MERISE (MCD+MLD

)
HADDAD Abderrahman

MERISE

M E R I S E

éthode d' tude et de éalisation nformatique pour les ystèmes d' ntreprise
,

Introduction 

Méthodes ??
Une méthode définit une démarche reproductible qui produit des résultats fiables. Une méthode d¶élaboration de logiciels décrit comment modéliser et construire des systèmes logiciels de manière fiable et reproductible.

Historique 

Merise développée en 1978-79 par un ensemble de SSII sous la direction du Centre Technique Informatique du ministère de l'industrie français. Encore utilisée aujourd¶hui même si concurrencée par d¶autres modèles tel que UML. 

But 

une démarche de modélisation (conception) des Systèmes d¶information construits autour de BD relationnelles.

Système d¶information

logiciels. personnel.Systèmes d¶information  Un système d'information (SI) est un ensemble organisé de ressources (matériels. données et procédures) qui a pour fonctionnalités de: Collecter Stocker Traiter Diffuser L¶information sur un environnement donné (l¶Entreprise) .

facturer les clients. La représentation de l'activité du système de production. . Faire les vents .« Système de DECISION Positionnement du SI dans l¶Entreprise Système d·INFORMATION Système de PEODUCTION .Systèmes d¶information  Décider des actions à conduire dans l·entreprise. fabriquer les produits. construite pour le système de pilotage pour en faciliter le fonctionnement Assurer les fonctions : . .

MERISE  Merise s¶articule sur 2 niveaux de structure: Les données Approche statique  Définition de la structure  Les traitements Approche dynamique  Définition des interactions  .

MERISE  Et sur 3 niveaux d¶abstraction: Conceptuel QUOI ? AVEC QUELLES DONNEES ? Logique ou organisationnel QUI. QUAND ? Physique COMMENT ? . OU.

MERISE  Niveau conceptuel: Il consiste à répondre à la question QUOI ? Quoi faire. avec quelles données ? A ce niveau. on ne se préoccupe pas de l¶organisation du travail ni du matériel utilisé. Il décrit l'ensemble des informations et des traitements nécessaires au fonctionnement de l'entreprise. . Les deux modèles résultants sont le Modèle conceptuel des données (MCD) et le Modèle conceptuel des traitements (MCT).

MERISE  Niveau organisationnel ou logique: Il consiste à répondre à la question QUI ?. QUAND ? C¶est à ce niveau que sont intégrés les critères d¶organisation de travail. On tient compte de la répartition des traitements (manuel / automatisé) et. OU ?. et du mode de fonctionnement (temps réel. temps différé) Les deux modèles résultants sont le Modèle logique des données (MLD) et le Modèle organisationnel des traitements (MOT). .

SGBD. serveur«)  Choix de logiciels (OS. méthodes de communications«)  choix des outils de développement  «  .MERISE  Niveau physique: Il répond à la question : "Comment ?" Le niveau décrit les choix techniques Choix de machine (poste de travail.

représentation des données et des liens entre les données du domaine étudié. sous forme schématique. facilement compréhensible par toute personne connaissant la "syntaxe" du MCD .MCD (Modèle conceptuel de données)  Son but est de modéliser. les données qui sont utilisées par le système d'information.

M Association N¶.M¶ Entité 2 Entité-Association . les regrouper en ensembles appelés entités. ensuite lier ces entités par des relations (association).MCD (Modèle conceptuel de données)  Son objectif : définir (identifier) toutes les données utilisées. et enfin déterminer les cardinalités Entité 1 N.

. Énumérer les données Épurer les données Repérer les entités Déterminer les propriétés des entités Déterminer l¶identifiant pour chaque entité Etablir les associations entre les différentes entités. 6. 3. 4. 7. 5. Trouver les cardinalités de chaque association.MCD (Modèle conceptuel de données)  Les étapes de réalisation du MCD: A partir des spécifications du SI 1. 2.

MCD (Modèle conceptuel de données)  Modélisation d¶un SI d¶une société de vente Une société de vente souhaite informatiser son SI actuel qui contient essentiellement des données figurant sur des bons de commande de type: .

MCD (Modèle conceptuel de données)  Modélisation d¶un SI d¶une société de vente Les règles de gestion: R1 : un client peut passer une ou plusieurs commandes.  R6 : Total HT = ™Total ligne HT .  R5 : le pourcentage du TVA est fixe pour tous les produits = 20%.  R3 : un article peut être commandé plusieurs fois.2  R8 : Total TTC = Total ligne HT + TVA  .  R2 : une commande contient au moins un article.  R4 : Total ligne HT = PU HT* Quantité commandé.  R7 : Total TVA = Total HT * 0.

Énumérer les données N° Bon de commande Date commande N° Client Nom Client Prénom Client Tel Client Adresse Client Ref Article Désignation Article Quantité commandée Prix Unitaire HT Total ligne HT Total HT Total TVA Total TTC .MCD (Modèle conceptuel de données)  Modélisation d¶un SI d¶une société de vente 1.

MCD (Modèle conceptuel de données)  Modélisation d¶un SI d¶une société de vente 2. Épurer les données Eliminer les synonymes et les données calculées N° Bon de commande Date commande N° Client Nom Client Prénom Client Tel Client Adresse Client Ref Article Désignation Article Quantité commandée Prix Unitaire HT Total ligne HT Total HT Total TVA Total TTC .

Repérer les entités Entité: type d'objet abstrait ou concret provenant de l'observation du monde réel (SI) et pour lequel nous souhaitons enregistrer et connaître des informations.MCD (Modèle conceptuel de données)  Modélisation d¶un SI d¶une société de vente 3. (ensemble de données groupées) Exemple: Gestion des vols Pilote Avion .

Repérer les entités les entités dégagés sont :    Commande Client Article Commande Client Article .MCD (Modèle conceptuel de données)  Modélisation d¶un SI d¶une société de vente 3.

Déterminer les propriétés des entités Propriétés (Attribut): donnée élémentaire qui caractérise une entité Exemple: Gestion des vols Pilote Matricule Nom Prénom « Avion Num Avion Nom Avion Puissance .MCD (Modèle conceptuel de données)  Modélisation d¶un SI d¶une société de vente 4.

Déterminer les propriétés des entités Client N° Client Nom Client Prénom Client Tel Client Adresse Client Commande N° commande Date commande Article Quantité commandée ??? Il dépend de la commande et de l¶article commandé Ref Article Désignation PU .MCD (Modèle conceptuel de données)  Modélisation d¶un SI d¶une société de vente 4.

MCD (Modèle conceptuel de données)  Modélisation d¶un SI d¶une société de vente 4. Déterminer les propriétés des entités Occurrence d¶une entité: est une instance de l¶entité dans le monde réel Exemple: Gestion des vols Pilote Matricule Nom Prénom « Le pilote Saidi Rachid de matricule p1203 est une occurrence de l¶entité pilote .

MCD (Modèle conceptuel de données)  Modélisation d¶un SI d¶une société de vente 4. Déterminer les propriétés des entités Régle: une occurrence prend au maximum une valeur pour chaque propriété (attribut) Quantité Commandée n¶est pas une propriété de ni de l¶entité Commande ni de l¶entité article !!! .

c¶est-à-dire Sa valeur doit être différente pour chaque occurrence de l¶entité . Déterminer l¶identifiant pour chaque entité Indentifiant: C¶est une propriété (ou ensemble de propriétés) particulière qui permet d¶identifier de façon unique une occurrence de l¶entité.MCD (Modèle conceptuel de données)  Modélisation d¶un SI d¶une société de vente 5.

.MCD (Modèle conceptuel de données)  Modélisation d¶un SI d¶une société de vente 5.   L¶identifiant figure en premier dans la liste des propriétés. Déterminer l¶identifiant pour chaque entité Exemple: Gestion des vols Pilote Matricule Nom Prénom « Avion Num Avion Nom Avion Puissance Règles:  L¶identifiant doit avoir une valeur pour chaque occurrence de l¶entité (Non nulle). Il est souligné.

MCD (Modèle conceptuel de données)  Modélisation d¶un SI d¶une société de vente 5. Déterminer l¶identifiant pour chaque entité Client N° Client Nom Client Prénom Client Tel Client Adresse Client Article Ref Article Désignation PU Commande N° commande Date commande .

Ces liens se réalisent en se posant la question : quelle entités interagit avec cette entité? . Association (ou Relation): lien entre des entités présentant un intérêt pour la conception que l'on souhaite réaliser. Etablir les associations entre les différentes entités.MCD (Modèle conceptuel de données)  Modélisation d¶un SI d¶une société de vente 6.

MCD (Modèle conceptuel de données)  Modélisation d¶un SI d¶une société de vente 6. Etablir les associations entre les différentes entités. Exemple: Gestion des vols Pilote Matricule Nom Prénom « Voler Date vol Avion Num Avion Nom Avion Puissance NB: une association peut contenir des propriétés (Attributs) .

Client N° Client Nom Client Prénom Client Tel Client Adresse Client Commande Passer N° Commande Date commande Quantité Contenir Article Ref Article Désignation PU .MCD (Modèle conceptuel de données)  Modélisation d¶un SI d¶une société de vente 6. Etablir les associations entre les différentes entités.

cardinalité maximale) Entité 1 N. une association s¶exprime sous forme d¶un couple : (cardinalité minimale . Trouver les cardinalités de chaque association.M Association N¶.MCD (Modèle conceptuel de données)  Modélisation d¶un SI d¶une société de vente 7.M¶ Entité 2 Cardinalité: La cardinalité d¶une entité par rapport à .

1 Appartenir 1. Trouver les cardinalités de chaque association.MCD (Modèle conceptuel de données)  Modélisation d¶un SI d¶une société de vente 7.n Classe . Cardinalité maximale :nombre maximal de fois où une occurrence de l¶entité participe à une relation de ce type et il vaut 1 ou n » (n pour plusieurs fois ») Exemple: un élève appartient à une seule classe et une classe peut contenir plusieurs élèves Elève 1. Cardinalité minimale : nombre minimal de fois où une occurrence de l¶entité participe à une relation de ce type et il vaut 0 ou 1 en général.

1 N° commande Date commande 1. Client N° Client Nom Client Prénom Client Tel Client Adresse Client 1.MCD (Modèle conceptuel de données)  Modélisation d¶un SI d¶une société de vente 7.n Quantité .n Contenir Article Ref Article Désignation PU 0. Trouver les cardinalités de chaque association.n Commande Passer 1.

c¶est-à-dire on commence la numérotation de 1 pour chaque étage alors : Salle N° salle Etage Capacité .MCD (Modèle conceptuel de données)  Cas particulier identifiant composé: l¶identifiant d¶une entité peut être composé de plusieurs propriétés (attributs) Exemple: Entité salle de cours Salle N° salle Etage Capacité Si la numérotation des salle de cours dépend de l¶étage.

n Matière Ref matière Nom Salle N° salle Capacité 0.MCD (Modèle conceptuel de données)  Cas particulier Association entre plus de 2 entités: une association peut relier plus de 2 entités Exemple: Gestion des examens Groupe N° groupe Nom 0.n Passer examen 0.n NB:Toutes les cardinalités maximum d¶une association ternaire (et au-delà) doivent être égales à n !!! .

1 a pour chef Manager 0.n est chef de .MCD (Modèle conceptuel de données)  Cas particulier Association réflexives : une association peut relier une entité à elle même Exemple: Gestion des employés Un employé peut manager plusieurs employés et un employé peut être managé par un autre employé Employé Code emp Nom Prénom Salaire 0.

n Département Code dep Nom Dep 1.MCD (Modèle conceptuel de données)  Cas particulier on peut avoir 2 associations qui relient 2 entités Exemple: Gestion des professeurs et leurs départements Un professeur travaille dans un seul département Un département a un et un seul chef de département (qui est un professeur) + un prof peut être chef d¶un seul dep Professeur Code prof Nom Prénom grade 1.1 .1 Est chef 0.1 Travailler 1.

MCD (Modèle conceptuel de données)  Notion de dépendance fonctionnelle (DF) En mathématiques. la notion de DF entre deux ensemble A et B exprime le fait qu'à chaque élément a de A correspond un seul élément b de B.  . A p B En merise la notion du DF se présente sur 2 aspects: DF intra-entité: DF entre les propriétés(attributs) d¶une même entité  DF inter-entité: DF entre deux entités.

Exemple: N° Client p Nom Client Ref Article p PU NB: il doit y avoir toujours une DF entre l¶identifiant d¶une entité et les autres attributs de l¶entité.MCD (Modèle conceptuel de données)  Notion de dépendance fonctionnelle (DF) DF intra-entité: on dit qu¶il existe une DF entre deux propriétés a et b (a p b) si toute occurrence de a détermine une occurrence de b. .

MCD (Modèle conceptuel de données)  Notion de dépendance fonctionnelle (DF) DF inter-entité: on dit qu¶il existe une DF entre 2 entités via une association binaire si l'une des cardinalité maximum de l'association est égale à 1.n Passer Commande 1. Client N° Client Nom Client Prénom Client Tel Client Adresse Client 1.1 N° commande Date commande DF .

Client N° Client Nom Client Prénom Client Tel Client Adresse Client 1.1 N° commande Date commande NB: Une DF est un lien non porteur de propriété .MCD (Modèle conceptuel de données)  Notion de dépendance fonctionnelle (DF) DF inter-entité: Dans ce cas. il est possible d'orienter le lien entre les entités et de remplacer le nom de l'association par une DF.n Commande DF 1.

c¶est-à-dire il doit avoir au maximum une seul valeur pour une occurrence de l¶entité.MCD (Modèle conceptuel de données)  Règles de normalisation des MCD le but de normalisation est d¶arriver à un MCD valide 1ère forme normale (1FN): toute attribut (propriété) doit être élémentaire. 3ème forme normale (3FN): Respect du 2FN + tout attribut qui n¶est pas un identifiant ne dépend pas fonctionnellement d¶un autre attribut qui n¶est pas aussi un identifiant. 2ème forme normale (2FN): Respect du 1FN + toute attribut qui n¶est pas un identifiant ne dépend pas fonctionnellement d¶une partie de l¶identifiant (dans le cas d¶un identifiant composé). .

vers une représentation physique des données : SGBD relationnel . qui est un modèle sémantique.MLD (Modèle Logique de Données)  étape intermédiaire pour passer du modèle E/A (Entité/Association).

Ne contient que des tables qui possèdent des attributs et une ou plusieurs clés.   .MLD (Modèle Logique de Données)  Plus proche du modèle physique. Toutes les tables ont un nom unique.

MLD (Modèle Logique de Données)  Passage du MCD au MLD Toute entité devient une table et conserve ses attributs et son identifiant qui devient son clé primaire. Client N° Client Nom Client Prénom Client Tel Client Adresse Client .

MLD (Modèle Logique de Données)  Passage du MCD au MLD Les associations entre les entités devient des liens entre les tables qui sont exprimés par des clés étrangères Une clé étrangère est un (ensemble) d'attribut(s) d'une table T2 qui fait référence à la clé primaire d¶une table T1 T1 Id_t1 Attribut_t1 T2 Id_t2 Attribut_t2 #Id_t1 .

MLD (Modèle Logique de Données)  Passage du MCD au MLD E1 Id_t1 Attributs_t1 x.1 E2 Id_t2 Attributs_t2 La Clé Primaire de la table à la cardinalité (X.n DF x.n) devient une Clé Etrangère dans la table à la cardinalité (X.1) T1 Id_t1 Attributs_t1 T2 Id_t2 Attributs_t2 #Id_t1 .

1 Commande N° commande Date commande Client N° Client Nom Client Prénom Client Tel Client Adresse Client Commande N° commande Date commande #N° Client .n DF 1.MLD (Modèle Logique de Données)  Passage du MCD au MLD Client N° Client Nom Client Prénom Client Tel Client Adresse Client 0.

MLD (Modèle Logique de Données)  Passage du MCD au MLD E1 Id_t1 Attributs_t1 x. celles ci deviennent des attributs pour la nouvelle table T1 Id_t1 Attributs_t1 T_Association #Id_t1 #Id_t2 Attributs_A T2 Id_t2 Attributs_t2 .n Association Attributs_A x.n E2 Id_t2 Attributs_t2 Il y a création d'une table supplémentaire ayant comme Clé Primaire une clé composée des identifiants des 2 entités Si la relation est porteuse de donnée.

n Article Ref Article Désignation PU N° commande Date commande Commande N° commande Date commande Lignes_cmd #N° commande #Ref Article Quantité Article Ref Article Désignation PU .n Contenir Quantité 0.MLD (Modèle Logique de Données)  Passage du MCD au MLD Commande 1.

1 DF 1.1) devient une Clé Etrangère dans la table à la cardinalité (1.1) T1 Id_t1 Attributs_t1 T2 Id_t2 Attributs_t2 #Id_t1 .MLD (Modèle Logique de Données)  Passage du MCD au MLD E1 Id_t1 Attributs_t1 0.1 E2 Id_t2 Attributs_t2 La Clé Primaire de la table à la cardinalité (0.

MLD (Modèle Logique de Données)  Passage du MCD au MLD Professeur Code prof Nom Prénom grade 0.1 Département Code dep Nom Dep Professeur Code prof Nom Prénom grade Département Code dep Nom Dep #Code prof .1 Est chef 1.

MLD (Modèle Logique de Données)  Passage du MCD au MLD E1 Id_t1 Attributs_t1 x.1 Association On ajoute une clé étrangère qui fait référence à la clé primaire de la même table E1 Id_t1 Attributs_t1 #Fk_id_t1 .n x.

n Employé Code emp Nom Prénom Salaire #Code emp_man .1 Manager 0.MLD (Modèle Logique de Données)  Passage du MCD au MLD Employé Code emp Nom Prénom Salaire 0.

n Matière Ref matière Nom Salle N° salle Capacité 0.MLD (Modèle Logique de Données)  Passage du MCD au MLD Groupe N° groupe Nom 0.n .n Passer examen 0.

MLD (Modèle Logique de Données)  Passage du MCD au MLD Groupe N° groupe Nom Passer_exam #N° groupe #Ref matière #N° salle Salle N° salle Capacité Matière Ref matière Nom .

MLD (Modèle Logique de Données)  Passage du MCD au MLD Si plusieurs relations existent entre deux entités. on les traite séparément Professeur Code prof Nom Prénom grade 1.1 Travailler 1.1 Est chef 0.1 .n Département Code dep Nom Dep 1.

on les traite séparément Professeur Code prof Nom Prénom Grade #Code dep Département Code dep Nom Dep #Code prof .MLD (Modèle Logique de Données)  Passage du MCD au MLD Si plusieurs relations existent entre deux entités.

Sign up to vote on this title
UsefulNot useful