Vous êtes sur la page 1sur 16
GUIDE MAGIQUE DU BONHEUR

GUIDE MAGIQUE DU BONHEUR

GUIDE MAGIQUE DU BONHEUR

GUIDE MAGIQUE DU BONHEUR

SOMMAIRE

I. Qu’est ce que le bonheur ?

II. A la recherche du bonheur

III. Modifier son état d’esprit : pensée positive et autosuggestion

Comment pratiquer l’autosuggestion

La pensée créatrice de bonheur

IV. Les 7 Portes ouvrant sur le Bonheur

 Comment pratiquer l’autosuggestion  La pensée créatrice de bonheur IV. Les 7 Portes ouvrant sur

I. QU’EST CE QUE LE BONHEUR ?

Tout le monde se pose plus ou moins cette question !

La définition du dictionnaire nous dit que le bonheur est un état durable de plénitude et de satisfaction,. Un état agréable et équilibré de l'esprit et du corps, dans lequel la souffrance, le stress, l'inquiétude et le trouble sont absents.

A vrai dire, le bonheur est tout simplement d'être heureux à l'instant donné, dans le lieu donné. Tout le reste est très aléatoire.

Les conditions et les circonstances sont des notions très personnelles, mais ce qui importe, c'est de se sentir bien, heureux, paisible dans l'instant présent. Cet instant peut se répéter à l'infini.

Ni les conditions matérielles, ni les conditions physiques et sociales ne peuvent apporter le bonheur véritable si le cœur ne se sent pas heureux.

Mais à quoi cela tient-il? Pourquoi une certaine personne se sentira-t-elle parfaitement heureuse dans certaines conditions alors qu'une autre, dans les mêmes conditions, se sentira malheureuse?

Ce qui se passe à l'intérieur d'un cœur humain reste quelque chose d'indéfinissable. Le bonheur ne vient certainement pas de l'extérieur mais bien de l'intérieur et cela ne sert à rien, à mon sens, d'aller le chercher dans le monde matériel.

Nous avons en nous une formidable puissance psychique qui n'est sans doute pas là par hasard. Nous n'imaginons pas tous les pouvoirs de cette puissance, ses capacités, ses dons.

les pouvoirs de cette puissance, ses capacités, ses dons. C'est un peu la boite de Pandore,

C'est un peu la boite de Pandore, on ne sait pas ce qu'on va y trouver quand on l'ouvre. Il y a des choses magnifiques et on y trouve des possibilités étonnantes .

Le psychisme est capable de nous transformer, de nous guérir, d'illuminer notre vie, de nous rendre humains et de nous apporter le bonheur.

II. À LA RECHERCHE DU BONHEUR

Le bonheur

Essayons de découvrir les pistes pour y accéder.

on le recherche tous. Alors partons à la recherche du bonheur !

Des attitudes à adopter

Les gens heureux se distinguent davantage par leurs attitudes que par une accumulation de biens ou de plaisirs.

1. Être disponible au changement

Les gens heureux possèdent cette aptitude à tout remettre en question, autant eux- mêmes que la société. Les changements sont perçus comme des défis ou une occasion de croissance personnelle et non pas comme une menace au bonheur.

2. Profiter du moment présent

Les gens heureux prennent le temps de vivre le moment présent sans être constamment envahis par des inquiétudes passées ou futures. Ceci ne les empêche pas pour autant de faire des projets ou de réfléchir à leurs problèmes.

3. Bien se connaître

Il est question ici de définir son identité. Les gens heureux sont conscients de leurs forces et de leurs faiblesses. Ils sont cohérents avec ce qu'ils sont, ce qu'ils croient et ce qu'ils font. De plus, ils acceptent dans la mesure du possible que les autres n'adhèrent pas aux mêmes valeurs ou priorités de vie.

4. Passer à l'action

C'est en prenant des risques que les chances d'être heureux ou heureuse augmentent. « C'est parmi les gens qui réussissent qu'on retrouve le plus haut taux d'échecs ! ». L'action permet une meilleure connaissance de soi et de son environnement.

une meilleure connaissance de soi et de son environnement. 5. Être capable de s'abandonner Pour contrer

5.

Être capable de s'abandonner

Pour contrer l'incertitude de la vie, la tentation est grande de vouloir tout contrôler, de prévoir l'imprévisible. Jusqu'à un certain point, les gens heureux choisissent plutôt de

lâcher prise » face aux événements incontrôlables. Ils préfèrent faire confiance à la vie et composer avec les imprévus. Les relations amoureuses en sont un bon exemple. Les gens trouvent souvent l'amour au moment où ils cessent de le chercher.

«

La satisfaction des besoins de base représente la condition indispensable mais non suffisante pour être heureux ou heureuse. Bien entendu, d'autres facteurs comme les traits de personnalité, les valeurs d'une société et même les expériences

de vie peuvent influencer votre vision du bonheur. Peu importe de quoi est constitué votre bonheur actuellement, l'essentiel, du moins, est de réfléchir à la question. S'interroger sur le bonheur mène inévitablement à poser un regard sur sa propre existence, à dresser un bilan de sa vie et à en tirer des conclusions.

III. MODIFIER SON ETAT D’ESPRIT : LA PENSEE POSITIVE ET L’AUTOSUGGESTION

L'autosuggestion est un sujet tout à fait nouveau, en même temps qu'il est aussi vieux que le monde.

Il est nouveau en ce sens que, jusqu'à présent, il a été mal étudié et, par conséquent, mal connu; il est ancien parce qu'il date de l'apparition de l'homme sur la terre. En effet, l'autosuggestion est un instrument que nous possédons en naissant et cet instrument, ou mieux cette force, est doué d'une puissance inouïe, incalculable, qui, suivant les circonstances, produit les meilleurs ou les plus mauvais effets. La connaissance de cette force est utile à chacun de nous.

Lorsqu'on sait la mettre en pratique d'une façon consciente, on évite d'abord de provoquer chez les autres des autosuggestions mauvaises dont les conséquences peuvent être désastreuses, et ensuite l'on en provoque consciemment de bonnes qui aiguillent dans la bonne voie des esprits qui avaient tendance à s'engager dans la mauvaise.

C’est très simple, pratique et facile à mettre en œuvre! Les possibilités de l'autosuggestion sont sans limites.

Notre subconscient est à l'origine de nos états physiques et mentaux. C'est par notre imagination que nous pouvons communiquer avec notre subconscient. Nos images et nos représentations négatives ont des effets sournois et dévastateurs. Nous avons cette liberté et cette capacité d'imaginer le possible et le positif.

et cette capacité d'imaginer le possible et le positif. Il s'agit bien de l'imagination et non

Il s'agit bien de l'imagination et non de la volonté contrairement à ce que dit le vieil adage " Quant on veut, on peut ". Par exemple, il ne s'agit pas de vouloir guérir, mais de s'imaginer guéri.

Aussi, la première faculté de l'homme est l'imagination. Quand il y a lutte entre l'imagination et la volonté, c'est toujours l'imagination qui l'emporte sans aucune exception. Lorsque la volonté et l'imagination sont en accord, elles font plus que s'ajouter, elles se multiplient.

Vous pouvez influencer votre imagination. Si vous vous persuadez à vous-même que vous pouvez faire une chose quelconque, pourvu qu'elle soit possible, vous la ferez, si difficile qu'elle puisse être. Si, au contraire, vous vous imaginez ne pas pouvoir faire la chose la plus simple du monde, il vous est impossible de la faire et les taupinières deviennent pour vous des montagnes infranchissables.

De même il suffit de penser qu'une douleur s'en va pour sentir en effet cette douleur disparaître peu à peu, et, inversement, il suffit de penser que l'on souffre pour que l'on sente immédiatement venir la souffrance.

Mais si notre inconscient est la source de beaucoup de nos maux, il peut aussi amener la guérison de nos affections morales et physiques. Il peut, non seulement réparer le mal qu'il a fait, mais encore guérir des maladies réelles, si grande est son action sur notre organisme.

Pour cela, isolez-vous dans une chambre, asseyez-vous dans un fauteuil, fermez les yeux pour éviter toute distraction, et pensez uniquement pendant quelques instants: « Telle chose est en train de disparaître », « telle chose est en train de venir. »

Si vous vous êtes fait réellement de l'autosuggestion, c'est-à-dire si votre inconscient a fait sienne l'idée que vous lui avez offerte, vous êtes tout étonné de voir se produire la chose que vous avez pensée. Mais surtout, et cette recommandation est essentielle, que la volonté n'intervienne pas dans la pratique de l'autosuggestion; car, si elle n'est pas d'accord avec l'imagination, si l'on pense : « Je veux que telle ou telle chose se produise, » et que l'imagination dise : « Tu le veux, mais cela ne sera pas, » non seulement on n'obtient pas ce que l'on veut, mais encore on obtient exactement le contraire.

Comment pratiquer l’autosuggestion ?

Tous les matins au réveil, et tous les soirs, aussitôt au lit, fermez les yeux et, sans chercher à fixer son attention, sur ce que vous dites, prononcez avec les lèvres, assez haut pour entendre vos propres paroles et en comptant sur une ficelle munie de vingt nœuds, la phrase suivante : « Tous les jours, à tous points de vue, je vais de mieux en mieux. » Les mots « à tous points de vue » s'adressant à tout, il est inutile de se faire des autosuggestions particulières.

est inutile de se faire des autosuggestions particulières. Faites cette autosuggestion d'une façon simple, aussi

Faites cette autosuggestion d'une façon simple, aussi enfantine, aussi machinale que possible, par conséquent sans le moindre effort. En un mot, la formule doit être répétée sur le ton employé pour réciter des litanies.

De cette façon, vous arrivez à la faire pénétrer mécaniquement dans l'inconscient par l'oreille et, quand elle y a pénétré, elle agit. Suivre toute sa vie cette méthode qui est aussi bien préventive que curative.

De plus chaque fois que, dans le courant de la journée ou de la nuit, vous ressentez une souffrance physique ou morale, affirmez-vous immédiatement à vous-même que vous n’y contribuez pas consciemment et que vous allez la faire disparaître, puis isolez-vous autant que possible, fermez les yeux et, en vous passant la main sur le front, s'il s'agit de quelque chose de moral ou sur la partie douloureuse, s'il s'agit de quelque chose physique. Répétez extrêmement vite avec les lèvres, les mots : « Ça passe, ça passe, etc., etc. », aussi longtemps que cela est nécessaire. Avec un peu d'habitude vous arriverez à faire disparaître la douleur morale ou physique au bout de 20 à 25 secondes. Recommencez chaque fois qu'il en est besoin.

La pensée créatrice de Bonheur

Vous l’avez compris, la solution se trouve dans nos pensées. Par exemple, ce ne sont pas les années qui font la vieillesse, mais bien l'idée qu'on devient vieux. Il y a des hommes qui sont jeunes à 80 ans et d'autres qui sont vieux à 40 ans.

Aussi, ayez la certitude d'obtenir ce que vous cherchez et vous l'obtiendrez, pourvu que cette chose soit raisonnable.

Nous pouvons nous donner à nous-mêmes des suggestions plus fortes que qui que ce soit. Chacune de nos pensées, bonne ou mauvaise, se concrétise, se matérialise, devient en un mot une réalité dans le domaine de la possibilité.

Aussi, il y a quelques « réflexes » à adopter. Par exemple, ne dites jamais : je vais essayer de …mais : je vais faire…car lorsqu’il y a un doute, il n’y a pas de résultat. Pensez toujours je peux et jamais je ne peux pas.

Toute idée que vous avez dans l’esprit tend à devenir une réalité pour vous et se transformer en acte. Si vous partez dans la vie en vous disant « j’arriverai », vous y arriverez fatalement, parce que vous ferez tout ce que vous pourrez pour y arriver.

Entre d’autres termes c’est votre pensée qui gouverne votre vie et par conséquent votre bonheur.

Vous possédez en vous une force d'une puissance incalculable qui, lorsque vous la maniez d'une façon inconsciente, vous est souvent préjudiciable. Si, au contraire, vous la dirigez d'une façon consciente et sage, elle vous donne la maîtrise de vous- mêmes et vous permet non seulement d'aider à vous soustraire vous-mêmes et à soustraire les autres à la maladie physique et à la maladie morale, mais encore de vivre relativement heureux, quelles que soient les conditions dans lesquelles vous puissiez vous trouver.

Votre amie

de vivre relativement heureux, quelles que soient les conditions dans lesquelles vous puissiez vous trouver. Votre

LES 7 PORTES OUVRANT SUR LE BONHEUR

Les 7 portes ouvrant sur le bonheur vous seront utiles dans tous les domaines de votre vie. Ce sont elles qui régissent tous les aspects de votre existence, et qui que vous soyez, vous pourrez tirer d’importants bénéfices de cette lecture et de sa mise en application.

Certaines « portes » vous paraîtront évidentes lorsque vous en aurez pris connaissance. La question que vous devrez vous poser n’est pas de savoir si vous savez déjà ce qui est écrit, mais si vous le mettez en pratique, ce qui est différent.

Savoir n’apportera aucun changement dans votre vie, ce qui fera la différence c’est ce que vous ferez de ce que vous avez appris et la façon dont vous le mettrez en application.

D’autres, au contraire, vous paraîtront absurdes ou fausses par rapport à la vision que vous avez des choses. Ce qui vous fera avancer dans la vie, grandir, ce ne sont pas les choses que vous savez déjà, mais celles que vous ne savez pas encore.

Votre situation de vie actuelle est le résultat de vos pensées et de votre manière de percevoir les choses, et donc d’agir. C’est avec de nouvelles perceptions que vous agirez différemment et donc que votre vie deviendra différente.

La meilleure façon d’utiliser ce GUIDE est d’étudier chaque jour de la semaine une des 7 « portes » qu’il contient. Semaine après semaine - même si vous avez parfaitement compris ce que vous avez lu – continuez chaque jour d’en étudier une.

Étudiez la première « porte » chaque lundi, et les autres chaque jour de la semaine. Chaque jour vous devez vous concentrer et mettre en application au quotidien uniquement la « porte » du jour. Toute votre attention doit être fixée sur elle de ce jour-là et vous devez vous demander à chaque instant comme la mettre en pratique de la meilleure manière à travers vos actions quotidiennes.

la meilleure manière à travers vos actions quotidiennes. En procédant de cette manière, vous allez vous

En procédant de cette manière, vous allez vous programmer intérieurement au bonheur, vous allez changer vos perceptions, vos idées, votre manière de faire et d’être et c’est la qualité de votre vie toute entière qui s’en trouvera améliorée.

Souvenez-vous que ce n’est pas parce que vous avez compris une chose que cela vous dispense de la mettre en pratique. Appliquez chaque jour ce que vous aurez appris, redevenez comme un enfant, prêt à chaque instant à découvrir quelque chose de nouveau. Votre vie et comment vous vous sentez intérieurement s’en trouveront modifiés pour toujours.

Décidez aujourd’hui de devenir acteur de votre vie et créateur de votre bonheur. Tout ne dépend que de vous.

LUNDI : PORTE N°1 ″AYEZ DES BUTS DANS LA VIE″

Voici votre première porte ouvrant au bonheur, étudiez-là chaque lundi, répétez la et mettez la en pratique jusqu’à ce qu’elle devienne une habitude, jusqu’à ce qu’elle devienne une nouvelle manière de penser.

- Vous devez avoir des buts clairement définis dans la vie

- Pour être heureux, vous devez progresser régulièrement et d’une manière mesurable

- Si vous ne progressez pas, vous régresserez

- Vous ne pouvez pas vous contenter d’une vie routinière

- Tout ce qui ne grandit pas meurt.

- C’est en vous fixant des buts et en cherchant à les atteindre que trouverez en vous tout ce que vous avez besoin pour être heureux.

-

en vous tout ce que vous avez besoin pour être heureux. - Il est ne suffit

Il est ne suffit pas d’être bon pour être heureux, il faut être excellent.

MARDI : PORTE N°2 ″ACCEPTEZ ET AIMEZ CE QUI VOUS ENTOURE″

Votre deuxième porte ouvrant sur le bonheur est à étudier chaque mardi. Lisez ce chapitre jusqu’à vous en imprégner totalement. Les idées qu’il contient doivent devenir une nouvelle manière d’être et non pas seulement des idées intéressantes intellectuellement.

Soyez ouvert au changement et à tout ce qui est différent de la manière actuelle dont vous percevez les choses et la vie. Dans ces différences, avec lesquelles vous pouvez ne pas être d’accord au début, résident la clé de votre bonheur de demain.

Souvenez-vous que si vous pensez toujours de la même manière, vous agirez toujours de la même manière également et votre vie sera toujours la même.

- Votre véritable besoin n’est pas d’être aimé, mais d’aimer

- Vous pouvez aimer sans être aimé

- L’amour est une sensation intérieure qui n’a rien à voir avec une quelconque dépendance.

- Aimer ne vous engage à rien

une quelconque dépendance. - Aimer ne vous engage à rien - Vous n’êtes pas amoureux d’une

- Vous n’êtes pas amoureux d’une personne, mais amoureux de l’amour

Aimez chaque objet, chaque situation et toutes les personnes qui vous entourent.

-

Développez votre muscle de l’amour et sera en contact avec une énergie qui peut faire des miracles

-

MERCREDI : PORTE N°3 VOUS N’ETES PAS VOS PENSEES

Voici votre troisième porte vers le bonheur. Comme les précédentes, elle est à étudier chaque semaine jusqu’à ce qu’elle devienne une nouvelle manière de penser et d’agir pour vous.

Souvenez-vous que tout ce que vous lisez dans ce guide doit être appliqué si vous voulez que la qualité de votre vie change. Si vous vous contentez de stocker de l’information votre vie restera la même car ce sont les actions concrètes qui apportent des changements concrets, les pensées seules ne changent rien.

- Il y a deux parties en vous : la partie qui pense et la partie qui ressent les choses, qui les vit. Vous devez savoir les reconnaître et les différencier

- Arrêtez de vous identifier à vos pensées

- Le mental est une fonction de votre organisme, ce n’est pas vous.

- Lorsque vous pensez les choses, vous ne les vivez pas.

- Le bonheur est quelque chose qui se vit, pas quelque chose qui se pense.

quelque chose qui se vit, pas quelque chose qui se pense. - C’est de vivre l’instant

- C’est de vivre l’instant présent qui vous rend heureux

- Libérez-vous de la pensée car elle vous ment

JEUDI : PORTE N°4 VOUS N’ETES PAS VOS CONDITIONS DE VIE

Comme pour les autres portes menant au bonheur, cette quatrième porte est à étudier pendant une journée chaque semaine, jusqu’à ce qu’elle s’imprègne profondément en vous et change votre manière de percevoir les choses.

Souvenez-vous que ce n’est pas parce que vous comprenez intellectuellement ce que vous lisez que l’objectif est atteint. Bien au contraire, en lisant vous prenez

conscience du travail que vous avez à faire pour l’assimiler parfaitement … reste à faire.

Tout

- Ce n’est pas parce que les choses vont mal que vous devez vous sentir mal

- Vous pouvez vous sentir bien même si tout va mal

- Vous avez chaque jour des milliers de raisons de vous sentir bien ou de vous sentir mal, apprenez à ne plus être dépendant des circonstances.

- Vous sentir mal ne fera pas changer les choses

- En vous sentant d’une certaine manière vous vous programmez

intérieurement pour vous sentir à nouveau de cette même manière.

pour vous sentir à nouveau de cette même manière. - Tout ce que vous donnez à

- Tout ce que vous donnez à votre subconscient sera amplifié

- Sentez-vous dès aujourd’hui comme vous avez envie de vous sentir demain

VENDREDI : PORTE N°5 VOUS N’ETES PAS VOS COMPORTEMENTS

Voici votre cinquième porte ouvrant sur le bonheur. Vous devez l’étudier de la même manière que les précédentes jusqu’à ce qu’elle soit intégrée profondément en vous.

Comme chaque pour les autres, si vous l’appliquez au quotidien, vous constaterez rapidement un changement de la manière dont vous vous sentez à chaque instant et vous approcherez un peu plus du bonheur que vous recherchez.

- Demain n’est pas égal à hier, vous êtes libre du passé.

- L’image que vous avez de vous influence ce qui arrive dans votre vie et comment vous y réagissez. Vous êtes programmé par votre image.

- Vous n’êtes pas vos comportements, vous pouvez les changer et pendre conscience de qui vous êtes vraiment, au delà de vos comportements.

- Vos comportements sont des illusions de votre mental

- Vous pouvez choisir consciemment comment vous allez réagir à chaque instant.

consciemment comment vous allez réagir à chaque instant. Vous pouvez choisir d’adopter la réaction la plus

Vous pouvez choisir d’adopter la réaction la plus appropriée à chaque situation.

-

Votre ultime liberté est de donner la réponse que vous voulez à chaque situation.

-

SAMEDI : PORTE N°6 ″ACCEPTEZ VOS EMOTIONS″

Voici encore une « porte » d’une importance primordiale pour changer la manière dont vous vous sentez dans votre vie de tous les jours.

L’aspect émotionnel de votre vie est ce qui conditionne le plus votre niveau de bonheur intérieur, car comme vous le savez maintenant, le bonheur est une sensation intérieure, il est donc totalement lié à vos émotions, à votre capacité de les sentir et de les accepter.

- Dites Oui à la vie qui vous entoure.

- Tout à une bonne raison d’être, ayant confiance en la vie

- Acceptez de ressentir les choses, chaque sensation est bonne si vous coupez les pensées qui viennent avec.

- Vivez vos émotions, quelles qu’elles soient.

- Chaque sensation est bonne et fait partie de vous.

- Acceptez tout ce que vous ressentez, acceptez chaque partie de vous.

tout ce que vous ressentez, acceptez chaque partie de vous. - Le bonheur c’est d’être en

- Le bonheur c’est d’être en contact avec la partie de vous qui ressent.

C’est en ressentant les choses que vous pourrez les comprendre et ensuite les changer, pas en les fuyant ou en les ignorant.

-

DIMANCHE : PORTE N°7 ″CREEZ VOTRE REALITE″

Voici votre dernière porte menant au bonheur, elle est le lien entre tout ce que vous avez déjà appris et vous pourrez l’utiliser pleinement lorsque vous aurez intégré en profondeur celles des jours précédents.

Si intellectuellement vous pouvez comprendre les choses assez facilement, souvenez-vous que pour que cela s’intègre au plus profond de vous il faudra les répéter et les répéter encore.

C’est uniquement de cette manière que de nouveaux automatismes se créeront en vous et que votre façon d’être et de faire changera, sans même que vous n’ayez d’effort conscient à faire.

- Le monde extérieur est votre miroir, tout ce que vous percevez est à l’image de vous.

- Vous ne pouvez voir à l’extérieur que ce que vous avez su voir à l’intérieur.

- Vous êtes ce que vous détestez le plus et attirez ce que vous craignez le plus.

- Programmez votre subconscient pour vous sentir demain comme vous avez envie de vous sentir et pour avoir la vie que vous voulez.

- Sentez-vous dès maintenant comme vous avez envie de vous sentir demain.

La vraie force dans la vie, c’est de pouvoir vous sentir dès maintenant comme vous avez envie de vous sentir demain, sans tenir compte de vos conditions de vie actuelle.

-

sans tenir compte de vos conditions de vie actuelle. - En vous sentant d’une certaine ma

En vous sentant d’une certaine manière vous montrez à votre subconscient comment vous voulez vous sentir demain.

-

Comme vous avez pu le constater à la lecture de ces 7 chapitres, le bonheur n’est pas quelque chose d’automatique, mais c’est quelque chose qui se décide et qui se construit chaque jour.

Le bonheur est un état intérieur, une capacité que vous allez développer à chaque instant en ayant des buts dans la vie, en acceptant et aimant ce qui vous entoure, en comprenant que vous n’êtes pas vos pensées, ni vos conditions de vie et encore moins vos comportements.

Ce que vous êtes réellement, au-delà de tout cela, vous le découvrirez en acceptant vos émotions et vous serez alors en mesure de créer votre propre réalité.

Pour être heureux, vous devez répondre à vos besoins essentiels, vous devez nourrir votre corps, mais également votre esprit et votre être intérieur. Pour connaître vos besoins essentiels, vous devez être à l’écoute de vous-même, de ce que vous ressentez en vous, sans vous laisser piéger par l’illusion de vos pensées.

Pour être heureux, vous devez augmenter votre niveau de conscience de vous- même et de la vie. Vous devez avoir un autre regard sur tout ce qui EST, le regard du cœur, le regard de l’amour et non plus le regard du mental.

Pour être heureux, vous devez vous libérer de vos pensées, vous devez vous libérer du jugement et de l’analyse des choses. Vous devez les accepter et les vivre intensément au lieu de les penser.

Chaque fois que vous pensez, vous vous déconnectez de la réalité pour vivre dans une illusion, vous vous contentez de regarder un film au lieu de le vivre réellement.

Le bonheur, c’est quelque chose qui se vit, ce n’est pas quelque chose qui se pense.

chose qui se vit, ce n’est pas quelque chose qui se pense. Il faut du courage

Il faut du courage pour être heureux, il faut accepter de s’engager volontairement et intensément dans l’aventure de la vie, il faut accepter de créer les choses plutôt que de les subir.