Vous êtes sur la page 1sur 2

2

Coaching judiciaire

Le quotidien Le Monde (68e anne, no20914, dat du mardi 17 avril 2012, p. 24) publie un article de Rafale Rivais intitul : Le coaching judiciaire ou comment rduire les frais davocat
Des cabinets montent le dossier et prparent le client, qui se rendra seul au tribunal

Il fut un temps o Dmosthne, Lysias, Eschine et quelques autres mettaient sur leur carte de visite en marbre pentlique : Profession : logographe (mais eux et leurs contemporains lcrivaient ). lpoque, il ny avait pas proprement parler davocats ni de plaidoiries. Le systme judiciaire nenvisageait pas quune partie un procs puisse se faire reprsenter. Le justiciable faisait donc appel aux services rmunrs dun juriste qui rdigeait un discours au mieux des intrts de son client, qui devait en personne le lire ou le rciter laudience. Do la saveur de certains morceaux danthologie.
, , , . , . , . Pour un peu, membres du Conseil, je serais reconnaissant envers mon accusateur de mavoir mitonn ce procs, car jusqu prsent il me manquait un prtexte pour rendre compte de ma vie [comme un magistrat lissue de sa charge], maintenant, grce lautre l, je suis servi. Et je vais meorcer par mon discours de montrer que lautre en a menti, tandis que moi jai men une existence jusqu aujourdhui mme plus digne dloge que denvie; il faut dire que ne vois rien qui ait pu inciter lautre me mitonner une aaire pareille sauf lenvie. Lysias, Pour linvalide ( )

Il se trouve, et cest dommage, quon ignore quelle a t lissue du procs et, par consquent, ce que valait Lysias comme coach.