Vous êtes sur la page 1sur 48
Guide deconception Solutionsbois pourlamaisonindividuelle
Guide
deconception
Solutionsbois
pourlamaisonindividuelle
Guide deconception Solutionsbois pourlamaisonindividuelle

>Encomplémentdeceguide

n Logiciel de dimensionnement Finnwood ® gratuit Simple et facile à utiliser, le logiciel Finnwood

n Logiciel de dimensionnement Finnwood ® gratuit

Simple et facile à utiliser, le logiciel Finnwood réalise vos dimensionne- ments de poutres, de chevrons, de pannes de toiture et de poteaux. Le dimensionnement se fait avec nos produits de structure Finnforest ® :

Kerto ® , Leno ® , Finnjoist ® .

> www.finnbox.fr

, Leno ® , Finnjoist ® . > www.finnbox.fr n Assistance technique de nos plateformes Nos

n Assistance technique de nos plateformes

Nos revendeurs ont des personnes qualifiées pour répondre à vos questions techniques et soutenir vos besoins en termes de découpes et de logistique.

>

www.finnbox.fr

termes de découpes et de logistique. > www.finnbox.fr n Assistance du web finnbox.fr Finnbox ® est

n Assistance du web finnbox.fr

Finnbox ® est une véritable boîte à idées qui contient des fiches applications, des fiches réalisations, nos guides techniques, nos revues wOOd ainsi que des vidéos pratiques sur nos produits.

> www.finnbox.fr

Concevoiretmettreenœuvrelamaison

avecnossolutionsbois

Concevoiretmettreenœuvrelamaison avecnossolutionsbois Finnforest a fortement développé ses produits d’ingénierie

Finnforest a fortement développé ses produits d’ingénierie bois depuis plus de 20 ans avec la mise en place de deux usines de Kerto en Europe. Ce développement s’est poursuivi en créant en 2005 une usine de poutres en i (Finnjoist) en Angleterre qui a depuis modifié sa ligne de production pour atteindre une capacité annuelle de 8 millions de mètres linéaires. A chaque étape, Finnforest a été un précurseur en installant ses capacités de production au plus près de la demande. Le rachat de Finnforest Merk a permis de compléter la gamme de produits de construction par l’ajout du panneau massif contrecollé Leno.

Ces développements industriels se sont accompagnés d’un fort investissement en recherche & développement pour certifier et participer à la normalisation et au bon dimensionnement de nos produits : norme LVL, logiciels Finnwood et Finnframe, ETA Finnjoist et avis technique Leno…

Une autre étape fut de développer des outils de prescription utiles à la conception de nos produits sur le marché français. Cela s’est traduit par la création de la boîte à idées Finnbox qui rassemble en un même point toutes nos données techniques et commerciales ainsi que notre revue wOOd.

Ce guide de conception est une suite logique à la Finnbox et fait la synthèse de tous nos produits d’ingénierie pour la maison individuelle. Nous nous focalisons sur la solution technique et la mixité de nos produits. Notre force réside d’une part dans le fait de fabriquer nos produits à partir d’une ressource maîtrisée (131 000 propriétaires forestiers) mais aussi et surtout dans la possibilité de mixer nos produits pour favoriser la solution la plus pertinente techniquement et économiquement.

Ce guide résume parfaitement cette philosophie. Alors bonne conception à tous !

Sommaire

Lesplanchers

Sommaire Lesplanchers n Plancher sur vide sanitaire ou sur plots béton Finnframe 06 n Plancher

n

Plancher sur vide sanitaire ou sur plots béton Finnframe

06

n

Plancher intermédiaire pour la maison bois Finnframe

08

n

Plancher intermédiaire pour la maison maçonnée Finnframe

12

n

Singularités des planchers Finnframe

14

• Réservations dans les poutres

16

• Jumelage des poutres

17

n

Plancher intermédiaire en panneau Leno

20

n

Plancher intermédiaire en panneau Kerto à plat sur porteurs

22

n

Performances des planchers

• Diagramme des portées

24

• Dimensionner une solive sur Finnwood

25

• Acoustique

26

Lestoitures n Toiture en chevrons autoporteurs Finnframe 28 n Pannes de toiture Finnframe 32 n

Lestoitures

n

Toiture en chevrons autoporteurs Finnframe

28

n

Pannes de toiture Finnframe

32

n

Toiture terrasse Finnframe ou Leno

34

n

Toiture en panneau Leno

36

n

Performance thermique d’une toiture

38

n

Dimensionnement d’éléments de toiture sur Finnwood

39

Lesmurs

Lesmurs

n

Mur extérieur à forte isolation Finnframe

40

n

Mur extérieur en panneau Leno

42

n

Mur extérieur en ossature bois standard

44

n

Performance thermique des murs

46

n

Dimensionnement d’éléments de mur sur Finnwood

47

Plancherssurvidesanitaireousurplotsbéton

Finnframe

P1 P3 P2 P4
P1
P3
P2
P4

Obtenir une dalle béton plane dans les délais prévus relève souvent du parcours du combattant. Le plancher Finnframe permet de résoudre facilement ces problèmes en travaillant en filière sèche avec des produits d'une haute stabilité dimensionnelle. • La dalle bois sur vide sanitaire est adaptée aux terrains plats ou à faible pente. • Le plancher sur plots permet une implantation sur des sols à faible portance ou dans des endroits pentus.

Grâce au soutien technique de la plateforme locale, vous avez accès à un kit plancher livré avec son plan de pose et la structure porteuse composée de poutres Kerto et de poutres en i Finnjoist.

> www.finnbox.fr

FJI

PERPENDICULAIRE

FJI PERPENDICULAIRE KERTO - SOLIVE FJI - CONFIGURATION

KERTO - SOLIVE FJI - CONFIGURATION

FJI PERPENDICULAIRE KERTO - SOLIVE FJI - CONFIGURATION SOLIVES FJI – APPUI SUR LISSE KERTO-Q Détailstechniques

SOLIVES FJI – APPUI SUR LISSE KERTO-Q

FJI - CONFIGURATION SOLIVES FJI – APPUI SUR LISSE KERTO-Q Détailstechniques FJI PARALLÈLE KERTO - SOLIVE

Détailstechniques

FJI

PARALLÈLE

FJI PARALLÈLE KERTO - SOLIVE FJI - CONFIGURATION

KERTO - SOLIVE FJI - CONFIGURATION

FJI PARALLÈLE KERTO - SOLIVE FJI - CONFIGURATION SOLIVES FJI - DÉTAIL D’ANGLE SUR PLOT >Ventilation

SOLIVES FJI - DÉTAIL D’ANGLE SUR PLOT

FJI - CONFIGURATION SOLIVES FJI - DÉTAIL D’ANGLE SUR PLOT >Ventilation PLANCHER SUR VIDE SANITAIRE :
>Ventilation PLANCHER SUR VIDE SANITAIRE : Forme simple Forme en “L” • Hauteur sous solive
>Ventilation
PLANCHER SUR VIDE SANITAIRE :
Forme simple
Forme en “L”
• Hauteur sous solive 45 cm < H < 80 cm. Les ouvertures
de ventilation se positionnent au moins à 40 cm des
angles de murs et au plus, sont espacées de 5 m.
• La largeur des orifices doit être au moins égale au double
de leur hauteur. Les ventilations des murs doivent se
correspondre.
• La surface totale de ventilation doit être au minimum
égale au 1/150 ème de la surface de la dalle.
PLANCHER SUR PLOTS :
Forme en “U”
Forme en “S”
• Hauteur sous solive de 30 cm minimum.
Source : Guide Dalle bois CNDB

Plancherintermédiairepourlamaisonbois

Finnframe

P17 P5 P6 P7
P17
P5
P6
P7

La forte variabilité dimensionnelle du bois, sa portée limitée et la difficulté de passer des gaines sont autant de freins à un plancher en bois massif. Réaliser un plancher Finnframe sur un mur ossature bois permet de résoudre facilement ces problèmes et d'améliorer le confort de votre plancher (plus aucun grincement).

Grâce au soutien technique de la plateforme locale, vous avez accès à un kit plancher livré avec son plan de pose et la structure porteuse composée de poutres Kerto et de poutres en i Finnjoist.

>www.finnbox.fr

SOLIVES FJI PERPENDICULAIRES AU MUR

SOLIVES FJI PERPENDICULAIRES AU MUR SOLIVES FJI PARALLÈLES À UN MUR SOLIVES FJI - APPUI INTERMÉDIAIRE

SOLIVES FJI PARALLÈLES À UN MUR

PERPENDICULAIRES AU MUR SOLIVES FJI PARALLÈLES À UN MUR SOLIVES FJI - APPUI INTERMÉDIAIRE Détailstechniques

SOLIVES FJI - APPUI INTERMÉDIAIRE

FJI PARALLÈLES À UN MUR SOLIVES FJI - APPUI INTERMÉDIAIRE Détailstechniques SOLIVES FJI - APPUI INTERMÉDIAIRE

Détailstechniques

SOLIVES FJI - APPUI INTERMÉDIAIRE

Détailstechniques SOLIVES FJI - APPUI INTERMÉDIAIRE SOLIVES FJI - ENTRETOISE FJI SOLIVES FJI – MUR MITOYEN

SOLIVES FJI - ENTRETOISE FJI

SOLIVES FJI - APPUI INTERMÉDIAIRE SOLIVES FJI - ENTRETOISE FJI SOLIVES FJI – MUR MITOYEN –

SOLIVES FJI – MUR MITOYEN – APPUI SUR MUR

SOLIVES FJI - APPUI INTERMÉDIAIRE SOLIVES FJI - ENTRETOISE FJI SOLIVES FJI – MUR MITOYEN –

Détailstechniques(suite)

MUR INTÉRIEUR PORTEUR SUPÉRIEUR ALIGNÉ SUR MUR PORTEUR INFÉRIEUR

PORTEUR SUPÉRIEUR ALIGNÉ SUR MUR PORTEUR INFÉRIEUR SOLIVES FJI - TRANSFERT DE CHARGE DE POTEAU SOLIVES

SOLIVES FJI - TRANSFERT DE CHARGE DE POTEAU

INFÉRIEUR SOLIVES FJI - TRANSFERT DE CHARGE DE POTEAU SOLIVES FJI - LINTEAU DE PORTE OU

SOLIVES FJI - LINTEAU DE PORTE OU DE FENÊTRE

DE POTEAU SOLIVES FJI - LINTEAU DE PORTE OU DE FENÊTRE SOLIVES FJI – MUR MITOYEN

SOLIVES FJI – MUR MITOYEN – APPUI SUR ETRIER

DE FENÊTRE SOLIVES FJI – MUR MITOYEN – APPUI SUR ETRIER SOLIVES FJI - CLOUAGE SUR

SOLIVES FJI - CLOUAGE SUR LISSE BOIS

FJI – MUR MITOYEN – APPUI SUR ETRIER SOLIVES FJI - CLOUAGE SUR LISSE BOIS SOLIVES

SOLIVES FJI SUR SOLIN DE PANNEAU MASSIF

FJI – MUR MITOYEN – APPUI SUR ETRIER SOLIVES FJI - CLOUAGE SUR LISSE BOIS SOLIVES
P17
P17

SOLIVESFJICONTREMURALIÈRESURPANNEAUMASSIF

P17 SOLIVESFJICONTREMURALIÈRESURPANNEAUMASSIF P18 SOLIVES FJI PARALLÈLES À UNE MURALIÈRE SUR MUR OSSATURE BOIS OU
P18
P18

SOLIVES FJI PARALLÈLES À UNE MURALIÈRE SUR MUR OSSATURE BOIS OU PANNEAU MASSIF

À UNE MURALIÈRE SUR MUR OSSATURE BOIS OU PANNEAU MASSIF >Calepinagedespanneaux Source : Guide Dalle bois
>Calepinagedespanneaux Source : Guide Dalle bois CNDB
>Calepinagedespanneaux
Source : Guide Dalle bois CNDB

Plancherintermédiaire

pourlamaisonmaçonnée

Finnframe

P19
P19
P22 P20
P22
P20

Les ponts thermiques, points de la construction où la barrière isolante est affaiblie pour des raisons de conception ou de mise en œuvre défectueuse, se situent généralement aux points de raccord des différentes parties de la construction : nez de planchers, linteaux au-dessus des ouvertures, nez de refends, etc. La chaleur peut donc s'échapper facilement à ces endroits, engendrant de fortes déperditions. Grâce à sa très faible conductivité thermique, le matériau bois limite très fortement la création de ponts thermiques. Néanmoins, les jonctions entre des fondations maçonnées et la structure bois sont à traiter avec soin.

>www.finnbox.fr

SOLIVES FJI CONTRE MURALIÈRE SUR MUR

SOLIVES FJI CONTRE MURALIÈRE SUR MUR SOLIVES FJI - APPUI INTERMÉDIAIRE SUR MUR MAÇONNÉ INTÉRIEUR Détailstechniques

SOLIVES FJI - APPUI INTERMÉDIAIRE SUR MUR MAÇONNÉ INTÉRIEUR

FJI - APPUI INTERMÉDIAIRE SUR MUR MAÇONNÉ INTÉRIEUR Détailstechniques MURALIÈRE AU PIGNON MAÇONNÉ POUTRE

Détailstechniques

MURALIÈRE AU PIGNON MAÇONNÉ

INTÉRIEUR Détailstechniques MURALIÈRE AU PIGNON MAÇONNÉ POUTRE KERTO SUR MUR MAÇONNÉ

POUTRE KERTO SUR MUR MAÇONNÉ

AU PIGNON MAÇONNÉ POUTRE KERTO SUR MUR MAÇONNÉ >Assemblagemixtebois/métal Nos matériaux (Kerto, FJI,
>Assemblagemixtebois/métal Nos matériaux (Kerto, FJI, Leno) permettent de répondre à toutes les contraintes
>Assemblagemixtebois/métal
Nos matériaux (Kerto, FJI, Leno)
permettent de répondre à toutes
les contraintes d’une construction
moderne.
Des conceptions très avancées
demandent néanmoins que soient
mis au point des systèmes constructifs
mixtes tels que des planchers bois sur
maçonnerie (cf. détails ci-dessus) ou
sur profilés acier (cf. détail ci-contre),
systèmes qu’intègrent aisément les
produits Finnforest.

Singularitésdesplanchers

Finnframe

P25 P24 P25 P26
P25
P24
P25
P26

Les figures suivantes illustrent les schémas de principes généraux qu’il convient de respecter lorsque les Finnjoist et le Kerto sont utilisés en solives de plancher. Le concepteur de l’ouvrage a la responsabilité de vérifier que les détails sont appropriés à la destination finale du plancher et à son utilisation. Il faut par ailleurs contrôler que l’ensemble des éléments en bois massif utilisés conjointement avec nos produits soient secs, conformément à la classe de service retenue pour le plancher.

> www.finnbox.fr

SOLIVES FJI - CLOISON NON PORTEUSE PERPENDICULAIRE AUX SOLIVES FJI

FJI - CLOISON NON PORTEUSE PERPENDICULAIRE AUX SOLIVES FJI CONNEXION ENTRE POUTRES KERTO SOLIVES FJI -

CONNEXION ENTRE POUTRES KERTO

AUX SOLIVES FJI CONNEXION ENTRE POUTRES KERTO SOLIVES FJI - DOUBLE POUTRE EN i SOLIVES FJI

SOLIVES FJI - DOUBLE POUTRE EN i

ENTRE POUTRES KERTO SOLIVES FJI - DOUBLE POUTRE EN i SOLIVES FJI - CONNEXION FJI À

SOLIVES FJI - CONNEXION FJI À FJI

FJI - DOUBLE POUTRE EN i SOLIVES FJI - CONNEXION FJI À FJI Détailstechniques SOLIVES FJI

Détailstechniques

SOLIVES FJI - CLOISON NON PORTEUSE PARALLÈLE AUX SOLIVES FJI

FJI - CLOISON NON PORTEUSE PARALLÈLE AUX SOLIVES FJI SOLIVES FJI - POUTRE KERTO POUTRE KERTO

SOLIVES FJI - POUTRE KERTO

PARALLÈLE AUX SOLIVES FJI SOLIVES FJI - POUTRE KERTO POUTRE KERTO - LIAISON POTEAU / POUTRE

POUTRE KERTO - LIAISON POTEAU / POUTRE

FJI - POUTRE KERTO POUTRE KERTO - LIAISON POTEAU / POUTRE SOLIVES FJI - RENFORT D'ÂME

SOLIVES FJI - RENFORT D'ÂME EN FONCTION DES ÉTRIERS (SI NÉCÉSSAIRE)

POUTRE KERTO - LIAISON POTEAU / POUTRE SOLIVES FJI - RENFORT D'ÂME EN FONCTION DES ÉTRIERS

15

Réservationsdansl’âmedesFinnjoist

• Réaliser les trous avec précaution. • Ne pas couper plus large que prévu. •
• Réaliser les trous avec
précaution.
• Ne pas couper plus large que
prévu.
• Ne pas couper ou entailler les
membrures.
• Ne pas réaliser de trou
rectangulaire à des dimensions
plus larges que prévues.
• Arrondir légèrement les coins du
trou rectangulaire est fortement
recommandé.
• Commencer le trou rectangulaire
en perçant à ses 4 coins un trou
rond de petit diamètre; réaliser
ensuite les coupes requises à
partir de ces trous.
• Tous les trous ronds pré-emboutis
mais non ouverts sont ignorés
dans le calcul des distances
entre les trous.
Distance minimale, exprimée en millimètres, entre l’intérieur d’un appui de poutre Finnjoist et le bord du trou à réaliser
1
2
trous
trous
ronds
rectangulaires
La position et la taille des réservations données sont faites sur la base d’un chargement uniformément réparti

RéservationsdanslespoutresKerto

Réservationsdanslespoutres Kerto NOTA : les informations données ci-dessus permettent de positionner géométriquement

NOTA : les informations données ci-dessus permettent de positionner géométriquement des trous. Une vérification de la section trouée est nécessaire (contrainte de cisaillement notamment), réalisable à l’aide de Finnwood.

Jumelagedespoutresmulti-plisenKerto-S

Chargement par le dessus

Pour une poutre multi-plis principale supportant un solivage au dessus (solive continue), maintenir les plis entre eux par des pointes annelées espacées de 300 mm d’axe à axe et pénétrant d’au moins 6d dans le pli côté pointe, où d est le diamètre des pointes.

le pli côté pointe, où d est le diamètre des pointes. Rangées de pointes annelées Hauteur

Rangées de

pointes

annelées

Hauteur des plis

2

< 300 mm

3

300

- 450 mm

4

450

- 600 mm

des plis 2 < 300 mm 3 300 - 450 mm 4 450 - 600 mm
des plis 2 < 300 mm 3 300 - 450 mm 4 450 - 600 mm

Chargement latéral

Les solives s’appuient sur l’un des deux côtés de la poutre multi-plis. L’assemblage à réaliser entre les plis doit permettre le transfert de charge via les assembleurs afin d’équilibrer l’ensemble. Le dimensionnement de l’assemblage dépend donc du différentiel maximal de charge à transmettre.

La charge à transmettre est déterminée en relevant les réactions aux appuis de chaque côté de la poutre multi-plis (combinaison de charges ELU dimensionnante sur chaque pli). Dans l’hypothèse où la poutre jumelée doit supporter un chargement disymétrique, l’assemblage est conçu pour transmettre la plus grande charge (ELU) d’une zone vers l’autre. Une fois déterminée, cette charge doit être comparée aux capacités des assemblages données dans les tableaux page suivante. Remarque : ces tableaux sont valables en habitation pour une durée de chargement de moyen terme.

page suivante. Remarque : ces tableaux sont valables en habitation pour une durée de chargement de

Jumelagedespoutresmulti-plisenKerto-S

Chargement latéral

Comment lire ces tableaux ? Assemblage par pointes annelées ø 3 x 110 mm -
Comment lire ces tableaux ?
Assemblage par pointes annelées
ø 3 x 110 mm - sans pré-perçage
Nombre
Distance entre pointes sur
une même rangée
de
rangées
50 mm
100 mm
200 mm
1 7,7
3,9
1,9
2 15,5
7,7
3,9
3
23,2
11,6
5,8
4
31,0
15,5
7,7

Un assemblage de poutre multi-plis,

réalisé avec des pointes annelées de Ø 3 mm, de longueur 110 mm, sans pré-perçages préalables,

mises en œuvre sur 3 rangées,

et espacées de 100 mm les unes des autres sur une même rangée,

pourra transmettre une charge dimensionnante ELU de 11,6 kN/ml d’un pli vers l’autre.

Poutre multi-plis 90 mm - Composée de deux poutres Kerto-S 45 mm

Charge maximale transmissible par l'assemblage, par mètre linéaire, exprimée kN

Nombre

de

rangées

1

2

3

4

Assemblage par pointes annelées ø 3 x 80 mm - sans pré-perçage

Assemblage par vis ø 6 x 80 mm - sans pré-perçage

Assemblage par boulons traversant M12 - avec rondelle ø 36 x 3 mm

 

Distance entre pointes sur une même rangée

   

Distance entre vis sur une même rangée

 

Distance entre boulons sur une même rangée

 

50

mm

100

mm

200

mm

100

mm

200

mm

300

mm

300

mm

500

mm

600

mm

 

--

 

-

 

--

-

8,1

4,8

4,0

15,5

7,7

3,9

16,3

8,2

5,4

16,1

9,7

8,1

23,2

11,6

5,8

24,5

12,2

8,2

24,2

14,5

12,1

31,0

15,5

7,7

32,7

16,3

10,9

32,2

19,3

16,1

Poutre multi-plis 135 mm - Composée de trois poutres Kerto-S 45 mm

Charge maximale transmissible par l'assemblage, par mètre linéaire, exprimée kN

Assemblage par pointes annelées

ø

3 x 110 mm - sans pré-perçage

 

Distance entre pointes sur une même rangée

 

50

mm

100

mm

200

mm

 

6,9

3,5

 

13,8

6,9

 

20,7

10,4

 

27,7

13,8

Nombre

de

rangées

1 13,8

2 27,7

3 41,5

4 55,3

 

Assemblage par vis

 

Assemblage par boulons traversant

ø

6 x 120 mm - sans pré-perçage

M12 - avec rondelle ø 36 x 3 mm

 

Distance entre vis sur une même rangée

 

Distance entre boulons sur une même rangée

 

100

mm

200

mm

300

mm

300

mm

500

mm

600

mm

15,0

7,5

5,0

19,4

11,7

9,7

29,9

15,0

10,0

38,9

23,3

19,4

44,9

22,4

15,0

58,3

35,0

29,2

59,8

29,9

19,9

77,8

46,7

38,9

Poutre multi-plis 150 mm - Composée de deux poutres Kerto-S 75 mm

Charge maximale transmissible par l'assemblage, par mètre linéaire, exprimée kN

Assemblage par pointes annelées

ø

3 x 110 mm - sans pré-perçage

 

Distance entre pointes sur une même rangée

 

50

mm

100

mm

200

mm

 

3,9

1,9

 

7,7

3,9

 

11,6

5,8

 

15,5

7,7

Nombre

de

rangées

1 7,7

2 15,5

3 23,2

4 31,0

 

Assemblage par vis

 

Assemblage par boulons traversant

ø

6 x 140 mm - sans pré-perçage

M12 - avec rondelle ø 36 x 3 mm

 

Distance entre vis sur une même rangée

 

Distance entre boulons sur une même rangée

 

100

mm

200

mm

300

mm

300

mm

500

mm

600

mm

9,1

4,6

3,0

13,4

8,1

6,7

18,2

9,1

6,1

26,8

16,1

13,4

27,3

13,7

9,1

40,3

24,2

20,1

36,5

18,2

12,2

53,7

32,2

26,8

30 mini entre deux files

50 50105

Assemblage par vis Ø 6 mm

Assemblage par boulons traversant M12

48 mini entre deux files

Dispositiondesassembleurs

Distance entre pointes sur une même rangée = e

45 45 45 45 45 75 75 40 (pointes) e/4 e/4 e/4 e/4 90 135
45
45
45 45
45
75
75
40 (pointes)
e/4
e/4
e/4
e/4
90
135
150
Assemblage par pointes
annelées Ø 3 mm
20 mini entre deux files
40
40
Exemple de disposition des
pointes sur 4 rangées
40 40 Exemple de disposition des pointes sur 4 rangées 90 135 150 105 Distance entre
90 135 150
90
135
150
105
105
de disposition des pointes sur 4 rangées 90 135 150 105 Distance entre vis sur une
de disposition des pointes sur 4 rangées 90 135 150 105 Distance entre vis sur une

Distance entre vis sur une même rangée = e

50 (vis) e/3 e/3 e/3 Exemple de disposition des vis sur 3 rangées
50 (vis)
e/3
e/3
e/3
Exemple de disposition des vis
sur 3 rangées

Distance entre boulons sur une même rangée = e

105 (boulons) e/2 e/2 Exemple de disposition des boulons sur 2 rangées
105 (boulons)
e/2
e/2
Exemple de disposition des
boulons sur 2 rangées
e/2 e/2 Exemple de disposition des boulons sur 2 rangées Calcul à l’aide du logiciel Finnwood

Calcul à l’aide du logiciel Finnwood

Afin de déterminer la charge dimensionnante à transmettre, lors du dimensionnement des solives s’appuyant sur chacun des plis, se reporter à l’onglet « Résultats supplémentaires », sélectionner « Réactions aux appuis (Combinaisons) » dans la liste déroulante « Résultat », puis « Valeurs extrêmes ELU » dans la liste déroulante « Chargement / Combinaison ». La charge à comparer aux valeurs des tableaux ci-contre et la plus grande des réactions s’exerçant sur les plis.

Plancherintermédiaire

Leno

P33 P34 P31
P33
P34
P31
Plancherintermédiaire Leno P33 P34 P31 La solution panneau Leno vous permet de gagner en confort de

La solution panneau Leno vous permet de gagner en confort de marche en ayant une impression de forte rigidité. Ce système favorise aussi une reprise du contreventement et permet au concepteur d’avoir une forte liberté architecturale sur des porte-à-faux par exemple.

Les épaisseurs des panneaux varieront en fonction de la portée entre murs. Les panneaux sont découpés en usine et arrivent sur chantier prêts à être posés. La largeur maximum transportable à plat est de 3 m.

> www.finnbox.fr

ASSEMBLAGE PANNEAUX PAR COUVRE-JOINT

ASSEMBLAGE PANNEAUX PAR COUVRE-JOINT POSE SUR MUR LENO Détailstechniques POSE SUR MUR OSSATURE BOIS ANCRAGE SUR

POSE SUR MUR LENO

ASSEMBLAGE PANNEAUX PAR COUVRE-JOINT POSE SUR MUR LENO Détailstechniques POSE SUR MUR OSSATURE BOIS ANCRAGE SUR

Détailstechniques

POSE SUR MUR OSSATURE BOIS

SUR MUR LENO Détailstechniques POSE SUR MUR OSSATURE BOIS ANCRAGE SUR MUR LENO >Conseil Il existe

ANCRAGE SUR MUR LENO

POSE SUR MUR OSSATURE BOIS ANCRAGE SUR MUR LENO >Conseil Il existe 3 états de surface
>Conseil Il existe 3 états de surface disponibles pour les panneaux Leno. Toutes ces finitions
>Conseil
Il existe 3 états de surface disponibles pour les
panneaux Leno. Toutes ces finitions sont
disponibles sur une ou deux faces. Les trois
qualités sont : la qualité industrielle, la qualité
intermédiaire et la qualité supérieure.
Choisir la qualité supérieure sur un plancher vous
permet de vous affranchir du lot plaque de plâtre si
tant est que l’électricité soit pensée dans ce sens.

PlancherintermédiaireenpanneauKerto

àplatsurporteurs

P35 P37
P35
P37
Kerto àplatsurporteurs P35 P37 Obtenir un plancher d'étage en laissant apparent

Obtenir un plancher d'étage en laissant apparent quelques porteurs et tendre ainsi vers une esthétique contemporaine et un vrai confort de marche est une demande récurrente des architectes. Le panneau Kerto à plat apporte une réponse concrète et offre une solution liant la technique à l'esthétique grâce au solivage apparent.

Grâce au soutien technique de la plateforme locale, vous avez accès à un kit plancher livré avec la structure porteuse ainsi que les panneaux Kerto-Q.

> www.finnbox.fr

ASSEMBLAGE PAR COUVRE-JOINT RAPPORTÉ

ASSEMBLAGE PAR COUVRE-JOINT RAPPORTÉ ASSEMBLAGE MI-BOIS Détailstechniques ASSEMBLAGE PAR FEUILLARD ASSEMBLAGE PAR FAUSSE

ASSEMBLAGE MI-BOIS

ASSEMBLAGE PAR COUVRE-JOINT RAPPORTÉ ASSEMBLAGE MI-BOIS Détailstechniques ASSEMBLAGE PAR FEUILLARD ASSEMBLAGE PAR FAUSSE

Détailstechniques

ASSEMBLAGE PAR FEUILLARD

MI-BOIS Détailstechniques ASSEMBLAGE PAR FEUILLARD ASSEMBLAGE PAR FAUSSE LANGUETTE >Performances Le

ASSEMBLAGE PAR FAUSSE LANGUETTE

ASSEMBLAGE PAR FEUILLARD ASSEMBLAGE PAR FAUSSE LANGUETTE >Performances Le Kerto-Q offre de nombreuses
>Performances Le Kerto-Q offre de nombreuses possibilités de mise en œuvre à plat grâce à
>Performances
Le Kerto-Q offre de nombreuses possibilités de mise en œuvre à plat grâce à sa gamme étendue
d’épaisseurs : de 27 à 69 mm. Ces performances permettent d’envisager des planchers très
performants. Ainsi, pour une charge permanente appliquée, il est toujours possible de trouver la
combinaison optimale entre l’entraxe des porteurs et l’épaisseur du Kerto-Q.

DiagrammedesportéesFinnjoist-2appuis

Diagrammedesportées Finnjoist-2appuis > Plancheretvibration La connaissance, de plus en plus précise, des matériaux

>Plancheretvibration

La connaissance, de plus en plus précise, des matériaux de construction permet aujourd’hui de prédire au mieux le comportement des éléments de structure tels que murs, toitures, planchers. Ces derniers, qu’ils soient réalisés à l’aide de composants bois, béton ou acier, demandent une attention particulière afin d’assurer aux utilisateurs finaux un confort et une qualité de vie intérieure idéale. C’est dans cette optique que les normes (Eurocodes notamment) imposent aujourd’hui qu’une évaluation du comportement dynamique d’un plancher (vibrations) soit réalisée. Il est donc de la responsabilité des concepteurs et constructeurs de s’assurer du respect des critères définis. Finnforest intègre dans ses outils, depuis plusieurs années déjà, cette évaluation de la vibration, sans concession à des pratiques trop “libérales”. L’utilisation de Finnwood garantie ainsi que la solution retenue donne entière satisfaction, confort et bien être, aux habitants de la maison.

> www.finnbox.fr

DiagrammedesportéesLeno-3appuis

>Finnwood-Dimensionnerunesolive 1 1 Sélectionner le modèle “Poutre de plancher” 2 Définir la géométrie :
>Finnwood-Dimensionnerunesolive
1
1 Sélectionner le modèle “Poutre de plancher”
2 Définir la géométrie : cliquer sur l’onglet
“Modèle” puis le bouton “Paramètres
structuraux” : renseigner le nombre
d’appuis, les portées, l’entraxe de solivage.
3 Définir les charges : cliquer sur l’onglet
“Chargement” puis le bouton “Paramètres
du chargement” : renseigner les charges
permanentes, charges de cloisons et
d’exploitation.
3
4 Dimensionner la poutre : cliquer sur l’onglet
“Calcul” puis choisir la forme du profilé, le
matériau, la classe de service; réglez les
paramètres de service (bouton “réglages”).
La sélection d’un profil lancera le calcul et
la vérification de sa section.
2
5 Accéder aux résultats supplémentaires
(réactions aux appuis par exemple) et
à la note de calcul associée (onglet
“impressions”).
5
4

Performancesdesplanchers

Acoustique

Le confort acoustique dans la conception d’un ouvrage s'avère un objectif aussi important que sa stabilité ou son confort thermique. En jouant très tôt sur l'implantation et l'orientation, l’exposition aux nuisances extérieures peut être grandement atténuée. Cette protection peut être renforcée par une organisation spatiale appropriée des différents locaux constituant le bâtiment. Les choix faits pour la composition de sa structure (planchers et murs) permettront finalement d’optimiser l’efficacité acoustique de l’ouvrage.

Une approche globale de l’acoustique Par leur nature, les produits entrant dans la constitution de la structure bois ne contribuent que faiblement, à eux seuls, à la performance acoustique globale d’une construction (éléments ponctuels, légers, etc.).

Une attention particulière est à porter en revanche sur la conception et la réalisation du second œuvre (plâtreries, isolation, sols, etc.). Le choix des matériaux et complexes (parois) mais surtout leur mise en œuvre (exécution correcte des détails de liaisons, d’étanchéité, des jeux prévus, etc.) sont essentiels. Il est donc important que le maître d’œuvre s’assure de la bonne réalisation des détails d’exécution afin de parvenir à des performances in situ conformes aux essais de laboratoire présentés ci-après.

La conception des réseaux (distributions sanitaires, aérolithiques et électriques, etc.) et leur réalisation seront également à considérer tout particulièrement afin de limiter les bruits d’équipements et les bruits parasites.

REGLEMENTATION

Bruit aérien extérieur

Tout bâtiment delogement

Exigence:

D nT,A 30dB- 45dB

 

Niveausonoreenvironnant N(dB)

Isolationminimumenfaçade(dB)

1

+de81

45

2

entre76et 81

42

3

entre70et 76

38

4

entre65et 70

35

5

entre60et 65

30

Bruit aérien intérieur et bruit de choc

Maisonindividuelleisolée

Aucuneexigence

Maisonindividuellenonisoléeet logement collectif :

ExigenceNRA (1) et certificationQualitel :

D nT,A 53dB

L’ nT,w 58dB

ExigenceLQCA

D

D

L’ nT,w 52dB

(1) Nouvellerèglementationacoustique (2) Label Qualitel Confort Acoustique

(2)

nT,A

55dBet (logement collectif)

nT,A 58dB(maisonindividuellenonisolée)

Précautions à prendre Pour minimiser la transmission directe, le concepteur peut améliorer les performances acoustiques de la paroi en renforçant l’effet ressort entre les différentes couches du complexe acoustique : une ossature bois dédoublée est par exemple plus efficace qu’une ossature bois simple relativement rigide, les deux ossatures devant alors être désolidarisées.

Les transmissions latérales, difficilement appréciables, représentent un facteur important de la transmission du bruit. Une marge est à prévoir afin d’arriver au niveau de bruit reçu réglementaire (3 à 5 dB en général). Cette marge peut varier entre les valeurs de laboratoire et les performances in situ constatées, en fonction de la configuration et la nature des planchers et leur mise en œuvre. Des précautions doivent être envisagées dès la conception technique et être observées avec soin lors de la réalisation.

Des recoupements au niveau des parements intérieurs des parois adjacentes et des traitements particuliers au niveau des jonctions doivent être prévus. Pour éviter de créer des ponts phoniques, les fluides ne doivent pas être regroupés en un seul endroit et les interruptions doivent être soigneusement calfeutrées au moyen de rubans adhésifs appropriés ou de manchons adaptés autocollants. Il est recommandé de ne pas disposer des prises de courant en vis-à-vis et de les écarter d’au moins un entraxe d’ossature.

Grandeurs caractéristiques

R A est l’indice d’affaiblissement acoustique aux bruits aériens entre locaux séparés intérieurs; il correspond à la performance acoustique d’un produit ou d’un système constructif mesuré en laboratoire en l’absence de transmission latérale auquel est ajouté le bruit environnant (C).

D nT,A est l’indice d’isolement aux bruits aériens entre locaux séparés intérieurs. Mesuré in situ il intègre, outre les transmissions directes, les transmissions latérales et prend en compte le bruit environnant (C).

R a + D

D nT,A

D représente l’affaiblissement du aux transmissions latérales in situ, valeur comprise entre -3 et -5 dB

L’ nT,w est le niveau de bruit reçu aux bruits de choc et mesuré in situ. Il prend en compte les transmissions latérales. Plus il est faible, meilleur est l’isolement du local vis-à-vis des bruits de choc.

L n,w est le niveau de bruit de choc qui représente le niveau de pression acoustique mesuré sous un plancher qui est soumis aux sollicitations d’une machine à choc normalisée.

PLANCHER FINNFRAME

PLANCHER PANNEAU LENO

choc normalisée. PLANCHER FINNFRAME PLANCHER PANNEAU LENO PLANCHER FINNFRAME PLANCHER PANNEAU LENO PLANCHER FINNFRAME

PLANCHER FINNFRAME

PLANCHER FINNFRAME PLANCHER PANNEAU LENO PLANCHER FINNFRAME PLANCHER PANNEAU LENO PLANCHER FINNFRAME PLANCHER PANNEAU

PLANCHER PANNEAU LENO

PANNEAU LENO PLANCHER FINNFRAME PLANCHER PANNEAU LENO PLANCHER FINNFRAME PLANCHER PANNEAU LENO Sources : *

PLANCHER FINNFRAME

PLANCHER FINNFRAME PLANCHER PANNEAU LENO PLANCHER FINNFRAME PLANCHER PANNEAU LENO Sources : * Jean-Luc Kouyoumji,

PLANCHER PANNEAU LENO

PANNEAU LENO PLANCHER FINNFRAME PLANCHER PANNEAU LENO Sources : * Jean-Luc Kouyoumji, “Caractérisation des
PANNEAU LENO PLANCHER FINNFRAME PLANCHER PANNEAU LENO Sources : * Jean-Luc Kouyoumji, “Caractérisation des

Sources : * Jean-Luc Kouyoumji, “Caractérisation des parois courantes et des liaisons structurales pour la prévision de l’isolement acoustique d’une construction en bois”, Thèse de Doctorat de l’Université de Savoie, ESIGEC/LGCH en partenariat avec le CTBA, 15 décembre 2000. * “Acoustique d’une plancher innovant à structure bois”, étude financée par le Ministère de l’équipement, du logement et des transports, DGUHC, coordination Philippe Paquet, CTBA, études et recherches, Jean-Luc Kouyoumji, CTBA, Février 2001. ** Mesures en laboratoire, LaSM de Rosenheim, Avril 2004.

Toitureenchevronsautoporteurs

Finnframe

T2 T10 T4
T2
T10
T4
Toitureenchevronsautoporteurs Finnframe T2 T10 T4 Stabilisation par feuillard Stabilisation par barres Stabilisation

Stabilisation

par feuillard

Stabilisation par barres Stabilisation par panneaux
Stabilisation
par barres
Stabilisation
par panneaux

Outre vérifier la résistance individuelle de chaque élément constitutif d’un ouvrage (solives, poteaux, chevrons, etc.), le concepteur doit définir les éléments stabilisateurs de l’ensemble de la construction. On parle alors de contreventement : système statique destiné à assurer la stabilité globale d'un ouvrage vis-à-vis des effets horizontaux issus des éventuelles actions sur celui-ci (par exemple : vent, séisme, choc, freinage, etc.). Dans une maison, les murs (panneaux sur montants, panneaux massifs contrecollés, etc.), les planchers (panneaux sur solives) et les toitures doivent ainsi permettre de transférer les efforts extérieurs aux fondations. La vérification de la stabilité de ces éléments est donc indispensable, et en particulier celle de la toiture (par poutre au vent, diaphragme, etc.) qui est souvent négligée.

>www.finnbox.fr

CHEVRONS FJI SUR PANNE FAÎTIÈRE KERTO

CHEVRONS FJI SUR PANNE FAÎTIÈRE KERTO CHEVRONS FJI - DÉBORD DE TOIT Détailstechniques CHEVRONS FJI SUR

CHEVRONS FJI - DÉBORD DE TOIT

SUR PANNE FAÎTIÈRE KERTO CHEVRONS FJI - DÉBORD DE TOIT Détailstechniques CHEVRONS FJI SUR PANNE FAÎTIÈRE

Détailstechniques

CHEVRONS FJI SUR PANNE FAÎTIÈRE KERTO

Détailstechniques CHEVRONS FJI SUR PANNE FAÎTIÈRE KERTO CHEVRONS FJI - DÉBORD DE TOIT >Gardeaufeu Une garde

CHEVRONS FJI - DÉBORD DE TOIT

SUR PANNE FAÎTIÈRE KERTO CHEVRONS FJI - DÉBORD DE TOIT >Gardeaufeu Une garde au feu minimum
>Gardeaufeu Une garde au feu minimum au conduit de cheminée est impérative (20 cm en
>Gardeaufeu
Une garde au feu minimum au conduit
de cheminée est impérative (20 cm en
général). Il est important de savoir si le
conduit de cheminée est porté par la
charpente/plancher ou solidaire d’une
dalle béton car les renforts des pièces
de bois environnantes doivent être
adaptés aux efforts appliqués.
En règle générale, la solution employée
est le doublage des éléments porteurs
de part et d'autre du conduit.

Détailstechniques(suite)

CHEVRONS FJI - DÉBORD DE TOIT

Détailstechniques (suite) CHEVRONS FJI - DÉBORD DE TOIT CHEVRONS FJI-APPUI INTERMÉDIAIRE CHEVRONS FJI - COUPE

CHEVRONS FJI-APPUI INTERMÉDIAIRE

FJI - DÉBORD DE TOIT CHEVRONS FJI-APPUI INTERMÉDIAIRE CHEVRONS FJI - COUPE D'ASSISE AVEC ENTRETOISES FJI

CHEVRONS FJI - COUPE D'ASSISE AVEC ENTRETOISES

FJI OU KERTO
FJI OU KERTO

CHEVRONS FJI - ÉCHELLES DE PIGNON

ENTRETOISES FJI OU KERTO CHEVRONS FJI - ÉCHELLES DE PIGNON CHEVRONS FJI - APPUI INTERMÉDIAIRE CHEVRON

CHEVRONS FJI - APPUI INTERMÉDIAIRE

FJI OU KERTO CHEVRONS FJI - ÉCHELLES DE PIGNON CHEVRONS FJI - APPUI INTERMÉDIAIRE CHEVRON FJI

CHEVRON FJI - CHEVÊTRE DE TOITURE

FJI OU KERTO CHEVRONS FJI - ÉCHELLES DE PIGNON CHEVRONS FJI - APPUI INTERMÉDIAIRE CHEVRON FJI

CaissondetoitureFinnframe

Caissondetoiture Finnframe Caissons en cours de levage (grandes longueurs possibles) J o n c t i

Caissons en cours de levage (grandes longueurs possibles)

Caissons en cours de levage (grandes longueurs possibles) J o n c t i o n

Jonction de 2 caissons

o n c t i o n d e 2 c a i s s o

Position des sangles sur le caisson

c a i s s o n s Position des sangles sur le caisson Pose rapide

Pose rapide et adaptable à tous types de construction

>Caissonsdetoiturepré-fabriqués

La solution Finnframe peut aussi se décliner en solution de caissons de toiture. Cela représente un réel gain de temps de pose sur chantier et la garantie d’une parfaite isolation de la toiture. La pose du toit se fait en quelques heures le rendant ainsi étanche à l’eau très rapidement.

Pannesdetoiture

Finnframe

T11
T11

Les grandes portées entre les pignons d’une maison ou d’un garage nécessitent souvent l’emploi d’une panne Kerto ou d’une poutre en i. C’est une solution rapide et économique.

Grâce au soutien technique de la plateforme locale, vous avez accès à un kit livré avec son plan de pose et la structure porteuse composée de poutres Kerto et de poutres en i Finnjoist.

>www.finnbox.fr

SIMPLE COURS D'ENTRETOISES ET FEUILLARDS

SIMPLE COURS D'ENTRETOISES ET FEUILLARDS DOUBLE COURS D'ENTRETOISES ET FEUILLARDS Détailstechniques

DOUBLE COURS D'ENTRETOISES ET FEUILLARDS

ET FEUILLARDS DOUBLE COURS D'ENTRETOISES ET FEUILLARDS Détailstechniques dispositifsanti-devers SIMPLE COURS

Détailstechniques

dispositifsanti-devers

SIMPLE COURS D'ENTRETOISES ET BRACONS

SIMPLE COURS D'ENTRETOISES ET BRACONS DOUBLE COURS D'ENTRETOISES ET BRACONS >

DOUBLE COURS D'ENTRETOISES ET BRACONS

ET BRACONS DOUBLE COURS D'ENTRETOISES ET BRACONS > Miseenœuvredespannes La mise en œuvre

>Miseenœuvredespannes

La mise en œuvre d’éléments déversés en toiture (pannes) peut imposer l’utilisation de dispositifs d’appuis latéraux (buton+triangulation, cf. illustration ci-dessus). Trop souvent, les défauts constatés sur une charpente empannée viennent des écarts entre la conception prévoyant des appuis latéraux et la mise en œuvre de ces derniers : les appuis réalisés ne sont alors pas efficaces.

L’élaboration de la note de calcul permet de décrire les dispositifs constructifs à mettre en œuvre. Il est ainsi important pour le constructeur de s’assurer que les ancrages et fixations (dans la maçonnerie et/ou dans l’ossature bois réputées stables) des éléments stabilisants (entretoises,

butons K, feuillards

)

sont réalisables et efficaces.

Toitureterrasse

FinnframeouLeno
FinnframeouLeno

Les toitures terrasses en bois apportent aux architectes et aux constructeurs une alternative performante aux solutions traditionnelles en béton (isolation, rapidité de mise en œuvre, précision, etc.). La toiture dite “plate” en bois impose dès la conception de prévoir une pente aux éléments de toiture (prévoir en général 3,5% de pente au dessin d’avant projet). L’objectif est d’assurer une pente minimale après déformations, permettant un bon écoulement des eaux et d’éviter ainsi les phénomènes de “piscine” trop souvent constatés avec d’autres matériaux (toiture plate en béton par exemple) qui sont, à terme, sources de désordres. Une toiture plate peut être revêtue d’un complexe d’étanchéité et d’isolation le cas échéant ou végétalisée (cf. rubrique “Repère” page suivante).

>www.finnbox.fr

Détailstechniques

Systèmeconstructif Finnframe
Systèmeconstructif
Finnframe
T15
T15

DETAIL D’ACROTERE FINNFRAME

Finnframe T15 DETAIL D’ACROTERE FINNFRAME Les porte-à-faux autorisés dépendent des charges

Les porte-à-faux autorisés dépendent des charges appliquées et de la géométrie des toitures. Ils sont donc à déterminer au cas par cas au travers d’une étude technique.

Systèmeconstructif T16 Leno
Systèmeconstructif
T16
Leno

DETAIL D’ACROTERE LENO

Systèmeconstructif T16 Leno DETAIL D’ACROTERE LENO Repère : Pourquoi opter pour une toiture végétalisée ?

Repère : Pourquoi opter pour une toiture végétalisée ?

La mise en place de toitures plantées présente un certain nombre d’avantages tant destinés aux propriétaires qu'à la société dans son ensemble. En effet, l’évapotranspiration engendrée par les terrasses plantées élève l’humidité de l’air et favorise donc la formation de rosée, indispensable à la fixation des poussières et des pollens en suspension dans l’air. Les particules de plomb, de carbone, les matières organiques particulaires ou de faible densité sont fixées dans le substrat ou nourrissent les bactéries, plantes et insectes qui s’y développent. Les toitures végétalisées permettent par ailleurs de limiter le réchauffement de l’air en milieu urbain. On estime que la présence de toitures vertes sur seulement 6 % des toits des villes ferait descendre la température d'environ 1,5°C et ainsi économiser près de 5 % des coûts de climatisation dans tous les immeubles équipés des villes. Les toitures végétalisées offrent également une étanchéité améliorée par le fait que les matériaux imperméabilisants résistent plus longtemps à l’abri des ultraviolets (UV) et du rayonnement solaire. Elles amènent un certain confort aux occupants en limitant les chocs thermiques (pluie froide sur toiture chaude, réduction des variations de température jusqu’à 40 %), leur inertie thermique permettant également de réaliser d’importantes économies d’énergie (la présence des végétaux abaissent la température de membrane de près de 40°). Enfin la terre végétalisée est un très bon isolant acoustique, un substrat de 12 cm d’épaisseur pouvant réduire les bruits aériens de près de 40 dB.

bon isolant acoustique, un substrat de 12 cm d’épaisseur pouvant réduire les bruits aériens de près

Toitureenpanneau

Leno

T21 T17 T19
T21
T17
T19
Toitureenpanneau Leno T21 T17 T19 Le panneau Leno en toiture peut porter dans le sens de

Le panneau Leno en toiture peut porter dans le sens de la pente (comme un chevron) mais aussi de pignon à pignon (comme une panne) ce qui vous confère une très grande liberté architecturale. Vous pouvez aussi facilement obtenir des porte-à-faux dans le sens de la portée mais aussi dans le sens transverse grâce aux plis croisés.

La qualité du pli intérieur peut permettre de laisser le bois apparent en sous-face. L'isolation est rapportée par le dessus (et donc à l'extérieur) ce qui garantit une isolation parfaite.

Les épaisseurs des panneaux varieront en fonction de la portée entre appuis. Les panneaux sont découpés en usine et arrivent sur chantier prêt à être posés. La largeur maximum transportable à plat est de 3 m.

>www.finnbox.fr

POSE EN CONFIGURATION CHEVRON

POSE EN CONFIGURATION CHEVRON LENO TOITURE ET MUR - SABLIERE SANS DEBORD LENO TOITURE - FAITAGE

LENO TOITURE ET MUR - SABLIERE SANS DEBORD

CHEVRON LENO TOITURE ET MUR - SABLIERE SANS DEBORD LENO TOITURE - FAITAGE Détailstechniques POSE EN

LENO TOITURE - FAITAGE

TOITURE ET MUR - SABLIERE SANS DEBORD LENO TOITURE - FAITAGE Détailstechniques POSE EN CONFIGURATION PANNE

Détailstechniques

POSE EN CONFIGURATION PANNE

- FAITAGE Détailstechniques POSE EN CONFIGURATION PANNE LENO TOITURE ET MUR - SABLIERE AVEC DEBORD LENO

LENO TOITURE ET MUR - SABLIERE AVEC DEBORD

POSE EN CONFIGURATION PANNE LENO TOITURE ET MUR - SABLIERE AVEC DEBORD LENO TOITURE ET MUR

LENO TOITURE ET MUR - ANGLE SABLIERE

POSE EN CONFIGURATION PANNE LENO TOITURE ET MUR - SABLIERE AVEC DEBORD LENO TOITURE ET MUR

Performancethermiqued’unetoiture

COUVERTURE TUILES / PLAFOND OSB

COUVERTURE TUILES / PLAFOND OSB COUVERTURE TUILES / PLAFOND PLÂTRE COUVERTURE BAC ACIER

COUVERTURE TUILES / PLAFOND PLÂTRE

TUILES / PLAFOND OSB COUVERTURE TUILES / PLAFOND PLÂTRE COUVERTURE BAC ACIER TOITURE FAIBLE PENTE Dans

COUVERTURE BAC ACIER

OSB COUVERTURE TUILES / PLAFOND PLÂTRE COUVERTURE BAC ACIER TOITURE FAIBLE PENTE Dans un bâtiment non

TOITURE FAIBLE PENTE

/ PLAFOND PLÂTRE COUVERTURE BAC ACIER TOITURE FAIBLE PENTE Dans un bâtiment non isolé, 30% des

Dans un bâtiment non isolé, 30% des déperditions thermiques se font au travers de la toiture, en raison de la montée de l’air chaud par convection. La température est donc fréquemment plus élevée au plafond et il est donc logique de placer une couche d’isolant plus épaisse dans les combles que sur les murs. A noter l’efficacité apportée par les panneaux en fibre de bois naturelle dans les compositions présentées ci-dessus; rigides, ils présentent à la fois une grande résistance à la compression (> 50 kPa), une forte densité de l’ordre de 135 kg/m 3 à 170 kg/m 3 et une faible conductivité thermique (0,042). De manière générale, l’isolation à mettre en œuvre doit permettre d’amortir les variations de température extérieure afin d’en limiter l’impact à l’intérieur de l’habitation. Il faut ainsi choisir des isolants à forte densité (capacité de stockage des calories), à forte capacité thermique (quantité importante de chaleur à apporter pour élever sa température) et à faible conductivité (le flux de chaleur met du temps à passer l’isolant permettant ainsi d’amortir les variations de température extérieures). A ne pas oublier : localement l’isolation est à mettre en œuvre après la pose des conduits de fumée, des fenêtres de toit et le passage des gaines de ventilation, des câbles de télévision, des gaines électriques, etc.

Dimensionnementd’élémentsdetoiture

Finnwood

1 Sélectionner le modèle « Chevron de toiture » 1 2 Définir la géométrie :
1
Sélectionner le modèle « Chevron de toiture »
1
2
Définir la géométrie : cliquer sur l’onglet “Modèle”
puis le bouton “Paramètres structuraux” : rensei-
gner le nombre et la largeur des appuis, l’angle de
toiture, les portées et l’entraxe de pose.
2
3
Définir les charges : cliquer sur
l’onglet “Chargement” puis le
bouton “Paramètres du
chargement” : renseigner les
charges permanentes (couverture)
et les charges climatiques
(cf. ci-dessous).
4
4
Dimensionner la poutre : cliquer sur l’onglet “Calcul” puis
choisir la forme du profilé, le matériau, la classe de
service; régler les paramètres de service (boutons
“réglages“). La sélection d’un profilé lancera le calcul et la
vérification de sa section.
5
3
5
Accéder aux résultats supplémentaires (réactions aux appuis par
exemple) et la note de calcul associée (onglet “impressions”).

Logicielàtéléchargergratuitementsur>www.finnbox.fr

>Focus-Chargesclimatiques Les bases de calcul des charges climatiques sont définies dansl’Eurocode 1, partie 1-3
>Focus-Chargesclimatiques
Les bases de calcul des charges climatiques sont définies
dansl’Eurocode 1, partie 1-3 pour la neige et 1-4 pour le vent.
Dans le cas de la neige, le paramètre d’influence principal est la
pente de toiture, sachant que la neige de base est égale à
50 kg/m² jusqu’à 100 m d’altitude avec une charge additionnelle
de 0,12 kg par mètre supplémentaire.
Dans le cas du vent, les actions ou champs de pression sont
déterminés à partir de la vitesse de base du vent par région
(cf. ci-contre), la hauteur au dessus du sol, la catégorie de terrain
ou rugosité (densité, profil, etc.) et la pente de toiture.

Murextérieuràforteisolation

Finnframe

M2B
M2B

La poutre en i Finnjoist (FJI) ainsi que le lamibois Kerto ont, de par leur procédé de fabrication industrielle, une adaptabilité très forte. En fonction de l’épaisseur d’isolant souhaité, vous trouvez le montant qu’il vous faut : de 240 mm à plus de 400 mm si besoin !

Vous ne serez pas limité ou contraint par les futures exigences européennes qui seront de plus en plus draconiennes et aboutiront, sans aucun doute, à des réglementations encore plus strictes (logements passifs en énergie à horizon 2012).

>www.finnbox.fr

MONTANT FJI SUR PLANCHER BÉTON

MONTANT FJI SUR PLANCHER BÉTON MONTANTS FJI FILANT ET MURALIÈRE KERTO MONTANTS FJI - ANGLE DE

MONTANTS FJI FILANT ET MURALIÈRE KERTO

MONTANTS FJI - ANGLE DE MUR (VUE EN COUPE D'UN MUR)
MONTANTS FJI - ANGLE DE MUR (VUE EN COUPE D'UN MUR)
M7
M7

SOLIVES FJI PERPENDICULAIRES AUX MONTANTS FJI

MUR) M7 SOLIVES FJI PERPENDICULAIRES AUX MONTANTS FJI MONTANTS FJI ET SOLIN KERTO M6 MONTANTS FJI

MONTANTS FJI ET SOLIN KERTO

M6 MONTANTS FJI – LINTEAU KERTO
M6
MONTANTS FJI – LINTEAU KERTO
FJI ET SOLIN KERTO M6 MONTANTS FJI – LINTEAU KERTO >Unsystèmequis’adapteàvosexigences 4 épaisseurs de
FJI ET SOLIN KERTO M6 MONTANTS FJI – LINTEAU KERTO >Unsystèmequis’adapteàvosexigences 4 épaisseurs de
>Unsystèmequis’adapteàvosexigences 4 épaisseurs de poutres en i Finnjoist pour 4 niveaux de performance 240 mm
>Unsystèmequis’adapteàvosexigences
4 épaisseurs de poutres en i Finnjoist
pour 4 niveaux de performance
240 mm
300 mm
360 mm
400 mm
Les montants des murs réalisés à l’aide
des poutres en I Finnjoist minimisent les
pertes par ponts thermiques et
maximisent la stabilité dimensionnelle
de l’ouvrage. Les détails constructifs
proposés couvrent tous les niveaux de
performances thermiques attendus ; il
s’agira donc uniquement d’augmenter la
hauteur de poutre à chaque palier de
performances, démarche aisée grâce à la
gamme étendue de poutres Finnjoist.

Murextérieurenpanneau

Leno

Murextérieurenpanneau Leno Le mur en panneau massif Leno permet d’obtenir des parois étanches à l’air et

Le mur en panneau massif Leno permet d’obtenir des parois étanches à l’air et conserve une très bonne perméabilité à la vapeur d’eau. L’air intérieur est ainsi plus sain que dans une maison maçonnée. Du fait du son caractère massif, l’inertie thermique de la paroi est accentuée et participe activement au confort d’été. Enfin d’un point de vue structurel, il résout très simplement tous les problèmes techniques d’une maison : contreventement des façades, linteaux sur porte-fenêtre ou ouverture en angle…

>www.finnbox.fr

Exigencespourledessindespanneaux

Exigencespourledessindespanneaux >Conseil Afin de réduire les raccords, les murs doivent être divisés en panneaux
>Conseil Afin de réduire les raccords, les murs doivent être divisés en panneaux aussi grand
>Conseil
Afin de réduire les raccords, les murs doivent être divisés en
panneaux aussi grand que possible en limitant toutefois les
dimensions à 3 m en largeur et 14,50 m en longueur (transport à
plat jusqu’à une capacité de 38 m 3 ). La localisation des portes et
des fenêtres ne dépend pas d’une grille spécifique de
positionnement : seule leur surface peut amener à adapter le
découpage des murs (cf. figure ci-dessus).
On se reportera en page 21, détail P31, pour apprécier la méthode
d’assemblage des panneaux par couvre-joint.
Le couvre-joint Kerto ne reprend pas de moment de flexion.
Il est donc généralement placé verticalement. Dans le cas
contraire, s’assurer qu’un mur intérieur peut bloquer la flexion.

Murextérieurenossatureboisstandard

Murextérieurenossatureboisstandard Les composants en Kerto apportent une variété d'applications simples du produit.

Les composants en Kerto apportent une variété d'applications simples du produit. Vous pouvez ainsi résoudre un nombre important de contraintes techniques liées à la charpente ou à l'ossature bois. Le logiciel Finnwood vous permet de dimensionner les applications les plus techniques tels que les porteuses, les pannes faîtières ou les arêtiers. Dans le cas d’un mur à ossature bois, le Kerto est une solution privilégiée pour les lisses hautes et basses ainsi que pour les linteaux.

>www.finnbox.fr

LissesKerto

Traitées (Kerto à plis croisés) ou non (Kerto à plis standards)

(Kerto à plis croisés) ou non (Kerto à plis standards) Le Kerto, disponible en grandes dimensions

Le Kerto, disponible en grandes dimensions et d’une grande stabilité dimensionnelle (produit sec et sans défaut), offre une solution robuste et avantageuse pour sa mise en œuvre en lisses hautes et basses de murs à ossature bois. La lisse basse en Kerto (généralement traitée, à plis croisés), première pièce de bois posée sur la maçonnerie, permet d’assurer la transmission des efforts du bâtiment aux fondations. Disponible dans de grandes longueurs (jusqu’à 12 m), la lisse Kerto, par sa rectitude, permet une implantation parfaite des éléments de structure : la lisse sert ainsi de point de référence pour le montage de l’ensemble de l’ouvrage. Elle devra reposer sur une coupure de capillarité (en général un feutre bitumé ou un PE), qui l'isolera des remontées d'humidité, et être ancrée aux fondations par l’intermédiaire de chevilles et goujons d’ancrage. Utilisé en lisse haute des murs à ossature, le Kerto permet là encore d’assurer le parfait alignement des murs et de contribuer au contreventement de l’ensemble mur ainsi constitué. De plus, une attention toute spécifique est à porter aux conditions de levage et de montage des murs à ossature bois. On retiendra en particulier la nécessité d’identifier très tôt dans la conception les points d’élingage qui permettront de soulever l’ossature en toute sécurité. Les manipulations des ossatures engendrent fréquemment des contraintes et des déformations non négligeables de la structure, des suspentes et des supports utilisés. Bien que temporaires, ils peuvent conduire à la ruine d’un système pré-assemblé. Ainsi, pour que les lisses hautes constituent des points d’ancrage, leurs assemblages aux montants et panneaux doivent être dimensionnés pour reprendre ces efforts de levage.

LinteauxKerto

Stabilité et performances

Il existe plusieurs solutions de linteaux permettant de réaliser des ouvertures dans un mur à ossature bois. Lorsque la hauteur pleine au-dessus d’une ouverture est importante, il est intéressant d’utiliser un linteau Kerto-Q très fin. L’impact sur l’ossature est alors minime (entaille des montants et isolation notamment). En revanche, lorsque l’espace est contraint, le Kerto-S en forte épaisseur (75 mm) permet d’apporter une rigidité importante au linteau.

LinteaufinKerto-Q, pour un faible impact sur l’ossature et l’isolation

LinteaufinKerto-S, pour minimiser la retombée
LinteaufinKerto-S,
pour minimiser la retombée

45

Performancethermiquedesmurs

MUR FJI AVEC ENDUIT

MUR FJI AVEC BARDAGE

MUR FJI AVEC ENDUIT MUR FJI AVEC BARDAGE MUR LENO / FJI AVEC BARDAGE MUR LENO

MUR LENO / FJI AVEC BARDAGE

AVEC ENDUIT MUR FJI AVEC BARDAGE MUR LENO / FJI AVEC BARDAGE MUR LENO AVEC BARDAGE

MUR LENO AVEC BARDAGE

BARDAGE MUR LENO / FJI AVEC BARDAGE MUR LENO AVEC BARDAGE Dans un bâtiment non isolé,
BARDAGE MUR LENO / FJI AVEC BARDAGE MUR LENO AVEC BARDAGE Dans un bâtiment non isolé,

Dans un bâtiment non isolé, 16% des déperditions thermiques se font au travers des murs. Dans les exemples ci-dessus, l’isolation est intégrée à la structure porteuse de l’habitation, ce qui en fait une solution performante et durable : elle permet en effet de conserver la masse thermique du mur à l'intérieur de l'enveloppe isolée et n’empiète pas sur le domaine habitable. L'habitation, chauffée en continu, monte en température lentement dans toute sa masse mais se refroidit faiblement lorsqu'elle est inoccupée en hiver. Il est ainsi aisé et économique, avec une ossature bois, de renforcer l'épaisseur d'isolant entre les éléments de structure ; le bois étant par nature faiblement conducteur, la présence de ponts thermiques est très fortement limitée. En été, particulièrement dans les régions chaudes, l’utilisation de dispositifs complémentaires à une bonne isolation (brises soleil, débords de toiture, murs ou toitures sur-ventilés, ventilation naturelle ou mécanique, etc.) s’avère très efficace pour tout type de construction (maçonnerie, acier ou bois) et évite le recours à des équipements de climatisation onéreux et énergivores.

Dimensionnementd’élémentsdemur

1
1

Sélectionner le modèle “Poteaux”

1
1
1 Sélectionner le modèle “Poteaux” 1 Focus Flambement Le flambement est un phénomène

Focus

Flambement

Le flambement est un phénomène d'instabilité critique. Tout élément de structure soumis à un effort de compression peut se déformer dans une direction perpendiculaire à cet effort dans des proportions plus on moins importantes, pouvant conduire à la ruine et l’effondrement. Des dispositifs de blocage doivent donc être mis en œuvre sur les éléments susceptibles de flamber sous les contraintes de compression.

5
5
2
2

Définir la géométrie : cliquer sur l’onglet “Modèle” puis le bouton “Paramètres structuraux” : renseigner le nombre et la largeur des appuis, l’angle de toiture, les portées, et l’entraxe de pose.

3
3

Définir les charges : cliquer sur l’onglet “Chargement” puis le bouton “Paramètres du chargement” : renseigner les charges permanentes et les charges climatiques (cf. p. 39).

4
4

Dimensionner la poutre :

cliquer sur l’onglet “Calcul” puis choisir la forme du profilé, le matériau, la classe de service; régler les paramètres de service, en particulier le flambement (boutons “réglages”). La sélection d’un profilé lancera le calcul et la vérification de sa section.

Finnwood

2
2
3
3
4
4

Accéder aux résultats supplémentaires (réactions aux appuis par exemple) et la note de calcul associée (onglet “impressions”).

5
5

Logicielàtéléchargergratuitementsur>www.finnbox.fr

Conseil Créatif - FF2008 - 03/2010

Conseil Créatif - FF2008 - 03/2010 >www.finnforest.fr >www.finnbox.fr Finnforest est un industriel spécialisé

>www.finnforest.fr

>www.finnbox.fr

Finnforest est un industriel spécialisé en solutions bois haute performance développées en partenariat avec ses clients. Finnforest, société de Metsäliitto regroupe les activités de transformation et de valorisation du bois. Le groupe Metsäliitto est une coopérative de 131 000 propriétaires forestiers finlandais qui gèrent durablement 48% de la forêt privée finlandaise. De dimension européenne, Finnforest déploie son activité sur 20 pays et génère un chiffre d’affaires supérieur à un milliard d’euros. En France, Finnforest est implanté à Honfleur (14), Boulleville (27), Casteljaloux (47) et Courbevoie (92).

Finnforest France SAS Division construction Immeuble Le Doublon - Bâtiment A 11, avenue Dubonnet 92407 Courbevoie Cedex Tél. 01 41 32 36 36 Fax 01 41 32 36 45 Email : construction.france@finnforest.com

Dubonnet 92407 Courbevoie Cedex Tél. 01 41 32 36 36 Fax 01 41 32 36 45
Dubonnet 92407 Courbevoie Cedex Tél. 01 41 32 36 36 Fax 01 41 32 36 45