Vous êtes sur la page 1sur 1

MAMAN

Dans le proverbe, tu es Ocan Pacifique Immense et inpuisable, tu m'emportes sur tes flots de tendresses Dans la chanson, tu es Carambolier Pour me donner, chaque jour, le got fruit Dans la posie, comme une cigogne, tu m'as pris sous tes ailes Pour me protger et me rchauffer, Maman maman ! Si tu savais Au fond de mon cur, tu es une flamme tout simplement Une flamme qui claire mon chemin Une flamme qui me rchauffe en hiver Une flamme qui chasse les ngatifs autour de moi Une flamme, lautre bout de la terre, qui ne steigne jamais Dans l'attente de notre retrouvaille, toi et moi Mamam maman ! Je taime de tout mon cur!