Vous êtes sur la page 1sur 2

Biogaz

Le biogaz est un biocarburant. Il est produit par fermentation de la biomasse


(matières animales ou végétales) en l’absence d’oxygène. Lors de leur
décomposition, les déchets organiques d’élevage (lisier), les déchets
des décharges ou les boues des stations d’épuration produisent du méthane
(méthanisation).
Les gaz issus de la fermentation sont composés de 65 % de méthane, 34 % de
CO2 et 1 % d'autres gaz (dont le sulfure d'hydrogène et l'azote) (Source Inra).
Biogaz (suite)

Le potentiel français
En France, la production valorisable de biogaz représente un potentiel énergétique
de plus de 600 000 tep/an. Seules 150 000 tep/an sont récupérées et valorisées
(production d’électricité et/ou de chaleur). 1 tonne de matière organique
produit environ 60m3 de méthane. En métropole, si tout le lisier était méthanisé,
1 milliard de m3 serait produit par an (sources Ademe et plaquette EDF sur la
biomasse).
Quatre projets d’unités de méthanisation sont attendus en Bretagne pour 2007.
Il y a en France aujourd’hui une base de 75 000 fosses à lisier qui peut servir
à développer un nombre important d’unités de méthanisation.
2 pour 1000
En 2001, le biogaz a produit en France 63 ktep sous forme de chaleur et 350
GWh sous forme d'électricité. (Source site industrie.gouv.fr/energie).
Ceci correspond à une production de 737 milliards de kWh. Pour comparaison,
l’énergie nucléaire produit en France 400 milliards de kWh.
(source www.science-decision.net)
Une politique d’encouragement
Afin de développer le biogaz en France (alors qu’un pays voisin comme
l’Allemagne possède déjà plus de 3000 installations sur son territoire), un arrêté
ministériel du 10 juillet 2006 fixe les conditions de l’électricité produite par les
installations qui valorisent le biogaz. Le prix de rachat de l’électricité a été
réhaussé de 5 cents à 14 cents d’euro (il est actuellement entre 18 et 19 cents
en Allemagne).