Vous êtes sur la page 1sur 1

Universalite(universalite de la raison et de la sensibilite)-les homes etaient consideres prisonniers de leur religion,de leur famille.

La devise de Lumieres:Homo sum,humani nihil a ne alienum puto La raison-la puissance de juger et la capacite de distinguer le vrai davec de faut.cette puissance est commune a tous les gens,les idees sont acquises et se developpent grace a lexperience.Letre humaine est capable de raisonner seul sans le controle de lautorite.Leducation et lheritage cuturelle peuvent assurer un progress intelectuelle et social(candide). La liberte-lhomme etaient metaphisiquement libre dans le choix du bien et du mal,mais il etait egalement soumis a leglise,a la famille et a letat.Les Lumieres posent comme droit inalienable:la liberte dexercer la raison et de chercher le Bonheur.( Candide-le voyage de lhomme dans le monde pour acquerir des experiences) Le progres-lumanite semblait enferme dans le cycle repetitive de laccroisement et de la decadence.La transmission du savoir grace a limprimerie et a la liberte permet denvisager un progress intelectuel et social fonde sur leducation.Le progress nest jamais assure,il est conquete de chaque generation. Lopinion-lorsque les gens sont credites du jugement et du bon sens,leurs opinions peuvent se constituer en opinions publiques et revendiquer un droit de regard,dexpression et meme un droit de decision.Les philosophes sadressent a lopinion publique contre les pouvoirs en place.Voltaire a stimuli les gens a prendre position. Le plaisir-si au 17 le plaisir etait marquee par la faute,si le plaisr et le Bonheur etaient desqualifie au nomme du Salut spirituelle et de la vie future,les Lumieres reabilitent,legitiment le Bonheur et lenracinement dans le plaisir.Le plaisir nous guide vers notre interet,cet interet nous fait equilibrer plaisir sensual de linstant et plaisir morale de la duree.,,le Paradis terrestre est ou je suis-le monde du Voltaire.-un espece materielque lon peut construer soi-meme,la societe civilize,la liberte dexpression en Candide.