Vous êtes sur la page 1sur 21

PINECKI Ingrid M2 MIL WU Peili M1 MIL ADAM Axel L3 MIL BATI Mohamed L3 MIL JIANGHAO Lu L3 MIL

LE TRANSPORT AERIEN
LE
TRANSPORT
AERIEN

SDL du 7 novembre 2009

1

SOMMAIRE

1.

Introduction

3

–Vocabulaire

3

–Les appareils

3

–Réglementation

5

2.

Le transport aérien

8

–Evolution

8

–Les chiffres clefs

11

–Avantages / Inconvénients

12

3.

Le marché du transport aérien

13

–Aéroports et Compagnies

13

 

–Les

alliances

17

–Les flux

18

4.

L’aérien en logistique

19

–Les chaînes de fret aérien

19

 

–Les ULD

19

 

21

5.

Conclusion

22

Vocabulaire :

1. INTRODUCTION

Voici du vocabulaire technique propre au transport aérien.

Transport aérien (Air freight) : Système de transport de fret par voie aérienne.

Flotte (fleet) : Groupe d'appareils en service sous la même propriété.

Compagnie aérienne (airline) : Système de transport aérien régulier de

passagers

et

de

fret. Organisation commerciale agissant comme un

transporteur public.

Hub and spokes: Système de transport aérien dans les aéroports locaux qui offrent un transport aérien vers un aéroport central où les vols de longue distance sont disponibles.

Igloo: Dome, structure en forme de ULD.

Agent de fret (cargo agent) : salarié intermédiaire Cargo.

Lettre de transport aérien (Air Way Bill) : se réfère à un reçu délivré par une société de courrier international pour les marchandises et une preuve du contrat de transport.

Expéditeur (shipper) : premier maillon de la chaîne du fret aérien, c'est le propriétaire des biens qui seront transférés par voie aérienne.

Transitaire (freight forwarder) : L'agent qui facilite et assure le passage des marchandises reçues à leur destination.

Intermédiaire Cargo (cargo intermediary) : Prendre des décisions pour organiser le passage des marchandises reçues.

Les appareils logistiques :

De nombreux appareils de logistique existent, ils sont regroupés sous différentes catégories suivant leur charge en fret, leur autonomie ou leur volume utile, c’est pourquoi ces différentes catégories vont être citées ci-dessous :

Les cargos « feeders », qui ont une capacité entre 10 et 30 tonnes de fret, sont utilisés pour parcourir des moyens courriers et alimenter des hubs ou des plates formes logistiques. Parmi ces cargos, on retrouve le Boeing 737-100 ou encore le EADS ATR 42-72.

Vocabulaire : 1. INTRODUCTION Voici du vocabulaire technique propre au transport aérien. • Transport aérien (Air

British aerospace BAE 146 QT

3

Les cargos « regional freighters », qui peuvent contenir de 25 à 65 tonnes de fret, sont utilisés pour parcourir des moyens courriers. Ces appareils de fret, sont souvent des appareils passagers mono couloir convertis en cargo. Parmi ces appareils, il y a le Boeing 707 F ou le McDonnell Douglas DC-62 F que l’on peut retrouver.

Boeing 757 C

Boeing 757 C

Les cargos « larges freighters », qui contiennent entre 70 et 110 tonnes de fret, sont utilisés pour parcourir des longs courriers, et cette catégorie est largement dominée par le B747F, mais l’on retrouve aussi le McDonnell Douglas MD-11 F.

• Les cargos « regional freighters », qui pe uvent contenir de 25 à 65 tonnes

Boeing 747-100 F

Les cargos « spécifiques », sont principalement d’origine russe, et répondent à une demande en avions-cargos pouvant accomplir des liaisons non régulières. Ces avions russes qui dominent sont principalement l’Airbus A300- 600ST Beluga ou encore le Lookheed L100 Hercules.

Lookheed L100 Hercules
Lookheed L100 Hercules

Les gros porteurs, se composent actuellement de deux catégories, les anciennes générations et les nouvelles générations. Parmi les anciennes générations, on retrouve l'Antonov An-225 Mriya (« le rêve » en ukrainien), qui est un avion de transport très gros porteur, et a été produit en URSS. Parmi les nouvelles générations, il y a l'Airbus A380, qui est un avion de ligne civil, gros-porteur, long- courrier, à quatre réacteurs, et il y aura bientôt le Boeing 787.

• Les cargos « regional freighters », qui pe uvent contenir de 25 à 65 tonnes

4

Voici ci-dessous un tableau récapitulatif des performances des avions présentés précédemment.

Voici ci-dessous un tableau récapitulatif des performances des avions présentés précédemment. Réglementation : Conventions : Il

Réglementation :

Conventions :

Il existe deux principales réglementations qui régissent le transport aérien, la convention de Varsovie et la convention de Montréal.

La convention de Varsovie a été signée à Varsovie, le 12 Octobre 1929, et met en exergue l’unification de certaines règles relatives au transport aérien international. Elle règle les rapports juridiques des transporteurs, et définit le document utilisé, LTA (Lettre de Transport Aérien), et la responsabilité du transporteur selon l’article 5-1:

« Tout transporteur de marchandises a le droit de demander à l’expéditeur l’établissement et la remise d’un titre appelé lettre de transport aérien ».

La convention de Montréal a été signée le 25 septembre 1975, et modifie certains articles de la convention de Varsovie de 1929 en reformulant la procédure de calcul des indemnités en cas de dommages corporels ou matériels. Elle redéfinit également

les limites de responsabilité du transporteur, elle désigne laquelle des parties au contrat supportera les honoraires des avocats en cas de litige et révise la formule de

calcul

des

indemnités.

Cette convention introduit un système de responsabilité à deux niveaux.

Le premier niveau hausse la responsabilité

à 100000

DTS (Droits

de

Tirage

Spéciaux) par victime, quelle que soit la partie en faute. Le deuxième niveau permet au transporteur de se prévaloir de certains moyens de défense pour des réclamations de plus de 100000 DTS, mais n’impose aucune limite

de responsabilité.

Les documents de transport :

Les principaux documents que côtoient les acteurs du transport aérien sont les suivants :

La lettre de transport aérien (LTA) : Matérialise le contrat de transport entre

l’expéditeur et le transporteur de la marchandise. Fait foi, jusqu’à preuve du contraire, de la conclusion du contrat, de la réception de la marchandise, des conditions de transport et d’un justificatif de prix. House Air Way Bill (lettre de groupage aérien) : Utilisée pour des envois de

groupage, est établie par le groupeur de fret aérien, est signée par la compagnie aérienne avant l'embarquement effectif de la marchandise, et remise au chargeur. Cette signature engage la responsabilité du transporteur. Déclaration de marchandises dangereuses

Déclaration de transport d’animaux vivants

Bordereau d’instruction

Certificat de non boycott

Organisations :

International Civil Aviation Organization (I.C.A.O).

International Air Transport Association (I.A.T.A).

Fédération des entreprises de transport et de logistique de France (T.L.F).

Direction Générale de l’Aviation Civile (D.G.A.C).

Fédération Internationale des Associations de Transitaires et Assimilés (F.I.A.T.A).

Tarification :

Il existe plusieurs types de tarification qui comprennent par exemple, les tarifs des compagnies aériennes ou les tarifs des agents de fret :

Les tarifs des compagnies aériennes englobent :

Les tarifs publiés :

  • - ATAF

  • - IATA

  • - issus de négociations bilatérales

  • - issus de décisions gouvernementales unilatérales

Les tarifs « marché » :

N’obéissent qu’aux lois du marché, tarif issu de la négociation entre le client et la compagnie aérienne (représente 70% des envois).

Les tarifs d’affrètement :

Tarifs particuliers négociés pour louer un avion. Le transporteur doit être autorisé par le gouvernement du pays de départ et souvent par celui du pays de l’arrivée. Ex : un charter (avion qu’on loue) dont la base de tarification est l’heure de vol.

Les tarifs des agents de fret :

La messagerie :

L’agent de fret utilise les avions des compagnies aériennes.

Le groupage :

L’agent de fret a son propre tarif et négocie avec la compagnie aérienne (en général 60% de réduction). Il répercute alors la moitié de la réduction au client. 80% des envois en transport aérien se font en passant par un agent de fret aérien.

2. LE TRANSPORT AERIEN

Evolutions :

Le prix du pétrole

Sur l’année 2007 et le premier semestre 2008, le prix du pétrole a connu une évolution particulièrement erratique, liée en grande partie à la chute du dollar et à un effet de spéculation.

Après avoir baissé à la fin de 2006, le prix du pétrole est progressivement remonté au premier semestre 2007 jusqu’à un niveau de 73 dollars au début du mois d’août, avant de dépasser les 90 dollars en novembre. Pour la zone euro, la baisse du dollar face à l’euro, en novembre 2007, un euro valait environ 1,46 dollar, a eu un effet compensatoire.

Entre avril et juillet 2008, le prix du pétrole n’a cessé d‘augmenter pour atteindre en juillet son plus haut niveau historique à 147 dollars le baril. Le prix devait ensuite retomber au niveau du début de l’année 2008.

2. LE TRANSPORT AERIEN Evolutions : Le prix du pétrole Sur l’année 2007 et le premier

Trafic aérien régulier mondial :

Pour les seuls services réguliers assurés par l’ensemble des compagnies mondiales, le trafic s’élève en 2007 à 2,26 milliards de passagers et à 4 201 milliards de passagers-kilomètres-transportés (PKT), soit une augmentation de 6,2% en termes de passagers et de 6,6% en termes de PKT.

La croissance du trafic aérien régulier de passagers est toujours portée en 2007 par les services internationaux, très dynamiques : +8,3% en termes de passagers (+7,9% en 2006) et +7,2% en termes de PKT (+7,6% en 2006).

Trafic aérien r égulier mondial : Pour les seuls services réguliers assurés par l’ensemble des compagnies

En revanche, la croissance du trafic aérien régulier de fret a été moins significative en 2007 que par le passé, ce phénomène étant particulièrement sensible pour les services intérieurs : stabilité du tonnage (contre +6,3% en 2006) et +4% en TKT (contre +6,1% en 2006) alors que les services internationaux progressent de +5,4% en tonnage (5,8% en 2006) +5,9% en TKT (+6,2% en 2006).

Après une bonne année de croissance en 2006, le trafic de fret aérien régulier a connu un ralentissement en 2007 : +4,8% en tonnage (41,6 millions de tonnes) contre +5,8% en 2006 et 5,6% en tonnes kilomètres transportées (156,56 milliards de TKT) contre +6,1% en 2006.

Erreur !

.

Trafic aérien r égulier mondial : Pour les seuls services réguliers assurés par l’ensemble des compagnies

9

Répartition du trafic par zone géographique :

L’Amérique du Nord demeure toujours la première zone géographique en termes de TKT totales, avec une croissance de +3%. La région Asie-Pacifique connaître une croissance de 9,6% et confirme sa deuxième place devant l’Europe, dont la croissance s’est ralentie à 2,8%.

Répartition du trafic par zone géographique : L’Amérique du Nord demeure toujours la première zone géographique

Trafic mondial sous l’effet de la crise :

Au cours de l’année 2008, le trafic mondial, exprimé en passagers kilomètres transport (PKT), a progressé de 1,3 %. 62% du trafic ont été réalisés à l’international et 38% en vols intérieurs. Deux périodes peuvent être distinguées pour 2008: de janvier à juin, les progressions de trafic sont demeurées positives, mais avec des taux de plus en plus faibles; à partir de juillet, le trafic a reculé par rapport à 2007.

– le

trafic international de passagers a

augmenté

de

3,4 %

grâce

à

la

croissance de l’activité des compagnies aériennes d’Amérique latine et des

Caraïbes

(+ 10,3 %),

du

Moyen-Orient

(+ 7,5 %),

d’Europe

(+ 4,1 %)

et

d’Amérique du Nord (+ 3,8 %), régions qui représentent près de 70 % du trafic

international ;

 

– le trafic intérieur, en recul de 2 %, a pesé sur l’ensemble de la croissance du trafic. Les transporteurs d’Amérique du Nord, qui représentent près de 57 % du trafic intérieur mondial, ont vu leur activité décliner de 5,1 % par rapport à 2007. En revanche, les transporteurs d’Asie et du Pacifique, qui représentent près de 28 % du trafic intérieur mondial, ont enregistré une augmentation de 3,7 %, principalement due à la croissance de 6 % réalisée par les transporteurs de Chine ;

– le trafic de fret aérien régulier (intérieur et international) a reculé de 3,1 % (en tonnes kilomètres transportées) par rapport à 2007, après six années de croissance. Positive jusqu’en juin 2008, l’activité s’est brutalement retournée et la baisse s’est amplifiée jusqu’à atteindre 20 % en fin d’année.

Concernant le trafic global entre le 1er semestre 2008 et le 1er semestre 2009, on voit

Concernant le trafic global entre le 1er semestre 2008 et le 1er semestre 2009, on voit que la tendance est la même. Pour le trafic passager, il y a une baisse de 7,6 % et de 20,6% pour le fret. Par exemple, en Asie/Pacifique -12% pour le trafic passager et -22,3% pour le fret. La seule valeur positive que l’on trouve est celle pour le trafic passager au Moyen- Orient.

Concernant le trafic global entre le 1er semestre 2008 et le 1er semestre 2009, on voit

Chiffres clés :

50% : proportion de fret aérien embarqué en soute, à bord des avions passagers (un passager est assis sur un peu plus de 10 kg de fret). 40 000 000 : tonnage de fret embarqué chaque année dans des avions, partout dans le monde 6% : perspective moyenne de croissance annuelle du trafic pour la période

2002-2005.

120 : tonnage max de fret pouvant être embarqué à bord d'un avion cargo 20 : tonnage moyen de fret embarqué à bord d'un avion passager type A340- 600 (317 passagers) ou Boeing B777-300 (351 passagers)

900 : (millions d’) = CA total, réalisé par les commissionnaires de transport aérien en France. 25 000 : nombre de personnes qui, en France, travaillent dans le secteur du fret aérien 3 : principaux aéroports: PVG (Shanghai), DXB (Dubai), LHR (Londres) total cargo sont augmentés en 2008. Les JO 2008 ont profité à Beijing Capital International Airport dont la croissance a augmentée de 14,5%. 2009 : en Chine construction de 37 aéroports, rénovation de 6 et agrandissement de 31

Les avantages et les inconvénients :

Les avantages :

Rapidité, adapté pour les denrées périssables, animaux,… Sécurité pour la marchandise Régularité et fiabilité du transport Emballage peu coûteux Frais financiers et de stockage moindres (adapté aux flux tendus: Just In Time)Nombreuses zones géographiques desservies Avantage du Poids / Volume pour le tarif

Les inconvénients :

Prix élevé Rupture de charges

Saturation des infrastructures Gène des populations riveraines / survolées Consommation de kérosène, ressource non renouvelable

Pollution / Émissions gazeuses (CO2, NOx, SOx)Interdit à certains produits dangereux

3. LE MARCHE DU TRANSPORT AERIEN

Aéroports et compagnies :

Les aéroports :

Ces dernières années, l’aéroport de Shanghai a connu un développement très rapide. Et il est devenu un des plus important dans le monde entier. En 2008, à cause de la crise économique, le trafic de cargo a baissé pour tous les 10 plus grands aéroports, excepté celui de Shanghai qui a eu une augmentation de +1.7%.

 
3. LE MARCHE DU TRANSPORT AERIEN Aéroports et compagnies : Les aéroports : Ces dernières années,
   
3. LE MARCHE DU TRANSPORT AERIEN Aéroports et compagnies : Les aéroports : Ces dernières années,
3. LE MARCHE DU TRANSPORT AERIEN Aéroports et compagnies : Les aéroports : Ces dernières années,
3. LE MARCHE DU TRANSPORT AERIEN Aéroports et compagnies : Les aéroports : Ces dernières années,
3. LE MARCHE DU TRANSPORT AERIEN Aéroports et compagnies : Les aéroports : Ces dernières années,
3. LE MARCHE DU TRANSPORT AERIEN Aéroports et compagnies : Les aéroports : Ces dernières années,
3. LE MARCHE DU TRANSPORT AERIEN Aéroports et compagnies : Les aéroports : Ces dernières années,
3. LE MARCHE DU TRANSPORT AERIEN Aéroports et compagnies : Les aéroports : Ces dernières années,
3. LE MARCHE DU TRANSPORT AERIEN Aéroports et compagnies : Les aéroports : Ces dernières années,
3. LE MARCHE DU TRANSPORT AERIEN Aéroports et compagnies : Les aéroports : Ces dernières années,
 
3. LE MARCHE DU TRANSPORT AERIEN Aéroports et compagnies : Les aéroports : Ces dernières années,
3. LE MARCHE DU TRANSPORT AERIEN Aéroports et compagnies : Les aéroports : Ces dernières années,
3. LE MARCHE DU TRANSPORT AERIEN Aéroports et compagnies : Les aéroports : Ces dernières années,
 
3. LE MARCHE DU TRANSPORT AERIEN Aéroports et compagnies : Les aéroports : Ces dernières années,
3. LE MARCHE DU TRANSPORT AERIEN Aéroports et compagnies : Les aéroports : Ces dernières années,
3. LE MARCHE DU TRANSPORT AERIEN Aéroports et compagnies : Les aéroports : Ces dernières années,
3. LE MARCHE DU TRANSPORT AERIEN Aéroports et compagnies : Les aéroports : Ces dernières années,
3. LE MARCHE DU TRANSPORT AERIEN Aéroports et compagnies : Les aéroports : Ces dernières années,
3. LE MARCHE DU TRANSPORT AERIEN Aéroports et compagnies : Les aéroports : Ces dernières années,
3. LE MARCHE DU TRANSPORT AERIEN Aéroports et compagnies : Les aéroports : Ces dernières années,
3. LE MARCHE DU TRANSPORT AERIEN Aéroports et compagnies : Les aéroports : Ces dernières années,
3. LE MARCHE DU TRANSPORT AERIEN Aéroports et compagnies : Les aéroports : Ces dernières années,
3. LE MARCHE DU TRANSPORT AERIEN Aéroports et compagnies : Les aéroports : Ces dernières années,
3. LE MARCHE DU TRANSPORT AERIEN Aéroports et compagnies : Les aéroports : Ces dernières années,
3. LE MARCHE DU TRANSPORT AERIEN Aéroports et compagnies : Les aéroports : Ces dernières années,
3. LE MARCHE DU TRANSPORT AERIEN Aéroports et compagnies : Les aéroports : Ces dernières années,
3. LE MARCHE DU TRANSPORT AERIEN Aéroports et compagnies : Les aéroports : Ces dernières années,
3. LE MARCHE DU TRANSPORT AERIEN Aéroports et compagnies : Les aéroports : Ces dernières années,
3. LE MARCHE DU TRANSPORT AERIEN Aéroports et compagnies : Les aéroports : Ces dernières années,
3. LE MARCHE DU TRANSPORT AERIEN Aéroports et compagnies : Les aéroports : Ces dernières années,
3. LE MARCHE DU TRANSPORT AERIEN Aéroports et compagnies : Les aéroports : Ces dernières années,
3. LE MARCHE DU TRANSPORT AERIEN Aéroports et compagnies : Les aéroports : Ces dernières années,
3. LE MARCHE DU TRANSPORT AERIEN Aéroports et compagnies : Les aéroports : Ces dernières années,
3. LE MARCHE DU TRANSPORT AERIEN Aéroports et compagnies : Les aéroports : Ces dernières années,
3. LE MARCHE DU TRANSPORT AERIEN Aéroports et compagnies : Les aéroports : Ces dernières années,
3. LE MARCHE DU TRANSPORT AERIEN Aéroports et compagnies : Les aéroports : Ces dernières années,
3. LE MARCHE DU TRANSPORT AERIEN Aéroports et compagnies : Les aéroports : Ces dernières années,
3. LE MARCHE DU TRANSPORT AERIEN Aéroports et compagnies : Les aéroports : Ces dernières années,
3. LE MARCHE DU TRANSPORT AERIEN Aéroports et compagnies : Les aéroports : Ces dernières années,
3. LE MARCHE DU TRANSPORT AERIEN Aéroports et compagnies : Les aéroports : Ces dernières années,
3. LE MARCHE DU TRANSPORT AERIEN Aéroports et compagnies : Les aéroports : Ces dernières années,
3. LE MARCHE DU TRANSPORT AERIEN Aéroports et compagnies : Les aéroports : Ces dernières années,
3. LE MARCHE DU TRANSPORT AERIEN Aéroports et compagnies : Les aéroports : Ces dernières années,
3. LE MARCHE DU TRANSPORT AERIEN Aéroports et compagnies : Les aéroports : Ces dernières années,
3. LE MARCHE DU TRANSPORT AERIEN Aéroports et compagnies : Les aéroports : Ces dernières années,
3. LE MARCHE DU TRANSPORT AERIEN Aéroports et compagnies : Les aéroports : Ces dernières années,
3. LE MARCHE DU TRANSPORT AERIEN Aéroports et compagnies : Les aéroports : Ces dernières années,
3. LE MARCHE DU TRANSPORT AERIEN Aéroports et compagnies : Les aéroports : Ces dernières années,
3. LE MARCHE DU TRANSPORT AERIEN Aéroports et compagnies : Les aéroports : Ces dernières années,
3. LE MARCHE DU TRANSPORT AERIEN Aéroports et compagnies : Les aéroports : Ces dernières années,
3. LE MARCHE DU TRANSPORT AERIEN Aéroports et compagnies : Les aéroports : Ces dernières années,
3. LE MARCHE DU TRANSPORT AERIEN Aéroports et compagnies : Les aéroports : Ces dernières années,
3. LE MARCHE DU TRANSPORT AERIEN Aéroports et compagnies : Les aéroports : Ces dernières années,
3. LE MARCHE DU TRANSPORT AERIEN Aéroports et compagnies : Les aéroports : Ces dernières années,
3. LE MARCHE DU TRANSPORT AERIEN Aéroports et compagnies : Les aéroports : Ces dernières années,
3. LE MARCHE DU TRANSPORT AERIEN Aéroports et compagnies : Les aéroports : Ces dernières années,
3. LE MARCHE DU TRANSPORT AERIEN Aéroports et compagnies : Les aéroports : Ces dernières années,
3. LE MARCHE DU TRANSPORT AERIEN Aéroports et compagnies : Les aéroports : Ces dernières années,
3. LE MARCHE DU TRANSPORT AERIEN Aéroports et compagnies : Les aéroports : Ces dernières années,
3. LE MARCHE DU TRANSPORT AERIEN Aéroports et compagnies : Les aéroports : Ces dernières années,
3. LE MARCHE DU TRANSPORT AERIEN Aéroports et compagnies : Les aéroports : Ces dernières années,
3. LE MARCHE DU TRANSPORT AERIEN Aéroports et compagnies : Les aéroports : Ces dernières années,
3. LE MARCHE DU TRANSPORT AERIEN Aéroports et compagnies : Les aéroports : Ces dernières années,
3. LE MARCHE DU TRANSPORT AERIEN Aéroports et compagnies : Les aéroports : Ces dernières années,
3. LE MARCHE DU TRANSPORT AERIEN Aéroports et compagnies : Les aéroports : Ces dernières années,
3. LE MARCHE DU TRANSPORT AERIEN Aéroports et compagnies : Les aéroports : Ces dernières années,
3. LE MARCHE DU TRANSPORT AERIEN Aéroports et compagnies : Les aéroports : Ces dernières années,
3. LE MARCHE DU TRANSPORT AERIEN Aéroports et compagnies : Les aéroports : Ces dernières années,
3. LE MARCHE DU TRANSPORT AERIEN Aéroports et compagnies : Les aéroports : Ces dernières années,
3. LE MARCHE DU TRANSPORT AERIEN Aéroports et compagnies : Les aéroports : Ces dernières années,
3. LE MARCHE DU TRANSPORT AERIEN Aéroports et compagnies : Les aéroports : Ces dernières années,
3. LE MARCHE DU TRANSPORT AERIEN Aéroports et compagnies : Les aéroports : Ces dernières années,
3. LE MARCHE DU TRANSPORT AERIEN Aéroports et compagnies : Les aéroports : Ces dernières années,
3. LE MARCHE DU TRANSPORT AERIEN Aéroports et compagnies : Les aéroports : Ces dernières années,
3. LE MARCHE DU TRANSPORT AERIEN Aéroports et compagnies : Les aéroports : Ces dernières années,
3. LE MARCHE DU TRANSPORT AERIEN Aéroports et compagnies : Les aéroports : Ces dernières années,
3. LE MARCHE DU TRANSPORT AERIEN Aéroports et compagnies : Les aéroports : Ces dernières années,
3. LE MARCHE DU TRANSPORT AERIEN Aéroports et compagnies : Les aéroports : Ces dernières années,
3. LE MARCHE DU TRANSPORT AERIEN Aéroports et compagnies : Les aéroports : Ces dernières années,
3. LE MARCHE DU TRANSPORT AERIEN Aéroports et compagnies : Les aéroports : Ces dernières années,
3. LE MARCHE DU TRANSPORT AERIEN Aéroports et compagnies : Les aéroports : Ces dernières années,
3. LE MARCHE DU TRANSPORT AERIEN Aéroports et compagnies : Les aéroports : Ces dernières années,
3. LE MARCHE DU TRANSPORT AERIEN Aéroports et compagnies : Les aéroports : Ces dernières années,
3. LE MARCHE DU TRANSPORT AERIEN Aéroports et compagnies : Les aéroports : Ces dernières années,
3. LE MARCHE DU TRANSPORT AERIEN Aéroports et compagnies : Les aéroports : Ces dernières années,
3. LE MARCHE DU TRANSPORT AERIEN Aéroports et compagnies : Les aéroports : Ces dernières années,
3. LE MARCHE DU TRANSPORT AERIEN Aéroports et compagnies : Les aéroports : Ces dernières années,
3. LE MARCHE DU TRANSPORT AERIEN Aéroports et compagnies : Les aéroports : Ces dernières années,
3. LE MARCHE DU TRANSPORT AERIEN Aéroports et compagnies : Les aéroports : Ces dernières années,
3. LE MARCHE DU TRANSPORT AERIEN Aéroports et compagnies : Les aéroports : Ces dernières années,
3. LE MARCHE DU TRANSPORT AERIEN Aéroports et compagnies : Les aéroports : Ces dernières années,
3. LE MARCHE DU TRANSPORT AERIEN Aéroports et compagnies : Les aéroports : Ces dernières années,
3. LE MARCHE DU TRANSPORT AERIEN Aéroports et compagnies : Les aéroports : Ces dernières années,
3. LE MARCHE DU TRANSPORT AERIEN Aéroports et compagnies : Les aéroports : Ces dernières années,
3. LE MARCHE DU TRANSPORT AERIEN Aéroports et compagnies : Les aéroports : Ces dernières années,
3. LE MARCHE DU TRANSPORT AERIEN Aéroports et compagnies : Les aéroports : Ces dernières années,
3. LE MARCHE DU TRANSPORT AERIEN Aéroports et compagnies : Les aéroports : Ces dernières années,
3. LE MARCHE DU TRANSPORT AERIEN Aéroports et compagnies : Les aéroports : Ces dernières années,
3. LE MARCHE DU TRANSPORT AERIEN Aéroports et compagnies : Les aéroports : Ces dernières années,
3. LE MARCHE DU TRANSPORT AERIEN Aéroports et compagnies : Les aéroports : Ces dernières années,
3. LE MARCHE DU TRANSPORT AERIEN Aéroports et compagnies : Les aéroports : Ces dernières années,
3. LE MARCHE DU TRANSPORT AERIEN Aéroports et compagnies : Les aéroports : Ces dernières années,
3. LE MARCHE DU TRANSPORT AERIEN Aéroports et compagnies : Les aéroports : Ces dernières années,
3. LE MARCHE DU TRANSPORT AERIEN Aéroports et compagnies : Les aéroports : Ces dernières années,
3. LE MARCHE DU TRANSPORT AERIEN Aéroports et compagnies : Les aéroports : Ces dernières années,
3. LE MARCHE DU TRANSPORT AERIEN Aéroports et compagnies : Les aéroports : Ces dernières années,
3. LE MARCHE DU TRANSPORT AERIEN Aéroports et compagnies : Les aéroports : Ces dernières années,
3. LE MARCHE DU TRANSPORT AERIEN Aéroports et compagnies : Les aéroports : Ces dernières années,
3. LE MARCHE DU TRANSPORT AERIEN Aéroports et compagnies : Les aéroports : Ces dernières années,
3. LE MARCHE DU TRANSPORT AERIEN Aéroports et compagnies : Les aéroports : Ces dernières années,
3. LE MARCHE DU TRANSPORT AERIEN Aéroports et compagnies : Les aéroports : Ces dernières années,
3. LE MARCHE DU TRANSPORT AERIEN Aéroports et compagnies : Les aéroports : Ces dernières années,
3. LE MARCHE DU TRANSPORT AERIEN Aéroports et compagnies : Les aéroports : Ces dernières années,
3. LE MARCHE DU TRANSPORT AERIEN Aéroports et compagnies : Les aéroports : Ces dernières années,
3. LE MARCHE DU TRANSPORT AERIEN Aéroports et compagnies : Les aéroports : Ces dernières années,
3. LE MARCHE DU TRANSPORT AERIEN Aéroports et compagnies : Les aéroports : Ces dernières années,
3. LE MARCHE DU TRANSPORT AERIEN Aéroports et compagnies : Les aéroports : Ces dernières années,
3. LE MARCHE DU TRANSPORT AERIEN Aéroports et compagnies : Les aéroports : Ces dernières années,
3. LE MARCHE DU TRANSPORT AERIEN Aéroports et compagnies : Les aéroports : Ces dernières années,
3. LE MARCHE DU TRANSPORT AERIEN Aéroports et compagnies : Les aéroports : Ces dernières années,

Tableaux des plus grands aéroports pour le transport de marchandises

Focus sur les principaux aéroports de frêt :

L'aéroport international de Memphis :

3. LE MARCHE DU TRANSPORT AERIEN Aéroports et compagnies : Les aéroports : Ces dernières années,

13

L’aéroport est situé à 5 kilomètres au sud de Memphis. Il est la base principale de FedEx ce qui en fait le premier aéroport en termes de fret. Le volume de fret traité en 2008 était de 3.7M tonnes, en baisse de 3,8% par rapport à 2007. L'aéroport international de Memphis est le troisième des hubs de la compagnie aérienne américaine Northwest Airlines.

L’aéroport international de Hong Kong :

L’aéroport est situé à 5 kilomètres au sud de Memphis. Il est la base principale de

L’aéroport a ouvert pour un usage commercial en 1998, il est un important centre régional de transport de marchandises, un hub pour les passagers et une porte pour des destinations dans l'intérieur de la Chine, l'Est et le Sud-Est de l'Asie. L'aéroport opère 24 heures sur 24 et il est capable de transporter 45 millions de passagers et trois millions de tonnes de fret par ans. C'est le premier « hub » pour les compagnies Cathay Pacific et Dragonair, mais aussi de compagnies plus petites comme Hong Kong Express ou Hong Kong Airlines.

L’aéroport international de Shanghai :

L’aéroport est situé à 5 kilomètres au sud de Memphis. Il est la base principale de

Il

est géré

par la société Shanghai International Airport, qui est cotée en

bourse. L'aéroport a été achevé en 2002, mais il était déjà opérationnel dès le début de l'année 2001. Il y a deux terminaux, le premier peut gérer 20 millions de passagers par an et le

deuxième 29 millions. Ce calcul a été fait durant l’année 2007.

L’aéroport Paris Charles de Gaulle :

L’aéroport Paris Charles de Gaulle : L'aéroport Charles- de -Gaulle, constitue un hub pour des compagnies

L'aéroport Charles-de-Gaulle, constitue un hub pour des compagnies telles qu'Air France, Fedex. Pour le trafic aérien, il se place en première position en Europe avec 5 cent 40 milles mouvements, et au huitième rang mondial[. En volume de fret, il se situe au premier rang européen (2 millions de tonnes de marchandises), et au septième rang mondia[l. L'aéroport Charles-de-Gaulle est également le deuxième aéroport d'Europe et cinquième mondial par le nombre de passagers avec 61 millions de voyageurs en 2008, L'aéroport engendre 10 % de la richesse créée en Île-de-France.

La situation en France :

L’aéroport Paris Charles de Gaulle : L'aéroport Charles- de -Gaulle, constitue un hub pour des compagnies

Les aéroports de Paris (Charles de Gaulle et Orly) représentent à eux seuls 1,5 millions de tonnes de fret en 2002/2003 sur les 1,7 millions de tonnes au total. Après les aéroports de Paris, on retrouve en tête Toulouse, Marseille et Lyon, malgré une baisse de 5% pour l’aéroport de Marseille.

L’évolution est globalement positive pour les aéroports, comme Vatry, mais certains aéroports voient leurs évolutions en forte baisse, notamment l’aéroport de Montpellier qui a eu une baisse de 48% de fret.

Les aéroports de Paris (Charles de Gaulle et Orly) représentent à eux seuls 1,5 millions de

Ce graphique qui représente le TOP 5 des principaux aéroports de France. On remarque que les aéroports de Toulouse Lyon et Bale-Mulhouse ont une augmentation du nombre de passagers. A l’inverse Marseille et Metz-Nancy-Lorraine sont en baisse.

Les compagnies :

16
16

En termes de passagers transportés, la low cost américaine Southwest est désormais à la première place, suivie de American Airlines. Le groupe Air France/KLM s’est hissé au 3ème rang mondial, devant Delta Airlines et United Airlines, et au deuxième rang en termes de passagers kilomètres transportés. La situation financière des compagnies américaines s’est rétablie en2007, souvent au prix de mesures strictes prises dans le cadre de la loi sur les faillites. Les compagnies d’Asie, du Moyen Orient et européennes enregistrent les plus forts bénéfices. Le groupe Air France-KLM, avec un bénéfice de 1,11 milliard de dollars, se situe au 1er rang mondial.

Fedex arrive en première place mondiale du trafic de fret aérien, et c’est
Fedex
arrive en première place mondiale du trafic de fret aérien, et
c’est

également le premier transporteur de fret express mondial. Le groupe Air France-KLM (11,36 milliards de TKT) est deuxième, mais est le premier transporteur de fret. UPS, autre grand expressiste est 3ème, avec 9,9 milliards de TKT et Lufthansa (8 milliards de TKT) quatrième.

Les alliances :

Les alliances offrent un certain nombre de bénéfices :

–Enregistrement unique –Suivi automatique des bagages –Programmes de fidélisation communs –Partage des réseaux d’agences

–Gestion commune des réclamations de passagers –Accroissement du nombre de destinations –Alimentation en passagers de “hubs”respectifs,permettant une meilleure exploitation –Achats communs (avions,équipements carburant,restauration et

commissariat à bord,maintenance,assistance en escale

...

)

Il existe 3 grands systèmes d'alliances :

–Gestion commune des réclamations de passagers –Accroissement du nombre de destinations –Alimentation en passagers de “hubs”respectifs,permettant
  • - Star Alliance : (mai 1997)

Lufthansa + United Airlines + Air Canada + SAS + Thaï Airways Regroupe 22 compagnies En 2007 = 28% du trafic mondial. (24,5% en 2005 et 25% en 2006) Turkish Airlines, le groupe Air India/Indian Airlines, et Egyptair ont intégrés en 2008

  • - SkyTeam : (juin 2000)

Air France + Delta Air Lines En 2007 : 11 compagnies + 3 membres associés En 2007= 25% du trafic mondial (22% en 2005 et 2006)

–Gestion commune des réclamations de passagers –Accroissement du nombre de destinations –Alimentation en passagers de “hubs”respectifs,permettant
  • - Oneworld : (septembre 1998)

American Airlines + British Airways 10 membres + 1 associé En 2006 = 20% du trafic mondial (18% en 2004) . Intégration de Japan Airlines, Malev et Royal Jordanian en 2007

–Gestion commune des réclamations de passagers –Accroissement du nombre de destinations –Alimentation en passagers de “hubs”respectifs,permettant

Les principaux flux :

–Gestion commune des réclamations de passagers –Accroissement du nombre de destinations –Alimentation en passagers de “hubs”respectifs,permettant

Les principaux flux de trafic de fret aérien international en 2003 sont ceux reliant l’Europe à l’Asie (taux de 26%), l’Asie à l’Amérique du Nord (taux de 18%) et l’Amérique du Nord à l’Europe (taux de 15%). Les autres flux de trafic sont assez faible, par exemple le flux entre l’Asie et l’Océanie est de 3,2%.

4. L’AERIEN EN LOGISTIQUE

La chaine de fret :

Parmi les grands acteurs de cette chaine, il y a les intégrateurs. Il s’agit d’une entreprise qui intègre à la fois les fonctions de compagnie aérienne, d'agent de fret et souvent de messagerie routière. Les intégrateurs sont en contact direct avec les chargeurs et disposent de leur propre flotte aérienne tout-cargo. Ils se sont développés sur le marché du colis de moins de 30 kg mais concurrencent désormais les agents de fret pour le general cargo.

4. L’AERIEN EN LOGISTIQUE La chaine de fret : Parmi les grands acteurs de cette chaine,

Il en existe 4 principaux : FedEx, UPS, DHL et TNT.

 
4. L’AERIEN EN LOGISTIQUE La chaine de fret : Parmi les grands acteurs de cette chaine,
4. L’AERIEN EN LOGISTIQUE La chaine de fret : Parmi les grands acteurs de cette chaine,
4. L’AERIEN EN LOGISTIQUE La chaine de fret : Parmi les grands acteurs de cette chaine,
4. L’AERIEN EN LOGISTIQUE La chaine de fret : Parmi les grands acteurs de cette chaine,
4. L’AERIEN EN LOGISTIQUE La chaine de fret : Parmi les grands acteurs de cette chaine,
4. L’AERIEN EN LOGISTIQUE La chaine de fret : Parmi les grands acteurs de cette chaine,
4. L’AERIEN EN LOGISTIQUE La chaine de fret : Parmi les grands acteurs de cette chaine,
4. L’AERIEN EN LOGISTIQUE La chaine de fret : Parmi les grands acteurs de cette chaine,
4. L’AERIEN EN LOGISTIQUE La chaine de fret : Parmi les grands acteurs de cette chaine,
4. L’AERIEN EN LOGISTIQUE La chaine de fret : Parmi les grands acteurs de cette chaine,
4. L’AERIEN EN LOGISTIQUE La chaine de fret : Parmi les grands acteurs de cette chaine,
4. L’AERIEN EN LOGISTIQUE La chaine de fret : Parmi les grands acteurs de cette chaine,
4. L’AERIEN EN LOGISTIQUE La chaine de fret : Parmi les grands acteurs de cette chaine,
4. L’AERIEN EN LOGISTIQUE La chaine de fret : Parmi les grands acteurs de cette chaine,
4. L’AERIEN EN LOGISTIQUE La chaine de fret : Parmi les grands acteurs de cette chaine,
4. L’AERIEN EN LOGISTIQUE La chaine de fret : Parmi les grands acteurs de cette chaine,
4. L’AERIEN EN LOGISTIQUE La chaine de fret : Parmi les grands acteurs de cette chaine,
4. L’AERIEN EN LOGISTIQUE La chaine de fret : Parmi les grands acteurs de cette chaine,
4. L’AERIEN EN LOGISTIQUE La chaine de fret : Parmi les grands acteurs de cette chaine,
4. L’AERIEN EN LOGISTIQUE La chaine de fret : Parmi les grands acteurs de cette chaine,
4. L’AERIEN EN LOGISTIQUE La chaine de fret : Parmi les grands acteurs de cette chaine,
4. L’AERIEN EN LOGISTIQUE La chaine de fret : Parmi les grands acteurs de cette chaine,
4. L’AERIEN EN LOGISTIQUE La chaine de fret : Parmi les grands acteurs de cette chaine,
4. L’AERIEN EN LOGISTIQUE La chaine de fret : Parmi les grands acteurs de cette chaine,
4. L’AERIEN EN LOGISTIQUE La chaine de fret : Parmi les grands acteurs de cette chaine,
4. L’AERIEN EN LOGISTIQUE La chaine de fret : Parmi les grands acteurs de cette chaine,
4. L’AERIEN EN LOGISTIQUE La chaine de fret : Parmi les grands acteurs de cette chaine,
4. L’AERIEN EN LOGISTIQUE La chaine de fret : Parmi les grands acteurs de cette chaine,
4. L’AERIEN EN LOGISTIQUE La chaine de fret : Parmi les grands acteurs de cette chaine,
4. L’AERIEN EN LOGISTIQUE La chaine de fret : Parmi les grands acteurs de cette chaine,
4. L’AERIEN EN LOGISTIQUE La chaine de fret : Parmi les grands acteurs de cette chaine,
4. L’AERIEN EN LOGISTIQUE La chaine de fret : Parmi les grands acteurs de cette chaine,
4. L’AERIEN EN LOGISTIQUE La chaine de fret : Parmi les grands acteurs de cette chaine,
4. L’AERIEN EN LOGISTIQUE La chaine de fret : Parmi les grands acteurs de cette chaine,
4. L’AERIEN EN LOGISTIQUE La chaine de fret : Parmi les grands acteurs de cette chaine,
4. L’AERIEN EN LOGISTIQUE La chaine de fret : Parmi les grands acteurs de cette chaine,
4. L’AERIEN EN LOGISTIQUE La chaine de fret : Parmi les grands acteurs de cette chaine,
4. L’AERIEN EN LOGISTIQUE La chaine de fret : Parmi les grands acteurs de cette chaine,
4. L’AERIEN EN LOGISTIQUE La chaine de fret : Parmi les grands acteurs de cette chaine,
4. L’AERIEN EN LOGISTIQUE La chaine de fret : Parmi les grands acteurs de cette chaine,

Situation des 4 principaux intégrateurs

D’autres acteurs constituent la chaîne de fret : les transports, transitaires, courtiers en douanes, entreposeurs, manutentionnaires, transporteurs routiers.

Les ULD :

-> Unit Load Devices

Les ULD font l’objet d’une normalisation, ils sont prévus pour épouser les arrondies des soutes, ils permettent l’intermodalité, d’éviter les ruptures de charge et de diminuer des risques de vols.

Voici quelques exemples :

Voici quelques exemples : Conteneur AKE CODE IATA AKE / Palette 10 pieds 88’’ * 125’’

Conteneur AKE CODE IATA AKE / Palette 10 pieds 88’’ * 125’’ CODE IATA PAG/P1

Moyens de chargement des ULD :

Par le nez :

Voici quelques exemples : Conteneur AKE CODE IATA AKE / Palette 10 pieds 88’’ * 125’’

Les appareils aménagés :

Voici quelques exemples : Conteneur AKE CODE IATA AKE / Palette 10 pieds 88’’ * 125’’

Des appareils de manutention :

20

La chaîne logistique en aérien :

Voici les étapes que suivent les marchandises lors d’un transport par avion :

Étape 1 : Sur la base d'un incoterm, un exportateur français signe un contrat avec un commissionnaire de transport afin d'expédier plusieurs colis à son agent distributeur américain

Étape 2 : Un premier transport routier permet d'acheminer l'expédition jusqu'à la gare de fret de Roissy CDG

Étape 3 : La marchandise est physiquement prise en charge par le commissionnaire de transport qui peut procéder aux opérations douanières s'il possède un agrément spécifique

Étape 4 : Les colis sont sécurisés, conformément à la législation française

Étape 5 : Les colis sont placés en zone réservée sous douane

Étape 6 : Les colis sont, éventuellement, groupés avec d'autres expéditions à destination de Chicago, sur une palette.

Étape 7 : Cette palette est alors acheminée jusqu'à l'aérogare de la compagnie aérienne qui assure son chargement à bord de l'avion.

Étape 8 : L'avion décolle à destination de l'aéroport de Chicago O’hare

Étape 9 : L'avion atterrit à Chicago. Débarquée, la palette est prise en charge par l'agent de fret qui assure le dégroupage et le dédouanement de l'expédition.

Étape 10 : Un transporteur assure le post-acheminement jusqu'au magasin du destinataire final.

5. CONCLUSION

Le transport aérien concerne toutes les marchandises et toutes sortes de volume. Malgré les avantages (rapidité et sécurité), des inconvénients comme les coûts élevés peuvent rebuter les éventuels utilisateurs.