Vous êtes sur la page 1sur 28
Annexs- au n° 203 Samedi 31 aott 1996 REPUBLIQUE FRANCAISE MINISTERE DE LA JUSTICE Circulaire du 22 juillet 1996 prise pour l’application de la loi n° 96-432 du 22 mai 1996 portant adaptation de la législation frangaise aux dispositions de la résolution 955 du Conseil de sécurité des Nations unies instituant un tribunal international en vue de juger les personnes présumées responsables d’actes de génocide ou d’autres violations graves du droit humanitaire commis en 1994 sur le territoire du Rwanda et, s’agissant des citoyens rwandais, sur le territoire d’Etats voisins *e JOURNAL OFFICIEL DE LA REPUBLIQUE FRANCAISE TA. Ciroulaire du 22 julllet 1996 prise pour I plication de t Tol nr 96-432 du 22 mal 1996 portant ion do \6gislation frangaise aux dispositions de la resolution 956 du Conseil de ssourité dos Nations Unies Instituant un ‘wibunal international en vue de oper ls personnes pré- Sumées responsables.d'actes de genocide ou d'autres violations graves du droit humanitaire commis en 1996 Sur le torritolre du Rwanda et, s‘agissant des citoyens: Fwandals, sur le territoire dEtats volsine ‘won: Jusosqa0122¢ Paris, le 22 juillet 1996 Le garde des sceaus, ministre de Ia justice, 8 Mes- Sieur les procurcurs.générous, "Mesdames et “Mestieus les procurews dela République, Mes. dames cf Metvieurs les magistrate di pargset (pour cttributon) et & Mesdames et Messcurs {es premiers presidents de cour dappe, Me dares ef Medteurs tes présidents der ribunaus ie grande instance et Mesdames et Messcur let ‘magisrats du sige (pour information) Par sa résolution 955 en date du 8 novembre 1994 (c:ointe en annexe), le Conseil de sécurité, agssant en vert du chapive Vit de {a'Chare des Nations unis, insitoe un tibunal international pour Jager les personnes présumbes responsables d'actes de genocide ou a tbunal international, Ia lod 32 mai 1995 Est venve procéder aux adaptations de notre droit interme que suppo- Salt ette coopération, comme Iaval fait I lok du 2 janvier 1998 en e qui conceme le tibunal pénal international poor Tex Yougoda: De manite générale ia Joi du 22 msi 1995, sins que le son alle 2, renvote aux dispositions dela li du 2 janvier ‘onvieat de se reporter, pour le commenaie de cele 1, 3 Ia cit ‘ular du 10 fever 1985 publise aux pages 2757 ot suivantes da Foural offetel 2 fever 1955. “Toutefos, les deux lois n'ont éidemment pas le méme champ application, Par alle, la loi 40 22 mai 1996 a modifié canes ‘ispostions de Ta lol da 2 janvier 193. Ces deux questions sont ‘examinées parla présente crear, L = Le champ d’epplication de ta lot du 22 mai 1996 Le champ d'application de Ia Joi du 22 mai 1996 est fixé par son aniele 1%, qui reprend en reaité le domaine de compétence du tibu- nal inernatonal pour le Rwanda ‘La compétence rationae mateiae du wibunal international pour Ie ‘Rwanda est determine par les articles 2-2-4 de son saul Le domaine de compétence du tribunal international pour le Rwanda différe de celui du tribunal international pour Tex-¥ougo- slavie, dans 1a mesure ob let actes commis suf le terol ou Roanda nvoat pas él€ sccomplis & Voccasion d'une guerre entre deux Bat: mais dans le cadre d'un confit armé inteme. ‘Comme le tribunal pour I'ex-Yougoslavie, le tribunal intemational pour le Rwanda a compéience pour connaiue do génocide et des ‘rimes contre humane Use on gn ea eles tr re! Eis Sea sme ct pce Sea tert TS Sr em ral EASE fal tpedomer Seatac Se a aa einen ot ce ‘beer Reha hat carte Cle SReearamstasra re aaron! nt! pi So ie oi le Sas et ee cia tee cg St es mom La compltnce rainae temporis du teibunal iteratonal pour le Rwanda se limite 8 Vanée 1998. Enfin, #8 compétence rationae loci s'etend maturllement de tos Jes eximes perpeués sur le teitoire du Rwanda, mais également sur Te temioice dats voisine 3 condition, dang cote deritre hypo these, qu'ls Sent Ie fait de ciayens twandais. ‘Comme cela avait été fait dans fa foi du 2 janvier 1995, le légis- latcur a donné comptience aux jurdictions frangaises pour connaite des fats relevant de la compéténce du tribunal international pour le Rwanda (article 2-de la loi du 22 mai 1996), d2s lors que Pauteur es fails est trouve sur le tertoire francais. e comme cela a 6 indigué dans ta ciculaie du 10 fete tos; extee Int Se oat compstnce em Péste petIeepuguct de fae procter, cous dune ome Feelin, 2 audition des pevomesviclmes de ces cries au evseraent fps on Trance Avan lea pargcts Gans Te rest desquls cra visimes ont Eu domicile evront veils Ta demande a es demires, 1 proctaee lar sion ct ordomer fe eas ncan, our examen mesial afin de conserves leu cs Gbtast, Yar commen p \émoignage I. ~ Let modifications par la loi du 22 mai 1996 2 fa Jol du 2 janvier 1995 Ef 22 ma 196 «appa wois moditons 2 Io janvier 1998, Ee tot abr supprind la tence au pnp de dable fncriminaion pou les climes et dis suscepobles tre jugts par Jes tibunaux fnternatonaux. Lianicle 1* de Ia loi du 22 mai 1996 ne fait plus rftrence comme le fanat 1a oi di? janvier 1995 aux «erkmes ou dis ‘etn par In Ttfrangais » sais aux « actes > gl constituent, a Seas dy stot da buna des violations. aves du ero nite Salona humaniakce, L'ardcle de alot a2 mai 1996 supprime par coordination cee reference dans la loi du 2 janvier 1955.” Ceti, ion répond & T'inguiétude de certains qui s'éaient emandé st Mexigence de la double incrimination, bien qurelle soit traditonnelle en droit intemational, n’ était pas de nature & paralyser ec ema ak pt pt: Teno sigue du nouveas cite plaal erreme Te Ie tars Fes St eet fal ees Ree onstage nena, See ee ‘culaire du 10 fever 1995. ne soulavait aucune dificalté d aplica- cae oes lat wis ite oie a i eras ee res a cp ae es FLT eo gsrate, © b drt, etetntee ema ect ee reer ti Maa et Hei gain on cn, ace Peete ec re a le Bote co rt aes San ches fe om Pye ree a 2 ae 1295 2 a 8 om ra ote gre ce i le oes et Seen pain omni Sena nis Pca muarvecergs Sarena & de cern en Ci ee Sa Beceem ptt Eres ae mele ieee oe ieee: & nie cee etek nae Tec econ em cnr ace sacs mea nr oor mim rap ep ar oe ee Eee frit ae llr i se Mee meas gece na Co i ome Fe ee es erg orca en Tate Sse al on co aac i J a eae ls the et hee mene waren ei pe ee on Fe es pa Pa ma sn ee ce om argo cert el LSS el re sca et ml Liattcle 6 de la Joi du 22 mai, 1996 a par ailleurs modifié Varcle 13 de Ia loi da 2 janvier 1995 afin de porter & deux mois le 00 TA. ‘ela dont dispose ts chambre ciminlle de Ia Cour de extation| our examine’ les pourvos former cone lex aeisons Ge Etamie accusation de Paris syant orn Ia temise en accuse 0 buna intematonl pour Tex Yougosanic om, pr voce onséquence, no bona iteration) owe le Rwanda fin, es aicles 3 et 7 dela preset foi ender! son appicabi- lie ar tones dtr-mer, preva mete cxenton poor i du Janie 1995 e vous serait bligé de veil & Ia difusion de Ia présente ci cole de ante ssf ne dee eon en fares Sriminelcs ot des rots, des rocco cagagses en des daposiions de fa prtieme fy comps ls consi dans Tandon de pesonet refugees sir noue temote, Une copie de ce pct dv tue ends in Grow ds findles et des grices an dere ansmise a0 procureur Go tibunal Intemational ptr le Rwanda. Pour le ministre et par delegation: Le directeur des affaires criminelles et des graces, Far ANNEXE I RESOLUTION 955 DU CONSEIL DE SéCURITE DE L'ORGANISATION DES NATIONS UNIES 1a cama ee, ee a ae a ce Contre su pagan 3 stsaon 938 (989) tC eRe Soins eee ae ee ge pa Eg SPN gat de PEA Woes RET adh aes ee es wasn cgaa esa ie api Se te ee rect Oh i on or fab rhe doves Sh eee rare a sues Se ces pees ued ps ei wo Hee i rece ar eae el a i Ses are pee Coe oil cucesteeneen el cece ae couch re haters at ae ee ee neeelan poe Saeria eer tet pee Ea ec ie eal cae Ce aaa oe a ee piece Rebs pen de a neonates eat Estimant que Ia création d'un tribunal international come ees Tes, se te a er te Se ee ee else) tenes toronto ees cesar me onion ier ct es ices cesta Seeder, a eae anna cece Ti heme dae ae cen oe Sat Seta aaa yt See time, Pen Patt a Pancreat eke begets Sree oe hea ee or Se a foot ca mcas ae poceas nan ference ep a ola ee a i ilar coremmontrans S UID ste Se at ie Ee Fare se er doch cl a wnt ier arena ee ce Rr co more rem ori te crater tan iaesane ces eam eee ee ee tee et ; 7 vlc at at a ee ee aaa JOURNAL OFFICIEL DE LA REPUBLIQUE FRANCAISE. ron toutes mesures nécesares en vertu de leur det inteme pour ‘metre en application ls daponions de Ta présente resolion et do ‘atu, "compra Febligation faite aux Flats de-donner sue aux ‘demandes e'ssistance ou aux ordonnances émanaat dune chambre de premitre instance, conformément& Taricle 28 da stat, et pie ies "Etats de tenir Te secrete penta! informé des mesures quis prendron: 3. Conside qu'une notification devrait xe adessée au Gouver- rnementrwandais avant que des Jéclsions he soien piss en wera ee aces 26 et 27 du sat; “4. Pri instaument les Etats ainsi que lex organisations inter- {gouvernementales et non. gouvernemenlales spporter au tibunal {htemational des contibutions sous forme de etsouces fancies, equipements et de services, y compris des services experts: 5: Pre le secre ganéral de metre en euvee @urgence Ia pré- sente résolution et de prendre em particulier des dsposton. pra tigus poor que le wibubal interatcnal puss fonctonner eects. ment fe. plus tO porsible, notamment de. Toi soumetwe. des Fecommandaions quant aux Wieut ob le siege du ‘tebunal inter Biol poral ee Gat ea snr de gprs pa 6. Décide qu'il choisira le sitge du tibunal intemational en fone- tion de entves de justice et Segui sinh que d'Soonomie et defi cgeke” administrative, notamment des possibiies, acces atx témoins, sous eésere que T Organisation des Nations unies et Ett fot le tbunal aura son'siége concluent des arrangements appopces {ui soientacceplables pour le Consell de séeuit, Stantentendu que 1c tbunal international pourra se réunir ailleurs quand i le jogers écestaive pour exerciceelficae de ss fonctions et décide & bran bureau as Rwanda et d'y condure des prooSdres, oi cla est possble &t appropeé, sous reserve de la conclsion arrangements Sdeqoats analogues; 7. Décide Genviager d'augmenter Je nombre de_juges et de chambres. de premibre instance da, tibunaliteratonal cela Savbre ndcesaie 3. Décide de reiter activement sais de a question. ANNEXE 11 ‘STATUT DU TRIBUNAL INTERNATIONAL POUR LE RWANDA Cx6é par te Conseil de sécurité agissant en vert du chapite VIL devin. Charte des Nations unis, le tbunal criminel ntermationl chargé. de joer les personnes. peésumées responsables dates de Slatids ot Paures Golaton ges ok mtcnatina al {ie commis eur fe temtoire du Randa et les citoyens rwandais ‘résumés responsabes de tls aces ou violations commis sur le tt- Foie e'Btats voisins ene le I= janvier et le 31 décembre 1994 (Graprés dénommé « wibunal inleratonal pour le Rwanda) exe: Sera'zes fonctions conformément aux diposivons du present sa Aicle 1" Competence du tribunal intemational pour le Rwanda Le tribunal intematonal pour le Rovanda est habiité A juger tes irésimées.responsables. de violations. graves du. droit Fixemational humanitaire commises sur le teruoire du. Rwanda et lee cltoyens rwandais presumes bles “de tees. violations ‘commises sur Te terloe d'Btats voisins entre le I janvier et le ST décembre 1994, conformément aux dispositions du présent statu Anicle 2 Génocide 1 Le lineman poe Road tant pour po ae re eras tale EER lca pangabe 2 do st cl, Tal oa Sa ee eee peti 3 de ten an 7 Lepomis rentnd e Fn queleonge Ges acts chaps, conn dn incnon de ie, to 6c pre pe Sem Slalqcs ta ou eigen cone Teuree ds nemnes du prope: TIRING greet Pimegie pus ov mete de membres Eimision intentomelle du groupe 3 des, conditions ens ant cnet sa deson page lev Pa ‘ie: wee ut A ener es msance asin 6 sowpe RRS fret nfs du oupe un aove gOUpe 3. sero puis es. ce vans oe genoste: = Femtente en vue de commetre te génocide :