Vous êtes sur la page 1sur 1

Ministerul Educaţiei, Cercetării şi Tineretului

Centrul Naţional pentru Curriculum şi Evaluare în Învăţământul Preuniversitar

Examenul de bacalaureat 2008


Proba E/ F
Proba scrisă la limba franceză
L1 intensiv, 3-4 ore

• Toate subiectele sunt obligatorii. Se acordă 10 puncte din oficiu.


• Timpul efectiv de lucru este de 3 ore.

SUBIECTUL I (30 puncte) Varianta 004

Lisez le texte ci-dessous.


Un jugement assez peu optimiste sur la jeunesse d’aujourd’hui et son état d’esprit
« Bof ! Ras le bol. À quoi ça sert ? Pour quoi faire ? Je m’en fous ! Pourquoi se fatiguer… prendre des
risques… se bercer de faux espoirs, quand l’avenir est aujourd’hui si sombre et si inquiétant ? » Quel père
ou quel enseignant ne retrouve pas, dans cette litanie, l’essentiel des réponses apportées à ses tentatives
de communication avec ses enfants ou ses élèves ? Alors qu’il paraît naturel de les voir bouillir
d’impatience d’entrer dans la vie active, ces jeunes, non contents de refuser le dialogue, semblent
aujourd’hui désireux de fuir tout engagement, avant même d’en avoir pu mesurer, dans la pratique, les
véritables risques.[…] Ce scepticisme et ce je-m’en-foutisme ne sont pas toujours de simples
fanfaronnades puériles et verbales, mais se vérifient chaque jour davantage à beaucoup d’égards.
Combien de jeunes, en effet, avachis sur les bancs de leur lycée, mollement allongés sur leur lit dans le
vacarme du magnétophone, effondrés devant l’écran de télévision toujours allumé, semblent ne rien
connaître – ou ne rien vouloir connaître – de ce dont il était habituel de caractériser le dynamisme de la
jeunesse. On ne peut s’empêcher d’avoir le cœur serré à les voir traîner leur ennui, seuls ou en bande,
dans les rues ou sur les plages, apparemment aussi fatigués que peuvent être leurs propres
grands-parents au terme d’une longue vie. À croire parfois qu’ils sont détenteurs d’une sagesse dont leurs
aînés ne connaîtraient rien, à force de perdre leur vie à la gagner.
Les meilleurs élèves, les sujets les plus doués, ceux qui, dans leurs comportements quotidiens, donnent
satisfaction à leur famille ou à leur école et affichent leur aisance inséparable de la sensation de se savoir
jeune, en bonne santé et intelligent, ceux-là aussi se révèlent fragiles. Également tentés de se mettre pour
longtemps « entre parenthèses », ils sont de plus en plus rares à avoir l’ambition de jouer le rôle que la
société attend d’eux. Jean Rousselet, « La jeunesse malade du savoir »

1. Donnez les adjectifs qui correspondent aux noms suivants: sagesse, satisfaction,
aisance, santé.
4 puncte

2. Citez trois mots du texte appartenant au champ lexical de scepticisme.


6 puncte

3. Dégagez les idées essentielles du texte ci-dessus. Reformulez-les avec vos propres mots.
10 puncte

4. Expliquez les séquences: bouillir d’impatience, traîner son ennui.


6 puncte

5. Pour chacun des mots soulignés donnez un antonyme que vous utiliserez dans une phrase
de votre choix.
4 puncte

Probă scrisă la limba franceză L1 intensiv, 3-4 ore


1