P. 1
LE BUTEUR PDF du 01/02/2012

LE BUTEUR PDF du 01/02/2012

|Views: 910|Likes:
Publié parPDF Journal
Football Algérien et International, transfert, classement, Vidéo, toute l'actualité sportive et les résultats en direct
Football Algérien et International, transfert, classement, Vidéo, toute l'actualité sportive et les résultats en direct

More info:

Published by: PDF Journal on Jan 31, 2012
Droits d'auteur :Attribution Non-commercial

Availability:

Read on Scribd mobile: iPhone, iPad and Android.
download as PDF, TXT or read online from Scribd
See more
See less

02/03/2013

pdf

text

original

Epaté par sa prestation face à la réserve d’Arsenal

Jol décide de garder Halliche à Fulham
Ghezzal prêté
à Levante
CAN-2012

Kader Keïta
«On ne refera plus la même erreur que face à l’Algérie»

MERCREDI 1ER FÉVRIER 2012 QUOTIDIEN NATIONAL SPORTIF N° 1821 PRIX 20 DA

2-2

Ighil dépose plainte contre Hannachi et le défie

sur la sellette

Bracci

«Il me donne l’occasion de parler de mon père, je l’invite à en faire de même»

0-0

Les Kabyles récupèrent un point et… Belkalem
«C’est mon vrai départ !»

Ghazi «Un nul comme ça fait très mal»
Bracci «On leur a offert deux points» 1-0

0-0

Haddad veut Ighil
Zemma agressé à l’aéroport

Le Chabab bute sur un mur

a refusé de jouer»

Menad «Tlemcen

02

N° 1821 Mercredi 1er février 2012

Coup d’œil Équipe nationale

Coup de théâtre à Fulham

Jol décide de compter sur Halliche
lors que tous les indices tendaient vers un prêt de Rafik Halliche pour un club où il pourrait trouver du temps de jeu, vu que dans son club, Fulham FC, il n’a joué aucune minute en match officiel avec l’équipe première depuis le début de la saison, il y a eu un coup de théâtre hier : Fulham ne veut plus le prêter sur injonction du manager de l’équipe, Martin Jol, qui a tenu à ce qu’il soit conservé dans son effectif.

A

défensif de Fulham est loin de rassurer le manager. Avec 31 buts encaissés jusquelà en championnat, dont 5 lors des deux derniers matches, c’est presque un but et demi de moyenne d’encaissés, ce qui est considéré comme beaucoup pour un club dont l’ambition est de terminer dans la première moitié du tableau (actuellement, il occupe la 12e place).

Halliche aura sa chance s’il montre le même niveau
Dès lors, sa décision était prise et elle a été communiquée hier aux représentants du joueur : Halliche reste à Fulham avec promesse qu’il aura sa chance lors du restant des matches s’il se montre aussi volontaire et performant qu’il l’a été face à la réserve d’Arsenal. Visiblement, c’est une nouvelle perspective qui s’ouvre pour le défenseur international algérien qui, en vérité, est très heureux à Londres où il s’est adapté à la ville et à la vie professionnelle avec son club, mais où il ne lui manquait qu’une seule chose : jouer avec l’équipe première.

La prestation contre la réserve d’Arsenal, un vrai tournant
Qu’est-ce qui a donc motivé cette volteface d’un entraîneur qui n’a donné aucune chance au défenseur algérien depuis le début de la saison et qui, de surcroît, avait déclaré lui-même il y a une semaine qu’il préférait que Halliche soit prêté afin de jouer plutôt que d’être bloqué dans un effectif où il n’est que son 5e choix pour le poste de défenseur central ? En fait, tout a changé en un après-midi ou, plus exactement, en l’espace d’un match. C’était la rencontre disputée mercredi passé par l’équipe réserve de Fulham contre son homologue d’Arsenal, à laquelle Halliche a participé et que ses coéquipiers ont remportée 1-0.

Plusieurs clubs s’étaient manifestés pour l’avoir en prêt
Les clubs qui ont envoyé des offres fermes pour l’avoir à titre de prêt en sont donc pour leurs frais. En vérité, il y en a plusieurs (qu’il serait inutile de citer maintenant que la décision de conserver Halliche à Fulham a été prise et entérinée), ce qui démontre que les agents du joueur ont tout fait pour lui donner du temps de jeu et que la valeur et le potentiel du défenseur algérien sont reconnus. C’est juste que le joueur a manqué de chance et, surtout, de la confiance de Jol, arrivé l’été dernier au club avec des préjugés. Puisqu’il a tenu à ce que Halliche reste, le coach hollandais va certainement compter sur lui. F. A.-S.

Venu voir 5 titulaires, Jol a découvert le vrai Halliche
Ce jour-là, Jol était présent au stade. En vérité, il y était parce que 5 joueurs de l’équipe première participaient au match et c’était surtout eux qu’il était venu superviser, mais voilà qu’il découvre un joueur qu’il avait jusque-là négligé : Rafik Halliche. Lorsque, dans le compte-rendu que nous avions fait de ce match la semaine passé, nous avions mentionné que le défenseur avait sorti une très belle prestation, c’était loin d’être des éloges de complaisance. Il avait vraiment bien joué, de surcroît, face à

une équipe d’Arsenal bourrée de jeunes talents. Jol a été épaté par le niveau de performance de Halliche dans ce match, lui qui ne voyait en lui qu’un joueur tout juste bon. Il a découvert le vrai Halliche : volontaire, déterminé, intraitable sur les balles aériennes, bon sur la couverture et costaud physiquement.

Les 31 buts encaissés par Fulham ont fait réfléchir le coach
Cette prestation lui a donné sérieusement à réfléchir. Pour lui, un Halliche qui joue au niveau qu’il a montré face à la réserve d’Arsenal est précieux, voire nécessaire à son équipe. Il ne le voit plus comme un 5e choix, mais comme un 4e et, pourquoi pas, un 3e choix. Il faut dire que le compartiment

Djebbour a repris les entraînements hier Eloigné des terrains durant trois semaines, Rafik Djebbour a repris les entraînements hier avec l’Olympiakos le Pirée. Selon des sites web grecs, l’attaquant algérien a pris part aux séances d’entraînement du matin et de l’après-midi sans donner l’impression de ressentir des douleurs à son genou, même s’il ne s’est pas adonné à des exercices ardus. Ainsi, il pourrait prendre part dimanche prochain à la demi-finale de la Coupe de Grèce face à PAOK Salonique.

Feghouli probablement titulaire contre le Barça
En demi-finale de la Coupe du Roi, le FC Valence sera en déplacement ce soir à Barcelone pour y affronter le Barça qui a éliminé la semaine passée le Real Madrid, tenant du trophée. Pour cette confrontation, Sofiane Feghouli a toutes les chances d’être titularisé dans ce match vu qu’il peut remplir en même temps les tâches offensives et défensives, chose que ne peuvent faire les autres milieux offensifs de l’équipe. De plus, il est suspendu pour le prochain match du championnat contre l’Atlético Madrid, ce qui fait que son coach comptera certainement sur lui ce soir pour faire reposer celui qu’il prédestine à jouer la rencontre de Liga.

Des sites et journaux catalans ont fait ses éloges
Dans leur présentation du FC Valence, adversaire du FC Barcelone en demi-finale de la Coupe du Roi, des sites et journaux catalans ont fait les éloges de Sofiane Feghouli, le considérant comme l’un des joueurs les plus en vue de son équipe au cours de cette saison. Cependant, aucun d’eux ne s’est avancé à pronostiquer sa titularisation dans ce match.

Kazim-Richards est venu le concurrencer
Hier, dernier jour du mercato hivernal, le Turc Colin Kazim-Richards, plus connu sous le surnom de Kâzim Kâzim, est arrivé à l’Olympiakos le Pirée sous forme de prêt. Joueur de Galatasaray de père antiguais et de mère turque, il évolue indifféremment comme milieu offensif ou comme attaquant de pointe. La presse grecque voit en lui une possible menace pour Rafik Djebbour qu’il est venu concurrencer, sachant que l’attaquant belge Kevin Mirallas, meilleur buteur de Olympiakos, semble actuellement intouchable.

Alors que des informations faisaient état d’un possible départ de Hilal Soudani du Vitoria Guimaraes à titre de prêt, une prestation de premier ordre hier en match amical face au RCD Libolo, champion d’Angola, a tout changé. En effet, l’attaquant algérien a inscrit les 2 buts de son équipe, ponctuant ainsi un rendement plus que satisfaisant. Du coup, son club ne veut plus le prêter. Mieux : il aura de réelles opportunités de jouer durant la deuxième partie de la saison puisque l’attaquant marocain Faouzi Abdelghani a été prêté pour 6 mois à Ittihad de Djeddah.

Guimaraes garde finalement Soudani

e Saint-Etienn der cé a refusé de Roma la Ghoulam à l’AS Roma pour

de L’intérêt révélé de l’AS franco-algérien am, le défenseur zi Ghoul Faou Saint-Etienne, Une offre offiit pas fallacieux. de 500 000 n’éta tant cielle, d’un mon ée hier au club s, a été adress euro le a français, mais el if jetée au mot été re suffiqu’elle serait in de manque sante. En temps de jeu, le rejoueur avait clai n anifesté so ment m r d’air. désir de change

N° 1821 Mercredi 1er février 2012

Coup d’œil Equipe nationale
Un 5e Algérien dans la Liga espagnole

03
plus offensif et plus technique en Espagne qu’il ne l’est en Italie, cela ne peut que convenir à Ghezzal qui, peut-être, a été handicapé par les systèmes de jeu plutôt défensifs en vogue en Italie. A lui de saisir cette belle opportunité et de démontrer qu’il peut être efficace et contribuer à conquérir, avec son équipe, une place pour une compétition européenne (Ligue des champions ou Europa League) à la fin de la saison. Signature du contrat hier, présentation aux médias aujourd’hui Une fois arrivé à Valence (Levante est un club de la ville de Valence), Abdelkader Ghezzal a été acheminé vers le siège du club où il a signé le contrat de prêt le liant à son nouveau club jusqu’à la fin de la saison, afin d’être dans les délais (c’est hier à minuit que s’est clôt le marché hivernal des transferts). C’est aujourd’hui que l’international algérien sera présenté officiellement aux médias. Il devrait participer à la séance d’entraînement du jour. Le prochain match de Levante aura lieu samedi à domicile face au Racing Santander. Ghezzal a toujours la cote Ce prêt démontre, en tout cas, une chose : Abdelkader Ghezzal a toujours la cote. Bien qu’ayant évolué dans des clubs qui ont toujours souffert en Serie A (Sienne, Bari, Cesena), il a à chaque saison joué dans un club de l’élite. Encore une fois, en dépit des difficultés que connaît Cesena qui lutte pour son maintien, l’international algérien atterrit dans un club qui joue les premiers rôles dans la Liga, le meilleur championnat en Europe à l’heure actuelle. Il sont désormais 5 footballeurs algériens à évoluer dans la Liga : Medhi Lacen (Getafe), Hassan Yebda (Granada), Sofiane Feghouli (Valence), Liassine Cadamuro-Bentaïba (Real Sociedad) et Abdelkader Ghezzal (Levante). F. A.-S.

Ghezzal prêté à Levante
10 titularisations seulement à Cesena, c’était très peu pour lui Il faut le dire : Ghezzal ne bénéficiait pas de la confiance de l’entraîneur de Cesena, puisqu’il n’a participé qu’à 13 matches de Serie A depuis le début de la saison, dont 10 en tant que titulaire. C’est loin de ses ambitions et, surtout, de son statut d’international qu’il veut préserver. Certes, il a souffert de quelques blessures, ce qui l’a privé automatiquement de quelques matches, mais cela n’explique pas la marginalisation dont il a fait l’objet au sein du club italien. Levante est 4e de la Liga, mieux que Séville, Villarreal, l’Atlético et l’Espanyol ! Cela pour expliquer que l’offre de Levante était la bienvenue pour Ghezzal, soucieux de changer d’air afin de trouver plus de temps de jeu dans un autre club. Plus même : cette offre ne pouvait pas se refuser tant Levante force le respect, depuis le début de la saison, dans la Liga espagnole dont il occupe la 4e place du classement, à 5 points du troisième, Valence. En plus clair, le nouveau club de Levante est mieux classé que de grands clubs du football espagnol tels le FC Séville, Villarreal, l’Atlético Madrid ou l’Espanyol de Barcelone. Objectif : terminer à une place pour une compétition européenne D’ailleurs, l’Algérien ne s’y est pas trompé en louant, dans une déclaration faite à la presse locale à son arrivée à l’aéroport de Valence, les résultats accomplis par son nouveau club. Lorsqu’on sait, de surcroît, que le jeu est

D

écidément, l’hiver n’a pas été rude pour beaucoup de nos Verts, bien au contraire ! Après le transfert retentissant de Djamel Mesbah de l’US Lecce vers l’AC Milan et l’agréable surprise de l’engagement de Anthar Yahia au FC Kaiserslautern, club évoluant en Bundesliga, suite à la résiliation de son contrat avec le Nassr d’Arabie Saoudite, un autre international algérien a eu une promotion hier, Abdelkader Ghezzal. Le milieu offensif, qui jouait à Cesena sous forme de prêt, en Italie, a été encore prêté hier par Bari, club auquel il appartient, à Levante, club de la Liga espagnole qui, plus est, constitue la surprise de la première partie du championnat.

«Je veux donner le maximum à Levante»
A son arrivée à l’aéroport de Valence, Abdelkader Ghezzal a fait cette courte déclaration à la presse locale : «Je suis très heureux d’être à Levante. J’ai vraiment hâte de commencer à jouer. Je sais qu’il y a

beaucoup de joueurs italiens ici (à Levante, ndlr). En Italie, on a beaucoup parlé de Levante et de l’excellent début de saison qu’il a effectué. Je peux jouer en attaque ou au milieu du terrain derrière les attaquants.

J’aime jouer dans les espaces. Honnêtement, je ne serai pas obsédé par marquer des buts, mais plutôt par le souci de donner le maximum pour aider Levante à aller de l’avant.»

Le joueur devra rentrer aujourd’hui au pays

L’offre du FC Bruges
n’a pas intéressé le MCO
Parti en Belgique pour conclure ses contacts avec le FC Bruges, Sid-Ahmed Aouedj n’a finalement rien signé. Le joueur devra rentrer aujourd’hui au bercail, avec la simple promesse de revenir au mois de mai prochain signer un contrat de trois ans. En tous les cas, c’est ce que laisse entendre le joueur et le secrétaire du club, Krimo Hassani qui était sur place. La raison qui a capoté le transfert du joueur cet hiver est d’ordre financier. Sur le plan technique, le joueur, qui a pris part à deux matchs amicaux, avait séduit les sociétaires du club en inscrivant deux buts, une réalisation chaque match. Donc, le problème réside dans la proposition du club belge qui aurait mis sur table la somme de 300 000 euros, jugée dérisoire par le président de la SPA, Youcef Djebbari qui était à l’écoute des négociations à partir de Paris là où il se trouve toujours. Point chaud à l’idée de céder son élément contre ce montant, Djebbari avait ordonné au secrétaire et au joueur de rentrer au pays. Hassani : «On a promis à son manager et au club qu’il revienne au mois de mai» Joint par téléphone, le secrétaire du club, Krimo Hassani affirme que les deux parties se sont entendues pratiquement sur tous les détails, et que le plan financier était loin d’être la pomme de discorde. En effet, le président n’a pas voulu prendre le risque de libérer son élément cet hiver. «Les négociations sont allées bon train, et on s’est entendus sur tout. On a refusé de céder Aouedj cet hiver, car le MCO qui lutte bec et ongles pour sa survie en Ligue 1 a encore besoin de lui. On l’a d’ailleurs fait savoir aux responsables du FC Bruges, qui se sont montrés compréhensifs», dira Hassani avant d’ajouter : «On a donné notre parole d’honneur non seulement au club de Bruges, mais aussi à son manager pour que le joueur revienne signer au mois de mai. Il ne sera pas question de le vendre à un autre club que le FC Bruges.» A. L.

Le FC ient Le jeune attaquant Bruges v ger du Mouloudia d’Oran, d’enga uant Aouedj Sid-Ahmed, n’a un attaq finalement pas signé n norvégie au FC Bruges pour ce hmed Sid-A mercato hivernal. Il tait séAouedj é medevra rentrer aument rieuse jourd’hui au pays. nacée par n at- On peut savoir si vous d’u l’arrivée ’origine avez conclu avec les restaquant d Il ponsables du club du . congolaise cien FC Bruges ou pas ? de l’an s’agit J’ai tout conclu avec les Rosenjoueur de dirigeants de ce club, il pelé borg ap ne restait que la signaBaMushaga e 19 ture. L’encadrement d kenga âgé nt et technique et les respone ans seulem 16 sables de cette équipe i a inscrit ont été séduits par mes qu on qualités. Avant-hier, buts la sais j’ai réussi un très bon passée. Ce té match, en marquant joueur a é r les a un but avant d’en serconvoité p bs clu meilleurs ne et vir un autre. Mais g aux dernières nouen Allema e velles, c’est Djebbari ngleterr en A FC ant que le e. qui a refusé de me av chip libérer. Il a fait saBruges le es voir aux dirigeants st l’une d C’e i aude ce club que le raisons qu MCO a encore beertaine rait c les soin de mes serent poussé m vices jusqu’à la fin sables respon de saison. Je crois es à propo belg aussi que les moser cette e deux parties ne e somme d diqu se sont pas enros. 300 000 eu A. L. tendues sur
quelques dé-

Aouedj : «Je signerai au mois de mai»
tails, notamment sur le plan financier. C’est pourquoi, ils se sont donnés rendez-vous dans trois à quatre mois. Donc, vous êtes déçu… Non. Le plus important pour moi est d’avoir réussi mes tests. Le fait d’avoir séduit les dirigeants et les techniciens de ce club m’a fait plaisir. J’aurais pu signer sur-le-champ, mais moi aussi je me suis déplacé en Belgique avec un pincement au cœur, car la situation de l’équipe me préoccupait beaucoup. Je pense que la meilleure décision est d’attendre la fin de la saison et partir au mois de mai. Quelle garantie avez-vous pour revenir en fin de saison ? Il y a la parole d’honneur des deux parties et de mon manager. Les responsables de Bruges ont promis de m’engager cet été, alors qu’en contrepartie j’ai promis de revenir au mois de mai. Je dois prendre part à un stage de préparation qui devra avoir lieu à partir du mois de mai au Mexique. Entre-temps, le club m’a promis de me prendre en charge sur tous les plans, il va mettre à ma disposition dès maintenant un appartement, un véhicule et une assurance médicale en Belgique. Donc, cela prouve qu’ils ont réellement l’intention de m’avoir dans leur effectif cet été. Comment avez-vous vécu cette expérience ? Cette expérience était enrichissante sur tous les plans. J’ai pu vérifier moi-même le sérieux et le professionnalisme en Europe. Comme ça, la prochaine fois, je n’aurai pas le trac quand j’intégrerai à nouveau ce club. En revanche, ce ne sera pas facile pour vous de reprendre votre place de titulaire au MCO. Qu’en dites-vous ? Il est clair que je dois me soumettre à cette loi de concurrence. Toutefois, je n’étais pas inactif pendant cette absence, car je me suis entraîné toute la semaine et j’ai pris part à des matchs amicaux. Sur ce plan-là, je n’ai pas de soucis à me faire. Je peux reprendre ma place le plus rapidement possible. Donc, ce sera mieux si vous partez en réalisant le maintien avec l’équipe… Oui, comme ça j’aurai la conscience tranquille. Ce sera mieux pour tout le monde. La vie en Belgique vous a-telle plu ? Oui. Bruges est une très jolie ville, mais je n’arrivais pas à m’adapter au froid (rires). Entretien réalisé par Amine L.

04

N° 1821 Mercredi 1er février 2012

Coup d’œil Equipe nationale
Sous l’œil de Halilhodzic

Aoudia et Djabou s’illustrent
ier, Vahid Halilhodzic était présent au stade OPOW de Béjaïa pour assister au choc de la 18e journée de la Ligue 1 entre la JSMB et l’ESS. Le sélectionneur national s’est rendu à Bougie uniquement dans le but de superviser deux joueurs, à savoir Mohamed-Amine Aoudia et Abdelmoumen Djabou. Finalement, il a bien fait d’y aller dans la mesure où les deux joueurs en question se sont illustrés de fort belle manière. Le meilleur buteur du championnat a ajouté à son actif un onzième but. Ainsi, il a fait preuve de régularité en championnat, puisque presque à chaque rencontre, Aoudia marque un but. Cette nouvelle réalisation du Sétifien a permis à Halilhodzic de confirmer encore une fois le potentiel de Aoudia. Sa convocation en Gambie est presque acquise à 90%. De son côté, Abdelmoumen Djabou a réussi une partie pleine, avec à la clé un doublé dans les filets de Si Mohamed Cédric, gardien de la JSMB. Finalement,

H

Halilhodzic n’a pas fait le déplacement pour rien à Béjaïa. Les deux joueurs ont été décisifs et ont permis à l’ESS de revenir avec un succès très important qui lui ouvre le chemin du sacre, notamment après la défaite de l’USMA.

Sayah marque des points, Kaoua a tout noté
A Bologhine, c’est Abdennour Kaoua qui était dans les gradins. L’objet de la visite, comme tout le monde le sait, c’était de superviser le gardien du Mouloudia d’Alger, Faouzi Chaouchi. Seulement, il y a eu le jeune attaquant mouloudéen, Sayah, qui s’est illustré durant cette empoignade en inscrivant un doublé. Ainsi, le meilleur buteur du Mouloudia a montré un visage très séduisant. On croit même savoir que l’assistant de Vahid Halilhodzic aurait coché sur place le nom de ce joueur afin de le recommander par la suite au sélectionneur national en prévision des prochaines échéances des Verts. H. R.

Les responsables du FC Sochaux impressionnés par son profil

Aoudia est passé à côté d’une carrière professionnelle
Lui, il est le meilleur buteur du championnat avec 10 réalisations, il a porté l’ESS sur son dos durant cette phase aller. Amine Aoudia a attiré l’attention des différents recruteurs et techniciens à l’instar du sélectionneur national. Ce dernier l’a même retenu pour le stage de novembre dernier, qui avait coïncidé avec les deux matchs amicaux, face à la Tunisie et au Cameroun et il lui a renouvelé sa confiance dernièrement à l’occasion du stage des joueurs locaux. A première vue, Halilhodzic lui fait confiance, et c’est ce qui a été évoqué dans les rouages de l’EN, comme nous l’avions annoncé il y a quelques semaines. Seulement, ce que beaucoup ignorent, c’est que l’attaquant sétifien est passé à côté d’une carrière professionnelle, en première division française. Cette information, nous la tenons d’une source très proche du FC Sochaux. En effet, les responsables du recrutement du club ont supervisé le joueur à travers des vidéos et ils ont été satisfaits de son niveau, mais surtout de son profil. En réalité, Aoudia possède le profil recherché par les responsables du club français, pour donner un sérieux coup de main au secteur offensif de leur équipe qui ne marque pas beaucoup de but. Aoudia n’a pas signé pour une question de temps seulement. Ce joueur ambitieux voulait décrocher un contrat professionnel, mais il s’est vu empêcher par le temps dans la mesure où le contact n’a été établi directement avec le joueur que 24 heures avant la clôture du mercato hivernal en Europe. Autrement dit, c’est le temps qui a joué en sa défaveur dans la mesure où le joueur reste lié au club jusqu’au juin 2013. par les tests avant de signer un contrat. Cette démarche des Sochaliens prouve que le joueur les a bel et bien intéressés sur le plan technique.

Il pourrait rejoindre ce club en fin de saison
Avec le manque de temps, Aoudia est donc resté à l’ESS pour terminer la saison. Le baroudeur sétifien reste tout de même dans les calculs des responsables du FC Sochaux, pour un éventuel recrutement à l’issue de la fin de saison. Néanmoins, la question qui se pose actuellement, c’est de savoir si Abdelhakim Serrar va accepter de se séparer des services de son meilleur joueur à la fin de la saison, surtout si le club parvient à atteindre la phase des poules de la Coupe de la CAF. Hamza R.

Le temps n’était pas suffisant pour conclure la transaction
Pourquoi Aoudia n’a pas signé au FC Sochaux ? C’est une question qui va sans doute revenir sur toutes les lèvres, sachant que tous les joueurs rêvent d’embrasser une carrière professionnelle et… en première division française en plus. C’est une occasion qui risque de se présenter pour un joueur une seule fois dans sa carrière. En effet,

Les Sochaliens le voulaient sans essai
Par ailleurs, les responsables sochaliens qui étaient impressionnés par l’attaquant de l’ESS étaient prêts à faire venir le joueur et lui faire signer un contrat professionnel sans même passer par les tests. Il faut dire que depuis cinq années ou plus, les footballeurs algériens qui débarquent en Europe passent

Lemhiri «On n’a reçu aucune
proposition à propos de Meghni»
Mohamed Moussa Lemhiri, directeur sportif d’Umm Salal, a déclaré au Buteur que Mourad Meghni terminera la saison au club, du fait qu’il n’est pas convoité par d’autres formations. Même l’administration du club n’a pas été sollicitée. «Meghni restera à Umm Salal, c’est un joueur qui a un très bon niveau. Bien que sa licence ait été annulée, on n’a reçu aucune proposition de la part d’un club. Cela dit, il continuera la saison avec nous», a indiqué le responsable du club qatari.

Alors que la première prospection prend fin aujourd’hui

Mesbah qualifié pour
la Ligue des champions
Recruté par l’AC Milan durant le mercato, Djamel Mesbah a été ajouté à la liste des joueurs qualifiés pour prendre part à la Ligue des champions. En effet, le système de la plus grande compétition continentale de clubs permet à chaque club de modifier, avant le 1er février, la liste des 25 joueurs retenus pour les tours préliminaires et la phase des poules en y ajoutant 3 noms sous certaines conditions, dont les principales sont que les joueurs ajoutés n’aient pas participé à l’édition actuelle de cette compétition avec leurs anciens clubs et que les nouveaux inscrits remplacent d’autres joueurs qui seront rayés de la liste. Comme le défenseur nigérien Taye Taiwo, lui aussi latéral gauche, a été prêté aux Queen’s Park Rangers et que Mesbah a donné satisfaction lors des deux premiers matchs auxquels il a participé, l’Algérien a été ajouté à la liste afin que le nombre de défenseurs soit porté à dix, comme souhaité par l’entraîneur, Massimiliano Allegri

Une autre est prévue pour chaque région du pays
Alors que la prospection chez l’EN des U20 prendra fin aujourd’hui, le sélectionneur national, le Français JeanMarc Nobilo, continue toujours à chercher des joueurs. Seulement, une source au niveau de la DTN nous a révélé que le Français aurait pris la décision de programmer quatre opérations de prospection, une dans chaque région et qui vont durer quelques jours.

«On tient toujours à lui car on l’a écarté suite à un rapport médical»
Le directeur sportif d’Umm Salal assure que le club ne compte pas se passer de ses services : «On ne compte pas lâcher le joueur. On veut le garder, car sa mise à l’écart a été décidée suite à un rapport médical.»

Kourichi-Abeid

La FAF et la DTN ont entrepris les démarches pour la programmation des matchs amicaux
La même source indique que la DTN et la fédération ont déjà commencé à projeter une série de matchs amicaux internationaux pour l’EN des U20 et ce, pour mettre en place un programme de préparation. Jusque-là, rien n’a encore filtré concernant les noms des adversaires.

La rencontre devrait avoir lieu dans les prochaines heures
Selon une source crédible, Nordine Kourichi, l’assistant de Vahid Halilhodzic, devrait rencontrer dans les prochaines heures le milieu de terrain de Newcastle, l’Algérien Mehdi Abeid. Le joueur de l’EN des U23 intéresse en effet le sélectionneur national, qui a été impressionné par ses qualités. Mais aucune information n’a filtré sur le sujet dans la mesure où le staff technique veut garder tout cela au secret. Des échos font part tout de même d’une éventuelle rencontre entre les deux hommes ce soir à l’issue de la rencontre Blackrun Rovers-Newcastle. H. R.

USMA

Les joueurs pris à partie, Zemma agressé
N’ayant pas apprécié que leur équipe favorite s’incline pour la deuxième fois en quelques jours seulement, certains supporters n’ont pas hésité à faire le déplacement à l’aéroport pour attendre les joueurs à leur retour de Constantine. Une fois arrivés, les présents, déçus par ce nouveau revers, n’ont pas pris beaucoup de temps à passer à l’action en traitant les joueurs de tous les noms d’oiseau. Le plus ciblé n’est autre que Mohamed-Amine Zemmaouche ; il a été agressé d’après ce que nous avons pu savoir. Déjà sans de sales draps après le but encaissé contre El Harrach vendredi passé, le gardien de but international de l’USMA, qui risque de perde sa place en sélection, vient de voir sa situation se compliquer après ce qui s’est passé hier soir.

La liste définitive comprendra entre 25 et 30 joueurs
Par ailleurs, on croit savoir que d’ici les mois de mars ou avril, le sélectionneur national aura choisi les joueurs retenus qui feront partie de cette sélection. Il devrait à cet effet choisir entre 25 et 30 joueurs pour être en stage. H. R.

N° 1821 Mercredi 1er février 2012

Coup d’œil Ligue 1

05
Une cinquantaine de supporters ont fait le déplacement
Même si le club favori a concédé une défaite le week-end passé contre l’USMH à l’occasion du derby algérois de la dix-septième journée de la Ligue 1, une cinquantaine de supporters usmistes ont tenu quand même à faire le trajet au Khroub pour apporter leur soutien aux coéquipiers de Khaled Lemmouchia. Fidèle à l’USMA, les supporters algérois, et durant toute la période qu’ils ont passée au stade n’ont pas cessé de supporter leur équipe de cœur, affirmant ainsi qu’ils seront présents lorsque tout va bien, mais aussi lors des moments difficiles.

ASK 1 - USMA 0
Stade : Abed-Hamdani (Khroub) Affluence : nombreuse Arbitres : Zouaoui, Chenaoua, Bitam Avertissements : Bounab (65’), Mehia (74’), Sebbih (88’) (ASK) But : Bounab (65’) (ASK)

ASK 1
Boutrig, Boukhiar, Coffe (Mesfar 60’), Bellaïli (Chaïb 70’), Menzri, Sebbih, Mehia, Bounab, Bekha, Zouak, Bouder (Douicher 80’) Entraîneur : Khezzar

USMA 0
Zemmamouche, Meftah (Chafai 46’), Yekhlef, Laïfaoui, Khoualed, Bouchema, Lemmouchia, Feham (N’Gal 80’), Djediat, Daham, Boumechra (Benaldjia 46’) Entraîneur : Ollé-Nicolle

Boumechra préféré à Benaljdia

qq«Ça n’a pas été facile de battre l’une des meilleurs équipes du championnat. Si nous avons pris les trois points, c’est parce que nous étions plus volontaires que les Usmistes. Notre envie de gagner a fait la différence. Je remercie mes joueurs. Cette victoire, c’est celle des dirigeants et des supporters. Même si tout s’est bien passé pour nous, je tiens à dire que les conditions de travail ne sont pas au top. Il faut bien réagir et faire des efforts avant qu’il ne soit trop tard.»

Khezzar : «Nous étions plus volontaires»

Rien ne va plus pour les Usmistes !
l’USMA rien ne va ! Quelques jours seulement après avoir concédé une défaite à l’occasion du derby algérois face à l’USMH, voilà que le club de Soustara enregistre une nouvelle contre-performance. Ce fut hier contre l’ASK. En effet, en quête de rachat au Khroub, les Rouge et Noir n’ont pas pu faire mieux que s’incliner sur la plus petite des marges. Un résultat qui ne fera donc que compliquer davantage la situation du club, déjà au bord de la crise avant même ce rendez-vous. Quatrièmes au classement, les Usmistes continuent ainsi à perdre des points qui pourraient

A

bien être d’une grande importance dans le décompte final.

RAS en premier période
Le coup d’envoi de la partie donné, les deux équipes tentent de trouver la faille, en vain. Les premiers à se montrer menaçants sont les locaux. D’une reprise, Bounab a failli faire mouche. Bouchema réplique à la 23’ d’un puissant tir dévié d’une claquette en corner par Boutrig. Toujours d’attaque, les Algérois auraient pu regagner les vestiaires avec un léger avantage si Daham avait bien profité de la passe en profondeur de Djediat. Seul face à Boutrig, l’attaquant de l’USMA perd

son duel avec le gardien de but des Rouge et Blanc. C’est sur ce score de parité que la première mi-temps se termine.

Bounab marque, l’USMA coule
Après la pause, les deux équipes continuent à produire du jeu tout en cherchant à surprendre leur vis-à-vis. Vingt minutes, telle est la durée qu’il a fallu pour les protégés d’El Hadi Khezzar pour atteindre leur objectif. Bounab d’un coup franc direct a refait le coup de Aïssaoui à Zemmamouche en envoyant le ballon dans le petit filet. Le keeper de l’USMA n’a rien pu faire d’autre que constater les dégâts. Menés au score, les pou-

qqDéçu, Didier Ollé-Nicolle a pris du temps avant de quitter le vestiaire. Le premier responsable de la barre technique usmiste, que nous avons sollicité après la fin de la partie, a tenu à s’excuser en nous affirmant qu’il n’était pas en mesure de répondre aux questions des journalistes. Déjà sur la sellette, cette nouvelle défaite pourrait coûter cher au technicien français.

Ollé-Nicolle n’a pas voulu s’exprimer

lains de Didier Ollé-Nicolle tentent de revenir dans le match, mais sans succès face à la grande détermination des joueurs de l’ASK à garder l’avantage. Cherchant à remettre les pendules à l’heure, Djediat, le meilleur buteur du club, voit son tir repoussé par le poteau à un quart d’heure de la fin. Loin d’être cette équipe dont l’objectif est de terminer championne, l’USMA baisse les bras. Ayant perdu six points en quelques jours, les Unionistes doivent relever la tête, et au plus vite, s’ils veulent garder leurs chances intactes pour remporter le titre en fin de saison. A. Henine

Auteur d’une mauvaise prestation contre l’USMH, son ancienne équipe, Salim Boumechra, à la grande surprise, a été reconduit hier mardi contre l’ASK. Le milieu de terrain offensif des Rouge et Noir a été ainsi préféré à Benaldjia. L’international espoir a débuté le match sur le banc de touche, alors que le natif d’Oran a été associé à Daham en attaque. Arrivé lors de l’intersaison, Boumechra, auteur que d’un seul but depuis le début de la saison, ne cesse de décevoir. En dépit de son rendement, les membres du staff technique continuent à lui faire confiance.

Feham cède sa place pour cause de blessure
Titulaire indiscutable depuis quelques semaines, Feham Bouazza a été obligé de quitter la pelouse plus tôt que prévu. En effet, le milieu de terrain offensif des Rouge et Noir a été obligé de céder sa place à son camarade camerounais, Serge N’Gal en l’occurrence, après avoir contracté une blessure. Jusqu’au moment où nous mettons sous presse, rien n’a encore filtré quant à la période d’indisponibilité du natif d’Oran.

Et de deux pour Bounab !
Auteur de l’unique but de la partie, Mohamed Bounab a inscrit hier son deuxième depuis le début de la saison. Le milieu de terrain de l’ASK, qui a offert les trois points à son club grâce à un coup franc direct, a écopé au passage d’un carton jaune juste après l’ouverture du score pour avoir enlevé son maillot pour exprimer sa joie, et c’est ce qui lui a coûté un avertissement gratuit.

Dans tous ses états, Ali Haddad tiendra une nouvelle réunion d’urgence aujourd’hui
En fin de compte, il n’a fallu que quelques jours seulement avant qu’une nouvelle réunion d’urgence ne soit programmée après celle du dimanche soir qui a duré plus de deux heures. Ali Haddad, le premier responsable du club, irrité après la nouvelle défaite essuyée par les Rouge et Noir hier au Khroub face à l’équipe locale sur le score d’un but à zéro, a convoqué les membres du staff technique, le directeur général de la SSPA et le manager du club pour se réunir une nouvelle fois aujourd’hui au siège du club à Hydra. décision n’est pas à écarter vu la situation dans laquelle le club se trouve actuellement. Quatrième au classement, ce n’est guère le moment de lâcher après une première moitié de la saison passée à la première place.

Chaouchi pour chambrer Zemma
Présents en force pour soutenir leur équipe contre l’USMA, les supporters n’ont pas pu trouver mieux que Fouazi Chaouchi pour chambrer, et tenter de déstabiliser Mohamed-Amine Zemmamouche. En effet, concurrent direct pour une place en Equipe nationale, les supporters khroubis n’ont pas hésité à scander pendant plusieurs minutes le nom du gardien de but mouloudéen. Une réaction qui n’a pas perturbé Zemma, puisqu’il est resté bien concentré, mais qui ne lui a pas fait plaisir certainement.

R. Haddad : «Mon frère est très en colère»
Joint par nos soins, Rebouh Haddad, le frère du président, nous a déclaré : «Mon frère est très en colère. Il n’a pas apprécié que le club concède une nouvelle défaite. D’ailleurs, c’est pour cette raison qu’il a provoqué une nouvelle réunion d’urgence. Apres tous ce qu’il a fait pour le club, il est tout a fait normal qu’il le soit.»

Daham retrouve sa place de titulaire

Profitant de l’absence de Farès Hamiti suspendu, Noureddine Tout le staff risque de Daham a retrouvé son statut de titulaire en débutant le match d’hier sauter après-midi dans le onze de départ. Pas du tout satisfait des résultats Le meilleur buteur du club lors de enregistrés par le club ces l’exercice précèdent n’a plus derniers temps, mais U21 été aligné dans l’équipe aussi de tout ce qui se passe, le patype en championnat tron de l’ETRHB pourrait bien ASK 0 - USMA 1 depuis le match passer à l’action cette fois-ci contre la JSM BéLa belle série après qu’il s’est contenté lors jaïa, comptant de la première réunion de continue pour la treimettre les points sur les i et Les U21 de l’USMA ont décroché une nouvelle zième journée. En victoire hier dans la matinée en s’imposant sur la remontrer les bretelles à plus petite des marges face à l’ASK, leur adversaire coupe, il a été du jour. Les coéquipiers de Frioui, auteur de l’unique quelques présents dont le premier responsable de la titularisé, but de la partie, continuent de dominer le barre technique. Aumais il n’a championnat de ladite catégorie. Champions passé que d’hiver, les protégés de Zeghdoud brillent de mille jourd’hui, et d’après ce que quelques mi- feux depuis le début de l’exercice actuel. Futures nous avons pu apprendre, Ali Haddad pourrait bien stars de l’équipe première, ce sont les nutes avant de prendre d’autres décisions, staff qui sont quitter le terrain membres dusuivre technique seniors de ces appelés à les performances entre autres, selon notre à cause de la blesjeunes, et pourquoi pas dénicher les source, la possibilité de voir les sure qu’il avait futurs cadres de l’équipe actuels membres du staff techcontractée. première dans les années nique limogés. En tout cas, une telle à venir.

«Aïssaoui a proposé N’Gal, Mekhazni l’a recruté»
Rebouh Haddad ne s’est pas arrêté là, puisqu’il est revenu sur le transfert de Serge Charles N’Gal dont les responsables ne cessent de s’échanger les accusations quant à celui qu’il l’a engagé. A ce sujet, il a affirmé que «c’est Aïssaoui qu’il l’a proposé. Il a été le premier à nous parler de ce joueur. Mekhazni a pris le dossier en main, et c’est lui qu’il l’a recruté.» Désormais, tout est clair.

Dziri, le mal aimé des Khroubis
Mohamed-Amine Zemmamouche n’était pas la seule cible des supporters de l’ASK, puisqu’en plus du gardien de but des Rouge et Noir, ils se sont pris à Billel Dziri. L’actuel adjoint de Didier Ollé-Nicolle a été hué, et même insulté à cause des incidents qui se sont déroulés… la saison passée. Membre du staff technique de Hervé Renard, l’ancien capitaine s’est accroché avec quelques fans du club khroubi, et c’est ce qui n’a pas été oublié. Profitant de ce retour, ils n’ont pas hésité de montrer à Dziri qu’il n’est pas le bienvenu chez eux. Désormais, il le sait…

Gamondi proposé, Haddad veut Ighil
Il était en sursis et sa situation s’est compliquée après la nouvelle défaite enregistrée par son équipe. Didier Ollé-Nicolle pourrait bien être limogé dès aujourd’hui. Pour sa succession, plusieurs noms reviennent notamment l’Argentin Gamondi. Toutefois, Ali Haddad veut Méziane Ighil et attend juste que les choses se tassent entre ce dernier et la direction kabyle pour l’appeler. Adel Cheraki

06
Stade : 1er-Novembre (Batna)

N° 1821 Mercredi 1er février 2012

Coup d’œil Ligue 1

CAB 0 - JSK 0
Arbitres : Ghorbal, Meknous, Serradj Avertissements : Hadi Adel (60’) (CAB) ; Tedjar (48’), Zarabi (64’) (JSK)

Ighil dépose
plainte et défie

Hannachi

CAB 0
Boultif Boutria, Bella, Ghodbane (Maïdi 46’), Boudjlida, Bouldiab,
Heriat, Hadi-Adel

JSK 0
Asselah, Remache, Zarabi, Belkalem, Rial, Camara, Sedkaoui, Tedjar (El Orfi 71’), Metref (Assami 90’+4), Hemani (Dembélé 77’), Hanifi Entraîneur : Karouf

(Sedjani 72’), Oussalah, Mani, Amrane (Merazka 82’) Entraîneur : Ameur Djamil

Bitam sacrifié
La titularisation de Essaïd Belkalem dans l’axe aux côtés de Ali Rial a contraint Zarabi à évoluer sur le côté gauche. C’est finalement Abderrezak Bitam qui a payé les frais du retour de Belkalem dans le onze. Il a été donc sacrifié dans ce match.

Dans la douleur,
c’est mieux que rien !

Des frayeurs pour Asselah
Le portier de la JSK, Malik Asselah, fut victime d’une chute sévère à la 16’. Lors d’un duel avec un attaquant, le gardien kabyle est tombé et s’est mal réceptionné sur le sol, ce qui a valu une grosse frayeur au staff médical qui a craint le réveil de l’ancienne blessure. Finalement, plus de peur que de mal pour Asselah qui a repris le jeu quelques minutes plus tard.

L

es derniers événements qu’a vécus le club kabyle ne pouvaient passer sans se répercuter sur le parcours de l’équipe première, particulièrement sur le moral des joueurs qui ont dû, hier, puiser au fond de leurs trippes pour revenir avec ce précieux point du match nul. Arraché dans la douleur, ce petit point permet au club d’entretenir l’espoir d’un avenir meilleur. La première mi-temps a été complètement dominée par les locaux qui se sont offert une avalanche d’occasions de surprendre les Canaris. Et c’est justement l’ex-latéral gauche kabyle, Nassim Oussalah, titularisé face à son ancienne équipe, qui a failli surprendre Asselah, mais son centre-tir est passé à quelques millimètres de la cage. Six minutes plus tard, Hadi-Adel, d’une frappe bien dosée, rate de justesse l’ouverture du score, au moment où la JSK se

contentait du rôle d’observateur. Il aura fallu attendre la 18’ de jeu pour voir les visiteurs réagir et s’offrir, de l’avis de tous les présents, l’action la plus dangereuse de ce premier half. L’international Metref sert sur un plat Hanifi qui se trouve seul face au portier Boultif, mais son tir passe à quelques centimètres du poteau droit du gardien batnéen. Trois minutes plus tard, Hanifi rate une occasion similaire : un centre de Sedkaoui en profondeur le trouve bien placé mais il bute sur Boultif qui repousse le danger. Le reste de la mi-temps est géré convenablement par les Canaris et c’est sur ce score vierge que les deux équipes rejoignent les vestiaires. Au retour de la pause, les deux entraîneurs gardent le même dispositif et on assiste à une multitude d’occasions de part et d’autre. Sur une belle accélération, Amrane se retrouve face à Asselah qu’il efface, mais Remache

revient de loin et sauve la cage (61’). De son côté, la JSK se procure une autre action par l’entremise de Hanifi dont le tir décroisé passe au- dessus de la transversale. Il convient de préciser que ce dernier a raté, à lui seul, trois bonnes occasions d’ouvrir le score. La dernière demi-heure est marquée par une bataille farouche au milieu du terrain et les Canaris ont dû déployer beaucoup d’efforts pour parvenir à contrer les assauts répétés des Batnéens. La dernière occasion du match a donné des sueurs froides aux Kabyles. A deux minutes de la fin du temps additionnel, un coup franc de Mani est repoussé d’une claquette par un Asselah impérial. Ce match nul aura donc servi de sérieux test mental pour la JSK, appelée à enchaîner dans trois jours face au WAT qui a réussi un coup d’éclat au stade du 20-Août devant le CRB. L. F.

Meziane Ighil pensait que l’échange de mots aigredoux avec Hannachi n’allait pas sortir du domaine du football. Il a été surpris hier que le président de la JSK ait porté le débat sur un terrain privé en accusant Ighil d’avoir frappé son père. «Des accusations mensongères et diffamatoires auxquelles il répondra devant les juges», commence Ighil qui pensait que «le différend entre lui et moi allait se circonscrire dans le domaine sportif. Malheureusement, ajoute-t-il, Hannachi a osé monter d’un cran pour remuer la mémoire de mon défunt père en distillant des mensonges grossiers». D’une voix enrouée et avant de retracer le parcours de son père, Ighil nous a rappelé que les attaques de Hannachi surviennent au moment où lui et sa famille commémoraient l’anniversaire du décès de leur père qui a quitté ce monde il y a deux ans, jour pour jour, soit le 31 janvier 2010. «Cela me donne l’occasion de rebondir brièvement sur la vie de mon père, Boudjemaâ Ouidir, un authentique Moudjahid tout comme mon oncle Rezki Boulahia. Deux grands révolutionnaires de la région dont je tire une grande fierté comme beaucoup d’Algériens qui ont un père, un frère ou un oncle qui a combattu pour la liberté de ce pays. Boudjemaâ Ouidir, mon père, a été cité dans beaucoup de livres dont celui de Khaled Nezzar pour avoir participé à la grande bataille de Annaba. Je suis fier d’être le fils d’un homme qui a fait son devoir visà-vis de son pays et qui, à sa démobilisation après l’indépendance, a continué à le servir en tant qu’agent de la Protection civile jusqu’à sa retraite. Quelques mois plus tard, il a perdu la vue, des années plus tard, il a perdu la vie en quittant ce bas monde dans mes bras à l’hôpital de Aïn Naâdja. Voilà, j’ai retracé brièvement le parcours de mon père, maintenant je l’invite à en faire de même.»

«Il me donne l’occasion de retracer le parcours de mon père, je l’invite à en faire de même»

A. C.

1re titularisation «J’espère que c’est pour Belkalem… mon vrai départ»

Après deux participations en tant que remplaçant, le défenseur central Essaïd Belkalem a retrouvé sa place de titulaire qui lui a tant manqué. C’est hier face au CAB que le joueur a été aligné aux côtés de Rial dans l’axe. Après plus de 10 mois d’absence, Belkalem a pu savourer pleinement son retour à la compétition, tirant ainsi un trait définitif sur sa blessure aux adducteurs. Il a été décisif à plusieurs reprises Le plus surprenant est que Belkalem a été l’auteur d’une excellente prestation, notamment en 1re période. Dans l’axe, Belkalem s’st opposé énergiquement aux attaques du CAB. Une prestation qui soulage le staff technique ainsi que les supporters kabyles qui attendaient depuis longtemps le retour de l’enfant du club.

tif, en attendant de retaper le Le président Momoral de l’équipe avant la hand Cherif Han, qui a effectué venue du WAT ce samedi à Vous avez été titularisé nachi Tizi. A ce propos, Karouf le déplacement à après plus de 9 mois nous dira : «Je suis satisfait Batna, a suivi le d’arrêt. Quel est votre du rendement des joueurs match à partir de la sentiment aujourd’hui. Dès la première tribune d’honneur. Cela me réjouit. Je ne A la pause, le boss minute de la partie, ils ont vous cache pas que cette est descendu au vesappliqué à la lettre les titularisation m’a redonné tiaire pour s’entreconsignes et le dispositif mis confiance. La compétition tenir avec ses en place. Je suis très content locale m’a vraiment man- joueurs. qu’on ait pu arracher un A la fin de la rencontre, qué. Mais je tiens à dire point ici à Batna, un résultat l’entraîneur en chef par que je ne m’enflamme pas. qui nous mettra un tant soit Il s’est intérim, Mourad Karouf, J’ai besoin de plus de peu dans une situation stenu de était naturellement satistemps de jeu pour être davantage performant. Pour l’ins- ab confortable pour préparer toute fait du match que son tant, la première étape est achevée, je suis soulagé. dans la sérénité notre prodéclaration équipe a géré à sa faveur. chain match face au WAT. De quelle étape s’agit-il ? mier resLe pre Même s’il regrette les Nous allons continuer à traC’est le fait d’être totalement guéri. J’ai joué le match sans ponsable du club, nombreuses occasions vailler pour arracher d’autres ressentir la moindre douleur. Aujourd’hui, je peux dire que Mohand Cherif ratées par ses joueurs, il ma blessure fait partie du passé. Je dois aller de l’avant Hannachi, a refusé estime tout de même résultats positifs et améliorer maintenant et garder confiance en moi. J’espère qu’il s’agit de faire la moindre que le match nul est un notre position au classement de mon vrai départ avec la JSK. déclaration à la fin résultat largement posi- général.» L. F. Ce nul face au CAB est-il un bon ou mauvais résultat ? du match. Hannaen a Baptême du feu pour Dembélé Vu la physionomie de la rencontre et le changement sur- chi estime qu’il Qualifié lundi dernier, l’attaquant malien Makan venu à la tête du staff, je dirai que c’est un bon résultat. De trop dit lors de ces Dembélé a joué son premier match sous les couleurs plus, c’est toujours bon de revenir de l’extérieur avec un deux derniers jours, de sa nouvelle formation. Toutefois, il n’a pas eu la point. Il va falloir rester concentrés, car nous avons une ren- suite au limogeage chance de convaincre, du moment qu’il n’a joué que contre très importante samedi prochain. de Meziane Ighil du quelques minutes. Il aura sans doute l’occasion de le Entretien réalisé par Lyès Ferradji du staff technique faire ce samedi, face au WAT. kabyle.

Hannachi dans la tribune d’honneur

Karouf : «On a géré intelligemment le match»

N° 1821 Mercredi 1er février 2012

CAB-JSK
Les espoirs se neutralisent à Batna
C’est au stade Sefouhi que les espoirs de la JSK ont affronté la formation du CAB. Dans un match parfaitement bien géré par les jeunes Kabyles. Les hommes de Mohand Akli Bousaïd ont réussi à décrocher le point du nul. Un résultat plus ou moins positif après avoir été tenus en échec à domicile samedi dernier face au CRB sur le score d’un but partout.

Coup d’œil Ligue 1
Il a terminé avant-hier son traitement
Asselah titularisé

07
qq Ayant contracté une blessure au genou face au CRB, le gardien de but de la JSK, Malik Asselah, a effectué des examens IRM qui l’ont donné incertain face au CAB. Finalement, le portier kabyle a été reconduit dans le onze de départ. Le staff médical, et après avoir constaté que le joueur peut tenir son rôle dans le match sans aucune gêne, a informé le staff technique de la possibilité de l’aligner sans aucune réserve.

Nessakh d’attaque

face au WAT

Une cinquantaine de supporters présents
Une cinquantaine de supporters de la JSK ont fait le déplacement hier à Batna pour assister à cette 18e journée du championnat. Toutefois, ils étaient moins nombreux que lors du précédent déplacement à Bologhine où le nombre a dépassé les 300 supporteurs.

Tout semble aller pour le mieux pour le latéral gauche, Chamseddine Nessakh. Absent des terrains depuis le 20 janvier dernier pour cause de blessure, Nessakh devrait reprendre le chemin des entraînements. Pour rappel, le joueur, qui avait déclaré forfait la veille de la rencontre face au MCA suite à une blessure aux adducteurs, a effectué aussitôt une échographie pour en savoir plus sur la

nature de sa blessure. Après un premier diagnostic, le médecin lui a recommandé de rester au repos durant deux semaines, mais aussi d’entamer au plus vite les séances de rééducation. Au début, Nessakh craignait que sa blessure se complique et ne se transforme en pubalgie. Finalement, plus de peur que de mal pour lui. Joint par nos soins, Nessakh nous a expliqué que son programme de rééducation touche à sa fin. Il devra ainsi reprendre dès demain le chemin des entraînements avec le groupe pour entamer la préparation pour le match de samedi face au WAT. Nessakh aura la chance de disputer son 1er match en cette phase retour, après avoir raté les 3 premières confrontations. A. A.

Réunion technique à 15 h

qq L’entraîneur en chef par intérim, Mourad Karouf, a tenu la traditionnelle réunion technique avec les joueurs à l’hôtel des Frère Bouali vers 15heures. Juste après, la délégation kabyle a quitté la ville de Aïn Mlila pour rallier Batna.

«Je ne ressens plus de douleurs»
Où en êtesvous avec vos séances de rééducation ? Je viens d’achever mon programme spécifique. J’ai aussi terminé le traitement que m’a prescrit le médecin. Aujourd’hui, je me sens en pleine forme. Le plus important est que je ne ressente plus aucune douleur aux adducteurs. Quand allez-vous réintégrer le groupe ? Juste après le match face au CAB, soit lors de la prochaine séance de reprise. Je vais discuter avec le médecin du club et je devrais reprendre avec mes partenaires le plus normalement du monde. J’ai effectué une échographie de contrôle, et tout semble aller pour le mieux. Sous-entendez-vous par là que vous serez d’attaque face au WAT ? C’est ce que je souhaite. En tous les cas, je sais que physiquement, j’ai les moyens de renouer avec la compétition. Pour le reste, c’est au staff technique de décider. Il est temps de retrouver les matchs de championnat, car mon équipe a besoin de mes services. Je suis même impatient de retrouver mon poste sur le flanc gauche. On a beaucoup parlé de vos négociations avec les responsables du club concernant la possibilité du prolongement de votre contrat. Un commentaire ? Croyez-moi qu’il n’y a rien d’officiel pour le moment. De plus, il est encore tôt de parler de négociations. Je suis toujours sous contrat avec la JSK, et l’urgence est de redresser la barre. On doit retrouver la place qu’on mérite en championnat. Pour le reste, chaque chose en son temps. Entretien réalisé par Abdelatif Azibi

Sedkaoui retrouve le onze

Ils ont insulté les joueurs en début de match
Décidément, les supporters de la JSK n’ont toujours pas digéré la défaite concédée samedi dernier face au CRB. Pour preuve, avant le coup d’envoi de la partie, plus précisément lors de la séance d’échauffement, les supporters présents n’ont pas hésité à insulter les joueurs dès leur entrée au stade. Cela les a affectés d’autant plus qu’il s’agissait d’un match à l’extérieur.

qq Absent face au CRB pour cumul de cartons, le milieu de terrain récupérateur, Kaci Sedkaoui, a retrouvé le onze, hier, face au CAB. L’absence de l’enfant d’Aït- Boumahdi (Ouacifs), samedi dernier face au CRB, s’est fait sentir, de l’avis du désormais ex-entraîneur, Ighil Meziane. qq L’entraîneur en chef par intérim n’a pas apporté beaucoup de changements hier face au CAB. Excepté le retour de Sedkaoui qui a repris son poste dans le onze, Karouf a opté pour le même dispositif que face au CRB. Ainsi, le retour de Sedkaoui a obligé le coach à se passer des services d’El Orfi, critiqué pour sa baisse de forme lors des deux précédentes rencontres face au MCA et au CRB.

El Orfi sur le banc

Retour juste après le match
Dès la fin de la rencontre, les joueurs de la JSK ont quitté la ville de Batna pour rejoindre Tizi. Ils ont effectué le trajet par bus. Quant à la séance de reprise, elle est programmée pour ce soir où les titulaires auront droit à un décrassage.

Des contacts avec l’entreprise italienne Gico

q Selon Kamel Farhi, membre du conseil d’administration de la SSPA, les contacts avec Gico, une entreprise italienne spécialisée dans les travaux publics, ne sont qu’au stade des premiers contacts. On parle de sponsoring, voire même de partenariat entre la société et la SSPA-CAB.

q

Lamhene devrait rejoindre le groupe jeudi
pas convaincu N’ayantjeune milieu de terl’entraîneur Meziane Ighil, le rain, Mokhtar Lamhene, qui a été relégué parmi les Espoirs, ne sera que content du moment qu’il devrait rejoindre le groupe dès la prochaine séance d’entraînement qui aura lieu jeudi. Lamhene, qui n’a plus rejoué avec les seniors depuis belle lurette, devrait préparer le plus normalement du monde le match du WAT avec le reste de ses coéquipiers. Pour rappel, il n’a pas été convoqué pour le match d’hier face au CAB, suite à une suspension écopée samedi dernier lors du match qui a opposé les espoirs de la JSK et le CRB.

«J’ai hâte de reprendre»
Contacté par nos soins hier matin, le milieu de terrain, Mokhtar Lamhene nous a révélé qu’il devrait reprendre les entraînements avec les seniors en prévision du match face au WAT. A ce sujet il dira : «J’ai été expulsé contre le CRB, après avoir écopé d’un second avertissement. Donc, je n’avais pas le droit de me déplacer avec l’équipe première. Sincèrement, j’ai hâte de reprendre l’entraînement avec l’équipe première. Je vais travailler d’arrache-pied afin de décrocher une place de titulaire.» S. D.

Oussalah a affronté la JSK pour la 1re fois
Cette confrontation entre la JSK et le CAB fut très spéciale pour le latéral gauche Nassim Oussalah. Pour la simple raison qu’il a affronté son ex-équipe pour la première fois depuis qu’il a quitté le club en juin dernier. Après 7 ans passés chez les Canaris, Nassim a eu un pincement au cœur hier soir en retrouvant ses ex.

Le partenariat avec les Chinois en bonne voie

autorisée, partenariat qq Selon une source de le pointled’aboutir.d’uneavec les Chinois au sujet la réalisation unité d’équipements sportifs est sur Les Chinois se sont montrés intéressés depuis le lancement du projet, mais les Cabistes buteraient sur une décision d’octroi d’une assiette au niveau de la ville de Batna ou de ses proches environs. La construction de cette unité d’équipements sportifs générera sans aucun doute des emplois dans une ville sinistrée où le chômage sévit parmi les nouveaux diplômés de l’université.

Accrochage verbal entre Oussalah et Tedjar
A la 65’, Nassim Oussalah s’est accroché verbalement avec Saâd Tedjar, suite à une action de jeu. Il aura fallu l’intervention de certains joueurs et de l’arbitre pour calmer les deux hommes qui ont pourtant été partenaires à la JSK deux saisons durant.

Daïra écope de 2 matchs

de la Ligue qq Ladecommissionledelatéraldisciplinedude au sujet du professionnelle vient prendre la décision de l’expulsion Ali Daïra, gauche CAB, lors dernier match en championnat. Le défenseur du CAB a écopé de deux matchs de suspension ferme et d’une amende de 20.000 dinars. Daira sera de retour face au NAHD, pour le compte de la 20e journée.

Hannachi a rallié Aïn M’lila hier matin
Le président de la JSK, Moh Chérif Hannachi, qui n’a pas effectué le déplacement avec l’équipe avant-hier, a rejoint la ville de Aïn M’lila hier matin. Après la réunion technique, le boss s’est déplacé avec l’équipe à Batna pour assister au match.

Saïdi reviendra contre le CSC

Zarabi et Tedjar sous la menace
Ayant reçu un avertissement chacun, Zarabi et Tedjar joueront face au WAT sous la menace d’une suspension. Pour rappel, Zarabi a écopé d’un premier carton face à l’ASO, tandis que Tedjar a été averti face au MCA. Ainsi, ces deux joueurs s’ajoutent à la liste des joueurs kabyles menacés de suspension, en l’occurrence Rial, Camara, Boulemdaïs et Remache.

q Mohamed Saïdi devait purger son match de suspension automatique hier mardi à l’occasion de la venue de la JSK. Il avait contesté une décision de l’arbitre lors du match contre le MCS, samedi dernier. Il reviendra contre le CSC lors de la prochaine journée du championnat milieu récupérateur n’avait Saïda en raison d’une douleur adducteurs. Le staff qq Le l’avait mis au repos. Amineaux pas fait le voyage à technique Fezzani est de nouveau dans le groupe. Il devrait jouer dans le onze rentrant.

q

Il a déjeuné avec les joueurs
Arrivé en fin de matinée à l’est du pays, Hannachi s’est directement rendu à l’hôtel où a élu

Fezzani de nouveau dans l’effectif

domicile la JSK depuis avant-hier. Le président a déjeuné avec les joueurs avec lesquels il s’est ensuite entretenu pendant quelques minutes afin de les motiver à réaliser un résultat positif face au CAB.

Ultra Kabylie Boys en force à Batna
Assister à tous les matches à Tizi et accompagner la JSK dans tous ses déplacements, tel est donc la ligne de conduite adoptée par les membres du groupe de supporters Ultra Kabylie Boys. Après avoir assuré une belle animation face au CRB, qui, malheureusement, n’a pas été suivie d’une victoire, le groupe s’est déplacé, hier, au stade du 1e-Novembre de Batna pour apporter son soutien à la JSK dans ces moments difficiles. A noter que le groupe, qui a vu le jour il y a une année, commence sérieusement à prendre de l’envergure et ses principaux animateurs ne désespèrent pas d’étendre leur action jusqu’à toucher les quatre coins du pays. Bravo !

Koufana rejoint le groupe

François Koufana rejoint groupe à l’entraînement. Il à cause d’un à qqétait au reposstforcéaconcernéleparhématomede la cuisse. Le demi défensif n’e pas le match la JSK. Il devrait revenir à la compétition contre le CSC ou au plus tard face au NAHD.

08

N° 1821 Mercredi 1er février 2012

Coup d’œil Ligue 1

Stade : Omar-Hamadi (Alger)
Affluence : nombreuse Arbitres : Sahraoui, Bechirène, Naceri Avertissements : Sayeh (16’), Babouche (77’), Besseghier (82’) (MCA) ; Yahia (66’), Bouguerra (83’), Lemaïci (90’+1) (CSC) Buts : Sayeh (16’- 70’) (MCA) Effusa (76’), Lemaïci (90’+5) (CSC)

MCA 2 - CSC 2
Ghazi : «Ce nul nous fait très mal»
«Ce nul nous fait beaucoup de mal car nous avons dominé les débats et au bout du compte on sort avec un seul point. Je n’ai rien compris», nous dira Ghazi.

MCA 2
Chaouchi, Besseghier, Babouche, Mobitang, Zeddam, Daoud, Ghazi, Attafen, Yachir (Sayoud 74’), Sayeh, Djallit
(Djaghbala 90’+4’)

CSC 2
Daïf, Ziti, Mekkaoui, Yahia, N’Gomo, Mansouri (Lemaïci 85’), Zmit (Effusa 71’), Hadjadj, Ferhat, Bahloul, Dahmane
(Bouguerra 38’).

Besseghier suspendu face au NAHD
Besseghier sera suspendu pour cumul de cartons lors du derby face au NAHD. K.M

Entraîneur : Bracci

Entraîneur : Bounaâs

Lemaïci ruine les
espoirs des Mouloudéens
a réception du CSC à Bologhine constituait une opportunité pour le Mouloudia de revenir dans la course au titre. Poussés par le public de Bologhine, les hommes de Bracci vont donner le ton dès le coup d’envoi par l’intermédiaire de Billel Attafen devenu la clé de voûte des Vert et Rouge. Soucieux de trouver la faille dès le premier quart d’heure pour éviter de se mettre

Bouzidi, Koudri, Yalaoui dans la tribune officielle

La sécurité renforcée pour l’événement

q

L

en difficulté, les locaux vont finir par faire trembler les filets adverses grâce à l’infatigable Sayeh. L’enfant de Ouargla a su, à la 16’ de jeu, se défaire du marquage pour décocher une frappe croisée des 20 mètres qui n’a laissé aucune chance à Daïf. Djallit aurait même pu doubler la mise juste avant la pause mais sa frappe sera détournée avec brio par le portier constantinois qui veillait au grain. En seconde période, le Mouloudia va

poursuivre sa pression avec l’objectif de doubler la mise. Ce sera le cas à la 70’ suite à un tir surpuissant de Babouche qui sera repoussé par Daïf dans les pieds de Sayeh lequel n’a eu aucune peine à mettre le cuir au fond des filets. Croyant avoir plié la partie, le Mouloudia va se faire avoir par Effusa qui a profité des largesses de Zeddam et Mobitang pour relancer le match. Les dernières minutes de la partie seront très crispantes pour

les Chnaoua qui vont connaître la grosse désillusion avec l’égalisation de Lemaïci qui est intervenue sur l’ultime action de la partie. Autant dire que les Mouloudéens ont offert, sur un plateau d’argent, un point précieux à leur invité du jour grâce à une déconcentration collective dans le dernier quart d’heure. Un coup d’arrêt qui risque de priver le Mouloudia du podium. K. M.

qBien que déçus de n’avoir pas été retenus pour le match, Farès Bouzidi et Nabil Yalaoui étaient présents au stade pour soutenir leur équipe. Idem pour Hamza Koudri qui, lui, a dû faire l’impasse sur cette rencontre pour cause de suspension pour cumul de cartons.

venue du CSC, important dispositif sécuritaire a qqPouretlaaux alentours duunété déployé dans stade. Tout à été mis en place afin d’éviter les débordements et des actes de vandalisme à la fin de la rencontre placée sous très haute sécurité.

Mansouri applaudi

Verts, Mansouri, a été très applaudi qqL’ex-capitaine despar le public de Bologhine pour service rendu à la nation. Le milieu de terrain a pu constater de visu qu’il avait toujours la cote auprès des supporters du Mouloudia

Les Sanafir en petit nombre

fois n’e tume, les Sanafir n’ nt pas qqUnedéplacerstenpasocoudaigné se grand nombre au stade Omar-Hamadi. Ils étaient près d’une centaine à avoir pris place dans la tribune qui leur a été réservée à cette occasion. Les mauvais résultats des Clubistes ont eu peut-être raison de leur fans qui ont décidé de suivre la partie sur le petit écran.

Il était heureux de retrouver Chaouchi et Babouche

la rencontre, Mansouri était tout qqJuste avant le coup d’envoi deheureux de revoir ses anciens partenaires de l’Equipe nationale, à savoir Réda Babouche et Fawzi Chaouchi.

Standing ovation pour Zmit et Hadjadj
leur premier rendez-vous face à ancienne équipe à BoloqqPourleurZmit et Fodil Hadjadj ont ghine, Zoubir eu droit à l’ovation des Chnaoua. Les fans du Doyen n’ont pas oublié les deux Coupes d’Algérie et la Supercoupe remportées par les deux joueurs avec le Mouloudia en 2006 et 2007. Zmit et Hadjadj n’ont pas manqué l’occasion de saluer leurs anciens camarades et le coach, François Bracci, qui était leur entraîneur en 2006.

Bracci : «À cause du manque de concentration, nous avons offert un point au CSC» «C’est inadmissible de se faire rattraper au score alors que nous avons fait le plus dur en marquant deux buts. C’est à cause du manque de concentration que nous avons offert un point au CSC. On savait que ça allait être un match difficile face à un adversaire qui voulait se rebiffer, mais, une nouvelle fois, on a manqué de lucidité dans le dernier quart d’heure. Pour ce qui est de Sayoud, je l’ai fait entrer car Yachir était dans un jour sans.»

Les Chnaoua ont répondu présents

qLe fait le soit retransmis en direct qAmazigh quepasmatchsur TV n’a diminué de l’envie des supporters mouloudéens à se rendre en masse à Bologhine. D’ailleurs, pour ces retrouvailles avec le CSC, le stade Bologhine affiché complet.

avait craint le lorsque Chaouchi s’ la se torqqOnétait couché surpirepelouse,de jeu. dant de douleur. On jouait alors la 58’ Mais au bout de quatre minutes d’arrêt, Chaouchi a pu reprendre la partie au grand soulagement des Chnaoua.

Plus de peur que de mal pour Chaouchi

«C’est extraordinaire d’arracher un point après avoir été menés au score. Le mérite revient aux joueurs car ils y ont cru jusqu’au bout. Ce point très précieux va nous permettre de repartir de l’avant.»

Bounaâs: «Nous y avons cru jusqu’au bout»

Chaouchi enflamme le stade

qDepuis qu’il a quitté son club forqu’il a foulé la peen 2007, Hamza Zeddam ne louse qqDèsde Omar-Hamadi qmateurretrouvé face au club constans’était plus pour l’échauffement, Fawzi Chaouchi a enflammé le stade. Tous les Chnaoua se sont mis à scander à l’unisson le nom de celui qui a été le héros à Sétif. tinois. Hier soir, c’était donc une première pour le numéro 25 mouloudéen qui a su mettre de côté ses sentiments pour donner le meilleur de lui-même avec la détermination de gagner.

Zeddam face à son club formateur

Réapparition de Sayoud

à un la à la place de Amir Sayoud a retrouvé qqIncorporéYachir,quart d’heure deplusfinson la compétition mais sans apporter un à équipe.

Fin d’invincibilité pour le portier mouloudéen

quatre en championnat, Chaouchi a encaissé son premier puis qqAprèssuite auxmatches d’invincibilité et Lemaïci deuxième but réalisations de Effusa

Il était supervisé par Les U-21 s’imposent sur un triplé de Yadel Kaoua
q Pour son retour à la tête de la être le du MCA, portier numéro un des qqPressenti pourde Fawzi qbarre technique des U-21 nouvel Khaled Seksaf a su donner un Verts, la production Chaouchi a été suivie à la loupe par Kaoua, l’adjoint de Halilhodzic, qui a pris place dans la tribune officielle du stade Omar-Hamadi. élan à son équipe qui s’était imposée hier contre le CSC à Baba Hassen sur le score de 3 à 1. Le héros du jour n’est autre que Riadh Yadel, auteur d’un triplé mémorable.

Daoud retrouve une place de titulaire

Bouguerra provoqué
n’a pas voulu répondre.

sur le banc de touche, Farid Daoud a dû la qqSouvent relégué attendreunesuspension de Hamza Koudri pour retrouver place dans le onze de départ. Hier, le natif de Beni Zemenzer a fêté sa sixième titularisation depuis le début du championnat.

d’être la place de Dahmane, Bouguerra a les taquineries des Chnaoua qui qqJuste avant essuyéincorporé à auxquelles Bouguerrane l’ont pas ménagé. Des provocations

Bracci donne de la voix
céder à la facilité.

Berradja relégué sur le banc

la première mi-temps, malgré l’ verture du score, de qqTout au long deFrançois Bracci n’a cesséetde donneroàula voix afin de recadrer ses troupes qui avaient tendance

Zemmamouche, la risée des Chnaoua

Et de cinq pour Sayeh

méforme depuis quelque dik prestation qqEnBerradja a fait les frais deEtsatemps, Sedtout juste moyenne contre l’ESS. c’est fort lo-

concédé l’USMA au ravi qqLa défaiteKhroub apar les fans du Mouloudia qui n’ont pas hésité à taquiner Mohamed Amine Zemmamouche devenu la risée de tout Bologhine le temps d’une affiche du Mouloudia

de lors de la phase aller quatre réalisaqqMeilleur buteuravec sonàéquipehier tions à son actif, Réda Sayeh porté de fort belle manière son capital à cinq unités. La seule fausse note a été le carton jaune, infligé par l’arbitre de la rencontre, Sahraoui, à l’enfant de Ouargla qui a ôté son maillot afin de partager ce pur moment de joie avec les supporters.

Attafen à la manette

giquement que le natif d’Oran a cédé sa place de titulaire à Réda Sayeh qui, lui, était remplaçant contre l’Entente de Sétif.

qui a, une nouvelle fois, qtafenson équipe en donnant leété désigné pour mener le jeu de tempo.

qComme face à l’ESS vendredi dernier, c’est Billel At-

K. M.

N° 1821 Mercredi 1er février 2012

MCA-CSC

Coup d’œil Ligue 1

09

Mobitang veut revoir son salaire à la hausse au mois de juin
es bonnes performances de Claude Mobitang, que ce soit en championnat ou en Ligue des champions, n’ont pas laissé indifférents les recruteurs étrangers. Ainsi, le joueur camerounais a reçu lors du mercato hivernal une offre assez intéressante du Zamalek. Mais la proposition la plus alléchante lui a été faite par le club saoudien de Najrane qui était prêt à mettre sur la table près de 4 milliards de centimes pour s’attacher les services du joueur africain. Bien évidemment très sé-

L

duit par l’offre très juteuse des Saoudiens, le défenseur camerounais n’a pu matérialiser son transfert à cause du refus de sa direction de le libérer. «Je ne vous cache pas que j’ai eu la possibilité de rejoindre le Zamalek. J’ai reçu notamment des offres très alléchantes de certains clubs des pays du Golfe, mais la direction du club a refusé de me céder durant ce mercato», nous a déclaré en aparté Mobitang. Etant sous contrat avec le Doyen jusqu’en juin 2013, Mobitang n’avait d’autre choix que de poursuivre l’aventure avec le vieux club

algérois. A présent, l’objectif de Mobitang serait de contraindre son employeur à revoir à la hausse ses exigences financières. Le libéro mouloudéen veut percevoir un salaire conforme avec ses qualités et son rendement, jugé très satisfaisant. Pour espérer garder Mobitang, le coordinateur de section, Omar Ghrib, n’aura d’autre alternatif que de trouver un accord avec son joueur sur un nouvel rééchelonnement de ses mensualités. T. Che

Le barème des primesdeest ouvert Le coordinateur la section football du MCA

n’a pas fixé un montant fixe pour les primes de matchs, que ce soit pour les rencontres qui se G que Amro dérouleront à domicile ou en déplacement. Ce A l’issue de l’A e en catimini pour avait profité de l’occasion pour passer dernier laisse le barème ouvert, car chaque pairs ont tenu isse relater le dé- quelques jours de repos auprès des ses pu confrontation, a son importance. Il est évident que personne ne avaux, plusieurs dé- siens à Tlemcen, question de se resdes tr que si les camarades de Yachir réussissent à ga- roulement ont été prises, et ce en s déci- sourcer. Ayant manqué quelques cisions gner leur pari et se relancer dans la course au DJSL. Parmi ce l’absence de la n de nouvelles secséances d’entraînements avec l’autotitre, les primes de matchs peuvent atteindre sions, la créatio tation, athlétisme, risation de sa direction, il était lomême la somme de 20 millions de centimes. En (boxe, na ) afin tions otball féminin effet, il y a deux années de cela et lorsque le pétanque et fo s subventions al- gique que François Bracci ne fasse ficier de MCA a été sacré champion d’Algérie, et grâce au s pas appel à l’ex-joueur de la JSK qui de béné pouvoirs public concours de certains proches du club, les joueurs louées par les es membres de traverse actuellement un passage à s mêm que ce ont pu percevoir pour chaque victoire de miroboés ouvervide. Yalaoui devra montrer autre chose l’AG ont critiqumedi lantes primes de signatures. Ce qui les a motivés à tement sa lors des entraînements, pour espérer gachaque fois à redoubler d’efforts. Ainsi donc, Omar passé. gner sa place lors du derby contre le Nasria Ghrib sait pertinemment que pour jouer le titre il faut prévu samedi prochain, au stade du 5-Juillet. miser sur l’argent, d’autant plus que ses proches lui ont promis de l’aider dans sa mission, si les joueurs arrivent à remplir leur part de contrat.

Grosse déception Amrous pour Yalaoui décide de er de cré Suspendu pour cumul de cartons ons nouvelles secti us et face à l’Entente de Sétif, Nabil Yalaoui

Zedek :

«Je ne commente pas Ghrib promet une AG illégale» de fortes
Comme nous l’avons rapporté dans notre précédente édition, Sadek Amrous a refait son AG en catimini, sans que les services de la DJSL ne soient présents. Contacté par nos soins afin de connaître sa position sur cette assemblée générale que l’on peut assimiler beaucoup plus à une pause café, et à travers laquelle certaines décisions ont été prises, Abdelhamid Zedek nous dira : «Je ne commente pas une AG illégale. Je suis beaucoup plus préoccupé par la préparation de l’AGO qui se déroulera le 4 février prochain à Bouzaréah. Toutes les mesures nécessaires ont été prises pour que les travaux de l’AGO se déroulent dans de bonnes conditions et soient conformes à la réglementation en vigueur. Nous veillons au respect de la réglementation à la lettre, car tous les membres portés sur la liste officielle de l’AG ont été convoqués pour prendre part aux travaux de l’assemblée générale. Maintenant, ceux qui seront absents n’auront qu’à assumer leurs responsabilités. Je ne veux que rassembler la famille du MCA à travers l’élargissement de la composante de l’AG. Cela permettra au Mouloudia, lors de la prochaine assemblée élective, d’élire un président qui fera l’unanimité autour de lui. Le salut du club passe par une assemblée représentative.» K. M.

Il veut les motiver pour jouer le titre

primes de matchs aux joueurs

Une nouvelle fois non retenu pour un match officiel, le jeune latéral droit, Amine Belaïd, vit actuellement une situation très délicate. Alors qu’il était sur le point de rejoindre son club formateur, l’USMBA, Belaïd a buté sur un niet catégorique de sa direction qui a refusé de le laisser partir. Ne disposant pas d’une doublure d’Abdelkader Besseghier, Belaïd devra prendre son mal en patience, en attendant de saisir la moindre opportunité qui s’offrira à lui. Loin de disposer d’un volume de jeu plus proche de ses ambitions, Belaïd semble regretter son choix d’avoir opté pour le Mouloudia qui lui offre très peu de chances de se produire lors des matchs officiels. Une situation qui pourrait s’étaler tout au long de la saison, à moins qu’il ait l’occasion de faire étalage de ses qualités sur le terrain.

Belaïd dans l’expectative

Après avoir misé sur le recrutement de talentueux joueurs lors du mercato pour que le MCA puisse jouer les premiers rôles du championnat, Omar Ghrib ne compte pas lésiner sur les moyens pour motiver les joueurs. Ce dernier, lors de la réunion qu’il a tenue avec les joueurs, leur a promis de fortes primes de matchs s’ils réussissent à faire le plein lors des prochaines rencontres. En effet, le MCA donnera la réplique au NAHD samedi prochain puis recevra la JSMB lors de la cinquième journée du championnat. Autrement dit, les poulains de Bracci auront l’opportunité de se péré des ligaments croisés suite rapprocher des à une blessure contractée en équipes qui jouent amical avec les U23, Zinedine le haut du tableau, Bensalem est désormais livré à pour ensuite se déplacer à Khroub lui-même. Après l’intervention chirurgipour affronter cale effectuée par le Dr Zemmouri, Benl’ASO. Le coordisalem se devait de suivre un programme nateur de la secde rééducation très strict pour espérer tion football du être de retour avant la fin de la saison. MCA sait bien que Mais, il est très peu probable que le gaules joueurs ont cher mouloudéen puisse y arriver, dans la les moyens de mesure où il est depuis un bon moment faire une remonlivré à lui-même. Tout effort était proscrit tée spectaculaire par son médecin traitant, mais n’ayant au classement, et c’est pour pas de moyen de locomotion, Bensalem cette raison qu’il est obligé d’emprunter le transport public veut mettre le ou bien se payer les services d’un taxi paquet pour voir clandestin pour se rendre quotidiennele MCA bouscument au CNMS pour sa rééducation. De ler la hiérarchie.

T. Che

Bensalem se soigne dans l’indifférence la plus totale
besoins, ce qui n’est pas du tout le cas. Face à ce manque de considération, il est totalement légitime de voir des clubs grincer les dents lorsqu’ils ont des joueurs qui sont retenus dans les différentes sélections nationales.

Bensalem : «Comme je me suis blessé avec l’EN, je mérite plus de considération»
Dépité par sa situation qui empire du jour en jour, c’est un Zinedine Bensalem complètement abattu que nous avons joint hier pour nous parler de sa rééducation et des soins qui lui sont prodigués pour se remettre d’aplomb. «Normalement, avec une rééducation adéquat je pourrais retrouver les entraînement au mois de mars. Mais le fait de ne pas pouvoir suivre le programme tracé, me fait perdre énormément de temps. Sans moyens de locomotion, je suis contraint de faire énormément d’efforts pour me rendre au CNMS. Que je sache, je me suis blessé en défendant les couleurs de mon pays, à partir de là je mérite plus de considération de la part des instances de notre football. Je reçois au quotidien le soutien de mes partenaires, à l’image de Babouche, Besseghier et bien d’autres. Cela me touche beaucoup. J’aurai aimé assister au match contre le CSC, mais je ne pourrais le faire. Je tâcherai de me déplacer au 5-Juillet pour soutenir mes copains contre le NAHD», nous a déclaré avec beaucoup de pudeur Bensalem.

O

Il a été complètement délaissé par la FAF
Ayant contracté cette blessure grave en défendant les couleurs de son pays, il était logique que la FAF prenne en charge Bensalem afin qu’il puisse se rétablir dans les plus bref délais. Alors que d’autres joueurs qui ont connu un parcours similaire ont eu droit au soutien de la FAF avec des soins dans le célèbre hôpital, Aspetar, à l’instar de Derrag, Belkalem, Hanitser et bien d’autres. Bensalem doit, lui, faire avec les moyens du bord pour se faire soigner. Un délaissement total de la FAF qui semble agir à la tête du client. Un laxisme flagrant de la Fédération qui mérite le carton rouge, car à défaut d’offrir à Zinou des soins à l’étranger, la moindre des choses aurait été de l’assister tout au long de sa rééducation en subvenant à ses

quoi démoraliser l’international espoir qui se soigne, tant bien que mal, dans l’indifférence la plus totale.

T. Che

10
Stade : Unité Maghrébine (Béjaïa) Affluence : faible Arbitres : Amalou, Azrine, Bounoua Avertissements : Maroci (82’), Benchaïra (90+5’) (JSMB) ; Djabou (59’), Karaoui (74’) (ESS) Buts : Yellemou (40’), Bellakhdar (66’) (JSMB), Djabou (45’, 55’), Aoudia (90+1’) (ESS)

N° 1821 Mercredi 1er février 2012

Coup d’œil Ligue 1

JSMB 2 - ESS 3

Halilhodzic présent
qq Dans le cadre de sa prospection pour découvrir d’éventuels talents locaux capables d’apporter un plus pour les Verts, le sélectionneur national, Vahid Halihodzic, s’est rendu, hier, au stade de l’Unité maghrébine de Béjaïa pour suivre le match JSMBESS, l’une des affiches de la journée. A noter que trois joueurs, à savoir Si Mohamed côté JSMB, Aoudia et Djabou côté ESS, ont participé au dernier stage des locaux.

JSMB 2
Si Mohamed, Megatli, Zafour, Maïza, Bachiri, Benchaïra, Boucherit
(Bellakhdar 60’), Kacem, Zerrara (Maroci 60’) Gasmi, Yellemou (Derrag 75’). Entraîneur : Michel

ESS 3
Benkhodja, Delhoum, Bengoreïne, Diss, Belkaïd, Bentaleb (Karaoui 67’), Lakhdari, Benmoussa, Tiouli (Ghazali 73’), Djabou
(Sofiane 90+5’),

Tiab l’a accueilli
qq Pour son déplacement, hier, au stade de Béjaïa, le sélectionneur des Verts a été accueilli par le président de la JSMB, Boualem Tiab. Les deux hommes ont pris place dans la tribune officielle d’où ils ont suivi le match.

Aoudia. Entraîneur : Geiger

Z. Tiab confirme son éventuel retour

Michel : «On a montré nos limites»
«C’est un résultat sévère dans la mesure où nous pouvions l’emporter nous aussi si nous avions su profiter des occasions procurées. Aujourd’hui, on a montré nos limites. Un seul joueur a pu faire la différence, et qu’on n’a pas pu contrer. Quand on perd contre le dernier au classement puis à domicile, je pense qu’on ne peut aller loin ou jouer le titre. On a failli, on a encaissé un but dans les arrêts de jeu, parce qu’on ne pouvait pas contrer ce joueur (Djabou, ndlr). On ne peut pas aller loin de cette façon.»

Le hold-up parfait
Entente de Sétif a réussi une belle opération en revenant avec les trois points de Béjaïa à l’issue de sa victoire 3 à 2 contre la formation béjaouie. Le début de match a été serré entre les deux équipes qui se sont accordé un quart d’heure d’observation. Abdelmoumen Djabou, incontestablement meilleur élément de la rencontre, annonce les hostilités, en adressant un tir puissant que le gardien Cédric si Mohamed capte en deux fois (15’). Les visiteurs semblent plus en jambes en prenant l’initiative d’attaquer. A la 33’ de jeu, Benmoussa tente un centre tir à ras de terre, et Maïza sauve in extremis. Il a fallu attendre la 35’ pour voir la réaction des locaux, qui intervient sur coup de pied arrêté. Zerrara botte un coup franc au deuxième poteau, Bachiri reprend de la tête, mais son ballon passe légèrement à côté. A cinq minutes de la fin de la première mi-temps, les gars de Yemma Gouraya réussirent à

Le meilleur joueur sétifien pénèouvrir la marque par l’intermétre dans les 18 mètres balle au diaire de son nouvel attaquant, pied et d’un tir bat Si Mohamed Yellemou. Sur une passe en propour la seconde fois (55’). La fondeur de Kacem, le Burkinabé de la JSMB contrôle le cuir, efface réaction des Béjaouis a porté ses fruits à la 66’ en marquant le but Diss et réussit un petit pont face d’e l’égalisation. Sur un centre de au gardien sétifien, Benkhodja. Megatli, Yellemou dévie de la tête La joie des locaux ne dure pas sur le rentrant Bellakhdar qui longtemps puisque cinq minutes marque d’une pichenette. Les plus tard, Abdemoumen Djabou Vert et Rouge tentent d’ajouter remet les deux équipes à égalité un troisième but, mais ce sont les après avoir réussi un but splenvisiteurs qui réussissent le holddide. Récupérant le cuir dans la up parfait en marquant le but de ligne médiane, Djabou part balle Geiger : «La défense la victoire dans les arrêts de jeu. au pied et se joue de toute la déde la JSMB était Djabou, encore lui, pénètre dans fense adverse, avant d’enclencher les 18 mètres efface deux joueurs un tir imparable des 20 mètres prenable» avant d’offrir un caviar à Aoudia qui percute le poteau avant de «Après notre défaite à domicile on qui ne se fait pas prier pour glisterminer sa trajectoire au fond devait réagir. On est venu avec l’idée des filets. Un but qui lui a valu les ser le cuir au fond des filets. de revenir au moins avec un point, S.A applaudissements du public béfinalement, on a eu les trois points. jaoui. Au retour des vestiaires, On ne peut qu’être satisfaits du réDerrag, Abdelmoumen Djabou, tousultat. On savait qu’on allait avoir des huit mois jours lui, donne l’avantage à difficultés, notamment dans le miaprès… son équipe, en réussissant lieu de terrain, c’est la raison pour laun autre exploit indiviAprès huit mois d’arrêt pour cause de quelle on s’est focalisé sur les ailes, duel. blessure, l’attaquant béjaoui, Mohamed avec notamment Djabou. AuDerrag, a renoué, hier, avec la compétition Maroci jourd’hui, on a vu que la défense de la JSMB était prenable et on a profité et Benchaïra officielle à l’occasion de la rencontre JSMBESS. Il a été incorporé à la 75’ de jeu à la place de l’occasion.» suspendus du Burkinabé, Yellemou. A rappeler que le Maroci et Benchaïra ne dernier match joué par Derrag remonte à L’ENTV manque son rendez-vous pourront pas jouer le prohuit mois, exactement le 4 mai 2011, qLa rencontre qui a opposé, hier, la JSMB à l’ESS devait être recontre l’ESS, sous les couleurs du MCA. transmise sur le petit écran. Malheureusement, ce ne fut pas le cas, chain match de leur équipe Le sort a voulu que l’ex-Mouloudéen puisque l’équipe de l’ENTV ne s’est pas déplacée pour des raisons que l’on face à l’ASO Chlef pour cause retrouve la compétition contre ignore. Les téléspectateurs, et en particulier les supporters des deux de suspension. Les deux joueurs cette même équipe de équipes, devaient être bien déçus par ce lapin posé par la Télévision natio- ont en effet écopé hier d’un troisième avertissement chacun, Sétif. nale. synonyme de suspension.

L’

qq Après avoir assisté à la rencontre de la semaine passée face au CSC, Zahir Tiab s’est déplacé encore hier au stade pour voir le match face à l’ESS. L’ancien président de section, qui a démissionné de son poste il y a deux ans de cela, semble en train de préparer son retour au sein du club. Il est même fort possible que, cette fois-ci, il sera carrément le président du Conseil d’administration à la place de son frère aîné Boualem qui prépare sa succession à cause de ses soucis de santé.

Deux changements dans le onze
qq Le staff technique de la JSMB a apporté deux changements dans son onze par rapport à celui qui a été aligné samedi face au NAHD. Benchaïra a été titularisé à la place de Maroci, légèrement blessé, et qui a été relégué au banc des remplaçants, et Yellemou a remplacé Yabeun en attaque.

Première titularisation de Yellemou
qq Recruté au dernier mercato hivernal, l’attaquant burkinabé, Ernesto Yellemou, a fait ses débuts, hier, avec sa nouvelle équipe en tant que titulaire. Il a été préféré au Camerounais Yabeun et a formé le duo d’attaque avec Ahmed Gasmi. A noter que le néo Béjaoui souffre de manque de compétition puisqu’il n’a pas joué le moindre match officiel depuis le mois de juillet dernier, date de l’arrêt du championnat de son pays.

q q

Le but de Djabou applaudi

qL’excellent joueur de l’ESS, Abdelmoumen Djabou, ne cesse de prouPremier ver son talent sur le terrain. La coqueluche des supporters sétifiens a but de Yellemou encore frappé, hier, en marquant un but d’anthologie. Le prodige sétifien Le néo-béjaoui, Ernesto Yellemou, entame une course balle au pied à partir du milieu du terrain et met a réussi ses débuts dans sa nouvelle toute la défense adverse dans le vent pour adresser un tir imparable des vingt mètres qui heurte d’abord le poteau avant d’aller se loger au fond équipe en inscrivant son premier but des filets. Un exploit individuel qui a suscité l’admiration des suppor- de la saison sous les couleurs des Vert ters de la JSMB qui n’ont pas hésité à applaudir un but encaissé par leur et Rouge. Le Burkinabé a ouvert le équipe. La pépite sétifienne récidive en seconde période et s’offre le dou- score pour son équipe, avant que blé en marquant un deuxième but grâce à un travail individuel. Présent au Djabou réussisse l’égalisation cinq minutes plus tard. stade, le sélectionneur Halilhodzic a dû apprécier.

U21 : JSMB 0 – ESS 0

Les Béjaouis stoppés dans leur élan
Après trois victoires consécutives, dont deux en championnat (CSC, NAHD) et une en Coupe d’Algérie (CSC), les espoirs de la JSMB ont été stoppés net dans leur élan par l’ESS qui leur a imposé le nul hier (0-0).

Le public boude son équipe
qq La rencontre qui a opposé, hier, la JSMB à l’ESS, pourtant considérée comme l’une des affiches de la journée, n’a pas drainé la grande foule, puisque moins de trois mille supporters des Rouge et Vert ont pris la peine de se rendre au stade pour soutenir leur équipe. La dernière défaite face au NAHD y est certainement pour quelque chose.

Abid-Charef n’a rien mentionné sur la feuille de match
qq En plus d’accorder un but entaché d’une grosse faute de main, l’arbitre, Abid-Charef, n’a rien signalé sur la feuille de match afin de calmer les dirigeants sétifiens, avant de formuler un autre rapport qui a poussé la commission de discipline à sanctionner le club phare de Aïn Fouara.

L’Aigle Noir risque le huis clos prochainement

qq Selon le site de la ligue, l’Entente risque bel et bien de jouer un match à huis clos prochainement, surtout si le public récidive durant les prochaine sorties des Noir et Blanc à domicile, en utilisant les fumigènes ou les jets de bouteilles, ce qui handicapera les Sétifiens qui risquent de jouer sans la présence du public au stade du 8-Mai-45.

4 millions Les Sétifiens n’ont d’amende et dernier pas fait le avertissement pour déplacement L’entraîneur de la JSMB, Alain Mil’Entente qq De leur côté, les supporters de chel, et son collègue de l’ESS, Alain
qq Après la réunion de la Geiger, sont entrés ensemble sur le commission de discipline, terrain. Le Français et le Suisse ont cette dernière a infligé une pris place sur le banc des remplaamende de 4 millions de çants des visiteurs et ont eu une centimes pour le club phare des discussion de plus d’une demiHauts-Plateaux, ainsi qu’un heure. Les deux hommes semdernier avertissement après le jet blent s’apprécier de bouteilles et de fumigènes en mutuellement. fin de match face au MCA, vendredi dernier. Khalil L. l’ESS ne se sont pas déplacés au stade de l’Unité maghrébine pour apporter un soutien à leur team. Le dernier revers concédé à domicile face au MCA d’un côté, et les intempéries de l’autre, ont dissuadé même les plus fidèles à faire le déplacement dans la ville de Yemma Gouraya.

Longue discussion entre Michel et Geiger

N° 1821 Mercredi 1er février 2012

Coup d’œil Ligue 1

11
Menad a reconduit le même onze que face à la JSK
Pour ce match contre le Widad de Tlemcen, Djamel Menad a reconduit le même onze qui a débuté la rencontre contre la JSK samedi dernier. Le coach belouizdadi n’a pas voulu apporter de changement dans l’effectif qui a donné entière satisfaction à Tizi Ouzou.

Stade : 20-Août (Alger) Affluence : nombreuse Arbitres : Achouri, Zid et Ammari Avertissements : Boudjakdji (55’), Sidhoum (78’), Tiza (80’), Mazouzi (90’+2) (WAT) ; Slimani (75’) (CRB)

CRB 0 - WAT 0

CRB 0
Ousserir, Mameri, Boukedjane,
Benabderrahmane

WAT 0
Mazouzi, Tiza, Messaoudi, Boudjakdji, Sidhoum, André, Belgherri (Belkaraoui 85’), Ambane (Zouaoui 72’), Mebarki, Touil (Bourahli 44’), Sameur Entraîneur : Amrani

Abdat, Meghout, Naïli (Aoued 66’), Ammour, Rebih (Oudira 51’), Slimani, Kherbach (Benaldjia 80’). Entraîneur : Menad

Amroune et Aouameur écartés de la liste des 18
En prévision du match face au WAT, Djamel Menad avait fait appel à vingt joueurs. Hier matin, lors de la réunion technique, il a dû retirer deux éléments pour établir sa liste des 18. C’est Amroune et Aouameur qui ont été écartés.

Menad

«Je comprends pourquoi le WAT fait de bons résultats»
«On a fait cavalier seul, il n’y avait qu’une seule équipe sur le terrain puisque Tlemcen a refusé de jouer. Il est difficile dans ces conditions de jouer au football, et je comprends aujourd’hui pourquoi le WAT enregistre de bons résultats ces derniers temps. Face à cet état de fait, j’ai demandé à mes joueurs d’opérer par les ailes, mais ils n’ont pas respecté mes consignes. En seconde mi-temps, j’ai incorporé Aoued pour donner plus d’animation au jeu, il y a eu du mouvement et plus de possibilités, mais on n’a pas su en profiter en attaque. Sur la balle de Slimani renvoyée par la transversale, je crois que le joueur a fait le mauvais choix. Il aurait dû contrôler sa balle au lieu de se précipiter, mais bon…»

e CRB n’aura tenu que trois jours à la tête du championnat. Co-leader avec l’ASO à la suite de son brillant succès face à la JSK, samedi dernier, le Chabab n’a pu maintenir le cap, hier, en recevant le Widad de Tlemcen qui l’a obligé au partage des points. L’on s’attendait, en effet, à ce que le CRB frappe d’entrée pour marquer son territoire et rappeler qu’il est le maître de la «couzina», mais c’était compter sans le savoir-faire d’Abdelkader Amrani qui a mis en place un dispositif tactique auquel Djamel Menad ne s’attendait certainement pas. Ayant parfaitement étudié le jeu du CRB, le

Le Chabab cale L
coach tlemcénien sait que la force du nouveau coleader du championnat réside dans son collectif. Pour l’empêcher de jouer, le WAT a préféré défendre très haut avec deux rideaux défensifs sur lesquels butaient les Ammour and Co. Impuissants face à ce dispositif tactique et à court de solution, les Belouizdadis n’avaient d’autre alternative que d’user de balles longues qui ont fait l’affaire des Tlemcéniens qui n’ont été, à aucun moment, sérieusement inquiétés. Ce sont plutôt les poulains d’Abdelkader Amrani qui se sont offerts la première occasion de la rencontre à la 5’, sur un corner d’Ambane mal renvoyé par Ousserir. A la réception, Boudjakdji a failli surprendre son gardien qui a dû dégager en catastrophe. La réaction du CRB est survenue à la 26’ sur un coup franc repoussé d’abord par le mur tlemcénien puis repris instantanément par Benabderrahmane, la balle est une nouvelle fois renvoyée, le même Benabdarrahmane la reprend de nouveau, mais il trouvera Mazouzi à la parade. Ce seront les deux seules occasions qui méritent d’être citées durant ces premières 45 minutes, si l’on excepte celle de Boukedjane qui n’a pas su profiter d’un bon ballon de Slimani à la 36’. Les choses n’ont pas vraiment changé à la reprise. Le CRB est resté incapable

Les dirigeants en force
Hier, la tribune officielle du 20-Août était bien garnie. A l’image des supporters qui sont venus en force saluer le nouveau leader du championnat, les dirigeants du CRB ont fait de même. Ils étaient tous là pour encourager Menad et ses troupes.

de percer la muraille widadie bien dressée autour d’un Mazouzi en confiance. On notera cependant cette frappe de Slimani qui est allée s’écraser sur la transversale (68’), et la dernière action de la rencontre à l’ultime minute de jeu qui a vu les Belouizdadis réclamer énergiquement un penalty qui ne leur sera pas accordé. La partie a été arrêtée, la situation devenant confuse après l’accrochage de Boudjakdji avec l’entraîneur adjoint du CRB, mais le jeu a pu reprendre par la suite. Aucun changement cependantne sera apporté au tableau d’affichage jusqu’au coup de sifflet final. Djamel A.

Quelques supporters tlemcéniens présents
Les supporters tlemcéniens ne semblent pas suivre la bonne marche de leur équipe qui a fait une ascension fulgurante depuis quelques semaines. Ils n’étaient pas nombreux, en effet, ceux qui ont fait le déplacement hier à Alger pour soutenir leurs favoris. Environ deux cents supporters seulement étaient présents hier au stade du 20-Août.

Amrani

Une semaine de repos pour Benayache
Touché lors de la dernière rencontre de son équipe face à la JSK, le jeune Zouhir Benayache a quitté la pelouse en première mi-temps, suite au traitement de faveur que lui ont réservé les jeunots Canaris. L’ancien Harrachi devait passer une échographie, mais son médecin traitant, après l’avoir examiné, a décelé une Les tendinite.

«Nous avons subi tout le match, mais c’est un bon point de pris»
«Nous avons subi tout le match, mais cela est dû au manque d’expérience de mes joueurs dont la plupart ont joué pour la première fois au 20-Août. Ils ont été un peu impressionnés par l’ambiance et c’est ce qui explique le fait qu’ils n’ont pas trop osé en attaque. Cela dit, je crois que nous avons réalisé un bon résultat en prenant un bon point.» Djamel A.

Benayache : «Ce n'est qu'une tendinite»
«Comme prévu, je suis passé chez mon médecin aujourd’hui qui m’a diagnostiqué une tendinite. Heureusement d’ailleurs, car ce n’est vraiment pas le moment de se blesser. Un repos d’une semaine m’a été prescrit, accompagné de soins appropriés. J’espère toutefois vite revenir.» Djamel Abed

Mekhazni supervise le WAT
Le match d’hier qui a opposé le CRB au WAT a vu la présence du manager de l’USMA, Mohamed Mekhazni. Ce dernier a fait le déplacement pour une raison précise. Il avait pour mission de superviser le Widad de Tlemcen que les Rouge et Noir recevront dans deux semaines. Un rapport détaillé sera transmis à Ollé-Nicolle.

dirigeants ont rendu visite aux joueurs

ne réunion de travail a eu lieu au siège du club sis à CarouCRB 6 - WAT 0 bier, lundi passé, entre les diEn lever de rideau des rigeants du club et le commissaire seniors, les U21 du Chabab ont disposé de leurs homologues tlem- aux apports. Ce dernier, pour les besoins d’achèvecéniens sur le score fleuve de six buts ment de son rapport, a demandé des documents à zéro. C’est peut-être le score le plus pour complément d’information. Le commis de l’Etat a tenu à prévenir les responsables du CRB large de cette catégorie depuis l’enqu’une assemblée générale est juridiquement prestame de la saison. Il semble que les crite, pour que l’ouverture du capital puisse se déjeunots Belouizdadis sont très rouler. motivés par les résultats qu’enPour rappel, la valeur estimée du CRB avoisinerait registrent ces temps-ci les 60 milliards de centimes, un chiffre inconcevable leurs aînés. pour certains qui s’interrogent comment un club qui

Les responsables belouizdadis se sont rendus à l’hôtel où sont logés les joueurs pour l’habituelle mise au vert. Contrairement aux précédentes visites qui consistaient à aller en pompier et calmer les esprits, suite aux nombreuses revendications salariales, les dirigeants se sont déplacés en force pour montrer leur disponibilité et les encourager. D’ailleurs, même certains sponsors sont prêts à aider l’équipe pour qu’elle poursuive son chemin sans encombre et atteigne ses objectifs. U21

L’ouverture du capital passe par l’AGEX

Une fin de match houleuse
C’est une fin de match houleuse qu’a connue hier le match entre le CRB et le WAT, qui a vu l’intervention des forces de l’ordre pour évacuer le terrain. En plus de quelques accrochages entre les responsables des deux équipes, les arbitres ont été pris à partie et le public en a rajouté une couche en inondant le terrain de toutes sortes de projectiles. Djamel A.

U

ne possède qu’un bus puisse atteindre ce chiffre d’évaluation.

Mohamed Belaïd (pdt CSA) : «On va provoquer une AG incessamment»
En réponse à la question relative à l’ouverture du capital, le président Mohamed Belaïd atteste : «Effectivement, les dirigeants du club se sont réunis aujourd’hui (ndlr lundi) pour discuter de la prochaine étape pour l’ouverture du capital. L’expert nous a informés que sur le plan juridique et réglementaire, une assemblée générale extraordinaire est recommandée pour que l’opération s’effectue incessamment.» Djamel A.

De notre envoyé spécial au Gabon : Saïd Fellak

12

N° 1821 Mercredi 1er février 2012

N° 1821 Mercredi 1er février 2012

13

«Cette fois, on ne refera pas la même erreur que face à l’Algérie»
Kader Keïta, l’attaquant des Eléphants, estime que sa sélection est plus aguerrie que jamais pour aller au bout de cette CAN et offrir à la Côte d’Ivoire un deuxième sacre dans cette compétition continentale. Le sociétaire d’Al- Sadd ajoute que lui et ses coéquipiers ont retenu les leçons et que l’erreur qu’ils ont commise de sousestimer l’Algérie en 2010, ils ne la referont plus.

Kader Keïta

«C’est regrettable Coup d’œil que l’Algérie ne CAN 2012 soit pas là»

Yaya Touré

«L’équipe qui m’a le plus impressionné durant cette CAN, c’est la Guinée»
«L’Algérie doit montrer une régularité et une constance permanente pour qu’elle puisse participer à la CAN»
équatoriale, qui a gagné du talent au fur et à mesure des matchs. Elle progresse et elle étonne. C’est bien pour la compétition. Quelle équipe vous a le plus impressionné jusque-là ? Mis à part la Côte d’Ivoire et le Ghana qu’on connaît tous, je dirais que c’est la Guinée (Conakry) qui m’a le plus impressionné jusque-là. Si elle ne se qualifie pas aux quarts de finale, ça ne sera pas à cause d’un match raté, mais bien à cause d’un résultat raté, car face au Mali, elle a montré un visage plus que séduisant. Ça serait vraiment triste pour le football que la Guinée ne passe pas au prochain tour. Cette équipe a un talent incroyable. En tant que coach et spécialiste du football africain, comment expliquez-vous les éliminations assez prématurées dans cette compétition de certains ténors, à l’image notamment du Sénégal et du Maroc ? C’est la loi du football de haut niveau tout simplement. Le Maroc a montré quelque chose quandmême, mais par contre la grosse déception, c’est bien le Sénégal qui était mon favori pour cette compétition. Le fait qu’il soit éliminé de la sorte, en concédant trois défaites, me surprend énormément. L’équipe sénégalaise termine comme la plus mauvaise sélection du tournoi. C’est invraisemblable. Qui l’aurait cru ! Votre ancien adjoint, Hervé Renard, réalise pour sa part un excellent travail avec la Zambie, qu’il a réussi à qualifier pour les quarts de finale. Vous en pensez quoi de son évolution ? Hervé est un ami avant tout. C’est un entraîneur rigoureux qui aime beaucoup le football. Je l’ai eu auprès de moi durant près de 10 ans. Il m’a suivi partout où j’étais passé. Maintenant, il est parti voler de ses propres ailes et je suis vraiment content pour lui. C’est un bosseur et il le mérite. Je lui souhaite bien évidemment beaucoup de courage pour la suite de cette compétition. Pour terminer, un mot sur l’absence de l’Algérie à ce rendezvous africain… Que voulez-vous que je vous dise ? C’est une suite logique pour l’Algérie. Elle n’a pas montré grandchose lors des éliminatoires et c’est normal donc qu’elle ne soit pas là. C’est pareil pour le Cameroun, l’Egypte et les autres grandes nations du foot qui ont eu une année 2011 assez compliquée. C’est triste pour le football africain, mais c’est comme ça. Dans le foot, il faut être constant et régulier. Entretien réalisé par Saïd F.

Claude Leroy

«Halilhodzic est un bon entraîneur, il faut le laisser travailler»
Tout d’abord, félicitations pour votre victoire et pour la première place de ce groupe B… Merci à vous. Je pense qu’on a assuré dans ce groupe, puisqu’on a enchaîné trois victoires en autant de matchs. C’est bien, ça donne de la confiance pour la suite de la compétition. Pour revenir à ce match face à l’Angola. Bien que le coach ait aligné une équipe bis, il n’empêche que vous avez dominé de bout en bout les débats. Un commentaire ? Je pense qu’on est plus motivés que jamais à aller loin dans cette compétition. On a un groupe de qualité et je pense qu’on a retenu les leçons. L’état d’esprit du groupe a changé, et tout le monde tire dans le même sens à présent. Le fait de terminer en tête du groupe démontre qu’on est bien là et déterminés à aller jusqu’au bout cette fois-ci. Trois victoires en autant de rencontres, cinq buts inscrits et aucun encaissé. La Côte d’Ivoire de cette année, c’est du solide ! Comme je vous l’ai dit, notre objectif était de remporter nos trois matchs du groupe et on l’a fait. Maintenant, le plus dur est à venir, mais on tâchera d’être aussi efficaces jusqu’à la fin de la compétition. Je pense qu’aujourd’hui, il y a plus de volonté et de détermination dans le groupe que lors de la dernière édition, où ça ne s’est pas bien passé pour nous. Je peux vous dire qu’on est concentrés à fond pour réaliser notre objectif qui est de remporter le tournoi. Cette fois-ci, on respectera nos adversaires et on ne les sous-estimera pas. Devrait-on comprendre par là que vous avez sous-estimé l’Algérie qui vous a éliminée en quarts de finale en 2010 ? Lors de ce match, on a surtout manqué de concentration. L’Algérie a eu beaucoup de chance en égalisant à la toute dernière minute du match. On ne devait pas encaisser ce but. Après, on part aux prolongations et là aussi, l’Algérie nous met un but, qui nous refroidit. C’est ça le football. En tout cas, je tire chapeau aux Algériens, même si je le redis encore, ils ont eu beaucoup de chance. Bien qu’elle vous ait battus, l’Algérie n’est pas présente à cette CAN. Vous en pensez quoi ? J’ai toujours dit que l’Algérie était une grande équipe. Elle a de bons joueurs et c’est dommage qu’elle ne se soit pas qualifiée à cette CAN. Je pense que les joueurs n’étaient pas beaucoup concentrés lors des éliminatoires. Il y a un Algérien que vous connaissez bien, en l’occurrence Nadir Belhadj qui évolue avec vous en ce moment à AlSadd. Vous auriez sans doute aimé le croiser ici… Je connais presque tous les joueurs algériens, pas uniquement Nadir. Ce sont de grands joueurs. Ils ont juste manqué de concentration. Vahid Halilhodzic, un coach que vous connaissez très bien, entraîne à présent la sélection algérienne. Pensez-vous que c’est l’homme de la situation ? Halilhodzic est un bon coach. Maintenant, il vient d’arriver, il faut donc attendre pour voir ce qu’il apportera. Il faut juste le laisser travailler. Entretien réalisé par Saïd Fellak

«On veux aller au bout»
Concernant l’objectif de la Côte d’Ivoire dans cette compétition, Yaya Touré y va franco. «On est là pour remporter le trophée», a-t-il précisé, avant d’enchaîner sur la qualité du groupe : «La performance du onze face à l’Angola a ouvert les yeux à plusieurs. Même si j’étais sur le banc, j’ai vécu quand même la rencontre comme si j’étais sur le terrain. Nous étions en communion. Ce qui prouve que nous sommes 23 joueurs et pas 11 comme certains le croyaient. Cette année, on veut tous aller au bout. Néanmoins, il nous faudra nous méfier, notamment de notre prochain adversaire, la Guinée équatoriale, qui jouera à domicile et sera portée par un large public. On devra prendre au sérieux ce match.»

Mali

L’infatigable milieu de terrain de Manchester City, Yaya Touré, qu’on a accosté en zone mixte à l’issue de la rencontre d’avant-hier, ayant mis aux prises sa sélection de Côte d’Ivoire avec l’Angola, pour le compte du 3e match du groupe B, a brièvement répondu à l’une de nos questions, concernant l’absence notamment de l’Algérie à ce rendez-vous africain. L’ancien Barcelonais a estimé que la non-qualification des Verts pour ce tournoi 2012 était regrettable, sans toutefois estimer que c’était une surprise. «Voir l’Algérie absente à cette CAN est regrettable. Je ne suis pas surpris. Le football africain a beaucoup évolué et il n’existe plus de petites équipes. Les 16 équipes présentes ici méritent leur qualification, voilà tout.» A la question de savoir si la nomination à la tête de la sélection algérienne de l’ancien sélectionneur ivoirien, Vahid Halilhodzic, qu’il connaît parfaitement bien, allait apporter un plus aux Verts, Touré botte en touche, esquivant intelligemment la question : «Oui, c’est bien… Excusez-moi, je dois y aller là, le bus m’attend.» Il faut préciser qu’entre le Citizen et le coach bosniaque, ça n’a jamais été l’amour fou. Halilhodzic a eu beaucoup de problèmes avec lui lorsqu’il drivait les Eléphants, au point même de le mettre sur le banc au cours de quelques matchs.

Le spécialiste par excellence du football africain, l’emblématique entraineur français, Claude Le Roy, ne rate jamais une CAN. Qu’il soit sur le banc ou bien dans les tribunes, l’ancien driver des Blacks Stars du Ghana, reste branché sur tout ce qui est actualité football africain. Présent au Gabon et en Guinée Equatoriale, cette fois en tant que consultant pour la chaîne française, Orange Sport, on en a profité pour s’approcher de lui et lui poser quelques questions. Malgré son emploi du temps très chargé, Le Roy nous a accordé quelques instants.

On arrive presque à la fin du premier tour. Comment évaluez-vous le niveau global de cette CAN 2012 ? Dans l’ensemble, on ne peut pas dire qu’on a vu un niveau exceptionnel sur le plan technique, mais je dirais néanmoins qu’on assiste à une CAN assez rafraîchissante, printanière, où il y a des buts à tous les matchs. Tout le monde joue très sérieusement et à fond. Toutes les équipes se valent aussi puisqu’on a assisté à quelques surprises. On voit une équipe comme la Guinée

Giresse «On jouera sans calcul»
Après l’entraînement des Aigles du Mali, lundi soir sur la pelouse du stade de l’Amitié, le sélectionneur Alain Giresse a répondu aux questions de la presse. Le coach entend jouer la victoire sans calculer, mercredi face au Botswana : «C’est à nous d’aller chercher le résultat face au Botswana», a estimé Alain Giresse, lundi soir à Libreville, en conférence de presse. «Je me préoccupe de mon équipe, de ce qu’elle peut réussir et de ce qu’elle doit faire. Sans trembler, il faut qu’on puise dans notre détermination pour prendre ce match à notre compte, parce que c’est nous qui devons chercher le résultat», a-t-il ajouté, avant d’insister sur le fait que chaque rencontre a sa vérité. «La prudence que vous avez pu observer lors de notre match contre le Ghana n’était pas préméditée mais imposée par les circonstances. Mais il y a eu des faits qui auraient pu changer le cours de la rencontre.» Et de conclure au sujet de l’éventuel adversaire des Aigles en cas de qualification pour les quarts de finale. «Notre principale préoccupation, c’est de passer ce match. Après, on verra bien qui est notre adversaire», a conclu Alain Giresse. Coup d’envoi de la rencontre Mali-Botswana mercredi (19h). Dans le même temps, le Ghana sera aux prises avec la Guinée, également candidate à un ticket pour le tour suivant.

Soudan

a Côte d'ivoire vient de remporter son 3e succès de rang dans la poule B, mais pour son sélectionneur, ce n'est pas une fin en soi, et il faut prolonger cette série. S'il est une équipe vraiment appliquée dans cette phase de poule, c'est bien la Côte d'ivoire. Les Elephants ont, en effet, remporté leurs trois premiers matchs, sans encaisser le moindre but. Mais après la victoire face à l'Angola (20), François Zahoui, le sélectionneur ivoirien, était toujours insatisfait. L'homme préfère attendre de remporter le tournoi pour montrer sa joie. «Le soulagement sera de ramener la coupe. Il y a des éloges, mais si on ne va pas jusqu'au bout, tout ce qu'on aura fait tombera à l'eau. On garde la tête froide. Je serai heureux quand on aura atteint l'objectif qui est de faire plaisir au peuple ivoirien», annonce-t-il en conférence de presse.

L

coupe pour être soulagés»
les Éléphants seront opposés à la Guinée équatoriale en quarts de finale, une affiche qui semble à première vue déséquilibrée, mais que Zahoui prend au sérieux : «On veut arriver au bout et ne pas se contenter de quelques victoires, sinon ça ne servira rien. On est venu faire six finales et on s'attend à souffrir en quarts contre le pays organisateur. Ils n'auront rien à perdre.» Cette rencontre aura lieu samedi soir à Malabo.

Zahoui «Il faut gagner la

pétition. Pour lui, ses joueurs méritaient de poursuivre l'aventure. «Collectivement, on a très bien joué, et mieux que ce qu'on aurait pu penser au départ. Le football n'est pas toujours juste et on aurait pu se qualifier, cela n'aurait pas été une surprise.»

Copa jeûne depuis le début de la compétition Le gardien de but Boubacar Copa Barry est en train d’observe une période de jeûne depuis quelques jours. En plus des entraînements, le gardien des Eléphants de Côte d’Ivoire entend ainsi s’armer de force spirituelle pour rester toujours concentré sur son sujet. Lors du dernier entraînement des Eléphants, c’est au stade La Paz que Copa a rompu le jeûne avec de l’eau et un carton de jus de fruits.

Il est algérien et l’entraîneur-adjoint du Congo Brazzaville

Kamel Djabour «J’ai vainement
attendu un signe de mon pays»
l’assistant de Jean-Guy Walrie, dans un club du pays, mais lemme, l’ancien coach du RC je n’ai pas eu de sollicitation Lens. Ça fait quelque temps concrète, sinon j’aurais répondu qu’on a pris l’équipe, et pour favorablement. l’instant tout se passe bien. A un certain moment, votre Vous êtes présent ici au nom a circulé du côté de la Gabon et en Guinée équatoJSK, avant qu’Ighil ne soit firiale pour quelle raison au nalement désigné. Aviezjuste ? vous des contacts avec les Avec le Congo, on doit entaresponsables kabyles ? mer prochainement les élimiOui, il y a eu comme ça des natoires du Mondial 2014 et on approches, mais rien de séa dans notre groupe les équipes rieux. Je n’ai jamais eu de du Gabon, le Burkina Faso et contacts avec les responsables aussi le Niger. Je suis venu donc de la JSK. Cela dit, avec l’ASO pour les superviser et étudier Chlef oui. Son président, Meleur jeu. Aussi, je suis là pour douar, m’avait contacté, il y a détecter quelques bons jeunes deux ans de cela, mais il n’y a joueurs pour un club français. pas eu de suite. Malgré vos connaissances en Vous, qui aviez beaucoup football et votre vécu sur le travaillé avec les jeunes, une terrain, on ne vous connaît expépas beaucoup en Algérie … rience à la A vrai dire, j’ai beautête des sélections coup plus travaillé en de jeunes en Algérie, ça France, dans des vous aurait intéclubs formateurs ressé ? «Medouar comme l’Entente Oui, bien évim’a contacté, il y Sannois Saintdemment. Réa deux ans, pour Gratien ou le cemment, on a que je prenne en Racing de Paris désigné Jeanmain l’ASO, où j’avais pris Marc Nobilo mais il n’y en main les à la tête des a pas eu U18. J’aurais U20 algéde aimé apporter riens. suite» mon savoir et mon C’est une expérience en Algébonne nouvelle, car je connais bien Nobilo, c’est un gentil garçon, qui a beaucoup de qualités. Il a été au Havre. Moi, je sors d’une grande structure à Paris. J’ai vu passer les Ziani, les Benoit et Bruno Cheyrou entre autres. Ils sont passés par ma catégorie des U18. J’aurais aimé qu’on me fasse confiance dans mon pays d’origine, mais c’est comme ça, il y a des gens qui font des choix et il faut les respecter. «J’ai Vous avezeu Ziani à eu donc ses 18 Ziani

Qualifiés pour le second tour de la CAN depuis 1970, les Soudanais sont montés en puissance depuis le début de la compétition, comme Dans le groupe C, celui que le dit leur sélectionneur Mohamed «Mazda» Abdallah qui qualifie l’on a surnommé le «groupe de la rencontre de ce lundi comme la meilleure depuis leur arrivée la mort», le Gabon s’est qualifié en Guinée équatoriale. «Je suis très heureux qu’on soit en quart de aux quarts de finale après avoir finale. Nous avons progressé au fil des matchs après une défaite, terminé à la première place, grâce à un nul et enfin une victoire. C’était notre meilleur match contre son succès sur la Tunisie (1-0) qui, une très organisée équipe du Burkina Faso. C’était difficile. elle, a fini juste derrière et qui a dé- Nous avons profité à fond de nos opportunités et nos défencroché son billet pour le tour suivant. seurs et notre gardien de but ont été très concentrés dans le match. Nous avions besoin de gagner. Je suis content de Dans l’autre match, le Maroc s’est imposé mes joueurs qui ont prouvé qu’ils pousur le même score face au Niger, dans une vaient jouer à un haut niveau, car ils rencontre sans enjeu. évoluent en majorité dans le championnat soudanais. La Zambie ? Une bonne équipe très organisée. J’ai confiance en mon équipe. C’est une compétition et on verra bien le match face à la Zambie.» Quel regard portezvous sur la sélection algérienne ? Je ne vous cache pas que j’étais quelque peu déçu par la prestation de l’Algérie lors du Mondial. C’est dommage ! l’équipe a du talent. Aujourd’hui, il y a un nouveau groupe avec un nouveau coach, une nouvelle dynamique. Je suis confiant pour l’avenir, car on a le potentiel, il faut juste bien encadrer les choses. Pensez-vous que Halilhodzic saura relancer la machine ? Halilhodzic est un entraîneur connu. Il a de l’expérience et il a réussi avec la Côte d’Ivoire. Il a su ramener la sérénité en sélection. Il faut lui donner du temps et le laisser travailler tranquillement. On fera le bilan après. Toutefois, je pense qu’on ne doit pas aussi se concentrer uniquement sur l’Equipe nationale. Il faut aussi penser à structurer les autres catégories et lancer une base solide pour nos jeunes. Entretien réalisé par Saïd Fellak

Le Gabon en tête du groupe C

Med «Mazda» Abdallah : «C’était notre meilleur match»

Drogba «Il est inutile
Pour sa part, l’attaquant vedette des Eléphants, en l’occurrence Didier Drogba, n’a pas souhaité s’exprimer au sujet de l’absence de l’Algérie à cette CAN. Le buteur de Chelsea a estimé que ça n’avait pas d’importance qu’il parle d’une sélection qui n’est pas présente à ce tournoi. «Je n’ai pas à donner mon avis sur l’absence de l’Algérie. Elle ne participe pas à cette CAN et je ne vois pas l’intérêt d’en parler», a-t-il déclaré. S. F.

de parler des équipes qui ne sont pas là»

«Le football n'est pas toujours juste»
De son côté, Lito Vidigal, le sélectionneur de l'Angola, peut nourrir des grosses déceptions. Son équipe, qui a été logiquement battue par la Côte d'ivoire, quitte donc la com-

Eboué touché
Auteur du premier but de la Côte d'Ivoire face à l'Angola, Emmanuel Eboué est sorti, touché à la cheville. Rien de grave toutefois pour le joueur de Galatasaray. Auteur du premier but ivoirien lundi face à l’Angola (2-0), Emmanuel Eboué est sorti sur blessure. Le latéral droit des Eléphants souffre toujours de sa cheville. Le staff médical qui s’occupe du joueur n’a pas encore donné de verdict le concernant. L'ancien Gunner veut rester optimiste pour la suite de la compétition.

Kamel Djabour est un entraîneur francoalgérien. Joueur, il a évolué en tant que défenseur, notamment au Racing de Paris, où il a fait par la suite ses premiers pas comme entraîneur et formé des joueurs à l’image de Ziani, les frères Cheyrou et Ciani. La saison dernière, il a drivé le Stade Malien, avec lequel il a remporté la Super Coupe du Mali. Depuis octobre dernier, il est l’adjoint du technicien français, Jean-Guy Wallemme, à la tête de la sélection du Congo-Brazzaville.
Vous avez mis un terme à votre collaboration avec le Stade Malien, c’est bien ça ? Oui, j’ai quitté mon poste d’entraîneur en chef du Stade Malien pour me lancer dans un nouveau challenge avec la sélection congolaise. Vous occupez quel poste précisément ? Je suis entraîneur-adjoint,

«On est venus faire six finales»
Les Ivoiriens, qui ont réalisé un sans-faute jusque-là, sont montés en puissance, en écartant toutes les équipes de la poule B. Désormais,

lorsqu’il était jeune… Oui, tout à fait. N’oubliez pas qu’il est de la région parisienne, et il a fait ses débuts au Racing de Paris. Il a eu une trajectoire assez surprenante. A cette époque, on ne pensait pas qu’il allait avoir cette belle carrière, sachant qu’il n’avait pas vraiment le gabarit adéquat. Heureusement que son talent a fait démentir tout ça. En tout cas, j’étais content pour lui.

ans au Racing de Paris»

14
Stade : 1er-Novembre 1954
Affluence : nombreuse Arbitres : Bahloul, Belakhal, Bougherra Avertissement : Bounedjah (58),(USMH) ; Sayah (80’), (MCS) Buts : Bounedjah (10’), Benaï (88’)

N° 1821 Mercredi 1er fevrier 2012

Coup d’œil Ligue 1

USMH 2 - MCS 0
Heddane assiste au match
Ayant été nommé à la tête de la barre technique avant-hier, Mustapha Heddane était présent, hier, au stade Lavigerie. En effet, l’ex-entraîneur du NAHD s’est déplacé au stade spécialement pour avoir une idée sur le groupe avant d’entamer officiellement sa mission lors de la séance de reprise.

USMH 2 MCS 0
Doukha, Messaoudi, Kahouadji, Gueriche, Demou, Hendou, Aïssaoui (Benaï 79’), Saha (Touahri 46’), Djerbou, Bounedjah (Abid 73’), Lagraâ Entraîneur : Charef

Bouhada, Hadjari, Mebarki, Mokdad, Bakayogo, Berramla, Mellouli, Sayah, Cheraïtia (Nabet 71’),
Ould Teguidi

(Guenifi 53’), Madouni Entraîneur : Kermani

Khaled Lounici était lui aussi présent
Le nouvel entraîneur du Paradou Athlétique Club, Khaled Lounici, était présent, hier, au stade Lavigerie. L’ex-Harrachi, qui porte toujours les Jaune et Noir dans son cœur, a jugé utile de se déplacer au stade pour voir les coéquipiers de Djerbou qui n’avaient pas le droit de décevoir encore une fois à domicile.

Et c’est bien
payé pour Saïda A

Course contre la montre pour enrôler Yaya

Le jeune attaquant, lants. cette tentative, aucune dangereuse sur Abid qui n’a pas réussi à trouprès avoir assuré Karim occasion n’a été signalée jusqu’au ver le cadre. le plus important 10’ Bounedjah annonce Yaya, qui coup sifflet annonçant la fin de la contre les Rouge allait ne pas 88’ Benaï soulage tout la couleur première mi-temps. et Noir de Souêtre retenu A peine dix minutes passées, les le monde stara, un but à parmi l’ef50’, face au gardien, locaux ont trouvé vite le chemin Vu la physionomie du match, les zéro, les poulains fectif de des filets par l’intermédiaire de Harrachis méritaient largement un Touahri rate de Boualem Charef, qui voulaient l’USMH du l’attaquant Bounedjah. En effet, le second but vu les nombreuses oclamentablement chasser définitivement le doute, moment buteur contre les Rouge et Noir, casions ratées tant en première En seconde mi-temps, les Haront accueilli, hier après-midi au qu’il y avait Aïssaoui, sert en profondeur Bouqu’en seconde mi-temps. En effet, rachis ont fait cavalier seul devant stade Lavigerie, le MC Saïda, qui un pronedjah. Ce dernier, bien placé, les changements de l’entraîneur des Saïdis dans un jour sans. Le s’est déplacé sans son entraîneur blème entre son manager et la trompe la vigilance de Bouhada, ont porté leurs fruits, puisque nouveau rentrant, Touahri, qui en chef. Après la défaite contre le direction de l’USMH, pourra en donnant ainsi l’avantage pour son Touahri et Benaï ont participé à s’est retrouvé seul face au gardien MCO, les coéquipiers de Hendou fin de compte endosser le équipe. cette victoire. La preuve, ce dersaïdi, rate lamentablement le sevoulaient coûte que coûte enchaîmaillot jaune et noir. Malgré le nier était l’auteur d’un joli but, cond but. Juste après, c’était au 25’ Saha a failli doubler ner avec une victoire pour se plafait que le marché des transprofitant d’un centre de Touahri tour de Bounedjah de rater encore cer dans le haut du tableau. En la mise ferts ait été clôturé hier, nous qui a dribblé plusieurs joueurs. une fois le cadre effet, depuis le coup d’envoi de la Les Harrachis, qui ont dominé avons appris d’une source offiAvec cette victoire, les supporters partie, les locaux ont exercé une pratiquement toute la première 74’, la tête de Abid cielle que le problème financier harrachis ne seront que satisfaits forte pression sur les Saïdis afin de mi-temps, avaient l’opportunité au-dessus de la barre qui a posé problème dans la du moment que leur équipe ocprendre les commandes de la rend’aggraver la marque grâce à Saha Quelques minutes plus tard, les transaction a été réglé à la dercupe, après trois journées de la contre dès le début. D’ailleurs, qui, d’une superbe frappe, a failli locaux, qui voulaient se mettre à nière minute et que les Tchaphase retour, une place confortaDjerbou a failli ouvrir le score à tromper la vigilance du gardien l’abri, ont quitté leur zone pour diens ont accepté la proposition ble avec 29 points. deux reprises, mais sans résultat saïdi, l’obligeant à étaler toute sa porter le danger dans le camp adde l’USMH. D’après ce que nous N. R. devant des défenseurs Saïdis vigiclasse pour dévier le cuir. Après verse. Aïssaoui, bien placé, centre avons eu comme échos, c’est le joueur en personne qui insistait pour jouer à El Harrach et qui a Benaï : «J’espère que ce but en Bechouche : «On poussé ses dirigeants à acKermani : «Nos cepter l’offre des Alappellera d’autres» aurait pu inscrire joueurs sont gérois. En effet, «Je suis vraiment content de Mention plus de deux buts» une solution atteints cette première réalisation de très bien pour Juste après le aurait été la saison. Comme vous le moralement» coup de sifflet de les supporters trouvée savez, j’étais poursuivi par L’entraîneur adjoint du MCS, la partie USMHSi l’USMH a réussi à glaner les hier, juste la malchance du moment qui était déçu de la défaite, était MCS, nous nous trois points hier, c’est grâce aux sup- après le que j’avais des occasions clair en nous disant que ses sommes rapproporters qui, il faut le dire, ont créé match pour jouer mais je les ai joueurs sont atteints moralement chés de l’entraîune folle ambiance dans les gradins. face au tous ratées. J’espère que et qu’un grand travail les attend neur adjoint, Ils n’avaient pas été nombreux MCS, ce but en appellera d’aupour pouvoir sauver le club et Bechouche, afin contre l’USMA, mais les Harrachis pour la tres.» quitter la zone rouge. Ainsi, il n’a de nous livrer ses se sont vite ressaisis contre le qualificapas manqué de souhaiter la bienimpressions MC Saïda en remplissant tion de Le stage estival venue pour Mustapha Heddane quant à la victoire les gradins du stade Yaya. qui débutera sa mission lors de la en Espagne de son équipe. Ce Lavigerie. séance de reprise : «Moralement, Même s’il est encore trop dernier, qui était les joueurs traversent une difficile tôt pour évoquer le sujet plus que content, Espoirs période. C’est défaite va nous Félicitations du stage estival, nous nous a révélé que la victoire face au USMH 1 – MCS 0 pousser à se donner encore plus Cela fait 5 jours que avons appris d’une MCS a prouvé que l’USMH n’a pas volé En lever de rideau, les espoirs notre rayon de soleil, pour pouvoir sauver le club et source officielle que les la victoire contre l’USMA : «C’est la vicharrachis, qui ont accueilli, hier Chergui Yasmine, a quitter la zone rouge le plus tôt Harrachis effectueront, toire du cœur que nous avons arrachée soufflé sa quatrième après-midi, leurs homologues saïpossible. J’espère que Mustapha l’été prochain, leur bougie. contre le MCS. Une fois que nous avons dis, ont réussi le plus important en Heddane apportera un plus pour En cette heureuse stage en Espagne. En battu les Rouge et Noir, les joueurs ont remportant la partie par la plus pecirconstance, son l’équipe. D’ailleurs, je profite de effet, l’équipementier, repris confiance. Je ne vous cache pas tite des marges, un but à zéro. papa, sa maman, ainsi que toute la cette occasion pour lui souhaiter Patrick aurait promis à qu’on aurait pu inscrire plus de deux famille Chergui lui chantent en Une victoire qui a permis aux la bienvenue.» l’USMH de prendre en chœur joyeux anniversaire et lui soubuts si nos attaquants étaient plus Jaune et Noir de préserver haitent une vie parsemée de joies, de N. B charge les frais de toute la concentrés. J’espère que cette série de leur place de leader. bonheur et surtout une bonne santé. préparation. bons résultats durera encore longGros bisous temps.»

N° 1821 Mercredi 1er février 2012

MCEE-MCO
Une annulation qui n’arrange pas les Hamraoua
Partis à El Eulma pour réaliser le meilleur résultat possible, les Hamraoua ont été désagréablement surpris par les chutes de neige qui ont marqué cette région et qui ont conduit à l’annulation du match. Cet impondérable est venu fausser les calculs du MCO qui se trouve sur une belle lancée en ce début de phase retour et qui tablait sur un résultat positif, d’autant plus que l’adversaire du jour, avec deux défaites consécutives, était loin d’être au top. C’est, donc, avec beaucoup d’amertume que les Rouge et Blanc ont dû apprendre cette mauvaise nouvelle surtout qu’ils avaient rallié El Eulma suite à un long périple en prenant, avant-hier, deux vols (Oran-Alger et Alger-Sétif) avant de prendre la route, hier matin, pour El Eulma. Bien qu’ils aient évité l’effort de 90 mn, les coéquipiers de Fellah seront certainement usés sur le plan physique à cause du voyage puisqu’ils devaient rentrer d’Alger par route. Même sur le plan de la préparation, l’équipe ne s’est pas entraînée pendant deux jours.

Le match annulé à cause de la neige

Coup d’œil Ligue 1

15

Belaïli n’a pas purgé, un autre désavantage
L’autre désavantage causé par le report du match, c’est la prolongation de l’absence de Youcef Belaïli qui demeure toujours suspendu. Alors qu’il devait purger sa suspension devant El Eulma pour qu’il soit présent samedi prochain contre le leader du championnat, le fer de lance des Hamraoua sera ainsi absent au grand dam de son entraîneur et des supporters qui comptaient beaucoup sur ses services, lui qui a sorti une grosse prestation contre l’ASK en inscrivant son premier doublé en championnat avec le MCO. A. L.

a rencontre de la 18e journée devant mettre aux prises le Mouloudia d’Oran avec le MC El Eulma au stade Messaoud-Zouggar a été finalement annulée par le directeur de jeu Bichari. Il faut dire que le spectre du report planait depuis avant-hier à cause des fortes chutes de neige sur les Hauts-Plateaux. Les deux équipes ainsi que les officiels du match ont constaté à 13h00, soit deux heures avant l’horaire prévu pour le coup d’envoi du match, que le terrain en gazon naturel était tout submergé

L

de neige, qui a commencé à fondre doucement mais pas suffisamment pour que le match se déroule. Bichari, ballon en main, a décidé, quelques minutes seulement avant l’horaire initial, de reporter officiellement le match. Une décision logique, mais les avis divergent chez les membres de la délégation oranaise. Si certains pensent que ce report arrange leur équipe puisqu’elle aura l’occasion de voir les résultats des autres formations, notamment celles qui jouent pour le maintien, d’autres estiment qu’il fallait jouer ce match pour tirer

profit de la situation de l’adversaire qui était en mauvaise posture. En tous les cas, tous les joueurs sont unanimes à penser qu’il faut maintenant se concentrer sur le match contre le CRB.

L’équipe est restée plus d’une heure dans le vestiaire
Alors qu’il était question de quitter le stade d’El Eulma pour rentrer directement à Oran par route, la délégation oranaise a dû finalement suivre le plan de voyage initial à cause du retard

qu’ils ont mis pour sortir des vestiaires. En effet, les supporters d’El Eulma, déçus par cette annulation, sont restés aux alentours du stade, obligeant les services de sécurité à interdire aux deux équipes de quitter l’enceinte du stade Messaoud-Zouggar. Ainsi, les Hamraoua ont dû attendre plus d’une heure dans les vestiaires. Ils ont par la suite décidé de rejoindre l’aéroport du 8-Mai-45 de Sétif pour rentrer sur Alger et continuer le chemin par route. A. L.

«Je suis agacé !»
Bien qu’il estime que l’arbitre de la rencontre, Bichari, a vu juste en refusant de donner le coup d’envoi du match sur un terrain impraticable, l’entraîneur du Mouloudia d’Oran, Mohamed Henkouche, est déçu par ce report puisqu’il comptait beaucoup sur l’état d’esprit de son groupe et cette dynamique de bons résultats pour surprendre le MC El Eulma chez lui. En effet, le premier responsable du club pense que l’annulation du match n’arrange en rien les affaires de son équipe : «Je pense que la décision prise par l’arbitre de la rencontre est juste dans la mesure où il était très difficile de prendre part à un match de football sur un terrain pareil. En plus, Bichari, qui est aussi médecin, n’a pas voulu mettre la santé des joueurs en péril à cause d’un match de football.» Cela dit, le coach des Hamraoua n’est pas tout à fait satisfait : «Personnellement, je ne voulais pas de ce report car on est sur une courbe ascendante avec nos deux victoires de suite. En face, il y avait une équipe du MCEE qui avait besoin de points. Donc, on s’attendait à voir un match très disputé et spectaculaire.»

Henkouche

report nous arrange ou pas»
Le milieu de terrain des Hamraoua, Harizi Abdelkader, n’est pas sûr que le report soit un avantage pour son équipe. Pour lui, cela va se vérifier face au CRB samedi prochain. Comment avez-vous appris le report du match d’hier ? Que voulez-vous que je vous dise ? C’est le destin. On s’est préparés pour jouer ce match mais on a constaté nous même l’impraticabilité du terrain à cause des chutes de neige. On ne va pas se lamenter pour autant. Il faut désormais rester concentrés en perspective du prochain match. Ce report arrange-t-il votre équipe ? Je ne sais pas trop. Il faut attendre le prochain match du championnat pour le vérifier. Je pense qu’il est encore tôt pour dire si ce report va faire ou pas nos affaires. On le saura sur le terrain samedi prochain contre le CRB. Vous auriez tout de même aimé jouer ce match… Bien sûr qu’on aurait aimé jouer ce match dans la mesure où on s’est préparés en conséquence. Les joueurs étaient tous prêts à pendre part à cette confrontation. Mais il ne faut pas que ce report nous perturbe, car nous allons aborder un match d’une importance capitale samedi prochain contre le CRB. Serait-ce un match spécial pour vous en tant qu’ancien joueur du Chabab ? Non, pas du tout, car j’ai eu déjà l’occasion de jouer contre le CRB à plusieurs reprises. Je ne pense donc pas que cette rencontre va revêtir un cachet particulier pour moi. Ce sera un match comme les autres durant lequel je dois aider mon équipe à aller chercher la victoire, sans plus. Entretien réalisé par Amine L.

Harizi «Cesaura si le n’est pas maintenant qu’on

séance d’entraînement pendant deux jours. En effet, les joueurs ne se sont pas entraînés pendant les deux jours du voyage : «J’aurais aimé jouer ce match car ce n’est pas bien de rester sans entraînement pendant deux jours de suite. Là aussi, on n’a pas réalisé une belle affaire car même si on a joué ce match, on aurait pu récupérer facilement. Il faut dire aussi que même notre prochain adversaire aurait été dans la même situation que nous sur le plan physique.»

que Aouedj sera prêt face au CRB»
Pour ce qui est du cas de Aouedj, qui devrait réintégrer le groupe aujourd’hui, Mohamed Henkouche se dit soulagé de récupérer son joueur : «Je suis soulagé à l’idée de récupérer Aouedj sur qui je vais compter durant la phase retour, mais je ne pense pas que le joueur soit apte, sur les plans physique et mental, à prendre part à la rencontre de samedi prochain.»

«On aurait aimé récupérer Belaïli»
Sur le plan de l’effectif, l’entraîneur devra encore une fois composer sans l’apport de son attaquant vedette MohamedYoucef Belaïli qui sera toujours suspendu après avoir écopé d’un troisième carton face à l’ASK «L’absence de ce joueur sera une autre conséquence fâcheuse de ce report qui, finalement, ne nous a point fait du bien. J’aurais aimé récupérer ce joueur pour le match très important qu’on va livrer à domicile», a regretté henkouche

«Je ne m’intéresse qu’à mon équipe»
Pour ce qui est du fait que le MCO aura l’avantage de connaître les résultats de ses concurrents directs pour le maintien, Mohamed Henkouche affirme ne pas s’intéresser aux performances des autres équipes : «Je ne prête aucune attention aux résultats des autres équipes. Ce sont les performances de la mienne qui m’intéressent pour le moment. On doit penser à récolter le maximum de points, c’est la seule façon qui nous permettra d’aller vers l’avant et de sortir de la zone rouge.» A. L.

«On reste sur deux jours sans entraînements»
L’autre mauvaise affaire de ce report, selon Mohamed Henkouche, c’est le fait que l’équipe soit restée sans la moindre

«Je ne pense pas

16
Affluence : Nombreuse Arbitres : Necib, Meghlout, Hadjadji Buts : Gharbi (45’ + 2) Seguer (50’) ASO ; Zellou (68’) NAHD Avertissements : Boussaïd (83’) NAHD, Bentocha (89’) ASO.

N° 1821 Mercredi 1er février 2012

Coup d’œil Ligue 1

Stade : Mohamed Boumezrag (Chlef)

ASO 2 - NAHD 1

Aouamri purge
Le stoppeur de l’ASO, Mohamed Amine Aouamri, qui a reçu un troisième carton jaune face au CSC, n’a pas pris part à la rencontre d’hier purgeant ainsi sa suspension d’un match automatique. C’est Sellama qui a pris sa place dans le couloir gauche, un poste que Aouamri devrait donc retrouver lors du match face à la JSMB.

ASO 2
Ghalem, Senouci, Sellama
(Bouhatem 82’),

NAHD 1
Ghoul, Benlamri, Merbah, Khedis, Abbès, Mellouli, Boussaïd, Allag, Derrardja
(Ouhada 45’+2)

Une première pour Kader Hassan
La nouvelle recrue de l’équipe, Kader Hassan, a signé hier face au NAHD sa première convocation avec l’ASO. Le Franco-Djiboutien était très soulagé d’être qualifié afin de pouvoir s’assurer une place dans sa nouvelle équipe.

F. Mellouli, Zaoui, Zaouche, Gharbi, Abdeslam (Kader 64’), Messaoud, Oussalé
(Bentocha 86’),

(Aït Ali 88’), Biyaga
(Diamouténé 58’),

La prime du CSC avant Béjaïa
D’après une source proche de la direction de l’ASO, la prime du match gagné face au CSC samedi dernier sera distribuée aux joueurs avant le déplacement à Béjaïa afin de les motiver davantage à revenir avec un bon résultat de ce déplacement périlleux.

Zellou Seguer Entraîneur : Entraineur : Merzekane Saâdi

Saâdi : « On tâchera de garder la 1re place le plus longtemps possible »
«Ce n’est pas possible de jouer trois matchs en une semaine sur le même rythme. On a joué pendant 70 minutes sur un rythme élevé. On aurait pu tuer le match après le 2e but. Le but du NAHD a donné des ailes à cette équipe. On ne voulait pas prendre de risques à dix minutes pour conserver les trois points. L’essentiel, c’était de gagner. On tâchera de garder cette place de leader le plus longtemps possible.»

Chlef seule en tête
ASO a trouvé les pires difficultés à trouver le chemin des filets. Le Nasria, revigoré par sa première victoire de la saison face à la JSMB, ne s’est pas déplacé en victime expiatoire, à Chlef. Ce sont les locaux qui vont engager les hostilités et qui décident de s’installer durant la première mi-temps dans le camp du NAHD. Mais, il a fallu attendre la 22’ pour assister à la première escarmouche de Messaoud, la frappe à ras de terre du milieu offensif de l’ASO passe à côté du poteau droit de Ghoul. 25’, Sellama dose un peu trop sa balle, qui fait trembler la barre transversale. Le défenseur de Chlef était près des six mètres face à des buts quasi vides. 34’, L’ex-attaquant de l’ASO, Biyaga, qui a été longuement ovationné par le public, dribble un défenseur et sert Derrardja, ce dernier frappe, en pleine course, sans danger cependant pour le portier Ghalem. C’est la seule oc-

Repos pour les titulaires
Les joueurs qui ont pris part à la rencontre d’hier face au NAHD ne s’entraîneront pas aujourd’hui. En effet, Saâdi leur a donné un jour de repos afin de récupérer suite aux deux matches joués en l’espace de trois jours. Ils devront reprendre le travail demain jeudi pour préparer le match de la JSMB. Le reste des autres éléments sera concerné normalement par la séance prévue aujourd’hui au stade Boumezrag.

L’

casion digne de ce nom enregistrée au crédit des poulains de Merzekane.

chance à l’infortuné Ghoul.

Fin de 1re mi-temps fatale pour le Nasria
Les Sang et Or sont sur la bonne voie pour retourner aux vestiaires en gardant leur cage vide. 34’, contrôle d’Oussalé et frappe enchainée suite à une passe du talon de Messaoud, Ghoul s’y reprend à deux fois. La pression est forte dans le camp du NAHD, il reste des bribes de secondes avant la fin du temps additionnel de la première période. Corner de Messaoud au premier poteau, dévié de la tête par Zaoui, Gharbi anticipe et catapulte à son tour le ballon de la tête dans les buts de Ghoul. Zaoui et ses camarades prendront l’avantage au grand dam des visiteurs qui se croyaient à l’abri. Les banlieusards d’Alger vont accuser le coup au début de la 2e mi-temps en encaissant un autre but. Une-deux entre Messaoud et Seguer, ce dernier en position idéale ne laisse aucune

Zellou redonne l’espoir à ses coéquipiers
Les coéquipiers de Boussaïd ne vont pas se laisser abattre. 68’, Abbès sert idéalement Zellou, ce dernier étrangement seul n’a aucune peine à réduire la marque et relancer ainsi les débats. Les dix dernières minutes sont à l’actif du NAHD, mais sans arriver à revenir à la marque. Chlef s’est recroquevillée en défense et obtient la victoire qui lui permet d’occuper seule le fauteuil de leader Feknous

Merzekane : « On les a faits douter »
«On a joué face à une équipe qui occupe aujourd’hui, la première place du classement. Je suis satisfait du rendement de mes joueurs malgré la défaite. On a encaissé à la fin de la première mi-temps et au début de la seconde, mais malgré cela, mes joueurs ont fourni des efforts pour tenter de revenir dans le match. Ils ont réussi à réduire le score. On a pressé à la fin du match. Je crois sincèrement que nous sommes sur la bonne voie. Pour rester en Ligue 1, on a l’obligation de gagner tous nos matchs à domicile.»

Maâmar Youcef sur le banc
CematchfaceauNAHDétaituneoccasionpourMaâmarYoucefd’êtreconvoquéànouveauparlestafftechniqueet celaàlafaveurdesdéfectionsdeAouamri etZazou.Youcef,quinejouepasbeaucoupcettesaison,aétéutilisé comme jokerparSaâdilorsdecematch. A. F.

Résultats de la 18e journée
ASO Chlef CR Belouizdad MC El Eulma AS Khroub CA Batna USM El Harrach MC Alger JSM Béjaïa 2-1 0-0 Reporté 1-0 0-0 2-0 2-2 2-3

NA Hussein Dey
WA Tlemcen El Harrac USM MC Oran USM Alger JS Kabylie MC Saïda CS Constantine ES Sétif

Gana prépare le 2e degré
qq L’ancien entraîneur adjoint, Smaïl Gana, qui dispose du diplôme de 1er degré, s’apprête à passer le stage de 2e degré, apprend-on du concerné. L’ancien capitaine du club s’est déplacé au Centre technique national à Sidi Moussa pour s’informer de la date du stage, mais il est retourné bredouille. Toutefois, le stage d’entraîneur pourrait avoir lieu ce mois de février, apprend-on de source proche de la FAF.

Biaga a failli boycotter le match
L’attaquant camerounais du Nasria, Paul Biaga, a failli boycotter le match contre son ancienne équipe, l’ASO Chlef. Le joueur ne s’est pas présenté à la dernière séance du lundi avant le déplacement et il a fallu l’intervention des dirigeants, notamment Saoudi, pour le convaincre à rejoindre le groupe à la dernière minute et faire le déplacement à Chlef. Renseignements pris sur les raisons ayant poussé le joueur à agir de la sorte, il s’est avéré qu’il réclame son argent puisque, dit-il, il n’a pas encore touché le moindre sou depuis son transfert, alors qu’il a eu des garanties dans ce sens avant le match contre la JSM Béjaïa. Paul Biaga, après avoir discuté avec le dirigeant Saoudi, est revenu à de meilleurs sentiments. Saoudi avait promis au joueur que sa situation sera régularisée dans les meilleurs délais, y compris le problème de logement auquel il fait face. A noter aussi que la direction du club avait promis aux joueurs le versement d’un mois de salaire juste après le match contre l’ASO Chlef qui s’est joué hier en fin de journée. S. H.

Classement

Touati et Benyahia présents face au MCA
qq Le milieu de terrain, Abdelhakim Touati et l’attaquant Zakaria Benyahia, qui n’ont pas fait le déplacement à Chlef pour cause de blessure, seront présents pour le derby algérois contre le MCA samedi prochain au stade du 5-Juillet. Les deux joueurs ont subi des soins intensifs de la part du médecin de l’équipe pour qu’ils soient opérationnels dans ce derby important pour l’équipe. S. H.

Programme de la prochaine journée
MCO JSK JSMB NAHD CSC ESS MCS USMA CRB WAT ASO MCA CAB USMH ASK MCEE

Fetal quitte le stage des U20
Le jeune Mourad Fetal a écourté son stage avec l’équipe nationale des U20 qui se prépare depuis samedi au Centre technique national de Sidi Moussa. Fetal souffrait de douleurs au niveau de la cheville, ce qui l’ont contraint à mettre le plâtre. Le milieu de terrain nahdiste a tenu toutefois à se présenter au stage avant d’être libéré par le staff technique national. A noter que ce stage de présélection des U20, qui se tient en prévision de la CAN 2013, a vu neuf joueurs du Nasria convoqués par le sélectionneur national.

N° 1821 Mercredi 1er fevrier 2012

Coup d’œil Ligue 1

17 USMB Oser face à Médéa
e match de vendredi prochain pour les Blidéens est de ceux «qu’il faut jouer avec ses tripes ». D’ailleurs, dans l’entretien qu’il nous a accordé, il y a quelques jours de cela, Defnoun avait dit que ce sera un match d’hommes. Le plus grand reproche fait par Amrouche à ses joueurs est le manque de combativité dont ils ont fait preuve lors des matchs qui se sont soldés par des contre-performances, surtout à domicile. Il n’a pas hésité à qualifier le jeu pratiqué par ses joueurs de «football spectacle», tout à fait stérile et inefficace. Le même reproche sera encore fait aux camarades de Defnoun après les deux dernières rencontres qu’ils ont eu à disputer. Ce manque de combativité et cette manie de ne pas aller direct au but, décelés par l’entraîneur de l’USMB, ont joué de bien vilains tours à l’équipe qui, très vite, s’est retrouvée très proche de la zone des relégables.

MOB

Cap sur Merouana
week-end face à l’ABM. A cet effet, et bien que la tâche s’annonce difficile, les poulains du coach Mourad Rahmouni ne comptent se déplacer à Batna avec le seul objectif de réaliser un bon résultat et de remonter dans le classement pour espérer atteindre l’objectif tracé. mer en buts. A cet effet, l’entraîneur béjaoui veut à travers cela mettre ses joueurs devant leurs responsabilités afin d’améliorer leur prestation dans les prochains matches.

L

Vers de légers changements dans l’équipe type
Sur un autre volet et bien que le coach Mourad Rahmouni n’a rien avancé sur l’équipe type qui affrontera l’AB Merouana ce vendredi, on croit savoir que le staff technique pourrait bien procéder à des légers changements et ce, afin de permettre à son équipe de livrer le rendement escompté. Ainsi donc, avec le retour des deux attaquant Yaya et Akrour, Rahmouni devrait procéder à leur incorporation dès l’entame de la partie pour donner un plus au compartiment offensif, surtout en l’absence de Benchabane qui ne sera pas de la partie en raison de blessure. Yugurtha A.

Rahmouni demande aux attaquants plus de concentration
es Crabes du MO Béjaia qui ont repris le travail depuis dimanche dernier continuent de se préparer dans de bonnes conditions en prévision du rendezvous de ce week-end devant la formation de l’AB Merouana pour le compte de la 18ème journée du championnat. En effet, contrairement à la semaine écoulée, nous avons constaté que les camarades de Benhocine se préparent dans une bonne ambiance

L

suite à la victoire arrachée vendredi dernier devant le Paradou AC qui leur a permis de reprendre confiance, puisque nous avons constaté durant les entraînements effectués durant la semaine que les joueurs affichent déjà un moral au beau fixe pour continuer sur cette belle série et surtout renouer avec les résultats positifs à l’extérieur pour espérer remonter dans le classement et terminer la saison dans une position honorable.

Renouer avec les résultats positifs à l’extérieur
Ainsi donc, après avoir chassé le doute en arrachant une précieuse victoire face au Paradou AC, les Crabes du MOB ne comptent pas s’arrêter là en se montrant décidés à renouer avec les résultats positifs à l’extérieur car ils jugent que le maintien passe par la récolte de points en dehors de leur terrain et ce, à commencer par le rendez-vous de ce

Toutefois, ayant constaté que les attaquants manquent souvent de concentration devant les bois comme cela a été le cas lors des deux précédentes rencontres face à Biskra et le PAC, le staff technique sous la houlette du coach Mourad Rahmouni a tenu à exiger de ses attaquants plus de concentration devant les bois adverses pour espérer bien exploiter les nombreuses occasions que l’équipe se crée à chaque fois et que les attaquants n’arrivent pas à transfor-

Déstabiliser le bloc médéen
Ils auront à en avoir des arguments, ces joueurs de Blida, pour espérer déstabiliser le bloc de Médéa, qui cherchera surtout à ne pas perdre et pourquoi pas, décrocher une victoire. Les joueurs de Blida n’ont plus droit à l’erreur et ils le savent parfaitement, eux qui n’ont récolté, en tout et pour tout, qu’un petit point lors des deux derniers matchs. Il serait suicidaire pour la formation blidéenne de se contenter de défendre vendredi prochain et réaliser une belle performance passe nécessairement par une prise de risque. Il leur faudra donc oser ces Blidéens, pour oser…face à Médéa! Ajouter trois points dans leur escarcelle et surtout gagner en confiance avant les prochaines joutes. Amrouche aura, de son côté, à cœur de décrocher à Tchaker un résultat probant, histoire de montrer qu’il est l’homme de la situation.

Entraînement hier à Benalouache
Etant donné qu’un match de Ligue I a été programmé au niveau de stade de l’Unité Maghrébine entre la JSM Béjaia et l’ES Sétif, le staff technique du MOB a été contraint de procéder à la programmation de la séance d’entraînement de la matinée d’hier au niveau de stade de Benalouache. Cela dit, les Crabes retrouveront le stade de l’Unité Maghrébine pour poursuivre leur préparation aujourd’hui mercredi.

Ferhat et Baâouali seront présents face à l’ABM
Alors que le buteur de la semaine écoulée en l’occurrence Malek Ferhat a été contraint d’écourter la séance de la reprise en raison d’une légère blessure, ce dernier sera finalement présent ce week-end devant l’AB Merouana après avoir les soins nécessaires qui lui ont permis de reprendre toutes ses forces. Cela dit, le défenseur Baâouali quant à lui sera de la partie, malgré qu’il ait raté la séance de la reprise pour des douleurs légères.

Les U13 affronteront l’ERB Ouled Moussa ce vendredi en coupe
La catégorie des U 23 du MO Béjaian disputera la compétition coupe ce vendredi à l’occasion de déroulement de 1er tour régional. A cet effet, les poulains de Djamal Moulaoui qui représenteront la wilaya de Béjaia en coupe affronteront la formation de l’ERB Ouled Moussa ce vendredi au stade de Bouira où ils comptent décrocher le ticket du prochain tour et aller le plus loin possible.

Rehal «On peut surprendre Merouana chez elle»
Ayant été titularisé lors de la précédente rencontre face au Paradou AC où il a été l’auteur d’une belle prestation, l’attaquant Fawzi Rehal affirme dans cet entretien qu’il nous a accordé que la victoire de vendredi dernier devant le PAC a été très précieuse puisqu’elle sera une motivation de plus pour tenter de réaliser un bon résultat ce vendredi devant l’AB Merouana.
Vous avez réussi une précieuse victoire devant le PAC, n’est ce pas ? Oui, effectivement, bien que nous avons réussi à s’imposer difficilement devant cette équipe de Paradou AC qui nous a crée beaucoup de difficultés, je ne vous cache pas que ce succès est très précieux pour la suite de la compétition car, il sera d’une grande motivation pour tenter de réaliser d’autres bons résultats à l’avenir à commencer par le match de ce vendredi devant l’ABM. Exactement, cela fait un bon moment que votre équipe n’a pas réalisé de bons résultats à l’extérieur, que pensez-vous de ce rendez-vous ? En principe, le rendezvous de ce week-end devant la formation de l’AB Merouana sera une belle opportunité pour nous pour améliorer notre classement et confirmer notre victoire de la semaine passée à travers la réalisation d’un bon résultat, mais, cela ne veut pas dire que tout est acquis d’avance car ça sera un match très difficile pour les deux formations. Pourquoi cette difficulté à votre avis ? La difficulté réside dans le fait que la formation de l’AB Merouana reste sur une défaite concédée devant la JS Saoura et sera donc appelée à se racheter surtout sur son terrain pour améliorer son classement. Pour ce qui nous concerne, nous avons besoin encore d’autres points qui nous permettront de nous mettre à l’abri. Avec ces données, il faut s’attendre à ce que les débats soient chauds sur le terrain bien que je tiens à dire que nous sommes en mesure de les surprendre chez eux. Vous avez été aligné d’entrée face au PAC, comment évaluez-vous votre rendement ? Bien que je préfère laisser le soin au coach de me juger, je peux dire que j’étais à la hauteur car j’ai fait de mon mieux pour aider à mon équipe réaliser un bon résultat. Pour cela et bien que j’ai raté quelques belles opportunité, je travaille encore à fond durant les entraînements pour être à la hauteur et contribuer à la réalisation de l’objectif de mon équipe. Et qu’en est-il pour la suite du parcours ? La suite du parcours ne sera pas facile dans la mesure où la phase retour sera très difficile. A cet chaque équipe tentera de réaliser de bons résultats et nous sommes appelés à fournir plus d’efforts pour récolter le maximum de points et permettre à notre équipe de réaliser son objectif. Entretien réalisé par Yugurtha A.

Djerroudi, à gauche toutes
L’objectif lors de la confrontation de ce vendredi pour les Blidéens ne peut être qu’uniquement éviter la défaite, c’est dire que tout faux pas est interdit pour les camarades de Khelladi. Le secteur défensif blidéen connaitra quelques petits changements à l’occasion du match face à l’O Médéa. Le plus notable est la titularisation de Djerroudi à la place de Telbi au poste de latéral gauche. Telbi est en effet indisponible et cela pour un bon moment. Djerroudi a montré de bien belles choses au poste de défenseur axial et, cette fois, « pour nécessité de service », il évoluera sur le flanc gauche. Slimane B.

effet, on doit prendre les choses très au sérieux et éviter de tomber dans le piège de la facilité, puisque

N° 1821 Mercredi 1er fevrier 2012

Coup d’œil USMB

17
Un bilan comptable peu reluisant

Oser face à Médéa
gauche. Telbi est en effet indisponible et cela pour un bon moment. Djerroudi a montré de bien belles choses au poste de défenseur axial et, cette fois, « pour nécessité de service », il évoluera sur le flanc gauche. coach blidéen voudra incorporer du sang nouveau après que la récolte, en points, fût des plus maigres lors des deux derniers matchs.

e match de Vendredi prochain pour les Blidéens est de ceux « qu’il faut jouer avec ses tripes ».D’ailleurs, dans l’entretien qu’il nous a accordé, il y a quelques jours de cela, Defnoun nous avait dit que ce sera un match d’hommes. Le plus grand reproche fait par Amrouche à ses joueurs est le manque de combativité dont ils ont fait preuve lors des matchs qui se sont soldés par des contreperformances, surtout à domicile. Il n’a pas hésité à qualifier le jeu pratiqué par ses joueurs de « Football spectacle », tout à fait stérile et inefficace. Le même reproche sera encore fait aux camarades de Defnoun après les deux dernières rencontres qu’ils ont eu à disputer. Ce manque de combativité et cette manie de ne pas aller direct au but, décelés par

L

l’entraîneur de l’USMB, ont joué de bien vilains tours à l’équipe qui, très vite s’est retrouvée très proche de la zone des relégables.

Déstabiliser le bloc médéen
Ils auront à en avoir des arguments, ces joueurs de Blida pour espérer déstabiliser le bloc de Médéa, qui cherchera surtout à ne pas perdre et pourquoi pas ,décrocherune victoire. Les joueurs de Blida n’ont plus droit à l’erreur et ils le savent parfaitement, eux qui n’ont récolté, en tout et pour tout qu’un petit point lors des deux derniers matchs. Il serait suicidaire pour la formation blideenne de se contenter de défendre, Vendredi prochain et réaliser une belle performance passe nécessairement par une prise de risque. Il leur faudra donc

oser ces Blidéens, pour ajouter trois points dans leur escarcelle et surtout gagner en confiance avant les prochaines joutes. Amrouche aura de son côté, à cœur de décrocher à Tchaker, un résultat probant, histoire de montrer qu’il est l’homme de la situation.

Djerroudi à gauche, toutes !
L’objectif lors de la confrontation de ce Vendredi pour les Blidéens ne peut être qu’uniquement éviter la défaite, c’est dire que tout faux pas est interdit pour les camarades de Khelladi. Le secteur défensif blidéen connaitra quelques petits changements à l’occasion du match face à l’OMédéa. Le plus notable est la titularisation de Djerroudi à la place de Telbi au poste de latéral

Le bilan comptable de l’USMB est loin d’être reluisant. L’équipe de Amrouche occupe une place au bas du tableau et elle Dans une toute ne veut pas trembler nouvelle jusqu’au bout du chamconfiguration pionnat. En outre, l’effectif est réduit à une peau de La toute nouvelle chagrin suite aux nomconfiguration en attaque, Ledraa et voulue par Amrouche, breuses blessures. La siHamia en pour la rencontre de ce tuation de son adversaire attaque Vendredi, a pour but de du jour n’est pas meilSi pour les autres donner plus de vivacité à leure. L’O Médéa alterne compartiments, il un compartiment qui, le le bon et le moins bon. Les peut subsister un moins que l’on puisse dire joueurs de cette équipe ne doute, l’identité des est en sommeil depuis veulent pas rater l’opporjoueurs qui compoquelques matchs. tunité de prendre des seront la ligne d’attaque, Hamia et Ledraa se repoints qui seront pour eux pour le match contre trouveront à la pointe de une véritable bouffée Médéa est connue. Il y a, l’attaque et auront à d’oxygène. C’est dire que d’abord le jeune Hamia qui concrétiser le travail préles deux formations ont a montré dernièrement de paratoire des deux chacune d’elles, toutes les belles dispositions, même hommes de couloir, Belraisons du monde pour s’il n’a pas été en réussite. kheir et Kibia. Ce sera réaliser un résultat proCe dernier, dans un poste donc une équipe de Blida d’ailier gauche, inhabituel dotée d’arguments offensifs bant ce Vendredi. pour lui a, à chaque fois qui débutera la rencontre qu’il a été titularisé, su tirer face à l’O Médéa et il Et un public qui son épingle du jeu. Il sera s’agira, ni plus ni moins que perd patience associé à Ledraa qui rede profiter des opportunités Les joueurs de Blida ont vient de blessure et qui a qui se présenteront. leurs très nombreux cruellement manqué à son Slimane B. déçu supporters lors du dernier équipe lors des deux dermatch joué à Tchaker. Ils niers matchs. Très remuant, se sont fait accrochés par il peut par ses incessants l’USMBA qui le moins que appels de balle consiUSMBl’on puisse dire n’a pas dérablement gêner montré grand-chose ce la défense adverse. SAM se jouera jour-là. Les camarades de Ils seront deux, mardi prochain Defnoun ne veulent plus donc, à être à la La ligue a programmé la 19e pointe de l’atdécevoir et cela, pour ne journée du championnat de L2 taque blideenne pas se mettre à dos des pour le mardi 7 Février. A cette ce Vendredi pour supporters qui jusque-là occasion, l’USMB recevra essayer de désaront été très patients. le SAM à Tchaker. S.B çonner l’arrière garde de l’OM. Le

Defnoun a repris
Absent lors de la séance d’avant-hier, Defnoun a rejoint Blida dans la soirée et il s’est entraîné normalement hier. Le défenseur blidéen s’était rendu à Souk Ahrass pour assister aux funérailles d’un proche.

Khelladi «Les trois points et rien d’autre»
Le portier blidéen Khelladi, à l’instar de ses coéquipiers, veut donner le maximum, ce vendredi contre l’O Médéa. Il nous a dit qu’il n’est pas question pour son équipe de laisser filer la totalité des points mis en jeu.
Tout d’abord, reparlons, si vous le voulez, de la défaite concédée à Annaba pour le compte de la dernière journée Ce match restera pour moi, comme un mauvais souvenir. Nous avons fait un bon match et fourni beaucoup d’efforts qui ont été mal récompensés. Nous avons fait mieux que jeu égal avec cette équipe d’Annabaet nous sommes arrivés à nous créer plusieurs occasions. Nous ne sommes pas arrivés à inscrire le moindre but et cela nous laisse un sentiment de frustration. Vous voulez dire que cette équipe d’Annaba était prenable, c’est cela? Tout ce que je peux vous dire est que je suis persuadé que nous n’avons pas démérité face à cette équipe. Nous avons su contrôler le jeu et cela grâce à notre bonne orga-

Haddou, retour probable ce vendredi
Le milieu de terrain de l’USMB Haddou fera probablement son retour à la compétition, vendredi prochain et cela après un mois d’absence. Il aura pour cela à avoir le feu vert de son médecin, ce qu’espère fortement Amrouche. «Cette longue absence des terrains me pèse et ma blessure est survenue au moment où plusieurs de mes coéquipiers sont aussi forfaits pour cause de blessures !...Je ne ressens plus aucune douleur au niveau des adducteurs et cela, même en cas d’effort intense. Je fais les sacrifices nécessaires à l’entraînement pour retrouver au plus vite ma forme».

Bertil, Bouikni et Khelladi chez le médecin
Juste après la séance d’avanthier, trois joueurs de l’effectif de l’USMB ont été conduits au cabinet d’un médecin à Blida. Ce dernier a donné le feu vert pour s’entraîner à Bertil, Bouikni et Khelladi. Tous trois ne souffrent que de légères blessures.

nisation tactique et il nous a manqué cette réussite lors du dernier geste. Cela n’est pas nouveau puisque c’est ce qui nous arrive depuis plusieurs matchs déjà. Oui, mais cette réussite, il faut savoir la provoquer. Qu’en pensezvous ? Ce que vous dites est vrai, même si nous avons fait preuve de beaucoup d’engagement, il nous fallait, comme vous le mentionnez, forcer la chance. Il nous fallait prendre beaucoup plus de risques. Nous étions meilleurs en première période et je pense qu’il nous fallait faire preuve de plus d’efficacité devant les buts, car nous nous sommes créés de belles occasions de marquer.

Kabla veut jouer
Absent depuis la séance de reprise, Kabla a finalement repris les entraînements avanthier. N’étant pas blessé, tout porte à croire que Kabla accepte très mal son statut de remplaçant, lui qui a été un titulaire indiscutable lors de la phase aller. S.B.

En ce qui vous concerne, vous avez réalisé un sans-faute, en arrêtant un penalty. C’est rassurant, non ? Ce n’est pas cela le plus important. Cela ne sert à rien de bien jouer si au final nous n’engrangeons aucun point. C’est pour cela que nous avons éprouvé, à la fin du match, un sentiment de frustration et nous étions nous très déçus. J’aurais voulu mal jouer, prendre des buts et gagner ce match. Par ailleurs, vous n’arrivez plus à vous imposer à domicile. Cela devient inquiétant, n’est-ce pas ? Il est vrai que nous avons du mal à négocier les matchs que nous jouons chez nous, et cela est inquiétant car c’est d’abord chez nous que nous devons

gagner des points. Je ne peux pas, personnellement vous donner les raisons de tout cela .Tout ce que je sais c’est que nous ne ménageons aucun effort. Je suis persuadé que cela ne va pas durer. Considérez-vous l’O Médéa que vous aurez à rencontrer ce vendredi comme un adversaire plutôt coriace ? Cela ne sera pas facile car cette équipe, même si elle n’est pas régulière dans ses résultats, reste redoutable. Elle va se surpasser pour prendre les trois points, et de notre côté, nous allons nous battre pour engranger la totalité des points.

Il met les bouchées doubles
Ses différents entraîneurs disent de lui qu’il a d’immenses qualités techniques, mais qu’il ne peut exprimer totalement, pour le moment vu son énorme déficit sur le plan physique. Ce message a été reçu cinq sur cinq par Haddou qui est le premier à être sur le terrain, lors des séances d’entraînement, et à avoir plusieurs tours de piste dans les jambes. S.B.

Entretien réalisé par Slimane Baghdali

18 CABBA

N° 1821 Mercredi 1er fevrier 2012

Coup d’œil Ligue 2

USMAn
Après la nouvelle programmation de la Ligue

Déplacement à Béchar juste après le match contre l’ESM
ment composant le milieu de terrain récupérateur qui sera indisponible à cause de suspension après Chérif El Ouazzani qui écopera certainement de 3 matches après son expulsion à Batna.

Mihoubi confirme
Si les jeunes Benmessaoud et Hammouche ont fait leur première apparition sur le banc des remplaçants, Mihoubi (19 ans) qui avait l’habitude de participer mais seulement pour quelques minutes à chaque fois, a été titularisé en la circonstance à gauche de la ligne d’attaque. « Bien que je n’ai pas joué assez souvent au cours des derniers matches, je peux dire que je n’ai à aucun moment ressenti le manque de compétition. Je me suis senti très à l’aise et je suis surtout très heureux d’avoir joué les 90 minutes d’un match qui nous a permis de ramener 3 points de l’extérieur », a déclaré le jeune Mihoubi qui a été à l’origine du penalty raté par Belguerfi. Il semble que le coach va revoir sa copie en faisant confiance aux jeunes plus souvent sachant qu’ils n’ont pas déçu.

MOC, Bendahmane en avait fait de même mais heureusement que Bentayeb était embusqué dans les parages pour reprendre le cuir dans les filets. Le ratage de Belguerfi n’a eu aucune incidence sur le score sachant qu’en définitive, les Bordjiens se sont emparés des trois points de la victoire. Il semble que l’exécution de ce genre de sentences n’est pas du tout la spécialité des Bordjiens puisqu’ils ont raté jusque-là les seuls penaltys dont ils ont bénéficié depuis l’entame de la saison. En tout cas, le coach devrait trouver la solution en désignant l’élément le plus apte à pouvoir les transformer en buts.

Les Annabis face à un véritable marathon !
ême si les Rouge et Blanc traversent une période d’euphorie ces derniers temps, avec notamment une série de quatre victoires de suite en championnat, la bande à Kamal Mouassa a appris une nouvelle peu réjouissante, avec la décision de la lLigue de programmer la dix-neuvième journée dès ce mardi, et la vingtième dès vendredi prochain.

M

Trois matches en l’espace d’une semaine seulement
En plus donc de la rencontre de vendredi face au SAM, les Annabis devront recevoir mardi prochain, la formation de l’ASMO à Annaba, avant de faire un nouveau déplacement à Biskra, pour affronter l’équipe locale de l’USB, vendredi prochain, ce qui fait donc trois matches en l’espace d’une semaine seulement.

E

n programmant le déroulement des matches de la 19e journée le mardi 7 février, la Ligue professionnelle vient de mettre dans l’embarras les Bordjiens qui joueront le 3 février contre l’ESM puis effectueront un long déplacement à Bechar pour y affronter leur dauphin, la JSS qui ne s’attendait sûrement pas à un tel cadeau du ciel. En effet, le CABBA partira perdant dans cette affaire sachant qu’il lui sera impossible de récupérer et effectuer un aussi long déplacement au sud-ouest du pays. La Ligue s’est soi-disant « professionnalisée » mais les mauvais réflexes sont toujours restés les mêmes puisqu’on continue à bricoler. Dans ce contexte, on se

demande pourquoi on a perdu du temps avec la trêve hivernale, un produit importé des pays froids avec lesquels on n’a rien à voir pour appuyer ensuite sur l’accélérateur. Le président Messaoudène avait pensé à un vol spécial pour Bechar donc, c’est le moment pour passer à l’action.

A.B.

5 cartons rouges, c’est trop !
Ayant collectionné les cartons rouges (5 au total) depuis l’entame de la saison, les Bordjiens demeurent les derniers de la classe en matière de fair-play. Ainsi, Chérif El Ouazzani se taille la part du lion avec deux cartons contre le MOC et le MSPB, Djerrar face à l’ESM, Belguerfi contre l’USB et enfin Akkouche en coupe d’Algérie face à Boussaâda, ont enrichi ce triste palmarès.

Mohamed Rabah ne jouera pas contre son ancienne équipe
Ayant écopé d’un 3e carton jaune contre le MSPB, Abdelhak Mohamed Rabah ratera le rendez-vous contre son ancienne équipe, l’ESM, à cause de la suspension automatique d’un match. Ce sera le second élé-

Second penalty raté
Belguerfi n’est pas le seul à avoir raté son penalty puisqu’avant lui et au cours du match précédent face au

La programmation a faussé les plans des Annabis
Avec donc ce rythme assez chargé, les coéquipiers de Bekrar devront tout donner durant cette semaine, en ayant malgré tout peu de temps pour récupérer. Et pourtant, les protégés de Mouassa, n’ont pas d’autres choix que de se donner à fond, avec l’espoir de remporter le maximum de points sur les neufs possibles.

MOC
Belaïdi «Saoura n’aura rien à espérer chez nous»

MSPB
Benmeghit «Je croyais bien faire en demandant à être aligné»
Benmeghit a joué blessé, contre le CABBA. Il donne les raisons qui l’ont poussé à accepter d’être aligné. On laisse entendre que vous aviez joué blessé, contre le CABBA ? J’ai peut être pris des risques. Je n’aurai pas du jouer, mais c’est difficile refuser de jouer, quand il s’agit d’un match aussi important que le match face au CABBA. Quelle était la nature de votre blessure ? A la reprise des entraînements, après le match contre l’ASMO, je me sentais bien, on était en train de nous exercer à des frappes de loin, Hadjidj et moi, quand, j’ai ressenti une douleur derrière le genou. J’ai du m’arrêter. Cette douleur a-t-elle continué à vous gêner les jours suivants ? J’ai dû faire l’impasse sur les entraînements, deux jours durant. Je ne prenais pas de risque, je me disais que la douleur allait s’atténuer avec le temps. Pourquoi avoir attendu avant de faire un examen échographique ? J’étais persuadé que je ne souffrais que d’une contracture, c’est pour cette raison que je n’ai de tenir le coup. Je ne On a joué contre 14 pas jugé nécessaire de pouvais plus prendre bonhommes. faire une échographie. appui sur mon pied et je Pourquoi dites-vous regrette d’avoir pris la Le staff technique cela ? vous a demandé votre mauvaise décision, en Le trio arbitral a pris déclarant à l’entraîneur, des décisions intempesavis, à la veille du match, avant de pren- qu’il pouvait compter sur tives. Il a oublié de siffler moi dre la décision de de nombreuses fautes en vous titulariser Que dit l’examen notre faveur. C’est cela, le coach m’a échographique ? Pensez-vous qu’avec demandé mon avis, je lui J’ai une déchirure cette défaite, les avais répondu que j’étais musculaire, de 10 millichances d’accession en mesure de jouer mètres. du MSPB ont dimicontre le CABBA. Je Autant dire que vous nué ? croyais sincèrement que en avez pour un mois Non, on garde intactes je pouvais apporter un au minimum, n’est ce nos chances, malgré plus dans ce match. En pas ? cette défaite que je consiplus, je viens juste d’arriActuellement, je suis dère comme un incident ver, en demandant à être soumis au repos d’une de parcours. Je n’aurai jaépargné d’un match dizaine de jours, avant mais pris la décision aussi important, n’était de voir ce qu’il y a lieu de d’opter pour le MSPB si pas la meilleure manière faire. je n’étais pas persuadé de commencer la phase que nous sommes en Cette défaite contre retour, avec ma nouvelle mesure d’accéder. le CABBA est-elle loéquipe. Je voulais éviter Entretien réalisé gique ? des rumeurs. Je n’aurai par M. B pas supporté qu’on dise, que j’ai trouvé une excuse pour éviter Bordj. Il Malheureusement, en est out contre dix minutes, tout le monde se rend l’USB compte que vous Benmeghit ne sera pas aligné contre n’êtes plus apte à l’USB, ce vendredi. Fraîchement débarqué à terminer le Batna, l’ex attaquant du WAT assure qu’il avait match, ni à servir joué 13 matchs à l’aller et que c’est à cause de ses savotre équipe ? laires impayés qu’il avait décidé de quitter son club. C’est exact, même « J’ai joué 13 matchs à l’aller. Le club me devait de des joueurs au sein l’argent. Les dirigeants ont recruté durant le mercato du CABBA, comme et payé les nouvelles recrues. Certains joueurs qui Mekkioui et Benvenaient juste de signer avaient reçu une avance dahmane, m’ont dede plusieurs salaires. Je ne pouvais pas admettre mandé ce qui n’allait de continuer à jouer sans être payé. C’est pas, parce que je cominadmissible de traiter les nouveaux mençais à boiter. Avant mieux que ceux qui ont permis au le match, j’avais mis deux WAT de faire une bonne cuissières et une bande phase aller. » elastoplaste, dans l’espoir

Retour de l’ensemble des joueurs par route à Annaba
Alors qu’ils auront besoin de récupérer rapidement sur le plan physique, pour être au top dès mardi prochain, et la réception de l’ASMO, les Rouge et Blanc devront malgré tout faire le long chemin du retour de Mohammedia par route, ce qui n’arrange forcement pas leurs affaires.

P

our le milieu de terrain Belaïdi, sa formation se trouve dans une conjoncture où seule une victoire sur le dauphin Saoura serait en mesure de remettre un peu plus d’ordre dans la maison mociste : « Avec la défaite enregistrée à Mostaganem, nous n’avons pas le droit à l’erreur chez nous et devant notre public. Il n’y a qu’un objectif pour ce match , prendre les points de la rencontre sans faire le moindre calcul. Toute contre-performance est de nature à nous compliquer la suite de notre parcours. Malgré certaines contraintes connues de tous, les joueurs se doivent de réagir et de montrer une fois de plus qu’ils possèdent les qualités nécessaires pour rester dans le peloton concerné par une éventuelle accession. La balle est aussi dans le camp de notre administration sans oublier l’apport de nos milliers de supporters qui croient en nous. La solidarité et l’engagement de tous sont déterminants dans ce genre de rendez-vous. De plus, personne ne doit oublier le carton de cinq buts pris chez ce même adversaire lors de la phase aller. »

Il ne faut surtout pas rater le match de l’ASMO
Malgré ce point négatif dans la préparation de cette belle affiche entre deux ex-pensionnaires de l’élite, les Rouge et Blanc n’auront pas d’autres choix que de jouer intelligemment le match de vendredi face au SAM, en essayant de dépenser le moins d’énergie possible, afin d’être non seulement au grand complet pour le match de mardi face à l’ASMO, mais aussi assez frais pour faire chuter des Asmistes, concurrents direct des Annabis pour l’accession parmi l’élite.

Mechiche composera avec les disponibles
L’entraîneur Mechiche qui semble gérer de manière ponctuelle l’assiduité de ses joueurs, va devoir composer avec les éléments les plus aptes pour cette rencontre délicate et difficile devant un adversaire qui vient de prouver sa réelle valeur à travers ses derniers résultats. Le peu de sérieux en matière d’assiduité de quelques éléments est pris sérieusement en charge par le coach qui sait par avance qu’il se doit d’aligner un onze conquérant et surtout prêt physiquement. Ce qui ne laisse aucune opportunité à trop de remaniement dans le onze de départ devant Saouara.

Départ demain à 7h par avion
Si le retour se fera par route, la direction a décidé de programmer le déplacement à Mohammedia par avion, avec un premier vol en direction d’Alger dès demain à partir de 7H, avant de prendre un second en direction d’Oran, et de passer la nuit du jeudi dans un hôtel dans la ville voisine de Mostaganem. Riyad M.

T.A.

18 RCK

N° 1821 Mercredi 1er fevrier 2012

Coup d’œil Ligue 2

USMAn
Après la nouvelle programmation de la Ligue

Le staff technique motive ses troupes
Il faut réussir un résultat moins, produire la même prestation que celle fournie probant, peu importe la façon d’évoluer », dira l’enface à l’USB, nous allons traîneur des Vert et Blanc à sans aucun doute gagner l’encontre de ses poulains. ce match. Seulement, il D’autre part, l’entraîneur faut être efficace devant les des U21, Gougam, assure buts adverses et solides l’intérim cette semaine en derrière. Je vous demande remplacement de Hamada de rester concentrés tout qui se trouve au centre de au long de la rencontre et formation d’Ain Benian. vous montrer vigilants Hamada devrait diriger la pour éviter toute mauvaise séance d’aujourd’hui afin surprise. Nous allons évode mettre les dernières reluer devant un adversaire touches sur la composante en proie de doute et on de l’équipe ainsi que le sysdoit absolument éviter tème de jeu qui sera prôné d’encaisser en début de contre le PAC. rencontre », c’est ainsi que Youcef M. s’est adressé le coach koubéen à ses joueurs. Par ailleurs, Hamada s’est montré exigeant et n’a pas hésité à demander à ses Benchérifa joueurs de faire incertain mieux et d’enchaîTouché au niveau des adner avec un ducteurs, l’attaquant deuxième succès Walid Benchérifa s’ende suite. « Vous traîne en solo. Il depouvez aisément meure incertain pour réussir un sursaut le derby face au d’orgueil et revenir PAC. avec un bon résultat.

Les Annabis face à un véritable marathon
ême si les Rouge et Blanc traversent une période d’euphorie ces derniers temps, avec notamment une série de quatre victoires de suite en championnat, la bande à Kamal Mouassa a appris une nouvelle peu réjouissante, avec la décision de la lLigue de programmer la dix-neuvième journée dès ce mardi, et la vingtième dès vendredi prochain.

M

Trois matches en l’espace d’une semaine seulement
En plus donc de la rencontre de vendredi face au SAM, les Annabis devront recevoir mardi prochain, la formation de l’ASMO à Annaba, avant de faire un nouveau déplacement à Biskra, pour affronter l’équipe locale de l’USB, vendredi prochain, ce qui fait donc trois matches en l’espace d’une semaine seulement.

l’issue de la séance d’entraînement de dimanche dernier, le staff technique du RCK a improvisé une réunion avec les joueurs pour les motiver et les inciter à fournir les efforts nécessaires pour sortir vain-

A

queurs de la confrontation qui les opposera vendredi après-midi au PAC. En dépit de la difficulté des Koubéens, Rachid Hamada a voulu dissiper la pression qui pesait sur les épaules de ses joueurs. L’entraîneur du RCK s’est montré luimême confiant et optimiste pour rassurer ses

poulains, même si au fond de lui-même il redoute cette confrontation, comme il l’avait confié à ses proches. « Il s’agit d’un match comme tous les autres et vous devez éviter toute pression inutile. Je suis convaincu que vous allez réussir une belle rencontre, car si vous allez, au

La programmation a faussé les plans des Annabis
Avec donc ce rythme assez chargé, les coéquipiers de Bekrar devront tout donner durant cette semaine, en ayant malgré tout peu de temps pour récupérer. Et pourtant, les protégés de Mouassa, n’ont pas d’autres choix que de se donner à fond, avec l’espoir de remporter le maximum de points sur les neufs possibles.

MOC
Belaïdi «Saoura n’aura rien à espérer chez nous»
our le milieu de terrain Belaïdi, sa formation se trouve dans une conjoncture où seule une victoire sur le dauphin Saoura serait en mesure de remettre un peu plus d’ordre dans la maison mociste : « Avec la défaite enregistrée à Mostaganem, nous n’avons pas le droit à l’erreur chez nous et devant notre public. Il n’y a qu’un objectif pour ce match , prendre les points de la rencontre sans faire le moindre calcul. Toute contre-performance est de nature à nous compliquer la suite de notre parcours. Malgré certaines contraintes connues de tous, les joueurs se doivent de réagir et de montrer une fois de plus qu’ils possèdent les qualités nécessaires pour rester dans le peloton concerné par une éventuelle accession. La balle est aussi dans le camp de notre administration sans oublier l’apport de nos milliers de supporters qui croient en nous. La solidarité et l’engagement de tous sont déterminants dans ce genre de rendez-vous. De plus, personne ne doit oublier le carton de cinq buts pris chez ce même adversaire lors de la phase aller. »

OM

Le groupe a besoin de plus de motivation
direction devra trouver les solutions pour s’en sortir dans les jours à revenir, les Orange et Bleu ont eux aussi une grande part de responsabilité dans les résultats enregistrés à l’extérieur ces derniers temps. Mais les joueurs sont décidés à faire le maximum, à partir du déplacement à Blida, pour éviter cette série de défaites hors du stade Imam-ilyes. Ils comptent bien revenir avec un résultat probant de la ville du Titeri. ême si les résultats des Médéens sont souvent satisfaisants à domicile, la bande à Latrache n’aura pas d’autre choix que de s’imposer face à l’USMB, afin d’éviter une crise au sein du club, avant d’affronter le PAC pour une rencontre à six points. Des rendez-vous importants, certes, mais qui nécessitent aussi un geste de la part de la direction. En effet, les dirigeants se doivent de motiver le groupe, comme ce fut le cas lors de la réception de Annaba, Kouba et Blida lors des matchs de la phase aller, où les protégés de l’ex-entraîneur Amrouche avaient reçu pas moins de 10 millions comme prime de victoire.

Retour de l’ensemble des joueurs par route à Annaba
Alors qu’ils auront besoin de récupérer rapidement sur le plan physique, pour être au top dès mardi prochain, et la réception de l’ASMO, les Rouge et Blanc devront malgré tout faire le long chemin du retour de Mohammedia par route, ce qui n’arrange forcement pas leurs affaires.

P

Il ne faut surtout pas rater le match de l’ASMO
Malgré ce point négatif dans la préparation de cette belle affiche entre deux ex-pensionnaires de l’élite, les Rouge et Blanc n’auront pas d’autres choix que de jouer intelligemment le match de vendredi face au SAM, en essayant de dépenser le moins d’énergie possible, afin d’être non seulement au grand complet pour le match de mardi face à l’ASMO, mais aussi assez frais pour faire chuter des Asmistes, concurrents direct des Annabis pour l’accession parmi l’élite.

M

La direction attend avec impatience la subvention de l’APW
Très soulagée d’apprendre la décision du président d’APW de donner l’ordre d’octroyer pas moins d’un milliard de subvention au club, la direction médéenne attend toujours cette rentrée d’argent. Ce retard d’enrichir les caisses du club n’inquiète pas outre mesure les dirigeants, qui sont confiants car il s’agit d’un simple souci administratif.

…. Et espèrent le soutien de ses supporteurs
Les équipiers du capitaine Sahraoui, et même s’ils veulent enchaîner une série de bons résultats à partir du prochain derby contre l’USMB, comptent malgré tout sur le soutien du public médéen. En effet, les supporteurs de Médéa restent un peu en retrait lors des matches à l’extérieur ces derniers temps de l’actualité du club, alors que les joueurs espèrent retrouver la ferveur de la galerie titerie pour se transcender davantage et oublier les problèmes financiers, et se contenter de leur prestation sur le rectangle vert. H. Benmouloud

Mechiche composera
avec les disponibles L’entraîneur Mechiche qui semble gérer de manière ponctuelle l’assiduité de ses joueurs, va devoir composer avec les éléments les plus aptes pour cette rencontre délicate et difficile devant un adversaire qui vient de prouver sa réelle valeur à travers ses derniers résultats. Le peu de sérieux en matière d’assiduité de quelques éléments est pris sérieusement en charge par le coach qui sait par avance qu’il se doit d’aligner un onze conquérant et surtout prêt physiquement. Ce qui ne laisse aucune opportunité à trop de remaniement dans le onze de départ devant Saouara. T.A.

Départ demain à 7h par avion
Si le retour se fera par route, la direction a décidé de programmer le déplacement à Mohammedia par avion, avec un premier vol en direction d’Alger dès demain à partir de 7H, avant de prendre un second en direction d’Oran, et de passer la nuit du jeudi dans un hôtel dans la ville voisine de Mostaganem. Riyad M.

Les joueurs veulent se ressaisir….
Même si la crise financière existe bel et bien, et que la

N° 1821 Mercredi 1er fevrier 2012

Coup d’œil Clubs de Kabylie

19

Honneur Tizi-Ouzou

Beni-Douala en panne, les autres aussi !
e leader, l’US Béni Douala, qui se déplaçait en conquérant chez le CA Freha n’a réussi a engranger qu’un seul point dans un match qui devait constituer une formalité pour les invités d’Ath Djennad. En effet, les hommes du président Hocine Ammam partaient largement favoris devant une jeune équipe de Freha, mais au final, ils ne sont pas parvenus à prendre le dessus sur leur adversaire du jour qui s’est montré coriace. Faisant jeu égal avec leurs vis-à-vis, les jeunots de Hocine Chikhi auraient même pu surprendre le leader qui semblait avoir la tête ailleurs. C’est dire que les camarades de Djebrouni peuvent s’estimer heureux d’avoir récolté un nul qui leur permet de conserver leur avance de cinq points sur leurs poursuivant immédiats. Une meute composée de quatre équipes, à savoir la JS Boukhalfa et la JS Tadmait qui se ont contenté, elles égale-

L

ment, du nul hors de leurs bases face respectivement à l’USM Draa Ben Khedda et l’ES Sikh n’Oumeddour. Un résultat qui a fait du coup les affaires de l’ES Draa El Mizan et l’ASC Ouaguenoun qui rejoignent les deux équipes à la faveur de leur large victoire face respectivement à l’Olympique de Tizi-Rached (3-1) et le FC Mechtras (93). Un regroupement qui resserre l’étau sur le chef de file qui est sommé de garder bien l’œil ouvert sur le rétroviseur pour éviter de se faire rattraper. Les poulains de Chabane Meftah, qui n’ont concédé qu’une seule défaite pour dix victoires et quatre nuls en quinze matches disputés, devraient fournir plus d’effort lors de la manche retour qui s’annonce des plus serrée, notamment pour eux qui seront attendus de pied ferme par toutes les équipes comme ce fut le cas d’ailleurs lors de la manche aller. H.K

La bonne affaire de Sidi Belloua
e KC Taguemount Azouz, qui a débuté le championnat en trombe, se classant pendant une bonne partie du parcours dans le haut du tableau, est entrain de perdre de match en match de l’altitude. Les hommes d’Ali Kadri, qui restaient sur deux défaites cuisantes et qui espéraient rebondir à l’occasion de la venue du CRB Tizi Ouzou, ont finalement été contraints au partage des points dans un match où les Communards auraient pu prétendre à mieux au vu du nombre d’occasions franches qu’ils se sont procurés. Une prestation qui dénote de la bonne santé de la bande à Chabane Dahleb qui cumule des per-

Classement
34 29 29 29 29 26 26 23 21 18 18 17 12 09 04 1

L

formances et qui impressionne au fil des journées. Quant au KCT, ce nouveau faux pas ne fait que l’éloigner de la course au titre, lui qui accuse pas moins de 11 points de retard sur le leader, l’US Béni Douala. Un écart difficile à surmonter dans un championnat où la bataille que ce soit pour l’accession ou la rétrogradation s’annonce encore des plus rudes. Pour sa part, l’US Sidi Belloua a mis fin a sa longue traversée du désert en renouant avec le succès devant le CRB Mekla. Une victoire salutaire pour les camarades de Klari qui terminent bien ainsi la phase aller lors de laquelle leur le bilan a été jugé en-deçà des espérances. Dans

1 - US Béni Douala le bas du tableau, l’US Djemaa Sade compromettre leurs chances de 2 JS Boukhalfa haridj et l’US Tala Athmane qui maintien en division d’honneur - JS Tadmait s’affrontaient dans le choc des mal dont la lute pour la survie promet classés continuent de broyer du d’être acharnée. - ASC Ouaguenoun noir. Les deux équipes qui patauH.K - ES Draa El Mizan gent dans les profondeurs du clas6 - CRB Tizi Ouzou sement se - USM Draa Ben Khedda sont neutra8 - KC Taguemount Azouz Résultats lisées sur un score vierge. CA Freha 0 – 9 - O Tizi Rached US Béni Douala 0 Un résultat 10 - CRB Mekla USM Draa Ben Khedda 0 – JS Boukhalfa 0 qui n’ar11 - ES Sikh Oumeddour ES Sikh n’Oumeddour 2 – JS Tadmait 2 range guère 12 - US Sidi Belloua ES Draa El Mizan 3 – O Tizi Rached 1 les affaires 13 - CA Freha FC Mechtras 3 – ASC Ouaguenoun 9 de deux teams som14 - US Djemaa Saharidj KC Taguemount Azouz 1 – CRB Tizi Ouzou 1 més de réa15 - US Tala Athmane US Sidi -Belloua 1 – CRB Mekla 0 gir vite 16 - FC Mechtras US Djemaa Saharidj 0 – US Tala Athmane 0
pour éviter

Pré-Honneur Tizi-Ouzou

CRB Kherrata
Djamal Louahche (Entr.) :

L’Etoile de Draa El Mizan imperturbable
Etoile de Draa El Mizan continue sa cavale en tête du classement de la division pré-honneur de Tizi Ouzou où elle assoie de match en match sa suprématie. Cette fois, les Etoilés, qui se sont déjà assuré le titre de champion d’automne, sont allés infliger une défaite à l’US Azazga, un des sérieux prétendants au titre grâce a un but de Hadj Kaci. Ce qui permet aux jeunots du président Kara, qui n’ont concédé aucune défaite jusque-là, de finir la manche aller en apothéose. Un parcours sans faute qui témoigne de la solidité des Sudistes qui semblent bien partis pour retrouver la division d’honneur la saison prochaine. En effet, au vu de ce que les Etoilés ont montré lors de cette première partie du championnat, il est extrêmement difficile aux autres rivaux de leur barrer le chemin de l’accession. Toujours dans le haut du tableau, l’IRB Yakouren s’est racheté de sa dernière défaite à domicile en s’imposant devant la JSE Mouldiouene qu’elle a

''Nous avons revu nos ambitions à la hausse''
Quel bilan établissez-vous sur le parcours de votre équipe durant cette première phase du championnat ? On a terminé la phase aller à la première place ex-æquo avec le RC Seddouk avec 34 points. C’est un bilan est positif, mais je considère qu’on pouvait faire mieux. On a raté plusieurs points à l’extérieur alors que des matches étaient à notre portée. Sur les quinze matches joués, on en a gagné dix, on a fait quatre matches nuls et une défaite à Seddouk contre l’équipe locale. Le CRB Kherrata de cette saison est très jeunes, trois de nos titulaires sont encore des juniors. Terminer la phase aller à la première place avec une équipe très jeune prouve qu’il y a un grand travail de fond qui se fait au sein du Chabab. Je regrette surtout le match nul qu’on a concédé face à la modeste équipe de Melbou chez elle, on a perdu les points du match bêtement. Je suis aussi satisfait du sans faute qu’on a réalisé à domicile. Êtes-vous derrière cette politique de rajeunissement du groupe ? Avant de prendre les destinées du groupe, j’ai exigé aux responsables de tracer une politique à long terme. Notre amère relégation fut pleine de leçons. J’ai compris que ça ne servait à rien d’accéder juste pour accéder pour ensuite revenir à la case départ une saison après. Je veux une équipe qui saura faire plusieurs accessions d’affilée. Pour moi, l’avenir c’est dans la jeunesse, voila pourquoi j’ai exigé de rajeunir l’effectif. Les dirigeants nous ont donné le feu vert et voila que la moyenne d’âge de nos jeunes ne dépasse pas les vingt ans. Le CRB Kherrata, je peux le dire maintenant, une équipe d’avenir. L’effectif actuel peut-il jouer l’accession ? Oui, à condition qu’on lui fasse confiance. Ce que j’aime beaucoup dans mes jeunes joueurs de cette saison c’est la grande volonté de bien faire qu’ils ont. Ils travaillent d’arrache-pied aux entrainements et mouillent leur maillot durant les rencontres. Je suis convaincu que le manque d’expérience de mes poulains sera comblé par la grande volonté dont ils disposent. L’accession est-elle devenue alors votre objectif pour cette saison ? Au début de la saison, notre objectif comme je vous l’ai dit était de former une équipe compétitive et surtout de préparer des jeunes qui sauront représenter dignement la région de Kherrata dans les années à

L’

Résultats
US Azazga 0 – IRB Yakouren 2 – ES Assi Youcef 1 – O Tizi Gheniff 1 – MS Ait Abdelmoumene 1 – O Makouda 1 – Exempt E Draa El Mizan 1 JSE Mouldiouane 1 IRB Bounouh 2 JSC Sidi Namane 0 US Kemouda 2 JS Ait Yahia Moussa 1 JSTT

mene au stade de Béni battue sur un score de Douala. Une autre victoire deux buts à un. Un succès qui permet aux gars de Ya- qui ne sera pas faite sans booster le moral des cakouren de s’emparer de la marades du capitaine Abdeuxième place devant bassen pour la suite du l’IRB Bounouh qui a remparcours. porté le derby qui la opposé face à son voisin de H.K l’ES Assi Youcef au stade de Mechtras. De son côté, l’Olympique de Tizi GheClassement niff a enchaîné une 1- E Draa El Mizan 30 victoire face à la 2- IRB Yakouren 26 JSC Sidi Namane, 3- IRB Bounouh 24 ce qui permet aux -4 US Azazga 21 Olympiens de rejoindre le grand - O Tizi Gheniff 21 perdant de la jour- 6- US Kemouda 20 née, l’US Azazga, à 7- JSC Sidi Namane 16 la 4ème place. Pour - JSE Mouldiouene 16 sa part, l’US Ke14 mouda poursuit sa 9- JS Tala Tgana 10- MS Ait Abdelmoumene 13 belle série. Les poulains de Kamal 11- ES Assi Youcef 05 Boumbar sont allés - O Makouda 05 damer le pion au 13- JS Ait Yahia Moussa 02 MS Ait Abdelmou-

venir, mais avec les résultats qu’on a réalisés jusque-là, je présume qu’on a le droit de revoir nos ambitions à la hausse. Quels sont les clubs, d’après vous, capables de jouer l’accession ? Je pense que l’accession se jouera entre le CRB Kherrata et le RC Seddouk. Comment appréhendezvous le reste du championnat ? On va gérer match par match, et on ne va pas se faire trop de pression, notre premier match de la phase retour sera contre le RC Seddouk chez nous à Kherrata, un match capital pour la suite, un match qui pourrait nous permettre de se détacher de cette coriace équipe. C’est une suite de championnat qui s’annonce très passionnante.

Propos recueillis par Z. Hafit

N° 1821 Mercredi 1er fevrier 2012

Coup d’œil Ligue 2

19

ASMO

Medjahed «Renouer avec la victoire et ne pas encaisser de but»
difficile. Nous allons avoir affaire à une très solide équipe de Bel Abbes qui voyage bien. D’ailleurs, elle a décroché un précieux point du match nul à Blida. Le match sera très disputé et j’espère qu’on sera à la hauteur pour le gagner inch’Allah.» Dira Medjahed Nabil avant de préciser : «Ce match est capital. Il faut reconnaitre que nous sommes dans l’obligation de le gagner pour espérer provoquer le déclic.» Medjahed a reconnu que l’équipe la mieux armée mentalement va remporter ce derby : «Je pense que l’équipe la mieux préparée sur le plan mental va remporter ce derby car il existe beaucoup de similitudes entre les deux équipes sur le plan technique.» Le premier responsable de la barre technique de l’ASMO devait avoir, hier, à l’issue de la rencontre amicale disputé face au RCO une idée sur l’équipe type qui disputera le derby. Riad O.

Ouasti incertain face à l’USMBA
Coup dur pour la formation de M’dina J’dida à quelques encablures seulement du derby tant attendu face à l’USM Bel Abbes. Le défenseur central Ouasti Zoubir est incertain de participer à ce match. L’ancien sociétaire du Mouloudia d’Oran qui venait à peine, face à l’O Médéa, de faire son retour à la compétition après s’être rétabli de sa blessure au niveau de la cuisse, a rechuté durant ce match. Remplacé par Raho après une demi heure de jeu de la dite rencontre, Ouasti n’a toujours pas encore repris le chemin des entraînements avec ses coéquipiers : «Ce que nous pouvons dire au sujet de Ouasti est qu’il est incertain pour le derby de ce vendredi face à l’USMBA.» A déclaré l’entraîneur, Medjahed Nabil. L’absence de Ouasti, si elle venait à se confirmer, constituera un véritable coup dur pour l’ASMO au vu de l’importance et du poids du joueur dans le onze Asémiste.

C’

est dans la sérénité la plus totale que le groupe asémiste prépare le derby de ce vendredi face à l’USM Bel Abbes. Les coéquipiers de Chaouti, ont repris confiance en soi après le précieux point du match nul décroché à Médéa. Le derby face à l’USMBA suscite une grande impor-

tance pour les Asémistes qui n’auront pas d’autres choix que de gagner cette rencontre afin de réduire l’écart qui les séparent de leur vis-à-vis. Voulant très certainement évacuer la pression à ses joueurs, l’entraîneur de l’ASMO, Medjahed Nabil, n’a comme d’habitude, pas voulu parler d’accession préférant évoquer le derby face à l’USMBA : «Comme je l’ai toujours dit, il ne faut plus

parler d’accession pour le moment. Aujourd’hui, le plus important est de renouer avec le succès afin de mettre un terme à la mauvaise série de plusieurs matchs sans le moindre succès.» Dira Medjahed Nabil et d’ajouter : «En plus de l’importance de renouer avec le succès, il faudra également ne plus encaisser de but. J’insiste beaucoup là-dessus car il est très important d’avoir une

forte assise défensive.»

«Le match de l’USMBA est très important»
Le coach asémiste a aussi évoqué le derby face à l’USMBA. Pour Medjahed, cette rencontre s’annonce difficile : «Contrairement à ce que certains en pensent, le match de ce vendredi face à l’USMBA s’annonce très

Aini : «Je ferai tout mon possible pour jouer le derby»
Absent lors du dernier match face à l’OM en raison de blessure, le milieu de terrain de l’ASMO, Aini, a repris avanthier le chemin des entraînements. Même s’il ressent encore des douleurs, l’ancien sociétaire de l’OMA a affirmé qu’il fera de son mieux pour prendre part à ce derby : «Dieu merci, je commence progressivement à me remettre de ma blessure même si je ressens encore des douleurs au niveau de la cuisse. Toutefois, j’espère être prêt pour le match de ce vendredi face à l’USMBA. Je ferai tout mon possible pour jouer le derby inch’Allah.» Dira le milieu de terrain de l’ASMO avant d’évoquer cette rencontre : «Ce sera un match très difficile car nous allons affronter une très bonne équipe de Bel Abbes qui, comme nous, joue l’accession. Nous devrons bien négocier cette rencontre et faire notre possible pour décrocher les trois points. La victoire est impérative pour nous afin de rester dans la course pour l’accession.» R.O.

Amer Yahia out face à l’USMBA
Victime d’une blessure au niveau des adducteurs, l’attaquant, Amer Yahia a raté les deux derniers matchs de son team face au MSP Batna et à l’O Médéa. Le très prometteur joueur asémiste sera également le grand absent du prochain match de son équipe face à l’USM Bel Abbes. Selon les informaations en notre possession, Amer ne reprendra les entraînements que ce jeudi. Amer Yahia aura donc besoin d’un certain temps pour reprendre la plénitude de ses moyens et retrouver sa place de titulaire dans le onze Asémiste.

Bey reprend les entraînements
Opéré d’une pubalgie, le milieu de terrain de l’ASMO, Bey Yacine, a enfin repris le chemin des entraînements. Avant-hier, l’ancien sociétaire de l’USMH s’est entraîné en solo au stade Ahmed – Zabana. Absent durant la majeure partie de la phase aller du championnat, Bey devra prendre son mal en patience avant de réintégrer le groupe. Même s’il est encore tôt pour évoquer son retour à la compétition, Bey aura, très certainement, besoin de beaucoup de temps pour reprendre la plénitude de ses moyens. Rappelons que l’absence de Bey durant la plupart des matchs de la phase aller du championnat avait fait beaucoup mal à l’ASMO qui ne disposait à cette période que d’un seul joueur milieu récupérateur en l’occurrence Bentaleb.

Mebarki gardera le brassard de capitaine face à l’USMBA
En l’absence de Mazari, non convoqué lors du dernier match de championnat, l’entraîneur de l’ASMO, Medjahed Nabil, a choisi le meilleur buteur de l’équipe, Mebarki pour porter le brassard de capitaine face à l’O Médéa. Selon les informations en notre possession, le centreavant de l’ASMO s’est comporté en véritable capitaine lors du match du week-end dernier. Du coup, tout porte à croire que Mebarki gardera son brassard de capitaine face à l’USMBA.

USMBA

Cap sur l’ASMO
endredi, les Vert et Rouge se déplaceront à Oran pour y croiser le fer avec un client de taille, à savoir l’ASMO. Pour les poulains de Benyellès , l’équation est simple : quel que soit l’adversaire , l’USMBA ne doit jouer que pour la gagne. Pour ce faire, il suffit d’y croire et de donner le meilleur de soimême. A ce sujet, l’entraineur de la formation belabbésienne affirme qu’«on a tout fait ce qui était possible afin de préparer comme il se doit le groupe à cette rencontre, autant sur le plan physique que tactique. On fait confiance à nos joueurs lesquels, je suis persuadé, seront solidaires set se battront bec et ongles» et d’ajouter «Je

Les supporters en force à Zabana.
De leur coté, les supporters commencent à s’y préparer, et la ferveur et l’engouement vont crescendo. Le public de l’USMBA qui veut retrouver au plus vite la D1, va se déplacer en masse à Oran, a – t- on appris. Ils sont estimés à plus de 5000 à vouloir prendre d’assaut les travées du stade Ahmed Zabana. Même si le quota des billets octroyés aux supporters bel-abbésiens pas élevé, les fans sont décidés à envahir le stade pour soutenir leur équipe qui a besoin de leur appui dans ce derby, d’autant que 80 km seulement séparent les deux villes. D’ailleurs, on s’attend à une ambiance intense et colorée vendredi prochain. Pour peu que cela ne sorte pas du cadre du fair-play e de la sportivité.

V

pense que vu toute la motivation psychologique qui nous anime, l’équipe est en mesure de revenir d’Oran avec un résultat probant. Jusqu’ici nous avons, bien négocié la plupart de nos déplacements c’est pourquoi nous tenterons de rester dans la même dynamique et d’enchainer d’autres performances». En dépit de la difficulté de la mission, Benyellès ne semble pas pour autant être ébranlé par l’adversaire : «Il est vrai qu’à ce stade de la compétition, toutes les équipe sont à redouter. Mais ce qui est certain c’est qu’on va se donner à fond lors de cette rencontre. On ne va pas à Oran dans la peau d’une victime expiatoire. On ne pense pas à la défaite car si on le fait on est

déjà vaincus. Certes, l’ASMO est une bonne équipe, redoutable dans son propre antre et qu’on respecte mais on fera on sorte de bien négocier ce virage».

du quotidien du programme de l’entraineur des vert et rouge. Désormais, dans tout Bel- Abbes, cette rencontre ne cesse de focaliser l’attention à telle enseigne qu’elle hante les esprits.

Un derby choc…
Ce grand derby entre unionistes et Asémistes est considéré par les férus de la balle ronde comme un choc. Même si, dans le camp belabbésien, on laisse entendre que c’est un match commun, il n’en demeure pas moins que la pression est montée d’un cran à l’approche de ce rendez- vous. D’ailleurs la préparation bat son plein et les ultimes réglages en prévision de cette « bataille » constituent les ingrédients

...et des débats passionnés et passionnants
En plus de son caractère derby, ce match face à l’ASMO est très important pour les deux équipes. D’abord pour l’USMBA qui doit confirmer afin de s’affirmer, mais aussi pour l’adversaire qui tentera de confirmer son redressement. C’est dire qu’en dépit du décalage de points, les objec-

tifs seront identiques. Pour l’USMBA, l’enjeu parait beaucoup plus indéniable. C’est pourquoi, Benyellès exige de ses hommes le maximum de concentration sur le sujet et de ne pas tomber dans le piège de l’excès qui pourrait être fatal à l’équipe. «On se prépare pour ce match du mieux qu’on peut car un bon résultat nous relancerait. Les joueurs ont reçu le message. Certes l’ASMO reste une bonne formation dure à manier sur son terrain. Cependant, nous croyons en nos capacités. Nous restons confiants quant à l’issue du match car les joueurs feront tout pour se transcender». a-t-il lâché.

M. O. Noureddine

20

N° 1821 Mercredi 1er février 2012

Coup d’œil International

Messi«Je ne me suis jamais comparé à Cristiano Ronaldo»
FC Barcelone

Guardiola
«Nous pouvons gagner la Liga» Le FC Barcelone a enchaîné
les succès depuis plusieurs mois. Le coach blaugrana, Pep Guardiola, vient de constater que son équipe traverse néanmoins une période plus difficile. Les champions d’Europe ont eu beaucoup de difficultés à se qualifier face au Real Madrid en Coupe du Roi (2-1, 22). De plus, le Barça est relégué à 7 longueurs du club madrilène en championnat, après son match nul à Villareal (0-0). Un petit passage à vide qui inquiète le meilleur entraîneur de l’année 2011. En effet, Pep Guardiola a constaté lors de l’entraînement de dimanche que ses joueurs étaient très déçus par cette contre-performance face au Sous-marin jaune. Le technicien espagnol a donc décidé de discuter avec ses joueurs : «Vous devez croire que nous pouvons gagner la Liga», a affirmé l’ancien joueur de Brescia. Avant d’ajouter : «J’ai connu des situations similaires lorsque j’étais joueur. Il faut croire que nous pouvons réussir cette remontée.»

A

l’occasion d’une interview accordée au Time, le meneur de jeu argentin Lionel Messi s’est exprimé sur son évolution personnelle, sur son compère Cristiano Ronaldo ainsi que sur son rendement en sélection. A la question concernant le développement de ses qualités intrinsèques, l’Argentin déclare : «D’année en année, je travaille pour m’améliorer. J’ai la chance d’avoir cet état d’esprit depuis petit. J’ai toujours été entouré de grands joueurs et avec Pep Guardiola, j’ai beaucoup appris tactiquement, ce dont j’avais le plus besoin ; notamment savoir comment me situer, me déplacer quand je n’ai pas le ballon.» Le triple Ballon d’Or ajoute qu’il a dû faire preuve de volonté et de caractère pour en arriver là où il en est : «Quand j’étais jeune, mes amis m’appelaient pour sortir avec eux, mais j’ai toujours refusé car je voulais être au maximum le lendemain à l’entraînement. J’aime sortir, mais il faut savoir ce qu’on veut. Je continue à suivre la même ligne de conduite aujourd’hui.» Arrivé à La Masia, le centre de formation du FC Barcelone, à l’âge de 12 ans, Messi a dû faire beaucoup de sacrifices. Il revient sur ce qu’il a enduré : «Je n’y ai jamais vraiment pensé sachant que j’ai toujours voulu devenir footballeur. Mais je pense que le plus dur a été de quitter jeune l’Argentine, ma famille et mes amis pour commencer une nouvelle vie en Espagne. Mais tout ce que j’ai fait, je l’ai fait pour le football. Pour réaliser mon rêve.»

à lui, ni à aucun autre joueur. L’Argentin déclare, par ailleurs, à propos du Portugais : «Je pense que c’est quelqu’un de bien. Un grand footballeur qui apporte beaucoup au Real et qui, à tout moment, peut décider du sort d’une partie à lui seul.» En outre, le petit meneur de jeu dit ne pas avoir à répondre du tac au tac à Cristiano : «Je ne vois pas pourquoi j’aurais besoin de marquer lorsqu’il marque. Que je sache, je joue contre le Real Madrid et non contre Cristiano Ronaldo.»

«J’essaye de jouer en sélection comme je le fais au Barça»
A propos de son rendement avec la sélection albiceleste, l’actuel meilleur joueur au monde se montre affecté par plusieurs choses. Plusieurs critiques sévères ont dernièrement été émises à l’égard de Lionel Messi, celuici les a trouvées dénuées de sens et ne l’a pas très bien vécu : «Cela ne m’a pas plu car beaucoup de choses qui ont été dites n’étaient pas vraies. Comme par exemple, le fait qu’il m’importait guère de porter le maillot argentin. Mais à présent, je pense que les gens se sont rendus compte que le football est un sport collectif et que j’essaye de jouer en sélection comme je le fais au Barça.» Le prodige barcelonais ajoute en rapport avec son arrivée précoce en Espagne, «je n’ai jamais cessé d’être Argentin. Je n’ai jamais voulu ça».

«Je joue contre le Real Madrid, pas contre Cristiano»
Messi est catégorique concernant l’idée qui dit que sa rivalité avec Cristiano Ronaldo tend à le rendre meilleur : «Je ne crois vraiment pas. Je ne me suis jamais comparé

Real Madrid

Brésil

Roberto Carlos mettra fin à sa carrière en décembre
de la sélection brésilienne qui est aujourd’hui considéré par les plus jeunes générations comme un modèle à suivre. Son but lors du tournoi de France en 1997 aura attiré l’attention de tous les amateurs du ballon rond et même de quelques mathématiciens curieux d’en savoir plus sur la trajectoire incroyable qu’a prise le tir. Avec la Seleçao, il a joué pas moins de trois Coupes du monde. La première se finit par une défaite en finale contre l’équipe de France. Quatre ans plus tard et le revoilà en finale. Cette fois-ci, la leçon a été retenue et les grands favoris remportent le trophée grâce à un doublé de Ronaldo. En 2006, en revanche, le Brésil est encore une fois éliminé par les Bleus en quarts de finale. L’occasion pour Roberto Carlos de prendre sa retraite et de dire au revoir à ses coéquipiers de la sélection auriverde. On n’oubliera pas non plus ses deux victories en Copa America, presque anecdotiques dans sa salle des trophées.

Ronaldo

A

sur le départ
près José Mourinho, c’est au tour de Cristiano Ronaldo d’être annoncé sur le départ. Selon la presse espagnole, l’attaquant pourrait même quitter le Real Madrid à la fin de la saison. La clause de résiliation du contrat du Portugais est énorme puisqu’elle atteint le milliard d’euros. Tout le monde sait qu’aucun club ne déboursera cette somme, mais certains dirigeants comme ceux de Manchester City pourraient proposer des offres intéressantes. En effet, les Citizens ont déjà offert quelque 200 millions d’euros au Real par le passé. Une somme qui pourrait être suffisante si CR7 fait le forcing pour s’en aller. Certains assurent même qu’il rejoindrait son entraîneur et compatriote Mourinho en Angleterre. Affaire à suivre !

A

son poste, c’est peut-être le meilleur joueur de tous les temps. «La Dynamite» a décidé de mettre un terme à sa carrière de footballeur en décembre prochain, après avoir consacré 21 ans à ce sport qu’il aime tant. Petit de taille mais costaud, Roberto Carlos a quelque peu l’allure d’un ailier de rugby. Issu d’une famille très modeste, il se fait repérer par le club de l’União São João et signe son premier contrat de footballeur professionnel à l’âge de 17 ans. A l’époque, personne n’imagine vraiment à quel point la carrière de ce jeune garçon allait être exceptionnelle. Après deux années passées au Palmeiras, club emblématique de São Paulo, le Brésilien fait ses valises pour s’envoler en Europe. Sa première escale ne dure qu’un an. Il est recruté par l’Inter Milan, alors entraîné par Ottavio Bianchi. Le technicien italien n’apprécie pas le profil de son arrière gauche et le laisse finalement quitter le club à la fin de sa première saison. Le Real Madrid saute sur l’occasion et engage celui qui se fera plus tard surnommer «la Dynamite» par les journaux espagnols. Avec le maillot Merengue, Roberto Carlos aura croisé la route de bien des légendes. Zinédine Zidane en tête mais aussi David Beckham, Raul, Figo et Makelele, pour ne citer que ceux-là. En 527 matchs joués avec les Galactiques, il a presque tout gagné : quatre championnats d’Espagne et trois Ligues des champions.

Onze années au Real Madrid

Retour au pays, 14 ans après
Après onze ans de bons et loyaux services à Madrid, Roberto Carlos quitte l’Espagne pour rejoindre le club turc de Fenerbahçe. Il ne joue déjà plus pour la sélection brésilienne. Il ne reste que deux ans en Asie, avant de retrouver son pays natal. Lors de son dernier match sous le maillot jaune et bleu, il se fait porter en triomphe. 14 ans après avoir quitté le Brésil, il rejoint l’Etat de São Paulo et les Corinthians, pourtant ennemi juré de son ancien club du Palmeiras. Mais comment peut-on en vouloir à un homme qui a tant apporté à un pays totalement fou de football ? C’est pour cette raison là que rien n’a été dit et que jamais un supporteur lui en voudra.

Schuster critique Mourinho
Bernd Schuster, l’ancien entraîneur du Real Madrid, a été très déçu par l’élimination des Merengue en quarts de finale de la Coupe du Roi. L’ancien joueur du Bayer Leverkusen n’hésite pas à désigner José Mourinho comme le principal responsable de cet échec face au FC Barcelone. En effet, Bernd Schuster affirme que les choix tactiques du technicien portugais lors du Clasico à Santiago Bernabeu sont très discutables : «C’était horrible. Je voudrais savoir à quoi pensait l’entraîneur en alignant une équipe comme ça. C’est vraiment dommage, car c’était pourtant le moment d’éliminer le Barça. Lors du match retour, on a vu une équipe capable de faire face au FC Barcelone. Tu ne peux pas te rabaisser en ayant une telle équipe. Si tu rates des occasions de buts, tu ne dois pas te plaindre de l’arbitre», a expliqué Bernd Schuster dans les colonnes du journal As. Avant d’ajouter : «Le Real remporte ses matchs aisément même si, dernièrement, l’équipe est souvent menée au score. C’est bizarre, mais l’équipe a assez de rythme et de qualité pour le faire. J’ai déjà dit que l’on peut gagner la Liga sans battre le Barça.»

Trois Ligues des champions, deux Copa America, une Coupe du monde
Mais Roberto Carlos, c’est surtout un pilier

La dernière étape à l’Anji
Le dernier épisode de sa carrière professionnel le renvoie tout de même dans les profondeurs de l’Europe. Lui qui a connu la gloire dans les plus prestigieux clubs du vieux continent se résigne finalement à rejoindre le championnat russe et l’Anji Makhatchkala. Sans doute que le chèque de neuf millions d’euros par an, offert par les dirigeants, l’aura convaincu à quitter le soleil sud-américain pour le froid. Bref, après 21 ans de carrière, Roberto Carlos a annoncé ce lundi qu’il mettrait fin à sa carrière en décembre prochain. Il nous reste donc encore un peu de temps, avant de tirer pour de bon le rideau, mais Chronofoot remercie déjà cette légende vivante pour l’ensemble de son oeuvre.

N° 1821 Mercredi 1er janvier 2012

Milan AC

Le journal des transferts
Juventus

Coup d’œil International

21

Lazio Rome

Le mi Muntari (27 ans), sous 'en contrat avec l'Inter jusqu à juin prochain, est prêté C Milan jusqu'à la fin de l'A que la saison. Pas plus tard Pilundi, son agent, Fabien e eau, nous certifiait qu vet l'ancien joueur de Ports ice land terminerait l'exerc mouth et de Sunder t nerazzurro... 2011-2012 sous le maillo

Muntari de Milaley l'Inter au néen Suln lieu gha

La Vielle Dame choisit Padoin
Les décideurs de la Juventus Turin tenaient absolument à recruter un milieu de terrain, avant la fin du mercato hivernal. Finalement, la Vieille Dame a choisi de miser sur un joueur de l'Atalanta Bergame. En effet, selon Sky Sport 24, Simone Padoin (27 ans, 19 matchs en Serie A en 2011/2012) serait tout proche de signer son contrat dans le Piémont (durée non précisée). Au passage, les Bianconeri devraient débourser environ 4,5 millions d'euros afin de boucler ce transfert. Cette transaction comporterait aussi une prime d'environ 500.000 euros, si la Juventus parvient à remporter le titre de champion d'Italie à l'issue de la saison.

Marco Motta terminera la saison à Catane
Marco Motta a été prêté à Catane jusqu'à la fin de la saison, a annoncé la Juventus, leader du championnat d'Italie. Le milieu de terrain bianconero, âgé de 25 ans, n'a jamais été utilisé cette saison à Turin.

relancer. Je tiens à remercier les supporters de la Juve qui m'ont toujours traité comme un grand joueur», a déclaré le champion du monde 2006.

enne Inzaghi dit non à Si bu-

Iaquinta, destination Cesena
La Juventus Turin a prêté Vincenzo Iaquinta, pour six mois, à Cesena. Auteur de 30 buts lors des quatre dernières saisons avec la Vieille Dame, l'attaquant italien de 31 ans évoluera aux côtés d'Adrian Mutu sous ses nouvelles couleurs et aura pour objectif d'éviter la relégation. «Je ne joue pas depuis le mois de mars. Cesena est le club idéal pour me

tter l'AC Milan ? Le Filippo Inzaghi va-t-il qui trat avec le club rossos con teur italien de 38 ans, sou in, était sur le point nero jusqu'en juin procha nne, d'accepter une offre de Sie rt. selon La Gazzetta dello Spo auMais l'attaquant rossonero du alement refusé l'offre rait fin Inzadix-septième de Serie A. la s ghi n'a pas été inclus dan la lan pour la suite de liste du Mi x AlleLigue des champions, Ma ez lui ayant préféré Maxi Lop gri n El-Shaarawi. et Stepha

Tottenham

Porto

Corluka prêté à Leverkusen
Remplaçant à Tottenham, le défenseur international croate Vedran Corluka va quitter la Premier League, le temps d'un prêt de six mois en Allemagne. En effet, le joueur de 25 ans s’est engagé en faveur du vice-champion d'Allemagne, le Bayer Leverkusen, après avoir passé la traditionnelle visite médicale. Corluka était également pisté par Lille et l'Olympique Lyonnais.

Six petits mois et puis s'en va. En délicatesse du côté de la Lazio Rome, Djibril Cissé (30 ans, 18 matchs et 1 but en Serie A cette saison) a préféré retrou ver l'Angleterre. Comme pré vu, l'attaquant français s'est engagé avec les Queen's Pa rk Rangers. Le promu en Pre mier League a dû débourser 5 millions d'euros pour s'offr ir l'ancien Marseillais acquis au Panathinaïkos par la La zio l'été dernier pour 6 millions.

Cissé file aux QPR

France

Lucho est arrivé en héros Véritable serpent de mer depuis de nombreux mois, le retour de Lucho Gonzalez au FC Porto est enfin effectif. Deux ans et demi après son départ, «El Commandante» a fait son retour à Porto. Il a été accueilli en héros à l’aéroport par plusieurs dizaines de supporters tous acquis à sa cause. Un accueil très émouvant pour Lucho, peu habitué à susciter un tel engouement ces derniers mois du côté de Marseille.

Thiago Motta signe au PSG
Le Paris SaintGermain a officialisé, mardi soir, l'arrivée au club de Thiago Motta. Le milieu de terrain italo-brésilien sera présenté aux médias aujourd’hui, à 15h30, au Parc des Princes. Ancien joueur du FC Barcelone, de l'Atletico Madrid, du Genoa et de l'Inter, l'international italien (8 sélections) portera le numéro 28 au PSG. Le club de la capitale a déboursé environ dix millions d'euros pour Motta, qui s'est engagé pour trois ans et demi. A 29 ans, il a déjà presque tout gagné en club : deux Ligues des champions (2006, 2010), une Coupe du monde des clubs (2010), deux championnats d'Espagne (2005, 2006), deux Supercoupes d'Espagne (2005, 2006), un championnat d'Italie (2010), deux Coupes d'Italie (2010, 2011) et une Supercoupe d'Italie (2010).

El Hamdaoui à la Fiorentina
Mounir El Hamdaoui va s'engager en faveur de la Fiorentina. La direction de la Viola est tombée d'accord avec celle de l'Ajax Amsterdam pour le transfert de l'attaquant marocain (27 ans). A Florence le week-end dernier, l'ancien joueur de l'AZ Alkmaar a déjà satisfait à la traditionnelle visite médicale.

Man City

Pizarro débarque
Nice
David Pizarro, qui n’est plus en odeur de sainteté à la Roma, a été prêté jusqu'à la fin de la saison à Manchester City. Le milieu chilien de 32 ans n'a été titularisé qu'à cinq reprises par Luis Enrique en Serie A. A Manchester, il retrouve Roberto Mancini qu'il a côtoyé pendant un an à l'Inter Milan.

Barça

Tevez a encore été proposé

MU s’intérese à D. Fofana Diacko Fofana (17 ans). Ce nom ne

Sporting

DjaloDjaló (25 ans, 3 matchs de Liga Sagres rejoint Benfica Yannick
en 2011/2012) aurait pu rejoindre l'OGC Nice pendant le dernier mercato estival. Mais en raison d'un problème administratif, le transfert de l'attaquant du Sporting Portugal avait été annulé. Finalement, l'international portugais a fini par trouver un autre club. En effet, selon le site officiel du Sporting Lisbonne, Yannick Djaló arrive au Benfica avec à la clef une signature d'un contrat jusqu'en juin 2016.

Dortmund

Alors que le mercato hivernal a fermé ses portes hier à minuit, Carlos Tevez (27 ans, 3 apparitions en Premier League cette saison) n'a toujours pas quitté Manchester City. Si le Milan AC reste sur le coup, l'agent de l'Argentin multiplie les pistes pour recaser son joueur. Le quotidien espagnol Sport révèle notamment que Kia Joorabchian a récemment proposé l'international albiceleste au FC Barcelone, sans succès. Le club catalan avait déjà été approché pour Tevez en décembre dernier, après la grave blessure de David Villa.

vous dit peut-être encore rien, mais dans les années à venir, le latéral de Nice pourrait être un nouveau Frenchie évoluant à Old Trafford. France Football indique, en effet, que le jeune Aiglon a été supervisé à de nomBojinov retourne à Lecce breuses reprises par Valeri Bojinov est de retour à Lecce, son club formateur. L'attaquant inManchester United. ternational bulgare (25 ans) a été prêté jusqu'à la fin de la saison par le Sporting Portugal, avec qui il est lié jusqu'en juin 2016.

Un grand espoir
chipé par Arsenal ?

Man City

Bridge a trouvé un club preneur Depuis son retour de prêt à West
Ham, Wayne Bridge ronge son frein à Manchester City où il n’a pas disputé le moindre match de Premier League. Il pourrait, enfin, rebondir à l’occasion du dernier jour du mercato puisque selon la presse anglaise, il était attendu hier à Sunderland pour passer une visite médicale et signer pour un prêt de six mois.

Mariga prêté à Parme

Thomas Eisfeld (19 ans) n'arrive pas à s'imposer au Borussia Dortmund. D'après le Daily Mail, le milieu offensif devrait quitter le club de la Ruhr avant la fin de ce mercato hivernal qui est programmée hier soir. Jusqu’au moment où nous mettons sous presse, le jeune footballeur allemand se trouverait actuellement à Londres avec son agent, Reza Fazeli, Rappelé par l'Inter Milan alors qu'il afin de passer la visite médiétait prêté à la Real Sociedad, Mac Do- cale traditionnelle, conforménald Mariga n'endossera pas le maillot ment au souhait du board nerazzurro cette saison. Sous contrat d'Arsenal. Ensuite, Thomas jusqu'en juin 2013 avec le club lom- Eisfeld devrait signer un bard, le milieu international kenyan a contrat d’une longue durée été cédé jusqu'à la fin de la saison à chez les Gunners. Si ce transParme, où il a déjà évolué entre 2007 et fert se concrétise, alors le Bo2010. Ce prêt est assorti d'une option russia touchera une somme d'achat pour 50% des droits du joueur. d'environ 500.000 euros.

Inter Milan

QUOTIDIEN SPORTIF ANNEXE DE PANORAMA

¥ Tél. (021) 73-24-03 / Fax : (021) 73-16-47 Maison de la Presse Tahar Djaout 01, Rue Bachir Attar - Alger e-mail : lebuteurdz@yahoo.fr

Contact@lebuteur.com

Directeur de la publication : Boussaâd Kahel - Rédacteur en chef : Mohamed Saâd - Rédacteur en chef adjoint : Ali Hamouche - Rédaction : Achour Aït Ali, Noureddine Benazzou, Tarek Bouchikhi, Adel Cheraki, Nacym Djender, Saïd Djoudi, Kamel Manane, Abdelbasset Mogdad, Mohamed Raber, Hamza Rahmouni, Nacer Eddine Ratni. Imprimerie : Centre : SIA - Ouest : SIO - Est : SIE / Distribution : Entreprise Nationale de Distribution.

Pour vos insertions publicitaires, contactez notre service publicité. Tél : 021 73 14 37 / Fax : 021 73 14 17 ou bien contactez lʼANEP : 1, avenue Pasteur - Alger Tél : 021 73 76 78 Fax : 021 73 95 59 / Télex : 56150

22

Le Buteur n° 1821 Mercredi 1er février 2012

V SA utile In 2% des coiffeurs américains ont déjà été poursuivis en justice pour avoir raté une coupe.

OIR

Détente
e-mail : Réagissez à cette page parcom jeux-sante@lebuteur.

Sudoku n° 882

QCM
Quelle ville a été détruite par Little Boy ?
a- Nagazaki b- Saïgon c- Hiroshima

Enigme
Y a-t-il un 5 juillet en Angleterre ?
Qui Cʼest ?
Le tigre
Comment le jouer La règle est simple. Tout ce que vous devez faire cʼest de compléter la grille de sorte que chaque rangée et colonne de la grille et chaque boîte 3x3 contiennent les nombres de 1 à 9.

LS V
eaviez-

ous ?

Pourquoi la chasse d'eau a-t-elle été inventée ?
La chasse d'eau est une invention relativement ancienne qui date de 1595 même si son brevet n'a été déposé qu'en 1778 par Joseph Bramah et qu'elle n'a été e siècle dans les utilisée vraiment qu'au XIX appartements possédant l'eau courante. La chasse d'eau a été inventée par John Harrington qui était le filleul de la Reine d'Angleterre. A cette époque, la Reine ne supportait plus l'odeur de sa toilette, donc une chaudière a été installée sur le toit et elle était reliée à un tube et quand la Reine ouvrait un robinet, l'eau s'écoulait et envoyait ses excréments dans une fosse septique. Ainsi, la chasse d'eau était née.

M

éli D busquez 2 villes dont élo asiatiqueslang sles noms ont t m :

ZAHIGASHINAROKIMA

Charade
Mon 1er est un animal qui se promène dans les égouts. Mon 2e est la première syllabe de violette. Mon 3e s'écoule du robinet. Tu te couches sur mon 4e. Mon tout est adoré par les enfants.

D

evinette

Combien y a-t-il de virages en Algérie ?

D ’ où Ç a sort ?

De quel film célèbre cette photo est-elle extraite ?

Qui a dit ?
«La vraie richesse d'un homme en ce monde se mesure au bien qu'il a fait autour de lui»
Le prophète Moussa (QSSSL) Le prophète Ibrahim (QSSSL) Le prophète Mohammed (QSSSL) Loqman le sage

L’intrus
Poltergeist Amistad
Citizen Kane Le Terminal

Mots fléchés n° 1335

Ce

jour-là

1662 : Le pirate Koxinga s'empare de l'île de Taiwan (qui s'appelle à l'époque Formose) après neuf mois de siège et en chasse les Hollandais. 1954 : Appel de l'abbé Pierre sur RTL en faveur des mal logés. 1979 : L'ayatollah Khomeini rentre de son exil en France à Téhéran.

Humour…
se proC'est unettouriste quidu Mont mène dans la baie St Michel qui aperçoit un troupeau de moutons. Curieux, il s'approche du toupeau et demande au berger. - Si je vous dit combien vous avez de moutons, vous m'en donnez un ? - Allez y, dites toujours ! Le touriste multiplie le nombre de pattes par le nombre de têtes et divise le tout par le nombre d'oreilles en tenant compte du coefficient de maladie de l'oreille chez le mouton adulte de moins de 50 ans en Europe de l'Ouest. Puis il déclare : - Vous avez 124 moutons ! Le berger, étonné, lui dit d'en choisir un car il a effectivement trouvé le nombre exact de moutons. Le touriste en choisi un et le berger lui dit : - Si je vous dis ce que vous faites dans la vie, vous me rendez ma bête ? - Allez-y dit le touriste. - Vous avez fait l'ENA et vous êtes aujourd'hui un haut fonctionnaire ! - Effectivement ! Mais comment avez-vous deviné ? - C'est facile: le mouton que vous avez choisi, c'est mon chien…

La photo du jour

Solution des jeux…
Méli-Mélo Hiroshima et Nagazaki L?intrus Citizen Kane, film réalisé par Orson Welles, les autres sont de Steven Spielberg Dʼoù ça sort Le roi scorpion QCM c- Hiroshima Qui Cʼest ? Georges Clémenceaux Devinette 2 un à gauche et lʼautre à droite Qui a dit ? Le prophète Mohammed (QSSSL) Enigme Oui, mais on n'y fête pas lʼindépendance

Sudoku n° 882

Charade Raviolis

par e-mail : Réagissez à cette page ur.com x-santé@lebute jeu

Numéros utiles
■ SAMU : (021) 23.50.50 ■ Urgences médicales : 115 ■ Protection civile : (021) 71.14.14 ■ Sûreté wilaya : (021) 73.00.73 ■ Gendarmerie : (021) 76.41.97 ■ Centre antipoison : (021) 97.98.98 ■ Dépannage gaz : (021) 67.59.81 ■ Dépannage électricité : (021) 67.24.52 ■ Service des eaux : (021) 67.50.30 ■ Personnes en difficulté ou en détresse : N° Vert : 15-27

D écrassage
Le proverbe du jour

Le Buteur n° 1821 Mercredi 1er février 2012
Horaires des prières
08 Rabi el awel 1433

23

Prévisions météo pour Alger et ses environs
MERCREDI
BEAU TEMPS

JEUDI
AVERSES MODÉRÉES

«On peut conduire un cheval à l'abreuvoir, mais non le forcer à boire.»
(Proverbe Anglais)

Mercredi
Dohr Asr Maghreb Icha : 13h01 : 15h51 : 18h15 : 19h36 : 06h212 : 07h50

Jeudi
Fedjr Chourouk

Matin : 7 °C A-M : 17 °C Vent : 14 km/h Direction : S.W.

Matin : 9 °C A-M : 14 °C Vent : 14 km/h Direction : W.

ACTUEL
Un bébé de 13 mois mâchouille un serpent vivant

Désir : les vraies épices

aphrodisiaques
Ingrédients q 125 g de farine q 100 g de sucre q 125 g de beurre mou q 1/2 sachet de levure chimique q 2 œufs q 100 g de chocolat noir haché finement q 1 orange et demi Pour le glaçage : q 80 g de sucre glace q Jus de 2 oranges

Recettes
Cœur orange au chocolat

Un bébé a longuement mâchouillé la tête d'un serpent en semihibernation, un dangereux passe-temps, dont le reptile n'est pas sorti indemne, at-on appris vendredi auprès de sa famille dans une agglomération arabe du nord d'Israël. Ghadir Aleeyan, mère du petit Imad, 13 mois et six dents, n'en revient toujours pas : «Je lui préparais son lait et, en jetant un coup d'œil dans sa direction, j'ai découvert qu'il y avait un serpent dans sa bouche. Je n'en croyais pas mes yeux et j'ai hurlé, terrorisée.» Alertés par ses cris, d'autres membres de la famille et des voisins ont accouru, mais personne n'osait intervenir jusqu'à ce qu'un voisin décide d'extraire le serpent à moitié mort de la bouche de l'enfant et de l'achever. «Lorsqu'il l'a sorti de sa bouche, Imad a commencé à pleurer», a raconté Yasmin Shahin, tante du bébé, en précisant que la tête du serpent avait été «très sérieusement mastiquée». Le bébé a été conduit pour examen à l'hôpital Rambam de Haïfa (nord), où les médecins ont constaté qu'il n'avait pas subi la moindre morsure.

Le gingembre nʼest pas la seule épice aux vertus aphrodisiaques. Quelles sont ces épices très excitantes ? 1. Le gingembre, une épice aphrodisiaque Manque de dynamisme, fatigue physique ? A la différence des plantes adaptogènes qui répondent à des états de stress, certains toniques aromatiques vont redonner ponctuellement lʼénergie dont a besoin. Parmi ces épices aphrodisiaques, le plus connu est sans aucun doute le gingembre. La racine de gingembre doit sa réputation dʼexcitant à ses propriétés vasodilatatrices. Elle favoriserait un afflux de sang dans le pénis et le clitoris. «On peut lʼemployer en épice sèche ou

Une voiture de Barack Obama mise en vente sur eBay

L'ex-véhicule du Président américain a été mise en ligne sur eBay... au prix d'un million de dollars. L'ancienne voiture du président américain Barack Obama fait l'objet d'une annonce sur le site de vente eBay. Il s'agit d'une somptueuse Chrysler 3C équipée d'un moteur V8 dont le prix de départ est fixé à un million de dollars. Le véhicule est quasiment neuf avec 38 000 kilomètres au tableau d'affichage selon Le Figaro et appartenait à Barack Obama entre 2004 et 2007 lorsqu'il était sénateur de l'Illinois et candidat à l'élection présidentielle. Une quinzaine de clichés du véhicule, mais aussi de la carte grise au nom du politicien démocrate, ont été intégrés à l'annonce. Mais lorsqu'il était entré en campagne pour la primaire américaine, l'actuel locataire de la Maison-Blanche avait ensuite jeté son dévolu sur une Ford Escape Hybride beaucoup moins bling-bling. Aucun acheteur ne s'est manifesté jusqu'à présent.

en plante fraîche», explique Franck Dubus, docteur en pharmacie et fondateur de Drhumana. Exemple dʼutilisation : en cas de baisse de libido on en prend un morceau de plante fraîche chaque matin dans une cuillère de miel ou 1 pointe de cuillère à café. Pour épicer un repas entre amoureux, le gingembre sʼutilise sans modération, ajoute notre phytothérapeute. 2. La cannelle et autres épices aphrodisiaques qq Comme le gingembre, la cannelle, le girofle et la sarriette sont des vasodilatateurs qui sʼavèrent très efficaces quand ils sont pris en infusion. On les prend seuls ou en mélange à raison dʼune cuillère à soupe de plantes ou de

mélange de plantes par bol. qq Le safran aurait, lui aussi, fait ses preuves auprès des femmes : il jouerait un rôle de lubrifiant des muqueuses vaginales et serait un bon remède contre la frigidité. On utilise 5 filaments de safran pour une infusion. qq Le tribulus ou Croix de Malte est une plante venue dʼInde bien connue des sportifs qui lʼutilisent pour améliorer leurs performances sportives. Si elle se prend en cure de 3 semaines comme les plantes adaptogènes, elle se distingue par son action supposée sur la libido : à la manière dʼun "Viagra naturel", cette plante résoudrait les troubles érectiles.

Préparation 1 Dans un saladier, écrasez le beurre ramolli avec le sucre pour obtenir un mélange crémeux. Puis, rajoutez les deux oeufs et mélangez bien. 2 Ensuite, incorporez la farine avec la levure, le zeste râpé de l'orange et demi, ainsi que le jus. Mélangez de nouveau. 3 Préchauffez votre four à 170°C (thermostat 5/6). Beurrez et farinez un moule à gâteau (en forme de cœur). Garnissez le fond du moule d'un tiers de la pâte. Saupoudrez de la moitié du chocolat râpé. Ajoutez le 2e tiers de pâte. Saupoudrez du reste de chocolat. Termi-

nez par la pâte restante. Enfournez pendant 40 minutes. 4 Dans une casserole, mélangez le sucre glace avec le jus de 2 oranges. Lorsque le gâteau est cuit (un couteau doit ressortir sali de chocolat mais pas de pâte crue), démoulez-le dans un plat creux et arrosez-le de sirop à l'orange chaud, qui aura été porté à ébullition quelques secondes au préalable. Si le gâteau n'absorbe pas tout le liquide d'un coup, récupérer le jus rejeté et reversez-le sur le gâteau. Il finira par tout absorber. 5 Laissez refroidir à température ambiante, et servez-le accompagné d'une crème anglaise (vanillée ou parfumée à la fleur d'oranger par exemple).

25 aliments qui soignent
Certains aliments ont des pouvoirs guérisseurs ! Ail, citron, miel, myrtille, noix... ont des vertus contre le cholestérol, le cancer, lʼhypertension, la cataracte, Alzheimer ou les AVC. Vingt cinq aliments extraordinaires à mettre au menu dʼurgence !

Question
Aspirine et paracétamol, c’est la même chose

Faux !

Du cassis contre les jambes lourdes !

People
Ashton Kutcher s’éclate alors que Demi Moore est à l’hôpital
Alors que son ex-femme, Demi Moore a été admise dans un institut spécialisé pour y suivre un traitement, peut-être pour mettre fin à son anorexie, Ashton semble très loin dʼêtre affecté. Le héros de la série Mon Oncle Charlie a fait la fête à Sa Paulo, au Brésil, où il se trouve en ce moment. Il ne semble en effet très affecté par lʼétat de santé de celle qui a partagé sa vie durant 7 ans. Au début de la semaine, Ashton Kutcher a été aperçu lors dʼune soirée à laquelle participait également Ronaldo, Alessandra Ambrosio, et le mannequin Ana Beatriz Barros. De son côté, Demi Moore est hospitalisée en Californie, a confirmé son porte-parole à TMZ.com. «A cause du stress quʼelle traverse en ce moment, Demi a choisi de rechercher lʼaide dʼun professionnel pour traiter son épuisement et améliorer lʼétat général de sa santé. Elle attend avec impatience de se rétablir et témoigne sa reconnaissance envers ses amis et sa famille», a-t-il fait savoir.

Le cassis soulage les jambes lourdes ! Pourquoi ? Parce qu’il contient des polyphénols et des anthocyanines (composés végétaux) qui améliorent la circulation veineuse ! De plus, ses feuilles ont une action anti-inflammatoire et dépurative. Le cassis entre d’ailleurs souvent dans la composition de

médicaments prescrits pour améliorer la circulation veineuse. En pratique : Sous forme alimentaire ou en infusion à raison de 5 g de feuilles séchées pour 1 litre d’eau bouillante. Laisser infuser 5 min. 2 à 3 tasses par jour. Autres vertus du cassis : Il a une action anti-rhumatismale (feuille) et il est bon pour le transit.

En cas de douleurs (règles douloureuses, migraines, mal de dents…) on a tendance à prendre indistinctement aspirine ou paracétamol. Pourtant, il ne sʼagit pas des mêmes molécules. Le paracétamol est antalgique (il agit contre la douleur) et antipyrétique (il fait baisser la fièvre) ; lʼaspirine lʼest aussi, mais cʼest en plus un anti-inflammatoire. Et, cʼest le plus important, lʼaspirine et le paracétamol nʼont pas les mêmes effets secondaires, ni les mêmes contre-indications. Lʼaspirine est déconseillé pendant les règles, car il fluidifie le sang ; il ne doit par ailleurs plus être utilisé à partir du 3e trimestre à une posologie supérieure à 500mg/jour. Le paracétamol, lui, est sans danger. Dʼailleurs, il est en général mieux supporté, cʼest pourquoi on le préfère pour les enfants.

A stuce
Faire partir des taches sur un parquet ciré
Lorsquʼon possède un beau parquet en bois ciré et quʼil arrive quʼon fasse tomber un liquide qui tache, il faut nettoyer le plus vite possible. Si ça a marqué, il faut couper un bouchon de liège en rondelles, imbiber ces dernières avec de lʼessence térébenthine et frotter les tâches avec. Recirer ensuite lʼendroit.

Demain : La canneberge contre les infections urinaires

N ew s
S ant é

La noix de coco, un concentré de vitamines pour ma peau
gras saturé, elle présente une grande affinité avec la peau. Ultra-nourrissante, anti-déshydratation, elle possède un fort pouvoir assouplissant. Elle est donc idéale pour le soin des peaux sèches et abîmées, de celles qui sont gercées ou crevassées, ainsi que des épidermes rêches et manquant dʼélasticité. Grâce à sa teneur en vitamines A et E, elle calme les sensations dʼéchauffement et les rougeurs, et est un ingrédient de choix des soins après-solaire.

Ce fruit au fort pouvoir nutritif et vitaminé possède des qualités inestimables en cosmétique. Appréciée pour sa teneur en acides gras, essentiels pour la peau, son huile est un véritable trésor. Extraite du fruit frais et encore vert, lʼhuile de noix de coco est non comédogène (elle ne favorise pas lʼapparition des points noirs), et a une délicieuse odeur de noisette. En raison de sa concentration en acide laurique, un acide

190 Des œufs de dinosaure datant de 190 millions d'années
Des œufs fossiles datant de 190 millions d'années viennent d'être déterrés en Afrique du Sud. Ils battent de 90 millions d'années la précédente couvée. Inutile de préciser que ces œufs n'ont pas été pondus par des poules, mais par des Massospondylus, des dinosaures à long cou atteignant jusqu'à six ou sept mètres de longueur. La trouvaille effectuée par des paléontologues américains et canadiens est importante dans la mesure où plusieurs nids superposés ont déjà été mis au jour, en attendant bien davantage, ce qui signifie que les dinosaures revenaient régulièrement pondre à cet endroit. Une sorte de maternité avant l'heure. Plusieurs de ces œufs, étonnamment petits eu égard à la taille des adultes (ils sont à peine plus gros que ceux de canards), contiennent des embryons parfaitement formés. Du coup, les paléontologues espèrent en tirer plein d'enseignements sur la reproduction des géants du Jurassique, qui reste très mal connue pour cette époque lointaine. Autre motif de satisfaction, la disposition régulière des œufs dans le nid semble indiquer que les mères en prenaient soin après la ponte. Enfin, de nombreuses traces de pas de jeunes dinosaures relevées à proximité des nids prouvent que ceux-ci ne s'éloignaient pas tant qu'ils n'avaient pas doublé de taille depuis leur naissance.

Le

C hiffre du jour

15:40 Flash info 15:45 Peuples du monde 16:00 TV5MONDE, le journal 16:25 Questions pour un champion 17:00 Littoral, entre ciel, terre et mer 18:00 TV5MONDE, le journal 18:25 Le journal de l'économie 18:30 L'invité 18:40 La petite vie 19:05 En voyage 19:30 Tout le monde veut prendre sa place 20:30 Journal (France 2) 21:00 Romans d'ados 22:40 TV5MONDE, le journal 22:50 Journal (TSR) 23:20 Le point 00:15 TV5MONDE, le journal Afrique 00:30 Sud, côté court

13:00 Journal 13:40 Petits plats en équilibre 13:55 Julie Lescaut 15:40 Camping Paradis 17:25 Bienvenue chez nous 18:20 Une famille en or 19:05 Money Drop 19:55 Météo 20:00 Journal 20:33 Instants d'émotion 20:35 Météo 20:40 Après le 20h, c'est Canteloup 20:50 Grey's Anatomy 21:35 Grey's Anatomy 22:25 Grey's Anatomy 23:15 Nikita 00:00 Nikita 00:50 Nikita 01:35 24 02:25 50mn Inside 03:20 Tous ensemble04:05 Reportages

16:15 Le jour où tout a basculé 17:05 Côté Match 17:10 Seriez-vous un bon expert ? 17:50 CD'aujourd'hui 17:55 On n'demande qu'à en rire 18:55 N'oubliez pas les paroles 19:55 Elysée moi 20:00 Journal 20:30 Image du jour 20:31 Tirage du Loto 20:35 Les hommes de l'ombre 21:30 Les hommes de l'ombre 22:25 Secrets de famille 23:55 Dans quelle éta-gère 00:00 Journal de la nuit 00:14 CD'aujourd'hui

12:45 Le 12.45 13:00 Scènes de ménages 13:45 Un prof au garde à vous 15:45 Facteur 8 : alerte en plein ciel 17:40 Un dîner presque parfait 18:45 100% Mag 19:45 Le 19.45 20:05 Scènes de ménages 20:50 Recherche appartement ou maison 22:10 Recherche appartement ou maison 23:00 Recherche appartement ou maison 23:50 C'est du propre ! 00:45 Les Bougon 01:35 M6 Music / Les nuits de M6

N° 1821 MERCREDI 1ER FÉVRIER 2012

C il a dit lui

omme

«On ne m’a jamais présenté Doudah comme étant un membre du Conseil d’administration de la JSK» Meziane Ighil Justement, il voulait rentrer dans le vestiaire pour faire les présentations. C’est de la langue de bois

Griche crache
a rencontre USMH-MCS (2-0) a été émaillée par un accrochage entre Adlène Griche et Djarbou. Deux joueurs du même camp qui en sont venus aux mains. Qu’on se le dise, la faute est à Griche qui est allé cracher sur le visage de son cadet et le gifler juste pour avoir raté une balle de but. Adlène Griche voulait faire preuve d’autorité en sa qualité de capitaine d’équipe, mais il s’y est pris de la plus vile des manières, puisque son statut d’ancien ne lui confère pas le droit de cracher sur le visage d’un jeune coéquipier ni de le gifler. Djarbou, visiblement vexé par le comportement de son capitaine, a éclaté en sanglots, nous diton, dans le tunnel menant aux vestiaires à la fin du match. Griche devrait présenter ses excuses et arrêter de jouer au nabab, car un de ces quatre, sa soi-disant autorité risquerait de lui péter à la gueule.

sur Djarbou avant de le gifler

«Je suis fatigué et je suis prêt à passer la main à un investisseur sérieux»
Mohand Cherif Hannachi USMH-MCS

L

Charef a suivi le match depuis le bus du club

Décidément, Slimane Raho est endurant ! Loin de mettre un terme à une carrière riche en titres et en performances, l’ancien international algérien prolonge l’aventure en s’engageant hier avec Noisy-le-Sec, club évoluant en CFA 2 (équivalant de la 5e Division française). A 36 ans et demi, Raho veut donner un coup de main au club administré par les frères Sandjak qui occupe actuellement la 11e place du championnat. Nul doute que son expérience, son énergie et sa motivation intacte seront d’un grand apport pour Noisy-le-Sec.

Raho signe à Noisy-le-Sec

Djarbou : «Je ne lui tiens pas rancune»
«Il n’y a rien d’alarmant. Ce sont des choses qui arrivent dans un match aussi important. J’ai bien compris les intentions de Griche qui est notre capitaine quand même. La preuve, on s’est échangé les excuses dans le vestiaire. Personnellement, je ne lui tiens pas rancune.»

Griche : «Tout est rentré dans l’ordre»
«En tant que capitaine, j’était obligé de repositionner mes coéquipiers pour ne pas encaisser de buts. Il est vrai que je me suis un peu emporté avec Djarbou, mais tout est ensuite rentré dans l’ordre.»

Interdit de banc lors de cet USMH-MCS, après s’être fait expulser face à l’USMA la semaine dernière au cours d’un match qu’il gagnait pourtant, Boualem Charef s’est réfugié dans le bus du club, hier après-midi, pour suivre le déroulement du match face à Saïda. Comme le bus était stationné dans le petit parking du stade Lavigerie, Boualem Charef avait toute la latitude de suivre le match, avec un confort minimum et, si besoin est, de communiquer des directives à son staff technique par téléphone. Les arbitres ont beau l’expulser, ça ne titille même pas son ego. C’est pour ça que chez lui, c’est un éternel recommencement !

Bechouche en a eu marre de sa casquette !
Nacer Bechouche est, pour ceux qui ne le connaissent pas, l’assistant de Boualem Charef à l’USMH. Hier face au MCS, il a eu la lourde tâche – une fois de plus ! – de coacher seul sur le banc de touche, au moment où Charef suivait le match et donnait ses directives depuis le bus du club, stationné dans le petit parking du stade Lavigerie, car suspendu. Ceux qui connaissent Bechouche savent que le personnage a toujours la tête coiffée d’une casquette. Un look qui lui colle à la peau. Alors lorsqu’ils l’ont découvert nu-tête sur le banc de touche hier, ils n’ont pas manqué de dire qu’il fait toujours le contraire de ce que font les autres, c’est-à-dire se couvrir la tête, và cause du froid qui a sévi hier. A moins qu’il en ait eu marre de toujours la porter !

En 2009, a débuté une opération policière contre le crime organisé en Espagne nommée «Opération Eden». Elle s’est révélée être le plus gros coup porté aux organisations , criminelles espagnoles. Dans le résumé de cette opération certains éléments associent des noms de footballeurs à celui d’un mafieux notoire. Il s’agit de Lauro Sanchez que l’on définit comme étant à la tête d’un réseau lié au secteur des services. Mais cette activité ne serait en réalité qu’une façade qui cache là une des plus grandes organisations criminelles sur le territoire espagnol. Parmi les différents joueurs, on retrouve Guti, Sergio Agüero, Lassana Diarra de mais surtout Cristiano Ronaldo. Certains enregistrements cette affaire révèlent que le 24 juin 2009, soit quelques jours après la signature du Portugais dans le club de la capitale, Lauro Sanchez aurait été contacté afin de trouver une maison pour le nouveau joueur. Lorsque la question est posée au criminel, il répond qu’il est apte à fournir filles, t voitures et maisons à la nouvelle star madrilène. Concernan à l’habitation, il semble avoir trouvé une résidence de luxe au nord-est de Madrid où réside Pozuelo de Alarcon, effectivement Ronaldo mais aussi Benzema et Mourinho. Lauro Sanchez entretiendrait également des relations avec l’ancien capitaine du Real, Raùl Gonzàlez, qu’il a l’habitude de retrouver en Allemagne.

Cristiano Ronaldo proche de la mafia

Cahiers de football, magazine de foot, comme son nom l’indique, établissait, en début de semaine, le top 10 des buts des finales de la Ligue des champions d’Europe de 1956 à 1996. Pas de bol pour Zinédine Zidane qui aurait sans doute figuré en bonne place grâce à sa volée face au Bayern Leverkusen (2005), mais Rabah Madjer y est. Le plus célèbre des footballeurs algériens figure même à la tête de ce classement grâce à la magie de sa talonnade lors d’un mémorable FC PortoBayern Munich (2-1) au Stade du Prater (Vienne), un soir du 27 mai 1987. L’Algérien surclasse dans l’ordre Eusébio (1962), Allan Simonsen (1977), Tommy Gemmell (1967), Alan Kennedy (1981), Ferenc Puskás 1960, Ronald Koeman (1992), Peter Withe (1982), Alfredo Di Stefano (1960) et enfin Dick Van Dijk (1971).

Madjer en tête du classement des meilleurs buts de la C1

Le nul concédé par le MC Alger à Bologhine hier soir face au CS Constantine (2-2) va sonner le glas de l’entraîneur François Bracci. Déjà contesté et sur la sellette depuis plusieurs semaines, le Français est désormais sur le gril, même si le Mouloudia avait réussi à ramener Noureddine Neggazi, l’adjoint de de Sétif une victoire inattendue Djamel Menad au CRB, communiquait, vendredi passé. Hier soir, le ce dimanche, au groupe, le programme de comité dirigeant de la section la journée. «Vous avez entraînement, puis football s’est réuni pour examiner la situation. Un consensus déjeuner, puis sieste, puis mise au vert», semble se dégager sur le fait de avec l’autorité due à son statut. Amar Ammettre fin aux fonctions de Bracci. mour, qui était juste à côté, l’a interpellé Reste juste à savoir si pour lui dire qu’à l’entendre annoncer cette décision sera ça, «on se croirait dans une caserne». Ce entérinée et signifiée à l’intéà quoi, il lui répondra qu’il est exempt ressé aujourd’hui de ce programme. Comme pour lui ou si on lui dondire qu’il est libre de faire ce que nera une dernière bon lui semble. Après tout, à son chance pour le âge et avec l’expérience qui est la match de samedi contre le NA Hussienne, Amar Ammour sait comsein-Dey. Plus que jament gérer son hygiène de vie. mais, Bracci est sur le Un passe-droit que gril.

Bracci indésirable

Un traitement de faveur pour Ammour

o ’inf L

Même à Everton, Louis Saha reste un mec concerné par la présidentielle de 2012 qui approche à grands pas. C'est ce qu'a confié P'tit Louis sur son compte Twitter dimanche soir, à l'heure où Nicolas Sarkozy s'exprimait sur pas moins de six chaînes à la fois : «Sarkozy TF1 pas super fan, mais le gars maîtrise son sujet. Il est difficile de piéger le président «politique ou pouritique ?» Ensuite, le buteur français a confirmé que c'était bien lui qui s'occupait de son compte Twitter : «Ce serait bien que tous les Français aient la chance d’avoir les mêmes rapports remplis de chiffres pour vraiment se faire une idée.» Rendez-vous le 22 avril, Louis.

Saha pas fan de Sarko

Sadek Amrous, président de la CSA/MCA a organisé, hier, l’autre assemblée générale du club. Comme au MCA, des assemblées du genre, il n’y en a pas qu’une seule, chacun fait en sorte de réunir ses petits copains pour entériner les bilans moral et financier, avec la mention, cette fois, que les procurations non légalisées ne sont pas acceptées. Tous ont eu donc leur petite invitation, sauf la presse qui, elle, a été priée de se tenir à distance. Une manière de dire qu’on n’en veut pas. Mais pourquoi donc ? Sans doute pas par souci d’éviter qu’on étale les bouffonneries des uns et des autres, car, làbas, on est habitués à ce que le linge sale soit étalé sur les tables…

Amrous ne voulait pas de la presse à «son» AG

l’on peut accorder à tout le monde, néanmoins.

Footaises
soigner son image.
s

Traité de malade, s Hannachi va
s

p eo ple

Hannachi pour le titre unifié de la WBRTV. Depuis s n’est plushier, ce Ollés

Grand combat s boxe entre Ighilde et

Nicolle, mais Holà-Nicolle.

You're Reading a Free Preview

Télécharger
scribd
/*********** DO NOT ALTER ANYTHING BELOW THIS LINE ! ************/ var s_code=s.t();if(s_code)document.write(s_code)//-->