Vous êtes sur la page 1sur 20

Le projet du tramway de la CODAH

Master 2 Professionnel « Géographie et aménagement – Stratégies des territoires et développement durable », Université du Havre
François DEHAIS, Mihaela DUMITRU, Talla DUPONT, Antoine LENORMAND, Ana-Maria TACU 1
DECEMBRE 2008
Le projet du tramway de la CODAH

Master 2 Professionnel « Géographie et aménagement – Stratégies des territoires et développement durable », Université du Havre
François DEHAIS, Mihaela DUMITRU, Talla DUPONT, Antoine LENORMAND, Ana-Maria TACU 2
DECEMBRE 2008
Le projet du tramway de la CODAH

FICHE PROJET  Enveloppe financière allouée au projet : 260 millions €


(données de 2005, Source : CODAH) ;
Le projet du tramway du Havre consiste à raccorder les
 Mise en service possible : Septembre 2012 ;
quartiers de la ville-haute (sur le plateaux) et les quartiers
de la ville basse. Cette volonté devra voir le jour en  Chronologie :
septembre 2012. Ce projet de développement territorial en
o 13 mars 2007 : délibération des élus, phase de
matière de transport en site propre (TCSP) a été décidé à la
définition (décision de construire un tunnel réservé,
suite de plusieurs enquêtes et campagnes d’informations
validation du tracé, validation du budget,
menées auprès des Havrais qui ont défini le projet adapté à
commencement des études);
l’ensemble de leur agglomération.
o Juillet 2007 : choix du matériel sur rail en dépit de la
 Maître d’ouvrage : la Communauté d’Agglomération
technologie de tramway sur pneus ;
Havraise (CODAH). Elle a la compétence « transport et
déplacement » et a pour mission de gérer et moderniser o 27 juillet 2007 : Bruno Fortier est nommé architecte
le réseau de transport en commun pour améliorer la en chef. Il aura pour tâche la réalisation des
mobilité de ses habitants ; aménagements urbains.

 Maître d’œuvre : entreprise Systra (entreprise qui a o 2008 : concertation et finalisation des projets ;
réalisé le tramway de Bordeaux) ;
o 2009 : préparation des chantiers ;

Master 2 Professionnel « Géographie et aménagement – Stratégies des territoires et développement durable », Université du Havre
François DEHAIS, Mihaela DUMITRU, Talla DUPONT, Antoine LENORMAND, Ana-Maria TACU 3
DECEMBRE 2008
Le projet du tramway de la CODAH

nombre d’usagers. Le T.C.S.P. doit ainsi passer par des


o 2010 : Début des travaux ;
liaisons fortes afin de remplir ses objectifs de desserte.
o 2011 : montée en puissance des travaux ;  L’étude de faisabilité a montré l’intérêt d’un tracé
en patte d’oie (en forme d’Y) de 12,7 km desservant à la fois
o 2012 : mise en service du tramway.
le centre ville (de la plage à Jenner via l’hôtel de ville et la
gare), le quartier du Mont Gaillard (depuis Jenner via
POURQUOI UN TRAMWAY AU HAVRE ? l’avenue du Bois au Coq) et Caucriauville (depuis Jenner via
l’avenue du Val aux Corneilles jusqu’à l’avenue du 8 mai
 Un T.C.S.P. permet de redynamiser le réseau de
1945).
transport en commun en lui apportant un meilleur confort
d’usage et en améliorant ses performances, notamment en
OBJECTIFS FIXES & CRITERES A RESPECTER :
termes de régularité, fréquence et ponctualité.
 Grâce à un couloir dédié, le T.C.S.P. est prioritaire sur Le futur tramway du Havre devait respecter les critères
les autres modes de déplacement : il est plus fiable, plus suivants :
rapide mais aussi plus fréquent et régulier, assurant ainsi
 Confortable: aménagement intérieur, accessibilité,
une bonne mobilité au regard des circulations actuelles.
visibilité ;
 Les priorités du projet havrais sont de desservir les
 Sûr: guidage, accostage aux quais ;
grands pôles de l’agglomération et satisfaire le plus grand
 Propre: traction électrique ;
 Economique: à l’exploitation (1 tramway = 3 bus) ;

Master 2 Professionnel « Géographie et aménagement – Stratégies des territoires et développement durable », Université du Havre
François DEHAIS, Mihaela DUMITRU, Talla DUPONT, Antoine LENORMAND, Ana-Maria TACU 4
DECEMBRE 2008
Le projet du tramway de la CODAH

 Moderne: qui valorise l’agglomération et qui convainc l’exploitation et de garantir la performance du tramway.
une nouvelle clientèle à utiliser les transports en Avec une voie dédiée n’empiétant pas sur les voies de
commun ; circulation actuelles, il évitera de dégrader les conditions de
 Evolutif: permettant de répondre à une demande circulation entre les « deux villes ». Les deux schémas ci-
croissante ; dessous rendent compte de la situation et permettent
 Respectueux du cadre de vie urbain : un tramway = 170 d’appréhender les modifications à apporter pour que ce
voitures. tunnel fonctionne.
Le T.C.S.P. devrait permettre aussi bien le report modal de
Figure 1 : Franchissement de la costière : un troisième
la voiture vers le tramway, mais sera également un nœud tunnel dédié au TCSP ?
essentiel des pôles d’échanges intermodaux du territoire, au
niveau de la gare ferroviaire (S.N.C.F) et de la gare routière
pour des échanges tramway, Ligne Express Régionale (LER),
train, car et aussi via le développement de parkings relais
prévus à l’heure actuelle au niveau de la plage et au Mont
Gaillard pour une articulation avec le futur pôle de santé.

Le T.C.S.P. reliera les villes « hautes et « basse » grâce à un


tunnel creusé à hauteur du tunnel Jenner. Celui-ci sera
creusé à l’est (conditions géologiques plus favorables qu’à Source : CODAH

l’ouest) du présent tunnel et permettra de sécuriser

Master 2 Professionnel « Géographie et aménagement – Stratégies des territoires et développement durable », Université du Havre
François DEHAIS, Mihaela DUMITRU, Talla DUPONT, Antoine LENORMAND, Ana-Maria TACU 5
DECEMBRE 2008
Le projet du tramway de la CODAH

Figure 2 : Réaménagement envisagé de la place Jenner


QUE RETENIR ?

Ce projet d’aménagement permettra :

améliorer la liaison entre les quartiers de la ville-


haute et ceux de la ville basse,

améliorer le confort des usagers des transports en


commun et inciter les réticents à ces modes de
transport,

développer de nouvelles (économiques, culturelles,…)


potentialités à certains quartiers uniquement
résidentiels à l’heure actuelle,

minimiser les déplacements des véhicules et limiter


ainsi les pics de pollution dans l’agglomération,
Source : CODAH

Master 2 Professionnel « Géographie et aménagement – Stratégies des territoires et développement durable », Université du Havre
François DEHAIS, Mihaela DUMITRU, Talla DUPONT, Antoine LENORMAND, Ana-Maria TACU 6
DECEMBRE 2008
Le projet du tramway de la CODAH

Master 2 Professionnel « Géographie et aménagement – Stratégies des territoires et développement durable », Université du Havre
François DEHAIS, Mihaela DUMITRU, Talla DUPONT, Antoine LENORMAND, Ana-Maria TACU 7
DECEMBRE 2008
Le projet du tramway de la CODAH

Article L’express.fr naturel - à Poitiers, 45% des 117 bus fonctionnent au gaz
(GNV) - ou sont hybrides (moteur thermique et électrique).
Transports
«Ces choix-là demandent des investissements colossaux, c'est

Transports en commun - Un pourquoi nous préférons moderniser nos véhicules avec des
filtres à particules pour les rendre plus propres», plaide
réseau diversifié, mais des bus
Jean-Louis Mignard, directeur général adjoint du
anciens développement territorial de la CODAH. Un virage tardif,
Par Bruno D. Cot, mis à jour le 04/02/2008 11:26 - publié le mais radical: prisonniers du tout-diesel, les élus ont opté
04/02/2008
pour les filtres en 2006; ils prévoient d'équiper 60% du parc à
la fin de cette année (220 000 € d'investissement) et sa
totalité à l'horizon 2010.
«Trop vétustes, trop polluants, pas confortables, voire sales,
saturés aux heures de pointe, fréquences insuffisantes,
Rendre l'offre plus attrayante
fréquentation en baisse...» Si les jugements sur le réseau de
bus de la Communauté de l'agglomération havraise (CODAH) «Il n'y a aucune politique d'incitation. Ceux qui prennent les
semblent parfois sévères, ils ne sont pas tous dénués de transports en commun sont les plus nécessiteux et n'ont pas
fondement: les deux tiers du parc géré par Bus Océane ont le choix», se désole Pierre Dieulafait, conseiller municipal
plus de cinq ans. Conséquence? La plupart des 143 bus Verts. «Faux», rétorque-t-on du côté de la CODAH, où sont
havrais possèdent une motorisation ancienne. Pas mis en avant les efforts pour améliorer l'accessibilité des
d'investissement vers d'autres énergies, comme le gaz bus. «N'oublions pas que Le Havre fut l'une des premières

Master 2 Professionnel « Géographie et aménagement – Stratégies des territoires et développement durable », Université du Havre
François DEHAIS, Mihaela DUMITRU, Talla DUPONT, Antoine LENORMAND, Ana-Maria TACU 8
DECEMBRE 2008
Le projet du tramway de la CODAH

villes de France à se doter d'un site propre, le cours de la surinvestir dans la filière bus doivent nous conduire, à
République, voilà près de dix ans», rappelle Dominique l'horizon 2012, à doter la ville du tramway que les Havrais
réclament unanimement.».

Bouteiller, responsable de ce type de transport en commun à


Un tramway qui se laisse désirer
la CODAH. Pour rendre l'offre de bus plus attrayante, les
trottoirs de la ligne 2, rue de Paris, ont été ainsi rehaussés. Après de grandes agglomérations - Lyon, Bordeaux, Paris,
Marseille, Nantes, Nice, Strasbourg, Grenoble, Le Mans,
La ville, surtout, cherche à diversifier ses moyens de
Valenciennes, etc. - Le Havre va se doter d'un tramway. «
transport: le funiculaire tourne à plein régime (plus d'un
Une telle liste suffit à pointer notre retard », regrette Annie
demi-million de voyages en 2006), des systèmes à la
Leroy. La remarque agace la plupart des acteurs du dossier :
demande, comme Fil'Bus pour les plus isolés ou Mobi'Fil
pour eux, la ville ne connaît pas encore de congestion
pour les personnes à mobilité réduite, ont été encouragés.
automobile. « Le Havre, reconstruite après la guerre avec de
Sans oublier le Lézard, la petite navette régionale
larges artères, peut aussi accueillir le tramway », rappelle
qu'utilisent quotidiennement 1 800 personnes entre Le Havre
Dominique Bouteiller. Cette facile insertion dans le paysage
et les communes situées au sud (Montivilliers ou Rolleville).
urbain semble à l'origine de l'unanimité soulevée par le
«C'est une vraie réussite, que l'on va améliorer en
projet tram. Reste que son élaboration a été l'objet d'une
augmentant sa cadence», se félicite Antoine Rufenacht, le
lente maturation : les premières études débutèrent en 2001,
maire (UMP). Avant de conclure: «Cette diversification des
mais il a fallu patienter trois ans de plus pour que soient
moyens de transport en commun et ce choix de ne pas
invoqués les coûts et le tracé. Aujourd'hui, l'essentiel semble

Master 2 Professionnel « Géographie et aménagement – Stratégies des territoires et développement durable », Université du Havre
François DEHAIS, Mihaela DUMITRU, Talla DUPONT, Antoine LENORMAND, Ana-Maria TACU 9
DECEMBRE 2008
Le projet du tramway de la CODAH

décidé. « Le décalage avec les autres villes nous a aidés à


faire les choix les plus justes », fait valoir Antoine
Rufenacht. Ainsi, après les déboires du tram à pneus de
Clermont-Ferrand, la Codah a opté pour un engin sur rails
moins techno-branché, mais plus sûr, plus environnemental
et capable de gravir des pentes à 9 %. Le tracé si
caractéristique de 12,7 kilomètres en Y paraît, lui aussi,
définitivement arrêté. « Le tramway doit être considéré
comme un instrument de rénovation urbaine », insiste Jean-
Louis Mignard. Les terminus, les quartiers de Mont-Gaillard
et de Caucriauville, actuellement en travaux, sont, à ce
titre, emblématiques. A terme et avec deux lignes, 88 000
personnes devraient être desservies par ce mode de
transport en commun écologique. Selon un calendrier précis
: choix du maître d'œuvre du chantier dans les prochains
mois, début des travaux en 2010, puis mise en service à
l'automne 2012. Avec, à l'arrivée, une addition finale qui
devrait avoisiner 350 millions d'euros. Au mieux.

Master 2 Professionnel « Géographie et aménagement – Stratégies des territoires et développement durable », Université du Havre
François DEHAIS, Mihaela DUMITRU, Talla DUPONT, Antoine LENORMAND, Ana-Maria TACU 10
DECEMBRE 2008
Le projet du tramway de la CODAH

Master 2 Professionnel « Géographie et aménagement – Stratégies des territoires et développement durable », Université du Havre
François DEHAIS, Mihaela DUMITRU, Talla DUPONT, Antoine LENORMAND, Ana-Maria TACU 11
DECEMBRE 2008
Le projet du tramway de la CODAH

Article de présentation du projet sur le site de la CODAH Un projet concerté


Tramway Une large campagne d'information et de sensibilisation s'est
déroulée, de mi-novembre 2006 à fin mars 2007, autour du
projet de transport en commun en site propre. Il ressort des
Un tramway pour l'agglo !
différents débats, réunions publiques et réactions, un accueil
Adopté à l'unanimité par les élus de la Communauté de favorable à cet ambitieux projet. Le mode tramway est
l'agglomération havraise (CODAH), le choix retenu pour un largement privilégié par les différents publics qui le
transport en commun en site propre sera un tramway sur considèrent comme bénéficiant d'une image forte de
rails. modernité. Il apparaît également comme le plus respectueux
Il reliera, à l'horizon 2012, le centre-ville du Havre, Mont- de l'environnement et le plus performant économiquement
Gaillard et Caucriauville. C'est un véritable projet urbain qui sur le long terme.
accompagnera le tramway, afin qu'il devienne un élément
Une valorisation des espaces publics
porteur d'attractivité pour l'agglomération havraise. Ce
projet permettra de renforcer les liens entre les différents Les travaux à entreprendre pour la mise en place du
quartiers de la Ville du Havre et les communes de tramway semblent soulever certaines craintes, notamment
l'agglomération. en termes de transformations de l'espace urbain. Un tel
projet est souvent l'occasion de redonner un nouveau visage
à une ville. L'implantation d'un tramway permet d'embellir

Master 2 Professionnel « Géographie et aménagement – Stratégies des territoires et développement durable », Université du Havre
François DEHAIS, Mihaela DUMITRU, Talla DUPONT, Antoine LENORMAND, Ana-Maria TACU 12
DECEMBRE 2008
Le projet du tramway de la CODAH

les sites traversés, de mettre en scène le patrimoine par la l'usage des transports en commun sur notre territoire. La
réalisation d'espaces publics rénovés et de créer des fréquence des rames et les horaires de service ont
ambiances agréables par la plantation de nouveaux arbres, également fait partie des préoccupations des usagers qui
par des itinéraires de promenade, à pied ou à vélo... seront étudiées au fil des prochains mois.
Ainsi les travaux récemment réalisés, par la Ville du Havre à Les tarifs du tramway, ne seront pas différents des tarifs de
Caucriauville et Mont-Gaillard ont anticipé l'arrivée du bus, et suivront une évolution normale d'ici 2012.
tramway dans la répartition de leurs espaces publics.
Des déplacements facilités Le tramway au cœur du
Les questions concernant l'articulation entre le futur développement durable
tramway et les modes de transport existants ont été au cœur
des débats.
L’arrivée d’un tramway
Ainsi, de nombreuses demandes ont été formulées en faveur
permettra de redynamiser
de la gratuité des parcs relais et du développement de la
l'ensemble du réseau en lui
LER. Ce dernier point sera envisagé par la CODAH après la
offrant un meilleur confort
réalisation de la première ligne de tramway.
d’usage (matériel plus confortable et plus accessible) et en
L'arrivée du tramway entraînera pour l'agglomération une
améliorant ses performances, notamment en termes de
évidente restructuration de l'ensemble de son réseau de
régularité, fréquence et ponctualité.
transports et une recherche de cohérence avec les transports
départementaux et régionaux afin de développer encore

Master 2 Professionnel « Géographie et aménagement – Stratégies des territoires et développement durable », Université du Havre
François DEHAIS, Mihaela DUMITRU, Talla DUPONT, Antoine LENORMAND, Ana-Maria TACU 13
DECEMBRE 2008
Le projet du tramway de la CODAH

Cette future ligne de tramway devra transporter un potentiel


Il facilitera un accès rapide et facile aux pôles importants de de 88 000 habitants, dont 6 000 collégiens et lycéens et 10
l’agglomération tout en anticipant les liaisons vers des 000 étudiants soit plus d'un tiers de la population de
secteurs de développement comme ceux des quartiers sud et l'agglomération. La création de parcs relais, en périphérie de
le plateau nord-ouest. la ville du Havre, permettra aux habitants de laisser leur
véhicule en entrée d'agglomération et de poursuivre leurs
déplacements en transport en commun.
Un mode de transport attractif et moderne
Outre ses atouts indéniables en termes de confort et de
performance, le tramway véhicule une réelle image de
modernité. Son mode de traction électrique très respectueux
de l'environnement et la qualité des aménagements urbains
qui l'accompagnent permettront de valoriser un nouveau
cadre de vie.
Cet équipement, de grande capacité, pourra très facilement
s'adapter à un accroissement espéré de la fréquentation.

Une desserte importante

Master 2 Professionnel « Géographie et aménagement – Stratégies des territoires et développement durable », Université du Havre
François DEHAIS, Mihaela DUMITRU, Talla DUPONT, Antoine LENORMAND, Ana-Maria TACU 14
DECEMBRE 2008
Le projet du tramway de la CODAH

Un tunnel dédié au tramway


Le percement d'un nouveau tunnel est prévu à l'est du tunnel
Jenner. Il garantira des conditions optimales d'exploitation
du tramway tout en évitant de dégrader le fonctionnement
du tunnel Jenner, dont le rôle de liaison entre ville haute et
ville basse est essentiel.

Un tracé en Y
D'une longueur totale de 12,7 km, la première branche
partira de la Porte Océane pour rejoindre Mont-Gaillard et le
futur pôle de santé. Une seconde, quant à elle, reliera
Caucriauville au centre du Havre, en empruntant le tracé de
l'actuelle Ligne 8 depuis la place Jenner jusqu'à l'avenue du 8
mai 1945. Ce tracé permettra également de faciliter les
déplacements, de plus en plus fréquents, des habitants de
l'agglomération, qu'ils soient privés, scolaires ou
professionnels.

Master 2 Professionnel « Géographie et aménagement – Stratégies des territoires et développement durable », Université du Havre
François DEHAIS, Mihaela DUMITRU, Talla DUPONT, Antoine LENORMAND, Ana-Maria TACU 15
DECEMBRE 2008
Le projet du tramway de la CODAH

la restructuration du réseau de transport en commun


Des études à poursuivre
s'inscrivent dans un effort global de modernisation. D'autres
Les articulations entre tramway et autres modes de lignes de tramway sont envisagées à long terme, afin
transport
d'accompagner le développement de l'agglomération
C'est autour du tramway que la Communauté de havraise.
l'agglomération havraise
souhaite ensuite restructurer Les liaisons ville haute / ville basse
son réseau de transports.
Suite à une expertise sur
Ainsi la cohérence des lignes
l’opportunité d’intégration des
de Bus Océane et les liens
modes doux dans l’espace du
avec les transports
tunnel envisagé, il a été décidé
départementaux et régionaux seront repensés.
que ce tunnel serait dédié
Les échanges avec le tramway seront également organisés,
uniquement au tramway pour des
en terme de correspondances notamment avec la LER.
raisons de sécurité.

La réalisation des parcs relais, points de convergence et


d'accès au réseau de transport en commun, se fera dans un
souci d'intégration soignée. La mise en place du tramway et

Master 2 Professionnel « Géographie et aménagement – Stratégies des territoires et développement durable », Université du Havre
François DEHAIS, Mihaela DUMITRU, Talla DUPONT, Antoine LENORMAND, Ana-Maria TACU 16
DECEMBRE 2008
Le projet du tramway de la CODAH

Les grandes étapes du projet


• Prévisions des statistiques de desserte : 80 000
Après analyse des différentes remarques et observations,
personnes par jours dont 6 000 collégiens et lycéens et
vient la phase d'études techniques en 2007 et 2008.
10 000 étudiants soit en moyenne 3 300 voyageurs par
L'enquête publique, qui constitue la phase officielle
heure dans chaque sens.
d'engagement, se tiendra en fin d'année 2008, puis laissera
place aux consultations des entreprises en 2009, et aux
travaux de 2010 à 2012. Pour plus d’informations : une vidéo est disponible
sur le site de la CODAH
Le tramway en chiffres http://www.agglo-lehavre.fr/deliaRessource/ressource_id-
Le montant global du projet s'élève à 260 millions d'euros HT 1032/ressource_url-/uploadsdocs//r1165219530.wmv
(valeur 2005). Dans cette enveloppe, près de 50% seront
réservés au matériel roulant (rames de tramway),
plateforme de guidage, signalisation ferroviaires, 17% seront
consacrés aux stations et aux aménagements de voirie et
espaces verts, 11% pour le nouveau tunnel, 23% prenant en
compte les études et dépenses diverses.

• Coût d'une ligne de tramway : 260 millions d'€ ;


• Coût du tunnel à creuser : 25 millions d'€ ;

Master 2 Professionnel « Géographie et aménagement – Stratégies des territoires et développement durable », Université du Havre
François DEHAIS, Mihaela DUMITRU, Talla DUPONT, Antoine LENORMAND, Ana-Maria TACU 17
DECEMBRE 2008
Le projet du tramway de la CODAH

Master 2 Professionnel « Géographie et aménagement – Stratégies des territoires et développement durable », Université du Havre
François DEHAIS, Mihaela DUMITRU, Talla DUPONT, Antoine LENORMAND, Ana-Maria TACU 18
DECEMBRE 2008
Le projet du tramway de la CODAH

Article du Havre Presse du 14 novembre 2008 le cours de la République avant de desservir les quartiers
nord du Havre, jusqu'à proximité de la future clinique de
Une deuxième ligne de tram...
l'estuaire.
La première ligne de tramway, prévue pour 2012, partira de
Où ira la deuxième ligne de tramway ? La CODAH se place
la ville basse pour desservir la ville haute Et de deux ! Les
dans la perspective du développement des quartiers sud du
élus de la communauté de l'agglomération havraise (CODAH),
Havre avec, notamment, la construction du nouveau stade, à
qui se réunissent aujourd'hui en séance publique à l'hôtel de
Soquence. Antoine Rufenacht, le maire du Havre et président
ville, devraient, au détour d'une délibération portant sur le
de l'agglomération, plaide depuis longtemps pour une
plan de déplacements urbains, donner un sérieux coup
connexion, à hauteur du futur stade, entre le tramway et la
d'accélérateur au projet de tramway. La CODAH devrait en
voie ferrée accueillant le Lézarde Express Régional
effet engager une pré-étude sur « l'opportunité et la
desservant la vallée de la Lézarde.
faisabilité d'une deuxième ligne de transport en commun en
site propre et de modernisation du réseau de bus ». Un territoire élargi

Autrement dit, la CODAH se dit prête à lancer dès Les études qui vont être lancées pour la deuxième ligne de
maintenant des études pour construire une nouvelle ligne de tramway interviennent alors que la CODAH va réviser son
tramway qui viendrait en complément du tracé initial. plan de déplacements urbains (PDU) dans le périmètre des
Prévue pour 2012, cette première ligne doit partir de la dix-sept communes de l'agglomération. Faudra-t-il élargir ce
plage, emprunter l'avenue Foch, le boulevard de Strasbourg, périmètre ? Le futur Grenelle de l'estuaire, qui sera engagé à

Master 2 Professionnel « Géographie et aménagement – Stratégies des territoires et développement durable », Université du Havre
François DEHAIS, Mihaela DUMITRU, Talla DUPONT, Antoine LENORMAND, Ana-Maria TACU 19
DECEMBRE 2008
Le projet du tramway de la CODAH

partir de la fin novembre, devrait aborder cette question-là,


partant du principe que le territoire de l'agglomération n'est
pas celui du bassin de vie et d'emploi...

Pour imaginer le futur plan de déplacements urbains, les


experts de la CODAH s'appuieront sans doute sur les résultats
d'une enquête conduite auprès des ménages de
l'agglomération. « Ils montrent une diminution de la part
modale de l'automobile qui reste cependant très majoritaire
», souligne la CODAH.

Selon cette même étude, l'usage des transports en commun


serait actuellement en progression. Quant à la marche à
pied, elle connaîtrait « un accroissement important », tandis
que « les déplacements cyclables restent faibles ».

Master 2 Professionnel « Géographie et aménagement – Stratégies des territoires et développement durable », Université du Havre
François DEHAIS, Mihaela DUMITRU, Talla DUPONT, Antoine LENORMAND, Ana-Maria TACU 20
DECEMBRE 2008