Decosterd.résultats attendus Designers. architecte ChRISTIAN RIZZO. on souhaiterait clore ce cycle par l’organisation d’un colloque en avril-mai 2011 : outre le cadre d’ARTEM. L’individu et sa genèse physico-biologique. Design and the Elastic Mind. Blistène. . Paris. Frame 2008 G. designer PhILIPPE RAhM. Mit Press 284 > atelier eNSa-artem En plus du programme de conférences et de workshops. METTEUR EN SCENE Une exposition est prévue à la suite du séminaire (automne 2011).Coles (éd). Milieu et techniques. Paris. Electronic Products.Goldberg. 2008 A. Barcelone MACBA. chorégraphe BERNARD MENEZ. Paris. catalogue de l’exposition. 2008 D. J. Le Bon. designer MAThIEU LEhANNEUR. Aesthetic Experience. 2007 R. La performance du futurisme à aujourd’hui. C. Le geste et la parole. Partenariats institutionnels éventuels - ICN – Séminaire spécifique sur le thème des Comportements dans le lieu de travail - Ensba.

Nos expérimentations précédentes ont montré qu’il est possible de connecter plusieurs catégories d’appareils entre eux (ordinateurs de tout formats et écrans mobiles). des sites tels que habbo hotel. Sont néanmoins bienvenus les étudiants ayant (au choix ou conjointement) : - un intérêt pour l’art ou ayant une pratique artistique - un intérêt pour les nouveaux médias (Internet. smartphones. objets nomades…) - un intérêt pour les jeux vidéo et les univers persistants en ligne - des compétences en graphisme. les environnements partagés. ou les modalités selon lesquelles l’espace s’offre à la manipulation du spectateur. conception réalisation systèmes et de multiutilisateurs des à fins artistiques. Il s’agit pour cette session 2011-2012 de l’ARC de réaliser un environnement partagé accessible depuis des ordinateurs et des écrans mobiles (iPhone et iPad principalement). Outre ces jeux. Comment faut-il penser et formaliser des espaces partageables et jouables dans lequel le spectateur/utilisateur pourrait s’immerger quelque soit les dimensions de l’écran et la puissance de calcul de l’appareil ? Faut-il imaginer des versions simplifiées pour les écrans mobiles ? Peut-on penser différents niveaux de précision dans la représentation de l’espace en fonction du type d’écran sur lequel on travaille (écrans plat classique. mais aussi une forme de « jouabilité ». nous supposons qu’un travail spécifique aux écrans mobiles et à leur rapport avec les autres écrans doit être fait à plusieurs niveaux : - Définition d’une architecture de l’espace : la représentation d’espaces en trois dimensions est une problématique qui traverses plusieurs domaines artistiques qui vont de l’illustration au jeux vidéo en passant par le cinéma et l’art des nouveaux médias. à l’instar de leurs équivalents « mono utilisateurs ». en design ou en modélisation 3D - des compétences en programmation informatique Contenu . écran stéréoscopique ou écrans mobile).> atelier eNSa-artem > atelier eNSa-artem eNSa531-541 6iC7aa5a . Aussi appelée « gameplay » dans le domaine du jeu vidéo. doivent proposer une certaine interactivité. Le design de l’espace d’un environnement multiutilisateur et multi-écrans doit être ici interroger et mis en pratique dans une nouvelle optique.Programme La question du « multiutilisateur » popularisée par les MMORPG (jeux vidéo massivement multi-joueurs) est de plus en plus prégnante sur Internet. cette interactivité doit faire l’objet d’une réflexion particulière lorsque plusieurs types d’écrans sont mis en œuvre : faut-il penser des interactivités différentes pour chaque support ? Quels scénarios d’interactivité sont-ils pertinents ? 285 . L’atelier ne nécessite aucun prérequis.6iC8aa5 Responsables : œUvreS ParTaGeeS S7-S8 David-Olivier LARTIGAUD Dominique CUNIN 9 Durée du module : Crédits ECTS : objectifs pédagogiques Expérimentation. - Définition d’une interactivité de l’environnement : afin d’être expérimentés. certains “chats” ou Second Life relèvent de cette même catégorie d’environnements multiutilisateurs permettant à plusieurs internautes de se retrouver pour échanger et interagir ensemble. Il s’agit ici à la fois de l’interactivité associée à une certaine navigation dans l’espace (une « navigabilité »). Dans l’objectif de créer des environnements partagés.

il s’agit donc de réaliser un environnement partagé accessible depuis des ordinateurs et des écrans mobiles (iPhone et iPad principalement).Présence régulière et assidue aux séances de l’atelier. . Les aspects artistiques et esthétiques feront l’objet d’une vigilance particulière. ainsi qu’une série de propositions pratiques et théoriques concernant la pérennisation de ces environnements. il n’est pas rare son efficience s’estompe avec le temps. Une partie de l’emploi du temps de l’atelier devra donc être consacrée à l’organisation de ces workshops et conférences. Les travaux. L’atelier « œuvres partagées » est associé à un projet de recherche fondé sur un partenariat entre l’École nationale supérieure d’art de Nancy et le laboratoire Lam / Citu (Laboratoire des arts et médias - Université Paris 1 / Création interactive transdisciplinaire universitaire. mais également en terme économique. Ces séminaires ainsi que les recherches produites pendant la durée de l’atelier feront l’objet d’une publication en art et esthétique. selon leur état d’avancement. malgré leur qualificatif de « persistant ». feront l’objet de restitutions publiques.Participation aux différentes tâches définies par la problématique de l’atelier.Implication dans la réalisation technique effective du projet. à l’initiative des étudiants participant à l’ARC. eux-mêmes très fortement présents sur le plan économique et industriel. . Comment prévenir en amont la désertion possible de ces mondes ? Il s’agit de faire un état des lieux concernant les stratégies de pérennisation de ces dispositifs de mise en réseau à la fois en terme d’expérience utilisateur. Il intègre donc une partie « séminaires » autour de conférences et de rencontres avec des théoriciens et des acteurs/ concepteurs de ces univers multiutilisateurs. Si un scénario d’usage spécifique peut sembler valide ponctuellement. sous forme de présentations ou d’expositions. des « scénarios d’usage seront inventés afin de trouver de nouveaux modes de collaboration entre » utilisateurs. . Car les environnements partagés occupent aujourd’hui un certain marché. d’autant plus depuis qu’ils se déploient sur les écrans mobiles. 286 > atelier eNSa-artem - recherches et expérimentations sur la pérennisation des environnements partagés : nous avons déjà constaté l’aspect fortement éphémère des univers en ligne.Qualité des propositions/réflexions menées tout au long des séances. Ces scénarios. L’Atelier de Recherche et Création « œuvres partagées » fait l’objet d’un soutien du Conseil Régional de Lorraine. qu’ils soient en ligne ou regroupés dans un même lieu. l’accent sera mis sur l’idée de collaboration au sein d’un univers multiutilisateur. cet environnement devant s’inscrire dans le champ des pratiques artistiques contemporaines. fédération de laboratoires des Universités Paris 1 et Paris 8).Ces trois points constituent le cadre des objectifs qui sont fixés pour cette année 20112012. À l’aide d’environnements partagés créés par l’atelier. résultats attendus Comme chaque année. . seront le fondement des projets développés au cours de l’année 2011/2012. méthodes d’évaluation L’implication générale dans l’avancement du projet est le principal facteur d’évaluation qui peut être décomposé ainsi : .

Presses du Réel 2004 287 . Postproduction : La culture comme scénario. sans spécialisation de leur intervention.thierryfournier. Genève. Festival international Next (Valenciennes 2008). production et ingénierie dans un processus réel de création . son…) et programmables (réseaux.6iC8aa6a Responsables : Thierry FOURNIER Jean-François ROBARDET 9 S7-S8 Durée du module : Crédits ECTS : objectifs pédagogiques Conception et création de l’exposition Cohabitation et des œuvres qui la composent. dont le résultat a été exposé au Musée des Beaux-arts de Nancy en février 2011 (voir la documentation de cette exposition sur www. I am a curator. à la galerie de l’Ensa Nancy. méthode d’évaluation L’essentiel du travail s’effectue durant l’atelier mais une implication personnelle est demandée. Le projet Cohabitation a donné lieu à une première session avec les étudiants de l’année 2009-2010. Autour d’un même projet d’exposition. Les œuvres créées au sein de cet Arc ont été régulièrement diffusées : Contexts (Paris 2011). - aborder la coexistence de médiums fixes (installation. L’ensemble donnera lieu à une exposition au printemps 2012. et exposé.net/cohabitation) Une présentation des travaux sera organisée en fin d’Arc.Programme Le projet Cohabitation propose une recherche et une pratique autour des notions de collaboration. Il est à noter que les étudiants de l’Ensa Nancy pourront développer ici un des travaux de leur diplôme. Mamco. interactivité). Les étudiants sont invités à concevoir et réaliser un ensemble d’œuvres. sculpture. 2004-2010 hUTTNER Per. l’atelier aborde ainsi plusieurs enjeux : - associer art. dont la règle est de partager le même espace et de développer des relations ou interactions entre elles et avec le public. Tous les étudiants de l’Arc participent à la totalité du processus.> atelier eNSa-artem > atelier eNSa-artem eNSa631-641 CoHaBiTaTioN 6iC7aa6B . - concevoir collectivement les œuvres et le commissariat d’une exposition . 2005 BOURRIAUD Nicolas. Ballet de Lorraine à Nancy (2005). Évaluation : participation et engagement dans l’élaboration et la réalisation de projets artistiques et dans le travail de recherche. peinture. Rencontres de Carthage (Tunisie 2009). dans un même espace commun . références bibliographiques BOISSIER Jean-Louis. qui sera (au même titre que les autres oeuvres de l’Arc) produit avec le budget de l’atelier. etc. La relation comme forme. Contenu . Ménagerie de Verre et Bellevilloise (Paris 2008). Chartreuse de Villeneuve lez Avignon (2010). de voisinage et d’interaction au sens large du terme. vidéo. - imaginer les relations des œuvres entre elles et avec le public. Curatorial Mutini.

il s’agit donc de sensibiliser les participants à la richesse des réseaux mis en place dans ces villes et de leur faire découvrir des lieux essentiels mais peu médiatisés (Frac Ile de France. Kaleidoscope Magazine. Inside the White Cube. S7-S8 Justin MORIN 9 Durée du module : Crédits ECTS : objectifs pédagogiques Par le biais de la pratique curatoriale. Maison Rouge/ cf programme des visites effectuées en décembre 2010). Le temps d’une journée. Trois profils seraient ainsi présentés. apprentissage des outils) et à la communication événementielle. en passant par la budgétisation d’une telle manifestation. aptitude à travailler en groupe.Y. seront amenés à affiner leur discours et les problématiques qu’ils défendent à travers des oeuvres signés par d’autres artistes. A brief history of curating. participation. L’intérêt de ces parcours réside aussi dans leur « fraicheur ». quel accrochage.i. méthode d’évaluation : Présence. Frieze Magazine… 288 . Par ailleurs. à travers un artiste. les étudiants découvriront différents types d’expositions : muséales ou en galerie. Dijon Flash Art Magazine. Les presses du réel. l’atelier aura également pour vocation de sensibiliser les étudiants aux différents corps de métiers qui composent le champ de l’art. quel discours. à Paris et à au Frac Lorraine. une trace de ce travail pourrait se mettre en place via une édition.> atelier eNSa-artem > atelier eNSa-artem eNSa731-741 6iC7aa7 . Ces réunions permettront d’aborder conceptuellement le projet d’exposition. les participants à l’atelier D. un commissaire et un galeriste. Cette initiation leur permettra de se confronter aux différentes étapes qui ponctuent l’exposition : de la conceptualisation d’une idée à l’accrochage des oeuvres. des intervenants extérieurs pourraient également rencontrer les étudiants. Les presses du réel. L’exposition pensée par les étudiants clôturera la fin de l’Arc. Conçue comme un préambule aux réalités professionnelles de l’activité artistique. références bibliographiques Brian O’Doherty.6iC8aa7 Responsable : D. galeries de Belleville. Selon les budgets dégagés.y.I. compréhension de l’espace d’exposition. deux rendez-vous extérieurs pourraient être mis en place. Contenu .Programme L’atelier se déroulera autour de séances de recherches au sein de l’école. au service de quelles intentions ? Afin d’élargir le regard des participants. Quelle thématique. Dijon hans Ulrich Obrist. collectives ou personnelles. résultats attendus À l’issue de l’ARC. Mousse Magazine. Parallèlement à ces phases dédiées à la culture artistique contemporaine se dérouleront des sessions de travail consacrées aux réalités techniques d’un montage (budgétisation des frais. engagement. les étudiants auront produit une exposition et se seront impliqués à chacune des étapes du processus.

Les étudiants doivent choisir un module de cours électif pour chacun des deux semestres de la deuxième année . 289 > Les cours électifs . des outils méthodologiques complémentaires ou une ouverture sur un domaine spécifique de développement ou d’application des sciences. un module de cours électif transversal au deuxième semestre de deuxième année (S8) et un cours au premier semestre de la troisième année parmi un large éventail de propositions.LeS CoUrS ÉLeCTiFS Les enseignements électifs ont pour objectif d’apporter un approfondissement sur un thème donné.

la Finance. La notion d’expressions est un principe essentiel d’unification dans Mathematica.Programme 8 à 10 séances sont consacrées à l’apprentissage du langage et des styles de programmation. programmation orientée objet. de l’informatique ou des mathématiques. L’objectif du cours est donc de faire l’apprentissage de la structure du langage symbolique et polymorphe de Mathematica qui permet de mettre en œuvre.inpl-nancy. ou des fonctions pour l’extraction. l’Economie… Mathematica est aussi et surtout un langage symbolique de haut niveau qui unifie un large éventail de paradigmes de programmation et qui. ajoute un nouveau niveau de flexibilité à la notion même de programmation. Développement d’un projet de démonstration (à publier sur le site web de Wolfram Research) 290 . Elles se déroulent par alternance amphi – TD sur machine et permettent. programmation fonctionnelle (lambdacalcul).> Les cours électifs > Les cours électifs Ce30 6iC7Ce0 Responsable : mathematica et applications S7 Thierry VERDEL. Contenu . à travers de multiples exercices. mode d’évaluation : Tests individuels.. chacune de ses formes de programmation présentant des avantages particuliers par rapport aux autres selon la nature du problème à traiter. la Biologie. Les 4 à 6 séances restantes sont consacrées d’une part à la mise en œuvre d’un projet personnel (qui peut être lié à un projet d’option par exemple) et à la présentation de diverses applications scientifiques ou industrielles de Mathematica. la manipulation et l’analyse d’ensembles de données. Présentation d’un projet. Un polycopié sera distribué. etc.fr 42 heures 3 Durée du module : Crédits ECTS : objectifs pédagogiques Mathematica est un logiciel général pour le calcul scientifique et technique. On abordera également de nombreuses fonctions disponibles pour résoudre directement des problèmes pratiques comme des fonctions pour le calcul formel et le calcul numérique. Professeur Thierry. par son concept unique de programmation symbolique. Ses applications recouvrent tous les domaines de la science et de la technologie comme la Physique. l’Informatique. d’explorer plusieurs branches de la physique ou des mathématiques. Il n’a ainsi jamais été aussi facile pour un ingénieur d’aborder un problème scientifique ou technique quelconque d’une grande complexité en si peu de temps et en si peu d’opérations. Il est le fait que chaque objet de Mathematica a la même structure sous-jacente qui permet à Mathematica de couvrir de nombreux domaines avec un nombre relativement faible d’opérations de base. des fonctions graphiques. des styles de programmation différents : programmation procédurale et itérative (classique mais peu performante). programmation par reconnaissance de formes. les Mathématiques.Verdel@mines. en les appliquant à des domaines variés de la physique.

Maître de Conférences Jean-Philippe. les procédés les plus répandus consistent à déformer plastiquement la matière sous fortes pressions. équations différentielles.Programme • Contraintes et déformations : origine physique et formalisme - représentation de Mohr - conditions aux limites. 1 test 3h final. 291 .> Les cours électifs > Les cours électifs Ce31 6iC7Ce1 Responsable : mise en forme S7 Jean-Philippe ChATEAU-CORNU. Ceci implique en particulier d’apprendre à poser les hypothèses simplificatrices nécessaires à l’estimation rapide des grandeurs au premier ordre.Chateau@mines. calcul matriciel) objectifs pédagogiques Pour mettre en forme une pièce.fr 42 heures 3 Durée du module : Crédits ECTS : Pré requis Notions de base en maths (dérivée. mode d’évaluation : 1 test 1h30 mi parcours.inpl-nancy. Applications : frettage d’une bague sur un arbre - dimensionnement d’une pièce de précision pour satellite - pile de pont - générateur de vapeur de centrale nucléaire. Applications : forgeage d’un lopin - cintrage d’une barre - laminage de produits plats - filage de produits longs - tréfilage de fils - élargissement d’un tube - emboutissage d’une tôle - repassage d’une boîte boisson. Applications : stabilité d’un barrage poids - rupture d’un arbre en torsion - jauges de déformation • Élasticité : loi de hooke - résolution d’un problème en élasticité - cas simples de problèmes plans ou présentant des symétries - introduction aux éléments finis. L’objectif de ce cours est de donner au futur ingénieur les principes de base pour analyser les contraintes dans un solide soumis à des efforts. primitive. Contenu . de définir les équations décrivant son comportement mécanique et de donner les moyens de résoudre ces équations. • Plasticité : limite d’élasticité - critères de plasticité - loi d’écoulement - modèles de frottement - méthode des tranches - méthode de la borne supérieure. Il faut choisir le bon procédé et optimiser ses paramètres en veillant à minimiser les efforts ou l’énergie à fournir. 2 rapports de TD. participation références Les documents de la bibliothèque à sélectionner en autonomie.

inpl-nancy. Fortran et des versions de démonstration de simulateurs professionnels. Technique interdisciplinaire par excellence. mécanique des solides déformables. en météorologie. Ce cours fournit les bases pour appréhender deux grandes classes de problèmes : • La résolution des équations de conservation issues de la mécanique des milieux continus (transfert de chaleur ou de masse. verres de spin. R. Professeur herve.Combeau@mines. la simulation numérique est un outil précieux qui se trouve au carrefour de plusieurs disciplines telles que les sciences pour l’ingénieur. mais aussi en astronomie. Angilella : caractérisation de phénomènes dynamiques 292 . la simulation numérique facilite l’accès de l’étudiant à la compréhension des phénomènes physiques. mécanique des fluides) • Les systèmes dynamiques non linéaires. parce qu’elle permet de «faire des expériences numériques». l’informatique.Programme • Introduction à la notion de modèle et de simulation • La simulation numérique d’un problème de mécanique des milieux continus : description de la géométrie d’un objet. mais des modèles simples permettent parfois de comprendre les phénomènes à défaut d’en permettre la prédiction Ce cours a également pour but de proposer une méthodologie de travail.> Les cours électifs > Les cours électifs Ce32 6iC7Ce2 Responsable : Simulation numérique S7 hervé COMBEAU. La nature est non linéaire et souvent chaotique.M Bergheau : introduction à la méthode des éléments finis J. coûteux. les mathématiques. De plus. Contenu .fr 42 heures 3 Durée du module : Crédits ECTS : objectifs pédagogiques L’évolution actuelle de la technologie amène l’ingénieur à réaliser des projets de plus en plus complexes. Combeau : simulation numérique des systèmes réels J. et soumis à des contraintes de plus en plus sévères. et en économie et finance. Les séances de travaux dirigés en salle machine permettront d’expérimenter directement des exemples d’applications choisis non seulement en physique. Cette nature est complexe. maillage • Diffusion en régime permanent et transitoire (méthode des volumes finis) • Elasticité linéaire (méthode des éléments finis) • Les systèmes dynamiques non linéaires : quelques modèles simples du complexe • Chaos et bifurcations • Automates cellulaires. Dans ce contexte. percolation • Cycles limites et attracteurs étranges mode d’évaluation : Rapports de TP et un test références Polycopiés de cours : h. Ces travaux utiliseront indifféremment des bibliothèques de programmes Mathematica. en sciences de la terre et de la vie. la simulation numérique permet de traiter des situations concrètes dans leur véritable complexité.

on envisage tous les problèmes numériques auxquels peuvent être confrontés des scientifiques ou des ingénieurs dans l’exercice de leur métier. Un des éléments important du cours consiste à préparer le document polycopié afin de rentrer dans les détails des méthodes étudiées et développées ensuite en travaux dirigés. objectifs pédagogiques Dans ce cours.inpl-nancy.> Les cours électifs > Les cours électifs Ce33 6iC7Ce3 Responsable : analyse numérique S7 Xavier ANTOINE. Les Travaux dirigés sont réalisés à l’aide du logiciel Matlab très utilisé dans l’industrie ou les laboratoires de recherche. 293 . Professeur Xavier. Contenu .Programme Le contenu du cours est le suivant Chapitre 1 : les erreurs en Analyse Numérique Chapitre 2 : résolution d’équations non linéaires et optimisation Chapitre 3 : interpolation et approximation des fonctions Chapitre 4 : intégration et dérivation numérique Chapitre 5 : résolution numérique des équations différentielles Chapitre 6 : résolution des systèmes linéaires Chapitre 7 : calcul des valeurs propres mode d’évaluation : il est basé sur un projet sur un sujet d’analyse numérique et un contrôle continu références Un cours polycopié est distribué en début d’année pour permettre aux élèves de préparer en détail les séances.fr 42 heures 3 Durée du module : Crédits ECTS : Pré requis Mathématiques générales.Antoine@mines.

des études ou des exposés d’élèves. particulièrement en mettant en oeuvre les technologies php et mysql pour les sites web dynamiques.mines. Contenu . les systèmes d’exploitation.inpl-nancy. machines et réseaux • comment fonctionnent l’ordinateur. le risque informatique mode d’évaluation : Contrôle continu + 3 tests + une étude et un exposé.. sql et php • maîtriser la qualité des logiciels du S. 1. créer de la valeur par les NTIC • la maîtrise des projets informatiques - intranet et e-transformation de l’entreprise • l’exploitation informatique dans une entreprise - la sécurité et la prévention. des conférences de professionnels. Sources : Cours d’informatique des Ponts - Cours d’informatique de Stanford - Cours d’informatique de l’X - Cours d’informatique de Centrale - Livre «Concepts fondamentaux de l’informatique» - Livre «Great ideas in Computer Science» Site web du cours : http://www. L’informatique. bases de données.Programme Chaque thème abordé commence par la présentation d’un problème concret d’informatique. Des façons de l’aborder et de le résoudre sont ensuite proposées par des cours. explication par la théorie des langages formels • le système d’information et l’entreprise • le système d’information modèle des processus de l’entreprise. objectifs pédagogiques Ce cours vise à donner une culture générale en informatique. les réseaux • quelles conséquences ont les protocoles d’internet sur le web et la messagerie 2. pour permettre d’acquérir une culture d’utilisateur professionnel. Maître de Conférences Alain. par le génie logiciel • la réorganisation des flux d’information. faciliter l’utilisation de l’informatique et connaître les voies de développements technologiques et organisationnelles.inpl-nancy. indispensable à un ingénieur généraliste pour guider les choix et les dialogues dans l’entreprise.> Les cours électifs > Les cours électifs Ce34 6iC7Ce4 Responsable : Techniques et solutions informatiques S7 Alain TISSERANT. Programmation web • mise en oeuvre du mécanisme des pages dynamiques par le langage php • les expressions régulières pour valider les formulaire.fr 42 heures 3 Durée du module : Crédits ECTS : Pré requis Avoir déjà utilisé un ordinateur..fr/~tisseran/tsi/ 294 . permettant ainsi de comprendre la technologies et de se l’approprier. Il pourra en résulter des applications pratiques à expérimenter en TD. Le cours va montrer que derrière la complexité de l’outil il y a des fondements scientifiques et des concepts. Le cours va expliquer des technologies et des concepts impliqués dans la mise en oeuvre de l’informatique dans l’entreprise. références Tous les documents utilisés sont accessibles par l’intranet du cours.I.Tisserant@mines.

également. par exemple. d’une durée de 3 à 4 mois. de régulation. le contrôle interne. à l’issue de la filière. de la présentation de livrables aux clients et. le reporting. les concepts propres au métier de l’Audit sont illustrés par des études de cas renforcer la synergie entre la technique et le management : • Au cours des missions de consulting. SI et Production sont abordées durant les missions • La comptabilité. les élèves font appel à la fois aux techniques et savoirs de l’ingénieur et aux méthodologies de l’Audit et du Consulting aborder plusieurs volets clés de l’entreprise : • Les fonctions Marketing. Commerciale. Professeur associé thierry. d’innovation.> Les cours électifs > Les cours électifs Ce35 6iC7Ce5a Responsable : audit & Conseil S7 Thierry GARCIA.garcia@mines. la gestion des risques et l’audit interne sont traités de manière opérationnelle • Les problématiques de gouvernance. de stratégie. 295 . les comportements et les attitudes font l’objet d’un décodage dans le cadre des missions de consulting • Les techniques de communication et de négociation sont également abordées au travers.inpl-nancy.fr Co-animateur : Patrick STAChTChENKO 42 heures 3 Durée du module : Crédits ECTS : objectifs pédagogiques Développer et s’approprier les concepts clés des métiers de l’audit et du consulting : • Les fondamentaux des métiers de l’Audit et du Consulting sont distillés de manière progressive pour assurer une bonne assimilation Jouer le rôle d’un consultant opérationnel au sein d’une équipe : • Les élèves font de petites missions de consulting. des entretiens avec les clients-partenaires. les états financiers. de jeunes professionnels « prêts à l’emploi ». au travers de la préparation des élèves aux entretiens d’embauche auprès des cabinets d’Audit et de Consulting Pouvoir se faire apprécier des professionnels de l’audit et du Consulting : • Les grands cabinets d’Audit et de Consulting de la place trouvent. auprès de clients-partenaires. encadrés par un ancien consultant Associé • En complément. de développement durable et de responsabilité sociale sont également développées Sensibiliser les élèves aux « à-côtés » du management : • Les jeux de pouvoir.

par exemple. le Responsable de la Filière. pour émettre des recommandations pertinentes à l’issue du diagnostic - le « Team development » ou comment travailler en équipe en recherchant l’atteinte d’un objectif commun - la « Sociodynamique » comme outil d’analyse des situations dans le cadre d’un projet : • comment décoder les attitudes. lors des entretiens. 296 . les jeux de pouvoir… mode d’évaluation : L’évaluation de la filière se base sur 2 notes : • Une note correspondant au livrable produit dans le cadre de la mission de Conseil en management (2/3 de la note) • Une note correspondant à différents tests permettant de mesurer l’appropriation des concepts des métiers de l’Audit et du Conseil en management (1/3 de la note). des enjeux de transformation. chaque groupe étant affecté à une direction d’un client-partenaire ayant exprimé des besoins.Contenu . les étudiants participent à des missions opérationnelles. fonctionnement… - systèmes d’information • Les étudiants apprennent en parallèle une série de méthodes et d’outils du métier du Conseil en management (dont certaines sont aussi utilisées dans les missions d’Audit) : - la méthode « raCi » ou comment déterminer les rôles et responsabilités d’un acteur au sein d’un projet - l’approche systémique « SaFi » ou comment maîtriser la complexité dans les organisations - la matrice « enjeux / Écarts » ou comment définir les priorités dans le choix des projets en matière d’investissement - la « Carte des partenaires » ou comment identifier les attitudes (synergiques / antagonistes) des acteurs impliqués dans un projet par rapport au management et au projet lui-même - le guide d’entretien ou comment s’assurer d’obtenir les résultats escomptés. les modes de management. par groupes de 3 ou 4 élèves.Programme S’approprier certaines méthodes du Conseil en management et les mettre en pratique au travers de missions opérationnelles. missions. des objectifs… • Chaque groupe d’élèves a la mission. « terrain » : • encadrés par un ancien consultant associé. de réaliser un diagnostic de la performance de l’organisation avec l’objectif de fournir des recommandations en matière d’amélioration et un scénario d’évolution couvrant au moins les dimensions suivantes : - projet(s) à lancer : constitution de la matrice « Enjeux / Ecarts » - organisation : rôles & responsabilités. les rapports de pouvoir. les crédits ou procès d’intention entre acteurs… • comment analyser les types d’organisation.

bilan d’énergie. montre ses limites.Programme L’approche « end of pipe » ou l’approche transfert de pollution - concepts du génie des procédés : bilan matière. de matières premières et de produits à l’utilisation rationnelle de l’énergie et des effluents.Sessiecq@mines. réacteurs - application aux procédés de traitement des effluents liquides. en aval. Maître de Conférences Philippe. en traitant la pollution. C’est la reconfiguration complète des processus industriels. Ce ne sont pas non plus les produits « verts » ou le recyclage partiel des déchets. Les notions et outils développés dans ce cours s’appuieront sur les domaines relevant des différents départements de l’école.> Les cours électifs > Les cours électifs Ce36 6iC7Ce6a Responsable : Face au défi du développement durable : l’écologie industrielle Philippe SESSIECQ. gestion des flux de translocation etudes de cas - plate forme multi énergies / valorisation énergétique de la biomasse – cogénération par moteur Sterling – captage et valorisation du CO2 par des micro algues - procédés d’élaborations des matériaux * nouvelles technologies * procédés sans carbone : hydrogène et biomasse 297 . L’écologie industrielle n’est pas « l’éco-industrie ». qui consiste à agir de manière réparatrice. la marque d’un souci de protection de l’environnement par l’industrie.inpl-nancy. solides. Aujourd’hui l’approche traditionnelle de protection de l’environnement . Contenu . gazeux - limitations de ces approches Du Développement Durable au Développement adaptatif régulé - Cadre conceptuel de l’Ecologie industrielle - la Méthode « Matérial Flow Analysis » (MFA) - analyses exergétique et émergétique des systèmes industriels - couplage génie des procédés - analyse de cycle de vie : l’approche « Procédé global » - notion de charge évitée - meilleures technologies disponibles : concept et limites - écoconception - recyclage : avantages et limites - notion de matière première secondaire : Principes de synergie de substitution et de mutualisation .fr 42 heures 3 S7 Durée du module : Crédits ECTS : objectifs pédagogiques Ce module présente une introduction au concept d’écologie industrielle à partir des outils du génie des procédés appliqués à l’environnement. depuis la régulation des flux d’énergie.

Professeur Philippe. lévitation pour trains à grande vitesse.> Les cours électifs > Les cours électifs Ce37 6iC7Ce7 Responsable : Supra conductivité S7 Philippe MANGIN. alternateurs supraconducteurs. la supra conductivité a traversé le siècle en ne cessant de surprendre et en fournissant régulièrement ses prix Nobel : Kamerlingh-Onnes pour sa découverte (1913) . la thermodynamique des transitions de phase et la mécanique quantique. la supra conductivité est passée dans les mœurs pour la production de champs magnétiques supérieurs à 2 teslas (Bobines supra). mode d’évaluation : 1 . Si les rêves les plus grandioses ne se sont pas encore concrétisés.un test individuel d’évaluation des connaissances 2 .un exposé sur une application de la supraconductivité par groupe de 2 298 . Restait le principal obstacle : la basse température nécessaire à l’état supraconducteur (23K). Les effets de résistivité absolument nulle. Avec la découverte des supraconducteurs à haute Tc (120K). Ce cours passe en revue les phénomènes physiques de base : effet Meissner. éléments de théorie BCS. cohérences quantiques et effet Josephson. Giaver et Josephson pour les effets de cohérence quantique (1973 ) et il y a quelques années Müller et Bednorz pour la découverte des céramiques supra conductrices haute température (1987) . ordinateurs supraconducteurs etc. états intermédiaires. dans les mesures magnétiques sensibles (SQUID) et dans de nombreuses applications plus ponctuelles. physique des nouveaux supraconducteurs.inpl-nancy.fr 42 heures 3 Durée du module : Crédits ECTS : Contenu .Mangin@mines. Cooper et Schriffer. un grand pas a été franchi. de diamagnétisme parfait et de cohérence quantique n’ont cessé de faire rêver : lignes de transport de courant sans pertes ohmiques. pour l’interprétation microscopique en terme d’appariement d’électrons (1972) . Pour ce qui est des autres projets. Il est fait appel à l’électromagnétisme. ils sont suspendus à un meilleur contrôle métallurgique des nouveaux supraconducteurs qui font l’objet d’une recherche très intense (voir «La Recherche» février 1992 ou «Pour la Science» octobre 1990). cela sans compter les quelques physiciens récompensés pour l’ensemble de leur œuvre et pour lesquels la supra conductivité a été une activité importante (Landau.Programme Découverte en 1911. Bardeen. supra conductivité de Type I et II et incidence sur les courants et les champs critiques. Les applications sont abordées sous forme d’exposés des élèves à qui il sera demandé de faire le point sur les développements technologiques actuels et prévisibles. Anderson ou récemment De Gennes).

produit scalaire. De nombreux exemples ont pour objet de réviser le calcul en nombres complexes.Programme Le cours traite essentiellement de l’analyse élémentaire et de l’algèbre linéaire. linéaires du second ordre. la trigonométrie… • Calcul d’intégrales (primitives. géométrie euclidienne dans le plan ou l’espace. systèmes différentiels. puissance d’une matrice) mode d’évaluation : A chaque séance. divergence. méthode des résidus) • Fonctions de plusieurs variables (dérivées partielles. valeurs propres et vecteurs propres. L’ensemble des ces tests compte pour 60% de la note finale. Professeur Antoine. Laplacien. rotationnel. intégration par parties.henrot@mines.> Les cours électifs > Les cours électifs Ce38 6iC7Ce8 Responsable : mathématiques : remédiation pour admis sur titres S7 Antoine hENROT. les derniers 40% provenant d’un test final de 3h. nous consacrons les 20 premières minutes à un test rapide (deux petits exercices) sur les notions du cours précédent.fr 42 heures 3 Durée du module : Crédits ECTS : objectifs pédagogiques Ce cours vise à apporter des bases solides en mathématiques à des admis sur titres issus du recrutement à l’international ou de la formation continue. changement de variables. intégrales multiples.inpl-nancy. calcul matriciel. 299 . Contenu . un aperçu sur les méthodes numériques) • Algèbre linéaire (espaces vectoriels. formule de Green-Ostogradski) • Equations différentielles (du premier ordre.

etc) est nécessaire. Maître de Conférences Bonfante@loria. 300 . Le cours fait intervenir des acteurs du secteur. mais il faut le faire autant que possible. Parce que c’est un secteur économique important (40 milliards d’euros en 2008 pour le jeu vidéo). Contenu .fr 42 heures 3 Durée du module : Crédits ECTS : Pré requis Une aisance en programmation (Java et/ou C et/ou C++. des créatures. objectifs pédagogiques Le monde du jeu vidéo et de l’animation est intéressant à plusieurs titres. Enfin. • Interactions homme-Machine Réalisme d’animation • Techniques d’animation basée sur les «bones» • Moteurs physiques Réseaux (jeux multi-joueur) • Aspects liés à la synchronisation et à la distribution du calcul Audio • Techniques de son spatial mode d’évaluation : L’évaluation est faite au moyen d’un projet.Programme Rendu 3D • Aspects géométriques. • Textures. parce c’est une industrie qui fait appel à de nombreuses sous-disciplines de l’informatique. film ou jeu video. couleurs. il n’y a pas moyen de tout automatiser. Parce que c’est un domaine dans lequel l’ingénieur est au centre : comme on modélise des personnages.> Les cours électifs > Les cours électifs Ce41 6iC8Ce1a Responsable : Techniques de l’animation et du jeu video S8 Guillaume Bonfante. effets visuels Intelligence artificielle • Automates d’états finis. C’est donc un cours transversal au sein même de l’informatique.

Contenu . • Relations entre structures. Ils sont le verrou qui limite les performances. les matériaux jouent un double rôle. La bonne intégration du « ait matériaux dans le management technologique (transports. thermiques et leurs combinaisons).Programme Première partie : Généralités. 301 .Gautier@mines. Les objectifs du cours sont : • Donner aux élèves hors département « atériaux le minimum nécessaire pour m » appréhender le « ait matériaux dans l’ensemble des technologies f » • Acquérir les données essentielles du choix et de la mise en œuvre des matériaux • Procurer la vision des développements apportés par l’innovation dans le domaine des matériaux. Rôle transversal du matériau sur l’ensemble des technologies. un test final (1h30) et participation aux cours. Ce cours n’est pas ouvert aux élèves-ingénieurs du département « atériaux . m » mode d’Evaluation : 2 Rapports de TD. choix des matériaux • Introduction générale sur la Science et le Génie des Matériaux. • Matériaux de structure (propriétés mécaniques) et matériaux fonctionnels (propriétés électroniques. introduction/rappel des phénomènes de bases.> Les cours électifs > Les cours électifs Ce42 6iC8Ce2 Responsable : matériaux pour l’ingénieur S8 Elisabeth GAUTIER. références Des documents polycopiés sont distribués avant les séances pour leur préparation. Rappel des notions d’état d’équilibre (thermochimie) et de cinétique (phénomène de transport). arts. • Génie des microstructures. sports et loisirs) est donc une donnée incontournable bien que complexe. information. Directeur de recherches CNRS Elisabeth. santé. énergie. f » génie civil et construction. • Optimisation conjoncturelle du choix d’un matériau. magnétiques. • Matériaux avancés (pour les transports automobile et aérospatial) • Matériaux polymères pour l’emballage • Matériaux de génie civil • Le verre i » • Les matériaux adaptatifs ou « ntelligents .fr 42 heures 3 Durée du module : Crédits ECTS : objectifs pédagogiques Pour l’ensemble des filières technologiques. Mais aussi. ils sont source de développements lorsqu’ils apportent des propriétés nouvelles ou des performances accrues. propriétés et élaboration. Les documents de la bibliothèque à sélectionner en autonomie peuvent les compléter. • Elaboration et transformation des matériaux de grande diffusion et pour technologies avancées. optiques.inpl-nancy. Deuxième partie : Exemples de familles de matériaux.

transports. il a pour objet d’en présenter des applications en hydrologie. Toutes les techniques de développement sont abordées. Les interactions entre l’homme et les hydrosystèmes sont rappelées pour illustrer la diversité des risques d’impact ou celles des actions possibles en terme d’aménagement du territoire. Son fondateur. elle permet d’appliquer des démarches complémentaires d’analyse statistique (sur la base de l’observation et de la mesures de grandeurs hydrologiques.Programme Les concepts seront découverts progressivement à travers des études de cas de complexités croissantes : les 4 premières séances portent sur la simulation à événements discrets. le lancement de nouveaux produits. l’augmentation de la production. sur l’utilisation du traçage en hydrologie . a proposé dans les années 60 des modèles économiques du « Monde » qui se sont révélés exacts. Ensuite. La simulation est une extension des développements théoriques qui existent. application en hydrologie henri AMET. diffusion de produits dans un marché ou gestion de stock. éprouvée dans le monde industriel. Les 3 séances suivantes consistent à développer des modèles classiques de la dynamique des systèmes : modèle proies/prédateurs. le devenir des précipitations et les bilans hydriques locaux . Les concepts de variables de niveau et de flux sont étudiés afin de bien comprendre ce qui fait la spécificité des modélisations de la dynamique des systèmes. Ensuite. sur les sols.Jauzein@mines. La dynamique des systèmes procède de la même démarche mais s’intéresse au devenir d’un système complexe soumis à certaines conditions initiales et à certaines lois de transformation. Les bibliothèques de blocs sont découvertes et permettent de construire à l’aide d’interfaces graphiques puissantes des modèles efficaces. Elle correspond à la démarche de l’ingénieur. Elle est particulièrement adaptée à la modélisation de situations économiques.fr 42 heures 3 Ce43 6iC8Ce3 Responsables : S8 Durée du module : Crédits ECTS : objectifs pédagogiques Ce cours a pour objet de découvrir la puissance de la démarche de simulation à travers 2 expressions caractéristiques : la simulation de flux et la dynamique des systèmes. environnement…).fr Michel JAUZEIN. Maître de Conférences henri. Forrester. La simulation est un outil d’aide à la décision très performant. 302 > Les cours électifs . Elle couvre une vaste famille de problèmes industriels comme le choix d’investissements. s’applique aussi à tous les domaines confrontés à une grande diversité de flux (secteur hospitalier. L’application en hydrologie nécessite d’apporter un minimum de connaissances générales en hydrologie : sur le cycle de l’eau.inpl-nancy. Elle porte un regard global et dynamique basé sur l’analyse des flux. Professeur Michel. Son approche. La génération des entités discrètes est spécialement étudiée. avec leurs incertitudes) et de simulation des hydrosystèmes (mise en relation des pluies et des débits des cours d’eau) pour envisager l’aide à la décision pour la gestion de l’eau en milieu naturel ou urbain. adaptée à la complexité du monde industriel ou du milieu naturel. le pilotage d’atelier. la planification… La simulation fait fonctionner tous types de scénarios sur une maquette informatique fidèle du système étudié. les hydrosystèmes continentaux superficiels et les bassins versants .Amet@mines.inpl-nancy. sur les processus d’écoulement et la génération des débits dans les cours d’eau.> Les cours électifs Simulation et dynamique des systèmes. Contenu . La simulation de flux est une méthode qui permet à l’ingénieur de prévoir correctement la performance finale de son projet.

3 séances d’ouverture sur l’utilisation des techniques de traçage naturel et artificiel. d’un rapport présentant les modèles. les données et les résultats analysés des simulations. références bibliographiques et documents sont téléchargeables à l’adresse: http://arche. Le rapport doit rassembler l’énoncé.inpl-nancy.fr/ . Les supports de cours. les analyses statistiques et les conclusions. les sept séances couvrent les points suivants : Cycle de l’eau et bassins versants (utilisation des données d’un Modèle Numérique de Terrain et des Systèmes d’Information Géographique en libre accès). les modèles. techniques de traçage en hydrologie (simulation d’expériences de traçage en milieux continental). débits des cours d’eau (observation et analyse des données hydrologiques pour la simulation des débits d’un cours d’eau). les problématiques de gestion des sites et sols pollués et la gestion de l’eau. les risques associés et les possibilités d’aménagement. 303 > Les cours électifs Pour l’application en hydrologie. L’aide à la décision apportée par la simulation doit bien ressortir dans les rapports. les hypothèses. sols et devenir des précipitations (utilisation des données météorologiques pour l’établissement d’un bilan hydrique local tenant compte de l’évapotranspiration).Outils utilisés : Extend V7 et Stella V9 mode d’évaluation : Elle consiste en un rendu pour chaque séance.

des cours (incluant aussi des travaux dirigés et des travaux pratiques en salle informatique) et des exposés. à la phylogénie moléculaire (comment ça marche ? qu’est-ce que cela nous apprend ?) et au génome (de quoi est-il composé ? comment évolue-t-il ?).hirsinger@inpl-nancy.fr Fabienne ThOMARAT. d’une part aux applications actuelles de la biologie moléculaire en développant en cours l’exemple des OGM et de la phylogénie moléculaire.D’autre part. Ces sujets pourront porter sur l’un des deux thèmes du cours ou sur un autre thème. ils réalisent au cours du semestre un exposé par groupe de deux ou trois sur un thème biologique qu’ils choisissent en accord avec leurs enseignants. .Programme L’enseignement sera organisé en deux parties. références Diapositives des différentes présentations disponibles sur l’intranet de l’Ecole. Cours Thème 1 : Rappels de biologie cellulaire et moléculaire Les applications présentées dans cette partie du cours seront principalement axées sur les OGM. objectifs pédagogiques L’objectif de ce module est de sensibiliser les étudiants. Maître de Conférences Fabienne. Contenu .D’une part. Thème 2 : Evolution moléculaire Dans cette partie. Professeur agrégé.fr 42 heures 3 Durée du module : Crédits ECTS : Pré-requis Niveau recommandé en biologie : terminale scientifique. . d’autre part en sensibilisant les élèves à d’autres sujets d’actualité relatifs à la biologie moléculaire. après accord de leurs enseignants. CPP INPL Cathy. nous nous intéresserons à l’idée évolution (comment est-elle née ?). mode d’évaluation : les élèves sont évalués de deux manières.> Les cours électifs > Les cours électifs Ce44 6iC8Ce4 Responsables : La biologie moléculaire et ses applications S8 Cathy hIRSINGER. exposés Les exposés et les débats qui suivront seront réalisés et animés par les élèves sur des sujets d’actualité en biologie. 304 .Thomarat@loria. mais aussi à la biologie de façon plus générale. ils ont un test écrit à la fin du module.

et sur l’emploi de structures de données pertinentes. Il ne doit pas faire appel à des décisions subjectives. Maître de Conférences Dominique. 305 . Tout l’intérêt de l’algorithmique est de proposer ainsi des méthodes élégantes et efficaces pour résoudre des problèmes a priori complexes. avec utilisation de structures de données bien adaptées (par exemple. On commencera par exposer le problème et par le décortiquer. On y trouvera des problèmes dans les familles suivantes : • Structures de données avancées : tas. … • Algorithmes sur les mots et les graphes. calcul de squelettes. ni à l’intuition. dans la mesure où ils apportent des solutions à des problèmes aussi variés que la visualisation de données. hachage… • Géométrie algorithmique et géométrie discrète : enveloppes convexes. diagrammes de Voronoï. on s’appuie à la fois sur une combinaison d’opérations élémentaires de raisonnement. Puis un algorithme représentatif de l’état de l’art sera détaillé. non pas par une étude exhaustive ou méthodique de toute les familles d’algorithmes. analyse syntaxique • Traitement d’images • Algorithmique parallèle • Algorithmes de jeux : programmation dynamique. Les algorithmes seront choisis pour être représentatifs de la grande variété des problèmes. et pourront varier d’une année à l’autre. la métrologie. pour explorer différentes voies possibles pour sa solution.Programme Le cours se décompose en 5 ou 6 parties de 2 à 3 séances. mais par l’étude détaillée de quelques problèmes représentatifs.fr 42 heures 3 Durée du module : Crédits ECTS : Pré-requis Notions de base en programmation Java. mise en parallèle d’au moins deux méthodes de résolution du problème classique du voyageur de commerce). A*.> Les cours électifs > Les cours électifs Ce45 6iC8Ce5 Responsable : Pépites algorithmiques S8 Dominique BENMOUFFEK. Les algorithmes sont au cœur des systèmes informatiques utilisés dans toutes les disciplines de l’ingénierie. Chaque partie traite d’un problème – une pépite. L’objectif de ce cours est d’illustrer la diversité et la « beauté » de l’algorithmique.inpl-nancy. transformées de distance. etc. Pour cela. mais reposer sur une démarche rigoureuse et méthodique. la simulation de phénomènes physiques. ainsi que par la mise en œuvre d’un mini projet sous la forme d’une comparaison entre au moins deux algorithmes pertinents pour résoudre un problème donné. ensembles. en combinant des opérations suffisamment simples pour être effectuées par une machine.Benmouffek@mines. mode d’évaluation : L’élève sera évalué tout au long du semestre par la réalisation de ces pépites et son investissement dans les séances de travaux dirigés. correspondant au niveau du tronc commun informatique de 1ère année objectifs pédagogiques Un algorithme est une méthode précise permettant de résoudre un problème générique. pour ne citer que quelques exemples. puis programmé sous Java. et leurs nombreuses applications • Réécriture de termes. arbres. Contenu .

Présenter les outils couramment utilisés. Contenu .Programme • rappels comptables + quelques compléments Les informations comptables fournies par la liasse fiscale L’affectation du résultat d’exercice Les différents retraitements pour l’analyse financière • analyse financière L’analyse économique du compte de résultat : SIG. Expliquer les concepts fondamentaux de l’analyse financière.Leroyer@mines.> Les cours électifs > Les cours électifs Ce46 6iC8Ce6 Responsable : analyse financière S8 Ingrid LEROYER. tableau des flux financiers). Professeur Agrégé Ingrid.fr 42 heures 3 Durée du module : Crédits ECTS : objectifs pédagogiques Faire comprendre les états financiers de l’entreprise (bilan. couple rentabilité/risque et notation par les agences financières…). délais de paiements. compte de résultat. Sensibiliser aux problèmes rencontrés par l’analyse financière actuellement (politique de distribution des résultats.inpl-nancy. CAF L’analyse fonctionnelle du bilan débouchant sur l’équilibre financier : FR – BFR = Trésorerie nette • Gestion financière L’analyse en emplois-ressources : le tableau de financement Les différentes rentabilités Les sources de financement : mise en évidence de l’effet de levier • Diagnostic financier Diagnostic stratégique Les ratios : la méthode Banque de France Les crises de trésorerie : la méthode des scores • evaluation d’entreprise La consolidation L’évaluation basée sur le patrimoine - l’évaluation basée sur les résultats mode d’évaluation : 2 examens (2*50 %) 306 .

La partie 1 est proche du module SM142. Par des approches diverses. Il se termine par une séance sur la thématique : informatique et société. fonctionnement des composants microélectroniques . aspects industriels et technologies de fabrication des composants - Partie 2 : fonctionnement d’un microprocesseur.> Les cours électifs > Les cours électifs Ce47 6iC8Ce7 Responsables : La physique de l’ordinateur S8 Guy SChNEIDER. Le cours est structuré en deux grandes parties présentées par chacun des deux enseignants : - Partie 1 : semi-conducteurs . Excluant les aspects purement informatiques (langages et logiciels). l’étude se situe au niveau de la couche microprogrammée (fonctionnement d’un microprocesseur.fr Le cours de semiconducteurs de Polytech’Lille : http://www. objectifs pédagogiques L’objectif de ce cours est de donner les notions permettant de comprendre le fonctionnement d’un ordinateur en présentant les propriétés des composants de base à semi-conducteurs. Les différents composants d’un ordinateur sont présentés lors des exposés des élèves.inpl-nancy. Le cours permet de répondre à la question : « Qu’est-ce qu’il y a dans un ordinateur ? » par une approche pluridisciplinaire centrée sur le hardware. mais traitée de façon moins spécialisée. visites d’appareillages d’élaboration et d’analyse des semi-conducteurs et travaux sur ordinateurs. La moitié de cette partie est utilisée à l’acquisition des pré-requis nécessaires : notions de logiques combinatoire et séquentielle et étude des mémoires. la technologie mise en œuvre. Contenu . Professeur agrégé Guy. microélectronique) et de la couche physique (composants semi-conducteurs). les élèves peuvent reconstituer les principales fonctionnalités d’un ordinateur.Schneider@inpl-nancy.eudil.Programme A partir de l’analyse des fonctions de l’ordinateur. mode d’évaluation : exposé + quiz + devoirs références Le polycopié et le site du cours sur http://arche. alliant cours et travaux dirigés classiques. Maître de conférences 42 heures 3 Durée du module : Crédits ECTS : Pré requis Cours en physique statistique : TCS22 (notions sur les semi-conducteurs).fr hervé RINNERT. les principaux éléments en sont repérés.fr/eudil/bbsc 307 . ainsi que l’électronique du micro-processeur. exposés.

etc. Lê et J. de sons. pour servir de base à un processus de décision.Guneiffey@mines. moyennes mobiles) • Modélisation et prévision (techniques de lissage exponentiel et techniques Box et Jenkins) • Chroniques multivariées Les principales méthodes d’analyse de données et du datamining : • Analyse en composantes principales • Analyse factorielle des correspondances • Analyse discriminante • Classifications automatiques • Les méthodes non-linéaires neuronales pour la prévision. reconnaissance des formes. l’analyse des données a permis de tirer parti de cette information pour la synthétiser. Pagès. Analyse des données avec R. expliquer et prévoir. la discrimination et la classification • Régression et discrimination par arbres de décision • Les méthodes modernes de visualisation des données La mise en œuvre de ces techniques pose à l’utilisateur un certain nombre de questions dont les principales sont : Quels types de problèmes peut-on traiter ? Quelle méthode choisir ? Quelles données choisir ? Quels genres de résultats peut-on attendre ? Quelles en sont les limites ? Comment les mettre en œuvre ? On utilisera systématiquement les logiciels JMP et R dans ce cours. météorologie. Presses Universitaires de Rennes. etc. mode d’évaluation : Tests individuels et projet d’analyse de données réelles. amorphes et dynamiques. observations influentes ou suspectes) • Régression logistique et régression non linéaire L’analyse et la prévision des chroniques : • Décomposition des séries temporelles : analyse de la tendance (désaisonnalisation.inpl-nancy. Statistique. économie. médecine. Méthodes pour décrire. Dunod. Piron. Technip. de textes. Saporta. 308 . S. contrôle de qualité. M.fr 42 heures 3 S8 objectifs pédagogiques Dans les années 70-80. et sur son contexte. Maître de conférences Yves. analyse des données et statistique. Tenenhaus. Statistique exploratoire multidimensionnelle. L. Lebart.Programme La régression comme outil de modélisation : • Les modèles de la régression linéaire o Contrôle de la régression (indices de qualité globaux et locaux) o Protection de la régression (procédures pas à pas) o Vérification de la régression (analyse des résidus.). pour appréhender d’une certaine manière la nature des phénomènes sous-jacents aux données. Contenu . Le datamining (fouille de données) correspond à une industrialisation de l’analyse des données pour permettre une exploitation réelle du capital d’informations de l’entreprise : « extraire le minerai précieux de la gangue des données ». généralement de grandes dimensions. Depuis les années 90. Morineau et M. Plus particulièrement. marketing.> Les cours électifs > Les cours électifs Ce48 6iC8Ce8 Responsable : Durée du module : Crédits ECTS : Traitement statistique des données : de la fouille à la prévision Yves GUENIFFEY. ou plus généralement. références G. husson. la numérisation systématique de l’information fait que les organismes publics ou privés accumulent des masses considérables d’informations stockées dans des bases de données numériques. A. le développement des ordinateurs a conduit au stockage d’informations dont la forme la plus classique était celle qui correspondait à des tableaux de données. F. données faites de chiffres. Dans de nombreux domaines (géologie. les méthodes de prévision permettaient de prévoir le comportement futur d’un phénomène par une modélisation fondée sur la façon dont il s’est réalisé dans le passé. d’images. Dunod. à la fois dans la partie magistrale et dans la partie TD. Probabilités.

mode d’évaluation : il s’effectuera sur un examen final et un projet.. d’une forme . sans être indispensables. Conditions d’optimalité du premier et du second ordre. seront un plus. Des connaissances en analyse numérique linéaire.fr 42 heures 3 Durée du module : Crédits ECTS : Pré requis Algèbre linéaire. • Optimisation avec contraintes : Etude théorique (caractère bien posé du problème). Stratégies de recherche unidimensionnelles pour le choix du pas. Cas de contraintes égalités ou inégalités. Théorèmes de Lagrange et de Kuhn et Tucker.Pincon@iecn. Apport de la convexité. Algoritmes de gradient avec projection. objectifs pédagogiques Beaucoup de problèmes rencontrés par les ingénieurs dans leur métier se formulent en termes d’optimisation (d’un coût. Lagrangien. références Un cours polycopié est distribué en début d’année pour permettre aux élèves de préparer en détail les séances.u-nancy.u-nancy. calcul différentiel en dimension finie. Quelques familles d’algorithmes : gradient.Conrad@iecn.. apport de la convexité. conditions d’optimalité. Directions admissibles. Contenu . méthodes de pénalisation. d’être capable d’évaluer les performances et les limites des méthodes à disposition. points-selle et dualité. Une partie des travaux dirigés sera faite sur Matlab.> Les cours électifs > Les cours électifs Ce49 6iC8Ce9 Responsables : optimisation S8 Francis CONRAD & Bruno PINçON Francis. quasi-Newton. face à un problème pratique. d’une énergie.) Ce module a pour ambition de donner aux futurs ingénieurs un bagage général permettant. gradient conjugué.fr Bruno. de savoir choisir un algorithme adapté à la structure particulière du problème. Méthode de Lagrange-Newton. Convergence globale et asymptotique des méthodes. 309 .Programme Le contenu du cours est le suivant • Optimisation sans contraintes : Etude théorique (caractère bien posé du problème). Méthode d’Uzawa et variantes.

Ensuite. Non-french speakers are welcome. E. Gilles Dowek • Gödels Proof. jusqu’aux théorèmes d’incomplétudes (Church-Gödel-Turing).Programme • Logique du 1er ordre : o Dualité syntaxe et sémantique o Système formel et déduction o Théorème de complétude (Gödel 1930) et théorème de compacité • Base de la théorie de la démonstration o Lambda-calcul o Preuves et programmes : Isomorphisme de Curry-howard o Systèmes de types et programmation sûre • Calculabilité et Complexité o Problèmes indécidables. Chaque séance sera composée d’un cours suivi d’une discussion et d’exercices. et les systèmes complexes. Newman • Basic proof theory. Des articles seront proposés pour comprendre les notions du cours et pour aller plus loin. théorèmes d’incomplétudes o Fragments décidables.> Les cours électifs transversaux > Les cours électifs transversaux CeT41 6iC8CeT1 Responsable : Logique et raisonnement S8 Jean-Yves MARION.inpl-nancy. Professeur Jean-Yves. la linguistique. Nagel and J. nous aborderons la notion centrale d’indécidabilité et de décidabilité. références • Les démonstrations et les algorithmes. Troelstra and h. Les développements et les applications de la logique touchent la philosophie. Contenu .Marion@mines. A. base de données). problèmes NP et déduction automatique mode d’Evaluation : Le cours sera évalué à partir d’un test écrit et de la participation individuelle. démonstration automatique. ce qui nous conduira au théorème de complétude de Gödel (1930). nous formaliserons la notion de démonstration et le rapport avec la notion de vérité. Le seul prérequis est de savoir que un plus un font deux. Enfin. Tout d’abord. en essence. Cela nous mènera à construire des algorithmes de démonstration automatique. l’informatique (complexité. R. sécurité.fr 21 heures 2 Durée du module : Crédits ECTS : objectifs pédagogiques Qu’est-ce qu’une démonstration ? Peut-on résoudre tous les problèmes ? Est-ce que les mathématiques sont cohérentes ? Quelles sont les limites des calculs ? Ce cours essaiera de répondre à toutes ces questions. Introduction à la logique et à la calculabilité. des algorithmes. Schwichtenberg 310 . nous verrons la relation entre démonstrations et algorithmes à savoir que certaines démonstrations de logiques constructives sont.

loria. Problèmes d’échantillonnage. transformée de Fourier à fenêtre et introduction à la théorie des ondelettes. mode d’Evaluation : comptes-rendus des travaux dirigés ou projet.fr 21 heures 2 Durée du module : Crédits ECTS : objectifs pédagogiques Ce cours électif est une introduction au traitement du signal vu sous l’angle de l’analyse de Fourier. Nous apporterons des éléments de réponse à différentes questions: comment représenter un signal ? comment le compresser ? comment le débarrasser de « parasites » ? Pour cela nous introduirons les outils mathématiques de l’analyse de Fourier. exemple des normes JPEG et MP3.fr/~sur/enseignement/signal/ 311 . Série de Fourier des signaux périodiques.> Les cours électifs transversaux > Les cours électifs transversaux CeT42 6iC8CeT2 Responsable : initiation au traitement du signal et applications S8 Frédéric SUR. Le cours s’adresse à tout élève attiré par les télécommunications en général. Maître de Conférences frederic.Programme Signaux analogiques et numériques. transformée de Fourier discrète et algorithme de la transformée de Fourier rapide. théorème de Shannon et phénomène d’aliasing. Analyse temps-fréquence: théorème d’incertitude. Les « signaux » considérés seront les images et les sons. qui seront mis en pratique lors des travaux dirigés sur le logiciel Matlab. Filtrage. Compression numérique sans perte et avec perte.sur@mines. et le traitement du son et de l’image en particulier. test. Contenu . restauration.inpl-nancy. débruitage. références http://www.

• Flux des marchandises.Programme Introduction au domaine – spécificités (3h) Aspects techniques et économiques des transports guidés (9 h) • Mobilités des personnes. La mobilité des voyageurs aujourd’hui. 2ème paquet ferroviaire et évolutions prévisibles). • Spécificités des réseaux de transports urbains.fr 21 heures 2 Durée du module : Crédits ECTS : objectifs pédagogiques Il s’agit de développer les capacités à comprendre le fonctionnement social des organisations. péri-urbains et régionaux Politique des transports en Europe (9 h) • Présentation des principaux textes européens définissant la politique des transports (Livre Blanc. Les nouvelles formes de mobilité.> Les cours électifs transversaux > Les cours électifs transversaux CeT43 6iC8CeT3 Responsable : Transports guidés S8 Wahiba RAMDANE-KhETTAF ramdanec@loria. mode d’Evaluation : rapport thématique réalisé par groupes d’étudiants + devoir individuel 312 . apporter les connaissances de base sur la macroéconomie comparée des transports en Europe et enfin. Contenu . présenter la politique européenne des transports afin d’en appréhender l’impact sur les opérateurs et industriels des transports. Coûts associés et comparés. Objectifs et enjeux. • La politique européenne des transports. 1er paquet ferroviaire. Rôles et fonctionnement. Macro économie des flux industriels. De plus. Adaptation des infrastructures et de l’offre de transport à l’évolution des flux européens. les processus de négociation et de conflit et le comportement des acteurs. • Analyse des différents modes de transport guidé. • Les instances européennes. L’organisation des transports voyageurs. ce module doit permettre de mieux appréhender les caractéristiques de la mobilité déterminant et organisant les différents modes de transport de voyageurs et de marchandise. Avantages compétitifs. Chaque concept étudié est appliqué au domaine des transports guidés. • Etudes comparées des organisations retenues au sein des principaux pays européens • Conséquences stratégiques pour les entreprises présentes sur le marché des transports de l’UE. • Les grands projets d’infrastructure européens et leur mode de financement.

de commandabilité. thermique ou électrique. Elles seront illustrées sur des exemples décrivant des problèmes pratiques rencontrés dans différents domaines industriels.fr 21 heures 2 S8 Durée du module : Crédits ECTS : objectifs pédagogiques Ce module est destiné à des élèves-ingénieurs n’ayant en automatique que la formation reçue dans les classes préparatoires. Professeur Didier. La rédaction de ces comptes rendus peut exiger quelquefois des simulations numériques s’appuyant sur des outils de type matlab ou Scilab. La modélisation d’un système dynamique. instrumentation et base du contrôle industriel Didier MAQUIN.> Les cours électifs transversaux > Les cours électifs transversaux CeT44 6iC8CeT4 Responsable : automatique. Des notions plus avancées d’automatique pourront éventuellement être abordées au travers d’exemple (commande robuste ou commande par platitude par exemple). Diverses méthodes de synthèse de commande (dans le cas linéaire essentiellement) seront développées en temps continu en prenant éventuellement en compte l’aspect aléatoire des perturbations (filtrage de Kalman). Les notions de représentation des systèmes dans l’espace d’état.) et la description de son évolution par un nombre fini de grandeurs. Contenu .Maquin@ensem. d’observabilité et de commande par retour d’état seront détaillées.. 313 .inpl-nancy. placement de pôles • Commande de systèmes par retour de sortie • Filtrage de Kalman L’utilisation d’un logiciel de simulation (Matlab ou Scilab) permettra d’illustrer les concepts abordés. La modélisation des systèmes considérés s’effectuera soit sous forme entrée-sortie (notion de fonction de transfert) soit en représentations d’état (système multivariables). l’analyse de ses points d’équilibre et l’étude de lois de commande stabilisantes et robustes constituent la démarche progressive de l’automaticien devant un problème de contrôle. mode d’Evaluation : l’évaluation consiste en la notation de différents comptes rendus correspondant à des exercices en général partiellement résolus durant les séances et qui illustrent le cours. On insistera sur la notion d’état d’un système (par exemple mécanique.Programme • Description des systèmes sous forme de fonction de transfert et d’équations d’état • Représentations canoniques • Etude de la stabilité • Principes de régulation et d’asservissement pour les systèmes mono-variables • Performances statiques et dynamiques – compromis stabilité/précision • Notions de commandabilité et d’observabilité dans l’espace d’état (systèmes multi variables) • Commande par retour d’état • Mise en place d’un observateur d’état..

Contenu . état du marché… Présentation en salle du code Fluent – commandes usuelles TD : Ecoulement autour d’une aile d’avion – Prise en main du logiciel 2. et les forces de pression et de frottement résultante TD : Ecoulement autour d’une aile d’avion – Calcul de la courbe caractéristique d’une aile d’avion (Cz=f(Cx)) 3. TD : Adaptation du maillage. Présentation par un intervenant extérieur : utilisation de la modélisation CFD TD : Ecoulement dans un injecteur. Notion de fermeture – Tenseur de Reynolds – Simulation de la turbulence - Modèles RANS (k/epsilon) TD : Ecoulement dans un injecteur. 6. utiliser un code commercial. où les écoulements turbulents couplés à la thermique et aux transferts de matière jouent un rôle essentiel. transferts couplés Evaluation : Rapports de TD et mini-contrôle références Un polycopié de cours 314 . La pratique se fait à travers un projet de simulation qui est développé étape par étape au cours des séances. qui a été choisi pour l’ensemble des travaux dirigés. Professeur Jean-Pierre.fr 21 heures 2 Durée du module : Crédits ECTS : objectifs pédagogiques Cet enseignement électif apporte les bases nécessaires au développement et à l’utilisation de codes de mécanique des fluides numérique MFN. l’Elaboration des Matériaux.Bellot@mines.Mélange turbulent et combustion Mots clés : Mécanique des fluides. Le code Fluent. Rappel sur les écoulements transoniques.> Les cours électifs transversaux > Les cours électifs transversaux CeT45 6iC8CeT5 Responsable : mécanique des Fluides Numériques S8 Jean Pierre BELLOT. le Génie des Procédés. Simulation de la turbulence – Les fonctions de parois et les traitements avancés. Un accent est mis sur la modélisation de la turbulence. l’aéronautique. La MFN couvre un vaste secteur d’activités comprenant en particulier l’énergie. l’Environnement… L’enseignement est conçu afin que l’étudiant puisse comprendre les principales caractéristiques des méthodes numériques. Maillages structurés et non-structurés – Bases de la méthode des volumes finis TD : Maillage d’un injecteur 4. Représentation des écoulements turbulents – Du modèle de longueur de mélange à la simulation directe. dépouiller et exploiter les résultats. Cet outil est aujourd’hui indispensable à l’Ingénieur pour comprendre et optimiser des installations industrielles.Programme 1. Résolution des équations de Navier-Stokes – Algorithmes SIMPLE - Transferts convectodiffusifs couplés TD : Ecoulement dans un injecteur en régime laminaire – Mélange de deux espèces chimiques en régime laminaire 5. est aujourd’hui le plus répandu commercialement à travers le monde. Mélange turbulent et combustion 7.Mélange de deux espèces chimiques en régime turbulent. Codes de CFD. architectures.inpl-nancy. simulation numérique.

Toutes ces approches seront abordées d’un point de vue théorique durant le cours et seront concrètement mises en œuvre sur des plateformes d’expérimentation ne demandant qu’une faible (mais néanmoins réelle) compétence en programmation de type Matlab (ou équivalent).) s’opposent donc à la mise en œuvre d’une analyse automatique d’images et quelles sont les approches qui permettent de les aborder de façon méthodique et scientifique ? En réalité. Quelles difficultés sous-jacentes (mathématiques. invariance et espace échelle : les méthodes permettant d’extraire des informations pertinentes de l’image (contours.fr 21 heures 2 S8 Durée du module : Crédits ECTS : objectifs pédagogiques Dans un grand nombre de domaines scientifiques et industriels... pour l’analyse médicale. géostatistique.. Il existe un grand nombre de domaines où l’utilisation d’images.> Les cours électifs transversaux > Les cours électifs transversaux CeT47 6iC8CeT7 Responsable : outils pour le traitement et l’analyse d’images Silvere BARRAT. • Le problème de la correspondance des images : transformation d’images. etc. il est possible de décrire l’image comme le résultat d’un processus de projections et d’échantillonnages ou discrétisations d’une réalité continue et tridimensionnelle ou alors. et leur analyse sont d’une très grande utilité : analyse de surfaces de matériaux. de la considérer comme un objet intrinsèquement discret. de modélisation. échantillonnage. analyse d’images médicales. mesure de similarité.Programme Le contenu du cours est guidé par le recensement des besoins en traitement d’images pour un ingénieur. correspondance robuste.. Contenu . on peut alors analyser des images d’un point de vue du traitement du signal. algorithmiques... il existe des processus faisant intervenir des images : pour le contrôle qualité et la détection automatique de défauts de fabrication dans des chaînes de production. pour la surveillance de sites.) indépendamment de l’échelle de l’image et de son orientation. L’objectif de ce cours est d’être capable d’appréhender les approches mathématiques et algorithmiques qui sont à la base du traitement automatique des images et de pouvoir les appliquer à des cas concrets issus de différents domaines scientifiques. point d’intérêt. et une partie est du travail personnel hors créneau dans l’emploi du temps) 315 . elle permet de développer à la fois un environnement théorique et très appliqué du traitement d’images pour la segmentation et l’identification de formes. surveillance de processus de production ou analyse de qualité. - exemples de méthodes de segmentation en régions • vision par ordinateur : applications vision par ordianteur : applications des concepts suivants à la reconstruction et au calcul de pose. Le traitement et l’analyse automatique d’images sont souvent fondamentaux pour l’exécution efficace de ces processus. Ces méthodes seront examinées de manière théorique et pratique. Selon l’approche choisie. filtrage et restauration. Professeur des Universités Silvere.Barrat@mines. Seront abordés : • Bases du traitement du signal : formation de l’image.une partie des travaux est faite en séance.inpl-nancy. • Segmentation : - La morphologie mathématique : construite autour de deux opérateurs de base (l’érosion et la dilatation). • Détection d’indices. pour l’étude de structures. mode d’évaluation : contrôle continu « systématique » (chaque séance se termine par un TD/TP avec des travaux à rendre et qui sont notés . ou d’un point de vue morphologie mathématique.

inpl-nancy. à l’optique de Fourier.fr 21 heures 2 Durée du module : Crédits ECTS : objectifs pédagogiques Acquisition des méthodes de calcul et de la maîtrise des techniques mathématiques par une approche très pragmatique sur des problèmes spécifiques variés. Professeur Philippe.Programme • Produit de convolution et transformées de Fourier des Fonctions Distributions • Convolution.Mangin@mines. à la réponse linéaire. Transformée de Laplace des distributions.> Les cours électifs transversaux > Les cours électifs transversaux CeT48 6iC8CeT8 Responsable : mise en œuvre de la Transformée de Fourier S8 Philippe MANGIN. L’élève sera amené à faire un grand nombre d’exercices qui lui feront acquérir une certaine «virtuosité» liée à la puissance du cadre des distributions. Transformées de Laplace. Contenu . à la régulation des systèmes et à différents problèmes de la physique et de l’ingénierie. à l’échantillonnage.2e test sur une application physique 316 . mode d’évaluation : 1er test sur les acquis mathématiques . • Applications à la diffusion. au traitement du signal. Transformées de Fourier.

DARS. 515 p. Évolution de la biosphère et événements géologiques. Professeur Christian.Marignac@mines. la tectonique des plaques • Le cycle des roches dans le cadre de la tectonique globale • La mesure du temps géologique . PUF. 2007. bases pour l’ingénieur. histoire de la Vie . Sciences de la Terre et de l’Univers. PARRIAUX. Présentation des méthodes et des acquis récents des Géosciences.Programme • La Terre. C. Presses Polytechnique Romandes. 128 p. Que sais-je ? 525. GIB. 2005.> Les cours électifs transversaux > Les cours électifs transversaux CeT49 6iCiCeT9 Responsable : Le Système Terre S8 Christian MARIGNAC. M. A. 1998. 2009. histoire de la planète.. LEThIERS. 13e éd. un système dynamique . Vuibert F. 321 p.fr 21 heures 2 Durée du module : Crédits ECTS : objectifs pédagogiques Ouverture sur la vision moderne des Géosciences : fonctionnement de la planète Terre aux différentes échelles. TARDY et al. Contenu .. RENARD. 784 p. POMEROL et M. 2005.inpl-nancy. Géologie. 317 . notions de chronologie relative et absolue • histoire de la Terre. l’évolution biologique • Géologie appliquée mode d’évaluation : contrôle continu (Dm) références Polycopiés R. Ouverture sur les applications de la géologie. Dunod. La géologie. Éléments de géologie.

318 .Programme • Introduction à la surveillance • Survol des principales méthodes (approches basées sur la connaissance d’un modèle de fonctionnement du processus. si les informations prises en compte par les algorithmes qui les génèrent sont erronées et/ou incohérentes. Professeur Didier. La rédaction de ces comptes rendus peut exiger quelquefois des simulations numériques s’appuyant sur des outils de type matlab ou Scilab. une mise en cause de la sécurité. De façon privilégiée les outils permettant : • d’analyser la cohérence des informations sur la base de considérations statistiques. seront particulièrement développés. mode d’Evaluation : l’évaluation consiste en la notation de différents comptes rendus correspondant à des exercices en général partiellement résolus durant les séances et qui illustrent le cours. Toute défaillance de l’instrumentation conduit à la génération d’informations erronées. les méthodes de reconnaissance de formes Des séances de travaux dirigés illustreront des points particuliers du cours. Les algorithmes élaborent alors des ordres et des comptes-rendus qui ne correspondent pas à l’état réel du procédé.> Les cours électifs > Les cours électifs Ce51 6iC9Ce1 Responsable : Surveillance et diagnostic de systèmes Didier MAQUIN. d’actionneurs ou du système lui même.Maquin@ensem. L’élaboration de commandes complexes est en effet inefficace. approches basées sur l’analyse de données) • La surveillance à base de modèles • Notion de redondance (redondance matérielle et analytique. des informations représentatives de l’état de ces procédés. en permanence. L’objectif de ce module est de présenter les techniques de base de la surveillance et du diagnostic de défaut. de localiser et de caractériser des dysfonctionnements de capteurs. • d’élaborer des estimations cohérentes des informations initiales plus crédibles (statistiquement) que les informations brutes.inpl-nancy.fr 42 heures 4 S9 Durée du module : Crédits ECTS : objectifs pédagogiques Pour fonctionner correctement. d’où une diminution des performances et de la fiabilité et parfois même. modèles affines en la commande) • Génération de redondance par une approche structurelle • Approche basée sur une estimation d’état : utilisation d’observateurs • Techniques statistiques d’analyse de résidus • Ouverture vers d’autres méthodes : le diagnostic logique. Contenu . Celles-ci seront basées sur des simulations utilisant des machines informatiques (utilisation de logiciels de calcul numérique – Matlab. Scilab – et de calcul symbolique – Maple. les systèmes de contrôle-commande et de surveillance des processus industriels ont besoin de recevoir. La performance et la fiabilité de l’ensemble des moyens de commande et de contrôle sont liées à la qualité des systèmes de mesures. • de détecter de manière précoce. Mathematica). méthodes de vote) • Les problèmes de cohérence d’information : notions de validation de données • Génération d’indicateurs de défaut : l’espace de parité linéaire statique et dynamique • Extension à quelques systèmes non linéaires (modèles polynomiaux.

Saporta.). pour servir de base à un processus de décision. à la fois dans la partie magistrale et dans la partie TD. L. Depuis les années 90. S. Probabilités. Statistique. Le datamining (fouille de données) correspond à une industrialisation de l’analyse des données pour permettre une exploitation réelle du capital d’informations de l’entreprise : « extraire le minerai précieux de la gangue des données ». Analyse des données avec R. ou plus généralement.fr Durée du module : 42 heures Crédits ECTS : 4 Ce cours n’est pas ouvert aux parcours IM et ISDP. M. généralement de grandes dimensions. économie. et sur son contexte. expliquer et prévoir. Plus particulièrement. Tenenhaus. objectifs pédagogiques Dans les années 70-80.Gueniffey@mines. la discrimination et la classification • Régression et discrimination par arbres de décision • Les méthodes modernes de visualisation des données La mise en œuvre de ces techniques pose à l’utilisateur un certain nombre de questions dont les principales sont : Quels types de problèmes peut-on traiter ? Quelle méthode choisir ? Quelles données choisir ? Quels genres de résultats peut-on attendre ? Quelles en sont les limites ? Comment les mettre en œuvre ? On utilisera systématiquement les logiciels JMP et R dans ce cours. l’analyse des données a permis de tirer parti de cette information pour la synthétiser. Technip. la numérisation systématique de l’information fait que les organismes publics ou privés accumulent des masses considérables d’informations stockées dans des bases de données numériques. marketing. Dans de nombreux domaines (géologie. etc. les méthodes de prévision permettaient de prévoir le comportement futur d’un phénomène par une modélisation fondée sur la façon dont il s’est réalisé dans le passé. d’images. reconnaissance des formes. Pagès. médecine. moyennes mobiles) • Modélisation et prévision (techniques de lissage exponentiel et techniques Box et Jenkins) • Chroniques multivariées Les principales méthodes d’analyse de données et du datamining : • Analyse en composantes principales • Analyse factorielle des correspondances • Analyse discriminante • Classifications automatiques • Les méthodes non-linéaires neuronales pour la prévision. références G. analyse des données et statistique. Dunod. de sons. etc.> Les cours électifs > Les cours électifs Ce52 6iC9Ce2 Traitement statistique des données : de la fouille à la prévision S9 Responsable : Yves GUENIFFEY.Programme La régression comme outil de modélisation : • Les modèles de la régression linéaire Contrôle de la régression (indices de qualité globaux et locaux) o o Protection de la régression (procédures pas à pas) Vérification de la régression (analyse des résidus. Lê et J. de textes. Lebart. pour appréhender d’une certaine manière la nature des phénomènes sous-jacents aux données. amorphes et dynamiques. Piron. le développement des ordinateurs a conduit au stockage d’informations dont la forme la plus classique était celle qui correspondait à des tableaux de données. données faites de chiffres. météorologie. . contrôle de qualité. observations influentes ou o suspectes) • Régression logistique et régression non linéaire L’analyse et la prévision des chroniques : • Décomposition des séries temporelles : analyse de la tendance (désaisonnalisation. mode d’évaluation : Tests individuels et projet d’analyse de données réelles. Méthodes pour décrire. 319 F. Presses Universitaires de Rennes. Dunod. Contenu . husson. A. Maître de Conférences Yves. Morineau et M.inpl-nancy. Statistique exploratoire multidimensionnelle.

Willinger (2005). L’Economie Expérimentale. Gibbons (1992). Yildizoglu (2003). Les conclusions théoriques obtenues seront par ailleurs constamment interprétées au regard des tests empiriques effectués grâce à l’économie expérimentale.> Les cours électifs > Les cours électifs Ce54 6iC9Ce4 Responsable : Théorie des jeux S9 Durée du module : Crédits ECTS : 42 heures 4 objectifs pédagogiques La théorie des jeux constitue un ensemble d’outils analytiques qui ont été développés afin de comprendre et étudier les situations d’interaction entre individus rationnels. Théorie des Jeux. La Découverte. L’objectif de ce cours. Partie 1. qui se veut introductif. Jeux dynamiques et répétés Etude du concept d’équilibre de Nash parfait en sous-jeux . Contenu . Umbhauer (2004). d’équilibre de Nash parfait en sous-jeux. R. M. quelques éléments de théorie des jeux coopératifs Définition de la solution de Nash et analyse de la négociation sous l’angle de la théorie des jeux coopératifs. à savoir les notions de stratégie dominante. Dunod. Il est à noter qu’aucune connaissance préalable en économie n’est nécessaire pour aborder ce cours. Voici néanmoins les ouvrages introductifs à conseiller dans le domaine : N. les enchères. Eber et M.Programme Le contenu de l’enseignement devrait être organisé de la manière suivante : introduction Définition des notions de jeu et de stratégie . telles que la concurrence imparfaite. le vote. est de familiariser l’étudiant avec l’utilisation de cette « boîte à outils » via la maîtrise des concepts clés du domaine. la théorie des jeux s’inscrit dans les limites de la théorie de l’Equilibre général. références La consultation d’ouvrages est optionnelle dans la mesure où les étudiants se verront distribuer un fascicule contenant les principaux éléments du cours. Game Theory for Applied Economists. G. Introduction à la Théorie des Jeux. 320 . Applications à l’analyse économique. Partie 3. Jeux statiques Etude du concept d’équilibre de Nash (en stratégies pures et mixtes) . … L’analyse de ces situations fera l’objet de différentes illustrations et applications développées au sein du cours. Partie 2. Applications à l’analyse économique. historique du développement de la théorie des jeux (coopératifs et non coopératifs). d’équilibre de Nash. théorie dans laquelle les agents économiques interagissent uniquement par l’intermédiaire du système de prix sur lequel leurs décisions individuelles n’ont aucune influence. Sur le plan de l’analyse économique. Les compétences des étudiants en mathématiques sont a priori tout à fait suffisantes. Vuibert. mode d’évaluation : L’évaluation consistera en un examen écrit sur table. Collection Eco Sup. … La maîtrise de ces concepts permettra à l’étudiant d’appréhender diverses situations d’interaction stratégique relevant de la sphère économique. Princeton University Press.

Professeur Christian. Professeur http://www.mines.Programme • Le nucléaire en amont : mines.inpl-nancy. minerais.barrat@mines.fr/emmanuel.inpl-nancy.fr Emmanuel PLAUT. aux besoins énergétiques futurs. économiques et sociétaux de l’énergie nucléaire. assemblage et cycles • Base de la physique nucléaire orientée vers la production d’énergie • Conception. Professeur silvere.> Les cours électifs > Les cours électifs Ce55 6iC9Ce5 Filière nucléaire : contexte . Ce cours s’adosse sur les compétences des départements Energie/ Matériaux/Géoingénierie. références Copie des transparents des différents intervenants 321 . à se forger un avis éclairé sur la pertinence de cette filière comme solution viable. la filière nucléaire civile choisie par la France depuis le milieu du XXe siècle est en constante évolution et fait l’objet d’un débat passionné. ressources et approvisionnement • Risques et génie civil • Les matériaux dans une centrale – suivi et tenue en service • Politique énergétique – situation actuelle – Perspectives de développement • Le combustible : fabrication. L’objectif de ce cours est de sensibiliser l’élève aux enjeux techniques.fr 42 heures 4 Durée du module : Crédits ECTS : objectifs pédagogiques Compte tenu des enjeux énergétiques croissants pour les décennies à venir.inpl-nancy. de lui donner les bases scientifiques sur lesquelles reposent la filière nucléaire et son évolution envisagée (de l’exploitation des gisements d’uranium à la production d’énergie dans les centrales et de la gestion des déchets) et l’aider sans parti pris.technologies – risques S9 Responsables : Silvère BARRAT. fonctionnement et gestion de la production énergétique des centrales • Visite Centrale nucléaire • Les nouveaux matériaux pour les filières du futur • Visite et conférences sur le site de Bure - Conférences par les professionnels du site (du traitement du combustible usé au stockage des déchets - Aspects matériaux pour le stockage • Conférences puis débat contradictoire avec les élèves et des professionnels de la filière • Restitution par les élèves mode d’Evaluation : Évaluation basée sur la qualité de débats oraux contradictoires entre élèves et d’une synthèse écrite finale rendant compte d’un débat avec des professionnels du secteur de l’industrie nucléaire. à plus ou moins long terme. sur les visites d’un site de production d’énergie (centrale) et du laboratoire de stockage des déchets (site de Bure) et sur l’intervention de conférenciers spécialistes de la filière nucléaire.plaut Christian MARIGNAC.Marignac@mines. Contenu .

322 > Les enseignements d’Humanités . et au moins un cours parmi les 8 proposés sur les deux semestres de la seconde année à l’Ecole des Mines. Sociétés • Culture et Civilisation • Art et Esthétique • Philosophie et Droit Les étudiants doivent choisir un cours d’humanités parmi les 7 proposés au second semestre de première année.LeS eNSeiGNemeNTS D’HUmaNiTÉS Les enseignements d’humanités à l’Ecole des Mines sont déployés selon quatre grandes thématiques : • Sciences. Technologies.

Contenu . difficiles d’accès. c’est-à-dire d’une approche qui ne prend pas appui sur la «politique des auteurs» (contrairement à ce qui est pratiqué dans les revues cinéphiliques françaises) . traitant un sujet relevant d’un questionnement à propos d’un des thèmes traités dans le cours. pour lesquels l’enseignant fournit une manière de «mode d’emploi». Stevens 1950 4. Comme un torrent V. Boulevard du crépuscule B. relevant du courant de la Modernité. Jullier. ici. Ce ne sera pas le cas ici. Logan 1958 mode d’évaluation : Les participants à ce cours électif devront remettre un travail personnel d’une dizaine de pages. suite 3. suite 5. 323 . Les parapluies de Cherbourg J. dans le cadre universitaire. 2007. Demy 1964 8. Une place au soleil. que l’on peut voir à la télévision Ces films ne nécessitent apparemment pas d’explications. Preminger 1944 10.fr 20 heures 2 Durée du module : Crédits ECTS : objectifs pédagogiques L’objectif de ce cours est de comprendre comment un film fait sens sur quelles conventions de lecture et quels mécanismes narratifs sa compréhension repose. en fournissant à l’élève des outils d’analyse qu’il réutilisera ensuite à son gré. Minnelli 1958 6. consistera à en dégager les couches de sens. Une place au soleil G. Wilder 1950 2. Picnic J. on peut tout de même discourir sur leur façon de produire du sens. La démarche. Armand Colin. Laura O.Programme Une telle démarche se fait d’ordinaire. L. références Le cours correspond au livre «L’analyse de séquences». Il s’agit d’une analyse strictement interne. Professeur lj_up3@yahoo. elle ne nécessite aucun pré-requis en matière de cinéma. Boulevard du crépuscule.> Les enseignements d’Humanités > Les enseignements d’Humanités HCe21 6iC6H11 Responsable : analyse filmique S6 Laurent JULLIER. le corpus se composera au contraire de classiques du cinéma. sur des films rares. PROGRAMME DES SÉANCES 1. Comme un torrent suite 7. à démontrer qu’il existe plusieurs niveaux de lecture dans les œuvres majeures du cinéma narratif occidental des années 50 à 70. tant ils semblent fonctionner sur le mode de l’évidence . Puisque le public de ce cours est composé de «non spécialistes». Les parapluies de Cherbourg suite 9.

parce qu’elle » refuse explicitement d’établir une frontière entre la « grande musique » et les autres. Nous proposons d’aborder quelques-uns des thèmes suivants lors des 10 séances de ce cours : • histoire de la musique occidentale • La voix. parfois savantes. hier et aujourd’hui. On parle même de « musiques actuelles » au Ministère de la Culture. l’écoute moderne de la musique ancienne • De l’artifice en musique : les nouvelles technologies comme passerelle entre musiques savante et populaire • Les lieux de la musique : du concert classique au concert rock • La dimension économique de la musique : les industries de la musique mode d’évaluation : Les participants à ce cours électif devront remettre un travail personnel d’une dizaine de pages. Il y a maintenant une « ête de la F Musique . D’où lui vient son extrême diversité ? Nous essaierons. Maître de Conférences Yves. une et multiple S6 Yves GUENIFFEY. Elle a ses codes et ses techniques.> Les enseignements d’Humanités > Les enseignements d’Humanités HCe22 6iC6H21 Responsable : Un art singulier : la musique.Programme Il semble impossible pour nous. en privilégiant une approche non technique (pas de pré-requis si ce n’est la curiosité). nous sommes la première époque de l’humanité à pouvoir écouter facilement nos musiques.fr 20 heures 2 Durée du module : Crédits ECTS : objectifs pédagogiques La musique est un art qui accompagne les hommes depuis la plus haute antiquité. mais est-ce si inquiétant quand on pense à ceux qui disent que l’opéra s’est arrêté à Wagner ou encore aux familiers des concerts symphoniques qui refusent de reconnaître les musiques baroque et contemporaine ? On peut aussi parler de récupération par le système commercial.Gueniffey@mines. qu’il s’agisse du baroque. ici et ailleurs • Un genre hybride : l’Opéra de Monteverdi à Ligeti • Le mouvement de réinterprétation de la musique baroque : un nouvel objet. avec l’aide d’amateurs éclairés et de professionnels. traitant un sujet relevant d’un questionnement à propos d’un des thèmes traités dans le cours. la musique a ses « Victoires » . ou du contemporain .inpl-nancy. En fait. une institution comme la chaîne publique de radio France Musique s’appelle depuis 1999 France Musiques avec un «s». du classique. 324 . elle appartient à tous. les musiques nous deviennent « actuelles » dès que nous faisons l’effort d’aller vers elles. en recourant à des écoutes chaque fois que cela sera possible (disques disponibles) et dans la mesure des deux heures imparties à chaque séance. elle a pris à travers les âges des formes variées. On peut sans doute crier à la confusion. gens du XXIe siècle. d’imaginer un monde sans musique : elle est partout présente. mais aussi celles de tous ceux qui nous ont précédés. Contenu . la techno a aussi sa Parade et. d’identifier quelques repères propres à nous orienter dans cet ensemble complexe. qu’il s’agisse également du jazz ou des nombreux courants issus du rock. Combien d’étiquettes entendu à la Télé pour promouvoir les « nouveautés » ? Mais n’oublions pas aussi que grâce à cette « industrie musicale ».

nos modes de vie. traitement des matériaux…-. il semble impossible de lister ses activités de manière exhaustive ou de trouver une définition qui la délimite nettement. et à le mettre en résonance avec l’art. ou “le design.Programme Terme anglais à la traduction ambivalente contenant à la fois les notions de dessin et de dessein. 325 . avec notre rapport à notre environnement. Si l’énumération de constantes auxquelles cette discipline travaille ne pose aucun problème -fabrication d’objets.> Les enseignements d’Humanités > Les enseignements d’Humanités HCe23 6iC6H31 Responsable : Le design en questions S6 Claire DAVRIL clairedavril@hotmail. “le design. Des dogmes tels que “la forme suit la fonction”. à quels artefacts cela donne -t-il lieu. aussi bien pour désigner un “style” qu’une activité de conception. Design et ornement • Où le design rencontre-t-il l’art ? • À quels projets donnent lieu des réflexions plaçant la fonction au premier plan ? • Quel inventeur peut être le designer ? mode d’évaluation : Les participants à ce cours électif devront remettre un travail personnel d’une dizaine de pages. c’est faire de beaux objets”. ou les productions elles-mêmes. Ce cours propose de parcourir l’histoire du design en désordre pour ranger une somme d’exemples non pas de manière chronologique. Contenu . une façon de produire. mais aussi des axiomes du type “le design. c’est faire des objets en série”. • Remettre en question la production industrielle ou s’en servir ? • Design et économie • Quel est le poids de l’image des objets ? La question du marketing • Design et matériau. rapport forme / fonction. traitant un sujet relevant d’un questionnement à propos d’un des thèmes traités dans le cours. nos façons de regarder et de fabriquer. mais selon un ensemble d’énoncés posés au fil des séances. ce cours vise à se servir de son indétermination comme d’un lieu de questionnement. et quelles questions cela soulève-t-il ? Nous proposons d’aborder quelques-uns des thèmes suivants lors des 10 séances de ce cours : • histoire du design sous l’angle des avancées techniques. c’est faire de nouvelles choses” (…) seront interrogés : à quelles formes. “la laideur se vend mal”. le mot design est d’autant plus vaporeux qu’il est utilisé dans notre langue à la fois comme adjectif et comme nom.com 20 heures 2 Durée du module : Crédits ECTS : objectifs pédagogiques Loin de vouloir cerner ce qu’est le design.

sur l’épistémologie contemporaine ou sur le métier d’ingénieur. Maître de Conférences Laurent. La participation à ce cours ne demande aucune connaissance préalable en philosophie. Penser le développement récent de la science oblige à s’interroger sur les fondements et les enjeux du discours actuel sur la science. etc. sociologie. Pour les uns et pour les autres. on se propose de fournir des éléments de réflexion sur l’évolution historique de la science.> Les enseignements d’Humanités > Les enseignements d’Humanités HCe24 6iC6H41 eléments d’histoire et de philosophie des sciences S6 Responsable : Laurent ROLLET. Le ‘spécialiste’.Programme « hilosophie : route comportant de nombreuses voies et qui s’étend de nulle part à rien . Cette situation suscite une forte demande culturelle. auquel il participe de manière parcellaire. l’évolution de la pratique philosophique au XXè siècle lui a donné tort : le développement de la philosophie des sciences contemporaine s’est faite en grande partie sur le terrain scientifique et un grand nombre de domaines de recherche scientifique font intervenir des philosophes (sciences cognitives. technicien ou ingénieur. éthique. La citation de Bierce placée en exergue reprend. philosophie. Contenu . les limites de la science ne se dévoilent pas facilement. la science fait partie de notre univers quotidien. Cependant. économie. Ce besoin légitime de ne pas passer à côté de ce qui se fait se traduit par une véritable explosion de la littérature de vulgarisation scientifique. L’histoire récente a montré qu’il n’existe pas de séparation nette entre la philosophie et la science. Dans une société férue de science et de technologie. Le citoyen ‘ordinaire’ cherche à appréhender les enjeux et perspectives du développement scientifique et technique. œuvre de spécialistes. Le dictionnaire du diable (1906) L’époque actuelle tient la science en haute estime. la naissance de la science. peut également ressentir la nécessité d’une compréhension plus globale de ce développement. À travers des études de cas variées (l’affaire Dreyfus. 326 . on tentera de présenter un parcours de réflexion sur la philosophie. mode d’évaluation : Les participants à ce cours électif devront remettre un travail personnel d’une dizaine de pages. aussi bien chez les concepteurs que chez les utilisateurs.Rollet@univ-nancy2. Les interrogations contemporaines à son sujet sont diverses et se retrouvent bien souvent à la Une des magazines : Qu’est-ce que la science ? Qu’est-ce qu’une méthode scientifique ? Qu’est-ce que le progrès scientifique ? La science permet-elle de tout connaître ? La science est-elle morale ? Quel avenir nous réservent les savants et les techniciens ? La science a-t-elle disqualifié la religion ? Est-elle idéologiquement neutre ? Est-elle objective ? Explique-t-elle tous les phénomènes ? Tous ces questionnements légitimes posent le problème de la place actuelle de la science dans la société.fr 20 heures 2 Durée du module : Crédits ECTS : objectifs pédagogiques L’objectif de ce cours est de proposer une sensibilisation aux problématiques de la philosophie et de l’histoire des sciences : à travers des exemples divers. Elles existent cependant et relèvent de plusieurs domaines (histoire. il s’agit de situer l’évolution scientifique contemporaine et de se situer par rapport à elle. les théories de la connaissance. sans même compter des champs comme la bioéthique ou le développement durable).).). intelligence artificielle. d’histoire et de philosophie des sciences. l’histoire et l’éthique des sciences et des techniques. l’histoire de l’eugénisme. traitant un sujet relevant d’un questionnement à propos d’un des thèmes traités dans le cours. etc. une critique très souvent adressée au discours philosophique : son caractère obtus et son absence supposée d’utilité pratique. P » Ambrose Bierce. sur un mode humoristique.

faire le lien entre la perception sensible. axée sur une connaissance de la modernité et des pratiques contemporaines. et son expression. • Visites d’expositions. les modes de composition . subjective. Accompagner un processus de production personnelle. documents et bilan de parcours 327 .> Les enseignements d’Humanités > Les enseignements d’Humanités HCe25 6iC6H51 Responsable : Lire et vivre l’œuvre d’art S6 Myriam PARISOT-LIBRACh 20 heures 2 Durée du module : Crédits ECTS : objectifs pédagogiques Donner quelques outils méthodologiques pour appréhender les œuvres. Contenu . mode d’évaluation : • Production personnelle • Notes. • Production personnelle en salle d’arts plastiques (lycée Varoquaux de Tomblaine).Programme • Initiation-parcours-prétexte à l’histoire de l’art (diapositives en salle. • Rencontre avec une classe de cinquième année à l’Ecole Nationale Supérieure d’Art de Nancy. Visite du MUDAM de Luxembourg et FRAC de Lorraine. et visite dans un musée de Nancy).

références Vigarello Georges. du savoir et de l’invention. Universalis. Nous abordons les notions de communication. 1999. émotion. motivation. Serres Michel. Les espaces du sport. sociologiques. Présentation des travaux des élèves. Andrieu Bernard.> Les enseignements d’Humanités > Les enseignements d’Humanités HCe26 6iC6H61 Responsable : Le sport et les savoirs du corps S6 Pascal ADMANT.Programme Comme le rappelle Michel Serres : « Quelle que soit l’activité à laquelle on se livre.inpl-nancy. Personne et performance. Contenu . de la mémoire. historiques et économiques liés aux activités sportives. ». L’adieu au corps. Le cerveau. 2000. l’incarnation du vivant.fr 20 heures 2 Durée du module : Crédits ECTS : objectifs pédagogiques L’objectif de ce cours est de dépasser l’aspect fonctionnel habituellement dévolu aux pratiques sportives afin d’en cerner les déterminants psychologiques. essai sur le corps pensant. 2002. Le corps et ses constituants. Le corps que je suis. hatier. L’esprit sportif aujourd’hui : Des valeurs en conflit. Le Breton David. 328 . Professeur certifié au Siuap pascal. Variations sur le corps. Par ailleurs. Métailié. Les sports pratiqués à une époque donnée sont en effet un miroir particulièrement révélateur de leur contexte d’origine et montrent comment les modèles scientifiques dominants déterminent la perception du corps. Une autre partie du cours est consacrée aux aspects anthropologiques. La danse (évolution comparée des pratiques et de leur contexte) Mutation des pratiques sportives au XXe siècle. sensation. Nous songeons ici aux impacts des pratiques physiques sur le développement personnel. mode d’évaluation : Les élèves participants à ce cours électif présentent une fiche de lecture face au groupe et rendent une réflexion écrite. perception. l’histoire de leur évolution est présentée comme une clef de lecture des révolutions scientifiques et économiques des mondes moderne et postmoderne. le corps demeure le support de l’intuition. Les conduites dopantes.admant@siuap. 2004. Activités de plein air. physiologiques et sociologiques. l’homme et son milieu. Programme des cours : Les modèles du corps. Une partie du cours est consacrée à la mise en « je » du corps. Editions le Pommier.

religion.. L’élève ingénieur percevra mieux la différence entre ce qui est matériellement possible et ce qui est juridiquement autorisé. Introduction au droit. Il fait partie du quotidien des citoyens sans qu’ils en aient forcément conscience.ganzer@univ-nancy2. jurisprudence. d’abord. le droit public. Pourtant.Programme Le droit se présente comme un ensemble de règles organisant la société au nom de certaines valeurs. charge de la preuve. le droit pénal • La loi : source principale de droit • Les sources secondaires de droit : coutume. 329 . traitant un sujet relevant d’un questionnement à propos d’un des thèmes traités dans le cours. A défaut. Contenu . Elle évolue dans le temps et dans l’espace pour tenir compte de la mondialisation des échanges..fr 20 heures 2 Durée du module : Crédits ECTS : objectifs pédagogiques « aire son droit c’est apprendre à trouver la justice en raisonnant avec rectitude et rigueur «F » par le droit. • Les divisions fondamentales : le droit privé. Un juriste est. Beignier. Le droit objectif : • Qu’est-ce que le droit ? Définition et notions voisines : morale. » B. bien compris et bien utilisé. un esprit libre et non-conformiste pour conserver ce qui fait l’essentiel d’une civilisation et progresser vers plus d’humanité et de sagesse. c’est l’anarchie. responsabilité contractuelle • La preuve : notion. doctrine • L’application de la loi dans le temps et interprétation • Les sources internationales et communautaires de droit Les droits subjectifs : • La distinction juridique entre personne et chose • La distinction entre droits patrimoniaux et extrapatrimoniaux • Les faits et les actes juridiques : responsabilité délictuelle. nul n’est censé ignorer la loi… Mais la règle juridique devient de plus en plus complexe pour répondre aux exigences de nos sociétés modernes. Ces finalités peuvent être partagées par des non-juristes soucieux de connaître les règles de fonctionnement de la société dans laquelle ils vivent. Le droit est un outil de régulation sociale qui doit être bien conçu. de l’évolution des techniques et des besoins humains. modes de preuve • Le procès et les juridictions mode d’évaluation : Les participants à ce cours électif devront remettre un travail personnel d’une dizaine de pages. Doyen de la Faculté de droit de Toulouse. la barbarie.> Les enseignements d’Humanités > Les enseignements d’Humanités HCe27 6iC6H71 Responsable : Le droit dans le monde contemporain S6 Annette GANZER annette. Montchrétien 2006. équité.

fr 24 heures 3 S7 Durée du module : Crédits ECTS : objectifs pédagogiques Depuis Star Wars (1977) est arrivé sur les écrans un cinéma dit post-moderne. Contenu . archéologie de la postmodernité. Mythes masculins : Austin Powers. Le cinéma de la trace au calcul. traitant d’un sujet relevant de la postmodernité (sous forme de dissertation). nostalgie. livre. Séance 3. celle des figures classiques du récit et de la représentation. Pourquoi un tel changement ? Pourquoi et comment certains films sont-ils l’objet de cultes ? Comment les critiques de cinéma accompagnent-ils cette évolution ? Pour répondre à ces questions. Professeur lj_up3@yahoo. La postmodernité qu’est-ce que c’est ? Une réponse par les clips La litérarité et les racines du moi. Crise de la causalité. La Modernité en crise : Les limites de la réflexivité. OSS 117 et la political correctness Séance 11.. il faut mobiliser des outils en provenance de l’esthétique. BD. look. 2/Double jeu. Le monde comme image. idéologies numériques. l’anhédonie. Séance 10. pub. Séance 6. Un monde liquide. système allusif. Quelques vélléités d’une politique de l’image. et celle de la Modernité. 1/Les figures de l’immersion. Séance 2. Le détournement du style postmoderne. Art et numérique. La postmodernité qu’est-ce que c’est ? Une réponse par les clips Synesthésie. ethique et postmodernité. Braconnages textuels : les pratiques de réception. de meubles.> Les enseignements d’Humanités > Les enseignements d’Humanités HCe31 6iC7H1 Responsable : Cinéma et postmodernité Laurent JULLIER. Analyse de Shining (Stanley Kubrick 1979) Séance 8. Eléments de queer theory. de la philosophie et de l’histoire des techniques. Boulevard de la mort (Q. Internet a également modifié la façon de consommer et de créer : des milliers de films amateurs sont désormais accessibles. Une crise à hollywood : Analyse du Lauréat (Mike Nichols 1967) Séance 5. 330 .Programme Séance 1. Tarantino 2007). le mur de droite. Séance 7. Mythes féminins : Alien . Le cours ne nécessite aucun pré requis dans ces matières (il ne faut pas se fier au vocabulaire employé dans le programme cidessous !). Echapper à la gravité. réappropriation et détournement dans le fandom de Star Wars Séance 9.. La postmodernité qu’est-ce que c’est ? Une réponse par les clips L’esprit cool. Pourquoi y a-t-il tant de clins d’œil dans Astérix mission Cléopâtre ou Shrek ? Pourquoi tant de recyclage des figures anciennes dans Indiana Jones ou Star Wars ? Pourquoi Kill Bill met-il de côté la question de la morale ? Pourquoi et comment les clips de MTV développent-ils une stratégie hypnotique ? Une révolution parallèle a eu lieu aussi en ce qui concerne les comportements du spectateur. Le cours se propose de comprendre pourquoi et comment ce style est devenu dominant dans l’économie mondiale du cinéma. ni d’ailleurs dans le domaine du cinéma. ou se proposant de montrer en quoi tel objet (film. ethique et postmodernité. archéologie de la postmodernité. et ce qu’on demande à un film et à une salle de cinéma n’est plus ce qu’on demandait trente ans plus tôt. La chute des Grands Récits. La célébration du style postmoderne. collection de vêtements. mode d’évaluation : Les participants à ce cours électif devront remettre un travail personnel d’une dizaine de pages au minimum. otakus et watchas. Séance 4.) est typiquement postmoderne (sous forme d’analyse). Ce cinéma est le produit d’une double crise. Le style postmoderne. Les degrés d’énonciation. Like a virgin. qui tenta d’apporter des solutions à la première. clip. Le fun et le cool (sinon le trash) sont devenus eux aussi des valeurs dominantes. jeu vidéo.

de s’interroger sur sa nature et sa place dans le monde contemporain. ont pris les sciences pour objet. 2000. niveau des crédits alloués à la recherche. philosophiques et sociologiques qui.> Les enseignements d’Humanités > Les enseignements d’Humanités HCe32 6iC7H2 Responsable : qu’est-ce que la science ? Léna SOLER. • La question des déterminants de l’évolution scientifique Qu’est-ce qui conduit la communauté scientifique à accepter ou à rejeter les théories physiques successives ? A-t-on toujours affaire à de bonnes raisons (vérification ou réfutation expérimentale. et d’interroger à partir de là les limites et la valeur de la science. formule des prédictions effectivement réalisées) implique-t-il que cette théorie soit vraie au sens où les entités et les relations par elle mentionnées (ondes. et en particulier de la « révolution scientifique » des 16ième-17ième siècles (Copernic.Programme L’assimilation banalisée de la science à la vérité est-elle légitime ? Telle est la question qui sert de point de départ à la réflexion proposée dans le présent séminaire. On investiguera en particulier : • La question des rapports entre vérité et efficacité des théories scientifiques Le fait qu’une théorie physique ‘marche’ (i. en quel sens ? L’étude de quelques épisodes d’histoire des sciences. 2007. au cours du 20ième siècle. L’évaluation de ce travail pourra être modulée par un exposé oral sur le sujet du mémoire écrit ou sur un autre sujet.) existent réellement dans la nature indépendamment de l’homme ? On verra qu’il est tout à fait possible de répondre par la négative. d’analyser corrélativement la notion de vérité (que signifie qu’une théorie «correspond» au réel ? Quels moyens a-t-on de s’en assurer ?) . Ellipses. On se propose de sonder la nature de la science (comment se construit-elle ? Qu’est-ce qui lui confère sa prise si caractéristique sur le monde ?) . thèses et points de divergence manifestés par les études historiques. La physique sera prise comme support principal de réflexion. Newton…). Contenu . particules matérielles. mode d’évaluation : Les participants à ce cours électif devront remettre un travail personnel d’une dizaine de pages maximum. Galilée. développant une argumentation sur un sujet lié au sujet du cours.fr 24 heures 3 S7 Durée du module : Crédits ECTS : objectifs pédagogiques L’objectif fondamental est d’engager une réflexion sur la science. Gangloff Jean-Luc. Soler Léna. on présentera et on discutera les principales orientations. 331 . exigence esthétique des savants…) ? • La question du progrès scientifique La succession historique des théories physiques peut-elle être décrite comme un mouvement vers un mieux ? Si oui. références Raffin Catherine. etc. e. permettra d’éclairer et d’illustrer certains points. Introduction à l’épistémologie. La raison et le réel. Pour ce faire. Maître de Conférences l_soler@club-internet. Ellipses. peur d’être marginalisé. arguments authentiquement rationnels…) ? Ou bien faut-il accorder un poids non négligeable à des motifs moins avouables et peu légitimes (arguments d’autorité. Kepler.

ou changer la politique ?/ mode d’évaluation : Les participants à ce cours électif devront remettre un travail personnel d’une dizaine de pages. Contenu .. Maître de Conférences didierpierrard@aol. vote des lois. 332 .com 24 heures 3 S7 Durée du module : Crédits ECTS : objectifs pédagogiques Ce cours a pour objectifs de présenter quelques problématiques actuelles relatives aux sciences politiques pour se doter modestement de quelques clefs de compréhension de notre monde contemporain. État unitaire. USA. traitant un sujet relevant d’un questionnement à propos d’un des thèmes traités dans le cours.Programme 1. variantes régionalistes) • Politiques comparées (France. etc. dissolution.> Les enseignements d’Humanités > Les enseignements d’Humanités introduction aux sciences politiques et à la vie politique HCe33 6iC7H3 Responsable : Didier PIERRARD.) • Aperçu sur les différentes structures étatiques (État Fédéral. etc. par l’étude comparative des différents systèmes et régimes politiques en Europe et aux USA : • Aperçu des grands principes (État de Droit - Justice Constitutionnelle - Suffrage universel) • Compréhension du jeu des institutions et acteurs (Chef d’État - chef de Gouvernement -Parlement) • Fonctionnement des mécanismes et techniques (nomination. référendum. responsabilité. Saisir l’évolution et l’extrême diversité du modèle occidental au-delà des dénominateurs communs. Analyse sous forme de discussions/débats de certains questionnements actuels : • Web-démocratie / l’Internet comme ressource politique • Droits de l’homme et Libertés Publiques • La citoyenneté en mutation • Intégration ou Communautarisme • Souveraineté et identité nationale • Crise de la représentation et discrédit du politique ? Vers un renouveau ? • Nouvelles urgences et priorités politiques : Environnement Ecologie et développement durable • La question institutionnelle de l’Europe / le mini traité / Que veut dire être européen aujourd’hui ? • Un nouvel électeur ? / Les comportements politiques • L’Etat classique a-t-il encore un avenir? • Les partis politiques et leur évolution 2007 / 2008 • Le clivage gauche/droite a t’il encore un sens ? • Faut-il réformer la Ve République ?.) 2..

scientifiques. 6 – Les expressionnismes 7 – Dadaïsme et surréalisme 8 – L’immédiat après-guerre : Les Etats-Unis pôle de la création 9 – L’art en France.Programme L’art entre en résonnance avec les évolutions du monde qui l’entoure. Le phénomène se poursuit et s’accentue au siècle suivant : on assiste à l’abandon des supports et techniques traditionnels au profit d’un art plus conceptuel et d’une transversalité des disciplines et des pratiques. politiques.> Les enseignements d’Humanités > Les enseignements d’Humanités HCe34 6iC7H4 Histoire de l’art : ruptures et avant-gardes de 1850 à aujourd’hui Katell COIGNARD kcoignard@mairie-nancy. il s’agit de comprendre comment l’art s’est construit jusqu’à aujourd’hui. et esthétiques. de saisir les questionnements des artistes et les choix - esthétiques et plastiques - qu’ils ont opérés. se fait de ruptures et de soubresauts. Contenu . techniques. dans lequel surgissent plusieurs mouvements d’avant-garde. 333 .fr 24 heures 3 S7 Responsable : Durée du module : Crédits ECTS : objectifs pédagogiques Au-delà d’une découverte chronologique des moments et mouvements qui ont jalonné cette période. comme l’impressionnisme ou le fauvisme. 5 – Le début du XXe siècle : L’exemple du cubisme et la naissance de l’abstraction. traitant un sujet relevant d’un questionnement à propos d’un des thèmes traités dans le cours. 1 - L’art aujourd’hui : un monde sans frontières… 2 - La question du beau : fin d’une affaire ? 3 – La rupture impressionniste 4 – Le postimpressionnisme : du divisionnisme au fauvisme. Ceci est particulièrement notable à partir du XIXe siècle : il est un siècle de bouleversements. des années 1950 à 1975 10 – Les formes d’art émergentes 11 - Quelques problématiques de l’art contemporain mode d’évaluation : Les participants à ce cours électif devront remettre un travail personnel d’une dizaine de pages.

voire allusive. Un autre aspect de notre réflexion portera sur l’image du pouvoir dans l’art.Programme Ce problème soulève de nombreuses questions qui ont trait notamment aux conditions dans lesquelles se développe la création artistique. de nourrir une réflexion qui ne saurait prétendre à l’exhaustivité. traitant d’un sujet choisi par l’élève parmi une liste de thèmes proposés. à notre sens.fr 24 heures 3 Durée du module : Crédits ECTS : objectifs pédagogiques Ce cours propose une réflexion sur les rapports ambigus que. de tout temps et dans tous les pays. Nous partirons de la constatation que le pouvoir peut être le thème central de l’inspiration artistique mais peut également être représenté de manière plus diffuse.inpl-nancy. la production artistique a entretenus avec le pouvoir… Contenu . 334 .Massemin@mines.> Les enseignements d’Humanités > Les enseignements d’Humanités HCe41 6iC8H1 Responsable : art et pouvoir S8 Laurence MASSEMIN Laurence. Nous tenterons de développer ces thèmes et de répondre à ces questions à travers un choix subjectif d’œuvres ou de courants littéraires et cinématographiques susceptibles. Nous traiterons les sujets suivants : • Les peintres du pouvoir • Architecture et fascisme • Enki Bilal • Le cinéma espagnol sous le régime franquiste : l’exemple de Carlos Saura • William Shakespeare : Richard III • George Orwell • Censure et propagande dans le cinéma hollywoodien des années 30-40 • Le Maccarthysme • Venise et l’opéra • Les muralistes mexicains mode d’évaluation : Les participants à ce cours électif devront remettre un travail personnel d’une dizaine de pages.

• Les mythes fondateurs : l’Amérique « ésirée avant d’être trouvée d » • Repères historiques et géographiques • « ive me your poor : espoirs et vicissitudes de l’immigration G » • Peuple élu et Destinée Manifeste • « e la Démocratie en Amérique D » • Le « hemin des larmes des Indiens d’Amérique c » • « have a dream : les minorités raciales aux Etats-Unis I » • L’école.Mollon@mines. ferment de la démocratie américaine ? • hollywood et « ’idéologie du rêve l » • hollywood et le mythe pastoral • Faut-il parler de « ’empire américain ? l » • Visages de l’anti-américanisme • « n God we trust : religion et société aux Etats-Unis I » • « hoc des civilisations ? C » • Conclusion : Les Etats-Unis et les défis de demain mode d’évaluation : L’évaluation prendra en compte la qualité des 3 essais rédigés au cours du semestre et le soin apporté à l’animation des débats préparés. par groupes de 2 ou de 3.inpl-nancy. la culture populaire – en particulier le cinéma – aux réalités politiques. les EtatsUnis ont exacerbé ce besoin d’idéal. L’objectif de ce cours sera d’étudier les différentes facettes de ce qu’il est convenu d’appeler le Rêve Américain et de confronter les mythes véhiculés par la littérature. ELC Susan. Depuis le début de leur courte histoire. l’Amérique du nord a exercé depuis sa « découverte » une fascination entretenue par les vagues d’immigrants qui ont apporté dans le « nouveau monde » leurs aspirations et leurs rêves.Programme La lecture préalable de documents fournis par l’enseignant permettra aux élèves de se familiariser avec le sujet abordé au cours de chaque séance. un débat sur le sujet du jour. Se présentant comme porteurs de valeurs universelles telles que la liberté et la démocratie et s’affirmant comme la seule puissance capable de les défendre et de les propager. Ces lectures seront complétées et approfondies en cours. afin d’éclairer notre perception d’un pays et souvent mal compris et simplifié à l’excès. économiques et sociologiques. puis par les puritains anglais à la recherche du paradis perdu. Contenu . de conquête de nouveaux espaces géographiques et spirituels en affirmant la Destinée Manifeste de leur nation tout en jouant un rôle croissant dans les affaires du monde. 335 .fr 24 heures 3 Durée du module : Crédits ECTS : objectifs pédagogiques Terre convoitée par les conquistadores espagnols en quête d’eldorado. les Etats-Unis suscitent des réactions contrastées dans les différentes parties du monde.> Les enseignements d’Humanités > Les enseignements d’Humanités HCe42 6iC8H2 Les etats-Unis d’hier et d’aujourd’hui : mythes et réalité S8 Responsable : Susan MOLLON. les médias. Les élèves seront en outre appelés à animer à tour de rôle.

• Séance n°4 : F. Gatsby le Magnifique. Le Christ s’est arrêté à Eboli. L’imaginaire. Gallimard. • Séance n °9 : Jean Grenier : l’homme libre et les rythmes du monde (Grenier (Jean). 336 . • Séance n °7 : Cesare Pavese : les solitaires et le monde offensé (II) (Pavese (Cesare). Paris. • Séance n° 12 : Corrections des travaux mode d’évaluation : Les participants à ce cours électif devront remettre un travail personnel d’une dizaine de pages. • Séance n°5 : hugo Pratt (Corto Maltese) : les gentilshommes de fortune et le monde romantique (Les bandes dessinées de Corto Maltese par hugo Pratt sont éditées chez Castermann). paris. 1946). Points Seuil. Révolution. 1999). Maître de Conférences Tanguy. Elle consiste à garder un écart à soi et au monde afin de préserver sa liberté. histoire. Paris. traitant un sujet relevant d’un questionnement à propos d’un des thèmes traités dans le cours. Ce cours a pour objet de connaître les vents qui gonflent les voiles de ce monde nouveau ainsi que les orientations imposées aux hommes : démocratie. sa légèreté et si possible de se réconcilier avec ce qui nous emporte malgré nous. 1959). Gallimard L’imaginaire. Le neveu de Wittgenstein. Conversation en Sicile. Contenu . • Séance n °10 : Thomas Bernhard : irritation du monde ou se faire le neveu de soi-même (Bernhard (Thomas). Tomasi di Lampedusa : le dilettantisme aristocratique et le monde démocratique (Tomasi di Lampedusa (Giuseppe). • Séance n°6 : Elio Vittorini : les solitaires et le monde offensé (I) (Vittorini (Elio).Programme • Séance n °1 : Présentation du cours • Séance n°2 : Travail collectif : Le soi et le monde. Nous nous concentrerons sur l’oscillation entre l’engagement et la distanciation et en particulier sur la posture de la désinvolture. Le livre de poche. • Séance n °8 : Carlo Levi : les solitaires et le monde offensé (III) (Levi (Carlo). Arcanes. • Séance n °11 : Conclusion.Wuilleme@univ-nancy2. Le Guépard. Paris. Paris. Gallimard Folio. la désinvolture • Séance n°3: G. 1959). bandes dessinées) qui ont éprouvé la nécessité de penser le sens de ce siècle.fr 24 heures 3 Durée du module : Crédits ECTS : objectifs pédagogiques Un monde nouveau est né avec le XXe siècle. Scott Fitzgerald : le narrateur nonchalant et la réification du monde (Fitzgerald (Francis Scott). 1948). 1985). conformisme…à partir de quelques auteurs (littérature. Paris. Littérature et société. Nous sommes embarqués.> Les enseignements d’Humanités > Les enseignements d’Humanités HCe43 6iC8H3 Responsable : Littérature et pensée politique S8 Tanguy WUILLEME. Gallimard Folio. Gallimard Coll. entraînant la définition d’une nouvelle humanité. philosophie. individualisme. 1948). capitalisme. Paris. Les îles.

• De quoi sommes-nous responsables ? • Quelle citoyenneté pour aujourd’hui ? • Une entreprise peut-elle être citoyenne ? La responsabilité sociale des entreprises.> Les enseignements d’Humanités > Les enseignements d’Humanités HCe44 6iC8H4 ethique et société : penser la responsabilité aujourd’hui S8 Responsable : Yves GUENIFFEY. Maître de Conférences Yves.Programme Le poète hölderlin écrit : « Là où croît le danger. et comment se définit la compétence ? Qu’en est-il de la responsabilité comme legs d’une génération à l’autre ?). et surtout à ceux qui ont entre les mains les leviers de l’action et du pouvoir. et d’initier à quelques problèmes actuels particulièrement aigus concernant cette question (la définition des risques et des précautions. Et plutôt que d’attendre des solutions qui viendraient après coup. Contenu .fr 24 heures 3 Durée du module : Crédits ECTS : objectifs pédagogiques Donner quelques outils pour penser la responsabilité aujourd’hui. l’humanité vit dans une culture du danger. traitant un sujet relevant d’un questionnement à propos d’un des thèmes traités dans le cours. de rappeler les éléments fondamentaux d’une théorie philosophique de la responsabilité (Que signifie « agir » ? Qu’est-ce que décider ? Qui est compétent. Nous envisageons. • humanitaire et politique de la pitié : L’humanitaire en questions • Ethique de la communication à l’âge des nouvelles technologies mode d’évaluation : Les participants à ce cours électif devront remettre un travail personnel d’une dizaine de pages. il convient de poser la question de la responsabilité en amont. la responsabilité des médias. 337 . etc. croît aussi le remède »… Aujourd’hui plus que jamais. avec l’aide de conférenciers invités. Le principe de précaution.inpl-nancy.Gueniffey@mines.). du risque et de la prévention. Quelques-uns des thèmes proposés : • Ethique et Morale : des Grecs à hans Jonas et Paul Ricœur. • Risques technologiques : les nouvelles figures de la responsabilité. comme une forme de remède à faire prendre aux hommes avant l’irrémédiable ou l’irréversible.

• Une année dans une autre école d’ingénieur française . • Une année en école française de spécialisation en vue d’un double diplôme (ENSPM. A l’issue de la deuxième année. La dernière année est pour l’étudiant une année d’approfondissement de connaissances disciplinaires ou interdisciplinaires. le cursus choisi doit conduire à l’obtention d’un deuxième diplôme (master. les choix d’orientation qui leur sont donnés en troisième année sont multiples. • Un stage en entreprise au cours du premier semestre suivi d’un semestre académique à l’étranger . • Troisième et quatrième année : Double cursus Mines/ICN école de management dans la spécialité finance-audit. en particulier un double choix d’apprentissage. La dernière année oriente normalement le futur ingénieur vers le type de métier qu’il a préalablement choisi. • Un master recherche (M2) agréé par le jury de l’école . • Une année académique à l’étranger dans un établissement agréé. il devient alors véritablement auteur et acteur de sa formation en élaborant son cursus de formation en fonction d’un premier choix d’orientation professionnelle. l’élève fait des choix pour 2/3 de son cursus . ISIA…) . • Un stage «long» de neuf à douze mois en entreprise suivi d’un semestre académique à l’école ou dans une université étrangère . en France ou à l’étranger. Il fait. La première année de formation est essentiellement une année de formation commune à tous les élèves. 338 > La troisième année à la carte . Dans ce cas. • Un semestre académique en université étrangère. ou ailleurs. En deuxième année. suivi d’un stage en entreprise en France ou à l’étranger . qu’elle se déroule à l’école. un élève-ingénieur peut choisir sa formation dans un panel comportant : • Une année standard à l’Ecole des Mines . par exemple). d’une spécialité disciplinaire et d’une approche interdisciplinaire.La TroiSième aNNÉe à La CarTe Parce que les talents et les motivations des élèves sont multiples. dans le cadre de ce qu’on appelle la troisième année standard.

: 03 83 58 42 32 - Fax : 03 83 58 43 44 Document non contractuel. : 03 83 58 41 40 - courriel : Marie-Odile. Secrétaire de scolarité Tél. : 03 83 58 41 11 - courriel : diretudes@mines.inpl-nancy.fr Christelle KNoBLoCH.fr Danielle DaUPHiN.fr Ecole des Mines de Nancy - Parc de Saurupt – CS 14234 - 54042 NANCY Cedex Tél. adjointe au Directeur des etudes Tél.fr marie-odile SeLme.Dauphin@mines.inpl-nancy. : 03 83 58 40 11 - courriel : Danielle.DireCTioN DeS ÉTUDeS marie-reine BoUDareL. : 03 83 58 41 12 - courriel : Christelle.inpl-nancy.fr ou scolarite-ficm@mines.inpl-nancy. : 03 83 58 40 71 - courriel : Celia. susceptible de modification.inpl-nancy.inpl-nancy.mines.fr Célia KLeiN.fr/pdf/Syllabus_Ficm. Directrice Tél.pdf 339 > Direction des Études .inpl-nancy. Retrouvez ce document sur http://www.Selme@mines. Secrétaire de Direction Tél.Knobloch@mines. Secrétaire chargée de la scolarité Tél.Klein@mines.

You're Reading a Free Preview

Télécharger
scribd
/*********** DO NOT ALTER ANYTHING BELOW THIS LINE ! ************/ var s_code=s.t();if(s_code)document.write(s_code)//-->