Vous êtes sur la page 1sur 1

Des tactiques alimentaires adaptées

CNBL
à l’hétérogénéité des performances Comité National Brebis Laitières
Groupe Technique Alimentation

des brebis
A un moment donné, 25 % des meilleures laitières produisent jusqu’à 35 % de lait du troupeau
Taux de couverture
des besoins moyens (Bm)
115 %
100 %

Productions laitières Brebis sous-alimentées


dispersées (35 %) nombreuses (24 %)
groupées (15 %) peu nombreuses (5 %)

faibles moyennes fortes Productions laitières

Dans un troupeau donné, plus les productions laitières sont dispersées et plus il faut
accroître le taux moyen de couverture des besoins (%Bm) pour que les brebis
performantes ne soient pas sous-alimentées. La tactique alimentaire se raisonne
- soit en taux de couverture des besoins : de 110 à 160 % des besoins moyens
- soit en proportion des brebis sous-alimentées : de 30 % à 10 % du troupeau

Plus la proportion de brebis sous-alimentées est élevée et plus le taux protéique est faible

55
énergie>103 % énergie <102% besoins
Dans cet exemple, une enquête en
Taux protéique (g/l)

53
fermes sur des troupeaux génétiquement 52,2 g/l
comparables, montre que le taux 51
protéique moyen du lait dépend 50,9 g/l
des tactiques alimentaires 49

0 20 40 60 80 100
% des brebis dont les besoins en énergie
ne sont pas satisfaits

Des tactiques variées pour des objectifs multiples


Les tactiques alimentaires doivent être ajustées aux caractéristiques du troupeau. Elles ont pour
objectif soit de minimiser les risques de sous-alimentation, soit de maîtrise de la composition du lait,
soit de reconstituer les réserves adipeuses avant la mise à la reproduction.
La conduite en lots permet de définir, pour chaque lot, une tactique adaptés aux exigences
nutritionnelles des brebis présentes (selon le niveau de production, l’âge, l’état des réserves corporelles).

Les membres du Groupe Alimentation : J.M. Arranz, P. Autran, F. Bocquier, B. Drux, C. Friot, J.P. Guitard, J.P. Jaudon, Ph
Hassoun, G. Lagriffoul, J. Legarto, E. Morin,, C. Vacaresse, M. Vermeglio (mais aussi G. Delmas, J.M. Gautier S. Minery et E. Van
Quackebeke)