Vous êtes sur la page 1sur 52

DANS CE NUMÉRO

et

et des

actée

fantastique,

infini. :

berbolgru).

est tenus

Subiela

amour

curieux

des et propos du

! L'iconographie

Adrien

du

fantasy des

nordique

et

Merci

la monsieur

et à de de l'attention

responsable

à Paris.

(branche

Écrivez­nous

la direction

science­fiction,

seul

Corep

xiii la ­ sous Villetaneuse)

TRUCS

et

(92600).

une

documentaire

secrète

dans

Petipont

de

à asnières­sur­seine

la imprimé

société

(Paris

MTI genres

du contenu

Colville

fignolé

sous

avec

2012 et du

monsieur

Rédaction

collaboration

fascicule

genres

grésillons

juin

de

et de les

le

Moll.

et enjouée

fois

des

étroite

session

littérature

en François de & Puis, l'avenue

une

la leste

la

et édité

pour

Rivières

de la plume

et de éditeurs.

2 sur

90

assez Le tendancieuse

de master

(sal&gian)

au

rédigés

été Séré

tout

ont auteurs

sur expérimental

TOURISTE

Tristan

le milieu.

à leurs

articles

des théories

par beaux Garbarineta,

l'AGENCE

tant que mémoire

appartiennent

pseudo­sociologiques

contenant

Dibus

Les

soin

Meor.

Meor,

présentés

: avec

ce en

prétentieux

par dame

maquetté

est prête­nom

peu Larue,

considérations

ouvrages

ouvragé

d'Anne

rédaction

quelque

L'objet

les

est

bienveillance

de mais

que des

logo

fanzine

audacieux.

CP,

Comité

Le

ainsi

par

CP.

Un

la

audacieux. CP, Comité L e a i n s i par C P . Un la

#00 - mai2012

gratuit // cc.nc.sa

OPROPHANAEUS OPROPHANAEUS

Version 2.0

CP, Comité L e a i n s i par C P . Un la #00
2 « I l e x i s t e u n m o n
2
« I l e x i s t e u n m o n d e a u ­ d e l à d u m o n d e »
Vers 2004, à peu près au moment où je mettais – tardivement – les pieds à la fac, Meor (que certains
connaissent sous le prénom d’Éva) lançait le fanzine Coprophanaeus. Sans prétention particulière, dans le
fond assez semblable à pas mal d’autres publications des milieux de l’imaginaire, avec ses appels à textes
et se numéros thématiques (les chats, la forêt, les fées…), il avait d’audacieux et impertinent son seul nom.

3
3

et crédits des featurings divers

« P o u r m o i l e s p r o b l è m e s s o n t m u l t i p e r s o n n e l s , i l s n o u s c o n c e r n e n t t o u s ; u n p r o b l è m e s t r i c t e m e n t p e r s o n n e l , ç a n ' e x i s t e p a s »

p.02 À savoir : l e p r é s e n t t r
p.02
À savoir : l e p r é s e n t t r a v a i l , r é a l i s é d a n s l e c a d r e d u M a s t e r M T I
d
e Vi l l e t a n e u s e , a v e c s e s i m p é r a t i f s d e t e m p s , p e u t ê t r e
c o n s i d é r é c o m m e l a p r e m i è r e é t a p e f i x é e d ’ u n é t e r n e l w o r k i n
p
r o g r e s s .
p.04
La p r o f u s i o n
d e t i t r e s
é d i t é s p a r
L’ A t a l a n t e s ’ e x p l i q u e p a r m a
p
r é s e n c e d a n s l e s l o c a u x d e l a m a i s o n l o r s d u s t a g e e ff e c t u é d e
j a n v i e r à m a r s . L e g r a n d n o m b r e d ’ o u v r a g e s é d i t é s p a r l a m a i s o n
G
a l l i m a r d , l u i , s i g n a l e r a u n a u t r e f a i t m a l h e u r e u x : n o s
b i b l i o t h è q u e s s o n t e n v a h i e s i r r é m é d i a b l e m e n t p a r s e s p o c h e s ,
« F o l i o » o u « n r f / p o é s i e » , e n r a i s o n d e l e u r p r i x e t d e l e u r c a p i t a l
s y m b o l i q u e e t t r o m p e u r d ’ o u v r a g e s h a u t e m e n t l i t t é r a i r e s . N o u s
r e v i e n d r o n s p e u t ­ ê t r e l à ­ d e s s u s .
p.16
A
j o u t o n s q u e l e s o u v r a g e s c h o i s i s e t p r é s e n t é s a u c o u r s d e c e t t e
é
t u d e s o n t c e u x p r o v e n a n t d e m a b i b l i o t h è q u e , p o u r p a r t i e , d e
m
e s d e r n i è r e s l e c t u r e s . L e c o r p u s n ’ e s t d o n c n u l l e m e n t e x h a u s t i f
– c e l a v a d e s o i – m a i s m ê m e c e r t a i n e m e n t p a r t i e l , v o i r e
l a c u n a i r e . Q u e l ’ o n e x c u s e m e s l i m i t e s h u m a i n e s .
U
n e b o n n e p a r t i e d e s i d é e s d e c e t r a v a i l m ’ a y a n t é t é s o u ff l é e s , e t
l e s p r o p o s e x p o s é s m é r i t a n t c e r t a i n e m e n t q u ’ o n y r e v i e n n e , a f i n
d
e l e s c o m p l é t e r, p r o l o n g e r o u c o n t r e d i r e , l a t o t a l i t é d e s a r t i c l e s
c o n t e n u s d a n s c e n u m é r o e s t p l a c é e s o u s l i c e n c e c r e a t i v e
c o m m o n s , a i n s i : CC­NC­SA .
Le p r e m i e r a r t i c l e d e c e v o l u m e , p r o p o s é à l a r e v u e F i c t i o n , a
p.28
c o n n u p l u s i e u r s é t a t s . C e t t e t o u t e d e r n i è r e v e r s i o n i n c o r p o r e d e s
c o r r e c t i o n s e t d e s p r o p o s i t i o n s d e : A n n e L a r u e , A n d r é ­ F r a n ç o i s
R
u a u d , L i s b e ï e t J e a n ­ J a c q u e s R é g n i e r. C e t a r t i c l e , a i n s i q u e
c e u x q u i l e p r o l o n g e n t , e t e n d e h o r s d e l a b i b l i o g r a p h i e u t i l i s é e ,
c o n t i e n t , d e f a ç o n p a r f o i s d i ff u s e , l e f r u i t d ’ é c h a n g e s a v e c l e s
p.36
p
e r s o n n e s s u s n o m m é e s , m a i s a u s s i a v e c : Yv o n C o r a i n , S o l e d a d
O
t t o n e , M i r e i l l e R i v a l l a n d , Ya n n O l i v i e r, D e n i s E . S a v i n e , F r a n ç o i s
G
i r a u d , A d é l a ï d e B e a u d o i n g ­ N é g r o , J u l i e P l i s s i e r, D i a n e R a n v i l l e ,
l e s m e m b r e s d u f o r u m d e L’ A t a l a n t e , L a u r e n t L o t y, R a p h a ê l
C
o l s o n e t M o r g a n G u é r y, M e o r, b i e n s û r, e t é v i d e m m e n t , e n c o r e
e
t t o u j o u r s , I n é s G a r b a r i n o ( e n t r e m i l l e a u t r e s p o u r l a d o c c r i t i q u e
p.46
s
u r l a p h o t o g r a p h i e ) . E t p u i s j ' a i r é a l i s é l e s i n t e r v i e w s d e s
b
l o g u e u r s s u i v a n t s : L e l f & H e r b e f o l , p u i s To m S o r c e l i e r ; a i n s i
q
u e d e T h o m a s G é h a , é d i t e u r e t a u t e u r. Q u ’ i l s e n s o i e n t t o u s
c
h a l e u r e u s e m e n t r e m e r c i é s – s a n s q u e m e s p r o p o s m a l h e u r e u x
n
e l e s e n g a g e n t p o u r a u t a n t . C o l v i l l e .
s a n s q u e m e s p r o p o s
4 « I ' m o n m y w a y / I '
4
« I ' m o n m y w a y / I ' m a l m o s t n o w h e r e
/ I ' m a l m o s t e v e r y t h i n g I s w o r e I ' d n e v e r b e /
W h e n I g e t t h e r e [ … ] I ' m s t u c k i n m u d / S p i n n i n ' m y w h e e l s /
A n d I ' m a l l a l o n e o n t h e r o a d / To N o w h e r e s v i l l e »
Il est de ces termes ou expressions qu’on utilise facilement à tout va, en en oubliant très souvent la
signification exacte. Ça finit par devenir des étiquettes dociles que les journalistes et les éditeurs – voire les
lecteurs et les auteurs – collent là où ça semble le faire. On peut en énumérer des vieilles et des moins vieilles
telles que : littérature, post-modernité, art contemporain, roman graphique, bande dessinée d’auteur,
science-fiction, ou encore « imaginaire ». Exactement le genre d’appellation qu’on place dans une
discussion, une chronique sur son blog, un entrefilet dans les Inrocks, comme si cela allait de soi.
L
a « v r a i e v i e » ?

5
5
I ma g i n ai re e t m é t a p h
I
ma g i n ai re e t m é t a p h o r e
5 I ma g i n ai re e t m é t a p h
6 U n e « r e s s e m bl a n ce
6
U
n e « r e s s e m bl a n ce de f am i l l e »
7
7
8 N i r o b o t, n i v ai s s e
8
N
i r o b o t, n i v ai s s e au , n i e l fe

9
9
To u j o u rs l e s h i s t o i
To u j o u rs l e s h i s t o i r e s
9 To u j o u rs l e s h i s t o i
9 To u j o u rs l e s h i s t o i
10 L ’ i ma g i n at i o n p r é
10
L
’ i ma g i n at i o n p r é f ab r i q u é e
11
11
12 La « fo r m e s e n s »
12
La « fo r m e s e n s »
13 S p é c u l on s
13
S
p é c u l on s
14 L ’ é v a si o n e t l ’ a i
14
L
’ é v a si o n e t l ’ a i ll e u r s
15 Ve r s l e n u ll e p a r t j
15
Ve r s l e n u ll e p a r t j a m a i s
16 « u n e e s p è c e d e d é
16
« u n e e s p è c e d e d é p e r d i t i o n c o n s t a n t e
d u n i v e a u n o r m a l d e l a r é a l i t é »
Dans une leçon d’écriture proposée dans le fanzine AOC nº15[1], L. Lec propose de distinguer les littératures
de l’*imaginaire[2] de « la littérature “à personnages”, qu’on qualifie parfois de littératures “psychologique”
(et qui est aussi appelée, de façon abusive [nous sommes au moins d’accord sur ce point], littérature
“générale”). » On voit déjà ici une confusion assez malheureuse : celle selon laquelle, tout le reste de la
littérature – la non-*imaginaire – serait elle plus psychologique.
L. Lec ajoute ensuite : « Ce qui prime dans les littératures de l’*imaginaire ce sont les idées originales, les
atmosphères extrêmes, les décors époustouflants. »
17 U n e s o r t e d e f a i l
17
U
n e s o r t e d e f a i l l e
18 In s t au r e r l e r é e l L
18
In s t au r e r l e r é e l
L
’ é c r i t u r e e t l e m i l i e u
19 Ve r t i g e mé ta p h y s i q
19
Ve r t i g e mé ta p h y s i q u e
20 O r do n n e r d u s e n s -
20
O
r do n n e r d u s e n s - p u i s dé s o r d o n n e r
21 A ux frontières du réel et des identités : c l o n e
21
A ux frontières du réel et des identités :
c l o n e s, d ou b le s e t d é c o r c a rt o n - p ât e
22 .
22
.
23 Pol i t i qu e e t s p i r i t
23
Pol i t i qu e e t s p i r i t u e l :
p
r e n dr e p i e d d an s l e m o n d e
24
24
25 « R o m a n d e d é -fo r ma ti
25
« R o m a n d e d é -fo r ma ti o n »
26 A t t e n ti on a u x c on t r
26
A t t e n ti on a u x c on t r e f a ç o n s
27 L e fa me u x m i l i e u
27
L
e fa me u x m i l i e u
28 « J e s u i s c o n t r e »
28
« J e s u i s c o n t r e »
Parmi les expressions indécrottables contre lesquelles je m’évertue à batailler, on trouve aussi celle
définissant tout un champ de la littérature que, le nommant, on exclut immédiatement, alors là-même qu’on
voudrait peut-être prendre sa défense : celui des paralittératures.
Sous ce terme fourre-tout, on (et par « on », il faudra entendre cette fois-ci : « des universitaires ») range de
façon grossière : bande dessinée, polar, science-fiction, fantasy, fantastique (à l’exception évidemment
d’auteurs comme Maupassant, cela va de soi), érotisme, littérature jeunesse, albums illustrés
29 L ’ e n n e m i ! De s ad o l
29
L
’ e n n e m i !
De s ad o l e s c e n t s a t t ar d é s
30
30
31 D e M od e r n E le c t r i c
31
D
e M od e r n E le c t r i c s a u Pr i x H u go
32
32

Le s m ag az i n e s d e f an at i
Le s m ag az i n e s d e f an at i q u e s
32 Le s m ag az i n e s d e f an at i
32 Le s m ag az i n e s d e f an at i
33 U n r é se a u
33
U
n r é se a u
34 L e l e c to ra t a c t i f :
34
L
e l e c to ra t a c t i f :
d
e s am at e u r s qu i c om p t e nt
35 35
35
35
36 « S a u f q u e , d é s o l
36
« S a u f q u e , d é s o l é , m a i s p o u r m o i
u n u n i v e r s S F d o i t ê t r e t a n g i b l e e t c l a i r s i n o n r i e n . »
« M a i s q u ’ e s t c e q u e l ’ o n a e n v i e d e b a ff e r s o n h é r o s m o u , v r a i m e n t m o u . M o u c o m m e c e
l i v r e d o n t l ’ a v e n t u r e n e c o m m e n c e q u ’ à l a p a g e 3 5 7 ( s u r 5 0 9 ) . »
Lors de mon stage au service communication des éditions L’Atalante, un des éditeurs majeurs du
milieu à l’heure actuelle, j’ai pu très justement prendre la mesure de cette réalité. Le service
communication de L’Atalante est – au niveau expérimental – très intéressant, car la maison, en
dépit du degré de reconnaissance qu’elle a acquis reste une toute petite structure, assez familiale
(pour son côté chaleureux, mais aussi, bien évidemment, les conflits qui vont avec).
Pr e m i è r e s i mp r e s s i o n s
37 L e cr é d i t l i t t é ra i
37
L
e cr é d i t l i t t é ra i r e
38
38
39 Le c a s E c ke n
39
Le c a s E c ke n
40 L ’ é t e r n e l c o nf l i
40
L
’ é t e r n e l c o nf l i t
41 Do i t y o u r s e l f !
41
Do i t y o u r s e l f !
42 Q u e lq u e s r e n c o nt r
42
Q
u e lq u e s r e n c o nt r e s
43 B r i s e r l e s c o d e s
43
B
r i s e r l e s c o d e s :
d’ u n e d i me n s i o n à u n e au t r e
44
44
45 Pe r s i s ta n t e s r é t i
45
Pe r s i s ta n t e s r é t i c e n c e s
46 « L’ h i s t o i r e q u e l
46
« L’ h i s t o i r e q u e l ’ o n r a c o n t e i c i e s t c e l l e d u c o n f l i t l e p l u s g i g a n t e s q u e d a n s l e q u e l l ’ h u m a n i t é
t o u t e e n t i è r e s e t r o u v a e n g a g é e ; e t l e s m ê m e s q u a l i t é s d ’ é n e r g i e s e t d ’ e s p r i t d ’ e n t r e p r i s e q u i
a v a i e n t p e r m i s à l ’ h o m m e d ’ e n t r e r d a n s u n e n o u v e l l e è r e [ … ] l u i s e r v i r e n t à v a i n c r e l ’ o b s t a c l e
l e p l u s f o r m i d a b l e a u q u e l i l s ’ é t a i t j a m a i s h e u r t é d e p u i s l e d é b u t d e s o n h i s t o i r e . »
Vers le fameux an 2000, tant Francis Valery que Stéphane Nicot faisaient des pronostics optimistes.
Le premier écrivait, dans son guide de lecture, Passeport pour les étoiles : « La science-fiction, au fil
des années, s’est fondue dans la littérature générale, la faisant évoluer de l’intérieur, en
profondeur et de manière irréversible. […] Venue des marges [elle] s’est installée au centre de la
page, dans un territoire global où elle vit en bonne intelligence avec toutes les formes et
tendances des littératures policières et fantastiques. […] Au cœur de la littérature contemporaine,
se dissimule un champs d’expérimentation fertilisé, ensemencé […]. »
47
47
48 48
48
48
49 49 CRÉDIT DES ILLUSTRATIONS PIRATÉES CRÉDIT DES ILLUSTRATIONS PIRATÉES En couverture puis p.3&5 :
49
49
CRÉDIT DES ILLUSTRATIONS PIRATÉES
CRÉDIT DES ILLUSTRATIONS PIRATÉES
En couverture puis p.3&5 : photographie de l’auteur, prise à la station Art
En couverture puis p.3&5 : photographie de l’auteur, prise à la station Art
et métiers du métro parisien / p.2 : ciel cosmique pour une couverture de
et métiers du métro parisien / p.2 : ciel cosmique pour une couverture de
«
«
La Fraternité du Panca » de P. Bordage, par Sylvain Demierre / p.4, de
La Fraternité du Panca » de P. Bordage, par Sylvain Demierre / p.4, de
gauche à droite : Raymond Hermange, Richard Lindner et Keleck / p.6 :
gauche à droite : Raymond Hermange, Richard Lindner et Keleck / p.6 :
fresque du XVIème siècle, chapelle St­Antoine, Bessans / p.7 : Max / p.8 :
fresque du XVIème siècle, chapelle St­Antoine, Bessans / p.7 : Max / p.8 :
Nicollet & Keleck / p.9 : Laurent Rivelaygue / p.11 : Frédéric Perrin /
Nicollet & Keleck / p.9 : Laurent Rivelaygue / p.11 : Frédéric Perrin /
p.12 : Londinsky­Pasternack / p.14 : Marianne Chaud / p.15 : Angus
p.12 : Londinsky­Pasternack / p.14 : Marianne Chaud / p.15 : Angus
McKie / p.16 : Mira, Grigou & Mira, encore / p.17 : Iakov Tchernikov /
McKie / p.16 : Mira, Grigou & Mira, encore / p.17 : Iakov Tchernikov /
p.18 : couvertures de vieux fanzines The Comet, auteurs inconnus / p.19 :
p.18 : couvertures de vieux fanzines The Comet, auteurs inconnus / p.19 :
Caroll’ Planque / p.21 : image du film H2G2 / p.22 : affiche pour Retour
Caroll’ Planque / p.21 : image du film H2G2 / p.22 : affiche pour Retour
vers le futur plus grave erreur de Genkis / p.23 : Eric Rohmann / p.24 :
vers le futur plus grave erreur de Genkis / p.23 : Eric Rohmann / p.24 :
Amandine Labarre / p.26 : extrait d’un épisode de Sliders / p.27 : Angus
Amandine Labarre / p.26 : extrait d’un épisode de Sliders / p.27 : Angus
McKie / p.28&29 : illustrateurs inconnus, photographie prise au stand
McKie / p.28&29 : illustrateurs inconnus, photographie prise au stand
librairie des Futuriales / p.30 : illustrateurs inconnus, photographie prise
librairie des Futuriales / p.30 : illustrateurs inconnus, photographie prise
au stand expo­vente des Futuriales / p.31 : couvertures de vieux pulps –
au stand expo­vente des Futuriales / p.31 : couvertures de vieux pulps –
illustrateurs inconnus / p.32 : DR Maria, Gilles Dubuy & Raphaël de
illustrateurs inconnus / p.32 : DR Maria, Gilles Dubuy & Raphaël de
Rosario / p.34 : stands de dédicaces aux Futuriales / p.35 : Leon Sadler
Rosario / p.34 : stands de dédicaces aux Futuriales / p.35 : Leon Sadler
/
/
p.36 : Genkis, C. Billon, M. Coimbra, Gilles Francescano, Alain Robert,
p.36 : Genkis, C. Billon, M. Coimbra, Gilles Francescano, Alain Robert,
Caza, Nicloas de la Casinière, Yozz / p.37 Wojtek Siudmak, Marie­
Caza, Nicloas de la Casinière, Yozz / p.37 Wojtek Siudmak, Marie­
Christine Forest, Tibor Csernus, Gray Morrow, Jacky Pasternoster, Doc
Christine Forest, Tibor Csernus, Gray Morrow, Jacky Pasternoster, Doc
Vloo / p.38 : Josh Kirby / p.39 : Raphaël Defossez / p.41 : Paul Kidby,
Vloo / p.38 : Josh Kirby / p.39 : Raphaël Defossez / p.41 : Paul Kidby,
Manchu, L. Rostant / p.42 : Celestino Piatti, Max, Striatic, Timothée Rey,
Manchu, L. Rostant / p.42 : Celestino Piatti, Max, Striatic, Timothée Rey,
NeoAbsis.com / p.44 : Rozenn Illiano, Guillaume Sorel, Mathieu Coudray /
NeoAbsis.com / p.44 : Rozenn Illiano, Guillaume Sorel, Mathieu Coudray /
p.45 : Greg Vezon, Lola Duval, Yann Legendre / p.48 : Tony Manent /
p.45 : Greg Vezon, Lola Duval, Yann Legendre / p.48 : Tony Manent /
Dos : beaucoup de monde
Dos : beaucoup de monde
En dépit de l’évident non­respect du droit d’auteur, nous rappelons que
En dépit de l’évident non­respect du droit d’auteur, nous rappelons que
toutes ces belles images ne sont reproduites qu’à titre illustratif, voire
toutes ces belles images ne sont reproduites qu’à titre illustratif, voire
promotionnel ! notre éternelle reconnaissance et tout notre amour valent
promotionnel ! notre éternelle reconnaissance et tout notre amour valent
de toute façon bien plus que tout l’argent que rapportera la diffusion de
de toute façon bien plus que tout l’argent que rapportera la diffusion de
cet opuscule (le compte des bénéfices se tenant en chiffres négatifs).
cet opuscule (le compte des bénéfices se tenant en chiffres négatifs).
Merci de votre compréhension.
Merci de votre compréhension.
50 À LIRE AUSSI (du même auteur) : ! * * * colville.petipont.blogspot.net
50
À LIRE AUSSI (du même auteur) :
!
* * *
colville.petipont.blogspot.net

51
51

C est aujourd hui
C est aujourd hui

Centres d'intérêt liés