Vous êtes sur la page 1sur 2

LE COMPLEMENT DOBJET

Un professeur disputait un lve. -Tu dois arriver l'heure ! -Je ne savais pas que la cloche avait sonn, rpondit l'enfant. -Si, tu le savais, cria l'enseignant. -Mais Monsieur, on ne vous a pas maintenant : on a maths !

I.

Qu'est-ce qu'un complment d'objet direct ?

Complment d'objet direct, c'est la fonction d'un mot ou d'un groupe de mots qui rpond la question Qu'est-ce que ? (pour une chose) ou Qui est-ce que ? (pour une personne). Exemples : Je vois la mer. Quest-ce que je vois ? Rponse : la mer. Je vois ma mre. Qui est-ce que je vois ? Rponse : ma mre. En gnral, le COD est construit directement par rapport au verbe auquel il se rapporte. Il faut faire attention quelques cas particuliers : - Le COD peut tre introduit par un article partitif (du, de la, de l'). Exemples : Elle veut du pain ; il veut de l'eau. -Quand le COD est un infinitif il est parfois construit avec une prposition (, de, d'). Exemples : Japprends nager ; nous essayons de nager.

II.

Qu'est-ce qu'un complment d'objet indirect ?

Complment d'objet indirect, c'est la fonction d'un mot ou d'un groupe de mots qui rpond une des questions qui, quoi, de qui, de quoi ? selon qu'il s'agit d'une chose d'une personne. Exemples : Il parle ses parents. A qui parle-t-il ? Rponse : ses parents. Il parle de ses vacances. De quoi parle-t-il ? Rponse : de ses vacances.

III. Qu'est-ce qu'un complment d'objet second ?


Certains verbes peuvent se construire avec deux complments d'objet. Le premier peut tre un COD ou un COI mais le deuxime, qui est toujours un complment d'objet indirect, s'appelle complment d'objet second : COS. Exemples : Elle donne des bonbons aux enfants. Tu confies ton chat aux voisins. Vous parlez de vos vacances vos amis.

IV. Quelles classes grammaticales peuvent avoir la fonction de complment d'objet ?


Exemples : Je connais tes parents. Moi aussi je les connais bien. Je sais nager. Je sais bien que tu as appris nager !

a) un nom ou un groupe nominal b) un pronom c) un groupe infinitif d) une proposition subordonne commenant par que ou qu'