Vous êtes sur la page 1sur 154

GRANDS SECRETS MERVEILLEUX

POUR .{IDER

.{ LA

GUERISON

DE TOUTES LES MATADIES
PHYSIQI.JES ET MORALES

PREF'ACE

Izs

Secrcts Mcrveilleux

qui défendcnt,

protègcnt,

consolent

et

guérissent, ne sont autres quc toutes

les Prières conûenues cn ce volume.

La Prière peut Tour, et elle obtient Tour. C'est ta parole de Dieu : Torrr se que vous detnan' derez en mon Nom, vous I'obticndrcz. Or, la parole de Dieu nc trompe iamais. Demandons donc rour ce dont nous avons bcsoin, Tour se qui nous est nécessaire' avec cERTIruor de I'obtcnir : et nous obtiendrons rour ce qui nous est nécessairc, Tour qe qui nous est utile, même lour ce qui nous est avantagcux. Si les prêtres vouIJ\IENr, ils accompliraicnt dc merveilleux prodiges ; mais la plupart ne savent pas beaucoup, ou ne veulent plus, et quelques-uns qui voudraient nc I'oscnt pas. Si I'on voit encore dcs miracles dans certains sanc' tuaircs ct pèlcrinages, sachcz bicn que ce n'€st pas le prêtre qui les opère. mais la foi et la prièrc dcs

-12simples fidèles. Dieu seul bénit et guérit. Le prêtre est bien là, c'est vrai ; mais uniquement pour administrer, pour I'ordrc et par respect de la hiérarchie. Un pèlerinage sans prêtres est un corps sans âme :

-13Cc n'est pas lui qui scra I'Antéchrist' Il sera lc nouvcl Elic, I'Apôtrc des Tcmps modcrnes

et rassemblera les foules,

il est voué d'avance à la déchéance ou à la superstition; à moins que le prêtre ne soit, comme en
certains sanctuaires trop célèbres, I'inventeur de la superstition, par amour riu lucre ou pour asseoir sa
domination sur les foules abruties et fanatisées' Alors, c'est le mensonge perpétuel dans I'Eglise du Christ' le scandale de I'abomination dans tous les sanctuaires. et la malédiction du Sauveur, justement irrité, qui éclate en foudre sur le monde. L'étincelle divine, cependant, n'est pas morte, et ne peut mourir : elle couve cncore en des ccurs de vrais prêtres et de quelques fidèles privilégiés.

Qu'il vicnne, et que viennc avæ lui lc Règne de Jésus-Christ sur trcrre, tel que nous lc dcmandons chaque jour dans I'Oraison Dominicale, et I'inscrivons au frontispice dc ce livre : Aoverurt REGNUM Tt LtM !
Laissons cette question qui passionne notre âmc' et rappelons ici ce que le prêtre devrait crier à tout venant, du haut de la chairc chrétienne. Nous, prêtres du Christ, nous avons rourE PUts' sANcE par le Christ. S,rcEnoos ALTER cHRlsrus. Nous sommes d'autres Christs, ayant uÊue pouvoir dc sau' ver, de pardonner, de guérir. Quand nous agissons en prêtres, ce n'est plus nous

vite, soumez fort pour Ia ranimer, cette pauvre p€tite étincelle, qui va s'éteignant. Sauvez-nous, car nous périssons.
Seigneur Jésus Les prophéties antiques et modernes, le sens populaire intime, les penseurs, lcs écrivains, les journalistes même, pressentent, sous ie ne sais quel souflle dc I'Esprit, la venue procbaine d'un être inlpiré de f)ieu, qui sans redouter les puissances du jour :

! souffiez

qui parlons : c'est Jésus-Christ qui parle par nous et qui est forcé de nous obéir en tout; entendez bien : ex rour ! Nous créons à nouveau Jésus-Christ, pour ainsi dire; nous donnons Dieu e QUI Nous vouloNs;

autocraties religieuses ou Souvernementales, démocrrties tyranniques, redira la parole du Christ, étrangcment dénaturéc par tous.

nous pardonnons A QUI Nous voul-oNs; nous coMMANDoNs aux démons, qui seront toujours forcés de céder, sI Nous voul.oNs ; nous coMM^NDoNs aux âmcs ; nous avons, à notre insu, même sur les plus incré' dules, une énorme influence; norts coMM^NDoNs aux Esprits Mauvais et aux mauvais esprits; nous coM'

tout AU NoM DE tÉsus ! Mais lc prêtre hésito. que ce serait assez pour sauvcr le monde. et s'ils sont endormis prièrc . le Bénédictional. Nous ne sommes rien personnellement. chrétiens ou non chréticns. il n'ose pas. r comme lcurs r Prières Liturgiques r et le t Livre complérnents les des Grands Exorcismes r n'en sont que la traduction. il dcvrait y avoir cinquante millc prodiges quotidiens. allcz trouver ces Christs : il y en a dans tous lcs diocèses de France. grand Dieu gile. n'y en aurait-il qu'un seul. vos maisons.r) ? où sont lcs prières désintéressées. comme ce livre le prouve). notre parole les réveillera comme un coup de clairon.. Rien par nous-mêmes. C-e ! ils ont l'Evan- Voilà le secret de notre force. Hélas ! combien y a-t-il de sacrifices purs (onlrno uwo. que nul n'exaltera iamais trop . le sel. vos jardins. par toute la terre. I'huile. nous le disons en vérité : n'y aurait-il que quelgues milliers dc prêtres. mais le Christ qui vit en Dous. ils useront de Lruns pouvorRs : ils feront des prodiges dans les âmes et dans les corps. mais nous pouvons Tour en Celui qui nous réconforte. N'y en aurait-il qu'une douzaine. ils ne refirseront pas (ou. car ils en comprendront toutes les ardeurs sacerdotales. montant vers le ciel ? Eh bien ! à vous qui nous lisez. n'y a eu qu'un seul Christ. le Rituel. il nc croit pas assez. cinquante mille guérisons physiqucs ou morales. ils en ont tout I'esprit . la doulcur. Demandez-leur de prier. car ce n'est pas nous qui vivons. conservant intact le feu sacré de la foi et de la prière. livre des rSecrels Merveilleux .14MÆ{rroNs -15Allez donc. et il y en aura toujours jusqu'à la fin des siècles. s'ils sont dqs prêtres saints et savants. vos champs. Ils se rappelleront leur mission sublime. Mais qu'ils en usent. la maladic céderont sous notre voLJrrIR DIvN. Il Nous ne leur demandons qu€ de se servir de roures les prières LITURcreuEs. ou trop craintifs. que f'Eglise de mon Jésru serait toujours vivante. Il y a cinquante mille prêtres en Francc. il ne croit plus du tout. vos familles. à rotrrss lcs créaturcs par la toi ct par la ct si nous s^vols vot lt)IR. tous les objets qui peuvent aitler à vous défendre ou à vorrl protéger (tout est matièrc à bénédiction. demandez-leur de bénir vos pcrsonnes. du moins ils ne devraient pas refuser) de bénir ce livre. pour obtenir grâces spirituelles et temfoielles. vos vignes.

A l'heure ils sont encore maitres et souverains dans les pays idolâtres : en Asie. tout le monde les divines. les étables. les bergeries. outragent nos corps. récoltes . Voilà pourquoi I'Eglise exorcise I'eau. I'huile et toutca les créatures. Dans les pays chrétiens. enseigne qu'il les naturelles et paganisme. Job en est un exemple frappant. et détournez de cet élément la malice et les artifices du démon. en Afrique. toutes les calamités viennent du démon. pour la perdition des âmes. parce que le démon dit I'Eglise au samedi saint : n Commandez. les basses-cours sont malades par I'action du démon. Seigneur. ou des animaux nuisibles. avant que nous nous en servions. engendrent des maladies. Satan. dans certaines limites. ou s'y glisser secrètement pour les infester ou les corrompre. actuelle. beaucoup de maladies. Il n'y en a pas d'autre. Hippocrate. Elle a des prières pour conserver les biens de la terre : semençes. il agit en sourdine . Aussi les Saints ne s'y trompent pas : en chassant et en guérissant les maladies. ils savaient s'attaquer au seul Auteur de tout mal. -'t7 * à travers ls La plupart des maladies viennent du démon. ni tourner à I'entour d'elles. qu'aucune Puissance Ennemie ne puisse se mêler dans ces eaux. qui vivent dans les écuries. r Thomas Willis. DEUS HUruS SÆCI. c?st I'Ennemi. PRTNCEPS IIUJUS MTJNItI. dans la qui s'y trouvent. que tout Esprit impur se retire de cette eau. Elle les exorcise. et elle nous donne des prières pour chasser d'eux la Puissance diabolique. médecio et savant de premier ordre. et pour les garder de toute influence pernicieuse. le feu.rc. introduire des poisons subtils dont I'organisme et y produire des lésions fort graves. C'est Léon XIII qui le dit. ce que nous Saint Augustin nous dit : r Les démons abusent de notre chair. L'Eglise nous dit encore que souv€nt les animaux y a deux catégories de maladies : le sait. qui ne sont guérissables que par lcs prières. ils sont sur la terre et dans le feu. c'est-àdire qu'elle en chasse les démons terre. Fonns ARMATUS. le père'de la médecine.rNDI.utrun nr ut. le sel. Voyez. REcroREs Mr.xoo' Ils sont dans I'eau. Tous les fléaux. fruits. les dieux du étaient les maitres du monde. se mêlent à notre sang. trompent nos sens.-16Les Esprits Mauvais sont répandus mondc. lorsqu'il t'cst inûltré dans lcs êtres ou dans les choses. à nous de le déloger. Penv. n dit qu'il y a peut. en effet. ils sont dans I'air. au service de I'Esprit du Mal.JLI. et avec lui chaque prêtre après sa messe. Or. troublent nos pensées. .

-t9morts. l8 L'Eglise nique. au Nom de Jésus. Iérus dit aux douze Apôtres. par I'imposition des mains. et fidèles. x. ayez donc un peu plus dc foi et moins cle respect humain : et vous sauverez vos biens en sauvant vos âmes. Nous allons le prouver sur Ie champ. Pourquoi les prêtres ne vont-ils pas dans les vignes et dans les champs ? Pourquoi les fidèles ne les demandent'ils plus pour telle portion ravagée ou menacée Prêtres ? r Qurcoxqun croira en moi et sera baptisé. s'il boit quelque poison mortel. Hæc omrlr ADJIcTENTUR voBIs. 28). des corps et de par la prière. l7). parlera en toutes langues. I'obtention de Ia grâce désirée sont en raison directe du degré de notre foi. celui-là chassera les démons en mon Nom. en vérité. je vous le dis. s il imposera ses mains sur les mala- des. de l'âme. qui annule ces terribles effets' Il attaque les vignes et autres plantes par des insectes nuisibles : elle a des prières qui valent mieux que toutes les recettes scientifiques' Le phylloxera existait du temps de Moise (Dent. maniera sans danger les serpents venimeux. que seur ic puisse faire ce prodige pour vous ? Qu'il vous soit par le signe de la croix. D nrc a été fondée pour miner l'(Euvre Sata- Ur DIssoLvAT oPER^ DIABCILI. par I'eau bénite. Il faut donc la foi : et la grandeur du don de guérison. la réalisation du miracle. il n'en éprouvera aucun dommage .22). purifiez les lépreux. ou ne te font-ils plus ? Ils ont cependant ce pouvoir. pour mieux charrier les germes morbides : vite I'Eglise Satan vicie Pourquoi les prêtres ne le font-ils pas. Nous ne voulons plus prier : c'est pourquoi il a reparu de nos iours. I'air ou empoisonne les eaux. L'incrédulité lic lcs mains à Jésus{hrist lui-même : . En vérité. c Croyez-vous.. l2). avec tout un cortège d'autres invisibles. tx. ressuscitez lcs fait selox vorRE Fot r (Matth. celui qui croit en moi fera lui aussi toutes les cuvres que je fais. Et même les simples fidèles I'ont aussi. xvt. par I'invocation des Saints. a une prière spéciale. et ceux-ci seront guéris t (Marc. xw. c Tour est possible à celui qrri croit r (Marc.-. Le démon est chassé toutes choses créées. chassez les démons MON NOM. aous dit Jésus-Christ. 39) : la prière I'a anéanti. Rien de mieux établi que cres vérités. donc à tous lcs grôtres : r Guérissez les mala{es. et il en fera même de plus grandes n (Jean. xxvtll.

ni de position socialc. dc notre union avec Dieu. il commence à douter : il enfonce aussitôt. Saint Pierre marche de confiance sur la mer . mais. jette-toi dans dans son cæur il n'y a pas un seul doute. et je vous I'affirme. Pour la Dossession du don de guérison. nous le répétons. c'est entendu. Et voilà pourquoi le savant brahmine ou le modeste fakir de I'Inde. Cec guérisons peuvcnt bien n'être pas rxsrirxrrrrÉns. le lama du Thibet. selon le poids de son doute. au Nom de Jésus ! ni Nous disons d'abord la Foi.22)' Donc. et -2tRicn de plus n'est demandé. et combien d'autres. en raison de notre foi. QUoI QUE cE solr que la mer. chacun peut opérer sur soi-même ou sur les autres des guérisons. de notre piété sincère. si Le miracle. n'exprimez ni doute. riche ou pauvre' retrr guérir. ni crainte quel' conque. en vérité.xt.-20lui ôte. cela est fait. Croyez. ni défiance. c Ayez foi en Dieu. sans acception de religion quelconque. quiconque dira à cette montagne : Soulève-toi. à la seule condition dc savoir manier çes deux leviers. n'existc vous demandiez par la prière. à cause de I'intervention directc de la Sainte Vierge. et qu'il croie fermement que ce qu'il vient de dire va se faire . et vous l'obtiendrez strement tt (Marc. dont peu de personnes connaissent la toute-puissance : la Foi et la Prière. je vous le répètc. un Saint Grégoiro le Thaumaturge. évêque de I'Eglise catholique. soyez strs que c'est uniquernent votre faute : votre foi a été imparfaite. cRoYEz BIEN que vous l'aurez.t'y a distinctron de personne. si vous voulez le miracle. Si vous n'avez pas obtenu votre grâce. comme elles le sont cn certains lieux privilégiés. . ont fait et feront encore tant de guérisons prodigieuses et inexplicables. si vous n'avez pas votre miracle. il . toute sa puissance de miracle. ce qui paralt contradictoire. Toure pERsoNNE : prêtre ou laic. mais elles oolveur se faire dans un court espace de temps. ou même un simple fidèle comme tean Sempé. pour ainsi dire. d'une vie pure et exempte de fautc grave.C'est pourquoi. suspension des lois immuables. tel que les pas et ne saurait exister Eglises le définisseot : renversement. que la foule ignorante appelle des miracles. c'est une vérité absolument démontrée : le succès de nos prières dépend du degré de confiance que nous avons en Jésus' Christ. le prêtre Jean de Cronstadt de Ia re[gion orthodoxe. Donc. . qui sembleront miraculeuses par leur soudaineté même. priez et veuillez.

les préjugés de la tradition. ils les font Le bien se fait quand même. en raison même de la grande foi des suppliants. qui sont des agrégations d'intelligences dirigées par leurs fondateurs vers un but unique et précis. puissants de la foi humaine divinisée. agira en vertu de la force des susdits rayons . il est détourné dc son but par des gens habiles et ne sert que les intérêts d'une sccte religieuse ou d'un clan monacal fan. mais il est diminué en d'immenses proportions . qu'ils ont cré par certains rites. un peu partout en lerre catholique. en vertu dc formutcs occulûes. dcs pèlerinages célèbres. Ces rayons tout concurrence effrénée. d'un signe extérieur : puissance occulte de statue vénérée. Elles savent que cette foi a besoin. plus spécialement en notre beau pays de France. lieu choisi et conna- convcrgcr. n'a pas à se préoccupcr dcs formes cultuelles qui I'emmaillotent plus ou moins : il suit en ce point les enseignements de son éducation première. ayec unc activité fébrile. soyez sûrs que Ia horde des suceurs sacrés va se fon_ dre bientôt pour renaître plus ardente et plus âpre sur un autre point du globe.r. Ià. eau merveilleuse. ils dresscnt leurs comptoirs . leurs mains lteuvent se croiser dans une sainte et doucc oisiveté. comme au sein de la terre dort le grain de sénevé. les convenances sociales. ct. s'il est intellectuel. ceci fait. mais qui au moindre rayon de soleil se développe. les déductions de sa raison ou de ses études plus ou moins découvertcs par l'étude et la tradition dcs templcs antiqucs et dont ils conservcnt le secrct avcc un soin jaloux. que cesse le divin rayonnement. mais quel que soit le nom de sa reli- gion. Ainsi s'explique la succession des Iicux sacrés. le disséminés un arbre à la vaste ramure. cette foi monte bien plus haut . el lorsque. où il y a la foi . vers un point déterminé. cette créature à la fois si infime et si sublime. la déper_ dition commence. tout comme ont besoin les sacrements de toute Eglise. si petit qu'on le voit à peine. approfondies . croît et grandit jusqu'à devenir car le signe qu'ils ont ainsi canalisé à leur profit exclusif. connaissent bien cette Sacré-Ccur. aux intentions droite. et tant d'autres de moindre cnvergure. à la conduite régulière. tels que la Salette.-22Ltomme au ccur pur. pour d'autres motifs occultes. Cette foi dort au fond du ccur de chacun de nous. et. dis que la puissance de guérir est un trésor appar- . s'il a la foi. ce qui par là même fait grandir I'homme jusquà Dieu. Les congrégations religieuses. mais elles savent mieux encore en détourner le courant à leur bénéfice. elle est celle qui soulève les montagnes et atteint Dieu lui-même pour I'abaisser jusqu'à I'homme. etc. Lourdes.

et si puissante cn projection. soit par lr tradition de nos 1Ères. toutes les oeuvres de la magie noire et de la démonialité. elc. au prorata de la force ou de la vertu de pétition soit exaucée. Nous ne savons rien de la langue divine : comme I'enfant. pourrait guérir ses maux à lui-même et ceux de ses frères. à peine nous élevons-nous de terre d'un vol pesant. a dit le chrisl. envoût€ments. en raison de I'abondance et la son âme. par leurs fautes . par la vertu du double et puissant levier de la Prière et de Ia Foi. d'autres I'auto-suggestion. nous oot été transmis. ces livres précieux. sortilèges. Mais. quc non seulement elle donne orientation nouvelle aux événements. en principc est toute supplication ardente. r'ect appuyée sur des patronages plus ou moins puissants. avec puissance. avec puissance de choisir nos coopérateurs. C'est pourquoi Ie Christ nous a aidés. les ailes de notre âme ne peuvent se déployer en pleine liberté. hélas ! à cause des nuages épais qui nous enveloppcnt dans ce séjour inférieur de la terre. montant vcrg le ciel comme un pur Gncetxi. ce sccond bras de lïnûni Levier. aucunc condition exigée. en formulant cette sublime prière de I'enfant à son Père : Pater noster. de la magie blanche. qui es in celis. du magnétisme Gurxtif. pour eux comme pour nous. _ . mais peut l€s créer dc toutes pièces. soit dans des tivres d'une extrême rarcté.cuvres prodigieuses des saints. selon la direction de la volonté humaine.-24tcnant à tout le monde. à cause de la lourdeur de nos attaches matérielles. que tout homme a. Il n'y a aucune exception indiquéc. A travers les âges. nous balbutions quelques demandes informes. Ccllcs dont une longue cxpérience a consacré I'cfficacité ont été cooservées soigneusoment. il suffit de demander avec la foi voulue. soit pour Ie bien. pour que la qulls remplissent les conditions voulues . que nous y retombons plus lourdement. avec puissance de les transmcttre à notre tour. plus ou moins. Cette science. sans distinction de cultc ou dc situation. dès lr La Prière. et qui doit s'appliqucr à toutc ltumanité souftrante. . Ces antiques prières. -25prière c'cst spécialisée cn formulcr plus cxpticitcs. de I'occultisme . Demandez et vous recevrez. de la variété des maux de notre pauvre humanié. tes uns I'appellent la sainteté. s'il le voulait bien. Mais il est des âmes plus faibles. chacun. non pas à quclques privilégiâ rculcment.soit pour le mal. de guérir tout mal en quiconque possède un grain de foi et s'unit avec nous dans la supplication. puissance magnétique. Nous le répétons encore.

parG€ que la prière mystique par cxcellence.-26ou par le manque de culturc rationncllc. ne demande aucun effort.acte la Prière ? En voici une définition qui. faire vibrer la lyre. ne c peut s'empêcher de se jeter dans ses bras. sous lc soufle dc I'Esprit Saint (aôi vult spirur). sans prétention aucunc. en ces vers.enfant qui. la Prière est une langue oubliée. Immuable toujours . la lumière dc la Foi n'est plus qu'une petitc lueur qui trêmblote et menace de s'éteindre au moindrc soufrc de la tempête morale . Vous apprendre.{uguste Sagesse Remplit son cttur aimant des dons de sa largesse. plus l'. . écrite au courant de la plume sous I'inspiration des Bons Esprits. du Magnétiseur digne de ce nom. du Guérisseur désintéressé. de fluide et de feu.blg Ia lcttre d'un dc nos plus humblcs corrcspond. i revoyant sa rnère aprb une courte séparation. ne peut pas plus réprimer son émor tion. qu'est ce que la prière __ pour ? le r rationnaliste. Qubst-ce donc que -27 Mais voici qui cst cncore plu rcnarqua. durant cette carrière. est un élan du ccur r par lequel on s'élève vers Dieu avec amour . nc change en rien la loi de I'Etcrnel. Lc mystique. nrais son ceur paternel Répand son flux divin sur celui qui I'implrrre Flt-rerlorrble I'ardeur du feu qui Ie dévoie : C'est alors qu'il se sent él€vôr et grândir. par mes faiblcs accents. quand il r pense à Dieu. ell€ . loin dc posséder c€tte puissance magnétique. Cc que c'est que prier et ce qu'est la Priêrc ? C'esî un d'lan'd'amorrr. sa joie et sa con6ance. Srrblime épanchement de I'humble créature Qui retoufne à sa source. . Chez clles. anoblit sa nature ! Prier. Qui s'échappe de l'âme et s'élance vcrs Dieu. est l. trop peu connue. Pour I'amour du prochain il sent son ccnur bondir Plrrs il répand d'a-mour.ct c'cst la grande masse des humains. nous vsnaDt de I'AuDelà. c'est la chose du monde la plus r simple à comprendre.ts. Et. mais I'anthropomorphisme est r inévitable pour se faire comprendre. Il faut ccpcndant à tout prix raviver la flamme. n'en sera jugée quc meilleure : Que ne puis-je. mortels. c'est une chose incompréhensiblc . de même r Dicu vient au devant de celui gui prie et le serre a avec amour en ses bras. que l. cette prière-là suffit à tout : qu'avonsI nous besoin de demander au père Céleste ? Le . : c La Prière. qui. de même que la mère ouvre ses c bras et court au-devant de son enfant. eui. nous cnvoic cctûp extraordinaire illumination pour notr€ instruction à tous. sTl m'est permis de parler r des bras de Dieu . unc harmonie perdue. chez elles. de I'homme de Dieu. la subisscnt ou sont forcées d'y avoir recours. r En réalité. ct voilà précisément tout lc rôlc du Voyant. Pénétrer votre cceur du plus sublimc cncens. C'est là le vrai et unique miracle : rendrc à l'âme son soufle divin. sans lc savoir. chose . r A la rigueur. ( pour le mystique. la vraie prièr€.

nominalement. noull avons bcsoin. par exemple pour I'amour de notre r prochain. r d'accord . pour lui venir en aide.. il r faut être prêt à dire du fond du caur : Mon Dieu ! c j'aurais bien voulu avoir telle chose. soit s dans I'ordre temporel. qui sait mieux quc nous ( commçnt il faut rendre justicc à chacun. c Beaucoup de personnes croient qu'on ne doit c demander à Dieu aucun avantage temporel : c'est ( une erreur. je r n'ai rien obtcnu de ce que je demandais. et j'ai tendancc à nc plus demander. éprouve q le besoin de demander à Dieu. je trouve cela c r Quand on demande un avantage quelconque. Quand on n'agit r pas dans ce sens. On ne peut adorer en même temps a Dieu et Mammon. r Si j'ai obtenu ce que j'ai demandé. ce r qu'il désire. à une c condition toutefois : c'est qu'on De tombe pas dans r demande qu'on fait pcut avoir un but particulier. r mais à exigcr e* qui m'est dt ct je ne mcts à mes r dcmandes aucune discrétion. Si je demande à Dieu de me a guérir. capable de pareils élans. Si. vous ne me r I'avez pas donnée : vous avez pour cela des raisons r que j'ignore sans doute. l'utilitarisme. on tente de faire un marché avec c Dieu : et ceci est un danger récl.-28. mais elle doit quand même reposer sur r I'intérêt général. comme aussi ne pas I'obtenir. c . r -29r fort comnode. r Combicn de fois n'ai-je pas cntendu : Oh ! tout r ça c'est dcs bêtises ! J'ai bien prié. r et la Bonté Infinic de Dicu. je peux obtenir ce c que je demande. moi.Cela cst a vrai. ou toute autre chose. ou de me faire trouver de quoi payer mon { terme. c ni ses enfants cherchant du pain. Il n'y a aucune offense à cela. et nous engage à lui r Dieu aime à ce que nous le prenions pour confident demander tout ce dont nous Dans la prière tout doit être désintéressé : la ( croyons avoir besoin. soit dans I'ordre spirituel. me voilà r tout découragé et je trouve qu'il est bien inutile r de pricr. " . vous pouvez demander tout ce que vous . mais n'ai r jamais rien eu : alors à quoi bon ? r Parler ainsi cst unc grave offcnse envers la Sagessc j'ai vicilli : et je n'ai - r I-e mystique même. Nous sommes donc oblir gés de considérer la Prière à un autre point de vue. Fiat / r Quand vous sentez en vous de pareilles dispor sitions. au contraire. Christ ne nous a-t-il pas dit qu'Il cait tout cc dont . avant que nour ne lui dcmanr dions ? Dieu ne pourvoit-il pas à noru fournir tout 4 cce qui nous est nécessaire? Jai été jcunc ct pas w le Jrstc abandonné. Et cela n'est pas défendu : bien mieux. mais tous les hommes ne sont pas mystiques r et capables d'un abaudon aussi complct entre les c mains de la Providence.

I'effet d'un halluciné. mais il veut aussi que lcs r hommes s'aiment entre eux et soicnt unis. on nc demandc r jamais que ç€ gue I'on sait agréable à Dieu et ( alors on obticnt buiours cc que I'on demande. r I-a prière spontanée est cellc qui iaillit du cæur.y a ricn d'étonnant r à ce qu'on ne les obtienne pas.-30r voudrez : vous Ct€xt sllrs de plaire à Dicu. Dieu veut que notts l'àimions. Dans cettc prière r on fait à Dieu ses petites confidences. ne peuvent pas se désintéresser des chosês r de ce monde et demandent des avantages de toutcs . de tout I'amour qu'Il ( a pour nous. que noult r nous unissions à Lui. euand on r est dans cette disposition d'âme. tement iustes et qu'on ne les obtient pas davantage. e! chaque fois qu'on est sur le point de mal r faire. et c'est être exaucé ( que de ne les pas avoir. on lui dit qu'on I'aime de tout son cceur. forte d'une confiance inébranlable en la Bonté et r la Sagesse de Dieu. Tout cela paraît difficile de prime r. ainsi gue mes plus secrètes . on peut faire dcs péchés tout dc même : r la nature est trop faibte pour vaincre toujours le r mal. on le remercie de ( tout ce qu'on a déjà reçu. qui ne vcut que notre bonr heur. quoiqu'on en murmure. abord. c -31 r Certcs. r Cependant il n'y a pas non plus à se dissimulcr que I'on demande quelquefois des choses parfai. il y en a r parfois de si injustes. c soi-même r Parmi les choses que I'on demande. on Le voit s'attrister. pensé€s. qu'il n. on se fait à c r Mais beaucoup de personnes. et on se retient. et je conviens que les premières fois on ne q réussit guère : cela paraît si élrange. Mais on n'est pas r longtemps à sentir la foi pénétrer en son âme. comme moi surtout. ct lc r chagrin qu'on éprouve à chaque faute ressemble r singulièrement à la conbition parfaitc. loin de < lui déplaire. on implore des grâces spirir tuelles. c La prière spontanée est celle dans laquelle on parle r à Dieu comme à une personne que I'on voit et pour c laquelle on a grande affection. voire même les faveurs temporelles. sortes. on lui r confie ses joies et ses peines. pour moi. r Pourquoi ? Il y a plusieurs raisons : I'une d'elles r provient de ce que nous demandons quelquefois . mais je læ demande non seulement . mais aussi pour les autres. Dieu connait r bien l'état de mon cæur. on lui r demande des conseils. et a bientôt ce genre de prière devient un besoin : on c finit même par sentir constamment la prêence de c Dieu. . que sa créature devienne parfaitc. mais au moins on ne pèche plus que par r infirmité : la mauvaise volonté est abcenùe. même d'une grande r piété. et vous le savez mieur ( que personne. mais qui aussi exige.

et plus tard il arrivc quc I'on se félir cite dc n'avoir pas reçu ce que I'on avait demandé . I'Adversaire nous enlève ce que Dieu r nous avait donné. à profiter dc ce que Dieu c mystérieusement nous envoie. elle ( n'aurait pas pris ce que Dieu lui donnail Ctst c donné. mais l'Adversaire multiplie les e obstacles et vous êtes condamné à la lutte à ou( trance : c'est ce qui constitue les cas difficiles. Si au lieu d'aller. -33r là lc véritable sens du proverbe : Aide-toi. avec tant d'ardeur. elle a eu I'intuition d'allez chez le o propriétaire. e . nons pas ee que Dieu nous donne réellement. ce qui. I'Espérance. elle auiait c subi la catastrophc et aurait cru quc saint Antoine c ou tout autre saint imploré n'aurait rien fait pour q elle. et la Charité. dont le Christ nous a dit qu'elle c déplace lcs montagnes . c N'oublions pas que les trois vertus théologales ( nous sont indispensables pour lutter contre l'Adverr saire : la Foi. Voilà ce que Dieu a Si ladite personne était restée chez elle. ou Amour q r de Dieu et du prochain. sert de bouclier contre toutes attaques de l'Adverr saire. à notrc insu. La vie n'est que de r I'occultisme invisible : il faut tenir compte de I'invic siblc. qui est une c confiancc en Dieu tellement grande qu'elle nous sa locataire. et les rend vaines. il nous enlève r toute confiance. elle a prié. Comment pourrions-nous c demander une faveur à quelqu'un que nous n'aime- . le Ciel r Ce cas est beaucoup plus fréquent qu'oo ne croie : c'est à nous à prendre au passage les occac sions qui se présegtent. attendant que sa prière soit exaucée. quoi consiste la lutte ? En bien peu de mais ce peu de chose est énorme : I'Advera saire nous décourage. Dotls r€ prG.-32. Quand nous voulons obtenir un résula tat. souvent la prière commc une simplc demande quc r Dieu doit nous accorder sans aucunc participation r de notre part. Mais il y a cncore un autrc r élément à faire cntrer en ieu : on se figure trop . Si nous ne réagissons pas. d€s choses qui. doivcnt noru êtrc r nuisiblcs. puis elle est allée chez son pro' c priétaire qui lui a donné du temps ou même a payé c à sa place. si c elle n'avait pas tenu compte de son intuiton. si nous r désespérons. elle était restée chez c elle. paralt-il. il faut que nous Dous donnions gûctque peine' c t'aidera. En réalité. Souvent vous demandez quelque chose à Dieu c qui vous l'accorde. était tout à fait c contraire à ses habitudes. Un r exemple : telle personne a demandé de pouvoir c éviter la saisie et I'expulsion dont elle était mcnac cée. nous montre I'impossibilité s d'obtenir ce que nous demandons. et souvent par paressc ou négligence. et ce dernier s'est senti poussé à aider a e Mais en a chose.

c je puis continu€r la lutte . tandis que le décour ragcment et le désespoir sont la soumission aux r Puissances Ennemies. sans elle. Il n'a dépendu que de vous. r Ceux-là offenseot Dieu et méritent que ce qu'ils c ont leur soit ôté. et n'ont qu'une simple crédur lité qui frise la superstition. n r jamais. Si les cailles n'y ( tombent pas toutes rôties. e enfants ? la vertu la plus difficile est ccrtainemcnt r I'Espérance. soit pour tout autre motif : rnais votre r trésor de grâce s'est enrichi et vous le retrouverez e le résultat est le même. ( car ce que Dieu nous a donné. Une prière. avec un souvenir du cæur pour . eui c sème maintenant récoltera plus tard. Ce qui est bien ( mon cas. Malheur à qui ( se repose sur un bras'de chair ! q Enfin il faut tenir compte de ce que bcaucoup croient avoir la foi. sement : ne croyez pas que Dieu ne vous ait rien u donné. nous devons espérer qu'il intercédera pour nous. Il faut avoir la patience et la pcrséa Mais vérancc. Avec cette espérance.-34.. q Mais on De pense pas à tout cela : on prie et r on attend la bouchc ouverte. Quand on invoque un saint. le découragement s'cmpare de vous ( et vous donnez des armes à I'Adversaire . que nous obtiena drons ce gue nous lui demandons. c " En résumé. en esprit et en vérité. Sans confiance il n'y a e pas de prièrc agréable à Dieu. on accuse l)ieu d'être o lnauvais père. de ne n pas s'enliser dans la matière. L'essentiel est n dê mener une vie intellectuelle et spirituelle. je n'accuse que moi-même de l'insuc. Il n'est pas rare de voir des gens r un jour. car en c priant avec I'arrière-pensée que vous n'obtiendrez c rien.. rions pas. ( consciemment ou inconsciemment : peu importe. pauvre malheureux. soit pour une des raisons que je viens r d'indiquer. dite du e fond du ccur. on le leur offrc. Vous avez dcmandé r à réussir dans une cntreprise et vous échouez piteu. Saint Thérèse dit : Ne ferait-on que lever r les yeux au Ciel. si vous n'avez r pas réussi. soit dans I'autre. n. vous n'avez plus le droit d'accuser n'importe r quel Saint : c'est à vous-même qu'il faut vous en r prendre de votre insuccès. soit en cette vie. ou qui saurait que vous détcstez I'un dc a ses -3Jr comblés de tous les bienfaits de Dieu proclamer qu'ils ont beau prier et qu'ils ne reçoivent rien. il est une chose bien consolante : c'est que Dieu donne toujours. qui dec mande sâns cesse et conserve espoir sans faiblir c < c Pour moi. ( cès_que j'éprouve et de la persistance bien dépt^c rable de nra situation présente. soumission d'autant plus granr de que l'on renouvelle et augmente leurs <!roits. pour moi.est jamais < perdue.

soit directement. pour admirer combien Dieu est bon de nous avoir donné tant de protecteurs dans nos misères. r sibles. pour Dieu. Si nous vivons par a I'esprit. sans malice. Humilions'nouE sous la main c de Dieu qui nous éprouve. q ( nous n'âvons pas su prendre ce que Dieu uous c donnait. nous n'avons rien trouvé de mieux que de traduire le merveilleux recueil des Prières de la Sainte Eglise. N'agissez jamais sans réfléchir. à son heure. car alors nous aurons conviction entière et confiance complète en leur extraordinaire pouvoir. Evitez les extrêmes : ils sont toujours nui' Dieu a donné à tel ou tel Saint pouvoir spécial de guérir telle ou telle maladie spéciale. sans prendre avis d'un homme honnête. comme à celui de tous les chrétiens. La foi des peuples et I'expérience du temps sont venues confirmer cette doctrine. c Qui marche seul risque de s'égarer. c -37laisse il n'y a pas à craindrc qu'Il cette action sans récomPcnse. dans une foule de cas. car ce serait se mettre en voyage a sans préparatif : ce qui est un manque de pru' a dence. toute prière pour être bonne doit venir du ccur et une . d'après ce que nous venotrs de lire. c C'est le secret de bien des réussites. ou quand c telle prière a un effet heureux. jusqu'à ce qu'il nous a élève au temps de sa visite. recueil que les prêtres ne connaissent plus. Celui qui craint Dieu fera o le bien. s au moment voulu. inopportun ou ridicule. dont ils ne se servent plus. mais certainement à l'avantage de l'impétrant. u Donc. pour aider à I'efficacité. conduisons-nous par I'Esprit. est toute puissante et souveraine. éclairé et c expérimenté c : on a toujours besoin de conseils. qu'en Dieu et nous ne le ( prions jamais en vain.-36r Lui. et celui qui est affermi dans la Justice ( possédera la sagesse. Mais si nous les invoquons pour nous-mêmes ou pour les nôtres. laquelle. soit indirectement par I'invocation des Saints. ll suffit d'ouvrir nos livres.nous demandons. notre admiration sera bien plus grande. la grande loi de la conservation de l'éner( gie est mise en mouvement : la grâce temporelle a est transformée en potentielle. se transformera en force active. Ces prières sont toutes adressées à Dieu. Ne faites rien c < Il n'y a de bonheur Cette intercession des Saints. puisque nous I'aurons épr-ouvé à notre avantace. à leur grand dam. quelque chose d'injuste. dont on ne voit c pas la cause. non toujours au goût. Quand. Pour guider dans les demancies.

2).. mais si I'on prie avec confiance.rrsÉ. ce à qtroi ils furent autorisés par c Nous. r D'abord. Nous lisons partout dans les Saintes r à mon Père en mon Nom (pas au nom d'un Saint) ( vous sera accordé ? Aimons Jésus. leurs corps spiritualisés par la résur( rcction. quand bien même les praticiens de notre temps nc seraient pas ignares. dans son beau livre : Lr c. lorsqu'il sera c descendu dans la fosse et sera mêlé aux trépassés ? s Bt St-Paul (l Cor.DRALE a : -39qui cherchent remède à leurs maux' Où sont c les Saints ? Tant que les hommes morts en sain( teté devant Dieu n'auront reçu. de conversion et de suprêmes consolatioru. qu'ils pourraient utilement prescrire. et spécialement dans les Psaumes : Qui ( est{e qui pourra te louer. à la seconde venue a du Sauveur. en certains cas. sont frelatés ? r s être des hommes entiers. Du ( reste. aux panacées mystiques d'antan. à nous guérir. non seulement on ne risque rien à invoquer les Saints. c'est que nous avions . m'écrit un vieux prêtre que j'ai eo haute ( estime. jc ne vois pas pourquoi l'on n'en reviendrait point aux spécifiques des oraisons.-38Voici cc que dit à ce sujet un iruteur contemporain. nous allons plus loin . la médecine esl devenue plus que jamais un lcurre. n'étant ( avant cette rénovation que de purs esprits. puisque les médicaments. on est sr2r d'être soulagé. Huysmans. puisqu'elle doit fatalement sonner pour chacun de nous. si nous avons mis dans notre précédente édition cc qull appelle une longue litanie dc r Mais. c'est la longue litanie dcs r sainls. 15) et St-Pierre (Act. et si I'heure de la mort est arrivée. sans .r gens Etant donné qu'à l'heure actuellc. que vous invoquez et faitcs invoquer par lcs fait de patientes rechcrches pour démontrer que. Les chrétiens des premiers ( temps n'ont jamais invoqué les Saints qui avaient c laissé leur demeure terrestre. mais s'appelaient entre c eux " saints ". tenons-nous unir quement à Lui et nous deviendrons de vrais thaur matutges. dans tel ou tel pays catho' lique. ils n'aggraveront pas au moins notre état. pour sa science et sa sainteté.. après la I promesse du Seigneur : Quoi que vous demandiez s Ecritures les Apôtres. et d'ailleurs. du moins par ces Prières recevrons-nous des grâces de soulagemeot. ils ne peuvent rien faire pour nous. tel ou tel saint était invoqué avec confiance pour la guérison de telle ou telle maladie ou misère Saints. Jéhovah. avons-nous besoin d'intermédiaire. en se trompant de diagnostic el en nous faisant ingérer de périlleux remèdes . à quoi cela servirait-il. ce qui me ( choque dans votre livre. Si les Saints intercesseurs se refusent.

pout éviter des répétitions qui auraient trop surchargé le volume.-40I-a liste. ceux qui sont le plus souvent invoqués dans un cas donné . seul adoré. les prières nécessaires ou utiles dans les diverses circontances de la vie' le tout dans un ordre alphabétique. les catholiques surtout. non seulement à cause des belles prières spéciales qu'il contienl. que pour Ie respect de la conviction de chacun. mais cela n'infirmc en rien la doctrine catholique de l'invocation des Saints vénérés. Sans avoir recours aux arguties théologiques qui il n'en pratiquerait aucun. Il contient Ies prières liturgiques les plus belles de I'Eglise Catholique. avec une table très claire. nous avons divisé notre ouvrage en trois volumes. -41 cession des Saints au moyen de neuvaines en leur honneur. It second volume s Les Prières Liturgiques n s'a. mais plus souvent par I'inter- de part et d'autre ne prouvent pas grand+hose et ne sèment que divisions. et surtout par le saint sacrifice de la messe. et Pentacles contenus dans Ces trois volumcs peuvent s'acheter séparément. C'est pourquoi. en était un peu longue et encombrantc. quel que soit le culte qu'il pratique ou quand même avoir le second. et aussi I'explication et I'application des Signcs les trois volumes. intcrccsseurs pour nous auprès de Dieu. qui permet d'en user avec facilité et avantage. La doctrinc contraire est une doctrine protestante : que ceux qui nc croicnt pas aux saints s'adressent à Dieu seul : ce sera toujours la même chose.aire nécessairentent. I-e troisième volume est le livre rarissime par excellence : il contient les Grands Exorcismes introuvables. tant pour I'abondance des matières qui ne nous aurait pas permis de tout mettre en un seul volume. Ce volume convient à quiconque croit en Dieu. il nous sullira d'indiquer quelques-uns. regardons d'un peu plus haut et ne donnons que des arguments de raison. seul auteur de toutes grâces. les formulcs occultes et tous les psaumes avec lcurs applications diverses. mais il est évident que presque tout le monde. quels saints il faut invoquer en telle circonstance pénible ou importante de la vie. les exorcismes usuels. et dans la présente édition de nos deux volumes. mais à cause des renvois que nous avons dû f. . premier r Les Grands Secrets Merveilleux t s'adresse à Dieu seul : il contient les bénédictions Le qui auront le premier. voudront rituelles. en efiet. Ie calendrier perpétuel de toutes les fêtes de I'année.dresse aussi à Dieu.

d'avoir afiaire à ccux . dont la convenance. qui peut I seule nous les indiquer ? De ces êtres qui doivent û nous surpasser en perfection. une échelle de génies se rapprochant indéfiniment de Dieu. t) Le saint-simonien. I'univers serait incomplet. ils r nc s'éloignent jamais. par rapport auxquels nous sommes petits. Ballanche. ils ne nous abandonnent pas. Barrault. considère que I'ascension des êtres intelligents est progressive. qui fut membre de I'Institut. Si cela n'était r pas.-42Ecoutez Leibnitz. CeuxJà n ne varient pas. s'écrie : a Pourc quoi n'avons-nous aucune conscience évidente de r ces êtres. sur la terre. q les uns plus tôt. la néces- sité sur I'univers frappent la réflexion. philosophe catholique. autant que nous surpassons les animaux de c la dernière classe et les plantes. l'analogie. Il y a des c hommes en avant du siècle. s'adressant à I'homme que d'orgueilleuses prétentions aveuglent. les autres plus tard. les degrés et à leur action permanente dans le monde est Leibniu déclare qu'il est raisonnable d'admettre. I*s initiationl sont sucr cessives. qui sont des êtres de raison. Tâchons donc. il est évident c qu'il y a une hiérarchie d'esprits humains. sans quoi il y aurait entre Dieu et I'homme une sot'rtion de contiouité. Dupont de Nemours. mais tous arrivent. et dès à prêsenl. -43r plus importants et les plus ignorê. o Un autre philosophe. quand il r leur plalt. qui se c prolongent audelà de cette vie. Ballanche. etc. . économiste-philosophe. La croyance à I'existence des médiateurs à tous partout répandue. audessus de l'homme. qui doivent avoir ( entre eux une hiérarchie graduée et dont plusieurs < ordres doivent être nos compagnons. il y en a même qui ( sont en avant de I'existence actuelle et qui partic cipent de I'existencc future. Il y a des hommes providentiels que la r bonté divine suscite pour hâter I'accomplisscment r de ses desseins. Dupont de Nemours. nous les trouvons dès que r nous sommes seuls. dit à ce suFt : r Nous æt-il pcrmis de supposer que notrc tcrrc a . en facultés. qui prennent volontairemcnt le farr deau pour I'alléger aux autr€s. nous rendre les services à la fois les s et en conclut qu'il y a des êtres qui sont bien en avant des autres sur l'échelle de l'évolution et qui ont développé en eux les facultés de I'avenir : c Sur ! c€tte terre. comme nous sommes ceux des animaux. qui fut aussi membre de I'Institut. Il est donc r conforme à la marche et aux lois de la nature que r les intelligences supérieures puissent ainsi. en puisr sance. et non des lanceurs de dévotions à quatre sous. autant c qu'il peut dépendre de nous. dit-il. E..

ils nous tcndent la main. crolent à l'existence de saints qui. en raison de leur c degré d'avancement. comme une rosée bienfaisante. Nous avons des lrères aîo&. Outre I'incarnation universelle. mystiques musulmans. il y a les e parce quc plus près. de la sainteté.. quand il s'agit dcs désincarnés unis à Dieu. quand il ouvre la porte aux csprits . relativement à nous. ou même n'ont jamais existé. cet amour s'épure. comme unc pluie de bénédiction. qui sans cesse montent vers Lui. la lorme des populations qu'ils c visitent. sans sê désintércsser des choses d'ici-bas. Dieu est incarné en tous. car il n'appartenait ni à la terre ni à son âge encore enfantin. revêten. de lumière ou de charité. r o Pezzani. o rieuse et la plus douce est d'élever leurs frères c inférieurs. qui ont voulu remplir parmi nous un c apostolat c -45ils peuvent sc mettre €n rapport avac nous. sont arrivés au Nirvana et sont revenus sur la terrc pour guider les hommes dans le chemin manifestation d'amour divin. dont la fonction la plus glo. dans son beau livre des n... mais si controvcrséc. Oui. Les soufis. dit que le théosophe de Saint-Martin avait un si vif sentiment de sa mission qu'il appelait diviniste. dont quelques-uns ne le méritent guère. nous pouvons nous mettre en rapport averç eux. c'était pour enseigner les hommes en vertu d'une dispense. mais r il s'incarne de plus en plus dans les innombrables c fractions de I'humanité par I'intervention d'innomc brables verbes en qui sa vie s'est déployée et qui. c au besoin. Nous ne parlons pas seulement des Saints plus ou moins canonisés. sous I'attraction de c€t autre puissant rayon lumineux qu'est la Prière. au contraire. qui est bon. ils sont nos médiateurs immédiats. L'amour du prochain. Il y a donc des Saints à tous les degrés de l'être : qui est mauvais. Ccci nous amène tout naturellement à dire un mot de ccttc question si actuelle.. mais de tous les Saints de toutes les Eglises. ne les a pas quitt& brusquement lors de la séparation . à force d'études et de mortifications. payés d'ingratitude peutétre ?. ct non l'évocation dcs Esprits . du spiritisme. qui ont vécu €t sont morts en union avec Dieu. autrement dit I'invocation dcs seints. grandit en proportion de la Lurnière et se manifeste. qui sur la terre était leur incarnations particulières des Médiateurs.-4* ( été visitéc par des âmes appartcnant à des mondes r meilleurs. q surhumains. Ceux qui nous quittent ne nous abandonnent pas : ils connaissent la vie. et déclarait que. s'il était venu sur la existences La plurnlité terre. ils I'ont soufferte. d'une façon pour ainsi dire tangible.

Le devoir de tout prêtre. mais qui. dc faire éviter les ablmes. leurs audacieuses emprises sur les âmes faibles.-46désincarnés. disons-nous. de s'en occupcr en aacune façon. car . Elle y viendra quand même. Ie spiritisme est. inconscients du danger. pauvre alouette fascinée. sans une longue préparation matérielle et rnorale. aux dépens desquelles elles se nourrissent. se lance à la légère et désarmé vers ces paragcs inconnus et fertiles en pièges terribles. dans le gouftre. prennent. de la Jouissance I'attirent. dédaigne trop souvent la Vérité. il n'y a rien de changé de nos jours. dc les combattre saÉs trêve ni merci. avons-nous dit : cc qu'au Moyen-Age on en raconte. danger plus terriblc encore -47Voilà pourquoi I'Eglise. Mais comme I'homme. Spirite par excellence. toujours prêts à se jetcr dans le Merveilleux qui brille et est leur destinée future. à cause la satisfaction des passions basses et des intincts de ses appétits grossiers. d'en défendre les autres. parce qu'elle est trop austère. de foi et de prière. car il y a le spiritisme faux et impur qui est I'invocation dcs Esprits mauvais : c'çst la magie noire. tous les déguide nous s'il y a quelqu'un à dévorer. avec une bêtise sans nom. sans distinguer quel læ spiritisme €st comme toute science et même plus que toutes les autres sciences. n'est nullement cxagéré. et ce qui surprendra beaucoup. leurs vengeances perfides. de tout chrétien. Nous disons spiritisme vrai et pur. tandis que pour l'homme est le bon et le mauvais de cet incommensurablc Au-Delà. car I'heure est venue où I'Esprit-Saint. qui est ccpendant la Grande ! quand il ouvre la porte aux Esprits Mau- sements. inspirateur de tout spiritisme vrai et pur. il tombe infailliblenrcnt dans les noirs filets des Esprits Mauvais. de prévoir. éclairera tout homme venant en ce monde. cherchant toujours autour vais. un precipice aux bords cscarpés. n'ayant d'autre souci que de continucr leurs errements passés. qui existent bel et bien. à cause de son ignorance native. C'était cependant sa mission : à elle dc savoir. a défendu à tous ses pctits poussins. de la Satisfaction. Ces Esprits Mauvais existent. et. puisqu'il est Ia science de I'Au-Delà. est de s'en défendre. pervers. et. le Divin Spirite. mais qui ne dévorent que les imprudents se jetant d'eux-mêmes. la Démonologie sous toutes ses formes les plus variées pour de sciencc. un abîme sans fond qui désagrège et engloutit à jamais l'imprudcnt qui. hélas ! a perdu la clé des mystères révélés par son fondateur JésusChrist. ces s€ntiers si ardus mènent aux sommets et à la lumière. de diriger vers les hauteurs. en bonne mèrc poule prudente. les mille facettes du Vice.

ils ont peur de descendre. qui ont cherché la lumière ici-bas dans Ia simplicité dc toutes leurs imperfections morales. parcc qu il parait plus inoffensif et semble satisfaire notre curiosité et notre insatiable penchant au Merveilleux. ils s'imaginent que le spiritisme est tout. que c'est une religion Mais il est un autre spiritisme plus iilrngereux. mais qui entourent la Tcrre de leur cercle serré et ne cherchent quc lcs terrcslres communications. S'ils ont permission de nous lenter. soit parce que n'étant pas encore complètement désincarnés et ayant conservé Le spiritisme n'est pas une religion : c'est. folic. I Eglise triomphante. ils satisfont plus ou moins lcs curio' sités malsaines. les désincarnés qui courent après I'Infini sans pouvoir I'atteindre encore . qui les rendra scientifiques. soit pour y venir nouvelle faite de toutes pièces. ct se moquent de leurs adeptes. Mais ils ont aussi un grave écueil à francbir. que j'appelle scientifique. Résultats trop fréquents : maladies nerveuses. C'est l'évocation des Esprits que je pourrais appeler ni Mauvais ni Bons. et particulièrement I Eglise Catholiquc. qui les fusionnera toutes dans I'Unité par la Charité à traverc tous les Mondes. à dcmeure et voler les forces vitales et spirituelles de ceux qu'ils imprègnent. et. Qu'cst+e donc qrrc ces trois Eglises : l'Eglise militante.-4Enous avons en mains tous les moyens de les vaincrc : ils ne sont forts que de nos faiblesses o. quand ils ont ce qu'ils veulent. leur âme et la trouvent dans I'Audelà dans une ascension perpétuelle vers I'Absolu ? Lc spiritisme. I'Eglise soufirante. nous tous les combattants de la terre . -49intelleÆtualité. les Fils de Dieu. voudraient se rattacher à la terre à nos dépens. C'est le spiritisme des salons ou des petites réunions privées. car ils sont sur le seuil du mystère et strement la clé du sanctuaire leur scra confiée. déséquilibre. mérite plus d'attcntion. ils nc le peuvent que si nous Ieur laissons la porte ouverte.t de nos lâchetés. Dans Ieur enthousiasme des immcnses découvertes qu'ils font chaque jour. laissent le champ libre à tous les souffies pestilsntiels. Les Eglises sont spirites malgré ellcs. appelée à détruire toutes les religions. parce qu'il est pratiqué par des hommes de sciencp et de baute Ce sont ceux-là qui sont nos vrais guides dans nos ténèbres terrestr€s : ils n'ont pas cettc célcsæ . la Lumière qui éclairera toutes les religions. Ces Esprits sont ce qu'ils étaient sur lerre : ils prennent tous lcs masques. particulièrement I'Eglisc Catholique qui est intolérante de par ses ignorants ministres et les condamne en bloc sans se donner la peine d'examiner. je le répète. Nous avons guéri nombre de victimes de ce sport trop recherché.

c'est celui que nous pratiquons. par la Vertu (ce sont des moyens à la portée de tous). ccux qui ont le don de l'éloquence. ont le don de guérison. de par la parole de Jésus-Christ qui ne trompe pas. Il est certain que tous et chacun avons un ou plusieurs dons. I'autre d'une autre manière (l Cor. par leurs efforts héroïques vers la vertu. 7). r . lons surnaturels. de deux. puis ceux qui ont le don dc guérison. ils ne se désintéressent pas de leurs pour nos misères et nos luttes. secondement les Prophètes.Et dans I'Eglise de Dieu il établit I'ordre hiérarchique : Premièretn€nt les Apôtres. par conséquent tous les chrétiens.. par la Prière. soit naturels. -5ttcs. Et il rr envoya prêcher le royaume de Dieu et guérir q les infirmes. ccur qui ont pouvoir de gouverner. C'est ce qu'exprime Jésus dans la parabole de un. frères d'ici-bas. ceux qui ont le don de parler diversos langues. de la musique. etc. nl. par la préparation nécessaire. ensuite les possesseurs des forces occul- et ils stn trouveront bien. vous imposerez les mains sur les malades c les Docteurs. dans les chaumières comme dans lqs châ( teaux. de cinq talents confiés par le maître à ses serviteurs et que chacun d'eux doit faire fructifier. l5). vous parlerez les langues. vous manierez ( sans crainte les serpents. de la peinture. e C'est à ce signe qu'on vous reconnaîtra comme r mes disciples : En mon nom vous chasserez les c c vous a démons. d'entrcr en rapport avec eux. I'un d'une façon. les poisons ne pourront ( vous nuire. -. des mathématiques. dit saint Paul. D'autres encore ont lc don dc la mémoire. etc. mais ne se communiquent quà ceux qui sont dignes. soit ce que nous appe- Et il leur donna force et pouvoir sur tous les tes démons et pour guérir toutes maladies. Chacun de nous.-50ct insolente indifférence que I'Eglise leur prête si gratuitement . par le Saint Sacrifice de la Messe. mais qui sont toujours naturels. par la haute médiumnité de personnes privilégiées. u a Voilà le spiritisme vrai et pur. ccux qui ont des devoirs envers les pauvres. prcnez de ce qu'on offre et guérissez les malades. et j'ose dire tous les vrais disciples de Jésus. troisièmement r Et ils s'en allaient. dans un autre ordre. Allez dans toutes les villes. et nous en avons tous les moyens par la Foi. Je crois à la Conrmunion des Saints. c Et il leur donna la puissance de guérir les malar dies et de chasser les démons lMarc. évangélisant et guérissant c partout. ils ont toutes les tendresses Tous les prêtres. a de Dieu un don qui lui est propre. par notre caractère sacerdcltal...

Ce qui veut dire en bon français que chacun doit se tenir humble et coi comme les Apôtres qui. soit plus claircment cxpliqué dans 'fout prêtre. attendaient que I'Esprit souffie et que la flamme brille. car la foi et la prière en sont les uniqucs factcurs. on nc guérit pas les âmes. jour qu'ils ne guérissent personne. elles se dissipent et vous font descendre audessous Mais de tout. ni la haine. les ambitions irrraisonnées et toute la collection variée et sans limite de Ia sottise humaine. ni I'amour des richesses. Or. Ces pouvoirs ne se perdent pas quand même. au jour de la Pentecôte.-52Il n'y a ricn qui I'Evangile. il n'y a presque personne qui en soit faut avoir le don. lent l'être et digne. Il Le don de médiumnité existe donc comme aussi le don de guérison. il ne faut jamais prescrire aucun médicament. ce qui est pire. par la foi. est un guériscur d'ômc ct dc corps : ces deux pouvoirs sont inséparablas ct quand on ne guérit pas les corps. mais parce que ce scrait faire preuve d'une ignorance et d'une oulrecuidance phénoménales. le temps est venu de le Il est clair comme le jcter dehors. il faut un ccur brtlant d'amour pour Dieu et ses frères' il faut comme le Maître s'apprêter au crucifiement. à peine encore dégagée de la bête. non pas seulement à causc de la loi qui le défend justcment. elles grandissent jusqu'à la perfection . -53cin qui a des connaissances spéciales et naturclles pour soigner intelligemment ler maladies naturelles. ni le mensonge. à mes yeru. donc ils les ont perdus. il faut développer ce don par la de la vie. réellement. on risque de s'enliser à jamais dans le noir. Sculement il y a un grand obstacle : tous veu- Autrement l'on court au devant des désillusions amères ou. il ne faut jamais. Le sel de la terre s'est affadi et corrompu. les rancunes cachées. ils passent aux fidèles et voilà pourquoi nous voyons tant de guérisseurs. sous peine de déchéance et de perte immédiate de tout don. par la prière. si vous en mésusez ou simplement les galvaudez sans discernemeot... ni la vengeance. les bas appétits. la conséquencc est inévitable : ils nc gué' risscnt pas davantagc les âmes. les prêtres ne croient plus à leurs pouvoirs. il . satisfaire les vaines curiosités. en est de ces dons comme des qualités naturelles : si vous les tournez vers le bien. Il ne dignité faut rechÊrcher ni sa gloire. qui n'est pas de sa volonté. Il faut ne jamais marcher sur les brisées du méde' mais de l'Esprit.

relisez. Or. tous les ennemis de Jésus rougirent de honte. Vous finirez par comprendre. Tout le monde a en était stupéfait et I'on se rassemblait en disant : c Que signifie tout cela ? Quelle est cette doctrine . Le chcf de la synagogue. Quand I'Esprit Mauvais est chassé. guérisseurs. mais par la Foi. non par nous-même qui ne sommes ricn. r elle était inclinée jusqu'à terre et était absolument r incapable de regarder en haut.r nouvelle qui donne pouvoir de commander aux c Esprits immondc et ceux-ci obéissent n (Marc.-54Comrne nous avons une mission qui s'accomplira à son heure. ( parce que c'est aujourd'hui jour du Sabbat ? A ces ( mots. qu'il I'appela près de lui ct lui dit : Femme. ll). et non le samedi. médi- tez cette préface et en particulier ces deux passages de notre Evangile. par la Prière. qui se mit à crier : c sédé u a Quoi de commun entre nous et toi. Vous tous. ce qu'il ne fait gue dans les cas de possession matérielle. lisez. t. Jésus l'en reprit avec ( menaces et lui dit : Veux-tu te taire ! Va-t'en de a cet homme. lui Cette femme avait un Esprit dlnfirmité €t Jésus impose les mains. que Satan tenait [ée' depuis dix-huit ans. qui avez reçu ce don ou désirez le posséder. ne r pouvait donc être détachée de sa lourde chaine. avec I'aide de nos puissants médiums et I'assistance des Bons Esprits de I'Au-Delà. alrarçue. criait à la r foule : Nous avons six jours pour opérer notre r travail l vcnez I'un de ces jours. de consoler ceux qui gémissent. qui resterez en communion avec nous. n Il y avait dans leur synagogue un homme posd'un Esprit immonde. Donc la maladie est causée par I'Esprit du Mal. en est-il un de vous qui hésite ( un samedi à détacher de l'étable son bæuf ou son c âne. tout aussitôt elle sc redrcssa en glorifiant r Dieu. furieux quc Jésus c eOt fait cette guérison un jour de sabbat. non dc faire des miracles (il n'y en a pas). Dieu nous a donné la faculté. par la Vertu du Sacrifice de la Messe. Et lui imposant lcs r mains. Jésus de Nazareth ? Pourquoi viens-tu nous perdre ? Je sais qui r tu es : le Saint de Dieu. Tout aussitôt I'Esprit immonde le quitta c et s'en alla en poussant un grand cri. mais de guérir -55r Voici qu'une femmc qui avait un Esprit d'infirr mité dcpuis dix-huit ans s€ pré^scnt€ devant Jésus. vous tous. A pcine Jésus I'cut-il . Mais le Seigneur lui réponr dit : Hypocrites. pour le mener à I'abreuvoir ? Cette fille d'Abra- ceux qui souffrent. xtu. c mais le peuple tout entier se réjouissait à la vue c de tant de merveilleux prodiges opérés par lui r (Iuc. chers délégués. . I'infirmité disparaît. r ham. quand tout espoir scmblc pcrdu. .23). ( et nous vous guérirons. tu €s délivrée de ton infirmité.

-56Arnis, imitez Jésus. Chassez de partout les Espric
Mauvais. Pratiquez avec ardeur, per#vérance et désintéressement cette science céleste, vous amènent

à fétat de pureté ct de dignité convenables.

à qui le

Autrement, ce serait récompenser les méchants, tou-

Sci-

gneur I'a donnée : alors vous redresserez ceux qui sont courbés, vous ferez voir les aveugles, entendrc

jours plus avides, et souvent plus habiles que lcs
bons.

les sourds, vous cautériserez les plaies, arrêterez les flux de sang, fortifierez les faibles, non par votre propre volonté, mais par la grâce et le don de Jésus. Votre foi persévérante, votre inébranlable confiance dans I'assistance et I'intervention de vos Guides et des Esprits Supérieurs, obtiendront, avec le temps, ce
qu'opérait, à I'instant même, la volonté du Maitre. Nous le répétcns : ne négligez pas ce don précieux, que le Seigneur vous a confié; La pratique sérieuse et la persévérance développeront ce qui vous manque. Pratiquez avec foi, et le Seigneur bénira vos efforts.

Si, ce que nous vous souhaitons du plus profond de notre ceur, ce livre vous est utile à vous, ou par votre entremise aux autres, que Dieu en soit loué et glorifié, car il contribuera à voull confirmer dans les saines croyances et nous rapprochera plus près les unes des autres, car il nous mènera à Dieu, en qui nous serons tous unis un jour. Louons donc tous enscmble le Seigneur, vous, prêtres du Christ, mes confrères, qui devez enseigner sa pure doctrine; vous tous aussi, bons et honnêtes fidèles, qui suivez avec tant de docilité ses
enseignements.

Enfin, soyez bien pénétrés de ce dernier conseil
que nous vous donnons. Bornez-vous à suivre exactement tout ce qu'on vous prescrit sur chaque article, sans y ajouter ou retrancher, mais ce serait une grave erreur, si vous comptiez, par cette seule et stricte observance, Sur l'eJiicacité et la réussite absolue des secrets que ce livre conlient. Requérir n'est pas obtenir. ll faut de plus précédcr I'cmploi de ces recettes occultes par I'acconrplissement des devoirs religieux, qui nous

commandement

Aimer Dieu, ç'est le premier et Ie plus grand ; aimer s€s frères, et cela prutique-

ment, c'est le second, en tout semblabte au premier.

Aussi notre unique ambition est-elle de faire le plus de bien possible autour de nous, saos distinction de personnes. Nous accueillons les pauvres avec amour, parce qu'ils sont les amis de Jésus, et les
riches que nous guérissons nous aident puissamment à étendre notre mission bienfaisante.

Ceux

qui soufirent, ceux qui pour guérir vou-

-58dront bien prier en union avcc nous, sauront bicn nous trouver, et nous aiderons volontiers quiconque désire en toute foi et simplicité rccourir à Dieu, à la haute protection des Saints et aux étonnaotes
facultés de nos médiums guérisseurs.

-59brant le saint sacrifice dc la mcsse, soit en fournissant, dans le cas où ils seront jugés oécessaires, les signes consacrés - eau, huile, sel, pcntacles, parchemins, croix et médailles bénits par norui
selon les formules occultes, mais toujours selon les règles de la Sainte Eglise de Jésus-Christ - comme nous I'expliquons plus loin et clairement aux lvr.r prariqucs, que nous recommandons à tous ceux qui sont en rapport avec nous, de lire avec la plus grande
attcntion.
Plaise à Dieu et à tous nos Saints Guidcs, de nous

-

Nous avons, en effet, à notre disposition quelques
personnes privilégiécs, véritables voyants ou médiums guérisseurs, non par leur propre vertu et leurs mé-

qui, nous le croyons, sont grands dcvant Dieu, - mais par la puissance de leur foi et de leur prière, par la puissance du don qui chaque jour sc développe et grandit en eux, par leur confiancc illimitée en Dieu et en I'intercession des saints; ils vivent humblement, sans rechcrcher la publicité; il leur suffit de faire le bien et de guérir dans le silcnce de I'oraison et des neuvaincs.
ritcs,

-

soutenir dans notre tâche, pour la plus grande gloire de son Nom et le soulagement de nos frères ct sæurs en Jésus-Christ.

Une objection nous a été faite quelquefois, sous I'inspiration de prêtres haincux, par des âmes timorées.

Nous ne craignons pas de trop nous avancer en affirmant un secours certain dans tout ce qui sera
demandé par cette aide puissante. Ce que nous avons vu déjà dans le passé, en fait de guérisons et de consolations obtenues au moyen de ces Prières Merveillcuses, nous est une garantie assurée de l'avcnir.

La voici

:

Mais vos livres ne sont pas approuvés par les évêques : alors on conlmet un péché à lire de telles
prières.

Cette sottise, un journal, se disant libéral, (sans doute par ordre) I'imprimer.

a

osé

Nous donnerons à tous notre concours le plrrs dévoué. soit en procurant nos livres à qui les désire, soit en faisant des ncuvaincs de prièrcs ou cn célé-

des évêques autrement intelligents que les nôtrcs si jaloux,

La réponse est facile. Nos livres sont approuvés par le pape et. par
étroitcs.

si ignorants, par conséquent à idês si

-60En effet, M. Richard, cardinal archevêque de paris, nous avait dit que ne voulant pas donner à ce livre une que nous ne lui demandions pas .approbation, d'ailleurs, il avait fait examiner ledit livre par une
commission de théologiens et qu'il le condamnerait comme contenant des propositions hérétiques. Nous I'avons mis en demeure d'en citer une seule : il n'a nous I'avons supplié de condamner, il n.a rien condamné, par la bonne raison qu'il condamnerait du même coup toutes les prières de l.Eglise, dont notre livre est la traduction fidèle.

-61 r et à Cincinnati, et approuvé par le pape. pourquoi ( nos prêtres ne I'ont-ils pas ? Mystère !

r Les exorcismes, si curieux, sont tous
< par les Papes, et
n

r absolument ignorés par les évêques et par les prêtres.
Ceux que vous donnez sont une révélation.
a

-

approuvés ce qui paraît invraisemblable _

rien cité

;

Les autres prières sont extraites du Missel, du r Rituel et des Recueils approuvés, et choisies parmi
u

lcs plus belles qu'on connaisse.
q

Mais devant la menace de I'artillerie théologique, nous avons voulu savoir ce qu'en pensait un théologien sérieux, et non des moindres. Voici sa lettre : n'est pas besoin pour répondre d'employer e de grands arguments, il suffit du simple bon sens. c Quel péché peut faire un laique à lire des prières c ecclésiastiques ? Il ne s'agit pas, en I'espèce, d.un ( saçrement réservé, mais d'une prière : la prière est c le droit de tous, et même le devoir, surtout dans un
a ...

Il

Celles qui ont un cachet d'antiquité et de simplicité naïve ont été dites par nos pères et puisées a dans les vieux livres de prières. Les pratiques gtri ( y sont conseillées n'ont rien de superstitieux ni de
q n

( mains, le soufre, les signes de croix, etc. : toutes
<

ridicule, puisqu'elles consistent dans I'imposition des

choses pratiquées par I Eglise clle-même.
u

Ce qui sans doute trouble la cervelle de nos chefs c ecclésiastiques, ce sont les figures insérées qu'ils ne

( comprennent pas
e

; qu'ils veuillent

a but charitable. c

bien étudier les

Les prières ne sont

ni

entachées d'erreurs, ni

langues orientales et ils commenceront à comprenc dre, quand ils auront lu les noms divers de Dieu :
c Jéhovah, Sabaoth, Soter, etc. c Le triangle n'est nullement le signe franc-maçon.

r ridicules ; elles sont parfaites, puisque ce sont les ( psaumes, les évangiles qui en forment le fond.
r Toutes les bénédictions sont extraites du Bénédict tional Romain, imprimé à Ratisbonne, à New york

( nique, comme I'a prétendu vn ignorantissimc carq dinal ; c'est le signe de la Trinité Sainte, que ie

qu'il récite cle Pater et l'Ave: il n'aura nul besoin de votre a livre et il en saura tout autant que vous. vous ne vous doutiez guère qu'ils feraient tant n r lorsque vous les écriviez sous votre humble toit en se servant des Prières Memeilleuses. à vous bénir pour ces livres si utiles auxquels vous r travaillez avec tant d'ardeur et qui bientôt seront r c réimprimés. recueillies résumé. r pour prier et faire prier avec vous.en même temps que j'admire. en bénissant au nom f. Certcs. adouci tant de misères morales. et si vous renr triez dans le bateau. votre Recueil des ^Secrels Merveilleux. la plaie sacrée du q Les -63c si quelqu'un dans son âme timorée conserve te r moindre doute. D...une foi r gieuse de la prière. voire même la guérison des f corps. mais qui n'avez a besoin de I'autorisation de p€rsonne pour bénir. c'est la Sainte Face. aveç c€ que vous faites. Je veux être le premier à vous eDcourager. hélas ! si mal conduit. Que de bénédictions vous ont été adressées pour ces précieux volumes qui ont calmé tant a de maladies. à quiconque souffre. t Merci ! cher et savant docteur. de se faire du .-62( vois partout sur nos autels environné de gloires.. r En e prières catholiques. votre indépeodance est votre crime. du Père' f et o du Fils. d'autres : €Dcou- ragements bien précieux pour nous : ils nous viennent directement de nos amis de l'Au-Delà c ( . o c côté de Notre Seigneur Jésus-Christ. r Mais vous n'avez pas la prétention de faire des que nous devrions tous r miracles : vous av€z . trois croix indiquent celles que forment le prêtre a ou l'évêque. à l'appui de votre thèse.il y a là pour plusieurs une leçon et un exemr ple . c vos . dans votre livre. canoni# tout vif. Disons le mot : .. pasc toral. t lique. C. j'affirme hautement que nul ne e pèche Voici. Liturgiques. < Pour conclure.cedans la puissance prodiimmense r avoir . : toutes n figures que vous expliquez dans votre troisième ( vohune et dont vous donnez les applications salu- '. vous e $eriez.. Vous le dites à qui veut I'cnc tendre. Vous priez avec eux : r prière et foi produisent leur effet inéluctable : la .Prières c tion aucune. il n'y a que des par vou$' prêtre catho' chrétiennement effiçaces. sans restricr . f et du Saint-Esprit. N'empêche que j'approuve tout ce que vous faites r taires et pratiques. Docteur en théologie. €tc. mais s donner de bien. vos Grands Exorcismes. il est vrai. Soyez béni pour cette idée généreuse de à tous le moyen de s'aider. qu'il prenne I'Evangile. r Ailleurs. indépendant. résurrêction de l'âme.

qui vous aiment. chez les non-croyants pour éclairer leur âme en guérissant leur corps. toucher o les cceurs ! Que vos nouveaux livres soient bénits n qu'ils aillent partout porter I'espérance ! .. sans exclure la c prudence. et mieux encore... Vous avez aussi pour vous les gens < loyaux.-64o âmes plongées r bi€n à eux-mêmes et aux autres. partez pour accomplir votre sainte mission. Que de pauvr€s dans la désespérance vous avez sau- c vées du naufrage ! Croyez-vous que cette colonne r de bénédictions. que par vous les plaies et les maladies soient guéries. bons et simples. que vous gênez ? Vous verrez passer sur ( vous le soume de leur haine. Soyez entre les mains du riche. mes chers livres. du pauvre. Que les n bons et savants Esprits souffient sur votre esprit. chez les fidèles pour les édifier et les consoler. vous serez traqué.. ami. Portez la joie . <r mais vous êtes bien gardé. Pénétrez partout : dans les palais et les chaumières. n'écrase < pas de son poids les petitesses humaines qui vous c jalousent.. des maîtres. : Allez. qui monte vers I'Infini. Que par vous I'Esprit Mauvais soit mis en fuite . des serviteurs et des ouvriers. chez les savants et les ignorants.. cela ne peut qu'aug- ( menler votre confiance en Dieu. r pour qu'il sache encore.

.-65dans les âmes. et affermissez-les dans la foi en Notre-Seigneur Jésus-Christ. Evêque. Amen ! Julto. I'espérancc et la consolation dans toutes les familles chrétiennes.

-67 |EAN - SEMPÉ Le 9 janvier 1892. ainsi que son biographe lldèle. Jean Sempé la possédait au plus haut degré : c'est pâr centaines qu'il faut compter les guérisons opérées . atlluaient dans son humble retralte de la rue de Fontenay. et I'honneur de devenir son ami le plus intime. nous avons eu le bonbeuç de le connaltre perionnellement. nous ne pouvons que renvoyer à sa Biographie toute personne désireuse d'avoir de plus . nous pourrions dire des miracles de guérison obtenus par ses prières. de dévouement et d'amour pour ses frères. mourait à Vincennes un homme plein de jours et de vertus. Il était d'une grande simplicité et n'avait aucune espèce d'instruction. et chaque jour de nombreuseg virites de malades. faite de simplicité. néanmoins il fut grand devant Dieu. Cette extraordinaire puissance de guérir les maladies les plus désespérées. Longtemps nous I'avons vu à I'ceuvre. Nous ne raconterons pas ici la vie de Jean Sempé. Il de lui. des lettres de demandes encore plus nombreuses. et bon nombre de personnes I'ont pleuré et le pleurent encore : car la renommée de ses bienfaits. Ce bon et saint vieillard. Ce juste s'appelait Jean Sempé. durant les derniers jours de sa vie terreslre. et mieux que personne nous savons tout le bien qu'il a fait autour amples détails sur cette vie si bien remplie et en même temps si étrange par certains côtés mystérieux et surnaturels. r'était répandue un peu partout . mâis Jean Sempé déclarait hautement qu'il n'avait pâs cette puissance de lui-même : il I'avait reçue d'un autrb vieillard.

disâit-il. on refusa de le recevoir. gui est la possession < de I'Inlini. c'est dc < consoler ceux qui pleurent. Quoique mort il nous parle torrjorrrs.-68ou très éloigné. L'abbé sovait défendre ment. rrous a-t-il répété maintes et maintes fois. . le secret de sa puissance. Dieu a été moins barbare que ses prêtres : il I'a reçu à bras ouverts. le jour comnre la nuit. A cause de cela. et pour lrri faire un modes[e enterrement. hantaient une nraison de Vnlcnce-en-tsrie (Seine-et-Marne). r t ( bien qu'a ct le vilipcnda tant quc plus. et chassait tout mel au Nom de Jésus et par Jésus. du sel. et maintenant il a reçu sa récomsence -69dc I'eau. faisait prier avec lui. ce bon sement. les marchands du Temple consentirent à lui donner les dernièr€s prières. r de Dieu qui nous I'a donné. et en molestaient le3 habitants d'une façon si étrange. bénissait UABBÉ SCHENEBELIN L'abbé Schencbelin était un saint prêtre et un puissant g(érisscnr : il est srrrtout connu pour âvoir chassé les mauv. consoler ne périra pâs avec nous. de vaincre partout €t < chez tous l'Esprit du Mal et de donner aux gran<les ( âmes la jouissancc suprême. à notre jour et à notre lreure. le plus entier désintéres- Nous conservons pieusenrent le Missel dont il se servâit pour célébrer la Sainte Messe. et surtout devant I'olfre d'une pièce de vingt francs. de l'huile. désigner notre ( successeur. tout le fait cc sûint abbé. ' < donnerons c Cette mission qui nous a été conlld. mais ne savait pas se défcndre lui-mêlne : il est mort de misère. que Ie malade ftt eu sa pré_ priait. quelle qu'elle soit . et nous ( saurons. autant qu'âme huntaine en puisse avoir < Ia capacité. mais devant la menace du scandale. I'interdit prêtre s'est dépensé. a daigné nous accorder pour nos frères et nos scurs. veille srrr nous. toutc sa vie. nous aussi nous le à un autne serviteur dc Dicu.lis csprits qui. Defunclus adhuc loquifur. avcc les autres. h l'église. des amis se cotisèrent pour les frais. dans sa bonté inllnie. ce tton divin quc Dieu. le persécuta. Ce don merveilleux de guérir et de . Cet Esprit est toujours lntion du pâys ct de milliers de témoins. Nous avons tenu à ne pas laisser périr le souvenir d'un tel homme. C'est ainsi qu'il vécut et passa au milieu de nous en faisant le bien. âu vu et au srr de la popu- pense. continuant sa mission ici-bas. parce que. son uniqrre force. C'est un servitcur L'esprit de Jean Sempé ne nous a pas quitté tout à avec nous. c'est de guérir toute < maladic désespérée. fait. à secourir ceux qui soufrrent. I'archevêque Nul ne snrrra jnmais loutes les guérisons. précisé- le traqua.e.

donc en dehors dc I'Eglise Romainc. de par la prontesse dc Jésus-Christ. archifaux : lcs faits parlcnt plus haut que leurs théories._71 _ JEAN DE CRONSTADT Nous donnons aussi lc portrail dc I'archiprôtre Jc:trt de Cronstadl. contre nous' humbles ministres du Christ. Et jamais on ne fera croire à un horntne dc sens rassis. dd'nigrent avcc une râge infernalc . quc lcs autres. les jaloux. les prêtres de la grande prostituée Romaine. laqucllc prétend en avoir le monopole exclusif. puisque les prêtres s'en sont setvig contrc Jésus-Christ lui-même. ceux qtl'il guérit par milliers. . il opèrc dcs lniraclcs quotidiens : ce qui rcnverse tout lc systôntc dc cctlc Eglise Romainc. Ce qui est faux. et vous sav€z comment Jésus lettr cloua la bouche. mais nous ne daignons pas répondre : nous les renvoyons au Maîtrc qu'ils ignorent' et nous passons près d'eux en faisant le bien. exaltent conrme un sailrt. c'est lc démon qui guérit pour étendre le règne C'est un argument qui sert depuis longtemps. Ils s'en servcnt toujours. que lorsque nous guérissons au nom dc JésusChrist. qtt'd'lant orthodtlxc. de Jésus et détruire le sien. La raison des attaqrres cst. que les uns.

pilrce que toujours avide de domi- . Le procédé est un peu vif. nvt. I'cstropiée manclrr. aux évôques.risseurs célèbres. et Gior- non rcpentie. si dangererrx. sclon leur don . mais absolt'mcnt radi- qu'on I'eût employé à notre égard. si long. si la Révolution n'avait pas amputé à Danre Eglise son bras séculier. au Pape lui-rrrêrne. \'eut adorcr ce qu'elle a brtlé : voilà pourquoi à la place du bùclrer. ne trouve rien mieux que de le faire périr. clle dresse dcs arttels r\ . gu'il attcignâit jusqu'âux derrriers confins du rnonde I'hommc osânt se dire libre. le 23 rnai 1498.lcanne d'Arc. qui ne craignit pas tie s'allaquer aux prêtres. pour lc bonhcur et le s()ulagement de I'hrrrnanité souffranle . nc p()rrvant plus ricn. un grand torubeur des abus de I'Eglise Romaine . cn plcine place dc F'lorencc. pour se faire pardontrer son cninrc. peuvent les enrprisonner. et voudrait clnoniser Savonarole. ils sont légion. qui ont agi of agisscnt cncorc en tcrtu tlu dolr. et leurs nombreux enrrcnris. pour ferrncr cette bouche éloquente. gu'ils ont reçu ct sous lc soume de I'Esprit.c dcs pouvoirs divers.lte. m:ris nc lcs détruiront pas. Iilaintenant. pour arrôter cc saint qui prôchait sur les places publiques et que les nrâsses populaircs suivaient en foule. lui aussi. ll en monrut. cal pour faire taire un gêncur: il y a beru tcmps rrrrtion. et cette puissancc forrnidablc qu'était et est encore I'autocrntie ronlâine. au milieu des flammes. liceptiqucs ou nrédc- Nous préférons pûrler d'un grand saint quc nous avons en spéciale vénérntiotr i eui fut. Et Jean Huss. sur un bùcher.-73JÉRoME SAvoNARoLE Nous pourrions citer nornbrc d'autrcs gui. rrn grand guérisscur d'ânrcs. cins.

et Balthasar Cossa se considérent comm€ dtment élu. à cause de son entralnante éloquence et rle I'ardeur avec laquelle il combat les abus de la Curie Romaine. un pauvre clcrc tle bassc estruciion. sous le nom de Jean XXIII I mais ni Grégoire XII. est devenue la demeure des démons et le repaire de tout esprit impur et de toqt oiseau immonde dont on a horreur. Ce n'est plus. on vcnd les. Dans notre chapcllc nons avons lcurs statues et nous faisons leur fête. Cette mcsse. nous n'attendons pns ccs rélrabilitotionr tardiles et mcnteuses : nous prions ccs grands pcr. aux pltrs digncs que l'épiscopat est conférd'. se partage le monde catho- lique Cet olllce a été composé par notre consécrateur Paul trliraglia.' riècle. (i'cst Jean. L'abominable trinité. dottl lc nom patronynrique n'a pas mênrc été glrdé p:rr I'his- . que toutcs ccs sitttotrics itrrlignt'rrt et dont l'âmc saigne de torttcs ccs lrorrt'rrrs. Le concile de Pise vient de déposer les papes Grégoire XII et Benoit XIII. au lieu de deux pap€s. VII.-74ct les nrillicrs <lc cndavrcs carbonisés vengcance au ciel. évêque de I'Eglise indépendante d'Italie. c'est aux plus ollrants. I'abomination rle la de'solntion cst lu suint licu.sacrernenls. Iorsque lc pnrrain ct la nrarruinc n'upportent pas de préseuts <le vnlcur suflisurttc.ont bu du vin de la fureur de son impudicité. et I'on dirait que la prophétie de I'Apôtre de Pathmor s'est du tout au tout réalisée : e La grande Babylone Et c'est grand' pitié et I 25 mai. C'est pourquoi nous sommes certain de plaire aux vrais lldèles. Jean Huss et autres victimes nornbrenscs. auquel succède bientôt Balthesar Cossa. martyrisés avec lui le même jour. toutes lcs fonctions sacrécs sont à I'encnn. et que I'on apelle si justement le moderne Sqvonnrolc. à Piacenza. et d'élire le vieil et débile Alexandre V. à la place de celle de Grégoire saint. porrrra être dite par nos prêtres le navrance non pareille de voir I'Eglise du Christ en proie à un tel désarroi. en qui crient voici trois. Jeanne d'Arc. prêtres coinme lui. séculôs de l'Eglise. Lcs curés refuscnt lc baplômc aux cnftnts. que parce qu'il a fondé I'absoCætte messe sera pour nos tldèles une prière toute puissante pour se délivrer des abus et de la perverse influence des mauvais pretres qui pullulent et font tant de mal à la religion comme aux personnes. urr cltrd'ticrt tlc crlttr ct <lc vaillance s'cst levé. ni Benoit XIII n'acceptant la décision du concile. Ou trafique des prières. qui n'est lutisme papal. Du fund rlc la llohôrnc. de par Rome. qu'en ferez-r'ous. ô Sainte IIôre I'Eglise ? Pour nous. sans en demanden I'autorisntion ûur sltccesseurs de leurs brlrmeaux. En tttt rnot. câr toutes les nations. dano llruno. selou le Donrinique Buonvicini et Silvestre IlIaruill. conrnrc au tcmps des Ambroise ct des Synésius. Savonnrcle. mot du chancelier Gerson. en donnant la messe en I'hrrnneur du martyr Jérôme Savonarolc et de ses deux cornpagnons. -75JEAI\I HUSS Nous sommes À I'aurore du xr. que naturellement on ne trouve pas au Illissel Romain. et les rois de la terre sc sont prostitués avcc elle ! r En fait.

r En outre. elle I'appelle Hurr. de sa simonie. de véritables comptoirs sont dressés à Ia porte des églises. il niait Jean Huss. Par leurs Iâches intrigues auprès de Pautorité épiscopale. il les conracrait à peu près exclusivement à acheter der livrer. EIle a dt lui en fabriquer un. "o.indulgence au cou d'une prostituée qu. non du . Comme ll ect lé à Jean Huss. est maudite. il va émouioir jusqu'en ses flbres les plus profonder I'Ame du peuple t Mais-ce n'est pas seulement par aa parote que Jean __ Huss s'attire la haine des prôtres :'Js vie pune et droit9. L'année 1403 marque une date importante dans la vie de Jean Huss. plus réformateur que novateur. L'indignation de Jean Huss gagnc le pcuple. A cette époque remontent res premières prédictions. I'impôt de la dlme et tous les tralics sacrés. du pape jusqu'au dernier décrétales sont nulles.-76tolre.il promèue à travers les rucs dc la cité. il recevait la prêtrise et devenait.es m(rurs impeccablig son eristence d. le commerce des indulgences s'organise en Bohême et dans toute la chrétienté. ils ne tardent p"JÀ fnir. en tronquant le nom de son lieu de naigsance. A L'apôtre s'était borné jusqu'ici à s. tombe poiut dans le dérert. Son verbe fulgurnnt. -77 déchaine les fureurs du clergé de prague. Enlin. de sa crtrauté. où les accents lribuuitiens altr. mais de Judas Iscariote. se discute ct se vend comme denréL vulgaire. en raison de sa rapacité. condamnait I'exercice du pouvoir temporel par le prêtre. sa foi sincèr€.rucnt avec I'onction npostolique. ffxent son attention. C'est alors gue les écrits de Wiclefi il ne vécut même que de pain et d'eau. expulser Jean Huss de sa chaire.. Dès cette épogue. années plus tard. Wicletf n'admettait pas la confession auriculaire comme obligatoire . ils lui eussent fait sans doute un pire sa piété profonde. non encorc d'un apôtre.ils I'avaient pu.hêsite pas à d-éclarer le pape lui-même. conquiert rapidement ses grades universitaires. Hussinec. En même temps qu. Ce dernier.il En 1400. où le pardon de la coulpe se mar_ chande. liun -der plus corrompus de I'Europe. Jean Huss ne tient oucun compte de ta citation. Le pape I'excommunie. s. Christ. ne réservant pour les soins matériell que Ia pert rlgoureusement indispensable. sommes qui étaient versées.Pendsnt toute un€ aunée. Il ne faut pas obéir aur papes : les leuses. recteur de la Faculté de théologie. Sur ces entrefaites. 1392. élevé aux frais de Ia charité publique. de sa soif d€ domination et de son inconduite. Jean Huss fustigue du fouet de sa parole entammée ces nouveaux ntarchands du temple et n. Jean Huss se rit de ce trait sans portéc et continue ses prédications. que vont tomber ses foudres. c'est maintenant sur te mauvais À""gu". ne prit de la pensôe de lViclefi que ce qu'il lrri fallait pour la lutte entreprisc : il ne ftrt janrais hérôtique. à clamer I'anathème au clergé prévaricateur .attaquer au trou_ peau gângrené.s. à lous les fnux prôtres. les indulgence! sl largemcnt distribuées à prix d'argent $ont illusoires et fraudu- prêtre. Que contenaient ces livres ? En voici le résumé : c Les papes actuels sont I'incarnation de I'antéchrist : toute la hiérarchie. Jean XXTII le cite à comparaitre devant Iui. qu'un pape cupide est le vicaire. quelqucJ de vivants délls dressés contre leurs stupre3 et leurs incrédulités. répond par Ia brutale éloquence du fait : il attache tes bulles d. sont autant sort. Prague. En 14t0. ne la transsubstantiation. Elles sont d'un saint. car il limita son progrârnme à une gucrre sans trève et sans merci. læs modiquer.arcête. à tous lcs tr:rflqrrants des choses saintes. à li faconde Ovangélique de son bien-airné prédicateur.

1 800 prètres. et désormais ni les iniquitês du prétolre. 120 ebbês. Pressé par I'empereur Si5ismond. -Jean XXIII s'était décldé à convoquer le Concile de Conrtancc' en vue de mettre un terme au Schisme d'Occldcnt' ct dc décider entre leg trois papes qui régnaient elorc coo' curemment' Les assises de la grande asscmbléc r'ou- vrirent le lcr novembrc l{ll' Lse annales de I'Egltse catholique ne nous ofircnt pas de concourt' je n'ose pas dire. avait iortitué contre lui le plus pertlde réquisitolre qui se puissc imaginer. le sauf-conduit était arrivé. son disciple bien-aimé. quoique schismatiquel. Dais I'intervalle. Jean Huss est emprisonné daus un couvent situé suf leg bords du Rhin. . qu'on avait mis en liberté. aflcha une protertation indignée rur la porte des égliser de la ville. promls de lui délivrer' Ses rmis et dirciplcr lui llreni une escorte d'honneur : 3on voy&ge jurqu'l lc diman' Constance fut une matche triomphale' Ce fut malaria dans son infect cachot. ce saint Jean Huss tremblait de llèvre et pourrissait de . une sorte d'abominable centon. On y dresse un autel et de nornbreux lldèles y viennent entendre la megse.. en:rula lo rauf-condult. Cependant son féroce ennemi. 22 cardinaux. aussi--imporent' mais aussi nombneux' aussi fourmillant à I'eil' aursi varié ae costumes' d'équipages et de personnelités' On y compte 3 patriarèhes..de ôls catholiques. nl l'épouvantement du supplice suprême n'attiédirent le zèle généreux de ce lldèle ami. Sigirmond ordonna l'êlargissement immédiat du prironnier . rédigé en bonne et due forme. qrre la pctlte cité. [._ mals ce lAche emoereur. et Jeao Huss n'était-il par hérétlquc ? L'écrit de Michel de Causis ne I'avait-il pas surabondemment prouvé ? n'avait aucune valeur. fait de fragments de phrases. ni I'implacable crucifgatur de la foule. puisés dans ses écrits et juxtaporés de façon à exprimer des opinions absolument étrangères À la pensée de Jean l{uss.-7ERome commençait à perdre patience : le papc fulmine contre Jean Huss I'excommunlcatlon maJcurc' L'heure du martYre aPProchait' -79che des Rameaux de ce nouveau Christ. Les afirer du Calvaire te suivront de près. de tireurs de sorts' de nécrot*nt.rï . mais ayant d'avance fait le Jacrifice de sa vie. circonvenu par les cardinaux.. on lui a choisi une cellule empuantie par le voisinage des latrines. Jeau dc Chlum. 92 évêquel. sont venues à sa suite des lêgions de bateleurs' Je'montreuru de bêtes. la maison oh ll crt dcrcendu devlcnt un temple. leg ambarsadeurc. s'y rend avec lul. et sept cents filles publiques. la touc des' provinces àe I'Empire. et sachant qu'une æuvre aportoiiqt" nttt durable qu'à -la "9iqil::" dêtrc rcclléc que a"'n" fu sang de I'apôtre' Il rent d'ailleurs rl bicn qu'il ne prend pas même lc son heure est venuc' Slgir' temps d'attendre le sauf-conduit que I'empcrcur homme de Dieu I N'est-il pas entendu que tout hérétique €st hors des conventions sociales et du domaine de la bonne foi. Michel de Causis. A Constance.e pape déclara que la piêce I'empire grec. Et il avait raison. rans compter les et cæteras ! en une Constance se lrouva totlt À couP transformée A tetles enseignes. Par un raffnement d'horrible barbarie. imPériale de villc de 150 000 Ames ! Jean Huss se rendit au conclle' pressentant bien qu'il allait à la mort. céux mêmes de la Rusrie et de les Les cardinaux le mandent à leur barre. Jean de Chlum. 20 ercbeplupert vêqries. enfln 1 600 comtes et chàvalieis' Et comme il faut bien que tout cc saint monde ait ses heures de délasrement et de phigir.

unc députation du prétat vient le prier à nouveau de se rétractcr. Line messe solennelle fut chantée dans la trthédrale. Jean Huss.-t0fut tiré de son immonde cloaque pour être traduit devant le Concile. paye ses dcltes ct se met à décrire les 1-" 1er juillet.à hâtcr la fln du procès. brrilé dc llèvre.rses douleurs de tôte' auxquellei vinrent encore s'ajouter d'intolérables maux à ses amis. le vendeur d'indulgences. lcs amis de Jean Huss adresrerrt md'moircs sur mémuircs aux autorités ecclésiastiques. pour persévérer jusqu'au bout et échapper aux pièges de Satan t Sa démarches n':rboutisst'nt qu. reur3 dont il se sait innocent. Jenn Huss demeure inébranlable. en vue d'obtcnir sa libcrté. le Fils ct lc Saint-Esprit m'accordent I'esprit de sagesse et de courage. on le somme de se rétracter. inébranlable sur le roc de sa conscience. Ramené à son cachot. Jean XXIII. r L'apathique césar ne trouva Pag un mot à répondre : il se contenta de baisscr le front' où monta le rouge de la honte. en engaseant la serais libre de toute contrainte. se Iaisse accuser d'avoir acheté la Il n'eut pas plutôt pénétré dans la salle de I'arscmblée. C'est en vain. et meurt du plus afrreux des supplices. on le hissa au sommet de la plus haute tour du château de Gottlieb. le pape impudique et simoniaque. s'en tire nvec quelqut's jorrrs de prison. d'avoir débauctré dcs vierges et des religieuscs. la vcrtu faite homme. de plus chrétiennelnent stoique que lcs lettres qu'il adrcssait alors pÔur tous' ses les dents et une partie dcs maxillaires rongés de carie. assassirré. à I'occasion du grand acte de foi qui allait prière fut exaucée. dans une pièce exposée à tous les vents du cicl' fut autorisé à y répondre errtrc tr>us une touclrantc 1s11y116. épuisé de fatigue. il règle scs nffaires. pour âttester mon innocence et pour répondre de ma foi à foi publique. d'avoir écrasé d'impôls llome ct Avignon. Rien tle plus noblemcnt résigné. Jean de Chlum déploie contenait pas rnoins de quarante-deux chefs' Jean Huss par écrit' Puis il fut conduit dnns une noul'elle prison' Et quelle prison ? Commc il srétait plaint de n'avoir ni âir Bi lumière dans dans sa cellule précédente. un autre prisonnier entrait au château de Gottlieb : Jean Jean XXllt. se refuse à tout aveu d'er- Enfln Ie soleil du 6 juillet se leva sur la ville de (lonstance. L'augustc pris<-rnnier comparaît une dernière fois devant le Concile. de s'être acquitté en paien du servicc de Dieu. et tinil honorable'ment ses jours nuprès du pape Martin V. est harcelé des qucstions Ies plus captieuses. I'ancien corsaire. Pas un cri de révoltcr pas une impatience contrc tortionnaires ! Vers cette époque. que je quiconque la mettrait en doute. On lui mit des entÈâvcs aux pieds' et tous les solrs un gcôlicr venait lui attacher un bras à une grosse chaine scellôe dans la muraille' læ malheureux ne tarda pns à être pris d'afrre. auxquelles il est obligé dc répondre au milieu des crjs de nrort et des plus abominables insultcs. ll s'était écrié dans un moment de pieuse exaltalion : <Que le Père. toutes IUais toutes ses rlouleurs de sa suprême agonie. On l'adjure. reconnait tous ces crirnes d()nt il n'nvait pcut-êtrc corrrnris qrr'une partie. comme doyen tlu Sucré Oollège I Sur ces entrefaites. Jean Huss ne que -81 pâpeuté à prix d'or. C'cst lc cardinal d'Ostie qui prirside. qu'il foudroya de ces mots I'empereur SiSismond i c Je suis venu de plein gré au Ooncile' L'empereun a promis. C'est alors que fut préseuté I'actc d'accusation si perlidernent cuvré par Michel de Causis' Ce factum ne d'avoir cmpcrisonné. II n'a que des paroles de bonté ie dents. r . que le Concile venait de déposer' Quellc tragique antithèse dans cette cohabitation et que de contrastes dans la destinée de ces deux prisonniers I Jean Huss.

la mitre tomba' Un de scs gardiens ta ramasse et la replaça. Arrivé au pied du btcher. Jenn Huss se retournc alors vers la foule. Enfln. pour lui avoir permis d'écrire à ses amis et de rôdiger scs derniers ouvragcs' pour avoir adouci ses soufrrances dans ta ntesure de leur pouvoir. pour gu'il ptt entendre le sermon de l'évêque de Lodi. Celui-ci protestâ encorc de son innocence. au signal donné par lc conrlg palatin. On lut ensuite la sentence de mort.Sanclo simpldcrlas I s'écria Jean Huss. ll leur rendit grâce pour toutes les bontés qu'ils lui avaient prodiguées. Sept évêques s'approchêrent du patient et lui revêlircnt les habits sacerdotaux. ayez pitié de moi ! > Puis un Srand vent s'élevl.-82s'accornplir I Tant que dura I'olllce. conduits par le comte palatin. Une foule On avait choisi pour lieu d'exécution une vaste Praiénorme tyr qui n'éprouvait qu'une tendrc commisération plrttr la foule en fureur fanatisée par la haine des prêtres s'y était amassée dès le matln. ll s€ mit à Senoux et pria quelques instants. puisqu'll esl innocent des hérésies qu'on lui impute. Une vieillc femme vint déposcr un pelit fagot dans lc bùclrer' alln d'nvoir sa part de méritc à I'acte qrri allait s'accomplir : . où quelques-uns de rcs livrec achevaient de brtler. et lié sur le bùchcr. Il nc paraît pas qu'en la circonslance l'autorité ccclésiastiqrre ait jouê la traditionnelle comédie de la remise an bras sd'culier. dôclnre qu'il n'a pas à se rétracter. perr importc ! Lc mot peint admirablement l'état d'âmc du grand mar- lls habits sacerdotaux. Jean Huss cria lrois fois : e Jésus' flls du Dieu vivant. ct ce dlsant lui arrachent L€ martyr dit alors adieu ù ses geôliers. Prris lecture fut donnée des prétendus articles sur lesquels Jean Huss était conclamné. afflrnrnnt avec toute la force qu'il put retrouver dan! sa poitrine d'puisée. mais on ne le laissn pas parter. un ptlr . on I'introduisit dans la nef et oIr le llt asreoir rur rrn siôge élevé. je ne suis pa3 en état de péché mortel ! r Dans le mouvement de dénégation qu'il llt avec sa tête. Les évêques I'interrompent brutalement. lui disant qu'il abuse de leur patlence. Fils du Dieu vivant. le funèbre cortège s'ébranla : 2 000 hommes d'armes. lci se place tln épisode. Voilà comment les nôtres savent mourir' Et voilà quelles horreurs ont été commiscs nll nom du Dieu de rnansuétude et de pardon ! C'est' selon trous. ioyez-moi miséricordieur ! r. ll voulut ensuile haranguer la foule. s'il voulait se rétracter. qtre ces articles étaient de perlldes invenlions. dont la llamme s'd'lança jusqu'au visage du patient. à se rétracter. On lperçut à travers scs ondulations la téte de Jean Huss s'agiter et ses lèvres remuerr contme r'il murmurait unc suprême prii're. De nouveau il fut invlté -83il s'écria : r Jésug. Un prêtre s'approcha. La mesce achevée. lc feu fut mis au btcher. O sninte bêtise ! Légende ou histoire. puir volr ga confession. qui n'est peut-ôtre qu'une légende. activant le brasicr. 3 Inutilc. lequel déclarû dâns sa péroraison que les événements de ce jour couvraient de gloire I'empereur Sigismond. On afiecta de le faire parser devant une place. et d'une voix fernrc encore. suivis du contlamné solidement garotté et accompagné des exécuteurs des hautes cuvres. répondit Jean Huss. Puis on lui lilne les ongles' on le coiffe d'ttne mître de papier' otr se lisent ces nrots : qVoici I'hérésiarque !r rie située sur les bords du lac. Jean Huss eut un souriro de douce indignes dont il avait llagellé lcs turpitudcs. Il fut aussitôt appréhcndé par le lourreau et ses aides. lui disent qu'il était disporé à recepitié. marchaient en tête. Jean Huss le remcrciu en souriant. quoiqrre brisée par la dotrleur physiquc. Jean Huss fut lenu enchalné à la porte de l'église. Quand.

a tenu à honneur de nous présentcr aux arnis ct rle clore Ie bec arrx ennemis. je suis allé à Constancc : je n'ai pas rcconnu la salle du Concile. à entendre sl voix ferm€ et vibrante et son verbe puissant toujours sûr de lui-même. Il ne convient pas de parler de soi-même avantagelrsement . son noble geste tribuniticn. hélas ! si prompte à nous courher.-t4sophisme que d'invoquer en faveur des bourreaux la drolture des intentions. pilrce quc nul ne sarrra jamais les en séparcr. mnis un dc nos bons amis. leur mère nrrguste. poussé par I'Esprit. non sans quelque flne crrqrrcttcric. C'est qu'il cst rrn de ccs prô<lcstinés tnillés pour la lutte. mnis à contempler sa belle tête flère et éncrgiqtre. I'exemple du Divin Maltre ordonnant à Pierre de temettre son épée au fourreau. Voilà la vérité ! L'ABBE JULIO Fella oEs Essrnrs. aur murr soll- . nriris qtr'aucun Hercule ne parviendra jamais à terrasser. voit. S'il nous a llatté tnnt soit peu. En I'espèce. L'Abbé Houssay. Houssay aimc à rappcler. et de tout temps il y a eu des lryaso. D'ailleurs. dont il avait flétri les débordements. Ils avaient la lumière de I'Evangile. M. c'est déjà prcsquc un vieillard. mais j'ai revu mâ rnaison et reconnu le lieu de mon supplice : j'en ai revécu toutes les phases. ' Mcrci ! et de douceur. son regard pénétrant plein d'indéfeciihlc jeuncsse. pour lcs rcrrrplaccr pnr tle rroulclles églises. Les hommes de I'luquirition ne pouvaient rincèrcment s'imeginer faire cuvre chrétienne en brtlant les hérétiques.rnolissnit lcs vieux sanctuaires croulants. I'assassinat juridico-rituélique de Jean Huss est un acte de basse vengeanc€ accompli par les prêtres. est né à on le t que lrdcurs dans la vieille foi des aieux. excellent écrivain. A s'en rapporter à son acle de naissance. alias abbé Julio. un dc ccs indornptublcs Antées. qui puiscnt leurs Cossé-le-Vivien (Mâycnnc) le 3 mnrs 1844. des Bernard Délicieux et des Fénélon pour rappeler à I'Iiglise sa véritable mission et préconiser I'emploi des armes de persuasion -85On sait que u se prononce ou en allcmand : on dit Jean Houss. poêlc dis. on dirait la ntarche drr tenrps. donc Houssay qui cst mon nom (Houss est).ting_ué. s'cst suspenduc pour lui ct que chaque printernps lui apporte un nouveau regain de vigueur et d'enthoil s i lrsme. drr moins il a déllni nettemcrrt notrc but. qu'il cat le tlls <I'un vieux brave homme qrri dd.

recueillit des infor_ rnations sur chacun . pour prendre les fonctions d'aumônier des Volontaires de Cathelineau. Le 3 décembre. qui. I'abbé Houssay fut nommé vicaire ir .luvigné. sans lui. I'obligea. de la façon héroique doot il rffronte les balles Après enuemies. Bientôt la guerre éclate. pendant que la France est en proie aux horreuts de I'inva- Eliacins improvisés' qu'on pousse au sacerdoce. que nous voudrions Jrouvoir reproduire. n'hésitons pas à lc dire. qui vient d'être Divers autres témoignages.e brave abbé Houssay remplit admirablement sa rnission. en 1g75. mais il eut À surmonter d'im_ il ett marché avcc Garibaldi' Dès lors les f aits mémorables. Disons que le jeune Houssay ne fut point un de ces comme il arrive trop souvent. puisque. en vu€ du lustre qul pourra en rejaillir sur la famille et des intérêts mâtériels qu'elle en retirera. qu'aucun de ceux qu'on lui a contés n'a péri ! Voici. Mais sa santé. rnenses dil[cultés et il vient seulement d'arriver après trois semaines de fatigues et de marches. ainsi qu'il arriva à I'Ange de I'Ecolc' On étâit à la veille de 70. il conduit à travers la forét d'Orléans vingt soldats qui. iI n'y a que le drapeau de la patrie en danger. Le 2l janvier. il emporte aux ambulanccs un ollicier de zouaves. parlent du courage à toute épreuve déployé par I'abbé Houssay pour relever tes blissés rur le champ de bataille. après le combat de Vibraye. La nuit suivante. il s'est voué à -&7champ de carnage et arrache encore à la mort dix autres blessés. devenu trop souvent l'asile des marchands et des exploiteurs publics. du reste. le jugement que le général Catheli_ neau porte sur lui dans ses Mémoires : < l. cruellement r'. et que comrne lui. il court indiquer la bonne route à Cathelineau. pour édifler en sa place le vrai temple du Christ.llains. il s'en tient à faire le geste qui bénit et à tendre la main qui sauve ! Racontons raPidement.-86des et résistânts. les prussiens I'arrêtent la destructiou d'un autre temple vermoulu. > frappé d'une balle. Humainemeut. Pcndant quatre heures il est abreuvé d'outra_ ges par Ia soldatesque. Le 4. Ce jour-là Houssay sauva 3 000 hommes ! Le I janvier. att combat de Toury. il arrive à Angers. Relâché. comnte comme espion et se disposent À le faire passer par les armes. et religieusement aussi. puis il revient en hâte sur la guerre. sion. où Dieu ne sera plus adoré qu'en esprit et en vérité. Et qu'on ne s'étonne pas de voir ce prétre républicain s'enrôler sous les ordres d'un tel chef : il n'y a pour lui ni drapeau blanc ni drapeau tricolore. Il nrarcha avec Cathelineâu.rlontaires. était sur le point <I'être enserré dans les lignes ennemies. L'abbé Houssay De peut se résigner à continuer le tranquille exercice du ministère paroissial. Il quitte le vicariat du Grand-Oisseau. puis à Javron. dont il venait d'être chargé. coupé du reste de I'armée. comme son divin Maitre. Catheli_ neau I'envoie à lâ recherche des blessés qu'il a dt abandonner. c'est la plus belle pagc de I'histoire de t'abbé Houssay. peu jaloux de la gloire d'un furpin ou d'un Sourdis. Ies actions d'éclat vont se presser sous la plume de son biographe.rrnpromise par les fatigues de toute nature qu'il avait r'prouvées âu cours de la campagne. tr cntrer en traitement à I'hôpital militaire d'Amélie_ le le r. Chemin faisant. ramenâ des v<. pouvant dlre. il peut enfln accom_ plir sa mission. allaient devenir prisonniers des Prussiens. ll se llt prêtre par vocation et méme contre le grè de sa famille. .

qui s'cfrorçaient d'égaler les audaces révolutionnaircs de tous ces braves prôtres. vouée à la défcnse de ccs tttodcstes curés. Entre temps. échos éloquents des revendications des oppritués ct tles exploités' C'ttûit nu nurttôro 21 de la rue Croix dts l)etits' Chltnps. lc cottratrt âcttrcl a tort tl'cnve loppcr <lans u n Ini'pris quc les grands feudataircs settls mérite nt. a bien souvent charmé nos veilles. le labeur du jour achevé. Sur ces entrefaites. Il y donne I'exemple de toutes les vertus sâcerdotaleg' Sa charité' qui sait se fairc toulc -E9nous y porlâmes nous-même notrc prose et nos vers. de par ses hauteg fonctions.auteur. rl'rrn homme dont le verbe va devenir pour lui comme fc . L'Archeoêqne de Paris et les Dames de Catreau.lo. mais Les fortes études classiques auxquelles I'abbé Julio s'était livré dans sa jeunesse tui permirent de donner quelques lcçons. où un nouveeu vicariat vient de lui être conllé.ssrnt volume. mais ses ennemis avaient juré de I'accnler à la misère noire I un à un. malfaisant. toug ses élèves Iui furent enlevés. en la paroisre de Saint-Joseph. publie successivement Gorin s'installer la rédaction de l. cuvres de haute marque. livré à scs pires enncmis par son proPre pasteur. le soutien. seton le précepte sacré. du devoir accompli et la foi en des jours meilleurs. colrrrlSeuse petite feuille. rlcstinées de la Religion et de la Société. Un forçat du bagne clérical. n'enrichirent pas l. dont rien ne peut arrêter la ffèvre de production. ce guérisseur lu<1uel I'abbé Julio a lui-même consacré un fort inté_ rr.-88En 1878. qui guette ici-bas toutes les bonnes volontés. plus d'unc foir d lous. Mais le déprimant travail <lu chiffre ne put tarir sa sève apostolique. "1 Passibonqueça. il revient aux chères occupations qui ont toujours été le lrut de sa vic. Il s'agit de Jean Sempé. Jean Sempé fut pour lui ce que \r'cr&te fut pour ses disciples: il lui apprit à se (l'est vers cette époque qu'il fft la connaisrance . nour le retrouvons à Paris. ttans une bnochure pétillante de verve. I'abbé Houssay clonna sa démission' C'est . Sa modeste chambrette de Belleville rlr:vient une sorte de cénacle. Ce fut bientôt la période des jours sombres. il entra cornme cornptable dans une usine. il fonda la Tribune du Clergé. malheureusement. une Suene sans merci. comme disaient les Romains.emiêre série des Contes Danois. mais qui jamais ne les dépassèrent. du côté de I'archevêque' Délaissé. fut déclarée à t'abbé Horrssay.Sésame ouore-toi d'une phase toute nouvelle dans !('n existence. lc dêfenseur de ce noble prêtre. deux rayons éclairèrent ces ténèbres : la conscience et de fausscs dévotcs. Il nous souviellt dc ln rnystérieuse ollicine où sc forgeaient tous ces vibrants articlcs. oir il s'entretient avec des dont Ia lecture çtc. des députés. allait bientôt se dresser contre lui. Dans le calme des longs soirs. Il avait. démasqrré un ccrtaitr rtombre dc faux dévots mais qui. homlne prudent' passa. histoire d'un curé de paris. armes et bagugcs. qtri coustituent cc qu'on pourrait appeler la démocratie dc l'liglise. Son crime était grand' il faut I'avouer. Nomnrons-le sans nrnbages : c'est M' Richard' archevêque de Paris' Dès lors. Il est à regrelter qu'en I'espèce bet inllux se soit manifesté en la personoe de celui-là même qui aurait dt être. son zèle apostolique' ser inépuisables trésors de bonté ne tardent pas À lui gagner I'aflection de ses paroissiens et même' celle de son curé' Mais I'inllux chose plus di6cilc. Son curé. Place au trauailleur / et la pr. sclolt notts.r qu" sous le nont de I'Abbé Julio. cIl ccs ltrôtttes locitttx oir devait plus tard rlcs sénateurs. I'abbé Julio. Nous devons ajouter que nous y ftmes toujours accueilli avec la plus amène courtoisie. vrl'ritablcs serfs de la féodalité romninc <1uc. de futurs ministres.Eclair. de ces humbles vicaircs. une guerre inexpiable.

qui dc tous les points de la France et même de l'étranger. Il fit mieux : il le mit en pratique. ou les oûces furent M.-90connailre lui-même. et plus r-l'un nrembre dc I'Institut se -9tdotale. il lui montra les dons mystérieux qui étaient enclos en lui. guéri ! Qu'allaient devenir Lourdes et la Salette ? [. le Bénédictional Romain. Quc si quelque sceptique voulait inllrmer nos dires. ll a. une prompte rentrée eD grÂce. de son geste sacerd<rtal. on I'enferma : moyen commode de se débarrasser des Ceci est absolument prouvé et n'a jamais été nié. le prêtre selon Ie Christ. La haute et sainte magie des sacrem€nts €rposée dans le beau livre de Léonce de Larmandie lui apparut dans toute sa puissance. lequel évêque remonte. et à I'heure oir paraitront ces lignes. pour le convaincre. si la liberté religieuse rr'cst pas un vain mot.e sort des malades. suite non interrompue. avec le double adjuvant de la foi et de la prière. je dis que cela est ! Donc. Cet archevêque a été dtment consacré par Alvarez. t i oche. Vilatte fut d'abord accueilli à Rome.union de ces rleux hommes pour le mouvement de rénovation religicuse en France et en Amérique. On craignait l. On vint à lui de tous les points de la France et les cures se multiplièrent. les évêques. oir vint le trouver Joseph-René Vilatte. au fond. Il lui flt ofirir. soulagé. I'Eglise catholique. sans perdre un moment. I'abbé Julio alla installer sa pctite chapelle. Il llt de lui un magnétiseur mystique ! Rira qui voudra de ce côté dc l'àtne humaine. Richard. en effet. il r. jadis suivi par répète aujourd'hui en sott for intérieur le mot topique de Crookes : Je ne dis pas que cela soit possible. Mais I'abbé Julio ne voulut que la plus humble des petites cures. II ne tarda pas à se convaincre que le vrai nrêtre. depuis. réconforté. on le traita d'aventurler. r(. surlout prin et guérit. archevêque d'Amérique. Quoi donc. Il se nourrit d'un vicux rituel. comme d'un pèlerinage à la mode. Le séjour qu'il fit en cette paroisse fut pottr lui I'ocL'archevêque Richard pensa casion d'études appronfondies sur la potentialité gacer- gens que I'on craint. mais indiscutables. mal délinis encore. dont il devait donner plus tard une attachante traduction dans son livre intitulé Ies Secrels Merpeilleur. De Fontenay. cet inguiétânt thaumaturge. il donna sa démission de curé et s'installa à Fontenay-sous-Bois. ll est hors de contcxte qu'il existc chez certaines natures des pouvoirs curatifs inexpliqués. à Paris. c'était peut-étre le moindre souci de MM. rue Vernier. s'adressent à sa puissance salvatrice. dispose de dons spéciaux qu'il lui appârtient de mettre en valeur. sous I'inllux mystérieux de sa parole. mais il y avait Ià une question de dérivation linancière très grave. transporté à Vincennes. évêque de Ceylan. par centaines et par milliers quc se comptent chaque anoée les malades. Quelques importantes guérisons furent opérées par lui.gulièrernent célébrés. un poste important. . I'abbé Julio magnétisc. La science o{ûciclle elle-même a drl s'incliner. nous n'aurions.spère avoir son église à Paris. à Saint pierre. qu'à faire appel à l'éloquence des chiffres. C'est. dans le petit village de Pont-de-Ruan. Il avait seg raisons. par une évêque d'An_ qu'il était opportun dc s'attacher. en sous-main. mais aujourd'hui volontairement négligé par elle. L'autorité ecclésiastique s'inquiéta vivemeut nouveaux gestes de I'abbé Houssay ! des Son livre terminé. C'était en Touraine. puis sous I'inspiration de M. sa demeure et rorr autel. ce prêtre en rupture de paroisse faisait des miracles I On reveuait de chez lui.

C'est sa consécration conlme évêque et comrne chef de I'Eglise catholique libre de F'rance. le 6 mai 1900. à llheure actuelle. denrain il sera partout' Hors de Rome ne veut pas dire Ilor's de l'Eglise les le programrne de la réforme sacerdotate. une éloquence et une maëstria sans pareil- lique Indépendante de F'rance. puisque le tout est composé de parties. Il vicnt dc trop bas pour qu'il puissc I'atteindre. Paolo Miraglia. Etre dans I'Eglise paroissiale Vieille-Catholique de Thiengen (duché de Bade). pour consécrateur. Accusé de faire I'cuvre de Satan. et M. Snns hésitation âucune il marie dans son'églisc tout prôtrc qtti désire rcntrer dans le nronde. président du conseil pnroissial. et pour assistants. c'est être hors de Rome. Son æuvre. il irtltttct cc qui vient d'En Harrt ct il pcnsc quc leA objets tle piétd' n'ont qu'à être déposés sur I'autel pendant I'olllce divin. Cette solenuité a cu lieu le 4 déeembre 1904. en Strisse. L'abbé Julio est le Directeur d'une vaillante petite feuille mensuelle < L'Etincelte r. et ce sont ces parties. L'abbé Julio dit sa messe confornrdltrcnt lul rites Sa graciertse chltpelle cst nrnéc dcs stntttettes de ses -93I'Eglise catholique. totts lcs terites. dans son église de Piacenza (Italie). qui. et dans Iaquelle il défend avec une ardeur. dès qu'il y . Un grand événement vient de couronner sa carrière npostolique. Paul Miraglia a été consacré évêque. indépendanter. du pur F)vangile de Jésus-Christ. en F'rance . <lont lrr séric s'd'chclonnc dc saint Jean.abbé Julio le concours rlc lcur plunre. c'est. Ne I'accusait-on pas tout dernièrement de célébrer la messe noirc ! ltlais notre brave abbé sait d'oir part le coup. Le grand mouvemcnt de lfors de Romc s'étend catholique . oir Rome implorera sâ rentrée dans I'Eglise Universellc. chacune. avec toutes lcs cérémonies de I'Eglise..-92saints de prédilection. Paul Kaminski. porrr être bénéliciés par voic d'induction sacratnentelle et y contracter des propriétés curatives' L'abbé Julio rcjctte tous lcs ubus dc la cotlfession et n'admet Pâs que le célibat rles prêtres soi obligatoire. et être de I'Eglise Romaine. I'abbé Julio s'est contenté de sourire et de continucr à faire l'æuvre de Dieu. La partie ne peut être qu'une partie et ne fera jamais à elle seule le tout.irrs<1u'à Ilt cortpc ct à la couleur des orncnrents sacri's. le doux martYr. il vaut micux ôtre un bon époux et un bou père de famille. s'il f:rut cttlendre pîr Ut tout ce qui vient des rd'gions inférietrrcs. trahi par lee évêques. que d'être rtn tnartvais prêtrc qui pertl et scandalise les ànrcs. et. par Joseph-Reoé Vilatte. dont elle est sortie et dont elle a laissé sortir tous les peuples. Un certain nombre de prêtrcs libéraux prêtent à l. pour ne point compromettre leur situation ollicielle. être hors de la vraie Eglise de Jésus-Cbrist. Selq. Quelqucs-uus oot dt conserver I'anonymat. en place dans la presse.lltctlnc incantatiorr tnâgique.rn ltri. évêque de l'Ëglise catholique indépendante d'Italie.' c'est absolumcnt le contraire. ii S:tvonarole. la voici : c'cst I'cnuvre de I'Eglise (lathochaque jour : il est en Autriche. ll a avec lui des collaborateurs de haute science et de bonne plume. qui a déjà bonne catholiqucs. Le jour est proche. dès que I'odieux Concordat sera aboli ou rnodiflé. en ltalie' en Amérique. Vous croyez peut-étre qrte scs ennemis ont désarIné' que I'autorité épiscopalc a relroncé à vaincre le non seruiam de ce doux révolté et qu'enfin la calolnnie s'est tuc ? nullement. méconnu par les prêtres. l)t's que la France aurâ rompu avec Rome. avec. M. le disciple bien ainrô. par I'union de la charité. ll rre pratiqttc. forment la splendeur du tout. Il n respectuellserllcnt cottscn'é toutes les formes.{loysius I}lum. curé de la prroissc.

. il peut parler avec autorité aux Chefs de I'Eglise dévoyée' Quant à la haine des Caiphes. aux persécutiti: . C'est l'église gratuite. autant qu'il en faudra pour I'extension du Règne du Christ.. il n'y aura qu'une classe pour tous ptrisque tous sont--égaux i il n'y .rh Ï c'est ninsi qu'o'n aime art célesle Séjour ! Toi seul es-t vrai.d. seul t". il peut ordonner des prêtres et consacrer des évêques. Divin Amour ! L'abbé Julio s'est peint lui-nrôme : nolls ne sallriotts . t. qul ne sonl ni contre la morale universelle.ut" ni tarif ni casuel . je calme la doulcttr' Je donne la santé !'-. Il du Christ.r. ce dignc et saint prêtre' ce Il nous rcste à souhaiter que cette courte notice' ou nous nous somlnes borné à parler av€c I'abondance du cttur. aut excommunications des Annes.-94aura liberté totale de lotrs les cultes. et sa plume acérée sauna déserts. piquer ces hiboux sacrés aux portcs de leurs lemples 'fcl est I'abbé Julio. c'est I'Eglise de monde. Pour tnon frère ou nla s<rur 'fouiours brtle d'amour Inon âme inassottvie' Et 6our I'Hurnanité je donnerais ma vie. que nl'importe la tsrre ? Mals ie n'aime pas Dieu' si je n'aime lnon lrere : J'imitê mon Jésus. tout le y ajouter' Evêque.'. vraiment E3lise de Jésus-Chrlst. n'offense point trop sa nrodestie' Au reste' nous avons si souvent fait la grrerre artx mauvais bergers' qu'il nous était bien permis de nous attarder quelquer instants à l'éloge d'un homme qui est le plus dévoué des pasteurs. I'abbé Julio aura une é8lise libre."""T utàï i Quand le Ciel est à moi. tel est ce brave homme' vtillant luttcur. composé par I'abbé Julio et intitulé : Hgmnc u I'Amour Unioersel : .. ni contre les lois de la patrie. et dont la vie pourrâ 3e réstlmer un jour par lc mot de la Bible : Il a passé en laisunt lc bien' Nous ne pouvons mieux clore cette petlte notice qu'en citanf ces beaux vers qui tcrminent ce chant sublinre. Evêque. I'abbé Julio n'en a nul souci. indépendante' vrairnent catholique. on y prêcherâ I'Amotlr de Dierr et la Charité fraternelte. settls commandements -95ôJit-ia-ôui est un autre amourr augustc et pur^llambeau' drr Grand'Dieir.. Pilates. car elle sera otlv€rte À tous les lldèles.": F'rlne oes Essrtrts.

Archevêque Métropolitain de France .SIGILLUM DE JULIO-HOUSSAY.

Il s'établit alors un courant d'une puissance extrême. s'efiorcer. et par le guérisseur. en demandant La possession de nos livres des Secrets Merveilleur. en même temps que par la personne qui veut guérir. obtenue par Ie moyen de formules que l'Eglise et les occultistes seuls connaissent. Les Prières n'ont de vertu réelle que lorsqu'elles sont dites avec foi. aux signes extérieurs possédant une vertu cachée. Ce sont là recommandations essenlielles. le guérisseur le sait et le ressent . selon le genre de souffrances à soulager. il a recours aux prières occulies incommunicables. des Prràras Liturgiques et des Grands Exorcisntes facilitera singulièrement la tâche des uns et des autres. . Pendant ce temps. la personne qui veut guérir ou être soulagée de quelque mal que ce soit. et pour rétablir la force torreptielle de l'équilibre.AVIS PRATIQUES côté du malade défectuosité animique. de rester impassible dans toutes les contradictions de la vie. parce que I'on y trouvera immédiatement des'formules diverses. qui opère à coup str I'effet demandé i car s'il y a du mener une vie réglée constamment I'aide de Dieu. doit se tenir dans une grande pureté de corps et d'âme. .

ceux qui n'attendent plus rien des secours humains ou succombent sous le poids d'une grande affiiction morale. . Minutius Félix. car ils ne souftrent pas.et ils nous comprendront bien. c Le démon. C'est parce que tout bien On remarquera que les croix sont multipliées dans ( vrez-nous de nos ennemis. Mais les abandonnés des médecins. n Ainsi parle I'Eglise. avaient le don de guérir. qu'on veuille bien à nous directement. saDs gêner le moins du monde son action. et 'c'est à quoi serviront grandement nos livres. sont innombrables et viendront en foule vers nous' Nous n'usurpons en aucune façon les fonctions du médecin. passant sur la place publique. qui se manifestait à chaque pas et d'une façon si prodigicuse dans lc plus humble de ses serviteurs. Que les impies. saura bicn découvrir lui-même : mais nous nous réservons de fournir. c Par le signe de la Croix. Au contraire. tout genou fféchit au ciel. Dans tous les cas difficiles. soit par correspondance ou p€rsonnellement. guérissait les paralytiques. Nous ferons le bien quand même. en leur donnant les pres- ces pnlÈnrs MERVETLLEUSES. en les l. r Un autre écrivain du même temps. les indications les plus précises. dit : c Beaucoup d'entre vous savent fort bien que nous vient de la croix. précieux pour les cro)'ants. fuyez devant r Elle. Nos regards sïlèvent bien plus haut que leurs petites rartcutres de boutiques. dans les cas spéciaux qui nous seront soumis. souffrent. c Au Nom de Jésus. déli. tous les souffrants. à la disposition s'adresser de tous ceux {ui criptions nécessaires. Voici f la Croix du r Seigneur ! vous tous. dit Saint Justin (rf siècle). comme pourraient le prétendre ccrtains esprits jaloux et fanatiques. ce que chacun. nous veoons à son aide. Quand I'ombre dc Saint Pierre. avec le mode de récitation. lr. puisque nous ne donnons ni ne prcscrivons iamais aucun remède. vous. La Faculté ne saurait Dous défendre de guérir au nom de Jésus. les désespérés. en un mot . r sur la terre et dans les enfers r (Philip. qui eux aussi. en tous temps et en tous lieux. encore moins usons-nous de magie ou de sortilèges. et nous nous mettrons volontiers.-98Il est évident que nous ne pouvons ici qu'irtdiquer d'une façon générale la vertu particulière de telle ou tetle prière. les Ennemis. Le nom de JESUS a même puissance. à cette époque.sant. les apôtres ses confrères et les simples fidèles. avec ou sans leur permission. -99Nous ne soJnmes pas non plus des empiriques ou de vulgaires charlatans. obéit à qui c le chasse en prononçant le Saint Nom de Jésus. ou même ceux qui doutent. l0). n'en étaient pas jaloux. eux. ne viennent pas à nous : nous ne pouvons rien pour eux. lls n'auront pour ces livres qu'un sourire de dédain. les incrédules. Ils bénissaient Dieu. notre Dieu. puisqu'ils n'auront qu'à suivre fidèlement nos indications pour être guéris ou se trouver mieux.

o De même. dans I'Eglise. on impose les mains pour absoudre. Si cela n'est pas ce chrétien. arrête les flots. Que r quelqu'un en fasse I'expérience : il verra par luin même avec quelle terreur les démons s'enfuient à c ce signe et à ce Nom. o Outre sa haute signification mystique. pour ordonner. c nos paroles torturent. A chaque ligne de I'Evangile. proportionné à la puissance de son âme et à la hauteur de sa foi. et le démon sera forcé d'obéir. le feu. sur les morts pour les ressusciter. sur les enfants pour les bénir. Tertullien (même siècle) dit : r A notrc approche' r les Esprits impurs. I risseur. En imposant les mains sur tes malades. un fluide mystérieux et puissaut. Les disciples de Jésus-Christ n'agissent pas autrement. le prêtre dit : c eue toute puisI sance du démon soit anéantie en toi par I'imposition r de nos mains. joignez I'imposition des mains. dans son livre : Le stcNe DE LA cRorx AU xtf slÈcle. comme chacun le sait maintenant. vaincus et suppliants. En donnant I'Extrême-Onction. protège contre les accir dents. et il en o çhasse le démon. à I'invocation du Nom . a ajoute-t-il. rentrent c aussitôt dans a Mgr Gaume. on voit que cbst la manière d'opérer de Jésus : il impose les mains sur les malades pour les guérir. et que nous chassons c gratis ? Amenez-nous un vrai possédé : qu'un chré' < tien quelconque s ( vrai. Par la croix nous vaincrons toujours. aussi funestes à { vos âmes qu'à vos corps. qui vous délivrerait de ces ennemis cachés. n Saint Athanase û (trf siècle) : c Le signe de la croix a ta vertu de confondre tous les secrets de la magie. que nos prières < Saint Cyprien (258) : c Je chasse les démons. o A la puissance du signe de la croix. c de la foudre . L rerr oe. Origène (ltf siècle) dit : c Les plus petits. en les adjurant de sortir au Nom de Jésus et par la s vertu du signe de la croix' rr Lactance (llf siècle) dit la même chose. éteint le feu. les plus infimes d'entre les chrétiens oîl tous cet admirable a et infaillible pouvoir d'expulser les démons de là oit < ils sont. qu'on tue n lui commande d'avouer qui il est.- 100 -que *l0lbrtlent. Il s'échappe du corps du gué- Saint Augustin (a30) affirme que les infidèles eux' mêmes opéraient des merveilles par le signe de la croix : <r Ils ne sont pas entrés dans notre milieu. on ne fait qu'imiter Jésus-Christ et les Apôtres.s cnnÉrlexs DEs rNsrRU( MENTS DE PRODICES. D leur condition.de Jésus. et principalement par I'extrémité des doigls. conclut ainsi : c Le signe de croix r rend Ia santé et guérit toutes les maladies . éloigne les bêtes féroces. . pour confirmer. il purifie I'air. il apaise c les tempêtes. I'eau. I'imposition des mains a sa raison d'être scientifique. mais c'est la puissance de notre Souvea rain Roi qui se fait sentir en ces occasions. fait rentrer les eaux dans lcur e lit. r et de réduire à néant ses funestes breuvages. préserve du poison. Sans nous. e I nous faisons sortir du corps ces Esprits impurs.

sans exception aucune. qui ne sont Pas extraites du Rituel ou du Benedictional Romain. hélas ! de nos jours. mais nous engageons ceux qui souffrent à les expé' Si les prêtres daignaient se rappeler la puissance ct la sainteté de leurs mains. il me semble qu'il y a un renou veau dans le jeune clergé et que I'ardeur de sa foi. dès le commencement de la maladie. tendant vers une bonne fin. peut disparaître aussitôt. sont tirées des anciens manuscrits. ils vous guériront. Ce n'cst pas une simple visite banale et de pure politesse qu'il faut solliciter. 7). en invoquant le Nom de Jésus. ainsi traitée dès le commencement. l4). Presque toutes. xvtr. ce qui est plus fâcheux encore. vrrr. sinon comme superstitieuse. Heureusement. Je viendrai et le guérirpi. tant aveulie par leur faute. cette action si souvent répétée par Jésus-Christ. et la maladie. beaucoup de prêtrcs considèrent I'imposition des mains. en dehors de I'administration sacramentelle. ils scront wnru sortait à tout instant de Jésus. il sera mieux compris du malade et des personnes qui l'entourent.-102 Une - -103rimenter pour eux-mêmes ou pour les autres. allez vous montrer aux prêtres : osrENDtrE vos slcERDorrnus (lac. Vous tous qui souffrez. même si cette mala' die ne présente aucun caractère de gravité. et leur foi lui sera d'une grande aide. Le prêtre a grâce spéciale. appeler les premiers surpris de leur efficacité. ou le Livre des Exorcismes I mais en les disant en langue vulgaire. Par respect de leur antiquité. soDt exemptes de toute superstition. puisque ces Prières MerveilleuseJ sont. qui parfois peut faire sourire les sceptiques. le prêtre et lui demander d'imposer les mains sur le malade.outes les Prières contenues dans nos livres. quand on a un malade. qui les tiennent de leurs ancêtres. hélas ! (il faut le tfire une bonnc fois). dit le Maître (Matth. Mais. En tout cas. absolument orthodoxes. nous pouvons affirmer q\e . nous leur avons conservé'ce cachet de naiveté. ou nous ont été livrées comme Secrets merveilleux par des personnes honorables. ils s'abstiennent de réciter les prières consacrées ou défendent aux autres de les réciter. en faisant Ie signe de la Croix. Eco vENTAM ËT cuR^Bo erru. Vtnrus DE ILLO EXIBAT. selon le genre de la maladie. Si vous ne pouver aller vous-même. mais une Bénédiction et une Prière. Nos livres lui seront d'un grand secours et il en peut user en toute sûreté de conscience. on devrait. Le prêtre choisira telle ou telle Prière. . appelez-les. Il peut les dire en latin dans le Grand Rituel. que de merveilles n'opéreraient-ils pas ! Combien vite alors renaîtrait unc foi plus virile cn cette pauvre France. Les quelques Prières. et ils viendront. au moins comme inutile. en disant une Prière. les prières oFIjlctELLEs de la Sainte Eglise Catholique. ou le Bénédictional Romain. Donc. et. et si vous avez une foi vive. et réprouvant tout mal.

en profitent.. lui infusera un sang nouveau. de nos jours. mais nous avons I'assurance que les personnes plus fortunées nous permettront. voudront bien. de même que nous accueillons avec la même charité toutes lcs personnes. à nous donner ou à nous envoyer des messes. qu'ils agissent eux-mêmes et selon les règles que nous donnons. l'âge. dans le cas d'abstention de la part d'un prêtre (abstention en vérité bien déplorable). son originc. qui viennent à nous : la souffrance frappe à toutes les portes et tous mérilent une égale compassion. la fera échapper aux immcnscs dangers où I'entraînent ceux qui. la consolation de leurs peines. roit une seule. qui que vous soyez. parlez vous-même à la maladic ct à lEsprit qui a fait naitre cette maladie. comme nous le leur indiquerons. Des hommes de foi ont prié et imposé les mains pendant plusieurs jours de suite. quand vous n€ pouvcz faire autrement. est le socialisme. de continuer notre mission si féconde près de lous ceux qui souffrent.104en rapport avec les besoins dc la société modcrnc. le domicile. Ces messes. Le Concile de Milève (414) veut que l'imposition des mains soit faite par rour LE MoNDE dans l'Eglise. plus clairvoyants et devinant ses besoins çomme ses aspirations. que doit faire le malade ou sa pieuse famille ? S'adresser à un autre prêtre ou à nous-même. ressuscitera notre vieille société malade. une direction dans le choix des prières et des ncuvaines. la solution de leurs difficultés. non pas celui que voudraient nous imposer Satan et ses suppôts. vnine. Les personnes gui s'adresseront à nous pour avoir des renseignements quelconques. quand il s'agit d'une neuà Notre Seigneur Jésus-Christ a donné ce pouvoir . avec un résultat merveilleux. à prendre son plein épanouissement. nous ne saurions trop lc répéter.personne. pour préciser dans nos prières la direction de intentions. surtout selon lc cas. collectivister. ou s'il y a impossibilité ou difficulté trop grandc dc trouver un prêtre. eovers et contre tout. Tout cela nous est nécessaire L'avenir de la société. -r05Donc. pour la précipiter dans des abîmcs sans fond. et qui tend. par leur aide efficace.oaJ. sa durée. nous exposer clairement le cas dont il s'agit. la guérison ou le soulagemeut de lcurs maux. mais celui que nous a apporté Jésus-Christ par son Evangile. etc. anarchistes. ses symptômes. commandezlui de sortir : I'Esprit obéira. et selon les ressources de chacun. la situation. le nom deJa. pauvres ou riches. sous le nom de socialistes. du monde entier. la réussite de leurs affaires. des conseils pratiques.. Nous répondons à tous indistinctement. . dans la demande qu'elles nous en feront. nos Nous répétons ici que nous ne demandons rien pour notre concours : ce que nous avons reçu de Dieu gratuitement. qui serait la destruction de tout et pire que I'esclavage antique. soit neuf. Mais pour en revenir à la pratique de nos Prières. gracieusement nous I'accordons à tous . Nous engageons vivement les personnes qui peuvent le faire.

sans leur demander auçun honoraire. parce qu'ils signifient que le postulant ou la postulante prie avec ardeur. elles se contentent d'apporter des cierges à un sanctuaire quelconque. avoir une messe' que d'offrir des dizaines de cierges plus ou moins luxueux' sans messe aucune. puisque I'on se croit par là exempt de prier. nous ta dirons quâîrd même à leur intention. puisque nous supposoos que les personnes peuvent le faire et n'hésiteraient pas. sel. la gravité des cas qui ll vaut mieux. ils doivent brtler pendant cette Messe ou cette Prière. .107La question d'honoraire n'a pas à intervenir dans le cas présent. et. pour obtenir une grâce insigne. mais de préférence par le prêtre de sa paroisse. nous n'en prierons pas moins pour eux particulièrement au saint sacrifice de Ia messe. recevront quand . pentacles. afin d'y assister soi-même.-106trous lcs disons au fur et à mcsure dc leur inscription ou à une datc convenue. en effet. signes. croix. semblables à ceux qui se trouvent dans nos livres. que son cæur se consume d'amour pour Dieu. selon nous sont soumis. Voilà une aberration que certains prêtres laissent commettre et ne veulent pas redresser. sont magnétisés sous I'influence des Bons Esprits et bénits selon teUe ou telle formule. Le cierge seul n'a pas grande signification : quelquefois même il n'est plus qu'une pratique superstitieuse. avec nous. L'eau. qur pric cn union avec la neuvaine. parce qu'elle tarirait une source de revenus. s'il est possible. le sel. mais toujours selon les règles de I'Eglise. à faire des dépenses bien plus importantes que I'offrande donnée pour une ou plusieurs messes. l'huile. Nous croyons utile de ramener les fidèles à la véritable pratique chrétienne.nême de nous toutes les indications nécessaires pour suivre une neuvaine à laquelle nous nous unirons de grand ceur. Elles sont les premiers points de départ des relations . nous les désignons spécialement aux intéressés. en lui faisant préciser le jour de la célébration. huile bénits. Nous fournissons aussi à qui les demande et quand nous les jugeons utiles : cau. Elles oublient que les cierges doivent être offerts comme accomPagnement de la Messe ou d'une Prière sp&iale. que son âme brûle d'obtenir telle ou telle demande' par I'interçession des Saints invoqués dans cett€ Messe ou ces Oraisons particulières. comme du bien intéressés. Les personoes dont la situation ne leur permet de faire dire aucune messe. dans les cas graves et pressants. par la puissante et efficace intervention de cette Divine et Volontaire Victime qui intercède sans cesse pour nous et avec nous. prières sur parchcmin. médailles. On peut faire dire ces messes par n'importe quel prêtre. Mais s'il s'agit d'une maladie ou d'une neuvaine à faire. comme la cire que fond la flamme . il est préférable Ce les faire dile par le prêtre guérisseur. livres. et en union avec les prières prescritcs. caractères occultes. aux intentions formcllcs dcs demandants. à obtenir en favcur des Beaucoup de personnes négligent ce grand moyen d'obtenir une grâce : le Très Saint Sacrifice de la Messe .

nos livres. cnrichir et sachant bien que nous n'emporterons avec vciller sur nous et depuis plus de vingt ans que nous luttoos sans peur du lendemain. à défaut des prêtres. ou portés dans un petit sachet. un peu dans tous les pays. ils les appellent des superstitions. pour plus grande efficacité. avec les noms et les demandes de la personne qui doit les porter. mais par nous. s'il s'agit d'un pctit paquet' Comme I'eau et I'huile sont d'un difficile transport' nous ne les expédions pas. ou plutôt des personnes qui .108Les frais d'envoi sont à la chargc du destinatairc. mais demander une mess€ et une consécration s@iales. ils les appelleront mauvais livres. ou bicn par la poste. ave. il y faut certaines conditions que nous ne pouvons constater par lettres. il ne suffit pas de le désirer. c'est alors que les personnes le peuvent I et si elles te peuvent. faitcsJes bénir. hommes ou ferr:mes. Lorsque la personne est pauvre. mais seulement par des entretiens sérieux. qui ne veulent jamais rien fairc. vous qui cherchez une consolation. Ces bénédictions. il tent sa parole. alors uous donnons aux personnes délégation de les bénir elles-mêmes. vous. nous envoyons franco à la gare qu'on nous indique ou à domicile. mes amis. s'il s'agit d'un colis postal. elles le doivent. bien que nous faisons. vous qui souftrez. Ces divers objets àoivent être placés dans la maison. qui comprenne : il y en a encor€. vos livres. en y ajoutant toujours une Prière inscrite de notre main. des délégués. et si I'on ne peut venir' les prendre. et dans les cas plus graves avcc une consécration par une messe dite sur le signe. la prrère. et nous faisons but ce qu'il laut pour la guérir. Mais. ou par un bon prêtre. non par eux. Rien de plus rationnel. satisfait de sa reconnaissance qu'elle saura bien nous témoigner par ses prières et avec spéciales de I'Egtise. nous la soignons la même attention et le même dévouement. Dieu nous a promis de Car nous ne demandons qu'à pouvoir continuer le . nous donnons I'explication complète et I'application spécialc des signes ou p€ntacles aux initiés ou à nos délégués au Livre Secrel des Grands Exorcismes.. si telle est la volonté de Dieu. parmi les prêtres ou les laics. Nous avons. Cependant nous devons dire que ces signes ne sont pas absolument nécessaires pour la guérison : ils y aident grandement dans certaines circonsrances difficiles. en effet. les signes ou pcntacles. quoiquc rares' -109Pour raisons sérieuscs. ôn peut non seulement les faire bénir. que nous avons fait imprimer à part. Si donc on nous fait une offrande pour un travail fourni ou pour un objet réel. nous indiquons ceux qu'il faut dans ielle ou telle circonstance et nous les fournissons.rrt reçu le don de guérir . ont leur vertu Les prières sur parchemin. toutes les bénédictions particulière : par la propagande du bien à faire. les croix ou les médailles. n'ayant nul souci de nous nous que nos bonnes actions. selon les indications qui en scront données. quand il s'agit de faire le bien.

Martyre.lll Sr Ntcolrs. Confesseur. Sr Côr'le et Sr D. on y voit les statuettes des saints.rcHtlt. Abbé. Sr Glr-les. Sr Fn. Vierge. qui deste autel en n'ait été offert par la reconnaissance des p€rsonnes guéries ou consolées. Abbé.rultx. àans cette petite et gracieuse bois et jusqu'à la plus petite fleur. MartYr. Martyre. Vierge. c'est pour une cuvre plus haute. Martyre. APôtre. J. Evêque. père de la Sainte Vierge. Sre Lucrr. Sr Fn. Martyrs' Sr ExpÉPlr. Sr Vnrcerr. Abbé.rprox. MartYr. Archange. . Sre ClruenrNe.. Martyre.runr. Confesseur. Sr L. Confesseur. Evêque' la valeur artistiquc ou Sr Aucusnx. pnopHÈre Elre. Martyre. Sr Je. Epoux de la Très Sainte Vierge' Sr Jo. Tout autour dê la chappelle' sur I'autel. Nous fournissons aussi dans un but de protcction. C' Sr JosepH. pour lesquelles on voudra bien faire une offrande en rapport avec métallique de I'objet. Confesseur. ou pour augmenter notre foi. Sr Istoone. Abbé. Confesseur. Vierge. de guérison. Martyr.tïoe. Evêque. Sr Mrnrrx. "o-4. Lr Sre Rose pr Llue. MartyrSr Bexorr.-ll0Mais si nous reçevons volontiers. nous acceptons les dons pour notre Eglise future. Mère de N' S. Martyre. Abbé. mère de la Saintc Vierge. Sr Lours. Sr Fnuçols RÉ'cts. des médailles bénites. mais très prochaine' nous acceptons pas un $ur notre chapelle présente. Sr Vnrcnxr oe Peul. Vierge. MartYr. Sr Mtcsrl. Vierge. Sr CunrsropHr. Sr Je^N.rx M. Sre ANNe.rr. Martyr. Apôtre' Sr P.rnre VretxEy. Confesseur. MartYr. Sr FrrcRr. La Très Sainte Vierge. Docteur. Sr VelEurlN. Sr SÉn. Apôtre des nations' Sr JuoB TneooÉe. Vierge. Sre AoÉl. Patriarche. Srr GpxevrÈve. Vierge. Sr JÉnôùre SevexrnoLe. Roi de France. Sr Axce gardien. médecins. Martyr. Confesseur. invoquons que nous le plus fréquemment : Notre Seigneur Jésus-Christ. Sr SÉsesrtnN.uçots o'Asslse. Il n'est depuis leobjet mochapclle. Sr riy'ruoellx. pour l'accomplissement ici-bas de notre mission.tul. Sre Appor-rue. Sre CÉcrle. Srp Jelxxe o'Anc. Sr AlnolNe oe PÀDouE. dont rien ne nous détourne' En attendant. Srp Psrr-ouÈxe. Sr Rmx. . Sr Husrnr.tnçols DE SALEs. Sainte Femme.

Sr SÉn. Sr R. mère de Norne D. Martyr. fournir d'autres médailles.rpH.tel. Martyr. la Sainte Vierge.rotr. MartYr' Sr CxnlsroPnE.rtllr MIRAcuLEUSE ne LÀ B' V.rvuoxo NoNNrr. Confesseur. Sre GENEvtÈve. Sr Ber. Vierge. Sainte Femme. Sr Mecxe. qui sont faites de trois herbes diftérentes.rïne. . Vierge. de détourner les influences mauvaises de dessus les personnes ou les aoimaux.consacrées.rprox. servent : Sr R.ruL. Norne Delre ou PenPÉrusl Secouns. Sre GenM INe Couslx. Pour gagoer à la loterie et la réussite dans ses Sr Vncerr Pe P..'Apôtre.rcnÉs : -ll3Nous pourrons. Sr Bt-. dès que nous aurons la certitude d'en pouvoir couvrir les frais. Sr Mto. Sre AoÉl. Confesseur. MartYre' Les quatre prières imprimées sur parchemin que nous envoyons bénites et consacrées par une Messc. Sr MtcnEI-. comme par exemple de Ccuns oE JÉsus ET DÉ MARIE. Srrvre Feulrlr. Evêque. Sr ExpÉom. Sr Vuevnx. Sre Axnr. Confesseur. Vierge. " 2' I Pour un heureux mariage . Mrnrc. MartYre.r. AbM. Curé d'Ars. Confesseur. Martyr. mais qui n'existent pas. Confesseur. Sre JeANNE o'Anc. Sr Ntcores. Les croix. médecins. Sr Rocx. Abbé. Evêque. Sr Wnxoelrx. selon prescription.ttrrreu. Sre Appol-txe. Sre PHILoMÈNE. . Sre Lucle. Sr Juoe TsropÉ.rnçols o'AssIsP. affaires. Sr JeAN-M^nre VTANNEY. Sr M. Martyrs. Sr Fn. Archange. Axce c. Sr Wtllnnop.tnolEtt. dans les conditions dites. Abbé. Martyr. Confesseur. Sr Husenr. Sr Côue er Sr D.rMe oes AnrucÉs. MartYr. Abbé. Sr VNceNT Fennrcn. Archange. Sr Frecnp. Abbé.-rtzVoici la liste des médailles que nous pouvons expé' dier de suite contre toute demande S. MartYre. quand elles sont bénites et.rnrn. Evêque. MÉo. Vierge' et autres qui nous sont souvent demandées. Sr Gnrr. Volontiers nous pourrons les faire frapper. s'il est besoin.r. Vierge' Sr Geoncss. Sr Axrone pe P^Doue. Srr Ross ne Ltu. Abbé. MartYr.rtse. ont puissance. Sr Arsenr. Abbé.

près de la ville actuelle de SaintGilles (Gard).-ll4dc la ûerre ou de I'Au-Delà. près de Saint-Sanilhac. il quitta tout jeune sa patrie pour aller se cacher au fond des forets. du nom de Vérédème. d'où qu'il vienne. il passa le Rhône et sc réfugia dans une grotte. la biche du C'est pourquoi nous I'appelons à juste titre la Médaille MystérÎeuse et nous en donnons le dessin ci- ioint. saint anachorète et qui le blesse à la main. car tous les deux avaient fait dans leur jeunesse dcs études approfondies et ils connaissaient les traditions antiques et la science ésotérique de leur temps. arrondisscment d'Uzès (Gard). Archevêquc dc paris. au milieu d'unc forêt sauvage. nous dit sans rire : a Mais c'est le trianglc franc-maçon. le Cardinal Richard. Scs miracles lc chassant de nouvcau. tæ saint mourut le l* sep tembre 721. Il vint en France à I'embouchure du Rhône' au diocèse d'Arles. puis pour échapper à la véné- Son compagnon. Iæ roi construisit pour lui un grand monastère dont saint Gilles fut le premier Abbé. qu'il soit -ll5du Gardon. Et cependant s'il est bon de s'adresser a aux disciples. C'est dans la grottc de Saint Vérédème et Saint Gilles que nous avons trouvé gravée par eux dans Ia pierre du rocher cettç figure de la Divinité . ils n'avaient d'autre signe religieux que cette expression de I'Etre Infini. depuis plus de douze cents ans. il quitte son saint ami Vérédème et s'en va à quatre lieues de Nîmes. ExpliquonsJa nous-même quelque peu êt disons le but que nous poursuivons en la procurant à nos frères. que ces sectaires fanatiques. singes dc notrc . mourut évêquc d'Avignon et on le fête le 3l aott. né vers 640. E. r Nous lui répondîmes : c Vous oubliez. était un athénien de race royale. 3o Pour se défendre contre tout ennemi. ou contrc tout mauvais sort. Pour mieux se sanctifier. poursuivant 4o Contre toute maladie physique ou morale. ration qui le poursuivait. où il rencontra un saint vieillard. il n'y en pas à Dieu. qu'ils ont contemplée et méditée pcndant des années et des années. Eminence. saint Vérédème. S. ne vaut-il pas mieux s'adresser au Maître ? Nous avons encore d'autres raisons supérieures de donner cette médaille : nous en laisserons entrevoir quelques-unes. Prcmière face de la médaille : un triangle avec trois croix. Nous ne I'avons pas inventée : les divers caractèrcs qui la composent existent dès la plus haute antiquité et nous I'avons retrouvée taillée dans le roc Saint Gilles. Mais il est une autre médaille que nous avons el qui causera quelque impression à ccux qui réflé' chissent et sâvent comPrendre' Il y a des médailles pour tous les saints. sur'lcs bords qui n'a pas encore achevé loutes ses études ésotériques. Dans leur pauvre grotte dépourvue de tout bien€tre. C'est là que le découvre le roi dcs Visigoths. Flavus Wamba. athénien comme lui' Cette grotte se trouve en Provence. non loin dc Collias.

ainsi quà cc qui reste encore à l'heure actuelle de I'Ordre des iempliers. leur situation. aux théosuphes' aux kabbalistes. nous ont emprunté nos signes : il n'y a qu'à reprendre ce nos-ritcs apparticnt. quels que soient leur race. lequcl a unc signification profonde. prcmièrc lcttre du Tetragrammatôn. qui se joignent quand même sous le souffie de I'esprit. je le vois partout sur noe iutcls cnvironné de gloircs. aux hcrmé' . aux orthodoxes. La Croix est le Verbe. La Synarchie Trinitaire de I'Infini et des Mondes. outils de ccs faux constructeurs. non par Adam. qui ne sont que des démolisseurs de toutcs les sociétés ? Vous faut'il des lunettes pour voir ccs trois croix et comprendre ce qu'elles signifient ? Quand vous bénissez vos fidèles prosternés' -ll7Dieu. sont frères. o Forts de cette mission qui nous est confiée par les Esprits Supérieurs et les Grandes Intelligences terrestres. leur tistes. ceux qui ont oo .tio du monde ont eu une raison primitive ct iCgitime d'existence et d'opposition : elles.patrie."yon dJ vérité. aux Rose-Croix.-116rcligioo qu'ils veulcnt détruirc. qui est notre devise : Nil occultum quod non scietur. à tous. et Spiritus Sancti ? t Mais pour parler séricuscment. que Ies initi6 seuls p€uvent entrevoir. à toutes les religions.imagc de la Trinité Saintc. la variété de-r formes n'eschrt pas I'unité dc pcnséc. première lettrc de {un4. Lc !F. vous avez raison' I Le bon cardinal nous répondit comme Pandorc : Dcuxièmc face de la médaillc : I-c T. Voycz'vous dans cclui-ci la truclte ct le martcau. signifie Esprit. aux protestants. signifie : Nom sacré composé de quatre lcttres : I É V É. aux gnostiques. Ieur. qui cst cssenticl à lbristencc dc I'Humanité : la Fraternité univercelle par l'établissement du Règnc dc ne faites volts pas. mais par le Père dont nous tirons notrc origine. avec la majesté qui vous distingue' trois grands signcs dc croix. Le trianglc dans l'égflisc cet qui nous"t l. nous n'hésitons pas à fonder ou plutôt à faire revivre I'Universelle Fraternité. qui les pousseà remplir leur mission d'illuminer leurs frères. Quiconque moleste un individu ou une coltectivité. non pour les absorber : que cha' cun jardc scs convictions particulières' son organi' sation spécialc . au moins sur un point commun Los individus comme les nations doivent se rraiter en frères. aux Martinistes. espacées dans le mondc. II n'est ricn dc caché qui un jour De sera révélé: cn d'autrcs tcrmes : L'occulte est la science déjà acquisc pour certaines âmes privilégiées.sè sont écartées du but qui était le rétablissement de la synarchie et du souverain pontifical débarrassé de tout Césarisme cn lui comme en dehors de lui' Nous lui faisons un appel prcssant. aux Juifs. principales obligations : Tous les hommes. L'exergue est cette parole des Evangiles. aux catho' liques. aux philosophcs' aux penscurs. Monsieur I'abbé. dont voici les religion. et Filii. toutes lcs francst"çonn. moleste l'Humanité entière et a contre lui la Fratcrnité Universelle du Règne de la Science. . aux brahmines. en disant ce quc vous pou""i lire en exergue autour de cette médaille : in nomine Patris.

Déléeués ) VV. il importe peu : il suffit que. nous lui venons puissamment en aide.118Cette Fraternité. unies aux siennes. la foi du fidèle I'attire.Grands bienfaiteursf EV.-Bienfaiteurs I Initiés du 2'degré IE. . de préférence en bre_ métal argenté' bronze. selon le degré d'initiation. puisque c'est lui seul qui prescrit le traitement médical. Elle se porte ostensiblement. La première règle extérieure est de s'aider mutuellement partout oit I'on se trouve' sur tous les points du globe. car toutes choses sont resp€cté€s et mises à teur place. si Ia chose n'est déjà faite.Prêtres EEE.Grands Initiés EE. en donnant des conseils spirituels. il se m€ttrait lui-même en dehors de la Fraternité. I VW.Fidèles I. montent avec plus de force Merveilleuses. loque. c'est Dieu seul qui soutieut. car nous ne soûlmes pas une Société sccrète. nouveau que nous ne prescrivons aucun remède : c'cst I'affaire du médecin. par les moyens surnaturels. console et guérit . nc pcut molester personne. . - j ce qui est conseil devient ordre hiérarchique avec invitation aux divers Conseils de I'Ordre. . par nos médiums-guérisseurs. nous envoyons. mais à ciel ouvert et nous arborons hautement et clairemcnt le Programrne dc la Synarchie sociale et de la Loi du Règne de Dieu. confiance en l'âme de ceux qui veulent guérir. .. et si un frèrc de quelque degré que ce soit violait la Grande Loi dEquilibre. commerce. consulter un docteur. que nous tendions toujours vers Ie mieux. . etc. sous toutes les formes : conseils. hospitalité. dont I'ordonnance nous met à couvert. aide matérielle. nous soyons plus fermes en volonté persévérante. Les initiés reçoivent toutes explications nécessaires. et quand tout secours humain semble abandonner les uns et les autres. . 1 aluminium' o. nous instruire et nous aimer. V. Ce n'est pas nous. en excitant la foi et la . Pour en revenir à nos avis pratiques. sa science acquise et dans une longue expérience : nous. c'est à Dieu de montrer sa puissance. par les prières Le médecin se sert des moyens naturels puisés dans utile de dire à il nous semble . nous soutenir. Quel que soit notre nombre.Scurs A. cn poursuivant son but final. cn suivant sas règles ésotériques. nous n'agissons pas à huis-clos. afin que nous puissions partout nous reconnaître. et Dos prières. Dans tous les cas de maladie physique. des avis appropriés à ceux qui souffrent moralement .Initiés l"' degré cuivre' -ll9La Médaille Mystéricuse n'est donnée qu'après les rites nécessaires pour la personne nommément. à nous de prouver notre foi. puisque c'est un bijou. arsent. chacun dans sa sphère.-Evêques \ IEVE. que nous connaissions le but vers lequel nous marchons tous d'un pas inarrêtable' Voici la lisæ des divers degrés : médaille Frères E..

nous donner tous détâils complets sans réticence aucune. ou ont des exigences quc nous n'avons nul désir de satisfaire.. Ces objets doivent être enveloppés. En quence. remettre. soit accompagné de I'un de nos médiums. comme prêtre. il est un autre moyen d'être renseigné.tm - *t2rpréférable. cn France ou à l'étranger. mais refaire une scission vitale. ou de préparer une guérison quasi-certaine dans la plupart des cas. demandés par tous ceux qui souftrent. réassocier un commencement de diss<rciation violente . avec le nom et l'âge. mais il est que consé- pour ne pas toucher au timbre de réponse. il est de toute évidence nous D'en pouvons supporter les charges. opérer à distance par la prière. car nous n'avons pas toute la puissance du Maître. soit par correspondance. à cause de nos occupations. nous puis_ sions faire toute demande utile. on voudra bien nous recevoir de même pendant la durée du séjour. Il est clair que nous n'empêchons pas la morr. par exemple. on risque fort de ne trouver psnionDe. nous ne pourrions. on devra s'entendre avec nous pour nous dédommager de notre dérangement. Pour ces voyages. Si I'on ne peut ni venir ni nous faire venir. une mèche de cheveux et un morceau de linge ou flanelle porté par la sence des personnes. soit pour nous seul. néccssairc de venir nous trouver. Il y a aussi des actes que la Toute puissance elle-même ne peut faire. puisque nous sommes souvent en voyage. car elle ne peut violer ses chose très faisable. mais nous en avons éprouvé les inconvénients. car la mort est la prolongation de la vie : il n'y a pas de mort absolue. Nous pouvons. il nous est possible de pro_ curer un soulagement immédiat. le médium peut donner des renseigne_ ments et conseils plus précis. ou notre foi n'est pas assez grande. Autrefois nous avions un jour pour recevoil toutcs les personnes qui se présentaient. nous connaissions le diagnostic du doctew médecin. Ressusciter un mort est au fond une . qui sont dans la peine ou qui sont dêsespérés. En sc préscntaot sans prévenir. ll ne nous plaÎt pas de pcrdre notre temps à recevoir parfois dcs gens malhonnêtes. afin qu'à I'aide des puissants moyens mis entre nos mains par la Divine providence. quand le voyage est jugé nécessaire. on puissc vers Lui pour lc faire descendre jusqu'à nous et vers nos misères. facilitée par Ia préde la cause et des effets. s'il s'agit d'une maladie morale. quand le voyage est impossible. alors jugeant. par la magnétisation et la bénédiction des obiets jugés utiles .afin que. sans doute. et dans quelques cas. auxqucls nous donnons des conseils spirituels. qui nous tendent des pièges dans lesquels nous ne tombons pas. ressusciter un mort. qui ne peut être que très court. c'est de nous envoyer. personne en cause. Comme nous sommes d'une grande simplicité. s'il s'agit d'une maladie physique.. qui nous soqt d'un si grand secours pour le soulagement de toute souffrance par I'invocation des Saints et Puissants Esprits du Cicl. en connaissance. nous du moins. C'est pourquoi désormais nous ne recevons que nos abonnés. une tête propres Lois. convenue et fixée à I'avance. soit dans une entrevue dcmandée. que nous ne remplaçons pas ce qui a complètement disparu. Muni de ces objets.

établies en France et dans tous les grands centres du monde. et si la générosité de Dieu est infinie.-t22coupé€. Et ils s'étonnent. si nous apportons quelque retard dans nos réponses : nous répondons toujours à chacun à tour de rôle. nos vrais amis. il respecle toutes les opinions et ne combat que les abus et le fanatisme. L'Etincelle intéresse. pour nous éviter des recherches qui sont une perte de temps . ne pas oublier de joindre à sa lettre un ou plusieurs timbres : autrement il nous est impossible de suflire à une correspondance aussi chargée que la nôtre. Religieuse-Libérale. des frères auxquels nous faisons Pour obtenir de nous une réponse. en mênre temps qu'it cst un lien de relation et d'union avec tous ses nombreux amis à travers le monde entier. parce qu'il est pour lui un moyen de diffusion de ses idées libérales et de fraternité. Il y a des gens qui s'imaginent. en attendant qu'elles le soient dans Ie plus humble des hameaux. mais nous ne correspondons d'une façoo régulière qu'avec nos abonnés del'Etincetle. d'Egalité et de Fraternité. et en cas de perte ou de fausse direction. que I'on affiche partout et que I'on ne pratique nulle part. Les étrangers. accompli les prescriptions et quelques minimes sacrifices. nous sommes disposé . nous a accordé quelque pouvoir. Il est le lien de tous les hommes de bonne foi. en deux temps et trois mouvements. Prière aussi de renouveler son adresse entière sur chaque lettre qu'on nous écrit. instruit et éclaire : elle est le lien qui nous unit à nos abonnés. Les résultats que nous obtenons sont en proportion directe de la foi des postulants. il est la tribune libre de ceux qui ont le respect de tout le bien possible. plus que des amis. n'entre pas. partout oir ils se trouvent. il esr possible que nous ayons supprimé les lettres premières. elle a aussi ses règles de sagesse' d'équilibre et de Providence distributive. Ce journal proclame les vrais principes de Liberté' au lieu de nous envoyer des timbres qui n'ont pas cours en France. I'Etincelle. à les servir dans un délai fixe. Prière impérative sont deux termes qui s'excluent. et ils se fâchent : ils sont leurs plus grands ennemis. Terminons : si Dieu. qu'ils peuvent commander à Dieu militairement. quelle que soit leur forme religieuse . pour raisons graves' dans le plan -r23et huit francs pour l'étranger. pour prouver notre mission. d'avoir Directeur n'en tire nul profit. Organe de I'Union Sociale des Eglises. parce qu'ils ont prononcé les formules. Nous supplions nos correspondants de ne pas s'impatienter. il a 64 pages : Le prix en est modique : six francs pour la France le divin. Il est I'organe des églises catholiques indépendantes et gratuites. Ces gens ont une curieuse idée de la Prière. la plume et la grandeur des idées . nous adresseront une somme quelconque pour nous couvrir des premiers frais. I'adresse permet le retour à I'envoyeur. car ils posent à leur demande une infranchissable barrière' C'est I'occasion de dire un mot de notre Revue mensuelle.

de ce qu'il faut dire. - Par N. Il est facile de juger. mes confrères.assistants répondent Les Et cum spiritu tuo. . I'officiant. g signifie Réponse. signifient Bienheureux ou Bienheureusc. B .B. la doivent comprendrc ct pratiquer. gratuitement' pour le bien dc nos frères qui sont ici-bas ou dans I'espace : tellc -r25- est la vraie mission du prêtre et c'est ainsi que tous tes prêtres. V. d'après le texte.V devant un nom signifie Vénérable. ou B. : ou Sh signifient Saint ou Sainte. Ainsi seront ou Pltrs ne seront' J'aurais beaucoup de choses à dire encore : mais il vaut mieux attendre I'heure prochaine des Grandcs Explications des abrévialions conlenuec dans cc volurne Révélations. J. le prêtre Dominus vobiscum. Ce signe indique que I'on ens€m- dit : . ou qu'il faut désigner I'objet de la demandc. Ainsi. signifie Bienheureuse Vierge Maric.N..la prière.. doit répondre. . par exemple. Jésus-Christ. C. y' signifie Vérset. si I'on est plusieurs pour prier ble. signifie : par Notre Seigneur . signifie qu'il faut nommer Ia ou les personnes pour lesquelles on prie. le postulant.. Ce signe indique le lccteur de. M.124à en user largement. S.S. qu'il soit prêtrc ou lai'c. .

possède en elk. quc l.. expressioirs des suppncauons partlcullcres.{ltânt que p.selon la formule C'est la prière simple et subtirne par excellence. Quc votre Nom eoit à . calis Pater noster.-môme toute elllcacité. avant ou après chacune dcs ^ r'lteres rnerlre. grâces. invoqnant des motifs que l'ôn pense ptus nouveflur ou des patrouages. jamais béni. .PRIERES QUOTIDIENNES L'Orabon Domlnlcale . nous cngâgcons à réciter le Pnler. toutes les autres Drières n'en sont. ordinairc. Sanctiûcetur notrten ruum.ossible. L'orlisorr du Christ renfermp toute deÉrande. tel qu'il est ci-dessous -ou. Le Pater est le thème. qui remplissez les Espaccr . qui es in Père dc nous tola.gue lcs inflnies variations.lIeuses.<Jn croit plus puissants À toucher le Dispcrilatetir de toutes _.

d'hui notre Donnez-nous aujour' nourriture . Que votre Règne s'établisse ici-bas . cie supersubstantielle Et dimitte nobis debita nostra . Fiat voluntas tua .r Et ne nos inducas in tentationem. Et remettez-nous de- iW t+*++ ++ ++ + ^e . Seigneur. celles qui mugissent. d'une prudcnce ct I t+-+++++ ++++++ E: É! E c. comme déjà elle est accomplie dans les Célestes Mondes: Panem nostrum quou' dianum da nobis hodic. parce que tout révèle votre puissance et votre bonté. Arnen ! Et ne nous mettez Mauvais. que nous pouvons voir . Sed libera nos a malo. . celles qui savent articuler votre'nom si doux de Père' Nous croyons en Yous.' toutes les bouchcs ce matin vont s'ouvrir comme la rnienne.: =Y :i !t Sicut et nos dimittimus debitoribus nostris .0) tlo qrF 9. i c- lifrËTT .-128Adveniat regnum tuum. L'harmonie dc l'Univers témoigne d'unc sagesse. Mais gardez-nous du Ê: D Ve Ainsi soit-il c.9 Me Prière au Père dec Cieux (Paraphrose du Palar) Notre Père qui êtes aux Cieux . De même que nous fai- sons remise débiteurs. Pas trop près de la tentation . Que votre Volonté ee fasse sur notre Terre. c.9 s6 ! o.o cf. si' cut in ccplo et in terra . celles qui gazouillent. à tous nos (r)È >i q.

grâces. ils éviteraient les maux qu'engendrent les abus et les excès de tout genre. Ie plus petii insecte. Ie lion qui rugit. car il n'est pas une seule infraction qui n'ait ses conséquences fatales. au lieu de se nuire commc ils le font . I'oiseau qui rase I'onde.est pourquoi aveugle est celui qui ne vous reconnaît dans vos æuvres. chacun dans son langage.. les cuvres de la Création. Ce Nom trois fois bénit. s'ils les observaient.-129d'une prévoyance qui surpassent toutcs les facultés humaines. partout nous voyons la preuve d'une sollicitude paternelle : c. orgueilleux celui qui ne vous glorifie pas. ils s'entraideraient mutuellement.. mais tout le chante en haut comme en bas de I'Univers. la fleur gui embaume. depuis Ie brin d'herbe de la prairie. vous avez donné I'inteltigence et la rai_ son. outre cet instinct. mais à I'homme. parce qu'il met la main devant s€s yerD(. Avec ces lois. vous lui avez aussi donné la liberté d'observer Que votre Règne arrive. Seigneur. Le nom d'un Etre souverainement Grand et Sage est inscrit dans toutes leur bonheur. ils feraient régner entre eux la paix et Ia justice. vous avez donné aux hommes des lois pleines de sagesse et qui feraient . jusqu'à I'homme qui blasphème. Vous avez donné à la brute I'instinct qui lui trace la limite du nécessaire. le fort soutiendrait le faible au lieu de l'écraser . et elle s'y conforme machinalement. nul ne le connaît. ingrat celui qui ne vous rend pas des actions der Que vote Nom soit sanctifié . jusqu'aux astres qui se meuvent dans I'espace sans limites. Tlutes les misères d'ici-bas viennent de la violation de vos lois.

à exerccr son empire la nourriture. Et puisque I'oiseau trouve dès I'aurore le vermisseau ou le grain qui le nourrit. le laboureur qui sc lève au matin pcuvent la sueur de ton front. dans votre prévoyanc€ paternelle. combien ne doit pas être plus grande celle de la Créature à l'égard . le voyageur qui rcntrc le soir. sur le fer. cettc petite Etincelle dc Divinité que je sens en moi. qui est la pure Jouissance. afin qu'il ait le mérite et la responsabilité de ses actions. afin qu'il exerçât son intelligcnce par la recherche des moyens dc pourvoir à ses besoins et à son bien{tre. à la ville comme aux champs. Quand donc. tous vous reconnaîtront pour le Souverain Maîtrc de toutes choses. pour redevenir cette Lumière splendide qui est la Science. qui est le Beau. à la seule condition d'apporter sa petite pierre à I'achèvement de notre future demeure ? Que votre volonté soit laite sur la terre comme ou clel / Toute activité s'éveille : I'homme s'apprête. puisque la pâquererte boit dès I'aube sa première goutte de . Un jour viendra où. la nourriture spiriruelle pour le sur la terre. Seigneur. Ccux qui les violent. tes autres par le travail intellcctucl. par là. au centre de mon âme. selon votre promesse.bur . Seigneur. si la soumission est urr oèrurr du fils à l'égard du père. Alors votrc Volonté sera $ur ia terre accomplie.y sou_ mcttre sans murmure : l'homme s'y soumettra quand cnfin il comprendra que vous êtes la source de toute sagesse et que sans vous il ne peut rien. sur le feu. La nuit a vu s€ poursuivre la marche éternellement régulièrc des étoiles. tous -t3tconstater qu'aucun de ces âstres n'a manqué jamais au rcndez-vous que votre puissance lui a donné dans les immensités du firmament : qu'il en soit ainsi sur la terre coûtme au ciel. les pratiqueront : alors I'Incrédulité aura disparu. car vous I'avez créé libre ct vous lui avez dit aux premiers jours : Tu tireras ta nourriture de la tcrre à .de son Créateur ! Faire vorre volonté. Mais c'est à son activité. développement de notre esprit.oslô. sur tous lcs élé- ments domptés. et le règne de vos lois sera votrc Règne sur la terre. comme lcs élus I'accomplissent dans le ciel. aux rcssoruces de son intclligence que I'homme devra sa nourriture. vous lui avez fait unc obligation du travail. c'est-àdire dc choisir entrc le bien et le mal.-130ou d'enfreindre cellcs dc voo lois qui le conoernent personnellement. le soleil s'est levé à lïreurc gue vous lui avez fixée de toute étertrité. Nul ne p€ut prétextcr I'ignorancc de vos lois : car. le Royaume annoncé depuis les anciens jours et qui sera nôtre. En effet. sur toutes les volontés obéissanûes : Que votre Volonté s'accomplisse. pourra-t-elle percer ces épaisses murailles de ténèbres amoncelées. les uns par le travail matériel. à nous qui sommes vos enfants bien aimés vous donnerez Donnez-nous aujourd'hui notrc pain de chaque . de l'inférieur envers son supérieur. vous avez v-oulu qu'elles fussent gravées dans la conscience de chacun. c'est observer vos lois et s. sans distinction de culte ni de nation.' c'est-à-dire la nourriture pour I'entretieir àes forces corporelles. d'ignorances ataviques. clle aussi. c'est qu'ils vous méconnaissent.

Puisque la loi du travail est la conditiou de ltomme sru la terre. et pour n'avoir pas voulu se contenter de ce que vous leur aviez donné ! CeuxJà sont les artisans de leur propre infortune. de concevoir de lbnvic contre ceux qui possèdent ce que nous n'avons pas. Remettez-nous nos deltes comme nous les fcmctbns ofienses. et que vour tion. ou par lcur ambi- -t33Si lc travail nous esl irnpossible. Nous savons maintenant. ct le fruit. ô mon Dieu.-132le travail I'homme resterait stationnaire ct ne pourrait aspirer à la félicité des Esprits Supérieurs. et même sontre ceux qui ont le superflu. comme nous pardonnons pardonnez-nous nos à ceux qui twus Cbacune de nos infractions à vos lois. les chqres nécessaires à la vie. notre pain de chaque jour. Donnez-nous donc. tandis que ta joie réservée à celui qui souffre avec résignation scra étcrnelle. mais disons-nous aussi quc Dieu nous a donné I'inælligence pour nous tirer du bourbier et qu'il dépend de nous d'en faire usage. Vous secondcz I'homme de bonne volonté qui sê Sans confie à vous pour le nécessaire. car nul n'a droit de réclaner lc supcrf. vout ne les abandonnez pas. Combien en est-il qui succombent par leur propre faute. c'est-àdire les moyens d'acquérir. demandons-nous s'il n'ett pas dépendu de nous de l'éviter . que la prospérité matérielle du méchant est éphémère comme son existence corporelle. par lc travail. Seigncur. ç F*artez aussi de notre esprit la pensée de nier qu'elle aura de terribles retours. mais non celui qui se complaît dans I'oisiveté et voudrait tout obtenir sans peine. ni celui qui cherche le superflu. donnez-vous aussi la prudencc. ils reviennent sincèrement à vous. car ils sont pnnis par où ils ont péché. norr noull conûoû en votre divine Providence. grâce aux nouvelles lrrmières qu'il vous a plu de nous donner. ont ofiensës. et une dette contragtég . nous sevons qull n'y a point de peines imméritées. la prévoyance et la modération. Mais ceur-là mêmes. et n'ont pas lc droit de se plaindre. palce que vous êtes inûDiment miséricordieux : vous leur tendez une main secourable. que vous leur avez enseignée. alors gue lc votre justicc. SeigÊeur. Avant de nous plaindre de notre sort. dès que. à chaque malheur qui nous arrive. par leur incurie.u. Préservez-nous. corilne I'enfant prodigue. par leur imprévoyance. demandonsnous s'il n'est pas notre ouvrage. S'il entre dans vos desseins de nous éprouver 1nr les plus dures privations. malgré nos cfiorts. Eout les acceptons comme une juste expiation dcs fautec que nous avons pu cornmettre dans cctte vie ou dans unc vie précédente. que votrc justice rcçoit toujours son accomplissement et ne fait défaut à pcrsonne . cst une oftense envers vous. en voyant la prospérité du méchant et malheur qui accable parfois I'homme de bien. à ceux qui nous doivent. car vous êtes juste. nous manquons du nécessaire. donncz-yous le courage et la force de I'accomplir. pardonnez-leur s'ils oublient la loi de charité et d'amour du prùhaio. afin de n'en pas pcrdre ne châtiez jamais sans cause.

la mort . S'il vous plaît de nous retirer aujourd'hui même d'ici-bas. dont les dernières paroles furent pour s€s bourreaux. Seigneur. incarnés sur celte terre pour expier et nous améliorer. d'accomplir dans une nouvclle vie cc qu€ nous ne pouvons faire en celle-ci pour notrc avancement. Donnez.. dans lesquels ils nous entretiennent.rs maudire ceux qui. La cause premièrc du mal est en nous. Vous nous aimez plus que tous lcs mères. c'est la lumière jetê sur notre passé ct notre avenir. nous facilitent le chemin du bonheur éternel. grésillant nos pauvres ailes. sous la promesse de faire nos efforts pour n'en pas contracter de nouvelles. par leurs méchancetés. Tout ce que nous pourrions faire pour les écarter cst inutile. si nous nc leur opposons une volonté inébranlable . si nous en manquons nous-mêmes à l'égard de ceux dont nous avons à nous plaindre ? *135que nous trouverons dans d'autrcs cxistcnces lcs moyens dc racheter et de réparer nos fautes passées. puissions nous présenter à vous.nous. faits. ô mon Dieu. car vous nous avez dit par la bouche de Jésus : c Bienheureux ceux qui souffrent pour la justice ! r Bénissons donc Donnez-nous. Vous nous avez fait une loi expresse de la charité. tandis qu'ils sont impuissants et renonccnt tentative contre les êtres parfaits. penchants vicieux. I-es persécutions que nous font endurer les méchants font partie de nos épreuves terrestres. notre âme tout ressentiment. de nous avoir appris que notre sort n'est point irrévocablemcnt fixé après à toute Chaque imperfection est une porte ouverte à leur influence. Seigneur. faites que nous. Béni soit votre nom. la force d'étouffer dans nos pieds tendres: comm€ le papillon léger nous rainc justice et dc votre bonté infinie. De quel droit réclamerions-nous votre indulgence.-134qu'il nous faudra tôt ou tard acquitter. nous devons les accepter sans murmure comme toutes les autres épreuves. elle est aussi dans I'oubli et le pardon des offenses. ct les mauvais Esprits ne font que profiter de nos pour nous tenter. Mais nous sommes nous-mêmes des Esprits impar- la main qui nous frappc çt nous humilie. Nous cn sollicitons la remise de votre infinie miséricorde. lc signe éclatant de votrc souve- voletons vers les fausses lumières. toute haine et toute rancune i faites que la mort ne nous surprennc Pas avec un désir de vengeance dans le caar. prenez-nous par la ceinture pour guider nos pas chancelants ct nous écarter loin des précipices.car les meurtrissures du corps fortifient notre âme. la force de résister aux suggestions des mauvais Esprits qui tenteraient de nous détourner de la voie du bien en nous inspirant de mauvaises pensées. marehant d'un pas bien incertain dans ces rudes sentiers qui blesscnt Par là s'expliquent enfin toutes les anomalies apparcntes dc la vie . et nous serons rclevés de notre humilité. Ne nous laissez pas sucomber à la tentation : nous sommes de petits enfants. mais la charité ne consiste pas seulement à assistcr son semblable dans le besoin . et ne p. purs de toute animosité à I'exemple du Christ.

. car vous ne voulez que Dotre bien..1. .ternps . myopes que nous sommes.1" uos àcôupiiiun. norrs <lotrnorrs ici les priè'res cà.!c vous aimez).iil ri'rrrrc prière n'u jiunltis ité un péclré . ..st Ilr rrrcillcrrrc tles prièrcs.cst lc prenritr de tous les dàvoirs. et le noir nous enveloppe. comme il a déjà disparu dans les mondes plus avancés..-ff:t:9"q ]" ccttc coutume picrrse. car source de tout bien ne peut rien engendrer dc mauvais . Seigneur.' le mal c'est I'ombre.belu. c'est pourquoi. .l:l a. pin le ptus juuni. car c'est le mal qui les attire. tandis que le bien les repousse.1--.. et non selon la nôtre. Ainsi soit-il / Plaise à vous. et il ne paraît irrésistible qu'à ceux qui s'y abandonnent avec complaisance.. sans naufrage pour ootre âme.ï.lréger.r:'on la qrralité liult . . tlien dc ptus f1. C'est donc contre nous-mêmes qu'il faut diriger nos efiorts. Nous vous adrçssons cette prière. nous distinguons à peine le bien..t. iyid:.lt" e ('st cnc()re lln(.os. rlut' . ltn('t)()tlnc acti0n t.11 t:t qurntiti.t1 .car ce n'est pas .signc dc croix irrr rnême tout simolenrcnt d'un s(. c'est nous-mêmes qui le créons en enfreignant vos lois. la Ce Pater et cette paraphrase si belle et si poétioue Quand les hommes observeront vos lois. rr'en tourrncntez pas votre ânrè le ternpS.rrr dcs prêtres. lc soir. (spécifiez votre demande pour vous et pour ceux g.. Etincelle Divine. toucDant que r Oir rlcux orr trois sont réultis ell rnou Nonr. et en particulier pour. toutes les âmes souftrantes incarnées ou désincarnées. afin de fermcr aux Esprits impurs I'accès -137sagesse infinie. peuve-nt Lrtrc (ltlcs colltme prière du rnûlin.rous pouvons avoir aussi cclle de faire le bien... la volonlé de nous corriger de nos imperfections. Mais délivrez-nous du mal . ô mon Dieu I pour Douri-mêmes.136dans lc bien.r. nous vous I'adressons aussi pour votre de notre âme. rien à. éclairez la nuit des splendeurs de votre Eternelle Justice.. qu'il soit fait selon votre sainte volonté.ic srris au rrrilieu d'errx..r ne pres(rruons pas. le mal disparaîtra de la terre.n u le. :-cunten_ tez-v(rrrs tl'rrn . nous demandons votre assistance et celle des bons Esprits pour résister à la tentation. > . nous consei/lons seule_ : Inr lrcu où vr)us vivg2.. eflacez les ombres._ Seignt'rrr.. Fâire c'(' qu'on doit... iilvcnl i.. ruais _si à cause . uu Le mal n'est point votre ouvrage.. sans çatas_ trophe pour notre corps.. pour tous ceux qui réclament notre assistanc€. Iæ mal n'est une nécessité fatale pour persontre. Seigneur. qirand iln e.peur qu'il faut cherclier. ô mon Dieu.r..-i.r. Sur toutes les choses qu'il ne nous est pas donné de comprendre. soutenez-nous dans notre faiblesse : inspirez-nous.unes pcrrvent êtrt rlitcs.ltl illln rlc vrrlre c(Etrr vers Dicrr.. c'est le noir. Qu'il en soit ainsi I et faites que nous arrivions au soir de ce jour beau ou triste. àt (1il . c'est la nuit. et un renoncement absolu du mal. par la voix de nos anges gardiens ct dcs bons Esprits.est lorrs re trnis crr flrmillc et au nrornent rcp. pi. chass€z le noir de nos âmes. cornme bien tl'irtrlrcs. Seigneur. ainsi qu'au soir de notre vie. et alors les mauvais Esprits s'éloigneront naturellement.. Si nous avons Ia volonté de le faire. et vors savez mieur que nous ce qui nous est utile. tlit le .q-ui lorsquc I'ou. ys11a n'en aVcz ni ni la facilité. pour nos amis et nos ennemis. Oependant. que nos désirs r'accomplissent ! Mais nous nous inclinoos devant il. et par le mauvais usage que nous faisons de la liberté que vous nous avez donnée..

gd a été conçu du Saintla Vierge Marie. Et aimeras parfaitement. à la communion des Saints. ne nous laissez pas succomber à la tentation . à la rémission des péchés. Faux témoignage ne diras. Ni retiendras à ton escient. et du Saint-Esprit. Mère de Dieu. qui êtes aux cieux. comme nous pardonnons Chrétien. que votre Rè8ne arrive . - Ainsi soit-il ! Commandements de Dieu Ainsi soit-il. qttand vous avez besoin. Ie Scigneur est aveç vous. Ainsi soit-il ! 4. sans souci des tarifeurs de prières. et du Fils. commé I'averigle mendiant. à la Sainte Eglise Catholiquc. a souften ltous a été crucifié. Je Crois au Saint-Esprit. crions vers Dieu. est mort ct a été cnsc_ Prière du soir cn femlllc Tous font le signe de la croix. maintenant et à I'heure de notrc mort. I Ni mentiras eucun€ment. 4. le Père Tout-Puissant. sous prétexte que çe peut. Le bien d'autrui tu ne prendras. f Au nom du Père. et. cst béni. pleine de grâces. lc fruit de vos entrailles. Je coris en Dieu. - Ainsi soit-il Tes père et mère honoreras. est descendu aux enfers. à la résurrection de la chair. la deàande ou la prière jaillit d'elle-même de vos poitrines. Luxurieux point ne seras .v v .Notre père que votre Nom soit sanctifié . Le plus jeune : . et en Jésus4hrist son Fils L'ceuvre de chair tu ne voudras Qu'en mariage sculement. à la vie éternclle.lui ctsser -les oreilles' ' Oh ! le beau zèle ! et le vilaln métier qu'ils faisaient. donnez-nous aujourd'hui notre pain quotidicn. le troisième jour cst ressuscité d'entre lc.138Ouand vous soufirez. Homicide ne commettras De fait ni volontairement. . Dieu seul adoreras. mais délivrez-nous du mal. En vain par Dieu ne jureras. est né de Ponce-Pilate. pardonnez-nous nos olïenses. vous êtes bénie entre toutes Ies femmes I et Jésus. Afio de vivre longuement.'prions.s morts. En seryant Dieu dévotement. priez pour nous. veli. Sainte-Marie. et qu'ils font encore ! Mes arnis. Je-vous salue. -t39Unique. cst monté aux cieux. que votre Volonlé soit faite sur la terre commc au ciel. malgré l'opposltion si ètran(e des Apôtres I Vous ne savez pai pourquol ? Parcdqu'ils veulent empêcher Dieu d'exaucer les prières qu'ils n'ont point autorisées. Notrc Scigneur. CÏéatcur nl. tlls de David' prends pitié de ma misère I > Et ce. du ciel et de Ia terre. Par autre chose également. à ceux qui nous ont oftensés. vous saurez clamer Eur ious les tons :-<Jésus. De corps ni de conscntêment. d'où il viendra juger les vivants et les morts. cst assis à la droite de Dieu le père Tout-puissant. Marie. pauvres pécheurs.. Lcs Dimanches tu garderas.. Esprit.

* Ainsi soit-il et nous conduise à la vie éternelle. saint Jean-Baptiste. chés Le plus ancien dil . les saints Apôtres Pierre et Paul. moyennant votie sainte grâce. aux saints Apôtres à Dieu Acte de loî i (on se trois tois la poitrine) c'est ma faute. Conseils de lEglise Fê te et Dimanche tu Prieras. et. - Je confesse Archange. et prends la ferme résolution. 4. Pour les avoir injustement. qu'il nous pardonne nos pé_ {. j'ai un extrême regret de vous avoir offensé. de prier pour moi le Seigneur notre Dieu. je -aimable. par paroles et par actions à tout-puissant. De même aussi Messe entendras. saint Michel Archange. Acte d'espérance Mon Dieu. Tant que tu peux commodément. si j'observe vos com_ mandemeats. S'il n'est aucun empêchement. Pierre et Paul. Si tu veux vivre librement. Tous tes péchés confesseras. parce que vous êtes infiniment bon. . et tu sauras Le maîtriser en tous les temps^ Pas trop de chair ne mangeras. ton jugement.140 - -l4lActe de Contrition Bien d'autrui ne convoiteras.eue le Dieu tout-puissant nous fasse miséricorde. ni nous avez. de ne plus vons offenser et de faire péni_ tence. à tous les saints. par les mérites de Jésus-Christ. Tous. je crois fermement tout ce que vous à votre Eglise. inûniment que le péché vous déplait. I'absolution et la rémission de tous nos péchés. c'est ma lrappe faute.avez dit et que vous ne pouvez ni vous tàmper. A qui tu veux très humblement.. Tous disenl ensemble : Mon Dieu. C'est pourquoi je prie la Bienheureuse Marie toujours Vierge. * Ainsi soit-il ! Le plus jeune reprend : Bienheureuse Marie toujours Vierge. ! La communion tu feras Selon ton veu. c'est ma très grande faute. parce que vous l. que j'ai beaucoup péché par pensées. votre grâcc en ce monde. à la à saint Michel saint Jean-Baptiste. tous les saints.Que le Seigneur tout-puissant et miséricordieux nous accorde (tous font Ie signe de Ia croix) I. Mon Dieu. Dompte ton corps. votre gloire en I'autre : parc€ que vous .indul_ gence. j'espère avec une ferme confiance que vous me donnerez. révélé tromPer.

-142I'avez promis. j'aime mon prochain comme moimême pour I'amour de vous. on fait avec le pouce le signe de la cioix sur le front du malade ou sur le siège de la douleur. S'il s'agit d'un objet à bénir. de toutes mes forces. SynnCle sclon nlnt ferr (1.rtres'occasions oir I'on a besoin d'uh secours immé- ou'il fairt faire sur soi-même le si(ne.s fidèle à vos proActc de charité PRIERES GENERALES Mon Dieu. était cn Dieu. et guc vous ête. ct par dessus toutes choses. les enfants et en maintes â. jc vous aimc dc tout mon cæur. Cet Evanlile a une rrande vertu et doit être ltl avec piété pour" les malades. l. Ceci existait dès tl est bon de le réciter chaqrte jour pendant les neuvaines de prières. et Dieu était Verbc. de toutc mon âme. on fait le signe de la croix avec la main droite au-dessus dudit objet. les lèvres.â + au commencement d'un Evangile indique qu'il faut sè sifner sur le front. S'il s'aSit d'un malade. La * placée au commenc€ment d'une prière indique -de f Au commenccment était le Vcrbc. et la poitrine. l) diat. ct le Vcrbc . messes.ordinaire là croix.

Qui potest capere. mais il fallait qu'il rendit témoignage à Celui qui était la Lumière. et rien de ce qui a été fait n'a été fait sans Lui. à ccux qui croient en son Nom. et il n'est pas foutlroyô par Ia Lrrririèrc qrri s'en dégage. qui est commc la gloire du Fils Unique du Père) dans la plénitude de la grâce et de la vériË. Il n'était pas la Lumière. nJ -145Rendons grâccs à Dieu. Et le Verbe était Dieu. et le monde ne L'a point connu. I'essence de la Vie était en Lui-même et cette essence de la Vie est la Lumière qui va éclairer lhomme. qui De sont point nés du sang. Mais à tous ceux qui L'ont reçu. car il était contenu en Dieu en puissance. rien n'existe qui ne soit son cuvre. pour les de sa nressc. Jcan-Baptistc et les autres initiés ont reçu mission divine de venir rendre témoignage du Verbe Lumineux. Elle était la Vie en soi. et . otr nolrs ne mcttons rien de nous-trrêrne.e corrurrcnta irc rlc I'Evanqilc sclon saint Jean est porrr lcs plrrs :rvancés duns -la spiritrr:rlitc. pour rendre hommage à Ia Lumière. on fait la génuflcxion eu disant : ET LE VERBE SEST FAIT CTIAIR. à l'aunrre de chaquc jour.{près ch. afin que par Lui tout le monde ett la foi. Il est venu dans son propre héritage. et les siens ne L'ont pas reçu. polr les initiÉs. C'est par la Parole que tout s'est produit : rien ne s'est produit sans son actioD. Il était dans le monde.Soitlc ttttlnte. dans I'obscur Chaos : les Ténèbres ne I'ont pas comprise en sa nature. ni de la volonté de II I'bomme. et la Vie était la Lumière des hommes : et la Lumière luit dans les ténèbres. et les ténèbres ne I'ont point comprise. capiat. Il y eut un homme envoyé de Dieu. les Fils tlc l)ierr. Chaqrre prêtre. de la Vie. Dans le principe.rque Evangile.-tule principe en Dieu. Toutes choses par Lui ont été faites. qui illumine tout homme venanr en ce monde.' et les Ténùbrcs sc dissipcront. Nous nous corrtentons dc soulelcr légèretncnt rrn coin dtr voilc. () aveuglernent I O myslèrc De tout Principe le Verbe étuir. qui s'appetait Jean. Ie répons ci-dessus est toutout('s. à la fin ! l. mais qui soot nés de Dieu. il a demeuré parmi nous (car nous ayom vu sa gloire. i<lrrrs . En lui était la Vie. de la Parole totale. récitc cet Evangile d'lnitiation. la Parole est totale et divine : elle est I'arche de Dieu. ouvrez lcs yeux à la Lumière. nrlis développée. Commentaire de I'Evangile saint Jeen gui'risscurs. mais eon ipséité. La Lumière a brillé dans la Ténèbre. et le monde a été fait par Lui. a donné le pouvoir de devenir fils de Dieu. ces mots S'il est possible. Celui+i vint comme témoin. ni des désirs de la chair. C'est aussi rrnc lraduction cxactc.fois porrr dit unc . Tout ce qui existe est I'ceuvre de I'effusion du Verbe. afin que tous aicnt foi Vous. son intégalité n'a pu être détruite. C'était la véritable Lumière.

selon le témoignagc. ils ont appris par Elle et cn Elle de quellc manière il est possible d'être engendrés dc Dicu spiritucllc. comprisc où et assentic par les hommes. ils ont reçu de Lui Ia faculté de dcvcnir Fils - Votr Pagc . donnez-moi lc repcntir. dans lc visible commc dans I'invisible. parcc qull cxistait avant moi. gui nb pas rcconnu le Vcrbe venu dans son propre héritage et rcjcté par les siens. Athanrre Invocatlone pas Ie Verbe Lumineux. don gratuit qui lui appartient.l. f gouvcrn€z I'immensité des mondes que vous avez créés. splendide comme la véritablc et unique Filiation intelligible procédant du père. pour vous cn offrir lc parfum. ' . cellc du corps pour travailler. Personno n'a jamais Père qui êtes aux cieux. afin quc ie nc cesse de vous glorificr. ni par la volonté humaine. f Dieu tout puissant. c'cst ainsi que la Parole est devenue chair véritable ct a été incorporée en nous et nous avons contcmplé dans I'intelligible. est cellc en ce Verbe. que votre Volonté soit faite. son Fils Uniquc. ils sont engendrés dc Dieu non par le jeu des sangs. Quant à ceux qui ont accueilli la Lumière. vicnne le Tcmps béni votre volonté qui est toute Perfection. Et cette Lumière. Jcan I'atteste en déclarant bien haut : Lc Vcrbc était ce que j'ai dit. c'cst son Verbe. cofiD. inspirez de votre Esprit Saint toutes nos p€nséas. Je suis homme et faible. quand j'aurai dépouillé cette cnvcloppc toutes nos actions. mais ils en sont seulement les attcstateurs. la seule véritable. plénitude d'Amour et de Vérité. mais par I'Esprit de Dieu à la lumière duquel ils naisscnt. c'est EIle qui a confectionné ce monde. sanctifiez nos âmes. Et nous avons tous été faits participants de sa plénitude. lc principe viviÊcateur dc toute la création dont ltomme est la synthèse vivante. Cette Lumière est immanente. la parole de Lumièrc. consub' stantiel à lui-mêmc qui I'a manif6té. aider mon prochain ct servir ma patrie. que tout ce qui a rçu votre souffie irnmortel respêcte ct suive votre sainte loi. Dieu bon qui remplissez et . Eux nc qui éclaire tout homme venant en ce monde. Or. Conscrvez' moi la santé de I'csprit. dont Moisc a été missionné pour lransmettre la norme ct que JêusChrist a confirmé dans la Vérité.lairez nos entendements.t6 sont -r47vu Dicu. Et ccux-là sont ceux qui sont illuminés. que votre saint Nom soit loué. secourir lcs micns. ment. ne punisscz point à causc de moi mes ennemis auxquels je pardonne. donncz-moi Ia forcc d'éviter le mal I si jc succombe. que noÛs lions comme un bouquet de roscs éPineuscs. Purificz. ni par la conjonction de la chair. elle a toujours été I'esscncc de I'Univers. toutes nos souffranccs. leur servira de règlc. embrasez . Celui qui doit venir après moi a été lait avant moi. se consacrent à la réalisation de votre Volonté en cc Ûerrcstre monde. nos volontés. qui s'unisscnt dans I'ardcnt désir de hâter la venue de ces jours heureux' Fr. Rendez-nous dignes d'êtrc admis dans les rangs sacrés de tous ceux qui. I Dieu de Dieu par leur foi en son nom. les témoins fidèles. Syrrbole dc S.

la prière de Clément. la puissance de Pierre. Oui. et de compassion pour les hommes. égal au Père. avec la force et la parolc du SaintEsprit qui est Dieu aussi. I'autorité de Moïse. Hâtez-vous. Je veux soulager mes frères. qu'il change I'inimitié de mes ennemis en amour . les fortifier. que ce même Dieu.. patience pour souffrir. en disant : Je ne crains rien : nul ne peut nuire. la patience de Job. la f Seigneur. avec l'étendard glorieux de la croix. Sa Volonté toute ma loi. parole de Mathieu. accompagné de la glorieuse Vierge Marie. préservez-moi des malignes influences des sacerdoces dégénérés . le cours des fleuves. portez à Dieu ma prière : il connaît mes désirs. f O Vous. Esprits célestes. venez m'éclairer et me guider. augustes Messagers du Très Haut. muni de la grâcc dc Dicu et de son amour. avec I'humilité de Jésus{hrist qui est Dieu. les secdurs de tous les saints et celui de Notre-Seigneur JésusChrist. la victoirc le Josué. par la splendeur du soleil. la chasteté de Jean. pénétrer mes sens amortis. qui est né de la Bienheureuse Vierge Marie change en bien et pour mon avantage toutes leurs mauvaises et diaboliqucs peDsées. afin que je vous connaisse et vous aime davantage. du Grand Dieu Tout-Puissant. que leur mauvaise volonté. Ministres des volontés de mon Dieu. accordez-moi la force pour résister. j'implore votre assistance. leurs desseins pervers et leurs projets pernicieux soient anéantis par sa douceur et qu'en vertu des Saints Noms de Dieu. la contrition de Grégoire. sera transformé pour retourner à la sourcc première. I'obéissance d'Isaac. si dégénérée soit-elle . Divine Lumière. I'innocence de Jacob. le secours de Noé. la clarté de la lune. la foi d'Abraham. l'assurance de Paul. la Sloire de la sainte Jérusalem. la longitude de la terre. Je vous implore par le Fils unique. rapprochez-moi de vous de plus en plus. Fluide Créateur. la latitude du ciel. qui règne avec le Saint-Esprit. rempli de tendresse il est le iuge . Principe émané du sein de I'Eternel. éloignez de moi les doctrines errantes . dont Ainsi soit-il ! ainsi soit-il ! ainsi soit'il ! Que Jésus-Cbrist. les maintenir la ou les rendre justes devant Lui.-l4Ecorruptible. Et vous. vrai Dieu. la constance pour persévérer. apprenez-moi à vous aimer.. par qui tout a été fait et par qui tout vers. Ame de I'Uni- -r49f Je me présente à vous. tous leurs efforts soient inutiles et sans effets . la profondeur de la mer. en I'unité d'un seul Dieu. qu'à I'heure de la séparation d'avec le corps physique mon dernier souffie s'exhale. la justice de David. la force de Samson. avec la pureté d'Abel. Que ce même Fils de Dieu. comme vous voulez être aimé et pénétrez si profondément moo être. venez à moi. je vous invoque à mon aide. vous tqus. la sainteté d'Aaron. Anges de lumière. éclaire mon esprit de sa lumière. Car en Dieu seul est mon amour. I'ardeur de votre esprit et I'amour de votre nom . venez. la sagesse de Salomon. purifiez-moi de toute idolâtrie. qui est issu de la Bienheureuse Vierge Marie. par lequel toutes choses ont été faites.

Ainsi soit-il ! Jésus-Christ est victorieux. Elle pcuf et elle dot'f èn user à l'érard de tous ceux qui. ou ses Bons Esprltc protcctcult. il rendit t'âme. Il est dans la main de tous les crouo nIs. f et du SaintEsprit. entre- ressentiront pôur eux-mêries et pour lqurs inovens et deiprières contenus dans ce livre' Car. et qu'il nous comblc dc ses bénédictions. + Jésus-Christ règne. ne I'oubfions pas. d'une façpn extraor- foi en entreorises les meilleurs effets. afin -l5la tous sauvés. moi qui suis sa créature. f Si c'cst moi donc dinaire. danc laquelle se trouve notre salut. que ôeux qui liront cette prière et la prononceront avec Cette invocation a été dictée. jamais Jean Sempé n'a prétendu avoir obtenu pour lui seul le privilège de guépossède ce ôrennent de guérir leurs semblablel. rir . Que Dieu répandc sur nouE lcs cffcts tout-puissants de sa bonté. par laquelle lésus-Christ nous f Or. Jésus-Christ commande. et ri elle lc ueul elfe obtiendra des efleti prodifieux. f que Jésus{hrist mc délivre ct me préserve de toutes adversités. dans une communication médianimique par les esoiits supérieurs. célesûs. f et du Fils.. qu'ils ne puissent aucunement nuire à moi N. Ellè sert tout particuliérevnent À ceux et à celles qui. au milieu desquels se trouve Jean $empé délivré de ses liens terresties. ct de f f Invocatlon aux 3uldcr rylrltucb la mort ! éternelle. voulant continuer I'cuvre de Jean Scmpé. f Tout est consommé. et qu'il nous sscoure par sa mfuéricorde. f En baissant la tête.. humblcs scrviûeurs dc f . f il vous enlèvera. (norn' ses Guides. Jésus p:ôssant au milieu d'eux allait. Lis priôres que nous donnons ici ne servent gu'À en faciliter l'éclosion.. Essayez €t vous verrez. jouissant de sa gtoire. et le miracle n'a jamais été le privilège exclusif d'une Eglise quelconquè. il vous déracinera de la terre des vivants. f Au nom du Pèrc. terrestre et même infernal. Dieu fait hommc ! que vous cherchez. qu'il fasse briller sur nous la lumièrc de son visage. mais continuant touiours au milieu de nous la subllme micsion dont Dieri I'a chargé pour le soulagement rpirituel et coroorel de ses frères en humanité. Glorifions la croix dc Notre-scigncur Jésus€hrist.. Ainsi soit-il ! Qu'au seul nom de Jésus. pour châtier votre malignité. ct quc tous publient hautement que Notre-scigneur Jésus-Christ est à la droite de Dicu le Pèrc. N. + Qui chcrchez-vous ? t C'est moi. Ce n'est pas d'hier que la foi goulèie leimoutagnes. ct N.-150dcs vivants et d€s morts.. qui suis la créature de Dieu.lt on a plus dc dévotion). en usant des personnC dont I'Ame est droite et pure ilon en elle-même. Louanges soient rendues à Dicu et à la bienheureusc Vierge Marie ! Dieu vous détruira. tout genou fféchissc. Ainsi ct Roi. ou les Saints qu'on vcut prier spécÎalcmcnt ou gour lc* qu. notrc vie.. Nou3 sommes persuadés. par notre expérience et par celle qu'en on-t fait bon nombre de nos amis. laissez aller ccux+i. notrc résurrection spirituelle. que les Saints Noms dc Dieu Tout-Puissant me servent de puissant bouclier ct casquc contre les traits envenimés de mes ennemis. f il vous arrachera de votre demeure. toule mcr Bienheureux Guides spirituels. vicnne en soit-il paix t Que Jésus.soufirent.

Secoruez-moi. comme il le faisait lrri-même durant sa vie tnortellc. Ne regardez point la multitude infinie de mes quités.). ceux ou celles qui ont unc grllrtle cortliance en la puissance du Nom de 'Iésus et en I'intercession de soir hulnble serviteur Jean Sempé. ou de la tête âux pieds. Seigneur ! Formule générale de guérison Prière avant loule opération ou enlreprlce Quand il s'ngit de guérir des plaies ou une maladie quelcotrqtre. et que les fluides lumineux des bons anges soient toujours entre nous et nos enDemis.. pour perpétuer I'cuvre que vous nous Jésus. Ange tutélaire. que le ciel a commis plus spécialement à ma garde.. bénissez.. mon ami.. pour repousser au plus profond des abimes les esprits ténébreux. tels. Et toi. Esprits immor- Dieu du salut. délivrez-le (ou la). f au nom de votre Fils. Ainsi soit-il ! Priez le Dieu tout-puissant qu'il nous donne les lumières de son Saint-Esprit. ltaignez exaucer mes prières.. je vous prie. Dieu plein de toute grâce et de clémence. genre . afin que les Prjères Merveillcuses aient vous demande. dans tous les siècles des siecles. (indiquer la nature du mal à guérir). oz de saint N. Priez Jésus. conduis-moi dans ce pénible voyage à travers le désert de la vie. ie vous prie.. mon guide fidèle. de.. nous vons demandons de continuer à nous éclairer et à nous protéger dans la tâche aride que nous avons aeeeptée dc vous. ou de sainte N. cette opération (or cette entreprise). nous vous remercions de tout le bien quc vous -153je me jette à vos pieds.. Ministres des volontés de mon Dieu. qui règne nions légion. dans nos mains le même pouvoir qu'elles eurent dans les vôtres. afin que nous deve- Dirc ensuilc cinq Paler cl cinq Arrr. venez à moi. N. pour la plus grande gloire de Dieu et le soulagement ôe nos maladies physiques et morales. Je vous en supplie. Prière après un psaume. guidez mon f Ange de lwnière. silon le du mal. Vierge céleste.. (prononcez le prénom et le nom de la personne)... avec Vous f et le Saint-Esprit. je me présente devant votre Majesté. pécheur indigne et rempli d'ini- sur les plales.. puisque vous avez toujours compassion pour ceux qui se repentent... C'est la grâce que je avez confiée. Dieu très fort. Ainsi soit-il. j'implore votre miséricorde et votre bonté. inexpérience et préservez-moi des pièges tendus par les méchants sur la route ténébreuse.-152nous avez fait. Dieu très haut et très glorieux. une invocation ou une prière quelconque faite pour un malade. je vous implore. par votre bonté. par la vertu de votre Nom et par la vertu de cett€ prière. péchés. faire les signes de croix indiqués sur les jointures.. pourront. ô Vous qui pouvez tout. par votre miséricorde et par votre vertu toute-puissante. moi. Dieu souverain et juste. de guérir N. Jésus. à nous et aux nôtres. que je viens de vous faire en I'honneur (de vos cing plaies. Dieu très doux. ou f O Dieu tout-puissant..

-t54Dans les cas graves, il scru prrr<lcnt de dcrnandcr, cornme nous le disons dnn-s ln pid.face, conscil lu successeur de Jean Selnpé, héritiei de scs Densées ct de ses sccrels. afln que- les Prières, les silnes de croix et nutres signes sacrds soient fîits orr cruoloycs sclon des règlcs précises, pour atlcirrtlrc plus irirËmcnt ct plus promptentent lc r('sultat désird.. En nrême ternps quc I'on 1s1u lcs signcs dc croix, on prononcera, dans lorrs lcs cas, apri's lcs Prières spéciales Ia formule suivantc
:

-r55la paix et la sânté, et me soyez propice. Je vous cn prie par I'intcrcession de la Bienhcurcuse Viergç Marie, de vos saints Apôtres Picrre, Paul, André, ct dç tous les Saints. Accordez-moi la paix ct I;e santé pendant ma vie, afin quc par le sccours dc votre miséricorde je ne devienne lamais €sclave du péché, ni ne craigne jamais aucun trouble. Je vous en coniure par Jésus-Christ, votrc Fils, Notre-Scigneur, qui étant Dieu, vit et règûc en I'unité du Saint-Esprit dans tous les siècles dcs sièclcs. Ainsi
soit-il ! Que la paix du Scigneur soit toujours avqc moi. Ainsi soit-il !

faire souffrir. mande
toujours.

f Au nom de

Jésus, mal, cesse

de le (oz mc)

f Au nom dc Jésus, je le veux et ie te com: Va-t'en, retourne d'oir tu viens ct r€st€s-y
Au nom f du Père,
!

Esprit. Ainsi soit-il

f

et du Fils,

f

et du Saint-

Autre fomule de guérlson

Que cette paix céleste, Seigneur, que vous avcz laissée à vos disciples, demeure toujours €ntf,c moi et mes eonemis, tant visibles qu'invisiblcs, Ainsi
soit-il

!

f Mal, qui que tu sois, d'où que tu viennes, quel quc soit ta nature ou ton principe, je t'ordonne au Nom de Jésus, à qui tout obéit au ciel, sur la terre ct iusquê dans les enfers, de quitter N... cette créature dc Dieu ici présente. Je te lbrdonnc, au Nom f du Père, f ct du Fils, f et du Saint-Esprit. Ainsi
soit-il
!

Sang m'aident, me consolent et me protègcnt dans mon âme et dans mon corps. Ainsi soit-il ! f Agneau de Dieu, qui av€z daigné naltrc dc la Vierge Marie, ayez pitié de mon âmc ct dc mon
corps. I Agneau de Dieu, immolé pour lc salut du monde, ayez pitié de mon âme et de mon corps.

Que

la paix du

Seigneur, . que son

Ame et son

'

LES SEPT ORAISONS MYSTERIEUSES
Pour chaque jour de la semaine

f Agneau de Dieu, par lcqucl tous lcs fidèles sont sauvés, donnez-moi YotrÊ paix, et qu'ellc me rætc
toujours, tant en c€tte vie quc dans I'autrc. Airsi soit-il !

LE DIMANCTIE
Délivrcz-moi, Scigneur, moi N..., votre créature, dc tous lcs maur paEsés, préscnts ct futurs, tant dc I'tmc quc du corps; donnez-moi, par yotrc bonté,

f

LE LUNDI

f O Grand Dieu, par lcqucl toutcs cbæct ont été délivrês, délivrcz-moi aussi dc tout msl. O Grand

-156Dieu, qui avez accordé votre consolation à tous les êtres, consolez-moi dans mes affiictions, O Grand Dieu, qui avez secouru et assisté toutes choses, aidez_

-157* Quc la bénédiction des saints, Anges, Archanges, Vertus, Puissances, Trônes, Dominations, Principautés, Chérubins et SérapNns soit toujours avec moi. Ainsi soit"il ! t Que la bénédiction des Patriarches, Prophètes, Apôtres, Martyrs, Confesseurs et de tous le-s Saints de Dieu soit toujours avec moi, Ainsi soit-il ! Que la bénédiction de tous les cieux de Dieu soit toujours avec moi. Que la Majesté de Dieu Tout-Puissant me soutienne et me protège; que sa Bonté éternelle me conduise; que sa Charité sans borne m'enffamme. Que la Puissance du Père me conserve; que la Sagesse du Fils me vivifie; que la Vertu du SaintEsprit soit toujours entre moi et mes ennemis, tant visibles qu'invisibles. Ainsi soit-il ! f Puissance du Père, fortifiez-moi ; Sagesse du
Fils, éclairez-moi ; Consolation du Saint'Esprit, consolez-moi.

et mes dangers ; délivrezmoi de toutes les oppositions et embtches de mes
misères, mes entreprises
ennemis, tant visibles qu'invisibles, f au nom du père qui a créé le monde, f au nom du Fils qui I'a racheté, f au nom du Saint-Esprit qui a accompli la loi dans toute sa perfection ; je me jette entre vos bras et me

moi et me secourez dans toutes mes

nécessités, mes

mets entièrement sous votre protection. f Que la bénédiction de Dieu, le père Tout-puissant, qui de sa seule parole a créé toutes choscs. soit toujours avec moi. Ainsi soit-il ! Christ, Fils du Grand Dieu vivant, soit toujours avcc
!

t

Que la bénédiction de Notre-Seigneur

Jésns_

moi. Ainsi soit-il

Que la bénftiction du Saint-Esprit avec ses s€pt dons, soit toujours avec moi. Ainsi soit-il ! celle de son Divin Fils, soit toujours avec moi N..., leur serviteur. Ainsi soit-il I

f

t

Que

la

bénédiction de

la Vierge Marie, avec

Le Père est la paix, le Fils est la vie, le SaintEsprit est le remède, la consolation et Ie salut. Que la Divinité de Dieu me bénisse, que sa Piété m'échauffe, que son Amour m'embrase d'amour. Ainsi soit-il !

LE MAR,DI

LE
pitié de moi.

MERCRBDI

f Que la bénédiction que Notre-seigneur JésusChrist a faite, lorsqu'il consacra le pain et le donna à ses disciples, en lcur disant : prenez, et mangçz-€n tous, car ceci est mon corps qui sera livré pour ta rémission de tous las péchés, soit toujours avec moi N..., pauvre péchcur, Ainsi soit-il !

f

O Jésus-Christ, Fils du Grand Dieu Vivant, ayez

O Emmanuel ! défeudez-moi contre I'Ennemi malin et contre tous mes ennemis, tant visibles qu'invisibles, et me délivrez de tout mal. Dieu fait homme, qui avez soufiert patiemment pour nous, Jésus-Christ Roi, vcnez en paix.

f f

158

f
Jésus-Christ règoe,

-159Qu'à la scule citation du Nom dc Jésus, tout gÊnou ûéchissc, au ciel, sur la tcrrc, et dans les enfcn ! Jc sais, à nbn pouvoir doutcr, qu'aussitôt que ...

Jésus-Christ commandc, Jésus-Christ triomphc.

Que Jésus{hrist, Roi débonnaire, soit toujours €ntre moi et mes ennemis pour me défendre. Ainsi soit-il ! Que Jésus-Christ daigne me faire la grâce de triompher de tous mes adversaircs. Ainsi soit-il ! Que Jésus{hrist me délivre continuellcment de tous mes marD(. Ainsi soit-il ! f Voici la Croix de Notre-seigneur Jésus-Christ ! Fuyez donc, mes ennemis, à sa vue. Le Lion dc la tribu de Juda, race de David, a triomphé. Alleluia ! Alleluia ! Alleluia I Sauveur du monde, secourez-moi ct me sauyez, vous qui m'ayez racheté par votre croix ct votrc précieux sang ; secoruez-moi, je vous en conjure, ô mon Dieu, f Agios o Theos, f Agios Ischyros, f Agios Athanatos, elleison imas : Dicu Saint, Dicu
créature. Soyez mon soutien, Scigneur, ne m'abandonnez pas, ne rejetez pas mes prières. Dieu de mon salut, soyez toujours mon aidc. Ainsi soit-il !

f

O très doux Jêus ! f conscrvcz-moi, sauvcz-moi. Aiosi soit-il !

f

aidez-moi,

Fort, Dieu Immortel, ayez pitié de moi N..., votre

LB JEUDI

f Seigneur, &lairez mes yeux d'unc véritable lumière, afin qu'ils ne soient point fermés d'un sommeil éternel, de peur que mon ennemi n'ai lieu dc dirc qu'il a avantage sur moi. Tant que le Seigneur sera avêe moi, je ne craindrai point la malignité de mcs enncmis.

quc ae soit, jc scrai sauvé. - f Très doux Seigncur Jésus-Christ, qui avcz fait dc si grands miracles par ta sculc force de votre très précicux Nom, et qui avez cnrichi si abondammcnt les indigents, puisque par cettc force, Ies démons fuyaicnt, les avcugles voyaient, les sourde entendaient, les boitcux marchaient droit, les muets parlaient, les lépreux étaient purifiés,. les infirmes guéris, les morts rcesuscités ; car aussitôt seulement quc I'on prononçe ce très doux Nom de Jésus, I'oreifle cst charmée et rayic, €t la bouche remplie dc ce qu'il y a de plus suave ; à cetûe seulc prononciation lcs démons diiparaisscnt ; tout genou fléchit ; les tentations, même les plus mauvaises, sont déracinées; toutcs les inûr_ mités guérics ; toutes les disputes et combats, qui sont entre lc monde, la chair et lc diablc, sont dissipés ; et le cæur est rempli de tous lcs biens élestes ; parce que qùconque a invoqué, invoque ct invoquera cc saint Nom de Jésus, a été, cst et sera toujours sauvé : moi aussi, je vous invoque et crie avec vôus : f Jésus, ûls de David, ayez pitié de moi N... votre scrviteur. Ainsi soit-il !

j'invoqucrai le Scigncur, en quelquc jour

ct hcurc

LE VENDREDI
de I'hommc; Nom de vie, dc salut et de joie ; Nom

f

O doux Nom dc Jésus, Nom fortifiant lc ccur

d'éloigncr de moi N. à moi qui suis malade.. trà doux Jésus. Nom qui sauve. qu'il soit devant moi. honneur et gloire soient rendus à Jésus dans tous les siècles des siècles. Nom fortiûant le pécheur. reodez-moi lr vie et m'environnez de toutes parts. conduit. qu'il soit audessous de moi. en vous honorant. qu'il soit autour de moi. par la force de ce même Nom. dissipez ma surdité. t Que Jésus soit toujours au dedans de moi. tant au dcdans qu'au dehors. à moi qui suis pécheur . par Lui toutes choses sont dans la joie et sont gouvernés avec justice. aûn qu'il me conserve.. rendez-moi Ia parole. qui suis aveugle. moi qui suis mort . à moi qui suis muet . parce que vous êtes le seul digne de gloire. qu'il soit auprès de moi. parce que toute louange vous est due. votre humble serviteur. afin qu'il me bénisse . qu'il soit audessus de moi. jc vive toujours dans vous.. qu'il soit derrière moi. redressez-moi. ct me ressuscitez. afin qu'il me fortifie. tout Esprit mauvais : éclairez-moi. qui suis boiteux . gouvcrnc ct conscrve tout : qu'il vous plaise donc. Le Seigneur est le Fils Eternel de Dieu. à moi qui suis sourd . t Que Jésus soit toujours dans mon cæur et dans mes entrailles.-160précicux. afin qu'il me conduise . Ainsi soit-il ! . afin qu'il me garde . qu'il soit toujours avec moi. afin qu'il me vivifie. redonnez-moi la santé. guérissez ma lèpre. glorieux et agréable. afin qu'il me délivre de toutes peines et de la mort éternelle ! Insigne de <l ltUniverselle Fraternité > f Louange. afin gu'il me gouvcroe. en vous louant. afin qu'étant muni et fortiûé de cc saint Nom.

salut du monde. afin que jc vous rendc ltronneur et le respect qui vous sont dus. Fils de Marie. êtcs et serez toujours Dieu et homme. sachant lui devaient arriver.. La lance.-16lLE SAMEDI f Jésus. conduisez-moi selon votre douceur dans la voic du salut éternel. Seigneur Jésus-Christ. qui avez été. les clous... doux et propice.. soycz-moi favorable. Jésus passant. Judas. parce ql1e son hcure n'était pas encore v€nue. s'avança et leur Ils lui répondirent : Jésus de Nazareth. et pcrsoone ne mit sur lui sa main meurtrière. était dit : Qui cherchez-vous ? les chosçs qui qu'il leur eut dit que c'était lui. Or. pauvre pécheur. . Ainsi soit-il ! Or. Iésus de Nazareth. de toutes lcs plaies dc la pauvreté et des embtches de mes cnûcmis.. allait au milieu d'eux. avec eur. accordcz-moi un csprit saint et volontaire. la mort que j'ai soufferte. ils terre. Préservez-moi. à vous qui êtcs le Libérateur du monde. qui devait le livrer. Roi des Juifs.. Jésus leur demanda derechef : Qui chcrchez-vous ? Ils lui dirent encore : Jésus de Nazareth. Or. ayez pitié de moi N. Fils de la Vierge Marie. Or.. prouvent que j'ai efiacé et expié les crimes des misérables. les épincs. Jésus. Jéssu leur répondit : Jc vous ai déjà dit gue c'était moi que vous cherchez. Aussitôt tombèrent à la renverse par laissez aller ceux-ci (parlant de ses disciples). commencement ct fiD. Ia croir.

ô Jésus. -.n a.. La croix à l'intérieur de la prière indique qu'il faut faire avec la main droit le signe de la cioix iur l'objet à bénir.Le signe d signifle répons. qui êtes ressuscité. Les personnes présentes. crucité.a croix au commencement d'une prière indique qu'il faut faire sur soi-même le si(ne di la croix. selon qu'on ilit la priêre en français ou en latin. c'est celui qui bénit qui dit le verset. soit en Iatin. Jésus €st la Voie.sinon celùi qui benit tait ld demande et la réponse. f Jésns. qui avcz été Jésus. Que ccs prières que je vous ai faites.répôodent . aycz pitié de Bénédiction (ad omnir) générale. gÉNÉnlCTIONS LE GRAND RIUEL CATHOLIQT E f Jésus.pes. et il est bon_ de tes qpprendre par c(Eur. Jésus est la Vérité. moi.ne faisons i1u'inâiquer. o'appliqurn! à touter cboceq queller qu'eller æieng qui n'ont prs unc formule rpéciale cornrne ci-decrour Les mêmes petits versets : Notre aide.. mo garantissent éternellement contre mcs ennemis. Jésus cst SELTON la Vic. s. nous. se disent à toutes les bénédictions. c'est pourquoi nous ne les répétons. [. .-t62Que les cinq plaics de Notrc-Scigneur mÊ scrvcnt continucllcment de remède. Ainsi soit-il ! t qui avez souffcrt. soit en français. .'il y e. . contrc tout mal et tout danger. etc.Le signe I signille verset.

ces créatures) N. S' J. aspergez d'eau bénite. moi N. Par N. qui en usera (oz cn uscront) reçoive bénédiction. refusent d'en donner âutant de fois qu'on en désire. Voir 3' volume... I'anéantissement de toutcs leurs cuvres comme des Démons eux-mêmcs. l. répandrc f votrc bénédiction $ur cettc créaturc (orr ces créaturcs) N. par I'invo' à personne. pou-r tou_tes les circonstances plus graves oir_il appel)era lc prêtre ou le guénisseur. qui seul pouvez I'accorder dans votre bonté ot par I'invocation de votre Très Saint Nom.. conformément à votre volonté cornme à votra loi. f *. car I'eau bénite sert pour toutes les autres bénédictions.. cette eau doit être bénite le dimanche par un prêtre avant la messe paroissiale. est largement sullisante pour un obiet ordinaire ou usuel .. cn yotre Nom. afin gu'elle soit une défense pour vos s€rvitcurs. -mais s'il s'agit d'un cas Cette. obtienne de Vous.. et au nom de saint N. Sl celui qui réclte €st prêtre. Ainsi soit-il. Qui a créé le cicl ct la terrc. et faitcs que N. C. il ajoute : t.. (nommez la ou les pcrsonnes pour lesquellcs vous bénissez) en usera (ou en useront) avcc roconnais' sance. à lurrière duqucl sont sanc' Prions.. . lbxpulsion.. oir il faut déployer une plus gran- àe forcc <le bénédiition... un feu dévorant contre les Démons. bénédiction Et avec votre Que le Seigneur soit avec vous. . la tifiées toutes nos actions et nos moindres pensécs' veuillez. le salut dc l'âme et tout ce que les nécessités de la vie lui (on leur) font demander avec dévotiotr et foi. (nornuz la ou les personnes). protection contrc toutes maladies et embtches des démons ou cnnemis quclconques : c'est pourquoi. ct faites. sous de mauvais prét-extes. ou rnieux encore la Grande Bénédictiôn autique et secrète. nJ.. ou que I'on vienne vers nous. pour son usâge personnel. (on dc tous les Saints). en quelque quantité . si la chose est facile. f et du Saint-E$pril nl. Et que mon cri monte jusqu'à vous. f je sanctifie cettc crâturc N. et nous n'en refuserons jamais turr usage saint.Bénisea Scigneur. nous volls en supplions.a destruction. Au nom f du Père. f je bénis.Dieu. Âinsi soit-il. (nommeT un saint quelconque ou spéciahnent missiowré pour lobiet de la demande ou dites : dc tous hc Sainç) quc votre serviteur (oa vos servitcurs) N. (nommez lobiet ou les obietsl' qu'il devienne remède salutairc à votre créature' rachetéc par volre précicux sang. (nommcz lobiet ou lcs obiets).t& - -165cation de votre Saint Nom ct de saint N.. . Seigneur. Tout chrétien doit en avoir constamment chez lui. nl. qublle soit l. Notrc aidc cst dans lc Nom du SciSteur' nJ.' tsn prlncipe. pour touteg les bénédictions qui.. EAU BENITE C'est la première bénédiction de toutes. csPrit. .. cxaucez ma prière.{ la lln de toutes les bénédictions. que I'on s'adresse à nous. page'.. ou même n'en veulent Das donner du tôut : dans ce cas. ajoutez la prière suivante. 4. santé.. la santé du corps. f et du Fils. et nul prêtre ne peut en refuser à un chrétien qui en demande pour Cependant il est des prêtres qui. à cause dé la puissance des Ennemis déchainés.. cctte créaturc (ou Prions.. (lc bénisscur sc nomme) prêtre (oz serviteur de Dieu et délégué).suivent.. phis extraordinaire.

tei-on les formules consacrées. f bénir et f sanctifier cette créature du sel. à câuse de la distance. pour guérir la stérilité de I'eau : afin que tu deviennes sel exorcisé pour le salut des croyants. Si I'on ne peut venir nous trouver.nnemi lui-même avec ses soit-il ! et que de tout lieu oir tu seras répandu s'enfuie et disparaisse toute illusion et méchanceté. Ainsi et déplanter lT. aucun air corrompu : que soient dissipées toutes embtches de I'Ennemi caché. que tu puisses le devoir. par un effet de la divine grâce. serve. et passer le monde par le feù. la sanlé de son corps et le bien de ses frères. habitations des fidèles ou tout endroit quelconque soient nets de toute souillure. ou malice de ruse diabolique. et faire passer le monde par le feu. dont nous donnons ici la traduction exacte et complète. Le clrrétien a le droit et le devoir. conjuré au nom de Celui qui doit venir juger les . Ainsi soit-il ! et Eternel. la santé de l'âme et du corps.-S. J. Ainsi soit-il Bénédiction de I'eau Je t'exorcise. Sros ou fin-' il itnporte peu' puis faitcs le signe de la croix etr disant : le Père Tout-Puissant.-166ou€ ce soit. f par le Dieu Saint. ainsi que tout Esprit immonde. ou pouf tout autre motif.Mon Dieu. par jeté t Notre aide. dez la vertu de votre f bénédietion. et sur cet élément qui doit servir à taut de purifications. pour que vous daigniez. et que partout où cette eau sera répandue. nous imPrions. de faire foules les bi'nôdictions qui se trouveit dans ce livre pour lc salut de son â-me.Dieu Tout-Puissant plorons humblement votre clémence sans borne. que par I'aspersion de cette eau tout se dissipe et dispa- vivants et les morts. créature de I'eau. de donuer le baptême : de même il a le droil et 167 - et que tout ce qui en sera torrché ou imprégpé soit purifié de toute impureté et de tout envahisscment de I'esprit malin. u délaut de toul prêtre. que tous ceux qui en useront obtiennent le ralut de l'âme et la santé du corps. f et dans la vertu du SaintEsprit : pour que tu deviennes eau erorcisée qui dissipe toute puissance de I'Ennemi. Bénédiction du sel Prenez uu peu de sel. que vous aYez $êiÊ à I'usage des hommes . . délivrés de ce qui pourrait nuire : que jamais n'y réside aucun souffle pestilentiel. dans I'eau le Dieu qui a voulu que tu fusses par le prophète Elisée.-C. f au nom de Dieu f au nom de Jésus-Christ son Fils Notre-Seigneur. . en cas de nécessité. et que tu procures dans tous ceux qui te prendront. et s'il est quelqu'un ou quelque chose qui puisse nuire à la santé ou au repos de ceux qui les habitent. Je t'exorcise. f par le Dieu Véritable. arracher anges apostats : par la puissance de ce même NotreSeigneur Jésus-Christ qui doit venir iuger les vivants et les morts. Par N. afin que votre créature. Voir Page lff. à chasser les maladies. employée dans vos mystères. én votre miséricorde. qui pour lc salut des hommes avez établi avec la substance des eaux vos plus grands sacrements. à faire fuir les démons. f par le Dieu Vivant. alors le fidèle Dorlrra aqir par ldi-même et faire loules les bénédiciions. etc. répanPrions. créature du sel. soyez propice à nos prières.

de sauoir discerner. elles sont fnites expressément pour guérir nos rnaux. " sdnce extraordtnelre. qui.que la-plupart dles prêtres les ignorent.Voir page 164. r e squ eit. force et salut . n). + et du SaintEsprit. dc Saint Albert ou de Selnt Raymond Nonnal.. Ainsi soit-il. Seigneur. en disant -169dc scs embtchcs.. auteur de toutc force invinciblo' Prions. leurs bestiaux. et triomphateur touRoi d'un jours magnifique : vous qui abattcz les forces de la Puissance adverse.C. Ainsi soit-il ! Sanctifiez. Par N. ou que les évêques leur défendent de s'en servir.-S. qui vit et règne avec vous. Par Notre Seigneur JésusChrist. pou r. dans mes et des bêtes. ct par ces Prières Merueilleuses vons opérerez cures nrerueilleuses pour r'ous. leurs maisons. pour en aspenger leurs malades.. Ainsi soit-il ! rf. en bcm' blant et humblement. sanctifiez-la par la rosée dc votre miséricorde. personnellcment otr palr corrcspondance. et que la présence du Saint-Esprit daignc se faire sentir partout et sur Dous tous. comme nr)rrs \'!)us Ie rlisDns dnns notre Préface. distinguez-la daus votre bonté. ct ttous sommes û uous.' ?lli * 11 "à'î r o. . priez fcrmc sur le terme fondement de Ia foi. Empire inébranlable. . qui domptez la fureur dc I Ennemi rugissant. (852). Si parfois vous i. etc. Cela nons semble bien étrange et srrrtout bien con trad ictoire. f et du Fils. car clles ne doioenl pas rester infntctueuses . exaucrez ma prière. et jusqu'à la nourriture des hom- Par trois fois en forme de croix versez le sel : dans Que ce mélange de sel et d'eau se fasse cnscmble au nom f du Père. A vous. sp éc i a u x .-$jncrya1. Seigneur. Ainsi soil-il ! I'eau. Ces dernières paroles sont tirées des Constitrrtions Apostoliques. et du Fils. qui victorieusement déjouez scs hostiles noirceurs r nous vous supplions. de sauoir en Choisissez donc entre ces formules si variées et si bellcs. merueilleuses pour lcs âutres. hélas ! ne cessênt de nous'accab-lcr. âdresscz-vous à I'unité de ce même Esprit-Saint à travers tous les siècles des siècles. sous I'invocation de votre saint Nom. Nous avons rrrission spéciule. et ûous vous demandons dc regarder favorablement cette créature du sel et dc I'eau. Et que mon cri monte jusqu'à voru.î#"$tr. * - nous. f Au nom du Père. cette eau : donnez'lui pouvoir de nous soulager et de chasser toute maladie. Notre aide.tes embarrassés. C'est la raison même pour laquelle nous les donnons sans réseroe.' qui suivent sont. qui implorons votre miséricorde. afin que partout où elle sera répandue. dans les cas . . soit repoussée au loin la terreur du venimeux Serpent. Voilà sans doute ponrquoi I'Eflise les {arde avec lrn soin tellement jaloux. archevêque de Reims. Dieu. Et cela chaque jour et Les bénédictions souvent. dit que les Ildèles doiven-t empbiter chez eux de I'eau bénitè. de mettre en fuite les démons et de nous préservcr Bénédiction de I'eau ou de I'huile de Saintc Adélaide.Seigneur Jésus-Christ. Prions. soit éloignéc toute infestation de I'Esprit immonde. user. leurs-terres.-168raissc : que tout€ santé demandéc en invoquant votrc saint Nom soit à I'abri de toutes les attaqucs. Seigneur. fidèles. J. et du Saint-Esprit. f l. mon Dieu.

que par I'intcrcession dc votrc Prions. par l'inÙer' votre service saint' Par ce même N'-S' J'-C' Ainsi soit-il ! Uoon" santé dans votre Eglise pour y lendre de qui vivez et "o continuettes actions de grâces à Vous des siècles' Ainsi soit'il ! . et persévércr dans de Notre-Seigneur Jésus'Ckist. tous .fidèles. vous qui du Jourdain : et giori"ux corps avez béni les eaux iaites que tous ceux qui en gotteront ou en seront que touchés. f Père.par votre Albert) * cette créature dc I'eau.Mon Dieu. Prions. qui avez si parfaitcmcnt Suéri àes grandes fièvres la bcllc'mère de votre Apôtrc bénir ccttc Saint.m*ut" à jamais."li . . nous iouissions du repos éternel. Dieu quc par la vcrtu dc par lcs méritce de la bénédiction de c€tto eau' très Sainte Mère la Vierge Marie. Ainsi soit-il ! A Ssint Raymond qui. par son intercession. f Fils.et des autres Saints. Ainsi soit-il ! lnen{ convcneblc des tllots' Asrrerf.cz Si'". tant du corps régnez dans tous de I'esprit .t* I'huilc quc I'on bônit. sous le vocablc de été àpæE votre- nous vous cn supplions. qui.is"iotà par Vous cn religion. par les mérites f Bénissez. et qu'après avoir dépouillé cc corps mortel.modèle . -t7lnl. tous ceur qu'accablent les tourments de la fièvre soient' en prenant humblement de cette eau' en s'aspergeaot i" "it" l'âme et du corps et qu'ils obtiennent de reparaltre lavant. nous accomplissions dans la liberté de I'espiit tout ce qui peut vous plaire. Formule quand on se sert de cetle eau ou cette huile /. pour délivrer vos fidèles. de pureté et de continence' O Albert elle àe miséricorde' que dans cette vallée de misères :rvt'c I'citu bd'nite' cltangcde nous garde de toute souillure. Afin quc norls dcvenionr digpcs der promerscr dc Jé. Tout-Puissant et miséricordieux. 'digne avez rendu votre serviteur Saint Raymond si : accor' d'admiration par sa captivité chez les impies dez-nous.Picrrc : daigncz f sanctifier f et créature de I'eau.de Saint de Sainte Adélaide . puissent recouvrer la santé de l'âme et du corps.Faitcs. délivrés des liens du péché. f et Saint-Esprit.'170dc tous lcs fidèlcs.. qui pieusement et dévotement Sotteront les de cette eau ou en seront touchés. descende sur ces eaux et y d. O Vous qui vivez et les sièctes des siècles. par les f Notre Seigneur me (ou te)son serviteur Saint la Sainte Vierge et de . reçoivent par elle la santé. eu disattt : (Sainte Seigneur.ô Raymond priez la Mère de chasteté.1'iurage bénite drr Snint' plôngez-ll dans I'cart. Adélaide).s"* dans tous les siècles Prcncz la médaille ou -. méprisant ce monde' a . la Passion cession de Saint Albert (Saint Aiucrt) (Saint Ravmond Nonnat) . délivrés de toutes les langueurs de Raymond Nonnat . on fait lc ô Adélaide .it. bienheureux Albert heureux Raymond - bienheureuse Adélaide' bien- merites de guérisse. Par N'-S' J'-C' Ainsi soit-il ! Que la bénédiction du Dieu Tout Puissant. Priez pour nous.sus€hrist. que. . (Saint Ravmond Nonnat) de (saint eattaioe) .

qui avcz Prions. etc. consacré ce jour par le martyr du très bienheureux l}. à Cana en Galilée.ce vin . pagc 9 Blaisc. lui avez conféré c€tte prérogative de guérir par votre puissance toutes les maladies de la gorge : nous supplions humblement votre infinie miséricorde. Notrc aide. Notre aidc. Ainsi soit-il I Aspergez avec I'eau bénite. f par le Dieu Saint . etc. Répandez. Dans tous les siècles des siècles. disant : . répandu par les mains du prophète Elisée. équitable et salutaire : Aussi. créature du sel et de I'eau. Aussi avec votre esprit. vous présentons pieusement aujourd'hui votre pour être sanctifié.-Sauveut du monde. préservés ou guéris de toute maladie de gorge. f par le Dieu Vivant. qui vit et règne Voir 164.cç que nous. je t'adjure par f Celui qui au commencement te sépara de I'aride : je t'adjure t par le Dieu Véritable qui t'ordoona de couler de la fontaine du paradis . Que le Seigneur soit avec vous. détruire les sauterelles et tous les animaux qui sont nuisibles aux fruits de la terre.. soient. Voir page -tlous vous en164. ainsi que de toute autre infirmité de l'âme et du corps. ou Saintc Adélaldc. par les mérites et I'intercession de ce mSme bienheurcux Blaise. 9. Rendons grâces au Seigneur notre Dicu. que tous ceux qui en gotteront. elle procure à l'âme le salut. frults dc Salnt Blaire gleur. Nous les avons vers le Seigneur. partout où elle sera répandue. et r€couvrent santé complète : Vous qui vivez el. portion fidèle dc pain ces fruits peuple. et qu'elle serve à avec Vous. votre Fils. supplions. Martyr et Pontife. je t'adjure. rêgncz. Ainsi soit-il. qui t'imposa le nom dc Piscine de Siloé. et nous vous dcmandons de daigner. mon Dicu. te changea en vin. nJ. parmi bien d'autres grâces. J. ou Sai[t Sérapion. C'est une chose digne et juste. selon que lcau ou lhuilc sont bénitcs au nom dc I'un de ccs saints.-t72Albcrt. n). nl. f bénir et f sanctifier c€tte eau . je t'adjure par f Celui qui. sur cette créature du sel et de I'eau votre salutaire f bénédiction. Par N. Béoédlcdon de I'eatg du vin' du peln ct dcr . guérit le Syrien Naaman de sa lèpre. os Saint Ralmond dc NonnaÇ os Seint Blaisc. par cette même miséricorde. Oui. je t'adjure par t Celui qui' par toi. dans tous les siècles des siècles. Dicu. En haut les caurs ! n). f par le Dieu Véritable. je t'adjure.-C. c'est une chose digne et juste. Sei- la santé. par sa puissance. au corps Prions. i. et qui. ou Saint Grat. Ainsi soit-il ! l}. je t'adjure par f Cclui qui te purifia avcc le scl.-S. -t73Béuédiction de I'eau de Saint Grat f i. afin que. On lait trois signcs dc croix sr lc nal cn disant : Au nom t du Pèrc f et du Fils f ct du Saiot Esprit.

afin qu'elle devienne la nourriture et I'alinent du genre humain et des autres êtres qui doivent cn jouir. les arbres. nous vous supplions ardemmcnt. les raves. toutes les souillures. les semences. les raves et sur tous les autres fruits. soieut chassées. afin qu'ils visitent et défen' dent toutes les choses susdites. de ne retenir en toi rien de I'Esprit diabolique . par la vcrtu de f votre bénédiction. les rats. les légumes. et enfin que. Dieu TouçPuissant et Eterncl. qui est invoqué sur cette créature de la moisson. ne prévalent pas .-S. dans les étables et autres dernsures des animau( et des troupeaux. les bêtes de somm€. dans les cham' brcs ou dans quelque autre lieu et partie des habitations. et par I'invocation de votre Très Saint Nom. que. bêtes de somme et autrcs animaux domestiques et utles. tu sois unc cau purifiée et aussi un rcmède et une protection contre toutcs les embtches de I'Ennemi caché. les sauterelles. et qu'ils lcs protègent contre les insectcs' ies chenilles. Que par elle soient éloignécs lca conta' gions et tout ce qui est nuisible à la santé des bom' mcs ct des anistaux domcstiques et utilcs. la sautcrellc et la chenillc. Père Saint. Seigneur Saint. les tau1rcs. je t'adiure f par le Dieu Vivant de devenir pure. avcc votre Ange et votre Archange. à la ville et à la campagne. J. elles soicnt chassécs au loin et pour toujours comprimées. dans Ies maisons. que nous confessons le Dieu Vrai. pour qui te touchera ou te gottera. Et vous. mais d'être une fontaine purifiée et le salut de tous ceux qui croiront en ta vertu.-C. sur les troupeaux. ç€tte créature du sel ct de I'cau. nuisiblcs atrx fnrits f efface les péchés f qui lavc de la terre. rejeton de David.Iæ lion de la tribu de Juda. -t75. savoir : les moissons.'174Quc cette eau devienne une eau pure. Que toutes les puissances adverses des ennemis visibles et invisibles. partout oir votre Nom est sanctifié. a vaincu' Allcluia I . que votre f bénédiction se répande. là où votre se' cours sera imploré et votre saint Nom invoqué. par I'invocation de Notre-Scigneur Jéstts' Christ. aûn gue tout ce qui aura été aspcrgé dc ce précicux liquide. et tous les autres animaux nuisibles aux fruits de la terre. et ne leur permettent de nuire en aucune manière. daos les champs. soit purgé de toute impureté ct soit désormais cxempt ct libre de toute embtche ct iFflucncc maligaes. €t que pur'c"tt" créature du sel et de I'eau. Enfin que vorxl ne pcrmettiez jamais au diable et à ses suppôts de dresser désormais aucune embtche. envoyez d'en haut votre Esprit Saint. Qtr'au contact dc cettc cau fuient I'inscctc. partout où tu seras répandue. sur les moissons. mais quê par I'aspersion de cette créature du sel et de I'eau. Ies jardins ' et toutes les choses sur lesquelles cette eau sera répandue . ic t'adiure i par t Celui qui marcha sur toi . les vignes. sur les vignes et sur les arbres . Que les taupes fuient et guc toutls lcs autres bêlcs de ccttc espèce. sur les potagers. les légumes. les serpetrts. Par N. Arrière donc ! parties adverses. Ainsi soit-il ! Scigneur. connug et inconnus. soient chassés au loin tous les anistaux nuisibles aux fruits et aÛx récoltes. les champs. dans I'intérêt de notre défense. de regarder d'un ceil miséricordieux et de sanctifier.

-176la bénédiction de Notre Seigneur
Esprit. Ainsi soit-il
On
!

-177ricordieuse et votre clémence nous absolvent, nous et tous vos serviteurs que les liens du péché tienncnt enchainés. Par N.-S. J.-C. Ainsi soit-il ! Prions. Dieu Tout-Puissant et Eternel, qui au commençement avez tout créé de rien, par votre ineftable puissance, et qui dans votre bonté pré-

Que le mélange du sel et de I'eau se fasse et que

Jésus-Christ descende également sur cette créature du sel et de I'eau, au nom f du Père, f et du Fils, f et du Saint-

-

dit ri trolonté les psarmes : l2l

126

t4't
69 68

3t Ensuite les (ifanies des Sainls. ''_ Voir * Volume. 0lr tcrrnine e-\ disant
:

50

Daignez préserver les fruits de la terre, les arbres, les maisons, les vignes, les jardins, les champs, les prés, les animaux et tout ce qui aura été aspergé de cette eau, des sauterelles, des rats, des taupes, des serpents, des vers nuisibles aux vignes, et des autres Esprits immondes qui les ravagent et les détruisent : nous vous en supplions humblement par

voyante pour Ia vie de I'homme, avez commandé à la terre et à la mer de produire des fruits et des aDimaux, qui serviraient à sa nourriture ; faites, oous vous en supplions, que les fruits et les autres choses, qu'avec votre coopération, nous nous efforçons de produire à la sueur de notre front, soient maintenus intacts et que par la vertu de votre saint Nom, après les avoir aspergés de cette eau (ou saupoudrés de cette terre), ils soient à I'abri de toute attaque Ce Ia part des ennemis visibles et invisibles, et qu'enfin la faiblesse de nos corps ayant été sustentée par cuJ(, nous nous dirigions avec une résolution plus énergique vers les choses du ciel. Par N.-S. J.-C. Ainsi soit-il
!

N.-S. J.-C. Ainsi soit-il I Daignez nous éc\\uter, nous, vos serviteurs criant vers vous, et nous délivrer de toutes nos tribulations. Daignez f bénir et f sanctifier cette eau, destinée à mettre eû fuite toutes les sauterelles, tous les rats, les taupes, les serpents, les vcrs nuisibles aux vipcs et les autres animaux nuisibles aux fruits de la terre : nous vous en supplions humblement par N.-S. J.-C. Ainsi soit-il ! principaux attriPrions. - O Dieu, dont un des buts est de faire grâce et de pardonner : recevez favorablement notre prière, afin que yotre pitié misé-

Que la bénédiction de Notre-Seigneur Jésus-Christ descende sur cette créature de I'eau, au nom f du Père, f et du Fils, f et du Saint-Esprit. Ainsi soit-il !
Aspergez avec I'eau bénite.

llénédiction de
contre les
-l-

la lcrre de Saint Gra!, à employer uimaux nuisibles aux fruits de la terc.

page 164. Notre aide, etc. - Voir Jc t'exorcise, créature de la terre, f par le Dieu Vivant, f par le Dieu Vrai, f par te Dieu Saint

i

-l7EJe t'adjurc par Celui qui, au commencement, tc sépara de I'eau, afin que tu te montres salutaire et que tu ne retiennes en toi rien de I'esprit diabolique; mais que tu deviennes le salut de ceux qui croient en ta vertu : afin que partout oir tu seras
répandue, soit dans les prés, les champs, les vigno-

-t79*
vous en prions, SeiPrions. - Appliqucz, nous gneur, votre salutaire remède à cette créature dc la terre, afin que partout oir elle sera répandue, cllc serve à la santé du corps et de l'âme, et qu'elle soit elle-même la destruction des sauterelles et de tous les animaux nuisibles aux fruits de la terre. Par N.-S. J.-C. Ainsi soit-il ! I)irc t,rrsrritt' la prièrc
:

et une protection contre tout€s les embtches de I'Ennemi caché. Et vous, Seigneur Saint, que noui
confessons Ie Dieu Vrai, nous vous supplions ardemment, dans I'intérêt de notre défense, de regarder d'un ceil miséricordieux et de sanctifier, par la vertu de f votre bénédiction, cette créature de la terre,

bles, ou dans quelqu'autre lieu,

tu sois un

remède

Seigneur, Père saint, Dieu Tout Puissant et Eternel,

envoyez d'en haut, etc.

Alleluia ., inclusivement. Dirc ensuite :

jusqu'à - Voir page 175,

afin que tout lieu, où cette terre sera répandue, soit purgé de toute impureté et soit, désormais, €xempt et libre de toute embtche et influeuce des Esprits malins : que par elle soient éloignées les contagions, et le vent des tempêtes, et tout ce qui est nuisible à la santé des hommes et des animaux, aulr champs, aux prés et aux vignes; qu'au contact de cette terre fuient I'insecte, la sauterelle et la cbenille; que les
taupes fuient, et que toutes les autres bêtes de cette espèce nuisibles aux fruits de la terre soient chassées. Que toutes les Puissances adverses, visibles et invisibles, connues et inconnues, ne prévalent pas ; mais que, par le contact de cette terre, par I'invocation de votre Saint Nom, et par lTntercession dc Saint Grat, elles soient chassécs au loin et pour touiours comprimées ; qubnfin, vous ne permettiez jamais au Diable et à ses suppôts de dresser désormais auçune embtche, là oir votre s€collrs sera irnploré et votre Saint Nom invoqué. Par N.-S. l.{. Ainsi soit-il !

Dicu Tout Puissant et Eternel, qui, au commenpage 177, jusqu'à la fin, y comcement, etc. - Voir pris la bénédiction, en changeant le mot eau par le
mot lerre.
On bénit lû lcrrc ct I'cau dc Saint Grat avcc l'eau, bérrite selon l:r grandc fornrulc ilc bénédiction rituel.le, page..., puis on sèmc la tcrre et on jette l'eau sur <livers iroints dcs charnps, vigttes ou jardins infectés, après
ri te.

y avoir elrfoui, si on a pu se lcs procurer, les médailles béniles et les croif d'herbcs cotrsacrées selon le
Bénédiction de I'eau de Sainl Magne

t 9. Notre aide, etc. - Voir page 164. qui pour le salut du genre humain Prions. - Dieu, avez établi vos plus grands sacrements sur la substancc de I'eau, écoutez favorablement nos prières, ct répao' dez la puissance de votre f bénédiction, par lc{t mérites et I'intercession de Saint Magne, Abbé, sur cct élément déjà préparé par toute espèce dc puri-

-180à
fication, de telle sorte que votre créature, servant vos mystères, reçoive les effets de la grâce divine, pour guérir les maladies et mettre en fuite lcs démons; afin que tout ce qui aura été aspergé dans les champs, les vignes, les jardins, soit préservé de toute impureté, délivré de tout animal nuisible, et que nul Esprit pestilentiel ne puisse y résider. par N.-S. J.-C. Ainsi soit-il !
Aspersion d'eau bénitc, ou si I'eatr est déià bénite selon les fornrules de I'F)glisc, lrcmper dans 'l'cau, eu formc rlc croix. la rcliquti la médaille orr li itatuette dc Sa int l\ll,{nc.

-l8ldans vos Saints, par qui vous opérez ùant dc choscs mervcillcuses, il exalte votre grandeur; enfin quc dans votrc Eglisc il vous rende mille actions de grâcce. Par N.-S. J.{. Ainsi soit-il ! Que la f bénédiction de Dieu le Père TouçPuissant, ct du Fils, et du Saint-Esprit, descende sur cctte substanqe du pain (ou de I'eau), afin que, par lbfict dc votre divine grâce, clle seryc à chasser les démons, à guérir les maladies, et qu'elle devienne s€cours ct rcmde puissants pour tous ceux qui en uscronL

Bénédiclion de I'eau ou du pain dc Sainl Malo

prêcher la foi en Ia Trinité Sainte dans le monde entier par vos Apôtres et leurs successeurs; et poru la divulgation de cette même foi, votre glorieux serviteur Malo a soutenu maints labeurs, que, par de nombreux miracles, vous avez daigné déclarer vous être agréables : écoutez avec booté vos scrviteurc rcconrant à ce haut patronage, et f sanctifiez g^r votre céleste bénédiction, en y répandaDt votre force, cette créature, du pain (ou de I'eau) : faites, que quiconque en usera avec utre foi cntière, soit délivré,

f 9. Notre aide, etc. - Voir page 164. Prions. - Dieu Tout-Puissant et Eternel, qui d'un seul verbe avez créé toutes choses, qui par votre Fils avez racheté I'humanité perdue, qui infusez votrc Saint-Esprit dans Ies çeurs des Êdèles, qui avez fait

Prions. - Mon Dieu, dont le Fils Unique JésusChrist Notre-Seigneur a dit à vos apôtres : Celui qui croit en moi fera le.s @uvres que jc fais moimême et en fera même de plus grandes; vous qui âvez merveilleusement enrichi du don de guérison votre scrviteur et Pontife, le bienheureux Saint Malo; noull vous en supplions, sous son patronage, agr&, ces offrandes et faites que pour tous ceux qui s'en serviront, elles deviennent salutaires. Par c€ memc
N.-S. J.-C. Ainsi soit-il
!

du Saint-Esprit. Ainsi soit-il
alo.

Par les mérites de Saint Malo, que ces offrandes soient béniles au nom f du Père, f ei du Fils, f et
!

Les signes de croix dc cette dertrière bÉni'diction doivent étre faits avec la médnille ou I'image de Saint
l\t

.\spergcz,l'earr bénite. Bénédiction de I'eau de Saint Vincent de Paul

par son intercession, de toute illusion diaboliquc, ct dc toutes maladies, langueurs et infirmités ; que

f *. Notre aide, etc. - Voir pagc 164. - Scigneur très Saint, Père Tout Puissant, Dicu Eternel, qui €n répandant la grâce dc
Prions.

-S. par unc bbondante bénédiction. et par N. pour qu'elle devienne remèdc salutaire au genre humain. par I'intercession du bienheureux Vincent. f. et par I'intercession de votrc servitcur Saint Vincent dont nous immergeons en ce moment la relique (ou la médaille on la statuette).{sper[ez d'eau bênite. qui en boira ou en sera aspergé. je revêtirai ses prÇtres d'un bouclier de salut. r€ssente aussitôt le salutaire effet de votre bénédiction. vos humbles serviteurs. Seigneur.-r82votre b. que Celui qui dans I'eau et par I'eau. pour quc tout malade.Voir pagc 164. et nous fassions cG qu'il cnsÊi8né. et qui. qui vit ct règne avec yous. c'est vous qui dans votre bonté si douce veillez sur le pauvre. qu'il soit potion salutaire à ceux qui ont soif. nous votrs cn supplions. faites que quiconque se servira de cette eau recouvre la santé du corps et le salut de son âme. quc nous aussi.-C. rafralchissement à ceux que la fièvre dévore. -183Eglise. Ainsi soit-il ! . la médnillc ort la statuelte du Saint. et ses saints exulteïont dans I'allégressc. Ainsi soit. C'est vous aussi. pour gu€.il ! Retirez dc t'ean. ou la statuette de Saint Vincent de Partl. qui pour l'usage de I'homme a créé cet agréable élément.-S. avez formé dans votre f *.-C. brtlant du mêmc csprit' nous aimi6ag ce qu'il s eim. et dites : Je rassasierai de pain les pauvres de Sion. t sanctiûez. montrez votrc bonté à ceux qui invoquent votre Saint Nom. Mon Dieu. I Bénédiction de I'eau rte Sdnt Ylncent Ferrier en disant : f Bénissez. qui pour le salut des pau' Prions. votre Fils. en leur donnant joie et bonheur. relevez de votre main.Nous supplions très humblement majesté.-S. protégez par votre puissance. ou une lmage. avez voulu signiûer le sacrement de votre Passion et les deux bois de la Croix. aûn qu'en vertu d'une miraculeuse Toute Puissance. Par N. Seigneur. qui savez dortner aux évangélisateurs une parole de grande vertu. prouvcz que.é. Seigneur. il devienne le bain purificateur des souillures du corps et de l'âme . votre Prions. . . affermissez par votre forcc. la relique. J. Par N. par cette double percullsion. vres et I'exemple dcs prêtres. J.-C. après avoir lâché les cataractes du ciel. par cctte surabonclante miséricorde. :ù. Ainsi soit-il ! Plongez dans I'eau ou bénissez avec la ruédaille. deux fois frappée par la verge de Moise. cette eeu. a désigné d'avance le sacrement de la Loi Nouvelle.-C.-S. qui dans le d&ert avcz béni la pierre de la solitude. Notre aide. votre saint Prêtre. Par N. efc. quand il sauva huit âmes dans I'Arche flottant sur les eaux. . nl. cette eau. et qui. guéris de toute maladie et jouissant d'une santé parfaite. dans I'universel déluge. par le bicnheureux Vincent" une congréSation nouvelle : aecordez-nous.énédiction sur lcs corps maladcs. voult savcz gardcr I'cuvre de vos ntrins .Mon Dieu. route assurée pour ceux qui naviguent. J. les fit pleuvoir sur la . Ainsi soit-il ! Je bénis cette eau au nom de f Dieu le Père Tout Puissaat. les eaux en jaillissent avec plus d'abondance . et ramcncz dans votre sainte Eglise.

-S. Ainsi soit-il ! Aspergez avec I'eau benite. f *. J. Entendez. répandez la vertu d'unc f bénédiction renouvelê. f par le Dieu Vrai. pour qu'elle devienne boisson salutaire à quiconque en boira. t et du SaintI pour que tu puisses devenir remède salutaire de l'âme et du corps. à donner la santé à quiconque s'en servira. au Nom de Celui qui doit venir juger les vivants et les morts. à dissipcr la maladie. Ainsi soit-il dente. Priez pour nous.nnemi du genre humain. Êt passer le monde par le feu. pour laver les crimes de tous les pécheurs . après avoir invoqué sur elles votre saint Nom. Pour que nous devenions dignes des promesses du Christ. Je t'exorcise. f et du Fils. Voir page 164. Seigneur.€. etc. et envoyez sur elle votre Esprit Saint. Seigneur. Prions. f bénisse f ct sanctifie cetûe eau. sous I'invocation de son Saint Nom et de Saint Vinccnt Ferricr. * par le Dicu Vivant.-C.Bénissez. Seigneur Tout Puissant. purifie 16u1s sqrrillurs. doivent être faites uvec du Saint. Ainsi soit-il ! Au nom f du Père. nos supplicationr. cllc guérisse tout malade. par Celui qui doit venir juger les vivants ct . Vincent. nous soit accordée à tous la santé du corps et de l'âme. tout perclus. Au nom f du Père. J. créature de I'eau. Les quatre croix. Mon Dieu. que Celui qu'il prêcha sur la terre comme notre futur Juge. . Ainsi soit-il ! Prions. qui par la prodigieuse prédivotre serviteur saint Vincent. . pour que. f et du Fils. Notre aide. Ainsi soit-il ! Prions. à I'heure de la Mort. et que par le bienfait de notre miséricorde. dont la reliquc (oa I'image) la torrchc en ce moment.-S. 'nJ.* Bénissez. bienheureux Vincent. t et du SaintEsprit. nous vous en supplions. * Esprit. et sur cet élément de I'eau. rnarquécs dans I'oraison précé- la rnédaille ou I'irnage Vers Jésus notre Mâître. cette ead contre lT. faites que partout oir elles seront répandues ou bues. Ainsi soit-il ! fouchcr I'eau avec une médaille ou une imnge Saint Vincent Ferrier. afin que fortifiée par la vertu céleste. elle serve à poursuivre le si terrible Ennemi. avez attiré à cation de la connaissance de votre Nom une multitude de peuples : faites. sois-nous propice et conduis-nous au port. 9. n). ces eaux que vous avez laissées à I'usage du genre humain. rcdresse -185devienne au ciel pour nous le grand Donatcur de la récompense sans fin. consolide tout intrme.-184terre pendant quarante jours et quaranûc nuits. par les mérites de Saint Vincent Ferrier. et rctrdc une inébranlable santé à quiconque la lui demandc. Par N. Par N. que tout ce qui est sordide €n noùs disparaisse . en disant : de Bénédiction de I'eau de Saint lVillibrod Prions. nous soit donné par ces eaux I'inviolable don de votre salut. f par le Dieu Saint.

Voir page 164. la mer. ront.€. que vous avez rachetée par le précieux sang de votre F'ils. Ainsi soit-il ! Prions. et dans I'amour de cc même Notre-Scigneur Jésus-Christ. Ainsi soit-il I :1. nJ. le Dieu Vivant et Vrai. Ainsi soit-il ! Aspergez avec I'eau bénite. J. . afin qu'ayant recouvré la santé. f Fils.-186lcs morts. par I'invocation de votre Très Saint Nom. qui vit et règne avec Vous. que nous f bénissons en votre Nom. dans I'unité du Saint-Esprit dans tous les siècles des siècles.Seigneur Dieu Tout Puissant. l$ puissent rendre grâces à Vous. que vous avez tirée du suc des olives et dont les malades sont oints par votrc commandement. . à repousser toutes les attaques cett€ créature de I'cau : qu'elle soit pour tous tes rerrède propre à Suérir toutes les maladies hommes Prions. et de toutc infirmité.-S. J. qui sur les peuples de races divers€s avez établi de si illustres propagateun de la vraie foi : accordez à nos prières.-S. Notre aide.€. Je t'exorcise. mon Dicu. Que toute force de I'Ennemi. au nom dc Dieu f le Père Tout Puissant. et que tout envahissement. Par N. et de f Jésus-Christ dc lEnnemi . à tous ccux qui eo usc- . Par le même N. Père Saint. par f Dieu le Père Tout Puissant.-S. que tous ceux qui recourent au patronage de notre très saint Docteur Willibrod. exauc€z ma prière. f et sanctifrer eettc créature de I'huile. Et que mon cri monûe iusquâ vous.Dieu. Prions. une protection assuréc pour notre âme coûlme pour Dotre corps. et du f Saint-Esprit Consolateur. et puriûer le monde par Ie feu. J. t bénh. que ceux qui se serviront de cette huile. nous vous en supplions. ct puriûer le monde Bar le fcu. et de toutes embtches de I'Ennemi . Notre Seigneur. du corps et de l'ârie. pour qu'elle ne soit jamais blessée par la morsure de I'antique Serpent. I'huile. et donnez-nous en elle. toute fantasmagorie de Satan soient arrachées et s'enfuient de cette créature de Ainsi soit-il ! ()n aspergt tl'huile l'earr bénite. qui viendra juger les vivants et les morts. obtiennent dans le présent la joie de la santé et de la prospérité. * Bénissez. créature de I'huile. faites. si connus de nous par les scrvices spirituels qu'ils nous rendent daignez f regarder. salut de l'âmc et santé du corps. Ainsi soit-il ! -r87son tls Notre-Seigneur. et toutes choses qui s'y trouvent. . Seigneur. devant qui s€ tient toute I'armée des Anges. f et Saint-Esprit descende sur cette eau et y reste toujours. soient délivrés de toute langueur. que toute I'armée du Diable. Bénédiction généralc de I'huile f tl. et dans I'avenir la glorieuse béatitude.{. votre Fils. qui a fait le ciel et la terre. Par N. Ainsi soit-il t Que la bénédiction de Dieu f Père. etc. afin qu'elle donne. et que toutes les adversités soient éloignées de votre créature.

ils ressentent soD sccours irunédiat dans le temps. Ainsi soit-il ! Que la Croix Sainte te soit f lumière. des fractures.-S. Ainsi soit-il ! Que les saints Noms de Jésus. noble athlète. quc nous f bénissons en votre Nom.nd i. et recoow"rrt. daignez + sanctifier c€tte créature dc I'huile._C. dô I'huilc àe Ia lampe. Ainsi soit-il ! Aspergez I'huile d'eau bénite.. lc saint homme de lours. du blé.S.rnt devant la Sainte Face de N. f le Saint-Esprit descende sur cette huile et y reste à jamais. J. et que par les prières ct I'aidc puissantes de celui qui dans les supplices endura dc si cruelles douleurs. bien-aimé de la Vierge Mère. par. Ainsi soit-il ! Que Ia bénédiction de Dieu f le père Tour puis_ sant.l operait tant aô-guéj r isons. obtiennent. porte-drapeau <te la milicc de Marie. à votre Croix de toutes les forces de nos bras : ô Vous. dcr légumes Fils.-C.-t88Bénédlcdon dc ltulle mervellleure d€ Sdnt Séraplon. ou de tout autre geore de maladies. Ainsi soit-il ! à la gloire de votre Martyr. et obtiennent leur salut dans l'éternité. soient oints dc cette huile sainte. t'a donné la force et lïnébranlable courage. Bénédiction génénle du poin. qui dans une telle avalanche de douleurs. par N. qui vivez et régnez dans tous les siècles. les on_ctions. Prions. Ainsi soit-il ! Ces frlrmules sont celles dont se servait M. J. prie pour nous près du Seigneur. dc la farine. J. etc. f Mnis. Formules des onctions à faire sur les malades avec I'huile bénite ces onctions de santé aide. par genre de maladie. quand ils seront oints de cette huile votre grâce. de même. pa. nous aussi. la santé de leur âme. . poussé par le désir de racheter les fidèles. Par N. par les mérites supérieurs de la tr'ès cruellc - Seigneur compatissant et miséricordieux. f bénissez. Que Dieu lui-même confectiotroe et perfectionne ! Au nom f du père. s'est couché à votre exemple sur la croix. de même que le bienheureux Sérapion. votre Martyr saint Sérapion. f santé ct bénédiction dans la volonté de Notre-Seigneur Jésus_ Christ. Prions. I'illustre Sérapion. Ainsi soit-il ! Sérapion. par ta passion illustre. par sa pieuse intercession. médicament et-fortifiant de tout le genre humain. t le Fils. etc. ne nous laissons abattre par nulle adversité. Dieu Tout Puissant et Etcrnel. que tous ceux qui succombent sous la torture des ulcères. f et sanctifiez cette huile par la vertu de votre bénédiction : faites que tous ceux qui sont tourmentés par n'importe quel votre l. Notre aide. Jésus Rédempûeur. f et glorifiés par toute la terre.qua. . la guérison de leur corps. f et du Prions. Ërt_ l. - Voir page 164._C. martyr. Notre aide._S. passion de ce vaillant Machabée de la Loi Nouvelle f *. Dupont. et au nom de votre vaillant athlète. embrasez nos cæunr du feu de votre a[lour. de Marie et de Joseph soient f conDus. *189de grâce. et attachons-nous toujours f et du Saiut-Esprit.Voir gagc 164.

Par N. pain vivant des_ cendu des cieux. détruis . et qu'il serve contre toute maladie et autres embtches du Démon. ô pain die quelconque. Prions. vous le Pain Ainsi soit-il ! Aspergez d'eau bénite. Dieu Eternel. etc. f je le sanctifie. incantation. Dieu Tout-puissant. 1 Notre aide. f et sanctiûez celui-ci . et par ce même Nom qui est vôtre et terrible. f je le sanctifie. que ceux qui en mangeront reçoivent la santé. et en votre Nom et au nom de Saint N.-S. pour qu'il détruise toute vexation diabolique.. Seigneur Dieu Tout-Puissant. Prions. C'est pourquoi moi N. Ainsi soit-il. f et j'infuse en lrri toute la vertu de ce Nom si saint...Voir page t64. votre Fits. f et du Saint-Esprit sur cette créature du pain.. pain vivant de l'éteroelle vie.-190* pain des Angcs. créature de Dieu. qui dès lors marcha dans toute la force de cette Dourriture pendant quarante jours et quarante nuits jusqu'à Horeb la montagne de Dieu : c'est de même que ] je bénis. changez le mol selon I'obiet à bénir). f bénissez. f sois sanctifié f et que le Seigneur soit avec toi.. de vie. répandez sur ce pain votre sainte bénédictiou. la certitude du salut.licigneur Très-Saint. c'est eD votre Nom que f je bénis. O Saint Michel. par votre saint Nom. et qui vit et règne avec vous. dans I'unité du Saint-Esprit dans tous les siècles des sièclcs. qui donne au monde la vie et le salut. je détruis tout maléfice quclçonque. pour qu'il devienne salut de l'âme et du corps à ceux qui en prendront. f je sanctiÊe -f et donne ce pain à votre créature. et f j'exorcise ce pain. . . pour qu'il devienne comme un feu ardent contre les démons. éloigne toute adversité. f bénis ce pain. lien. O Sainte Marie. (nommez un saînt). que dcsccnde la bénédiction f du Père. signe ou cÊuvre diabolique. O saint N. .. f je sanctifie. (nommer un Saint pour lequel on a de la dévotion ou qui est indiqué pour la maladie dont il s'agtt) f je le bénis. chasse Ies Démons loin de N. ô Seigneur Jésus. comme aussi de toutes créaturcs. par ta bonté sainte..-C. . fièvre et mala- -l9ttout maléfice... je bénis ce pain. et qu'il nous protège contre toutes embtches des ennemis. daignez f bénir ce pain (ou ce. comm€ vous avez béni les cinq pains dans le désert : que tous ceux qui en gotteront en reçoivent la santé du corps et de l'âme. la protection du corps. comme autrefois Elie a béni dans le pétrin la farine de la veuve et a béni le pain cuit sous la cendre pour ce même Elie.. afin qu'elle le reçoive et en mange. votre prêtre (ou votre serviteur). f sanctifie ce pain. bénit : éteins la force de tous les poisons. la soli- ). mon Dieu. daignez f bénir ce pain d'une sainte et spirituelle bén&iction. Bérédicdon brève du pein à I'usage d'un mgledc. Prions. Sois f béni.nJ. ainsi que les démons eux-mêmes. et qu'il détruiso toutes les entreprises et les cuvres sataniques.Seigneur Jésus-Christ. J. f et du Fils.. né à Bethléem.. O Seigneur Jésus-Christ. pour arracher de son corps tout maléfice. arrête tout ce qui peut nuire. en même temps que votre sainte bénédiction. oui. afin quc quiconque en prendra reçoive la santé de I'ecprit.

. la consolation de I'espérancc.. qu'elle fructifie au centuplc et que plein de vie et de bonheur nous en puissions recueillir les fruils. + ces fruits. + ces léggmcs' Corte de la < Frateraité Unlvereelle > . + ccs arbres. Aspergcz d'eau bénitc. dc I'Esprit-Saint. des vi3ncl d'un iardin. en votre Nom et au nom de Saint N. Bénédiction des erbreq de la terre. Saint N. (nommer un Saint). Au nom f du Père. nous vous supplions humblement de bien vouloir nous octroyer une récolte sumsante selon nos désirs et I'abondance de tous les fruits : que nos vignes soient chargées de grappes. Ies fracas de la grêle et tout ce qui peut empoisonner ou corrompre : veuilleA je vous en prie. . f Esprit. . la totalité de la charité. nous f bénisse. J.-S.. Ctst pourquoi moi N. et nos moissons copieuses : daignez en écartcr le souffie des tempêtes. des semailles et des moissons Notre aide.. Seigneur. (nommer un saint) f bénir f et sanctifier f cette terre. Par N. la force de la persévérance et la visitc Ainsi soit-il. f ces moissons. etc. pour qu'en son temps elle donne un rendement abondant et salutaire.. f ces vignes. votre serviteur. O Seigneur Saint. pour que nul esprit ne puisse y apporter du trouble.-C. Père Tout'Puissant. Dieu Eter' nel. Daignez. à notre terre la fécondité . f et du Fils. f et du Saint9. je f la bénis et je f la sanctifie. et accordc Que Dieu...-192* dité de la foi.nf.Voir Page 164. f bénir ccttc terre. notre Maître. nos arbres de fruits.

-S. qui avez tiré de lEgyptc votre vigne et la faites fructifier d'une façon si admirable. . et sur [a vigne de vos serviteurs N..O Seigneur Jésus-Christ. fruits des semences. multipliez vos bontés pour nous. envoyez I'EspritSaint avec vos saints Anges pour défendre nos moissons. nos récoltes et nos fruits contre les vers nuisibles. J' et du Fils.Voir gage 164. des vignes. comme moi-même fe vous f béois. Bénédiction d'une vlgne. quand il s'agit des prodrrctions de Ia terrË.-C. du blé. etc. contre les démons. peut ôtrc a. sur nos raisins. des moissons. ti'c aux Cctte bénd'diction gônérale. Ainsi soit-il. Carte de ls ( Frttertrité Universclle > f l. daignez le multi- . des pommiers.Mon Dieu. Notre aide. Ainsi soit-il. qu'une abondante bénédiction céleste descende. nourriture de nos animaux. et c€ que vous avez répandu eo cllc pour notre usage et agrément. sur nos fruits. et sur tous ces produits qu'auçun démon n'ait pouvoir. et que la surabondance de vos bén&ictions tant désirées se répande sur toutes ces productions de la terre. f Au nom f du Père. si belle. f et du Saint-Espril Ainsi soit-il. de I'avoine. . du froment. .-193f ces herbes. Prions. et du Saint-Esprit. sur nos moissons. J. f et du Fils. contre les oiseaux ravageurs. et donnez-leur à toutes la fertilité et la maturité parfaite. Prions..lictions particulières qui suivent.joubéné<. Par N. Au nom f du Père.. écoutez nos prières avec bonté.. et qu'ils les bénissent. de I'orge. O Seigneur. etc.

l. . Scigneur. Bénédlctlon der grappcc. il.é aux mains des voleurs.-S. etc.-C. et faites que quiconque en prendra ou cn boira. que par le sccours de votrc grâce il en soit réconforté. envoyez. daignez les conduire à parfaite maturité . par Ia sérénité ct la tranquillité du temps. afin encore de guérir celui qui est tomb. et de la ramener sur ses épaules au bcrcail. Et s'ils boivent quelque Que I'Ennemi ne tire d'eux nul profit. Seigneur. Accordez aussi à votre peuple de vous rendre de continuelles actions de grâces pour tous vos bienfaits : donnez à cette terre la fertilité. etc. nJ.Seigneur Très Saint. et que le pauvre. Dieu Eternel. que celui qui manque de tout. J. dans tous les siècles des siècles. Qu'il ne leur t bénissez f et sanctifiez ce vin. mon Dieu /. Seigneur. obtienne le salut de l'âme et du corps . Et que mon cri monte vers vous. Ainsi soit-il I Aspergez d'eau bénite. ayez pitié.-t94plier en surabondance en y versant la rosée de toutes vos bénédictions. Prions. rassasiez les âmes de ceux qui ont faim. 1. et au moment marqué par vous s'incarnât tempor€lIement dans le sein de la très sainte Vierge Marie. co-éternel et consubstantiel.Voir pagc 164. J. . . ! secours. n). i. pour que les prémices de cette vigne. mon Dieu. par une juste distribution dc la pluie. puisse chanter la gloire de votre Nom. votre créature. dans I'unité du Saint-Esprit. comblez-nous de toutes sortes de biens. Sauvez vos serviteurs.leur du Notre Père. t'. Et de Sion protégez-les. que vous avez produit de la vignc pour servir de boisson aux hommes. - f !.-S. Chrisr. reçoivent I'abondante pluie de f vos bénédictions. des cruelles douleurs de ses plaies. en y versant lc venin.Ainsi soit-il. qui avez voulu que votre Fils. ayez pitié. . fruits Dou' Prions. 4.-S. Qui espèrent en vous. Notre Psaulnc 22.c : nous vous en rsmercions au Nom de N. . etc.Nous implorons votrc bonté. -. ayez pitié. fasse aucun mal.t Bénisscz. afin de chercher sa brebis erranle et perdue.\spcrgcz llec I'cûu bénite. - Voir page 164. qui vit et règne aveç vous. Seigneur. f t. Prions. R).Voir page t38. jusqu'à ce quc cc vin et I'huile. père Tout puissant. descendît des cieux. Par Ainsi soit-il ! N. donnez-nous lcs à recueillir pour notre plus grand avantag. exaucez ma prière.. -195Bénédiction du vin.-C. ccs veaux de la vigne : par la rosée du ciel. Et que le Fils du Mal ne puisse leur nuire. que vous avez daigné nourrir par une juste mesure d'air et de pluie. Par N. Dicu Tout Puissant. . -. Notre aide. Seigneur. et s'il se trouve en voyage. Du ciel. aide. et parviennent à leur parfaite maturité.-C. J.

f et Saint-Esprit desccnde sur cette créature du vin et y reste à jamais. J. aux poisons les plus subtils. J. . nommé la vraie Vigne. I et du Fils. J. non seulement n'en ressentit aucun mal. par la pieuse offrande à Dieu de leur pcrsonne. puisse. par s€s mérites. pour réconforter notrc coqri.Seigneur Jésus-Christ. Par N.€. Seigneur. faire échapper à lia mort tous ceux qui succombent sous la force du poison . Ainsi soit-il. Âinsi soit-il ! tous ceux qui vous aiment avez formé une vigne de choix : f bénissez ce vin et infusez-lui la vertu de votre bénédiction : pour que quiconque en prendra ou en boira. corps et âme. par I'intercession de votre diseiple bien-aimé Saint Jean. pour réjouir lc cæur de lbommc : faitc . t et du Saint-Esprit. f Bénissez. Vous qui de -197que tous ceux qui boiront de cc vin méritent tes joics spirituelles avec la vie éternelle. Ainsi soit-il ! Aspergcz d'eau bénite. et recouvrer. par N. f bénir faitcs que Bénédiction du vin pour les malades. qui-à Cana en Galilée avez changé lbau en vin. cette boisson : qu'elle soit remède salutaire à tous ceux qui en prendront et . Ainsi soit-il ! Prions. Par N.-C. soient bénis et protégés. J. Seigneur Jésus-Christ. d'être délivrés de toute lésion du venin ou de ce qui pourrait leur nuire . pour lequel aous implorons Ie secours dc votre miséricorde. par I'invocation de votre Saint Nom. f Fils. que quiconque en gottera reçoive. tous ceux qui croiront en voutt et boiront de ce vio. rendez-lui la santé et qu'il puisse lller dans votre Eglise pour vous rendre ses actions dc grâce.-C. celui-là reçoive toutes les richesses de vos bénédictions di.-S. et le vin Dotre boisson.-S. mais encore p€ut. Dieu Tout-Puissant et Bternel. exaucez-nous pour votre serviteur N. Notre aide. Par N. f et consacrer ce vin : Dieu. éterncl salut du ceux qui croient en vous.{. créature du vin.Daignez. faites.. échapper à toutes les maladies. par votre grâce. bénédiction de Dieu Tout-puissant.{.-S. Apôûe et Evangéliste. daignez f bénir et sanctifier cette créature du vin. f Et que f la par les mérites de Saint Jean. gue vous avez donné à vos serviteurs pour soutenir leurs forces corporelles. en ltonneur de . en buvant du vin empoisonné. et bu par qui que ce soit. Et de même que Ie bienheureux Jean.. I'Apôtre et I'Evangéliste.-S. Prions.-S. en buvant de ce vin. et avez appelé vos Apôtres les sarments de cette même vigne. qu'en6n ils puisent. etc.Dieu. par votre grâce.. J. Ainsi soit-il I qui avcz fait le pain notre nour' Prions.-195voyage s'acbève en toute peix et prospérité. la santé du corps et de l'âme. Seigneur mon de votre main. Ainsi soit-il ! qui vous êtcs Prions. f :1. vines. être détiés de tout péché. riture. - Voir page 164. Je t'exorcise. faites que partout où ce vin sera versé. au nom f du père. tant de I'âme que du corps. Par N. Père. de même aussi ceux qui boiront de cc vin en I'honncur de Saint Jean obtiennent. . la santé. FiIs du Dieu vivant.

de science. sois souillée par aucun Esprit immonde. ô Seigneur. par N.. Répandez. :1. au nom de Jésus-Christ et de Saint N. f Secourez donc. f bénissez. qui aura gotté de ce vin bénit. sur ce vin vos t bénédictions. soit supérieure et triomphe. et que nul Esprit Mauvais.-C. de mêmc aussi daignez f bénir. Daignez... Je demande.Voir page 164. f je te bénis. Notrc aide. O bon Jésus. t bénir ce vin. ô Saint N. le sanctifier f pour libérer et guérir les créatures de Dieu des maléfices et des démons. par votre sainte Passion et par votre Croix. Seigneur. J. qu'il réfcctionne et solidifie le corps. (nommer le malade). détruits. anéantis. qui en font un désert.. (nommer -199un saint) ne ce vin sagesse. ne puisse se cacher en cette créatue N. dites encore un mot : f bénissez f sanctifiez ce vin. de quelque genre qu'il soit. : qu'il soit un vin de grâce.. que quiconque boira de ce vin bénit soit purifié des Esprits immondes et de tout maléfice : quo toute puissance du Diable soit abolie et que votre puissance. brisés. et nous vous demandons que quiconque gottera de ses fruits puisse obtenir ta santé ct être à I'abri de tout mal.. f exorciser f et sanctifier dans votre bonté ce vin. pour qu'il devienne remède efficace contre toute la puissance de tous nos ennemis. Seigneur. de ferveur et d'amour pour guérir vos créatures qui en gotteront ou en boiront. comme t je le bénis moi-même : et par c€ vin sanctifié je détruis lous les maléfices. Seigneur. en vertu de vos paroles. de même qu'à Cana en Calilée vous avez changé I'eau en vin. par N. Dieu. leurs inventions. erc. . J. avec leurs ceuvres. pour qu'il à ce vin que le Christ verse à ses fidèles à son festin spirituel. f je le sanctifie f en votre saint Nom. leurs maléfices. O Seigneur Jésus-Christ. f ô créature du vin. daignez encore maintenant le f bénir et Ie f sanctifier.-l9ESainte Marie et de Saint N. pour que soient enchaÎnées toutes les blessures venant de Satan : moi aussi f je bénis ce vin.. pour que tu serves à purifier tout maléfice.-S. Ainsi f que ces renards d'enfer qui ravagent votre vigne. Bénédiction der erbrec. je mets en fuite les démons au nom de Celui qui seul a foulé le pressoir. qui avez voulu placer sous la protection de votre visite et de votre providence la plantation tle cet arbre. -lspergez rl'e a rr bt nilc. qu'il éclaircisse llntelligence. et même contre toutes les entreprises qulls ont déjà faites ou qu'ils voudraiçnt accomplir. Ainsi soit-il. tous les maléfices quelconques en faveur de celles de vos créatures qui en boiront. soient. . f et sanctifiez soit-il. que tout Esprit mauvais avec ses mauvaises æuvres se retire de quiconque te boira ou te gottera. qu'il détruise et annihilc f ce vin et lc f sanctfie. Ainsi " Je bénis ressemble f soit-il. pour Aspergez d'eau bénite.. qu'il chasse à jamais de la douteur et la tristesse. C'est pourquoi f je t'exorcise. qu'il réjouisse lo ccur.-C.-S...

ces noix (nommez les lruits) que nous possédons. que quiconque en prendra ou en g. -ætBéu6dlcdon dcc ven I roic f Prions. ainsi qu'à notre usage. et veuillez avec la même bonté'f Mnir et f sanctifier f ces semences de vers qui filent la soie et faites qu'ils la produisent avec tant d'abondance. et qui avez glorifié dans le ciel Saint N. Dieu Créaæur de toutcs choscs. et faites quc ceux qui. Notc aide. ainsi que vos fidèles serviteurs.-2mBénédlction rhc fruits noûvGtux page 164. leur mort et leur résurrection. brillamment habillés par eu(. Ainsi soit-il ! :1. Notre aide. . jouissent dc la santé du corps et de l'âmc. ô Vous qui avec votre Fils Unique et I'Esprit-Saint vivez et régnez dans tous les siècles des siècles. Aspergez cl'eau bônite. Seigneur. bénissez-les. daignez..Voir page l6d. qui avez daigné assimiler votre Fils-Unique à un misérable ver de terre.{.Seigneur JÂsus-Christ. vous glorifient de tout leur ccrur comme le Grand Distributeur de tous biens. qui fsitcs fnrctifier et multiplier toutcs semenccs et les faitcs croltre dcvant nos yerDr avec tant de bonté. quoique indignes. par I'intercession du bienhcureux Saint Jacques. votre servïteur. et à I'avantage de tous les fidèles présents ou absents : que dans quelque lieu qu'on les porte ou qu'on les mange. .Voir Bénissez. . réchaufter et multiplier cÆs semences de vers à soie. qui avez çonsacré par le martyr votre serviteur Saint Blaise. Dieu de Dieu.{. cc Prions. vous qui vivez et régnez dans tous les siècles des siècles. votre Apôtre. ornés f l.. f bénir.. ces figues. Ainsi soit-il. que toutes lcs iniquités ou illusions diaboliques disparaissent de leurs demeures . daignez. (se nommer') je f bénis et f sanctifie f ces fruits au profit de votre famille ici présente. et par I'invocation de votre Saint Nom.-S. à I'embellissement de vos saints autels. etc.ûtera soit comblé de vos grâces et Mnédictions. Par N. Prions. entendre nos humbles prièrcs. comme moi-même N. en votre Saint Nom. . ces fruits nouPrions. etc. pour que vos saints autels. s'en nourriront. par N. J.. Ainsi soit-il.. (nommez un saint). donné à chaque espèce le pouvoir de reproduire cette espèce : daignez dans votre bonté. vous qui dans la création des animaux avcz par le travail de ces petits ouvriers. dans votre bonté f bénir f et sanctifier f ces fruits.f veavx (nommez les fruits). J. Ainsi soit-il ! dont vous avez su tirer une abondante moisson d'hon_ ncur et de gloire : daignez dans votre miséricorde I bénir f et sanctifier ces semences de vers à soie : (lue par leur naissance. nous vous en supplons..-S. . par I'intercession de la bienheureuse Vierge Marie et de Saint N.Dieu. ... qu'elle puisse servir à I'bonneur de votre Eglise. Créateur et Gouverneur de toutos choses. Mon Dieu. les fidèles soient délivrés des maux de gorge ou autres douleurs .

Notre père. f Litanies des Saints. J. On rôpètc trois fois cettc itlvocation des Litanies : Que vous daigniez nous donner et nous conserver les fruits de la terre : nous vous en supplions. et p€rmettez à vos enfants réunis de vous" rendre grâces pour tous vos bienfaits I que par la fertilité de la terre et par I'abondance de tous les biens les âmes de ceux qui ont faim soient rassasiées. 4. quTls soient la frgure des fruits swabondants de la Naissance. et faitcs quc. la Mort ct la rection de votre Fils .-C. qui vous prient. Dieu Tout'Puissant. c€ quc nous demandons avec foi. dont vos autels. et que tous ces fidèles. les pictrscs prières des enfants de votre Eglise.-S. que vous daignez nourrir par une juste distribution de I'air et de la pluie . nous I'obtenions avec cfficacité. Par N. et qu'elle y reste à jamais' Ainsi soit-il ! Aspergez avec I'catt bénite vers les qrtatre parties du rnonde. Seigneur. etc. Nous implorons votre bonté.Dieu. Ainsi soit-il. Bénédiction der cbamPs Dieu clément et bon.-202 Résur- . écoutez-nous. Vous qui êtcs I'Autcur mêmc dc la piété. de la Mort et de la Résurrection du même N.-S. .-C. qui par votre puissance êtes présent partout : exauqez-nous. Et vos champs seront remplis de I'abondance des fruits. J. notre rcfuge ct notre forcc. Seigneur. Aspersion d'earr bénite. voycz. Les Lilanies finies. ils représentent la Naissancc. n). f et du Saint-Esprit. R). Tous les yeux se tournent vets vous. pour que vous répandiez la pluie de f vos bénédictions sur les fruits de la terre. f et du Fils. doscende abondante sur les champs et sur tous les biens quelconques de ce lieu. Vous nous bénirez durant le cours de cette année de miséricorde. nous vous en sup' plions : faites-nous la grâce que t la bénédiction de ces champs soit à I'avcnir pcrmanente et inviolable . en disant : donnez la nourriture. Et que mon cri monte vers vous. fié . exaucez ma prière. Psaume 84 !. Vous m'asperg€rez avec I'hysope et ie serai puri: vous me laverez et je deviendrai plus blanc que la neige. Ainsi soit-il ! Que la bénédiction de Dieu Tout-Puissant : f du Père. et que le pauvre et I'abandonné louent sans cesse votre Nom glorieux. vos templcs et vos prêtres sont revêtus dans I'administration dcs choses saintes. on - Voir 2' volume. avec espérance. de même aussi par I'abondantc production de leur soie. Et c'est vous qui au moment convenable leur i.203 -Prions. - dit : Voir page 138. f. méritcnt dc recevoir les bienfaits de votre munificence.

cette semenc€ que vous avez créée. Prions. etc. semeur et cultivateur de la céleste parole. qui par des râteaux . qui en saturez la terre. nous vous demandons dans cette prière de regarder d'un æil favorable et avec un visage riant ces produits des semences et ces moissons : et de même que vous en avez témoigné devant Moise. etc. Dieu Eternel. que les inondations du ciel n'y causent aucun ravage. de les réchaufrer par le souffie paisible d'uo air très doux. nous vous en supplions. votre serviteur. Par N.. vrai froment des élus.Voir page 164. Seigneur. semence. dàs qu'ils seront entrés dans la terre promise que je leur donnerai.Seigneur Très Saint. conduisez. de les féconder par votre céleste rosée Voir pago 164. qui vit et règne I'ineffable Providence fait tomber Ia pluie du ciel. mais qu'heureusement elle pousse. multiplie et mtrisse . mais que cette moisson reste saine et sauve. par ces paroles : Ordonne aux fils d'IsraëI.-C. et faites que ceux qui ont jeté dans les larmes des semences de pénitence et de vertus laborieuses. . sur la terre d'Egypte. vous accordiez à ceux qui I'auront semée une suravienne pas bondante moisson .-C. qu'elle meure au sein de la terre. qu'elle n'y reste pas ensevelie.-S. Seigneur. de môme aussi. Prions. que par le secours de votre miséricorde vous répandiez sur ce produit des terres ensemencées f la bénédiction de votre droite.{spergez d'eau bénitc. d'offrir aux prêtres les prémices de tous leurs fruits . vous dont t ù.Nous vous prions. et nous vous demandons de daigner f bénir ces grains de 9. Qu'elle ne soit pas brtlée par la sécheresse. Par N.la enfin iusqu'à parfaite et abondante maturité : Vous qui vivez et régnez dans la Trinité parfaite dans tous les siècles des siècles. la proie d'animaux nuisibles . t bénissez aussi la terre à laquelle on va la confier. f - Bénédictlon dcs semailles faites récoltes sur pied. qu'elle ne de- - Seigaeur Dieu Tout Puissant. . et serve aux âmes comme arr:( corps. recueillent dans la joie les gerbes richissimes de l'éternelle récompense. Notre aide.-S. que par vous. . . qu'elle ne se putréfie pas sous I'action trop abondante des pluies . Seigneur. donnez c€tte preuve de puissance : que jamais Ia grêle ne vienne y jeter la ruine . le distributeur de toute abondance. Père Tout Puissant. Ainsi soit-il ! . Notre aide. J. dans tous les siècles des siècles.Dieu Tout Puissant et Eternel.-204-Bénédiction dcs æmalllec -205I'enremcDcemenl avut avec vous dans I'unité du Saint-Esprit. ou des et de les garder sains et saufs jusqu'à parfaite maturité pour I'usage des âmes et des corps. Ainsi soit-il ! Prions. Ainsi soit-il ! Prions. qu'heureusement elle croisse. Dicu uniquc. et du pain à qui a faim . votre Fils. nous vous prions. J. f bénissez. la faites gerrner : donnez la semence au laboureur.

vous remercient sans cesse de vos infinies bontés. détournez-en la violence des tempêtes . et sur nos champs. Notre aide. nl. 'l'e Deum ou Vous. mon l)ieu. Par N. Bénédiction des gerbeq moissons recueillies. etc. etc.-C.pain. Seigneur. qui ne cessez de donner aux hommes toute abondance par rosée du ciel.itrr bd. Et la terre se rassasiera du fruit de vos cuvres. Aspergez d'cau bËnitc. De la terre faircs sortir notre. de vouloir bien f bénir. ffifle. Dieu unique.4. la à la nourrifure dec strimsux. . -207Bénédiction d'un moulln. *. J. soient heureux d'êtrc ainsi gardés par vous. destinées à la nourriture dcr hommes. n]. et l'entretien de leur vie par les grasses productions de la terre. i. !. . f !. et des her. et passent ainsi à travers les biens de ce monde. Par N.rrilc. Et I'herbe pour le service de I homme. Bénédiction des diverccs productionr dc le terre.-VoirFvolumc. clc. avoine. répandez votre abondante f bénédiction. Notre aide. sans risquer de perdre les biens éternels. luzcnre. en les comblant de bienfaits. qui vit et règne avec vous dans I'unité du Saint-Esprit.-S.. etc. que ceux dont vous avez accompli les Cesirs. dans tous les siècles des siècles.-C. Faites croitre pour les animaur le foin. conserver et défendre de tout dommage ces moissons que nous recevons de votre générosité : faites-nous en même temos cette grâce. Ainsi soit-il. à la faveur de votre défense. etc. et veuillez lui désigner un Ange de lumière et de défensc. . Arrosez les montagnes par les eaux du ciel.-C. votre Fils. Par N. que tout le produit soit aussi comblé de f votre bénédiction et puisse arriver au grenier sans cncombre. Et notre terre produira tous ses fruits.. Notre aide.4. Ainsi soit-il ! Aspcrgez rl't. et nous supplions votre bonté. dune boularycrle page 16. destinéec à céréales.). Ainsi soit-il ! f Prions. !. n). l. dans lesquels nous avons enseveli ces semences. Psaume 64. Dicu Tout Puissant.Voir Dieu Tout Puissanl et Eternel. - Voir page 16.-S. greniers On asperge d'eeu bénite. J. etc. bes (foin. . J. f *. qui pour la punition du péché nous avez dit : Vous mangcrez votre pain à la sueur de votre front : f bénissez ce moulin (oa cette boulangerie) fait pour triturer le froment et en fabriquer du pain pour notre nourriture . montrez votre générosité. grangeÊ. nous vous louons. Prions.-S.-2Mspirituels nettoyez I'aire de notre ccur : regardcz nos prières d'un ceil favorable.Seigneur. nous rendons grâces à votre très douce majesté pour tous ces fruits que nous venons de recueillir.Voir page 164.

guéris.-C. par les mérites de la Bienheureuse Vierge Marie. Ainsi soit-il I . on les porte ou on les garde. machinations et ruses diaboliques. Et que le pain fortific le ccur de l'homme. les ulcères. de t bénir dans votre infinie bonté ces herbes et ces fruits d'espèces que vous y mises et d'y répandre la grâce de ^vez votre bénédiction nouvelle . qui par votre serviteur Moise avez ordonné aux fils d'Israël d'apporter aux prêtres. qui au fait monter jusqu'au plus haut des cieux celle qu'on appelle le Rejeton de Jessé. Que I'abondante production de ltuile donne la joie à notre visage. par ses suffrages et sa haute protection. la Mère de votre Fils. toutes choses visibles et invisibles voulu que Ia terre produise des herbes et des arbres à I'usage de I'homme et des animaux. Ainsi soit-il ! Et que le vin L II leur a envoyé son Verbe. ainsi qu'à chacun de nos animaux. et contre tout poison quelconque : que dans n'importe quel lieu on les place.. .s.-C. de développer en eux les vertus surnaturelles . ils servent de protection contre les illusions. n).-S. la terre. pour lcs faire bénir. aux troupcaux. . et répandez I'abondance de f votre bénédiction sur nous. non seulement soient employées à la nourriture des animaux. d'esprit et de bouche. Prions. que par la vertu de ce même Fils et par le glorieux patronage de sa Mère. Par N. avec I'aide de ces fruits de la terre nous passions des biens temporels aux biens éternels. de leur présenter des fruits du plus bel arbre jour de I'Assomption avez Prions. et que nous f bénissons en votre Nom . sur ces fruits cueillis.Dieu Tout Puissant et Eternel. -209et de se réjouir devant vous. le Seigneur leur Dieu : soyez propice à nos prières. afin qu'appliquée en votre Nom à l'usage des hommes ou des animaux. Ainsi diverses. ils deviennent un secours puissant dans toutes les maladies et contre I'adversité. par votre ineftable bonté. les maléfices. qui elle-même en corps et en âme y est montée triomphante. le fruit de ce sein virginal. contre les naladies. la mer. sur ces portions des moissons et herbes nouvelles. J. jusqu'à ce que nous méritions d'être re4us ' dans le ciel avec une abondante gerbe de bonnes . la peste. mais encore servent de remèdes aux corps malade. faites qu'ils servent de remède aux hommes. les morsures des autres animaux venimeux et autres bêtes féroces.Dieu. . qui par votre Verbe avez créé de rien le ciel.-S.-C. nous vous supplions humblement. Seigneur. J. Par N. :1. n).Ïuvres. nous vous supplions humblement. votre Fils luimême. i.Dieu.-S. nous avez accordé que ces herbes. pour communiquer à notre mortalité. Et que mon cri vienne jusqu'à vous. Notre-Seigneur Jésus-Christ. J. les venins des serpents. n). et les a nl. les ensorcellements. exaucez ma prière. qui avez f soit-il. ces gerbes des productons nouvelles. que nous vous offrons avec reconnaissance. Prions. et que chaque chose donne son fruit d'elle-même selon la semence: et qui. Par N. Et les a arrachés à mille morts.-208réjouisse le ceur de ltomme.

contre Prions. Nom Saint-et redoutable de votre Fils. de tout vivant et l'esprit de toute chair : exauccz. par votre Saint Nom et par cette créature du sel (orr de. . Bénédiction dec cufs ou comestibles (comme chairs d'agneaux. Seigneur.. nous vous en supplions. Ainsi soit-il ! Asp(. lorsqu'ils prendront de ce sel (ot de. Par N. Ainsi soit-il. et pénétrez cette créature du sel (olr de..-2t0Que la bénédiction de Dieu Tout Puissant. contre la malice des méchants.. J.) Ies guérir. nous supplions votre bonté de répandre sur cette créature du sel (ou de. soient préservés. contre les pièges du Démon. Ainsi soit-il ! Prions. qu'ils deviennent nourriture saine pour tous vos fidèles.. etc. f du Père. contre les mauvais hommes ou femmes mauvaises ayant le mauvais ceil. Fils du Dieu vivant. par le I'art d'empoisonner ou de malélicier. par cette f bénédiction. de toute maladie . contre la jalousie. Notre aide.Que la grâce de f votre bénédiction. Par ce mêmc N.. Aspergez d'eau bérritc. Notre aide. et s'il en est parmi nos animaux.Seigqeur Jésus-Christ. . contre la gale ou toute autre maladie.) ou en gotteront.rgez rl'earr lrénilc. Seigneur Saint. Par N. à I'heure act'uelle. les bêtes méchantes. -2ll * Eternel. J.) votre f bénédiction et la puissance de vos invisibles opérations : afin que les animaux. Ies prières de vos fidèles serviteurs. qui en useront en actions de grâces de la Résurrection de N. Dieu Bénédiction du scl. qui gardez dans votre main l'âme - Voir page 164.-C.-C. Seigneur Dieu Créateur et Conservateur de toutes choses.-C. dc brebis) f . par cette f sanctification soient par vous protégés et gardés de toute invasion de maladie ou de blessure quelconque. f du Fils.-S.-S.. qui êtes le véritable Agneau immaculé et qui avez effacé les péchés du monde sur I'autel de la Croix. J. Père Tout Puissant.. sous votre protection...) contre la rapacité des voleurs. de chevreaux. qui nous viennent de votre bonté pour subvenir à nos divers besoins. enfin contre tous les maux qtrelconques. Prions.. défendez avec toute votre bonté. se répande sur f cette créature des oeufs. qui soient frappés de maladie ou sortilège. afin que les animaux. * Voir page 164. à I'abri de toute attaque de I'Esprit mauvais.-S. Ainsi soit-il. f et du Saint-Esprit dcscende sur ces créatures et y reste à jamais. contre toute rnorsure. Ainsi soit-il ! Prions.-S. tous nos animaux par cette créature du sel (oa de. et soient.-C. Prions. etc. daignez. concédés par vous pour venir à notre aide. de l'eou ou de I'avoinc pour animaux malader f l. Dieu invisible et inappréciable. vous qui sur vos épaules nous avez ramenés . J.) de votre f bénédiction et de la vertu de votre invisible opération . nous vous en supplions. contre toute infirmité. nous vous en supplions. quand ils en gotteront. Qui vit et règne aveç vous dans tous les siècles.

Par N. etc. Prions. veau.{spergce cl'cau bénitc. d'oiseaux.(d'agneaux. et faites que quiconque en mangera. ces comestibles) que vous avez créés à I'usage de I'homme : que tous ceux qui en prendront soient comblés de vos bénédictions et jouissent toujours d'une parfaite santé de l'âme et du corps. Seigneur. ou d'autres chairs quelconques). geant les mots selon les objets à bénir. vous qui par la main de I'Ange avez frappé en Egypte tout premier né. f Bénissez. à notre prière. par la. cette créature du soit-il {insi ! . f . ô Sauveur du monde. toute malice obstinée du Démon. f et du Saint-Esprit. Ainsi soit-il. pour qu'elle devienne remède salutaire aux hommes. obtienne santé pour son corps et salut pour son âme. lard. Mnir. porc). Notre Seigneur Jésus-Christ . f et du Fils.et sanctifier cette créature du fromage Daignez. toute incur- f !. - . de fromage. faites que quiconquc de votre peuple fidèle mangera de ces produits. vous qui avez racheté par le sang de cet agneau les premiersnés du monde. parmi vos fidèles en mangera soit comblé de vos Bénédiction de chairs comestibles (comme bauf. çréature de I'huile (ou désigner l'un des comestibles désignés au tite). Aspergez d'eau bénite. Notre aide. (oa Voir page 164. qui avez donné ordre à Moïse et à tout son peuple de manger à la veille de Pâques I'agneau. Seigneur Dieu Tout Puissant. vertu du Dieu Unique. Qui vivez et régnez dans tous les siècles des siècles. etc. d'huile. Par N. Notre aide. Bénédiction du lrrd f 9. Ainsi soit-il. toute force néfaste de I'infect adversaire. par ce même N. etc. que vous nous p€rmettez d'extraire de la substance des animaux . f bénir f et sanctifier ces chairs de brebis. gibier. Je t'exorcise. qui avez ordooné à Noé et à ses fils de distinguer les animaux purs des animaux impurs : qui avez permis aux hommes de se nourrir de légumes et autres productions de la terre . figure du vrai Agneau. sauvant tout peuple marqué du sang de I'agneau : daignez. Voir page 164. J. au nom f du Pèrc. que par cettc invocation de la Très Sainte Trinité.-S. en chan. Prions.-C. J. etc. -2r3du bcurre). votre Fils qui avec volls vit et règne dans tous les siècles des siècles. après avoir invoqué votre Saint Nom.-C. Seigneur Dieu Tout puissant. J. Dieu créateur de toute chair. Bénédiction du beurre ou du fromage f l.-C. Voir page 164. soit comblé de vos célestes bénédictions et des dons de votre grâce.-S. de beune. sous votre protection. que quiconque célestes bénédictions et de grâces sans fin.-212au bercail : daignez f bénir f et sanctifier ces cufs (ces chairs. f Notre aide.-S. de chevreaux. Ainsi soit-il ! Aspergez d'earr bénite.

d'infirmité et de tous pièges de I'Ennemi.. Créateur de tout ce qui est dang qui la nature. f bénissez cette créatur€ N. Ainsi soit-il.parmi toutes les autres espèces de créatures si diverses..Seigneur. dans votre bonté.) déjà bénite. . ligatures. langueur. ceuvres de Satan. pour faire fondre les f tumeurs. je f bénis dont Noé.. prêtre (on serviteur de Dieu) au nom de Jésus-Christ f je bénis f je sanctifie f cette huile (oa ce. soient multipliées comme les étoiles du ciel.. pour soyez détruites. rendre la force aux fiévreux. Notre aide. C'est pourquoi moi N. encore pour I'usage du genre humain. oa mangera) soit à I'abri de tout sort ou maléfice diabolique. J. Au nom f du Père. soit délivré de tout sortilège. de telle sorte que ne puisse lui nuire aucune entreprise malicieuse des Esprits pervers. Ainsi soit-il ! Aspergez d'enrr bénitc. Par ces objets bénits. vous a offert uD holocauste agréé par Vous. qu'elle devienne remède salutaire. pour calmer les douleurs.. mises en fuite et chassées bien loin de cette huile (or de.) pour la délivrance des obsédés. pour éloigner tout ce gui peut nous nuire... douleur et vexation diabolique et je mets en fuite les Démons eux-mêmes. que quiconque s'en oindra (on boira. f Prions. j'y détruis tout maléfice. tirer de I'eau I'espèce des volatiles. à la sortie de I'arche.. c'est Vous aussi qui.4. f et du Fils. et faites. avez donné le précepte d'en manger à votre p€uple.) ô Dieu Eternel.. toute fantasmagorie honteusc ou ténébreuse soient déracinées. séparant ce qui est pur de ce qui est inpur. .-S.) . et méritent d'arriver aux divins pâturages de l'éternelle vie. Seigneur. Bénédicdon des oirelux comcdibler 9. etc. pour repousser la malchance et I'adversité.. envoûtement.) : que quiconque en sera oint (en boira ou en mangera) et touché par l'onction du repentir.. pour quc tous ceux qui en mangeront soient combl6 de vos plus abondantes bénédictions.. que quiconque usera dc - Voir page 164. avez daigné. Par N. f ct du Saint- Aspergez d'earr bénite. -2r5Esprit.. Quiconque en usera.-2t4sion violente. pour guérir les malades.. jetés par ces méchants Esprits sur les créatures de Dieu.. Au nom de Saint N. qu'il soit guéri de langueur.. pour rétablir I'union entre les époux. Que vos bénédictions sur cette huile (ou sur ce.-C. Prions. tumeurs et douIeurs. . f bénir et f sanctifier f cette huile (ou ce. pour éteindre les haines.. Notre aide. . saint). Dieu.. etc. par I'invocation de votre Saint Nom. que vous aviez tiré d'Egypte par votre servit€ur Moîse : nous vous supplions humblement de daigper f bénir et sanctifier la chair de ces purs oiseaux. maléfice. pour apaiser le feu des venins. Daignez.Voir page 16. (nommez un et f sanctifie cette liqueur de I'huile (ce. Bénédlctlon de tout comesûble f *.

cette créature. f ti. qu'il est maintenant et qu'il sera toujours. Ainsi soit-il.Donnez. et faites. . Par N. cri . De même qu'il était dans le commençement. .l'eau bénitc pièle les assistants et la oir il sô tiouve.{. J. selon la grandeur' . nl. nous vous en supplions.-2t6cctte nourriture obtienne la santé du corps ct lc salut de son âme. I. erc. .-S. Voir page 164. Le Scigneur avec vous Bénédiction d'une nourriture ou boirrou quelconque et faites. nJ. par I'invocation de votre Saint Nom. que vous nous donnez comme nourriture (on boisson). mais oir lbn se rassasie de Justice.-C. l.c Bénédiction d'une habitadon ou dun lleu quelconque Prions. avec lhysope et je serai purifié . en disairt : Aspergez-moi. oir I'on n'a plus besoin de nourriture et de boisson. I Béuédicdon dc lr blèr. dans tous les siècles des siècles. etc. Ainsi soit-il ! .Pèrc. à vos serviteurs par I'aspersion de cettc eau nl. Ainsi soit-il t Aspergez d'eau bénite. Seigneur. Par N. par N. Seigneur. 9. Seigneur.-S. . au Fils ct au de votre miséricorde Gloire au Saint Esprit. f bénite I'équilibre de I'esprit. quc vous avez daigné extraire de Ia substance du froment : qu'elle soit rcmède salutaire au genre humain. que quiconque en usera avec action de grâces et rute foi ferme dans I'aide qu'il en retirera.f Bénissez.Et aveic votre esprit. la streté de I'espérance et le fruit mtr dc la charité.Et donnez-nous votre salutaire protection.-C. n). mon Dieu. et qu'en usant ainsi de cette abotrdance de seçours provenant de votre largesse. cette créaturc de la bière. . Ainsi soit-il Aspergcz d'eau bénite. J.Ayez pitié dc moi.Aspergez-moi. . maintenant et dans l'éternité des siècles.. * l. Notre aide.rr|. Et à tons ses habitants. qui vit et rèp.-C. Prions. nous soupirions avec plus d'ardeur après la possession de votre royaume. la santé du corps. Seigneur. Ie prêtre s'asperge lui-même. .Voir page 164. puis _ Avee.{spergez d'eau bénite. par I'invocation dc votre Saint Nom. Notrc aide.e avec vous dans l'unité de ce même Esprit. votre miséricorde. la sofidité de la foi. exaucez ma prièrc. de Paix et de Joie dans le . Seigneur. Par N. lavez-moi et je serai plus blanc que la neigc.Seigneur. f Bénissez. la garantie du salut.Et que monsoit vienne jusqu'à vous. t.-S. obtenne la santé du corps et le salut de l'âme . -2t7 Saint-Esprit. que quiconque en boira rçoive la santé du corps et le salut de l'âme. etc. Paix à cctte maison.-S. Prions. . Montrez-nous. *. J.

la subetancc de ta vic par les richesscs de la terrr. à tous ceux qui y dcmcu' f remplir c'cst pourquoi ici. et sur tout ce que nous allons f. cette maison. faites que ce que nous ferons ici en Votre Nom.-C. et par les mérites de vos Saints sbnfuient les démons. et plus tard accordcz-leur la gloire éternclle. J. Dieu Eternel : et daignez envoycr du ciel votre saint Ange. J. t Bénissez notre entrée. N'est-ce pas vous. De mêmc que voun avez béni la denreure d'Abraham.-S. la victoire. .-C. entrent les Anges dc la paix. par nous qui cntrons dans cctte maison. ct I'accomplissernent de tous leurs désirs légitim6. Ainsi soit-il ! avcc piété.-C. Conscrrez. par la miséricorde divinc. pour garder. . la f bénir. Par N.nJ. avec la plus grande pcrfection possible. visiter ct défendre tous c€ux qui habitent en cette demeure. Seigneur. par un efiet de votre miséricorde.nl Ainsi soit-il ! Prions. mon Dieu. Père Tout puirsant. bénissez se que nous allons bénir. Par Prions. Seigneur Dieu Tout-Puissant. avcc dignité. *- Ainsi soit-il. fsaac et Jacob. Ainsi soit-if. favoriscr. soit considéré commç fait par Vous-même. d'Isaac ct dc Jacob.-S. de vio. ct la t sanctifier : qu'entre les murailles dc cette habitation nouvelle séjournent vos Aoges de lumière. I'abondance dc la rosê du cicl. la purcté. . la f sanctifier. protéger. Ainsi soit-il. d'huile et de froment. de toute maladie ou infirmité. la douceur.nf.-2t8Exauccz-nous. quc cette Mnédiction reste sur c€tte habitation et sur tous ceux qui y demeurent. qui avez 'dit à vos disciples : Dans quelque maison que vous cntricz. qu'à notre arrivée. dcscendez sur oette maison et sur tous lec édificcs f - nous yous supplions très humblement pour ceux qui qui cn dépcndent. cettc dcmcurc sans souillurc. Vous. et tout humble que nous sommes. Dicu Tout-Puissant et Eternel qui confércz à vos prêtres des grâces de choix. Père TouÈPuissant. Par N. par les mérites dc Saint N. ainsi que tous vos serviteurs et vos servantes ici prêcnts ou qui y dcmeurent : délivrez-les. quc la paix desccnde sur ccttc demeure. . nf. et la : daignez de toutes sortes de bicns : accordez. n).-S. protégez-la toujours contre les Démons et leurs méfaits. f bénisscz tous les pas quc norxr y allons faire. Scigneur. la bonté. I'habitent et pour tout ce qui s'y trouve f bénir. I'humilité. dc même aussi daignez. Bénissez. en ce momcnt f jc la purgc dc tout Esprit immonde. la plénitude de la loi et I'action de grâces au Dicu Père. pour veillcr fidèlement sur clle et sur ses habitants. Nous le demandons à votrc bonté sans mesure : visitez cc que nous allons visiter. -219rcnt. salucz-la par ces mots : Paix à ccttc maison. Seigncur Très-Saint. défcndez-la. maintenant et dans tous les siècles des siècles. comme autrefois vous f avcz béoi la demeure de nos pères Abraham. f jc la purific t jo la sanctific.. . comblez-les au centuple de fruits. Seigneur. (nommer un saint). ô Seigneur Jésus.Bénissez. la vertu. Fils et Saint-Esprit. cettc habitation : et que dans ce lieu règnent toujours la santé. Ainsi soit-il ! Prions. I. Sains Anges dc Dieu.. cette maison. cette maison.aire étendez + votre main toute puissante. à notre entrée dans N. Seigneur. f - nJ.

. ou à n'importe quelle place dc cette maison f je bénis.. Démons et ocuvres des démons. car moi N. désormais. Scigneur. .. au nom de Jésus. . mais dès maintcnant vous êtes détruits et il n'en reste rien' Au nom f du Père. f je détruis. leurs actions ordinaires et les exercer en toute liberté. ou se serviront de cette eau pour n'importe quel usage nécessaire à la vie. sans frayeur et sans avoir rieo à redouter des pièges diaboliques. par votre bonté infinic. f je sanctifre cette habitation avoc tous ses locaux. Sainte Vierge Marie. Ainsi soit-il.iette partout' dans la maisonl dans chaque pièce et. votrc serviteur. Par N. sur tout ce qui s'y trouve. que jamais ils ne puissent y demeurer. Satana. qui la fuiront toujours pleins de honte et de confusion. laissc apercevoir ta grandeur et ta bonté. et dit6 à I'Anæ chargé dc frappor ct de punir : Cesse d'appcsantir ta main sur elle. que tous les habitants y soicnt en iécurité. s'y cacher.. Seigneur. Ainsi soit-il.. et dc la rendre tation diabolique. en f sanctifrant cctte demcure.. mais que votre bénédiction soit constamment sur cette maison. Et votts Saint N.. t i'anéantis cuvres ou maléfices faits ou à faire dans c. f bénissez * et sanctifiez f cettc babitation avec tout€s s€s dépendances : quc les Démons et leurs maléÊces ne puissent s'y cachor ni y séjourner.Nous supplions humblement... Prions. la Consolatrice dcs afligê.prirtcipalemcnt les sur les Dortes et duns tous jctteanglei en disant : dù sel bénit.n). J. pour que tous ceux qui en pui- Ouand Ia maison a été parcourue âvec tous les loiaux qui en rlépendent. Trinité. rnanger. Sainte - Bénédlction d'une source - Le bénisseur Drend I'eatt bénite et en . que votre miséricorde I'arrocc dc toutes grâces. en boiront. Au nom de Jésus. jouissent . Jc vous demande.-C. boire. et de Saint N. Satan.. que de votre dcmcure r'élance commc unc souroo d'cau vive. tous ceux qui habitent en cette maison peuvent y prier avec foi. descende sur cette dçmeure. soit de jow. on ilit les prières suivantes I seront. sur tous ceux qui y demeu_ rent. prêtre de Dicu.Voir page 164. sans trouble. .rnne délëgtrée par ltri à défaut ie-ïrê-tre ori la âu irêire. et par la Passion de Notrc Scigneur Jésus-Christ. saine pour les usages de la vie commune. levez-vous.. nl. soit de nuit. daignez aussi en faire disparaitre tout envahissement de ten- f l. fait la'même cérémolnie avec l'épée bénite' àtr âisarrt' : Vade retro. f et du Saint' rl. Notre aide. Ainsi soit-il Esprit. y dorment cn paix. ou : Va-t'en. Yous Dc pouvez plus rester ni durer. y accomplir toutes Que la Paix et la Béoédiction de la Très - n).-S. etc. f et du Fils. et fais place à I'EspritSaint. etc. Ainsi soit-il. De même il pcrs. Enlln Âroer{es'nt.ette meison. votre douce miséricorde de f sanctifier d'une céleste bénédiction I'eau de cette source. dormir sans inquiétude.2m - - 2:2r - Scigneur. j'invoquc aussi votre nom sur cette maison ct sur chaque pièce dc cette demeure : bénisscz-la puicque vous êtes la Mère de miséricorde. de f bénir de votre sainte droite cette maison avec tous ses locaux : qu'elle soit comme un feu ardent pour les démons. et da locunr Spiritui Sancto.

jusqu'à ce qu'après vous avoir rendu grâces pour tous les bienfaits reçus. les aninraux se - . l. et qu'ils ne deviennent pas semblables au cheval et au mulet dépourvus d'intelligence.Seigneur Dieu Tout ordonné à l'abondance des eaux de s'écouler par les moindres fentes des canaux souterrains jusque dans les profondeurs de ce puits : faites que par votre aide et f votre bénédiction soient chassées loin de ce puits les méchantes ruses concertées des spectres de I'au-delà. troupeaur ct êtres vivants. et garanti contre toute attaque quelconque.{. qu'ils restent toujours attachés à votre service. Auteur de tout bien . faites qu'on ne puisse Ies comparer à des bêtes sans raison. bergcrie' Porcherier basse'courr etc. Et puisque le bæuf sait à qui il appartient. ditcs I'une dcs prièrr's suivantes. .{spcrgez tl'errtt lrôrtitc. baufs et toutes espèces des troupeaux des champs. 224. cette (étable).'C. mais qu'ils sachent reconnaitre le seul Dieu. Que ces animaux. 164.Yoir page 224.-S. par qui toutes choses sont miscs à notrc disposition pour notre nourriturc ou . J.-C. un peu au-dessous des Anges. çtc.Voir page 164. Par N. Ainsi sqit-il ! . ainsi que toutes embtches diaboliques' mais qu'il reste toujours lirnpide et pur de toutes souillures. J. -223qui I'habitent ou I'habiteront.Voir Page t64' Puissant. ils méritent d'en recevoir d'autres mille fois préférables. Prions. Si au nroment de cettc bénédiction. Dieu Tout Puissant. Ainsi soit-il ! lrouvent réunis. etc.-S. J. . Sanctifi' cateur et Sauveur de tous les êtres' Par N''S. Notre aide. + *. écurlc. c't.-222dc tout€ la douceur d'une santé robuste.\spergcz les locaux avcc Ies auirrraux qui s'y trouvcrrt. etc. . . . Prions. qui avez Prions. Notre aide. Seigneur. brebis. devienne un lieu salubre Bénédiction d'un Puits f r.Voir page Bénédiclion d'une étable. on pourra ajouter : Prions. que vous avez créés à votre image. il est vrai. - voulu que votre Fils Unique. mais en mettant à leurs pieds.Dieu Page Tout-Puissant. Roi du Ciel et de la terre. en les plaçant. Par N. Ainsi soit-il ! Aspetgez rl'eau bénile. etc. scLrn les circonstances. que l'âne connaît l'étable de son maître : agissez avec bonté à l'égard de vos fidèles serviteurs. et en rendent mille actions de 8râces à Vous. afin quc ce lieu pour les animaux. Voir Notre aide. Verbe du Père. notre Rédempteur' Bénédictlon du groc et du pctit bétall naquît dans une étable et ftt couché dans une crèche entre deux animaux : t bénissez' nous volls en suP- ptions. et défendez'la contre la pcr' versité ou la malice des ruscs diaboliques. etc. s'il y a lieu. * Seigneur Dicu. qui avez Seigneur Prions. .

. . à la louange du Saint-Esprit. Ainsi soit-il ! Au nom f du Père.-S.-C.-S. fussent allumés dans vos temples.Voir page 164. daignez. dans votre infinie bonté. Ainsi soit-il I . Ainsi soit-il ! Prions. par N. Dieu.Dieu Tout Puissant Eternel. f et du Saint-Esprit. Bénédiction des ab€illes muleb etc- Notre aide.\sp(. Bénédlction deg animaux maladec Notre aide. les cierges de cire.. ceuvre des abeilles. etc.entretien. .rgcz d'eau bénite. . puissant. . J. où se fait et se consomme Ie très précieux corps et le très précieux sang de la Bienheureuse Vierge Marie. J. ils soient sains et saufs. f L - Que ces animaux ici présents rcçoivcnt.-C. faites que c€ que nous vous demandons avoc persévérance. Aitrsi Aspergez les rucher d'eau béuitc. nous vous en supplions. pour qu'elles multiplient. Par N. de Jésus-Christ. par le miaistère des prêtres de votre sainte Eglise. Ainsi soit'il ! Bénédlction des chevaux. et que par I'intercession de S. Notre aide. Antoine. O mon Dieu..-S. qui avez Prions. votre Fils : veuiltez f. Dieu Tout créé le ciel et la terre. fructifient et soient préservées de tout mal. grands ou petits. ânes' Seigneur.Seigneur. milieu des tourbillons de ce monde avez fait sortir indemne le glorieux S. vout qui avez voulu que. votre bénédiction. .-C. qui êtes I'auteur de toute pité. Antoine. en sorte que les fruits qui cn proviendront servent à votre louange. pendant la durée de ce saint sacrifice. éprouvé par des tentations de toutes sortes : accordez à vos serviteurs que nous profitions de cet illustre exemple. J. combien nous sommes petits en face de vos grandcurs : et de même que vous daignez venir à notre aidc dans nos travaux et nos besoins : de même aussi. f et du Fils. daignez f bénir ces animaux destinés à soutcnir ct à Prions. vous Prions. en même temps que de la prospérité temporelle . et que par ses mérites et son intercession nous soyons délivrés de tous les périls de cette vie. afin que rendant grâces de tant de bienfaits. daignez le protéger.Voir Page 164. etc. à la louange soir-il ! f 9. qui doonez en nourriturc à tous les hommes tout ce qui sc meut et vit. ainsi que tous les êtres animés qui y vivent. nous I'obtenions avec certitude. etc. Vous qui vivez et régnez dans tous Ies siècles des siècles. considérez. * f.Voir page 164. nous louions et glorifiions sans cesse votre Saint Nom. et faire à vos serviteurs large part de votre grâce perpétuelle.-C. et délivrés de tout mal. . notrc refugc ct notre force. le conserver. J.aire descendrc votre sainte f bénédiction sur ces abeilles et ccs ruches . Ainsi soit-il I qui au et Prions. agr&z les pieuses prières de votre Eglise et de votre humble serviteur N. Par N. f bénir de votre céleste bénédiction ce troupeau d'animaux. Par N. à la louange du Fils.-S. pour I'utilité des humains .

ne permettez pas qu'ils périss€nt à notre service. . Nombreux sont les châtiments qui tombent sur lc pécheur. que par votre miséricordieuse f bénédiction bonté que ces animaux. soyez leur défenseur. humblement de ne pas laisser périr ceux sans les- qui s'étaient égarés. à et qui par une disposition aussi sage que douce. i. nous puissions aussi vous bénir et vous louer .rrrs ou <l'arrtrcs urrirnrux dont les hornrrrcs nc sc norrrriss('llI pirs. dites à votre f Ange Exterminateur : Ne lève pas ta main sur eux. Et vous comblerez de bénédictions vivant.. qu'ils ne périssent pas entre nos mains .Eloignez dans votre nous vous en supplions. Ainsi soit-il ! -227 - prii'rc. nous implorons de votre infinie . J. . voulez que les pauvres animaux muets soient les serviteurs et les aides de l'homme.-C. rendez-leur la saoté et la vie. ô mon Dieu.-C. qtrclle qtte quels nous ne pourrions supporter notre humaine condition. Ainsi soit-il ! Psaume 50. mon Dieu. Par N. tout être Dieu.O vous. de vos fidèles serviteurs toute espèce de maux. Vous. Ainsi soit-il ! Prions. faites qu'en guérissant ces animaux. 4. se multiplient à l'infini. Par N. à cause des serviccs qu'ils rendent aux hommes créés à votrc imag€. 4. et chassez de nos animaux le souffie pernicieux des maladies qui les ravagent' de telle sorte qu'après avoir châtié justement ceux Orr u.-226alimenter notre vie.-S. r'icitcz l:t sr:ir. .-S. Parce que vos miséricordes.. Par N.-S. nous vous sûpplions Prions. C'est vous. j. soient guéris par la puissance Seigneur.Dieu. Seigneur. et vous souvenant de votre miséricorde à notre égard. succombant sous le poids de cette grave maladie.jorrtc ensuite lu priùrc suivrtnte. Ainsi soit-il ! Prions. Seigneur. Et il ne diminuera pas nos troupeaur(. *. Prions. C'est Lui seul qui donne la bénédiction et cette multiplication si abondante.-S. Ainsi soit-il ! : S'il s'rrgit tlc chcr'. J. J. vous favorisiez d'un regard miséricordieux ceux qui veulent se convertir. Par N. Au nom de N. Seigneur. Eteignez en eux tout eftet de la puissance diabolique et que désormais ils ne soient plus malades. J.-C. Ouvrez largement vos mains. qui guérissez les hommcs et les animaux. Seigneur exaucez ma prière. qui pour aider aux travaux de avez donné comme soutien et consolation ces bons animaux muets.rrttt' qui tout obéit. Mais à qui espère en Dieu la divine miséricorde fera une forte ceinture. Et que mon cri arrive jusqu à vous.€.-S. que bénissent et louent les bêtes de la terre et tous les troupeaux. l'homme lui soit I'cspc\ce d'anirrrul à gttérir. pitié. daignez f bénir et guérir çes animaux. mis par vous à notre usage. nécessaires à I'usage ct au soutien de vos enfants. J.-C. nous ne voulons en user que pour votre gloire et en vous remerciant comme nous le devons. Prions. n). I. nl. 4. de votre Nom et la vertu de votre f bénédiction. au lierr ric In sttsrlitc 9.

je les purifie. qui donnez vie et santé Prions.. dans cette maison. y repose en toute sécurité : bien plus. Notre aide. Ainsi soit-il * Que par la vertu de la Croix de Jésus-Christ. tout ce qui le compose et tout ce qui se trouve en cette maison. notre Père.. qui ne nous châtiez que pour nous sauver. ces animau(. je les sanctifie en votre Saint Nom. Ainsi soit-il.Voir page 164. Christis regnat. etc.-S- Dieu. tout iniquité soit éloignée de ce lieu. f Au nom du Père. qui se trouve en vous seul. Jésus-Christ règne. soit-il ! J. toute opération diabolique quelconque faite dans [t. notre d'un ail propice et conservez nécessités. ligature. Seigneur. Christus vincit. que tout Esprit immonde. . cette nourriture qui dure éternellement. Et vous. faites que nous puissions ambitionner sincèrement l'éternelle et vraie consolation. au nom de votre serviteur Saint N. et refuge en toutes surtout I'obtenir heureusement. Par N. soient entièrement guéris J. que quiconque.-C. (oa le famille N.O mon à tout ce qui existe. Par N.4' Ainsi f l}. signace a remporté la victoire.. Seigneur Saint.) qui y couchera reçoive votre sainte bénédiction. il fattt dire les invocations suivantes : f Voici la Croix du Seigneur ! Fuyez. qui d'après votre volonté doivent servir à entretenir la vie des hommes : faites qu'à ceux qui vous demandent par ce moyen une nourriture périssable.-228qui sait nous convertir et opérer notre salut. vous accordiez à cause de nos veilles et de nos prières. protégcz-nour.. et du Saint-Esprit ! On asperge lcs animaux d'eau bénite.-C. je supplie votre Majesté de bénir non seulement cette demeure. Jésus-Christ est vaiDqueur. Ainsi soit-il ! -229f f f f f Jésus dc Nazareth.. cette maison et tout ce qui s'y trouve l venir à notre aide et au secours de vos serviteurs ici présents. Christus impcrat. Bénédiction des lits d'une habltstion S'il s'acit de chevaux ou d'attlres anintaux dont I'hornme Ëe sc Irourrit pas. Prions. et si à cause d'eux nous vous demandons ce soulagement pour des choses bien petites et qui Passent. soit détruite. sur cette literie. et du Fils. à la placc de I'oraisorr préci'denle. Jésus-Christ commande. f Je bénis toutes ces choses. daignez f béuir et Si les animaux domestiqrres ressentent des trortbles ou sont attaqués de malâdies incxplicublt's. (nommez un saint) que je prie aussi de sanctifier ce lit. ture. f Le lion de la tribu de Juda. je les exorcise.-S.-S. fantôme. Puissances ennemies. facture. accordez dc saines et tranquilles étables à ces bestiaux. et en particulier N. assujettis à la malédiction en raison de nos péchés. J. Au Nom de N. dites. reieton de David. mais tout particulièrement ce [t. .. celle-ci : Père -regardezcéleste. maléfice. ces êtres. . que vous avez bien voulu nous donner comme aides et soutiens de notre vie. Roi des Juifs.

Seigneur. avec la coopération de ce même Espritchoses. f nité. Que cet Ennemi ne profite en rien sur elle.. en vertu de mon f autorité (sacerdotale) dont j'ai f pouvoir (ou délégation) je t bénis tout. c'est vous qui.. Prions. et' si vous:tvez de-l'cncetts' r"i. Seigneur.t.ii. Et de Sion protégez-la. et d'adorer son Unité dans la Toute-puissance de sa Majesté : nous vous en supplions. éloignée.i. Ainsi soit-il Voir Page 164. afiermie par cette même foi. *. . envoyez-lui du secours. i. Notrc aide est dans le Nom du Seigneur. vous qui seul êtes bon et plein d'affection pour nous . !. Notre aide. elc. Qui a fait le ciel et la terre. Prions. Seigneur. je les brisc et les disperse.. Et que mon Seigneur. c'est vous qui en faisant de nos pères bien-aimés votre peuple choisi.. car moi N. Enfln. Seigneur mon Dieu Créateur de toutes .. Qui n'espère qu'en vous seul.. n). et.. dissipéc. et parviennent heureusement au royaumc des cieux. Par N'-S' J'-C' ! . i<lt"z.. f'extirpe et i'anni- hile pour que rien n'y revienne. qui. Sauvcz votre servante N. sur cette litefie. d.-S. avez accordé à vos serviteurs de connaître la glorieuse et éternelle Tri- Bénédlction d'un lit nuPtial ceux qui devront s'y r€Poser se tiennent ferme dans la paii..x qtt.ttre coins ct avecest dit ileàii"' àrii. ."t. tl. gue votre Servante N. fort et terrible. soit toujours gardée contre toute adversité. multipliez vos saintes bénédictions sur ce lit. . persévèrent dans votre volonté. tous ces esprits maudits qui voudraient violer cette couche. juste et miséricordieux.. cri monte vers vous. vieillissent et multiplient en vivant de longs jours. f Prions.{spcrqez d'e:rrr bcnitc. pour nous faire confesser la vraie foi. !. Contre les attaques de I'Ennemi.du scil .. Et que le Fils du mal ne puisse lui nuire. y'. ô mon Dieu..-C.Dieu Tout-Puissant et Eternel. exaucez ma prière. corlrurc il t n).. 4.. e.{spcrgez d'eau b{nitc.-230annihilée.t trt. au nom f du Père. je f sanctifie tout. uillerrrs (pagc 220).t-.". J. puissante.ln chrtntbre et l.tccn*âz le lit. De votre ciel. les avez gardés de tout mal et les avez sanctifiés par la main de votre Esprit ..j: tottt Ilattvai's Ësprit.t. f et du Fils' f et du Saint-Esprit' Ainsi soit-il.bénissez ce lit' et que tous Seigneur. soyez pour elle comme une forteresse 1. 4.. sur c€tte maison et sur çes créatures qui I'habitent. exterminée. cette demeure et vos créatures qui y habitent. Par N.iu I'd'pic' . la lumièrc des ténèbres' que jamais rien n'en puisse revenir. autant qu'est -23rBénédictlon dtune femme enceinte ou en pérll d'enfantement éloigné le ciel de la terre. et moi Prêtre (oa ierviteur de Dieu) je détruis.. Ainsi soit-il. n).

9. J. Bénissons le Père et [e Fils.-C. pour qu'elle méritât de devcnir la digne demeure de votre Fils . Fils du Dieu Vi- . que Yous lui avez donné à concevoir : gatdez ce qui est à vous ct défendezle contre toute ruse et injure de I'Ennemi cruel . Ainsi soit-il t Père. Dieu pour vous a commandé à ses Anges. de même Prions.. etc. que vos saints Anges y habitent et la gardent dans la paix. Par N. N.Voir page 164. Sauvez-les. et les comblez de vos bienfaits . Ainsi soit-il bénédiction de Dieu Tout-puissant. *. rendiez la santé à tout malade. f 9. avez préparé le corps et l'âme de la bienhcureuse Vierge Marie. dans votre céleste miséri-corde. Bénédiction d'un toul petit enfant f v. Dieu.Voir page 164. votrs servante. pour que tous les malades qui en pren_ dront puissent. par N. nous vous cette demeure.-S.. voies. éloignez des hommes tout ce qui peut leur nuire. J. et accordez-leur votre lumièrc éternelle. qui. erc. afin que par leur hcureusc délivrance elles puissent obtenir pour leur progéniture la grâce du saint baptême. c'est vous qui avcz rempli Jean-Baptiste des dons du Saint-Esprit et I'avez fait tressaillir d'allégresse dans le sein maternel : agrêæz le sacrifice d'un cæur contrit et I'ardent désir de votre servante N. . recouvrer la santé . descende sur I la Bénédiction de I'eau pour I'heureuce délivrance des femmes enceintes un heureux accouchement. vous. en supplions. toute embtche de I'Ennemi. et quc votre f bénédiction soit toujours sur eux.. Prions. exaucez ma prière.-S. qui humblement vous supplie pour la conservation de I'enfant. et éloignez-en. qu'elle vous serye au contraire toujours fidèlement et mérite d'obtenir la vie éternelle.Visitez.. plongé dans la piscine proba_ tique : répandez sur cette eau la rosée de votre f bénédiction. Par ce même N. ainsi que de cette femme ici présente. . Notre aide. f le f Ie Fils.-C. . Ainsi soit-il ! Aspergez la fe nrme avec I'eau en disant : Psaume 66. que Ia main de votre miséricorde lui facilite -233Dieu Tout-Puissant. Seigneur.. Prions.-C. que cette géné- ration sainte ne soit pas éteinte . Ainsi soit-il ! Aspr. I-ouons-le et exaltonsle dans tous les siècles.-S. J. vous qui dans I'eau. f et le Saint-Esprit. votre Fils qui vit et règne avec vous. Notre aide. avec le Saint-Esprit' nJ..-232Saint. que le fruit de ce sein vienne heureusement à la lumière.rgcz d'crrrr bénilc. par les mérites et les prières de la très bienheureuse Vierge Marie et de votre serviteur le bienheureux Torello. Rl. RJ. Seigrreur. agitée sous le souffle de I'Ange. De vous garder dans toutes vos tr. Que vous et votre enfant et y reste à jamais. Et que mon cri parvienne jusqu'à aussi que par elle soient délivrées les femmes enceintes dc tous les maux qui les menaceDt. elle et son enfant. - Seigneur Jésus-Christ.

i. Par N. par Prions. t. Ainsi soit-il I Aspergcz rl'carr bÉnitt en forttrc de croix' ct ditcs : Que la paix et la bénédiction du Dieu Tout-Puissant f Père. I'intercession de la bienheureuse Marie toujours Vierge. 4. comblez-le de charité. A eux en effet appartient le royaume des cieux' implorons votre bonté : par la vertu de I'Esprit Saint. Par N. mon Dieu. accordez-lui la paix. Par N. la garder de tous les pièges ennemis. Notre aide. Voieni Dieu le Père sans cesse et face à face' r. . en sagesse et en grâce.Dieu. procurezlui le salut. faites cette grâce à nous qui vous prions.-C. Ainsi soit-il Prions. qui dans votre ineffable Providence. dans votre bonté. vous qui étant engendré avant tous les siècles. Dieu Tout-! bénir cet enfant. . répandez la vertu de f votre bénédiction sur cet enfant qui est vôtre. afin que croissant en vertu et en sagesse devant Dieu et les hommes. Que l'Ennemi n'ait aucune prise sur ces petits. et par votre protection et toute puissance défendez-le toujours de toutcs embtches diaboliques et humaines . J. vous qui aimez tant I'innocence de ce pre' mier âge. et accordez-lui de croitre en âge. excitez Nous vous en supplions. descende sur toi. Les Anges des enfants. daigne nous donner vos Anges comme Bardiens. pour qui nous i. etc' I 12. Fils du Qieu Vivant. de façon à ne jamais cesser de vous plaire : Vous qui vivez el régnez avec Dieu le Père dans I'unité du Saint-Esprit. donnez-lui Ia prospérité.-S. Prions. qui embrassiez avec tant de tendresse et bénissiez les petits enfants qu'on vous présentait : répandez sur cette tête si jeune la douceur de f vos -235nJ. Seigneur. gardez ses sens afin qu'ils ne s'appliquent qu'à des Guvres bonnes. dans tous les siècles des siècles. il atteigne une vieillesse honorable et obtienne le salut éternel. Et que le Fils du Mal ne puisse jamais leur nuire' r. {. ! f i.Seigneur Jésus-Christ.-234vant. et ayez égard à la foi de I'Eglise comme à la dévotion des parents de cet enfant. J. et y reste à jamais. Ainsi soit-il ! bénédictions les plus tendres. daignez - Laissez venir à moi les petits enfants. enfant. -. et leur éternelle compagnie nous réjouisse. Seigneur. protégez cette famille contre toute adversité : voyez-la prosternée devant vous et priant de tout son cæur : veuillez.-S. fortifiez son ceur. Et que mon cri monte vers vous. - 164' I)sittttttc Puissant. sanctifiez sa vie.-S.Nous vous en supplions. que leur continuelle protection nous défende. exaucez ma Prière' en lui de chastes sentiments. Ainsi soit-il ! Bénédiction d'un ou plusieurc Voir Page enfanas. J.-C. de telle . faites qu'aucune malice ne fasse dévier cette intelligence. Ainsi soit-il ! Prions.-C. Fils et Saint-Esprit. avez cependant voulu devenir dans le temps petit enfant.

-236sorte que par votre miséricorde iI puisse enfin gottcr le repos du Paradis. Par N.-S. J.-C. Ainsi soit-il ! qui embrassicz Prions. - Seigneur Jésus-Christ, avec tant de tendresse les petits enfants qu'on vous offrait et qui venaient à vous, en imposant vos mains (ici posez vos mains sur tête de l'ensur eux - qui les bénissiez en disantIa Laissez venir et : fant)

-237 Seigneur ayez pitié, Christ ayez pitié, Seigneur ayez page 138. pitié. Notre Père, etc. - Voir l. Notre l)ieu est plein de miséricorde, n,. Le Seigneur garde les enfants. J'. Laissez venir à moi ces petits,

à moi les petits enfants et ne veuillez
la
supplions,

pas les en empêcher : car c'est à eux qu'appartient le royaume
des cieux, et leurs Anges gardiens ne cessent de voir

4'. C'est à eux qu'est le royaume des cieux.

i.

Seigneur, exaucez ma prière.

face de mon Père; ayez égard, nous vous en à I'innocence de cet enfant ici présent, à la piété de sa famille, qu'une large f bénédiction descende aujourd'hui sur lui, afin qu'il grandisse dans votre gTâce et votre amour, qu'il vous gotte de plus
en plus, vous aime, vous craigne, garde vos commandements et atteigne le but final tant souhaité, par le moyen de votre grâce, ô Sauveur du monde, qui vivez et régnez avec le Père et le Saint-Esprit, Dieu unique, dans tous les siècles des siècles. Ainsi soit-il ! Que la bénédiction du l)ieu Tout-Puissant, f du Père, f du Fils, f et du Saint-Esprit, descende sur toi, garde ton ceur, dirige ton intelligence et reste éternellement avec toi. Ainsi soit-il ! Jetez I'ean bénite sur I'enfant en forme dc croix. Bénédiction d'un enfant malade.

4. Et que ma plainte monte vers votts. Prions. - Dieu, auteur de toute croissance, et affermissement de tout ce qui grandit, étendez votre droite sur votre serviteur N..., malade dans un âge si tendre : faites qu'i[ recouvre une santé vigoureuse, parvienne à la plénitude de l'âge, et vous rende sans cesse, tous les jours de sa vie, un fidèle, un graçieux hommage. Par N.-S. J.-C. Ainsi soit-il ! Prions. - Père des miséricordes et Dieu de toute consolation, qui ne songeant qu'à votre infinie compassion pour votre créature, donnez dans votrc bonté.

f l}. Que la paix règne en cette maison.
nl.

Et au milieu de tous ses habitants.

.{spersion du lnaladc, drr lit et de la chambrc avec I'eau bénite, cn disant Asperyes me, etc. Psaume 142.

non seulement à l'âme, mais même au corps, des grâces de guérison; relevez de son lit de douleur ce pauvre enfant malade, et rendez-le complètement guéri à votre sainte Eglise, ainsi qu'à ses bons parents; qu'à chacun des jours de cette vie que vous lui prolongez, il croisse en grâce et en sagesse devaut vous et devant les bommes, qu'il vous serve dans li iustice et la sainteté, et qu'il vous rende les action: de grâces, ducs à votre miséricorde. Par N.-S. J.-C. Ainsi soit-il ! qui assignez, dans un ordre digne Prions. - Dieu, d'admiration, aux Anges comme aux hommes, les fonctions propres à cbacun dbur; faites-nous c€ttc

-238grâce : que la vie de cet enfant soit protégée sur la tèrre par tous ceux qui vous servent dans le ciel. Par N,-S. J.-C. Ainsi soit-il ! lnrp,,sez lt'.. rrrrirrs srrr la ld.lc tlrr ttr:rln<le etr disirnt : Ils imposeront leurs mains sur les malades, et
cêux-ci s'en trouveront bien, Que Jésus, Fils de Marie, salut du monde et Notrc-Seigneur, vous soit, N..., par les mérites et I'intercession des Saints Apôtres
fo.rct. ..r-.t't.g:rr'(ii r

-219\(.rs n,rus, p.,irr rcnir ir uirtre airlc ; ellc obligc..jusqtr'à Dicu lui-rirtirrre i dt,sccndrc,iusqrr'ir ltotrs. ir f:rirt, rrrr ntirrrclt', s'il Ic f;rtrt. rlvt'c cls (lcttx c(rn{lirtr(.rrls ; Irriôr.c ct Irtti, lc nriraclc cst llriig;rl oir,.',

l.:r lirid.r'c int r)qu(' Dicrr et Ics Esprils Sulrd,rieurs (.{nges rru Srrirrts), lcs corlr'o(lue. les d'v6<tn1i q1 ;a,r

{. Et à tous ceux qui l'habitent.
purifié
Aspergez.moi. Seigneur, avec I'hysopc, et

f r.

Paix à cette maison,

Pierre
soit-il
!

et Paul, toujours clément et propice. Ainsi

:

Commencement du Saint Evangile selon saint Jean. -- Voir page 143. 'l'crrnirrcz t rr lléniss:lrttt le rtr:tla<lc :

f

la

lavez-moi, et je deviendrai plus blanc que

je

scrai

neige.

Dinc, ilrr chrrix I'rtt.t rlt,s psirrrntcs srrivttrrls,

Psaume
Psaume

6.

en vous, pour vous conserver: qu'il soit f devant vous, pour vous conduire; qu'il soit f derrière vous, pour vous garder; qu'il soit f au-dessus de vous, pour vous bénir; Lui qui avec le Père et te Saint Esprit vit et règne dans tous les, siècles des siècles. Ainsi soit-il ! Que la bénédiction du Dieu Tout-Puissant : {- Père, f et Fils, f et Saint-Esprit descende sur vous, et y reste à jamais. Ainsi soit-il !
.1spcrgez

vous, pour vous défendre;

Que Notre-Seigneur Jésus'Christ soit

qu'il soit

f

f

près de

Psaume 31. Psaume 50. Psaume 90.
37.
*

Seigneur, ayez pitié de nous.

Christ, ayez pitié de nous. Seigneur, ayez pitié de nous.

Notre Père, qui êtes aux cieux, etc.
138.

- Voir page

la ntalndc tl'cau bdnitc.
Bénédiction d'un nralade

9. Sauvez votre serviteur, nl. Qui n'a d'espoir qu'en vous, ô mon Dieu. *. Du ciel, votre sanctuaire, venez, Seigneur, à son
secours.

4. Et de la montagne de Sion protégez-le.
:ù. Que I'Ennemi ne réussise en rien contre lui, n|. Et que le Fils du mal ne puisse lui nuire. 9. Soyez pour lui, Seigneur, une forteresse puissante,

I-cs priôrcs suivnnles p()rtr unc pcrsot)ne lrrnlnde rlrrilent rrlre <lilcs de prélt!renee ptr rnl pr.ritrc rcvi'tu drt sttrplis et rlt, l'étolc. ;l sun dd.f irut, Ioule pcrst,,tile pcut lcs dirc. Si cctle persolrnc ct le rrralurli'ont dc
certain. Ne vous Insscz pns, ii I'cffct n'est pls instantâDé, recolrilllcnc('2.

la foi, cllcs ohtit'ndront In grrérison, orr sorrlogclrcnl

nf. En face de I'Ennemi.
,tù.

Que le Seigneur

lui apporte

assistancc,

-2&nJ.

ut_
péché, soyions entièrement déliés par votre Infinic Miséricorde. Par N.-S. J.-C. Ainsi soit-il ! Prions. Dieu,, sccourc spécial dans nos humaines infirmités, -prouvez la puissance de votre aide à l'égard de ce malade votre serviteur : que, soutenu par votre pitié secourable, il mérite de sc présenter cn bonne santé dans votre saintc Eglise. Par N.-S. J.€.

Sur son

y'. Seigneur, exaucez ma prière, n). Et que mon cri vienoe jusqu'à vous. Prions. - Seigneur Jésus-Christ, qu'avec notre humble p€rsonne entre dans cette maison votre paix et votre miséricorde, que de ce lieu s'enfuie toute méchanceté des démons, que les Anges de paix y descendent, et que toute discorde préjudiciable abandonne cette demeure. Seigneur, faites briller pour nous la grandeur et la sainteté de votre Nom; et bénissez nos entretiens : Vous qui êtes saint, miséricordieux, et qui demeurez éternellement avec le père et I'Esprit-Saint dans tous les siècles des siècles. Ainsi soit-il ! Prions. - Regardez, Seigneur, votre sen'iteur N..., souffrant d'infirmités corporelles, et renouvelez cette âme que vous .avez créée : faites que corrigé par cette épreuve, il se sente continuellement sauvé par votre miséricordi. Par N.-S. J.-C. Ainsi soit-il !
Prions. - Seigneur miséricordieux, consolateur des fidèles, nous implorons votre immense bonté, pour qu'avec I'entrée de notre humble personne vous daigniez entrer aussi, et yisiter, comme vous avez visité

lit de douleur,

Ainsi soit-il

!

Seigneur Dieu, nous vous en supplions, accordcz à votre serviteur N...,'la joie d'une santé persévérantc pour l'âme comme pour le corps : et par la glorieuse intercession de la bienheureuse Marie toujours Vierge, la délivrance dcs présentes tristesses et la jouissance de l'éternelle joie. Par N,-S. J.-C. Ainsi

$oit-il

!

prit'rcs qui lcrrnincnt la bc'nédiction précd.derrt(' pour
urt cnl'atrl,

Ditcs, cn étclrrltnt lcs rlains sirr le rnllntlc.

"les

Voir page 268. IIs imposeront les mains, etc. -Voir page 143. Evangile selon Saint Jean. Voir Que N.-S. J.-C. soit près de vous, etc.
page 268.

-

la

sur çe

beUe-mère de Simon, votre serviteur N..., étendu

puisse aller lui-même dans votre Eglise vous rendre ses actions de grâces, à Vous, mon Dieu, qui vivez et régnez dans tous les siècles des siècles. Ainsi soit-il t Prions.

afin qu'après avoir recouvré sa santé première, il

[t

de douleur

:

soyez-lui propice, Seigneur,

Que la bénédiction, etc. - Voir page 268. Lcs psaumt,s, évangilcs ct prièrcs (Jui suivcnt se tliscnt ri uolonté, sckrrr lc tr: n)ps qlr'on peut uvoir, ou
scl,ru Ie pierrx désir rlu nurllrrle. Voir page 310. Psaume ti.

(vnl,

f

Suite
5).

du Saint Evangile selon saint

Mathicu

Dieu, qui avez bien à vous scul la Miséricorde et-le Pardon, recevez notre prière : quc nous et votre gerviteur N..., empêtrés dans lcs liens du

En ce temps-là : quand Jésus fut entré à Capharnaûm, un centurion s'approcha de lui, le priant en ces termes : Mon enfant est couché dans ma maison, atteint de paralysie, et il souftre affreusement. Jésus

débarrassé de tous ses maux. Psaume 19. qui par I'infusion de votre vertu puissânte daignez affermir notre pauvre condition hu- Prions. ce poison ne leur fera aucun mal : sur les malades ils imposeront lcs mains et les malades seront guéris. Jésus sortant de la synagogue. Et l'enfant à l'heure même fut guéri. je vous le dis. Par N. votrs serviteur..-C. je vous allrme que des foules nombreuses venant de tous les points de I'Orient et de I'Occident.. l4).. .. -. Car moi aussi je suis un homme à qui I'on a donné -243gile à toute créature.. se reposeront avec Abraham. lui répondit : Je pars. Voici les miracles que feront ceux qui auront la foi : En mon Nom ils chasseront les démons : ils parleront les langues modernes:ils prendront les serpents sans danger : et s'ils boivent quelque poison mortel. qui par la puissance d-e votre commandement chassez des corps humains toute langueur et toute inllrmilé : soyez bon à N. et j'ai des soldats sous mes ordres . Ia belle-mère de Simon était attaquée des grandes fièvres : et ses disciples le priaient de la guérir. Mais le centurion lui dit aussitôt : Seigneur. il puisse aller vous remercier dans votre Eglise. éternel salut de ceux qui croient en vous. Et la belle-mère. debout parut. f Suite du Saint Evangile selon S. Puis Jésus dit au Centurion : Va. dit à ceux qui le suivaient : En vérité. 38).-S. Par N.-242digne que vous entriez sous mon toit I mais vous n'avez à dire qu'un mot. exaucez-nous pour ce malade N. et mon fils sera guéri. Et le soleil se couchait à peine. et il vient I et à mon serviteur : Fais ceci. Jésus à ces paroles fuf touché de compassion et il quelque pouvoir. ayant recouvré ses forces et bientôt revenu en santé. . Ë. Ainsi soit-il.-C. En ce temps-là. prêchez I'Evan- Dieu Eternel. pour que. . votre serviteur. En ce temps-là. je ne suis pas à l'un je dis : Va. lsaac et Jacob dans le royaume des cieux . et il le fait.. et il va . pour lequel nous implorons le. J. Luc (tv. Marc f Jésus Prions. mais les fils du royaume seront rejetés dans les ténèbres extérieures : là il n'y aura que pleurs et grincem€nts de' dents. les amenaient vers Jésus.. Alors Jésus.Voir page. J. commanda à la fièvre : et la fièvre dis- (xvl. Or. imposant les mains sur chacun d'eux. il puisse bénir votre saint nom. je n'ai jamais trouvé en tout Israël une foi si grande ! Or. Prions. se rnit à les servir. entra dans la maison de Simon.Dieu des célestes vertus. et je vais le guérir. guérissait. Père Tout-Puissant. atteints de toutes sortes de maladies. à l'autre : Viens.Dieu Tout-Puissant et Eternel. Seigneur Très-Saint. leur apparut et leur reprocha leur incrédulité et la dureté de leur ceur : en ce qu'ils ne croyaient pas ceux qui de leurs yeux I'avaient vu ressusciter. que lcs près d'elle.. Ainsi soit-il I Psaume 15. Suite du Saint Evangile selon S. les onze disciples étant réunis Et celui-ci.1 il leur dit : Allez dans tout I'univers. se levant aussitôt.-S. et qu'il te soit fait comme tu as cru. tous ceux qui avaient chez eux dcs malades. Quiconque croira et recevra le baptême sera sauvé : mais qui ne croira pas sera danrné. secours de votre miséricorde : que sa santé une fois revenue.

regardez d'un ceil propice N. de boiteux. éloignez toute infestation de chaque partie du corps. Ainsi soit-il ! Prions. il y avait dans Jérusalem la Piscine Probatiquc. c'élait un jour de fête chez les Juifs. tous lesquels était étendue une grande multitude de malades. Car I'Ange du Seigneur descendait à certains moments dans la piscine : et I'eau se metlait en mouvement.. J. les tourments d'entrailles. de perclus : qui tous attendaient le mouvement de l'eau. et je t'adjure au nom du Christ. détruire. votre serviteur. appelée arrssi en hébreu Bethsaïda : elle avait cinq portiques. et des cieux répandez votre céleste f bénédiction sur ce remède.-244maine si fragile. remèdc. -. Psaume 85.. descendait Ie premier dans la piscine. . Or... Par N. dans lesquelles se débat notre humaine mortalité : soyez propice à nos prières. et qui plus admirable encore I'avez réformé. il y avait là un certain homme. Et à I'instant même cet homme fut guéri. Par N. façon si admirable. Scigneur. Or. dissipez toutes ses souffrances. les infestations maléficielles et même les Démons loin du corps de I'homme.. après I'agitation de I'eau. je n'ai pas un homme qui veuille me descendre dans la piscine. et sachant combien depuis longtemps il souffrait. afin que s'éloigne de lui la terrible épreuve de cette maladie corporelle.e remède et infusez cn lui Ia vertu de l'Esprit-Saint pour qu'il serve à évacuer. était guéri de son infirmité. empor- Eternel que cette médecine. quelle qu'elle fût. dès que I'eau viendra à s'agiter : et tandis que je cherche à m'y rendre.-C. qui. annihilcr. Et celui qui. Que ce remède : que les Démons s'enfuient avec leurs associés.-C. Dieu f Suite du Saint Evangile selon S. . les forces diaboliques. Jean (r'. d'aveugles. -26qui avez créé lhomme d'une Prions.. c. afin que celui qui le prendra mérite recouvrer la santé de l'âme et du corps. soulevez le poids accablant des péchés. et Jésus monta vers Jérusalem.-S. lui dit : Voulezvous être guéri ? Le malade lui répondit : Seigneur. Au Nom de Jésus je t'exorcice. Jésus I'apercevant couché sur son grabat. faite pour chasser les maladies. Or. arracher du corps humain tout malélice et expulse la maladic présente tez votre grabat et marchez. soyez présent devant lcs périls des fantômes comprimez toutes les tumeurs. soit aussi par vous Dieu Tout-Puissant et miséricordieux. leurs cuvres et leurs moyens d'attaque. les angoisses du creur. éteignez en N.. un autre avant moi est déjà descendu. garde toute ta force naturelle. En ce temps-là. par vous Dieu plein de bonté..-S.Dieu. Ainsi soit-il. Jésus lui dit : Levez-vous. reçois unc puissance surnlturelle. les douleurs de tête. vous qui daignez par des remèdes multiples venir en aide aux infirmités nombreuses. t béni f et sanctifié . et il souleva son grabat et se mit à marcher. ce jour était le jour du Sabbat. et que vous lui fassiez la grâce de lui rendre son ancienne et parfaite santé. je 'f bénis et f sanctifie. l). en sorte que par les remèdes salutaires de votre compassion soient ranimés nos âmes et nos corps. Bénissez.Nous demandons à votre bonté. depuis trente-huit ans vivait dans son infirmité. que ce remède qu'en votre Nom et au nom de saint N. qui doit prendre ce remède les brtlures de la fièvre.. J.

- Voir page 164.Dieu Tout-Puissant et Eternel.Regardez. Aspergez f Donc moi N. J. et réchauffez Bénédiction des linges ou objels qui doivent servir aux malades f l. Par N. Jésus retrouva dans le temple le paralytique guéri et lui dit : Vous voici maintenant en bonne santé : veillez désormais à ne plus pécher. votre serviteur N. peu de temps après. - Voir page 164... . l'irites l'irrrpositiorr dt's nrains sur ll ti'te du rnalade eu dislrrt l<.rrt à lrr fin de la lltrrddiction d'un cnfant rnalrrlc. que ceux'qui seront revêtus ou couverts de ces vêtements. voiles et linges quelconques..\sllergez tl'clrrr hi'nite. Bénédiction de toul remède Prions. Jésus alors se retira de la -247 * temps de quelque genre qu'il soit et qu'en même il en chasse le Démon lui-même. Mais. -.. Notre aide. Seigneur. qui par le simple toucher du bord de vos vêtements. Par N. Ils se mirent donc à I'interroger en disant : Dis-nous quel est cet homme qui vient de prononcer ces paroles : Emportez votre grabat et marchez ? Mais celui qui venait d'être guéri ne savait pas à qui il avait eu affaire. de peur qu'il ne vous arrive pire que la première fois.. cette âme que vous avez formée : afin que. J. il se sente toujours sauvé par le remède que seul vous savez administrer.-u5Iæs Juifs dirent donc à celui qui venait d'être guéri : C'est jour de Sabbat : il ne t'est pas permis d'emporter ton grabat.. Ainsi soit-il! Psaume 90.s prid'rcs di. Ainsi soit-il. Par N. par Ia même vertu. Prions. Il leur répondit : Cclui qui m'a guéri m'a bien dit à moi : Emportez votre grabat et nrarchez. . f que nous bénissons en votre Nom. ô remède. et pour Ie protéger étendez sur lui votre main toute puissante. Notre aide. jetez un Prions. méritent recouvrer la santé de l'âme et du corps.votre prêtre (ou votre serviteur) je bénis. nous vous en supplions. avez chassé des malades toute langueur et tout mauvais Esprit : faites.-S. -. corrigé par cette dure épreuve.-S. f et du Saint-Esprit. avez daigné guérir une femme affiigée d'une perte de sang : et qui. au moyen des ceintures et autres linges de votre Apôtre Paul.Seigneur Jésus-Christ. .-C. J. aie toute puissance pour mettre en fuite les Démons avec leurs entreprises et leurs armes diaboliques. Enfin que la bénédiction de Saint N.. ctc. f !..-C. f j'exorcise f je sanctifie f et j'appelle le malade avec I'eau bénite... {nommez un saint guérisseur de celte maladie) descende sur toi au nom f du Père. Ainsi soit-il.-S.-C.. foule qui affiuait en ce lieu.jà indi<1rées page 139 et qui sc trorrt't. toutes les bénédictinns des serviteurs de Dieu sur toi. regard favorable sur I'intirmité de votre serviteur N. Ainsi soit-il. . f et du Fils. etc. accablé dans son corps par la maladie.

ligature. Au nom f du Père. en même temps que de tout Démon et æuvre de Démon il soit délivré et armé contre eux. qul inspirée de Dieu.. prestige. J. csr cette pratique est conseillée par I'Eglise elle-même. etc. quc descsnde la bénédiction f du Père.rrr stli et lcs si!'lrs. ctc. envottement. Seigneur. la cire Bénédiction a" U "ral. illusion. rtllatlttt. en votre Nom et au nom de Saint N. daignez f purifier. soyez des vêtements f purs. ces mêmes vêtements f je les bénis. signature. qUiconque prendra cette craie.c_onnalt nrieux que et les meilleurs moyens ii'y et faites que par I'invocation de votre Très Saint Nom. f f... -u9 - Je vous exorcise. * Voir page 164. |r.. f et du Fils. soit comblé de I'abondance de vos grâces et de la plénitude de vos bénédictions. par leur intercession et leurs mérites.is Ilrrges.s trois lir. à I'abri de toutes ses entreprises et maléfices. etc.{vcc cellc crrrit.nilr'.il s'agit ici d'une pratique superstitieuse et condàmna_ble : à S.sè. t.1.Seigneur Dieu Tout-Puissant. S€igoeur Dieu. moi N. f et du Saint-Esprit. f et sanctifier ces vêtements. <lcs lisprils rruttn:ris ct d0s I)i'rIrenr. quels qu'ils soient : ne gardez en vous aucune force diabolique.-S. soyez des rcvêtements f bénits. de toutes les ruses du Démon et de ses ministres. Les gens superflciels seront tentés de croire qu. .1 urilisolt.€.. f purs.lspcrgcz tl't'au bdrrilc. f ct du. ou lâ port€ra sur lui. ou trouble de son âme. C'est pourquoi.Saint-Esprit sur cette créature du scl (ou de la cire) et que N. .f Bénissez. . les portera. de toute craintc de tentation. Notre aide. ou de (Agnus Dei) etc. Notre aide.. ott itrscrit srrr sa portc lcs rrotus rlt. au nom de Celui qui vous a destiné pour la protection I'embellissement des femnrcs. Par N. f :1... la santé du corpo et le salut de l'âme.. f à I'abri de toute puissance du Démon et de ses ministres. que quiconque f :ù. votre Prêtre (oz votre serviteur). soit délivré de toute facture. Ainsi soit-il. f bénits f et sanctifiés : nous vous en supplions. lout trltlltt'ttr sut'\.Eglise Catholiqrre. Prions. bi.t l'r rr tluilt :rirrsi. les revêtira.igtre lorrlt. et avec ellc écrira sur les portes de sa maison les noms de vos saints Gaspard. obtienne.Voir page 16. de toute discorde. f les purifie. au nom de Saint N. Nous n'inventons rien de nous-mêmes : nous nous personne nos besoins remédier. t bénir.tromperont.-?ÆBénédlction de vêiemcntc quetconquer. Notre aide. des hommes et lpp_uy-gns constamment sur ngtre Sainte Ittère l.Voir page 164. qui en prendra. Prions.grlp str il_g. qrri uous en donnc la formule de bénédiction. .... . tlc trrtirrre (lue l'()n i'lr. cette créature de la craie : qu'e[e soit salutaire aur hommes.. mais. f et du Fils. en un mot de tout péril de l'âme . Bénédiction du sel.ç sortes. f les sanctifie : faites. . ô Seigneur. Ainsi soit-il ! Aspcrgez d'enu bénite. de pusillanimité. vêtements de toute.. Melchior et Baltasar.

Prions. . Ainsi soit-il. viennent dans votre sainte Eglise vous rendre. qui vit et règne en I'unité du Saint-Esprit avec vous.Dieu Tout-Puissant et très doux. J. a confessé la foi et conquis glorieu$ement la palme du martyre : Vous qui. dans tous les siècles des siècles. f ct du Saint-Esprit. la forcc dc la foi. Qu'il reçoivc la santé de lbsprit. f bénissez ce cierge à nos instantes prières : ténèbres. la consolation de I'espérance. en y versant tous vos trésors de grâces. mon Dieu. et qui pour la réformc dcs humains avez voulu que s'incarnât ce même Verbe. la totalité de la charité. et surtout à I'heure de la mort la vertu de pcrsévérance et la visite de lT. que Dieu te guérisse du mal de gorge et de tout aulre mal : au nom f du Père. etc. -25ravez cré. immense.. . se retirent aussitôt. qui vivez et régnez dans tous les siècles des siècles. Bénédiction des cierges de Saint Blaicc f i. -. parmi bien d'autres grâces. que dans n'importe quel endroit où sera allumé ou placé ce cierge. Ainsi soit-il. tant visibles qu'invisibles. . Prions. qui . que par le signe de cette f croix sainte il reçoive une bénédiction telle. J. et louent sans cesse votre glorieux Nom.Voir page 164. la protection du corps.Voir page 164. etc.sprit-Saint. dont le cou aura été touché par elle avcc une foi vive. vous daigniez. terriblc.{spergez d'enu bénite. sans nulle crainte des tourments de tout genre. Seigneur. soient. Prcncz deux cierges ainsi bénits. ô Vous qui I'avez donné au genre humain pour dissiper toutes f }. loin de nos habitations. nous supplions humblemcnt votre majesté que.Seigneur Jésus-Christ. mille actions de grâces. Par N. par qui tout a été fait : Vous qui êtes grand.lrlx'rgcz rl'clrr bérritc. f et du Fils. votre céleste bénédiction.-250ct du corps et de tous ses ennemis.-S. digne de louangcs et facteur de toutes merveilles . pâr les mérites de son martyre. ô Dieu Tout-Puissant. si ce n'est à la vue de nos fautes. avez conféré à ce même grand Saint le privilège de guérir par votre vertu toutes les maladies de la gorge . mettez-les en croix Aspergcz d'enu bénite. * bénir ct sanctifier cette créature de la cire.-C. pour que tous ceux. Vous pour qui le glorieux Martyr et Pontife Blaise. tremblent et fuient épouvantées les Puissances des ténèbresr avec tous leurs Ministres. prr votre infinie miséricorde. qui est béni dans tous les siècles des siècles. mais apaisé par les mérites et les prières de Saint Blaise. Bénédiction d'un ou de pludeurs clergeo répandez sur lui. la certitude du salut.-C. votre Fils. Notre aide. Notre aide. Ainsi soit-il ! . Fils du Dieu Vivant.-S. qu'elles n'aient plus I'audace de nous inquiéter à nouveau ou de molester vos humbles serviteurs. en joie et santé. Evêque et Martyr. . Ainsi soit-il I Par I'intercession de Saint Blaise. délivrés de toute maladic de la gorge. par la vertu de votre f croix sainte.é pour votre seul Verbe les divcrscs et multiples choses de ce monde. Par cc même N.

.-C. que partout or) ils seront allumés ou placés. et que par ce signe f votrc céleste bénédiction.-S. Ainsi soit-il ! Prions. qu'ils n'aient pas I'audace de nous inquiéter davantagg. de la Sainte Vierge ou dec eutres Saintr qui pour Prions. f et du Fils. J. - Voir page 164. Par N. etc. Mon Dieu.Accordez.Seigneur Jésus-Christ. se retirent. loin de nos habitations. J. Béuédiction d'une image.l::"de Saint Raynond Prions. Ainsi f soit-il ! plaire. nous vous en supplions.lspcrgez avec cau bénite. f et du Saint-Esprit.-S. J. et d'adorer son Unité dans la puissance dc sa Majesté : faites. J.soit-il ! . faites que chaque fois quc nous les regardons des yeux du corps. etc. qui vivez et régnez dans tous les siècles des sièclcs. que délivrés des liens du péché nous accomplissions.-C.-252en les plâçanl sous le menton à la gorge du malade qui est à genour. . et par la bienheureuse Marie touVierge.-S. ils reçoivent une bénédiction si abondante. délivrez-nous des tristesses du temps la - f bénissczles par les mérites de Saint Raymond Nonnat. qui voulez que ccs cierges servent à dissiper les ténèbres. avez accordé à vos serviteurs de connaître la gloire de l'étcrnelle Trinité. Notre aide. de la Croix sainte. qu'affermis dans cettc ou figures de vos Saints. avec tous lcurs Ministres. tout ce qui peut vous avez fait votre serviteur Saint Raymond si admirable dans sa captivité chez les impies : faites. qui ne nous défendez pas de tailler ou de peindre les images Prions. Bénédiction u"r "ti. ni de molester ceux qui vous s€rvent. . que Dieu te jours glorieuse intercession de continuelle santé de l'âme et du corps. au nom f du Père. la confession de la vraic foi.Voir page 164. f bénir.-C. f Fils. f l. dans un libre esprit. . lumière de la vie éternelle.-C. Ainsi soit-il ! -253même foi. nous chcrcbions par les yeux de la mémoire à imiter lcurs actes et leur sainteté. Notre aide.Dieu Tout-Puissant et Eternel. nous vous en supplions. tremblent. Par N. par la vertu de votre sainte croix. daignea nous vous supptiôns. soyez attentif à nos prières : répandez sur eux. statuette ou rigne en I'honneur de N. Fils du Dicu Vivant. patronage. . qui pour libérer vos fidèles. f et Saint-Esprit descende sur ces cierges er y reste à jamais. f et sanctiûer cctte image (ou ûgure) faitc en lhonneur f *. .-S. à nous vos serviteurs. par son présent et donnez-nous jouissance de l'éternelle joie. Ainsi soit-il t Prions. Ainsi soit-il t Que la bénédiction du Dieu Tout-puissant f père. Par N.Dieu Tout Puissant et Eternel. . de jouir d'une tyr. Ainsi. ô Dieu Tout-Puissant. et dites en même temps : Par I'intercession dc Saiot Blaisc Evêquc et Marguériss€ du mal de gorgc ct dc tout autre mal. Scigneur Dieu. et fuient épouvantés les Princes des ténèbres. nous soyons toujours à I'abri dc toutc adversité. nrédaille.

ou de la glorieuse Vierge Marie. Ainsi soit-il ! . J... qui vit et règne avec vous dans les siècles des siècles. notre salut et notre vie.. J... f et sancdner f cette Image qui représente la glorieuse figure Prions. la délivrance de tout péril. et Ia gloire éternelle dans I'autre. J. Explication de la rnédaille de Salnt Benoit La porlcr sur soi. votre Fils Unique. l:r nriùre suila. etc.. Seigneur Jésus-Christ. d:tallles. cn latin ou cn frnnçais. r N.st I'explication dc toutcs'les lcttics majusculcs qrre I'on voit sur cettc médaille.. Vierge. oa du bienheureux N. toutes les grâces en cette vie. etc. Martyre.". Croix du Saint Pèrc Benoît. J. les ct dans tous les endroits infcstôs. Martyr. afrn que tous ceux qui la porteront ou la conserveront chez eux dévotement.. pour sa défense. ou de la bienheureuse N.-C.. cn Uû mot quc .. nous vous supplions humblement et nous vous demandons de daigner f bénir f et sanctifier cette image. on de Saint N. r Martyr. mère de N. et conservent toujours la santé du corps ainsi que celle de l'âme... vrai médecin de nos âmes et de nos corps. Dieu Tout-Puissant et Eternel. distributeur de -tout bien.. nous supplions humblement votre Maje$té de daigner f bénir. guérison du corps. Notre aide.. la CS PB Crur Sancti Patris Benedicti.. Evêque. par les mérites et l'intercession de Saint Georges.-S.. statucltes ou images de Saint Georgec r N. en vertu de ses mérites et par votre faveur. Par N. -{s.Dieu Tout-Puissant et Eternel. Mère de Notre.-C.Voir page 164.-C.-C. s'inclinera pieusement devant cette image pour Vous adorer en la ou la bienheureuse Vierge. votre Apôtre.. r N. Saint N.. qui e. la tnctlrc darrs les ntaisons. Confesseur.lspergez d'eau bénite.-S.. de votre Fils notre Scigneur Jésus-Chùt. afin que quiconque. etc.... soient préservés de toute chute grave pour le corps.. etc. r N.. llénédiction des médailles.. r Martyre.. votre martyr. Sainte N.. Prions.nte... .-S. f i.. obtienne la santé de I'esRrit. Par le même N. Ainsi soit-il ! . Ainsi soit-il..>crgcz rl'cltu bi'nilc.-S.. vénérant.. Dire sorrvent. Saint N.-254de Notre-Seigneur Jésus-Christ. ou de la bienheureuse Vierge Marie. Sainte N. otl et accordez à quiconque aura soin de prier avec dévotion devant cette image en honorant votre Fils Unique. -2s5vous lui accordiez tout ce qu'il vous demandera selon la justice. Par N. ou le glorieux Apôtre. ou la glorieuse Vierge. à I'effigie de Saint Ceorges....

etc. Seigneur. Dragon.-S. *. Christ. :I. Sois Ma Lumière. t [. En face de lEnnemi. ctc. et f de Jésus-Christ son Fils. Soyez pour nous. Sauvez vos serviteurs. de suivre tes Vaqités. M IHS IIISOUS : Jésus. Qui n'cspèrent qu'en vous. à Moi. Ainsi soit-il ! Scigneur. Satana. tu Lâches sur nous comme gardc les Venins et Bois-les. e > È. la mer et tout ce qu'elle referme. . jamais. ayez pitié de nous. Notre-Seigneur. viront de ces médailles obtiennent santé de l'âme ct du corps : au nom f du Père Tout-Puissant. Va. Vive Jésus ! Bénédiction des nrédailles de Saint Benoit L Crux Sacra Sit Mihi Lux. toute I'armée du diable. Vade Retro. et purifiera le monde par le feu. Notre aide. Retire-toi. Je vous exorcise. par f Dieu le Père Torrt-Puisrant.-256c S S -2s7ce Sont des Maux Que I'eau : toi-mêmc. pagc 139. ne Sois Mon Directeur. et dans I'amour de ce même N. Croix Sainte. tu ne me pcr Suaderas. ô mon Dieu. . Sunt Mala Qua Libas : Ipse Vcnena Bibas. nJ. 3 ? ? 7 ? s s '[ *. et f du SaintEsprit Consolateur. qui a créé le ciel et la terre. .i j ': à C. Nunquam Suade Mihi Vana. Notre Père. Que par ces médailles soient déracinées et mises en fuite toute forcc de I'Ennemi. J. qui viendra juger les vivants et les morts. une invinciblc forlcre33€. C'est le Seigneur qui donne à son peuple forcc ct couraSe. Non. nl. toute attaque ct toute illusion de Satan : Que tous ceux qui S€ s€r-. Scigneur. Non. ayez pitié de nous. médailles.-C.Voir :1. ayez pitié de nous. Voir page 164. NDSMD Non Draco Sit Mihi Dux. Satan.

Dieu Tout-Puissant. par ces lettres et ces caractères spécialement révélés par la croix : par votrc très la fleur de tous les fils ! O Forme de toutes les Formes ! Ame. envoycznous de I'aide. Que la bénédiction de Dieu le Père Tout-Puissant. -259* état de sainteté et de pureté parfaites. f et du Fils. . Benoît. la grêce de la sanctiûcation Pour gagner à la loterie. nous vous supplions humblemcnt. transpercé par des clous.-2584. Et que mon cri monte vers vous. . J. Par N.-C. conduiseznous et soyez-nous propice en tous temps et cn tous lieux ! Prions. Et de Sion veuillez nous protéger. et qu'un jour ils aicnt lc bonheur de paraltre devant vous dans u! (técorr. munle d'une bénédiction et conséôration spécinle oar une messe du Saint Esprit et posée sous I'oreiller rprès I'avoir récitée une-fois. aux ieux pcrmiq pour connaiirc ler choses cechéer ct les indulgenccs qui y sont attaché€s : quâ I'aide de votre infinie miséricorde ils puisent évitcr toutes lcs cmbtcbes ct lcs ruscs diaboliques. blessé d'un coup de lance. Ainsi soit-il. la plus tendre des mères ! O exemple admirable de sentiments et de la tendrcsse de toutes les mères ! O Fils. que par I'intercession de S.-S. être trahi par un baiser de Judas. et - en6n qui êtes mort sur Prions. n). et qu'elle y reste toujours.sur ces médailles marquées de lettres et de caractères. Harmonie I O Nombre de toutes choses. être circoncis. nous vous supplions humblement. crucifié entre deux voleurs. ainsi que sur ceux qui les porteront. Conservez-nous. Prions. Scigneur. Dieu Tout-Puissant. nJ. C'est Lui aussi qui comble son peuple de paix et de bénédiction. vous répandiez cette bénédiction . Ainsi soit-il ! 4 . qui pour la rédemption du monde entier avez voulu naître d'une Vierge. douloureuse Passion.O Père Tout-Puissant ! O Mère. exaucez ma prière. recrpb) Cette prière doit être écrite sur parclremin. Ainsi soit-il ! Prions. et du Saint-Esprit. je vous prie humblement d'éloigner toutes embtches et ruses diaboliques de quiconque invoquera pieusement votre saint Nom. chargé de chaînes. Benoit. . vous. Du haut de votre sanctuaire. - Prière sur parchemin Domine Jesu Chrisie tous ceur qui les porteront et sc seront appliqués à quelqucs bonncs cuvres. couronné d'épines. Esprit. méritent d'obtenir la santé de I'tlmc ct du corps. descende sur ces médailles. i. !. Distributeur de tous biens. gue par I'intercession de S. vous répandisz cctte bénédiction sur ces médaillcs marquées de lettrcs et dc caractères expressément commandés par vous : Quc Aspergez les médailles d'cau bénite. en latin.Seigneur Jésus-Christ. Scigneur. PRIERES SIIR PARCHEÙIIN l. protégezrnoug. ô Vous qui vivez et régnez dans tous les siècles des siècles. et de daigner le conduire strement au port du salut éternel. encourir la haine des Juifs. Distributeur de tous biens.

plrrs. afln qrrc.. €t par le feu purifiera ce monde. que moi N.t prid'rc lui cbnlicnt.rgncr lc gros l()t. et nul n'y rir:rrrrlrrelait. vous avez daigné me maoifester les f Seigneur Jésus Christ. dans la tlctunndc. Pilf excmple. connaître.ll ccr- taine tl'un ér'éncmerrt qtri perrt ôtre tor:t:tttlrt" liotrs somnlcs disposés à dorirrcr" dc I'csprlrrrttcr.soItt préparéts scion ccrtains ritcs par llotrc illrli. 2. telle chose est et comment elle est : faites que la mort me soit douce et embellie. ainsi que de tout lc reste.ations que pour lc n..rit. soit cttvrlytlc l.citcraicr)t potlr g. tltti . avez à son fils si soumis indiqué Rebecca comme épouse. heureux mariage i\lêlnes obselr. et de . nous lrt tlivttlgutrns entièrement. donnez à mon ccur I'ardeur du feu.ll'. que toutes choses dans la vie me soient comme uo beau et gracieur Ainsi soit-il. par un signe admirable.rs il n'1 rurait qrr'à'lr frirc . qtte nous bitrissotts ct cottsacrons eusuitc. la Vérité et la Vie . afln que I'on comprenne bicn ce que I'on dit : s. qui à votre serviteur Abra- . veuillez eD cctt€ nuit me les révéler encore. i ttitle r ll clrarrcc p:rr Ia pririre. cn français.-260Il cst d'r'idcnt qu'clle ne pettt ôtrc infeilliblc. à soi-ntônle otl iltt\ ilutrcs' Nous ne cacltons pas notre science. savoir. On nc doit pcs oublicr.. le prctlotn et lc . il nc pourrait ]' avoir cinq ct'rlts gilgnrlrts.t t i. s'. vous ham avez donné Sara comme épouse. et qui. en sorte que je puisse tout connaltre et savoir si quc si I'on n'cst lrns exartcd' directenrent s<'lott stttr d('sir. motrtrezmoi tout ce qui peut m'être agréable.n(lus avons f :tit. r'n I'cst cl'trnc aitlre feçol que lqut fuis plrrs :rvatttngetrsc t't dans l'ot'dt'e <lc la Pror idcncc.tlr (le lt plique aussi à. Rubiel et Barachiel soient pleins d'amour pour moi et m'aident puissamment à atteindre ce but. enÀn que les saints Anges Ariel.v r cct avantngc -26tchoses inconnues dans votre sagesse. Ceci bicn clairemcnt cxpliqud" afin qtt'ott llc notls accuse pas de votrloir trolnpcr qrri que cs 5. voir. comme vous savez les révéler aux seuls petits enfants. tlans l'ordre dc Itolrt'srlrrt ct de notre bonherrr.bi'nir. silltlllt ôccultistc et grand Initié. Au 3" r'oltttue norts donnons une cxpliclttitrn trùs clairc et l'epplication la plrrs contplètc dc clt:tqttc signe. qui avez dit : Je suis la Voie. 3 Pater et 3 Ave pour les ânres du prrrgatoire. si lrr clrtrsc dt'ltrtttdi'e t'tllre rl:tlts les dcsscins dô Dictr.l'trn quclconqtte des sigrrcs utt pt'nt:rcles oui sc Inouvent dans rlos trols vululllcs. ctc. - Prière sur parchemin Kyric clementissime pour un Voici Ia tratluction de la prière sur parcltettrin pottr les lotcries. à fournir les prièrcs stlr p:trcltetrritr que.rs frère pcrsonne qrre J iltr dull lnscrlrf stlr la pl'lÙr('. I 'I'raduction: ci-dcssus.. On pouma l'écrire au dos tle la prière. cc tltti fcrail qttc slrr cinq ccnls -pers(ttlncs qrri ll ri.lp- jardin rempli de bons fruits de toutes sortes. IIais il . ln:r i s rr rr scu |. cn sorte que chacttn les colrtprettdlit ct ptrurl'a se lrs ayrpliqut'r. ou la fraicheur des sources d'eaux vives.. (dites votre nom) ie désire prévoir. parce qu'nl. et si I'heure n'est pas venue... f Seigneur très clément. d'irlrliqttcr pourquoi on demandc. Et parce que vous aimez la vérité. en m'instruisant des secrets inconnus et à veDir. avoir et posséder : je le demande au nom de ce grand Dieu qui doit un jour venir juger vivants et morts. ou toute autre grâce qu'il plaira au Seigneur.irnpritnet à I'avrtttcc. Ce qtre nuus disons tles prièrcs sur pllrcllclttilt. ett lctrr dr)unrnl des illtrsions diccr':tlttes ou l'.tflirtll. et quand nous ne serons pltls ttorts corrtinuerons à faire lc bien ct beaucoup dc bielt à lt. veuillez aussi m'indiquer. (dites votre demande).

avec le Christ et dans le Christ. SainÇ Puissant. Au milieu d'eux la Divine Puissance : Dysmas lève son ccur vers les hauteurs sublim€s. Nous conserver.-C. Prière sur Chricturn -contre tout€ parchemln Per contre la maladie et tout mal Tradtrction: f. Immortel. Délivrez-moi de tout danger. louange. bénltes aussi et consàcrées. I'unité du Saint-Esprit. f Jéhovah f Sabaoth f Emmanuel f Sother f f Iraduction f Elie t Eloim f Eloa f Lion f Ya f Ischyros. Avertis par vos salutaires préceptes. Faire attention aux songes pendant les - Prière sur parchemin Imparlbur merltb contre les vols et ler voleuu trois vendredis Mêmes observatlons qu'au de suite' Traduction n" I ci-dessus.. : 3. de ta mort de l'âme et de celle du corps. - Prière sur parchemln Elias' Eloim pour réuslite dans leo affairect protection conùc ler ennemir vlciblet ou tnvislbles. Ainsi soit-il. Ainsi soit-il.. qui suis le serviteur (ou la servante) de Dieu' Vous avez dit : f Ceci est mon corps' dites aussi : Qu'il m'aime ! et votre Amour fera un miracle non moins grand : la conversion et le salut d'uue âme' I ci-dessus. : qui vit et règne avec Dieu le Pèrc. tant visibles qu'invisibles. Veritas et Vita. Et sur vos biens voleurs n'auront effet.. Par le Christ. quc vos Saints Noms me soient profitables et salutaires à moi N. eleison imas : Seigneur Grand Dieu. Avec des mérites bien inégaux. forMêmes observations qu'au no Tetragrammaton f Omouzios f Eheye f Alpha et Omega f Via.-S. nous et nos biens. et que cela s'accomplisse avec I'aide de vos saints Anges Michel. - . Père Tout Puissant... Raphaël et Gabriel. votre serviteur (ou servante). à vous. et des embtches de mes ennemis. tout indigne que je sois. I ci-dessus' de Iaine. Ainsi soiçil.Eserchcl Agla f Saday f Adonaï. Prions. Faites bénir et consacrer selon les ritcs cette prière. Le malheureux Gestas tombe au fond des abimer : Daigne le Souverain Pouvoir. .'. honneur et gloire dans tous les siècles des siècles. secourez-moi N. Agios o Theos. et posez-la avec les croix.. Dieu unique. votre serviteur (os servantc) quelle cst que je dois épouser (nommez la persowæ. Par N.. {. f ct du Fils f et du Saint-Esprit. Dites souvent ces beaux versets. J. Sont suspcndus au( croix trois corps.-262à moi N. 5. cn -26tI'encùahcment dcs Forces Mauvaiscs déchalnécs contre moi. Au nom f du Père. Ici Dysmas et là Gestas. dans tous siècles des siècles. dans I'unité du SaintIisprit. ou vous mettez votre argent. la pcrsonne si voas le savez). coffre-fort ou vicux bas Illêmes observations qu'au no : Athanatos.

).iliin" ". F)n corrséqrrerrcc. (nommez la personne).s 1|s1rçtl içrrs eu'ilu I rrdttctiott n" I ci-rlt'sstts. chassent ce mal (nommez la maladie ou Ie mal) loin de moi N.ilions l'ulrt.. orr Ùlilc de rr0trs l. avez rendu grâces et le leur avez donné en disant : Prenez et buvez.'la t.-2Qmés osons 2tt5 - à votre divine école.t I:rJ..rrs.]' ir. que soit guéri promptement ce mal.. 6.r lrrierc. il iirrrt n. lelle pcrsonno. Je vous supplie. vous N.'. de même.l.lc pr.s c. Puissances Ennemies.l0rrs rlir'il cst sorrvctrt : .pt.1 l.il()n\ i l:r rlisp0si_ itus\t .r prii..ns. cette maladie (nommezla). que par ces paroles très saintes. dcs tcntalions mauvaises.uyez.. f et du Fils f er du Saint Esprit. ll sigrrt.s Iri'il (t( lorrs rlcs il Ccrrx qui Se rr. faitesJe en mémoire de moi. issu de la race de David. après avoir lavé les pieds de vos disciples.lrt crr tcl crs rlt:tt..ss:rirc l)riglç 1.lrppt. ie crois que dans la nuit du Jeudi Saint. r.rlll(lLrri. Fils du Dieu Vivant. qui pour beaucoup sera répandu en vue de la rémission des péchés : chaque fois que vous ferez de même.r. I'avez bénit.r\r'lr rlu l. l)()nr. O Jésus ! Au nom f du Père f et du Fils f et du SaintEsprit.rrs lt. puis distribué à vos Apôtres.('."rr".rrrs tftrnu(. - de I'obscssion. qui est descendu du ciel et s'est incarné dans Ie sein de la Bienheureuse Vierge Marie.s l)(ir)issiorrs r'('nsullcr potrr.. yrcr_ ''. Ainsi soit-il.rnrilrti. nous dire : Notre Père.'trll. car ceci est mon corps. r.ltnr) . (nommez ou écrive2 les noms de la personne). dc la possession ct de tout lourrnent ou piège des Esprits mauvais Iltrrrrr. lui.. pour sauver le genre humain et rejeter loin de vous le Démon er tout Emmanuel f Au nom f du Père. p:ir ii. car ceci est mon sang de la Nouvelle Alliance.u rlri. cl surl{}ul p()ur quc Nrrrrs t. luia Esprit Mauvais jusqu'au plus profond des abîmes inférieurs.t' t(.re qrti ( rrrr'r(. f Si par ses suggestions ou par ceuvres quelconques Ie Démon vous a lié ou tenté de vous lier. qui êtes aux cieux. f Voici la croix du Seigneur j f.. Alle! f Sabbaoth f Agla f Tetragrammaton O Theos f Ischyros f Athanathos f Jehovah f Ya f Adonay f Saday f Homonzios f Messias f Esereheye f Incréé est le père f Incréé est le Fils f Incréé est le Sainr-Esprit f Jésus f le Christ est valnqueur f le Christ règne f le Christ commande. nolts l(..tr (.t lt.r. n)(. que la sagess€ du Fils.. etc. ('. Ainsi soit-il. f:rirt.rrl:rcles se illbl:rl)l(.lc rrti it..( lil lsl ttrir.ntiun_ rrr r' \rtr. rronr."stul:utl t. tr)ltt (. O Jésus ! Notre Seigneur Jésus-Christ. f Hel f Heloym f Sother f f Agios f BEn' EDICT'IONS ECRITES Prière sur parchetrtin In nominc Palris pour délivrer des idées noires.i.rii. qrrt. O Jésus ! que la puissance du Père. en disant : Pre' nez et mangez. f il est vainqueur le lion de la tribu de Juda.cil. ties . vous avez pris du pain dans vos mains très saintes. mon Seigneur Jésus-Christ.rtr rll'tttAtttlC lt. que par sa miséricorde vous délivre de tout esprit immonde Jésus-Christ. des troubles. vous avez pris le calice dans vos mains très saintes. à la Sainte Cène.lrir. que la vertu du Saint Esprit guérissent cette maladie.s pr( nrul\.trllrr.rriircs strivalitcs. lrgr ct rlrrttricilc rlt. par leur vertu et par les mérites de votre très sainte Passion.rrsicri.lrtirclt.. snvoir. |':rr( lt(.t..l)( lrrns pt. (llt(.. ct k.. n. rompu.n lrrccri.

- Bénédiction des Sailts t Que la paix de Notre Seigneur Jésus Christ soit toujours avec moi N. à cause de son incffable bonté ct dc. et par le chef de S. en tout temps comme en tout lieu. --v6iéi tei Ëeneaiôtions dont nous donnons la traduction.. des Anges et de toue les gélistes Jean. par ta puissance et I'efficacité de la Sainte Facc de Notre Divin Sauveur et de sa bien aimée Mère la Bienheureuse Vierge Marie. la vertu de sa Passion.Bénédi*î$Hlttr" tation de Satan et de ses ministres. que le titre I. et avec vous tout le monde entier. pour moi N. ô vous qui vivez et régnez avec le Père et le Saint-Esprit dans tous les siècles des siècles.. R. qui Que Celui qui étant Verbe s'est fait chair a bien s'en trouveront bien.. Confesseurs.. et principalement des Apôtres et des Evanet Luc. f que le signe de la Croix Sainte. aujourd'hui et chaque jour.266trouvent dans nos trois volumes. f 4. daigne.. Jean-Baptiste. I. EIus de Dieu la Paix de Notre Seigneur Jésus-Christ. Ainsi soit-il.. me protéger et me délivrer de toute infesSaints. gue le Saint'Esprit t mon Amour vous bénissc. 1. tant visibles. dcmcurcr parmi nous. Ar' changes et toutes les célestes Hiérarchies' Ainsi soit-il. inscrit sur Sauveur soient. cn naissant de la Vicrge Marie. N. cause d'une triomphante victoire çontre tous mes ennemis. mais imprlmés À Dart sur papier sPécial. Jésus ! soyez toujours pour moi Jésus ! O Jésus Créateur. ainsi que contre tout danger de mon âme et de mon corps.. Vierge Marie.. - Bénédiction de Saint Vincent Ferrier leurs mains sur les malades. ca miséricorde inépuisable. Mathieu. R. par la vertu du Prophètc EIie. 2. Marc avei le pentacle. mais que Dous écrivons nous-mêmes en lâtin au àïi-hài pèntÀcles ou imprimés sur parchemin. qu'invisibles. et par tous les Saints Martyrs. et qu'elle y reste toujours. Ainsi soit-il. en précisant oôur qtri et pourquoi I'on prie' Si I'dn prélère ou si I'on ne peut faire autrement' on peut ioi-même écrire. Ainsi soit-il.. I. 3. Directeur et Juge de I'Univers ! O Jésus-Christ notre Roi vient dans la paix et Dieu a été fait homme. par I'intercession de la mêmc Bienheureuse Vierge Marie. f lls imposeront . Ainsi soit-il. Jésus Nazaréen Roi des Juifs. t que la Pureté de la Bienheureuse f t que Que la Croix de Notre t f que la bénédiction des saints et des - Bénédiction de Sairrt André de Crêle Je me réjouirai et me glorifierai en mon Jésus. et par les douze Apôtres. ie I'en supplie. et par les quatre Evangélistes. et par les Anges. mon cher (oz ma chèrc) enfant N. Que le Seigneur Dieu le Père et mon Epoux' que Jésus-Christ mon fils unique. Veuves. . Vierges. la bénédiction de Dieu Tout Puissant f Pèrc Que f Fils f et Saint-Esprit descende sur nous et sur les fruits de la terre.. bênif et port€r la prière -26t - voulu. L N.

on. puissances ! Il est vainqueur le Lion de la Tribu de Juda.rvcc plénitrrrle srrr S. (prénont.'rcr rl'unc_. Orr l:r rr u I inrptrlsiorr c't ptrissrtncc effcctive.. tlc I'carr. (précisez l'obiet de vote demande). et surtout S. Croix.s Confesseurs et des Vierges. t.. ^{rrtoinr.rr cillrttse pttissrrncc. (lc signc r':rric sclon les cas r.rt rrt. clle ftrt !a rlcrniirc Ltlntirlictiorr tlc .-llc tr élé rcnrrrtçcl('e . qu'il soit audedans de vous f pour vous protéger..'. qu'il soit audessus de vous f pour vous bénir. Alleluia ! f 6. rle lcrrr donner {t'.. de fous les rlirngcrs irrrrrrirrcnts. l. qu'il soit derrière vous f pour vous garder .. dd. rlu fcr.rrrl la tlire trois frri:.v plt rrtl rlc llr rrrôrrrt' rrlrrriùre.énisse et vous garde ! N. des Saints. domicile) que le Seigneur vous bénisse et vous accorde. François d'Assise rlit <.rrltirrc corrlrt'lr. sur . . S. F'r:rnçois d'. qu'il soit devant vous f pour vous guider. par les mérites de la Bienheureusc Viergo Marie.{ s()n Ii)ilf.-(i. -269* Frères. ii S.\ssisc strr lc rrront.rliction. je vous conjure par votre saint Nom.-268Quc Jésus. O Vous qui avec le Père et lEsprit Saint. en Unité parfaite. I'orrr sc rltllivtcr d'rrrr t.t dotrna rl':r]rorrl tr:r Irrèrc Ld.:. Orr s'. Verbe.{ntoine écrivit cctte prii. issu de la race de David.signer. et jamais. fils de Marie.qlvern. qui êtes assis à la droite de Dieu le l)ère. Quc Notre Seigneur Jésus-Christ soit près de vous t pour vous défendre . dc la frrurlrt.. qu'il remit à rrne fcnrme tentrie dc se snicider.tie préscnvc tles F)sprits !\larrvais.. des Martyrs. Sauveur ct Maltre du monde. S.lrrt's lrrr. r!c srrilc avcc rli cicrgc bi. slrrl('ut trvcc I'rrpprti de l'rrrr rlcs sit.:lais il la rôpl:rdit . i. qui avez été fait chair.z bierr quc crtlc prii'rc et In srrivante sont rl'tntt' ttt(. lorsqrr'il s'lgit ric rltllivrer rrrrc fcrnnrc crr lrirv:ril d'enfanl. nom. de lcs Lônir.tte rnônrc brirri. la paix Qu'il vous montre sa face et qu'il ait pitié de vous I Qu'il tourne vers vous son visage et vous donne ! f Que le Sergneur vous b. loisqu'on-lrr prononce avec foi et piété.russitôt.. ct la teitation rlisparut. Ainsi soit-il.t il n'appnrtient qrr'arrx llrritres rlc les <li.ii'.s nritléfices rlc lrr:rrrarrs rrlr liliccs c()lttr(' lr's pcrsilntrcs et lrs llclcttt.t iillllll:ili\. irvr'nt tlr rcniolrtt'r uir cicl. Ainsi soit-il. 5. Ennemies - Bénédiction de S. lorsrlu'au chjtnitre d'Àrlcs il apparut. Antoine de Padoue Voici la Croix du Seigneur ! Fuyez. Ijt. I + Fils f y reste Que la bénédiction du Dieu Tout-Puissant à Père et Saint-Esprit descende sur vous N. vous soit dour ct miséricordieux. Antoine qui leur prêchait la Elle est rl'rrne grande puissance eu maintes occasions doulorrreuses. <lrr fcrr. pour lc.rançci.. lcs bras err croix.bénissant lcs (lette bénôrliction ftrt révéléc à l\'loïse uu désert.spril rrurrrlais. âge.l. à la prononciation duquel tout genou fléchit au ciel.i.rvcillcrrx rlc cc livrr'. rirr Jrtlril tlc clrplivitrl. à ses rlisciples -nâr - Bénédiclion de S. qui avez été att^ché à la croix. lentritirJn i . des Apôtres.nit allrrnré..re sur un hillet. dc. f EXORCISMES Prière toute puissante contre les mauvais esprifs de la terre ou de I'Au-Delà Cctte prière tloil se réciter lo plus souvent possible pour t.-C. il f. vivez et régnez dans tous les siècles..arrcorrp dc nriracles se sont opérés p:rr ct. des Anges. Ainsi soit-it.

-270terre et dans les enfers. Ainsi soit-il I f Voici la Croix de Notre-Seigneur Jésus-Christ. jours. f par le sang duquel S. vous a fait fuir. même Dieu le Père. ou forcés par menaces ou par I'artifice d'hommes méchants ou de femmes méchantes. soit dans Fuyez donc. soit qu'elle veille. conjurés ou envoyés de votre bon gré. combattant contre vous. que toute la puissance infernale soit mise en fuite et détruite en faisant sur cette créature N. d'otr dépend notre salut. la confusion de tous les démons et mauvais esprits. soit en vous rendant un ctr. f par la sagesse du Fils. pour tourmenter les personnes ou habiter ce lieu.. t par le Dieu Vrai. sous quelque prétexte que ce soit. de faire aucun mal à cette créature N. les pierres.. en un mot. f par Dieu le Père. détruis et annule toutes ces choses f par la puissance et vertu de . la dorme. f Jehovah. qui que vous soyez... soit que I'on ait jeté quelque sort par paroles ou par magie sur les herbes. principalement par Celui f qui a été immolé en Isaac.. ou dans I'air . t qui était. démons. Michel. vous a précipilés dans les abîmes. et vous condamne. f par Dieu le Saint-Esprit. à aller dans l'étang de feu et de soufre.. f qui est. frayeur ou crainte. soit hors d'elle.. oir vous serez conduits dictions par le bienheureux S. invités. présents ou absents. f Agios. soit que ces choses soient temporelJes ou spirituelles . Si vous êtes rebelles à ma volonté. par les mérites de la Sainte Vierge votre Mère. f par la bonté du Saint-Esprit . en vous faisant quelque fort et exprès commandement. je vous conjure donc derechef. soit qu'elle et excommunications. ennemis jurés des hommes. de quitter cette créature N. mange ou prie . vous a vaincus. . disparaissez d'ici. f par le Dieu Saint. f qui a été vendu dans Joseph. sous quelque prétexte que vous soyez appelés.lte d'adoration et de parfums. f par Dieu le Fi!s. quand on aurait fait avec vorrs quelque pacte tacite ou manifeste. vous qui vivez et régnez avec Dieu le Père cn I'unité du Saint-Esprit. de la part de la Très Sainte Trinité. je vous I'ordonne f par le Grand Dieu Vivant. ni par vision. esprits malins. soit que cela se soit fait naturellement soyez. ou enfin qu'on se soif servi de choses sacrées. N. de toute attaque et maléfice de la part des démons et des malins Esprits. le signe f de la Croix. qu'on ait examiné les minutes. exaucez les prières de ceux qui mettent leur croyance et confiance en vous . Rédempteur de tous les hommes. f Ischyros. qu'on se soit servi de caractères secrers... qu'on ait employé les Noms du Grand Dieu ou des Anges. f Sother. mois et années. daignez préserver cette créature. tant la nuit que le jour . f qui étant homme a été cruciôé.. et par I'intercession de la Bieu- aveç serment solennel : je casse. vous. Je vous défends de sa part et par son autorité. démons infernaux. quelque opiniâtres que vous ou mystérieusement . t qui a été immolé comme un agneau. soit qu'elle agisse naturellement ou spirituellement. Si I'on vous a invoqués. je lance sur vous toutes malé- -271son corps. heures. par votre saint Nom. f Alpha et Oméga. f Athanatos. Michel.. en un mot par Celui f qui a accompli Ia loi en son entier. car je vous conjure. notre résurrection spirituelle.notre vie. f et qui sera toujours f Omnipotens. sur laquelle Jésus-Christ est mort. f TetragrammatoD. par les prières de tous les Saints.

e f rri dile qrr'il cst. . d'excottrnilttlit':rliorr r. qrri srrllt loulcs cxtrlrite s des Grands llitrrels rrppr. Martyrs. v()s I)ersonltcs.a licn à tlirc. ennemis. Archanges.ss(. Vierges et Confesseurs. f Voici la Croix du Seigneur : f I-c lion de la tribu ! fuyez. quartd urt plt:lrc refusc <le bônir votre livrc orr se perrnct de le colrdanlner.. s'il vous plaît. ce qu'il a fait en souftrant la mort sur I'arbre de la croix.ll religion ct lcs prièrci tles tcmps :rncicns ne vallicrrt rit.reuscmcnt qu'il y:r d'autres prêtre-s. Fiat Prière de Saint Cyprien Cette prière cst très puissante pour lier et conjurcr Ie malin Esprit. Ainsi. des saints Anges. qui a I'honneur de porter sur son front le sigoe f de la Sainte Croix : parce que le commandement que je vous fais maintenant n'est pas le mien.. selon le pouvoir que nous avons reçu de Notre-Seigneur Jésus-Christ et en son Nom d'approcher de cette créature N. de Celui qui a été envoyé du sein du Père Eternel.rnts. J'ai donc lc pcrrrris d'inrprinrcr. rrorrs Dénissorrs toujours. puissants alleluia ! Alleluia ! Jésus de Nazareth. Prophètes.)vritlrres ct les prôtrcs drr lerrrps. lr. ll nous a donné ce pouvoir de vous commander ainsi. f Christus imperat : Le Christ commande. Tauritti pitlit perntisilqua cl intprintutur. à la vue f de la Croix et au nom de N. pour sa gloire. Flt il cn cst hinsi db lr. vos livres. comme la fumée de ce poisson des abîmes qui fut brtlé Mon Dieu. lin clÏct. pour I'utilité des fidèles. ccla scnt srrn inr.nllcs. Jésus. S. Roi des Juifs.. un igtrure el lc plus parfait.rirolrsseur de lil rellgron. Marie.sliorr ir rrrr cntlroit rle ccttc prièrc.rrisitiorr rl'rrnt. qrri nc rncudissent pas sans ccssc c{)nlme ces fanatiques rotnains qui cléraillcnt ct qu'on ne peut plus supporter nulle part.. Joseph. triomphe : Alleluia conlnrc Jrisrrs les aimait.rr ? l}tns 6. f Ainsi soit-il ! . ne craignez pas d. afin d'anéantir et de détruire vos maléfices. et du Fils. de Juda. préservez-nous f de tout mal.. fuyez donc et disparaissez. rlérrtolir (lc t')us scs prétlt:ct. frêtres rnodestes qui sommes des hommes libres. Race de David. c'tst urr irrrluisitcur rtpl)r()uvé par lc Papc qui ilpl)rouvc cctlc prièrc :.urs ('t dc tlire quc. Burlltrtlotrtiu"tts /loccrr tIe Palerm. truris corrrrnt: les strsrlites cxcolDurrrrricilti0ns s'udrcsscnt irrr l)i.. et généralement de tous les Saints qui jouissent de la présence cie Dieu. comme I'Esprit immonde disparut devant la chaste Sara. Ine.nron. ! Fiat ! Ainsi soit-il ! Au nom du Père. mais par I'ordre de I'Archange Raphaël . Nous.t rle nrtrltitlictirlrrs. Rendez vos hommages au Dieu Très Haut et Très Puissant et qu'ils pénètrent jusqu'à son trône. il rr'r. âussi bien que des saintes âmes qui vivent dans I'Eglise de Dieu. J. Hcu. vos m:risons.. dd.-273heureuse Vierge Marie.-S.ll c:'{ bicir tlrrr. Que loutes ces bénédictions vous chassent €t ne vous permettent plus d'approcher cette créature N.s l. Estcc que le I':rpc dc rd'ccrrtc inflillibilité xurnit I'intention dt.1'ui le texte latin et au bas : lrr. secourez-moi et délivrez-moi.. qrri vlrlent hicn cerrx tlu nôtre. purifiez mon cceur et efracez tous mcs péchés. n't.rrrvis plr les l. ctr nolrs aimons nos frères. f Christus regnat : Le Christ règne. disparaissez. et du Saint-Esprit.6t"t. Apôtres. P. f Christus vincit : Le Christ est vainqueur. nous vous défendons.-C.rtrlcs les pric'r'cs. errrrettri irréducliblc. Patriarches.n rltiplaisc à tncssieurs lcs prêtres ignor. lit'rrt.

séjour rempli de lumière.. comme vous avez béni vos Anges. Ies nuées ne pouvaient plus donner de pluie sur la terre. Puissances. mon Dieu. ni leurs mauvaises actions. me veut nuire et faire lc Vous êtes mon Dieu : bénissez-moi. votre créature : bénissez-moi de telle façon qu'aucun Esprit immonde ni Démoo ne me puissent nuire . Seigneur. et N. qui était sèche et aride. de toute mon âme et de toutes mes forces. ô mon Dieu.-274Père Tout Puissant -275mers que mes fautes avaient liés aussi bien que tout : I Moi. Trônes. tant spirituelles que corporellcs. Dominations. de la multitude de mes malices. de mes iniquités et de mes crimes. qui aurefois avez délivré les enfants d'Israël de la captivité de Pharaon. Principautés.. s'éloignent de moi et moi loin d'eux . f et de tout mal : je vous le demande et vous en conjure. N. ni aucune persécution de leur part ne puissent avoir aucune atteintc sur moi. à qui toutes choses. par Em. ô vous. Mais à présent. Je vous conjure maintenant. me bénir. que N... depuis le végétal jusqu'à l'être intellectuel . qui ai le bonheur de vous appartenir. J. et je forme Ia résolution de demeurer dans votre amour et de me soumettre à vos saints commandements. Archanges. S€igneur. Vertus. et elles me quittaient aussitôt . de armener et réunir les brebis par la puissance du démon . non plus que les femmes enceintes. et vous avez prévu de toule éternité la malice de votre serviteur et les iniquités dans lesquelles j'étais plongé saint Nom. que je ne puisse recçvoir aucune tache. Eloignez de moi. par votre Très Saint Nom.. mon Seigneur Jésus-Christ. que je connais votre saint Nom et que je I'aime. J'ai sanctifié les portes par où vous passez. au même pâturage. j'ai prié le et lui ai dit Vous êtes seul le Dieu Fort. étant votre créature. qui signifie Dieu avec nous... tous les mauvais hommes et pernicieuses femmes.. doivent honneur et gloire . je me repens de tout mon cæur. Je vous le demande par la vertu du Très Haut. Vous êtes seul saint ct digne de louanges. je marchais au milieu des brebis. qulls me fuient et n'aient aucune atteinte ni pouvoir sur moi. f de tout péril. N. mais j'ignorais votre Préservez-moi N.. de délicr les fleuves ct les Esprit .. par vos serviteurs Moïse et Aaron. qui fassent produire la nourriture pour les hommes aussi bien que pour tous les animaux . Daignez aussi.. les arbres ne pouvaient plus donner leurs fruits. f dc tout danger. ni la malignité de leurs yeux et de leurs langues envenimées.-S. mon Seigneur Jésus-Christ et mon Dieu. manuel. que ni leurs mauvais desseins. moi N. sant.. serviteur de N... qui enduraient d'intolérables souffrances . votre main droite et votre sainte bénédiction. et si quelgu'un. étendez sur moi. dites aux eaux . Seigneur. je vous en conjure. Chérubins et Séraphins.-C. les passages de la mer étaient fermés. de rompre les liens des nuées et de faire tomber sur la terre et sur vos enfants des petites pluies douces et favorables. tout mal et tout malin .. qui habitez les cieux.. parce que vous êtes le seul et unique Verbe du Père Tout Puissant. tous tes mes ennemis et adversaires.. ô Dieu Tout Puis- le reste. et il était impossible de les rouvrir : c'est moi-même qui étais la cause de tous ces maux et d'une infinité d'autres. de donner une heureuse fécondité à la nature entière.

Je vous conjure. sur les lins et sur les étoffes et linges faits de matières quelconques . par la douceur de Jacob. par votre Annonciation. moi N. par toutes les saintes prières qui se disent dans toutes les églises de la chrétienté. par la clarté de la Divinité. sur les soies. par la venue du Saint-Esprit sur la terre... vos Saints et Saintes du Paradis. Je vous prie derechef. inférieur. par la patience de Job. par la contrition de Zacbarie. par ce grand miracle... server N. de la malignité des regards de tous mes ennemis et de tous ceux qui pourraient me nuire.-276moindre mal. de rompre tous ces liens qui veulent m'enserrer et de me préserver de tous les charmes. par la parole des Evangélistes. par votre merveilleuse Ascension.. par la prédication des Apôtres.. sortilège ou maléfice.. par I'innocence d'Abel.. et N. qui stris le serviteur de Dieu. contre moi N. Seigneur. par la sagesse de Salomon. par la victoire de Josué.. votre serviteur. par la primauté de Pierre. Seigneur. et N. par votre sépulture. les mauvais hommes et les mauvaises femmes. Que ce Grand Dieu. par toutes ces actions saintes et par toutes les vertus qui sont écrites dans Passion. par la délivrance de Noé. qui a créé toutes choses. mon Seigneur Jésus-Christ. enchantements.. par la puissance de Moïse. vos Apôtres. s'ils s'en sont servis. par les larmes de Jérémie. ciselé ou brut. I'argent. par votre par votre admirable Résurrection. I'airain. que ces charmes n'aient aucune atteinte sur moi N. le fer . de tous les maléfices.. par la force de Samson. qu'ils n'aient aucun pouvoir ni atteinte sur moi... sur tout ce qui est ouvragé.. par les prières de tous les Saints : par la hauteur des cieux. par lequel Jésus rassasia cinq mille personnes dans le désert avec cinq poissons et deux pains . par la voix du père Céleste parlant du haut de son trône et que la terre entendit : Celui-ci est mon Fils bien-aimé. écoutez-le. par la sainteté d'Aaron. par les psaumes de David. votre créature qui vous aime. par la pureté de Jean. Ainsi soit-il. sur tous les os. et daignez me faire tout bien. par celui qu'il fait encore chaque jour en se donnant réellement à nous dans l'Eucharistie . sur le bois ou sur quelque autre matière . Je vous Ie demande par le nom des Chérubins et des Séraphins. par celui qu'il fit en ressuscitant Lazare. sur les laines. par la foi d'Abraham. que peuvent faire les démons. ô Jésus très doux et miséricordieux. par la science de Paul. ne permette pas que toute leur magie. par I'obéissance d'Isaac. qui vous louent sans cesse.. aient aucun pouvoir sur I'or. votre serviteur. tant d'hommes que de femmes et de toutes espèces d'animaux . par tous ceux qui craignent Dieu : je vous supplie. de me rendre libre et de -277par le baptême de Jean-Baptiste. ô mon Dieu.. par votre Mort. par la religion de Melchissédec... en qui j'ai mis toutes mes complaisances. ce livre à la louange et à l'honneur du Grand Dieu vivant. Je vous le demande par la vertu et les mérites de vos saints Anges. sortilèges et autres pièges que veulent dresser N. contre moi N. et par tous vos Patriarches.. par ta profondeur de I'abime me délivrer de la malignité de toutes les mauvaises actions. votre serviteur. et particulièrement N.. mettez-moi sous votre sainte protection. par la beauté d'Adam. Je vous en supplie très humblement. de délivrer et pré..

c'est-àdirc en quelque lieu ou chose que toutes ces mauvaises actions soient faites ou peuvent être faites. ou autre substancc. Le virus rlc sa perversité. Michcl Archange. de tous les vices. Se transligurant en ange de lumière. Au uom f du Père. Je vous demande et vous prie très humblement par la vertu f de Dieu le Père Tout Puissant. s'ils en ont mis ou fait mettre sur quelque pierre. S. et qu'il a rachetés à grand prix de la tyrannie du diable. dans ou sur les chevcux. d'impiété ct de blasphème . et désormais il n'y a plus de placc pour eux dans les cica. le pain. en un mot. le vin. est tinées à l'éternelle couronne de gloire. de même qu'autrefois vous ayez combattu contre le Prince de I'orgueil Lucifer et contre Esprit. pour les imrno- Très glorieux Prince de la milice céleste.. Notre aide. enivrée d'absintbe par des enncrnis d'une insigne fourberie. Or. et qu'il a laits à l'ûnagc de sa ressemblance. rl déverse sur erD( esq e-sprit de mensonge. que Dieu a créés immortels. Archangc lcr et les entralner dans la mort éternelle. les souliers. papicrs écrits ou parchemins vierges. Mais il est tombé ce grand dragon. défendez-nous dans ce combat et cette lulte ardente. l. sur les livres. ct ses angcs ont été renvoyés avec lui.. au cceur corrompu . dans le sépulcre de quelque mort. dans I'eau. ce vieil homicide se redresse avec une rage nouvelle. attaches ou courroies. sur la terre ou sous la terre. Michel. de toutes les iniquit6. oui. voici que cet antique ennemi. qui tend des pièges à tout Ie monde.r. dans ou sur quelque chose que ce puisse être. pour y effacer le nom de I)icu et de son Christ.-278que cc soit. sur les herbes. à S. f et du Fils Rédempteur. il est tombé sur la terre. f *. qui suis votre serviteur. f et du Saint-Esprit Vivificateur. Cyprien.'t)glise.. etc. paien ou chrétien. pour y voler les âmes desses Psaume 67. comme un immense teuve d'immonrhces. de les détruire et rendre saos effet. soit juif. par ce dragon malfaisant coule et s'infiltre dans lcs hommes à I'esprit dépravé. il leur envoie le souffie mortel de l:r luxure. cet antique serpent. et ceux-ci nc purcnt triompher. et qu'elles n'aient aucune puissance sur moi + N. Ainsi soit-il ! f Je vous en conjure par les mérites de S. les habits. Ainsi soit-il ! Satan. contre les Esprits de malicc répandus dans les airs. f et du Fils. contre les maltres de conrblée d'amertumes. f et du Saint- -279ce monde de ténèbres. que I'on appclle le diable ct Exorcisme de Léon XIII cooEe Satan et Anges apostltt vais et envahit la terre. il tourne longuement lutour de nous avec toute sa bande d'Esprits mau- tous ses ânges apostat. que noas avons à soutenir contre les Principautés et les Puissances. cette épouse de I'Agneau immaculé. qui posent leurs mains rncrilèges sur tout ce qu'elle a à ccpur de cooservcr . Combattez aujourd'hui les combats du Seigneur avec toute I'armée des Anges bienheureux. Prière Voir page 164. Yenez au secours des hommes.

Général invincible des troupes célestes. exaucez ma prière. Nous te onjurons de sortir et de fuir loin de I'Eglise de )ieu. Car en vous seul est notre espoir.S. pour que désormais il ne puisse plus tenir les hommes captifs. au secours du peuple de Dieu contre cette irruption de perversité dans le domaine spirituel. c'est à vous que le Seigneur a confié les âmes qu'il a rachetées pour que vous les ameniez vous-même à la place qu'elles doivent occuper dans la suprême félicité. toute association et secte dialrolique soit exorcisée par nous au nom et par la puissance de Notre-Seigneur f Jésus-Christ. Priez le Dieu de la Paix. qu'il nous permette d'écraser Satan sous nos pieds. La Sainte Eglise vous vénère comme son fidèle gardien et comme un puissant patron. J. t l):rr N. Et que mon cri vienne jusqu'à vous. eue rl{sormais tu n'aies plus I'audace. nous vous demandons. Il est vainqueur le Lion de la tribu de Juda. enchaîné dans I'abîme. Seigneur. Que votre miséricorde. ni nuire à I'Eglise. serpent plein de lou16. ils auront plus de facilité pour disperser le troupeau. Seigneur. des bienheureux apôtres Pierre et Paul c:t de tous les Saints. Dous nous avançons hardiment pour repousser les attaques et les ruses du démon.r1. dans la pensée qu'en frappant le Pasteur. du bienheureux Joseph Epoux de la même bienheureuse Vierge. elle se gloriûe d'avoir en vous un tel défenseur contre les puissances néfastes de la terre et des enfers. notre Maître et notre Dieu. Portez nos prières en présence du Très Haut. Là même où se trouve le Siège du très bienheureux Pierre et oùr a été constituée la Chaire de vérité pour éclairer les peuples. nJ. toute légion. de tiomper le genre humain. et suppliant humblement votre bonté. dc Ia race de David. tout infernal envahissement de I'Ilnnemi.-280intact. et donnezJui la victoire. il ne C'est pourquoi nous appuyant sur votre secours et prolection. toute puissance satanique. 4. pour que la divine miséricorde prenne les devants et se hâte de nous secourir. Prions. retombe sur f Croix du Seigoeur . pleins de confiance et de sûreté dans la puissance du nom de Jésus-Christ. du bienheureux Michel Archange. loin des âmes faites à I'image divine et rachetécs par Ie précieux sang du divin Agneau f. Voici la Ennemis pêrvers. forts de I'autorité de notre mission. eux ont établi le trône abominable de leur impiété. :rssistance irnmondes. l. pour que vous puissiez saisir ce dragon.Que tout Esprit immonde. qui est le diable et Satan et que vous le rejetiez -2El9. . cet antique serpent. nous. Ainsi soit-il ! Exorcîsme. nJ. Dieu et Père de Notre-Seigneur Christ. Venez donc. prenez la fuite.-C. de daigner nous prêter aide et - Jésus- contre Satan et tous les autres Esprits qui s'en vont errer à travers Ie monde pour nuire au genre humain et y perdre les âmes. par I'intercession de Marie Mère de Dieu et Vierge touiours sans tache.. nous invoquons votre saint Nom.r. de poursuivre | . :ù. pour que désormais séduise plus les peuples.

dans lcquel tu ne pcux ricn trouy€r qui soit dc ton cuvre : fair ptace à I'Eglise Une.éûerncllc pcrdition : cessc dc nuire à lEglisc ot dc tcndrc dcr piègcs à sa libcrté. Satan. Il est ton Maltrc Dicu lo Pèrc t . il est ton Maltre Dicu lc Fib t. :1. le repoc après le labeur . ni sccoucr ou cribler commo le blé les élus de Dieu +. pcrdue par ta lâche jalousie. devant lcqrrcl trcmblcnt les cnfen. à qui dans ta Srande euperbc tu as cncQrc la ridicule prétention de vouloir t'égalcr . par le Dieu qui a tellement aimé le monde. cn disant : Saint. f. Ainsi I des Anges. Dieu des Archanges.-C. Elle te commaude la surélevée Viergc Marie Mère de Dieu t. Catboliquc et Apostotiquc. Humilie-toi sous la puissanæ main dc Dicu : trcnblc ct fuis dcvaot I'invocation que Doun faisom du seint et tcrrible Nom de Jésru. Itsglisc dc Dicu. qui dès le prcmier instant dc sa Conception Immaculé a. Fais place au Christ.'seigneur. écrasé ta tête si orgucilleuse. et de tous ne prévaudraicnt contre cllc. J. il cst ton Maltre Dieu le Saint-Erprit +. Elle te commande la foi des Saints Apôtres Pierre et Paul. Et que mon cri monùe vers vous.s Saints et Saintes du Ciel. Par N. Diou qui avez puissancc dc redonner la vic même aprè la mort. piège. dans sa profonde hr'rmilité. afin que toute personne qut croit en lui ne périsse poînt. puisqræ Lui-mêmc dcvoit rcstcr avcc elle tous lcs iours iusqu'à la fin des sièclcs. quc lc Christ en personne r'est acquise par son saDg. tr tc le commendc. Dieu des Apôtr€s. dc I'Bterncl Vcrbc de Dieu qui s'est fait chair. et il ne peut en être si c€ n'est Vous Créateur de toutes choses visibles ct invisibles : nous adressons à votrc gloricuse Majesté cette humble prière : daigocz nou délivrer sclon loutc votre puissance de toute iniucnce. et a edicté que jamais les portcs de I'cnfcr Ils te commandent le grand mysêre de la Croix { ' et la vertu de tous les autres Mysêres de la foi chrétienne f.282 - -?8tct'de lcur vcrser à flot lce poisons dc l. Dicu roit-il . sans c€ fatiguer jamais. Retirc-toi.. nJ. parcc quT n'y a pas d'autre Dieu hors de vous. ct lcs pubsanses. Dieu des Vicrgcs. qræ les Chérubin ct les Séraphins louent sans crÊssc. et les Dominations sont soumiscl . Dicu des patriarches. IIs te commandent le sang dcs Martyn ct la puissante intercession de tous le. Donc. Tu cs sous lcs ordres dc la majesté du Christ. Prions. qu'il lui a donné son Fils llnique.-S. trompcric et perversité des Espris Infernaux. et gardeznous sains et saufs de tout mal. qui pour le salut dc notrc race. par le Dieu f Saint. nous t'adjurons par lc Dieu f Vivant' par le Dieu f Vrai. Dieu des Confcsscrus. lc Dicu TrÈl Haut f. invonæur ct profcsscur de toute tromperic. Dicu des Mar- - Dieu du ciel. enncmi du salut dcr hommqs. Dieu dc la terre. à Dicu qni vcut que tous les hommes soient sauvés ct Panicn Pnt à Ia connaissance de la vérité. dragon maudit et toutc espèce de légion diabolique. SainùE. SainÇ Saint cst lc Seigneur Dicu des armées. Dieu des Prophètes. mais obtiennc la vle éternelle : cessa dc lromper les humaincs créaturcc lcs autres Apôtres tyrs. à qui les Vertus des Cieux. lest humlllé cn peqonnc en se taisont obéissant iusqu'à cn mourir: c'est Lui qui a bâti son Eglisc sur la solidité dc la pierre. exaugez ma prièrc.

ni de celles de nos proches. rrtrisqu'ils rfi'fcnrlcrrt aux prf'tres de s'en servir' sous [ri'telto des. n... Père Tout-Puissant. tout chrétien. cnr c'cst ttnc pritrr' l:titt' prrttr êtrc rlilc.rrtu qui lui est attaclrée. chasser eI valltcr('.. soyez pour lui comme une fortcresse . d'effet. rlc ptr:ltt. si vo:rs lr' l)r)tl\cz.rtif. exauçez-nous. r ncxpugnable. Aspergez d'e:ru bénite.. soit seulctnetrt pottr s'ittstrrùre ou s'd'difier. exaueoznous.t avec votre esprit. -28sla. car lts ér'iqttes lc rnetlcttt strus cld'.ràgle.nIl('rr t:tisotr rlc llr distalrce ()ll p(|ttr tout Jutr('s (':rs.e Seigneur soit avec vous. volume. ct dariLs ties cas gr{rves' absolrlntent séricrtx. Drtttc. mon Dieu.. 'rrr r aiitrc rri.. Seigneur. {... Notre Père.'itntrle d'cxorcisme dc I't'lglise. -.S_i ttrttts llc potlv()tls agil'ett Dcrsr. au t"rttlrrtite. Voir 2. Dt t. La lraduct iotr de cet e xorcisme n'a jamais été donrtée. Que votre Eglise puisse vous servir en pleinc ct tranquille liberté.a llt)us' et nolrs :rgirr. rrJ l:jt que le Fils du Mal ne puisse jamais lui nuire. pour que votre bonté I'rrons. Seigneur.Voir page 138. etc. envoye?. 'rcrgrreur très Saint. crltitrc lt's obsd'tttrs t'l tl:trts plusicrtrs sacrdes de Sion protégezJe. Nous vous en supplions. rç I:. Qu'il pric. Iit La lrrtriliô rks lilii'tttrs. rrj llt que mon cri rnonte vers vous.JrrfI'rant rl'rrn Itral qUi rrt'setrrble pas n:rturel. c'esl rrrrsdricordicuse pardonne largement à N. t't tle clrritjcrl. de nos fautes. votre rrrvrrr. l'èrc dc Notre-Seigneur Jésus-Christ.('ontre tout Ennemi. à son . Veuillez abaisser tous les ennemis de votre Sainte Eglise. cll usulls fri'<ltrcttlttteltt. :ttlrlsscl-trttlS .11vs15 drrttttotts l:r lrlttlrtction errtii'rc de la [rande f. rctenu dans les liens du péché.iris. I'utt de ses de ld'gui's : atttrctltt tlt ott risquerait dt' voir rrtottrttcr conlrc soi ct satts:trtcttn lrtoycn de dôfense les Puissrnces que I'on vcrtt enchaîner. délivrez'nous.ttttc cotltre les déIn('tls. chaque jour . Elle cst totttc lttiss. r.rt'ttvt'nt c. rdrc:s( l-r ous a ttlt autrc pritrc . qui st' sent pltr ct fort. rlont les ft)rtlllll('s sr)rlt L'avis r:st irnport:tnl : qu'ttn vt'trille bien en tenir . (ldci dit.rts '! n vcrt lt tlc rtolre triplc missirttl <le thérapctrlrl.abtts qu'ott etl pourrait f:rircN.{ son <id'faut ou srlr son refrrs.. Grsnd erorcisme Rituel de I'Eglise Romeine On ntr rloit crnployt'r cct cr'orcisrlle -qrr'a di'faut de tout ur['trc. rr.r trlc. pour einsi diré... aorùi avoir réfli'chi et cuttstrlté le Itrêtre gui'risseur oi. Dieu Eterlrl. soit pottr s'en Ïervir arrx conrlitiotrs dites ci-rlessrts .tfc gtrd'ris l)irr ccs pricrcs slri'ciirlcs. rù.ur'.-284Dc toutes les embtches du démon. Que cet Ennemi ne I'emporte en rien sur lui. nl. et ne tirez pas vengeance dc nos péchés.Dicu dont le privilège est d'avoir touprtié et de toujours pardonner : recevez la t'rrr(' (luc nous vous faisons. rlcs ittrptrlsiotrtrl's rrr:rlgré trtx à tcl ctilttc ott tcl di'lit'. exaucez ma prière. el totttes puissltlttes. Ps:'ume 53. Dc votre sanctuaire. qui avez . Sauvez votre serviteur N.. Scigneur. Nous vous en supplions. Qui n'espère qu'en vous. r Litanies des Saints. |. i . pourra les réciter sur son frèrè \. ô Sreigneur. Seigneur. \'. aueS jusqrr'à prodrrctionIoi. dcs nérrrrp:ttlres. soit pour suivre Ie prétre et prier uvec lui . rr . c()ntre les llossd'drrs. L:r prii'rc agirr l)ar la r. conl Ne vous souvenez pas. u-uec perséuénrnce.. t.

pas plus quà tout ce qui lui appartient. Lecture du saint Evangile selon S. le muet se mit à parler et la foule en était lr. le jour et I'beure de ta sortie par un signe quelconque. sera sauvé. l4). pas I'audace de retenir plus longtemps captif celui que vous avez daigné créer à votre image et que vous avez'racheté par votre Fils. Ainsi soit-il ! + I-ecture du saint Evangile selon S. et par I'avènement de ce même NotreSeigneur qui se fera au jour du jugement. scorpions et toutc pui*sancc de I'Ennemi : et ricn ne polura vous nuire.-C. lean. et qu'il n'ait -287 Voir f l-ecture du saint Evangile selon S. ils n'en ressentiront aucun mal : sur lcs malades ils imposeront leurs mains. (tr. tort eD aucune manière à cette créature dc Dieu. tu me dises ton nom. hâtezvous. Esprit immonde. letez. . l7). Jésus dit à ses disciples : Allez à travers le monde éntier prêcher I'Evangile à toute créafure. de la Passion. Seigneur. par la mission du Saint-Esprit... né. Donnez force et courage à vos serviteurc pour combattre cet abominable et maudit Dragon. que. Jésus venait de chasscr un démon. et qu'à moi serviteur de Dieu. J. tu obéisses à I'instant même en tout c€ quc je te commanderai . de peur qu'il n'en vienne à mépriser ceux qui mettent en vous leur confiance et qu'il ne dise comme autrefois Pharaon : Dieu. Je te commande. Or. Voici les prodiges que feront ceux qui auront la foi : En mon Nom ils chasseront les démons : ils parleront les langues modernes : ils prendront lcs serpents à pleines mains : et s'ils boivent quelquc poison mortel.-2t6rejeté aux feux de la géhenne ce Maitrc transfugÊ et apostat : vous qui avez envoyé en ce monde votrc Fils Unique. à vous tous qui obsédez ce serviteur de Dieu. Lric (x. de la Résurrection et de I'Ascension de N. fdsus leur répondit : J'ai vu Satan tombant du ciel e()nrme la foudre.. page 143. sera condara. ('cpcndant ne vous réjouissez pas trop dc ce quc lcs llrprits vous soient soumis : réjouissez-vous plutôt rlc cc que vos noms soient inscrits dans lcs cieux. Qui vit et règne avec vous dans I'unité du Saint-Esprit dans tous les siècles des siècles. mais celui qui n'aura pas la foi. et je commande à tes compagnons.. quoique indigne. l5). Iin cc temps-là : Les soixante douze disciples revinrcnt joyeux près de Jésus. Que votre droite f puissante le force à se retirer de votre serviteur N.-S. par les mystères de I'Incarnation. empress€z-vous d'arracher à la ruine et au démon de midi cette créature faite à votre image et ressernblance. Quiconque aura Ia foi et sera baptisé. qui que tu sois. Et mainûenant je vous donne pouvorr de fouler aux pieds serpcnts. donc je ne laisserai pas partir IsraëI. en lui disant . et ceux-ci s'cn trouveront bien. tout€s vos terreurs sur cette bête féroce. rl cc démon était muet. je ne le connais pas. Luc ou à ceux qui sont autour de rous. I læcturc du saint Evangile selon S. pour écraser cette Bête rugissantc . dès gue le démon fut prrtr. Marc (xvr. qui veut ravagcr votre vigne. Voici que lcr démons mêmes nous sont soumis en votre Nom..n ce temps-là. En ce temps-là. enûn que tu ne puisses fairc du l. faites attention.

-S. Esprit très impur. Seigneur. telui qui est de la race de David. cn lui rlemandant un prodigc dans le ciel' Ivlais Jésus. l'. au . Ainsi soit-il ! I !. nl. Voilà pourquoi ceux-là seront vos juges' Si. prince des démons. cn effet. je puisse attaquer .t que mon lui dérobera toutes les armes. F. lésrrs-Christ Notre-Seigneur et notre Dieu. Si donc Satan est divisé contle lui-même.tuc toutc entrcprise de I'Ennemi. i. qui voyait le fond de leurs pensées. Ë.Dieu et Père de N. Vous dont le doigt puissant a fait tomber Satan du ciel comme la foudre. arrache-toi d'ici 'ntrc l()ut Esprit irnmonde et particulièrement contre et les scorpioos : qui parmi bien d'autres parolcs (t v. Si. .:ontraire. Ainsi soit-il ! I trtTf i!.trc saint Nom et je supplie très humblement votre lr. Verbe de Dieu Prions. D'autres aussi voulaient le tenter. protégé par la puissance de votre droite sacrée. J. que mon cri monte vers vou$' Le Seigneur soit avec vous. i. le Père.da. qui a voulu que tu fusses précipité . Dieu et Souverain Maître de tout créature : vous qui avez donné pouvoir à tous vos Apôtres d'écraser sous leurs talons les serp€nts *. J. démons.rrttr dc vouloir bien me donner aide et assistance { l' l. qui devez vcnir un jour juger les vivants et les morts.. qui cst vôtre. j'invoque Prrrrns. Quand un homme fort ct bien armée garde l'entrée de sa demettre' tout ce qu'il a est en paix et à I'abri.-28Edans I'admiration.. rç Il est vainqueur le Lion de la tribu de Ju. votre très iodigne servitcur. iru nom de 'f N. -.r t cn hors de cette créature de Dieu..c Seigneur cri monte vers vous.. nJ. E. Ët avec votre esprit. Mais si un autre pius fort que lui survient. exaucez ma prière. et purifier le monde par le feu. fuyez.. c'est ators vraiment que le royaume de l)ieu est venu vers vous. toute illusion. et toute maison divisée contre elle-même tombera. c'est par le doigt de Dieu que ie chasse les déntons. nJ.Seigneur Tout-Puissant..-S. c'est par Béelzebub que je chasse les démons.Je t'exorcise. f Que Celuillt lc commande. . ce dernier le vaincra. ct le pouvoir nécessaire. une foi inébranlable.-C. comment son royeume tiendra-t-il debout ? Vous dites que c'est par Béelzebub que je chasse les démons. Christ Jésus. exaucez ma Prière. -289admirables avez daigné nous enseigner celle-ci : Allcz v()us-en. ainsi . J. nr. Scigneur.t avec votre esprit. toute llrron . rclrrr tlrri persécute cette créature N.-S.-C. ditesmoi alors au nom <le qui les fils de votrc nation les chassent.24s. r.rvec confiance et streté èe cruel démon : Par vous.rr tc môme N. dans lesquelles il met- tait sa confiance.t soit avec vous. qu'il chasse les démons. et de tt>ut le butin qu'il lui prcndra il pourra faire un partage. timidc et tremblant je supplie humblement votre Saint Nom : dirignez m'accorder à moi. Mais quelques-uns firent ces réflexions : C'est par Béelzebub.-C. le pardon de mes fautes. Ieur dit : Tout royaume divisé ctrntre lui-même se détruira. vous qui ites du parti ennemi.. pour que. Voici la Croix du Seigneur.

ccs pièges si perfides : que loin tl'rci disparaisse le Tentateur impie. foyers des vices. voleur de vie. non par moi qui iur\ tpre faiblesse. I'antique Ennemi de la terre vole . Celui à qui la mer.. l-r. tt.-S.. qui avec le Père.. Le vieil Adversaire.lr I trrrr.s lr.'nisme. Prions. Satan. monstre d'avarice. séducteur des hommes.. par rttr invocation de votre très saint Nom. qui est le Maître. Seigneur. qui se jette avec confiance dans les bras '1. Ennemi de la Foi. . cette puissance démoniaque. victime des ruses diaboliques. et tremble.pl|1sslsnt battu.sr1'y1. antique serpent. ces entrailles. crucifié comme homme. par l' trt:c des vivants et des morts. quand tu sais tements.uvcrnez lésus. et la peur rlcs tremblements effrayants lui donne cette agitation fiévreuse. d'un cæur ferme et d'une âme sincère. Qu'Il te commandc.llrrrotriaqut. Et que mon cri monte vers vous. ton serviteur soit fortifié.-C.1r. vous. 1. inventeur de toutes douleurs : pourquoi restes-tu là et fais-tu de I'opposition. Va-t'en donc au nom f du Père. folll srrr l:t poitrinc <trr que le Christ. voyez humain. par ton Créatew. l'l.lcter dans Ia géhenne. rlc tes tremblements et de tes fureurs. 291 -- glace de stupeur cette âme et tous ses il le trouble et le terrifie... r. détournez. cause de discorde. exauecz ma prière. Ainsi soit-il ! 9. vendu en Joseph. et ce même Esprit vit et règne dans tous les siècles des siècles. vous rrrrrlrt' les bommages qui vous sont dus.plrsc.ois criris sr!i\ iuttcs \(. et que votre serviteur ici présent I'rrrssc.tntl lc t'adjure de nouveau. Friites lcs croix sur lc front drr possédé. . f et du Saint-Esprit : fais place à lEsprit Saint. Repoussez. l( l. fournisseur de la mort. ruine toutes tes entreprises ? Tremble devant Celui qui a été immolé dans Isaac. I'u lr. Créateur et Défenseur du genrc qui avez fait I'homme à votre image .-S. que de ce serviteur I t. ( réateur du monde : par Celui qui a puissancc 'lr rr r(. par N. faites-nous semait tombe nl Ainsi soit-il ! i. Seigneur. source de tous les maux.r liilce. tué comme un agneau. entreteneur de jalousie. par ce f signe de la Sainte Croix de N. Que dans cette âme s'évanouissent tous les y. Seigneur. tc autour de lui dans toute ltorreur de ses épouvan- 1. s'enfuie à son tour épouvanté. et qui enfin triomphe sur tous les enfers.. affermissez f ce r. Jésus. t et du Fils. trahisseur dc peuples. et ait toutc sécurité dans son âme comme dans soo corps. nJ. les vents et les tempêtes obéisseot. tu te retires promptement avec tout le r.-290du plus haut des cieux dans les abimes les plus profonds de la terre. gardez I'intérieur de -f . que par le f rrgnc de ton Nom.. Ennemi du genre humain. mais par la vertu de I'Esprit .rrrr. Le Seigneur soit avec nf. votre serviteur N. r. il sens corporels. détrousseur de justice. que celui qui jusqu'à ce moment I dporrv:rnte. Et avec votre esprit.urrs cssais de la puissance Ennernie. N.Dieu. f cette poitrine. Jésus. Ecoute donc. J.(sur .Je te conjure.

dont tu as transgressé les ordres. et celle de tous les f la Croix.prr. Elle te commande f la chasteté des Confesseurs du Cbrist. plein de malices et de perfidies sans nom' bre. t'écrasa. son Fils Jésus-Christ Notre-Seigneur. en ce moment 'ttli. et a ameDé cette âme à Ia lumière. où t'attend pour toi et pour tous tes ministres une mort tlui ne finit pas. Va-t'en donc. C'est f Dieu qui te comnrande. fais placc au Christ. les Chérubins et lrt Sér:rphins. Dragon abominable et pervers. Mais à quoi bon renâcler si violemment ? pourquoi si imprudemment refuses-tu tl'obéir ? Tu es coupable vis-à-vis le Tout Puissant l)ieu. à qui tes conseils perfides ont fait boire rrrr poison mortel. je t'adjure. viteur du Christ. qui disent : Saint I Saint ! Saint ! est lr \r'rgncur Dieu Sabaoth. de sortir de cet homme * (sar lr frrtnt). Tu es coupable vis-à-vis le scnrc bumain. la plus cruelle des bêtes féroces . monstre d'impiété. f Celui qui est né d'une Vrrrgc. II te commande f le sang des martyrs. Il te commande le grand tnystère de Apôtres Pierre et Paul. Elle te commande f la Foi des Saints autres Saints.. N-. que le Dieu Tout Puissant a créé à soq image. les Puissances et les Dominatons . tu l)onc. 1r. Il te commande. Tremble sous la force de ce bras. de sortir d'ici. Tu es cou- ne mets auçun retard à parce qu'il plaît au Christ de venir demeurer en luiEt ne crois pas pouvoir te moquer de moi. ennemi de la vertu. elle te force à partir.-292Saint. t (sar la poitrine). (luc tu as eu I'audace de tenter et la sotte présomption rlc faire mettre en croix. f ce Jésus de Nazaretb. Nom tant rnkrulé des enfers : à Lui sont soumises les Vertus rlrr crcux. Lui a bouleLui t'a vaincu et enchaîné et rr mis en mille pièces ton attirail infernal : c'est l. Il te commande. en qui tu n'as pu jamais rien trouvcr pour y exeroÊr . hon de I'Eglise de Dieu f (vers les : tremble et prends la fuite. qui a vaincu les hurlements de I'enfer. rru Nom de f l'Agneau immaculé. Obéis donc' obéis non à moi personnellement. Lui t'a dépouillé. Que le corps de cet homme te terrifie. la puissance de Celui qui t'a lié sous sa Croix. mais à moi ser- -293ton cuvre néfaste : versé ton royaume. te renvrtsu à terre en t'ordonnant de sortir du corps rl rur homme.. Hors d'ici. de sortir de ce seryiteur de Dieu. f Dieu le Père te commaode. t (sar le lront)' Que cette lmage de Dieu te fasse trembler. Elle te commande t'en aller de cet homme. parce que tu sais trop bien que je ne suis qu'un pécheur. f Dieu le Fils te commaode. 'f Dieu le Saint Esprit te commande. et quand la séparation fut faitc.ui qui t'a rejeté dans les ténèbres extérieures. persécuteur de I'innoccncc. qui a écrasé sous son pied le Irorr et le dragon.stunts) ru nolls invoquons le Nom du Seigneur. Ne fais pas de résistance. sans se lasser iamais. qui a marché sur l'trst)ic et le basilic. f le Verbe llrt eh:rir. lorsque tu méprisais ses disciples. Elle te commande f la pieuse intercession de tous Ies Saints et de toutes les Saintes. Elle te commande f la force des grandes Vérités de la religion chré' tienne. Il te commande. . Car elle te presse.rble vis-à-vis f la Majesté du Christ. violateur de toutes Lois' Va-t'en' séducteur. pour I rrr chantent.

j'adresse mon humble prière à votre glorieuse Majesté . tu es I'auteur de l'inceste. qui ne meureDt . r ) larder si longtemps ? Rends gloire à Dieu j. devant qui tout genou fléchit. rrraudits. f Va- tient. *. le l'rr c Tout-Puissant. le grand repos après le labeur ingtat . préparé pour le démon ti'n donc. -. . Celui qui à la lin des temps dira aux impies : Retirez-vous de moi. | . Dieu qui avez pouvoir de rendre la vie méchant impie. sors de cet homme quc Jésus a créé.rrr Jrlace à -l Notre-Seigneur Jésus-Christ. Ainsi soit-il ! l. toi et toute ta méchanceté.'C' Ainsi soit-il I Exorcismi. Obéis à f Dieu. par son serviteur Moïse. Là pour toi. qui t'a damné dans Judas Iscariote le traître. plus grandira ton supplice. Dieu des Vier- du Dieu Très Haut ? Pour- quoi viens-tu ici avant le temps nous torturer ? Il te à qui est mort. après le baptême de Jean. Mais que fais-tu r. Mais plus tu tarderas à partir. qui êtes le vrai Roi. * Je t'adjure encore.'us les pires crimes. Dieu des Anges. tu es le docteur de toules les lrr'résics. allez au feu éternel. avec Pharaon et toute son armée. tu es le professeur de t. qui par les cantiques spirituels de son très fidèle serviteur David t'a chassé du Roi Saûl et t'a forcé à prendre la fuite. Et que mon cri monte vers vous.-294n'osâis même pas entrer en sa présence dans un troupeau de cochons. que vous seul. tu es I'inventeur de toutes les saletés. Dicu des Archanges.-S. Esprit tout à fait immonde. Prions. qui pour (:t ses anges. Le Seigneur soit Et avec votre espnt. dont le royaume ne finira jamais . Dieu dcs Prophètes. Jésus. qui. J. daignez délivrer des esprits immoncles votre serviteur ici présent. aveç vous. puisqu'il n'est point d'autre Dieu que vous.:rmais. Obéis donc à f Dieu. grand criminel. Seigneur. Maintenant que te voici adiwé au f Nom de Jésus. t'a précipité dans I'abîme. R). f c'est bien pénible pour toi de regimber cuntre l'aiguillon. Pour toi et pour tes anges on a préparé un lcu qui ne s'éteindra jamais : parce que tu es le 1'rrnce du maudit homicide. Dieu des Martyrs. je t'adjure f au Nom de JésusChrist de Nazareth.'t homme devienne son temple. Créateur du ciel et de la terre. Celui qui les jugera tous un jour et purifiera le monde par le feu. Oui. \. nJ. Oh I cela te semble bien f dur de vouloir résis- -295contre celui que Dieu a formé du limon de la terre pour I'honneur de sa gloire : redoute d'attaquer dans cet homme si misérable non I'humaine fragilité.r t'cn avec toutes tes perfidies. Dieu de Ia terre. Obéis à I Dieu. trr cs le roi des sacrilèges. Par N.Dieu du ciel. car ce D'est pas I'homme que tu outrages. envahisseur satanique. qui. qu'il ne pcut y en avoir de vrai. car Dieu veut que '. nl. fut conduit dans le désert et triompha de toi sur ton propre terrain : je t'adjure de cesser tes combats ges. et pour Irs ânges. il y a des vers rongeurs. Dieu des Apôtres. fanlôme tout à fait trompeur. grand scélérat. exaucez rna prière. Fils ter. serré dans d'éiernelles flammes. tu insultes le Souverain Maître des vivants ct des morts. Elles t'ont cinglé les f verges divines de Celui en présence de qui tu tremblais d'épouvante avec tes légions et disais en hurlant : Quoi de commun entre nous et Toi. ô toi. mais I'image du Dieu Tout-Puissant. f va-t'en.

par le même Apôtre. Car voici que bientôt approche le Seigneur ton Dominateur.. ll fait descendre les potentats de leurs trônes : et il . te repousse. Celui à qui tout est soumis dans I'univers. Celui dont I'ceil pénètre les cboses les plus cachées. 68). ccux qui nous détestent.pr tl.irrsqtr'à délivrâncc conrpli'lc Dites aussi piettscntt'nt el frd'qtlcmrrrcnt sttr la personne obsétli'e les prii'rcs sttiv:ltttcs : rr. . jusqu'à la qu'il l'a promis à nos pères. f Sors donc maintenant. se répandant \ur ceux qui le craignent.nunc il l'avait prornis par Ia bouche de ses Saints. Parce que le Tout-Puissant a opéré en moi de gr':rndes choses : béni soit son saint Nom ! Sa miséricorde va de race en race. I r rl nous a suscité un puissant ltr'rrr soit le Seigneur Dieu d'IsraëI. . il les rejette au loin..l(. dans | . et un feu ardent marche devant Lui et dévore... tu ne pourras jamais te moquer de Dieu. et qui. n'ayant souve- . -297 Cantique de la bienheurcuse Yierge Marie (Luc. . Humilie-toi et prosterne-toi.ses ennemis. Et mon esprit est ravi en Dieu.r . et renvoie les riches ll ...rtlrcté son peuple.. à toi et à tes anges. Je vous salue.. I'rrrc:c :r reçu Israël comme son enfant.. les grandeurs du Scigncur. ll comble de bien les affamés.ur ('xcrc€r sa miséricorde à l'égard de nos pèrcs.lr. cr. d'un seul mot impératif. et nous arrachc aux ". Celui qui t'a préparé.r'. qui a condamné ton mensonge dans Ananie et Saphire .rn(c que de sa miséricorde. Ton séjour est le désert : ta demeure est un serpent. qui t'a ftappé dans Hérode refusant d'honorer Dieu. f pars' vil séducteur.U\ <lélivre de nos ennemis. Notre père. Ainsi soit-il ! r Il('nétez lt's sttsdites prièrcs:ttrtltrt <.r)uvr(.' Je crois Voir page 138. l'. mon salut.. l. ô mon âme.tr'il cn serâ besoi'n et .rrr\ lcs siècles passés ont été ses prophètes..1rotrillés. Dieu. Si tu peux tromper un homme. t r.rln dc DaVid son serviteur.nt de la sainte alliance faite avec oous.rltc les petits humiliés. tout autour' tous. ll il. . t'a ordonné de sortir de la Pythonisse. Son bras a prouvé sa puissance : les orgueillcux rl:rns la pensée de leur cceur.-296cet homme a répandu son Sang très précieux' Fais place à f I'esprit Saint. Parce qu'il a daigné jeter un regard sur son humble scrvante : et voici qu'à partir d'aujourdhui toutes lcs générations me nommeront Bienheureuse. une géhenne éternelle. car il a visité La Sauveur. qui par son Apôtre Paul t'a plongé dans les ténèbres de I'aveuglement avec le Mage Elymas . Cantique de Zacharie (Luc. qui par son bienheureux Apôtre Pierre f t'a fait tomber à terre en plein public avec Simon le Magicien.r race. Marie. cn - 't . juger les vivants et les morts et purifier le monde par le feu.l.46). Bientôt il ne sera plus temps de remettre. 'rrr. à Abraham et lin des siècles. te reiette. te chasse : un glaive terriblement aiguisé s'élance de la bouche de Celui qui un jour viendra Chante..

choses. | )olrc un scul Père. et du Fils. co-éternelle majesté. rrr r rôé. avant toutes la Foi Catholique. il n'a été fait. mais un seul incréé. Il prcrjette sa Lumière sur ceu( qui marchent dans lcs ténèbres et les ombres de la mort : il dirige nos pas dans les voies de la paix. pour la rémission de leurs péchés. mais il procède. de même la religion Catholique nous r.299l-c Pèrc est incréé. tel le Saint-Esprit. car vous marcherez devant la face du Seigneur pour lui préparer ses voies. Eternel est le Père. tous les jours de notre vie. t)c même qu'il n'y a pas trois incréés. ('. Afin que délivrés des mains de nos ennemis.t cependant il n'y a pas trois Eternels. vous serez appelé le Prophète du Très-Haut.rr de même que la vérité Chrétienne nous force . autre cellc du Fils. éternel le Fils. ni trois immenscs. Tout-Puissant le Saint-Esprit. petit enfant. lr S. ni créé. I r l. Mais il n'y I qu'une divinité du Père. de se donner à nous. tel le Fils. tclle est la Foi Catholique : nous adorons un seul Dieu dans la Trinité. lit cependant il n'y a pas trois Tout-Puissants. qui sont la cause qu'est venu nous visiter Celui qu'on nomme le Soleil venant des cieux. Et vous. et non trois Pères .rrgcntlré. I r l)ère n'a été fait par p€rsonne. Pour donner à son peuple la science du salut. nous puissions le servir sans nulle craintc. Or. de bien connaître tlt cepcndant il n'y a pas trois Seigneurs. mais il n'y o rtu'un seul Seigneur Maître. immcnsc lc Saint-Esprit. autre celle du Saint-Esprit. a besoin. Et s'il est quelqu'un qui ne la garde entière et inviolable.sprit. Immensc est le Père. éterncl Ie Saintlr. Alhanase Quiconque veut être sauvé.rint-Esprit est le Seigneur. F. t'arcillement Tout-Puissant est le Père. le Fils est le Seigneur. Tel qu'est le Père. ni engendré. le Fils est Dieu. incréé lc Saint' Fsprit. immensc lc Fils. rrr*tr engcndré. Par les entrailles de la miséricorde de notre Dieu. ni créé.-298Selon le serment qu'il avait fait à Abraham notrc père. En marchant devant Lui dans la sainteté et la justice. Âussi le Père est le Seigneur.lr'tcnrl dc dire qu'il y a trois Dieux ou Seigneurs. le Saintl'rprit est Dieu.1r'rrn seul Dieu. lrt cependant il n'y a pas trois Dieux. gloirc égale. mais un rcrrl Eternel. ni rlr r()nfesser chaque personne isolément comme Dieu rl \crgncur. et un seul immense. Syntbole de S. un scul . mais il n'est . Sans confondre les personnes. En cflet autre est la personne du Père. Tout-Puis' rnnt le Fils. et la Trinité dans I'Unité. . mais rrn seul Tout-Puissant. il n'a été fait.ils est du Père seul. sans nul doute il périra éternellement. sans séparer la substance. Âussi te Père est Dieu. | 'nsrrit Saint est du Père et du Fils. et du Saint-Esprit. iucréé le Fils.

. ceux qui auront le fcrr éternel. En sorte que pardessus tout. unlc 67. P\irunte l'rrrttmc I I7. Car de même que l'âme raisonnable et la chair font un homme. subsistarrt avec une âme raisonnable et dans la chair humaine.ttlrllc 21. non par la confusion dc la substance. et non trois Fils . |''.rrrutnc 10. de même Dieu et homme foot un scul Christ. r*fll rrr craignons plus aucun mal. l'r. mais toutes les trois personnes sont entrc elles co-éternell€s et coégales. Â son avènement tous les hommes devront ressusrrlcr avec leur corps.lrr Àl. Dieu parfait. Et quoiqu'il soit Dieu et homme. Et dans cette Trinité rien n'est premier ou dernier.. rien n'est plus grand ou plus petit.-C. il n'y a cependant pas deux Chrish. puisquo nour ll"rl vorr\ prions. iront dans la vie fait Ie mal. iront dans aussi fermement Jésus-Christ.rtllllc 30. Il est Dieu engendré de la substance du Père avant l'cllc est la foi catholique . l'urume I'tlrume lrrrr 90. Egal au Père selon sa divinité. l'\. Prière finale en Dieu. (i:ux qui awont fait le bien.rtlme 34. il faut adorer I'Unité dans la Trinité et la Trinité dans l'Unité. est absolument Un. Il . un seul Esprit Saint. J. Ilst monté aux cieux. 53. d'où il viendra iuger les vivants r'tcrnclle. que I'on croie cl lcs morts. comme on vient de le dire. lr:. Dieu Tout-Puissant. que I'Esprit .. et si quelqu'un ne l. cst decendu aux tnfers. 'rrrrrrrur.lr N S. ordonnez. à I'Incarnation de Notre-Seigneur tous les siècles. ct non trois Esprits Saints. homme parfait. Mais il est nécessaire au salut éternel. Fils de Dieu. moindre que le Père selon I'humanité. mais par I'assomption de l'humanité Voici donc la foi vraie que nous croyons et confessons : c'est-à-dire que Notre-Seigneur Jésus-Christ. mais I'unité de personne. est ressu-scité le troisième jour d'entre les m()rts. 69.r croit fidèlement et fermement. |ndrc . Qui donc veut être sauvé. est assis à la droite de Dicu le Père Tout-Puissant. et rendroDt compte de toutcs lerrrs actions.rtrtttr: 3..rttttte 12. lr. non par la conversion de la divinité dans la chair. Or il est Un. doit ainsi penser sur la Trinité.-300Fils. mais un seul Christ. est Dieu et Homme.'et il est homme né dans le siècle de Ia substance d'une mère. I'r. -301Qui a souffert pour notre salut.l|| rl s'cnfuie pour ne plus revenir.r rrvf .rl n':rit plus pouvoir sur votre servileur N. par qui Dous avoos été racbctés. ct fâites entrer en cette âme la bonté et la l'ârt .. il ne peut êtrc l.

à cause dc lerrr insatiablc di. dont ni ér'ôques ni -prêtncs nc se scrvenl. '. grre quelques exorcismes. uu licrr de l'irnrncnse bie. uous les donnerons t.r..urs.poss('d6s. crrntmcnt vouicz-vous qu'ils c'hassent leur Maitre ? l. gùi forment ta gr.. il faut tout ccla.tl y. étant sur la descentc de ce monde rll"rr f lrdresse.rrl . ces bénédictions. nous sornme s ôtonnris tlu'ils aicnt eneore conscrvé urr cxorcisntc rrnir.. il u'v cntièrcnient rlistincts benucoup ct l(. de tâ part de-s gens d'Eglise.'rrrrr.gl.susdites.s.s loups ne sc rlilngcltt pas enlre eux. qu'ils aient ce pouvoir de pai leui sacerrlocc. lcs donner tous en latin. cn. nous ne les donIrons p. D'aille.des. la dir'ersilé el l:r qrar. taute de placc. ou pour. Mais il y n.lue. et.{pôtres. crs cxorcismes pourraicnt rôtomber en foudre sur Ir. quelques bénédictions. ctirrrplèlenrent détourni'c dc scs r oics <. ce sont cux lcs possCdis. prriÀ<tur.ise t. (litns I'intérêt de leur santé siirituelle et corporrllr. norrs avuns ôté stuoéfaits dc rlécouvrir tant de bcarrlés. Iln lcs relisant.r'olumc : d'abord. Nous n'avons pu. qrri exprinrcrrI d'rrne Alors.rrrs létes impnrdentes et sans cervelle. Qui vit et règnc avcc Dieu le Père Tout-Puissant dans I'Unité du SaintEsprit. rnais dans un câs particulier. . la pondération et l'équilibre Irrlfirits. parce que c. il v cn .. parce que évôques et prêtres disent que l:r .une autre raison in-flniment plus grave rt qui nous force de faire un volume séparé.iortrs il n'y a plrrs dc. pour rer SuerrEseurs. ou à nos délégués. la prudence. r. tlrre I'l.iti drs cas nurliculiers. sl puissrnlcs.nr pas lolt donné. rn:rii srrrtorrt pricc qrr'ils {)nl uno peur éprluvantable tles cxorcismès. nouJ r'rrr'.n qu'ils devra ierrt produ irc . l'.délégués prtitres ou pour cértains initiés.st dcs cas plus graves.es grands et puissants Exorcisnres. ilil rlIrr.richesse's. si cc rr'cst D. norrs ltc c()iltprenr)nS Dlrrs. ll nous est défcndu de gaspiller les célest€s margutrites dcvant -des étrcs qui -devraicnt avoir quatre I'rtl(.303lectualité.err les lraduisant. la puïeté rl'lnlrrriion et cette force incomprise et sans ntesure rlni se notnmc Vertu. soient dits en lalin. à cause. pour les p€rsonnes avaDcé€r en iôtcl. (.--dont ils n'ont plls' c()nsci(.'ll r.rrc. lt pas qu'rirr seul e\r)rcisrrre.crt tmposslDte.rrrdt' m-ajorité du genre hulnain. Dans.r . qui ne roit pas à la portée de tout le monde. ce sonl cux les malëficiairts Puisqrr'ils font un lnal inrmensc.rs jorrrs. . Le latin donne une pr<lcision plus grnndc. ou bien nou! lalnr rn personne.r. des vraies révélations que nous leur falrrrrr.enncnt quc de n()s . c'cst Ia languc de I'Eglise.lcs chc.llcs.a là. les ou les fnibles d'esprit. qrri -cst lcrrr c()n(lîtn nrtion.ncc.-pourràient en mésurr.omme dans I'intérêt des personnes qu'cfles elrrrr..s nt:ilIx. ait pu cCchcr ou inépriser des prières si belrcs. parcc qu'ili souti. Alors. celui de Léon Xlll. . et noug . d:rns.ses de t'Au-Delà. une méchanceté aDomtnable et vou. rnail dont nous nc voulorrs pas rdvéler lorrte Ia noirceur. à bieh plus lrrrlc raison. (.Or.i rnission frinri- forces sans elnploi.:no_vlnct' aux Esprits est rrnc bôtise.rr :rbuser . le troiiièmc volu- . le giand-et unique Exorcisme du Rituel Rotnain. heureusement encore ndmbreuses. dans tous les sièrlcs des sièclcc.des âmes rlrollr. ou bicn nous consentirons À céder. rnâis parce que nous ne le fournirons (lu'aux personnes que nous en jugerons dignes et cftpobles de s'en servir. et alors. donl nous sâvons la cause. selon L'Eglisc..à nous dircctement. faule d'espace. partant plus grande efilcacité tive par rlcs blrrrdits. puisque leur musearl forrille snns ccsse ên Ieg rrrrlttres.. qrri sc targuent d'ôtre succcsseurs des.y rôfléchissant bie-n.s possèdc lout errtiers. d'ohsdrlés ou r. mais si nous leur avons aonné as6ez.s ruls rlcs-nrrtrcs._ rierrre. avec de notre Dart Douyoir rl'ôn uscr. avail . façon loute Ia rloclrinc spirile actrrellc. n<in serrlèment par le prix.S nolls â notr€ successeur. ces prières. Ainsi soit-il ! Nous venons de donner quelclues exorcisrnes officiels. il faut ln rcience. Err virité.olontlers.r unr: raison srrpr.s certains qu'elles seront satisfaites des donnéec rrrrrrvr.rrrr rnaniei les grandes forces de la nature. l)rrrrs ce présent livre des < Grands Secrefs Merueillrrrl r nous avons donné beaucoup.ce .sir dc dominaiion et de possessirrn des biens dc cc nrondc : l\lanrlnrlr lt. . \li'rc vigrllnte ct'tcrr1lrr. il est pié-férable pour nos délégués.s.tc Ù...t rle s.. tâtrl de si ôtonnanlc et puis. tarrt rlt. notre uniquc ambition). hélas ! il y eri a ei ils t"rrl r'lccélérant. ll v n snns doulc p-orrr rit'l.qs. il auîâit fallu run autre volulnc.-302evons avec Dous lc Scigneur.lur lcs raisrrns. Âgrrôr exarnen et cntente préalables.le lunléficié. en ontre.. oes rcmedes potn' loils l(.s. prinritilc. Nous venons de dire pourquoi. ou qrr'ils le tiennent?e notre délélation. Dieu unique. slrryrrrrrunt une large otrande à notre Eglise (notre lrrrl roucl. Autre-fous rrrent. après les avoir bien compris d'après la traduction franriaise.

-proforrilt'rrrcnt ignortir par Illc urr. rlra lc tr:xtc latin dcs bi'nédictiolrs lts trlrrs csst'ntiellcs.eilleux.:rulrcf I':nlitl. Sinrin..rirc rrnc rrerrr rrinc dAns rn) c.ièrnc et dt. bi'lrridictiuns - l. qui ne s'est pas fixé dans la route des r.ir ll cn cst pas ainsi des impies. mais rl(. \l.iidicnrrcrDcnr e nrployés ptrr [ille ois. il'sera très rct:herclré prrr llrrs fidôlcs catlrtrliqucs. rles r-léld. il n'en est pas .e tcnr_ps . prris gu'rl lndr(lue a qUt.s r'. rst intitulé I'rrirrs Liturgiques >...\ppl.. qui ne s'est point assis dans la chaire de 1. n'rrrs.rplrlrrvés p:r r toutcs lcs rrul.ç hommes pieux et honnêtes sont heureux.1.-304Le tlcuxième lolunre.r'Êqrn nn l'Écr.jorrrtl'lrrri. nort. non. e l'.\r'nc l:l. les Prières l-iturgiques et Le Livre des Etorcismes t'4 n PSAUME T spcc. torrs les grilnds cxorcistrrcs irrconrtrt.rnicr vo.s el caclrtls.rs di'lermiué.11 (lc )ivrc.rtrr( isrnr:s rtu t h e nt i. il cornplett. tlc Jrlus en lr:rrrçlris.ES T5O PSATIMES DE DAVID (TEXTE FRANÇAIS) I)I'S (. rrrrpics. lr.=' lr('urs.t(:t :. olïcicl lelncrrt . rlrri rrr-' se tr()uvcra clrez nucun librairc.rolrrnre. I'cxpli caliott crrtttplclc. cont('nlr(.rc dc clrtilrre slgne ct pentacle contenus dans les trois volunres. ts A :\Tleu Esr Fotr tr u Ltis occ Recueil rare et précieux ne devant être confié qu'aux personnes vertueuses.tel.r llr'rtrcux I'bomme qui n'est pas allé au conseil :ltlcttt:C .prr rrrédite cette loi le jour et la nuit.r'rrrrr dc lcs nrettre en pratiquc.nle. -.r. On vcrrl ir la'l'ablc (iéner:rle qui tcrrrrirre cc pr'("micr vulrrrrrc Ia Iistc cxlrrorrlineiie. rr des I r . donl l'lreureux possesscrtr ne sc séparcr:r jalnais ot qu'jl g:rrdcra:lvrc ur) srrirr jrrloux.\NDS Ii\ORCIS}II]S Pnttl:n LE LIVRE SECRET (. rr.l. avons-nous dit. til. et tout ce qu'il pro.t1.l rts IJT' RIiNI]DICTIONS s r.rritis dc I'Flr{lisc.HoI.'mnÉ |ULIO l. que..l saint on rloit f. r ll .rcttlox c()N'lt.rTlor r.lsn (:^. eur.i (l()nt la volonté est dans la loi du Seigneur. l.. currticrr. C'est la clé de tout I'ouvrage..)rrs d0nnons. mais voici le titrc de notic troisii me .tllrc. nous ne fournirorrs qu'à bon escienl et à des persr)nnes digncs de le comprcn'dre ot _capablcs d'en rrscr prrur opériir un bicn cerfrin. ' r . stupéfi:rrrtc.i('s DANS ' DES SIGNES trT' PENTACLES fcs S'ecrels Merv.. crr cc tr0is. lc preuticr.s rlitns cc livrr. I.r.Ér:t lLr:s du l)on de ferire le Bien et de combattrc le l\lal sous toutes ses formes .II. et l'applicalion p:rrticulii. vrcndrâ à bon terme. lurrre. ld rcp(:tons. douées LTlas.r impies ct les pécheurc sont malheureux .:rinsi .r'st .'tlt.r lcuiUc ne tombera point .guc's rru inititls .tue rle.r'rl n0trs ôtrc rlemandé direetemenl : c .qu s.lr.ialcs i I'rrsngc.r. cc qu'trrr nous e !!crrrandé larrt dc fuis. .r'111 ç9s1ry1e I'arbrc planté près des courants lui (lur donnera son fruit en son temps .