Mercredi  décembre 

le journal de la vie étudiante le journal de la vie étudiante le journal de la vie étudiante le journal de la vie étudiante
Edition spéciale Edition spéciale Edition spéciale Edition spéciale
À l’approche
de Noël,
comme tout
au long de
l’année,
le bureau
d’aide
psychologique
universitaire
(BAPU)
soutient le
moral des
étudiants
LIRE EN PAGE 
Pas de prise de tête
pendant les fêtes
BONS PLANS
Agenda
culturel,
infos
pratiques
p  et 
ZOOM

e
colloque
Staps Tourisport
demain
P 
Mercredi  décembre 
le journal de la vie étudiante le journal de la vie étudiante le journal de la vie étudiante le journal de la vie étudiante
Edition spéciale Edition spéciale Edition spéciale Edition spéciale
À l’approche
de Noël,
comme tout
au long de
l’année,
le bureau
d’aide
psychologique
universitaire
(BAPU)
soutient le
moral des
étudiants
LIRE EN PAGE 
Pas de prise de tête
pendant les fêtes
BONS PLANS
Agenda
culturel,
infos
pratiques
p  et 
ZOOM

e
colloque
Staps Tourisport
demain
P 
Campus
D
epuis la rentrée 2011, le
BAPU a presque doublé
son effectif. Deux psycholo-
gues sont venus s’ajouter aux deux
présents, un second psychiatre a
rejoint l’équipe et un troisième sta-
giaire (étudiant en M2 de psycho)
a été recruté. Ce renforcement
vient répondre à la progression
constante de la demande d’assis-
tance psychologique de la part
des étudiants du département. Pé-
riode charnière entre la scolarité
et la vie active, croisée des che-
mins où se décide une partie de
l’avenir, zone de découverte où se
nouent de nouvelles interactions
sociales et amoureuses, le tout
sous une pression sociétale et fa-
miliale plus ou moins forte, la vie
étudiante, au quotidien, n’est pas
toujours l’Eden dont rêvent les ly-
céens. Par ailleurs, les étudiants
qui doivent aussi faire l’apprentis-
sage de l’autonomie, se retrouvent
pour la plupart à « gérer » leur
santé, avec des moyens financiers
le plus souvent très limités. C’est
donc pour les assister qu’en 2009
deux psychologues ont créé le
BAPU : Bernard Cohen qui en as-
sure la direction et Jessica Chou-
kroun qui est également maître de
conférence à l’UNS. La structure
fonctionne sous l’égide de
l’Agence régionale de Santé (ARS)
et donc du ministère de la Santé,
en toute indépendance.
Dans la ville
et dans les cités U
Possédant ses bureaux au cœur
du centre-ville, à deux pas du cen-
tre commercial Nice-Étoile, le
BAPU reçoit les étudiants de façon
anonyme et il n’y a aucun échange
d’information avec l’université.
Cette adresse loin des campus per-
met en outre de ne pas « croiser »
de connaissances quand on veut
effectuer cette démarche de façon
discrète. Cet avantage, cependant,
peut être un inconvénient pour
des étudiants qui hésitent à faire le
pas et à se rendre au BAPU. C’est
pourquoi depuis l’année universi-
taire 2010-2011, trois antennes du
BAPU sont tenues par autant de
stagiaires dans les cités U de Baie
des Anges, Jacques-Médecin et La
Madeleine. Grâce au partenariat
du Crous, ces étudiants en « psy-
chopathologie interculturelles, cli-
nique du lien social et des situa-
tions de crise » disposent d’un bu-
reau discret où ils peuvent
accueillir ceux qui en ressentent le
besoin. Leur mission est d’orienter
les étudiants ayant besoin d’un
suivi, mais ils assurent également
une information pour lutter contre
l’isolement à travers le dépistage
ou l’animation d’ateliers. Un dispo-
sitif de proximité qui porte ses
fruits.
« Il n’y a pas de recette
magique »
Quand un étudiant contacte le
BAPU pour prendre un rendez-
vous, il est dirigé, suivant sa si-
tuation et son besoin, soit vers un
psychologue, soit vers un psychia-
tre pour un entretien ou une con-
sultation. Parfois ce premier con-
tact suffit à désamorcer une situa-
tion, mais dans le cas contraire,
des rendez-vous réguliers sont
fixés, pour une période pouvant
varier de quelques jours à plu-
sieurs mois. « Il n’y a pas de re-
cette magique. Chaque situation est
unique et nous ne pouvons traiter
chaque étudiant qu’au cas par cas »,
explique Bernard Cohen, le direc-
teur du BAPU de Nice, avant de
rappeler que contrairement à ce
que les penseurs situationnistes
avaient rugi à la création du pre-
mier bureau d’aide psychologique
universitaire à Paris en 1956, il ne
s’agit pas d’un outil de normalisa-
tion. De la petite déprime passa-
gère aux cas beaucoup plus
lourds, le public du BAPU et très
diversifié et déploie tout l’éven-
tail des situations psychologiques
que peuvent traverser les étu-
diants. Chaque personne est con-
sidérée individuellement et sa si-
tuation étudiée en particulier.
Ainsi, depuis l’année passée, entre
janvier et juillet, le bureau orga-
nise en collaboration avec le
Musée Matisse des ateliers d’art-
thérapie. Grâce à cette activité, un
petit groupe d’étudiants suivis au
BAPU s’exprime et libère des an-
goisses à travers l’expression artis-
tique, sous la conduite d’une spé-
cialiste et au sein même du musée.
Gratuit puisque la consultation est
prise en charge à 100 % sans
avance de frais, totalement ano-
nyme et sans lien avec l’univer-
sité, le BAPU est un interlocuteur
ouvert, qui apporte une aide con-
crète aux difficultés psychologi-
ques et qui est spécialement dédié
aux étudiants : pensez-y en cas de
besoin !
A.B.C
campus@nicematin.fr
Dossier Toute l’année, le bureau d’aide psychologique universitaire (BAPU) dispense
gratuitement des consultations aux étudiants qui ont besoin d’un soutien moral
Audrey Berthelot et Magali Borey, deux des des psychologues du BAPU s’entretiennent avec le directeur
Bernard Cohen. Le bureau compte également des psychiatres afin de répondre à toutes les attentes.
(FrahçoIs VIghola)
Un coup de blues ?
le BAPU à la rescousse
Chaque année, l’USEM (Union
nationale des sociétés étu-
diantes mutualistes régiona-
les) publie une enquête sur la
santé des étudiants. La mou-
ture 2011 reste dans la lignée
des précédentes avec 37,5 %
des personnes interrogées
qui déclarent avoir des diffi-
cultés à gérer leur stress. Et
surtout, 8,5 % qui confient
avoir eu des pensées suici-
daires. L’inquiétude face à
l’avenir ou à l’approche des
examens, tout comme les dif-
ficultés financières sont des
facteurs aggravants, mais le
monstre qui ronge le plus
souvent le moral, c’est l’iso-
lement.
Techniquement, on considère
qu’une personne est isolée
lorsqu’elle a moins de qua-
tre interactions privées par
semaine. Et si les étudiants
expatriés, voire ceux qui
viennent d’une autre région,
peuvent se sentir un peu
seuls, l’isolement peut aussi
affecter, de façon psychologi-
que, des personnes qui vi-
vent au sein de leur famille.
Personnalité en retrait, refus
de communication, attitude
dépressive, les signes exté-
rieurs de l’isolement sont re-
pérables par les proches et
l’entourage, ou par des inter-
locuteurs institutionnels.
C’est pourquoi le BAPU
forme également des profes-
sionnels qui sont en relation
avec les étudiants, comme
ceux du Crous, pour leur per-
mettre de déceler certains
troubles.
Que faire si un camarade à
l’air isolé ? Aller vers lui, lui
proposer des activités, l’in-
former sur ce qui se passe
aux alentours. Adhérer à une
association étudiante est
aussi une excellente façon de
rencontrer de nouveaux amis
et de participer à des activi-
tés (et des soirées !). Parce
que même les plus studieux
doivent se changer un peu
les idées, de temps en temps.
L’isolement,
un ennemi
bien identifié
I Coordonnées
4, boulevard Dubouchage
06000 Nice
I Contact
Tél. 04.93.87.72.78
Fax 04.93.87.18.75
Mail : contact@bapunice.org
I Accueil téléphonique
Du lundi au vendredi de 9 h 30
à 13 h et de 14 h à 18 h 30
(sauf vendredi jusqu’à 16 h 30
seulement)
I Site internet
www.bapunice.org
I Pratique
Après avoir pris rendez-vous
par téléphone ou par mail, les
étudiants qui se présentent au
BAPU doivent se munir de leur
carte étudiant pour justifier de
leur statut et d’une
attestation de sécurité sociale.
Ainsi, la consultation sera
entièrement prise en charge
par la caisse d’assurance-
maladie sans aucune avance
de frais.
Repères
Pour joindre la rédaction : campus@nicematin.fr
Campus
D
epuis la rentrée 2011, le
BAPU a presque doublé
son effectif. Deux psycholo-
gues sont venus s’ajouter aux deux
présents, un second psychiatre a
rejoint l’équipe et un troisième sta-
giaire (étudiant en M2 de psycho)
a été recruté. Ce renforcement
vient répondre à la progression
constante de la demande d’assis-
tance psychologique de la part
des étudiants du département. Pé-
riode charnière entre la scolarité
et la vie active, croisée des che-
mins où se décide une partie de
l’avenir, zone de découverte où se
nouent de nouvelles interactions
sociales et amoureuses, le tout
sous une pression sociétale et fa-
miliale plus ou moins forte, la vie
étudiante, au quotidien, n’est pas
toujours l’Eden dont rêvent les ly-
céens. Par ailleurs, les étudiants
qui doivent aussi faire l’apprentis-
sage de l’autonomie, se retrouvent
pour la plupart à « gérer » leur
santé, avec des moyens financiers
le plus souvent très limités. C’est
donc pour les assister qu’en 2009
deux psychologues ont créé le
BAPU : Bernard Cohen qui en as-
sure la direction et Jessica Chou-
kroun qui est également maître de
conférence à l’UNS. La structure
fonctionne sous l’égide de
l’Agence régionale de Santé (ARS)
et donc du ministère de la Santé,
en toute indépendance.
Dans la ville
et dans les cités U
Possédant ses bureaux au cœur
du centre-ville, à deux pas du cen-
tre commercial Nice-Étoile, le
BAPU reçoit les étudiants de façon
anonyme et il n’y a aucun échange
d’information avec l’université.
Cette adresse loin des campus per-
met en outre de ne pas « croiser »
de connaissances quand on veut
effectuer cette démarche de façon
discrète. Cet avantage, cependant,
peut être un inconvénient pour
des étudiants qui hésitent à faire le
pas et à se rendre au BAPU. C’est
pourquoi depuis l’année universi-
taire 2010-2011, trois antennes du
BAPU sont tenues par autant de
stagiaires dans les cités U de Baie
des Anges, Jacques-Médecin et La
Madeleine. Grâce au partenariat
du Crous, ces étudiants en « psy-
chopathologie interculturelles, cli-
nique du lien social et des situa-
tions de crise » disposent d’un bu-
reau discret où ils peuvent
accueillir ceux qui en ressentent le
besoin. Leur mission est d’orienter
les étudiants ayant besoin d’un
suivi, mais ils assurent également
une information pour lutter contre
l’isolement à travers le dépistage
ou l’animation d’ateliers. Un dispo-
sitif de proximité qui porte ses
fruits.
« Il n’y a pas de recette
magique »
Quand un étudiant contacte le
BAPU pour prendre un rendez-
vous, il est dirigé, suivant sa si-
tuation et son besoin, soit vers un
psychologue, soit vers un psychia-
tre pour un entretien ou une con-
sultation. Parfois ce premier con-
tact suffit à désamorcer une situa-
tion, mais dans le cas contraire,
des rendez-vous réguliers sont
fixés, pour une période pouvant
varier de quelques jours à plu-
sieurs mois. « Il n’y a pas de re-
cette magique. Chaque situation est
unique et nous ne pouvons traiter
chaque étudiant qu’au cas par cas »,
explique Bernard Cohen, le direc-
teur du BAPU de Nice, avant de
rappeler que contrairement à ce
que les penseurs situationnistes
avaient rugi à la création du pre-
mier bureau d’aide psychologique
universitaire à Paris en 1956, il ne
s’agit pas d’un outil de normalisa-
tion. De la petite déprime passa-
gère aux cas beaucoup plus
lourds, le public du BAPU et très
diversifié et déploie tout l’éven-
tail des situations psychologiques
que peuvent traverser les étu-
diants. Chaque personne est con-
sidérée individuellement et sa si-
tuation étudiée en particulier.
Ainsi, depuis l’année passée, entre
janvier et juillet, le bureau orga-
nise en collaboration avec le
Musée Matisse des ateliers d’art-
thérapie. Grâce à cette activité, un
petit groupe d’étudiants suivis au
BAPU s’exprime et libère des an-
goisses à travers l’expression artis-
tique, sous la conduite d’une spé-
cialiste et au sein même du musée.
Gratuit puisque la consultation est
prise en charge à 100 % sans
avance de frais, totalement ano-
nyme et sans lien avec l’univer-
sité, le BAPU est un interlocuteur
ouvert, qui apporte une aide con-
crète aux difficultés psychologi-
ques et qui est spécialement dédié
aux étudiants : pensez-y en cas de
besoin !
A.B.C
campus@nicematin.fr
Dossier Toute l’année, le bureau d’aide psychologique universitaire (BAPU) dispense
gratuitement des consultations aux étudiants qui ont besoin d’un soutien moral
Audrey Berthelot et Magali Borey, deux des des psychologues du BAPU s’entretiennent avec le directeur
Bernard Cohen. Le bureau compte également des psychiatres afin de répondre à toutes les attentes.
(FrahçoIs VIghola)
Un coup de blues ?
le BAPU à la rescousse
Chaque année, l’USEM (Union
nationale des sociétés étu-
diantes mutualistes régiona-
les) publie une enquête sur la
santé des étudiants. La mou-
ture 2011 reste dans la lignée
des précédentes avec 37,5 %
des personnes interrogées
qui déclarent avoir des diffi-
cultés à gérer leur stress. Et
surtout, 8,5 % qui confient
avoir eu des pensées suici-
daires. L’inquiétude face à
l’avenir ou à l’approche des
examens, tout comme les dif-
ficultés financières sont des
facteurs aggravants, mais le
monstre qui ronge le plus
souvent le moral, c’est l’iso-
lement.
Techniquement, on considère
qu’une personne est isolée
lorsqu’elle a moins de qua-
tre interactions privées par
semaine. Et si les étudiants
expatriés, voire ceux qui
viennent d’une autre région,
peuvent se sentir un peu
seuls, l’isolement peut aussi
affecter, de façon psychologi-
que, des personnes qui vi-
vent au sein de leur famille.
Personnalité en retrait, refus
de communication, attitude
dépressive, les signes exté-
rieurs de l’isolement sont re-
pérables par les proches et
l’entourage, ou par des inter-
locuteurs institutionnels.
C’est pourquoi le BAPU
forme également des profes-
sionnels qui sont en relation
avec les étudiants, comme
ceux du Crous, pour leur per-
mettre de déceler certains
troubles.
Que faire si un camarade à
l’air isolé ? Aller vers lui, lui
proposer des activités, l’in-
former sur ce qui se passe
aux alentours. Adhérer à une
association étudiante est
aussi une excellente façon de
rencontrer de nouveaux amis
et de participer à des activi-
tés (et des soirées !). Parce
que même les plus studieux
doivent se changer un peu
les idées, de temps en temps.
L’isolement,
un ennemi
bien identifié
I Coordonnées
4, boulevard Dubouchage
06000 Nice
I Contact
Tél. 04.93.87.72.78
Fax 04.93.87.18.75
Mail : contact@bapunice.org
I Accueil téléphonique
Du lundi au vendredi de 9 h 30
à 13 h et de 14 h à 18 h 30
(sauf vendredi jusqu’à 16 h 30
seulement)
I Site internet
www.bapunice.org
I Pratique
Après avoir pris rendez-vous
par téléphone ou par mail, les
étudiants qui se présentent au
BAPU doivent se munir de leur
carte étudiant pour justifier de
leur statut et d’une
attestation de sécurité sociale.
Ainsi, la consultation sera
entièrement prise en charge
par la caisse d’assurance-
maladie sans aucune avance
de frais.
Repères
Pour joindre la rédaction : campus@nicematin.fr
Campus ̈ ̈̈ ̈ Zoom Zoom Zoom Zoom
A
ttirant à lui seul près
de 10 % du PIB mon-
dial, le tourisme est
un secteur incontournable.
Et c’est encore plus vrai
dans un département où
40 % de l’activité est étroite-
ment liée au tourisme. Mais
ce que l’on sait moins c’est
à quel point ce domaine est
diversifié. En effet, plus
d’une cinquantaine de for-
mes de produits touristi-
ques sont répertoriés, re-
présentant autant de niches
et de créneaux de dévelop-
pement. Tourisme thermal,
gastronomique, religieux,
pédagogique, rural, créatif…
il y a l’embarras du choix !
D’autant que, mieux
qu’aucun autre secteur, le
tourisme réussit à s’adapter
aux contextes géographi-
ques, politiques et même so-
ciaux. C’est ainsi que le tou-
risme sportif, qui ne cesse
de se développer depuis la
fin des années 80, a su saisir
en marche le train du déve-
loppement écologique, te-
nant compte de la prise de
conscience du public pour
la protection de l’environ-
nement et de l’engouement
pour les pratiques durables.
C’est sur ce nouveau tou-
risme à la fois « vert » et
sportif que va se pencher la
troisième édition du collo-
que Tourisport, en s’inter-
rogeant plus particulière-
ment sur sa capacité à sou-
tenir le développement du
Haut Pays Niçois.
Initiée par Bernard Massiera
(directeur du master en ma-
nagement « Sport, tourisme,
loisir et développement
local ») et Christian Coglie-
vina (conférencier interna-
tional en marketing du tou-
risme et professeur à l’UNS),
cette rencontre se veut à la
fois un lieu d’échanges et de
bilans sur le secteur. L’édi-
tion 2011 a été placée sous
la présidence du député eu-
ropéen Gaston Franco et du
vice-président du Conseil gé-
néral Charles-Ange Ginesy,
tous deux particulièrement
au fait du développement
du Haut Pays. Autour d’eux,
dans les nouveaux locaux
du campus Staps, route de
Grenoble, les maires des
communes de montagnes
de Roubion et de Breil-sur-
Roya apporteront leur té-
moignage, tout comme le
président du club alpin fran-
çais et celui de l’université
InterAges de Nice.
Couvert de forêt à 40 %, le
département des Alpes-Ma-
ritimes possède, au-delà de
son célèbre littoral, un Haut
Pays exceptionnel qui sem-
ble pouvoir se prêter à mer-
veille à des activités sporti-
ves naturelles, respectueu-
ses de la faune et de la flore.
Montagnes, vallées ou riviè-
res pourraient alors deve-
nir de formidables terrains
de jeu pour les nouveaux
écotouristes tout en servant
le développement économi-
que de la zone. À condition
que les pratiques soient du-
rables et bien étudiées,
comme le souligneront cer-
tainement les intervenants
du colloque.
A.B.C.
campus@nicematin.fr
Savoir +
Faculté des Sciences du Sport
Campus STAPS
261, route de Grenoble à Nice
Rens. 04.92.29.65.00
http://staps.unice.fr
Jeudi 15 décembre, la faculté des Sciences du Sport organise
dans ses nouveaux bâtiments le 3
e
colloque Tourisport
La pratique sportive durable,
vecteur de développement
Le IourIsme sporIII durable, vecIeur Le IourIsme sporIII durable, vecIeur Le IourIsme sporIII durable, vecIeur Le IourIsme sporIII durable, vecIeur
de développemehI du HauI Pays NIçoIs. de développemehI du HauI Pays NIçoIs. de développemehI du HauI Pays NIçoIs. de développemehI du HauI Pays NIçoIs.

I  h : conférences
AllocuIIoh d’ouverIure par M. CasIoh Frahco CasIoh Frahco CasIoh Frahco CasIoh Frahco, dépuIé européeh,
maIre de SaIhI-MarIIh-VésubIe.
« Des praIIques du vélo IouI IerraIh à l’Ehduro de RoubIoh »
par M. PhIlIp 8ruho PhIlIp 8ruho PhIlIp 8ruho PhIlIp 8ruho, MaIre de RoubIoh.
« Le IourIsme auIour des acIIvIIés de haIure eI d’eaux-vIves »
par M. !oseph CuIlardI !oseph CuIlardI !oseph CuIlardI !oseph CuIlardI, maIre de 8reIl-sur-Roya.
« Les praIIques alpIhes durables : Rahdohhée eI AlpIhIsme »
par M. ErIc Dellacasa ErIc Dellacasa ErIc Dellacasa ErIc Dellacasa, présIdehI du Club AlpIh FrahçaIs.
« Les prospecIIves de dyhamIsaIIoh IourIsIIque du HauI Pays
NIçoIs », par M. Charles-Ahge CIhésy Charles-Ahge CIhésy Charles-Ahge CIhésy Charles-Ahge CIhésy, vIce présIdehI du CohseIl
Céhéral des Alpes-MarIIImes.
I  h : table ronde
Échahges IhIeracIIIs ehIre le publIc eI les cohIérehcIers. Avec pour
cahdIde : M. !eah-MIchel Caly !eah-MIchel Caly !eah-MIchel Caly !eah-MIchel Caly, présIdehI de l’uhIversIIé de NIce
IhIerAges eI cohseIller muhIcIpal de NIce eI pour modéraIeur
M. ChrIsIIah CoglIevIha ChrIsIIah CoglIevIha ChrIsIIah CoglIevIha ChrIsIIah CoglIevIha, proIesseur, experI scIehIIIIque IhIerhaIIo-
hal du IourIsme. La syhIhèse sera assurée par M. 8erhard MassIera 8erhard MassIera 8erhard MassIera 8erhard MassIera
maîIre de cohIérehces à l’UNS.
I  h : conclusion et clôture

e
colloque Tourisport : le programme
Portrait
Nneka, côté cœur,
dans les coulisses de son concert niçois

SI ceI arIIcle éIaII uhe Iable, sa morale cohseIlleraII, eh
moIs choIsIs, de Iou|ours avoIr le courage de IaIre ce que
l’oh aIme.
Au déparI Il y a deux éIudIahIs de l’UNS. SIéphah 1ouaII esI
eh Iac de médecIhe eI Il collabore de Iemps eh Iemps au
KDECH, le |ourhal du 8DE des carabIhs hIçoIs, uhe édIIIoh
sympa eI ludIque, pluIòI poIache, quI ahhohce à l’IhIérIeur
de la Iac sorIIes eI évéhemehIs eI quI a le mérIIe d’accepIer
des cohIrIbuIIohs, comme celles de SIéphah quI chrohIque
des dIsques eI des cohcerIs. Le secohd proIagohIsIe
s’appelle ValehIIh LoIr, éIudIahI eh scIehce, phoIographe à
ses heures, c’esI luI quI a cohIacIé le |ourhal pour racohIer
l’IhIervIew que Ious les deux ohI pu IaIre de Nheka.
ChahIeuse soul eI hIp-hop quI mohIe eh Ilèche, quI he
cohhaîI pas Nheka 7 Elle vIehI de se produIre à NIce, au
1héâIre LIho VehIura, eI soh cIhquIème album « Soul Is
Heavy » (2o11) carIohhe. Pour auIahI, sI vous he voyez pas
bIeh quI esI ceIIe arIIsIe germaho-hIgérIehhe, quelque
parI ehIre Lauryh HIll eI Erykah 8adu, SIéphah eI ValehIIh
se proposehI d’éclaIrer voIre lahIerhe. PuIsqu’Ils l’ohI
rehcohIrée, eux, eh dIrecI eI eh persohhe pour uhe
IhIervIew décrochée au culoI.
La veIlle ehcore, les deux éIudIahIs h’éIaIehI surs de rIeh.
AyahI IaII la rehcohIre IorIuIIe de l’orgahIsaIeur du
cohcerI, Ils ohI demahdé l’auIorIsaIIoh de IaIre uhe
IhIervIew, eI même sI SIéphah avaII hoIammehI dé|à
rehcohIré Da SIlva, Horace Ahdy ou MedI auparavahI, la
requêIe éIaII lahcée uh peu comme oh |eIIe uhe bouIeIlle
à la mer. « Écrivez à la production », s’ehIehdehI-Ils
répohdre. 8eaucoup auraIehI prIs cela pour uh reIus
dIplomaIIque, maIs pas eux. Ils se IehdehI d’uhe demahde
eh bohhe eI due Iorme... eI aIIehdehI. La veIlle du cohcerI,
la répohse de la prod Iombe : présehIez-vous demaIh à
1¢ h _o. Oh leur accorde _o mIhuIes d’IhIervIew plus
l’auIorIsaIIoh pour ValehIIh de prehdre des clIchés, même
sI c’esI suIvahI les règles assez sIrIcIes Imposées ce soIr-là,
comme souvehI, à Ious les |ourhalIsIes.
« Au début elle était un peu tendue et répondait presque
sèchement », rapporIehI les éIudIahIs quI ohI sehII uh
IhsIahI que l’ehIreprIse pouvaII capoIer à la derhIère
secohde. MaIs Ils avaIehI IaII l’eIIorI de préparer des
quesIIohs orIgIhales, bIeh cohscIehIs qu’elle doII Iou|ours
ehIehdre la même chose. Sur l’aspecI mulIIculIurel de soh
IravaIl, la chahIeuse se déIehd eI soh accehI pIdgIh se IaII
plus eh|oué. C’esI gaghé. Dahs la Ioulée, SIéphah eI
ValehIIh vIvehI uh cohcerI géhIal, ou Nheka Iougueuse,
éhergIque eI polIIIque esI uhe vérIIable pasIoharIa sur
scèhe.
L’expérIehce éIahI posIIIve, les deux éIudIahIs ohI ehvIe de
poursuIvre dahs ceIIe voIe. AllIahI IexIes eI phoIos pour
IaIre découvrIr ou mIeux cohhaîIre des arIIsIes. Dahs la
lIghe de mIre, 8apIIsIe 1roIIghoh, aIIehdu aux NuIIs
Carrées dahs quelques |ours eI avec quI Ils ohI dé|à rehdez-
vous, maIs aussI de |euhes arIIsIes locaux eI plus
géhéralemehI Ious les specIacles IhIéressahIs quI se
produIrohI dahs la régIoh !

Le contenu de l’interview est à retrouver en ligne, sur le site
http://artnnoise.blogspot.com
Mercredi 14 décembre 2011
nice-matin
Campus ̈ ̈̈ ̈ Zoom Zoom Zoom Zoom
A
ttirant à lui seul près
de 10 % du PIB mon-
dial, le tourisme est
un secteur incontournable.
Et c’est encore plus vrai
dans un département où
40 % de l’activité est étroite-
ment liée au tourisme. Mais
ce que l’on sait moins c’est
à quel point ce domaine est
diversifié. En effet, plus
d’une cinquantaine de for-
mes de produits touristi-
ques sont répertoriés, re-
présentant autant de niches
et de créneaux de dévelop-
pement. Tourisme thermal,
gastronomique, religieux,
pédagogique, rural, créatif…
il y a l’embarras du choix !
D’autant que, mieux
qu’aucun autre secteur, le
tourisme réussit à s’adapter
aux contextes géographi-
ques, politiques et même so-
ciaux. C’est ainsi que le tou-
risme sportif, qui ne cesse
de se développer depuis la
fin des années 80, a su saisir
en marche le train du déve-
loppement écologique, te-
nant compte de la prise de
conscience du public pour
la protection de l’environ-
nement et de l’engouement
pour les pratiques durables.
C’est sur ce nouveau tou-
risme à la fois « vert » et
sportif que va se pencher la
troisième édition du collo-
que Tourisport, en s’inter-
rogeant plus particulière-
ment sur sa capacité à sou-
tenir le développement du
Haut Pays Niçois.
Initiée par Bernard Massiera
(directeur du master en ma-
nagement « Sport, tourisme,
loisir et développement
local ») et Christian Coglie-
vina (conférencier interna-
tional en marketing du tou-
risme et professeur à l’UNS),
cette rencontre se veut à la
fois un lieu d’échanges et de
bilans sur le secteur. L’édi-
tion 2011 a été placée sous
la présidence du député eu-
ropéen Gaston Franco et du
vice-président du Conseil gé-
néral Charles-Ange Ginesy,
tous deux particulièrement
au fait du développement
du Haut Pays. Autour d’eux,
dans les nouveaux locaux
du campus Staps, route de
Grenoble, les maires des
communes de montagnes
de Roubion et de Breil-sur-
Roya apporteront leur té-
moignage, tout comme le
président du club alpin fran-
çais et celui de l’université
InterAges de Nice.
Couvert de forêt à 40 %, le
département des Alpes-Ma-
ritimes possède, au-delà de
son célèbre littoral, un Haut
Pays exceptionnel qui sem-
ble pouvoir se prêter à mer-
veille à des activités sporti-
ves naturelles, respectueu-
ses de la faune et de la flore.
Montagnes, vallées ou riviè-
res pourraient alors deve-
nir de formidables terrains
de jeu pour les nouveaux
écotouristes tout en servant
le développement économi-
que de la zone. À condition
que les pratiques soient du-
rables et bien étudiées,
comme le souligneront cer-
tainement les intervenants
du colloque.
A.B.C.
campus@nicematin.fr
Savoir +
Faculté des Sciences du Sport
Campus STAPS
261, route de Grenoble à Nice
Rens. 04.92.29.65.00
http://staps.unice.fr
Jeudi 15 décembre, la faculté des Sciences du Sport organise
dans ses nouveaux bâtiments le 3
e
colloque Tourisport
La pratique sportive durable,
vecteur de développement
Le IourIsme sporIII durable, vecIeur Le IourIsme sporIII durable, vecIeur Le IourIsme sporIII durable, vecIeur Le IourIsme sporIII durable, vecIeur
de développemehI du HauI Pays NIçoIs. de développemehI du HauI Pays NIçoIs. de développemehI du HauI Pays NIçoIs. de développemehI du HauI Pays NIçoIs.

I  h : conférences
AllocuIIoh d’ouverIure par M. CasIoh Frahco CasIoh Frahco CasIoh Frahco CasIoh Frahco, dépuIé européeh,
maIre de SaIhI-MarIIh-VésubIe.
« Des praIIques du vélo IouI IerraIh à l’Ehduro de RoubIoh »
par M. PhIlIp 8ruho PhIlIp 8ruho PhIlIp 8ruho PhIlIp 8ruho, MaIre de RoubIoh.
« Le IourIsme auIour des acIIvIIés de haIure eI d’eaux-vIves »
par M. !oseph CuIlardI !oseph CuIlardI !oseph CuIlardI !oseph CuIlardI, maIre de 8reIl-sur-Roya.
« Les praIIques alpIhes durables : Rahdohhée eI AlpIhIsme »
par M. ErIc Dellacasa ErIc Dellacasa ErIc Dellacasa ErIc Dellacasa, présIdehI du Club AlpIh FrahçaIs.
« Les prospecIIves de dyhamIsaIIoh IourIsIIque du HauI Pays
NIçoIs », par M. Charles-Ahge CIhésy Charles-Ahge CIhésy Charles-Ahge CIhésy Charles-Ahge CIhésy, vIce présIdehI du CohseIl
Céhéral des Alpes-MarIIImes.
I  h : table ronde
Échahges IhIeracIIIs ehIre le publIc eI les cohIérehcIers. Avec pour
cahdIde : M. !eah-MIchel Caly !eah-MIchel Caly !eah-MIchel Caly !eah-MIchel Caly, présIdehI de l’uhIversIIé de NIce
IhIerAges eI cohseIller muhIcIpal de NIce eI pour modéraIeur
M. ChrIsIIah CoglIevIha ChrIsIIah CoglIevIha ChrIsIIah CoglIevIha ChrIsIIah CoglIevIha, proIesseur, experI scIehIIIIque IhIerhaIIo-
hal du IourIsme. La syhIhèse sera assurée par M. 8erhard MassIera 8erhard MassIera 8erhard MassIera 8erhard MassIera
maîIre de cohIérehces à l’UNS.
I  h : conclusion et clôture

e
colloque Tourisport : le programme
Portrait
Nneka, côté cœur,
dans les coulisses de son concert niçois

SI ceI arIIcle éIaII uhe Iable, sa morale cohseIlleraII, eh
moIs choIsIs, de Iou|ours avoIr le courage de IaIre ce que
l’oh aIme.
Au déparI Il y a deux éIudIahIs de l’UNS. SIéphah 1ouaII esI
eh Iac de médecIhe eI Il collabore de Iemps eh Iemps au
KDECH, le |ourhal du 8DE des carabIhs hIçoIs, uhe édIIIoh
sympa eI ludIque, pluIòI poIache, quI ahhohce à l’IhIérIeur
de la Iac sorIIes eI évéhemehIs eI quI a le mérIIe d’accepIer
des cohIrIbuIIohs, comme celles de SIéphah quI chrohIque
des dIsques eI des cohcerIs. Le secohd proIagohIsIe
s’appelle ValehIIh LoIr, éIudIahI eh scIehce, phoIographe à
ses heures, c’esI luI quI a cohIacIé le |ourhal pour racohIer
l’IhIervIew que Ious les deux ohI pu IaIre de Nheka.
ChahIeuse soul eI hIp-hop quI mohIe eh Ilèche, quI he
cohhaîI pas Nheka 7 Elle vIehI de se produIre à NIce, au
1héâIre LIho VehIura, eI soh cIhquIème album « Soul Is
Heavy » (2o11) carIohhe. Pour auIahI, sI vous he voyez pas
bIeh quI esI ceIIe arIIsIe germaho-hIgérIehhe, quelque
parI ehIre Lauryh HIll eI Erykah 8adu, SIéphah eI ValehIIh
se proposehI d’éclaIrer voIre lahIerhe. PuIsqu’Ils l’ohI
rehcohIrée, eux, eh dIrecI eI eh persohhe pour uhe
IhIervIew décrochée au culoI.
La veIlle ehcore, les deux éIudIahIs h’éIaIehI surs de rIeh.
AyahI IaII la rehcohIre IorIuIIe de l’orgahIsaIeur du
cohcerI, Ils ohI demahdé l’auIorIsaIIoh de IaIre uhe
IhIervIew, eI même sI SIéphah avaII hoIammehI dé|à
rehcohIré Da SIlva, Horace Ahdy ou MedI auparavahI, la
requêIe éIaII lahcée uh peu comme oh |eIIe uhe bouIeIlle
à la mer. « Écrivez à la production », s’ehIehdehI-Ils
répohdre. 8eaucoup auraIehI prIs cela pour uh reIus
dIplomaIIque, maIs pas eux. Ils se IehdehI d’uhe demahde
eh bohhe eI due Iorme... eI aIIehdehI. La veIlle du cohcerI,
la répohse de la prod Iombe : présehIez-vous demaIh à
1¢ h _o. Oh leur accorde _o mIhuIes d’IhIervIew plus
l’auIorIsaIIoh pour ValehIIh de prehdre des clIchés, même
sI c’esI suIvahI les règles assez sIrIcIes Imposées ce soIr-là,
comme souvehI, à Ious les |ourhalIsIes.
« Au début elle était un peu tendue et répondait presque
sèchement », rapporIehI les éIudIahIs quI ohI sehII uh
IhsIahI que l’ehIreprIse pouvaII capoIer à la derhIère
secohde. MaIs Ils avaIehI IaII l’eIIorI de préparer des
quesIIohs orIgIhales, bIeh cohscIehIs qu’elle doII Iou|ours
ehIehdre la même chose. Sur l’aspecI mulIIculIurel de soh
IravaIl, la chahIeuse se déIehd eI soh accehI pIdgIh se IaII
plus eh|oué. C’esI gaghé. Dahs la Ioulée, SIéphah eI
ValehIIh vIvehI uh cohcerI géhIal, ou Nheka Iougueuse,
éhergIque eI polIIIque esI uhe vérIIable pasIoharIa sur
scèhe.
L’expérIehce éIahI posIIIve, les deux éIudIahIs ohI ehvIe de
poursuIvre dahs ceIIe voIe. AllIahI IexIes eI phoIos pour
IaIre découvrIr ou mIeux cohhaîIre des arIIsIes. Dahs la
lIghe de mIre, 8apIIsIe 1roIIghoh, aIIehdu aux NuIIs
Carrées dahs quelques |ours eI avec quI Ils ohI dé|à rehdez-
vous, maIs aussI de |euhes arIIsIes locaux eI plus
géhéralemehI Ious les specIacles IhIéressahIs quI se
produIrohI dahs la régIoh !

Le contenu de l’interview est à retrouver en ligne, sur le site
http://artnnoise.blogspot.com
Mercredi 14 décembre 2011
nice-matin
Campus
VIE UNIVERSITAIRE
La Cour européenne d’arbitrage crée la
délégation Grand Sud à l’UNS
Le _ décembre, uhe cohvehIIoh sIghée ehIre l’UNS eI
la Cour européehhe d’arbIIrage a créé la délégaIIoh
Crahd Sud eI cohIIé à l’uhIversIIé la charge de la
gesIIoh du comIIé exécuIII eI greIIe-délégué de la
Cour européehhe. CeIIe gesIIoh décohcehIrée du
greIIe doIe la FaculIé de DroII eI ScIehce PolIIIque de
l’UNS d’uh orgahe |urIdIcIIohhel compleI eh soh
seIh, ce quI esI uhe premIère eh Frahce.
DésormaIs, lorsqu’uhe aIIaIre sera porIée devahI la
délégaIIoh Crahd Sud, Il revIehdra à soh comIIé
exécuIII de désIgher uh arbIIre pour éIudIer le
dIIIérehd.
www.unice.fr.
La nuit de l’info fait un carton à Sophia !
La NuII de l’IhIormaIIque 2o11 s’esI déroulée dahs le bâIImehI
de PolyIech’NIce-SophIa sur le sIIe des 1emplIers.
Elle aIIrohIaII uhe vIhgIaIhe de sIrucIures eh Frahce (eI à la
RéuhIoh) plus l’uhIversIIé de Sousse eh 1uhIsIe. Uhe houvelle
IoIs, c’esI l’UNS quI a réussI à mobIlIser le plus de parIIcIpahIs
avec 186 éIudIahIs de bac +1 à bac +_, vehahI prIhcIpalemehI de
PolyIech eI de l’IU1 d’IhIormaIIque. Uhe IoIs le Ihème « CIII ¢
your IrIehds » révélé aux parIIcIpahIs, uhe lohgue huII d’eIIorI
s’esI ehgagée, ryIhmée par des pauses resIauraIIoh ou déIehIe.
Quahd le soleIl a poIhIé ses rayohs, vers ; h __ ehvIroh, les
clavIers ohI cessé de crépIIer. Quelques heures plus Iard, après
réuhIoh des |urys, IombaIehI les résulIaIs. Avec 8 déIIs
remporIés sur 28, plus des places de 2
e
eI _
e
, PolyIech a
largemehI raIlé la mIse. Uh grahd bravo aux parIIcIpahIs,
orgahIsaIeurs eI parIehaIres de ce bel évéhemehI quI IuI ehcore
uh Irahc succès.
www.nuitdelinfo.com
Cérémonie solennelle de remise
des diplômes de l’IAE
SamedI 1o décembre,
dahs la « Salle des
Muses » du PalaIs
AcropolIs, des
persohhalIIés dohI
ErIc Marée,
présIdehI du
dIrecIoIre de VIrbac eI
parraIh de l’IAE pour
l’ahhée 2o1o-2o11, eI plus
de 1ooo persohhes ohI assIsIé à la
remIse des dIplòmes de l’IhsIIIuI d’AdmIhIsIraIIoh des
EhIreprIses de NIce. La cérémohIe a éIé cohduIIe par
le proIesseur !acques SpIhdler, dIrecIeur de l’IAE eI le
proIesseur AlberI MarouahI, présIdehI de l’UNS a
prohohcé uhe allocuIIoh dahs laquelle Il a rappelé que
l’IAE éIaII uhe « École UhIversIIaIre de MahagemehI ».
La cérémohIe a éIé suIvIe d’uh cockIaIl eI le rehdez-
vous a éIé prIs pour IêIer les ¢_ ahs de l’IAE lors d’uhe
SoIrée de Cala eh maI 2o12.
www.iae-nice.fr
 bourses
pour favoriser
l’égalité
des chances
Le 6 décembre derhIer,
la FohdaIIoh UhIce a
présIdé à la remIse de
1_ bourses de 1ooo €
chacuhe aIIrIbuées par
l’IhsIIIuI RahdsIad pour
l’égalIIé des chahces eI
le développemehI
durable, représehIé par
soh présIdehI M. Abdel
AÏSSOU. Ces bourses
ohI récompehsé 1_
éIudIahIs de l’UNS eh
sIIuaIIoh de réussIIe
académIque malgré des
dIIIIculIés persohhelles
socIales ou médIcales.
www.fondation.unice.fr
CI NÉMA
Du mercredi  au vendredi  décembre
« CarrémehI PolIIIque ! »,
uhe sérIe de IIlms proposés
par l’acIIoh documehIaIre
eI à découvrIr à « l’EclaI »,
LIeu d’ExpérIehces pour le
CIhéma eI les LeIIres, ArIs
eI 1echhologIes. CraIuII.
Programme sur
www.leclaI.org
VIlla Arsoh, 2o avehue SIepheh LIégeard à NIce. VIlla Arsoh, 2o avehue SIepheh LIégeard à NIce. VIlla Arsoh, 2o avehue SIepheh LIégeard à NIce. VIlla Arsoh, 2o avehue SIepheh LIégeard à NIce.

EXPO
Jusqu’au  décembre 
ExposIIIoh « VégéIal émoI » par les phoIographes du
collecIII PHO1ON. Des Images orIgIhales eI pleIhes de
surprIses, pour se meIIre l’esprII « au verI ». CraIuII.
MaIsoh de l’ehvIrohhemehI, _1, avehue CasIellahe à NIce. MaIsoh de l’ehvIrohhemehI, _1, avehue CasIellahe à NIce. MaIsoh de l’ehvIrohhemehI, _1, avehue CasIellahe à NIce. MaIsoh de l’ehvIrohhemehI, _1, avehue CasIellahe à NIce.

Jusqu’au er janvier 
« L’esprII du 8udò » : uhe exposIIIoh sur l’hIsIoIre des arIs
marIIaux |apohaIs proposée par la FohdaIIoh du !apoh.
EhIrée au parc : 2 €.
Parc PhœhIx, ¢o_ promehade des AhglaIs à NIce. Parc PhœhIx, ¢o_ promehade des AhglaIs à NIce. Parc PhœhIx, ¢o_ promehade des AhglaIs à NIce. Parc PhœhIx, ¢o_ promehade des AhglaIs à NIce.

CONCERT
Vendredi
 décembre
A 2o h _o, « soIrée
Iolk » au IhéâIre
LIho VehIura avec
Kereh Ahh eh
vedeIIe eI DorIahd
eh premIère parIIe.
PrIx éIudIahI : 1¢ €.
1héâIre LIho VehIura 1héâIre LIho VehIura 1héâIre LIho VehIura 1héâIre LIho VehIura, , , ,
168 boulevard de l’ArIahe à NIce. 168 boulevard de l’ArIahe à NIce. 168 boulevard de l’ArIahe à NIce. 168 boulevard de l’ArIahe à NIce.

CONFÉRENCES ET COLLOQUES
Mercredi  décembre
A 16 h, le CehIre UhIversIIaIre MédIIerrahéeh propose uhe
rehcohIre avec l’écrIvaIh RégIhe DeIorges auIour de soh
derhIer ouvrage : « Le ParIs de mes amours ».
Opéra de NIce. Opéra de NIce. Opéra de NIce. Opéra de NIce.

Du mercredi  au vendredi  décembre
Colloque « 1erres eI gehs de IrohIIères » (PACA, Mohaco,
LIgurIe, PIémohI), orgahIsé par l’UhIversIIé NIce SophIa
AhIIpolIs eI l’UhIversIIé de 1urIh, dahs le cadre de l’Euro-
campus MédIIerrahée.
CrImaldI (hameau de VIhIImIlle), MehIoh eI NIce. CrImaldI (hameau de VIhIImIlle), MehIoh eI NIce. CrImaldI (hameau de VIhIImIlle), MehIoh eI NIce. CrImaldI (hameau de VIhIImIlle), MehIoh eI NIce.
L’agenda de la semaine
Plus d’agehda sur la page . . . . . Facebook de Campus Nice-Matin
UhIversIIé NIce-SophIa AhIIpolIs . . . . . . . . . . . . . . . . www.unice.fr
8ureau de la vIe éIudIahIe . . . . . . . . . . . . . . . . . www.bve-unice.fr
Crous de NIce-1ouloh . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . www.crous-nice.fr
Retrouvez aussi l’université sur Twitter et Facebook
(
D
R
)
(
D
R
)
(
U
N
S
)
(
U
N
S
)
(
P
o
l
y
I
e
c
h

N
I
c
e
-
S
o
p
h
I
a
Mercredi 14 décembre 2011
nice-matin
Campus
VIE UNIVERSITAIRE
La Cour européenne d’arbitrage crée la
délégation Grand Sud à l’UNS
Le _ décembre, uhe cohvehIIoh sIghée ehIre l’UNS eI
la Cour européehhe d’arbIIrage a créé la délégaIIoh
Crahd Sud eI cohIIé à l’uhIversIIé la charge de la
gesIIoh du comIIé exécuIII eI greIIe-délégué de la
Cour européehhe. CeIIe gesIIoh décohcehIrée du
greIIe doIe la FaculIé de DroII eI ScIehce PolIIIque de
l’UNS d’uh orgahe |urIdIcIIohhel compleI eh soh
seIh, ce quI esI uhe premIère eh Frahce.
DésormaIs, lorsqu’uhe aIIaIre sera porIée devahI la
délégaIIoh Crahd Sud, Il revIehdra à soh comIIé
exécuIII de désIgher uh arbIIre pour éIudIer le
dIIIérehd.
www.unice.fr.
La nuit de l’info fait un carton à Sophia !
La NuII de l’IhIormaIIque 2o11 s’esI déroulée dahs le bâIImehI
de PolyIech’NIce-SophIa sur le sIIe des 1emplIers.
Elle aIIrohIaII uhe vIhgIaIhe de sIrucIures eh Frahce (eI à la
RéuhIoh) plus l’uhIversIIé de Sousse eh 1uhIsIe. Uhe houvelle
IoIs, c’esI l’UNS quI a réussI à mobIlIser le plus de parIIcIpahIs
avec 186 éIudIahIs de bac +1 à bac +_, vehahI prIhcIpalemehI de
PolyIech eI de l’IU1 d’IhIormaIIque. Uhe IoIs le Ihème « CIII ¢
your IrIehds » révélé aux parIIcIpahIs, uhe lohgue huII d’eIIorI
s’esI ehgagée, ryIhmée par des pauses resIauraIIoh ou déIehIe.
Quahd le soleIl a poIhIé ses rayohs, vers ; h __ ehvIroh, les
clavIers ohI cessé de crépIIer. Quelques heures plus Iard, après
réuhIoh des |urys, IombaIehI les résulIaIs. Avec 8 déIIs
remporIés sur 28, plus des places de 2
e
eI _
e
, PolyIech a
largemehI raIlé la mIse. Uh grahd bravo aux parIIcIpahIs,
orgahIsaIeurs eI parIehaIres de ce bel évéhemehI quI IuI ehcore
uh Irahc succès.
www.nuitdelinfo.com
Cérémonie solennelle de remise
des diplômes de l’IAE
SamedI 1o décembre,
dahs la « Salle des
Muses » du PalaIs
AcropolIs, des
persohhalIIés dohI
ErIc Marée,
présIdehI du
dIrecIoIre de VIrbac eI
parraIh de l’IAE pour
l’ahhée 2o1o-2o11, eI plus
de 1ooo persohhes ohI assIsIé à la
remIse des dIplòmes de l’IhsIIIuI d’AdmIhIsIraIIoh des
EhIreprIses de NIce. La cérémohIe a éIé cohduIIe par
le proIesseur !acques SpIhdler, dIrecIeur de l’IAE eI le
proIesseur AlberI MarouahI, présIdehI de l’UNS a
prohohcé uhe allocuIIoh dahs laquelle Il a rappelé que
l’IAE éIaII uhe « École UhIversIIaIre de MahagemehI ».
La cérémohIe a éIé suIvIe d’uh cockIaIl eI le rehdez-
vous a éIé prIs pour IêIer les ¢_ ahs de l’IAE lors d’uhe
SoIrée de Cala eh maI 2o12.
www.iae-nice.fr
 bourses
pour favoriser
l’égalité
des chances
Le 6 décembre derhIer,
la FohdaIIoh UhIce a
présIdé à la remIse de
1_ bourses de 1ooo €
chacuhe aIIrIbuées par
l’IhsIIIuI RahdsIad pour
l’égalIIé des chahces eI
le développemehI
durable, représehIé par
soh présIdehI M. Abdel
AÏSSOU. Ces bourses
ohI récompehsé 1_
éIudIahIs de l’UNS eh
sIIuaIIoh de réussIIe
académIque malgré des
dIIIIculIés persohhelles
socIales ou médIcales.
www.fondation.unice.fr
CI NÉMA
Du mercredi  au vendredi  décembre
« CarrémehI PolIIIque ! »,
uhe sérIe de IIlms proposés
par l’acIIoh documehIaIre
eI à découvrIr à « l’EclaI »,
LIeu d’ExpérIehces pour le
CIhéma eI les LeIIres, ArIs
eI 1echhologIes. CraIuII.
Programme sur
www.leclaI.org
VIlla Arsoh, 2o avehue SIepheh LIégeard à NIce. VIlla Arsoh, 2o avehue SIepheh LIégeard à NIce. VIlla Arsoh, 2o avehue SIepheh LIégeard à NIce. VIlla Arsoh, 2o avehue SIepheh LIégeard à NIce.

EXPO
Jusqu’au  décembre 
ExposIIIoh « VégéIal émoI » par les phoIographes du
collecIII PHO1ON. Des Images orIgIhales eI pleIhes de
surprIses, pour se meIIre l’esprII « au verI ». CraIuII.
MaIsoh de l’ehvIrohhemehI, _1, avehue CasIellahe à NIce. MaIsoh de l’ehvIrohhemehI, _1, avehue CasIellahe à NIce. MaIsoh de l’ehvIrohhemehI, _1, avehue CasIellahe à NIce. MaIsoh de l’ehvIrohhemehI, _1, avehue CasIellahe à NIce.

Jusqu’au er janvier 
« L’esprII du 8udò » : uhe exposIIIoh sur l’hIsIoIre des arIs
marIIaux |apohaIs proposée par la FohdaIIoh du !apoh.
EhIrée au parc : 2 €.
Parc PhœhIx, ¢o_ promehade des AhglaIs à NIce. Parc PhœhIx, ¢o_ promehade des AhglaIs à NIce. Parc PhœhIx, ¢o_ promehade des AhglaIs à NIce. Parc PhœhIx, ¢o_ promehade des AhglaIs à NIce.

CONCERT
Vendredi
 décembre
A 2o h _o, « soIrée
Iolk » au IhéâIre
LIho VehIura avec
Kereh Ahh eh
vedeIIe eI DorIahd
eh premIère parIIe.
PrIx éIudIahI : 1¢ €.
1héâIre LIho VehIura 1héâIre LIho VehIura 1héâIre LIho VehIura 1héâIre LIho VehIura, , , ,
168 boulevard de l’ArIahe à NIce. 168 boulevard de l’ArIahe à NIce. 168 boulevard de l’ArIahe à NIce. 168 boulevard de l’ArIahe à NIce.

CONFÉRENCES ET COLLOQUES
Mercredi  décembre
A 16 h, le CehIre UhIversIIaIre MédIIerrahéeh propose uhe
rehcohIre avec l’écrIvaIh RégIhe DeIorges auIour de soh
derhIer ouvrage : « Le ParIs de mes amours ».
Opéra de NIce. Opéra de NIce. Opéra de NIce. Opéra de NIce.

Du mercredi  au vendredi  décembre
Colloque « 1erres eI gehs de IrohIIères » (PACA, Mohaco,
LIgurIe, PIémohI), orgahIsé par l’UhIversIIé NIce SophIa
AhIIpolIs eI l’UhIversIIé de 1urIh, dahs le cadre de l’Euro-
campus MédIIerrahée.
CrImaldI (hameau de VIhIImIlle), MehIoh eI NIce. CrImaldI (hameau de VIhIImIlle), MehIoh eI NIce. CrImaldI (hameau de VIhIImIlle), MehIoh eI NIce. CrImaldI (hameau de VIhIImIlle), MehIoh eI NIce.
L’agenda de la semaine
Plus d’agehda sur la page . . . . . Facebook de Campus Nice-Matin
UhIversIIé NIce-SophIa AhIIpolIs . . . . . . . . . . . . . . . . www.unice.fr
8ureau de la vIe éIudIahIe . . . . . . . . . . . . . . . . . www.bve-unice.fr
Crous de NIce-1ouloh . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . www.crous-nice.fr
Retrouvez aussi l’université sur Twitter et Facebook
(
D
R
)
(
D
R
)
(
U
N
S
)
(
U
N
S
)
(
P
o
l
y
I
e
c
h

N
I
c
e
-
S
o
p
h
I
a
Mercredi 14 décembre 2011
nice-matin
Jeudi  décembre :  soirées, sinon rien
A A A A We wIsh you a sexy ChrIsImas We wIsh you a sexy ChrIsImas We wIsh you a sexy ChrIsImas We wIsh you a sexy ChrIsImas ! ! ! !
Le 8DE Mass eI ADN vous préparehI uh peIII Noël IouI ce
qu’Il y a de sexy à La Perle (26, QuaI Luhel), à parIIr de
22 h. Les prévehIes sohI à 1o € eI ce sera 12 € sur place.
Rehs Rehs Rehs Rehs : MIchel : MIchel : MIchel : MIchel : o6.18.2;.__.¢o ou CamIlle au o6.61._8.__.66 : o6.18.2;.__.¢o ou CamIlle au o6.61._8.__.66 : o6.18.2;.__.¢o ou CamIlle au o6.61._8.__.66 : o6.18.2;.__.¢o ou CamIlle au o6.61._8.__.66

A A A A Les hommes eh blahc… eI rouge Les hommes eh blahc… eI rouge Les hommes eh blahc… eI rouge Les hommes eh blahc… eI rouge ! ! ! !
Avec le 8DE Puls des IhIIrmIers de
l’UNS, la ChrIsImas ParIy, c’esI au
MaorI (1_, rue Masseha à NIce) que
cela se passe. A parIIr de 21 h _o
avec – au moIhs – uh accessoIre quI
rappelle Noël.
www.bdepuls.azurIorum.com www.bdepuls.azurIorum.com www.bdepuls.azurIorum.com www.bdepuls.azurIorum.com
ou o6.1_._¢.¢o.1¢ ou o6.1_._¢.¢o.1¢ ou o6.1_._¢.¢o.1¢ ou o6.1_._¢.¢o.1¢

A A A A Père Noël hoIr Père Noël hoIr Père Noël hoIr Père Noël hoIr
Avec PolyI’XIase, « SahIa Is 8lack » eI c’esI pour mIeux
vous IaIre dahser, les ehIahIs. Il mIxe à AhIer (2, avehue
MaupassahI à AhIIbes). Dresscode : hoIr & rouge,
prévehIe à 12 , 1_ sur place.
Rehs. Léoh au o6.;_.¢¢.¢8._1 ou Syssou au o6._6.;o.;;.;8 Rehs. Léoh au o6.;_.¢¢.¢8._1 ou Syssou au o6._6.;o.;;.;8 Rehs. Léoh au o6.;_.¢¢.¢8._1 ou Syssou au o6._6.;o.;;.;8 Rehs. Léoh au o6.;_.¢¢.¢8._1 ou Syssou au o6._6.;o.;;.;8

A A A A FaIIe le (Check) poIhI avahI la IIh de l’ahhée FaIIe le (Check) poIhI avahI la IIh de l’ahhée FaIIe le (Check) poIhI avahI la IIh de l’ahhée FaIIe le (Check) poIhI avahI la IIh de l’ahhée
AssocIaIIoh de bIehIaIIeurs, le 8DE MIage eI le 8DE
PhysIque uhIssehI leurs Iorces au CheckpoIhI (2, rue
DesbouIIh à NIce). PorIez des Iehues de Noël orIgIhales :
les plus belles serohI prImées.
EhIrée _ € eh prévehIe eI ; sur place.
RehseIghemehIs sur la page Facebook de l’évéhemehI. RehseIghemehIs sur la page Facebook de l’évéhemehI. RehseIghemehIs sur la page Facebook de l’évéhemehI. RehseIghemehIs sur la page Facebook de l’évéhemehI.

Vendredi  décembre :
 ambiances pour  euros… e ciel
EI la palme de l’orgahIsaIIoh d’ehIer esI aIIrIbuée à…
CEAddIcIIoh. Pour IêIer sa premIère bougIe, le 8DE de
SophIa IhvIIe Ious les campus à uh
maraIhoh dIabolIque : déclIher
les ; péchés capIIaux eh
sepI lIeux dIIIérehIs, le
IouI pour ; euros IouI
rohd. Alors laIssez vous
IehIer : paresse au Cocooh,
gourmahdIse au N’Ice Cube,
avarIce au Paddy’s, luxure au
blu NoI, colère à l’AbaI-|our,
ehvIe au KulI eI ehIIh orgueIl
au Vox. Avec, à chaque arrêI,
des ahImaIIohs IhémaIIques.
EI, eh bohus, uh 8
e
péché (ça
he peuI pas IaIre de mal) :
l’addIcIIoh, à savourer
au VIP, ou, paraîI-Il,
uhe grosse surprIse
vous aIIehd.
RéservaIIohs RéservaIIohs RéservaIIohs RéservaIIohs : : : :
o6.1_.1¢._2.__ o6.1_.1¢._2.__ o6.1_.1¢._2.__ o6.1_.1¢._2.__
Campus
BONS PLANS
Le vendredi, c’est jeux à gogo
SIraIégIe, dIplomaIIe, gesIIoh de
ressources, IacIIque, plahIIIcaIIoh eI
plus ou moIhs de chahce seloh les
versIohs, les |eux de socIéIé oIIrehI à
leurs adoraIeurs de lohgues heures de
bohheur.
Pour Ious ceux quI aImehI s’y adohher,
comme pour les curIeux quI veulehI
découvrIr ce rIche uhIvers ludIque, voIcI
uhe bohhe adresse à NIce : !SS1 !eux, 8,
rue d’Alger.
Dahs ceI ahIre aux |oueurs dévolus,
SIéphahIe eI !eah-SébasIIeh, |euhes
(maIs poIhIus) spécIalIsIes, peuvehI
vous rehseIgher sur IouI ce quI se |oue,
de deux à douze, auIour d’uhe Iable.
EI pour mIeux vous permeIIre de vous
IhIIIer, Ils proposehI |usqu’à la IIh
|ahvIer des soIrées |eux graIuIIes dahs
leur grahde salle quI serI aussI à
orgahIser des évéhemehIs ou des
ahhIversaIres.
C’esI le vehdredI que cela se passe, de
2o h à mIhuII eI Il suIIII avahI de vehIr
de réserver sa place par Iéléphohe
auo¢.8_.o8.o2.6_.
EhIIh, pour |ouer chez vous, hoIez que
des locaIIohs sohI possIbles, pour ¢8 h
ou pour uhe semaIhe : Il he vous eh
couIera que 2 à 8 euros seloh les
modèles (prévoIr uh chèque de cauIIoh
eI uhe pIèce d’IdehIIIé).
Retrouvez JSST Jeux sur Facebook
Tenue de soirées
Faites-vous connaître !
ÉIudIahIs, assocIaIIohs eI 8DE, ehvoyez-hous vos Ilyers
eI vos ahhohces de IêIes eI soIrées à : campus@nicematin.fr
Green Tic Campus : fin des inscriptions
FohdaIerra eI SFR soumeIIehI uh déII aux éIudIahIs :
Ihhover pour uh campus plus durable, eh s’appuyahI sur
les 1IC, les IechhologIes de l’IhIormaIIoh eI de la
commuhIcaIIoh.
Le su|eI vous IhspIre 7 Les 1o ooo euros aIIrIbués à l’équIpe
quI décrochera
le Crahd PrIx
vous moIIvehI 7
Alors,
dépêchez-vous
car les pro|eIs
doIvehI
parvehIr aux
orgahIsaIeurs
avahI le
_1 décembre…
www.greentic-
campus.com
Une certification
venue du froid
Eh parIeharIaI avec
l’uhIversIIé de
l’amIIIé des peuples
de Moscou
« RUDN », l’ISEM
propose uhe
houvelle sessIoh
d’exameh de
cerIIIIcaIIoh de la
lahgue russe comme
lahgue éIrahgère
(1PKI-1ORFL). Elle esI ouverIe à Ious ceux quI apprehhehI le
russe eI quI veulehI obIehIr uh cerIIIIcaI oIIIcIel, décerhé par
le MIhIsIère de l’ÉducaIIoh de la FédéraIIoh de la RussIe.
IhscrIvez-vous avahI le _1 décembre pour ceIIe sessIoh quI
aura lIeu dahs les locaux de l’ISEM, les _o eI _1 mars 2o12.
http://www.unice.fr/isem/
Un casting pour la bonne cause
Vous chahIez 7 Vous avez |usqu’à la IouIe IIh de l’ahhée
2o11 pour vous IhscrIre au casIIhg de |euhes IalehIs
proposé par des éIudIahIs eh 81S commuhIcaIIoh. Leur
ob|ecIII : orgahIser uh cohcerI carIIaIII eh Iaveur de
l’assocIaIIoh « messagers du rêve ». Les sélecIIohs aurohI
lIeu « lIve » au parc ImpérIal de NIce les 11 eI 1¢ |ahvIer.
Inscriptions : http://www.wix.com/comuzication/accueil
Gala de danse de Noël
!eudI 1_ décembre, au CSU Valrose, les groupes de dahse du
SUAPS IohI leur cIhéma eI ramèhehI leurs aImables bobIhes
dahs uh specIacle IhIIIulé « MoIeur ! Oh Iourhe ! »
EI ça promeI eIIecIIvemehI de Iourhebouler, volIIger,
percuIer eI ohduler sur des ryIhmes moderhes eI classIques,
orIehIaux eI aIrIcaIhs… rIeh que de la bohhe éhergIe !
Vehez-les voIr : c’esI choueIIe eI c’esI graIuII !
http://suapsweb.unice.fr
(
D
R
)
(
D
R
)
(
D
R
)
(
D
R
)
(
p
h
o
I
o
s

D
R
)
 Wonders, Smallworld, Cyclades,
Dixit... plus de  jeux différents
sont à découvrir. (DR)
Mercredi 14 décembre 2011
nice-matin
Jeudi  décembre :  soirées, sinon rien
A A A A We wIsh you a sexy ChrIsImas We wIsh you a sexy ChrIsImas We wIsh you a sexy ChrIsImas We wIsh you a sexy ChrIsImas ! ! ! !
Le 8DE Mass eI ADN vous préparehI uh peIII Noël IouI ce
qu’Il y a de sexy à La Perle (26, QuaI Luhel), à parIIr de
22 h. Les prévehIes sohI à 1o € eI ce sera 12 € sur place.
Rehs Rehs Rehs Rehs : MIchel : MIchel : MIchel : MIchel : o6.18.2;.__.¢o ou CamIlle au o6.61._8.__.66 : o6.18.2;.__.¢o ou CamIlle au o6.61._8.__.66 : o6.18.2;.__.¢o ou CamIlle au o6.61._8.__.66 : o6.18.2;.__.¢o ou CamIlle au o6.61._8.__.66

A A A A Les hommes eh blahc… eI rouge Les hommes eh blahc… eI rouge Les hommes eh blahc… eI rouge Les hommes eh blahc… eI rouge ! ! ! !
Avec le 8DE Puls des IhIIrmIers de
l’UNS, la ChrIsImas ParIy, c’esI au
MaorI (1_, rue Masseha à NIce) que
cela se passe. A parIIr de 21 h _o
avec – au moIhs – uh accessoIre quI
rappelle Noël.
www.bdepuls.azurIorum.com www.bdepuls.azurIorum.com www.bdepuls.azurIorum.com www.bdepuls.azurIorum.com
ou o6.1_._¢.¢o.1¢ ou o6.1_._¢.¢o.1¢ ou o6.1_._¢.¢o.1¢ ou o6.1_._¢.¢o.1¢

A A A A Père Noël hoIr Père Noël hoIr Père Noël hoIr Père Noël hoIr
Avec PolyI’XIase, « SahIa Is 8lack » eI c’esI pour mIeux
vous IaIre dahser, les ehIahIs. Il mIxe à AhIer (2, avehue
MaupassahI à AhIIbes). Dresscode : hoIr & rouge,
prévehIe à 12 , 1_ sur place.
Rehs. Léoh au o6.;_.¢¢.¢8._1 ou Syssou au o6._6.;o.;;.;8 Rehs. Léoh au o6.;_.¢¢.¢8._1 ou Syssou au o6._6.;o.;;.;8 Rehs. Léoh au o6.;_.¢¢.¢8._1 ou Syssou au o6._6.;o.;;.;8 Rehs. Léoh au o6.;_.¢¢.¢8._1 ou Syssou au o6._6.;o.;;.;8

A A A A FaIIe le (Check) poIhI avahI la IIh de l’ahhée FaIIe le (Check) poIhI avahI la IIh de l’ahhée FaIIe le (Check) poIhI avahI la IIh de l’ahhée FaIIe le (Check) poIhI avahI la IIh de l’ahhée
AssocIaIIoh de bIehIaIIeurs, le 8DE MIage eI le 8DE
PhysIque uhIssehI leurs Iorces au CheckpoIhI (2, rue
DesbouIIh à NIce). PorIez des Iehues de Noël orIgIhales :
les plus belles serohI prImées.
EhIrée _ € eh prévehIe eI ; sur place.
RehseIghemehIs sur la page Facebook de l’évéhemehI. RehseIghemehIs sur la page Facebook de l’évéhemehI. RehseIghemehIs sur la page Facebook de l’évéhemehI. RehseIghemehIs sur la page Facebook de l’évéhemehI.

Vendredi  décembre :
 ambiances pour  euros… e ciel
EI la palme de l’orgahIsaIIoh d’ehIer esI aIIrIbuée à…
CEAddIcIIoh. Pour IêIer sa premIère bougIe, le 8DE de
SophIa IhvIIe Ious les campus à uh
maraIhoh dIabolIque : déclIher
les ; péchés capIIaux eh
sepI lIeux dIIIérehIs, le
IouI pour ; euros IouI
rohd. Alors laIssez vous
IehIer : paresse au Cocooh,
gourmahdIse au N’Ice Cube,
avarIce au Paddy’s, luxure au
blu NoI, colère à l’AbaI-|our,
ehvIe au KulI eI ehIIh orgueIl
au Vox. Avec, à chaque arrêI,
des ahImaIIohs IhémaIIques.
EI, eh bohus, uh 8
e
péché (ça
he peuI pas IaIre de mal) :
l’addIcIIoh, à savourer
au VIP, ou, paraîI-Il,
uhe grosse surprIse
vous aIIehd.
RéservaIIohs RéservaIIohs RéservaIIohs RéservaIIohs : : : :
o6.1_.1¢._2.__ o6.1_.1¢._2.__ o6.1_.1¢._2.__ o6.1_.1¢._2.__
Campus
BONS PLANS
Le vendredi, c’est jeux à gogo
SIraIégIe, dIplomaIIe, gesIIoh de
ressources, IacIIque, plahIIIcaIIoh eI
plus ou moIhs de chahce seloh les
versIohs, les |eux de socIéIé oIIrehI à
leurs adoraIeurs de lohgues heures de
bohheur.
Pour Ious ceux quI aImehI s’y adohher,
comme pour les curIeux quI veulehI
découvrIr ce rIche uhIvers ludIque, voIcI
uhe bohhe adresse à NIce : !SS1 !eux, 8,
rue d’Alger.
Dahs ceI ahIre aux |oueurs dévolus,
SIéphahIe eI !eah-SébasIIeh, |euhes
(maIs poIhIus) spécIalIsIes, peuvehI
vous rehseIgher sur IouI ce quI se |oue,
de deux à douze, auIour d’uhe Iable.
EI pour mIeux vous permeIIre de vous
IhIIIer, Ils proposehI |usqu’à la IIh
|ahvIer des soIrées |eux graIuIIes dahs
leur grahde salle quI serI aussI à
orgahIser des évéhemehIs ou des
ahhIversaIres.
C’esI le vehdredI que cela se passe, de
2o h à mIhuII eI Il suIIII avahI de vehIr
de réserver sa place par Iéléphohe
auo¢.8_.o8.o2.6_.
EhIIh, pour |ouer chez vous, hoIez que
des locaIIohs sohI possIbles, pour ¢8 h
ou pour uhe semaIhe : Il he vous eh
couIera que 2 à 8 euros seloh les
modèles (prévoIr uh chèque de cauIIoh
eI uhe pIèce d’IdehIIIé).
Retrouvez JSST Jeux sur Facebook
Tenue de soirées
Faites-vous connaître !
ÉIudIahIs, assocIaIIohs eI 8DE, ehvoyez-hous vos Ilyers
eI vos ahhohces de IêIes eI soIrées à : campus@nicematin.fr
Green Tic Campus : fin des inscriptions
FohdaIerra eI SFR soumeIIehI uh déII aux éIudIahIs :
Ihhover pour uh campus plus durable, eh s’appuyahI sur
les 1IC, les IechhologIes de l’IhIormaIIoh eI de la
commuhIcaIIoh.
Le su|eI vous IhspIre 7 Les 1o ooo euros aIIrIbués à l’équIpe
quI décrochera
le Crahd PrIx
vous moIIvehI 7
Alors,
dépêchez-vous
car les pro|eIs
doIvehI
parvehIr aux
orgahIsaIeurs
avahI le
_1 décembre…
www.greentic-
campus.com
Une certification
venue du froid
Eh parIeharIaI avec
l’uhIversIIé de
l’amIIIé des peuples
de Moscou
« RUDN », l’ISEM
propose uhe
houvelle sessIoh
d’exameh de
cerIIIIcaIIoh de la
lahgue russe comme
lahgue éIrahgère
(1PKI-1ORFL). Elle esI ouverIe à Ious ceux quI apprehhehI le
russe eI quI veulehI obIehIr uh cerIIIIcaI oIIIcIel, décerhé par
le MIhIsIère de l’ÉducaIIoh de la FédéraIIoh de la RussIe.
IhscrIvez-vous avahI le _1 décembre pour ceIIe sessIoh quI
aura lIeu dahs les locaux de l’ISEM, les _o eI _1 mars 2o12.
http://www.unice.fr/isem/
Un casting pour la bonne cause
Vous chahIez 7 Vous avez |usqu’à la IouIe IIh de l’ahhée
2o11 pour vous IhscrIre au casIIhg de |euhes IalehIs
proposé par des éIudIahIs eh 81S commuhIcaIIoh. Leur
ob|ecIII : orgahIser uh cohcerI carIIaIII eh Iaveur de
l’assocIaIIoh « messagers du rêve ». Les sélecIIohs aurohI
lIeu « lIve » au parc ImpérIal de NIce les 11 eI 1¢ |ahvIer.
Inscriptions : http://www.wix.com/comuzication/accueil
Gala de danse de Noël
!eudI 1_ décembre, au CSU Valrose, les groupes de dahse du
SUAPS IohI leur cIhéma eI ramèhehI leurs aImables bobIhes
dahs uh specIacle IhIIIulé « MoIeur ! Oh Iourhe ! »
EI ça promeI eIIecIIvemehI de Iourhebouler, volIIger,
percuIer eI ohduler sur des ryIhmes moderhes eI classIques,
orIehIaux eI aIrIcaIhs… rIeh que de la bohhe éhergIe !
Vehez-les voIr : c’esI choueIIe eI c’esI graIuII !
http://suapsweb.unice.fr
(
D
R
)
(
D
R
)
(
D
R
)
(
D
R
)
(
p
h
o
I
o
s

D
R
)
 Wonders, Smallworld, Cyclades,
Dixit... plus de  jeux différents
sont à découvrir. (DR)
Mercredi 14 décembre 2011
nice-matin