Vous êtes sur la page 1sur 1

Autoroutes

Écoducs
TGV
Continuités et proximités entre milieux naturels permettant
Danger à supprimer barrages sans aux espèces de circuler et d’interagir et aux écosystèmes
restauration préalable d'un fonctionnement de fonctionner
naturel
Limites : Les grands espaces (montagnes, les grandes zones
Restaurer la biodiversite agricole animale herbagères et forestières, littoral resté sauvage ne
doivent pas rencontrer d’obstacles à leur continuité
Munitions immergées
écologique.
Remédiation (phyto, zoo, fongo)
Pour adaptation aux changements climat
Manque outil de gestion
Pour gestion intégrée du territoire,
PNR
Trame verte nationale Pour biodiversité ordinaire,
Pour fonctions écosystémiques

Préserver la biodiversité et les Pour résilience écologique

Référentiel / 119 mesures en annexe 1


ressources naturelles » Élaborée et mise en oeuvre dès début 2008, portée par
collectivités locales et territoriales, en étroite concertation
Synthèse en 4 axes - 15 programmes avec les acteurs de terrain, dans un cadre cohérent
France et UE doivent stopper la perte de garanti par l’Etat.
biodiversité d’
ici 2010, et que la France
s’est dotée d’une stratégie nationale pour la Infrastructure opposable (non consensuel pour FNSEA
biodiversité en 2005. et l’
APCA) pour garantir pérennité

Activité minière exemplaire (sociale et


Créer une Agence de la biodiversité en environnemental) en 5 ans
regroupant les Etablissements Publics Stop à l’
orpaillage illégal, abandon projet montagne de Kaw en
Guyane, (pas d’ accord de certains participants) mais programme
Quid de la pertinence par rapport à 2. outre-mer de développement durable des communes (mises aux normes
l’
existant, des contours, du fonctionnement, des ICPE, schémas concertés d’ exploitation du sous-sol;
notamment aux échelles biogéographiques,
B1. Mieux gérer espaces Plans d’action locaux pour la biodiversité =
20 M€ sur 5 ans, pôles régionaux
Quid de l’implication des et espèces naturels,
d’excellence environnementale (cper)
collectivités territoriales, de la
place de la police de la nature 2015 un objectif de bon état écologique (2/3
et des personnels des masses d’ eau de surface).
Concertation - échelles Réduction des pesticides ; drastique pour
nationales / territoriales à les uns, progressive et significative FNSEA
rénover et APCA, en protégeant l’ agriculture et
B. Organiser l’action en l’
emploi agricole
B.2.1. Tenir compte du critère faveur de la biodiversité Moins d'intrants et pollutions diffuses + Réduction des pollutions diffuses
biodiversité / carbone dans le calcul de la (produits phytosanitaires, nitrates, PCB,
Dotation Globale de Fonctionnement des métaux lourds… ).
Collectivités
A. Stopper la perte de Eau Continuum : restauration des rivières avec libre circulation des
B.2.2. Modifier la taxation : À pression biodiversité, (dont ordinaire), poissons, en faisant un exemple par l’effacement des obstacles
fiscale constante, passer d'une taxation du capital et partout les plus problématiques pour le saumon -dont un en 2008
du travail à une fiscalité sur la consommation
Acquérir 20.000 ha de zones humides,
d’ espaces et de ressources naturelles, notamment sur
l’artificialisation des sols dans le cadre de la TFB, B2. Prise en compte de la Pour 2012, mise aux normes de toute
pour encourager densification urbaine de qualité. biodiversité par les institutions station d’
épuration

B.2.3. Mettre
la biodiversité au coeur Plan d’
économie d’
eau potable,
des politiques par une stratégie nationale D’ici 2012 renforcer protection d'aires
pour la biodiversité, volet de la SNDD, et des Grenelle. Atelier 2 Préserver la d’alimentation d’au moins 500 captages
stratégies territoriales, et d’
assurer un suivi importants ou menacés
transparent et indépendant de la mise en oeuvre de
biodiversité et les ressources
l’ensemble du programme biodiversité et ressources naturelles » Clarifier les responsabilité des acteurs
naturelles adopté à l’ issue du Grenelle Coordonner par la France une gestion systémique de la mer, de la
côte à la haute mer. Base = fonctionnement écologique, intégrant
toutes les activités (pêche, granulats, dragages… ), fondée sur une
C.1 Créer un Observatoire de la biodiversité,
connaissance renforcée et partagée.
moyens adéquats et plus pédagogique
Confortée durablement par une gestion des
Doublement des moyens,
Loi d’
orientation sur la mer stocks halieutiques par pêcherie
Renforcement des Pêche + réseau complet d’aires marines
collaborations entre C.2 2. fondation de coopération scientifique, prolonge l’
IFB (Institut
Français de la Biodiversité) et BRG (Bureau des Ressources
protégeant frayères, nurseries et habitats
chercheurs publics, avec remarquables
collectivités, entreprises, Génétiques) C. Connaître et faire
associations. connaître la biodiversité lieu privilégié de recherche de
solidarité (environnement,
Pluridisciplinarité et Méditerranée pêches, gestion… )
transparence ; Nouveaux axes
fondateurs.
Protection active de la biodiversité forestière
C3. développer Sciences de l’ écologie & enseignement (du
primaire - supérieur, dont en enseignement agricole et Mobilisation des filières dans les territoires,
Forêt
maritime ; et il convient de former des experts en ingénierie
Bois locaux à privilégier (urgent)
écologique, afin d’ alimenter à la fois une expertise
indépendante de qualité, et des opérateurs compétent Marchés publics à 100% en bois certifiés

Doper les financements du développement rural et de


volet biodiversité l’
agro-environnement ;
Mer, outre-mer européen Réorienter la recherche l’ enseignement
espèces invasives 1. Présidence française de l’
UE agronomiques pour une agriculture
Révolution agricole doublement verte : écologique et productive ;
Protection des sols
Préserver la diversité génétique des terroirs (catalogue
France motrice. D) sauver la des variétés locales et traditionnelles permettant
biodiversité échanges ,petite commercialisation et enrichissement
Négociation environnementale /conventions , planétaire de la biodiversité domestique et cultivée)
2. moyens supplémentaires pour
Critères environnementaux à l’ OMC (clause l’
initiative française de mobilisation Stratégie de développement des aires protégées
d’
exception pour la biodiversité), internationale de l’expertise scientifique
pour la biodiversité (IMOSEB ) ; 5 Patrimoines remarqués & menacés Plan de conservation - restauration pour 131 espèces
Mise en oeuvre nationale des les plus menacées de France (Outre-mer et le milieu le
recommandations, et avancées postes
effort accru de protection, marin).
sur l’
ONUE,
http://www.imoseb.net/fr/
Biodiversité en haute mer
Conception : Florent Lamiot
Illustration : David Commarmond Biodiversité de nos collectivités
d’outre-mer/coopérations régionales
Sites internet : www.petillant.com

Grenelle. Atelier 2 Préserver la biodiversité et les ressources naturelles » .mmap - 13/12/2007 - - -


Page 1 of 1