P. 1
Le Mauricien 11 Aout 2011

Le Mauricien 11 Aout 2011

|Views: 244|Likes:
Publié pars3u

More info:

Published by: s3u on Jun 24, 2012
Droits d'auteur :Attribution Non-commercial

Availability:

Read on Scribd mobile: iPhone, iPad and Android.
download as PDF, TXT or read online from Scribd
See more
See less

12/06/2013

pdf

text

original

Bienvenue sur la version électronique du journal dans son intégralité.

Cette version vous est proposée gratuitement après inscription. Son accès sera payant à une étape ultérieure.

AU LARGE DE POUDRE D’OR

PAGE 32

VOIR SUPPLÉMENT

LE

PAGE 3

Angel 1 : dix mètres d’eau dans la salle des machines
Évacuation de 20 des 28 membres d’équipage de ce cargo panaméen transportant 32 000 tonnes de riz en Côte d’Ivoire

23-25 JOURNAL
PAGES

CIJ ce matin

DES JEUX

Madagascar menace de se retirer…

■ TENNIS DE TABLE: Taucoory-Gukhool : l’or en double mixte

Vous souvenez-vous qui a inscrit le premier but de la Premier League la saison dernière ou qui a marqué le but le plus rapide ?

JEUDI 11 AOÛT 2011

le

QUOTIDIEN INDÉPENDANT D’INFORMATION ET D’OPINION

PAS SI SÛR ?
Pour le savoir, ne ratez pas notre magazine de présaison 2011-2012, distribué GRATUITEMENT avec notre édition de ce samedi. Réservez votre copie dès aujourd’hui chez votre vendeur afin d’être certain de ne pas le rater.

FONDÉ EN 1908. CE JOURNAL FUT DIRIGÉ PAR RAOUL RIVET DE 1922 À 1957

RS 15

MedPoint

ENQUÊTE DE L’ICAC | Scandale du siècle
PAGE 10

SAINTE-CROIX | Hier soir

PAGE 32

Trois cadavres retrouvés devant un réfrigérateur

Le va-tout de Hanoomanjee
Maya Hanoomanjee à l’ICAC hier

Des enquêteurs de la CID sur les lieux lors de l’opération d’évacuation des cadavres hier soir

L’ex-ministre de la Santé opte pour la formule d’une “Written Statement” en renvoyant la responsabilité de MedPoint sur Rajesh Jeetah et en plaidant le “Cabinet Approval” Maya Hanoomanjee, qui a passé presque 10 heures à l’ICAC, toujours à la disposition des enquêteurs « for any further statement »

Margarette Ravina, 53 ans, José Figaro, 50 ans et Liseby Edouard, 38 ans, portaient des traces de brûlures sur leurs corps en état de décomposition

AVRIL-JUIN 2011

PAGE 10 PAGE 7

Air Mauritius : record de passagers transportés

jeudi 11 août 2011

3

actualité
Conseil international des Jeux
TENNIS DE TABLE | Ce matin

Taucoory-Gukhool : l’or en double mixte Madagascar menace
de se retirer…
La délégation malgache a menacé de se retirer de cette présente édition des Jeux des îles. Cela fait suite à la décision du Conseil international des Jeux (CIJ) de donner gain de cause à l’équipe de Mayotte lors de la compétition de basket-ball masculin. Les Mahorais ont protesté contre la présence de l’Espagnol Charles Ramsdell, naturalisé malgache le 2 août dernier, soit après les délais prévus. Cette rencontre Mayotte/Madagascar devait se dérouler hier après-midi et le comité technique avait dans un premier temps donné le feu vert à la sélection de la Grande île. Les Mahorais avaient alors protesté en mettant en avant la Charte des Jeux. Mis au courant des règlements de la Charte, le président du comité technique devait alors renverser sa décision en donnant cette fois gain de cause à Mayotte. La sélection malgache ne se présenta pas alors sur le terrain pour cette rencontre finalement prévue à 21h hier soir. Réunis ce matin, les membres du Cij ont étudié la protestation malgache et ont décidé à l’unanimité de déclarer Mayotte vainqueur de cette rencontre qui comptait pour les demi-finales.

Rhikesh Taucoory et Widaad Gukhool au-dessus du lot en double mixte La belle série continue pour les pongistes mauriciens au cours de cette huitième édition des Jeux des îles aux Seychelles. Après la double consécration lors de la compétition par équipes mardi, la bonne lancée a été maintenue ce matin avec la consécration de la paire Rikhesh Taucoury-Widaad Gukhool en double mixte. De leur côté, Widaad Gukhool et Deborah Wong devaient disputer la finale en double dames cet après-midi. En finale du double mixte, Taucoory et Gukhool ont ainsi pris la mesure des Réunionnais Cédric Agathe et Murielle Rivière en quatre sets (11-8, 11-9, 11-13 et 13-11). En demi-finales ce matin, cette paire avait disposé des Seychellois Niessa Bemstrong et Godfrey Sultan sur le score de 8-11, 14-12, 119 et 11-9. De leur côté, les Réunionnais Cédric Agathe et Murielle Rivière s’étaient imposés face à une paire seychelloise en trois sets. Du côté du double dames, Widaad Gukhool, associée cette fois à Deborah Wong, a pris la mesure des Réunionnaises Chloé Santanon et Clémence Hoareau également en quatre sets (11-9, 11-3, 8-11 et 11-7). En finale, la paire mauricienne devait être en action face aux Réunionnaises Audrey Picard et Murielle Rivière, vainqueurs des Seychelloises Niessa Bemstrong et Christy Bristol.

Les sportifs malgaches lors de la cérémonie d’ouverture vendredi dernier

4

jeudi 11 août 2011

actualité | générale CRISE ÉCONOMIQUE | Afsar Ibrahim :

COURSES Il croyait avoir gagné au Pick 7

Sa réclamation de Rs 204 267 à Tote Lepep est rejetée
Hans David Chong Chi Mon, un habitant de Plaine-Magnien, a été débouté par la magistrate Wendy Rangan, qui a rejeté sa plainte logée contre la Global Sports Ltd (GSL), compagnie propriétaire de Tote Lepep (TL). Le plaignant avait misé une fraction au Pick 7, mais, s’étant trompé de numéro concernant un cheval, il a intenté un procès à la compagnie organisatrice de paris pour faute, étant donné qu’il s’était basé sur un programme publié dans un magazine publié par la GSL.
Cette affaire concerne la 35e journée de courses de la saison 2009, qui s’est déroulée le 6 décembre. Après avoir consulté ledit programme, Hans David Chong Chi Mon a décidé de parier au Pick 7. À la fin de la journée, il a noté que les chevaux qu’il avait désignés avaient gagné. Mais lorsqu’il s’est présenté au guichet de TL pour toucher ses gains, le préposé lui a dit qu’il y avait un numéro erroné. Il a alors constaté qu’en désignant le gagnant de la troisième course, Multi Dimension, il fallait écrire le N°4, tel qu’inscrit dans le programme officiel publié par le MTC, alors que dans celui du magazine de la GSL, le même cheval portait le N°3. Pour le parieur, la GSL était responsable. Il a donc logé une plainte pour réclamer à la compagnie la somme équivalente au montant qu’elle a payé aux gagnants du Pick Six. Selon le plaignant, « it was the duty of the defendant to align its program on that of the MTC and the discrepency occurred through the gross negligence and/or imprudence of the defendant ». Le 29 décembre 2009, il a fait servir une mise en demeure à TL pour réclamer la somme précitée, mais le défendeur ne lui a rien versé. Finalement, il a logé une plainte en réclamation, démarche qu’il justifie en affirmant que les « acts and doings of the defendant are wrongful, illegal and unfair and constitute a faute lourde » pour laquelle il estime avoir souffert un sérieux préjudice. Dans sa défense, la GSL a plaidé que l’action du plaignant n’avait aucun mérite, étant donné qu’elle n’est pas l’éditeur du magazine spécial et que donc M. Chong Chi Mon n’a pas poursuivi la bonne partie. Elle était d’avis que ses clients au jeu n’auraient pas dû consulter le magazine avant de placer leurs mises. La magistrate résume ainsi la position du défendeur : « The clients have consult the Rules and Regulations (R & R) of the defendant and the official race card (ORC) of the MTC. The plaintiff did not win as he did not place the winning bets. The defendant does not have any legal obligation to pay the plaintiff. » Selon le témoignage d’une guichetière qui travaille à la succursale de TL de Plaine-Magnien, témoignage donné lors du procès, il y a deux écrans de télévision à cette branche. Ils montrent la liste des partants, qui est en ligne avec l’ORC du MTC. Mais les numéros des partants diffèrent de ceux qui sont publiés sur le magazine. Ainsi, le 6 décembre 2009, aux dires de la guichetière, lorsque le parieur est venu au guichet, on lui a remis un magazine, après quoi, il a choisi les N°2 et N°3, c’està-dire les chevaux Campus et Multi Dimension. C’est là où se trouve l’erreur, puisque le dernier nommé a en fait couru sous le N°4, et non le N°3. « When a punter bets, he indicates only the number of the horses he wishes to place a bet on, and only the numbers are reproduced in the ticket handed over to the punter », explique Wendy Rangan, qui donne gain de cause au défendeur.

« Le textile et l’hôtellerie seront les plus touchés »
Kee Cheong Li Kwong Wing : « Maurice comparable à une économie en panne » Jayen Chellum : « Espérons que ce n’est que le début des consultations »
’urgence de préparer une réponse aux effets inévitables de la récession prolongée en Europe sur l’économie du pays sera au centre de la réunion des secteurs public et privé convoquée par le VPM et ministre des Finances, Xavier-Duval. Cette rencontre découle de la nécessité de recentrer les énergies vers l’économie, alors que les vents de la crise économique secouent les États Unis et l’Union européenne. Les préparatifs de cette rencontre devraient s’accélérer ce soir et demain matin avec le retour de l’état-major du secteur privé du Botswana ce soir. Le Premier ministre qui, lors des préparatifs de la visite officielle avait prévu de rentrer au pays aujourd’hui, a écourté son séjour. Il est rentré hier après-midi. Un premier contact entre le ministre de l’Industrie et du Commerce, Cader Sayed-Hossen, et les opérateurs économiques est prévu pour cet après-midi afin de passer en revue la situation dans les domaines commercial et industriel.
Dans les milieux du secteur privé ce matin, on estimait que l’humeur du secteur des affaires était morose tenant compte que l’économie avait été négligée au profit de la politique. Commentant la situation pour Le Mauricien ce matin, Afsar A Ebrahim, Partner/International de l’International SAS, souligne que la crise résult de la récession prolongée en Grande Bretagne et en Europe. Tout cela donnera lieu à une baisse des prix des commodités et des biens. Le prix du produit pétrolier a déjà enregistré une baisse pour atteindre 80 dollars le baril qui se traduit par une baisse de l’inflation importée. Cela constitue un signe positif. La récession en Grande Bretagne et en Europe provoquera également une baisse de la demande de ces économies. Il en résultera alors une baisse de la demande pour nos produits et services. « There will be direct impact on demand for our textiles and for long-haul holidays. Demand that will arise from those economies will be certainly at lower costs, thereby affecting the yield of our exporters and hotel operators. The impact could be a contraction of demand in these two sectors where growth could significantly be curtailed. the GBP/Euro currencies in addition will be depressed, thereby adding a double blow to the export sectors. There is a potential risk of foreclosure, with job losses on the card, especially for highly leveraged companies », constate Afsar Ibrahim M. Ibrahim estime que la situation économique aux États Unis aura très peu d’effet sur Maurice, nos exportations vers ce pays n’étant pas conséquentes. Mais la baisse du taux du dollar jouera en notre faveur, dit-il. Toutefois, la

L

PIERRE GRIMAUD

situation aux États Unis aura un effet sur l’Inde en raison de ses exportations de biens mais surtout de services, vers les USA. Cette situation pourrait alors affecter le secteur financier mauricien. « The India Corporates profitability may suffer and India may have sluggish growth. This in turn would attract less foreign direct investments and therefore, less funds will be set up in the offshore sector. Therefore, less demand in offshore will result in slower growth in financial services sector », estime M. Ibrahim. « The crisis also affects stock market world wide as there is a flight to safety from equity to bond or to commodities like gold. the fund managers also exit emerging economies stock like Mauritius forcing massive sell off and if there is no matching demand, stock prices will fall », poursuit-il. La capacité du pays d’attirer les investissements étrangers sera affectée en raion du manque de visibilité tant sur le plan local qu’international. M Ibrahim prévoit également une baisse des valeurs immobilières. De plus, l’accès au crédit devient bien difficile pour les « borrowers whose credit profile is high risk ». Pour Kee Cheong Li Kwong Wing, porte-parole parlementaire du MMM en matière économique, la crise internationale est le résultat des excès du système capitaliste « Soon, Mauritius will get the heat and the wind of change will have to uproot all the shackles of our dynastic and post-colonial system. Shall we be part of the change or do we tinkle with the chariot of fire ? », se demande-t-il. Alors que tous les vents

de la crise économique frappent de plein fouet, Maurice ressemble àune machine en panne, observe-t-il. « There has been no decision to prepare and consolidate the economy during the brief global upturn against the buffets and gusts that will blow over the economy soon. We have been in a state of policy paralysis and we have not been pro-active or even reactive for that matter. We have adopted a policy of par fer naryien », s’insurge-t-il. « La situation actuelle constitue un véritable test du leadership de Navin Ramgoolam. Now we shall see the true test of the political and economic workmanship and statesmanship of Navin Ramgoolam », lance-t-il. Pour sa part, Jayen Chellum, de l’Association des consomateurs de l’ile Maurice, reconnaît que « nous sommes dans une crise économique énorme qui affecte le reste du monde et la démission du ministre des Finances mauricien ne pouvait intervenir à un plus mauvais moment. Le nouveau ministre des Finances a annoncé une rencontre avec le secteur privé demain. Souhaitons qu’il organise une rencontre élargie avec les autres partenaires économiques du pays », souligne-t-il. Il s’agira, selon lui, ce qu’il proposera pour maîtriser l’inflation et sa vision concernant les grands axes de la politique économique. Il observe que le secrétaire financier a, dans une circulaire, souligné la nécessité de réduire les dépenses de l’État. « Nous attendons de voir ce que sera la priorité du gouvernement », a-t-il dit.

JMP

SOCIOCULTUREL Lancement le 28 août

La Mauritius Arya Ravi Ved Pracharini Sabha, à travers son porte-parole P. Ramdhoneea, secrétaire général, a tenu un point de presse hier à son siège pour parler des méfaits de la drogue, de l’alcool et du jeu. L’association procédera au lancement de son site internet le 28 août. « Boukou ravaz la drogue et l’alcool pe fer lor nou bann jeunes. Bizin konsiantiz tou dimounn lor zot bann méfaits e fer repran konsians la population lor linportans réadopter une hygiène de vie plus saine », laisse entendre M. Ramdhoneea. Ce dernier a aussi évoqué les maisons de jeu, qui deviennent un véritable fléau. Il demande au gouvernement de réunir ces maisons de jeu dans un seul endroit. « Pourquoi ne pas le faire au Champ-de-Mars ou dans un endroit spécifique. Cela permettrait d’avoir un meilleur contrôle ». Commentant les remaniements politiques, le secrétaire général de la Mauritius Arya Ravi Ved Pracharini Sabha affirme son soutien au gouvernement. « Deux membres de notre association, Leela Devi Dookun-Luchoomun et Ashit Gungah, ne font plus partie du GM. On espère que le Premier ministre choisira deux autres ministres dans notre association pour faire partie de sa nouvelle équipe. » Outre son nouveau site internet, la Mauritius Arya Ravi Ved Pracharini Sabha lancera une newsletter mensuelle.

Deven T. d’un trait

Un site web pour le Mauritius Arya Ravi Ved Pracharini Sabha

actualité | générale DANS LE PAYS

jeudi 11 août 2011

5

L’incidence du cancer a augmenté de 40 %
1 400 cas diagnostiqués chaque année
’incidence du cancer a augmenté de 40 % chez l’homme et de 41 % chez la femme entre 1992 et 2008 selon le National Cancer Registry. 1 400 nouveaux cas sont diagnostiqués chaque année dans les hôpitaux publics. Si le cancer le plus commun chez la femme est celui du sein, ceux du colon et du rectum sont les plus répandus chez l’homme.
L’incidence du cancer est plus élevée dans le groupe d’âge des 56 ans chez l’homme et des 59 ans chez la femme. Selon le National Cancer Registry, 58 % des cancers surviennent chez les femmes âgées de 15 à 60 ans. 38 % des cas de cancer féminins sont celui du sein et 10 % celui du col de l’utérus. 4,8 % des cancers chez la femme sont ceux du colon et du rectum et 5,8% celui des ovaires. 14 % des cancers masculins sont celui du colon et 10 % celui de la prostate. Chez l’homme, 9, 6 % des cancers sont du poumon, 8 % de la bouche et de la gorge et 8 % de l’estomac. 1,7 % des cancers, principalement la leucémie, touchent des enfants de moins de 14 ans. Malgré l’incidence croissante du cancer, le nombre de lits dans l’unité de cancérologie de l’hôpital Victoria à Candos – unique centre d’oncologie à Maurice – est resté le même depuis les années 60. Les patients atteints de cancer sont hospitalisés dans d’autres wards médicaux ou chirurgicaux vu que la salle accueillant les patients cancéreux n’a que 57 lits… En outre, les adolescents sont hospitalisés dans la même salle que les adultes. Néanmoins l’unité de cancérologie comprend une salle pour enfants qui a été relookée il y a deux ans.

SANTÉ REPRODUCTIVE À Pointe-Jérôme

L

Un tiers des cancers incurables
Selon le National Cancer Plan (NCP) 2010-2014 du mi-

nistère de la Santé, certains types de cancer peuvent être traités avec succès s’ils sont dépistés tôt. Il s’agit des cancers du col de l’utérus, du sein, du colon, de la bouche et de la gorge. C’est aussi le cas de bon nombre de cancers chez les enfants. « Un tiers des cancers peuvent être prévenus, un tiers sont curables et un tiers incurables. » Le plan indique que la plupart des lésions du sein diagnostiquées à Maurice sont de deux à cinq centimètres. L’une des recommandations du NCP est la palpation des seins dès l’âge de 30 ans et une mammographie ciblée chez les femmes de 50 à 59 ans, notamment pendant la période de préménopause. Chaque jour 70 in-patients sont traités à l’unité de radiothérapie et 30 dans d’autres wards à l’hôpital Victoria. 30 malades subissent une chimiothérapie quotidiennement à Candos. Des facteurs de risque du cancer sont associés au mode de vie, selon le NCP. Ainsi l’alimentation joue

un rôle dans l’apparition du cancer de l’estomac, du colon, voire même du sein. L’environnement et le tabagisme sont pointés du doigt. Des virus sont aussi en cause : ceux de l’hépatite B et C pour le cancer du foie et des « sous-types » du Human Papilloma Virus pour le cancer du col de l’utérus. Toutefois toutes les causes ne sont pas encore connues à ce jour, selon le NCP. Le cancer provoque 950 décès chaque année. La prévention, le diagnostic précoce, la modernisation des équipements, un budget séparé pour la chimiothérapie et des unités de soins palliatifs font partie des recommandations du NCP 2010-2014. La décentralisation des services de cancérologie, la formation d’un personnel spécialisé, le recours à de nouveaux médicaments, dont les « aromatase inhibitors », et à des traitements plus ciblés sont également cités.

Quelque 60 Youth leaders en formation ce week-end
Les questions et les défis liés à la santé sexuelle et reproductive des jeunes : tel est le thème d’un atelier de formation résidentiel de deux jours qui réunira une soixantaine de Youth Leaders du pays les samedi 13 et dimanche 14 août au Pointe Jérôme Youth Training Centre.
L’objectif est d’informer au mieux ces Youth Leaders sur la santé sexuelle et reproductive et ainsi les aider à développer les attitudes et comportements nécessaires afin qu’ils puissent faire face aux nombreux défis de la vie au quotidien et effectuer les bons choix. Ils seront à leur tour appelés à partager les connaissances acquises avec d’autres jeunes à travers le pays. Organisé conjointement par le ministère de la Jeunesse et des Sports et la Mauritius Family Planning Welfare Association (MFPWA), cet atelier est le deuxième cette année à aborder le sujet “Santé sexuelle et reproductive” avec des jeunes âgés entre 15 et 20 ans. Les personnes ressources s’exprimeront sur les maladies sexuellement transmissibles, la prévention de la toxicomanie et la sexualité. Comprendre les jeunes et faire passer des messages sur le VIH/sida sera également au menu des discussions. La population de jeunes représente un pourcentage important de la société mauricienne et elle a un impact certain sur la vie en communauté. En 2010, les jeunes âgés de moins de 15 ans constituaient 21,6 % de la population du pays. La présente jeune génération bénéficie de plus de facilités que celles du passé à divers niveaux. Cependant, elle doit faire face à de nombreux défis et questions particulièrement en ce qu’il s’agit de la santé sexuelle et reproductive, l’abus sexuel, la grossesse précoce et les maladies sexuellement transmissibles, y compris le VIH/sida. D’où l’initiative du ministère de regrouper les jeunes régulièrement à travers de tels ateliers de formation pour qu’ils soient sensibilisés sur les différents fléaux et autres problèmes de société. Au total, 699 jeunes, soit 313 filles et 386 garçons, ont bénéficié en 2010 de formations à travers les ateliers résidentiels du ministère. Pendant la même année, 6 487 jeunes (2 721 filles et 3 766 garçons) ont été sensibilisés à travers des campagnes sur les problèmes sociaux tels le VIH/sida, le suicide et l’abus sexuel. C’est en 1987 que le premier cas de sida fut détecté à Maurice. La prévalence actuelle est de 0,19 % pour la population en général. À fin décembre 2010, 4 787 cas positifs avaient été dépistés parmi lesquels 37 enfants âgés de 1 à 14 ans. Selon les chiffres, 457 décès ont été répertoriés depuis le début de l’épidémie, soit 369 chez les hommes, 83 chez les femmes et cinq chez les enfants.

DANIELLE OLIVIER-SÉNÈQUE

TECHNOLOGIE | Depuis lundi

Les réponses à vos questions sur answers.mu
Le site www.answers.mu est accessible aux Mauriciens depuis lundi. À travers son interface interactive, il offre aux internautes des réponses à leurs questions sur Maurice et ce, dans différents domaines. « Answers.mu a été créé par les Mauriciens pour les Mauriciens », explique Akash Callikan, son concepteur. Cet espace, soutient-il, se différencie des autres adresses par son contenu « adapté au contexte local ».
Des informations utiles et pratiques sur Maurice. C’est ce que propose le site www.answers.mu. Les internautes y trouveront des réponses claires aux questions les plus fréquentes sur l’actualité, la culture et l’histoire comme par exemple « où trouver le meilleur vendeur de mine bouille ? » et « quel est le code postal de Maurice ? ». « Answers.mu est un lieu d’échange où les internautes peuvent poser et répondre à des questions sur n’importe quel sujet. Ils peuvent y partager leurs connaissances, opinions et expériences personnelles », explique Akash Callikan. Ce site, souligne son concepteur, est interactif et gratuit. Depuis son lancement, www.answers.mu a déjà enregistré « plus de 1 500 visiteurs ». Grâce à l’interface simple du site, précise Akash Callikan, tous les internautes y trouvent leur compte. Il faut cependant s’inscrire pour pouvoir poser et répondre aux questions. « Les réponses peuvent être instantanées s’il y a des personnes connectées au site… » explique le concepteur. De plus, souligne Akash Callikan « en apportant leur contribution au site, les internautes gagnent aussi des points ». 1 point est ainsi attribué pour chaque réponse, 2 points pour chaque question et 5 points pour les meilleures réponses. Ces dernières sont sélectionnées par l’utilisateur qui a posé la question. « Les points permettent de se faire une idée du degré d’implication et de contribution de chaque membre. Plus il gagne de points, plus il augmente ses chances de gagner des cadeaux ! » Après trois mois, un exercice de comptage est effectué. Des cadeaux sont ensuite offerts aux trois participants ayant le plus de points. Le compteur est remis à zéro tous les 3 mois. « Ceux qui essaient de tricher seront bannis du site », prévient M. Callikan. Le concepteur de site www.answers.mu est détenteur d’une licence en Computer Science et Multimedia. Akash Callikan travaille aussi à son propre compte comme web & graphic designer. Il a réalisé les sites de plusieurs compagnies comme CBS (Corporate & Business Solutions) Ltd, Mauritius Broadcasting Corporation, The Independent Daily, Xindix Night Club et Mo35. net. Il travaille actuellement sur d’autres sites destinés aux Mauriciens.

6

jeudi 11 août 2011

actualité | générale Au centre Lizie Dan Lamin hier

TIC | Exposition

Le National Computer Board à Riv. du Rempart
Dans sa démarche d’amener les technologies de l’information et de la communication (TIC) plus près de la population, le National Computer Board (NCB) a organisé une exposition de deux jours le week-end dernier à Rivière-des-Anguilles. Les 20 et 21 août, cette exposition sera présentée à Rivièredu-Rempart, à l’intention des habitants de la région.

Michaël Sik Yuen promet des loisirs aux handicapés
I
ntervenant hier au centre Lizie Dan Lamin de Forest-Side, Curepipe, à sa toute première activité en tant que ministre du Tourisme et des Loisirs, Michaël Sik Yuen, a promis de s’atteler à organiser des loisirs pour les handicapés de Maurice. C’était lors d’une petite cérémonie marquant la remise d’un réservoir d’eau à trois organisations, membres de la Fédération des handicapés de la Ville Lumière.
« Déjà quand j’étais au ministère des Petites et moyennes entreprises, je me suis assuré que les handicapés, en la personne de Reynolds Permal, aient leur place sur le conseil d’administration de la Small and Medium Enterprises Development Authority (SMEDA) et partout ailleurs, comme l’exige la loi. Maintenant que j’ai le portefeuille du Tourisme et des Loisirs, je m’engage publiquement devant vous aujourd’hui à ne pas oublier les personnes handicapées dans les programmes de loisirs que compte organiser mon ministère », a lancé M. Sik Yuen devant un parterre composé de membres de la Fédération des handicapés de Curepipe, qui regroupe les associations de personnes handicapées de la ville. Le ministre a rappelé que quand il était maire de Curepipe, il avait conseillé aux associations de personnes handicapées de la ville de se regrouper afin de mieux faire entendre leur voix. « An tan ki maire, nou pa ti blie bann andikape dan nou bann program. Sa lepok-la mo ti pe okip zis Curepipe, aster ki mo minis Loisirs, mo pou get bann andikape Moris an antie. Mo kone ki zot mank lwazir. Zot osi zot bizin gayn zot plas dan la sosyete ». Reynolds Permal, président de Lizie dan lamin et de la Fédération, s’est félicité de l’engagement de Michaël Sik Yuen envers les handicapés, et ceux de Curepipe en particulier. « En tant que maire et ensuite comme ministre des PME, il s’est assuré que les handicapés aient la formation nécessaire afin qu’ils puissent participer activement au développement du pays. Aujourd’hui il nous promet des loisirs. Il nous fait la preuve aujourd’hui qu’il ne nous a pas oubliés. Sachant que nous éprouvions des difficultés à stocker l’eau en ces temps de sécheresse, il s’est

De nombreux jeunes de la région sud ont visité cette exposition L’objectif, affirme Suraj Ramgoolam, président du NCB, est de sensibiliser davantage les Mauriciens aux technologies émergentes et aider au développement des TIC dans le pays. « Nous voulons aussi montrer les différentes applications et le choix des technologies pour les entreprises, sensibiliser les jeunes sur les emplois disponibles dans le secteur, promouvoir les connaissances dans le domaine et amener les services gouvernementaux auprès de la population en leur offrant les services intégrés online », dit-il. Ces expositions comprennent trois volets. Le premier est axé sur le renforcement des compétences informatiques, qui comprend la promotion des cours d’Internet and Computer Core Certification (IC3) et autres, faisant partie de l’Universal ICT Education Programme (UIEP). Des programmes concernant l’internet, la protection des enfants online, les technologies vertes et les jeux virtuels sont aussi au programme de ces expositions. « Ce premier volet vise à promouvoir une connaissance de base en informatique au public et à encourager les jeunes à rechercher une certification de niveau supérieur en compétences numériques fondée sur les besoins de l’industrie », fait ressortir M. Ramgoolam. Le deuxième volet tourne autour de l’optimisation des processus et de l’efficacité des entreprises par l’informatique. Des petites et moyennes entreprises (PME) et autres compagnies opérant dans le secteur ainsi que les fournisseurs de services internet exposeront leurs produits et services au public. Le troisième et dernier volet s’adresse au grand public, qui aura l’occasion d’être initié aux services publics en ligne. La prochaine exposition aura lieu au centre de jeunesse de Rivière-du-Rempart le samedi 20 août de midi à 19 h et le dimanche 21 de 10 h à 15 h.

Sheila Seetaram remettant un présent à Michaël Sik Yuen, qui en était à sa première sortie en tant que ministre du Tourisme et des Loisirs arrangé, avec le concours de Romold (Mauritius) Ltd, pour qu’au moins trois associations, membres de la Fédération des handicapés de la Ville Lumière, aient en cadeau un réservoir d’eau », a-t-il affirmé. Le directeur de Romold (Mauritius) Ltd, Rajesh Bhandari, a expliqué que son entreprise n’est pas insensible aux besoins des personnes handicapées. « Cela fait plusieurs années que nous sommes implantés à Maurice et que nous avons du succès. C’est maintenant notre tour de soutenir la société mauricienne », a-t-il dit pour expliquer ce don de trois réservoirs d’eau. Les trois associations bénéficiaires sont Lizié dan lamin, Association Malherbes et l’Association des parents de déficients auditifs (APDA). Sheila Seetaram, Elizabeth Louis et Mariam Sumun ont tour à tour prononcé un court discours de remerciement au nom de leurs associations respectives.

PATRICK YVON

TERTIAIRE | Dans les anciens locaux de la MBC

N.A.

L’Open University of Mauritius opérationnelle avant fin 2011
Les techniciens du Mauritius College of The Air et de la Tertiary Education Commission mettent ces jours-ci les bouchées doubles pour finaliser la reconversion des anciens locaux de la MBC à Forest-Side en l’Open University of Mauritius (OUM), pour qu’elle soit opérationnelle avant la fin de l’année. La mise sur pied de l’OUM, qui assurera une formation continue, à distance et à faible coût, aux habitants des zones reculées du pays, est à l’agenda du ministère de l’Éducation tertiaire depuis presque une année.
La décision est prise, les anciens locaux de la station de télévision nationale seront utilisés principalement pour l’Open University of Mauritius. Une partie du bâtiment sera aussi utilisée pour aménager un Centre for Legal Studies et un centre régional pour l’International Labour Organisation. En attendant la finalisation de ces deux projets, le ministère de l’Éducation tertiaire poursuit ses travaux pour l’ouverture de l’OUM. Le ministre Rajesh Jeetah, dans une déclaration au Mauricien lors d’une première visite des lieux effectuée il y a environ un mois, avait indiqué que cette ouverture « devra se faire avant la fin de cette année même ». Compte tenu des facilités dont dispose l’ex-MBC en termes de technologies, d’espace et de studios déjà équipés, l’aménagement de l’Open University of Mauritius (OUM) à la Rue Louis Pasteur ne devrait pas être difficile. Le gros du travail sera la planification des formations qui seront dispensées, indique-t-on. Comme cette université assurera surtout des formations à distance, elle doit être équipée des outils nécessaires pour faciliter l’accès des étudiants au contenu des cours sans avoir à se déplacer. Ainsi, les techniciens du Mauritius College of the Air et de la Tertiary Education Commission mettent ces jours-ci les bouchées doubles pour finaliser le tout, car, souligne-t-on au sein du Mauritius College of the Air, il ne sera pas question cette fois de reporter l’ouverture de l’OUM pour l’année prochaine. « Ce projet aurait coûté une fortune si on devait construire un tel centre. Mais nous avons déjà tout à notre disposition et nous bénéficions également de l’expertise et du soutien du Commonwealth of Learning pour cette tâche », fait-on ressortir. Rappelons que le Chairman du Commonwealth of Learning (COL), John Daniel, était récemment à Maurice pour une session de travail sur l’éducation à distance, et pour prêter

RÉNOVATION

Plaza : les Infrastructures publiques recommandent le dossier
Un petit pas d’ordre administratif a été franchi dans les démarches de la municipalité de Beau-Bassin/Rose-Hill pour faire avancer le projet de rénovation du bâtiment du Plaza. Après avoir examiné le dossier, le Project Plan Committee du ministère des Infrastructures publiques l’a recommandé aux Finances. Selon nos informations, le projet a reçu 72 % des points dans la grille d’évaluation du comité. Un score jugé « très satisfaisant » par les responsables municipaux. « The project is recommended for inclusion in the public sector Investment programme », dit le ministère des Infrastructures publiques dans sa lettre envoyée mardi dernier à la municipalité. Cependant le problème de financement demeure entier car le ministère précise clairement que la municipalité doit être ouverte « to all possible funding options ». Celle-ci devra trouver les fonds nécessaires, le gouvernement ne finançant qu’en partie le projet. Si la municipalité peine à enclencher la deuxième et la troisième phase du projet, c’est à cause des contraintes financières. Le Plaza Appeal Fund est quasiment à sec. Pourtant certains à la municipalité, après la correspondance du ministère des Infrastructures publiques, avancent que « le projet est en bonne voie ».

Les anciens locaux de la MBC accueilleront l’Open University of Mauritius, un Centre for Legal Studies, un établissement régional pour l’International Labour Organisation et un espace pour l’UTM main forte pour la création de cette institution et finaliser les modalités d’une collaboration entre le COL et l’OUM. L’Université de Technologie souhaite aussi obtenir un espace dans ce bâtiment pour y dispenser ses cours. Elle a demandé une dizaine de salles de classe pour accommoder ses étudiants qui sont actuellement dispersés dans plusieurs instituts. La TEC travaille actuellement sur les technicités de la mise en place de l’OUM. Cette institution tertiaire offrira une formation continue, à distance et à faible coût, à l’intention de ceux habitant dans des zones reculées du pays et aux personnes qui travaillent déjà. L’OUM sera cependant annexée au MCA à Réduit. Le Collège des Ondes sera utilisé comme structure pour la développer et élaborer les programmes d’études. Cette fusion nécessitera une restructuration en termes de gestion du personnel et de programmation des cours, l’OUM comptant offrir d’autres cours inspirés de ceux dispensés en formation à distance par l’Open University de Grande Bretagne. Le contenu spécifique des cours, l’intégration de la technologie dans la formation à distance et les modes d’évaluation restent à définir.

PÊCHE | Hwa Shan N° 302

Les marins philippins obtiennent leurs salaires
Les marins philippins du bateau de pêche Hwa Shan N° 302 ont reçu vendredi leurs salaires après plus de 14 mois d’attente. Ils ont aussi obtenu leurs passeports et billets d’avion pour regagner leurs pays. L’équipage du navire est aussi composé de Taïwanais et de Chinois. Sollicité par les marins philippins, la Filipino Sailors Workers Welfare Association (FSWWA), en collaboration avec le Mouvement National Mauricien (MNM), avait pris contact avec les autorités singapouriennes pour les sortir de cette crise. Serge Antoine, vice-chairman de la FSWWA et leader du MNM, a déclaré au Mauricien en début de semaine qu’il avait contacté Envoyé Spécial, émission diffusée sur France 2, pour un dossier éventuellement sur cette affaire. Une enquête est aussi réclamée.

RESHMA GULBUL-NATHOO

8

jeudi 11 août 2011

FORUM, LE MAURICIEN, 8 RUE ST GEORGES, PORT-LOUIS TÉL : 207 82 00

DANS CETTE QUÊTE DE STABILITÉ POLITIQUE

forum

FAX

: 208 70 59 E-MAIL : forum@lemauricien.com

Ne confondons pas indécis, transfuge et “roder boutt”
LE DWM TEAM*
Textes : Tous les articles de la présente agitation politique, ceux précédant ou suivant le mini-remaniement ministériel et la mise en place d’une nouvelle équipe. Commentaire : Qui dit transfuge, dit changement de loyauté. Qui dit changement, se situe forcément par rapport à une certaine immuabilité. Peut-on être le transfuge d’une girouette ? En politique partisane, à qui accorder priorité entre le leader de parti, l’idéologie de ce dernier, une alliance ou mariage électoral, le leader de celuici, l’électorat qui désigne le député, en plébiscitant, sinon un programme gouvernemental, du moins le choix d’une équipe gouvernementale, dirigée par un futur Premier ministre ? On peut donner des réponses théoriques, idéologiques, à ces questions. Il y a aussi des certitudes pragmatiques et bien concrètes qui l’emportent incontestablement car nous sommes à Maurice et non pas dans La République de Platon. Nous avons affaire, à Maurice, à deux espèces de politiciens. Il y a ceux de vieille souche, ayant toujours milité à l’ombre d’un parti, d’un emblème, d’une couleur. Nous ne pouvons les imaginer autrement. Quand leur parti est au creux de la vague, ils font partie du dernier carré fidèle, jouent profil bas, en attendant le retour des beaux jours. Exemples à saluer : James Burty David, Marie France Roussety (pourtant mal récompensée), Radha Gungoosingh, Rohit Beedassy. D’autres, sinon la majorité de nos politiciens, surgissent de nulle part, à la veille d’un Nomination Day. Ils sont inconnus pour la plupart. L’opinion publique s’en remet alors au leader de parti qui leur fait assez confiance, pour les inscrire sur une liste électorale, pour leur confier un ticket électoral pourtant précieux. Si la suite des événements prouve que l’on a affaire à un transfuge en puissance, doublé d’un roder boutt, l’opinion publique ne peut que s’en prendre à ce leader de parti, ayant, visiblement manqué de clairvoyance et de perspicacité. Après le leader de parti, il y a le mariage électoral, l’antichambre du Pouvoir politique et gouvernemental, auquel le leader de parti souscrit, de par sa seule autorité. Il y a bien, ici et là, un cinéma, voulant que la liste des candidats, le contrat de mariage, passent d’abord par le criblage d’un politburo, d’un comité central, d’une assemblée de délégués. Les réalisateurs de ce « film » sont les premiers à ne plus croire à leur mauvais cinéma. Aujourd’hui, à Maurice, rien n’échappe au contrôle totalitaire du leader du parti. C’est à prendre ou à laisser. Le leader de parti peut toutefois changer de credo, en cours de parcours. Parfois même pour des raisons connues de lui seul, et encore. Ses députés sont-ils obligés, alors, de le suivre dans son abjuration ? Un député peut s’estimer écartelé entre son leader qui casse un mariage électoral et gouvernemental et les clauses de ce mariage (le programme gouvernemental). Il est rare que l’opinion publique exige la démission parlementaire des partenaires minoritaires au sein d’un mariage électoral et gouvernemental, sous prétexte que ce partenaire et ses colistiers n’auraient pas été élus sans l’apport électoral du partenaire majoritaire. L’opinion publique n’est pas une assoiffée d’élections législatives anticipées onéreuses, déstabilisatrices, nocives au développement économique. On ne peut écarter tout à fait l’existence d’un député, dépendant du conjoint minoritaire d’un mariage électoral, regrettant d’être en porte à faux avec l’électorat qui l’a élu. L’opinion publique lui saura gré, de prendre ses distances avec son ancien parti, partenaire minoritaire, de siéger en tant qu’indépendant, d’adopter un profil bas, de

témoigner de sa solidarité à l’alliance gouvernementale, qui permit son élection et de ne voter pour le gouvernement en place que lorsque son vote devient décisif. Le soupçon de roder boutt ne saurait alors l’effleurer. Cela ne saurait être le cas, s’il s’empresse d’accepter une quelconque carotte gouvernementale. En matière de politique, il faut savoir ronger son frein et non pas l’os qu’on agite sous votre nez. Nous savons et depuis belle lurette qui, à Maurice, est capable de justifier, par luimême, une prise de position politique et qui se gargarise de loyauté idéologique, pour faire oublier qu’il pourrait passer pour un roder boutt.

En matière de transfuge, le temps est un précieuse éponge. Il peut seul permettre à l’opinion publique d’oublier qu’un possible transfuge est en train de changer de loyauté. Cela devient plus difficile, sinon impossible, quand on se rue sur un boutt à ronger. C’est l’opinion publique, sinon l’Histoire, qui, aujourd’hui, ou demain, décide finalement qui a été un vulgaire transfuge roder boutt et qui a été un député vraiment écartelé entre sa loyauté au leader de son parti et celle le liant à l’électorat, l’ayant plébiscité, au sein d’un mariage

électoral élargi mais plutôt éphémère. Comme nous sommes incapables de sonder les secrets de l’âme et de la conscience de qui que ce soit, contentons-nous de le renvoyer à sa conscience. Finalement, étant donné que « l’instabilité politique est un très mauvais signe pour l’investissement » (Pierre Dinan, Le Défi, 8.8.11), lves tractations du PM pour sortir de la crise et assurer, à la nation, stabilité politique et continuité, sont à saluer. Bien que pour cela le transfugisme ait été admis et toléré. Adieu, alors, loi anti-transfuges…

* (MICHAEL ATCHIA, DAN BUNDHOO, RAOUF BUNDHUN, ROGER LEUNG, YVAN MARTIAL)

Parents and children : the delicate balancing act
SAFFIYAH EDOO
No matter how many changes taking place in the world : economic, political, social unrest, there are certain fundamental things that remain the same to the core. There might have been a shift in the way families are formed nowadays but within all families, parents want their children to have the same basic values : good manners, respect for old and young, consideration for others, and most importantly, love for each other. Other things like education, ambition and worldly pursuits are also important, but the rank these values and pursuits are given differs within each family. With a generation thinking very differently from the previous one, it becomes sometimes very delicate to strike a good balance within families. Parents do their utmost to ensure a good upbringing for their children, and when the children fly the nest, sometimes the parents feel that they no longer have a say in the child’s life. The child on the other hand, feels that he is now able to explore life and the world a little bit more without the restrictions imposed by parents. The way this newfound freedom is used will largely be dependent on the kind of upbringing the child has had. A strict upbringing might result in the breaking away from all chains that had held the child so far, while a balanced one will ensure that the child will certainly explore but will know his limits. As children grow into adults, with a little world experience, they want to do things their way. The basis of every adult wanting to do things in their life is whatever they have learnt in their first school : the home. That is why it is quintessential that parents offer only the best of examples. This does not mean that the parent has to stifle whatever desires or negative feelings coming up. On the contrary, the child should be exposed to the multitude of complexities that is life. The difference lies in the way these complexities are dealt with, as parents should not forget that children, from a young age, observe and retain everything. However, as the child has now become an adult, the parents should also recognize that they need to take a backseat in the child’s life. They should be confident enough in their upbringing to know that their child is well equipped to face life and its challenges. The child on the other hand, should never make the parent feel redundant. The child should remember that whatever advice the parents are giving, are being given out of experience. The advice is not necessarily being given out of the need to interfere in the child’s life. One should never belittle a parent’s advice. Rather if not in agreement, it should be taken with a grain of salt. It is then up to the child to see whether whatever the parent is saying would suit his/hers chosen lifestyle. There is no more appropriate conclusion than Kahlil Gibran’s view on children as expressed in The Prophet : Your children are not your children. They are the sons and daughters of Life’s longing for itself. They come through you but not from you, And though they are with you, yet they belong not to you. You may give them your love but not your thoughts, For they have their own thoughts. You may house their bodies, but not their souls, For their souls dwell in the house of tomorrow, which you cannot visit, not even in your dreams. You may strive to be like them, but seek not to make them like you. For life goes not backward nor tarries with yesterday. You are the bows from which your children as leaving arrows are sent forth. The archer sees the mark upon the path of the infinite, and He bends you with His might that His arrow may go swift and far. Let your bending in the archer’s hand be for gladness ; For even as He loves the arrow that flies, so he loves also the bow that is stable.

UPBRINGING

RABATTEURS DE TRANSFUGES

Ite missa est (la messe est dite !)
JEAN MARIE F. RICHARD
Le landernau ethnopolitique est en ébullition depuis la reconfiguration de l’arène à Maurice. La messe a été dite dimanche dernier suivie de l’épisode “lev paké alé” des PPS et autres nominés politiques MSM laissant derrière eux le fils à papa – tiens un autre ! –, mais qui a choisi de faire le parcours inverse de celui qu’a effectué son pater il y a plusieurs années. Mais ce n’est pas tout ; le clergyman chansonnier de passage ne pouvait rater une occasion de se faire remarquer … Souvenons-nous, il nous a gratifié d’un départ en catimini après les dernières élections générales vers sa résidence secondaire outre-Atlantique. Son désormais célèbre “pans ek ou leker, vot ek ou leker” du dimanche précédant les législatives de 2010, lui a valu la colère des prétendants à la Government House. Avant cela, le chef de chorale n’avait eu de cesse de marteler “nou pa payason, nou ki fer eleksion” à ses enfants de chœur, pardon de leker ! Dites vous bien que des enfants de chœur sont depuis lundi des plus actifs à la recherche des candidats à un bureau ministériel s’il vous plaît. D’aucuns ont cherché par tous les moyens de contacter la nouvelle vice-présidente du MSM et PPS démissionnaire. Oui vous avez tapé dans le mille! Il s’agit bien de Mireille Martin, élue en tête de liste au N° 4. L’un des rabatteurs de service chargé de convaincre Mireille de cross the floor, s’est vu dire qu’elle était prête à le rencontrer mais à son nouveau bureau du Sun Trust !!! On imagine bien la mine déconfite de l’entremetteur enfant de chœur. Le respect de la dignité de l’homme et de la femme créole assorti de leur sens des valeurs pourrait être négociable. Il semble difficile néanmoins à ces rabatteurs-là de concevoir qu’il existe des personnes de la trempe de Mireille Martin au sein de la communauté créole pour leur dire : “Désolé, je ne mange point de ce pain-là !” Comment expliquer la démarche qui consiste à rabattre des transfuges potentiels au MSM et au MMM alors que le Ptr compte quatre ministrables de la communauté créole, à commencer par Patrick Assirvaden ? Pourquoi ne pas militer pour leur nomination au lieu de s’évertuer à faire la chasse aux transfuges potentiels ? Après la grosse boulette de “Vot ek ou leker” de mai 2010, cette manœuvre ressemble fort à une tentative de refaire une virginité en occultant les leçons de la parabole des vierges folles.

actualité | forum

jeudi 11 août 2011

9

What should we be at war on? Et quel sera le prochain
JIMMY HARMON
In the last General Elections of May 2010, one of the main protagonists of the current political turmoil was the joker. He and five of his colleagues resigned recently in a sudden move of solidarity for one of their colleagues. That’s what he said on spot. In fact, we can estimate that after fourteen months he ends up as the joked one. However, he is not the only one to be laughed at. Just remind ourselves of the different statements made on May Day political rally in 2011 by the opposing political leaders. New alliances will forcibly be underway. Finally, birds of the same feathers flock together. At the same time, we would say that what’s happening is local politics and it is same all over the world. Politics is the conquest of power. No need to be sentimental or falsely idealist. Would MedPoint end up then into a cold case? Let’s not lose sight of the real challenge. What should we be at war on? Focus should be on the fight against corruption. In some African countries, the war on corruption is often derailed by selective allegations and prosecutions largely influenced by ethnicity or political allegiances, while in others the judiciaries have been overly compromised and become ineffective in the adjudication of corruption cases. The urgency of the day is not electoral reform. There is a pressing need for the State of Mauritius to prioritize the strengthening of autonomous anticorruption bodies and the reforming of national judiciary. It is considered that those countries that succeed in the war on corruption win handsome returns by way of sustainable development and economic growth.

CURRENT POLITICAL TURMOIL

L’INTRIGUE PRINCIPALE

épisode de la saga Medpoint ?
NOOREEDA KHODABOCUS*
Comme la faune et la flore, la politique est aussi endémique de notre petite île. C’est ce que nous démontre la saga Medpoint et tout ce qui se passe dans les différents partis politiques ces derniers jours. Tout le monde en parle. La nouvelle a tenu l’île en haleine pendant des jours. Tel un feuilleton, les épisodes se sont déroulés sous nos yeux. Certains étaient prévisibles, d’autres ont eu l’effet d’une bombe. Il y a eu la dénonciation de l’affaire Medpoint par le leader de l’opposition. Ensuite, nous avons eu droit au temps de réaction légendaire de notre Premier Ministre à agir. Et encore, une démission en bloc des ministres du MSM, tout en criant loyauté à l’Alliance de l’Avenir. Puis, l’inévitable cassure. Après la cassure, comme on pouvait le deviner, de grand allié d’hier, Navin Ramgoolam est traité de tous les noms par son ex« frère », Jugnauth fils. En effet, alors que Pravind Jugnauth faisait encore partie de l’alliance gouvernementale, tout allait bien dans le meilleur des mondes. Une fois le divorce annoncé, voilà que chacun se jette la pierre. Et dans toute cette histoire, c’est finalement Paul Bérenger qui est loué. Pour Navin Ramgoolam, il est même devenu quelqu’un doté d’une « culture politique ». Après le divorce, là encore, on pouvait s’y attendre, nous avons eu droit à l’épisode « transfuge » qui nous tient d’ailleurs toujours en haleine. Quelle image devons-nous alors garder d’un PM qui aime clamer que lorsqu’on quitte un parti politique, il vaudrait mieux arrêter tout court la politique ? Cela voudrait-il dire que le PM aurait redéfini le transfugisme ? Quand tu quittes mon parti tu es un transfuge. Quand après la cassure de l’alliance gouvernementale tu choisis d’abandonner ton parti pour intégrer mon équipe, tu es quelqu’un qui choisit de continuer le travail annoncé sous la bannière d’une alliance morte. Nous avons aussi eu droit à l’épisode de la révélation concernant S. Soodhun, président du MSM comme étant la source de l’information que détenait Paul Bérenger. Et comme au MSM on a un grand sens de la loyauté, alors qu’il n’était que suppléant, il devient le président. Et après toutes ces péripéties, on retrouve une opposition composée essentiellement du MMM et du MSM, face à un Ptr affaibli malgré les dires de ses dirigeants. Que nous réserve le feuilleton ? Est-ce une de ces séries dont on se lasse vite, tellement les épisodes se répètent ou une de celles qui sait nous tenir en haleine ? Le dénouement, sera-t-il digne de l’attente ou sera-t-il une déception ? Suite aux récents événements, la posture des 3 grands partis pourrait se résumer ainsi. Le Ptr est à la pêche aux transfuges pour s’assurer une pseudoaisance avec sa majorité minime. Le MSM en est aux menaces envers le Ptr, et aurait des révélations à faire. Et le MMM est le parti qui aura permis de mettre au jour toute cette affaire. Parmi les scénarios possibles pour la suite de la saga, le premier scénario, comme le veulent les bruits qui courent, serait une alliance MSM-MMM. Question : quelle crédibilité aurait le MMM à s’allier avec un parti qui serait soupçonné d’être impliqué dans le scandale du siècle ? L’autre scénario serait un travail d’équipe entre les 2 grands partis qui forment l’opposition afin de la renforcer. Le MMM saura-t-il se montrer digne et résister à la tentation d’alliance ou se laissera-t-il une fois de plus tenter afin de s’assurer un bon score aux élections ? Dans l’éventualité d’une quelconque alliance de la part du MMM, ce serait alors perdre en crédibilité du côté de son électorat. Une alliance le ramènerait du côté des assoiffés de pouvoir. Que l’ICAC fasse son travail. Que l’opposition fasse son travail à la reprise des travaux parlementaires. Que ce soit chaque parti pour soi et tous pour le pays !

Local politics has a special dirtiness
RAJ PANEKEN
Our politicians are bankrupt of decency. For many “Moralité pas rempli vante,” “Tout ce qui est légal, n’est pas nécessairement moral,” they say. They do not weigh their words. They say anything and everything against their opponents just to achieve their ends. Then they retract and eat their own words. Some will even go the length of bartering their soul to the devil. They extol the very person they vilified yesterday because they have turned their coats. Overnight their opponents, not to say their enemy become their most cherished allies. At one go, they forget all the venom they have spat on them and give them a big hug. They are devoid of ideology or they change it overnight to square their design. In Mauritius politics has become synonymous with “gros sous.” Enter politics and live in clover. The interests of the masses are pushed into the background while theirs and their kith and kin are given priority. And they have the cheek to speak about Promotion And Meritocracy, Equal Opportunity Act ! My foot ! This is politics in my country ! What cannot be cured must be endured. Hoping that one day that dormant electorate will wake up from its lethargy and say – Enough is Enough, like what is happening elsewhere in the world.

A DIRTY BUSINESS IN GENERAL

Manchester Utd et Arsenal… vs. Liverpool ?
Parce qu’en fin de compte, à quoi se résument ces jeux d’alliances ? Le ridicule de cet état des choses se révèle par une simple analogie à un domaine que tout le monde ou presque peut comprendre : le football. On aurait Manchester United qui se prépare pour un match face à son grand rival Liverpool. Pendant la préparation, l’entraîneur se rend compte d’une certaine lacune en défense. Il demande alors à Arsenal de s’allier à lui pour qu’à eux deux ils puissent vaincre Liverpool. Ridicule n’estce pas ? Mais c’est ce que nous servent les partis politiques depuis des lustres. Un parti c’est une équipe, uni par des convictions, une idéologie, une philosophie, un programme. Bien qu’il puisse avoir des points communs avec un autre parti, les deux restent foncièrement différents. Les alliances sont tout simplement ridicules et vouées à la cassure comme toutes les différentes alliances qui se sont succédé sur la scène politique l’ont démontré. Et à l’issue de ces manigances de la part des dirigeants de différents partis, il n’est pas drôle que les partisans en soient arrivés à « soutenir » un parti comme on soutient une équipe de foot. J’aime les diables rouges et je ne changerai pas d’équipe même s’ils sont sûrs de perdre… On soutient un parti sans se poser de questions, sans réfléchir, sans pouvoir être objectif. Alors que nous réserve le feuilleton ? L’avenir nous le dira. Et pour une fois peut-être nous souhaiterions que les bruits qui courent soient faux et que ce qui se passe sur l’avant scène n’occulte pas l’intrigue principale qui demeure l’affaire Medpoint. * Jeunesse Militante

BOOK REVIEW

Yacoob Ghanty’s “1000 years of Conflict”
DAWOOD AULEEAR
a must in European Centres of Learning. The author delves lengthily on the transformation of the causes of the East-West conflict from religion to the exploitation of natural resources, especially oil with the coming in of the toxic marriage between the USA and Western Europe and the carnage that followed : the plunder of Africa and other colonies, slavery, the extermination of Ancient cultures and peoples and the creation of a belief in a superiority of the Western White World. With the collapse of the Communist Block, the West, always in need of an enemy, has the choice of creating and targeting a new one : should it be Yellow [China] peril or the Green [Muslim] peril ? Since the Muslim world which extends from the Middle East to Asia has the largest amount of oil reserves, it becomes an ideal target and needs to be dispossessed of this natural resource as the world has an oil-based economy. China has been side-lined a bit and its neighbours, like India, is tempted into joining the West with all kinds of promises to “contain” China. The West is using all arms at its disposal to demonise the owners of the hydrocarbon fuel and appropriate it : its state of the art arms industry, Israel as their agent in the Middle East which uses pre-emptive wars and the most savage treatment to dispossess and enslave the Palestinians ; the most lethal one chosen is the art of the hidden persuaders. The Muslims are painted as bloodthirsty barbarians who hate the freedom of the West and keep their womenfolk into near slavery. This modern crusade is led by the Neo-Cons. Yacoob gives a balanced assessment of the two protagonists. The West is led by the adepts of the End of History but also at times, Icons like Clinton, Carter and Obama and the civil unequalled dogooders like Warren Buffet and Bill Gates. The non-monolithic Muslim world, inhabited predominantly by dictators and an illiterate mass does not allow debates and dissent, is scared of an open world, has an ambivalent attitude towards modernization and is tempted to camp in isolation. This book would be a good source of inspiration for world leaders, especially the Muslim world, where there is a dearth of democracy, debates and idea industries. It would be an eye opener for readers who are baffled with the mass flow of news about bombing and maiming in Pakistan, Afghanistan, Chechnya, Indonesia and other Muslim lands. As Christians and Moslems make up half of the world population and are present in all corners of the Globe, there is a pressing need for mutual understanding to lead to peaceful living ; Muslims should shed intolerance, should try to raise the status of women, intelligently combat Islamophobia and present the correct image of Islam ; the West, led by Bush’s “you are with us or against us” should reengineer its foreign policy from confrontation to collaboration. The alternative is “an eye for an eye policy” which, as said Gandhi, will leave the whole world blind.

At 71, Yacoob Ghanty has produced his sixth work titled : 1000 years of Conflict. It has been a laborious effort of research spread over years all noted and piled in his “carnet la boutique”. The sources are rich and varied : Weeklies such as Newsweek and Time, History books, Memoirs, Biographies and Cabinet papers, all publications of the Western world. The book is a treasure trove for readers interested in world affairs who want to get an insight into the causes of present day conflicts and acts of terrorism. The author, as the title says, dwells on the Islam versus Christian antagonism. The writer sets the roots of the conflicts between the two great monotheist religions since the crusades when the Pope was more the Head of country than that of a religion. The quarrel was fuelled on the ownership of the Holy land of Jerusalem, sacred both to Muslims and Christians. The peaceful and acceptable outcome of the bloody wars was conceived by the farsighted and enlightened Frederic II and some Muslim rulers who concluded that Jerusalem should be a free land for all faiths and that in peace both antagonists would be winners. That understanding paved the way for an exchange between Christian Europe and the Middle East Muslims. The West was enlightened with the influx of Philosophical and Scientific writings of the Middle East so much so that the learning of Arabic became

10 jeudi

11 août 2011

actualité | générale

ENQUÊTE | Scandale du siècle

MedPoint : le va-tout de Hanoomanjee à l’ICAC
■ L’ex-ministre de la Santé opte pour la formule d’une “Written Statement” en renvoyant la responsabilité de MedPoint sur Rajesh Jeetah et en plaidant le “Cabinet Approval” ■ Maya Hanoomanjee, qui a passé presque 10 heures à l’ICAC, toujours à la disposition des enquêteurs « for any further statement »

M

aya Hanoomanjee, actuellement sous le coup d’une inculpation provisoire sous la Prevention of Corruption Act (POCA), a joué son va-tout lors de son interrogatoire Under Caution dans le « scandale du siècle » du rachat au coût de Rs 144,7 M de la clinique MedPoint. En présence de ses conseils légaux, dont Me Rishi Pursem, l’ex-ministre de la

Santé a demandé officiellement que la suite de l’exercice prenne la forme d’un written statement au lieu de la séance de questions/réponses comme jusqu’ici. De ce fait, les deux jours prévus par l’ICAC pour boucler son interrogatoire ont été écourtés, même si elle pourrait être convoquée de nouveau la semaine prochaine pour une further statement.
a donné son aval à la MedPoint tainted transaction comme pour revendiquer son innocence dans ce scandale qui a provoqué la cassure de l’Alliance de l’Avenir le weekend dernier. L’ancienne ministre de la Santé, Maya Hanoomanjee arrivant à l’ICAC hier, en compagnie des membres de sa Legal Team Au sujet de cette correspon- « j’ai dit ce que j’avais à dire dernier. Les dépositions du dance de l’ex-ministre à l’ex- à l’ICAC. Maintenant, c’est à Chief Medical Officer et du Dr VPM et ministre des Finances l’ICAC de vérifier la véracité de Pavaday, qui avaient été tenus Pravind Jugnauth, l’ICAC mes dires ». Elle n’a pas voulu à l’écart des consultations, sur fait face à une résistance. De- entrer dans les détails de sa dé- les démarches initiées pour puis juin dernier, l’ex-Senior claration à ce stade de l’enquê- faire aboutir le projet MedAdviser au ministère des te. À l’ICAC, depuis ce matin, on Point revêtent également une Finances Sunil Dowarkasing procède à une mise en contexte importance particulière dans objecte formellement à sa con- des propos de l’ex-ministre de ce contexte. Les prochaines assignavocation pour interrogatoire la Santé par rapport aux dépoUnder Warning par l’ICAC. sitions des autres principaux tions de l’ICAC, que ce soit En fin de semaine dernière, protagonistes, notamment sur le Main Case de l’affaire par voie d’affidavit, il a saisi celles du secrétaire permanent MedPoint ou de la third parla Cour suprême pour une suppléant Om Kumar Dabi- ty hearsay evidence du cas injonction contre la démarche din, des Principal Assistant Showkutally Soodhun, sont officielle de l’ICAC.L’affaire Secretaries Jayraj Hauroo et suivies avec un intérêt sur le sera appelée début septembre Ajay Kumar Utchanah, égale- plan politique. Aucune confirment inculpés provisoirement mation n’était disponible à la prochain. À sa sortie des locaux de par l’ICAC depuis le 22 juillet mi-journée. l’ICAC, sur le coup de 19 h 30, Maya Hanoomanjee a déclaré aux journalistes présents que

L’ex-ministre a passé presque dix heures dans les locaux de l’ICAC hier. Le principal intérêt de l’exercice est la teneur de la déclaration écrite de ses propres mains, lui permettant une plus grande marge de manœuvre que les leading questions des limiers de l’ICAC. Les premiers recoupements d’informations auprès de sources concordantes indiquent que Maya Hanoomanjee ne s’est épargné aucun effort pour placer la responsabilité de toute l’affaire MedPoint sur les épaules de son prédécesseur à la Santé, Rajesh Jeetah. Maya Hanoomanjee s’est appesantie sur le fait qu’à son installation à la tête du ministère de la Santé, après les élections générales du 5 mai 2010, toutes les procédures et spécifications pour

l’exercice d’appel d’offres en vue de la réalisation du projet de National Geriatric Hospital avaient été déjà décidées, que ce soit la superficie de l’immeuble, soit plus de 4 500 mètres carrés, ou encore dans un rayon de moins de trois kilomètres d’un centre hospitalier public opérationnel. Elle affirme que si l’ICAC veut mieux comprendre ce dossier, elle n’a qu’à convoquer Rajesh Jeetah, actuel ministre de l’Éducation tertiaire, car l’appel d’offre avait été lancé à la veille des dernières législatives. Dans son written statement à l’ICAC, Maya Hanoomanjee va plus loin pour s’assurer d’un parachute politique dans l’affaire MedPoint. Elle soutient que le conseil des ministres, présidé par le Premier ministre Navin Ramgoolam,

Injonction de Dowarkasing
D’autres sources avancent qu’en sus de son statement, l’ex-ministre en liberté conditionnelle a été confrontée à certains aspects majeurs de l’enquête, dont la correspondance « Dear Pravind » du 9 juillet 2010 portant sur la décision d’allouer des fonds de Rs 150 millions pour la réalisation du projet de National Geriatric Hospital avant même les conclusions des travaux du Bid Evaluation Committee.

AVRIL À JUIN 2011

A LA MI-JOURNÉE

Tête-à-tête Ramgoolam/ Grégoire sur l’Equal Opportunities Act
Le Premier ministre, Navin Ramgoolam, qui est rentré hier après-midi d’une visite officielle au Botswana, s’est entretenu à la mi-journée en tête-à-tête avec le Père Jocelyn Grégoire, président de la Fédération des Créoles de Maurice (FCM). Cette rencontre s’est déroulée au Prime Minister’s Office (PMO) à la demande du président de la FCM, avec pour principaux dossiers à l’agenda des échanges l’Equal Opportunities Acrt, la réforme électorale, la situation des éleveurs de porcs et des pêcheurs. En effet, La FCM s’élève fermement contre le fait que les intentions exprimées dans l’Equal Opportunities Act, pas encore traduites dans la réalité, aient été bafouées. La recente contriverse avec la nomination en deux temps des membres de la PSC en vue de corriger une importante anomalie au chapitre de la représentation des différentes catégories socioculturelles a été en toile de fonds des échanges. Comme on le sait déjà, un des membres de la PSC a siégé en tant que tel pendant 24 heures seulement, soit un record. Il a dû démissionner pour laisser sa place à Hugues Johnson, un des membres de la galaxie des Jugnauth, suite à des protestations énergiques de l’hôtel du gouvernement. Dans ces derniers milieux, on dénonce le fait que la proposition du gouvernement en faveur d’une importante personnalité féminine, dont le profil socio-ethnique ne pose aucun problème, avait été ignorée lundi dernier par la State House au profit du favori du clan des Jugnauth. Le présudent de la FCM a fait un véritable plaidoyer en faveur des éleveurs de porc et des pêcheurs, dont la situation a connu une dégradation.

Air Mauritius : nombre record de passagers

■ La performance financière constitue « une pause dans le redressement de la compagnie depuis plus d’un an »
Le bilan financier pour le premier trimestre 2011/12, – avril à juin – indique que la compagnie aérienne nationale Air Mauritius a transporté un nombre record de passagers, soit 272 359, pour un premier trimestre. Ce qui constitue une progression de 3,1 % par rapport à la période correspondante en 2010. Ces détails rendus public à la mi-journée révèlent également qu’avec des pertes de 11,4 millions d’euros, la compagnie a connu le trimestre le plus difficile de l’année. Commentant la performance au cours de la période d’avril à juin, le conseil d’administration note que « le premier trimestre de l’exercice fiscal d’Air Mauritius correspond à la basse saison, traditionnellement le plus défavorable dans les comptes de la compagnie. Dans ce contexte international déprimé, Air Mauritius parvient à maintenir un résultat stable comparé à l’exercice précédent, avec un résultat net négatif de 11,4 millions d’euros contre 11,6 millions d’euros il y a un an. Ce résultat marque cependant une pause dans le redressement constant depuis d’un an ». Malgré un nombre record de passagers transporté, Air Mauritius accuse un léger recul par rapport au taux de remplissage. « Le taux de remplissage à 74,1 % (en recul de 1,4 point) reste une performance honorable au regard de la capacité record de 394 364 sièges mise en œuvre (+5,6 % par rapport au trimestre correspondant en 2010). Le chiffre d’affaires atteint lui aussi un record de 92,9 millions d’euros pour le trimestre. La recette unitaire, en augmentation de 7,7 %, permet d’absorber en partie l’augmentation du prix du carburant (+42 % pour le trimestre). Le surcoût de 10,1 millions d’euros de la facture carburant est aussi allégé par l’appréciation de 12 % du taux euro/dollar qui joue en faveur de la compagnie pour le trimestre », ajoute le communiqué officiel. Au chapitre des perspectives pour le reste de l’exercice financier, Air Mauritius évoque des appréhensions liées à la nouvelle crise économique sur le plan international avec la menace d’un Double Dip. « Tous les partenaires du tourisme semblent s’entendre sur trois points majeurs : primo, le tourisme fait face à des problèmes et des défis jamais rencontrés auparavant. Secundo, le transport aérien est un élément important dans la recherche de solutions. Et tertio, une compagnie aérienne nationale forte est nécessaire et souhaitée. Air Mauritius, en tant que compagnie nationale, s’est déjà engagée à revoir son business model, envoyant un signal fort à l’ensemble des opérateurs économiques du pays.»

IN MEMORIAM En mémoire de Papi RAOUL BÉDOS (né le 06.08.1923, décédé le 19.07.2011) Voilà un mois que tu nous as quittés brusquement sans dire un seul mot. Tu nous laisses dans les larmes et la douleur et il y a toujours un vide dans nos coeurs. Papi, nous pensons à toi. Veille sur nous comme tu l’as toujours fait. Que ton âme repose en paix. De la part de toute la famille.

Le père Jocelyn Grégoire arrivant au Prime Minister’s Office pour son rendez-vous avec Navin Ramgoolam à 12 heures 30

jeudi 11 août 2011
Soutien, conseille et héberge les femmes et les enfants victimessurvivants de violence conjugale, viol et inceste. Nous sommes à votre service 24/7 et respectons votre anonymat Vous avez besoin d’une écoute, de conseils, d’un soutien et hébergement...contactez nous : Téléphone : 233 30 54 Fax : 233 35 65 Brisez le silence, vous n’êtes pas seule

cinéma

11

DARK SIDE OF THE GAME

12 jeudi

11 août 2011

actualité | magazine

cinéma

Transformers 3 : dark side of the game
L
es Autobots et les Decepticons sont de retour ! Sam Witwicky s’est trouvé une nouvelle fiancée et ce que tout le monde ne sait pas, c’est que la guerre qui menace désormais la Terre a débuté il y a bien des années ! Michael Bay rempile pour un troisième épisode des Transformers mettant en scène les jouets créés par Hasbro. Le résultat est meilleur que le précédent…
de course surtout depuis l’officialisation du départ de Shia LaBeouf. Alors que Transformers 2 : la Revanche avait déçu beaucoup de fans et même certains acteurs du film, Michael Bay avait promis que le troisième volet serait une sorte « de retour aux sources » et serait « plus crédible, moins confus, tout en étant toujours autant spectaculaire ». La première partie du film est entièrement dédiée aux retrouvailles avec Sam Witwicky, à l’arrivée de Carly, et la genèse de la guerre Autobots – Decepticons (histoire de justifier ce que le spectateur verra par la suite). Autre caractéristique, Michael Bay a fortement ralenti le rythme de sa caméra, ce qui permet une meilleure lecture de l’image contrairement à Transformers qui faisait presque mal à la tête ! Certes, les scènes d’action déchirent. Plus d’un tiers du film est consacré à la guerre opposant les humains aux méchants robots. Explosions, immeubles qui s’effondrent ou basculent sur eux-mêmes, malheureux humains désintégrés, corps qui tombent tels des pantins désarticulés… Comme dans un mélange de La guerre des mondes (pour la tentative de noirceur) et de Battle Los Angeles (pour le patriotisme triomphant), la mort est à chaque coin de rue,

SORTIE

Un événement mystérieux lié à notre passé éclate au grand jour. C’est la guerre qui menace aujourd’hui notre Terre. Une guerre d’une telle ampleur que l’aide des Transformers pourrait cette fois ne pas suffire à nous sauver. Les jouets labellisés Hasbro sont de retour pour un troisième chapitre ! Transformers 3 éclaire la guerre fratricide du génie robotique en révélant que juste avant la chute de Cybertron, les Autobots avaient envoyé dans l’espace une arche renfermant en son sein un pouvoir titanesque censé leur assurer toute victoire sur les Decepticons. Bien entendu, ces derniers avait détruit le dit vaisseau qui s’était crashé (par hasard ?) sur la face cachée de la lune… (d’où le sous-titre de cet épisode : « dark of moon », en v.o et « la face cachée de la lune », en v.f). Des années plus tard, la mission Apollo 11 alunissait. La Nasa découvrait alors le pot aux roses (tout en le cachant au reste de l’Humanité). Exit donc les pyramides et autres révélations de Transformers 2. Transformers 3 embraye directement sur une confrontation présentée comme apocalyptique. Si l’apparition de nouveaux robots nous apparaît anecdotique, on soulignera l’arrivée de Frances McDormand et John Malkovich qui solidifient quelque peu un casting, qui sent la fin

C’est reparti pour une troisième aventure pour les robots qui se transforment en voitures !

Sam Witwicky (Shia LaBeouf) ne rempilera pas pour Transformers 4 le danger insurmontable, mais l’espoir bien vivant. Les personnages secondaires apportent un second degré salutaire en suivant chacun une partition distincte. Josh Duhamel se la joue patriote et dévoué, John Turturro est dingue, Tyrese Gibson n’en fait qu’à sa tête, John Malkovich s’offre un pur délire mégalomane et Frances McDormand est merveilleuse, comme toujours. Il fallait bien ce personnage de directrice des services secrets hyper compétente et autoritaire pour contrebalancer la vacuité de la nouvelle fiancée du héros, la malheureuse Rosie Huntington-Whiteley, l’égérie de la célèbre marque de lingerie Victoria’s Secret et remplaçante de Megan Fox, qui n’a rien d’autre à faire qu’être sexy, pousser des cris d’orfraie, et mordiller ses lèvres siliconées d’un air inquiet ! Comme pour les deux premiers volets, c’est Steven Spielberg qui fait office de producteur exécutif. La plus grande partie du tournage s’est déroulée dans les villes de Los Angeles, Detroit, Washington et surtout Chicago. Le tournage s’est arrêté durant quelques jours en septembre 2010, après qu’une figurante se soit pris sur la tête un câble retenant une voiture. À la suite de l’accident, elle a dû subir diverses opérations, dont une au cerveau. Elle est aujourd’hui paralysée du côté gauche. Et bien que la Paramount ait payé tous les frais médicaux, la famille de la victime a porté plainte contre la major et s’est vue octroyer la somme de 350 000 $ de dommages et intérêts. Durée 2 h 35. Avec Shia LaBeouf, Rosie Huntington-Whiteley, Josh Duhamel, Patrick Dempsey, John Turturro, Frances McDormand, John Malkovich. (USA, 2011) Aux Star (Curepipe et Port-Louis)

Casting
— Shia LaBeouf est présent depuis le premier volet de la saga Transformers, cependant il a annoncé en juin 2011, que le troisième épisode serait sans doute son dernier. — Megan Fox, qui interprétait Mikaela dans les deux premiers Transformers, n’est pas au générique du troisième volet. Selon diverses informations, sa mauvaise relation avec Michael Bay lui aurait été fatale. — Transformers 3 - La Face cachée de la Lune accueille Frances McDormand, l’actrice fétiche des frères Cohen, lauréate d’un Oscar de la Meilleure actrice pour Fargo, en 1996. Si pour certains, il est étrange de retrouver l’actrice au générique d’un film d’action, celle-ci explique avoir joué dans le film juste « pour le fun ». — Patrick Dempsey, qui a rejoint le casting de Transformers 3 en juin 2010, est plus connu des amateurs de séries pour son rôle de Derek Sheperd dans Grey’s Anatomy.

Le réalisateur Michael Bay (en avant-plan) sur le tournage du troisième épisode

Cette nouvelle aventure des Transformers repart dans la genèse des robots pour expliquer leur guerre fratricide

Carly (Rosie Huntington-Whiteley), la nouvelle fiancée de Sam

actualité | magazine

jeudi 11 août 2011

13

DANS NOS SALLES

Aarakshan
Prabhakar Anand (Amitabh Bachchan) est une légende. Cet enseignant par vocation et idéaliste de nature est à l’origine du succès d’une institution scolaire qu’il a transformé et fait devenir le meilleur du pays. À son service, quasiment, Deepak Kumar (Saif Ali Khan), un jeune professeur, tout dévoué à Anand et décidé à assurer que l’héritage de son mentor transcende les âges… Deepak est également fou amoureux de Poorbi (Deepika Padukone), la fille de Prabakhar. Deepak partage aussi une grande histoire d’amitié avec Sushant (Prateik Babbar). Les trois jeunes vivent pleinement leurs vies sans trop se faire d’illusions. Très lucides, ils connaissent toutefois les ressorts qui construisent la réalité autour d’eux. Deepak, Poorbi et Sushant sont très vite rattrapés par la politique et notamment le système de réservations selon les castes qui est pratiqué en Inde… Les liens qu’ils partagent résisteront-ils à ces pressions ? Avec Saif Ali Khan, Deepika Padukone, Prateik Babbar, Amitabh Bachchan, Manoj Bajpai. Réalisé par Prakash Jha (Inde, 2011) Aux Ciné King’s (Goodlands), Cine City (Port-Louis) et Novelty (Curepipe)

Deepak Kumar (Saif Ali Khan)

Poorbi (Deepika Padukone)

De l’eau pour les éléphants

Warning
Ram Sharan (Karan Razdan) est pêcheur. Alors qu’il se trouve en haute mer avec son équipage, il est fait captif par une bande de mujahiddin (soldats menant une guerre sainte). Ils sont en route pour l’Inde en vue d’y réaliser une mission qui coûtera la vie à des milliers d’innocents… Le meneur des nouveaux venus, Azaan Khan (Atul Kulkarni) est un homme violent. Quand une dispute éclate entre lui et Ram, Azaan tue le pêcheur. Au village, Ram a quitté son père, Dev (Satish Kaushik), sa mère, Dulariben (Ila Arun), sa femme Megha (Rituparna Sen Gupta) et leur fille, Muskaan (Jannat Zubair Rahmani). Quand ils apprennent la nouvelle de sa mort, tous sont inconsolables… Muskaan, encore toute petite, a des problèmes a accepter l’idée de la mort. Elle pose toutes sortes de questions à propos de son père. Un esprit commence à s’intéresser de près à Muskaan. Graduellement, la fillette est en proie à des crises de plus en plus inquiétantes. Il semble que les morts

Muskaan (Jannat Zubair Rahmani) veulent entrer en contact avec les vivants à travers elle… Avec Jannat Zubair Rahmani, Atul Kulkarni, Rituparna Sengupta, Anupam Kher. Réalisé par Karan Razdan (Inde, 2011) Aux Ciné City (Port-Louis) et Novelty (Curepipe)

Christoph Waltz, Robert Pattinson et Reese Witherspoon 1931, période de Grande Dépression aux États-Unis. À la suite d’une tragédie familiale, Jacob, un jeune étudiant en école vétérinaire, se retrouve subitement plongé dans la misère et rejoint par hasard un cirque itinérant de seconde classe. Il se fait accepter en échange des soins qu’il pourra apporter aux animaux et ne tarde pas à tomber sous le charme de la belle écuyère Marlène. Elle est l’épouse du directeur du cirque, un être d’une rare violence et totalement imprévisible. Derrière la beauté et la magie des spectacles, Jacob découvre un univers impitoyable et miséreux. Lorsqu’une éléphante rejoint le cirque, Marlène et Jacob se rapprochent l’un de l’autre et préparent un nouveau spectacle qui permet un temps de renouer avec le succès. Mais leurs sentiments deviennent de plus en plus perceptibles et sous les yeux d’August, cette histoire d’amour les met irrémédiablement en danger. Durée : 1 h 55. Avec Robert Pattinson, Reese Witherspoon, Christoph Waltz. Réalisé par Francis Lawrence (USA, 2011) Au Star (Port-Louis)

Always kabhi kabhi

Le chaperon rouge
Dans une histoire inspirée d’un célèbre conte de fées, une adolescente se retrouve en grand danger quand son village décide de chasser le loup-garou qui terrorisent la population à chaque pleine lune. Dans un endroit où tout le monde a un secret et est suspect, notre héroïne doit apprendre à suivre son cœur et trouver en qui elle peut avoir confiance. Durée : 1 h 40. Avec Gary Oldman, Amanda Seyfried, Lukas Haas. Réalisé par Catherine Harwicke (USA, 2011) Au Star (Curepipe)

Aishu (Giselle Monteiro) Sameer (Ali Fazal) est le Romeo de St Marks, lycée huppé. Il mène sa barque tranquillement et sa philosophie se tient en une ligne : vivre au max sa vie et y arriver en prenant des raccourcis. La fille de ses rêves n’est autre qu’Aishwarya ou Aishu (Giselle Monteiro). Celle-ci est une nouvelle venue au collège et a la tête bien rivé sur les épaules. La belle jeune femme est surtout très catégorique. Sa vie est dictée par sa mère (Navneet Nishan). Tariq (Satyajeet Dubey) est le meilleur ami de Sam et aussi son confident. Tout aussi charmeur et beau gosse que Sameer, Tariq est beaucoup plus rêveur. Mais son père lui met beaucoup la pression pour qu’il se concentre sur ses études et rejoigne une institution telle que le MIT. Bien qu’il soit souvent en rogne contre Nandini, dite Nandu The Bull (Zoa Morani), Tariq se soucie beaucoup de la jeune femme au caractère de feu. Celle-ci est l’étudiante modèle à qui toutes les filles du collège souhaiteraient ressembler. Dotée d’un tempérament de feu, elle est une jeune femme capricieuse à qui on ne la joue pas. Mais au fond de son cœur, sous cette carapace de garçon manqué, Nandu cache un triste secret : elle se languit de l’amour de ses parents qui n’ont pas assez de temps pour elle… Avec Zoa Morani, Satish Shah, Ali Fazal, Giselle Monteiro. Réalisé par Roshan Abbas (Inde, 2011) Au Savoy (Vacoas)

Amanda Seyfried et Lukas Haas

14 jeudi

11 août 2011

actualité | générale
Cotation du mercredi 10 août 2011
BANKS & INSURANCE OTHERS FINANCE
MCB MEI MLC MUA SBM SWAN

Au MGI hier soir

Les notes dorées de Roop Kumar Soni
Le sitariste indien de réputation mondiale Roop Kumar Soni a offert une belle prestation hier soir au MGI. Le maestro a cerné lors d’un récital de deux heures toutes les nuances du sitar… Le talent de cet artiste récipiendaire de plusieurs trophées prestigieux a séduit le public. Accords et rythmes ont fusé. Les battements du tabla de Nishan Durbarry ont permis au maître de livrer au public de belles compositions, des taals et des rags aux fortes connotations spirituelles. Roop Kumar Soni a aussi présenté de la musique folklorique et un medley de ses compositions.

BOURSE
EPS (Rs) DPS (Rs) NAV (Rs)
85.64 55.17 1.41 54.94 56.77 141.29 40.54 162.10 33.58 47.38 378.38 16.13 92.40 0.10 130.02 34.29 12.43 17.20 44.59 70.76 309.23 3.42 32.35 37.86 4.25 112.99 179.79 8.45 180.79 9.06 68.48 34.84 39.70 50.30 83.13 41.74 — 44.72 21.15 2.01 14.38 5.75 1.52 3.33 1.00 4.55 0.05 — 2.26 18.45 4.40 1.65 7.20 2.75 2.14 25.66 7.70

Nominal Last Today’s Volume Value Closing Closing Traded (Rs) Price (Rs) Price (Rs)
10.00 10.00 1.00 10.00 1.00 5.00

P/E Div. Price/ Ratio Yield NAV % Ratio

166.00 172.00 202,799 11.96 3.34 84.00 84.00 — 25.23 1.19 6.05 6.40 19,300 128.00 — 122.00 124.00 8,000 6.72 3.55 87.50 93.50 142,910 12.99 2.94 302.00 302.00 200 11.77 2.55 — — 5,500 9,750 1,500 2,300 3,179 73 2,040 — 400 — — 28 15.79 14.97 10.74 26.52 11.17 14.89 31.71 — 18.89 12.04 10.73 — 10.97 13.42

COMMERCE
CMPL HAREL MALLAC LTD INNODIS IBL ROGERS SHELL Mtius Ltd 10.00 21.00 21.00 10.00 212.00 212.00 10.00 38.70 39.00 10.00 76.50 78.50 10.00 275.00 275.00 10.00 163.00 165.00 10.00 — 10.00 10.00 5.00 — 10.00 — 10.00 1.00 1.00 — — 10.00 5.00 1.00 10.00 382.00 420.00 0.11 0.11 190.00 191.00 46.00 46.00 26.50 26.50 15.70 15.70 89.00 89.00 120.00 120.00 3.81 0.52 1.33 0.80 1.89 1.31 14.16 4.00 4.10 1.16 3.63 1.60 2.68 1.66 2.96 2.10 3.27 0.73 24.61 9.00 6.73 10.23 11.08 11.10 0.30 — 3.51 2.17 4.91 — 4.21 2.29 4.55 12.10 1.25 1.10 — — 1.47 10.11 6.70 1.34 3.82 1.00 2.13 2.47 1.30 0.91 — — 2.00 8.11 3.75 1.70 8.94 2.75 0.68 0.51 0.70 0.59 1.29 0.31 0.53 1.07 0.58 6.49 0.06 — 0.91 0.70 0.36 — 0.65 0.96 5.00 0.04 0.25 0.90 0.32 0.75 1.50 0.50 —

INDUSTRY
GAMMA CIVIC Go Life International PCC PHŒNIX BEVERAGES LTD MCFI MOROIL MSM PIM UBP

V.S

BOLLYWOOD HUNGAMA TOUR
Roop Kumar Soni au sommet de son art hier soir au MGI

INVESTMENTS
BMH CAUDAN DEV. FINCORP INV. LTD ENL COMMERCIAL MDIT NIT PAD POLICY UTD DOCKS 211.00 211.00 — 32.51 2.37 1.70 1.75 4,000 29.17 2.29 20.90 22.50 1,000 — 1.11 22.00 22.50 1,326 24.73 4.00 5.35 5.55 72,100 7.86 5.82 34.00 35.00 10,808 97.22 2.14 95.00 95.00 — — 1.58 9.00 9.00 133,800 13.85 5.56 105.00 105.00 — 109.38 —

YOUR PREMIER ACCESS TO

COMMODITY & CURRENCY
TRADING ON

GBOT

Kamlesh Patel et Rajeev Chamba à Maurice depuis hier

LEISURE & HOTELS
ASL 7.00 NEW MAURITIUS HOTELS LTD — NAIADE RESORTS LTD 10.00 SUN RESORTS 10.00 127.00 127.00 — 19.78 5.12 14.01 86.00 86.50 207,715 21.15 2.89 1.26 27.60 29.60 56,904 — — 0.85 53.50 56.50 8,800 23.06 2.04 1.42 36.50 70.50 42.00 45.70 16.20 18.00 37.80 70.50 43.50 7,350 33.16 1.85 510 19.00 3.55 — 1.45 — 6.44 4.39 — — — 400 0.75 0.85 1.03 — 0.40 0.85 6.42 6.50 4.09 2.50 — — 2.45 1.15 1.14 0.70 3.71 2.50 — 0.62 — 2.80 4.08 — — —

SUGAR

Global Board of Trade market status on 10th August 2011
Commodities
Gold Silver

HAREL FRERES LTD ENL Land Ltd ENL Land Ltd (Pref). Shares)

— — — 10.00 —

OMNICANE LIMITED 7.50

42.80 13,046

Open
$38.040

Close
$39.030

$1,753.50 $1,778.40

TRANSPORT
AIR MAURITIUS 17.90 52,800 18.00 Last Closing Price 99,124.18 —

FOREIGN
Dale Capital Group Ltd GM Securities/ BOM Bills/Debentures Nominal Value (Rs) 100,000 Today’s Closing Price 99,130.91 Volume Indicative Accrued Traded Yield (%) Interest — 2.50 —

Currencies
EUR/USD GBP/USD JPY/USD 1.4313 1.6251 130.47 1.4182 1.6236 130.73

364-day GMTB (16/12/11) Sem - 7 précédent : 351.96 Sem - 7 du Jour : 365.17 Semdex précedent: 1,893.59 Semdex du jour : 1,957.33

SICOM Overseas Diversi ed Fund 03.09.10 — Issue Price: Rs 9.13 SICOM General Fund — Issue Price: Rs 12.63
Penny Indexed Fund 05.12.08 Issue Price: Rs 33.36 Repurchase Price: Rs 35.56

Port Louis Fund Ltd 09.08.11: Rs 21.50

Semtri précédent : 5,617.75 (Rs) Semtri du jour : 5,806.87 (Rs)

Ipro Growth Fund 09.08.11 Issue: Rs 24.49 — Red: Rs 24.01

Multipliant General Fund — 29.12.08 Issue: Rs 26.11 — Repurchase: Rs 25.51

Capitalisation du jour: Rs 177,772,598,446.30

Kamlesh Patel

Rajeev Chamba Les deux étoiles montantes de Bollywood, Kamlesh Patel et Rajeev Chamba, sont arrivés hier matin. Ils sont à Maurice dans le cadre du Bollywood Hungama Tour. Ils seront en représentation les samedis 20 et 27 au Mahatma Gandhi Institute. Ils présenteront aussi un spectacle gratuit le mercredi 17, toujours au MGI, à l’intention des enfants handicapés. Avant leur prestation sur scène, les deux artistes seront samedi au Champ de Mars sur invitation de PILS et de Radio Plus. Ils rencontreront lundi les sociétaires de CEDEI. Karan Sooryadev Dhookhit, directeur de KSD Filmwork Enterprises Ltd, soutient que « Kamlesh et Rajeev donneront un spectacle de haute facture avec chants et danses dans la pure tradition bollywoodienne ». Malgré son handicap, Kamlesh Patel a fait des prouesses lors de la deuxième saison du concours Dance India Dance. Atteint de polio et ayant perdu l’usage de ses deux jambes, il danse avec les mains. Rajeev Chamba, originaire d’un village retiré de Himachal Pradesh, a quant à lui participé au concours de chants Sa Ra Ga Ma Pa Challenge 2005. Depuis, il a prêté sa voix à plusieurs films, dont Chingaari et Mummyji et à des séries télévisées.
EURO Rs Dollar américain Rs Dollar australien Rs Dollar canadien Rs Dollar hongkongais Rs Dollar néozélandais Rs Dollar singapourien Rs Livre sterling Rs Rand sud-africain Rs Franc suisse Rs Yen japonais (100) Rs Roupie indienne Re Roupie seychelloise 41.07 29.25 29.77 29.39 3.73 23.74 23.94 43.73 4.06 39.76 38.01 0.64 — 1 once

CHANGE
L'OR SUR LE MARCHÉ MONDIAL —

BANQUE DE MAURICE
Lingot 1000 gm* Rs 1 772.73/gm Lingot 500 gm* Rs 1 772.93/gm Grains* Rs 1 773.50/gm * (VAT: 15%)

LE DODO
1 once 1/2 once 1/4 once 1/10 once Rs 68 000/pièce Rs 34 200/pièce Rs 17 200/pièce Rs 7 075/pièce

CARNET
DÉCÈS Vous êtes prié d’assister aux funérailles de AH MOI LI CHUEN CHEONG (âgé de 83 ans, plus connu sous le nom de Ah Moi, ex-employé de Lindsay Trading) Le convoi sortira de son domicile au No 24, rue d’Entrecasteaux à Port-Louis, demain 12 août 2011 à 10 h 30, pour se rendre à l’église Immaculée Conception, et, de là, au cimetière Bois Marchand. De la part de toute sa famille. ------Aum Nama Shivaya TEVSON En mémoire de M. TILAGOVINDOO ANGAMOOTOO (Soopaye) (décédé le 19.08.2010 à l’âge de 75 ans) Cela fait un an depuis que tu nous as quittés. Tu seras toujours dans nos coeurs et nos pensées. Vous êtes priés d’assister à une prière dite “Tevson” qui sera célébrée ce dimanche 14.08.2011 à 9.00 a.m. à son domicile et à 11 h au Sockalingum Meenachee Ammen (Kayasson), Port-Louis. De la part de son épouse et ses enfants. -------REMERCIEMENTS ET MESSE Les familles Boissézon, Fournier, Goder et Noëllis durement éprouvées par le décès de Mme MIREILLE BOISSÉZON survenu le 6 août 2011, remercient sincèrement tous ceux qui les ont soutenues dans cette épreuve. Une messe sera dite à son intention en l’église Notre-Dame de Lourdes, Rose-Hill, le samedi 13 août 2011 à 16 h 30.

IN MEMORIAM In memory of ARMOOGUN MOOTOOSAMY (Known as Rajen) 08.08.2001 — 08.08.2011 Today makes 10 years since you left us and went in the valley of fairies. But despite that, you are always remembered in our sorrow and happiness. May the light of your life brighten whereever you are. From wife Anjani, son Ravi, daughters Madvy, Preety, daughter-in-law Bianca & son-in-law Roshan.

V.S

jeudi 11 août 2011

15

actualité
GRANDE BRETAGNE

internationale

L’été pourri de David Cameron
Q
uinze mois après son arrivée à Downing Street, le Premier ministre David Cameron joue gros avec les émeutes qui embrasent depuis plusieurs jours son pays et pourraient entacher définitivement son bilan s’il n’arrive pas rapidement à reprendre le contrôle de la situation.
du gouvernement était tenu informé heure par heure, les journaux n’ont pas manqué de relever son absence et celle de son ministre des Finances George Osborne. Depuis qu’il est rentré précipitamment mardi, après trois nuits d’émeutes à Londres, les pires dans le pays depuis plus de 25 ans, M. Cameron tente de faire oublier les photos de lui et de sa femme à la terrasse d’un café en Toscane, publiées par la presse à côté de celles de magasins dévalisés. Il est intervenu deux fois en 48 heures sur le perron de Downing Street pour lancer un message de fermeté, adoptant un ton offensif pour promettre à l’opinion que “la riposte était en marche”. Déploiement massif de policiers dans Londres, recours possible aux canons à eau, mise en garde aux fauteurs de trouble: le Premier ministre sait qu’il doit reprendre la main très vite car dans les villes saccagées, des habitants se demandent ce que fait le gouvernement et certains s’organisent déjà en groupes d’autodéfense. Et les émeutes, parties du quartier déshérité et mulL’été 2011 a pris des allures de parcours du combattant pour le chef du gouvernement. En l’espace de quelques semaines, le Parlement, normalement en pause estivale, a été convoqué deux fois en urgence, la première pour entendre M. Cameron sur le scandale des écoutes, la deuxième pour débattre jeudi des émeutes. Du jamais vu depuis neuf ans, a souligné le Financial Times. Pendant tout le mois de juillet, le Premier ministre a été harcelé par l’opposition qui l’a accusé d’avoir manqué de discernement dans l’affaire des écoutes au sein d’un ex-tabloïd du groupe de presse de Rupert Murdoch. M. Cameron a dû se défendre pied à pied sur ses liens avec News Corp., dont il a rencontré 26 fois les dirigeants en quinze mois et qui avait soutenu sa campagne électorale. A peine était-il parti début août en vacances en Italie que la zone euro entrait dans une nouvelle zone de turbulences et que les marchés financiers dévissaient. Bien que Downing Street ait assuré à maintes reprises que le chef tiethnique de Tottenham, dans le nord de la capitale, se sont étendues au fil des jours aux quartiers plus favorisés où vit l’électorat des conservateurs et des libéraux-démocrates, alliés de la coalition au pouvoir. A un an des Jeux Olympiques de Londres, il lui faut aussi compter avec l’impact des images de bâtiments en feu retransmises dans le monde entier. “Si les violences se poursuivent, la réputation de M. Cameron sera tellement entachée qu’il ne pourra pas s’en remettre”, assurait le quotidien The Independent (centre gauche). “S’il ne rétablit pas l’ordre dans 24 ou 48 heures, ce sera son ouragan Katrina”, estimait dès mardi Tim Montgomerie, éditeur du site ConservativeHome, allusion aux déboires de l’admnistration Bush accusée d’avoir failli dans la gestion de cette catastrophe. Pour l’instant, l’opposition travailliste, soucieuse de ne pas prêter le flanc à des accusations d’opportunisme politique, reste relativement en retrait, même si certains de ses membres commencent à mettre en avant le rôle des coupes budgétaires dans le ressentiment de populations déjà marginalisées. Mais ce répit pourrait être de courte durée si les émeutes continuaient à faire tache d’huile.

Des membres du public nettoyant les rues à Clapham, dans le sud de Londres

Une nuit calme
Face aux pires émeutes depuis des décennies au Royaume-Uni, le Premier ministre David Cameron a assuré mercredi à une opinion inquiète que la “riposte est en cours” et complété l’arsenal répressif, alors que la nuit était calme pour la première fois depuis samedi.

Les coupes budgétaires pointées du doigt
L’opposition britannique, tout en condamnant fermement les émeutiers qui ont semé le chaos dans Londres et d’autres villes, accuse les coupes budgétaires sans précédent du gouvernement d’avoir contribué au ressentiment de populations déjà marginalisées.
L’ancien maire travailliste de Londres Ken Livingston, très marqué à gauche et qui espère reprendre en 2012 son siège au conservateur Boris Johnson, a été un des plus clairs : “Si vous effectuez des coupes massives, il y a toujours une possibilité qu’une révolte de ce genre survienne”. Autre figure du Labour, la députée noire Diane Abbott, élue du quartier de Hackney où des troubles ont éclaté, a suscité la colère de ses collègues Tories en évoquant elle aussi un lien possible. Elle a rappelé que la municipalité déshéritée de Tottenham, d’où sont parties les violences samedi soir, venait de voir son budget amputé de 41 millions de livres (47 millions d’euros) à cause du plan de rigueur, entraînant une baisse de 75% des crédits aux services de la jeunesse et la suppression des bourses pour des milliers de collégiens. “Ces faits ne constituent en aucun cas une raison suffisante pour justifier des émeutes et des pillages. Mais, ajoutés à d’autres coupes affectant les emplois et les services publics, il est difficile de voir comment des quartiers comme Tottenham pourraient être bientôt moins inflammables”, a assuré Mme Abbott. “Les coupes dans les services locaux ont joué un rôle dans la montée des tensions dans cette zone”, a renchéri une élue londonienne du parti Vert, Jenny Jones. Le gouvernement du conservateur David Cameron a lancé l’an dernier un plan d’économies d’une ampleur sans équivalent parmi les autres grands pays européens, afin de venir à bout d’ici 2015 d’un déficit abyssal. Le budget aux collectivités locales est l’un des plus touchés, avec une baisse de 27% de ses crédits en quatre ans, et des conséquences quasi-immédiates pour les associations d’aide aux démunis ou les services culturels locaux. Les conservateurs ont vivement répliqué aux critiques de l’opposition, accusant par exemple Mme Abbott de “chercher de manière irresponsable à excuser des criminels”. Ils reprennent également l’argument martelé par M. Cameron et son ministre des Finances George Osborne, selon lequel le plan de rigueur a mis le pays à l’abri d’une crise budgétaire comparable à celle de la Grèce. Il y a en revanche un domaine où les coupes budgétaires sont remises en cause par les élus Tories: celles qui touchent les forces de l’ordre, visiblement dépassées et en sous-effectifs aux premiers jours des émeutes et dont le budget doit être amputé de plus de 20% dans les prochaines années. Sa réélection à Londres en jeu, Boris Johnson a lancé mercredi un appel solennel au gouvernement pour qu’il “reconsidère” les baisses d’effectifs dans la police. Mais la majorité de la classe politique -y compris le leader du Labour Ed Miliband- comme les sociologues se gardent de faire du plan de rigueur la cause unique, ou même principale, des pires émeutes que Londres ait connues depuis au moins 20 ans. “Il y a une explosion de colère longtemps réprimée contre la police, mais aussi une frustration sociale plus générale. Ce sont des gens qui ne se voient aucun avenir”, a expliqué à AFP l’universitaire Gus John. Et les travaillistes ont sur ce point leur part de responsabilité: selon une enquête effectuée l’an dernier, les inégalités sociales sont restées aussi fortes à l’issue de leurs 13 années de pouvoir (1997-2010), la richesse des 10% des ménages les plus aisés représentant près de 100 fois celle des 10% les plus pauvres.

Le parlement britannique doit se réunir jeudi en session extraordinaire pour discuter de ces émeutes. D’importantes forces de police semblaient avoir réussi, jeudi vers 02H00 (01H00 GMT), à maintenir le calme dans tout le pays pour la première fois depuis samedi, alors que les violences ont déjà fait au moins quatre morts et un blessé grave. Des tensions persistaient néanmoins. La police a dispersé mercredi soir un groupe de 150 hommes à Eltham, dans le sud de Londres, sans affrontement. Et l’émotion était grande à Birmingham (centre), où trois jeunes hommes qui tentaient de protéger leur quartier des pillards ont été écrasés dans la nuit de mardi à mercredi par une voiture. En soirée, des centaines de personnes se sont rassemblées dans le calme, bougies à la main, pour une cérémonie d’hommage. Tariq Jahan, dont le fils Haroon, 21 ans, figure parmi les victimes, a appelé à “respecter la mémoire de nos fils” en mettant fin aux violences. La police a ouvert une enquête pour meurtre. Elle a arrêté un suspect, un homme de 32 ans. Un homme de 68 ans, agressé par des jeunes lundi soir en essayant d’éteindre un incendie à Ealing, dans l’ouest de Londres, restait dans un état grave. Dans les villes touchées par les troubles, les tribunaux continuaient toute la nuit à juger des centaines de personnes interpellées pour violences et pillages. Plus d’un millier de personnes au total ont été arrêtées dans le pays depuis samedi. A Londres seule, 820 personnes ont été arrêtées et 279 inculpées, a annoncé Scotland Yard.

Tâche difficile pour les policiers britanniques à mesure que les émeutes se propagent dans le pays Vingt-quatre heures après une première mise en garde aux fauteurs de troubles, David Cameron est revenu à la charge mercredi, promettant qu’il ne laisserait pas une “culture de la peur s’instaurer dans les rues”. Les policiers seront autorisés à utiliser “toute tactique qu’ils jugent nécessaire”, a averti le chef du gouvernement, notamment des canons à eau jusqu’à présent réservés aux troubles en Irlande du Nord. “Il fallait une riposte et la riposte est en cours”, a poursuivi sur un ton très offensif le Premier ministre conservateur, faisant fi des inquiétudes “bidons concernant les droits de l’Homme” après la publication par la police de photos de pilleurs présumés. Sillonnée par 16.000 policiers, Londres était restée calme mardi soir malgré la tension toujours perceptible. La nuit de mardi à mercredi avait en revanche été le théâtre de violences et de pillages dans plusieurs autres villes, atteignant pour la première fois Manchester (nord-ouest), la troisième ville du pays, ainsi que Nottingham, Birmingham (centre) et sa banlieue, Liverpool, Salford (nord-ouest), Bristol et Gloucester (sud-ouest). Compliquant encore la situation, des groupes d’autodéfense se sont constitués à Londres. Ces émeutes, les plus graves dans le pays depuis plus de vingt ans, constituent sans doute la pire crise à laquelle doit faire face David Cameron en quinze mois de pouvoir. Déjà en position très délicate au début de l’été à cause du scandale des écoutes et de ses liens avec le groupe de presse de Rupert Murdoch, il a été vivement critiqué pour n’avoir écourté que mardi ses vacances alors que les émeutes faisaient rage depuis trois jours. Et dans les villes saccagées, des habitants se plaignent que le gouvernement ne parvienne pas à reprendre la situation en main. Les jeunes émeutiers, très mobiles, communiquent via la messagerie gratuite de leur BlackBerry, Facebook ou Twitter. L’opposition se garde pour l’instant de jeter de l’huile sur le feu et condamne sans ambiguïtés les violences. Certains travaillistes commencent toutefois à dire que le plan de rigueur du gouvernement, incluant des baisses d’effectifs dans la police, a contribué à faire monter la tension sociale. Mais selon un sondage diffusé jeudi, seuls 8% des Britanniques pensent que c’est la politique d’austérité qui a entraîné les émeutes. La majorité accuse la criminalité (42%) et la culture des gangs (26%). 5% désignent le chômage, et la même proportion les tensions raciales. Ils sont aussi nombreux à critiquer le gouvernement, accusé d’avoir mal géré la crise (57%) “Le plus grand test pour Cameron est arrivé. Est-il à la hauteur de la tâche?”, s’interrogeait mercredi le quotidien The Independent.

16

jeudi 11 août 2011

actualité | internationale

FRANCE

Sarkozy promet des mesures sur le déficit
a France annoncera le 24 août les «décisions définitives» prise par le gouvernement pour tenir ses engagements de réduction du déficit public, a annoncé la présidence française, à l’issue d’une réunion de crise tenue mercredi au palais de l’Elysée.
Le président Nicolas Sarkozy et son Premier ministre François Fillon ont interrompu leurs vacances en raison de la crise de la dette, pour tenir mercredi avec plusieurs ministres une réunion d’urgence au palais de l’Elysée, après le choc de la dégradation de la note de la dette américaine. Les propositions de réduction des déficits, dans le cadre de la préparation du budget 2012, feront l’objet d’un premier examen lors d’une réunion, le 17 août, a indiqué la présidence française dans un communiqué. «Les décisions définitives seront prises le 24 août lors d’une réunion que tiendra le Président de la République avec le Premier ministre, le ministre de l’Économie (François Baroin) et la ministre du Budget (Valérie Pécresse)», a-t-elle ajouté. François Baroin a précisé devant la presse que ces mesures de maîtrise des finances publiques tiendraient compte «des incertitudes mondiales» et de «l’annonce de la dégradation de la note américaine». Le gouvernement français s’est engagé à réduire son déficit public, qui s’élève à 5,7% du Produit intérieur brut (PIB) cette année, à 4,6% l’an prochain, et 3% en 2013. Pour la France, tenir ces objectif sera crucial pour conserver sa note «AAA», décernée par les agences d’évaluation financière aux émetteurs de dette les plus fiables. Sans entrer dans les détails, Valérie Pécresse a admis mardi que l’exécutif était prêt à consentir «davantage d’efforts« pour contenir les déficits. Mais l’adoption de mesures de rigueur s’annonce compliqué et douloureux à l’approche de 2012 et de l’élection présidentielle, alors que Nicolas Sarkozy n’a pas réussi à obtenir le soutien de l’opposition socialiste pour voter la «règle d’or», c’est à dire l’inscription dans la Constitution de l’objectif d’équilibre budgétaire. Dimanche, le président français et la chancelière allemande Angela Merkel avaient réitéré dans un communiqué «leur engagement à mettre en oeuvre pleinement» les mesures de l’accord de sauvetage de la Grèce et de l’ensemble de la zone euro conclu à Bruxelles le 21 juillet. Ils avaient insisté sur la nécessité d’une application rapide des mesures décidées à ce sommet, notamment le renforcement des possibilités d’aide aux pays fragiles via le Fonds européen de stabilité financière (FESF), un mécanisme doté d’une capacité effective de prêts de 440 milliards d’euros. La pression est très forte sur les pays de la zone euro pour accélérer les procédures parlementaires d’adoption de ces mesures. La France, qui préside cette année les G7 et G20, a annoncé une session extraordinaire de son Parlement du 6 au 8 septembre pour lui soumettre un projet de loi de finances rectificative entérinant l’accord européen. Jusqu’ici, une anticipation de ce calendrier n’a guère été évoquée à Paris. Comme son Premier ministre François Fillon, en vacances en Toscane (nord de l’Italie), M. Sarkozy avait jusqu’à présent choisi de ne pas rentrer à Paris, pour ne

L

Le Premier ministre français François Fillon et son ministre des Affaires étrangères Alain Juppé quittant l’Elysée après une rencontre avec le président Nicolas Sarkozy pas donner des signes d’affolement aux marchés. Il multipliait les contacts depuis sa villégiature de Cap Nègre, sur la Côte d’Azur (sud-est). La Bourse de Paris, comme la plupart des marchés d’actions mondiaux, s’est redressée mardi après onze séances de baisses consécutives. Et elle se maintenait en hausse mercredi en début de journée après les commentaires de la Réserve fédérale américaine la veille. Mais les investisseurs s’interrogeaient sur la durée de ce sursaut. L’ancien Premier ministre socialiste français Laurent Fabius a affirmé mercredi que la crise est «loin« d’être «terminée» et appelé à de nouvelles mesures au niveau européen.

Le champion de la croissance voit son PIB reculer
La richesse nationale de Singapour a diminué de 6,5% au deuxième trimestre 2011, en raison d’une baisse de la production manufacturière, un mauvais chiffre publié mercredi qui fait craindre aux économistes une récession dans cette cité-Etat très dépendante des exportations.
Le Produit intérieur brut (PIB) de Singapour a reculé de 6,5% au deuxième trimestre par rapport au précédent. Un pays est dit techniquement en récession lorsqu’il affiche une croissance négative pendant deux trimestres successifs. Le ministère du Commerce a réduit ses prévisions et table désormais sur une hausse du PIB comprise entre 5 et 6% pour 2011, contre 5 et 7% prévus. Singapour avait été en 2010 le champion de la croissance en Asie, avec un bond de 14,7%, grâce à la forte demande des autres pays asiatiques comme la Chine. Cette économie très dépendante des exportations avait connu une récession au deuxième semestre 2008, lors de la crise financière dans le monde. Le pays «pourrait subir une deuxième récession technique, avec une baisse du PIB au troisième trimester», a déclaré Song Seng Wun, économiste chez CIMB Research. «Sa demande intérieure est très faible et il dépend fortement de la demande étrangère en biens et services». Les perspectives pour le deuxième semestre «ont été obscurcies par l’atonie de la reprise américaine et les problèmes de la dette des Etats en Europe», a renchéri Alvin Liew, économiste chez Uni-

SINGAPOUR

VATICAN

Benoît XVI exhorte à retrouver «l’harmonie» dans le «silence»
Benoît XVI a recommandé mercredi aux vacanciers de rechercher «le silence« à l’occasion des congés d’été, «dans un monde agité«, mettant en avant le rôle irremplaçable des monastères, lors de l’audience générale à Castel Gandolfo, sa résidence d’été près de Rome. Une foule composée de beaucoup de jeunes, dont plusieurs centaines venus d’Amérique latine, en route pour les Journées mondiales de la jeunesse (JMJ) à Madrid, a longuement acclamé le pape, dans une atmosphère bien plus détendue que lors des audiences solennelles sur la place Saint-Pierre. Le pape, 84 ans, les traits un peu tirés, semblait plus à l’aise et heureux devant cette foule. «Nos vemos en Madrid» («Nous nous verrons à Madrid»), scandaient les jeunes Latino-Américains. Une grande bannière, où étaient reproduits tous les drapeaux du monde, flottait au milieu de drapeaux brésiliens, argentins ou encore américains. «Dans notre monde si souvent agité, les communautés monastiques, véritables oasis de l’esprit, nous rappellent la nécessité du silence dans nos vies, pour réaliser en nous une authentique harmonie spirituelle», a dit le pape. «Les monastères exercent depuis toujours une fascination particulière, comme des lieux où Dieu parle aux hommes de manière spéciale. La tranquillité nous aide aussi à être réceptifs à la parole de Dieu (...) Nous voulons utiliser pour cela le temps des vacances», a-t-il recommandé. Le pape, qui se trouve depuis début juillet à Castel Gandolfo, consacrant son temps à écrire le troisième tome de son livre sur Jésus, a eu droit mardi soir à un concert en son honneur et celui de son frère Georg, à l’occasion du soixantième anniversaire de leur ordination commune, en Bavière en 1951. L’exécution d’oeuvres du protestant Johann Sebastian Bach, qu’il a qualifié de «maître au-dessus de tous les maîtres», et du prêtre catholique italien Antonio Vivaldi, ont été l’occasion pour le pape mélomane d’analyser avec dextérité leurs oeuvres et de rendre hommage à deux musiciens croyants.

Le Singapour a célébré son indépendance mardi ted Overseas Bank, qui table 1998, s’accordent à dire les cependant sur une récession économistes. Le PIB a reculé au deuxiètechnique de faible durée. Si récession il y a, elle sera me trimestre 2011 en raison bien moins forte que celles de la baisse des exportaenregistrées en 2008 et en tions de semiconducteurs,

en raison d’une demande mondiale faible et des perturbations liées au séisme et au tsunami japonais de mars, a précisé le ministère du Commerce.

NORVÈGE

Carnage : la police répond aux critiques
La police norvégienne, épinglée pour avoir mis une heure avant d’arrêter l’auteur de la fusillade sur l’île d’Utoeya le 22 juillet, a tenté de répondre aux critiques mercredi, estimant qu’elle avait fait de son mieux à la lumière des informations alors disponibles. “Nous sommes convaincus d’avoir fait au mieux pour gérer la situation telle qu’elle nous apparaissait à ce moment-là”, a déclaré Johan Fredriksen, lors d’un point de presse. “L’évaluation reste à venir. Nous sommes très humbles face à l’idée qu’il apparaîtra peut-être que des choses peuvent être améliorées”, a-t-il toutefois ajouté. Le 22 juillet, un peu plus d’une heure s’est écoulée entre les premiers messages alertant la police d’une fusillade sur Utoeya et l’arrestation du tueur, l’extrémiste Anders Behring Breivik, par une unité spéciale dépêchée d’Oslo, à une petite quarantaine de kilomètres de là. Mercredi, Johan Fredriksen a défendu le choix d’envoyer des hommes sur Utoeya par la route puis par bateau plutôt que par les airs, expliquant que l’hélicoptère de la police n’était pas dimensionné pour le transport de troupes. Il a aussi rejeté les suggestions du journal Dagsavisen qui, citant des sources policières anonymes, estimait que l’hélicoptère aurait tout de même pu être utilisé pour embarquer un tireur d’élite, afin de neutraliser Behring Breivik plus rapidement et de sauver potentiellement des vies. “L’hélicoptère de la police est un outil extrêmement avancé, en premier lieu comme centre de commandement, comme plateforme d’observation, de documentation et de recherche. Mais ce n’est pas un engin fait pour les interventions armées”, a-t-il dit. Au total, 77 personnes ont été tuées dans les deux attaques perpétrées le 22 juillet par Behring Breivik: 69 dans la fusillade contre un rassemblement de jeunes sur Utoeya et huit autres dans l’explosion juste auparavant d’une camionnette piégée près du siège du gouvernement à Oslo.

actualité | internationale

jeudi 11 août 2011

17

BRÈVES

Afrique du sud: gilet pare-balles même au bureau
Tous les policiers sud-africains devront porter un gilet pareballes en service, y compris dans les bureaux, a annoncé un porte-parole de la police mercredi. “La hiérarchie à tous niveaux sera considérée comme responsable si un membre n’a pas respecté la consigne”, selon une instruction écrite citée par le quotidien Beeld et adressée ces jours-ci dans les commissariats. Il s’agit d’un “rappel des différentes règles de sécurité, y compris le port du gilet pare-balles”, a précisé à l’AFP, un porte-parole de la police, le colonel Vish Naidoo. Plus de 50 policiers ont été tués en service depuis le début de l’année. Libye: Khamis est apparu à la télévision Khamis, fils du dirigeant libyen Mouammar Kadhafi, est apparu à la télévision libyenne, quelques jours après l’annonce de sa mort par la rébellion, démentie aussitôt par le régime. La télévision a montré des images de Khamis, en tenue militaire, qui visitait un hôpital où des “victimes de raids de l’Otan” étaient hospitalisées. Il s’agit de la première apparition de Khamis depuis l’annonce vendredi de sa mort par les rebelles.

Hong-Kong: les enseignants ne veulent pas de cours de patriotisme chinois
Le principal syndicat des enseignants de Hong Kong a demandé mercredi aux autorités du territoire de bloquer un projet visant à introduire dans le cursus scolaire des cours obligatoires de patriotisme chinois. “C’est clairement une ingérence du politique” dans le système éducatif de Hong Kong, et de tels cours porteraient “atteinte au développement équilibré des écoliers”, a déclaré James Hon, porte-parole du Syndicat des professeurs de Hong Kong. La proposition des autorités de Hong Kong, rendue publique en mai, avait déjà suscité de vives critiques chez les défenseurs des droits de l’Homme. Hong Kong, ancienne colonie britannique rendue à la Chine en 1997, a un statut semi-autonome, et a conservé sa monnaie et son propre gouvernement.

VENTE A L’ENCAN
C. SAMOUILHAN, C.P.
Vendra à l’encan et au comptant à la requête des assureurs et pour le compte de qui il appartiendra le vendredi 12 août à 10 h 30 au Storage and Valuers, La Tour Kœnig, Pointe-aux-Sables. Abîmés dans des accidents
Véhicules Nissan D/Cab 4x2 Pick-Up 3153cc Nissan single cab G.V. 1397cc Nissan Teana 3498cc Nissan Urvan G.V. 2953cc Renault Megane 1390cc Isuzu D/max 4x2 2499cc Nissan Tiida 1490cc In good running condition Fiat Punto 1242cc Toyota KG-I, XH 49V D.P. 2980cc Ford Telstar 1800cc
VISITE : vendredi 12 août à partir de 9 h.

NOTICE FOR BUILDING AND LAND USE PERMIT AND INSTALLATION OF ELECTRIC MOTORS UNDER SECTION 40 OF THE BUILDING ACT
Take notice that KWIKWASH LTD will apply to the District Council of Black River for a building and land use permit for a proposed Car wash and an authorization to install the following electric motors/ engines : 3 Pressure washer pumps 3 Vacuum cleaners 3 Steam cleaners 1 Air-compressor at Michael Leal Avenue, Pailles. Any person feeling aggrieved by the proposal may lodge an objection in writing to the abovenamed Council within 15 days as from the date of this publication. 10.08.2011

Reg No 4190 AG 10 2596 MY 10 1290 MR 09 3195 MY 08 715 FB 07 2564 MY 07 1171 ZT 05 158 JN 02 3290 ZK 97 643 MR 93
Tél. : 241 6055

Roumanie: il se hisse sur un lampadaire devant la présidence
Un homme de 28 ans qui a eu des antécédents psychiatriques, était perché mercredi sur un lampadaire devant le palais présidentiel de Roumanie et menaçait de se suicider s’il ne rencontrait pas le chef de l’Etat, a indiqué la police roumaine. L’homme a d’abord brandi un pistolet mais au bout de deux heures, les policiers se sont aperçus qu’il s’agissait d’un jouet. Une équipe de cinq négociateurs tente actuellement de convaincre l’homme de descendre du réverbère, où il est monté depuis plus de quatre heures. Ce dernier se plaint d’un jugement qu’il estime injuste dans une affaire l’opposant à son ancien employeur et souhaite rencontrer le président Traian Basescu. Inde: Le conflit du Cachemire a fait 40 000 morts L’insurrection séparatiste au Cachemire indien, qui dure depuis plus de deux décennies, a fait près de 40.000 morts, a annoncé un membre du gouvernement indien mercredi devant le parlement à New Delhi. Le ministre adjoint de l’Intérieur, Jitendra Prasad, a précisé devant les députés que 39.918 personnes avaient été tuées en raison du conflit du Cachemire entre 1990 et le mois d’avril 2011. Certains groupes de défense des droits de l’Homme ont estimé que le bilan pourrait atteindre près de 100.000 morts depuis le début de l’insurrection séparatiste fin 1989 dans cette région de l’Himalaya.

MINISTRY OF PUBLIC INFRASTRUCTURE, N.D.U., LAND TRANSPORT AND SHIPPING
INVITATION FOR BIDS
(Authorised Under Section 16(1) of The Public Procurement Act 2006)

RENTING OF OFFICE SPACE OF AREA WITHIN 200 TO 250 SQUARE METRES TO HOUSE THE PROJECT PLAN COMMITTEE OFFICE (MPI/OAB:44 OF 2011)
1. Bids on appropriate forms are invited from owners for the Renting of Of ce Space of area within 200 to 250 SQUARE METRES to house the Project Plan Committee Of ce to be situated within a radius of 0.5 km from Moorgate House, 29 Sir William Newton Street Port-Louis. 2. Other details of the requirements and conditions are contained in the bid documents. 3. The bid documents is available free of charge on the Government Procurement website. (http://publicprocurement.gov.mu) or from the ministry at the address mentoned at paragraph 5 below. 4. Any clari cations sought by any bidder in respect of the renting of of ce space shall be addressed in writing to the Supervising Of cer, Ministry of Public Infrastructure, N.D.U., Land Transport and Shipping (Fax No. 210 7283) so as to reach the ministry at latest fourteen (14) days prior to the deadline for the submission of bids. 5. Bids in sealed envelope clearly marked “Renting of Of ce Space for Project Plan Committee Of ce-MPI/OAB/44 of 2011” and indicating the closing date should be addressed to the Supervising Of cer, Ministry of Public Infrastructure, N.D.U., Land Transport and Shipping and deposited in the Tender Box situated at the under-mentioned address on or before Wednesday 14 September 2011 up to 13.00 hours (local time) at latest. Ministry of Public Infrastructure, N.D.U., Land Transport and Shipping 9th Floor, Moorgate House, Sir William Newton Street, Port Louis 6. Bids will be opened in the Conference Room of the Ministry of Public Infrastructure at 9th oor Sir William Newton Street, Port Louis on the same day at 13.30 hrs (local time) in the presence of bidders/bidders’ representatives who choose to attend. 7. The Ministry of Public Infrastructure, N.D.U., Land Transport and Shipping reserves the right to: (a) accept or reject any bid; and (b) annul the bidding process and reject all bids at any time prior to contract award as per provision of Section 39(1) of the Public Procurement Act 2006. Ministry of Public Infrastructure, N.D.U., Land Transport and Shipping, 9th Floor, Moorgate House, Sir William Newton Street, Port Louis 9 August 2011

Etats-Unis : la plus grande banque de Syrie sanctionnée
Les Etats-Unis ont annoncé mercredi des sanctions contre la plus grande banque commerciale de Syrie, la Commercial Bank of Syria, qui est contrôlée par l’Etat, en l’accusant d’avoir offert des services financiers à la Corée du Nord. Ces sanctions gèlent les actifs que cette banque pourrait détenir aux Etats-Unis et interdisent aux entreprises et ressortissants américains toute transaction avec elle. Palestine: violentes réactions en cas de veto américain Le dirigeant palestinien Marwan Barghouti, emprisonné en Israël, a averti Washington qu’un veto américain à l’ONU contre la demande d’adhésion d’un Etat de Palestine provoquerait de violentes réactions arabes, a rapporté l’agence officielle égyptienne Mena. “Recourir au veto contre l’Etat palestinien serait une erreur historique et mortelle pour le président américain Barack Obama, qui avait suscité l’espoir d’un changement” dans la politique américaine au Proche-Orient, a déclaré M. Barghouti dans une interview accordée depuis sa prison israélienne par l’intermédiaire de son avocat. Les Etats-Unis, dont les efforts de médiation entre Israéliens et Palestiniens restent infructueux, ont annoncé qu’ils feraient usage de leur droit de veto au Conseil de sécurité de l’ONU en cas de demande d’adhésion d’un Etat de Palestine.

18 jeudi

11 août 2011

actualité | internationale

ÉTHIOPIE

S

La malédiction de la “sécheresse verte”
hundure Tekamo est confrontée à un insupportable dilemme: rester avec son nourrisson souffrant de malnutrition dans ce centre de santé du sud de l’Ethiopie ou retourner chez elle pour trouver de quoi nourrir ces cinq autres enfants.
“Je n’arrive pas à réfléchir; tout ce que je veux c’est sauver mon enfant”, explique cette jeune mère, debout aux côtés de son fils Berhanu, alité. “Mais en même temps, je m’inquiète parce que j’ai laissé mes autres enfants” chez moi, ajoute-t-elle désemparée. C’est la seconde fois depuis décembre que Berhanu est admis dans ce centre de santé de Shebedino, à 225 km au sud de la capitale Addis Abeba, son état se détériorant en raison du manque chronique de nourriture. Dans cette “Région des nations, nationalités et peuples du Sud”, une des neuf régions administratives du pays, une succession de saisons des pluies irrégulières ou décalées a entraîné de très faibles récoltes ou endommagé les cultures, provoquant de très graves pénuries alimentaires. Cette région,densément peuplée, fait face à une “sécheresse verte”: tandis que le paysage y apparaît vert et luxuriant, les récoltes sont quasi-inexistantes. Une répétition de 2008 dans cette partie du pays. Plus de 250.000 personnes ont besoin d’une aide humanitaire d’urgence dans cette partie du sud de l’Ethiopie selon le gouvernement, un nombre sûrement trois fois supérieur selon les organisations humanitaires présentes sur place. “Les principales causes d’insécurité alimentaire sont la sécheresse récurrente, la pression démographique et la dégradation des sols”, explique à l’AFP le coordinateur de la région pour la sécurité alimentaire, Getachew Lemma. Selon les Nations unies, quelque 4,5 millions d’Ethiopiens nécessitent une assistance humanitaire en raison de cette sécheresse qui affecte environ 12 millions de personnes en Afrique de l’Est. A Shebedino, leur nombre ne cesse de progresser. “Le taux de malnutrition augmente”, assure Daniel Legisso, qui travaille pour le gouvernement sur la sécurité alimentaire dans le sud de l’Ethiopie. Selon lui, le taux de malnutrition des enfants a progressé de 5% depuis mai. “La situation actuelle est très tendue par rapport aux années précédentes”, ajoute-t-il. Melcamu Tilahun, modeste agriculteur, ne saurait le contredire: son maïs a séché sur pied en raison de faibles précipitations et trois de ses quatre enfants souffrent de malnutrition. “Cette année, je n’ai même pas de quoi nourrir ma famille pour trois semaines”, déploret-il. Ce père de famille envisage même d’abandonner l’agricul-

La sécheresse fait des ravages en Ethiopie ture pour ouvrir un petit commerce. “Si je peux obtenir un prêt et changer de boulot, je pourrai nourrir ma famille”, espèret-il. Le gouvernement a lancé un programme pour apprendre aux mères de famille à reconnaître les symptômes de la malnutrition. De son côté, le Programme alimentaire mondial (PAM) est engagé dans une opération de plus longue haleine (cinq ans), où les bénéficiaires reçoivent de l’argent et de la nourriture en échange de leur labeur dans les champs. Un des responsables de ce programme du PAM Yohannes Desta met toutefois en avant la nécessité d’investir dans des projets d’irrigation et dans un meilleur accès aux engrais pour aider durablement les fermiers locaux. Mais pour ceux dont la survie est en jeu actuellement, à l’image de Shundure et de son bébé, l’aide humanitaire d’urgence demeure la priorité. “Je n’ai pas de nourriture pour mes enfants chez moi. Je n’ai même pas de lait à leur offrir”, se désole-t-elle.

actualité | internationale CHINE

jeudi 11 août 2011

19

Le premier porte-avions chinois a effectué sa première sortie en mer
L
e premier porte-avions chinois a quitté son chantier naval de Dalian, dans le nord-est du pays, pour effectuer sa première sortie en mer afin de réaliser des essais, a annoncé l’agence Chine nouvelle.
carne son ambition navale. Mais la télévision officielle chinoise avait diffusé fin juillet des images inédites du porte-avions en chantier. Le seul responsable chinois à en avoir parlé a été le chef d’état-major de l’Armée populaire de libération (APL), le général Chen Bingde, dans une interview publiée début juin par le Quotidien commercial de Hong Kong. Les ambitions de Pékin dans l’ensemble des régions maritimes à l’ouest du Pacifique suscitent des inquiétudes croissantes, plusieurs différends territoriaux anciens provoquant des pics de tension chroniques entre la Chine et ses voisins - Japon ou Vietnam ces derniers mois. Le premier porte-avions chinois, dont la sortie en mer était attendue avec grand intérêt par les analystes militaires, risque d’écorner l’image que la Chine veut donner d’elle-même: celle d’un pays pacifique qui s’arme uniquement pour se défendre, sans prétendre à Le navire, long de 300 mètres, était à l’origine destiné à la Marine soviétique. La construction de ce bâtiment, baptisé le Varyag, avait été interrompue en 1991 à la suite de l’effondrement de l’Union soviétique et la Chine l’avait racheté en 1998 à l’Ukraine. Les essais en mer ne dureront pas longtemps, a indiqué l’agence officielle sans plus de précisions, citant des sources militaires chinoises qui ajoutent que le porte-avions reviendrait ensuite à son port d’attache pour y subir d’autres travaux de rénovation et des essais supplémentaires. Le mois dernier, la Chine avait annoncé que le porteavions serait utilisé «pour de la recherche scientifique, des expériences et des entraînements», à un moment où les ambitions territoriales et militaires chinoises inquiètent de plus en plus les pays d’Asie comme les Etats-Unis. La Chine a gardé durant des années un silence absolu sur ce porte-avions qui in-

Le premier porte-avions chinois à sillonner les mers l’hégémonie. L’APL, la plus grande armée du monde est extrêmement discrète sur ses programmes de modernisation et a vu son budget croître de manière exponentielle. Au début du mois, le Japon avait exprimé ses inquiétudes à l’égard des ambitions militaires croissantes de la Chine, de son expansion maritime vers le Pacifique et de «l’opacité» de son budget de défense. La Chine avait réagi en exprimant son «vif mécontentement» et avait jugé «irresponsible» le rapport annuel sur la défense du Japon.

jeudi 11 août 2011

le sport
FOOTBALL | Matches amicaux

21

international

L’Espagne battue en Italie, le Brésil chute aussi
hampionne du Monde et d’Europe en titres, l’Espagne s’est inclinée 2-1 hier face à l’Italie lors d’un match amical disputé au stade San Nicola de Bari, le Brésil s’inclinant de son côté 3-2 à Stuttgart face à l’Allemagne, une première depuis 18 ans.
La France a, elle, dû se contenter du match nul 1-1 contre le Chili lors d’une rencontre disputée à Montpellier et au cours de laquelle les hommes de Laurent Blanc ont mené 1-0 jusqu’à 14 minutes de la fin du temps réglementaire. Les Bleus restent néanmoins sur une série de 11 matches sans défaite. L’Italie a donc battu les champions du monde espagnols. Il a cependant fallu un but chanceux d’Alberto Aquilani à six minutes de la fin pour que la victoire choisisse le camp des Transalpins face à la sélection qui est également championne d’Europe. La Squadra Azzura a pris l’avantage dès la 11e minute par Riccardo Montolivo mais, 25 minutes plus tard, un pénalty transformé par Xabi Alonso a remis les deux équipes à égalité. L’Espagne s’est cependant trouvée privée de deux de ses joueurs clés dès la première période, Fernado Torres devant quitter le terrain après un choc à la 14e minute et Gerard Piqué l’a rejoint en fin de mi-temps, touché à une cuisse. Si les Espagnols ont ensuite dominé les débats, ils ne sont pas parvenus à porter l’estocade. En fin de rencontre, la frappe d’Aquilani a été déviée par Javi Martinez, qui a pris son gardien, Iker Casillas, à contre-pied, offrant la victoire à l’Italie qui n’avait plus battu la Roja depuis 1994. L’Allemagne a de son côté mis fin à 18 ans de disette face à au Brésil qu’elle n’avait plus battu depuis 1993 et un succès à 2-1 à Cologne. Depuis, les deux sélections, qui ne s’étaient plus rencontrées depuis six ans, s’étaient séparées sur quatre victoires du Brésil et un match nul en cinq rencontres.

EN UN COUP D’OEIL
Allemagne Schweinsteiger 61p Gotze 67 Schurrle 80 Albanie Bogdani 33 Lika 64 Salihi 69 Afrique du Sud Mphela 14, 52 Tshabalala 19 Autriche Hoffer 62 Azerbaïdjan Belarus Kisliak 33 Bosnie Botswana Chine Zhao 9 Côte d’Ivoire Toure Yaya 44 Gervinho 45 Kone 67 Drogba 81p Ecosse Jorgensen 23csc Snodgrass 44 Eire France Remy 20 Gambie Gabon Hongrie Koman 32 Rudolf 45 Dzsudzsak 59 Elek 88 Italie Montolivo 11 Aquilani 84 Japon Kagawa 35, 55 Honda 53 Liechtenstein Ritzberger 59 Norvège Abdellaoui 23, 89p Riise 72 Pologne Blaszczykowski 35 Pays de Galles Blake 82 Portugal Postiga 25 Ronaldo 43 Coentrao 46 Hugo Almeida 59, 72 Russie Pogrebniak 53 Slovénie Sénégal Tunisie Turquie Belozoglu 8p Kazim-Richards 28, 35 Ukraine Zimbabwe 3-2 Brésil Robinho 72p Neymar 92 Monténégro Savic 40, 47

C

3-2

3-0

Burkina Faso

1-2

0-1 1-0 0-0 1-0 1-0 4-3

Slovaquie Kucka 21 Jez 30 Macedoine Pandev 57 Bulgarie Grèce Kenya Jamaïque Israël Schechter 76 Melikson 79, 86p

2-1

Danemark Eriksen 31 Croatie Chili Cordova 77 RD Congo Guinée Islande

0-0 1-1 3-0 1-1 4-0

2-1

Espagne Alonso 37p Corée du Sud

3-0

L’Espagne, privée de plusieurs cadres et pas vraiment en réussite en match amical, a de nouveau chuté hier face aux Italiens Bastian Schweinsteiger a ouvert le score sur pénalty à la 61e minute, avant que le jeune Mario Götze ne creuse l’écart six minutes plus tard. Robinho a réduit la marque à la 71e minute, lui aussi sur pénalty, mais Andre Schürrle, entré à la mi-temps, a porté le coup de grâce à 10 minutes du coup de sifflet final. Au stade de La Mosson, les Bleus avaient pris la rencontre par le bon bout en ouvrant le score à la 20e minute par Loïc Rémy, servi par Karim Benzema et qui a ainsi inscrit son deuxième but sous le maillot de l’équipe de France. Mais dans le dernier quart d’heure où les deux formations se sont montrées de plus en plus fébriles, les Français et leur gardien Hugo Lloris n’ont rien pu faire sur une frappe imparable de Nicolas Cordova. Adversaire direct de la France dans la course à la qualification pour l’Euro 2012, la Bosnie n’a pas pu faire mieux qu’un nul 0-0 à domicile contre la Grèce. En tout début de soirée, la Russie avait infligé à la Serbie son quatrième match de rang sans victoire. Après deux matches nuls en Estonie et en Australie, et une défaite 2-1 contre la Corée du Sud, les Serbes ont perdu sur un unique but inscrit Pavel Pogrebnyak à la 53e minute. La Suède est, de son coté, allée s’imposer 1-0 en Ukraine alors que la Pologne a battu la Géorgie 1-0 sur son terrain de Lubin. La palme de l’offensive revient à la rencontre Côte d’Ivoire - Israël, qui s’est soldée à Genève par la victoire ivoirienne 4-3, avec Didier Drogba qui a marqué le dernier but des Ivoiriens sur penalty.

1-2

5 buts
Le match d’hier revenu à l’Allemagne a vu les cinq buts inscrits dans la dernière demi-heure.

Suisse Derdiyok 15 Stocklasa 34csc 3 - 0 Rép.Tchèque

1-0 1-2

Géorgie Australie Cahill 44 Kruse 60 Luxembourg

5-0

1-0 0-0 0-2 4-2 3-0

Serbie Belgique Maroc Mali Estonie

0-1 2-0

Suède Hysen 90 Zambie

Bastian Schweinsteiger (à g) a mis l’Allemagne sur la voie du succès en prenant à défaut le gardien brésilien Julio Cesar sur penalty

22 jeudi

11 août 2011

sport | international

FOOTBALL | Matches amicaux Italie 2 Espagne 1

L’Italie domine une Espagne diminuée
L
’Italie a battu l’Espagne 2 à 1 hier à Bari, grâce à un but d’Alberto Aquilani à 6 minutes de la fin du temps réglementaire et après avoir dominé largement en première mi-temps une Espagne où ne figuraient que deux joueurs du Barça.

FEUILLE DE MATCH
ITALIE 2 ESPAGNE 1 Italie: Buffon - Maggio, Ranocchia (Bonucci 77), Chiellini, Criscito - Pirlo, De Rossi (Aquilani 65), Thiago Motta (Marchisio 54), Montolivo (Nocerino 74) - Cassano (cap) (Balotelli 59), Rossi (Pazzini 60) Buts: Montolivo 11, Aquilani 84 Espagne: Casillas (cap) (Valdes 46) - Iraola (Alcantara 46), Piqué (Busquets 45), Albiol, Arbeloa - Xabi Alonso, Martinez, Iniesta (Villa 46), Cazorla (Mata 80) - Silva, Torres (Llorente 15) Avertissement: Arbeloa But: Alonso 37p Arbitre: M. Schiffner Les Italiens reprendront leur campagne avec encore un peu plus de confiance après ce succès face à une équipe qu’elle n’avait plus battue depuis le Mondial 1994 son rythme. La stratégie du technicien italien a mis à mal la défense espagnole. Prandelli l’avait annoncé dans les jours précédents: il ne prendrait pas d’avantcentre ou d’ailier, mais alignerait des attaquants capables de s’installer dans la défense, laissant au milieu de terrain le soin de porter le danger. Ce pari a parfaitement fonctionné en début de match: une contre-attaque rapide conclue par un tir sur le poteau de Criscito (4e), puis, l’ouverture du score grâce à Montolivo (11e). Servi par Criscito, Montolivo lobait Casillas parti à sa rencontre, son ballon piqué heurtant la transversale avant de rentrer dans le but. Cassano et Rossi auraient pu aggraver la marque pour l’Italie, avant que l’Espagne n’obtienne un penalty sur une faute de Chiellini sur Llorente dans les airs, transformé par Xabi Alonso à la 37e minute. Juste après l’heure de jeu, l’Espagne s’est procurée plusieurs occasions sans toutefois parvenir à tromper Buffon. Et la frappe contrée d’Aquilani, prenant le gardien remplaçant Victor Valdes à contre-pied, scellait la rencontre en fin de match. “Nous devons prendre le résultat de ce match de la façon qui convient. Jusqu’à ce que nous manquions de jambes et de fluidité, nous jouions très bien. Puis nous avons manqué d’organisation et nous avons eu à travailler plus dur. Mais nous avons montré du caractère et du courage” a déclaré l’entraîneur de l’Italie Cesare Prandelli après la rencontre.

Alors que l’Italie a été dominatrice en première période, au cours de laquelle elle a ouvert la marque grâce à Montolivo à la 11e minute, l’Espagne, qui avait tout de même réussi à égaliser avant la pause sur penalty, a fait jeu égal en seconde. “L’Italie était plus dangereuse en première mi-temps, mais nous étions assurément l’équipe la plus dangereuse après la pause” a estimé le capitaine de l’équipe d’Espagne Iker Casillas. Les nombreux changements en fin de match ont toutefois provoqué une baisse de rythme, qui n’a pas souri aux champions du monde. Les hommes du sélectionneur Cesare Prandelli ont mis les Espagnols sous pression dès le début, empêchant la Rioja d’installer

ALLEMAGNE 3 BRESIL 2

Victoire de prestige pour l’Allemagne
L’Allemagne, emmenée par son étoile montante Mario Götze, a battu le Brésil 3 à 2 en match amical, sa quatrième victoire seulement en 21 confrontations avec la Seleçao, la première depuis 1993, hier à Stuttgart.
Joachim Löw avait misé sur la jeunesse de Götze (19 ans), en l’absence de Özil et Khedira, et le petit génie de Dortmund a répondu à cette confiance à travers des gestes techniques et le 2e des trois buts allemands. La Mannschaft, confortable leader avec 7 victoires, peut donc aborder avec quiétude la dernière ligne droite des qualifications à l’Euro 2012 par la réception de l’Autriche le 2 septembre prochain. “Je suis personnellement ravi d’avoir désormais autant d’options. Mario Götze a une vision du jeu exceptionnelle et cherche à trouver une solution à tous les problèmes sur le terrain. Ce sont les petites choses qu’il réussis qui le rende si fort” a fait ressortir Joachim Löw, le sélectionneur de l’Allemagne. Pour le Brésil, c’est une nouvelle déconvenue après l’élimination en quarts de finale de la Copa America, sortie par le Paraguay, et auparavant les défaites en amical contre l’Argentine et la France (chaque fois 1-0). “Les Allemands sont les vainqueurs incontestables, mais les matches comme celuilà, contre les meilleures équipes, sont ce dont nous avons besoin. On a mis du temps à entrer dans la partie et on n’était pas aussi affuté que les Allemands” a déclaré Mano Menezes, le sélectionneur du Brésil. L’Allemagne abordait la rencontre avec un jeu à une touche de balle à la saveur barcelonaise, mettant la pression sur les Brésiliens, au grand bonheur des quelques 55 000 fans venus remplir le rutilant Mercedes-Banz-Arena. D’autant que Götze, joyau de Dortmund comparé à Messi, donnait un premier aperçu de sa classe avec un enchaînement amortie, crochet du droit et frappe instantanée du gauche qui obligeait le gardien Julio Cesar à se détendre. Contraint au contre, la Seleçao profitait d’une talonnade trop molle de Kroos pour placer une première banderille par Pato (12e), imité ensuite par Andre Santos et Robinho. Sur un coup-franc de 35 m, Dani Alves faisait une “Roberto Carlos” en envoyant un missile que Neuer devait repousser des deux mains (33e). Le jeu s’inversait quelque peu et les hommes de Mano Menezes se montraient plus conquérants, Pato sortant de l’ombre en zigzagant dans la défense (38e). Träsch tentait sa chance de loin, Neymar, l’étoile de Santos, convoitée par le Real Madrid, répliquait en contre mais sans parvenir à ouvrir le score avant la pause. Comme libérés d’avoir tenu la première période, la Seleçao affichait ses ambitions sur un contre éclair dès la reprise mais le lob de Pato, face à Neuer sorti de ses cages, passait de très peu à côté du montant gauche (47e). Le Brésil semblait monter en puissance et l’Allemagne baisser d’intensité. Mais après un premier tir flottant de Lahm (53e), les Allemands ouvraient la marque à l’heure de jeu: sur un contre, Kroos était fauché dans la surface par Lucio, penalty que transformait Schweinsteiger. Mais le plus beau était à venir. Six minutes plus tard, Götze montrait pourquoi il était surnommé “Götzinho”s: lancé à la limite du hors jeu, il se jouait de la défense centrale pour battre Julio Cesar malgré un angle fermé. Sur un fauchage de Dani Alves par Lahm, Robinho réduisait la marque sur penalty à la 72e minute. Joie de courte durée pour des Brésiliens. Le temps pour Andre Santos de perdre la balle dans sa surface, sous la pression de Schweinsteiger qui servait en retrait Schürrle dont la frappe se logeait sous la barre (80e). Dans les arrêts de jeu, Neymar, très discret jusque-là, profitait d’une occasion, une frappe enroulée du droit pour placer le ballon au ras du poteau. trop tard toutefois pour priver l’Allemagne d’une douce victoire.

FEUILLE DE MATCH
ALLEMAGNE 3 BRESIL 2 Allemagne: Neuer - Träsch, Hummels (J. Boateng 88), Badstuber, Lahm (cap.) - Schweinsteiger (Rolfes, 86), Kroos - M. Götze (Cacau 88), T. Müller, Podolski (Schürrle, 46) - Gomez (Kloze (46) Buts: Schweinsteiger 61p, Götze 67, Schürrle 80 Brésil: Julio Cesar - Dani Alves, Lucio (cap), Thiago Silva, André Santos - Ralf, Ramires (Luiz Gustavo 86), Fernandinho (Ganso, 69) - Neymar, Robinho, Pato (Fred, 77). Avertissement: Ganso 69 Buts: Robinho 72p, Neymar 92 Arbitre: Viktor Kassai (Hon) - 54 700 spectateurs

Mario Goetze a justifié la confiance placée en lui en inscrivant le deuxième but allemand

Notice is hereby given that the Irrigation Authority has applied to the Central Water Authority for a ground water licence to use groundwater from borehole BH 1096 at Cressonville, Beaux Songes for irrigation purposes. Any person wishing to object to the granting of the rst licence may do so within 21 days from the publication of this notice by lodging the objection in writing within to the Authority stating reasons. Particulars and plans may be inspected at : The Water Resources Unit 3rd Floor, Royal Commercial Centre St Ignace Street, Rose Hill 11.08.2011

NOTICE CENTRAL WATER AUTHORITY

NOTICE FOR BUILDING & LAND USE PERMIT WITHIN RESIDENTIAL ZONE
Take notice that Futuracall BPO Ltd, represented by Mr Sheilen Manna will apply to the Municipal Council of Quatre Bornes for a Building and Land Use Permit for proposed Computer/ICT related activities at Corner Avenue Capucines & Les Palmiers Avenue. Any person feeling aggrieved by the proposal may lodge an objection in writing to the above-named Council within 5 days as from the date of this publication. 11.08.2011

sport | international FRANCE 1 CHILI 1

jeudi 11 août 2011

23

EURO 2012 | Qualifications

Un nul plein de regrets

L’Irlande du Nord facile
L’Irlande du Nord a repris espoir pour la qualification dans le Groupe C des éliminatoires de l’Euro 2012 en finissant fort contre les Îles Féroé hier à Belfast. Les NordIrlandais savait qu’une victoire était nécessaire pour garder espoir de jouer la phase finale, l’an prochain, en Pologne et en Ukraine. Hughes a donné le ton dès la cinquième minute. Malgré deux poteaux pour les Verts, le score en restait là au repos mais les insulaires allaient craquer après l’heure de jeu. A la 66e minute, Steven Davis recevait un ballon de Niall McGinn pour marquer un but de 20 mètres. Quelques instants plus tard, c’était au tour de Pat McCourt de trouver le chemin des filets, ce que le joueur de 26 ans faisait à nouveau à deux minutes de la fin. L’Irlande du Nord prend la troisième place, à sept points de l’Italie mais à deux longueurs seulement de la Slovénie.
Prochains matches (2 septembre) : Irlande du Nord - Serbie Iles Féroé - Italie Slovénie - Estonie

Le point
GROUPE C
HIER Irlande du Nord 4 - 0 Iles Féroé Hughes 5 Davis 66 McCourt 71, 88 Déjà joués Estonie - Iles Féroé 2-1 Iles Féroé - Serbie 0-3 Slovénie - Irlande du Nord 0 - 1 Estonie - Italie 1-2 Serbie - Slovénie 1-1 Italie - Iles Féroé 5-0 Irlande du Nord - Italie 0-0 Serbie - Estonie 1-3 Slovénie - Iles Féroé 5-1 Iles Féroé - Irlande du Nord 1 - 1 Italie - Serbie 3-0 Estonie - Slovénie 0-1 Serbie - Irlande du Nord 2-1 Slovénie - Italie 0-1 Irlande du Nord - Slovénie 0 - 0 Estonie - Serbie 1-1 Iles Féroé - Slovénie 0-2 Italie - Estonie 3-0 Iles Féroé - Estonie 2-0 Classement J G N P P C Pts 1. Italie 6 5 1 0 1 4 16 2. Slovénie 7 3 2 2 9 4 11 3. Ire. du Nord 6 2 3 1 7 3 9 4. Serbie 6 2 2 2 8 9 8 5. Estonie 7 2 1 4 7 11 7 6. Iles Féroé 8 1 1 6 5 22 4

La France de Samir Nasri s’est heurtée à une équipe du Chili très combative

L

a France pourra nourrir des regrets si jamais elle revisionne le premier match officiel de sa saison, conclu hier sur un match nul à Montpellier face au Chili (1-1), tant la maladresse a marqué la rentrée anticipée des Bleus.
jouer une partition plus juste, avec Marvin Martin et Karim Benzema à la baguette, intenables lors de chaque phase offensive. Et c’est d’ailleurs sur une action partie de loin, comme les aime le sélectionneur Laurent Blanc, que le premier but français a été inscrit, à la 20e minute. Au départ de l’action, Samir Nasri, qui adressa une passe lumineuse à Karim Benzema, depuis le rond central. Idéalement lancé dans la profondeur côté gauche, le Madrilène déborda, temporisa, avant de distiller un centre au point de penalty, sur la tête de Loïc Rémy. Après cette ouverture du score, les Chiliens se sont quelque

Avant deux déplacements cruciaux début septembre dans la course à la qualification pour l’Euro 2012, en Albanie puis en Roumanie, les hommes de Laurent Blanc avaient l’occasion de répéter leurs gammes à domicile, dans le cadre d’une rencontre amicale sans pression. Et ils l’ont plutôt bien fait, en menant 1-0 jusqu’à la 76e minute de jeu, grâce à un but de Loïc Rémy (20e). Mais incapables de marquer un deuxième but et de se mettre à l’abri, les Bleus se sont fait punir en fin de match sur une superbe frappe de Nicolas Cordova. Après un quart d’heure de jeu empreint de maladresses, les Bleus se sont en effet mis à

peu éteints, en ne procédant plus qu’en contres et sur coups de pied arrêtés. Ragaillardis par l’entrée en jeu en seconde période de leur petit prodige Alexis Sanchez, qui vient de signer au FC Barcelone, les Chiliens ont fait preuve d’un réalisme cruel. Car la deuxième mi-temps a vite tourné à un jeu d’attaque-défense à sens unique, avec des Bleus de plus en plus entreprenants mais maladroits dans le dernier geste. Pour preuve, en l’espace de dix minutes, de la 62e à 72e, les Bleus ont heurté la barre transversale et se sont vu refuser deux buts pour des positions de hors-jeu. Incapables de se mettre à l’abri, les hommes de Laurent Blanc ont fini par craquer, dans un moment d’errance défensive, à un quart d’heure de la fin du match, sur une belle frappe de Cordova, entré quelques instants auparavant. Après

une belle incursion côté droit des Chiliens, et une remise astucieuse plein axe, le joueur de Brescia a crucifié Hugo Lloris d’un plat du pied venu se loger dans sa lucarne gauche. Laurent Blanc a pesté à maintes reprises contre le calendrier et la tenue de cette rencontre au beau milieu du mois d’août avec des joueurs loin de leur état de forme optimal. Le nul concédé lui a donné en quelque sorte raison alors qu’il espérait repartir de Montpellier avec des certitudes avant d’entamer la dernière ligne droite qui doit mener les Bleus vers l’Euro 2012. “Je suis satisfait de la production des joueurs même si on est exigeants avec eux. Pour un match du mois d’août, il y avait beaucoup de qualités. On pensait que le Chili serait moins bien physiquement mais ils savent tenir le ballon” a analysé Laurent Blanc.

BARCLAYS PREMIER LEAGUE

Ecclestone ne veut pas de report
L’un des propriétaires du club londonien des Queens Park Rangers, Bernie Ecclestone, a déclaré hier que le report de certains matches de la 1ère journée de la Premier League ce week-end, suite aux émeutes frappant le pays, serait un “terrible message”. “Je vais vous dire quelque chose, cela donnerait un terrible message au reste du monde”a confié Ecclestone, qui est aussi le patron de la Formule 1, hier. La Premier League doit annoncer aujourd’hui sa décision de reporter ou pas certains matches de la première journée en raison de la vague de violences urbaines qui sévit depuis samedi à Londres et dans d’autres villes du pays. Queens Park Rangers, qui doit jouer samedi à domicile face à Bolton, sont l’un des trois clubs londoniens qui reçoivent ce week-end, avec Tottenham et Fulham. “La Premier League est regardée à travers le monde. Et partout ou je voyage et ou j’allume la télévision, je tombe sur un match de Man United. Cela donne un mauvais message de l’Angleterre. Nous allons aussi organiser les Jeux Olympiques et ce n’est pas un bon message à donner. Imaginez si ces choseslà arrivent pendant la tenue des JO. Ce serait terrible” a-t-il commenté. Par ailleurs, Greg Clarke, le président de la Football League, la ligue représentant les 2e, 3e et 4e divisions anglaises, a prévenu que les matches seraient reportés si la police le jugeait nécessaire. “C’est la police qui prendra cette décision. S’ils décident qu’ils ont des choses plus importantes à faire que d’envoyer des policiers aux stades de football, alors nous soutiendrons leur décision. Notre priorité est que la police puisse mettre un terme à ces violences. Nous voulons aussi que nos matches se jouent mais c’est une seconde priorité” a-t-il expliqué sur Sky Sports News. League Cup 1er tour
HIER Oxford Utd Clist 30 1 - 3 Cardiff a.p. Conway 12 Whittingham 98 Jarvis 120

Klinsmann débute par un match nul contre le Mexique
Les débuts de l’Allemand Jurgen Klinsmann à la tête de la sélection des Etats Unis se sont soldés par un match nul contre le Mexique (1-1), hier en match amical à Philadelphie. Le remplaçant Robbie Rogers, entré deux minutes auparavant, a permis à une sélection US un peu rajeunie d’égaliser à la 73e minute pour éviter à Klinsmann de débuter par une défaite. Le Mexique, avec quasiment son équipe type, avait en effet ouvert le score à la 17e minute grâce à Oribe Peralta. Les Américains sortaient d’une sévère défaite 4-2 face au Mexique en finale de la Gold Cup, qui avait coûté son poste à l’ex sélectionneur Bob Bradley. Les Etats Unis affronteront le Costa Rica le 2 septembre et la Belgique le 6 septembre alors que le Mexique ira aux mêmes dates en Pologne et en Espagne.

FEUILLE DE MATCH
FRANCE 1 CHILI 1 France: Lloris - Sagna (Réveillère, 81), Kaboul, Abidal (cap.), Clichy - Martin (Matuidi, 77), Mvila, Nasri (Cabaye, 66) - Rémy, Benzema (Gameiro, 66), Malouda (Ménez, 66) Avertissements: Clichy 33, Mvila 72 But: Rémy 20 Chili: Bravo (cap.) - Contreras (Jarra, 90), Ponce, Vidal - Isla, Carmona (Estrada, 85), Medel (Seymour, 46), Beausejour (Orellana, 81)- Valvidia - Jimenez (Sanchez, 46), Rubio (Cordova, 66) Avertissements: Beauséjour 69, Contreras 72 But: Cordova 76 Arbitre: Stuart Attwell (Ang) - 30 000 spectateurs

FOOTBALL | Mondial moins des 20 ans (8èmes de finale)

L’Espagne dans la douleur, le Brésil facile
L’Espagne a eu recours aux tirs au but pour écarter la Corée du Sud (0-0 a.p., 7-6 t.a.b.), tandis que le Brésil a aisément battu l’Arabie saoudite (3-0), hier lors des 8èmes de finale du Mondial 2011 des moins de 20 ans qui ont aussi vu les qualifications de la France et du Nigeria.
Les Espagnols sont tombés sur d’infatigables SudCoréens. “C’est fou, ce qu’ils ont couru” a souligné le sélectionneur de la Rojita, Julen Lopetegui, qui a félicité ses adversaires pour le “match magnifique qu’ils ont fait, avec de la discipline et de l’intensité.” Les Européens ont dominé la première période avant que le match ne s’équilibre. Ils ont bien failli perdre espoir quand Koke ratait le troisième tir au but. Mais son gardien Pacheco arrêtait le suivant, celui de Lee Ki-je, et la série se poursuivait, jusqu’à ce que Kim Kyungjung rate le cadre. Le Brésil n’a pas connu ces frayeurs. Le succès s’est dessiné dès le début de la seconde période, avec un but de Henrique (46e). Dès lors, les Fils du Désert semblaient capituler, et la Seleçao augmentait son avantage par Gabriel Silva (69e) et Dudu (86e). Le match Brésil-Espagne se présente comme le choc des quarts de finale. Un seul but dans chacun des deux autres matches d’hier. Le Nigeria est venu à bout de l’Angleterre (1-0), qui n’aura pas marqué le moindre but dans ce tournoi, grâce à une réalisation d’Edafe Egbeni (52e). Dans la minute suivante, les Anglais trouvaient la barre sur un geste acrobatique de Knott, et leurs occasions suivantes manquaient également de justesse dans la finition. Entre la France et l’Equateur (1-0), c’est un but de Griezmann qui a fait la différence (75e), sur lequel son coéquipier Sunu était hors jeu. Le sélectionneur équatorien Sixto Vizuete a dénoncé une “faute d’arbitrage” estimant que Sunu faisait action de jeu. Les deux équipes auront fait jeu égal. Si l’Equateur a touché le poteau par De la Torre (10e), les Français ont eu les occasions les plus nettes. Ils retrouveront le Nigeria en quart de finale.

SRI VENKATESWARA DEVASTHANAM TRUST
RESULTS OF LOTTERY DRAW EFFECTED ON MONDAY 29 JULY 2011
Winning Ticket Number Prize No Winning Ticket Number Prize No

097589 025532 027389 033532 082490 013631 080054 070029 098035 018372

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10

069564 048208 097338 050525 003887 018111 089844 082815 023087 026102

11 12 13 14 15 16 17 18 19 20

Résultats et programme
HIER France 1 - 0 Equateur Griezmann 75 Nigeria 1 - 0 Angleterre Egbedi 52 Espagne 0 - 0 Corée du Sud a.p. *L’Espagne qualifié aux tirs au but 7 - 6 Brésil 3 - 0 Arabie Saoudite Henrique 46 Silva 69 Dudu 86

Holders of winning tickets are requested to contact the Secretary at the Temple to collect their prize and to bring also the winning ticket. 10.08.2011

sport | international TENNIS | Masters 1000 à Montréal (2e tour)

jeudi 11 août 2011

25

Nadal éliminé par le Croate Dodig, Djokovic passe
L’Espagnol Rafael Nadal, No.2 mondial, a été éliminé dès son entrée en lice au tournoi ATP Masters 1000 de Montréal par le Croate Ivan Dodig, 41e mondial, 6-1, 6-7 (5/7), 6-7 (5/7), hier au 2e tour.
Le Majorquin n’avait plus joué depuis sa défaite en finale de Wimbledon face au Serbe Novak Djokovic, qui lui avait alors ravi la place de No.1 mondial. Ecrasé en première manche, Dodig a changé le cours de la rencontre dans les deux suivantes grâce à son service (19 aces) et trois breaks. Il s’est imposé en trois heures face à un Nadal un peu diminué par une infection nasale. “C’est la plus grande victoire de ma carrière” a réagi Dodig. “Je me suis régalé. Je me suis battu comme un diable sur chaque balle”. Le Croate a enlevé cette saison son premier titre ATP (Zagreb) et fait un bond de la 88e place à la 41e en six mois. “Honnêtement, je n’ai pas le sentiment d’avoir mal joué mais je n’ai pas non plus bien joué. Je n’ai pas bien négocié les moments importants du match” a analysé Nadal, double vainqueur au Canada (2005, 2008). L’Espagnol a évoqué plusieurs facteurs pour commenter sa défaite surprise: “Beaucoup de temps sans jouer, je n’ai repris le tennis qu’il y a dix jours, un adversaire très agressif qui ne semblait pas ressentir la pression dans les moments chauds, un peu de malchance en fin de match...” “Ce n’est pas la première fois de ma carrière que je perds un match après l’avoir mené, cela m’est déjà arrivé et ce ne sera pas la dernière fois. Il faut que j’accepte ces défaites comme j’accepte les victoires” a-t-il ajouté. Après la défaite d’Andy Murray, double tenant du titre, mardi dès son premier match, le tournoi canadien a perdu

GOLF Championnat PGA

Kaymer pour confirmer, Woods pour un nouveau départ

L

’Allemand Martin Kaymer tente de mettre fin à la malédiction qui frappe depuis 2008 les vainqueurs d’un tournoi du Grand Chelem incapables de conserver leur titre, dès aujourd’hui au Championnat PGA à Atlanta (Etats Unis), où l’Américain Tiger Woods espère entamer un nouveau départ vers les sommets.
“C’est une semaine importante pour moi parce que je dois défendre mon premier titre majeur” a reconnu Kayner, vainqueur en 2010 sur le parcours de Whisting Straits. “Ce sera très difficile sur un parcours aussi long, mais très étroit”. Le parcours a été redessiné, allongé, depuis le passage de la dernière levée du Grand Chelem de l’année, en 2001. Un “magnifique” parcours, de l’avis de Tiger Woods, le seul à avoir signé deux “doublés” dans ce Championnat PGA, en 1999-2000 et 2006-2007. Vainqueur de son 14e et dernier “majeur” en 2008, à l’US Open, Woods espère retrouver les sommets après avoir terminé son premier tournoi depuis le Masters d’avril, la semaine passée à Akron (EtatsUnis). Des blessures au genou et aux tendon d’Achille gauches l’avaient éloigné des fairways, et il n’a rien gagné depuis novembre 2010 et le Masters d’Australie. A l o r s, a p r è s K a y m e r, l e s N o r d - I r l a n dais Graeme McDowell (US Open 2010), Rory McIlroy (US Open 2011) et Darren Clarke (British Open 2011), ainsi que les Sud-Africains Louis Oosthuizen (British Open 2010) et Charl Schwartzel (Masters 2011), un Américain parviendra-t-il à interrompre la marche triomphale du reste du monde dans ce qui était “son” jardin? Les principaux candidats à la victoire dimanche sont d’accord: les vraies stars du 93e Championnat PGA risquent d’être la météo et le parcours: en 2001, le 18e trou avait provoqué à lui seul plus de 172 bogeys.

Un petit tour à Montréal et puis s’en va pour Rafael Nadal en un tour deux de ses quatre meilleures têtes de série et les vainqueurs de 4 de ses 6 dernières éditions. Novak Djokovic, qui n’avait plus joué depuis son sacre à Wimbledon il y a un mois, a lui mieux négocié son premier rendez-vous que Nadal et Murray en battant 7-5, 6-1 Nikolay Davydenko pour son premier match comme No.1 mondial. Le Serbe a connu un début de match délicat et s’est retrouvé mené 4 jeux à 1 avant de réagir. Auteur de seulement 53% de premiers services en première manche, il a été breaké à trois reprises par le 30e mondial dans ce set. “Je n’avais plus joué depuis un mois et ici la surface est différente de mes deux tournois précédents (terre battue à Roland Garros et herbe à Wimbledon, ce n’était pas facile de faire la transition” a-t-il indiqué. Le Serbe rencontrera au prochain tour le Croate Marin Cilic, vainqueur de

Novak Djokovic, bien que malmené au premier set, a pu enregistrer sa 49e victoire Federer, qui a juste assuré l’essentiel face au 155e mondial, sans forcer son talent, rencontrera en huitièmes le Français Jo-Wilfried Tsonga, 16e joueur mondial, vainqueur de l’Australien Bernard Tomic 6-3, 7-6 (7/1).

l’Argentin Juan Martin Del Potro. Pour sa part, le Suisse Roger Federer, 3e joueur mondial, s’est qualifié pour les huitièmes de finale en battant au 2e tour le Canadien Vasek Pospisil 7-5, 6-3.

Les résultats
1er tour
John Isner (USA) b Marcos Baghdatis (Chy) Feliciano Lopez (Esp) b Radek Stepanek (Tch) Fernando Verdasco (Esp/15) b Tobias Kamke (All) 6-3, 6-4 6-4, 4-6, 6-4 5-7, 6-3, 6-3

2e tour
Novak Djokovic (Srb/1) b Nikolay Davydenko 7-5, 6-1 Marin Cilic (Cro) - Juan Martin Del Potro (Arg/16) ou Jarkko Nieminen (Fin) Viktor Troicki (Srb/12) - John Isner (USA) Gaël Monfils (Fr/5) b Alex Bogomolov Jr. (USA) 6-2, 7-6 Roger Federer (Sui/3) b Vasek Pospisil (Can) 7-5, 6-3 Jo-Wilfried Tsonga (Fr/13) b Bernard Tomic (Aus) 6-3, 7-6 Richard Gasquet (Fr/10) b Thomaz Bellucci (Bré) 6-1, 6-4 Nicolas Almagro (Esp/8) b Sergiy Stakhovsky (Ukr) 6-2, 7-6 Mardy Fish (USA/6) - Feliciano Lopez (Esp) Ernests Gulbis (Let) b Michaël Llodra (Fr) Stanislas Wawrinka (Sui/14) b Michael Russell (USA) 6-3, 6-2 Kevin Anderson (AfS) b Andy Murray (GB/4) 6-3, 6-1 Tomas Berdych (Tch/7) b Alexandr Dolgopolov (Ukr) 4-6, 6-2, 6-3 Ivo Karlovic (Cro) b Philipp Petzschner (All) 6-7, 7-6, 7-6 Fernando Verdasco (Esp/15) Janko Tipsarevic (Srb) Ivan Dodig (Cro) b Rafaël Nadal (Esp/2) 6-1, 6-7, 6-7

Caroline Wozniacki sortie à Toronto
noise n’avait plus joué depuis le tournoi de Bastad il y un mois, où elle avait abandonné à cause d’une douleur à une épaule. Wozniacki menait 5-1 dans le second set mais Vinci s’est accrochée. “C’est la plus belle victoire de ma carrière”, s’est réjouie l’Italienne de 28 ans. “Même à 5-1, je savais que le vent pouvais lui faire faire des erreurs”. Wozniacki a effectivement eu du mal au service à cause du vent (7 doubles fautes). “Le lancer de balle au service était délicat, ça partait n’importe où mais le vent était le même pour nous deux” a-t-elle indiqué. “C’est dur de perdre le match en deux sets en menant 5-1 au deuxième, je dois faire mieux que ça”. C’est la troisième fois en 2011 que Wozniacki s’incline au premier match après Sydney en ouverture de saison et Bastad, où elle avait jeté l’éponge au 2e tour contre la Suédoise Sofia Arvidsson alors qu’elle menait 1 set à 0. Sa défaite en presque deux heures laisse l’épreuve canadienne orpheline de ses deux meilleurs têtes de série puisque la Belge Kim Clijsters (N.2) avait abandonné mardi contre la Chinoise Zheng Jie avec une blessure au ventre. L’Américaine Serena Williams, récente gagnante du tournoi de Stanford, a du coup la voie libre pour remporter son deuxième titre d’affilée alors qu’elle a repris la compétition en juin après 11 mois d’arrêt sur blessures. La cadette des Williams a disposé mercredi de l’Allemande Julia Goerges 6-1, 7-6 (8/6) et affrontera Zheng en 8èmes de finale. Les gagnantes de Roland Garros (Na Li) et Wimbledon (Petra Kvitova) se sont elles aussi qualifiées pour les 8èmes de finale. La Chinoise a profité du forfait de sa compatriote Peng Shuai (hanche gauche) alors que la Tchèque a battu l’Espagnole Anabel Medina 7-6 (7/3), 6-3 dans un match interrompu par la pluie lors du second set. Martin Kaymer devra confirmer son titre acquis l’an dernier
6-4, 7-5 6-3, 6-2 6-3, 6-4 forfait 7-5, 6-4 6-3, 6-3 6-4, 7-5 7-6, 6-3 6-1, 7-5 2-6, 6-3, 6-2 7-5, 6-2 6-1, 6-3 6-2, 6-4 6-1, 7-6 3-6, 2-1 abandon

Les résultats
2e tour
Roberta Vinci (Ita) b Caroline Wozniacki (Dan/1) Ana Ivanovic (Srb) b Iveta Benetová (Tch) Samantha Stosur (Aus/10) b Aleksandra Wozniak (Can) Na Li (Chn/6) b Shuai Peng (Chn) Vera Zvonareva (Rus/3) b Nadia Petrova (Rus) Agnieska Radwanska (Pol/13) b Petra Martic (Cro) Andrea Petkovic (All/11) b Gréta Arn (Hon) Petra Kvitova (Tch/7) b Anabel Medina Garrigues (Esp) Maria Sharapova (Rus/5) b Bojana Jovanovski (Srb) Galina Voskoboeva (Kaz) bFlavia Pennetta (Ita) María José Martínez (Esp) b Daniela Hantuchova (Svq) Victoria Azarenka (Blr/4) - Stéphanie Dubois (Can) Francesca Schiavone (Ita/8) b Ekaterina Makarova (Rus) Lucie Safarova (Tch) b Simona Halep (Rou) Serena Williams (USA) b Julia Görges (All) Zheng Jie (Chn) b Kim Clijsters (Bel/2)

Les dix derniers vainqueurs
2010: 2009: 2008: 2007: 2006: 2005: 2004: 2003: 2002: 2001: Martin Kaymer Yang Yong-eun Padraig Harrington Tiger Woods Tiger Woods Phil Mickelson Vijay Singh Shaun Micheel Rich Beem David Toms (GER) (KOR) (IRL) (USA) (USA) (USA) (FIJ) (USA) (USA) (USA) à Whistling Straits à Hazeltine à Oakland Hills à Southern Hills à Medinah à Baltusrol à Whistling Straits à Oak Hill à Hazeltine à Atlanta Athletic Club

Caroline Wozniacki ne défendra pas son trophée à Toronté, battue hier Roberta Vinci La Danoise Caroline Wozniacki, No.1 au classement mondial, a été éliminée hier pour son entrée en lice au 2e tour du tournoi WTA de Toronto par l’Italienne Roberta Vinci, 22e mondiale, 6-4, 7-5. Tenante du titre (victoire à Montréal l’an passé), la Da-

26 jeudi

11 août 2011

sport | local

HIPPISME | Saison 2011

BEAT THAT
(écurie Maigrot)
Beat That, hongre bai de 4 ans, fait partie de l’effectif de l’écurie Maigrot. Il nous est arrivé d’Afrique du Sud le 10 avril dernier. Il a réalisé une assez bonne carrière dans son pays d’origine avec une victoire et 3 placés en 8 sorties. À l’issue de sa dernière tentative, le 21 janvier à Arlington dans un Maiden Plate G, quand il s’imposa devant 13 autres concurrents, son Merit Rating se situait à 74 et le total de ses gains se montait à 44 510 rands (≈Rs 190 000). Son rating local a été fixé à 34. Il courut 2 fois à 2 ans (2009-10). Il fit de très mauvais débuts : 9e sur 11 partants à 10,55L. Il courut encore plus mal à sa sortie suivante, terminant avantdernier de 13 à 11,75L. Il fut alors castré et mis au repos pendant trois mois et demi environ et ne reprit la compétition qu’en 2010-11 avec une bonne 3e place. Il ne se plaça pas dans sa deuxième tentative de cette saison parce que sévèrement gêné. Il s’améliora au point d’obtenir 2 accessits dans ses sorties suivantes, puis fut de nouveau gêné dans son avant-dernière course sudafricaine. Il termina toutefois sa carrière sur un succès. Son Merit Rating fut placé à 78 après sa 3e sortie (août 2010). Son manque de réus-

SHERBROOKE
(écurie Maingard)
Sherbrooke (ARG), hongre bai de 4 ans, fait partie de l’effectif de l’écurie Maingard. Il nous est arrivé d’Afrique du Sud le 12 décembre 2010. Il a réalisé un début de carrière plutôt modeste en Afrique du Sud avec 3 placés en 6 sorties. À l’issue de sa dernière tentative, le 30 octobre 2010 à Turffontein dans un Maiden Plate G, quand il termina 6e de 13 concurrents, son Merit Rating se situait à 75 et le total de ses gains se montait à 23 250 rands (≈Rs 100 000). Son rating local a été fixé à 25 parce qu’il n’a pas encore gagné et qu’il est âgé de 3 ans. Il ne courut qu’une fois à 2 ans. Il fit d’assez bons débuts : 4e sur 13 participants à 5,30L. Par contre, à la reprise à 3 ans, il occupa une modeste 7e place. Il fut alors castré et reprit la compétition après environ 6 semaines, démontrant de réels progrès avec une bonne 2e place. Il s’octroya un nouvel accessit à sa sortie suivante, puis soudainement concéda la plus mauvaise performance de sa carrière avec une 10e place sur 12 concurrents à 10,25L. On nota une légère amélioration à sa dernière tentative sud-africaine mais il termina non-placé une nouvelle fois. Son Merit Rating fut placé à 79 après sa 3e sortie — 2e

site, en dépit de ses accessits, fit chuter ce rating à 74 en 5 courses. Par contre, sa victoire à sa dernière sortie ne lui accorda aucune amélioration (possiblement à cause du niveau de l’épreuve abordée). Il a gagné sur 1800m. Il s’est placé une fois sur 1400m et 2 fois sur 1600m. Il n’a pas été essayé au-delà de 1800m, mais nous croyons qu’il s’agit probablement d’un coursier de moyennes distances. En effet, il a décroché son premier accessit en montant sur 1600m et son seul succès à sa première tentative sur 1800m. Il a obtenu sa victoire en suivant en bonne position avant de passer en tête à 400m et se détacher sur la fin. Il a aussi amélioré sa position

en fin de parcours en 3 autres occasions. Par contre, quand il a démontré du pas en début d’épreuve, il a faibli sur les derniers 400m. Il pourrait être meilleur dans la course d’attente. Il a remporté un Maiden Plate G. Auparavant, il s’était placé 3 fois dans cette même catégorie. Il a observé une période de repos prolongé du 18 avril au 6 août 2010. Il n’a pas porté d’œillères en compétition. Il a gagné sur piste normale, s’est placé sur pistes normale et lourde et a terminé non-placé une fois sur piste molle. Il n’a pas couru sur piste collante. Les meilleurs temps enregistrés par ce coursier en Afrique du Sud sont : 1400m : 1’26”88 ; 1600m : 1’42”17 ; 1800m : 1’54”67

course à 3 ans (octobre 2010). Il fut maintenu à 79 avec son 2e accessit mais demeura à ce même niveau en dépit de sa très mauvaise performance suivante. Toutefois, il chuta à 75 avec son 2e nonplacé consécutif. Il s’est placé deux fois sur 1000m et une fois sur 1200m. Il a aussi couru sur 1400m et 1600m. Il est pratiquement impossible d’évaluer un coursier après seulement 5 sorties. Il semble un sprinter du fait qu’il a mieux réussi sur 1000m et, à un degré moindre, sur 1200m, alors qu’il a nettement faibli sur 1400m et 1600m. La seule fois où il a amélioré sa position en fin de parcours fut lors de la

meilleure course de sa carrière sur 1000m. Par contre, quand il a démontré de la vélocité en début d’épreuve, il a nettement faibli sur la fin. Il est difficile à situer pour l’instant. Il n’a pas observé de période de repos prolongé au cours de sa brève carrière. Il a porté des œillères dans ses 4e et 5e sorties et a terminé une fois placé avec ce harnachement. Il s’est placé sur pistes normale et molle. Il n’a pas couru sur pistes collante et lourde. Les meilleurs temps enregistrés par ce coursier en Afrique du Sud sont : 1000m : 58”08 ; 1200m : 1’10”99 ; 1400m : 1’29”79 ; 1600m : 1’41”21

AL MASRI
(écurie Gujadhur)
Al Masri, hongre bai de 4 ans, fait partie de l’effectif de l’écurie Gujadhur. Il nous est arrivé d’Afrique du Sud en mars dernier. Il a réalisé une très bonne carrière dans son pays d’origine avec 3 victoires et 5 placés en 15 sorties. À l’issue de sa dernière tentative, le 29 janvier dernier à Kenilworth dans un Handicap MR 88C, quand il termina 4e de 15 partants, son Merit Rating se situait à 86 et le total de ses gains se montait à 154 220 rands (≈Rs 665 000). Son rating local a été fixé à 46. Il réussit une très brillante saison à 2 ans (2009-10) en obtenant 3 victoires et 2 accessits en 7 sorties. Les deux fois où il n’a pas été placé furent dans des épreuves de très haut niveau. Il effectua de bons débuts : 2e sur 10 partants, quoiqu’à 5,00L. Il enclencha avec un premier succès à sa 2e tentative. Puis, il s’aligna dans un Conditions Weights pour 2-ans, épreuve listed, et se plaça 5e. Il revint alors en Juvenile Plate D pour enregistrer sa 2e victoire. À sa sortie suivante, il s’attaqua au Langermars (Groupe 3) et obtint une bonne 4e place. Il continua dans des Juvenile Stakes (LR), mais cette fois-ci dut se contenter d’une modeste 6e place. Après cet échec, il redescendit en Juvenile Plate D et savoura son 3e succès. Dès lors, il fut mis au repos et reprit la compétition au cours de la saison

SELISIUS
(écurie Foo Kune)
Selisius, hongre bai de 4 ans, fait partie l’effectif de l’écurie Foo Kune. Il nous est arrivé d’Afrique du Sud en avril dernier. Il a réalisé un début de carrière plutôt moyen dans son pays d’origine avec 4 placés en 10 sorties. À l’issue de sa dernière tentative, le 9 janvier dernier à Clairwood dans un Maiden Plate G, quand il termina 3e sur 12 partants, son Merit Rating se situait à 67 et le total de ses gains se montait à 16 950 rands (≈Rs 70 000). Son rating local a été fixé à 25 parce qu’il n’a pas encore gagné et qu’il n’avait que 3 ans à son arrivée chez nous. Il courut 5 fois à 2 ans (2009-10). Il fit d’assez bons débuts : 4e sur 12 concurrents à 1,50L. Il ne démontra aucun progrès à sa 2e sortie, puis obtint une modeste 4e place à sa tentative suivante avant de terminer la saison sur 2 non-placés, parmi les derniers et loin du vainqueur. Il fut alors castré et mis au repos pendant 2 mois. Il reprit la compétition en 2010-11 avec une avantdernière place très loin du gagnant. Il ne s’améliora pas de façon significative dans ses deux sorties suivantes mais termina avec 2 accessits, quoique très modestes. Son Merit Rating fut placé à 76 à sa reprise à 3 ans (août 2010). Il chuta à 68 avec sa très mauvaise performance de ce début de

2010-11. Cette saison fut fort différente car en 7 tentatives, il ne récolta que 3 modestes accessits, bien que n’évoluant qu’en divisions B ou C. Son Merit Rating fut placé à 91 à sa reprise à 3 ans (octobre 2010). Il fut maintenu à 91 pendant 2 courses grâce à son accessit. Mais ses deux non-placés consécutifs le firent chuter à 89 puis à 87. Il demeura à 87 jusqu’à sa dernière course sud-africaine qui lui coûta toutefois un nouveau point (86). Il a gagné sur 1200m, 1400m et 1600m. Il s’est placé sur 1100m, 1500m et deux fois sur 1600m. Il a été essayé une fois sur 1800m. Il a terminé non-placé et faiblit quelque peu sur les derniers 400m. Il a gagné les 3 fois au finish. Il a aussi amélioré sa position en fin de parcours en 5 autres occasions. Il doit être considéré comme un sprint-miler

et bon finisseur. Il a remporté un Maiden Juvenile Plate F et 2 Juvenile Plates D. Il s’est placé sur le Langermans (Grade 3), deux Handicaps MR 84D et MR 88C et un Allowance Plate C. Il a aussi participé à un Condition Weight pour 2ans (Listed) et aux Juvenile Stakes (LR). Il a observé une période de repos prolongée, du 21 juillet au 1er octobre 2010. Il n’a porté des œillères qu’à sa 10e sortie et ne s’est pas placé avec ce harnachement. Il a gagné et s’est placé sur pistes normale et molle. Il a disputé une course sur piste collante et a terminé non-placé. Il n’a pas encore évolué sur piste lourde. Les meilleurs temps enregistrés par ce coursier en Afrique du Sud sont : 1100m : 1’07” 19 ; 1200m : 1’14” 47 ; 1400m : 1’25” 82 ; 1500m : 1’38” 70 ; 1600m : 1’40” 35

saison. Il continua sa chute jusqu’à 66 avec ses deux autres mauvaises performances consécutives, puis remonta légèrement à 69 avec son premier accessit de cette saison 2010-11, mais sa dernière performance, bien que 3e, lui coûta 2 nouveaux points (67). Il s’est placé une fois sur 1000m, 1300m, 1450m et 1600m. Il n’a pas été essayé au-delà de 1600m. Il s’agit d’un sprint-miler. Il a amélioré sa position en fin de parcours seulement à ses débuts. Il est demeuré one-paced sur les derniers 800m à sa 3e sortie après être parti lentement. Il a faibli sur les derniers 400m dans toutes ses autres tentatives. Dans ses deux dernières courses, il a mené jusqu’à 400m pour faiblir assez nettement sur la fin. Nous le trouvons très difficile à

situer, pour dire le moins. Rappelons aussi qu’il est parti lentement en quatre occasions. Ses 5 premières courses furent des Maiden Juvenile Plate F et les 5 dernières des Maiden Plates G. Il a observé une période de repos prolongé, du 1er juillet au 30 août 2010. Il a porté des œillères dans 3 de ses courses (3e et deux dernières sorties). Il s’est placé 2 fois avec ce harnachement. Il s’est placé uniquement sur piste normale. Il a couru 2 fois sur piste molle et une fois sur piste collante sans réussir à se placer. Il n’a pas encore eu l’occasion d’évoluer sur piste normale. Les meilleurs temps enregistrés par ce coursier en Afrique du Sud sont : 1000m : 59”46 ; 1200m : 1’13”59 ; 1400m : 1’24”24 ; 1450m : 1’28”42 ; 1600m : 1’39”06

sport | local

jeudi 11 août 2011

27

les nouveaux
YOUNG ROYAL
(écurie C. Ramdin)
Young Royal, hongre alezan de 4 ans, fait partie de l’effectif de l’écurie C. Ramdin. Il nous est arrivé d’Afrique du Sud le 16 janvier dernier. Il a réalisé une bonne carrière dans son pays d’origine avec une victoire et 6 placés en 9 sorties. À l’issue de sa dernière tentative, le 11 décembre 2010 à Kenilworth dans un Graduation Plate D, quand il termina 4e de 8 concurrents, son Merit Rating se situait à 83 et le total de ses gains se montait à 70 030 rands (≈Rs 300 000). Son rating local a été fixé à 43. Il courut 5 fois à 2 ans et obtint une victoire et 2 accessits. Toutefois, il débuta de façon catastrophique : avantdernier de 11 participants à 9,70L. Il s’améliora de course en course pour terminer 4e puis deux fois 3e avant de clore cette saison 2009-10 par une victoire. Il fut alors mis au repos pendant environ 3 mois. À la reprise à 3 ans, il démarra sur une modeste 2e place, puis courut non-placé avant de terminer sa carrière sudafricaine par deux nouveaux accessits. Son Merit Rating fut placé à 83 à sa reprise à 3 ans (octobre 2010). Il ne fut guère modifié par la suite étant donné qu’il se plaça 3 fois en 4 tentatives. Il a gagné sur 1600m. Il s’est placé sur 1400m (2), 1600m (3) et 1800m. Il n’a pas été essayé au-delà de 1800m. Il nous semble préférer le 1600m. Nous le considérons comme un sprint-miler car sur 1800m il a faibli sur les derniers 400m. Il a obtenu son succès au finish. Il a amélioré sa position en fin de parcours en 2 autres occasions. Lorsqu’il a démontré du pas en début d’épreuve, il a faibli sur la fin. Il est probablement meilleur de l’arrière. Il a remporté un Maiden Juvenile Plate F. Il s’est placé deux fois dans un Graduation Plate D et une fois dans un Handicap MR 79D. Il a observé une seule période de repos prolongé, du 14 juillet au 12 octobre 2010. Il a porté des œillères à partir de sa 5e sortie. En 5 courses avec ce harnachement, il a gagné une fois et s’est placé 3 fois. Dans ses 4 courses sans œillères, il s’est aussi placé 3 fois. Il a gagné sur piste normale, s’est placé sur pistes normale, molle et lourde. Il devrait être à l’aise quelque soit l’état du terrain. Les meilleurs temps enregistrés par ce coursier en Afrique du Sud sont : 1400m : 1’29”92 ; 1600m : 1’40”03 ; 1800m : 1’53”87

Programme officiel des courses
Samedi 13 aout 2011
Equip. Poids Ligne Cote ouv. 1re course (12h30) — The Léopold Sedar Senghor Cup (C8 - 25-0) — Distance 1365m 1 Burnt Sun M. Ramdin Herholdt SN 61 3 400 2 Iwayini H. Maigrot Fayd’herbe 61 11 2500 3 Manta Ridge A. Perdrau Joorawon N 61 4 450 4 Selisius P. Foo Kune R. Boutanive N 61 10 2500 5 Sherbrooke R. Maingard Ségéon 61 8 2500 6 Snappy Gujadhur Burke N 61 1 430 7 Cheerful News G. Rousset Geroudis 60.5 5 430 8 Jose Mourinho C. Ramdin Neisius T1N 60 9 1600 9 Ay Tee Em R. Gujadhur Gundowry PTN 58(-3) 2 5000 10 Hopes And Desires S. Henry Holder N 55.5 6 1600 11 Jazz King (EA) R. Gujadhur BN 55 7 2e course (13h05) — Le Défi Quotidien Trophy (C7/8 - 30-14) — Distance 1600m 1 Altelekker R. Maingard Ségéon N 60 6 500 2 City Of Choice P. Merven Pegus 60 1 650 3 Humble King S. Henry Holder BN 60 7 240 4 Pale Ale M. Ramdin Bardottier BN 60(-3) 5 1400 5 Ketchup H. Maigrot Fayd’herbe BN 59.5 3 1600 6 Salvador Dali A. Perdrau Joorawon BTD 59.5 4 650 7 Roman Splendour R. Gujadhur Emamdee TN 59 2 700 3e course (13h40) — Le Défi Turf/Turf Plus Trophy Draper’s Mile (C6/7 - 40-24) — Distance 1500m 1 Eli’s Connection R. Gujadhur Emamdee B1TP 60 7 2500 2 Woodi Allain M. Ramdin Herholdt N 60 4 550 3 Advocacy C. Ramdin Neisius B 59.5 8 1600 4 Bali Mojo G. Rousset Teeha ON 59 5 800 5 Bourne Supreme V. Allet Chisty 59 2 700 6 Torero Gujadhur Burke STN 59 9 330 7 Cypress Express R. Maingard Bheekary SMTH 58.5(-3) 3 1000 8 Saziwayo S. Henry Holder STN 58 1 650 9 Beat That H. Maigrot Fayd’herbe 57.5 6 1000 4e course (14h15) — Radio Plus Trophy (C6 - 46-30) — Distance 1365m 1 Dock Of The Bay G. Rousset Geroudis N 61 4 650 2 Kickstart S. Henry Holder BT 60.5 2 600 3 Joe’s Legacy P. Foo Kune Cahill M.J. N 59.5 8 1200 4 Pageantry H. Maigrot Fayd’herbe S 59 7 500 5 Piquet R. Maingard Segeon 59 3 600 6 Eskimo Roll Gujadhur Burke N 57.5 1 280 7 Lead Story V. Allet Chisty T 57 6 2000 9 Star Billing A. Perdrau Joorawon N 56.5 5 3500 5e course (14h50) — Le Dimanche — L’Hebdo Trophy Draper’s Mile (C5 - 51-35) — Distance 1500m 1 Il Magnifico Gujadhur Burke 61 9 500 2 Foxtrot Oscar H. Maigrot Fayd’herbe B 60.5 1 500 3 Anti-Freeze S. Henry Holder N 59.5 6 2500 4 Dominion Legacy M. Ramdin Herholdt N 59.5 5 1000 5 African Dancer A. Perdrau Vyapooree OTN 58.5 (-3) 3 2000 6 Ipse Dixit P. Merven Pegus B 57 8 2000 7 Young Royal C. Ramdin Neisius 57 7 1600 8 Lord Of The Dance V. Allet Chisty PN 56.5 4 250 9 Electric Lightning R. Maingard Bheekary 54.5(-3) 2 1000 6ème course (15h25) — Le Défi Media Group Trophy (C3 - 61-45) — Distance 1365m 1 Chivas V. Allet Bardottier 62(-3) 2 1600 2 Green Keeper G. Rousset Geroudis 60.5 7 280 3 Revolution V. Allet Chisty N 60.5 6 1600 4 Jungle Jim S. Henry Holder N 59 8 800 5 Azapel A. Perdrau Joorawon N 58.5 4 1600 6 Cult Status M. Ramdin Herholdt N 58.5 3 600 7 Summer Exposure H. Maigrot Fayd’herbe D 58.5 1 500 8 Hup-Two-Three R. Gujadhur Emamdee BT1N 57.5 5 5000 9 Uly P. Foo Kune Cahill M.J. ON 57 9 650 7e course (16h00) — Le Défi Plus Trophy (C7 - 36-20) — Distance 1400m 1 Good Grief Gujadhur Burke N 61 5 500 2 Weston Heritage S. Ramdour Bardottier BN 61 (-3) 6 1500 3 Kaboom R. Gujadhur Emamdee OT1N 60 3 1500 4 Campus P. Foo Kune Cahill M.J. N 59 4 500 5 Ivory Snow P. Merven Pegus 58 7 2500 6 Dynastar H. Maigrot Fayd’herbe 57 8 300 7 Capriole R. Maingard Segeon ON 56.5 2 2000 8 Waterside Jet G. Rousset Geroudis N 56.5 1 400 8e course (16h35) — The Lines of Power Plate (C7/8 - 30-14) — Distance 1365m 1 Cathay Prince M. Ramdin Sooful N 60.5 10 5000 2 Pride Of Prussia G. Rousset Geroudis N 60.5 6 430 3 Caramel King P. Merven Pegus N 60 1 520 4 Democratic Man R. Gujadhur Emamdee T 60 2 900 5 Addition H. Maigrot Fayd’herbe T1 59.5 9 1000 6 Betrayed R. Maingard Segeon D 59.5 7 650 7 King’s Bench V. Allet Chisty N 59.5 3 1000 8 National Thatch S. Ramdour Bardottier BN 59.5(-3) 8 5000 9 Quinn S. Henry Holder BN 58.5 5 5000 10 Shuttlecock C. Ramdin Naiko B 57 4 2000 No. Cheval Ecurie Jockey

Dimanche 14 aout 2011
Equip. Poids Ligne Cote probables 1re course (12h30) — The Day To Remember Cup Draper’s Mile (C8 - 25-0) — Distance 1500m 1 Power Of Poseidon H. Maigrot Sola B 60 (-4) 3 400 2 Transparent R. Gujadhur Gundowry NE 59.5 (-3) 6 1000 3 Asset Growth M. Ramdin Vyapooree BNE 59 (-3) 8 500 4 Mc Naught H. Maigrot Azie 59 (-1.5) 7 800 5 Good Time Charlie V. Allet Bardottier N 58.5 (-3) 5 600 6 Sideliner R. Gujadhur Marday S 58.5 (-4) 9 1000 7 Multi Dimention V. Allet S.Bhundoo N 57.5 (-1.5) 1 1400 8 Green Scheme S. Ramdour Horil S 57 (-4) 4 800 9 Mustarsel S. Henry Nagadoo BN 57 2 1000 2e course (13h05) — The Supertote SMS Betting Trophy (C7/8 - 30-14) — Distance 2100m 1 Indigo Blue H. Maigrot Fayd’herbe PE 60.5 6 800 2 Optima Maximo R. Gujadhur Emamdee SN 60.5 7 600 3 Moot Call Gujadhur Burke BN 59.5 1 500 4 Mabrook R. Maingard Ségéon 59 5 700 5 Final Affair C. Ramdin Neisius SN 58 2 1000 6 Rambo Rouge R. Gujadhur Marday N 56.5 (-4) 8 1000 7 Powder Snow S. Henry Holder N 55 3 500 8 Telaroyal S. Henry Bhaugeerothee N 53.5 (-1.5) 4 1400 3e course (13h40) — The Teletote Trophy (C4 - 56-40) — Distance 1400m 1 Pablo P. Foo Kune Cahill M.J. N 60.5 1 400 2 Immelman S. Henry Holder N 60 3 600 3 Raga Muffin R. Gujadhur Emamdee N 60 9 700 4 Makes Me Wonder M. Ramdin Herholdt N 59 5 400 5 Shutterfly G. Rousset Geroudis N 59 7 500 6 Casey’s War R. Maingard Ségéon 58 8 500 7 Summer Recess S. Ramdour Rawa B 58 2 800 8 Silent Screen H. Maigrot Fayd’herbe BTD 57.5 4 1000 9 Al Masri Gujadhur Burke N 56 6 1000 4e course (14h15) — The Supertote Off Course Trophy (C3 - 61-45) — Distance 1600m 1 Dealers Choice R. Maingard Ségéon 60.5 2 500 2 Pattaya Beach S. Henry Holder BN 60 4 400 3 Slinga Malinga A. Perdrau Joorawon N 59 5 1000 4 Western Emblem P. Foo Kune Cahill M.J. N 59 3 500 5 Sergeant Major G. Rousset Geroudis N 57 1 330 5e course (14h50) — The Supertote Exotic Bets Trophy (C2/3 - 55+) — Distance 2100m 1 Major Storm S. Henry Holder B 60 2 350 2 Sports Factor P. Merven Pegus BT 56 5 350 3 Galant Gagnant Gujadhur Burke BN 55.5 1 500 4 Firebolt S. Henry Bhaugeerothee N 53 (-1.5) 6 1000 5 Frusk H. Maigrot Daby B 52.5 4 700 6 Vin D’honneur P. Merven Rama BD 52 3 1000 6e course (15h25) — The Supertote Golden Trophy (Groupe 2 - 60+) — Distance 2200m 1 Solar Symbol Gujadhur Chisty ND 60 3 800 2 Al’s Deputy H. Maigrot Fayd’herbe BN 59 4 500 3 Senor Versace Gujadhur Neisius BTN 59 5 800 4 Just Banter R. Maingard Ségéon N 58.5 8 500 5 Seattle Ice S. Henry Holder N 58.5 7 400 6 La Foce S. Henry Emamdee BTN 56.5 2 1000 7 Acuppa Gujadhur Burke TN 54 1 400 8 Intercontinental G. Rousset Joorawon N 54 6 500 7e course (16h00) — The Supertote Red Ribbon Trophy (C6 - 46-30) — Distance 1850m 1 Kumba-Ya S. Henry Holder 61 3 1000 2 Danish Dude H. Maigrot Fayd’herbe 59 8 350 3 Forbes C. Ramdin Neisius B 59 4 1500 4 Dubai M. Ramdin Herholdt BN 58.5 1 500 5 Fort Noble P. Merven Pegus B 58.5 5 500 6 Ntandane P. Foo Kune Boutanive TN 58 7 1400 7 Sea Of Galilee P. Foo Kune Cahill M.J. N 56.5 2 1000 8 Southern Heights A. Perdrau Joorawon N 56.5 6 400 8e course (16h35) — The Stud Master Plate (C7 - 36-20) — Distance 1600m 1 Cocktail Parade G. Rousset Geroudis B1 61 3 400 4 1000 R. Gujadhur Emamdee BEN 61 2 Gymnast 3 Alarming Swing R. Maingard Bheekary N 60.5(-3) 7 1400 4 Traianius S. Henry Holder N 60.5 1 400 5 Count Me In P. Foo Kune Cahill M.J. TN 60 2 500 6 Enchanter H. Maigrot Fayd’herbe 59 9 1400 7 Makulu-Kulu A. Perdrau Joorawon N 57.5 8 800 8 Roman Baton Gujadhur Burke TN 57 10 1000 9 Fearless Thomas C. Ramdin Naiko B 56.5 6 1400 10 Imperial Palace R. Maingard Ségéon N 56.5 5 500 No. Cheval Ecurie Jockey

ECURIE GUJADHUR

Gujadhur and Burke steal the show
En vente aujourd’hui

28 jeudi

11 août 2011

loisirs | télé

télévision

JEUDI 11 AOÛT
20.25 MBC1
MBC1
15.35 Alexander the great Film d’animation 16.50 Samsam Dessin animé 17.00 Moko, enfant du monde Dessin animé 17.03 Génie in the house Série 17.26 New campaign Aids 17.27 Des chiffres et des lettres Emission de divertissement 17.55 Campaign Aids Magazine d’informations 17.56 Coming up Magazine d’informations 18.00 Samachar 18.25 Programme highlights 18.30 Kasamh Se Série en hindou 18.53 Hindi Film songs 19.00 Ghar Ki Baat Hai 19.20 Programme highlights 19.30 Le journal télévisé 20.15 Ecotv 20.19 Programme highlights 20.25 Maharathi Thriller indien de Shivam Nair (2008) Avec Naseruddin Shah, Paresh Rawal, Neha Dhupia 23.04 Campaign Aids 23.05 Le journal (en direct) 23.50 TV5 Monde (en direct)

MBC2
15.25 15.30 15.55 16.15 16.40 17.00 17.05 17.15 17.35 18.00 18.05 18.30 18.35 19.00 19.20 19.25 19.30 19.50 20.00 Paathlaag Vasantham Pennae pennae Zara si zindagi Tales of Akbar and Birbal Programme highlights Amrit vaani Bhajan sandhya Mangeons veg Programme highlights Frijolito, looking for a dad Programme highlights Special Ramadan 2011 Zurnal Choisir ou travay Programme highlights Yoga for you Programme highlights Seize the day Télénovela Avec Tais Ahujo, Jose Mayer New campaign Aids Seize the day Télénovela New campaign Aids 24 heures chrono Série de Joel Surnow Avec Kiefer Sutherland, Mary Lynn Rajskub New campaign Aids Prison break New campaign Aids Dacait

MBC3
12.00 Jeux des Iles de l’Océan Indien Volleyball Athlétisme (épreuves décathlons à partir de 09h00 : 110m Hales, à 10h00 : Disque, à 11h30 : Perche, à 16h00 : Javelot Finales - Poids (homme), 500m (homme), à 16h30 : 400m (dame), à 16h40 : 400m (homme) et disque (dame), à16h50 : Longueur, 110mHales (homme), à17h20 : 500m (dame) et 100m (dameHandi-Mental), à 17h30 : 100m (homme - HandiMental) ... - Boxe - Football (5ème journée au stade linité) 1/2 finales : à 15h00 : Seychelles v/s Réunion, à 17h30 : Maurice v/s Mayotte (en direct des Seychelles) 20.30 Le magazine des Jeux 21.00 MBC News 21.20 Jeux des Iles de l’Océan Indien (en direct des Seychelles) 23.20 BBC World (en direct)

MBC MOVIES
15.30 Playing Mona Lisa Comédie dramatique américaine de Matthew Huffman (2000) Avec Alicia Witt, Harvey Fierstein Claire Goldstein est une jeune et brillante pianiste fraîchement diplômée de la prestigieuse San Francisco Academy of Music. 17.03 Programme highlights 17.05 Who is the hero? 18.39 Programme highlights 18.40 Rangoli 19.23 Hindi film songs 19.28 Programme highlights 19.30 Toutes bobines confondues 20.00 Rich and famous 20.10 Programme highlights 20.15 The four horsemen Téléfilm américain de Sidney J. Furie Avec Mark O’Brien 21.44 Programme highlights 21.45 Demain ne meurt jamais Film d’action américain de Roger Spottiswoode (1997) Avec Pierce Brosnan, Jonathan Pryce, Michelle Yeah 23.40 Poramboku

Maharathi
Thriller indien de Shivam Nair (2008) Avec Naseruddin Shah, Paresh Rawal, Neha Dhupia Durée : 160 mn

Neha Dhupia et Paresh Rawal

A VOIR
CE SOIR
Kasam Se MBC1 18.30 The four horsemen MBC MOVIES 20.15 Naaginn MBC Digital4 21.10 Dacait MBC2 23.00 L’homme parfait RTL9 20.05 The thief REUNION 1ERE 19.40 Mon rêve : surfeur au Brésil TF6 20.15 R.I.S. Police Scientifique TF1 22.45 Zone interdite : les inédits de l’été M6 20.15 Les oiseaux se cachent pour mourir TEVA 20.10 Shrek 4, il était une fin CANAL+FAMILY 20.00 Copacabana CANAL+CINEMA 20.00 Five minutes of heaven CINE+ PREMIER 20.05 The Chaser CINE+ FRISSON 20.40 Jack le magnifique TCM 19.25 Le fils préféré CINE+ EMOTION 20.10 Le rayon vert CINE+ STAR 20.10 Musée Eden TPS STAR 20.15 Le meilleur des mondes possibles CINE+ CLUB 20.10 Sanskaar Laxmi ZEE TV 19.00 Aamir ZEE CINEMA 20.00 Pavitra Rishta ZEE TV 21.00 Mrs Kaushik Ki Panch Bahuein ZEE TV 22.00

Pendant plus de dix ans, Subhash a essayé, sans succès, de se lancer dans une carrière d’acteur. Un jour, il sauve la vie d’un homme lors d’un accident de voiture et l’aide à rentrer chez lui. L’homme en question n’est autre que Jaisingh Adenwalla, qui fut à une certaine époque un réalisateur très populaire. Aujourd’hui, il n’est plus que l’ombre de lui-même. Très reconnaissant envers son sauveur, Adenwalla engage Subhash comme son chauffeur, ce qui ne plaît pas à sa jeune épouse, Mallika, qui passe son temps à dilapider la fortune de son mari. Celuici, ne pouvant plus supporter le comportement de sa femme — et pour se venger —, se tire une balle dans la tête devant Mallika et Subhash. Il avait en effet contracté une assurance-vie valant plus de Rs 24 millions. Cependant, sa femme ne pourra réclamer cet argent que si elle arrive à prouver que son suicide était en fait un meurtre. Subash voit là la chance de sa vie et, avec l’aide de Mallika, il met au point un plan afin de faire croire aux assurances que le réalisateur a bel et bien été assassiné.

20.45 20.45 21.30 21.31

22.15 22.16 22.58 23.00

23.00 MBC2

CANAL+
15.30 Les Simpson Série d’animation américaine 15.55 Surprise 16.10 District 9 Film de science fiction américain de Neill Blomkamp (2009) Avec Sharlto Copley, David James, Jason Cope 18.00 L’album de la semaine 18.05 La vie secrète des jeunes 18.10 Groland.Con. 18.30 Infos 18.45 News show 19.35 Le petit journal de la semaine 20.00 Nous trois Drame français de Renaud Bertrand (2010) Avec Emmanuelle Béart, Nathan Georgelin, Jacques Gamblin 21.25 Repérages 4 22.50 Splice Film de sciencefiction canadien de Vincenzo Natali (2010) Avec Adrien Brody, Sarah Polley, Delphine Chanéac 00.35 L’arbre et la forêt Drame français de Jacques Martineau et Olivier Ducastel (2010) Avec Guy Marchand, Françoise Fabian 02.10 Lignes de front 03.35 Catch: after burn

Dacait
Drame indien de Rahul Rawail (1987) Avec Sunny Deol, Meenakshi Sheshadri, Rakhee Gulzar Durée : 150 mn Arjun vit dans un village avec son frère et sa sœur. D’un naturel plutôt calme, il voudrait bien que villageois et riches propriétaires terriens vivent en paix. Cependant, comme les seconds n’arrêtent pas d’exploiter les premiers, le frère d’Arjun se retrouve souvent dans des situations difficiles. Un jour, Thakur Singh laisse éclater sa colère en faisant assassiner le frère d’Arjun tandis que Shanta, sa sœur, est violée et tuée devant les villageois. Quant à Arjun, il est battu et laissé pour mort. Il est recueilli par des dacaits, des bandits de grand chemin qui ont décidé de prendre la justice en main.

CHAÎNES SATELLITAIRES
CANAL+ CINEMA 13.50 XIII 16.20 Ma vie pour la tienne 17.45 Lignes de front 19.15 Mickrociné 20.00 Copacabana 21.40 La tête en friche 23.00 Harragas 00.35 Enter the void CANAL+ SPORT 14.40 Football matches internationaux Italie/Espagne 16.15 Catch: after burn 17.00 Divers 17.05 Golf Championnat du monde 18.45 Matches amicaux Allemagne/Brésil 20.20 Football matches internationaux Italie/Espagne 21.55 Catch: after burn 22.45 Boxe Amir Khan v/s Judah 00.25 US PGA (en direct) 03.00 PGA tour 03.50 Boxe CANAL+ FAMILY 15.55 La légende de l’étalon noir 16.40 Raising hope 17.05 Life unexpected 17.45 L’éclair noir 19.25 Le laboratoire d’images 19.30 Les Simpson 20.00 Shrek 4, il était une fin 21.25 Chubbchubbs 21.35 Vipère au poing 23.10 Tamara Drewe 00.55 20 ans, le monde et nous 02.15 Merlin TCM 15.30 Ce n’est pas un péché 16.45 Répulsion 18.40 L’interview TCM 19.25 Jack le magnifique 21.30 Cinéma cinémas 22.40 Grand Hôtel 00.30 Mais une femme troubla la fête 02.00 Folie douce 03.40 Vivre à tout prix TMC 14.45 Les sopuvenirs de Sherlock Holmes 14.50 Music in the City 15.45 90’ Enquêtes 17.25 Alerte Cobra 20.05 Météo 20.10 Fan des années 90 21.50 Fan des années 80 23.40 Incroyable mais vrai TF1 15.55 Les feux de l’amour 16.55 Une soeur encombrante 18.35 Les frères Scott 19.25 Ghost whisperer 20.15 Secret story 21.05 Money drop 21.55 Météo 22.00 Le journal 22.35 L’été au vert 22.39 C’est ma terre 22.42 Météo 22.45 R.I.S. Police Scientifique 01.20 Les Experts: Manhattan 02.55 Preuve à l’appui 03.45 Reportages RTL9 15.00 Inspecteur Morse 16.55 Duo de maîtres 17.45 Top Models 18.05 Sex and More 19.00 Il faut le savoir 19.35 Drôles de gags 20.05 L’homme parfait Comédie américaine de Mark Rosman (2005) Avec Hilary Duff, Heather Locklear 21.50 La mutante 23.40 RTL9 Poker Night 00.30 Libertinages 00.50 Brigade du crime M6 15.00 La liberté à tout prix 16.30 Un gars, une fille 17.10 Un dîner presque parfait 18.15 L’été de 100% mag 19.10 Météo 19.15 Le 19.45 19.35 Soda 20.15 Zone interdite : les inédits de l’été 22.20 L’été d’enquête exclusive 00.40 Kidnapped 01.30 100% Poker 02.30 Music TEVA 16.10 Les anges du bonheur 18.30 Notre belle famille Série humoristique américaine de Richard Correll (1991) 20.10 Les oiseaux se cachent pour mourir Téléfilm américain de Daryl Duke (1983) Avec Richard Chamberlain 00.45 Rencontre inédite entre deux hommes arbres DISNEY XD 15.10 Team Galaxy 15.35 Iron Man 16.00 Monster Buster Club 2 16.25 Combo Ninos 16.50 Marsupilami Houba Houba Hop 17.45 Galactik Football 18.40 Inazuma Eleven: Puissance Football 19.35 Pokémon XIII: DP Les vainqueurs de la Ligue de Sinnoh 20.25 Phineas et Ferb 20.50 The Super Hero Squad Show 21.15 Avengers: l’équipe des super héros 21.40 Iron Man 22.05 Spider-Man 22.30 Combo Ninos TPS STAR 14.40 Fly me to the moon 3D 16.05 Le journal intime... 17.40 Meilleures ennemies 19.10 La quotidienne du cinéma 20.05 Un film sans 20.15 Musée Eden Série d’Alain Desrochers (2009) Avec VincentGuillaume Otis, Eric Bruneau 21.35 La Zona, propriété privée 23.10 Stage beauty 00.55 Se souvenir des belles choses 02.40 La mentale 04.35 Le garçon au pyjama rayé COMEDIE 15.45 Les chéris d’Anne 16.40 Jamel Comedy Club... 17.10 Mon oncle Charlie 18.45 Pop Corn TV 19.40 Miko et Cartman ne foutent rien 20.10 Paris fait sa comédie 2008 21.40 Guy Montagné - histoires de vacances 23.15 La nuit nous appartient 00.35 Ce soir avec Arthur DISCOVERY 16.10 Secrets de fabrication 16.35 Explosions sur le vif 17.30 Les princes du tuning 18.25 Secrets de fabrication 19.20 American Chopper 20.15 Justiciers des mers 22.05 Chasseur de venin 23.00 Secrets de fabrication 23.50 American Chopper 00.40 Destruction express 01.05 Explosions sur le vif REUNION 1ERE 13.00 Les Jeux de l’Océan Indien Football 1ère 1/2 finale 17.00 Les Jeux de l’Océan Indien Boxe finale en direct 18.05 Mar de amor 19.00 Journal 21.15 Les Jeux de l’Océan Indien Magazine 21.40 Patitifa 23.00 Les Jeux de l’Océan Indien Athlétisme finale en différé 01.00 L’emmerdeuse 02.35 Les étoiles du cinéma

CANAL+ 20.00

Nous trois
Drame français de Renaud Bertrand (2010) Avec Emmanuelle Béart, Nathan Georgelin, Jacques Gamblin Durée : 86 mn 1972. Sébastien est un enfant sensible et débordant d’imagination. Malgré l’affection qu’il porte à son père, un inventeur un peu farfelu, il perçoit la solitude et le manque d’amour de sa mère, institutrice. Lorsque les Martin emménagent juste en face de chez eux, Sébastien voit bientôt en Philippe, son nouveau voisin, le prince charmant idéal pour sa maman. Mais dans la réalité, celui-ci va devenir l’amant de sa mère.

Emmanuelle Béart

loisirs | télé

jeudi 11 août 2011

29

VENDREDI 12 AOÛT
MBC1
08.30 09.05 10.30 11.55 12.00 12.15 13.00 13.50 14.15 14.30 14.55 15.00 15.30 16.45 17.00 17.25 18.00 18.25 18.30 19.15 19.30 20.15 20.19 20.25 20.50 21.15 21.16 21.58 22.40 23.05 23.50 Euronews Dessins animés Sheena Coming up Le journal Frijolito, looking for a dad Mon amour, mon péché Télénovela Tous les habits du monde Documentaire Mission Aventure Découverte Zooville Magazine Programme highlights Dessins animés Tutenstein Film d’animation Dessins animés Génie in the house Des chiffres et des lettres Samachar Programme highlights Jai Shri Krishna Hindi Film songs Le journal Ecotv Programme highlights Priorité santé Production de la MBC Infozen Production de la MBC Campaign Aids Drop dead diva Série américaine Les Experts Miami Acoustic Le journal TV5 Monde

MBC2
11.00 11.50 12.10 12.35 14.58 15.00 15.15 15.35 15.55 16.20 16.40 17.00 17.05 17.25 17.30 17.45 18.05 18.35 18.58 19.00 19.20 19.25 19.30 19.45 20.07 20.15 21.00 21.25 22.55 Chitrahaar Home sweet home Kasamh se Saatchye Aat Gharat Coming up Samachar Paathlaag Vasantham Pennae pennae Zara si zindagi Family No 1 Programme highlights Hindustani Magazine Programme highlights Carnets de Rodrigues Al Dente Magazine culinaire Frijolito, looking for a dad Special Ramadan 2011 Programmes highlights Zurnal Choisir ou travay Programme highlights Exotica Girls in the house Série en urdou Programme highlights Simply yadein Anjuman Programme en urdou Corporate Drame indien de Madhur Bhandarkar (2006) Avec Bipasha Basu, Kay Kay Menon, Raj Babbar

MBC3
10.00 Jeux des Iles de l’Océan Indien Basket-ball (5ème journée) à 13h00 (dame deuxième match 16 v/s deuxième match 18) (match de classement et finales hommes et dames), à 15h00 (homme deuxième match 17 v/=s deuxième match 19) Finales (simple dame, Simple homme, Double dame et Double homme) - Badminton (6ème journée) : Phase et catégorie : Finales : (Simple dame, Simple homme, Double dame, Dpouble homme, Double mixte) - Athlétisme (3ème journée de compétition. Au programme : Finales (800m) (en direct des Seychelles) 20.30 Le magazine des Jeux (en direct des Seychelles) 21.00 MBC News 21.20 Jeux des Iles de l’Océan Indien (en direct des Seychelles) 23.20 BBC World (en direct)

MBC MOVIES
11.00 Rangoli 11.43 Cinema sirf cinema 12.08 Hindi film songs 12.13 Programme highlights 12.15 Rupture mode d’emploi 13.45 All the good ones are married 15.10 Driven Film d’aventures américanocanadien de Renny Harlin (2001) Avec Sylvester Stallone, Burt Reynolds, Kip Pardue Valeur montante de la course automobile, le jeune Jimmy Bly semble bien parti pour remporter le championnat de Cart, ex-formule Indy, face au tenant du titre, l’Allemand Beau Brandenburg. 17.00 Programme highlights 19.05 Sharda 19.10 Programme highlights 19.15 Andaz style Bollywood ka 19.40 Making of ‘Chance pe dance’ 20.05 Hindi film songs 20.10 Programme highlights 20.15 Fou d’amour 21.50 Bhram Drame indien de Pavan Kaul (2008) Avec Dino Morea

22.55 MBC2

Corporate
Drame indien de Madhur Bhandarkar (2006) Avec Bipasha Basu, Kay Kay Menon, Raj Babbar Durée : 125 mn

A VOIR
DEMAIN
Jai Shri Krishna MBC1 18.30 Fou d’amour MBC MOVIES 20.15 Naaginn MBC DIGITAL4 21.10 Corporate MBC2 22.55 Addicted to Love RTL9 20.05 Crusoé REUNION 1ERE 19.40 Scout toujours TF6 20.15 Money drop TF1 20.05 Une journée de merde M6 20.15 Le déménagement TEVA 20.10 Raising hope CANAL+ FAMILY 20.00 L’illusionniste CANAL+CINEMA 20.00 La cité de l’ombre CINE+ PREMIER 20.05 Sailor et Lula CINE+ FRISSON 20.40 Il était une fois la légion TCM 20.55 Harcèlement CINE+ EMOTION 20.10 Le mystère Von Bulow CINE+ STAR 20.10 Lucie Aubrac TPS STAR 20.10 L’homme en plus CINE+ CLUB 21.25 Sanskaar Laxmi ZEE TV 19.00 Border ZEE CINEMA 20.00 Pavitra Rishta ZEE TV 21.00 Mrs Kaushik Ki Panch Bahuein ZEE TV 22.00

Bipasha Basu et Kay Kay Menon

Vinay Sehgal et Dharmesh Marwah sont les PDG des deux plus grandes entreprises engagées dans le secteur alimentaire : le Sehgal Group of Industries et le Marwah International Private Limited. Ces deux sociétés concurrentes sont dirigées par deux hommes complètement différents l’un de l’autre. En effet, si Sehgal est un industriel moderne, Marwah, lui, est un entrepreneur traditionnel qui demande souvent conseil à un guide spirituel et qui se sert de gris-gris pour lui porter chance dans le travail. Nishigandha, jeune femme très ambitieuse, travaille pour Sehgal et n’hésite pas à utiliser la manipulation et le mensonge pour arriver à ses fins. Ritesh, le beau-frère de Seghal, fait lui aussi partie de l’entreprise. Lui et Nishigandha sont amoureux l’un de l’autre. Un jour, celle-ci réussit à se procurer les plans d’une boisson gazeuse que Marwah compte lancer sur le marché.

17.05 MBC MOVIES

Sharda
Drame indien de L.V. Prasad (1957) Avec Raj Kapoor, Meena Kumari, Om Prakash Durée : 140 mn Shekhar est le fils aîné d’un homme richissime. Il vit avec ce dernier, qui est veuf, et ses trois jeunes frères. Un jour, Shekhar fait la connaissance de Sharada. Il tombe amoureux de la jeune femme et tient à l’épouser. Entre-temps, Shekhar doit partir à l’étranger pour régler quelques affaires pour le compte de son père. Il promet à Sharada de l’épouser dès qu’il sera de retour. De son côté, Sharada est engagée par le père de Shekhar, mais ne sait pas qui il est réellement. Peu après, Shekhar trouve la mort dans un accident d’avion. Son père, qui ne sait rien de la relation entre Shekhar et Sharada, demande cette dernière en mariage. Mais contre toute attente, Shekhar a survécu et retrouve bientôt les siens. Il découvre ainsi que celle qu’il aimait est devenue sa bellemère. Il noie alors son chagrin dans l’alcool.

CANAL+
05.50 06.10 06.15 06.40 07.00 07.15 08.05 08.15 08.20 Oggy et les cafards Ovni Mandarine & Cow Le monde selon Zack Gawayn News show Action discrète L’album de la semaine Cinéma dans les salles 08.30 Braquo 10.10 Les nouveaux explorateurs 10.40 8 fois debout 12.20 Mon oncle Charlie 12.40 Infos 13.00 Le zapping 13.05 Les nouveaux explorateurs 14.00 Insoupçonnable 15.30 Flashpoint Série 16.10 Cinéma dans les salles 16.20 I love you Beth Cooper 18.00 L’album de la semaine 18.05 La vie secrète des jeunes 18.10 Groland.Con. 18.30 Infos 18.45 News show 19.35 Le petit journal de la semaine 20.00 Flashpoint 21.15 Skins 22.00 Mon oncle Charlie Série humoristique américaine 22.45 Fatal 01.30 Nous trois 02.55 US PGA 04.25 PGA tour 05.20 Surprise 05.35 Bip et Boulon

CHAÎNES SATELLITAIRES
CANAL+ CINEMA 14.15 The hit 15.50 L’autre monde 17.30 5 fois Nathalie Baye 18.35 When you’re strange 20.00 L’illusionniste 21.15 Surprise 21.35 Centurion 23.10 Braquo 00.45 Dans ton sommeil 02.05 Mickrociné CANAL+ SPORT 14.50 US PGA 17.15 Football matches internationaux 18.50 Catch: after burn 19.30 Intérieur sport la collection 20.00 Boxe 21.00 Catch: after burn 21.40 PGA Tour 23.10 Documentaire sport 00.25 PGA tour01.25 US PGA 02.55 Catch: after burn 03.35 Intérieur sport la collection CANAL+ FAMILY 14.25 L’âge de glace 3 - le temps des dinosaures 15.55 No ordinary family Série fantastique américaine 16.35 Raising hope 16.55 Life unexpected 17.35 Mumu 19.10 H 19.35 Les Simspon 20.00 Raising hope 21.25 Avatar 00.00 Henry 01.25 Les Nouveaux Explorateurs 02.20 H TCM 15.30 L’introuvable rentre chez lui 17.05 L’aigle solitaire 18.45 Le massacre de Fort Apache 20.55 Il était une fois la légion 22.40 Portrait de femme 01.00 S.O.S. Fantômes 02.45 La dame et le boxeur 04.25 Le baiser du vampire TMC 14.55 Rosemary & Thyme 15.45 Cauchemar sur le chantier 17.25 Alerte Cobra 20.01 Météo 20.05 RRRrrrr!!! 21.45 Indomptable Angélique 23.15 90’ enquêtes TF1 15.55 Les feux de l’amour 16.55 Mon protégé18.35 Les Frères Scott 19.25 Ghost whisperer 20.15 Secret story 21.05 Money drop 21.55 Météo22.00 Le journal 22.35 L’été au vert 22.36 Toi toi mon toit 22.38 Météo 22.40 Trafic Info 22.45 Les 30 histoires les plus extraordinaires 00.30 Secret story 03.10 Confessions intimes RTL9 14.55 Inspecteur Morse 16.45 Drôles de gags 16.55 Duo de maîtres 17.45 Top Models 18.10 Sex and More 19.00 Il faut le savoir 19.35 Drôles de gags 20.05 Addicted to Love Comédie américaine de Griffin Dunne (1997) Avec Meg Ryan, Matthew Broderick 21.45 The Crow 3 : Salvation 23.30 Fantasmes 00.55 Brigade du crime M6 13.15 Arnaqueuses et milliardaires 16.20 Un gars, une fille 17.10 Un dîner presque parfait 18.15 L’été de 100% mag 19.10 Météo 19.15 Le 19.45 19.35 Soda 20.15 Scout toujours Film français de Gérard Jugnot (1985) 22.00 100 villes 100 blagues 23.05 Dany Boon : Waïka 00.45 Kidnapped 01.30 Météo 01.35 Tout le monde peut jouer, le duel 02.05 Music TEVA 16.10 Les anges du bonheur Série américaine (1994) Avec Roma Downey, Della Reese 18.30 Notre belle famille 20.10 Une journée de merde Comédie française de Miguel Courtois (1998) Avec Richard Berry, Anne Brochet 21.45 Les dossiers de Téva DISNEY XD 14.40 Galactik Football 15.10 Team Galaxy 15.35 Iron Man 16.00 Monster Buster Club 2 16.25 Combo Ninos 16.50 Marsupilami Houba Houba Hop 17.45 Galactik Football 18.40 Inazuma Eleven: Puissance Football 19.35 Pokémon XIII: DP Les vainqueurs de la Ligue de Sinnoh Dessine animé 20.25 Phineas et Ferb 20.50 L’île du scorpion Divertissement 22.30 Combo Ninos 22.55 Iron Man TPS STAR 14.35 Gothika 16.10 Thank you for smoking 17.40 Qui perd gagne ! 19.10 La quotidienne du cinéma 20.05 Un film sans 20.10 Lucie Aubrac Film français de Claude Berri (1997) Avec Carole Bouquet 22.05 Le soliste 23.55 Big love 01.50 Voleurs de chevaux 03.10 Le maître du jeu COMEDIE 14.55 Marc Jolivet 15.50 Les chéris d’Anne 16.40 Jamel Comedy Club... 17.10 Mon oncle Charlie 18.45 Pop Corn TV 20.10 Jamel Comedy Club 21.40 Inside Jamel Comedy Club 22.05 La nuit nous appartient 23.15 Ce soir avec Arthur 00.35 La nuit nous appartient DISCOVERY 16.35 Dans l’oeil du cyclone 17.30 Les princes du tuning 18.25 Secrets de fabrication 19.20 American Chopper 20.15 Requin: dans la gueule du tueur 21.10 River monsters 22.05 Stan Lee et les super-humains 23.00 Secrets de fabrication 23.50 American Chopper 00.40 Destruction express 01.05 Dans l’oeil du cyclone REUNION 1ERE 14.10 Léa Parker15.00 Les Jeux de l’Océan Indien 16.30 Les étoiles du cinéma 17.00 Les Jeux de l’Océan Indien Basket finale hommes en direct 19.00 Journal 19.40 Crusoé 21.05 Les Jeux de l’Océan Indien Magazine 21.35 Samba Opus 22.30 Journal 22.50 Rando pei 23.00 Les Jeux de l’Océan Indien 01.00 L’emmerdeuse 02.35 Les étoiles du cinéma

21.45 MBC MOVIES

Bhram
Film à suspense indien de Pawan Kaul (2008) Avec Dino Morea, Sheetal Menon, Milind Soman Durée : 130 mn Dev Rawal est un homme d’affaires prospère qui vit avec sa femme Vini et son jeune frère Shantanu, qui est lui aussi dans les affaires. Les trois forment une petite famille très soudée. Un jour, Shantanu fait la connaissance d’Antara, une belle jeune femme dont il tombe immédiatement amoureux. Au début, cette dernière garde ses distances, mais ils finissent par se rapprocher et décident d’unir leurs destins. Tout se passe pour le mieux jusqu’au jour où Antara rencontre Dev. Elle croit reconnaître en lui l’homme qui a jadis violé et tué sa sœur. Ce drame l’a profondément traumatisée et elle ne s’en est jamais vraiment remise. Shantanu décide alors d’aider Antara à découvrir la vérité.

Dino Morea et Sheetal Menon

30 jeudi

11 août 2011

loisirs | jeux

HOROSCOPE
BELIER (21 mars - 19 avril) AMOUR: Les malentendus entre votre conjoint ou partenaire et vous seront rapidement dissipés, et votre Ciel amoureux redeviendra ensoleillé. SANTÉ: Votre vitalité sera excellente, à tel point que tout vous semblera facile. TRAVAIL: Vous aurez le vent en poupe. Rien ne viendra freiner vos progrès professionnels, et vous filerez droit devant, avec assurance et détermination. Faites attention tout de même à des jaloux! TAUREAU (20 avril - 20 mai) AMOUR: Vous saurez faire rimer amour avec toujours, et ce ne sera pas le moindre de vos exploits! Les couples de longue date réussiront à renforcer encore leurs liens. SANTÉ: Prenez garde à ne pas laisser vos sentiments ou vos émotions troubler et déstabiliser votre équilibre. TRAVAIL: Le bel aspect de Mars vous permettra de réaliser dans votre métier des coups d’éclat qui consolideront votre position professionnelle. Mais faites attention aux jaloux. GEMEAUX (21 mai - 20 juin) AMOUR: L’ambiance sera pour vous assez sérieuse. Vous et votre conjoint fonctionnerez comme une équipe, assumant vos responsabilités et faisant face ensemble aux aléas de la vie quotidienne. SANTÉ: Si, par contre, vous savez jouir de la vie avec juste mesure, la planète Jupiter vous donnera pour quelque temps une vitalité accrue et une impression très agréable de grande forme générale. TRAVAIL: Certains de vos projets risquent de capoter brutalement à cause d’un manque de préparation. CANCER (21 juin - 22 juil) AMOUR: Célibataire, si vous êtes un coeur à prendre, voici venir le temps de la construction amoureuse active. SANTÉ: Avec la superbe vitalité qui vous habite en ce moment, vous ne manquerez pas d’idées de génie. TRAVAIL: Vos intuitions gagneront à rester secrètes, car leur faire de la publicité vous mettrait dans une position en porte-à-faux par rapport aux personnes qui partagent actuellement vos préoccupations. LION (23 juil - 22 août) AMOUR: Ce sera le moment de vous donner du mal pour reconquérir votre conjoint: vos efforts seront largement récompensés. SANTÉ: Dynamisme, bien-être et résistance physique au programme. Qui dit mieux? TRAVAIL: Entreprenant, fougueux, vous vous lancerez dans de vastes projets, tout en veillant à éviter les risques excessifs. VIERGE (23 août - 22 sept) AMOUR: Certains d’entre vous verront surgir un amour du passé, d’autres succomberont au charme d’un voisin de palier ou d’un collègue de bureau. SANTÉ: Contempler des oeuvres d’art, un beau paysage, ou écouter de la bonne musique, seront aussi d’excellents moyens de vous ressourcer. Pensez aussi à vous faire plaisir: sortie, bonne chère, flirt aimable... TRAVAIL: Soyez à l’affût des occasions intéressantes dans le domaine professionnel. BALANCE (23 sept - 22 oct) AMOUR: L’épanouissement affectif vous est promis et garanti. La vie amoureuse des célibataires sera chancelante. SANTÉ: Du tonus, vous en aurez à revendre cette fois. Mais évitez la vitesse et les excitants, qui ne vous vaudraient rien. TRAVAIL: La journée sera excellente. Votre avenir professionnel semblera très prometteur. Vous recevrez un oeil bienveillant de la part de vos supérieurs ; on vous trouvera charmant et plein de talent. SCORPION (23 oct - 21 nov) AMOUR: Tendre et sensuel si vous êtes marié, conquérant et d’humeur à tomber amoureux si votre coeur est libre, vous finirez la journée en pleine félicité sentimentale! SANTÉ: Ce sera le moment le plus propice pour faire circuler votre énergie et débarrasser votre corps des toxines qui peuvent lui nuire. Effet revigorant garanti! TRAVAIL: Sur le plan professionnel, ayez l’habileté de profiter d’un ensemble de circonstances favorables pour consolider votre position. SAGITTAIRE (22 nov - 21 déc) AMOUR: Célibataire, Vénus, la déesse de l’amour, vous promet une journée très heureuse sur le plan sentimental. SANTÉ: A vous de prendre conscience de vos limites et de mettre la pédale douce dès que vous ressentirez les premiers signes de fatigue. TRAVAIL: Si vous avez obtenu un surcroît de responsabilités, vous vous apercevrez que vous ne disposez pas de la liberté nécessaire pour accomplir votre mission ou effectuer votre travail dans les meilleures conditions. CAPRICORNE (22 déc - 19 jan) AMOUR: Mettez un grain de fantaisie dans vos relations conjugales. Sinon, vous finirez par vous encroûter, et votre vie de couple en souffrira. SANTÉ: Physiquement, vous vous porterez fort bien dans l’ensemble. Excellente résistance nerveuse, bon tonus général. TRAVAIL: Vos objectifs étant nettement définis, vous serez en proie à un vif désir de vous affirmer et de progresser à pas de géant sur le terrain professionnel. VERSEAU (20 jan - 18 fév) AMOUR: Ceux qui sont mariés établiront des relations complices et chaleureuses avec leur partenaire. SANTÉ: Pensez à mener une vie plus saine, mieux équilibrée. Pratiquez une bonne hygiène mentale. TRAVAIL: En ce moment, vous serez d’humeur à damer le pion à quiconque sur le terrain professionnel! Vous verrez bientôt votre acharnement porter ses fruits. POISSONS (19 fév - 20 mars) AMOUR: Vous partirez à la conquête des cœurs avec un fabuleux enthousiasme. Toutefois, des complications sentimentales pourraient survenir en raison de la mauvaise position de Neptune. L’important sera de savoir exactement ce que vous voulez. SANTÉ: Sachez vous reposer et tâchez de passer une nuit calme et complète qui vous permettra de récupérer. TRAVAIL: Les difficultés ne vous rebuteront pas. Vous ferez donc l’admiration non seulement de vos collègues mais également de vos supérieurs.

JEUX
CROSSWORDS

CINÉMA
CE SOIR • Port-Louis Star De l’eau pour les éléphants (18.00, 21.00) Harry Potter et les reliques de la mort; partie 2 (18.00, 21.00) Transformers 3 (18.00, 21.00) Ciné Klassic Zindagi na milegi dobara (20.30) Murder 2 (20.30) Cine City (ex-Majestic) (Tél : 747.45.61) Warning (20.30) Singham (20.30) Aarakshan (20.30) • Goodlands Ciné King’s Warning (20.15) Aarakshan (20.15) • Curepipe Novelty Warning (20.15) Aarakshan (20.15) Star Transformers 3 (20.30) Le chaperon rouge (20.30) • Vacoas New Savoy Zindagi na milegi dobara (20.15) Always kabhi kabhi (20.15) DEMAIN • Port-Louis Star (Tél : 211.68.66) De l’eau pour les éléphants (18.00, 21.00) Kung Fu Panda 2 (11.00, 13.15, 15.30) Harry Potter et les reliques de la mort; partie 2 (11.00, 14.00, 18.00, 21.00) Transformers 3 (11.00, 14.00, 18.00, 21.00) Ciné Klassic (Tél : 213.48.31) Zindagi na milegi dobara (10.15, 13.30, 20.30) Murder 2 (10.15, 13.30, 20.30) Cine City (ex-Majestic) (Tél : 747.45.61) Warning (10.30, 13.30, 20.30) Singham (10.30, 13.30, 20.30) Aarakshan (10.30, 13.30, 20.30) • Goodlands Ciné King’s (Tél : 282.08.08) Warning (10.00, 13.00, 20.15) Aarakshan (10.00, 13.00, 20.15) • Curepipe Novelty (Tél : 676.19.00) Warning (10.00, 13.15, 20.15) Aarakshan (10.00, 13.15, 20.15) Star (Tél : 675.20.16) Transformers 3 (11.00, 14.00, 20.30) Le chaperon rouge (11.30, 14.00, 20.30) • Vacoas New Savoy (Tél : 795.66.46) Zindagi na milegi dobara (13.15, 20.15) Always kabhi kabhi (10.15, 13.15, 20.15)

AS FAST Ltd

MOTS-FLÉCHÉS

LE COIN DES SCRABBLEURS
Tirage: AEIONNCRG EN UTILISANT LES LETTRES CI-DESSUS VOUS POUVEZ TROUVER DEUX MOTS DE 9 LETTRES, SEPT MOTS DE 8 LETTRES ET VINGT-CINQ MOTS DE 7 LETTRES SELON LE DICTIONNAIRE OFFICIEL DE SCRABBLE

AS FAST Ltd

SUDOKU
Remplissez la grille de manière à ce que : - chaque ligne - chaque colonne - chaque carré de 3x3 contiennent une seule fois les chiffres de 1 à 9.

SOLUTIONS DES JEUX PRÉCÉDENTS
MOTS-FLÉCHÉS

Directeur Jacques Rivet Rédacteur en chef Gaëtan Sénèque Rédaction et administration 8, rue St-Georges, Port-Louis Ile Maurice - BP N° 7

Tél: 207 8200

AS FAST Ltd

Niveau 2

Fax: 208 7059 Tél/secrétariat: 207 8235

SUDOKU

CROSSWORDS

LE COIN DES SCRABBLEURS
REMOULEUR EMOULEUR MOULUREE MOULURER REMOULER REMOULUE EMOULUE MOULEUR MOULURE RELOUER REMOULE REMOULU REMUEUR ROULEUR ROULURE

ABONNEMENT
Tél: 207 8227
email: abonnement@lemauricien.com

PUBLICITÉ
Tél: 207 8223/24 Fax: 211 0464 e-mail: resapub@gmail.com
publicite@lemauricien.com

Impression: Le Mauricien Ltd SITE INTERNET
http: //www.lemauricien.com email: Imreda@lemauricien.com

actualité | internationale

jeudi 11 août 2011

31

24 heures dans le monde

topshots

Des membres du groupe rebelle Moro Islamic Liberation Front (MILF) surveillant l’entrée au camp Darapanan à Sultan Kudarat, aux Philippines

Des soldats emmenant un manifestant contre le mur controversé de la séparation que construit le gouvernement israélien à Bethléem

Le leader de la Jamaat-e-Islami Delwar Hossain Sayedee revient du Tribunal criminel international à Dacca où il est accusé de crimes de guerre

Le missile taïwanais appelé «Hsiungfeng III» (Brave Wind III) est montré à la population taïwanaise lors d’une exposition à Taipei

Ce qui reste du bâtiment abritant l’école contre lequel s’est heurté un camion transportant du ciment faisant trois morts parmi les élèves

Il chante dans la rue très tôt le matin pendant le mois de jeûne du Ramadan à Hyderabad, en Inde

32 jeudi

11 août 2011

actualité | générale

Trois cadavres retrouvés devant un réfrigérateur
Margarette Ravina, 53 ans, José Figaro, 50 ans et Liseby Edouard, 38 ans, portaient des traces de brûlures sur leurs corps en état de décomposition

SAINTE-CROIX | Hier soir

D

es habitants de la région de Cité Le Cornu, Piéton Père-Laval, Sainte-Croix, incommodés par des odeurs nauséabondes, devaient alerter le poste de police d’Abercrombie vers 18 h 15, hier. Avant l’arrivée de la police, les occupants de la maison n’avaient pas été vus par les voisins depuis le début de la semaine. Une escouade de la police menée par le sergent Soorbul n’a eu autre choix que d’enfoncer la principale porte d’accès de la maison, dans laquelle ils devaient découvrir trois cadavres.
Une forte odeur de cadavres en état de décomposition régnait dans la maison, où les dépouilles des trois occupants, Margarette Ravia, 53 ans, José Figaro, 50 ans, et Liseby Edouard, 38 ans, une handicapée, ont été découvertes devant le réfrigérateur, au premier étage. Les recoupements d’informations auprès des sources policières confirment que Margarette Ravina se trouvait à genoux, la tête dans le réfrigérateur, dont la portière était ouverte. José Figaro était également à genoux, à gauche du réfrigérateur, et Liseby Edouard à droite. Tous trois portaient des traces de brûlures, en particulier au visage. Devant ce constat, la police a sollicité le concours des experts du Scene of Crime Office (SOCO) en vue de relever des indi-

ces susceptibles d’orienter l’enquête et déterminer les circonstances de ce drame. D’autres indices sur les lieux devaient pousser les limiers de la CID de PortLouis à garder ouverte l’option d’un Suspected Foul Play, même s’il existe la possibilité d’une électrocution. En effet, une partie du lit a été brûlée et des traces de sang ont également été relevées au premier étage de la maison. Dans un premier temps, les cadavres en état de putréfaction, car le décès remonterait au moins au week-end dernier, ont été transférés à la morgue du Princess Margaret Orthopaedic Centre (PMOC). Les autopsies devaient être pratiquées dans la matinée par le Chief Police Medical Officer, le Dr Sudesh Kumar Gungadin, pour établir les causes du décès. L’enquête policière menée

Des badauds et des policiers devant la maison à Sainte-Croix où les trois cadavres avaient été découverts en début de soirée d’hier conjointement par des limiers de la Major Crimes Investigation Team (MCIT) et de la CID de Port-Louis Nord se poursuit. Les proches des victimes, dont Jean-Paul Figaro, ont été entendus par la police dans la soirée d’hier et ont également participé à l’exercice d’identification des cadavres. Les concluions de l’autopsie sont que les trois sont morts «d’asphyxia due to smoke inhalation». Le médecin légiste n’a relevé aucune trace de blessures physiques.

AU LARGE DE POUDRE D’OR

Angel 1 : dix mètres d’eau dans la salle des machines
Évacuation de 20 des 28 membres d’équipage de ce cargo panaméen transportant 32 000 tonnes de riz en Côte d’Ivoire La NCG et l’Environnement sur pied d’alerte devant les risques de marée noire compte tenu du stock de mazout à bord

Les opérations en vue de désenclaver le cargo panaméen des récifs à Poudre d’Or s’annoncent difficiles Sept jours déjà que le cargo battant pavillon panaméen Angel 1, avec à son bord 32 000 tonnes de riz à destination de la Côte d’Ivoire, est drossé sur les récifs à moins de trois milles nautiques de la côte nord-est, au large de Poudred’Or. Une vingtaine des 28 membres d’équipage de ce navire, dont le port d’origine est Kosichang en Thaïlande, ont été évacués dans la journée par des équipes de la National Coast Guard. Ils sont hébergés à terre par les soins des agents nommés par l’armateur. Avec les dégâts causés à la coque du navire, le niveau d’eau dans la salle des machines était d’au moins dix mètres à hier soir et la situation continue à se détériorer en raison du mauvais temps, gênant dans une grande mesure les opérations en vue de désenclaver le navire des récifs. Dans les milieux proches du commandement général de la NCG et du bureau du Director of Shipping, l’on affirme que la journée d’aujourd’hui sera déterminante pour la suite des opérations de sauvetage de l’Angel I. Le niveau d’eau ne cesse de monter dans la salle des machines depuis le week-end dernier, et l’équipe de sauvetage grecque, avec pas moins de sept spécialistes, tentera de repérer les endroits dans la coque du navire endommagés par les récifs et de réparer les voies d’eau. Les spécialistes grecs ont effectué hier une série de plongées autour de l’Angel 1 pour un premier constat, alors qu’une première tentative de remorquer le navire avec l’entrée en opération du Sir Gaëtan Duval Tug de la

L’Angel I se trouvant à moins de trois milles nautiques des côtes nord-est de Maurice Mauritius Ports Authority a échoué. Ils ont également effectué des plongées dans la salle des machines pour établir un état des lieux. Malgré une mer extrêmement houleuse, les plongées ont repris ce matin. Les responsables de la National Coast Guard et des services du Directorship of Shipping ont constitué une cellule de crise pour assurer le monitoring des opérations avec un déploiement des effectifs de la NCG. Une des premières initiatives autorisées a été le départ d’au moins vingt membres d’équipage, en majorité des marins philippins. « Il n’y a aucun risque de sécurité pour les membres d’équipage. Ils ont été évacués tout simplement pour ne pas gêner les opérations en cours avec l’arrivée des membres de l’équipe de sauvetage », fait comprendre un porte-parole de l’équipe engagée dans le renflouage de l’Angel 1. L’objectif prioritaire des spécialistes est d’identifier la source des voies d’eau pour des réparations urgentes tout en prenant les mesures qui s’imposent pour libérer l’Angel 1 de l’emprise des récifs de Poudre-d’Or. L’éventualité d’un transbordement des 32 000 tonnes de riz à bord du cargo est évoquée, même si pour des raisons pratiques, aucune décision officielle n’avait été entérinée à ce matin. Les dispositions de l’Oil Spill Contingency Plan ont été activées, avec la NCG et le ministère de l’Environnement placés en état d’alerte pour intervenir en cas de fuite d’huile dans la mer. L’Angel 1 dispose d’une importante cargaison d’huile lourde pour assurer son autonomie sur le trajet Thaïlande/Côte d’Ivoire avec escale à Singapour. « La situation est encore sous contrôle. À ce stade, il n’y a aucun risque de pollution à partir de l’Angel 1. Mais les mesures de précaution sont prises pour toute intervention d’urgence en cas de besoin », indique-t-on dans les milieux portuaires autorisés. L’Angel 1 s’est retrouvé dans cette posture des plus difficiles vendredi dernier suite à une avarie de moteurs alors qu’il croisait au large de la côte nord-est de Maurice. En vue de procéder aux réparations d’urgence,le capitaine du cargo, Reynaldo Alcuizar, avait décidé d’un emergency anchorage à un peu moins de trois milles nautiques au nord-est de Maurice, en latitude 20°04,08 Sud et longitude 57°44,66 Est. Mais sous les effets des houles, le cargo devait se retrouver drossé sur les récifs.

SUPPLÉMENT GRATUIT

8E JEUX DES ILES DE L’OCEAN INDIEN SEYCHELLES 2011

LE

JOURNAL
DES JEUX
Médaillé d’or au lancer du marteau aux JIOI de 2003 et de 2007, Nicolas Li Yun Fong s’est de nouveau retrouvé sur la plus haute marche du podium hier

jeudi 11 août

I

AT H LÉTISM E

Nicolas Li Yun Fong :

la preuve par trois
IV-V X XII XV

N ATATION

BA DM IN TON

HA LT EROPHI L IE

BOX E

Arseth et Chan Chin Wah pour l’apothéose

Journée noire pour Maurice hier

Lent-Labonne et Ranaivoasoa frôlent l’or

Sept médailles d’or à prendre cet après-midi

II

jeudi 11 août 2011

LE JOURNAL DES JEUX

première journée (hier)

Deux médailles d’or au compteur dès l’ouverture
> Daniel SOULANGE

océaniquement vôtre

Natation : la surprise
Après cinq jours de compétitions (volet sportif), de présentations culturelles où de débats intellectuels (Camp des Jeunes), les six pays participants à ces 8es Jeux des îles de l’océan Indien ont montré leur force de frappe. Une des révélations de ces Jeux est qu’il n’y a plus de petites îles, de petites équipes dans la région, les Maldives en demi-finale de volley-ball masculin, Mayotte dans le dernier carré du tournoi de football, en sont la preuve, s’il en faut. Au Club Maurice, notre natation a su rassembler forces et ressources, le temps de ces JIOI 2011, pour redonner le dynamisme recherché au sein d’une discipline minée par des polémiques cette année. Les nageurs ont su se mettre audessus de la mêlée pour faire abstraction des confl its de personnalité et hisser haut le drapeau quadricolore à la piscine de Roche-Caïman, réussissant dans la foulée un impensable pari qui apporte de l’eau à leur moulin. Sur les 120 médailles en jeu, ils se sont offert un peu plus d’un tiers (41, dont 10 or). Seuls les habituels Réunionnais ont fait mieux (57 dont 24 or). Notre athlétisme, aux grandes ambitions à Mahé, a attaqué hier le hors-d’œuvre par un doublé or, un quadruple argent et un trio bronze. Le plat de résistance sera pour cet après-midi, avec Éric Milazar en chef de fi le. Nos basketteuses, qui avaient déjà rempli leur contrat avec l’exploit d’être demi-finalistes de ces Jeux, ont livré une partie héroïque, bousculant par moments nos voisines de l’île sœur, avant de lâcher le morceau pour se contenter d’un match pour le bronze demain. Nos badistes, auteurs mardi d’un doublé hommes-dames par équipes jamais réalisé depuis la création des Jeux en 1979, auront vécu une journée noire. Même sort pour nos cyclistes, sublimes dans le contre-la -montre par équipes, qui voient Hugo Caëtane échouer au pied du podium dans la course en ligne. Dernière cartouche mauricienne samedi avec un Yannick Lincoln grandissime favori du clm individuel. Au hit-parade des médailles, si La Réunion vire largement en tête avec 111 au combiné, dont 40 or, les Seychelles, grâce à leur armada de leveurs de fonde qui leur a offert la bagatelle de 15 médailles d’or (cinq hier) — les nôtres sont toujours à la chasse à leur “première seychelloise” dorée — ont doublé les Mauriciens dans la course au précieux métal (22 contre 21), mais Maurice peut retourner la situation dès ce soir avec ses pugilistes et ses athlètes.

Nicholas Li Yun Fong a décroché une troisième médaille d’or aux Jeux après 2003 et 2007 et a dédié sa victoire à son père décédé récemment

Les athlètes mauriciens ont effectué une bonne entrée en matière hier au Stad Popiler. En effet, deux médailles d’or sont tombées dans leur escarcelle par l’entremise de Jérôme Caprice au 10 000 m marche et Nicholas Li Yung Fong au lancer du marteau. Quatre médailles d’argent et trois de bronze ont également été récoltées.

Tableau de médailles
Pays 1. Madagascar 2.Maurice 3.Réunion 4.Seychelles Or 3 2 2 1 Argent Bronze Total 1 1 5 4 3 9 3 3 8 0 1 2

LE JOURNAL DES JEUX
DE NOS

Huit finales étaient au programme de cette première journée. La première étant le 10 km marche messieurs. Jérôme Caprice prit les devants dès le départ pour imposer son rythme. Le Malgache Harivola Rakotonirina resta dans son sillage alors que le Réunionnais Franck Lucas évoluait légèrement en retrait. Rakotonirina et Lucas allaient ensuite tour à tour essayer de se porter aux avant-postes, mais Caprice

ARGENT ARGENT

BRONZE

OR OR

SPÉCIAUX PÉCIAUX C

À MAHÉ

S DES MÉDAILLES
1 RÉUNION 2 SEYCHELLES 3 MAURICE 4 MADAGASCAR 5 COMORES 6 MALDIVES 7 MAYOTTE
40 22 21 12 44 9 30 16 -

27 17 29 18 1 1 -

111 48 80 46 1 1 -

TOTAL

ENVOYÉS

Daniel Soulange Patrick Jean-Louis Deepak Bonomally Jean-Michel Chelvan Maurice Mélotte Jonathan Oriant Georges Michel Michaël Bonomally

TABLEAU

5E JOURNÉE

ne se laissa pas faire. C’est lui qui, à la mi-course, distancera ses deux rivaux pour ne plus être rejoint. Il bouclera le parcours en 48’05”05, largement devant Lucas (49’46”54) et Rakotonirina (50’26”33). Au lancer du mar teau hommes, Nicholas Li Yun Fong a remporté sa troisième médaille d’or aux Jeux des îles après celles de 2003 à Maurice et 2007 à Tana. Il a réussi un jet de 51,94 m à son 5e essai pour s’assurer la victoire. « Je viens de perdre mon père il y a trois semaines et je ne savais pas si j’allais faire les Jeux. Mais finalement, je me suis décidé à venir pour gagner cette médaille pour lui. Je la lui dédie », confiait, avec la plus grande émotion, Nicholas Li Yun Fong. Dans cette épreuve, le jeune Jean-Ian Carré a décroché la médaille de bronze avec un lancer de 48 m à son 2e essai. Au poids féminin, les deux Mauriciennes Estelle Louis et Bernadette Ravina ont pris l’argent et le bronze respectivement. Capitaine de la sélection féminine, Ravina a donc marqué comme il se

SUPPLÉMENT SPÉCIAL

III

AT H LÉTISM E
doit sa dernière participation aux Jeux. Au disque masculin, le même scénario s’est produit. Maurice a obtenu l’argent et le bronze par l’entremise d’Elvino Pierre-Louis et Christopher Sophie respectivement, derrière l’inamovible Réunionnais Stephane Nativel. Le saut en longueur a été bien disputé et si le Réunionnais Olivier Huet s’est imposé avec 7,79 m, Maxwell Évenor n’a pas démérité avec un bond de 7,60 m dès son premier essai. L’autre Mauricien Jonathan Drack a fini au pied du podium avec 7,11 m. Annabelle Lascar a aussi remporté une médaille d’argent au 1500m dames. Elle a courageusement tenu tête à la Malgache Éliane Saholinirina, avant de lâcher prise sur une accélération décisive de la Malgache visiblement trop forte. A l’issue de cette première journée, Madagascar affiche déjà ses prétentions avec trois médailles d’or décrochées par Saholinirina, Ange Doris Ratsimbazafy au poids dames et Hery Tiana Rakotoarimanana au 3000m steeple. La Réunion accroche deux titres, par l’entremise de Stéphane Nativel au disque et Olivier Huet à la longueur. Les Seychelles ont sauvé l’honneur grâce à la sauteuse en hauteur Lissa Labiche, qui a établi un nouveau record des Seychelles et des Jeux avec une barre à 1,82 m. Notons qu’après les cinq premières épreuves du décathlon (100m, longueur, poids, hauteur et 400 m) qui ont eu lieu hier, c’est le Malgache Ali Kamé qui mène au classement avec 3913 points devant le Mauricien Guillaume Thierry (3595), le Réunionnais Amboudi Daouda (3487) et l’autre Mauricien, Jonathan Caëtane (3119). Les cinq dernières épreuves que sont le 110m haies, le lancer du disque, le saut à la perche, le lancer du javelot et le 1500m se tiennent aujourd’hui. Les séries du 100m féminin et masculin ont été disputées hier. Chez les dames, Élodie Pierre Louis et Mary-Jane Vincent se sont qualifiées de même que Fabrice Coiffic et Baptiste Brasse chez les hommes. Les finales sont prévues cet aprèsmidi. Maurice sera aussi présente dans la finale du 400m messieurs avec Éric Milazar et Fernando Augustin qui ont logiquement décroché leur qualification lors des séries disputées hier.

handisport

Apporter sa contribution en termes de médailles d’or
Une bonne performance est attendue de la part des handisportifs mauriciens qui sont en action cet après-midi (17h30) au 100m handi-mental avec chez les garçons Sivaramen Veerasamee et Kumar Sooranna, tandis que chez les filles l’on retrouvera Ingrid David et Anaëlle Cyprien. Selon l’entraîneur Alain Rougeot, une belle lutte est à prévoir. « Ce sera très serré chez les garçons entre les Mauriciens, Malgaches et Réunionnais. Je dirai même que les Malgaches partiront avec un petit avantage. Toutefois, Sivaramen Veerasamee et Kumar Sooranna feront de leur mieux. » Chez les filles, Alain Rougeot espère un doublé orargent. « Anaelle Cyprien, qui est notre deuxième meilleur élément, a déjà battu la meilleure Réunionnaise aux Special Olympics qui ont eu lieu en Grèce en juin dernier, donc on peut espérer qu’elle prenne la médaille d’argent derrière Ingrid David. » Pour rappel, Ingrid David avait révélé la pleine mesure de son talent il y a tout juste un an. C’était à l’occasion des Jeux de la Commission Jeunesse et Sports de l’océan Indien (CJSOI) tenus à La Réunion. Elle tentera maintenant de briller à l’échelon supérieur. « Notre préparation s’est bien passée. Nous avons eu le soutien du ministère de la Jeunesse et des Spor ts, ainsi que des collègues entraîneur s. Pour ceux qui ont des déficiences intellectuelles, la préparation mentale est importante et nous l’avons fait parallèlement. Je tiens à remercier Claudia Zama qui m’a apporté une aide précieuse », conclut Alain Rougeot.

Fabrice Coiffic s’est qualifié sans problème pour la finale du 100 m prévue cet après-midi

LES RÉSULTATS
MASCULIN
10 km marche 1. Jérôme Caprice (Mau) 48’05”05 2. Franck Lucas (Reu) 49’46”54 3. Harivola Rakotonirina (Mad) 50’26”33 3000m steeple 1. Hery Tiana Rakotoarimanana (Mad) 9’07”17 2. Augustin Ravaolahy (Mad) 9’10”73 3. Silly Gaylord (Sey) 9’12”09 6. Nicolas Boissèque (Mau) 9’41”30 Disque 1. Stéphane Nativel 54,56 m 2. Elvino Pierre Louis (Mce) 53,23 m 3. Christopher Sophie (Mce) 48,94 m Longueur 1. Olivier Huet (Reu) 7,79 m 2. Maxwell Évenor (Mce) 7,60 m 3. Bakri Darouche (Reu 7,49 m 4. Jonathan Drack (Mce) 7,11 m Marteau 1. Nicholas Li Yun Fong (Mce) 51,94 m 2.S. Deltolesco Bach Morgan 48,45 m 3. Jean Ian Carré (Mce) 48,00 m

FÉMININ
Hauteur 1. Lissa Labiche (Sey) 1,82 m 2. Anne-Christiane Bastien (Réu) 1,68 m 3. Alizée Brette (Réu) 1,68 m 4. Santa Perrine (Mce) 1,50 m Poids 1. Ange Doris Ratsimbazafy (Mad) 14,46 m 2. Estelle Louis (Mce) 13,38 m, 2. Bernadette Ravina (Mce) 13,01 m 1500 m 1.Eliane Saholinirina (Mad) 4 ’30”2 0 2. Annabelle Lascar (Mce) 4’31”12 3. Pamela Clorate (Réu) 4’47”49

zoom : jérôme caprice

« J’étais à 80% confiant »
Le premier médaillé d’or mauricien en athlétisme est le marcheur expatrié Jérôme Caprice, qui nous vient d’Irlande. Une victoire qui le comble, lui qui avait dû se contenter de la médaille de bronze aux Jeux de 2003 à Maurice. La course d’hier n’a pas été facile pour Caprice, reconnaît-il. « C’était vraiment dur. Je sors de Dublin où il fait 15°C et je me retrouve ici aux Seychelles où il fait très chaud, plus de 30°C. Avant le départ, j’étais à 80% confiant, mais le début de course a été dur. Ce n’est qu’un peu après la mi-course que je me suis dit que je pouvais décrocher l’or », confie-t-il. Caprice connaît décidément une bonne année 2011. Il avait réalisé sa meilleure performance personnelle, 46’07 aux Pays-Bas, avant de réussir 46’42 lors d’une course à l’île de Man. « J’ai remporté ces deux courses avec de bons temps et on dit jamais deux sans trois. Cela se vérifie puisque je gagne aux JIOI. » Jérôme Caprice a tenu à remercier ses parents, sa femme, ses enfants, ses beaux-parents et la Mauritius Commercial Bank après son succès. Le marcheur vise désormais une participation aux Jeux d’Afrique en septembre à Maputo au Mozambique.

Jérôme Caprice a réalisé une course intelligente pour s’offrir une médaille d’or méritée au 10 000 m marche

La lanceuse de poids Estelle Louis vient de décrocher une belle médaille d’argent avec un jet mesuré à 13,38 m. Celle qui incarne la relève dans cette spécialité est chaleureusement félicitée par certains athlètes originaires, comme elle, de Rodrigues. La performance d’Estelle Louis illustre, une fois encore, l’apport des Rodriguais à l’athlétisme mauricien

CLIN D’OEIL

IV

jeudi 11 août 2011

LE JOURNAL DES JEUX

NATATION

5e et dernière journée (hier)

Le Motherland a retenti deux fois
Maurice a remporté encore deux médailles d’or lors de la cinquième et dernière journée des compétitions de natation, hier à la piscine de Roche-Caïman. Deux médailles signées Heather Arseth et Darren Chan Chin Wah au 100m dos et 200m brasse respectivement. Ce qui porte le total à 10 médailles d’or pour Maurice, qui laisse malgré tout la première place à La Réunion qui, avec ses 24 médailles d’or, a été intouchable. La première à monter sur la plus haute marche du podium a été Heather Arseth. Le contexte est particulier. Celle qui avait déjà récolté deux médailles d’or (une en individuel et une au relais) allait remettre ça. Mais tout aurait pu changer au moment d’aborder sa course. Elle ne se met pas au plot de départ, mais préfère se mettre juste à côté. De ce fait, elle arrache la mousse reliée au chronomètre. Son départ est raté. Mais au passage des 50m, elle a déjà pris la tête de la course avec un chrono de 32”49. Les 50 derniers mètres seront sous la totale domination de la représentante de Maurice. Chrono arrêté à 1’07”63, et Arseth verra son nom sur les tablettes des records. Avant elle, c’était la Réunionnaise Cécilia Hernandez qui détenait la référence chronométrique du 100m dos des JIOI. Pou r He athe r A r seth, le s choses n’auraient pu tourner mieux. « Même si je n’ai pas fait mon meilleur chrono, je pense qu’il y a matière à satisfaction. » Lesquelles ? « Je perds la mousse de mon chronomètre. Mais je reviens et je remporte la course. Que demander de plus ? » Pourtant, les choses auraient pu être pires. « J’aurais souhaité un temps plus clément. Mais ce sont des choses qu’on ne peut contrôler. Néanmoins, je pense que les Jeux méritent d’être vécus. C’était sympa. » Derrière elle, on retrouve l a R é u n i o n n a i s e C h r i s te l l e Bertsch, auteure d’une performance de 1’09”20. Maurice prend la troisième place avec Stéphanie Ah-Quah, qui boucle le 100m dos à 0”12 Bertsch. Après Arseth, c’est au tour de Darren Chan Chin Wah, brasseur de son état, de s’illustrer. Annoncé comme une des puissances de ces Jeux, il a fait respecter son statut. Le Réunionnais Mathieu Bachmann en fera les frais. Une course contrôlée de bout en bout, et Chan Chin Wah se retrouve à la première place. Au virage des 100m, il sait qu’il a des qualités qu’il exploite. « Ce n’était pas vraiment facile. Ils étaient à trois sur les 2’40. J’avais un peu peur. » Mais cette peur s’estompera au contact de l’eau. « Dans l’eau, je me sentais bien. Avec deux médailles d’or, oui, je suis satisfait. » Mais derrière, c’est une belle bataille pour la deuxième place. Longtemps en argent, Mathieu Young Tie Yang terminera au pied du podium, laissant la troisième place au Réunionnais Jean-Patrick Bernet. C e t te d e r n i è r e j o u r n é e a également permis à Maurice de décrocher une médaille d’argent au relais 4x200m nage libre en masculin. Le quatuor composé de Valéry de Falbaire, Mathieu Marquet, Shane Ah Siong et Emmanuel Froget n’a pu tenir tête aux Réunionnais, vainqueurs en 7’56”67, mais aura résisté aux assauts des Seychellois pour terminer en argent en 8’10”41.

Le doigt levé de Darren Chan Chin Wa indique la première place. Il a frappé un grand coup au 200m brasse, s’imposant avec une certaine facilité

Le tableau qui montre la disqualification des Mauriciennes…

RÉSULTATS
HOMMES 400m nage libre 1. Benoît Debast (REU) 3’57”80 (Rec. Jeux) 2. Ambroise Petit (REU) 4’17”80 3. Valéry de Falbaire (MRI) 4’19”17 100 m dos 1. Florent Hassambay (REU) 1’00”95 2. Pierre Yves Despres (REU) 1’02”61 3. Mathieu Marquet (MRI) 1’02”99 200m brasse 1. Darren Chan Chin Wah (MRI) 2’29”58 2. Mathieu Bachmann (REU) 2’35”57 3. Jean-Patrick Bernet (REU) 2’35”68 Relais 4x200m nage libre 1. Réunion 7’56”67 2. Maurice 8’10”41 3. Seychelles 8’36”87 DAMES 400m nage libre 1. Shrone Austin (SEY) 4’26”59 (record des jeux) 2. Alizée Morel (REU) 4’28”31 3. Shannon Austin (SEY) 4’28”55 5. Melissa Madanamoothoo (MRI) 4’48”56 100m dos 1. Heather Arseth (MRI) 1’07”63 (Record des jeux) 2. Christelle Bertsch (REU) 1’09.20 3. Stéphanie Ah-Quah (MRI) 1’09”32 200 m brasse 1. Géraldine Huffner (REU) 2’38”24 (Record des Jeux) 2. Shrone Austin (SEY) 2’49”77 3. Varuna Jasodanand (MRI) 2’52.23

Et les records, trois au total, sont tombés, en cette ultime journée. Si Heather Arseth a pris l’une des trois références chronométrique s, le s deux autres sont à mettre à l’actif de la Réunionnaise Géraldine Huffner, vainqueur de la finale du 200m brasse. 2’38”24, contre 2’42”32, le chrono était fort. Shrone Austin a été la troisième recordwoman des Jeux, avec un chrono de 4’26”59 au 400m nage libre. L’ancienne marque était détenue par elle-même en 4’30”79. Et Benoît Debast, impérial tout simplement au 400m nage libre. Lui, il s’approprie la référence de Jean-Yves Faure (3’58”82), l’abaissant à 3’57”80. Une finale qui a vu le Mauricien Valéry de Falbaire prendre la médaille de bronze en 4’19”17. À l’heure du bilan, Gaël Adam, assistant entraîneur, parle d’une barrière tombée. « L’objectif est atteint. On voulait plus que 2007. C’est fait. Maintenant, je sais qu’on a beaucoup de meilleurs temps améliorés. » Et la journée aurait pu être plus faste, si ce n’était la disqualifi cation mauricienne au 4x200m nage libre chez les dames. Un mauvais passage de témoin et Maurice, deuxième à l’arrivée, se voyait retirer cette breloque. Ce qui n’a pas manqué de provoquer la colère de quelques parents. Mais Gaël Adam ne veut pas s’en tenir là. « Une fois ça passe. Deux fois, c’est trop. Mais il faut aussi faire abstraction de ça. Ça ne me fait pas plaisir, mais c’est les aléas. » Les Mauriciens terminent la compétition avec 10 médailles d’or, 20 d’argent et 21 de bronze. Ils auront encore quatre ans pour se préparer pour tenir tête aux Réunionnais, qui évolueront chez eux cette fois…

… alors que Stéphanie Ah-Quah tente de consoler Élodie Poo Cheong, qui ne digère pas cette déception

Le tableau des médailles
1. Réunion 2. Maurice 3. Seychelles 4. Madagascar Or 24 10 6 0 Arg 24 20 6 0 Br 9 21 8 2 Total 57 41 20 2

SUPPLÉMENT SPÉCIAL

V
GLANURES

rencontre

NATATION
• Bon anniversaire à Oliver Lavigilante
Le boxeur mauricien de la catégorie des moins de 49 kg, Oliver Lavigillante, fête aujourd’hui ses 20 ans. Un anniversaire qui coïncide non seulement avec les Jeux des îles, mais aussi avec les finales en boxe, prévues cet après-midi à partir de 17h au National Sports Council Hall à Roche-Caïman. Nul doute que les supporters mauriciens lui réserveront un accueil très particulier et seront à 200% derrière lui afin de lui permettre de terminer la journée en beauté.

Julie Le Corvoisier ou la passion de l’arbitrage
Ils sont quatre juges-arbitres à officier lors des compétitions de natation. Parmi, le Mauricien Gérard Requin, mais aussi la Réunionnaise Julie Le Corvoisier, qui n’est ni plus ni moins que la mère d’une ancienne championne réunionnaise, en l’occurrence Lucile Turpin. Celle-ci avait brillé à la piscine Serge-Alfred lors des Jeux de 2003 à Maurice. Parlant du rôle du jugearbitre, Julie Le Corvoisier indique que celui-ci dirige une équipe comprenant huit membres. « Le jugearbitre regarde d’abord si tous les participants sont prêts avant que le starter ne donne le départ. Ensuite, nous avons les juges de nage qui marchent tout le long du bassin pendant que se déroule la course pour voir s’il n’y a pas de faute commise par les participants. Il y a aussi les juges de virage à chaque extrémité de la piscine qui vérifient que les virages sont correctement effectués. Et puis, il y a bien sûr les juges à l’arrivée. Tous ces juges peuvent proposer une disqualification s’ils constatent qu’il y a eu une faute commise par un nageur, mais la décision finale revient au juge-arbitre », explique Julie Le Corvoisier, qui est passionnée par l’arbitrage. La juge-arbitre ajoute qu’il y trois chronométreurs par ligne. « Les temps enregistrés par les trois chronométreurs sont pris juste au cas où le tableau électronique tombe en panne », précise notre interlocutrice. Julie Le Corvoisier, qui est originaire du Tampon, est juge-arbitre depuis 14 ans. Elle a déjà offi cié aux Jeux des îles de 1998 dans son île natale. « C’est la deuxième fois que j’agis comme juge-arbitre aux JIOI. La première fois, c’était en 1998 à La Réunion. En 2003, à Maurice, j’étais aux Jeux mais comme responsable administrative. » Elle offi cie aussi chaque année à l’Open EDF en France. Parlant de sa fille, Lucile Turpin, elle indique qu’elle a arrêté la natation après les JIOI de 2003. « Lucile a obtenu une bourse pour aller étudier aux EtatsUnis, à Houston, dans le Texas plus précisément, et travaille actuellement dans le secteur pétrolier. Elle a arrêté la natation juste après les JIOI de 2003 », confi e sa mère.

• Animation
Depuis le début des Jeux, une équipe assure l’animation dans le jardin d’enfants se trouvant dans le centre de Mahé et plus précisément en face du Centre international de conférences où se tiennent les compétitions d’haltérophilie. Pendant toute une journée et jusqu’à fort tard dans la nuit, une sonorisation installée dans un kiosque diffuse de la bonne musique à volonté dont l’hymne des Jeux, entre autres. On retrouve également des échoppes offrant de la nourriture et des boissons gazeuses. Il faut dire que l’ambiance dans ce parc est très conviviale et attire beaucoup de personnes, Seychellois comme étrangers.

• 20 contrôles antidopage prévus
Le Comité organisateur des Jeux des îles effectuera 20 contrôles antidopage inopinés au cours de ces 8es Jeux. Au moins un contrôle est prévu par discipline et par pays, a laissé entendre le président du Conseil international des Jeux des îles, le Réunionnais Jean-François Beaulieu. Il nous revient aussi que seuls les finalistes des différentes compétitions seront testés. Toutefois, ce chiffre de 20 est nettement insuffisant par rapport au nombre d’athlètes engagés dans ces Jeux.

Julie Le Corvoisier est pour la deuxième fois juge-arbitre aux JIOI Quant au niveau de la natation aux Jeux, Julie Le Cor voisier dit avoir constaté beaucoup de progrès. « Toutes les îles ont fait des progrès, ce qui fait qu’il y a une vraie bagarre. Cela rend les courses plus intéressantes », se réjouit-elle.

camp des jeunes de la cjsoi

Dans l’esprit olympique

• Couacs avec le système électronique
Hier au Stad Popiler, les préposés au départ avaient visiblement des problèmes à maîtriser le système électronique lors des compétions d’athlétisme. La preuve en est que le départ de la première série du 100m féminin a dû être donnée à trois reprises. Les deux premières fois, le pistolet n’avait pas été déclenché convenablement. Pour rappel, c’est la première fois qu’un système électronique est utilisé pour donner les départs aux Jeux des îles de l’océan Indien.

• Toto danse pour les nageurs
Dernière journée de compétition à la piscine Roche Caïman, et les nageurs ont reçu la visite de Toto, la mascotte des JIOI. Ce dernier n’a pas manqué de saluer les parents et supporteurs de la sélection nationale. De plus, ils se sont déhanchés quelques instants sur le rythme de la musique.

• Contestations
Alors qu’on venait d’annoncer la disqualification des Mauriciennes au 4x200m nage libre, certains parents ne se sont pas fait prier pour faire connaître leur façon de penser. L’un allant même jusqu’à traiter les Seychellois de voleurs. Il aura fallu toute la maîtrise de Doreen Tiborcz et de Gaël Adam pour le calmer.
Les jeunes de différentes nations, réunis en petits groupes, ont pu écouter, disserter et commenter les grands principes de l’Olympisme

Le Camp des Jeunes de la CJSOI (Commission de la Jeunesse et des Sports de l’océan Indien) a tenu une séance de travail hier matin. Réunis en petits groupes, les jeunes des différentes nations ont pu écouter, disserter et commenter les grands principes de l’Olympisme. Lors de cette séance de travail, il a été question de fair-play, mais également du respect des décisions,

du rejet de la tricherie, de la violence et d’encourager les gestes de solidarité ou d’amitié. Les intervenants ont du reste indiqué que c’est en encourageant de telles initiatives qu’il sera possible d’enseigner aux jeunes ces grandes valeurs indispensables non seulement au cours de la pratique sportive, mais également dans la vie quotidienne. En réalité, les idéaux olympiques

doivent s’étayer sur les Jeux de l’Antiquité qui permettaient un grand respect et une grande solidarité en allant jusqu’à faire cesser les conflits et les guerres. Il faut donc être vigilants car le fair-play et l’amitié entre les peuples sont en danger. Les jeunes ont également discuté des dangers permanents que sont l’argent, la violence et le dopage. Certains États, ont-ils souligné,

n’hésitent pas à altérer la santé de leurs jeunes sportifs afin d’obtenir une médaille. La recherche dans le domaine de la corruption, la tricherie à l’état civil et le manque de respect doivent être bannis à jamais. La performance et la victoire ne doivent qu’être le fruit d’une préparation intensive. L’athlète doit respecter ces grands principes. Rien n’est possible sans un entraînement sérieux et régulier.

• Pas de contrôles antidopage pour les cyclistes
Pour la course en ligne, on s’attendait à un contrôle antidopage. Il n’en fut rien. Une situation qui n’a pas manqué d’agacer certains dirigeants du vélo dans l’océan Indien. « Pourquoi n’y a-t-il pas eu de contrôles ? » Les réponses n’ont pas forcément suivi…

VI

jeudi 11 août

LE JOURNAL DES JEUX

CYCL ISM E

course en ligne

La leçon réunionnaise...
Ce n’est pas encore cette année que Maurice brisera la malédiction de la course en ligne aux JIOI. Hier matin, le premier Mauricien, Hugo Caëtane, a terminé quatrième, derrière le Réunionnais Stéphane Lucilly, vainqueur au terme des 120,4 km et 3h05’51, Olivier Boyer, deuxième en 3h06’52, et le Seychellois Hedson Mathieu, troisième à une demi-roue du Mauricien. Immense déception, mais aussi un grand sentiment de frustration parmi la sélection.

Tous les indicateurs étaient au vert pour que les Mauriciens brisent cette malédiction qui a commencé en 1979, lors des premiers Jeux, et qui n’a jamais été conjurée. « Il n’y a pas lieu d’attendre samedi. Vous savez depuis quand l e s M a u r i c i e n s n’o nt pas remporté la course en ligne ? » râlait Mike Chong Chin après la course. Il avait raison. Car les Mauriciens ont été chercher cette victoire. Mais ce n’est pas encore aujourd’hui qu’ils pourront la célébrer. Déjà, ils pensaient tenir le bon bout pendant près de 70 km. Km 0, le Mauricien Hugo Caëtane s’offre un premier bond de sortie. Mais il sera vite repris. « On a vraiment tout tenté. Mais c’était peut-être mal calculé. Ou on a encore joué de m a l c h a n c e », l â c h a i t Yannick Lincoln à l’issue de la course. Lui aussi est déçu. Car quand les cadors s’obser vaient, Yolain Calypso s’offrait une autre sortie. On venait à peine de parcourir 25 km. Calypso, en mode chrono, met un peu plus d’une minute au pelo-

ton. De là, les choses changent. Les Réunionnais comprennent la tactique des Mauriciens. Alors, ils mettent le nez à la fenêtre. Non pour voir s’ils pouvaient lâcher le peloton, mais pour essayer de reprendre le fuyard. À peine Calypso repris, c’est Pascal Ladaub qui se jette dans la bataille. Coups de pédale après coups de pédale, il mettra près de trois minutes au peloton. Le parcours, assez sélectif, ne favorise pas les rouleurs. Mais les Réunionnais ont ce petit quelque chose de plus. « Quand on a compris la tactique des Mauriciens, on s’est mis à rouler. C’est à peu près le même scénario que 2007 », lâchait le vainqueur du jour. Dire qu’il a subi une opération chirurgicale il y a un peu plus d’un an. Déjà médaillé d’argent en 2007, le voilà en or cette fois. « En fait, ils nous ont fait le coup de l’arroseur arrosé. » En gros, ça veut dire quoi ? « Ils ont fait exactement ce qu’on voulait faire. » Donc, utiliser le coureur le plus fort n’a pas ser vi à grand- chose pour les Mauriciens.

Le podium de la course en ligne avec Stéphane Lucilly en or, Olivier Boyer en argent et Hedson Mathieu en bronze. Comme en 2007, c’est un Mauricien qui termine à la plus mauvaise place

Lorsque Pascal Ladaub est sorti, les Réunionnais étaient toujours à se gratter la tête et penser tactique. Quand il est repris, c’était au tour de Yannick Lincoln, le joker, de tenter sa chance. Lui prendra 20 secondes au peloton de 29 coureurs, alors scindé en plusieurs groupes. « Quand Lincoln est sorti, j’ai vu qu’il a légè-

rement plafonné. C’est ce qui a motivé les gars à tenter un coup. » Le putsch de Lincoln ayant tourné cour t à moins de 20 km de l’arrivée, c’était sûr qu’une arrivée groupée était à prévoir. À trois kilomètres, le petit groupe, composé d’une dizaine de coureurs, ne se laissait personne réussir sa sortie. Mais Lucilly, en vieux rusé, avait déjà

tout planifié. « Quand j’ai vu que ça n’allait pas se décanter, alors, j’ai décidé de tout prendre à mon compte. » Histoire de voir si ça pouvait fonctionner. Et comme c’était un jour où tout réussissait aux Réunionnais, il ira au bout, avec un chrono de 3h05’51. « C’est nous qui avons subi la course des Mauriciens. » Olivier Boyer, un des meilleurs

sprinters de la région, réglera le petit peloton au sprint pour prendre la deuxième place en 3h06’52. Le Mauricie n Hugo Caëtane, dans ce groupe, a lui aussi espéré le bronze. Mais il se fera surprendre sur la ligne par le Seychellois Hedson Mathieu. Maurice, par tie à la quête de l’or, a encore une fois échoué…

RÉSULTATS
1. Stéphane Lucilly (REU) 2. Olivier Boyer (REU) 3. Hedson Mathieu (SEY) 4. Hugo Caëtane (MRI) 5. Jean-Denis Armand (REU) … 9. Yolain Calypso (MRI) 10. Mike Chong Chin (MRI) 11. Yannick Lincoln (MRI) 12. Pascal Ladaub (MRI) 3h05’51 3h06’52 mt mt mt 3h11’15 mt mt

LE PODIUM
Or : Stéphane Lucilly (REU) Argent : Olivier Boyer (REU) Bronze : Hedson Mathieu (SEY)

Pascal Ladaub a cru en la victoire 80 km durant. Tout comme le reste du camp mauricien

SUPPLÉMENT SPÉCIAL

VII

ambiance

CYCLISM E

Contrasté…
Maurice s’est encore une fois fait battre à la course en ligne. À croire que cette malédiction ne finira jamais. Hier, à l’arrivée, les visages en disaient long sur l’état d’esprit des coureurs et des dirigeants, qui y ont cru jusqu’au bout. Mais La Réunion et son coureur de poche, Stéphane Lucilly, sont passés par là, privant Maurice d’une victoire. Quant au Seychellois Hedson Mathieu, il prive Hugo Caëtane de son premier podium. Depuis l’introduction du cyclisme au programme des JIOI, les Mauriciens n’ont jamais pu déjouer la surveillance réunionnaise, même s’ils se accrochés à l’argent. La dernière fois, c’était en 2003, quand Yannick Lincoln avait perdu le sprint contre Armand Henriette. Or, pendant la course, c’était l’affolement. On se consultait, on échangeait les écarts, histoire de savoir si l’échappé du jour, Pascal Ladaub, avait toujours une marge de manœuvre. Mais lorsqu’il sera repris, les doutes avaient surgi. Surtout que les choses avaient plutôt bien commencé pour les Mauriciens. « Peut-être que si la montée à Les Canelles était un peu plus longue, on aurait pu faire quelque chose », analysait un José Achille dépité après la course. Mais qu’est-ce qui a manqué aux Mauriciens hier ? « Franchement ? Je ne sais pas. Mais le match est désormais à un partout », lâchait laconiquement Yannick Lincoln à l’arrivée. Hugo Caëtane, le mieux placé chez les Mauriciens, est déçu. Ça se comprend : il termine au pied du podium, pour un demi-boyau. « Vous savez, il vaut mieux faire dixième que quatrième. Si l’arrivée s’était jouée au sprint,

La mine défaite, les Mauriciens ne digèrent toujours pas cet échec. Mais il reste toujours le chrono individuel pour se racheter…

les choses auraient peutêtre différentes » La tactique de course était quasiment parfaite. Les Mauriciens ont tout géré. Mais ils ont aussi laissé des plumes. « Quand j’avais trois secondes d’avance, j’ai tout donné. J’ai même failli

me casser la figure dans les descentes. Mais la prise de risque n’a pas fonctionné », soutient Lincoln. De l’autre côté, les Réunionnais ne jubilent pas non plus. Ils sont revenus de loin. « Les Mauriciens avaient tout pour gagner.

On a dû sortir les canons pour les contrer », avance Lucilly. Et puis, les choses ont laissé un goût amer aux supporteurs. Vincent Rogers en premier. « Mais la lutte continue. » Alors, on se reconcentre. On

pense à l’après-course en ligne. « Samedi, il faudra vraiment mettre le paquet. C’est un parcours qui me convient », affirme Yannick Lincoln. Mais s’il sera seul contre le chrono, il aura aussi en face de lui des adversaires. Sébastien

Elma, Jean-Denis Armand, Stéphane Lucilly, entre autres. Même les deux Boyer, Olivier et Christophe, ne tournent pas trop mal sur ce genre de parcours vallonné. Il faudra vraiment se reconcentrer cette fois.

Les artistes en concert
Des artistes célèbres des îles de l’océan indien et qui sont aux Seychelles dans le cadre des Jeux donneront un concert gratuit demain soir en face de la Maison du Peuple sur le lieu où se déroule, chaque jour pendant les Jeux, la foire de promotion des petites entreprises. La presse a rencontré ces artistes et les organisateurs, ainsi que John Andrianarisata — représentant de la Banque africaine de développement, qui soutient financièrement cette initiative, et Renaud Ng Man Sun, l’administrateur des projets d’Appui à l’Initiative régionale de prévention des infections sexuellement transmissibles et VIH/Sida dans les pays membres de la Commission de l’océan Indien (AIRIS-COI). Cette rencontre s’est tenue au siège du ministère de la Santé, à l’hôpital des Seychelles. À noter que les artistes ont été choisis de part leur motivation et leur engagement dans la lutte contre le VIH/ sida. Pendant toute la durée des 8es JIOI, les artistes ont, à travers leurs chansons et leurs musiques, transmis chaque soir des messages forts le VIH/Sida sur des airs et des rythmes très appréciés par les jeunes et ont fait vibrer le village des Jeux. Lors de la rencontre d’hier, les artistes, dont les Mauriciens Linzy Bacbotte et Bruno Raya, Eliasse Joma et Cheik MC des Comores, le groupe Social Fusion de Madagascar, entre autres, ont parlé longuement de leur parcours dans la lutte contre le VIH/sida et les campagnes qu’ils mènent à travers leurs chansons et les problèmes et difficultés qui se posent dans chacune des îles. Plusieurs artistes seychellois seront aux côtés de leurs confrères et consœurs lors de ce concert. À noter qu’une chanson intitulée L’océan indien contre le sida et interprétée par les différents artistes est déjà sur les ondes de Radio Seychelles.

demain soir

Linzy Bacbotte et Bruno Raya seront parmi les artistes présents au concert de demain soir

VIII

jeudi 11 août 2011

LE JOURNAL DES JEUX
Toute la déception de l’haltérophile mauricienne Roilya Hanitra après avoir raté un essai à 81 kg à l’arraché

Le poids de l’âge se fait sentir pour Bernadette Ravina, qui n’a réussi qu’un lancer de 13,01 m au poids et a dû se contenter de la médaille de bronze

Instantanés de Ma

Elvino Pierre Louis a ramené l’argent au lancer du disque avec un jet de 53,23 m

Valéry de Falbaire, Emmanuel Froget, Mathieu Marquet et Shane Ah Siong, les médaillés d’argent du 4x200m nage libre

Maxwell Évenor a décroché l’argent à la longueur après avoir réalisé un saut de 7,60 m

Qualification sans problème pour Mary Jane Vincent sur 100m, ce qui symbolise dans la foulée le renouveau du sprint féminin

Confirmation pour Darren Chan Chin Wah, qui a ramené hier sa deuxième médaille d’or de ces Jeux

SUPPLÉMENT SPÉCIAL

IX

ahé

Hugo Caëtane a beau essayé, mais seul il n’a rien pu faire en échouant au pied du podium

À l’image de Bertrand Lablache, leader en planche à voile, les Seychelles peuvent réaliser une razzia en voile

Toute la concentration de Rikesh Taucoory et de Widaad Gokhool sur ce service

Ce pongiste réunionnais se fait masser par un membre du staff médical seychellois

X

jeudi 11 août 2011

LE JOURNAL DES JEUX

B A DM IN TON

tournoi individuel (hier)

Une journée noire pour Maurice
Autant la journée de lundi était fructueuse, autant celle d’hier fut catastrophique pour le badminton mauricien au gymnase La Promenade. Les représentants quadricolores en simple hommes, double hommes et double dames ont tous pris la porte de sortie dans les épreuves individuelles de ces 8es JIOI. Il ne reste que Karen Foo Kune et Shama Aboobakar en simple dames ainsi que les doubles mixtes pour sauver l’honneur. « Une journée noire », résumait l’expérimenté Stephan B e e h a r r y. « N o s joueurs ont tout donné dans les compétitions par équipes. Nous avons ressenti des efforts fournis lundi. En ce qui me concerne, la volonté était bien là, mais l’énergie manquait. Nous sommes physiquement et me ntale me nt é puisés. » En plus de la fatigue, les membres de la délégation mauricienne déplorent la façon dont le tirage au sort a été effectué car les têtes de série mauriciennes et seychelloises se sont croisées dès le départ. La preuve, la confrontation Kiran Baboolal/Steve Malcouzane dès les huitièmes de finale. À qui profite cette situation ? « Le tirage au sort est un peu douteux. C’est anormal que je me retrouve contre le n°2 seychellois. Du reste, nous n’avons n’a pas pris en compte les résultats des tournois par équipes que nous avons gagnés. Je suis tout de même déçu », martèle Kiran Baboolall. Ce dernier estime que l’arbitrage reste beaucoup à désirer et que les mauvaises décisions des juges de ligne ont contribué à sa défaite (0-2). « Je ne cherche pas d’excuses. Mais il est clair que les joueurs mauriciens sont injustement pénalisés. On m’a volé des points cruciaux lors du premier set où je menais. Des volants dehors de plusieurs centimètres sont accordés à l’adversaire qui est un Seychellois. Je suis amer et ça a eu un effet direct sur le second set », regrette le Mauricien, battu 0-2 (21-19, 217). Vishal Sawaram,

Les sœurs Foo Kune, Karen (à g.) et Kate, en concertation. Celle-ci a pris la porte de sortie en simple dames hier

Christopher Paul et Niresh Ramtohul se sont aussi effondrés. La matinée avait également mal débuté pour les dames avec la défaite de Kate Foo Kune face à la n°1 seychelloise, Allisen Camille, 0-2 (20-22, 15-21)

en huitièmes de finale. Mais sa sœur aînée, Karen, s’est offert sa qualification pour les quarts en prenant la meilleure de la Seychelloise Cynthia Course, 2-0 (21-14, 21-14). Shama Aboobakar lui a emboîté le pas en écartant

de son chemin la Réunionnaise Adèle Richart, 2-0 (21-11, 21-2). Mais tel n’a pas été le cas pour Yeldy Louison, éliminée par la Réunionnaise Dominique Yeung Let Chon, 0-2 (1521, 10-21). En double hommes, les vétérans de l’équipe mauricienne, Stephan Beeharry et Vishal Sawaram, n’ont pu trouver les ressources nécessaires pour se défaire des Seychellois Nicolas Jumaye et Kervin Ghislain, 0-2 (18-21, 14-21). La paire n°1 mauricienne, Kiran Baboolall-Yoni Louison, n’a pas fait mieux contre les Réunionnais Xavier et Stephane Chan Tung Ting. Ils se sont inclinés en trois

sets (10-21, 21-17, 20-22). Chez les double dames également, les deux paires mauriciennes n’ont pu tenir la comparaison contre les Seychelloises. Yeldy Louison et Shama Aboobakar se sont fait battre en trois sets par Allisen Camille et Cynthia Course (19-21, 21-18, 18-21). Les sœurs Foo Kune, Karen et Kate, ont tout essayé face à la paire Katherina Paulin-Daniella Jupiter, mais en vain. Score 2-1 pour le pays hôte (21-11, 19-21, 24-22). La compétition se poursuit aujourd’hui avec le début du double mixtes ce matin ainsi que les demifinales du simple dames.

DÉCLARATIONS
Giandev Moteea (président Club Maurice)

« Nos disciplines collectives en souffrance »
Après cinq jours de compétitions, l’heure est à un premier bilan. Du côté du Club Maurice, son président Giandev Moteea se montre prudent mais avance que l’un des premiers enseignements qui se dégagent est que les disciplines collectives ne se sont pas transcendées à Mahé. « Elles ont paru en souffrance. Même nos footballeurs ont été en grande difficulté avant de se glisser dans le dernier carré, mais pour eux tout est maintenant possible aujourd’hui. » Les nageurs, boxeurs, pongistes et à un degré moindre les badistes, entre autres, ont « delivered the goods » et le président du Club Maurice se dit conscient de la situation. « C’est clair que ce sont les fédérations qui ont bossé qui ont ramené des résultats à Mahé. Il y a eu un nivellement vers le haut entre Réunionnais, Mauriciens et Seychellois, alors que les Malgaches, à l’image de l’instabilité qui y règne dans leur pays, n’ont pas produit leur panache coutumier. Ce qui a aussi plu jusqu’à présent, c’est ce team spirit, ce sens de l’appartenance autour de notre fan club dirigé par Vincent Rogers. » Au niveau des médailles, il dira qu’il faudra « attendre ce soir ou demain pour avoir une idée plus claire de l’objectif qu’on s’est fixé. »

Championne dans le tournoi par équipes lundi, Yeldy Louison (à g.) n’a pu éviter l’élimination en simple dames hier face à la Reunionnaise Dominique Yeung Let Chon , alors que Shama Aboobakar passe au prochain tour aux depens de la Reunionnaise Adèle Richart en s’imposant 2-0

SUPPLÉMENT SPÉCIAL

XI

QUESTIONS A
> THEVARAJEN PONAMBALUM
responsable sélection badminton

quatrième journée (hier)

VOI LE

Par temps trop calme

« Conditions impossibles ! »
Le tournoi individuel de badminton a très mal débuté pour Maurice. Sur les neuf joueurs en lice hier, seulement deux ont atteint les quarts de finale. Le responsable de la sélection mauricienne, Thevarajen Ponambalum, analyse cette contre-performance qu’il met sur le compte d’un arbitrage partiel, de la chaleur et des règlements techniques périmés. Cette première journée a été catastrophique à Maurice. À quoi attribuez-vous cela ? >Il ne fait pas l’ombre d’un doute que les joueurs sont très fatigués. Ils sont aussi démotivés par les bêtises et surtout le vol des points par les juges de ligne. Ces derniers sont des enfants inexpérimentés qui sont mis sous pression par leur public. Un comportement qui décourage les joueurs. D’autant que nous avons perdu des points cruciaux. Ça a faussé les données. Mais ne cherchez-vous par des excuses en disant cela ? >Pas du tout. Les joueurs sont lessivés après avoir tout donné dans les compétitions par équipes. La récupération est encore difficile. S’asseoir toute une journée dans ce gymnase est impossible avec cette chaleur. Cela provoque une certaine déshydratation. Les joueurs se sont également plaints du tirage au sort. Peuton savoir de quoi il en est exactement ? >C’est vrai qu’il y a un gros problème technique au niveau du tirage au sort. Les règlements techniques sont démodés, datant des décennies. Il faut tout revoir. Mais n’avez-vous pas attiré l’attention des organisateurs vu qu’une copie avait déjà été circulée depuis bien avant ? >Nous avons évoqué ce sujet

lors de la réunion technique vendredi dernier et nous avons exprimé notre désaccord avec ces règlements. Ils défavorisent certains pays. D’autant que les préliminaires sont devenus des demi-finales. Des équipes malclassées se retrouvent dans le dernier carré. Ce n’est pas bon pour le tournoi, le spectacle et les joueurs qui se sont donnés à fond pour préparer cette échéance. Mais que préconisez-vous ? >Nous avons décidé de révoquer ces règlements et d’en établir de nouveaux en conformité avec les règlements internationaux. Isabelle Jobart, arbitre de la Fédération internationale de badminton, tout comme moi, est d’accord pour changer. Ce n’est pas possible de jouer dans de telles conditions. C’est très démotivant.

Le Seychellois Roy Govinden proche de l’or en Laser Radial

La quatrième journée de régates hier sur le plan d’eau aux larges d’Eden Island à Mahé a été surtout marquée par une absence de vent qui a même occasionné l’annulation de la deuxième régate prévue dans la catégorie de la planche à voile. Cette journée d’hier a été également dominée par une réclamation officielle, logée par la sélection des Seychelles sur une question portant sur la variabilité du vent, réclamation portée contre le Race Committee, instance de décision de ces épreuves. Les Mauriciens se sont bien comportés durant cette journée calme sur la mer avec la victoire de Frédérick Desvaux de Marigny dans la seule régate de planche à voile qui a été disputée lors de la journée d’hier, alors que ses compatriotes Fabrice Leclézio et Fabrice Ramet ont pris les troisièmes et quatrièmes places respectivement. Frédérick Desvaux de Marigny est d’ailleurs très satisfait de sa journée. « J’ai enfin pu réaliser une bonne performance aujourd’hui (ndlr : hier) car le vent n’était pas aussi violent que durant les trois premières journées de compétition. C’est malheureux que je n’ai pas pu m’entraîner correctement avant ces Jeux. Toutefois, je garde espoir de pouvoir bien faire dans les quatre régates qu’il nous reste à disputer. Cela me donnera un espoir de me rapprocher du podium, pourquoi pas ? » Belle prestation aussi des Mauriciens en Laser Standard car ils se classent parmi les premiers dans les deux régates. Dans la première course, Robert Rault a pris la troisième

LES RÉSU LTAT S
Simple hommes 16es de finale Xavier Chan Tung Ting (Réu) b. Niresh Ramtohul (Mce) 2-1 (17-21, 21-16, 23-21) 8es de finale Steve Malcouzane (Sey) b. Kiran Baboolall (Mce) 2-0 (21-19, 21-7) Kervin Ghislain (Sey) b. Vishal Sawaram (Mce) 2-0 (21-15, 22-20) Didier Nourry (Réu) b. Christopher Paul (Mce) 2-0 (2114, 21-12) Simple dames Quarts de finale Allisen Camille (Sey) b. Kate Foo Kune (Mce), 2-0 (2220, 21-15) Karen Foo Kune (Mce) b. Élodie Richart (Reu), 2-0 (21-21-14) Shama Aboobakar (Mce) b. Adèle Richart (Reu), 2-0 (21-11, 21-12) Dominique Yeung Let Chon (Reu) b. Yeldy Louison (Mce), 2-0 (21-15, 21-10) Double homes 8es de finale Nicolas Jumaye-Kervin Ghislain (Sey) bb. Stephan Beeharry-Vishal Sawaram (Mce), 2-0 (21-18, 21-14) Quarts de finale Xavier Chan Tung Ting-Stephane Chan Tung Ting (Reu) bb. Kiran Baboulall-Yoni Louison (Mce), 2-1 (10-21, 21-17, 22-20) Double dames Quarts de finale Allisen Camille-Cynthia Course (Sey) bb. Shama Aboobakar-Yeldy Louison (Mce), 2-1 (21-19, 18-21, 21-18) Katherina Paulin-Danielle Jupiter (Sey) bb. Karen Fookune-Kate Foo Kune (Mce), 2-1 (21-11, 19-21, 24-22)

place alors que dans la deuxième régate Michel Hosseny allait remporter l’épreuve devant le très régulier Robert Rault. Au classement, Rault se place à nouveau sur le podium alors que le Seychellois Alan Julie semble bien parti pour remporter l’or. En Laser Radial, le Seychellois Roy Govinden s’envole vers la médaille d’or, sauf imprévu. Du côté des dames, là également, une seule concurrente domine les régates en Laser Radial de la tête et des épaules depuis le début de la compétition. Solenn Brain est simple ment trop forte pour les autres

concurrentes. La Mauricienne Anaïs Adam fait mieux que de se défendre et la lutte pour une place au podium est encore ouverte. Après la journée d’hier, Mike Lafleur, le coach de la sélection mauricienne, nous fait une courte déclaration : « Je suis heureux pour Frédérick. Il a joué de beaucoup de malchance depuis le début des compétitions et aujourd’hui il a été récompensé pour ses efforts. Je dois aussi saluer les bonnes performances de Michel Hosseny et de Robert Rault. »

Le Mauricien Fabrice Leclézio, deuxième en planche à voile à deux jours de la fiin des hostilités

Le Seychellois Allan Julie dominateur en Laser standard

XII

jeudi 11 août 2011

LE JOURNAL DES JEUX

B A SK ET BA L L

demi-finale dames hier au palais des sports

Maurice jouera pour la médaille de bronze
Réunion 85 Maurice 44
La première demi-finale de basket-ball féminin a été disputée hier en début d’après-midi au Palais des Sports. Maurice, qui tentait un coup de poker face à l’île de La Réunion n’a rien pu faire en s’inclinant 44 à 85. Cela fait que les joueuses de Jean-Marie Bhugeerathee joueront pour la médaille de bronze face aux Seychelles demain, à 13h, au Palais des Sports. À noter que Maurice avait terminé à la première place dans la poule A devant les Seychelles qu’elle a battues (58-56). Lors de son deuxième match, elle s’est facilement imposée face aux Comores (85-38). Lors de la demi-finale d’hier, la bande à JeanMarie Bhugeerathee a réalisé une bonne entame de match avant de se laisser petit à petit distancer par les Réunionnaises. Une fois encore, les Mauriciennes ont manqué d’expérience face au métier de leurs adversaires, lesquelles ont eu la chance d’aller parfaire leur préparation. Il faut dire que les Mauriciennes ont tout tenté pour faire échec aux attaques adverses pendant le premier quarttemps. Toutefois, elles n’ont rien pu faire face au jeu posé déployer d’en face. De plus, les Mauriciennes ont fait preuve de maladresses notamment sur les lancers-francs et les paniers faciles à marquer. Par contre, les Réunionnaises se sont montrées beaucoup plus patientes et ont été plus précises sur les passes et les lancersfrancs. Cela fait qu’elles ont logiquement remporté le premier quart-temps 20-13. À bien voir, Maurice avait toujours la possibilité de retourner dans ce match et c’est justement ce qu’elle a tenté de faire pendant le deuxième quart-temps. Même si à un certain moment il y avait un écart de 15 points entre les deux équipes, les Mauriciennes n’ont à aucun moment baissé les bras. Elles ont fait preuve de solidarité et de détermination, tant et si bien qu’à un moment donné, soit à quelques secondes de la fin de la première période, elles n’avaient plus que neuf points de retard (24-33). La montée en puissance de cette équipe a dû reste fait douter les Réunionnaises qui, à leur tour, commettaient des fautes. De retour des vestiaires, les joueuses de Jean-Marie Bhugeerathee, visiblement revigorées par leur remontée au score et par les encouragements de leur entraîneur, ont continué à mettre la pression sur leurs adversaires. Tant et si bien que deux minutes après la reprise, elles ne se trouvaient plus qu’à cinq points seulement des Réunionnais (29-34). À ce moment précis, tout pouvait arriver. Alors qu’elles ont eu des lancers-francs et des paniers faciles à marquer, les Mauriciennes ont gâché leurs cartouches. Entre-temps, l’entraîneur réunionnais, Victor Carlot, avait procédé à un changement de tactique. L’idée était maintenant de défendre plus et en même temps ne pas donner le temps aux Mauriciennes de se replacer en défense sur les contre-attaques. Ce changement de tactique a coupé l’herbe sous les pieds des Mauriciennes qui n’ont pas été capables de réagir. À partir de là, les Réunionnaises ont déroulé pour remporter ce deuxième quart-temps. Lors du quatrième et dernier quarttemps, la sélection nationale n’a pu s’accrocher et s’est fait distancer au fil des minutes. On sentait

Karina Venketasawmy (à dr.) et ses coéquipières seront en action demain face aux Seychelles pour la petite finale

alors qu’un ressort s’était cassé quelque part et que les joueurs n’arrivaient plus à suivre le rythme imposé par l’adversaire. Malgré toute la détermination de

Corinne Somauroo et de son capitaine Loreen Davy, entre autres, pour tenter de réduire l’écart, Maurice n’a pas été en mesure de rebondir. Elle a subi la loi de

l’adversaire qui s’est même permis de changer pratiquement toute une équipe afin de s’économiser en vue de la finale de vendredi, à 17h au Palais des Sports,

FEUILLE DE M ATCH
Maurice
Cinq-majeur : Karina Venketasawmy, Isabelle Némorin, Corinne Somauroo, Corinne Marguerite et Julie Laplanche Les autres joueuses utilisées : Caroline Adeline, Loreen Davy (capitaine), Christelle Goolam Hossen, Anouschka Josselin et Sandrine Appadoo, Kelly Lachooa et Emilie Permal

Réunion

Cinq-majeur : Naika Mercher, Mélody Gamaris, Agnès Razanaki, Vanessa Turpin et Eveline Fari (capitaine) Les autres joueuses utilisées : Gaëlle Boyer, Tania Mamod, Aurore Boyer, Lisa Picard, Gaëlle Romely, Ophélie Bonnea et Éléonore Bon

face à Madagascar. C’est finalement sur le score de 44 à 85 que Maurice s’est inclinée lors de cette demi-finale. Il n’empêche que les Mauriciennes n’ont pas à rougir de cette défaite dans la mesure où elles ont tout donné pour faire honneur au pays. Malgré le fait d’être sortie une fois seulement hors du pays pour aller s’entraîner pendant dix jours en Afrique du Sud, cette équipe s’est contentée des entraînements au gymnase de Phœnix et a reçu pendant sept jours une équipe écossaise de Glasgow Rock. Quant aux Réunionnaises, elles ont pu profiter d’une préparation intensive en France. Malgré cette défaite, les Mauriciennes sont plus que déterminées à aller chercher la médaille de bronze lors du match de classement prévu demain après-midi. Car pour elles, le tournoi n’est pas encore terminé, la mission étant de monter sur le podium.

• Résultats demi-finales
Hommes Dames
Seychelles b. Réunion (66-62) Réunion b. Maurice (85-44) Madagascar b. Seychelles (93-53)

En dépit des efforts de Loreen Davy (n 8), les Mauriciennes se sont inclinées face aux Réunionnaises

SUPPLÉMENT SPÉCIAL

XIII

FOOT BA L L

QUESTIONS A
>Ahmed Marzooq :

secrétaire général CNO maldivien

« Nous déplorons l’attitude de notre coach »

Julie Laplanche tente un panier à deux points

Le football est sacré pour les Maldiviens. L’élimination au premier tour — voire l’humiliation face aux Seychelles (1-5) — engendre déjà la polémique tant à Mahé qu’à Malé. Le secrétaire général du Comité olympique national maldivien et membre du Conseil international des Jeux, Ahmed Marzooq, qui a assisté aux trois rencontres des Héros Verts, fait le point. Il annonce qu’une « enquête a été initiée par les autorités » concernant leur coach. Il dit aussi voir aussi une finale soit Seychelles/Mayotte ou Seychelles/Maurice samedi. Les Maldives terminent la compétition sur une très mauvaise note. Cela doit rester en travers de la gorge dans le camp maldivien… > I’m 100 % sure that we have not played at our best level. The team performed below our expectations. Pourtant, nous avons sorti de grands matches contre l’Iran et l’Inde tout récemment. Il y a eu des circonstances ici que nous n’avons pas apprécié du tout, dont les relations entre l’entraîneur et les joueurs. Pouvez-vous être plus clair ? > Nous n’avons pas compris l’attitude du coach qui n’a cessé de se plaindre des conditions existantes dont le manque de facilités, au niveau de l’hébergement, de la nourriture et de l’environnement. Nous avons même loué un bungalow pour lui. Doit-on s’attendre à des sanctions contre le coach ? > Sa démarche ne nous a pas plus du tout. Il voulait terminer la compétition le plus vite possible pour rejoindre sa famille. Il n’est pas question de le licencier mais de lui demander des explications. D’ailleurs, une enquête a déjà été initiée par les autorités. Nous soumettrons également notre rapport sur ce que nous avons vu. À la fédération de prendre la décision qui s’impose. En tout cas, vous n’avez pas confirmé votre rang mondial dans cette compétition car on attendait à mieux de vous… > Pour vous dire franchement, le classement mondial ne reflète pas véritablement le niveau des différentes sélections. Je n’y crois pas vraiment. Notre dernière participation aux JIOI remonte à 1985 à Maurice. Depuis, nous avons coupé tout contact avec le foot de l’océan Indien. Donc, nous n’avions pas une idée claire du niveau de ce genre de tournoi. Nos joueurs ne sont pas à blâmer directement. Je dois aussi dire que les Seychelles ont très bien joué également. Nous ne pouvions répondre à l’appel. Mais quand même, perdre 5-1, n’est-ce pas humiliant ? > It was really disappointing. Even the Federation was not expecting that kind of humiliation. It’s the biggest defeat we got these last 10-15 years. Nous n’avons pas subi ce genre de revers contre de plus grandes nations du football mondial. Surely it’s a big humiliation. Nous sommes capables de mieux. Surtout que vous vous êtes fixé l’or comme objectif. À présent, qui voyez-vous en finale ? > Les Seychelles sont forts psychologiquement. Ils sont aussi très bien physiquement. Their supporters are simply just amazing. Maurice et Madagascar ont aussi joué du bon football de même que Mayotte. Je pense que la finale se jouera entre les Seychelles et Mayotte. Une finale Seychelles/Maurice n’est pas à écarter également. Que pensez-vous de ces Jeux des îles de l’océan Indien ? > I’ve noticed that football is one of the main sports in this tournament. Lots of people love football. Les Maldiviens adorent le football. Si vous gagnez la médaille d’or en football, vous obtenez la reconnaissance suprême. Quel regard portez-vous sur le football de l’océan Indien ? > C’est plus ou moins le même niveau que jouent les Maldives sur le plan asiatique. Une chose est sûre, nous viendrons en 2015 mais avec une équipe plus costaude. Nous nous entraînerons davantage car nous connaissons maintenant le niveau du foot de la région. C’est très important pour nous. Tout comme la candidature maldivienne pour les JIOI 2019… > Bien sûr. We are looking forward to hosting the game. Et là, je dois remercier le gouvernement mauricien et le CNO mauricien qui nous ont apporté leur soutien total. We really appreciate their comprehension. Pour conclure, verra-t-on les Maldives dans quatre ans à La Réunion ou établirez-vous un pont entre Malé et l’océan indien ? > Ne vous en faites pas. Vous entendrez parler de nous bientôt. J’essaie de proposer à la Fédération maldivienne d’organiser un tournoi international invitant les équipes de l’océan Indien. Ce sera une bonne occasion de progresser et aussi de côtoyer un autre type de football outre que celui de l’Asie. Les joueurs ont besoin de sortir de l’Asie et connaître d’autres horizons.

DÉCLARATIONS
Jean-Marie Bhugeerathee
(entraîneur national) :
« Je suis satisfait de la performance des filles aujourd’hui (Ndlr : hier) puisqu’elles se sont bien défendues. Elles se sont données à fond et je les salue tout bas. Elles ont fait preuve de beaucoup de détermination. J’estime qu’elles ont défendu dignement les couleurs de leur pays. La Réunion, c’est la maîtrise. C’est une équipe très appliquée. Je ne pense pas que nous avons flanché physiquement. C’est notre système offensif qui n’a pas marché. Nous avons aussi fait des erreurs. On est revenu à un moment à cinq points et c’est le manque d’expérience qui a fait défaut. »

Loreen Davy
(capitaine) :
« Nous ne sommes pas déçues, car j’estime que nous avons fait un bon match. Nous avons beaucoup progressé et ce qui nous fait le plus plaisir aujourd’hui (Ndlr : hier), c’est que nous avons fait douter, voire trembler les Réunionnaises. Elles savent désormais ce que nous valons. Nous allons maintenant jouer pour la médaille de bronze. Nous sommes toujours très motivées, car il ne faut pas oublier que nous avons une revanche à prendre sur les Seychelles. Lors des Jeux de 2003 à Maurice, elles nous avaient battues pour la médaille de bronze et cette fois, nous allons reprendre notre médaille devant leur public. »

Didier Moutou

(président de la Fédération mauricienne) :

« Je suis toujours quelqu’un de positif et je suis satisfait du parcours de la sélection féminine dans ce tournoi. Les filles étaient venues avec la ferme intention de faire honneur au pays et j’estime qu’elles ont accompli leur mission. Elles se sont appliquées et ont joué avec beaucoup de détermination. Aujourd’hui (Ndlr : hier), deux des quatre meilleures équipes se sont rencontrées. Nous avons bien joué face à une équipe réunionnaise et je pense que nous avons des leçons à tirer afin d’assurer une médaille de bronze dans ce tournoi. Notre objectif était de monter sur le podium et j’estime que nous sommes toujours capables de le faire. »

Victoire Carlot

(entraîneur réunionnais) :

« C’était compliqué en première période car on ne s’attendait pas que Maurice nous offre des zones fermes. Cela nous a posé des problèmes. En revanche, en seconde période, nous avons changé la parade et nous avons beaucoup défendu. Nous n’avons pas laissé le ballon aux Mauriciennes et nous ne leur avons pas donné le temps de se replacer. Je suis très satisfait du résultat et l’objectif est maintenant de remporter la médaille d’or face à une équipe malgache qui nous avait battues en finale en 2007. Nous disputons notre deuxième finale et il faut maintenant qu’on la gagne. »

XIV

jeudi 11 août 2011

LE JOURNAL DES JEUX

HA LT E ROPHI LIE troisième journée (hier)

Quatre médailles d’or ratées en raison d’un poids supérieur
Nouvelle journée noire pour les haltérophiles mauriciens hier après-midi au Centre international de conférences de Mahé. Quatre médailles d’or ont échappé aux deux Mauriciennes Emmanuella Lent-Labonne et Roilya Ranaivosoa en raison de leur poids de corps supérieur à celui de leurs concurrentes directes. La situation au niveau de cette discipline est donc assez grave, avec une seule médaille d’or dans l’escarcelle mauricienne. Les quatre médailles ratées viennent s’ajouter aux trois autres que Yannick Coret a manquées lors de la première journée, également à cause de son poids supérieur. La malédiction semble poursuivre les haltérophiles mauriciens à Mahé. Après Yannick Coret, c’est au tour d’Emmanuella Lent-Labonne d’être privée de trois médailles d’or pour les mêmes raisons. En effet, à la pesée, elle accusait 62,30 kg contre 61,86 kg pour la Réunionnaise Larissa St Jacques, soit une différence de 44 grammes. Les deux haltérophiles sont restées au coude à coude tout au long de la compétition. Au début, à l’arraché, Emmanuella Lent-Labonne a soulevé sans problème une barre de 75 kg, tout comme Larissa St Jacques. La bataille psychologique entre elles avait d’ailleurs d é b u té d a n s l a s a l l e d’échauffement, Larissa St-Jacques ayant cependant un mince avantage en raison de ses 44 grammes de moins. Lorsque l’entraîneur d’Emmanuella Lent-Labonne a demandé une barre de 81 kg, celui de la Réunionnaise en a fait de même. Cependant, toutes deux ont raté leur deuxième essai. On pensait alors que la différence allait se faire au troisième essai puisque les deux ont demandé une barre de 82 kg. Mais aucune n’a pu tenir la barre pendant les 10 secondes techniques. La médaille d’or a alors été attribuée à la Réunionnaise, alors que le bronze revient à la Malgache Michèle Harivelo avec 67 kg. Même scénario à l’épau-

La reconversion de Roilya Ranaivosoa du taekwondo à l’haltérophilie a porté ses fruits. Pour ses deuxièmes JIOI, elle termine avec une médaille d’argent et une de bronze

DE NOS

ENVOYÉS SPÉCIAUX

Charles Simeon, comme lors des derniers JIOI, a tout écrasé sur son passage

lé-jeté où les deux adversaires ont opté pour une barre de 96 kg. Si E m m a n u e l l a L e n t- L a bonne a raté son essai, Larissa St-Jacques n’a eu aucun problème. La Mauricienne a réussi son deuxième essai avec la même barre sans souci. L arissa St Jacques a alors demandé une barre de 100 kg, mettant ainsi une pression énorme sur la Mauricienne, puisqu’il ne lui restait qu’un seul essai. Entre-temps, c’est encore une fois sans problème que la Réunionnaise réussissait sa tentative à 100 kg. Pour revenir dans la course, Emmanuella Lent-Labonne a réclamé une barre de 102 kg tout en souhaitant que Larissa St-Jacques ne réussisse pas son ultime tentative. Si Lent-Labonne a passé cette étape sans problème, la Réunionnaise, elle, l’a fait avec une facilité déconcertante dans un style qui demande beaucoup plus d’efforts. Le plus important pour elle restera les trois médailles d’or à son cou, puisque la loi du plus léger s’applique aussi pour la médaille du total olympique. Larissa

St-Jacques a surtout misé sur la prudence, qui a finalement été payante pour elle. Pour Roilya Ranaivosoa en 69 kg, la compétition à l’arraché a été un flop total. Elle a dû avoir recours au deuxième essai pour soulever 61 kg, alors que la Malgache Vania Ravololoniaina et la Réunionnaise Delphine Simplon étaient déjà à 65 kg et 64 kg respectivement. La Mauricienne a également raté son troisième essai à 67 kg, que Vania Ravololoniaina réussissait plus facilement, tandis que la Réunionnaise rencontrait des problèmes pour soulever 66 kg. À l’épaulé-jeté, dès le départ, la Mauricienne a essayé de mettre la pression avec une barre de 76

kg. Toutefois, Delphine Simplon en décidera autrement en réclamant 77 kg, une barre qu’elle a soulevée sans pro blème. Lorsque Roilya R a n a i vo s o a d e m a n d a 80 kg, sa concurrente directe réclama 81 kg. Tentant un coup de poker, l’entraîneur de Roilya Ranaivosoa devait réclamer une barre de 81 kg, réussie par la Mauricienne. Comme dans le cas d’Emmanuella Lent, Delphine Simplon opta pour l’assurance avec la même barre. Résultat des courses, la médaille d’or va à la Réunionnaise, alors que la Mauricienne décroche l’argent et la Malgache Vania Ravoloniaina le bronze. Roilya Ranaivosoa , elle, re mpor te

le bronze pour le total olympique avec une performance de 147 kg. Chez les hommes, seul Cédric Coret était engagé chez les -77 kg. Pas de médaille pour lui face à l’ogre seychellois Charles Simeon qui a décroché les trois médailles d’or avec la manière. Cédric Co ret a ré u s si, e ntre autres, 90 kg à l’arraché et 127 kg à l’épaulé-jeté, contre 111 kg à l’arraché et 140 kg à l’épaulé-jeté pour Charles Simeon. Pour conclure sur cette nouvelle mauvaise journée, tout laisse croire qu’il existe de très gros problèmes au niveau de la gestion du poids des haltérophiles mauriciens. Il est inconcevable que des médailles leur échappent pour de telles raisons…

RÉSULTATS
DAMES 63 kg Noms Larissa St Jacques Emmanuella Lent Michèle Harivelo Farah Dogley 69 kg Vani Ravoloniaina Rena Agricole (Sey) Delphine Simplon (Reu) Roilya Ranaivosoa (Mce) HOMMES Charles Simeon (Sey) Andry Randriama Alexandre (Reu) Lafafah Solo (Mad) Cédric Coret 111 110 103 102 90 140 130 128 120 127 251 240 231 222 217 Arraché 75 75 67 55 Épaulé jeté 102 102 90 70 Total Oly 177 177 157 125

TABLEAU DES MEDAILLES
Pays Or Arg Bro Seychelles 15 1 0 Madagascar 6 8 11 Réunion 5 7 14 Maurice 1 11 2

67 (or) 65 (arg) 64 (bro) 61

80 (bro) 75 84 (or) 84 (arg)

145 (bro) 140 148 (or) 147 (arg)

SUPPLÉMENT SPÉCIAL

XV

BOX E

finales cet après-midi

Sept médailles d’or à prendre
L ’avis de Judex Bazile sur…
« Son adversaire n’est autre que le champion en titre de la catégorie. Il n’empêche que le Malgache a perdu ses qualités et met beaucoup d’accent sur la tactique. De plus, il ne paraît pas physiquement au point. Il n’empêche que c’est un boxeur très rusé et qui va essayer de boxer de près. Oliver doit boxer à distance et travailler très vite. Il a de bonnes chances de gagner, car il s’est bien préparé. »

… Oliver Lavigilante (-49 kg)

« Ludovic Bactora sera opposé à un adversaire très mobile. L’avantage, c’est qu’il a eu l’occasion de boxer face à des adversaires de ce style lors du stage au Botswana. S’il s’applique comme il le faut, tout se passera bien. Ludovic est un boxeur vivace et son seul souci se situe au niveau de son poids qu’il a eu à gérer. Il a de bonnes chances, d’autant que son adversaire est moins expérimenté. »
John Colin sera opposé au Réunionnais Éric Dagard chez les moins de 60 kg

Ludovic Bactora (-52 kg)

« Bruno a déjà boxé contre cet adversaire et l’avantage est qu’il l’a battu lors du stage au Botswana. Bruno devra imposer son rythme dès le début du combat. Son adversaire est un bon tacticien. Il manque toutefois d’expérience et est un boxeur qui aime faire le show. Cela fait qu’il se déconcentre. Il n’empêche qu’il est un adversaire à prendre au sérieux, d’autant qu’il évoluera devant son public. Et quand on sait que dans ces conditions beaucoup de points ne sont souvent pas comptabilisés, il faudra rester vigilant. Bruno possède de très bonnes chances et devrait remporter l’or. »

Bruno Julie (-56 kg)

« John devra hausser le niveau. Il est un très bon attaquant. Il aura en face de lui un adversaire très ferme et qui foncera sur lui. Dans ces conditions, il devra boxer en retrait et profiter de la moindre ouverture pour marquer des points. La vigilance sera aussi de mise afin de ne pas perdre des points en début de combat. Je dirai aussi que John ne devra pas tomber dans le piège de l’adversaire. Il faudra chercher des solutions à distance. »
Le DTN Jean-Claude Nagloo donnant des consignes à Oliver Lavigilante

John Colin (-60 kg)

L’Association mauricienne de boxe (AMB) a placé la barre très haut pour ces 8es Jeux des îles. L’objectif étant de décrocher un maximum de médailles d’or et de terminer en tête au classement des équipes. Le moins que l’on puisse dire, c’est que les Mauriciens sont bien partis pour atteindre cet objectif. Ils ont du reste toutes les cartes en main avec sept finalistes, nommément Oliver Lavigilante (-49 kg), Ludovic Bactora (-52 kg), Bruno Julie (-56 kg), John Colin (-60 kg), Richarno Colin (-64 kg), James Kennedy St Pierre (-69 kg) et Jacques Raphaël (-81 kg). La confiance est de mise dans le camp mauricien et les boxeurs sont tous motivés à bloc pour créer l’exploit cet après-midi, à 16h, au National Sports Council Hall à Roche-Caïman. Aux Jeux de 20 07 à Madagascar, la délégation de boxe n’a pas réalisé une si bonne performance e n d é c r o c h a nt qu atr e médailles d’or, dont deux en féminin. Le capitaine de l’équipe, Bruno Julie, l’a d’ailleurs reconnu dans l’interview accordée au Mauricien au courant de la semaine écoulée. C’est dire le sérieux avec lequel les boxeurs ont entamé la compétition. Qui plus est, l’équipe de boxe affiche une solidarité exemplaire et est prête à aller chercher le maximum de médailles d’or possible. L’e ntraîneur national, Judex Bazile, est confiant dans la valeur de son équipe. Selon lui, les boxeurs peuvent tous réaliser de bonnes performances à l’issue des finales de cet après-midi, même si certains doivent s’attendre à des combats très durs. Son seul souci demeure l’arbitrage, surtout après la mésaventure vécue par Rodney Prosper lundi soir, quand il a été déclaré perdant face au Réunionnais Emmanuel Payet chez les moins de 91 kg, alors qu’il avait logiquement remporté ce combat. « Les consignes sont très claires. Il fau-

dra prendre une avance considérable dès le coup d’envoi afin d’éviter toute surprise. Il faudra faire très attention », déclare-t-il. Judex Bazile a ainsi profité de la journée de repos d’hier pour discuter avec ses boxeurs et leur gonfler le moral à bloc. « La vigilance sera le maître mot lors de ces finales. Car ici, quand nous marquons cinq points, c’est souvent deux, voir trois points qui sont comptabilisés. C’est la raison pour laquelle j’ai expliqué aux boxeurs qu’il est important de marquer des points et prendre une avance considérable pour se mettre on the safe side. » Le capitaine Bruno Julie abonde dans le même sens et ajoute que ses guerriers sont tous prêts à aller au combat. Sa

confiance est basée sur le bon travail effectué par l’entraîneur national Judex Bazile au cours de ces derniers mois. Dans l’interview qu’il nous avait accordée, il déclarait que les chances mauriciennes sont bonnes et qu’il suffit d’y croire. Toutefois, avait-il prévenu, « il faut rester concentrés et garder les pieds bien sur terre pour ne pas faillir à notre tâche. En boxe, comme dans les autres disciplines, rien n’est gagné d’avance. » Pour le capitaine, les b oxe u r s o n t to u s l e s moyens, la capacité et la volonté pour atteindre leur objectif. « Nous espérons tout simplement que nous ne rencontrerons pas les mêmes problèmes qu’en 2007 au niveau de l’arbitrage. »

« Richarno est en forme et s’il travaille bien dès le début du combat, il remportera la médaille d’or. Il devra imposer son travail et son rythme d’entrée afin de prendre une avance. Il n’empêche que rien n’est gagné d’avance. Son adversaire se rue souvent sur son opposant et demeure un bon frappeur. Toutefois, il ne possède pas une bonne défense. Donc, il faudra le prendre de vitesse. »

Richarno Colin (-64 kg)

« Tout dépendra de comment il imposera sa boxe. Il n’empêche que Kennedy a démontré beaucoup de choses lors de ses derniers combats. S’il parvient à entrer son combat dès le premier round et accentuer ensuite son avance, il remportera la médaille d’or. Il aura en face de lui le champion en titre. Il n’empêche que Kennedy est très puissant. Il doit se retirer très vite en défense après avoir marqué des points. Il ne faudra pas prendre des points inutiles puisque dans des combats serrés comme cela, il faut prendre les juges très au sérieux. Son adversaire possède un bon coup d’œil et boxe les bras baissés. Cela fait qu’il prend des points. »

Kennedy St Pierre (-69 kg)

PROGRAMME
49 kg : Oliver Lavigillante (Maurice) vs Lalaina Rabenarivo (Madagascar) -52 kg : Ludovic Bactora (Maurice) vs Guillaume Mithridate (Réunion) -56 kg : Bruno Julie (Maurice) vs Andrique Alissop -60 kg : John Colin (Maurice) vs Éric Dagard (Réunion) -64kg : Richarno Colin (Maurice) vs Jafata Tsimagniry (Madagascar) -69 kg : James Kennedy St Pierre (Maurice) vs Kitson Julie (Seychelles) -75 kg : Patrick Ménagère (Madagascar) vs Jovet Jean (Seychelles) -81 kg : Jacques Raphaël (Maurice) vs Keldy Agnes (Seychelles) -91 kg : Emmanuel Payet (Réunion) v s R o d o l p h e R a n d r i a m a n a n te n a (Madagascar) +91kg : Mohamed Feno (Madagascar) vs Brice Cadenet (Réunion)

« Jacques possède un bon niveau en attaque, mais il faut qu’il soit très vigilant à ce niveau. Et c’est là le problème avec lui. J’explique aux jeunes comment le travail doit évoluer, mais ils font souvent le contraire. Ils ne gèrent pas leurs combats et sont épuisés par la suite. Il faut que Jacques apprenne à gérer la suite. Il aura en face de lui un adversaire qui a beaucoup de métier et qui est vice-champion d’Afrique. Il doit ainsi préparer son attaque et ne pas se jeter directement sur son adversaire. Il doit améliorer sa défense, car son adversaire contre très vite et attaque tout de suite après. Il faudra rester vigilant. »

Jacques Raphaël (-81 kg)

XVI

jeudi 11 août 2011

LE JOURNAL DES JEUX

TENNIS DE TABLE préliminaires en doubles

Tous ne passent pas
ils affronteront Achille Dodin et Darion Laurence, les deux jeunes seychellois qui ont démontré qu’ils peuvent être très forts, surtout devant leur public. Le deuxième match mauricien a vu un affrontement entre le duo Jean-Michel Appasamy-Br yan Chan Yook Fo et les Réunionnais G e orge s Toa rd et Sé ba stie n Pothin. Les premiers nommés affronteront les vainqueurs du match Madagascar (Rabe Andiantsiresena-Nirii Andrianantoandro)/ Réunion (Cédric Agathe-Sébastien Maillot), alors que les deux autres seront opposés aux vainqueurs du match Severic Naralingom-David Hoareau contre Sultan GodfreyVincent Isaac. En double dames, c’est La Réunion qui présentait les meilleures chances de victoire. Au stade des demi-finales, les Réunionnaises présentent deux équipes, une dans

Les pongistes mauriciens engagés dans les différents tournois du double (hommes, dames et double mixte) ne passent pas. Enfin, pas tous, puisque sur les neufs paires engagées, on ne retrouve que deux qui sont en position d’obtenir une médaille. Que s’est-il passé entre l’euphorie de mardi soir et la journée de mercredi ? Widaad Gukhool et Rhikesh Taucoory sont déjà assurés d’avoir droit au bronze, puisqu’ils ont joué les demi-finales du double mixte ce matin. Ils ont successivement battu les Maldiviens Ibrahim Shrivee et Shiura Shariff en trois sets (11-3, 11-3, 11-7). En demi-finale ce matin, ils affrontaient la redoutable paire seychelloise Godfrey Sultan-Aniessa Benstrong. L’autre demi-finale mettait aux prises l’autre paire très redoutée, Cédric Agathe et Murielle Rivière, aux Malgaches Francis et Zonal. Par contre, les meilleures chances mauriciennes se situent en double hommes. Deux paires ont passé le cap des premiers tours, mais il faudra compter avec les Seychellois, Réunionnais et autres Malgaches. Rhikesh Taucoory et Warren Li Kam Wa, classée n°1, ont pris le dessus sur les Malgaches Jo Dan et Francis. En quarts de finale,

Jean-Michel Appasamy (à g.) et Bryan Chan Yook Fo (à dr.) ont passé le premier tour en double hommes en sortant une paire malgache chaque partie du carré. La paire mauricienne Widaad Gukhool-Deborah Wong était opposée à Chloé Santanon et Clémence Hoareau. Murielle Rivière et Audrey Picard, l’autre paire, sera opposée aux Seychelloises Aniessa Benstrong et Christy Bristol.

Programme du vendredi 12

ATHLETISME
Heure
09h00 09h45 16h00 16h00 16h10 16h20 16h30 16h40 100m Haies Poids Perche Longueur 100m Haies 100m Haies Javelot 800m 800m 3000m Steeple Poids Hauteur Marteau 200m 200m 200m 200m 10000m Triple Saut 400m Haies 400m Haies 400m Haies 400m Haies 4x100m 4x100m 200m

Genre

Epreuves

LES PRINCIPAUX RÉSULTATS
DOUBLES HOMMES
1ER TOUR Rhikesh Taucoory-Warren Li Kam Wa (Mce) bb Francis Randriamihamina-Jo Dan Ramananmbitana (Mad) 3-1 Cédric Agathe-Sébastien Maillot (REU) bb Allan Arnachellum-Billy Chan Yook Fo (Mce) 3-0 Jean-Michel Appasamy-Bryan Chan Yook (MRI) bb Jonathan Nativel-Mananjana Hajapirenena (Mad) 3-1

DOUBLE DAMES
Widaad Gukhool-Déborah Wong (Mce) bb Lola Andrianjatovo-Tiana Rasimbazafy (Mad) 3-1 Double mixte 1/8E DE FINALE Rhikesh Taucoory-Widaad Gukhool (Mce) bb Ibrahim Shivree-Shiura Shariff (MAL) 3-0 Georges Toard-Sandrine Emmanuel (REU) bb Billy Chan Yook Fo-Sheetul Goodhur (Mce) Quart de finale Rhikesh Taucoory-Widaad Gukhool (Mce) bb Jonathan Nativel-Tiana Rasimbazafy (Mad) 3-2

17h05 17h15 17h25 17h35 17h45 18h25 18h35 18h45 18h55 19h05 19h15 19h25

après le doublé historique par équipes

PHTV : « Au départ je n’y ai pas cru »

— Heptathlon — Heptathlon Dame Finale Homme (Sourd) Finale Dame Série 1 Dame Série 2 Dame Finale Dame Finale Homme Finale Dame Finale Dame (Mental) Finale — Heptathlon Dame Finale Dame Série 1 Dame Série 2 Homme Série1 Homme Série 2 Homme Finale Homme Finale Dame Série 1 Dame Série 2 Homme Série 1 Homme Série 2 Dame Finale Homme Finale Heptathlon

BADMINTON
Le président du COM et PRO de la MTTA posant devant le podium hommes de la compétition par équipes. Maurice est sur la plus haute marche

Heure
14h00 -18h00

Phase et catégorie
Finales Simple Dame Simple Homme Double Dame Double Homme Double Mixte

BASKETBALL
Heure Genre
13h00 15h00 17h00 19h00 Dame Homme Dame Homme

S’il y a un homme qui n’arrête pas d’exprimer sa joie à Mahé, c’est bien Philippe Hao Thyn Voon. Non pas en sa capacité de président du Comité olympique mauricien (COM), mais en tant que membre de la Mauritius Table Tennis Association (MTTA). En effet, la passe de deux de Maurice dans la compétition par équipes fait que PHTV y voit une domination mauricienne dans ces 8es Jeux. Certes, les Mauriciens sont en bonne position dans les épreuves individuelles, mais comme dirait l’adage, il ne faut pas vendre la peau de l’ours avant de l’avoir tué. Reste que pour Philippe Hao Thyn Voon, cette performance mauricienne demeure un exploit puisque jamais un pays a réussi cette passe de deux. « Non seulement c’est la toute première fois qu’un pays réussi à gagner les deux médailles d’or dans la compétition par équipes, mais c’est aussi la toute première fois que Maurice gagne tous ses matches par trois à zéro. Mais je dois avouer qu’au départ je n’ai pas cru en une telle performance. Quelques heures avant la finale, je l’ai demandé à l’entraîneur Huang Ming et il m’avait laissé comprendre que pour les filles c’était

45% de chances et les hommes du 50-50. Une fois les deux finales lancées contre La Réunion, j’ai vu des joueurs mauriciens motivés comme pas deux et qui voulaient gagner à tout pris ces deux médailles », a expliqué au Mauricien Philippe Hao Thyn Voon. Pour ce dernier, il y a eu deux choses qui ont joué en la faveur de Maurice. « D’abord, c’est la technique et la stratégie que nous avons appliquées contre les Réunionnais. Puis, c’est l’homogénéité de nos joueurs, surtout chez les hommes où trois joueurs sont au même niveau, à savoir Rhikesh Taucoory, Jean-Michel Appasamy et Brian Chan Yook Fo. Les entraîneurs de Maurice ont disposé des moyens pour appliquer toutes les formules qu’ils voulaient. Mais cette victoire n’est pas le fruit du hasard. Les pongistes ont eu la préparation qu’il faut pour ces Jeux. » Ce dernier se dit ravi de la découverte de deux pongistes en puissance que ces JIOI ont permis de révéler. « Je suis très content des performances de Déborah Wong et Widaad Gukhool. Je suis encore plus content qu’elles aient remporté la médaille d’or car ce sont deux jeunes qui commencent à connaître le haut niveau et qui n’ont pas encore atteint leur pleine maturité. Elles ont démontré qu’elles ont un bon potentiel qu’il faudra exploiter », souligne le PRO de la MTTA. Ce dernier estime dans la foulée qu’eu égard à la prestation des pongistes dans la compétition par équipes, les podiums sont donc dans le collimateur pour les compétitions en individuel. Parlant de ces Jeux, Philippe Hao Thyn Voon avance que les Seychelles font de leur mieux. « Le comité organisateur fait tout ce qui est en son pouvoir pour réussir son organisation, mais il est quand même important de souligner que ce n’est pas le top niveau et qu’il y a beaucoup de manquements. Mais bon, on doit s’adapter aux circonstances. »

Rencontres
Match de classement Maurice - Seychelles Match de classement Réunion - Madagascar (à confirmer) Finale - Réunion - Madagascar Finale - Seychelles - Mayotte (à confirmer)

HALTEROPHILIE
Heure
3h00 5h00 18h00

Catégorie
94 kg 105 kg +105 kg

Genre
Homme Homme Homme

TENNIS DE TABLE
Heure
10h00 - 12h00 13h00 - 18h00

Catégorie
Epreuves Simple Homme/Dame Eliminatoires Directes 1/4

VOILE
Heure
09h00 13h00 16h30 18h00

Phase
Briefing Course 11 Retour de matériels Cérémonie de clôture et remise de médailles

You're Reading a Free Preview

Télécharger
scribd
/*********** DO NOT ALTER ANYTHING BELOW THIS LINE ! ************/ var s_code=s.t();if(s_code)document.write(s_code)//-->