Vous êtes sur la page 1sur 34
 
ENIG DIMENSIONNEMENT DES PONTS ALLALA Faouzi: Cours O. A. 2004
1I. Introduction L’élaboration des études hydrologiques et hydrauliques rigoureuses et approfondies sur les régimes des eaux à transiter à travers l’ouvrage projeté pendant la période la plus défavorable -en l’occurrence celle des crues- ne seraient qu’ un atout de plus pour assurer un bon fonctionnement et une durabilité souhaitable du projet. Pour ce faire, on traitera successivement des paramètres contribuant à l’établissement des telles études. II. Sujet Soit le profil du lit d’un oued, constitué par le levé topographique linéaire d’une section droite à l’écoulement, situé juste à l’amont de l’ouvrage projeté dont les caractéristiques géométriques sont  présentées sur la figure N° 1 ci-dessous : Les paramètres caractéristiques du fond du lit de l’oued sont les suivants : 1-
 
la pente longitudinale : i
 N
= 0.33‰ 2-
 
le niveau des Plus Basses Eaux : PBE = 49.80 m 3-
 
le coefficient de rugosité de la rive gauche : n
G
= 0.10 4-
 
le coefficient de rugosité du lit mineur : n
M
= 0.033 5-
 
le coefficient de rugosité de la rive droite : n
D
= 0.067 Les niveaux de l’eau et les débits maximaux annuels, fixés pendant une période de 23 ans sont donnés dans le tableau N°1 ci-dessous :  N° Année Cotes des niveaux d’eau (m) Débits Q (m
3
/s)
 
 N° Année Cotes des niveaux d’eau (m) Débits Q (m
3
/s) 1 1949 51.79 225 131961 52.38 525 2 1950 52.65 685 141962 51.75 201 3 1951 52.10 695 151963 52.92 910 4 1952 51.40 100 161964 51.79 245 5 1953 52.67 690 171965 52.31 452 6 1954 51.75 225 181966 51.80 282 7 1955 52.25 432 191967 52.80 975 8 1956 52.07 306 201968 52.46 605 9 1957 52.67 730 211969 52.23 420 10 1958 52.10 310 221970 53.00 1245 11 1959 52.38 545 231971 50.87 25 12 1960 52.03 320
Tableau N°1 : Niveaux de l’eau et débits maximaux annuels de l’oued
 
ENIG DIMENSIONNEMENT DES PONTS ALLALA Faouzi: Cours O. A. 2004
2II.1. Détermination du débit d’eau de calcul selon la méthode statique La valeur du débit maximal d’eau dans les oueds dépend d’un ensemble de facteurs tels que :
-
 
l’abaissement du tirant d’eau
-
 
la température de l’air
-
 
l’évaporation
-
 
la direction et la vitesse du vent II.1.1. La démarche de calcul se développe dans les étapes successives suivantes :
 
Détermination de la probabilité de dépassement de calcul (P, %), dépendant de la catégorie technique autoroutière (voir tableau N°2) Routes et autoroutes Ouvrages d’art Catégories des routes et autoroutes Probabilité de dépassement correspondant aux débits max (P,%) Grands et moyens I, II et III 1 Aussi IV et V 2
Tableau N°2 : Détermination de la probabilité de dépassement
 
Détermination du débit moyen (Moyenne arithmétique) nQ=Q
n1i0
, (1) Où :
 Q
i
: sommation des débits pendant une année (m
3
/s) :
2n1in1in1iii
1)-(K 1)-(K 1)-(K ==Q  (2) n : nombre d’années d’observation. ( n
15 ) .
 
Détermination
 
des coefficients modulaires K 
i
 pour chaque année d’observation
0ii
QQ=K (3)
 
ENIG DIMENSIONNEMENT DES PONTS ALLALA Faouzi: Cours O. A. 2004
3Le contrôle du calcul se fait selon les deux conditions suivantes : a- n=
n1i
 (4)  b-
n1i
0=)1-( (5)
 
Détermination du coefficient de variation : 1-n)1-( =Cv
n12i
 (6)
 
Détermination des probabilités empiriques (Pi, %) pour chaque coefficient modulaire et pour chaque année d’observation d’après N. N. Tchegodaev :
oo
.1000.4+n0.3-m=P (7)
 
Où : m : numéro d’ordre de membre (débit) d’une rangée donnée (les membres sont placés suivant un ordre décroissant). n : nombre d’années d’observation.
 
Présentation graphique de la courbe empirique de répartition (pour chaque rangée donnée d’observation d’après les abaques 1, 2 et 3 dépendant du rapport (
VS
CC) avec C
S
 est le coefficient d’asymétrie).  N.B: Dans le cas où la valeur du coefficient de variation C
v
 (d’après la formule N°6) ne coïncide  pas avec les valeurs des abaques 1, 2 et 3, alors l’ordonné K pourra être déterminé à l’aide d’une interpolation linéaire.
 
576648e32a3d8b82ca71961b7a986505