Vous êtes sur la page 1sur 45

Étude 4782

Décembre 2006

Enquête population

1
Sommaire

SYNTHESE 3 LES HOMMES 26

PROFIL DES REPONDANT9 Les conditions de travail 27


La priorité en matière d’enseignement 28
La culture : actions prioritaires 30
Sexe âge 10 L’emploi des jeunes 31
Activité professionnelle 12 L’emploi : adéquation offre demande 32
Ancienneté de résidence 13 Les difficultés rencontrées par les habitants 33
Les préoccupations personnelles 34
Les préoccupations sociétales 35
LES COSTARMORICAINS ET LEUR DEPARTEMENT 14
Les commentaires spontanés 36

Les atouts prêtés aux département 15 TERRITOIRE ET ENVIRONNEMENT 38


Les points faibles prêtés au département 16
Les qualificatifs attribués au département 17 La qualité de l’eau 39
La sensibilité à l’environnement 40
Les Costarmoricains : solidaires ou indifférents 18
La qualité de vie dans le département 41
L’attachement aux territoires 19 Les actions menées dans le département 42
Les souhaits de départ 20
Les performances des secteurs d’activité 21
Le tourisme: atout ou facteur de risque 22
La qualité d’accueil des touristes 23
Le respect de l’environnement 24
Payer plus pour mieux manger 25

2
Synthèse

1 PARTICIPATION ET CARACTÉRISTIQUES DE LA POPULATION RÉPONDANTE

Le nombre de répondants à l’enquête (7 705 questionnaires retournés) témoigne de l’intérêt pour la démarche
« Côtes d’Armor 2020 » et nuance les jugements trop rapides sur l’incapacité des habitants à s’inscrire dans une
réflexion collective et prospective. Si la participation a été aussi forte, c’est en partie en raison du rapport que les
Costarmoricains entretiennent à l’égard du département, rapport fait à la fois d’attachement et d’inquiétudes.

Outre l’importance de la participation, il faut également souligner la diversité des publics répondants. Toutes les
catégories de la population ont participé à cette enquête, sans qu’aucune ne soit véritablement sur ou sous
représentée. (1)

2 RAPPORT AU TERRITOIRE et HIERARCHIE DES ENJEUX

Les Costarmoricains choisissent dans 79% des cas des adjectifs positifs pour caractériser le département. Ils le
vivent comme un territoire, « authentique », « tranquille », « beau » et « convivial ». L’attachement des
Costarmoricains au département est fort. 79% des répondants se disent attachés aux Côtes d’Armor et 78%
souhaitent rester y vivre.

Interrogés sur les atouts du territoire, ils mettent d’abord en évidence la qualité de vie dans le département. Ils y
associent le patrimoine naturel, la proximité de la mer et la beauté des paysages. Autant d’aspects qui
contribuent au potentiel économique et touristique des Côtes d’Armor.

Si le département peut compter avec un certain nombre d’atouts, il n’en est pas moins confronté à deux défis
majeurs, celui du vieillissement (classé en tête des facteurs de préoccupation par 47% des répondants) et celui
de la pollution (classé en tête des facteurs de préoccupation par 41% des répondants).

(1) Le profil sociologique des répondants est très proche de celui de la population des Côtes d’Armor en termes : de taille de commune, de CSP, de sexe et de zone
géographique. On regrettera toutefois une participation plus faible des moins de 20 ans. Pour corriger ce biais, une enquête a été conduite auprès de cette cible. Les
résultats de cette seconde enquête feront l’objet d’un rapport complémentaire. Les résultats présentés sont, après redressement, représentatifs de la population des Côtes
d’Armor en termes, de sexe, d’âge, de taille de commune, de pays et d’activité professionnelle. 3
Synthèse

Le vieillissement pose, d’une part, la question de la capacité du département à offrir un avenir à ses jeunes,
d’autre part, celle de son attractivité et de sa capacité à capter les actifs. Ces inquiétudes ont partie liée avec
l’exode des jeunes (classée par 34% des répondants comme facteur de préoccupation le plus important) et
l’inadéquation du dispositif de formation (classé par 41% des répondants comme le facteur le plus préoccupant).
Ces préoccupations sont en partie fondées, puisque 37% des moins de 25 ans envisagent aujourd’hui leur avenir
dans un autre département.

3. L’ECONOMIE

Une partie significative de la population doute de la performance de l’économie costarmoricaine. Les secteurs de
l’industrie, des commerces et des services sont particulièrement péjorés, respectivement moins de 14% et 28%
les jugent dynamiques.

Seuls l’agro-alimentaire, l’agriculture, l’artisanat et le tourisme bénéficient d’une image plus positive, mais avec
toutefois moins de 60% de la population convaincue de leur performance. Cette représentation dégradée de
l’économie costarmoricaine conforte l’image d’un département peinant à offrir un avenir à ses jeunes et menacé
par le vieillissement.

Le tourisme s’affirme, pour les Costarmoricains, comme le seul secteur réellement en mesure de porter le
développement économique des Côtes d’Armor. 65% des répondants pensent que « le tourisme est un des
principaux atouts économiques du département et qu’il faut le développer de manière importante ». Ce
développement peut en partie s’appuyer sur une politique de préservation du littoral auquel les habitants
reconnaissent le mérite d’avoir su conserver la beauté et le caractère du département. La montée en puissance
du secteur touristique demeure toutefois suspendue à un certain nombre d’améliorations, en particulier
concernant l’accueil des touristes jugé insatisfaisant par plus d’un Costarmoricain sur trois.

4
Synthèse

4. L’EMPLOI

85% des Costarmoricains estiment qu’il est difficile pour un jeune de trouver un emploi dans le département (dont
35% très difficile). L’origine de ces difficultés serait à rechercher dans une triple direction, première dans le faible
potentiel de l’économie locale, deuxièmement dans l’inadéquation du dispositif emploi-formation, troisième dans
la faible capacité d’adaptation de la « main d’œuvre » locale.

Les Costarmoricains jugent dans leur majorité l’économie départementale insuffisamment diversifiée pour
permettre à tous les demandeurs de trouver un emploi correspondant à leur qualification (64%). Ils considèrent
également les emplois proposés comme peu attractifs (68%), et estiment que l’offre de formation n’est pas en
phase avec les besoins de l’économie départementale (54%).

Face à une offre peu diversifiée et peu cohérente avec le dispositif de formation, la population montrerait des
difficultés d’adaptation. Elle s’avérait notamment trop peu mobile géographiquement (49% des répondants le
pensent) et peu encline à changer de filière ou de métier (41% des répondants le pensent).

Les points de vue sur l’emploi ne ressortent pas uniquement des images et des représentations. 32% des
répondants ont fait part de leur difficulté à trouver ou à se maintenir dans l’emploi et 21% ont pour première
aspiration de trouver un emploi stable. L’emploi et le chômage arrivent par ailleurs en tête des thèmes abordés
dans l’espace laissé libre aux commentaires spontanés.

Les actifs ont également des points de vue contrastés sur l’emploi. S’ils sont majoritairement satisfaits du métier
qu’ils exercent (73%), 60% sont insatisfaits de leur salaire, 30 % de leurs conditions de travail et 22% de leur
contrat de travail. L’expression d’une insatisfaction sur ces questions est assez attendue. Il n’en demeure pas
moins que la perception d’un marché de l’emploi tendu et peu diversifié, d’une économie locale permettant
difficilement de changer d’employeur, contribue à renforcer l’insatisfaction de salariés qui se sentent de plus en
plus captifs de leur entreprise.

5
Synthèse

5. FORMATION

Les Costarmoricains considèrent qu’il faudrait prioritairement développer l’enseignement technique et


professionnel pour peu que ses contenus soient en adéquation avec la demande locale. Cette opinion se
construit à la fois sur l’image de marché de l’emploi Costarmoricain (emploi peu en phase avec les formations
universitaires) et sur l’image très négative de la rentabilité des diplômes universitaires en termes d’accès à
l’emploi, de salaires et de stabilité professionnelle.

A tort ou à raison, 70 % des parents encourageraient aujourd’hui leur enfant à suivre une formation technique ou
professionnelle, qui seule garantirait dans le contexte selon eux : un salaire, un emploi et des perspectives de
carrière.

6. LES EVOLUTIONS SOCIALES DU DEPARTEMENT

Sur le plan « sociétal », le département est confronté à un certain nombre de problèmes qu’il lui faudra résoudre.
L’alcoolisme et la drogue sont les plus souvent cités et inquiètent 52% des répondants. Viennent ensuite
l’augmentation de la délinquance et la précarité.

A ces thèmes, il faut ajouter la solitude et l’isolement qui préoccupent et affectent une partie non négligeable de
la population. 25% des répondants se déclarent actuellement touchés, plus ou moins fortement, par l’isolement.
Ce sentiment, qui apparait comme une thématique, sinon nouvelle, du moins plus prégnante, pourrait en partie
expliquer pourquoi près de la moitié des répondants a l’impression « de vivre dans un département où les gens
sont indifférents les uns aux autres ».

6
Synthèse

7. L’ENVIRONNEMENT

L’image des agriculteurs costarmoricains s’est considérablement améliorée dans l’opinion. 70% des répondants les jugent
aujourd’hui plus attentifs à l’environnement.

Des progrès sont également perçus en matière de qualité de l’eau, 28% pensent qu’elle s’améliore et 51% qu’elle a cessé
de se dégrader. Il n’en demeure pas moins qu’une partie de la population demeure critique sur l’action des pouvoirs
publics. 57% des répondants se déclarent encore insatisfaits concernant la lutte contre la pollution de l’eau.

La population se dit prête à suivre les agriculteurs dans une prise en compte plus affirmée des questions
environnementales : 73% accepteraient de payer un peu plus cher des produits de meilleure qualité issus de l’agriculture
locale. Cette posture s’inscrit dans un mouvement plus général de prise de conscience environnementale : plus de 7
habitants sur 10 font d’ores et déjà attention à économiser l’eau et l’énergie et déclarent sensibiliser leurs enfants au
respect de l’environnement. Nombreux sont par ailleurs ceux qui déclarent prendre davantage en compte l’environnement
dans leurs pratiques quotidienne

8. LES POLITIQUES DEPARTEMENTALES

Concernant les jugements portés sur la politique départementale, la part des satisfaits est nettement plus importante que
celle des insatisfaits concernant :

 La culture, le sport et le soutien à la vie associative


 Les transports et les équipements

Les opinions sont en revanche plus nuancées, avec d’avantage d’insatisfaits, concernant l’action sociale, le soutien aux
publics en difficultés et les politiques sectorielles en direction des enfants, des jeunes, des personnes âgées et des familles.

7
Synthèse

Ces jugements témoignent plus de l’importance que la population accorde à chacun de ces thèmes, que d’un
jugement porté en connaissance de cause. La population reste globalement dans une relative ignorance des
compétences et des actions portées par le Conseil Général.

9. UNE OPINION TRÈS HOMOGÈNE.

Les analyses croisées par âge, sexe, taille de commune montrent très peu de divergences d’opinion entre les
différentes catégories d’habitants. Jeunes et vieux, actifs et inactifs, ruraux et urbains s’expriment sensiblement
de la même manière lorsqu’ils ou elles parlent des enjeux, des forces et faiblesses du territoire ou encore de
leurs inquiétudes. Cette convergence rend encore plus prégnante la nécessité de poursuivre une réflexion
prospective, qui devra objectiver les craintes, nuancer les jugements (dynamisme des services ou de l’industrie),
interroger les solutions attendues (recentrement sur l’enseignement technique et focalisation sur le tourisme),
sans pour autant s’exonérer de construire un projet départemental qui réponde à des inquiétudes partagées par
l’ensemble de la population Costarmoricaine.

8
PROFIL DES
REPONDANTS

9
SEXE ET AGE

SEXE AGE

Moins de 30 15%
ans

47% De 30 à 39
Homme 17%
ans

De 40 à 49 18%
ans

51% De 50 à 59
Femme 17%
ans

De 60 à 69 15%
ans
1%
En couple 70 ans et 17%
plus

1%
Non-réponse

10
Ag
ric
Ar ul
t is te
ur
an ex
, co pl
m o ita
m nt
er
ça

3%
nt
,c
he
fd
'e
Pr nt
of

4%
.l
ib
ér
al
e,
P IS

2%
Pr
of Ca
es d
si
on re

2%
in
te
rm
éd
ia
ire
7%

Em
pl
oy
é
54 % d'actifs

14%

Pr O
of uv
es rie
se r
ur
13%

,e
ns
ei
g na
n t
2%

Fo
nc
tio
nn
ai
re
1%

No
n -r
ép
on
se
5%

In
ac
tif
s
46%
ACTIVITE PROFESSIONNELLE

11
ACTIVITE PROFESSIONNELLE

46%

35%

18%

1%

Dans le public Dans le privé Non-réponse Inactifs

12
ANCIENNETE DE RESIDENCE DANS LE DÉPARTEMENT

73%

11% 10%
5%
1%

Moins de 2 ans 2 à 5 ans 6à 10 ans Plus de 10 ans Non-réponse

13
LES COSTARMORICAINS
ET LEUR DÉPARTEMENT

14
LES ATOUTS PRETES AUX COTES D'ARMOR DONNANT LE
PLUS CONFIANCE POUR LEUR AVENIR

La qualité de vie dans le département 50%

Un fort potentiel touristique 47%

L’appartenance à la Bretagne 26%

La présence de pôles de recherches 22%

La position géographique du département 21%

Une agriculture forte 20%

La présence d’universités et d’établissements de formation 20%


supérieure

Un tissu économique industriel et tertiaire, diversifié et moderne 16%

L’importance du potentiel maritime 16%

Un réseau dense de petites villes ou villes moyennes dans le


16%
département

Le tissu artisanal 11%


Le rayonnement du département à l’extérieur grâce à ses grandes
11%
manifestations sportives et culturelles

Le niveau d’étude et de qualification de la population 10%

15
LES POINTS FAIBLES PRETES AU DÉPARTEMENT

Le vieillissement de la population 47%

La pollution et l’environnement 41%

L'inadéquation des formations des


41%
jeunes au marché de l'emploi
L'exode des jeunes 34%

La fragilité du tissu industriel et tertiaire 27%

Les difficultés du monde agricole 25%

La prédominance de l'agroalimentaire dans le tissu industriel 20%

L'offre de formation dans l'enseignement supérieur 13%

L'absence de grande agglomération départementale 11%

La sous exploitation du potentiel maritime 8%

La position géographique des Côtes d'Armor 8%

Les insuffisances de l'économie touristique 7%

Le manque d'offre culturelle 7%

16
LES QUALIFICATIFS ATTRIBUES AU DÉPARTEMENT

Beau 37%

Tranquille 34%

Authentique 33%

Vieillissant 20%

Convivial 19%

Dynamique 15%

Ouvert 7%

Isolé 6%  79 % de citations
6% positives
Archaïque

Solidaire 5%

Immobile 5%

Fermé 4%

Moderne 3%

Branché 1%

Jeune 1%
17
LES COSTARMORICAINS : SOLIDAIRES
OU INDIFFERENTS ?

Dans le département, Dans le département,


il y a une solidarité il y a une solidarité
forte entre les gens forte entre les gens
45% 49%

Non-réponse
6%

18
L'ATTACHEMENT AUX TERRITOIRES

Très attaché Assez attaché

CUMUL

A votre commune 32% 37% 69%

A votre Pays 27% 39% 66%

Aux Côtes d'Armor 37% 41% 78%

A la Bretagne 64% 25% 89%

A la France 45% 32% 77%

A l'Europe 23% 24% 48%

19
LES SOUHAITS DE DEPART

"Personnellement, vous souhaitez…"

78%

6% 7%
5% 3%
2%

Rester vivre Aller vivre dans Aller vivre dans Partir à Cela vous est Non-réponse
dans le un autre une autre l'étranger indifférent
département département région de
breton France

20
LES PERFORMANCES DES SECTEURS D'ACTIVITE

- TAUX DE CITATION "PERFORMANT" -

LA FILIERE AGROALIMENTAIRE 65%

LE TOURISME 61%

L'AGRICULTURE 60%

L'ARTISANAT 60%

LA PECHE ET LA CONCHYLICULTURE 47%

LES TELECOMMUNICATIONS, LES NOUVELLES 46%


TECHNOLOGIES ET LA RECHERCHE

LE COMMERCE 41%

LES SERVICES 28%

L'INDUSTRIE 14%

21
LE TOURISME : ATOUT OU FACTEUR DE RISQUE ?

Le tourisme est un des Le tourisme est un facteur de


principaux atouts économiques risque pour l’environnement et
du département et il faut le la qualité de la vie et il ne faut
développer de façon importante pas trop le développer
65 % 32 %

Non-réponse
3%

22
LA QUALITE D'ACCUEIL DES TOURISTES

"Certains touristes étrangers se plaignent de l'accueil en France.


Pensez-vous que cette critique soit totalement justifiée, plutôt justifiée,
plutôt injustifiée ou totalement injustifiée dans les Côtes d'Armor ?"

57 %

42%
33 %

25%

14%
10%
8%

Totalement Plutôt justifiée Plutôt injustifiée Totalement Sans opinion


justifiée injustifiée

23
LE SOUCI DE RESPECT DE L'ENVIRONNEMENT DE
LA PART DES AGRICULTEURS

"Selon vous, les agriculteurs costarmoricains sont aujourd'hui, beaucoup plus


attentifs, un peu plus attentif ou moins attentifs qu'avant à l'environnement ?"

72 %

45%

24 %
27%

19%

5% 4%

Plus attentifs Un peu plus Moins attentifs Sans changement Sans opinion
attentifs

24
L'AGRICULTURE : PAYER PLUS POUR MANGER MIEUX ?

"Accepteriez-vous de consommer des produits, de meilleure qualité,


issus de l'agriculture locale, s'il fallait les payer un peu plus chers ?"

75 %

41%

34%

20 %

14%

6%
4%

Oui, certainement Oui, probablement Non, sans doute Non, sûrement Sans opinion
pas pas

25
LES HOMMES

26
L'EMPLOI : CONDITIONS DE TRAVAIL

"Parmi les points suivants liés à votre travail, quels sont ceux qui vous
donnent satisfaction, quels sont ceux qui sont source d'insatisfaction ?"

- TAUX DE CITATION "SATISFACTION" -

Le métier que vous


exercez ou le type de 73%
travail que vous faîtes

Les conditions de 60%


travail

Votre contrat de travail 57%

Les transports domicile 48%


travail

Le salaire 32%

27
LA PRIORITE EN MATIERE D'ENSEIGNEMENT

La priorité pour le département, c’est de La priorité pour le département,


développer l’enseignement supérieur c’est de développer l’ens.
universitaire pour éviter l’évasion des technique et professionnel adapté
jeunes vers Rennes, Brest ou Nantes au marché du travail
23 % 72 %

Non-réponse
4%

28
LA PRIORITE EN MATIERE D'ENSEIGNEMENT

"Aujourd'hui, si votre enfant souhaitait faire des études techniques et


professionnelles, plutôt que des études générales, quelle serait votre attitude ?"

Vous seriez content et


vous l'encourageriez à 70%
choisir cette voie

Vous le laisseriez faire


mais sans vraiment 15%
l'encourager dans cette
voie

Vous tenteriez de l'en


dissuader pour qu'il 3%
choisisse d'autres
études

Vous n'avez pas


d'opinion sur la 12%
question

29
LA CULTURE : ACTIONS PRIORITAIRES

Permettre aux personnes des


milieux populaires d'accéder à 60%
des prestations culturelles de
qualité

Développer les manifestations


culturelles qui accompagnent 29%
l'accueil touristique

Favoriser la diffusion des


cultures du monde dans notre 28%
département

Développer la création et la 27%


diffusion culturelles bretonnes

Multiplier ou favoriser les


équipements culturels de 18%
renom (comme La Passerelle,
Le Carré Magique…)

30
L'EMPLOI : DIFFICULTE POUR LES JEUNES A
TROUVER UN EMPLOI

"Pensez-vous qu’il est très, assez, assez peu ou pas du tout difficile
pour les jeunes de trouver un travail dans le département ?"

85 %

50%

35%

62 %

10%

2% 2%

Très difficile Assez difficile Assez peu difficile Pas du tout Non-réponse
difficile
31
L'EMPLOI : ADEQUATION DE L'OFFRE

"Concernant l’emploi, vous sentez-vous d'accord ou


pas d'accord avec les propositions suivantes ?"

- TAUX DE CITATION "D'ACCORD" -

Les conditions de travail dans les secteurs qui recrutent


68%
ne sont pas attractives

Le tissu économique est insuffisamment diversifié pour


64%
permettre à tout le monde de trouver un emploi

Les demandeurs d'emploi n'ont pas suffisamment


57%
d'informations sur les métiers qui recrutent

L'offre de formation n'est pas en phase avec les besoins


54%
de l'économie départementale

Les Costarmoricains ne sont pas suffisamment mobiles


et refusent trop souvent les emplois éloignés de chez 49%
eux

Les Costarmoricians sont trop réticents à l'idée de 41%


changer de métier

32
LES DIFFICULTES RENCONTREES

"Rencontrez-vous personnellement des difficultés dans les domaines suivants ?"

De grandes difficultés
D'assez grandes dfifficultés
CUMUL

14% 18% 32%


L'emploi

Les transports 9% 19% 28%

La santé 9% 18% 27%

L'insécurité 9% 18% 27%

L'isolement, la 10% 16% 25%


solitude

Le logement 8% 12% 20%

La garde de vos 6% 12% 18%


enfants
33
LES PREOCCUPATIONS PERSONNELLES

Prendre soin de votre santé 43%

Consacrer davantage de
27%
temps à vos loisirs

Consacrer plus de temps à


22%
votre famille

Trouver un emploi stable 21%

Vous engager dans un projet


11%
associatif

Fonder une famille 11%

Trouver un logement plus


10%
adapté à vos besoins

Suivre une formation 7%

Créer votre entreprise 6%

34
LES PREOCCUPATIONS SOCIETALES

L'alcoolisme, la drogue 52%

Le développement des
incivilités et de la 41%
délinquance

La pauvreté et la précarité 34%

Les conséquences du
manque de logement et de 34%
l'explosion des prix de
l'immobilier

La solitude ou l'isolement de 20%


beaucoup d'habitants

L'insécurité routière 12%

35
LES COMMENTAIRES SPONTANES

"Vous pouvez, dans cet espace, faire vos commentaires et préciser, si


vous le souhaitez, qu'elles doivent être les priorités en matière de choix
d'avenir ou d'action à entreprendre dans le département."

- LES THEMES ABORDES -


(avec un taux de citation ≥ 5 %)  Une personne sur 2 n'a fait aucun commentaire

Economie / emploi / chômage 18%

Jeunesse 11%

Environnement / écologie (y compris pollution agricole) 10%

Transport / infrastructure de transport 8%

Logement 8%

Autre Social 7%

Formation / Education 7%

Vieillissement / personnes âgées 6%

Insécurité (délinquance, alcool, drogue) 6%

Culture 5%

Organisation et financement des collectivités locales 5%

Agriculture (hors pollution agricole) et pêche 5%


36
LES COMMENTAIRES SPONTANES

- NATURE DES COMMENTAIRES -

83%

10%
4%
2%

Remarque générale (et Critique de la situation Suggestions Satisfaction vis-à-vis des


simple listage des actuelle actions engagées
priorités)
37
TERRITOIRE ET
ENVIRONNEMENT

38
LA QUALITE DE L'EAU

"La qualité de l'eau dans les Côtes d'Armor…"

51%

28%

18%

4%

S'améliore Reste stable Se détériore Non-réponse

39
LA SENSIBILITE A L'ENVIRONNEMENT

"Personnellement, est-ce que vous…"

- TAUX DE CITATION "SOUVENT" -

Faites attention à 80%


économiser l'énergie

Faites attention à 79%


économiser l'eau

Sensibilisez vos
enfants et vos 73%
proches au respect de
l'environnement

40
LA QUALITE DE VIE DANS LE DÉPARTEMENT

"A votre avis, la qualité de vie dans les Côtes d'Armor


a tendance à s'améliorer ou à se dégrader ?"

36% 37%

16%

11%

S'améliore Ne change pas Se dégrade Sans opinion

41
LES ACTIONS MENÉES DANS LE DÉPARTEMENT

- SATISFAISANT - - INSATISFAISANT -

ENVIRONNEMENT
La préservation des
65% 26%
paysages et du littoral

La lutte contre la
33% 57%
pollution de l'eau

CULTURE, SPORT ET
VIE ASSOCIATIVE Le soutien aux
évènements culturels 60% 16%
ou festifs

Le soutien à la vie
53% 23%
associative

Le soutien au
développement du 52% 23%
sport

Le soutien à la culture
48% 21%
bretonne
42
LES ACTIONS MENÉES DANS LE DÉPARTEMENT

- SATISFAISANT - - INSATISFAISANT -
TRANSPORTS ET
EQUIPEMENTS

La qualité des routes 57% 34%

Les transports
51% 18%
scolaires

L'organisation des
transports en commun 49% 23%
(Tibus)

L'entretien et
l'équipement des 34% 25%
collèges

43
LES ACTIONS MENÉES DANS LE DÉPARTEMENT

- SATISFAISANT - - INSATISFAISANT -
ACTION SOCIALE
ET SOLIDAIRTE

L'action sociale vers


les personnes en 34% 36%
difficulté

Le développement du
32% 39%
logement social

Les actions de
31% 18%
solidarité internationale

Les actions pour


l'égalité femme / 24% 36%
homme

44
LES ACTIONS MENÉES DANS LE DÉPARTEMENT

- SATISFAISANT - - INSATISFAISANT -

ACTIONS EN FAVEUR La politique petite


34% 24%
DES PUBLICS enfance

La réponse aux besoins


31% 43%
des personnes âgées

La politique en
direction de la 25% 37%
jeunesse

L'action en faveur des


23% 45%
handicapés

La réponse aux besoins


23% 36%
des familles

L'EUROPE
La promotion de
l'Europe dans le 25% 28%
département

45