Vous êtes sur la page 1sur 3

Le parallélogramme

Construction
A
B
Définition

Un quadrilatère qui admet un centre de O


symétrie est appelé un parallélogramme

D C
C est le symétrique de A par rapport à O
D est le symétrique de B par rapport à O

Comme les sommets opposés sont symétriques, les côtés opposés sont symétriques, donc :

Propriété 1 : Les côtés opposés d'un parallélogramme sont parallèles.


Cela donne une deuxième définition du parallélogramme :
Construction
A

Définition

Un quadrilatère dont les côtés opposés


sont parallèles est appelé R

parallélogramme L

[PA] et [RL] sont symétriques donc parallèles


[PL] et [RA] sont symétriques donc parallèles

J.HERTZOG Colegio Francia - CARACAS 2008/2009


Propriété 2 : Les côtés opposés d'un parallélogramme sont de la même longueur.
Cela donne une troisième définition du parallélogramme :
Construction

O
Définition
L

Un quadrilatère dont les côtés


opposés sont de même longueur
est appelé parallélogramme.

G N

[LO] et [NG] sont symétriques donc de la même longueur


[LG] et [NO] sont symétriques donc de la même longueur

En observant un peu ce qui se passe au niveau des diagonales, on remarque que le centre de
symétrie est au milieu de chaque diagonale.

Propriété 3 : Les diagonales d'un parallélogramme se coupent en leur milieu.


C'est une quatrième définition du parallélogramme :
Construction
D

Définition
O
G
I
Un quadrilatère dont les
diagonales se coupent en leur
milieu est appelé A
parallélogramme.

G et I sont symétriques par rapport à O donc O est le milieu de


[GI]
D et A sont symétriques par rapport à O donc O est le milieu de
[DA]
Remarque : Le centre de symétrie du parallélogramme se trouve finalement à l'intersection des
diagonales.

J.HERTZOG Colegio Francia - CARACAS 2008/2009


Comme la symétrie conserve les angles, on a aussi :

Propriété 4 : Les angles opposés d'un parallélogramme sont égaux.


C'est une cinquième définition du parallélogramme :
Construction
A

Définition

Un quadrilatère dont les angles L N

opposés sont égaux est appelé


parallélogramme.
G

Les angles AN̂G et GL̂A sont symétriques donc ils sont égaux
Les angles LÂN et NĜL sont symétriques donc ils sont égaux

On peut aussi "mixer" des propriétés. Par exemple :

Une sixième définition du parallélogramme :


Construction
Les droites (MI) et (XE) sont parallèles
Définition I

M
Un quadrilatère qui possède deux
côtés opposés parallèles ET de
même longueur est un
parallélogramme.
X

J.HERTZOG Colegio Francia - CARACAS 2008/2009