ASSEMBLAGE : étau

DIFFERENTES ETAPES DE L’ASSEMBLAGE Les différentes de l’assemblage sont ainsi schématisées :

1. Mise en place de la base 2. Insertion et mise sous contrainte de la vis 3. Insertion et mise sous contrainte du mors 4. Insertion et mise sous contrainte du levier 5. Insertion et mise sous des embouts 1. Ouverture de l’atelier ASSEMBLY DESIGN Pour ouvrir l’atelier, sélectionnez Démarrer > Conception Mécanique > Assembly Design. L’arbre des spécifications se présente alors comme suit :

Vous pouvez également accéder à l’atelier Assembly Design en cliquant directement sur l’icône ou en faisant Fichier > Nouveau. Sélectionnez ensuite Product dans la boîte de dialogue qui apparaît puis cliquez sur « Ok ».

1
©Ambroise BROU-2007

cliquez sur le bouton « fixer le composant » et ensuite « Ok ». la boîte de dialogue « Alignement avancé » s’affiche. Cliquez enfin sur « Ok » pour valider l’insertion et le positionnement de la pièce. Dans cette boîte de dialogue. sélectionnez l’axe de la vis puis cliquez sur le cercle intérieur de l’alésage comme le montre la figure ci-dessous. La boîte de dialogue Alignement avancé apparaît (figure ci-contre). Après avoir ouvert le fichier. 3. Dans cette boîte de dialogue. l’ordre ici importe peu. le composant qu’on met en place en premier est souvent la pièce fixe . Cliquez sur l’icône composant existant avec positionnement puis sur Product1 dans l’arbre des spécifications . On procède comme précédemment.2. 2 ©Ambroise BROU-2007 . Chargement du premier composant et mise sous contrainte En règle générale. A l’aide de la souris. mais vous pouvez procéder comme bon vous semble. Insertion et mise sous contraintes de la vis Le composant que nous choisissons arbitrairement d’insérer est la vis. La boîte de dialogue vous permettant de localiser et d’insérer le fichier apparaît. assurez vous que « Coïncidence » figure dans les deux premières positions dans la liste des contraintes.

figure juste en dessous). Pour ce faire. figure à gauche) puis on la déplace (Cf. Cliquez sur « Ok » dans la boîte de dialogue afin de créer la première contrainte.4. on peut penser à déplacer le mors. Pour installer la contrainte de contact. puis cliquez sur l’icône sélectionnez les deux surfaces à mettre en contact l’une après l’autre. Insertion et mise sous contraintes du mors On procède comme dans les étapes précédentes. la pièce (mors) se met automatiquement en place (Cf. La contrainte de coïncidence (entre l’axe de la vis et l’axe du trou du mors) est celle que nous mettons en place en premier et celle de contact (partie inférieure conique de la vis et la partie conique du trou du mors) en second. figure ci-après). sélectionnez l’axe du trou du mors (observez la figure ci-contre) puis l’axe de la vis en prenant soin de cliquer sur la partie latérale inférieure (Cf. Afin que la sélection des surfaces soit plus aisée. Après avoir cliqué sur la surface latérale de la partie inférieure de la vis. figure à droite). 3 ©Ambroise BROU-2007 . on fixe la boussole sur la pièce concernée (Cf. Dans la boîte de dialogue « Alignement avancé ».

5. Onglet : Général). 4 ©Ambroise BROU-2007 . Note : la mise à jour se fait automatiquement si elle a été activée dans les options (Outils>Options : Assembly Design. Après affichage de la boîte de dialogue « Alignement avancé » (Cf. figure ci-après). figure cicontre à droite).On passe ensuite en mode rendu réaliste avec arêtes et arêtes cachées. figure ci-contre). Effectuez par la suite une mise à jour en cliquant sur l’icône . Insertion et mise sous contrainte du levier On utilise la même démarche que celle décrite dans les étapes précédentes. Sélectionnez alors la première surface comme indiquée sur la figure ci-après. La boîte de dialogue « Propriétés des contraintes » s’affiche. Cliquez sur « Ok » pour créer la contrainte et fermer la boîte de dialogue. Cliquez alors sur « Ok » pour créer la contrainte de contact. Sélectionnez par la suite la seconde surface (Cf. sélectionnez l’axe du levier et celle du trou dans la tête de vis (Cf.

La figure ci-après montre le résultat final : L’arbre des spécifications se présente alors ainsi : 5 ©Ambroise BROU-2007 . Insertion et mise sous contraintes des embouts On suit la même procédure pour insérer les deux embouts de part et d’autres du levier.6. Chaque embout est mis en position d’abord avec une contrainte de coïncidence et ensuite avec une contrainte de contact.