Vous êtes sur la page 1sur 15

Séquence 7 : le texte argumentatif

Séance 1 : les caractéristiques d’une argumentation : définitions Nathan et Internet

Objectifs : identifier les éléments du texte argumentatif


Comprendre qu’il y a dans un texte argumentatif un thème, une thèse, des arguments et des
exemples. Et peut-être la notion de contre-argument.
• Identifier des situations argumentatives
• Distinguer le thème et la thèse
• Distinguer les différents types d’arguments
• Distinguer les différentes natures d’exemples
• Identifier les contre-arguments
• Distinguer arguments et contre-arguments

1. Les élèves écrivent ce texte

Exemple :
La robotisation est un facteur de progrès pour les sociétés (thèse)
En effet, elle contribue, entre autres, à l’amélioration des conditions de vie de l’individu .
(argument)
L’électroménager, par exemple, permet de gagner du temps et facilite l’exécution des tâches
domestiques. (exemple)

2. Définition des termes

De quoi parle ce texte ? La robotisation


Que veut-on nous faire croire ? Elle est facteur de progrès
Quel est le rôle de la dernière phrase ? Elle a valeur d'exemple (l'électroménager)

Le thème : c’est ce dont l’auteur parle


La thèse : c’est ce que l’auteur veut prouver. Elle peut-être implicite ou explicite.
Explicite : ce qui est clairement énoncé
Implicite : qui n'est pas énoncé en termes précis

Ecrivez sur votre cahier une phrase ayant un sens implicite


Exemple : vous êtes beau depuis votre opération : avant vous étiez laid !

3. Distribution du texte sur les éléphants

Qui est l'émetteur de ce texte ? Caitlin


Quel est le thème ? La communication des éléphants
Quelle est la thèse avancée ? Les éléphants communiqueraient avec leurs pieds

Xavier Page 1 11/01/200909


Le présent intemporel est le temps habituel du texte argumentatif, puisque l'argument est
valable de façon générale.
Ici, on modère l'information en usant du conditionnel.

Citez un argument ? Citation : "les éléphants sont capables de transmettre et de détecter des
vibrations sismiques au sol"
Donnez un exemple avancé ? "l'éléphant peut sentir un troupeau s'approcher…"

4. Distribution du texte : "les pavillons noirs" (article sur les causes du naufrage du
"Prestige")

• Quel est le thème ? Les bateaux poubelles


• Quelle est la thèse ? Les naufrages ne sont pas le fruit du hasard, on peut éviter
cela si on s'en donne les moyens
• A quoi renvoie le titre ? pavillon noir (pirate).
• Relevez les champs lexicaux, mots de vocabulaire décrivant le bateau :
improbable bateau, rafiot, présumé tanker, pétrolier, monstrueux baril flottant,
Prestige
• Qui est le sujet des phrases (énonciation) : personnification du bateau
• Pourquoi cette technique ? Désengage la responsabilité humaine : implicite :
message colporté de malchance… est complètement faux
• Relevez l'organisation de l'article, comment l'auteur élabore-t-il son
argumentation ?
 Un bateau grec ou libérien, bahamien, philippins
 Un bateau usé, plus aux normes (25 ans, simple coque, affrété par on ne
sait qui)
 Un bateau pourtant chargé copieusement
 Une tempête terrible
 Un capitaine refusant une chance d'éviter la catastrophe pour éviter de
régler le prix du remorquage.
Il n'y a plus de surprise quant à l'issue de cette histoire..
• De quel type est cette organisation ? chronologique: on peut facilement suivre le
fil de la pensée, on sait que l'on court au désastre (de toute façon on connaissait
déjà la fin : le drame)
• Cette organisation démontre que ce drame était inévitable, il met en évidence de
façon organisée les carences de ce système.

Trace écrite élève

L'auteur exprime sa colère concernant le naufrage du Prestige. A travers cet exemple, il


dénonce le processus laxiste qui aboutit sans surprise à la fin tragique de ces bateaux.
Pierre Georges retrace la chronologie du drame, il personnifie le bateau pour démontrer que
dans les critiques concernant le naufrage (articles concernant le bateau) on ne parle que du
bateau.

Xavier Page 2 11/01/200909


5. Les marques de l'énonciation

Le texte argumentatif est un discours : c’est à dire qu’il met en scène une situation de
communication très claire dans laquelle un émetteur exprime une opinion et peut solliciter
de diverses manières son récepteur pour le convaincre.

L’une des questions de compréhension les plus classiques porte sur le relevé des pronoms
qui peuvent, à des degrés différents, trahir l’un et l’autre.

6. Les deux fonctions dominantes du texte argumentatif

Ses fonctions: Tout texte argumentatif défend une prise de position en s'opposant
implicitement ou explicitement à ceux qui pensent le contraire. Si le texte n'est pas adressé
à l'adversaire lui-même, il vise à empêcher le lecteur de prendre cet adversaire au sérieux.
Si le texte est directement adressé à l'adversaire, il vise à réduire l'autre au silence, sans
chercher à le convaincre. Il a donc 2 fonctions dominantes:

- Fonction persuasive: lorsque l'émetteur cherche à convaincre le lecteur,


à lui faire partager son point de vue en faisant appel à ses sentiments
(persuader) ou à sa raison (convaincre).

Texte des éléphants

- Fonction polémique : lorsque l'objectif premier de l'émetteur est de


ridiculiser celui ou ceux avec lesquels il n'est pas d'accord.

7. Distribution du texte sur le Tibet libre

Quand le tibet s'éveille


Je m'inscris en faux contre les arguments de M.M.PING Chang Lee et Li Huo concernant
l'occupation du Tibet (voir Forum du mois d'août). La valeur incontestée de la civilisation
chinoise ne l'autorise en rien à occuper un peuple qui ne veut pas d'elle et qui l'a fait savoir
si fortement que même les sourds l'ont entendu. Tous les témoignages démontrent qu'il
s'agit bien d'une mise en coupe réglée et d'un plan d'éradication à long terme. On n'apporte
pas la civilisation à un peuple en détruisant ses temples. Pour les preuves, je vous renvoie
au gouvernement en exil et à tous les réfugiés. Les Tibétains, un peuple arriéré à qui la
Chine apporte la civilisation? Soyons sérieux. Quant à l'argument selon lequel l'Europe a
fait pire dans le monde par le passé, bien sûr, elle l'a fait. L'Histoire enseigne aussi que, peu
à peu, les hommes de tous pays prennent conscience et s'assagissent. En revanche, elle ne
doit pas servir d'alibi à tous les impérialismes. Mais à quoi bon argumenter? Ce qui est dit
n'est pas ce qui est pensé, sauf chez les naïfs. Je me plais à penser que les parents de M. Li
Huo travaillent au bien-être de la population tibétaine. S'ils y ont été invités par les autorités
médicales, c'est parfait. Car je suis particulièrement indignée! Et je le dis bien fort: Tibet
libre!
MICHÈLE VOGEL Ramonville (31) Courrier des lecteurs, National Geographic (France)
octobre 2002

Xavier Page 3 11/01/200909


• Qui est l'émetteur de ce texte ? Michèle Vogel
• Quel est le thème ? L'occupation du Tibet par les Chinois
• Quelle est la thèse avancée ? Les Chinois n'ont pas de raisons valables pour
occuper le Tibet
• Cette lettre répond-elle à une autre lettre ? Oui
• Quelle serait la teneur de cette autre lettre ? Pro chinoise
• Quel est le temps du texte ? Le présent intemporel est le temps habituel du
texte argumentatif, puisque l'argument est valable de façon générale. Ici, on
modère l'information en usant du conditionnel.
• Citez un argument ? Quand on veut le bien de quelqu'un on ne lui fait pas de
mal
• Donnez un exemple avancé ? " Tous les témoignages démontrent qu'il s'agit
bien d'une mise en coupe réglée et d'un plan d'éradication à long terme... Pour
les preuves, je vous renvoie au gouvernement en exil et à tous les réfugiés"
• Quel est le type de cette phrase ? Négative, l'idée est de démontrer par la
négation une évidence : fonction polémique.
• Y a-t-il des phrases dites par l'auteur auxquelles il ne croit pas ? Pour les
preuves, je vous renvoie au gouvernement en exil et à tous les réfugiés. Les
Tibétains, un peuple arriéré à qui la Chine apporte la civilisation? Soyons
sérieux.
• Comment l'auteur organise-t-il son argumentation ? Il contre argumente : il
exprime des idées opposées à la thèse soutenue

8. Thèse réfutée et contre-arguments

La thèse réfutée : l’auteur expose une opinion à laquelle il s’oppose. Elle s’oppose à la
thèse soutenue (opinion de l’auteur)
Les contre-arguments : l’auteur exprime des idées opposées à la thèse soutenue.

Xavier Page 4 11/01/200909


Séance 2 : les procédés argumentatifs

L’ironie

Objectifs :
• Identifier des situations argumentatives
• Identifier et analyser le rôle des indices d’opinion
• Repérer et utiliser les liens logiques

1. Distribution du texte des policiers de Seattle (travail de Pierre Vaast)

Conseils des policiers de Seattle

2. Correction

Conseils
Pour terminer* (et pour jouer un peu de la provocation!) Un texte ironique. J'ai trouvé ce
tract lors d'un de mes déplacements dans un lycée, dans la salle des professeurs (révélateur,
non ?) Le texte ironique est toujours délicat à étudier. Les élèves le prennent parfois au
premier degré. Il suppose une complicité entre l'émetteur et le lecteur, sinon l'ironie n'est
pas comprise. Il faut manipuler ce texte avec prudence et montrer aux élèves qu'il s'agit là
d'un point de vue très orienté, même s'il contient une part de vérité. On peut faire discuter
les élèves sur l'idéologie sous-jacente de ce texte (histoire de rectifier le tir !) Et leur faire
remarquer que la délinquance peut être aussi le fruit d'une situation sociale dégradée :
chômage, pauvreté, absence de projet, grands ensembles, manque de moyens, argent facile
pour certains, image désastreuse des hommes politiques, etc.

3. Définition

L'ironie est une arme redoutable dans l'argumentation. Elle consiste :


- soit à exprimer avec exagération le contraire de ce que l'on pense
- soit à exagérer ce qui est sans importance, à plaisanter sur ce qui est grave, de façon à être
compris par les gens avisés.
Avec l'ironie, l'argumentateur crée une complicité avec l'argumenté pour mieux le
convaincre.
Elle permet de critiquer la thèse refusée en la ridiculisant. L'argumentateur fait semblant de
l'accepter, mais les phrases sont chargées de sous-entendus. Et il faut comprendre le
contraire de ce qui est dit. L'ironie force ainsi l'argumenté à prendre conscience des
anomalies et des incohérences de la thèse qui est combattue.
Les procédés de l'ironie sont l'accumulation (addition de mots), l'antiphrase (phrase qui
exprime le contraire de ce qu'elle veut faire comprendre), l'emphase (exagération),
l'hyperbole (exagération, emploi de termes excessifs), le jeu de mots, la répétition.

Xavier Page 5 11/01/200909


4. Travail

Donner 5 conseils pour échouer à l'examen.


5 conseils pour faire un "bon recalé" à l'examen !

1 Dès le début de l'année, prenez tout de suite de bonnes habitudes : ne


travaillez sous aucun prétexte !

2 Soyez toujours absents, de toute façon, vos camarades prendront vos


documents et les cours à votre place ! Pas la peine de vous fatiguer pour
rien !

3 Laissez parler vos professeurs pendant des heures, ils ne savent pas de
quoi ils parlent. Mais discutez plutôt avec votre voisin de classe.

4 Révisez vos leçons devant la télévision pendant les pubs ou en


regardant vos feuilletons préférés !

5 n'allez surtout pas en soutien ! Pas la peine de perdre votre temps libre !

Si les élèves (dans les classe faibles !) Ont du mal à écrire les conseils ironiques
directement, demandez-leur dans un premier temps de rédiger les cinq conseils pour réussir
l'examen du B.E.P., puis dans un second temps, de les retourner en les niant avec insistance.
Par exemple : "Apprenez vos leçons !" deviendra : "Surtout, n'apprenez jamais vos leçons !
" et on pourrait ajouter pour renforcer l'ironie : "Vous risqueriez de les oublier !"

Séance 3 : l’argumentation en publicité : exemple pub dior

Objectifs : comprendre le message d’une publicité, décrypter les


codes.

Xavier Page 6 11/01/200909


Livre Nathan page 84.

Présentation du document à l’oral :


Publicité de Dior

But du publicitaire :
Vendre un produit

Description :
C’est un dessin.
Connaissez-vous le personnage ?
Quel est le milieu dessiné ?
Que peut-on dire du personnage ?
Quelles couleurs utilisées ? couleurs froides : caractères affirmé, sûr de soi.
Que voit-on le plus dans cette publicité ? le regard

Indices :
La lumière attire notre regard sur trois points : les yeux, la ville et le parfum.
Nom du parfum « eau sauvage »
Univers de la ville
Un homme âge mur, yeux séduisants qui nous parlent, cheveux en bataille (dans le vent de
la nuit), un pull (simple et soigné à la fois)

Interprétation :
Un homme qui se cache à moitié, il est mystérieux. Le mystère plaît aux gens. Donc parfum
assimilé à cette image de séduction.
Un parfum d’aventure pour un séducteur.

Ouverture :
Projection des différents publicité Dior

2ème partie : qui est ce Largo Winch ?

1. travail sur la BD

distribution de la bande dessiné et on tente ensemble de définir le personnage.


A la fin de l’heure lit à haute voix qui est ce personnage.

A quoi voit-on que c’est une BD ?


Faîtes un portrait :
o Physique
o Comportement
o Expression orale

Synthèse par un élève.


Xavier Page 7 11/01/200909
Le personnage de Largo Winch est jeune, riche et sûr de lui. C’est un séducteur.

Demandez aux élèves de relire la conclusion de la première heure : conclusion, est-ce que
le choix de Dior pour vendre son parfum est le fruit du hasard ou est-ce que Largo
correspond bien à cette image de séducteur que Dior veut véhiculer.

2. retour sur pub

quel est le slogan : « méfiez-vous de l’eau qui dort »

imaginer une bulle placée sur l’affiche de Dior avec Largo Winch : que dirait Largo selon
vous ?

Séance 4 : travail avec céline

Projette aux élèves de Céline une image :


Ils la décrivent
leur consignes :
• sous forme de lettre
• se présente
• décrivent l’image

mes élèves reçoivent les lettres


leurs consignes :
• envisagez le paysage décrit
• vous travaillez à Nouvelles frontières, vous décidez de vendre un produit. Votre
argumentation s’appuie sur l’a photo, elle servira d’illustration.
• Format a4 image plus texte en dessous (3 ou 4 arguments)

Xavier Page 8 11/01/200909


TEXTE

5. Les indices d'opinion

Les indices d’opinion sont les mots, me expressions, les figures de style ou les autres
procédés d’écriture qui révèlent ce que le locuteur pense.

Les modalisateurs : l’auteur peut exprimer Des verbes d'opinion : affirmer, soutenir,
un soutien gradué de son énoncé douter, prôner, suggérer...
Des adverbes: évidemment, sans doute,
peut-être, assurément...
Des périphrases : il est certain que, il est
possible que...
Des prétéritions : est-il utile de rappeler
que, je ne m'étendrai pas sur...
Le conditionnel, mode essentiel du doute
Les guillemets, qui isolent et mettent en
doute le discours de l'adversaire
Les Question rhétoriques (suggèrent la
réponse: "n'est-il . ?")pas vrai que....
Les formes sentencieuses (maximes,
sentences, vérités générales).
Les évaluatifs : l’auteur peut faire part de Les noms ou adjectifs mélioratifs ou
ses jugements sur un énoncé qu’il évalue péjoratifs
Les connotations attachées à certains mots,
à certaines sonorités
Les antiphrases portent sur ce qui est dit un
jugement dont d'autres indices signalent la
fausseté (ironie).

9. Les liens logiques

Les liens logiques ont pour fonction d’organiser et de conduire le texte vers sa conclusion.
Les liens logiques servent principalement à relier les différents arguments. Ils expriment
plusieurs relations et peuvent être de natures différentes.

Valeur Visée Liens logiques

Xavier Page 9 11/01/200909


Cause
Conséquence
Opposition
Adjonction (ou : addition)
Supposition
Concession

Valeur Visée Liens logiques


Cause Expliquer Parce que, puisque, à cause
de, car, en effet, en raison ...
De, grâce à, étant donné...
Conséquence Conclure Alors, aussi, ainsi, c'est
pourquoi, cela prouve, par
.. Conséquent, de ce fait, si
bien que...
Opposition Réfuter Mais, or, au contraire,
pourtant, cependant,
néanmoins, ..:. En revanche,
par contre...
Adjonction (ou addition) Enumérer Et, puis, certes, malgré, il
n'empêche, de plus, en outre,
Ensuite...
Supposition Supposer, émettre un doute Si, on suppose, on peut
penser que, on peut faire
l'hypothèse...
Concession Concéder Certes, sans doute, bien que,
il est vrai...

Les références

Travail sur Largo Winch

La mise en confiance

L’humour

Le choix de l’humour dans une publicité :

Xavier Page 10 11/01/200909


6. évaluation

il est possible de leur faire réaliser une publicité intégrant un cahier des charges

Xavier Page 11 11/01/200909


Amorce

Mise en place d’un jeu de rôle (5 minutes) :


• On dispose sur le sol deux feuilles sur lesquelles sont écrits un « 6 » et un « 9 »
• On met les élèves en deux groupes devant une des deux feuilles
• On demande à chaque groupe de répondre à trois questions
o Quel est ce signe ?
o Quel chiffre voyez-vous ?
o Dîtes ce qui nous fait dire que c’est ce chiffre (ses caractéristiques) ?
2. Mise en commun des deux groupes :
o Ce signe : c’est un chiffre arabe
o C’est un 6 ou un 9
o Le trait en haut ou en bas du rond
3. Les élèves ont vu deux choses différentes alors qu’elles étaient identiques

Travail sur textes

7. Les marque de l’énonciation

Le texte argumentatif est un discours : c’est à dire qu’il met en scène une situation de
communication très claire dans laquelle un émetteur exprime une opinion et peut solliciter
de diverses manières son récepteur pour le convaincre.
L’une des questions de compréhension les plus classiques porte sur le relevé des pronoms
qui peuvent, à des degrés différents, trahir l’un et l’autre.

Ses fonctions: Tout texte argumentatif défend une prise de position en s'opposant
implicitement ou explicitement à ceux qui pensent le contraire. Si le texte n'est pas adressé
à l'adversaire lui-même, il vise à empêcher le lecteur de prendre cet adversaire au sérieux.
Si le texte est directement adressé à l'adversaire, il vise à réduire l'autre au silence, sans
chercher à le convaincre. Il a donc 2 fonctions dominantes:
- Fonction persuasive: lorsque l'émetteur cherche à convaincre le lecteur,
à lui faire partager son point de vue en faisant appel à ses sentiments
(persuader) ou à sa raison (convaincre).
- Fonction polémique : lorsque l'objectif premier de l'émetteur est de
ridiculiser celui ou ceux avec lesquels il n'est pas d'accord.

Le présent intemporel est le temps habituel du texte argumentatif, puisque l'argument est
valable de façon générale.

Travail à partir d’un article du Monde sur le naufrage du Prestige

8. Le thème et la thèse

Le thème : c’est ce dont l’auteur parle


La thèse : c’est ce que l’auteur veut prouver. Elle peut-être implicite ou explicite.
Xavier Page 12 11/01/200909
Explicite :
Implicite :

9. Les arguments et les exemples

Les arguments peuvent être :


• D’autorité
• Logiques
• De valeur

Les exemples : ils illustrent les arguments. Ils peuvent être de différentes nature :
• Ceux tirés d’une culture personnelle
• Ceux tirés de sources documentaires reconnues et irréfutables

Exemple :
La robotisation est un facteur de progrès pour les sociétés (thèse)
En effet, elle contribue , entre autres, à l’amélioration des conditions de vie de l’individu .
(argument)
L’électroménager, par exemple, permet de gagner du temps et facilite l’exécution des tâches
domestiques. (exemple)

10.Thèse réfutée et contre-arguments

La thèse réfutée : l’auteur expose une opinion à laquelle il s’oppose. Elle s’oppose à la
thèse soutenue (opinion de l’auteur)
Les contre-arguments : l’auteur exprime des idées opposées à la thèse soutenue.

Séance 2 : les procédés argumentatifs

Objectifs :
• Identifier des situations argumentatives
• Identifier et analyser le rôle des indices d’opinion
• Repérer et utiliser les liens logiques

10.Les indices d’opinion

Les indices d’opinion sont les mots, me expressions, les figures de style ou les autres
procédés d’écriture qui révèlent ce que le locuteur pense.

Les modalisateurs : l’auteur peut exprimer Des verbes d'opinion : affirmer, soutenir,
un soutien gradué de son énoncé douter, prôner, suggérer...
Des adverbes: évidemment, sans doute,

Xavier Page 13 11/01/200909


peut-être, assurément...
Des périphrases : il est certain que, il est
possible que... Des prétéritions : est-il utile
de rappeler que, je ne m'étendrai pas sur...
Le conditionnel, mode essentiel du doute
Les 2uillemets, qui isolent et mettent en
doute le discours de l'adversaire
Les Question rhétoriques (suggèrent la
réponse: "n'est-il . ?")pas vrai que....
Les formes sentencieuses (maximes,
sentences, vérités générales).
Les évaluatifs : l’auteur peut faire part de Les noms ou adjectifs mélioratifs ou
ses jugements sur un énoncé qu’il évalue péjoratifs
Les connotations attachées à certains mots,
à certaines sonorités
Les antiphrases portent sur ce qui est dit un
jugement dont d'autres indices signalent la
fausseté (ironie).

11.Les liens logiques

Les liens logiques ont pour fonction d’organiser et de conduire le texte vers sa conclusion.
Les liens logiques servent principalement à relier les différents arguments. Ils expriment
plusieurs relations et peuvent être de natures différentes.

Valeur Visée Liens logiques


Cause
Conséquence
Opposition
Adjonction (ou : addition)
Supposition
Concession

Valeur Visée Liens logiques


Cause Expliquer Parce que, puisque, à cause
de, car, en effet, en raison ...
De, grâce à, étant donné...
Conséquence Conclure Alors, aussi, ainsi, c'est
pourquoi, cela prouve, par
.. Conséquent, de ce fait, si
bien que...
Opposition Réfuter Mais, or, au contraire,
pourtant, cependant,
néanmoins, ..:. En revanche,
Xavier Page 14 11/01/200909
par contre...
Adjonction (ou addition) Enumérer Et, puis, certes, malgré, il
n'empêche, de plus, en outre,
Ensuite...
Supposition Supposer, émettre un doute Si, on suppose, on peut
penser que, on peut faire
l'hypothèse...
Concession Concéder Certes, sans doute, bien que,
il est vrai...

Xavier Page 15 11/01/200909