Login

oui-lditn ntts -oap ia ae e ns - tr
Blog Amigos Fotos
Posts (RSS) (RSS) Comentarios

13 Agosto 2011

n i ta t is-al -e -n i tatns rp erbS o u d o ee o
ver perfil » contacto »

3 oa 11 1 g

YAORAUU OF NMNNA CDIO N T UI R O L L N F MI ME T G IM Y BG presentation-de-la-situation L O A utor:
YOU C AN FIND MORE INFORMATION IN VARIOUS LANGUAGES IN MY MULTILINGUAL BLOG http://www.rudy2.wordpress.com

FO R FURTHER INFO RMATIO N. MULTILINGUAL BLO G: http://rudy2.wordpress.com http://www.inform ationdossier.wordpress.com /

s to oF
VOUS POUVEZ TROUVER PLUS DINFORMATIONS EN DIVERSES LANGUES DANS MON BLOG http://www.rudy2.wordpress.com
presentation-de-la-situation todavía no ha subido ninguna foto. ¡Aním ale a hacerlo!

sin comentarios

compártelo

sc ln ea E
20 Diciembre 2010
Bad experiment EX-FBI Agent Geral Sosbee's ordeal PART 1 Ex-FBI Agent's gruesome ordeal. Barbara Hartwell's Article Freedom fighters for America Overcontrol PowerPoint Presentation of Neurological Weapons Systems of surveillance Torture report

0 cid 0 2 1

MARAOR IPNNUn LVIOTs THTuU EINle C Ua PaR qiI M S E BiatIiE mnlei OelS icE's elRq tvXn , dte Bpd éu e T iP a u BC presentation-de-la-situation O. Y E A utor:
IMPLANT VERICHIP NON AUTORISE ainsi que la TUMEUR qui en est induite EXTIRPES de l'épaule de la victime, BOB BOYCE. DECEMBRE 2010 Version française plus bas
Engineer Bob Boyce's un-requested VeriChip and associated tumor removed. DECEMBER 2010. Boyce finally had the second VeriChip implant removed yesterday along with the associated tumor. This time the surgical staff documented the implant with photos, and the surgeon placed the "foreign body" in a specimen container and sealed it to establish chain of un-requested VeriChip and associated tumor removed custody evidence. Read more http://pesn.com/2010/12/07/9501740_Bob_Boyce_verichip_removed/ --------------------------------

sn ice eo cS
inicio archivos contacto suscríbete

http://bobboyce.org/cancer.htm Photographic evidence of VeriC hip & cancer removed from Bob Boyce TM Verichip found & removed by surgeon. Some have said that this VeriC hip was a figment of Boyces imagination. Well, this "imaginary" VeriC hip removal was documented on film by surgical staff. http://www.bobboyce.org/ --------------------------------

converted by Web2PDFConvert.com

OTHER PHOTOS ===> http://bobboyce.org/cancer.htm -----------------------------L'implant Verichip non autorisé ainsi que la tumeur qui en est induite, extirpés de l'épaule de Bob Boyce. par Sterling D. Allan Pure Energy Systems News. Version originale: http://pesn.com/2010/12/07/9501740_Bob_Boyce_verichip_removed/ Traduit par Rudy Andria . Boyce a fini par se faire extraire le second implant de Verichip hier, en même temps que la tumeur induite par l'implant. C ette fois-ci, le personnel chirurgical a documenté l'implant par des photos, le chirurgien a conservé "le corps étranger" dans un boîtier-spécimen et l'a scellé, afin d'établir une chaîne de preuves de conservation. L'an dernier, nous avons signalé que Bob Boyce, le si vénéré inventeur du système d' électrolyse ultra-efficace et du circuit de batterie autochargeable (Exploitation de l'énergie de l'environnement, probablement à partir de l'Energie Point Zéro), avait contracté un cancer terminal, déclenché par une puce VeriC hip implantée par quelqu'un à l'épaule droite de Boyce, sans son autorisation et à son insu. Il fit extraire une puce, mais il s'avéra qu'une autre puce s'y trouvait déjà implantée de manière plus profonde, comme confirmé par rayons X. Il a vécu un an avec cette puce , mais a fini par la faire extirper, hier, à l'Hôpital Régional Fannin de Blue Ridge, dans l'Etat de Georgia. Le personnel chirurgical de Fannin prit des photos, lorsque la puce fut extraite du tissu puis placée dans Un second implant de micropuce VeriC hip a été un récipient à échantillon, étiqueté "corps étranger" extirpé hier de l'épaule de Bob Boyce‘ , implant puis scellé par le chirurgien. La couleur bleue du effectué sans son autorisation et à son insu. La tissu vient d' un colorant qui y fut injecté, pour mettre couleur bleue provient d'un colorant pour mettre en en évidence les cellules cancéreuses. De telles puces évidence les cellules cancéreuses qui se forment qui, parfois, déclenchent une tumeur, à l'endroit même fréquemment avec les implants Verichip. (ref). où elles ont été implantées (Ref.) , ont été documentées, comme ce fut le cas avec Boyce (Réf.) . Boyce a posté des photos du processus sur son site internet, avec le commentaire suivant: "C ertains ont prétendu que VeriC hip a été le fruit de mon imagination. Eh bien, figurez-vous que cette extraction de la VeriC hip «imaginaire» a été documentée dans le film par l'équipe chirurgicale". La première fois que Boyce constata ce qui s'avéra être la première de deux puces était au début d'avril 2009, à l'époque où il travaillait avec un ancien associé, Bob Potchen de Pre-C ombustion Technologies Inc (PTI), désormais "The Cell" , qu'il avait rencontré pour la première fois en Juillet 2008. Potchen, un "ancien" de la NSA, a mis en pratique dans un produit, la technologie du surpresseur de gaz hydroxide de Boyce, afin de placer ce produit sur le marché. Leurs relations étaient devenues tendues et Boyce se préparait à abandonner Le "corps étranger" de Verichip a été placé dans la collaboration. Après avoir bu "un rafraîchissement" un boîtier-spécimen puis scellé par le chirurgien. offert par Potchen, Boyce s'était endormi devant un des pupitres des bureaux du PTI. Au réveil, il eut la sensation que son épaule droite était engourdie, et quand il la frotta, il constata une petite bosse dure. C omme il se fit récemment retirer un cancer bénigne de la peau, il supposa que c'était juste une autre tumeur, et n'y pensait pas outre mesure, jusqu'au moment où la peau devint rouge et que son épaule lui fit très mal, plusieurs mois plus tard. Derrière son propre laboratoire, il remarqua que son épaule "diffusait" des radiations RF(RadioFréquences). Pour cette raison, lorsqu'il se fit extraire la tumeur qui s'y était développée, il regarda la minuscule micropuce de la taille d'un grain de riz, avant que le tissu ne fût emporté par le docteur pour un test de pathologie. Par la suite, il mena des enquêtes sur les diverses sociétés fabriquant des micropuces implantables et découvrit que la puce extraite de son épaule correspondait au modèle de puce de Verichip . Notez plus particulièrement une fine couche blanche comme un caoutchouc, à l'une des extrémités du tissu, de sorte que tout mouvement de migration est impossible pour la puce. Le rapport de pathologie ne mentionne pas l'existence de la puce. En raison des intrigues liées à la situation, Boyce a eu beaucoup de mal pour trouver un chirurgien qui soit en mesure d'extraire la puce et d'en documenter l'extraction. Boyce voulait s'assurer qu'il était en possession d' une «chaîne de conservation juridique appropriée », lorsque la deuxième puce fut extirpée, comme en témoigne le chirurgien, au moment où elle fut placée dans un boîtier-spécimen qui a été scellé, étiqueté, daté et signé par ce chirurgien. La raison de ce désaccord, c'est que Potchen, qui était auparavant dans le renseignement militaire, avait apporté des modifications à l'appareil qui génère l'hydroxy. Selon Boyce, ces modifications réduisaient le rendement des cellules. Avant ces modifications, la cellule donnait d'excellents résultats, quand elle était installée dans les véhicules d'essai. Prenons le cas d'un camion dont le kilométrage de carburant augmenta de 5,5 miles par gallon à 11,7 miles par gallon - soit plus du double. Boyce a décrit plusieurs modifications que Potchen effectua, sous prétexte de rendre moins chère la production de la cellule, mais, bien au contraire, cela en freina considérablement le rendement. "C 'est comme s'il sabotait délibérément le système, pour discréditer l'ensemble du secteur", disait Boyce. Boyce renonça à tout soutien du dispositif de Potchen et publia ses préoccupations dans certains forums dédiés à l'hydroxy. Dorénavant, la saga est longue et interminable et est toujours en cours.

converted by Web2PDFConvert.com

Ironie du sort, hier,l'intervention chirurgicale de Boyce a eu lieu, un an exactement après la publication du document: "L'implant de puce suspect de Boyce identifié." Photos.

Les photos des puces ont été prises par le personnel chirurgical. La VeriC hip (appelée "corps étranger" pour des raisons politiques) a été extirpée du tissu (bleui par le colorant utilisé pour identifier le tissu cancéreux), puis placée dans un boîtier-spécimen et scellée par le chirurgien. Le flou de la résolution d'une partie des photos vient du fait qu'il s'agit de photos de photos prises par le personnel. Bob les fit publier dans son site web http://www.bobboyce.org/cancer.htm . Je ne vous engage pas à regarder ces images en mangeant, bien que je l'aie fait cet après-midi, quand je les ai regardées pour la première fois. Bob m'a envoyé le 10 Décembre 2010 cette photo, montrant les points de suture. Les taches rouges devant les points de suture, à droite sur la photo, provenaient d'une réaction allergique de Boyce au sparadrap qui maintenait la bande. http://pesn.com/2010/12/07/9501740_Bob_Boyce_verichip_removed/Bob_Boyce_VeriC hip+Tumor_shoulder-

scar_400.jpg . Bob m'a aussi envoyé ces rapports médicaux de l'an dernier(2009). Rapport de pathologie / radiologie de 2009. Il n'est pas fait mention de l'existence du corps étranger dans le rapport de pathologie de 2009, au moment où Boyce fit extirper la Verichip ainsi que la tumeur induite par la même puce. Le rapport de . radiologie à droite fut établi à partir des rayons X qui furent effectués, lorsque Boyce avait découvert qu'une seconde puce se trouvait toujours logée dans son épaule.

2009 Pathology Report C lick image to download larger version.

2009 Radiology Report C lick image to download larger version.

converted by Web2PDFConvert.com

Pathologists Associated... Boyce...Diagnosis: Malignant melanoma, desmoplastic type... Right shoulder10/20/2009

Murphy Medical C enter... Boyce... C LINIC AL HISTORY: FOREIGN BODY RIGHT SHOULDERRIGHT SHOULDER, TWO VIEWS:Two AP views of the right shoulder were obtained. There is a subcutaneous 5.3 mm x 1 mm metallic foreign body superior to the humeral head and lateral to the AC joint....D: 12/14/09 13:48

sin comentarios

compártelo

23 Abril 2009

3 rb 9 2 a 0

2ngre presentation-de-la-situation 0,gea 9luM 2nld a0eutor: 3asi 1r liA A p s a
MEDIA RELEASES IN 10 LANGUAGES ENGLISH, FRANC AIS, РУ С С КИЙ , DEUTSC H, ITALIANO, ESPAÑOL, PORTUGUES, ΕΛΛΗΝΙΚΑ, DANSK, C HINESE Please publicise THESE WEAPONS AND C RIMES by sending these MEDIA RELEASES everywhere. 1. ENGLISH 2. FRANC AIS 3. РУ С С КИЙ 4. DEUTSC H 5. ITALIANO 6. ESPAÑOL 7. PORTUGUES 8. ΕΛΛΗΝΙΚΑ 9. DANSK 10.C HINESE 1. ENGLISH PRESS RELEASE: SEC RET GEOPHYSIC AL, DIREC TED ENERGY & PSYC HONEUROLOGIC AL WEAPONS TORTURE AND ABUSE Thousands of people are asking for an international investigation of enormous human rights violations that are silently taking place worldwide at this moment. In recent years the numbers of those crimes against humanity rose so much that we can openly speak about the civilian population being under attack. This attack is committed with technology working invisibly at a distance, beyond the bounds of borders, and is at this moment being used against helpless and unsuspecting citizens. The victims are constantly lobbying to report these crimes to government officials, human rights organizations, world leaders and the press. Mostly, they don't get answers because of a general lack of knowledge about the technology. Mental institutions may diagnose the victims as delusional. And complaints lodged a t local police stations are often treated as psychological problems or ignored. It may take several years, before the "silent holocaust" becomes public knowledge. And for the victims, the comparison is very real. The scale of the crimes being reported, and the seriousness of the accusations, justifies an urgent international investigation. Because there are so many victims worldwide, spawning a worldwide movement coordinated via the Internet, it is only the most diligent and conscientious of victims who are able to report this crime; the actual number of victims being many times larger than this group of activists. In January 2007, the article "Mind Games" appeared in "The Washington Post", written by journalist Sharon

converted by Web2PDFConvert.com

Weinberger, about the American victims and the activist organization, Freedom From C overt Harassment and Surveillance. Meanwhile, from all parts of the world new victims are showing up in greater numbers. They are asking for these crimes to be made public and are insisting on an international investigation of this problem. And starting a collective campaign against directed energy weapons (DEW) harassment . ____________________________________________________________ 2. COMMUNIQUE DE PRESSE EN FRANCAIS ARMES GEOPHYSIQUES SEC RETES - TORTURES ET SEVIC ES PAR DES ARMES A ENERGIE DIRIGEE ET PSYC HONEUROLOGIQUES Des milliers d'individus demandent que soit faite une investigation internationale d'énormes violations des droits de l'homme qui sévissent actuellement dans le monde entier, dans le plus grand silence. C es dernières années, le nombre de ces crimes contre l'humanité s'est accru à tel point que nous pouvons visiblement parler d'agression de la population civile. C ette agression est commise avec une technologie qui agit, à distance, dans l'ombre,au-delà des limites des frontières, et qui est utilisée contre des civils sans défense et qui ne se doutent de rien. Il y a une pression continuelle de la part des victimes pour dénoncer ces crimes auprès des hauts fonctionnaires de l'état, des organisations pour les droits de l'homme, des dirigeants internationaux et à la presse. La plupart du temps, elles n'obtiennent pas de réponse en raison d'une méconnaissance généralisée de cette technologie. D'après les diagnostics des établissements psychiatriques, les victimes ont des hallucinations. De plus, les plaintes déposées dans les commissariats de police locaux sont souvent considérées comme des problèmes psychologiques ou sont tout simplement passées sous silence. C ela risque de prendre plusieurs années avant que "l'holocauste silencieux" ne soit connu du public. Pour les victimes, cette comparaison est tout à fait juste. L'ampleur des crimes dénoncés et la gravité des accusations justifient une investigation internationale urgente. Etant donné le nombre considérable de victimes à l'échelle planétaire, qui a engendré un mouvement mondial coordonné par le biais de l'internet, seuls les plus zélés et les plus consciencieux parmi les victimes dénoncent ce crime, le nombre réel de victimes étant, de loin, plus important que ce groupe d'activistes. En janvier 2007, la journaliste Sharon Weinberger a publié dans le "Washington Post", l'article intitulé "Mind Games" sur les victimes américaines et l'organisation militante "Freedom From C overt Harassment and Surveillance" (Droit de vivre sans surveillance ni harcèlement occulte). Entre-temps, de nouvelles victimes de plus en plus nombreuses se font connaître des quatre coins du monde. Elles demandent que ces crimes soient rendus publics, elles insistent pour qu'une investigation soit faite sur ce problème et entament une campagne contre le harcèlement par les Armes à Energie Dirigée (DEW: DIREC TED ENERGY WEAPONS ) et contre le harcèlement collectif ____________________________________________________ SEC RET GEOPHYSIC AL, DIREC TED ENERGY & PSYC HONEUROLOGIC AL WEAPONS TORTURE AND ABUSE Viele tausend Menschen fordern eine internationale Untersuchung der ungeheueren Menschenrechtsverletzungen, die gegenwärtig weltweit geräuschlos grassieren. In den letzten Jahren haben diese Verbrechen gegen die Menschlichkeit derart zugenommen, dass wir offen von einem Angriff auf die gesamte Zivilbevölkerung sprechen können. Dieser Angriff wird mit einer Technologie verübt, die unsichtbar auf Distanz jenseits aller Grenzen und Begrenzungen funktioniert und die in diesem Augenblick gegen wehr- und ahnungslose Bürger eingesetzt wird. Die Opfer betreiben fortwährend Lobbyarbeit, um diese Verbrechen an verantwortliche Regierungsvertreter, Menschenrechtsorganisationen, internationale Führungskräfte und die Presse heranzutragen. Meistens erhalten sie keine Antwort wegen des allgemeinen Mangels an Wissen über diese Technologie. Psychiatrische Einrichtungen diagnostizieren die Opfer häufig als psychotisch. Und Anzeigen, die bei den örtlichen Polizeirevieren erstattet werden, werden oft als psychische Probleme behandelt oder ignoriert. Es mag einige Jahre dauern bis der „stille Holocaust" öffentlich bekannt wird. Für die Opfer ist dieser Vergleich sehr real! Das Ausmaß der beklagten Verbrechen und die Schwere der Beschuldigungen rechtfertigen eine dringende internationale Untersuchung. Während es weltweit so viele Opfer gibt, die sich mit Hilfe des Internets zu einer global koordinierten Bewegung vernetzen, sind nur die eifrigsten und bewusstesten in der Lage, über diese Verbrechen zu berichten; die tatsächliche Zahl der Opfer ist um ein Vielfaches größer als diese Gruppe von Aktivisten. Im Januar 2007 erschien der Artikel „Mind Games" („Psycho-Spiele") in der „Washington Post", geschrieben von dem Journalisten Sharon Weinberger, über die Opfer und die Selbsthilfeorganisation "Freedom From C overt Harassment and Surveillance" (Recht, ohne heimliche Folter und Überwachung zu leben). Seitdem treten überall auf der Welt neue Opfer immer zahlreicher in die Öffentlichkeit. Sie fordern, dass diese Verbrechen publik gemacht werden, bestehen auf einer internationalen Untersuchung und initiieren eine gemeinsame Kampagne gegen Folter und organisiertes Stalking mit gelenkten Strahlenwaffen (DEW: Directed Energy Weapons). __________________________________________________________ COMUNICATO STAMPA IN ITALIANO ARMI GEOFISIC HE - TORTURE E SEVIZIE C ON ARMI A ENERGIA DIRIGIDA E PSIC ONEUROLOGIC HE Migliaia di persone chiedono che sia fatta un' indagine internazionale sulle violazioni enormi dei diritti dell'uomo che imperversano attualmente nel mondo intero, nel più grande silenzio. In quest'ultimi anni, il numero di questi crimini contro l'umanità aumentato a tal punto che possiamo ovviamente parlare d'aggressione della popolazione civile. Quest'aggressione è commessa con una tecnologia che agisce, a distanza, nell'ombra, oltre ai limiti delle frontiere, e che è utilizzata contro civili senza difesa e che non dubitano mai di nulla.

converted by Web2PDFConvert.com

C 'è una richiesta continua da parte delle Vittime per denunciare questi crimini presso gli alti funzionari dello stato, le organizzazioni per i diritti dell'uomo, i dirigenti internazionali ed alla stampa. Di solito, non ottengono risposte a causa di un'ignoranza generalizzata di questa tecnologia. Secondo le diagnosi degli stabilimenti psichiatrici, le vittime hanno allucinazioni. Inoltre, i reclami depositati nei commissariati di polizia locali sono spesso considerati come problemi psicologici o sono semplicemente passati sotto silenzio. E tutto cio nonostante le ammissioni del Presidente degli Stati Uniti in materia sia del 8 ottobre 1995 e numerosi testi di militari e specialisti, pubblicati e conosciuti, circolino in internet e nelle librerie senza alcun commento particolare da parte dei partiti politici di governo dei paesi occidentali e dell'Italia in particolare. Ricordiamo che in Italia sono stanziate circa 120 basi militari americane, alcune delle quali di migliaia di uomini e donne in armi. C ió rischia di far passare molti anni prima che "l'Olocausto silenzioso" sia conosciuto dal pubblico. Per le Vittime, questo raffronto con l'Olocausto è completamente giusto. L'ampiezza dei crimini denunciati e la gravità dei carichi giustificano un'indagine internazionale urgente. Dato il numero considerevole di Vittime su scala planetaria, che ha generato un movimento mondiale coordinato tramite l'Internet, solo i piu zelanti ed i piu coscienziosi fra le Vittime denunciano questo crimine, essendo il numero reale di Vittime, di gran lunga, più importante di questo gruppo di attivisti. Nel gennaio 2007, il giornalista Sharon Weinberger ha pubblicato nel "Washington post", l'articolo intitolato "Mind Games" sulle vittime americane e l'organizzazione militante "Freedom From C overt Harassment and surveillance" (diritto di vivere senza sorveglianza ni molestia occulte). Nel frattempo, nuove Vittime sempre più numerose si fanno conoscere dei quattro angoli del mondo. C hiedono che questi crimini siano resi pubblici, insistono affinchè un'indagine sia fatta su questo problema ed iniziano una campagna contro la molestia con le Armi ad Energia Diretta (DEW: DIREC TED ENERGY WEAPONS ) ____________________________________________________________ COMUNICADO DE PRENSA EN ESPAÑOL ARMAS GEOFISIC AS - TORTURA Y MALOS TRATOS C ON ARMAS DE ENERGIA DIRIGIDA Y PSIC ONEUROLOGIC AS Millares de personas piden que se haga una investigación internacional de enormes violaciones de los derechos humanos que prevalecen actualmente en todo el mundo, en el mayor silencio. Estos últimos años, el número de estos crímenes contra la humanidad ha aumentado tanto que podemos obviamente hablar de agresión contra la población civil. Esta agresión se comete con una tecnología que actúa, a distancia, en la sombra, más allá de los límites de las fronteras, y que se utiliza contra civiles sin defensa que no sospechan nada. Hay una presión continua por parte de las víctimas para denunciar estos crímenes a los altos funcionarios del estado, a las organizaciones para los derechos humanos, a los dirigentes internacionales y en la prensa. La mayor parte del tiempo, no obtienen respuesta, debido a una ignorancia generalizada de esta tecnología. Según los diagnósticos de los establecimientos psiquiátricos, las víctimas tienen alucinaciones. Además, las denuncias presentadas en las comisarías de policía locales a menudo se consideran como problemas psicológicos o se han silenciado simplemente. Se corre el riesgo de tardar varios años antes de que "el holocausto silencioso" sea conocido del público. Para las víctimas, esta comparación es totalmente justa. La amplitud de los crímenes denunciados y la gravedad de las acusaciones justifican una investigación internacional urgente. Dado el número considerable de víctimas a escala planetaria, que ha generado un movimiento mundial coordinado por medio de Internet, solamente los más afanosos y los más concienzudos entre las víctimas denuncian este crimen, el número real de víctimas sigue siendo, con mucho, más importante que este grupo de activistas. En enero de 2007, la periodista Sharon Weinberger publicó en el "Washington post", el artículo titulado "Mind Games" sobre las víctimas americanas y la organización militante "Freedom From C overt Harassment and Surveillance" (Derecho a vivir sin vigilancia ni acoso ocultos). Mientras tanto, nuevas numerosas víctimas cada vez más se hacen conocer de las cuatro esquinas del mundo. Piden que estos crímenes se hagan públicos, insisten para que una investigación se haga sobre este problema y empiezan una campaña contra el acoso por las Armas a Energía Dirigida (DEW: DIREC TED ENERGY WEAPONS) y contra el acoso colectivo. ____________________________________________________ COMUNICADO DE IMPRENSA (em português) ARMAS GEOFISIC AS SEC RETAS - TORTURAS E MAUS TRATOS C OM ARMAS DE ENERGIA DIRIGIDA E ARMAS NEUROLÓGIC AS Milhares de pessoas pedem que se faça uma investigação internacional sobre violações enormes dos direitos humanos que se verificam em todo o mundo, no maior silêncio. Nestes últimos anos, o número destes crimes contra a humanidade aumentou tanto que se pode obviamente falar de agressões contra a população. Estas agressões são cometidas com uma tecnologia que actua à distância, e na "sombra", para além dos limites fronteiriços, e que é utilizada sobre cidadão indefesos, que não desconfiam de nada. Existe uma pressão contínua, por parte das vítimas, para denunciar estes crimes a altos dirigentes do estado, nacionais e internacionais, a organizações para defesa dos direitos humanos e também à imprensa. Na maior parte das vezes, sem obter resposta, devido à falta de conhecimento generalizada sobre esta tecnologia. Segundo os diagnósticos apresentados por várias instituições psiquiátricas, as vítimas têem alucinações. Para além disso, as denúncias apresentadas nas esquadras de polícia são frequentemente tratadas como problemas psicológicos ou simplesmente ignoradas. Podem passar alguns anos, até que o "holocausto silencioso" se torne do conhecimento público. E, para as vítimas, a comparação é bem real.

converted by Web2PDFConvert.com

A escala dos crimes que são denunciados, e a gravidade das acusações justificam uma investigação internacional urgente. Porque existe um número tão grande de vítimas à escala planetária, que gerou um movimento mundial coordenado através da Internet, apenas as as vítimas mais conscienciosas, denunciam este tipo de crime, sendo o número de vítimas muito superior ao deste grupo de activistas. Em Janeiro de 2007, o artigo "Mind Games", da autoria da jornalista Sharon Weinberger, foi impresso no "The Washington Post", retratando as vítimas americanas e a organização activista "Freedom from C overt Harassment and Surveillance" (Liberdade de Viver sem Assédio Oculto nem Vigilância). Entretanto, de toda a parte do mundo, novas vítimas estão a aparecer em número cada vez maior, pedindo que estes crimes sejam tornados do conhecimento público e insistindo numa investigação internacional deste problema e começando uma campanha colectiva contra o abuso com Armas de Energia Dirigida (Directed Energy Weapons - DEW). ___________________________________________________________ ΔΕΛΤΙΟ ΤΥΠΟΥ ΣΤΑ ΕΛΛΗΝΙΚΑ ΒΑΣΑΝΙΣΤΗΡΙΑ ΚΑΙ ΚΑΚΟΜΕΤΑΧΕΙΡΙΣΗ ΜΕ ΝΕΥΡΟΛΟΓΙΚΑ ΌΠΛΑ ΚΑΙ ΌΠΛΑ ΚΑΤΕΥΘΥΝΟΜΕΝΗΣ ΕΝΕΡΓΕΙΑΣ Χιλιάδες άτομα ζητούν τη διεξαγωγή διεθνούς έρευνας σχετικά με τεράστιες παραβιάσεις ανθρωπίνων δικαιωμάτων που λαμβάνουν χώρα σε ολόκληρο τον κόσμο, με κάθε μυστικότητα. Τα τελευταία χρονια, ο αριθμός αυτών των εγκλημάτων κατά της ανθρωπότητας αυξήθηκε σε τέτοιο βαθμό ώστε να μπορούμε καταφανώς να μιλάμε για επίθεση κατά αμάχων. Η εν λόγω επίθεση διαπράττεται με τη βοήθεια τεχνολογίας η οποία ενεργεί εξ αποστάσεως, με μυστικό τρόπο και η οποία δεν γνωρίζει σύνορα. Η ενέργεια αυτή χρησιμοποιείται κατά άοπλων, ανυπεράσπιστων ανθρώπων οι οποίοι δεν υποψιάζονται καν την ύπαρξή της. Τα θύματα ασκούν συνεχή πίεση για την καταγγελία των εγκλημάτων αυτών ενώπιον κρατικών αξιωματούχων, οργανισμών υπεράσπισης των ανθρωπίνων δικαιωμάτων, διεθνών ηγετικών προσωπικοτήτων και του τύπου. Τις περισσότερες φορές, δεν λαμβάνουν απάντηση λόγω της πλήρους άγνοιας αυτής της τεχνολογίας από τους ιθύνοντες. Με γνωματεύσεις τους, ψυχιατρικά ιδρύματα χαρακτήρισαν τα συμτώματα που παρουσιάζουν τα θύματα παραισθήσεις. Επιπλέον, τα συμβάντα που κατατίθενται από τα θύματα στις μηνύσεις τους στα κατά τόπους αστυνομικά τμήματα, αποδίδονται συχνά σε ψυχολογικά προβλήματα ή πολύ απλά αποσιωπούνται. Η αποκάλυψη αυτού του «σιωπηλού ολοκαυτώματος» - χαρακτηρισμού ιδιαίτερα επιτυχούς για τα θύματα - στο ευρύ κοινό θα αργήσει ακόμα. Το εύρος των καταγγελλόμενων εγλημάτων και η οξύτητα των κατηγοριών δικαιολογούν επείγουσα διεθνή έρευνα. Παρά τον σημαντικό αριθμό τους σε πλανητική κλίμακα και το συντονισμένο παγκόσμιο διαδικτυακό κίνημα που προκάλεσε, μόνο τα πιο ένζηλα και συνειδητά θύματα προβαίνουν σε καταγγελία. Ο πραγματικός αριθμός θυμάτων είναι πολύ σημαντικότερος από αυτήν την ομάδα ακτιβιστών. Τον Ιανουάριο του 2007, η δημοσιογράφος Sharon Weinberger δημοσίευσε στην Washington Post, το άρθρο με τίτλο «Mind Games» και με θέμα τα θύματα στις ΗΠΑ και το σωματείο Freedom From C overt harassment and surveillance (Λύτρωση από τη συγκεκαλυμμένη παρενόχληση και παρακολούθηση). Εντωμεταξύ, όλο και περισσότερα νέα θύματα εμφανίζονται από όλα τα μέρη του κόσμου για να ζητήσουν τη δημοσιοποίηση των εν λόγω εγκλημάτων, να επιμείνουν στη διεξαγωγή σχετικής έρευνας και να συμμετάσχουν στην εκστρατεία κατά της παρενόχλησης με όπλα κατευθυνόμενης ενέργειας (DEW: Directed Energy Weapons) και κατά της συλλογικής παρενόχλησης. ____________________________________________________

sin comentarios

compártelo

26 Septiembre 2008

6 ps 2 e

8 0

mati aee dHr ralo em àbe sèa pcs een sn rrn ug rtd t, oé nsin presentation-de-la-situation oeéutor: qd eire u Ag ge lt i rr ié e g
1. LES ARMES PSYCHOTRONIQUES EN FRANCAIS ET EN ANGLAIS 2. DOUZE TEMOIGNAGES DE DIVERS PAYS 3. PETITION PRESENTEE AU PARLEMENT EUROPEEN EN 2003 EN DIVERSES LANGUES 4. COMMUNIQUES DE PRESSE EN DIVERSES LANGUES 5. DECLARATION DE CITOYENS PREOCCUPES EN DIVERSES LANGUES

sin comentarios

compártelo

18 Septiembre 2008

8 ps 1 e

8 0

LRECTNPHRI EMSHRIECTN A P OQS OC SS OS O Y U/Y WPS EOpresentation-de-la-situation AN A utor:
converted by Web2PDFConvert.com

LES ARMES PSYCHOTRONIQUES Par Joe Vialls ( journaliste australien décédé le 18 juillet 2005) Please find an English version of this text further down Il y a des circonstances évidentes qui suggèrent que des armes psychotroniques ont été mises au point pour contrôler des citoyens sans leur consentement. Les Etats-Unis sont à la pointe de ces expérimentations. De telles armes existent-elles déjà à Pine Gap et Nurrungar (bases australiennes), et si oui, est-ce dans l'intention d'être utilisées contre des contestataires qui voudraient exercer leur droit de manifester ? La recherche sur l'utilisation des ondes électromagnétques en tant qu'armes pour déformer la perception humaine et générer des effets psychosomatiques négatifs commença après la fin de la 2° guerre mondiale. Quoique les services officiels américains aient prétendu que les soviétiques soient impliqués dans ce domaine, il est révélateur que les soviets aient proposé une interdiction totale de la guerre électromagnétique. Du matériel a déjà été expérimenté aux USA, sur des rats dans un premier temps, induisant successivement des nausées, des tumeurs et d'autres symptômes. Au sein de certains services de défense des USA, on a parlé des effets des fréquences sélectionnées pour différents usages opérationnels. En d'autres termes, les américains savent quelle fréquence utiliser pour obtenir une réaction précise sur certaines parties du cerveau humain. Les Etats-Unis sont donc face au problème de l'expérimentation sur des êtres humains. On a prétendu que la Maison-Blanche refusait de donner son aval à des tests sur des humains. Pourtant, on sait que la Maison Blanche a accepté les tests, mais seulement sur des prisonniers et des étrangers. 1. Comment fonctionnent les armes psychotroniques Dans les années soixante, la recherche sur les armes électroniques s'est scindée en deux domaines distincts. Le premier concerne l'action des armes agissant sur des fréquences de même nature que l'activité électrique du cerveau humain, soit 14 Hertz. C es fréquences sont appelées ELF, d'après les lettres initiales de Extraordinarily Low Frequencies (Fréquences extrêmement basses). On avait le projet d'induire des maladies en bouleversant les circuits électriques dans différentes zones du cerveau, ce qui générait nausées, affaiblissement, peur, panique, et de l'inconscience à court terme, ainsi que de la dépression et d'autres symptômes à plus long terme. Le but était d'identifier quelle fréquence était appropriée pour n'importe quel type de réaction humaine. A l'issue du projet top-secret " Sleeping Beauty " (Beauté endormie) de l'administration Reagan, Le docteur Michaël Persinger - neurologue en chef du laboratoire de physiologie de l'Université de l'Ontario fut mandaté pour trouver les réponses. Utilisant les champs de variations temporelles de basse fréquence sur les niveaux extrêmement bas allant de 1 à 10 Hertz, Persinger était capable de rendre malade des rats. Le champ ELF qu'il produisit stimulait la production d'histamine des cellules du cerveau, ce qui induisait une nausée immédiate. Des recherches approfondies sur les armes ELF furent poursuivies par Dr Elisabeth Rauscher, une physicienne nucléaire dirigeant le laboratoire de recherche technologique de San Leandro en C alifornie. Rauscher avait déjà identifié les effets de certaines fréquences spécifiques induisant non seulement de la nausée mais aussi de l'euphorie, par exemple. Dr Rauscher était enthousiaste : " Donnez-moi de l'argent et trois mois de délai " se vanta t-elle, " et je serais capable de modifier le comportement de 80% des habitants de cette ville sans qu'ils le sachent. Je les rendrais heureux ou tout au moins, ils se croiront heureux, ou bien, je les rendrais agressifs. " Plus tard, en 1984, le capitaine Paul Tyler, un médecin de la marine américaine responsable de la recherche sur les effets des radiations sur les humains, exposa ses conclusions devant le centre universitaire aérospatial. Tyler confirma que " des effets biologiques précis pouvaient être atteints " à l'aide de champs électromagnétiques. Il ne cacha pas que de tels champs avaient déjà été identifiés pour un usage opérationnel. Mais apparemment, il restait à résoudre le problème de la puissance nécessaire pour transmettre les ondes ELF. Jusqu'ici, les milieux " underground " n'ont pas les preuves d'un usage hostile des ondes ELF contre la population. Depuis plusieurs décades, il y a des exemples de bombardements de zones précises aux USA et en Union soviétique par d'énormes transmetteurs d'ondes ELF. C es zones sont si étendues que les chercheurs de " l'underground " n'a pas eu accès aux résultats des effets sur le long terme. C ontrairement aux ondes EHF (Fréquences Extrêmement Hautes) qui se reflètent sur les surfaces solides, les ondes ELF pénètrent des matières extrêmement denses, y compris le béton le plus résistant. Les moyens de défense contre ce type de radiations sont inconnus. L'autre domaine de recherches sur les armes électroniques concerne les micro fréquences auxquelles on se réfère sous le nom de " Rempart de guerre micro-onde ". De telles armes agissent à l'opposé des ondes électromagnétiques Elf, c'est à dire sur des fréquences extrêmement élevées. C es ondes sont utilisées ordinairement pour les radars et les fours à micro-ondes, par exemple. Le principal avantage des ondes EHF (Fréquences extrêmement hautes) sur les basses fréquences EFL, c'est que leur transmission s'opère en " ligne droite ", et qu'elles peuvent être dirigées facilement vers des cibles minuscules. En comparaison, les ondes Elf tendent à se disperser largement. C es micro-ondes sont générés par un système appelé " Magnetron " dans lequel les électrons produits par échauffement dans un tube cathodique se déplacent grâce à une force qui combine un champ électrique et un champ magnétique. L'appareil cathodique est un cylindre creux dont l'extérieur est entouré d'émetteurs en barium et en oxyde de strontium. Disposé concentriquement autour du fuseau cathodique, il y a un large cylindre de courant anodique contenant une grand quantité de " cavités de résonance " sur la surface. Lorsqu'il se déclenche, le Magnétron produit un courant électrique radiant entre l'anode et la cathode, pendant que le champ magnétique est stimulé par la cathode. Le dispositif est scellé dans un espace sous vide. La puissance maximale d'émission est limitée par la taille du Magnétron utilisé, mais des recherches montrent que le plus puissant peut produire un courant micro-ondes de plus de dix million de watts par pulsation. Le rayon micro-onde qui est émis peut être concentré de la même façon qu'une lentille photographique du plus grand angle d'ouverture jusqu'au micro format et peut se focaliser sur un point infinitésimal. Le Magnétron n'est pas un appareil facilement transportable. Un Magnétron portable assez puissant pour toucher un large groupe de cobayes, nécessite un petit camion pour son transport. 2. Préjudices des armes électromagnétiques Walter Bowart, l'auteur américain de " Opération C ontrôle Mental ", affirme qu'en 1989, au moins un groupe de femmes anglaises ont servi de cobayes en étant exposées au " Rempart de guerre " de certaines sortes de rayons micro-onde EHF. Selon les dires de Bowart, ces expériences sur des non-américains sont couvertes par la Maison Blanche. C ette affirmation de Bowart a reçu toute sa crédibilité depuis les expérimentations sauvages de contrôle

converted by Web2PDFConvert.com

mental effectuées par la C IA, qui furent appliquées par le célèbre psychiatre Ewen C ameron sur des canadiens de Montréal encore une fois, non citoyens des Etats-Unis, et par conséquent sacrifiables. Des symptômes spécifiques sont apparus chez des femmes anglaises qui ont été exposées à ces rayons lorsqu'elles manifestaient contre les armes nucléaires et les conséquences des déchets en Angleterre. C es symptômes sont les suivants : 1 C ycles mensuels irréguliers 2 Avortements 3 problèmes gynécologiques 4 Brûlures de la rétine 5 Problèmes auditifs 6 Tumeurs de croissance rapide A cette époque, les manifestantes s'étaient cantonnées de manière prolongée sous des tentes de camping, d'où elle furent irradiées sous un angle d'émission d'ondes sélectionné pour créer des préjudices sur le long terme plutôt que des effets graves et mortels à court terme. 3. Détecter les armes Malheureusement pour ces femmes anglaises, il n'existe aucun appareil accessible au public pour détecter un bombardement psychotronique. En Australie, il existe un appareil chez Dick Smith sous le nom de " Détecteur de fuite micro-onde ". A l'origine, il était destiné à entourer le joint de caoutchouc des fours à micro-onde pour détecter les éventuelles fuites de radiations. Si une fuite était détectée, il fallait alors changer le joint de toute urgence. Le détecteur de fuite de micro-ondes est directionnel, et il est capable de capter une émission d'onde psychotronique aussi faible qu'un milliwatt par centimètre carré. Il est donc très sensible. Des recherches médicales aux Etats-Unis ont également démontré qu'une exposition soutenue à des fuites de faible intensité peuvent causer des problèmes sérieux aux yeux, comme la cataracte. Les recherches portèrent sur un groupe de femmes ayant été exposées à de telles fuites de micro-ondes sur des lieux de travail durant des mois. Pour chaque cas, le niveau de préjudice est proportionnel à la distance du four micro-onde d'où provient la fuite. 4. Protections contre les armes psychotroniques Dans le cas de ces manifestantes anglaises, Bowart suggéra qu'elles recouvrent leurs tentes de feuilles d'aluminium. Elles le firent et les effets cessèrent aussitôt. Au minimum de la protection possible, les rayonnements d'ondes psychotroniques peuvent être arrêtés de la même manière qu'une feuille pour la cuisson en aluminium placée sur un plat dans un four, et qui reflète les ondes en empêchant ainsi les aliments de cuire. Le fait que les micro-ondes cuisent les aliments à l'aide de vibrations agitant les molécules plutôt qu'en les chauffant, explique les préjudices occasionnés aux manifestantes anglaises. Article de Joe Vialls pour le magazine New Dawn (GPO Box 3126 FF, Melbourne, 3001 Australia) ___________________________________________________________ ENGLISH VERSION Electromagnetic Psycho-Physiological Damage Done to Innocent Citizens Real Life Death Rays / PSYCHOTRONIC WEAPONS by Joe Vialls (passed away on July 18, 2005) Source: New Dawn Magazine There is very strong circumstantial evidence suggesting that new psychetronic weapons have been developed to "control" innocent citizens without their knowledge or consent, with research showing the U.S. leading the field. Does such weaponry already exist at Pine Gap and Nurrungar and, if so, is it intended for use against Australians exercising their democratic right to protest peacefully? Research into the use of electromagnetic waves as potential weapons to distort human perception and/or cause direct psycho- physiological damage started shortly after the end of World War II. Although the U.S. intelligence officials claimed the Soviets had the whip hand in this field, it is significant that the Soviets proposed a total ban on electromagnetic warfare at one of the arms talks. Equipment has already been tested in the U.S. on rats at short range, successfully inducing nausea, tumors and many other symptoms. C losed lectures at various U.S. defense establishments have already discussed specific frequency effects that have been logged for use in operational situations. In other words, the Americans already know exactly which frequency to apply to gain a precise reaction within targeted areas of the human brain. The U.S. has a problem with testing at the human level. It has been stated clearly that the White House point blank refused the request to test on human subjects at all. C ounter claims insist the White House does approve such testing, but only on prisoners and non-Americans. 1. How Psychotronic Weapons Work By the '60s, weapon research had split into two distinctly different fields. The first of these fields involved weapons operation on frequencies in the same range as the human brain's electrical activity of 14 Hertz (or 14 cycles old values). These were and still are called E(L)F, standing for Extraordinarily (L)ow Frequency. Design was intended to induce illness by upsetting the electrical patterns in specific areas of the brain, resulting in nausea, faintness, panic attack and possible unconsciousness at short range; depression and other symptoms at long range. The ambition was to identify which precise frequency was needed for each individual human reaction. Under the Reagan administration's top secret Project Sleeping Beauty, Dr. Michael Persinger, chief neurologist at Laurentian University's Environmental Physiology Laboratory in Ontario, was "quietly" funded to find the answers. Using what are called time-varying fields of low intensity in the extraordinary low frequency range from one to ten hertz, Persinger was consistently able to make a cage of rats sick. The E(L)F field he generated had stimulated the MAST histamine-producing brain cells into inducing instant nausea. Specific research on E(L)F weapons was continued by Dr. Elizabeth Rauscher, a nuclear physicist and boss of the Technic Research Laboratory in San Leandro, C alifornia. Rauscher had already identified specific frequency effects to induce not only nausea but also happiness, for example. C learly, Dr. Rauscher was an enthusiast: "Give me the money and three months", she boasted, "and I'll be able to affect the behavior of 80 per cent of the people in this town without their knowing it. Make them happy - or at least they'll think they're happy. Or aggressive." Much later, in March 1984, C aptain Paul Tyler, a U.S. Navy doctor responsible for all research into the effects of radiation on humans, presented a paper at the Air University C entre for Aerospace Doctrine. Tyler confirmed that "specific biological effects can be achieved" with electromagnetic fields. He made it very clear that the required fields had already been identified for operational use. Massive power generation required for E(L)F transmission is still a problem, apparently. So far the U.S. "underground" is not aware of any proven incidents where E(L)F has been used against the general public in a hostile manner.

converted by Web2PDFConvert.com

Examples do exist (on both sides) where massive transmitters have been bombarding specific areas of the U.S. and USSR for decades. Those areas are so large that if data exists on long term effects, the "underground" has no known access to it. Unsubstantiated rumors persist that the U.S. F117A "stealth" fighter bomber can be fitted with E(L)F weaponry inside its internal bomb bay. Whether or not the equipment was used against specific targets in Iraq during the U.S. attack is unknown. It should be remembered that E(L)F waves are invasive. Unlike EHF, which reflects off hard surfaces, E(L)F can and does penetrate extremely dense substances, including reinforced concrete etc. Defensive measures remain unknown at the general level against this kind of radiation though, presumably, lead (Pb) would act as an effective barrier. The other field of weapons research concerns those weapons operating in the micro or millimetric frequencies and also referred to as "Barrier Warfare Microwave Tech". Such weapons operate at the opposite end of the electromagnetic wave lengths from E(L)F, i.e. at Extraordinarily High Frequencies. Microwaves are those commonly used in radar sets and microwave ovens, for example. The principal advantage of EHF over E(L)F lies in the fact that its transmissions are "straight line" and can thus be beamed with ease into small or tiny areas. E(L)F, by comparison, tends to scatter widely. Microwaves are generated by a device known as a "Magnetron" in which electrons, generated by a heated cathode, are moved by the combined force of a magnetic and electrical field. The cathode is a hollow cylinder with the outside coated with barium and strontium oxide electron emitters. Arranged concentrically around the outside of the cathode is a large cylindrical anode containing a large number of "resonant cavities", normally of quarter-wavelength, on the inner surface. When switched on, the magnetron generates an electrical field radially between anode and cathode, while the magnetic field is coaxial with the cathode. The complete assembly is sealed inside a vacuum enclosure. The maximum power output is naturally limited by the size of the individual Magnetron but research indicates the largest can generate a stream of microwave "pulses" at up to ten million watts per pulse. The resulting microwave pulsed beam can be focused in much the same way as a camera lens - from ultra wide angle to telephoto - creating area or pinpoint capability. Fortunately the Magnetron is not a small device. Informed sources indicate a portable Magnetron powerful enough to harm a large group of demonstrators, for example, would require space equal to a small truck. 2. Amount of Injury Walter Bowart, American author of Operation Mind C ontrol, claims that by 1989, at least one group of female British demonstrators had been exposed to Barrier Warfare of the EHF microwave variety. Bowart's claim fell in line with covert approval from the White House to test such systems on non-American citizens. His claim was given further credibility by the savage mind control experiments funded by the C IA, and carried out by notorious psychiatrist Ewen C ameron on C anadians in Montreal - once again, non-Americans and thus expendable. Specific symptoms presented by the females, who were demonstrating against American nuclear weapons or waste in Britain, were as follows: 1. Anomalies with menstrual cycles; 2. Spontaneous abortion; 3. Other (unspecified) feminine problems; 4. Retinal burning; 5. Inner ear problems; 6. Rapidly growing tumors. At the time the demonstrators were camped for an extended period of time in tents, indicative of "low level" wide angle bombardment designed to produce severe discomfort in the long term, rather than acute discomfort or death in the short term. 3. Detecting the Weapons Unfortunately for the British females, no device was available on the open market to detect any form of psychetronic bombardment. In Australia such devices are available from Dick Smith and known as "Microwave Leak Detectors", costing A$23.95. They were originally designed to be run around the rubber seal of microwave ovens to detect a potentially dangerous radiation leak. If a leak was found, then the seal had to be changed immediately. The microwave leak detector is directional and capable of picking up psychetronic microwave output as low as one milliwatt per square centimetre. In other words, it is very sensitive. Medical research in the U.S. has already proven that sustained exposure to low-level leaks from domestic microwave ovens can cause serious problems with the eyes, including cataracts. The research was carried out on a large group of women who had been exposed to such a leak in an open plan office over a period of many months. The level of damage in each case was directly proportional to the distance from the leaking microwave oven. 4. Defense Against Psychotronics In the case of the British females, Bowart suggested they cover their tents with standard grade cooking foil. They did so and the effects stopped immediately. At low to medium power settings, the psychetronic microwave beam can be stopped in the same way as a layer of cooking foil placed over food in a microwave oven reflecting the waves back and preventing the food from cooking. The fact that microwaves cook by vibrating the molecules in the food until they heat up, goes a long way toward explaining the wide ranging problems experienced by the British team of demonstrators. The precise neurological damage discussed by the U.S. armed forces referred only to E(L)F transmissions, on exact tested wavelengths. EHF effects are unfortunately more generalized. If demonstrating along the perimeter of a U.S. installation, it would be wise to have a few dozen rolls of cooking foil and a microwave detector available, no matter how silly it might feel to walk around looking like a bright silver robot. At the same time, be aware that any radar transmitter inside the base will also activate the microwave detector, but only if it is in line with the transmitting aerial in question.

sin comentarios

compártelo

18 Septiembre 2008
converted by Web2PDFConvert.com

8 ps 1 e

8 0

TOGESRC EG EIRNNI MN DP A( IASA )IA VE DY S ES F A utor: presentation-de-la-situation
TEMOIGNAGES DE DIVERS PAYS EN FRANCAIS N.B. Vu le nombre dérisoire des témoignages de victimes françaises, j'ai dû, pour mettre au point cette compilation, traduire en français des témoignages de victimes d'autres pays, écrits en anglais, en espagnol ou en italien. Rudy Andria

.TEMOIGNAGE DE PAUL BAIRD, AUSTRALIE
Paul Baird 19 C amilleri Avenue, Quakers Hill NSW 2763 Australia Tel.+61.9837 0016 (H) Email: pbaird@surveillanceissues.com Website: www.surveillanceissues.com BACKGROUND En 1991, j'ai écrit une satire politique intitulée " En l'an 2252" ; (P.Barber, pseudonyme) Des exemplaires ont été distribués prématurément par un agent littéraire de C hicago. En conséquence, beaucoup d'éditeurs, de rédacteurs et auteurs eurent accès à des copies. Avant qu'une deuxième ébauche ait été préparée, il était clair que la censure secrète empêcherait toute possibilité de publication... J'étais déjà sous surveillance 24h/24 et je mettais en place les réponses/réactions des sections corrompues de l'industrie du spectacle, particulièrement les médias. Les raisons de leurs objections sont nombreuses. Le livre critiquait beaucoup de choses que les criminels dans les hautes sphères emploient, pour obtenir ce qu'ils veulent (et avoir le contrôle des autres). La corruption, la drogue, la guerre, la tromperie des médias, et toute la panoplie de l'immoralité ont été ouvertement attaquées dans le roman. J'ai également mené campagne pour l'obtention de lois protégeant la vie privée. Les répercussions personnelles sont décrites ci-dessous. (C e que les médias firent est mis en relief sous "Feedback" ) . Pendant la lecture de ce récit, veullez avoir bien présent à l'esprit la grande influence des agences secrètes et du crime organisé, dans toute notre communauté. Quelques personnes bien placées dans chaque secteur peuvent provoquer la destruction de ceux qui ont été réduits au silence. D'autres qui collaborent avec ces criminels sont trop égoïstes, effrayés ou indifférents pour intervenir. En outre, parce que des criminels fortunés peuvent fabriquer de fausses accusations, je déclare sur l'honneur que non seulement je n'ai jamais commis de délit quel qu'il soit, mais que je n'en ai jamais eu la moindre intention. J'ai réagi au harcèlement, de manière défensive, mais aussi verbalement, avec de l'indignation, de la colère , voire de l'humour, mais cela s'arrête là. Par conséquent, toutes mauvaises interprétations ou falsifications de mes écrits..etc doivent être ignorées. NOTE:Les exemples de réactions qui me firent prendre conscience des éventualités de mise en scène inclurent: a) apprendre de l'industrie de la sécurité/détectives privés que le message "Tu peux t'en laver les mains" a été fait circuler, ce qui veut dire ne pas m'adresser la parole et b) se voir nommé auprès des media (en particulier, le présentateur de la télé M.Willesee) par un détective privé qui a, bel et bien, enquêté. Apparemment, sous le prétexte qu'il avait vendu ses intérêts des courses hippiques, on devait lui faire confiance ? Etant très peu au fait de la corruption dans ce type d'industrie ou de toute autre ( y compris le trafic de stupéfiants, les media, les organisations de dealers), j'en étais fort surpris. En tout cas, dans l'impossiblité de rencontrer M. Willesee, j'ai tenté de rencontrer certains de ses collègues (voir "Meetings" Jan.97) Qui est au courant? Les personnes ci-après savent qui est impliqué: Trois personnes, incluant un haut fonctionnaire de la Police Fédérale et un ancien membre d'une agence gouvernementale, m'informèrent que le Premier Ministre est au courant de la situation mais que il a les mains liés. Au début de l'année 1996, il a, en fait, demandé à l'AFP de procéder à des enquêtes sur la surveillance, mais il ne leur était pas possible de le faire efficacement, pour des motifs légaux. Toutefois, on m'avait fait savoir que l'affaire était politiquement sensible. NOTE: Si les media peuvent s'abstenir de faire la sourde oreille, l'AFP peut aussi. Ils ne pouvaient pas prêter main forte, en raison de l'identité de ceux qui sont impliqués. Ros C hilvers :Ex-détective privée d'une agence gouvernementale. Elle avait parlé avec Paul Keating, à l'époque où il était Premier Ministre Travailliste et me fit savoir que celui-ci faisait effectivement parti de la vendetta contre moi. Warren C ollege: Bureau du Secrétaire du C abinet Fédéral. Il avait parlé avec l'actuel Premier Ministre, John Howard, qui déclara que la situation était trop embarassante pour qu'il intervienne. C 'était embarassant , parce que les politiques Travaillistes Fédéraux, les fonctionnaires du gouvernement et les media sont impliqués, tout comme leurs homologues aux Etats-Unis. C 'est, en fait, une conspiration criminelle du silence. Steve Duffield : Bureau de l'ex-Sénateur Alston. Il était au courant et tenta d'offrir de l'aide. En l'espace d'une semaine, il avait disparu et on ne retrouva pas ses traces. Mme J. Bonner : Bureau de l'ex-Premier Ministre John Howard. Etait au courant mais refuse, à présent, d'en discuter, même avec des membres du parti libéral. Matt Francis : Bureau du Sénateur Newman. Déclara que beaucoup de membres du monde politique savaient que j'étais surveillé et harcelé, à cause du livre, et ajouta que ce livre lui ouvrit les yeux, pour se rendre compte de l'étendue de ce qui se passait, à savoir des crimes politiques. Mick Roberts : Ancien membre de l'AFP. Au moment de prendre sa retraite, il m'annonça qu'il m'avait toujours totalement cru , mais qu'il y avait un mur de secret qu'il ne pouvait pas franchir. Personne ne voulait en parler et cela "sentait le journaliste et le politicien", disait-il. Nelson C had : Ancien policier et enquêteur. Les journalistes de C hannel 9, en particulier Ray Martin et autres travaillant sur "A C urrent Affair", étaient impliqués. C eci fut même confirmé par un directeur de la Australian C onsolidated Press, Monsieur G.C ubbin.
converted by Web2PDFConvert.com

Note: Le propriétaire de C hannel 9, Kerry Packer n'est pas le seul magnat de la presse qui voulait me réduire au silence. Aucune personne de la communication ne souhaitait que le grand public fusse totalement au courant des invasions de la vie privée et des crimes qu'avaient commis les journalistes et les fonctionnaires gouvernementaux. Rappelez-vous, j'avais mené campagne pour l'obtention de lois protégeant la vie privée pendant des années, avec John Howard lui-même, qui soutenait mes points de vue par écrit. C eux qui sont harcelés pour m'avoir aidé: ROSS SAUNDERS, Ancien chef des programmes religieux à C hannel 2. Il confirma tous mes soupçons sur l'implication des media et m'en informa. Il fut forcé de partir, en raison du harcèlement secret qu'il avait enduré . DAVID SANDERSON, C inéaste de catégorie B. Il m'appela et se proposa de faire un documentaire sur les agressions technologiques, secrètes des honnêtes gens qui ont parlé ou écrit sur les méfaits dans les hautes sphères. Il jugea tout cela dégoûtant... C ependant, il y eut recours à la peur et au chantage, pour que luimême et ceux auprès de qui il avait sollicité de l'aide, abandonnent le projet complètement. HOMI BAHRAMALI - Il travaillait sur son propre neurophone. Donc, son harcèlement venait, en grande partie, de ses propres activités professionnelles. Il travaille, actuellement, au C entre For the Mind à l'Université de Sydney, mais, pour des raisons évidentes, il est prudent, quand il s'agit d'offrir une véritable assistance aux victimes. SEAN EDWARDS, ex-fonctionnaire de la Branche Spéciale de la Police du North South Wales et les exfonctionnaires de l'AFP, Graham C ane, Mick Roberts, Jeff Sundin, C hris Woods et Mark Andrews offrirent également leur assistance, mais ne furent pas harcelés. KERRY STOKES Différents moyens de harcèlement et de persécution Liste noire Depuis la mi-1991 on m'empêche d'occuper un emploi rémunéré à plein temps, en dépit du fait que je possède des diplômes en Droit et en Sciences Economiques et une solide expérience professionnelle, incluant des passages à la C hambre de commerce, et une importante expérience de la banque et de l'administration fiscale australienne. Les "Instructions" étaient probablement diffusées par ceux qui étaient impliqués dans des activités criminelles. (Un enquêteur privé me signala qu'on avait fait passer le message, pour que chacun se lave les mains de cette affaire. Personne n'osait aider). Plusieurs obstacles surgissaient entre moi-même et le travail , bien que je fusse autorisé à faire une activité simple: le telemarketing. Intimidation explicite J'ai été suivi et harcelé par des détectives privés et des policiers corrompus, mais ils ne m'ont jamais abordé, à aucun moment. A des moments cruciaux, des appels malveillants me parviennent chez moi. Ils ne disent jamais rien. Silence...puis, ils raccrochent. Mon courrier, en particulier celui venant des Etats-Unis, est souvent intercepté. Par exemple: sur une lettre étaient dessinés un satellite de surveillance qui me contrôlait et les mots "Bonne journée". Des hélicoptères et de petits avions vrombissent exprès au-dessus de ma maison, me suivent, et même planent au-dessus de ma tête, lorsque je marche dans la rue ou lorsque je suis au volant. C eci se produit, en d'innombrables occasions, de jour comme de nuit, sous les yeux de mes amis ou des membres de ma famille. C eci peut être déclenché par un événement (par exemple, quand je vais vers ma boîte aux lettres), par une opinion politique exprimée en privé (faisant parfois venir jusqu'à trois hélicoptères immédiatement) ou par un moment de la journée (exemple: lorsqu'un programme sur les affaires courantes passe à C hannel 9 ou à C hannel 7). Des hurlements de sirènes peuvent également être déclenchés, de la même manière que le harcèlement par des avions. C eci coïncide souvent avec vos visites aux toilettes, ce qui est plutôt embarassant. Si je suis dans la rue, des ambulances vont attendre dans un coin ou vont arrêter les sirènes, juste au moment où elles s'approchent de moi, et souvent font demi-tour. De toute évidence, elles ne vont nulle part, dans aucune direction précise. NB: Fausses alarmes, livreurs et coursiers corrompus et pots-de-vin aux pilotes (pour déviation de vols). Tous contribuent à mettre en oeuvre ces formes de harcèlement. Mes enquêtes ont montré que tout ceci est monnaie courante. Surveillance De 1991 à ce jour, je suis sous surveillance-satellite audiovisuelle, 24h/24. Les résultats ont été mis à la disposition des politiques et des journalistes. Des détectives privés ont confirmé que l'ex-premier ministre, Paul Keating et le personnel du programme "A C urrent Affair" de C hannel 9 étaient activement impliqués, mais il y en eut beaucoup d'autres. Notamment, certains hommes politiques travaillistes pour C hannel 9 de Kerry Packer, une fois partis à la retraite. Par exemple, Richardson et Hawke. A leur insu, les membres de ma famille étaient, eux aussi, fréquemment surveillés, au début des années 1990. Manifestement, vers la fin de l'année 1996, le contrôle media direct des signaux (des agences gouvernementales) cessa, car des systèmes-satellites plus avancés furent employés. C eci, je suppose, peut être dû au fait que le gouvernement libéral, élu en mars 96, n'était pas activement impliqué dans le harcèlement . Ils ont , donc, trouvé d'autres moyens pour me harceler. Toutefois, je ne suis pas certain de la raison précise. Feedback Mes idées, mes paroles, mes phrases ont émaillé d'innombrables discours, des nouvelles, des annonces publicitaires, des scripts et des écrits. C ela provenait pas seulement des résultats de la surveillance, mais aussi du fait que le livre, malgré l'interdiction secrète imposée par les criminels concernés, était abondamment utilisé par plusieurs écrivains et rédacteurs de journaux, en particulier, ceux qui travaillaient pour Rupert Murdoch (par exemple, Harper C ollins, The Telegraph...etc).

converted by Web2PDFConvert.com

Je découvris non seulement des directeurs de télévision qui encensaient le recours à de tels vols et à de telles techniques de harcèlement, mais l'un d'entre eux reconnut même, ouvertement, que son équipe devait, en partie, en endosser la responsabilité. Une grande partie du feedback (ou "réaction" devant un processus précis) impliquait des menaces de mort subtiles mais constantes. Beaucoup de membres du personnel des media à Sydney étaient clairement au courant des fréquences audio de surveillance appropriées et surveillaient directement jusqu'à la fin de 1996 . C eci a été rendu plus évident par des commentaires formulés par des présentateurs TV/radio de "live to air". Les présentateurs ont été , de toute évidence, informés et "gavés". Avec l'arrivée du harcèlement de neurophone et du scanage de cerveau (dans mon cas), il y avait moins de feedback direct (retardé ou transmis par relais) ... comme si les médias ne pouvaient plus directement surveiller les signaux. C ependant, la vitesse du feedback a encore repris , dans les années qui suivirent. Quoi qu'il arrive, le feedback des pensées peut être bien plus accablant que le feedback des mots... tous les deux continuent jusqu'à ce jour. Dans mon cas, le passage vers des systèmes de surveillance plus avancés se produisit au moment même où le bureau du Premier Ministre m' informait que je ne recevrais plus de réponses à ma correspondance , bien que cela ne signifiât pas grand' chose. Autant que je sache, il est possible que j' aie pris tout simplement la place d'une autre cible d'expérimentation, sélectionnée pour des motifs politiques, pour un programme de recherche humaine illégale . Exemples de feedback (par Channel 9) 1. PROMOS - Exemple: le Directeur de l'AC P de Kerry Packer, Mr Graeme C ubbin, a admis que le programme "promotionnel" "I am C hannel 9" , en fait, me visait. Plusieurs des présentateurs à l'antenne travaillant à C hannel 9 figuraient dans cette publicité. Je pense que la plupart d'entre eux savaient ce qu'ils faisaient. 2. EXPRESSIONS - Exemple: juste avant la fin de "A C urrent Affair" sur C hannel 9 pour 1992, la présentatrice d'alors, Jana Wendt, était citée dans un magazine pour avoir prononcé :" je suppose que j'irai à ma tombe sans être capable de voir plus loin que le bout de mon nez", commentaire que j'avais fait, sachant que il pouvait être entendu par hasard, juste avant cet interview ( ce n'est pas tout à fait un dicton courant). Et ce n'était pas l'unique référence dans le article. C oïncidence ? Imaginez de telles coïncidences se produire une douzaine de fois par jour, pendant des années, et vous comprendrez pourquoi ce "perroquetage" est tellement utile pour eux. C 'est extrêmement oppressant. 3. FEEDBACK DIRECT- exemple: en deux mémorables occasions, au moins, j'avais répondu à des sarcasmes "live" de la part des employés de C hannel 9, pour avoir l'intégralité de la transmission coupée immédiatement. 4. AUTRES "COINCIDENCES" - exemple: le présentateur Ray Martin de AC A, C hannel 9 présenta un programme sur les hommes politiques qui ne répondent pas à la correspondance. Ils suggérèrent que les téléspectateurs fassent appel aux services d' une société appelée Voterlobby. Le rapport ? C 'est que je venais de contacter le chef du personnel du Premier Ministre sur mes multiples et multiformes lettres à Mr Howard et son C abinet, restées sans réponse et j'avais utilisé Voterlobby, pour interroger les députés sur la nécessité d'avoir des lois pour la protection de la vie privée. (Avant son élection en mars 1996, Mr Howard soutenait pleinement mes points de vue). En outre, le jour où ma mère reçut les résultats des analyses de son cancer (août 2004), les traitements du cancer par Dr John Holts passait sur "A C urrent Affair" de C hannel 9. Les émissions ultérieures sur Dr Holt coïncidaient avec les étapes importantes du traitement de ma mère. Des attaques cyniques comme celle-ci mettent votre patience à l'épreuve et prouvent que ceux qui se trouvent derrière ce harcèlement ne s'arrêteront à rien. Rencontres (Janvier 1997) Exemple 1 : Mike Minehan (Ex C hannel 9, A.C .A, UTS) Un employé chargé de la sécurité tenta d'empêcher que notre rendez-vous ait lieu, sur les instructions d'un appel extérieur inconnu. Pareillement, Minehan était constamment dérangé par des appels téléphoniques. Lors du dernier appel, il raccrocha le téléphone en s'exclamant: "Ils sont en train de me dire de partir. Maintenant !" Toutefois, il m'avait déjà dit que ma situation n'était pas peu fréquente. Il me suggéra de rencontrer Jana Wendt. Il paraissait réellement préoccupé. Bien que cela paraisse naïf maintenant, à l'époque je pensais que les journalistes (et les autres) pouvaient aider sur la question de la torture des ondes cérébrales/neurophones. J'avais même contacté un ou deux qui m'avaient personnellement harcelé avec le feedback de surveillance. Exemple 2: Jana Wendt (Ex C hannel 9, A.C .A, C hannel 7 etc) On l'avait congédiée de C hannel 7, juste avant notre rendez-vous. Au lieu de cela, j'avais donc rendu visite à sa famille. Elle m'annonça que sa secrétaire fixerait un autre rendez-vous, mais elle m'avertit que tout était sous le contrôle des hauts responsables de la télévision. MM D.Leckie, Rice et d'autres qui furent mutés de C hannel 9 à C hannel 7 étaient, sans le moindre doute, impliqués. La police de Eastwood me harcela, plus tard, à la demande de leurs "amis" de C hannel 7. Ils refusèrent de parler à Wendt personnellement. Il m'avait été demandé de ne fixer aucun rendez-vous et je fus emmené, dans un hôpital psychiatrique, en guise d'avertissement. Avant d'être examiné puis relâché (par un psychiatre perplexe qui ne voyait aucune raison pourquoi j'étais là), des employés "dans le coup" me dirent que, au moins six autres personnes, qui avaient sollicité de l'aide de Wendt y avaient été également envoyées. "C 'est ce que vous recevez pour les avoir contrariés", déclara une chef-infirmière. (Ils savaient et pourtant, ils collaboraient). Une demande de FOI (Freedom Of Information) signala que les Détectives Pollock et Spurr m'avaient mis en garde, au nom de la direction de C hannel 7, mais les Affaires Intérieures de la Police n'avaient rien fait ,surtout parce que des personnalités de la télévision étaient impliquées.

converted by Web2PDFConvert.com

Je découvris également que le psy de la police , un certain Dr R. Burek, avait prétendu que notre discussion de 3 minutes avait pris 45 minutes et avait, plus tard, effacé ses notes, en affirmant que je souffrais d'hallucinations auditives. Il devait essayer d'effacer cela, avant que je ne puisse en prendre possession, parce que je ne l'avais mentionné à qui que ce soit (y compris lui-même), durant l'incident. L'honnête psychiatre de l'hôpital qui m' avait laissé partir, remarqua ceci, mais il me laissa le soin de poursuivre ces gens corrompus. Depuis cette préoccupante épisode, j'ai appris beaucoup sur le rôle des personnalités des media traditionnels, grâce aux fonctionnaires des agences gouvernementales, aux victimes harcelées par les media...etc. Il n'était pas surprenant que les suppressions et les oppressions sévissent dans ce pays et dans beaucoup d'autres démocraties occidentales. La mafia des media a beaucoup trop de pouvoir. Exemple 3: Kerry Packer (magnat de la presse, Australian C onsolidated Press... etc) Pendant que j'attendais à la réception, Mr Packer et son fils sortirent du parking et prirent l'ascenseur. James Packer se tournait vers moi avant de disparaître dans l'ascenseur. Six abrutis m'entourèrent alors, le leader prétendait que j'étais monté six fois au troisième étage de Packer. Je n'étais même pas certain que Packer y serait. C eci était mon unique visite et je me trouvais au rez-de-chaussée. Lorsque je me mis à railler et à demander des preuves de ce mensonge, il rétorqua "oh, de toute façon, sortez" . C e que je fis. Je ne tenais pas à leur donner un prétexte pour monter un coup contre moi. N.B. En raison de ces expériences, aucune autre tentative n' avait été faite, pour résoudre cette situation, en face à face. Les employés des magnats de la presse, Singleton, Packer et Murdoch sont tous impliqués dans ma situation. C ertains, m'a-t-on dit, sont aussi fortement impliqués dans le trafic de stupéfiants . D'où, les relations mafia/C IA, et l' accès à la technologie. C ela vaut la peine aussi de noter que, en 1991, lorsque tout ceci commença, les dirigeants des trois media étaient fermement derrière le Parti Travailliste australien, la source centrale du problème. Toutefois, des employés d'autres chaînes, comme le propriétaire de la 7, Kerry Stockes, étaient également clairement impliqué. Observation Ma propre situation est connue de plusieurs personnes et certaines des coïncidences les plus bizarres et les plus significatives ont été délibérément omises. Il est, toutefois, à espérer que cette brève illustration a servi à quelque chose. C omme les agences secrètes elles-mêmes, en particulier la C IA, ceux qui utilisent les résultats de la surveillance, pour persécuter des personnes innocentes, sont un peu plus que des nazis (électroniques) modernes. Beaucoup d'entre eux sont d'éminentes personnalités publiques qui n'ont aucune crainte de la loi et ont peu de respect, voire aucun, de leurs prochains. Le contrôle de la perception et de l'opinion publiques à travers de telles personnes est une priorité, à la fois pour les agences et pour ceux dont ils protègent les intérêts. De toute évidence, seuls ceux qui sont coopératifs obtiennent des postes importants, au sein des cercles des media appropriés. En fait, certaines sections des media sont responsables des énormes violations des droits de l'homme, y compris (ironiquement) la suppression de la liberté d'expression. Encore une fois, la liberté de la presse ne doit pas vous octroyer le droit à l'oppression. NB: Si une victime est relativement non affectée par le feed-back de mass-media ou "s' accorde" avec toutes les productions des mass-média et de l'indusrie du spectacle pour éviter le feed-back ou le harcèlement, alors d'autres formes plus avancées de harcèlement, comme les analyseurs de neurophone et d'ondes cérébrales peuvent prendre leur place. C e changement peut aussi se produire, si l'agence ou les criminels responsables souhaitent empêcher la surveillance directe de leurs fréquences par les media, la Police Fédérale...etc, quelles qu'en soient les raisons. Persécution religieuse Bien que je sois de foi catholique, et que j'aie été subtilement ridiculisé pour cela, l' église catholique (qui s'aligne étroitement sur le parti travailliste australien, lequel a favorisé la situation) m'a également harcelé en utilisant les résultats de la surveillance. Tandis que quelques prêtres étaient bien disposés (un d'entre eux avait même admis qu'il avait entendu parler du livre interdit),d' autres firent comme l'avait instruit la hiérarchie de l'église . Les liens entre l'église, le parti travailliste et les personnages criminels d'outremer sont bien connus. Une certaine pression a pu être mise en oeuvre. Note : Il est intéressant de voir qu'un des prêtres coupables, un ex-motard du nom de Kevin Lee, ait été choisi, en tant que concurrent sur le C hallenge de la Prison de Pentridge organisé par A. Denton, Radio 2mmm , en novembre 2001. Il semblerait qu'il ait gagné. Des coïncidences bizarres, comme celle-ci , étaient monnaie courante, au début des années 90. (Je me demande qui d'autre il a harcelé). Harcèlement par neurophone ou harcèlement sonore Depuis Septembre 1996, je reçois des menaces continuelles et claires, ainsi que des propagandes venant d'une agence ou d'une source inconnue, probablement la C IA. C ette méthode de torture qui semble être connue de plusieurs entités politiques et des mass media, est généralement effectuée avec l'aimable autorisation d'un satellite qui vous traque, personnellement. Un laser dirige les discussions en direct, le bruit et la musique générée par un ordinateur vers le corps. Il se déplace dans le système nerveux, sous forme d'impulsions électriques et s'installe dans le cerveau, en courtcircuitant les mécanismes auditifs normaux. Seule la victime l'entend. D'éminents journalistes et des hauts fonctionnaires de la Police Fédérale déclarent que ce n'est pas peu fréquent et je sais qu'il existe des milliers de victimes politiques aux USA et des centaines ici, en Australie. Les motifs de cette forme d'oppression semblent aller au-delà de la simple création d'ennuis. C e qu'ils souhaitent, c'est que les victimes seront discréditées, si elles réagissent mal aux railleries verbales ou ne sollicitent pas la bonne personne pour obtenir de l'aide. Par exemple, le personnel mafia des media, les médecins politiquement naïfs ou la police ignorante pourraient aggraver la situation.

converted by Web2PDFConvert.com

Aux USA, où les autorités refusent d'admettre que leur propre gouvernement encourage de telles activités, les plaignants sont souvent internés en hôpital psychiatrique. En attendant, les hauts fonctionnaires de la police fédérale , quelques conseillers politiques et les activistes des droits de l'homme sont ceux qui apportent le plus grand soutien, ici. Beaucoup sont assez honnêtes pour admettre qu'ils savent à quelles technologies les agences et les criminels du Grand Frère peuvent accéder. Aucune aide pratique, toutefois, ne peut être offerte. Expérimentation - surveillance des ondes cérébrales En outre, depuis septembre 1996, je subis l'humiliation d'un ciblage d'une technologie expérimentale (encore, par satellite), qui permet le contrôle du champ magnétique autour de ma tête. C e puissant système de balayage (scanning) et de traque fournit les résultats à un service inconnu (probablement US), avec un système informatique avancé, capable d'interpréter instantanément les modèles d'onde cérébrale qu'il reçoit . Le feedback auditif mène alors à un moyen d'interrogation à distance et/ou de torture psychologique. Associée à la surveillance audiovisuelle, la situation globale est comme si vous étiez dans un camp de prisonnier de guerre électronique. Un haut responsable de l'AFP a indiqué que ceci peut continuer pendant plusieurs années, mais ils n'ont aucun pouvoir pour l'arrêter. Les violations des droits de l'homme que j'endure sont considérables. C ependant, ce qui me préoccupe le plus, c'est que des gouvernements, qui se disent démocratiques, peuvent permettre le développement et l'utilisation des technologies aussi diaboliques, qui étouffent la liberté d'expression. Dénonciateurs/Lanceurs d'alerte assassinés Bien que je n'aie jamais rencontré ni l'un ni l'autre , le neurochirurgien/psychiatre, Alistair Stuart et le technicien en chef de Black Mountain Tower (C anberra), Bill Roy, furent tous les deux menacés, harcelés puis tués pour avoir essayé de révéler l'information sur la surveillance et le harcèlement de pointe (secteur de Bill) et la psychiatrie politique (centre d'intérêt de Alistair). Les mesures extrêmes prises, pour réduire au silence les honnêtes individus qui auraient parlé en connaisseurs et en grands spécialistes, servent d'avertissement à d'autres. C ela, naturellement, n'excuse pas la participation active de tant de criminels dans la vie publique, en pratiquant la répression et la destruction de respectables individus, uniquement parce qu'ils ont dit la vérité... Au lieu d'offrir de l'aide, les media sont, en fait, les pires protagonistes. C e sont les antagonistes, et non les alliés, de la vérité et de ceux qui sont en quête de cette vérité. Conclusion Beaucoup de personnes publiques nous trahissent par leur silence sur ces sujets. Beaucoup de politiciens et de journalistes,eux-mêmes, oppriment activement d'autres collègues,en secret. Et vous ne lirez rien à ce propos, parce que les media sont eux-mêmes une partie du problème. En conclusion, cela peut valoir la peine de noter les commentaires d'un haut fonctionnaire investigateur du bureau de l'Inspecteur Général de la NASA. Après avoir permis l'existence des technologies mentionnées dans ces pages et après avoir soumis ses remarques sur les utilisations abusives de telles armes antipersonnelles, il a conseillé : "Je vous suggère de prier". Veuillez entrer en contact avec l'ONU, la C roix-Rouge Internationale ou Amnesty International pour exprimer vos inquiétudes. PAUL BAIRD, AUSTRALIE

sin comentarios

compártelo

18 Septiembre 2008

8 ps 1 e

8 0

TOGESRC EG EIRNNI MN DP A( IASA)IIA VE DY S ES F A utor: presentation-de-la-situation
N.B. Vu le nombre dérisoire des témoignages de victimes françaises, j'ai dû, pour mettre au point cette compilation, traduire en français des témoignages de victimes d'autres pays, écrits en anglais, en espagnol ou en italien. Rudy Andria TEMOIGNAGE DE JOHN FINCH AUSTRALIE
Début des tortures: 2003 Adresse postale: 5/8 Kemp St, Thornbury, Vic 3071, Australia, TEL: 0424009627 EMAIL: johnfinchti@excite.com, MC mailteam@gmail.com HARC ELEMENT EN BANDE ORGANISEE, TORTURE A DISTANC E PAR DES ARMES A ENERGIE DIRIGEE ET PAR DES ARMES NEUROLOGIQUES. JE SOUTIENS LA C AMPAGNE MONDIALE "ARRETEZ L'UTILISATION ABUSIVE ET SEC RETE D' ARMES DE MANIPULATION SUR LA POPULATION C IVILE" C eci est une version remise à jour du TEMOIGNAGE DE MES TORTURES - elle inclut de nouvelles sections concernant la mutilation et l'agression de ma famille, de mes voisins et de mes connaissances. Je voudrais attirer votre attention sur des crimes atroces perpétrés par les agences gouvernementales des Etats-Unis et avec le consentement et/ou la complicité de beaucoup d'autres gouvernements et agences de sécurité. L'ignorance et le secret le plus absolu entourent cette situation et des victimes telles que moi-même sont soumises à la torture non contrôlée et non reconnue, ainsi qu' à la destruction mentale et physique. Aucun rapport ni discussion sur ce sujet n'ont jamais été faits publiquement. J'ai été, et je suis encore, psychophysiologiquement "charcuté". Veuillez trouver le récit de mes tortures ci-dessous. Il y a de nombreuses

converted by Web2PDFConvert.com

autres victimes , partout dans le monde, qui sont soumises à de semblables tortures et sévices . C ertains de ces rapports de tortures par des ARMES À ÉNERGIE DIRIGÉE ET NEUROLOGIQUES racontent, dans le détail, les violations des Droits de l' Homme les plus atroces et les plus totalitaires de l'histoire de l'humanité, y compris les cas les plus affreux de torture psychologique, des viols, des sévices sexuels et d'autres mutilations mentales et physiques. C e sont de monstrueux C RIMES C ONTRE L'HUMANITÉ - d'une atrocité indescriptible en soi - auxquels vient s'ajouter le secret le plus absolu digne d'un ORWELL ou d'un STALINE. Le déni de tout soutien que nous endurons les rend encore plus atroces et monstrueux.

MON RECIT DE TORTURES ET SEVICES PAR DES ARMES À ÉNERGIE DIRIGÉE ET NEUROLOGIQUES
J'ai envoyé une série d'emails d'activiste des droits de l'homme à des services publics et des forums, à partir de 2003 jusqu'en 2006. Mon activisme, pour cet exercice de mon droit démocratique à la liberté d'expression, est arrivé à la connaissance d'une organisation extrémiste de sécurité des USA en 2004 et depuis lors, je subis une VIOLATION TOTALE de mes droits de l'homme, de ma liberté et de ma vie privée . TOUS LES aspects et degrés de ma liberté humaine, de mon individualité, de mon intégrité et de ma santé mentale et physique sont sauvagement attaqués, torturés et mutilés. C es criminels ont le pouvoir de: a. placer un être humain sous continuelle surveillance à distance, où qu'il soit. b. surveiller continuellement un cerveau humain à distance, y compris la pensée, la réaction, la commande motrice et la lecture d'image visuelle. c. entrer continuellement et directement dans un cerveau humain à distance, y compris la capacité de dépasser, commander et changer la conscience, et de présenter dans le cerveau des voix, des bruits, d'autres perturbations, des images et des "scenarios" de réalité virtuelle . d. interférer directement, maltraiter, torturer et donner des coups aux corps - y compris exécuter, à distance, des procédures médicales avancées . e. interférer directement, changer à distance des données d'insertion, des dossiers, des communications et des preuves légales - même pendant la transmission f. rendre bi-directionnels les programmes télévisés en direct et d'autres écrans et moniteurs, - pour la surveillance, l'invasion de la vie privée... etc. g. commander le flux d'information et "orchestrer" l'info dans le monde entier. Par ces moyens j'ai été : - 1. sans cesse - 24 heures sur 24, 7 jours sur 7, mentalement et physiquement surveillé - les « circuits » sont TOUJOURS ouverts - mon cerveau et mon corps sont , de manière brutale, sans cesse envahis, assiégés, et contraints de réagir et de répondre (de 2004 à ce jour). 2. soumis à la torture de privation de sommeil - et astreint, depuis lors, au régime de contrôle du sommeil que l'on fait subir aux rats de laboratoire - toutes les nuits (et tous les jours) (de 2005 à ce jour) 3. sans cesse soumis à la torture sensorielle et mentale par le truchement d' agressions, de dénigrements, de questionnements et de harcèlements psychologiques agressifs et implacables. - envahi et assiégé directement dans mon cerveau . C eci prend la forme d'une attaque courante avec un système personnalisé et codifié des commentaires et des réponses à mes pensées, à mes activités, mon état social et psychologique, ainsi que mes biorythmes - de manière directe et avec de nombreux effets qui vous désorientent, vous exaspèrent et altèrent votre nature. C es tortures et attaques sensorielles et mentales agissant directement dans le cerveau vont de la dépression mentale et du désespoir forts, intenses et permanents à la dépression mentale et au désespoir plus atténués. C ette situation qu'il m'est totalement impossible d'ignorer et à laquelle je ne peux absolument pas échapper a profondément dénaturé et détruit mentalement et physiquement mon existence et mon être . Les « circuits » sont TOUJOURS ouverts - mon cerveau et corps sans cesse sont brutalement envahis, occupés, et contraints de réagir et de répondre. (de 2004/2005 à ce jour) 4. à plusieurs reprises et implacablement soumis à des sévices et à des tortures électriques sur les parties génitales - des courants électriques sont appliqués sur mes parties génitales. Leur intensité varie régulièrement et ils durent souvent de manière continue, sur de longues périodes. C ela va des tortures modérément perturbantes aux tortures les plus atroces. Tout cela entraîne un état de dépérissement et une continuelle tension mentale et physique . C es sévices et tortures électriques sur les parties génitales me sont infligés à tout moment de la journée ou de la nuit. Je suis souvent réveillé par l'application des courants électriques sur mes parties génitales - nuit après nuit . Mes parties génitales ont également subi une liposuccion et une vasectomie. Ils y appliquèrent du collagène, et mon scrotum a subi des réductions et des élargissements répétés. Pareillement, mes mamelons « sont souvent électrocutés », et plus récemment (depuis 2008) apparemment, mes glandes séminales, l'abdomen, le coeur, le cou, les intestins et d'autres organes internes sont, à plusieurs reprises et de manière intensive, chauffés et « électrocutés» (en d'autres termes, grillés)(de 2005 à ce jour) 5. sans cesse soumis à de multiples expériences et interventions neurologiques nocturnes - nuit après nuit, 2.3.4.5 fois ou plus par nuit ; des scenarios articiels de "réalité virtuelle" sont présentés dans mon cerveau pour y être traités et faire l'objet d'expérimentations. C eci a fini par m'épuiser, m'avilir et me détruire mentalement et psychophysiologiquement . Je n'ai pas eu de sommeil nocturne ininterrompu et non contrôlé , pendant un peu plus de 2 ans. Les « circuits » sont TOUJOURS ouverts - mon cerveau et mon corps sont, de manière brutale, sans cesse envahis, occupés, et contraints à réagir et à répondre (de 2005 à ce jour) 6. implacablement soumis à de "profondes" interventions neurologiques sur mon cerveau, provoquant ainsi un effet lobotomisé durable ; certaines interventions sont semblables à des sensations de "coups de masse" ou de coups de couteau, des sensations d'être grillé, d'être cuit aux micro-ondes ou d'être passé au chalumeau, pour ne citer que cela. À plusieurs reprises, soumis à de multiples expériences et interventions sur d'autres parties de mon cerveau. Les « circuits » sont TOUJOURS ouverts - mon cerveau et mon corps sont, de manière brutale, sans cesse envahis, occupés, et contraints à réagir et à répondre. (de 2005 à ce jour) 7. soumis à diverses autres tortures mentales, physiques et sociales, à de sales manoeuvres qui vous avilissent et vous discréditent. En fait partie l'exposition intensive de ma personne au public, par l'intermédiaire de l'Internet et de la TV, ce qui a considérablement aggravé et compliqué la violation complète de ma vie privée et la violation totale de mon humanité. Elles ont intensivement exposé les cris, les accès de colère etc. de mon cerveau/esprit et de mon corps - pensées, actions, paroles et images continuellement torturées, avilies, déformées et mutilées. Même mes remarques, mes pensées, et les moments où je fais l'idiot (pour alléger l'oppression et l'ennui de

converted by Web2PDFConvert.com

mon emprisonnement dans ce laboratoire de torture "Mengeles/C ameron/Delgado" ) ont été exhibés et présentés à beaucoup de personnes "non au courant des faits", comme s'ils venaient normalement de mon cerveau ou de mon esprit. Il s'agit, en réalité de « télé de torture-meurtre Gestapo » - et , à l'instar de la Gestapo, ils puisent, apparemment, leur plaisir dans ce « sport » - et dans l'avilissement, la colère et la confusion que cela provoque (de 2004 à ce jour) . En complément de ceci, chaque nuit je suis à plusieurs reprises poussé au sommeil, réveillé, contraint d'aller aux toilettes. D'autres nuits , ils provoquent mes érections, et de temps en temps, je suis vidé de mon sperme (ils ont mis fin à ma production de sperme ). ILS SE SERVENT DE MOI, ILS ME MANIPULENT, ET ME C HARC UTENT C OMME UN RAT DE LABORATOIRE. Je vis cette situation depuis 2005 maintenant. Ma mère, ma soeur et ma nièce ont été, elles aussi, neurologiquement attaquées et chirurgicalement mutilées, et mes deux parents et au moins deux de mes soeurs ont subi des viols anaux par ces ARMES À ÉNERGIE DIRIGÉE ET NEUROLOGIQUES - ce qui a provoqué chez eux de profonds effets néfastes,la dégradation mentale et physique, et des affaiblissements et appauvrissements organiques intenses. (de 2005 à ce jour). Également depuis 2005 des collègues, connaissances, amis ou simplement n'importe quelle personne avec qui je suis entré en contact sont, quotidiennement, agressés neurologiquement, mutilés chirurgicalement et/ou sodomisés par ces ARMES À ÉNERGIE DIRIGÉE ET NEUROLOGIQUES - provoquant chez eux de profonds effets néfastes, la dégradation mentale et physique, et des affaiblissements et des appauvrissements organiques intenses. Littéralement, environ 100 personnes ou plus. (de 2005 à ce jour.) Ainsi mes droits de l'homme, ma liberté et mon intimité ONT ÉTÉ C OMPLÈTEMENT VIOLÉS et TOUS LES aspects et degrés de ma liberté humaine, mon individualité, mon intégrité et ma santé mentale et physique ont été intensément agressés, torturés et détruits dans ce perpétuel cauchemar/enfer totalitaire - car, depuis 2004, JE SUIS C ONTINUELLEMENT SOUMIS, DE FAC ON IMPITOYABLE, BRUTALE ET SAUVAGE, aux agressions, aux mesquineries, aux tromperies et à la malhonnêteté sans freins de ces brutes nazis et à leur personnalité, leur esprit, leurs actions et leurs technologies psycho-sociopathes. Ils m'infligent tout ceci mais, en même temps, ces psychopathes pervertis me permettent - voire m'encouragent - d'envoyer des emails partout dans le monde pour dénoncer leurs crimes sadiques -"nous nettoyons les fesses de la démocratie" et "vous nettoyez le plancher pour nous", disent-ils sans arrêt, en persiflant. L'ignorance et le secret le plus absolu règnent autour de ces technologies et les victimes comme moi sont soumis à la torture non contrôlée et non reconnue ainsi qu'à la destruction mentale et physique. Jamais ce sujet n'a été rapporté ni discuté en public. En dépit de mes appels répétés, depuis 2004, auprès des Gouvernements, des Agences militaires et de sécurité, des Organisations Internationales, des Organisations des Droits de l'Homme, des Universités, des Institutions scientifiques et des media du monde entier, je n'ai reçu pratiquement aucune assistance ni même une reconnaissance de qui que ce soit! Les technologies et les auteurs de ces atrocités sont tenus secrets et ne s'exposent à aucune poursuite ! Il est de notre responsabilité de rapporter ces crimes affreux et d'alerter le monde sur le danger extrême que ces technologies et ces puissances posent aux droits de l'homme, à la liberté, à la démocratie, à la vie privée et à la liberté humaine, à l'individualité, à l'intégrité et à la santé mentale et physique de tous les individusdans toute leur « infinie » richesse, leurs aspects et leur diversité. Ne vous y trompez pas, il s'agit des armes et des crimes totalitaires les plus affreux que l'on puisse imaginer et les individus et les organismes qui en font usage sont des tueurs en série poursuivant des systèmes fondamentalistes totalitaires. Prenez garde aux phrénologistes , aux déterministes, aux réductionnistes neuronaux , ainsi qu'aux "adeptes des coupures et des restrictions des pensées", aux procureurs et à la police de la pensée, de l'imagination et des sentiments, qui sont déjà activement à l'oeuvre parmi nous, littéralement et physiquement, et aussi de manière monstrueuse, criminelle et insidieuse. Quand allez-vous, vous-même ou votre Autorité/Organisation reconnaître publiquement, dénoncer et combattre ces technologies et C RIMES C ONTRE L'HUMANITÉ ? ! Je demande une investigation, à l'échelle internationale, de tous ces crimes et de ces violations totales des droits de l'homme. Bien cordialement John Finch A la recherche de la vérité et du respect des Droits de l'Homme Universels Adresse postale: 5/8 Kemp St, Thornbury, Vic 3071, Australia, TEL: 0424009627 EMAIL: johnfinchti@excite.com, MC mailteam@gmail.com

TEMOIGNAGE DE SOLEIL MAVIS CHINE
Début des tortures: Décembre 2001 Email: soleilmavis@yahoo.com, JE SOUTIENS LA CAMPAGNE MONDIALE CONTRE LA TORTURE ET L'UTILISATION ABUSIVE ET SECRETE D'ARMES A ENERGIE DIRIGEE ET D'ARMES NEUROLOGIQUES Je suis victime de harcèlement électronique, de contrôle mental, de filature organisée et de torture par des armes à énergie dirigée. Je vis en C hine, je suis de nationalité chinoise. Les premières agressions commencèrent en décembre 2001, alors que je préparais un diplôme de Master en Australie. Dans un premier temps, j'entendais des bruits venant de l'étage inférieur, mais que les autres occupants de la maison ne pouvaient pas entendre. J'ai déménagé dans une maison sans étage en janvier 2002, les bruits semblaient venir des voisins. Divers symptômes commencèrent à se faire sentir. Les principaux symptômes sont: douleurs sur tout le corps; douleurs à l'estomac; maux de dents; douleurs aux jambes, aux bras. J'ai également eu quelques fièvres élevées. Tous ces symptômes disparaissaient sans aucun traitement médical. Ou parfois, une douleur persistait, en dépit d'une importante médication. En janvier 2002, j'ai fait une déposition à la police, dans laquelle je déclarais que quelqu'un me suivait et utilisait la technologie pour lire mes pensées.J'ai déclaré que les voix semblaient venir des voisins.

converted by Web2PDFConvert.com

La police me rétorqua que l'usage des technologies permettant la lecture de la pensée est illégal, en Australie. En février 2002, j'ai déménagé dans une autre maison sans étage. J'ai connu d'autres symptômes: Diarrhées (pendant un mois ou presque), tremblement involontaire des mains, impossibilité soudaine de se tenir sur mes jambes, sensation soudaine de froid intense et frissons involontaires, ou sensations d'intense chaleur et transpirations,etc. Encore une fois, tous les symptômes disparaissaient sans aucun traitement médical. En février 2002, je n'en pouvais plus, et c'est ainsi que j'ai quitté l'Australie. Après mon départ de l'Australie, je continuais à entendre les voix. Je me suis rendue à Hong Kong, en Thaïlande, à Shanghai et en C hine et les voix se faisaient toujours entendre, comme si elles venaient des voisins. Tous les symptômes se manifestaient continuellement, et on venait souvent voler mes affaires, quand je n'étais pas à l'hôtel. En août 2002, je suis allée en Nouvelle Zélande. De nouveau, tous les symptômes se reproduisirent. En avril 2003, j'avais dépensé tout mon argent. Je suis retournée en C hine pour rester avec mes parents. J'ai connu d'autres symptômes, tels que "l'astriction", le gâtisme et le harcèlement sexuel. Ils commencèrent à m'interdirE tout sommeil la nuit, ou à me réveiller à minuit. Parfois, ils m'obligèrent à m'endormir quand je n'en éprouvais pas le besoin. Ils m'imposèrent également des rêves nocturnes. Je savais qu'ils étaient à l'origine de ces rêves qu'ils transmettaient dans mon cerveau, grâce à leurs armes.(Le principe est le même qu'un dispositif sonore silencieux qui peut transmettre des sons dans le crâne d'une personne). Après le dernier trimestre de 2004, ils m'imposèrent des rêves, chaque nuit. C es individus peuvent utiliser leurs armes électromagnétiques pour transmettre leurs voix directement dans mon cerveau. Ils peuvent faire en sorte que les voix semblent provenir des voisins ou de quelqu'un près de vous. Ils peuvent également faire usage de leurs armes pour donner l'impression que les voix sont celles de vos amis ou des membres de votre famille. Après mon retour en C hine, leurs voix continuaient à se faire entendre comme si elles provenaient des voisins, mais je savais qu'elles ne provenaient pas d'eux. (Après 2005, ils cessèrent de faire croire que c'était la voix de mes voisins ou de mes amis, mais parfois, ils parvenaient à faire croire que c'était la voix du présentateur à la télévision). Je pense que, la plupart du temps, ils utilisaient leur propre voix. Lorsqu'ils se mirent à me torturer et à me harceler en Australie, la plupart d'entre eux parlaient en anglais, seules une ou deux personnes parlaient en mandarin sans recourir aux dialectes. A partir du second mois, d'autres personnes parlant le mandarin se joignirent à eux. Ils me demandèrent aussi si je parlais le cantonais. ( D'autres victimes déclarèrent qu'elles entendaient les voix parler en cantonais). Après mon départ de l'Australie, la plupart des voix parlaient seulement en mandarin. C elles qui parlaient en mandarin , au nombre de 6 à 10 personnes, me torturaient et me harcelaient continuellement 24h/24 et 7 jours/7, entre mai 2002 et avril 2003. Après avril 2003, les voix en mandarin étaient plus fréquentes (plus de 10), et quelques voix en anglais, de temps en temps. A mon avis, ils utilisaient plus de personnes de langue mandarine que d'anglophones pour se joindre à eux). C es quelques dernières années, ils sont parvenus à m'atteindre avec leurs armes, où que je me trouve. Dans tous les pays, partout: à l'intérieur des maisons, dans le métro, dans l'avion, sur le bateau, sous l'eau, dans une voiture, au sommet d'une montagne... Mes efforts des quelques années passées: Je m'active beaucoup, depuis ces quelques dernières années, pour arrêter ces atrocités fascistes. J'ai dénoncé ces crimes à la police, durant mon séjour en Australie, en janvier et février 2002. J'ai écrit des lettres aux Nations Unies, après mon départ de l'Australie. J'ai eu des échanges pacifiques avec eux, je leur ai fait comprendre que s'ils pouvaient arrêter de me torturer et de me harceler dans un temps limité, je déclarerais à tout le monde que j'étais volontaire pour les autoriser à utiliser leurs armes sur ma personne. J'ai renouvelé trois fois la date-limite, jusqu'au 12 décembre 2004. J'ai tenté de leur inculquer quelque chose de bon, comme "nous n'avons qu'une terre, et nous devons protéger notre terre". Si vous souhaitez plus de détails sur mon histoire, rendez-vous sur http://soleilmavis.spaces.live.com ( l'histoire de Soleil Mavis est sous "C ategories". Vous pouvez aussi y lire des articles sur le développement de la C hine, sur les questions sociales, sur la vie des citoyens ordinaires. Le développement Urbain est sous "C ategories". Depuis 2005, j'ai écrit des lettres aux Nations Unies et fait des recherches via internet sur les Armes de C ontrôle Mental. J'ai pu obtenir de nombreuses informations intéressantes. J'ai pu trouver de nombreuses victimes du monde entier qui vivent les mêmes souffrances que moi. Après 2006. j'ai cherché plus d'informations sur les Armes de C ontrôle Mental et sur les Armes à Energie Dirigée (DEW) . Je suis restée en contact avec d'autres victimes et j'ai dénoncé l'existence des Armes de C ontrôle Mental et les Armes à Energie Dirigée qui torturent et harcèlent des innocents, par tous les moyens, à travers le monde. Nous avons déja écrit de nombreuses lettres aux services gouvernementaux, aux institutions sociales, aux organismes des Droits de l'Homme, aux media et au grand public. D'autres témoignages de victimes Actuellement, de nombreuses victimes déclarent être torturées et harceléeS par des Armes de C ontrôle Mental et par des Armes à Energie Dirigée. Leur nombre a augmenté. En raison du manque de fonds et de matériels d'examens médicaux, les victimes ne peuvent être examinées ni recevoir de l'aide de qui que ce soit, même lorsqu'elles ont subi un empoisonnement ou un implant de puces, et même lorsqu'elles souffrent de brutales tortures par des armes électromagnétiques. Si vous souhaitez connaître d'autres témoignages de victimes, rendez-vous sur http://soleilmavis.googlepages.com/ http://soleilmavis.googlepages.com/ (1) De nombreux pays ont mis au point un type d' Armes de C ontrôle Mental(drogues, puces, nano- ou ondes électromagnétiques). Les gouvernements ont-ils également introduit un système de lois pour contrôler l'utilisation de telles armes? (2) Quels systèmes judiciaires et quelles mesures nos gouvernements ont-ils mis en place pour empêcher la mauvaise utilisation de telles armes ? (3) Dès lors qu'une mauvaise utilisation de telles armes est prouvée, comment pouvons-nous recevoir de l'aide de nos gouvernements pour protéger les intérêts des victimes ? Et comment imposer des sanctions légales aux tortionnaires ?
JE DEMANDE UNE INVESTIGATION INTERNATIONALE DE CES CRIMES ET DE CES ENORMES VIOLATIONS DES DROITS DE L'HOMME.

Soleilmavis http://soleilmavis.googlepages.com, Online Shop: http://shop34821367.taobao.com, _____________________________________________________________

converted by Web2PDFConvert.com

sin comentarios

compártelo

18 Septiembre 2008

8 ps 1 e

8 0

TOGESRC EG EIRNNI MN DP)A( IASAIIIA VE DY S ES F A utor: presentation-de-la-situation
N.B. Vu le nombre dérisoire des témoignages de victimes françaises, j'ai dû, pour mettre au point cette compilation, traduire en français des témoignages de victimes d'autres pays, écrits en anglais, en espagnol ou en italien.Rudy Andria ------------------------------------------------------------------------------------------------

T EMOIGNAGE D'UN JEUNE SCIENT IFIQUE France
Début des tortures: 2002 Email: temoignage@hotmail.com 01/08/2002 Je me suis levé le 1 juillet 2002 en entendant 4 voix simultanées . Ne consommant pas,à priori, de drogue ou autre hypnotique (sauf si cela est fait à mon insu), j'ai rapidement écarté l'hypothèse de l'hallucination . La seconde hypothèse qui m'est venue en tête est l'envoûtement par des esprits , or constatant que ces derniers ressentaient la fatigue et étaient mercantiles et ,qui plus est, très au fait de l'actualité , j'en ai déduit qu'il pouvait s'agir de personnes physiques, opérant à distance, via un envoûtement télépathique . D'ailleurs, le premier mot que j'ai entendu était : " télépathie " répété plusieurs fois . J'ai donc fait des recherches sur la télépathie et ai constaté que des recherches étaient menées, depuis plusieurs années sur ce sujet et que plusieurs hypothèses étaient avancées dont le rayonnement électromagnétique émis par le cerveau , l'antimatière , la transmission biologique , le thackion . C ertains éminents scientifiques avouent ouvertement l'existence de la télépathie http://www.partageinternational.org/e165.htm cf. [La télépathie est une réalité, affirme un prix Nobel de physique ] ) , mais tandis que certains en sont encore à polémiquer sur son existence on s'aperçoit que les processus de contrôle par la pensée sont déjà inventés : 05/08/2002 J'ai découvert que nos pensées étaient ondulatoires, qu'elles existaient et qu'on pouvait en voir la représentation sur un appareil qui sert à mesurer l'activité du cerveau . C es appareils sont des magnétoencéphalographes , des électroencéphalogrammes . Elles sont représentées comme des ondes radioélectriques de très faible puissance et d'une fréquence élevée . C e qui signifie que nos pensées , une fois émises se promènent à travers l'atmosphère via la voix des ondes. Donc sur cet appareil nous voyons apparaître nos pensées , en cela nos pensées sont comme des émissions de radio http://www.vorrtex.net/magie/pouvoir.html , et si quelqu'un est sur la même longueur d'onde que vous il recevra vos pensées . Après les avoir observé pendant une semaine j'ai constaté que la transmission de pensée ne concernait pas la distance , puisque je les entendais aussi bien à paris qu'à 1000 km , dans l'enceinte de n'importe quel immeuble, dans les galeries marchandes sans aucun brouillage radio . J'en suis donc venu à la conclusion qu'il pouvait s'agir d'ondes infrasonores envoyées à distance par la pensée ou par un émetteur , j'ai constaté que je pouvais leur répondre par la pensée . Or il n'existe aucun système de communication non bijectif , c'est à dire que si ils possèdent un appareil de transmission j'en possède forcément un sur moi , donc cela sous entend que j'ai un émetteur sur moi , je constate qu'en prenant ma douche alors que je suis nu vêtu d'une serviette de bain je peux encore entendre ces voix . Pour l'avoir constaté je peux dire que ces gens peuvent régler la fréquence de transmission de leur pensée sur le rythme de mes pas donc ils connaissent ce rythme instantané qui n'est inscrit nul part dans ma pensée instantanée ce qui confirme le fait que j'ai un émetteur qui capte en outre ce genre d'information . Tout ceci m' amène à penser qu'il pourrait s'agir d'un dispositif relayé par satellite : 09/08/2002 La constatation la plus surprenante réside dans le fait qu'ils lisent la totalité de ma pensée instantanée et qu'aucun verrouillage mentale ne semble ne les en empêcher , le cerveau n'aurait donc pas de firewall . Après avoir essayé plusieurs formules de désenvoutement http://www.officieldelavoyance.com/parapsy/envoutement.htm , des rituels magiques , des prières , des cristaux , et avoir écarté la théorie de la skyzophrénie puisque le cerveau est incapable de produire 5 voix simultanées différentes et cohérentes interagissant avec ma propre pensée , je m'en suis remis à d'autres hypothèses . Pour autant j'ai constaté qu'ils étaient capables d'imiter n'importe qu'elle voix multidirectionnellement , qu'ils pouvaient transmettre des sons élaborés ( musiques , rythme , voix ) , des images subliminales , et même des odeurs parfaitement reconstituées , ayant moi même effectué un rapport de stage sur le « nez électronique » en 2000 je peux dire qu'une telle transmission olfactive est très complexe d'un point de vue technologique puisqu'elle fait appelle à des chromatographes , des capteurs de gaz , des microcapteurs catalytiques , des capteurs à ondes de surface , des capteurs résistifs et un apprentissage par réseaux de neurones . Parmi les nombreux indices je note que les entités qui sont entrées en « télépathie» avec moi reproduisent parfaitement les sons et les voix . La pensée code le spectre d'un bruit et le retransmet par télépathie , ce pseudo son n'étant à priori pas perçu par une oreille , on mettra difficilement en évidence mes constations. D'après mes informations seule la transcommunication pourrait permettre de mettre en évidence ce genre de phénomène . La cohérence occasionnelle du discours de ces dites entités et leur constantes psychologiques ( racisme , jalousie , haine , obsessions ) m'amènent à les appréhender comme des êtres humains . 12/08/2002 Je constate en outre un mode de dialogue télépathique particulier qui se distingue du dialogue humain . Je constate que les entités parlent français , qu'elles changent de personnalités entre elles , qu'elles entendent ce que j'entend , qu'elles voient ce que je vois , qu'elles sentent ce que je sens , qu'elles peuvent reproduire des odeurs, qu'elles peuvent orienter le son dans l'espace dans n'importe qu'elle direction , qu'elles peuvent régler la gravité et l'intensité du son , qu'elles sont omniprésentes depuis le 01 août , qu'elles sont entrées en contact avec moi 2 jours avant que je parle de transmission de pensée dans mon domicile sans qu'aucun rituel soit effectué, qu'elles cherchent à m'atteindre psychologiquement, qu'elles ont des intentions néfastes, qu'elles semblent capables de reconnaître une fréquence radio lorsqu'on coupe le son, qu'elles savent reproduire des voix et des sons élaborés ( musique , bruit , voix ), qu'elles connaissent des voix que je connais et savent les reproduire , qu'elles semblent liées entre elles ( égrégore ? ) , que mon ordinateur s'est bloqué pendant 5h lorsque j'ai mis mon témoignage sur Internet , qu'elles semblent capables de rentrer dans plusieurs théories d'interprétation ( ésotérique , scientifique , parapsychologique , spirituelle , technologique

converted by Web2PDFConvert.com

http://www.chairetmetal.com/rosnay.htm , qu'elles semblent avoir des ressentis personnels , qu'elles connaissent mon apparence physique , qu'elles ont tenté de me faire sortir de mon corps , que les pensées de ces entités ne sont pas les miennes , que je peux répondre par la pensée à ces entités , que ces entités me menacent , qu'elles connaissent mon nom et mon prénom , que des messages sonores subliminaux ont été incorporés dans la musique . 16/08/2002 En concentrant ma pensée sur une image j'ai pu mettre en évidence le fait qu'il pouvait exister en télépathie des procédures de dialogue automatisées réglées sur ma pensée à l'aide d'un processus de programmation sensés être dirigés par des êtres humains. Je constate que ce processus est dirigé par des êtres humains à cause du changement spontané et pseudo aléatoire du mode pensée . Je constate que je me fais automatiser par ces entités via des procédures d'automatisation qui ne sont pas anodines et qui m'amènent à penser qu'un contrôle d'être humain les pilote .Il faut donc essayer de ne pas se laisser automatiser en répondant aux déductions : - on n'est pas obligé d'être obligé d'être télépathisé parce que ... - on a des droits - et que ... - on peut les faire valoir - et que ... - on n' a pas à accepter que - et que ... - on est une emprise mentale sur nous L'automatisme récurent est entendu dans sa tête , et les automatismes peuvent s'enregistrer ainsi par la dialectique . Il s'agit d'un automatisme positif , mais je peux affirmer que ceux que j'ai subit étaient plutôt à mon encontre. Exemple d'automate dit de mutilation : - on est pas obligé d'être obligé d'être de vivre parce que ... - on est fatigué - et qu'on a des ... - angoisses - et qu'on est ... - menacés tous les jours. 19/08/2002 J'ai constaté à mon insu une manipulation sensorielle , et c'est là que la grande manipulation commence , en effet en écoutant une émission de radio j'ai pu me rendre compte que certains mots étaient superposés à d'autres mots pour m'influencer , par exemple dans une conversation ou on devait entendre : «Si tous les hommes s'accordaient naturellement sur la beauté et la sagesse, il n'y aurait pas de malentendus et de discordes entre eux ; en fait l'identité ou l'égalité sont chez les humains des mots : dans la réalité elles existent ». J'entendais : «Si tous les hommes s'accordaient DOC ILEMENT sur la beauté et la sagesse, il n'y aurait de malentendus et de discordes entre eux ; MAIS en fait l'identité ou l'égalité NE sont chez les humains que des mots : dans la réalité elles N' existent PAS ». Je l'ai constaté une fois , puis deux , puis trois fois jusqu'à ce que je remarque cet effet dans la vie courante avec des gens , ce qui peut donner lieu à plusieurs imbroglios . Des ressentis émotionnels incohérents m'étaient envoyés , des ressentis sensoriels inopinés parvenaient jusqu'à moi ( impression d'humidité , excitation , fatigue , sons étranges , sensation de malaise , odeurs inattendues , vibrations corporelles ). Je n'en dirais pas plus, car je me suis alors demandé si nous ressentions effectivement ce que nous ressentons ou ce que ces entités nous induisent . 26/08/2002 Je constate un coefficient de bugs anormalement élevé sur mon ordinateur depuis que je cherche à me documenter sur Internet . C es bugs arrivent toujours à des moments pertinents , à savoir lorsque je diffuse l'adresse de mon site ou que je tombe sur des sites intéressants ou des personnes susceptibles de me renseigner : blocage de l'application Internet java , blocage de ma webcam , téléchargements impossibles , éditeur de texte déstructuré , perte de données , plantages récurrents (écran bleu) , emails stoppés , retard d'arrivé des emails , ralentissements sur Internet , moteurs de recherche incohérents , introductions de pseudonymes étrangers sur mIRC , redémarrage de l'ordinateur lorsqu'il est éteint , introduction de messages subliminaux dans ma musique mp3 et cambriolage dans mon domicile . Je note également un fait insolite , mes piles de baladeur radio se déchargent au bout de 48 heures depuis le début des évènements , comme si l'énergie ambiante était utilisée par ces entités . Les nombreuses menaces télépathiques que je reçois sur mes proches , y compris sur des enfants , mettent en exergue le fait que nous avons affaire à des entités ( humaines ? ) particulièrement abjectes prônant des valeurs aussi écœurantes que la pédophilie , le meurtre psychotronique http://corruption1gsm.chez.tiscali.fr/i.htm cf. [XII-06°) Guerre Psychotronique] ) , le racisme , la torture mentale . A ce jour je déclare être particulièrement inquiété par ce nouveau mode d'attaque en plein cœur de notre pays compte tenu des réactions de certains comme le dénonce cet article de la section presse des renseignements généraux http://www.motus.ch/bulletins/no0/bulletin0.html#psychiatrie . A raison de 10 000 internements abusifs / ans on peut dire que la psychiatrie fait plus qu'occulter le problème , elle l'étouffe ... 30/08/2002 Après avoir consulté sans succès plusieurs praticiens ( désenvouteur , exorciste ) j'ai du étudier une autre hypothèse qui consisterait a envisager l'utilisation de schème morbide via des radiesthésistes ou des médiums . La transmission de schème morbide pourrait s'effectuer à travers tous les types de supports connus , électriques, électromagnétiques, sonores, visuels , pour influencer le mental . Partant du principe que chaque photon renferme dans sa composante temporelle la totalité de l'information , un support visuel telle une photo , pourrait permettre d'atteindre la cible humaine . C ette hypothèse a effectivement l'inconvénient d'impliquer des conséquences paradoxales , dans la mesure , ou cela impliquerait que des personnes très exposées médiatiquement se trouverait en permanence en situation de danger. En vue des nombreux effets électroniques constatés dont je parle ci dessus , j'ai naturellement été amené à m'interroger sous l'angle de la biotechnologie . C omme en témoigne certaines informations http://www.medito.com/article82.html la transmission de voix d'un cerveau à un autre est possible . Elle reposerait sur une partie indétectable ( pour l'instant ) du spectre électromagnétique rayonné par notre cerveau et un élément qui pourrait être soit une puce implantée à notre insu soit un microprocesseur nanoscopique ingérable : L'application de ces technologies étant souvent accompagnée d'une manipulation psychologique dans l'entourage du sujet afin de faire croire à une instabilité de son esprit . Les pensées du sujet seraient accessibles et pourraient faire l'objet de manipulations , à l'aide de la technique dite de programmation hypnotique du subconscient par un individu situé à distance. Il y aurait des rapports documentés sur des lavages de cerveau similaires . Après m'être documenté sur Internet , je me suis aperçu qu'un certain nombre de plaintes http://hometown.aol.com/ccapt2001/temoignages.html avaient été recensées dans un collectif contre les abus dus aux psycho-technologies . Des personnes en France et dans le monde entier ont été confrontées à l'utilisation incontrôlée, arbitraire et occulte de ces technologies avancées de la part d'organisations qui dépendent des Etats mais échappent à tout contrôle parlementaire . Sélectionnées parmi des minorités , des opposants , des personnes isolées ou qui ont déplu à quelqu'un d'influent , ces personnes ont eu beaucoup de mal à se faire entendre . C es technologies semblent avoir été développées dans le secret depuis ces 30 dernières années , utilisées d'abord dans le cadre d'une guerre psychotronique entre états , elles auraient été détournées de leur utilisation
converted by Web2PDFConvert.com

par des amateurs voyous les utilisant en douce contre la population à des fins personnelles ou privées . Dés lors on imagine fort bien les méthodes employées pour nuire à un individu : localisation permanente , harcèlement omniprésent , élimination douce des individus déviants par démoralisation , induction de sensations de fatigue , découragement , voir même si le contexte le permet élimination physique directe par déclenchement d'un ressenti proche d'une crise cardiaque ou d'une rupture d'anévrisme pouvant par effet de peur les déclencher pour de vraie . 05/09/2002 Les informations étant plus ouvertes au public aux états unis , j'ai pu mettre la main sur un article publié dans le périodique «Parameters» édité par le U.S. Army War C ollege particulièrement révélateur dans ce domaine des manipulations comportementales . Il affirme que « le corps humain peut être trompé, manipulé, ou désinformé, (...) comme n'importe quel autre système de traitement de données. Les données que le corps reçoit de sources externes (...)sources électromagnétiques , vortex, ou ondes acoustiques puissantes (...) ou crée à travers ses propres stimuli électriques ou chimiques, peuvent être manipulées ou modifiées de la même façon que les données de n'importe quel système matériel ». Dans le même registre, un document publié en 1996 par le Scientific Advisory C ommittee de l'U.S. Air Force envisage la possibilité de développer des sources d'énergie électromagnétiques (...) qui pourront être couplées avec le corps humain d'une manière qui permettra d'empêcher les mouvements musculaires volontaires, de contrôler les émotions, d'endormir, de transmettre des suggestions, d'interférer avec la mémoire de court comme de long terme, de produire l'acquisition d'expériences, ou d'effacer des expériences acquises. (...) Il apparaîtrait aussi possible de créer un discours de haute fidélité dans le corps humain, potentialisant une suggestion ou une direction psychologique (...) il peut être possible de «parler» à des adversaires choisis ». 08/09/2002 Pour preuve que les risques existent, des Parlementaires Européens commencent depuis 1998, à se préoccuper des problèmes de la manipulation de l'esprit humain, par des micro-ondes, de la HF modulée ou des ELF et autres pouvant provenir de systèmes de télécommunication ou de détection comme les radars. Les inquiétudes de ces parlementaires reposent sur les révélations de l'existence des recherches faites aussi bien par les services secrets, que par certaines unités militaires spécialisées , faites par un certain nombre de pays . Un premier procès verbal sur la résolution européenne A4-0005/99 a été élaborée provisoirement demandant dans l'article 27 « que soit établi un accord international visant à interdire à l'échelle mondiale tout développement et déploiement d' armes qui pourraient ouvrir la porte à toute forme de manipulation de l'homme » . On sait en effet dans les services technologiques des services secrets de la C IA notamment, qu'en utilisant des modulations spécifiques, on peut rendre des individus cancéreux , dépressifs, léthargiques, paranoïaques, irritables, violents, mais que l'on peut aussi provoquer leur mort discrètement par ces moyens . C ertains sont déjà mis en cause par des cabinets d'avocats américains et accusés de générer des troubles du comportement . C es technologies utilisant les micro-ondes, ont la capacité de provoquer des ruptures d'anévrisme ( sur les 120000 ruptures d'anévrisme / an en France il serait intéressant de savoir combien sont dues aux psychotechnologies ... ) , des arrêts cardiaques (Recherches et expérimentations du Dr Allen Frey) , des pertes de mémoire . 17/09/2002 L'écriture de ce site aurait eu pour effet d'apaiser les manifestations physiques de cette persécution , depuis quelques jours l'intensité de ces ressentis semble diminuer . Néanmoins à mesure que je progresse dans cette recherche de vérité je me heurte à une incompréhension humaine , la plupart des gens refusant d'admettre qu'ils soient si vulnérables . C ertains rapports de la NSA évoque la possibilité d'une mise au courant de la population avec scepticisme et pessimisme , le risque de psychose générale étant trop envisageable : Je constate en outre qu'un certain nombres d'images subliminales dont j'ignore l'origine m'ont été envoyé via mon écran de PC lors de mes connections Internet , certains noms de personnes y figurent .Pour la première fois je rentre en contact avec une personne subissant les mêmes nuisances , son témoignage semble aller très exactement dans le sens du mien . La gêne occasionnée semblerait avoir débuté en ce qui la concerne au milieu des années 1990 , et elle aurait approché physiquement des personnes la menaçant de harcèlement psychotronique . Toujours d'après elle d'autres victimes dont notamment une psychologue aurait trouvé la mort suite à ces dites persécutions psychotechnologiques . Nous retrouvons dans ces témoignages un certain nombre de faits tels que la tentative de programmation hypnotique , l'omniprésence de la surveillance télépathique , les sons intra cérébraux , les sons multidirectionnels , les vibrations acoustiques , l'interrogation de la mémoire , le harcèlement psychologique . 28/09/2002 Dans ma quête de vérité, j'aboutis sur d'autres témoignages similaires au mien et je suis amené à rentrer en contact avec ces personnes . Là encore, les témoignages sont accablants , il semblerait qu'on ait forcé les gens à se taire en les poussant au sucide ou en leur déclenchant des accidents cardiovasculaires psychotoniques ou en les internant . C hez nos voisins allemands la situation n'est pas meilleure un psychologue réputé, qui devait participer à un groupe de travail sur le terrorisme électromagnétique : "offense and défense of the Infowarrior" à l'occasion de INFOWARC ON 2002 du 3 au 6 septembre à Washington , a été interné afin d ' empêcher que soient mentionnées des expériences avec des armes utilisant les micro-ondes aux Etats-Unis et en Europe http://www.heise.de/tp/deutsch/special/info/13185/1.html . Dans l'article Science et Vie d'octobre 2002 , on prépare doucement le public à tout ce qui se passe en évoquant pudiquement la lecture des intentions dans notre cerveau , le décryptage de l'encodage de la mémoire , les pensées projetées sur un écran. J'eu préféré qu'on parle de protection cérébrale contre ceux qui lisent nos pensées . Toujours dans Science et Vie on évoque les armes non léthales à portée invisible , telles les projectiles à énergie pulsée qui provoquent une paralysie et une détonation assourdissante , de balles acoustiques qui provoquent une douleur dans l'oreille , de vortex qui provoque une intense dépression , de canon électromagnétique qui donne une sensation de brûlure , de laser paralysant , on peut donc tout à fait induire des sensations à distance sans que cela soit visible. Autant d' armes qui auraient pu être détournées et utilisées à l'insu de la population sans que celle ci ne s'en aperçoive , dés lors comment déposer une plainte puisque ces dernières sont invisibles . 03/10/2002 Je prétends que l'on sait capter les ondes cérébrales n'importe ou , que l'on sait interroger la mémoire , envoyer des voix intracérébrales dans le cerveau de la victime en se réglant sur sa longueur d'onde sans que son entourage puisse l'entendre , que l'on en ai à induire des sensations , voir même des émotions , attendra t on que l'on nous programme comme des robots pour réagir ! En tant que victime nous ne pouvons pas prouver qu'on lit nos pensées puisque nous ne sommes pas en possession de cette technologie , mais ceux qui font des études sur les micro-ondes pourraient le prouver de manière officielle afin que les victimes soient reconnues . Le neurophysiologie et spécialiste scientifique et auteur de bon renom américain , Le Dr Karl Kruszelnicki , ami

converted by Web2PDFConvert.com

de Jules Sumner Miller chez l'Uni de Sydney sait que des fréquences couplées type micro ondes peuvent transmettre des voix dans le cerveau http://www.parascope.com/articles/0797/em.htm . La justice française devrait prendre conscience de ce problème et adapter le système juridique à ce nouveaux type d'agression . Il n'est pas normal que de telles plaintes ne puissent pas être enregistrées et prises très au sérieux par la police . 24/11/2002 D ‘évidence les éléments convergent vers les explications que j'ai avancées dans mon site , pour preuve la découverte sur un site Internet http://www.greenpages.com.au/baird/default.htm de ces armes secrètes de manipulations mentales que sont : *le neurophone (Brevet d'invention américain *3,393,279. Le 16 juillet 1968. Inventeur - docteur Patrick Flanagan (1958 Inventé) ) Les individus suivis à la trace entendent des menaces, de la propagande etc , que ceux autour d'eux n'entendent pas (livré principalement via le laser satellite). *le projecteur psycho acoustique ( brevet d'invention américain *3,566,347. Le 23 février 1971. ) produit des perturbations auditives / psychologiques et la surdité partielle. *les messages subliminaux silencieux(Brevet d'invention américain *5,159,703. Le 27 octobre 1992. Inventeur - docteur Olivier M. Lowry ) *les armes micro ondes cf. plus haut . *l' analyseur d ondes cérébrales (le premier programme s'est développé en 1994 par docteur Donald York et docteur Thomas Jensen ) dont le but est d' enregistrer la pensée . C onclusion sommaire: « C es agissements vont à l'encontre de l'article 12 de la Déclaration des droits de l'Homme de 1948 http://www.justice.gouv.fr/textfond/dudh1948.htm , outre le viol mental de l'individu que cela constitue et le vol de la propriété intellectuelle , je peux dire que l'utilisation de ces méthodes télépathiques dont je suis victime à mon insu sont abjectes : propos insultants , racisme , pressions psychologiques , images subliminales, chocs émotionnels , déconcentration , menaces de mort . Dès lors, tout un chacun, homme , femme , enfant, devient une cible potentielle » .

TEMOIGNAGE DE JEAN PAUL BOLEA, FRANCE
Marseille France Début des tortures: l'âge de 6 ans http://nonlethal.e3b.org Témoignage d'une victime de la bêtise humaine. Depuis que je suis un enfant (âge 6 à 8ans), je suis victime d'attaques électroniques. Je n'ai jamais su, jusqu'à maintenant, quelle en était l'origine, cauchemars répétés, désorientation, je ne pouvais plus m'endormir sans faire un cauchemar, à tel point que je ne souhaitais plus rêver. Je savais que cela ne venait pas de moi, il m'a fallu toute ma vie, pour en connaitre l'origine. Il semblerait qu'un ancien policier se croit au-dessus des lois et a pu avoir accès à des appareils psychotroniques, peut-être grâce à des connaissances politiques ou policières. J'ignore encore comment il s'est procuré cet appareil de fasciste. Il s'est donné, lui et quelques personnes de mon quartier (dont certains qui étaient à l'école) le but de m'anéantir, ma famille et moi. C omme c'est une agression invisible, impossible pour moi de prouver mes dires et d'aller à la police. Je reçois des menaces de lui et des autres, à partir d'un appareil électronique qui semble utiliser le bruit ambiant. Personne dans ma famille ne veut en parler, peut-être à cause des menaces. Pourtant tous subissent des attaques de leur part, ils nous ont isolés, les uns des autres. J'ai fait un séjour en hôpital psychiatrique, à cause de ces attaques.... Les médecins ne sont pas des complices de ces crimes, mais semblent préférer me considérer comme un malade plutôt que reconnaître l'existence de ces appareils et l' utilisation des êtres humains par des personnes mal intentionnées pouvant y avoir accès , d'après ce que j'ai pu lire chez des fonctionnaires de l'état. Je ne suis pas fou. Je n'imagine rien, mais, si maintenant, même des particuliers peuvent avoir accès à ce type de matériels et qu'il puissent faire pression, faire chanter et menacer tout le monde, alors il serait temps de faire quelque chose, car s'ils peuvent se substituer à la loi et aux autorités de l'état, nous n'aurons plus aucun droit et les victimes de ces actes vont augmenter pour de simples vengeances. C es victimes subiront les attaques de ces personnes sans pouvoir se défendre. Je n'ai encore prévenu aucune autorité judiciaire, parce que mon tortionnaire semble avoir des connaissances au sein des forces de police et que, comme vous savez, l'autorité de l'état et les médecins ne reconnaitront jamais l'existence de ces appareils et les attaques que je subis de plus en plus fréquemment. Voilà, je complèterai mon témoignage. J'aimerais trouver une solution, car si on laisse ce genre de chose continuer, plus personne ne sera à l'abri de ces attaques électroniques. N'importe quel malade pourra détruire notre vie. Je ne compte pas me laisser faire et je n'ai pas peur de mettre gouvernement ou forces de police en cause. On est en république, on a des droits, il existe des lois. Si tout cela n'existait pas, nous vivrions dans un pays de non-droit, alors qui dirige ce pays ? la démocratie et nos droits sont bafoués ainsi. Tant que je vivrai, je ferai en sorte que cela se sache. Je n'écris pas aux personnes qui dirigent ce pays, ils ne me répondront pas, mais je ne compte pas me laisser faire. Et s' il y a plus de loi pour moi, il en existe plus pour mes agresseurs. Quels que soient leur poste, leur travail, je n'aurai de cesse de les identifier, les traquer et les faire comparaitre devant la justice, s'il en existe une. Voilà ou j'en suis. Si on laisse faire ce genre de chose, tout ce qui a été acquis jusqu'à maintenant, tous les gens qui se sont battus pour ce pays, pour qu'on ait des droits, vont disparaitre. Nous allons vivre dans un pays de fascistes, les valeurs de la France liberté égalité fraternité et toutes les autres valeurs de ce pays ont disparu. Si les gens laissent faire cela, plus personne ne sera à l'abri d'attaque de ce type. Donc, je pense qu'il faut s'unir, pour faire savoir autrement que par internet que cela existe, que nous vivons dans un monde, où n'importe qui peut bafouer la constitution, les valeurs , la vie privée et la dignité humaine. Je suis pas naïf, je sais que ceci n'est pas nouveau et il est temps, si nous ne voulons pas vivre dans un monde sans droit et dirigé par des fascistes, de faire quelque chose. Sinon, bienvenue en enfer, car plus personne ne pourra vivre en paix dans le monde. Il ne peut y avoir deux poids deux mesures, donc ces personnes ne peuvent se substituer à la loi de ce pays, sous prétexte que des fonctionnaires de l'état en font autant. C elui qui me persécute croit que, parce qu'il a fait partie de la police ( j'ai des soupçons), il peut bafouer toutes les valeurs de mon pays impunément, je ne le laisserai pas faire. Jean-Paul BOLEA http://nonlethal.e3b.org, http://www.fedame.org/

TEMOIGNAGE DE NADIE MIA PRIEUR, FRANCE
nadie.mia8731@gmail.com , nadie-mia@hotmail.fr, APPEL Au-delà des tendances et des partis. A tous les démocrates. A toutes les personnalités responsables. Madame / Monsieur Je me permets d'attirer votre attention sur des techniques, des pratiques et des visées qui paraissent des plus inquiétantes pour la démocratie et pour l'humanité. En tant que victime d'un ciblage électromagnétique, je participe à la campagne d'information en envoyant mon témoignage. C haque cas peut paraître différent. Beaucoup de victimes subissent une vengeance destinée à les neutraliser de façon plus ou moins radicale. La plupart semblent servir de terrain d'entraînement pour un contrôle mental et sociétal. D'autres personnes en responsabilité sont neutralisées par la menace afin de permettre le
converted by Web2PDFConvert.com

développement de réseaux et de bandes organisées. A mes yeux, il s'agit d'une terreur sournoise de nature mafieuse, qui cultive rivalités et chaos pour mieux s'implanter au plan mondial. Les techniques militaro-médicales qui oeuvrent dans le secret placent ceux qui les utilisent au-dessus des lois. Les techniques d'espionnage actuelles et l'emprise manifestée sur les êtres vivants et sur la nature, font de ce conglomérat de mafias un danger nettement pire que le péril nazi, que l'on croirait réservé à la fiction. La réalité est là, que nul n'a le droit d'ignorer. Je vous prie instamment d'oeuvrer à un grand mouvement, afin que ces pratiques soient révélées et interdites au plan mondial. Des lois ne seront pas suffisantes si un grand élan démocratique n'accompagne pas une détection effective et permanente de ce péril aux visages variés, si des contrôles techniques et médicaux stricts et protégés ne sont pas mis en place. Si nous ne voulons pas d'une humanité d'esclaves modifiés téléguidés dans une nature d' OGM , nous devons être solidaires et déterminés maintenant. Je veux croire ardemment en votre soutien et votre action, et vous prie d'agréer ma respectueuse considération L'espionnage sur Internet et le piratage des ordinateurs tuent ! Témoignage Le 01-08-08 La torture en France. nadie.mia8731@gmail.com, nadie-mia@hotmail.fr Je vous prie de bien vouloir m'aider à faire connaître un problème de harcèlement ciblé de type électromagnétique dont je fais l'objet, à mon domicile et à l'extérieur. A mes yeux, cela relève de la torture. RESUME = Une étrange électrosensibilité, et un terrible harcèlement. C omment la victime est-elle piégée ? Par des techniques inconnues et une stratégie qui l'isolent. 1. Une surveillance permanente inimaginable, montrée à la victime pour l'impressionner. Surveillance de la personne, de son domicile, de ses communications, de ses déplacements et faits et gestes. Perte totale de liberté. 2. Un ciblage à tout moment, et qui peut arriver, après mise au point, dans n'importe quel type de lieu, à partir semble-t-il, de tout ce qui est électrique ( visible ou invisible ). On cherche à déstabiliser la victime en créant un sentiment d'insécurité permanente, et à la détèriorer. 3. Le ciblage et la surveillance totale empêchent tout constat. Et, de toute façon, par qui et avec quel matériel ? 4. Le problème est inconnu du grand public. La personne-cible fait part d'un vécu, d'observations, et de corrélations avec sa douleur, qui ne peuvent trouver aucun écho et paraissent invraisemblables. 5. Les agressions perfides ne laissent pas de trace visible. Les rougeurs au visage_de légères brûlures_ donnent "bonne mine". Les bourrelets prospèrent. Les dégâts internes ne sont pas signés ! Des sensations ne constituent pas une preuve, même si la victime subit une vraie torture. Sa mort non plus n'apporte aucune preuve. LA EST L' EXTREME DANGER DE C ES TEC HNIQUES. 6. L'invasion de notre société par un pouvoir arbitraire donné à la psychiatrie enferme la victime dans un goulag invisible. La personne ciblée n'a plus de liberté, plus de sécurité, plus de santé, et ne peut se défendre en attendant la mort. Il faut faire connaître et combattre cette atteinte à tous les droits fondamentaux de l'humain. Qui sont les victimes ? Qu'ont-elles fait ? Sont-elles des terrains d'entraînement avant liquidation ? Entraînement à quoi ? D'énormes menaces pèsent sur notre société. ................................. LES FAITS ............................. ==> Vie paisible dans une grande ville de France, ou film d'épouvante ? Microvibrations, picotements, ou ondulations qui s'élèvent de tous mes supports ( plancher, chaises, banquettes et lits ), et qui me traversent le corps. Une succession de manipulations et d'agressions perfides ciblées, qui témoignent d'un grand acharnement destructeur. Des techniques très variées se succèdent et se combinent pour gagner chaque coin de mon lieu de vie, et causer de plus en plus d'atteintes. Une somnolence intempestive difficile à assouvir peut arriver dès le lever. Le méchant coup reçu récemment à la tête lors d'un répit sur une banquette, est symptômatique de la perfidie des méthodes. La journée, parfois des points brûlants dans la tête, ou bien des maux de tête subits comme après un choc. La nuit, en plus des microvibrations qui traversent le corps, il m'est arrivé de grands courants horizontaux qui déferlent pendant le sommeil en pénétrant par la tête : un écoulement immatériel régulier qui fait claquer les sinus, débouche le nez, fait bouger les entrailles, durcit le coeur avec des picotements. Le lendemain et les jours suivants, sensation de coeur affaibli, de tête vide, mais comme grippée en surface, impression d'éloignement par rapport au monde extérieur. J'ai été aussi réveillée plusieurs fois en 2006 puis en 2008, par une sensation de tige dure entrant par le front ou dans la région du coeur, ou bien par de fortes pulsations arrivant dans la tête. La nuit, en 2008, une sensation de taraudage dans le bas-ventre. Je me réveille la nuit avec la sensation d'un ronronnement intrusif qui tourne autour du crâne. Je sens que notre appartement est traversé par des courants aériens plus ou moins intenses, pénibles au niveau de la tête, du coeur, et du ventre. C ela a commencé le soir vers 23H, puis au déclic des compteurs de nuit, pour s'étendre sur toute la journée maintenant. J'ai vérifié qu'au même moment je ne ressentais rien dans un autre appartement de notre immeuble. Des courants sont créés plus ou moins dans les limites de notre appartement. Ils sont activés en fonction de mon installation dans chaque endroit. Je sens arriver comme des tremblements ou des vagues dans l'air qui m'entoure. J'entends un léger bourdonnement s'appuyant plus ou moins sur le rythme des moteurs, ou bien l'atteinte est beaucoup plus discrète... et efficace pour me chasser. Dès le soir, j'entends souvent un grand courant aérien qui descend dans la petite cour intérieure, en faisant vibrer les poutrelles de soutènement des vieux immeubles. Je vois en face s'agiter les plantes des balcons de l'étage supérieur. J'entends un petit ronflement régulier. C e courant balaie tout l'appartement. Je le sens qui traverse mon corps et éprouve mon coeur. Il est net que ces nuisances sont aggravées à la suite du fort déclic du placard des compteurs, lors de leur passage en tarif de nuit. J'ai reçu des décharges dans des lieux publics et dans des rues du centre ville. La plus forte a été la première, en sortant de notre immeuble le 25-08-05. J'ai failli être renversée. Une des dernières, début avril 2008, m'a provoqué des dégâts internes. Les ennuis au cinéma me sont d'abord venus deux fois par l'intermédiaire de la climatisation dès l'annonce du film ( picotements, vives douleurs à la tête surtout après les séances ). J'ai vérifié que rien ne se produisait en dehors de ma place ( pas de picotements ). Une autre fois, il n'y avait pas d'installation de climatisation en vue, et je me croyais tranquille, mais j'ai dû me tenir à l'écart d'un assez faible pinceau lumineux qui allait de la veilleuse murale à mon siège. Ladite applique s'est mise à grésiller au début du film, et n'a pas cessé. Pas d'ennui pendant une séance, alors que nous avions décidé en chemin de ne pas aller voir le film prévu au téléphone. Montée de picotements, puis atteintes partant du siège chez des professions libérales, au restaurant, chez des amis... Après le 15 mai 08, deux déferlements d'électricité sur la tête en faisant mon marché sous des néons fréquentés pourtant depuis longtemps, ou bien des picotements sous les pieds, puis des décharges diffuses . J'avais subi un harcèlement quotidien du 06-06-06, au 13-09-06, chez moi, une nuit à l'hôtel près de chez moi, à la campagne près d'une gendarmerie (31), puis en changeant de département (87) = famille puis clinique.Vérification d'une mise au point rapprochée précédemment observée. Souvenir du même petit coup de trompe à l'extérieur autour de 22h30, dans la campagne du 31, et au pied de chacune de mes deux chambres de clinique du 87 ( côté rue, puis à l'arrière côté parking ), juste avant l'arrivée des micropiqûres dans le lit. ==> Qui assure ce sinistre suivi ? Le 21-09-06, j'ai reçu une très forte décharge sur mon palier. Je n'ai d'abord remarqué qu'un grand bruit dans la porte de mon voisin d'en face. Je me suis sentie trè vite touchée = sensation de choc au côté arrière gauche, puis difficultés à respirer ( cage thoracique partiellement paralysée

converted by Web2PDFConvert.com

), puis nez et tête à vif comme si un vaisseau allait lâcher, mal au ventre puis aux jambes et grande fatigue. Un choc aux répercussions prolongées, les intentions mauvaises ne faisant aucun doute... Le harcèlement, lié à tout ce qui est électrique, est de plus en plus intensif, et ressenti avec plus de douleur et de fatigue au fil du temps. Les agressions éprouvantes ont recommencé le 04-12-07. Les voisins du dessus ont un DEC T et la WIFI. J'ai sous mon plancher un magasin de fruits et légumes avec chambre froide, bacs réfrigérants, clim. et DEC T. Il est clair que la mise en marche des moteurs ne se fait pas n'importe quand. Je n'accuse pas le marchand, qui vient de les faire réviser. Ils tournaient beaucoup trop fort et trop longtemps, surtout la nuit, et je redoutais l'incendie. Le problème est toujours là. Ils n'ont jamais tourné aussi fort et aussi souvent, de jour comme de nuit, avec des bruits nouveaux. Là où je m'attarde, impression de battements ou de ronflement sous moi au lit, dans ma banquette ou sous mon plancher. ==> Les ondes semblent générées et déplacées à volonté. C e qui me gêne, ce n'est pas un bruit, mais ce qui s'élève, pénètre dans le corps et fait souffrir les organes. S'il s'agissait d'une véritable électrosensibilité, je souffrirais en me tenant inopinément près d'un de ces moteurs qui tourne près de la fenêtre ouverte, or ce n'est pas le cas. Au printemps 2008, apparition d'un taraudage de l'abdomen, ou d'un pilonnage de tout le corps, avec des attaques à la tête. C eci s'accompagne d'un sommeil lourd et de chaleur. Lorsque je me lève, je retrouve le même rythme de pilonnage, plus près des moteurs sous le plancher. C e bruit, comme d'autres, n'existait pas autrefois sous notre plancher. En temps normal, nous n'entendions les moteurs qu'en ouvrant la fenêtre. Un bruit métallique plus lent surajouté, comme celui d'une roue dentée, apporte des douleurs particulières. Le ventilateur accompagnant le bruit de moteur n'était pas remarquable, pas aussi rapide, etc. Une nuit, j'ai été réveillée par une souffrance supplémentaire à 3H. J'ai découvert qu'un lampadaire de la petite rue, accroché à notre mur, vibrait très fort sur sa tige, puis j'ai cru entendre comme une "résonnance électrique" dans le ciel au-dessus des toits. Le lampadaire accroché à l'autre bout de l'appartement a vibré de façon plus discrète une autre nuit. C es même lampadaires allaient bien le lendemain soir. Je ne connais rien aux ondes électromagnétiques, mais je connais mes brûlures internes, mon coeur qui se durcit et qui faiblit, mes divers maux de tête, mes nausées, les maux de mes entrailles, mes somnolences, ma fatigue, ma soif, la traque permanente. Pour m'accompagner à l'extérieur, j'ai assisté à l'installation d'un méchant couvercle qui s'abat sur ma tête. D'abord en pointillés, il a su me cramponner très vite sur toute la distance, et il m' atteint jusqu'au coeur. ==> Impression d'un GPS humain !!! Le harcèlement 2006 s'est accompagné de bourdonnements d'oreilles. Divers bourdonnements sont revenus avant le retour du harcèlement, les plus pénibles étant des battements. Sensibilisation ? Sensation, à l'extérieur surtout, que l'arrivée de ces bourdonnements est/a été liée à mon identification et à ma localisation. Depuis que mon GPS est plus fort, le suivi extérieur est plus pénible. Au cinéma, j'ai reçu un "traitement sournois" qui m'a suivie en bougeant et m'a brûlée, à partir du système de climatisation qui s'est mis à ronfler au-dessus ( tête, lanque, gorge, haut de la poitrine et estomac ). Je sens souvent arriver l'emprise de ce GPS à l'intérieur, s'accompagnant de tête lourde et d'un bourdonnement aérien régulier dans les oreilles. Il se fait plus intrusif lorsqu'il me fait son pilonnage la nuit. ==> Science-fiction ou sinistre réalité ? ==> De bien étranges techniques... Le décodeur TV à disque dur me fait très mal. Un soir, alors qu'il avait été éteint à la télécommande, laquelle était rangée, j'ai vu le décodeur se rallumer , puis se rééteindre seul. Tous les ordinateurs de l'appartement ( sans WIFI ) sont devenus bruyants. Le ventilateur du four est devenu bruyant aussi. Le sèche-linge s'arrêtait de façon aléatoire. Son moteur a crammé brusquement en début de programme. Le réfrigérateur a des claquements. Il tourne beaucoup trop, avec des bruits nouveaux, et il descend souvent à 0. Il tourne souvent à mon approche, et régulièrement pour les repas. Il semble en phase avec les moteurs, et les nuisances pour moi sont alors très fortes à table. Le même phénomène peut se reproduire à n'importe quel moment lorsque je m'installe dans la pièce. Des déclics successifs au bas du chauffe-eau précèdent l'arrivée d'un grand courant douloureux qui déferle à mon ordinateur ou ailleurs dans cet atelier. Douleur à la tête après être restée devant un radiateur qui avait des claquements. La grosse ampoule de la cuisine a elle aussi ses déclics suspects. Il semble qu'il faille accuser toutes les alimentations électriques individuelles et collectives et les compteurs dont certains vibrent fort la nuit. Depuis la nuit du 03 juin, notre disjoncteur a sauté plusieurs jours à la même heure, sans appareil branché chez nous en-dehors du réfrigérateur et du chauffe-eau. Il a ressauté un certain nombre de fois. Dire que des appareils même éteints pourraient nuire paraît invraisemblable... Il est pourtant net pour moi que les transformateurs des lampadaires de la rue nous apportent même le jour à travers les murs des nuisances en concordance avec les installations et appareils pervertis. C omment les ondes émises par une personne-cible sont-elles identifiées ? Que représentent les petits déclics en-dehors des appareils, comme à la fenêtre de la cuisine ? Des détecteurs de présence invisibles, comme pour le réfrigérateur et le chauffe-eau ? C e que j'appelle le "grand courant aérien" arrive après que je les aie entendus, ou bien un supplément. C ette fenêtre de cuisine subit des poussées alors qu'il n'y a pas de vent. C es petits déclics se font plus nombreux dans l'appartement, et les sensations de courants agressifs supplémentaires les suivent. Beaucoup de manipulations très proches sont remarquables. ................ C omment expliquer un certain bruit d'écoulement régulier dans tel ou tel tuyau du couloir de l'immeuble, sans utilisation d'eau ? _Vérification avec voisins absents sans fuite d'eau._ C omment expliquer le très rapide bruit qui a couru dans un de ces tuyaux alors que je stationnais seule devant, le 23 mai 08, et surtout la forte décharge que j'ai reçue ? Elle a été suivie peu après de sensations de paralysie dans la tête, d'étourdissement, et surtout de fatigue cardiaque. Rien n'a été dissipé par la promenade. C e ne sont pas les microvibrations intrusives montant du plancher, combinées aux courants horizontaux me suivant d'une pièce à l'autre, qui ont pu améliorer les problèmes. C hanger de position pour trouver moins fort ou un court répit. La traque... Il est encore plus difficile d'y échapper la nuit. C 'est par épuisement qu'il faut se résoudre à se laisser détèriorer les organes. ...............Nuit du 30 mai 08, vers 1 H. De petits bruits espacés de travaux sous notre lit, au niveau d'une extrémité du plafond du couloir de la copropriété, où passent les alimentations électriques. C ela n'a pas duré longtemps. Lorsque la minuterie s'est éteinte, il y a eu un déclic dans la chambre. J'ai senti arriver immédiatement une ambiance électrique forte dans le lit et une résonnance dans la pièce. Je sentais que tout le lit avait des vibrations. Je suis étonnée d'avoir réussi à dormir jusqu'à 6H30. Le problème était toujours là. Je me suis vite rendu compte que j'avais des douleurs de brûlures internes en haut de la poitrine, dans les yeux, et aussi dans la tête et à l'estomac. C es douleurs subsistent, accompagnées de picotements permanents à la trachée. Si je stationne dans ma chambre, je remarque de nouveaux déclics. Un surcroît de problèmes m'arrive alors, comme si je sentais l'air trembler. Dans tout l'appartement, les installations électriques du dessous, ainsi que les nôtres, je suppose, m'apportent des nuisances plus intenses, plus électriques. ................ Nuit du 03 juin 08 à 3H50, un grand bruit et des essais de moteurs sous mon plancher, suivis immédiatement d'une arrivée de problèmes encore plus forts qui subsistent, venant du sol et de l'atmosphère de toutes les pièces................. Matinée du 12 juin 08, en revenant dans l'appartement, je constate que notre canalisation principale d'eau usée, qui fait le tour de l'appartement, a pris le bruit de la canalisation qui m'a envoyé deux décharges dans le couloir de l'immeuble. Les pièces au-dessus de ce tuyau tremblent davantage le soir-même, alors que le ronflement du tuyau a disparu. C e tuyau passe sous notre tête de lit _qui ne peut hélas être déplacée_ , comme les alimentations électriques des deux immeubles et la nôtre. Il traverse l'atelier, et sa perversion aggrave les problèmes apportés par le chauffe-eau, les moteurs, les ordinateurs, etc. A la suite de ces travaux, des vibrations du sol ont été perçues par toute la famille. Je reçois maintenant de nettes brûlures internes Les nuisances sont combinées et activées à distance, mais pas forcément loin .... J'entends très souvent (
converted by Web2PDFConvert.com

jusqu'à onze fois dans une journée ), comme un bruit de souffle sourd dans un tuyau venant de près du côté cour. C es " coups de tuyau " ont gagné les canalisations de l'appartement, dans la cuisine, la salle de bains, ma chambre. Il s'ensuit une activation des agressions aériennes: l'air se met à vibrer autour de moi, et même parfois à bourdonner plus loin. Mon coeur et ma tête n'apprécient pas. Petits picotements dans le nez et les yeux. Les brùlures à la langue et à la gorge sont ravivées. Puis reviennent les douleurs sourdes au ventre et bientôt la somnolence. De simples canalisations d'eau deviennent des armes qui combinent leurs agressions avec celles des installations électriques ! ..............Le dimanche 29-06 de 9H à 10H, j'ai assisté à de nouveaux essais sur les moteurs. Pendant ce temps, notre réfrigérateur ne s'est pas mis en marche, ce qui était exceptionnel. Au démarrage définitif des moteurs, j'ai senti immédiatement que ce qui était mis en place était plus agressif, d'un effet plus rapide ( tête, coeur, nausée, petits picotements dans le nez et la gorge, somnolence, puis plus tard ventre touché ) . Simples observations de bon sens = Les moteurs tournent tellement fort et tellement longtemps, nuit et jour, que s'ils ne produisaient que du froid, la chambre froide ne contiendrait que de la glace. Idem pour notre réfrigérateur . C es appareils produisent du froid pendant une toute petite partie du temps, et pendant tout le reste de leur fonctionnement, ILS PRODUISENT AUTRE C HOSE. Il en va de même pour ce qui devient bruyant = climatisations, ventilateurs d'appareils etc, et même pour ce qui reste silencieux ! Les installations et appareils sont détournés de leur fonctionnement normal. Une part essentielle de leur énergie est détournée pour une utilisation perverse. Mon appartement est piégé très méthodiquement. J'en serais partie si les problèmes ne me suivaient pas, et je ne savais que d'autres se sont ruinés à changer de lieu tout en se faisant suivre. De plus, l'acharnement est devenu tel que je vis dans l'insécurité la plus totale ................ J'ai constaté très récemment qu'il y avait un effet de basculement tout nouveau entre les WC et la baignoire, là où nous descendons de la douche sur le sol carrelé. C e basculement produisait à chaque fois un grincement de tringlerie. En m'immobilisant assez longtemps, la jambe du côté de la tringlerie s'est insensibilisée, avec des picotements. Le matin du 27-06, plus de basculement, plus de bruit métallique, mais lorsque je prends ma douche le matin du 28, la baignoire tremble. La surveillance constante fait des miracles pour tuer en douce, et je suis mieux qu'un bon animal de laboratoire puisque je fais aussi les rapports !!! Un mois plus tard, le basculement du sol et le bruit grinçant ont réapparu sur une surface plus large. ==> C es méthodes assassines ne doivent pas rester impunies ! Ma famille déclare ne rien sentir de douloureux. Je doute que ce que je ressens soit sans danger pour les autres. A la maison, deux autres personnes ressentent des vibrations même au lit. Faire faire un constat ? Problématique. L'entreprise envoyée par la MAIF en juin 06 n'a rien pu constater puisque précisément ce jour-là, il n'y avait pas de vibrations, alors qu'à l'époque nous étions quatre à les sentir, même si moi seule en souffrais. Idem lorsque j'ai fait venir un spécialiste des ondes et de l'habitat à une heure pourtant propice, sans rendez-vous téléphonique. Le problème est revenu immédiatement après son départ. Même constat récent, les moteurs se remettant à tourner à leur nouveau régime générateur de problèmes, alors que la personne intéressée n'avait pas atteint le bout de la rue. ==> une mise au point machiavélique qu'il est urgent de révéler. On peut encore se faire persécuter à mort pour ses idées en 2008 J'ai fait un blog/un site sur la poussière en 2004-2005, supprimé en 2006, avec images et commentaires personnels. J'ai été en relation avec la biologiste Mary Leitao, à l'origine de la Morgellons Research Foundation. J'ai observé le piratage de mes 30 000 images sur ordinateur connecté, mais aussi sur ordinateur neuf jamais connecté, ce qui est difficilement admis. C eux qui possèdent ces techniques peuvent s'approprier toutes les données-clés d'une ville, d'un pays, avec des observateurs formés disséminés. Toutes les manipulations deviennent possibles. Avec les techniques dont je suis victime, on peut surveiller quiconque dans ses lieux de vie et de travail. On peut quadriller et manipuler toute une ville. ==> Qu'en est-il de nos libertés sur Internet et dans nos ordinateurs ? Qu'en est-il de toutes nos libertés ? C e qui est sûr, c'est que je n'ai pas l'âme suicidaire, et que je n'ai pas envie de mourir pour avoir photographié toutes sortes de poussières, et dit ce que mon bon sens de profane y voyait à l'époque, pensant que la poussière n'était pas brèvetée. L'acharnement avec lequel je suis ciblée donnerait-il du crédit et de l'importance à un passe-temps qui m'a passionnée? Mon but candide était de fournir de la matière à des étudiants de thèse qui seraient intéressés. Les étudiants n'ont donc pas le droit de s'intéresser à la poussière ? Ni personne ? Je ne m'occupe plus du tout de la poussière depuis 2006, mais le site alternatif ONC T où j'avais écrit sur ce que j'appelais la Fibre Insidieuse ( Mia ) n'est plus actif. Est-ce pour cela que le harcèlement a recommencé le 04-12-07 ? Parce que j'étais isolée ? Ma surveillance, rapprochée et lointaine, est permanente, et les manipulations sont sans limite. Problèmes divers avec notre téléphone qui souffre d'avoir les grandes oreilles...C ela a commencé par des appels sans réponse où j'entendais une ambiance aérienne de salle d'enregistrement. Puis de nombreux appels sans réponse. Puis nous avons été branchés sur la liste d'une centrale d'achat. Nous avons été privés de téléphone autour du nouvel an. Mon numéro a été erroné, indisponible et inexistant pour un correspondant que j'ai pu appeler le jour-même sur ce numéro. Orange, alors que je devais avoir un technicien dans les dix minutes, m'a demandé au bout du temps d'utiliser un message Internet pour exposer ma demande. Mais, étaitce bien Orange, ou un détournement comme j'en ai déjà connu en 2006 en appelant RMC ? Impossible de faire passer des messages par courriels à la presse en ligne depuis mes boîtes. Il m'a été impossible d'accéder à certaines pages, un effet de balancier me renvoyant sur les mêmes. Les courriels n'arrivent pas, ou bien l'échange est manipulé, les AR, presque tous les mêmes, ne correspondant pas aux envoyés de cette date, la manipulation ayant de toute évidence pour but de discréditer définitivement l'expéditeur, et d'empêcher toute information. Malgré les protections d'usage, les manipulations sont multiples dans mon ordinateur. Envoi d'un mail simultanément à une autre personne, dans le but de nous brouiller. Impossibilité d'imprimer sur Wordpad certains jours, changements de caractères... Autant dire que je n'y suis pas seule... A la police en 2006, sans avoir annoncé mon sujet, j'ai attendu longtemps avant d'être reçue par une personne arrivée spécialement. Elle n'a pas voulu prendre ma déposition. "La police ne s'occupe pas des ondes..." Elle avait un papier prêt avec les numéros de téléphone des C onseils de l'ordre des médecins départemental et régional que j'ai recopiés. Si mon médecin ne sait pas d'où viennent les ondes, c'est le C onseil de l'Ordre qui désigne le médecin qui dit d'où viennent les ondes ! Et que dirait-il ce médecin ? Hallucinations, délire d'interprétation, délire de persécution, et quoi d'autre ? ==> Un goulag qui trahit les complicités !. Il paraît clair que de telles méthodes signent la mort des Droits de l'Homme en France, et que chacun devrait se sentir concerné. Le harcèlement subi, oeuvre de bandes organisées bien formées, vise la destruction psychique et physique de la personne. En plus des divers cancers, des attaques, des atteintes du systême nerveux, chez les Américains ayant subi un protocole semblable jusqu'à la mort, on a relevé de vrais et de faux suicides, des accidents ( beaucoup de témoignages d'agressions sur la route), et des traitements psychiatriques forcés suivant des actions en justice. ==> Pourquoi ce protocole chez nous ? Depuis quand ? La culture de la mémoire de l'esclavage et de l' Holocauste ne doit pas être un paravent de bonne conscience qui masque d'autres formes d'esclavage, et ce que certains nomment déjà " l'Holocauste silencieux ". Sommes-nous en phase-test ? Avec quelles visées ? Il faut d'urgence lever la chape de plomb qui pèse sur les armes à énergie dirigée et sur le contrôle total des humains. Toutes les méthodes et techniques actuellement employées pour asservir et éliminer sournoisement, doivent être dévoilées, et interdites par notre C onstitution, au niveau européen, et au nive au mondial. Il ne faut pas laisser salir la commémoration du 10 décembre 1948

converted by Web2PDFConvert.com

par la plus vile des hypocrisies ! MIA PRIEUR nadie.mia8731@gmail.com

sin comentarios

compártelo

« Leer anteriores

sralu s e pM oá P

sartn si t Ú a Em l d a
YOU C AN FIND MORE INFORMATION IN MY MULTILINGUAL BLOG (0) IMPLANT VERIC HIP NON AUTORISE ainsi que la TUMEUR qui en est induite EXTIRPES de l'épaule de la victime, BOB BOYC E. (0) Media releases in 10 languages April 23, 2009 (0) Harcèlement en bande organisée, torture par des armes à énergie dirigée et neurologiques (0) LES ARMES PSYC HOTRONIQUES/PSYC HOTRONIC WEAPONS (0) YOU C AN FIND MORE INFORMATION IN MY MULTILINGUAL BLOG IMPLANT VERIC HIP NON AUTORISE ainsi que la TUMEUR qui en est induite EXTIRPES de l'épaule de la victime, BOB BOYC E. Media releases in 10 languages April 23, 2009 Harcèlement en bande organisée, torture par des armes à énergie dirigée et neurologiques LES ARMES PSYC HOTRONIQUES/PSYC HOTRONIC WEAPONS

Copyright © 2008 - presentation-de-la-situation - es un blog hospedado en La Coctelera Gossipcity Them e creado por: Design Disease por Sm ashing Magazine - adaptado por La Coctelera La Coctelera: Condiciones de uso Política de Privacidad

converted by Web2PDFConvert.com

Sign up to vote on this title
UsefulNot useful