Vous êtes sur la page 1sur 25
Lacen et Bougherra appellent à la sagesse Bougherra «L’Algérie est un pays hospitalier, la Libye
Lacen et Bougherra appellent à la sagesse
Bougherra «L’Algérie est un pays
hospitalier, la Libye sera bien accueillie»
Lacen «Le 14 octobre, tout le
peuple devra être derrière la sélection»
Meghni se blesse à nouveau
Cordero (DTS-Granada) «Yebda
débutera vendredi avec le groupe»
JEUDI 13 SEPTEMBRE 2012
QUOTIDIEN NATIONAL SPORTIF N° 2044 PRIX 20 DA
MCA
A 2 jours du match face au WAT
Il a joué l’intégralité du match
d’application d’hier matin
Les joueurs sous
Belkalem prêt
pour El Harrach
pression
Ouali : «A Tlemcen, on visera la victoire»
«Fabbro peut
compter sur moi»
Asselah
incertain
«Ma blessure
n’est pas
grave, mais… »
USMA
Velud
Gamondi tacle
Halilhodzic
«Je tiens
mon 11»
Harkat reprend
«Je ne comprends pas
qu’on sélectionne 5
joueurs pour qu’un
seul joue 45’»
USMH
Laïb : «Prêt à partir
si des gens veulent
semer la pagaille»
ESSCRB
JSK
N° 2044 Jeudi 13 septembre 2012 02 C oommmmee l «Nous ne pouvons pas dire
N° 2044 Jeudi 13 septembre 2012
02
C
oommmmee
l
«Nous ne pouvons pas dire que nous
sommes qualifiés tant que le match
retour n’est pas encore joué»
il a dit
ui
Saâdi
Saâd Tedjar, international
algérien
«Prenez exemple
sur Lacen»
Grand bravo, tu as inventé le fil
à couper le beurre !
Boualem,
cet inconnu
à Bologhine
Ce n’est pas de
la langue de
bois
«J’ai remis
Aoued à sa
place»
Dans une interview accordée à notre confrère d’El
Haddaf, Noureddine Sâadi, qui connaît bien le foot-
ball libyen pour avoir exercé dans ce pays à la tête
d’un des clubs les plus huppés, à savoir Al Ahly de
Tripoli, est revenu sur le match, et notamment
sur les incidents survenus en fin de rencon-
tre. Pour le technicien algérien, nos
joueurs auraient dû prendre exemple
sur leur capitaine, Mehdi Lacen. «Ce
joueur a fait preuve d’un fair-play total,
et son attitude a été exemplaire. Sur un
tacle, un joueur libyen a refusé de lui
serrer la main, mais cela ne l’a pas
perturbé, au contraire, il a continué à
jouer avec le même sérieux. Et à la
fin de la rencontre, on ne l’a pas vu
au centre des incidents, contraire-
ment à d’autres qui ont traversé tout
le terrain pour aller se mêler à la ba-
garre. Nos joueurs doivent prendre
exemple sur Lacen, et je conseille
aux Algériens de ne pas politiser le
match retour», dira Sâadi.
C’est connu, quand un joueur s’éloigne
du
Savoy, entraîneur du MCO
monde du football, on
a tendance à vite l’ou-
blier. De statut de star, un joueur peut passer à
celui d’inconnu marchant dans une rue, mais
Hemia Boualem ne s’attendait
pas à ce que cela lui
arrive aussi vite. Blessé au genou, Boualem
est contraint
de rester loin de la compétition
durant une assez longue période, il
est astreint à des séances de soins au quotidien.
avoir effectué une au niveau de la clinique qui se
Hier, après en
trouvait à l’inté-
Le Pérou aime
Ronaldo
«zkara fi» Messi !
rieur de l’enceinte du stade Omar-Hamadi,
le joueur a voulu re-
joindre le terrain pour suivre la séance d’entraînement
de
ses
coéquipiers, là un des agents de sécurité l’interpella en lui di-
sant : «Hé, toi, qu’est-ce que
tu es venu faire
ici !» Le joueur est
resté bouche bée. Apparemment, cet
agent a oublié que Boua-
lem était un joueur
de l’USMA.
Six athlètes congolais
handicapés demandent
l'asile à la Grande-Bretagne
Révision du contrat
Une ENTV-LFP
délégation composée du prési-
dent de la LFP et deux représentants de
club se rendra
prochainement chez le
Six membres des délégations de la
République démocratique du
Congo (RDC), envoyées aux
Jeux Olympiques et Paralym-
piques de Londres,
comptent demander
l'asile à la Grande-Bre-
tagne, évoquant des rai-
sons politiques et des
violations des droits de
l'homme en RDC, ont déclaré
hier mercredi un responsable d'asso-
On parle beaucoup de l’accueil
réservé à Cristiano Ronaldo lorsque
celui-ci est en «déplacement» avec
sa sélection. Souvent, le Portugais
est reçu à coup de «Messi, Messi»,
ce qui vient évidemment l’en-
quiquiner. En déplacement
au Pérou, Lionel Messi a eu
droit au même type de cor-
dialité à son arrivée à Lima.
Les supporters locaux, qui
détestent visiblement l’Al-
biceleste, n’ont rien
trouvé de mieux
que de lui ba-
lancer des
«Ronaldo,
Ronaldo»
pour ten-
ter de lui
faire per-
dre ses
moyens.
directeur général de l’Entreprise pu-
blique de télévision (ENTV) pour si-
gner un avenant sur
la révision du
montant
initial, conformément à l'arti-
cle 10 de la convention signée entre la
LFP et l'ENTV et qui demeure en vi-
gueur jusqu’a 2014.
ciation et une athlète. «Trois staffs techniques, le secrétaire gé-
néral du comité paralympique et les deux athlètes handicapés
ont dit qu'ils ne vont pas rentrer», a indiqué à l'AFP l'avo-
cat Patrick Pindu, président de la Fédération nationale
des associations des personnes vivant avec un handi-
cap au Congo (Fenaphaco). Le directeur technique
national de la fédération d'athlétisme Guy Nkita, l'en-
Gudjohnsen
inscrit une
Madjer !
Ibra : «Je vais habiter dans la
Tour Eiffel et me rendre aux
entraînements en parachute»
traîneur de boxe, Adelard Ibula, et l'entraîneur de
judo, Blaise Bekwa, étaient déjà portés disparus depuis
la fin des J0 de Londres (27 juillet-12 août).
Matches en nocturne :
Zlatan Ibrahimovic est un footballeur à
part. En plus de ses qualités footballis-
tiques indéniables, le géant suédois est
aussi passé maître dans l’art de balancer
des déclarations surréalistes. Comme
dans le vestiaire du Barça, quant à son ar-
rivée, il apostrophait le jeune Bojan : «Tu
crois en Dieu ? Oui ? Alors tu dois croire
en moi.» Ou encore, lors de son arrivée au
PSG : «Je ne connais pas la Ligue 1, mais
la Ligue 1 me connaît.» Mais ces petites
sorties ne sont pas à prendre au sérieux.
Bien sûr, Zlatan a un égo surdimen-
sionné. Mais il a aussi beaucoup d’hu-
mour. Il l’a encore montré hier, en
déclarant à la télévision suédoise, qui le
questionnait sur ses premiers pas dans la
capitale française : «Il s'est passé seule-
ment un mois et demi et il reste tous les pe-
OK à partir de la 2 e journée
Mis à l’essai par la forma-
tion de MLS Seattle, l’ancien
attaquant du Barça, Eidur
Gudjohnsen, n’a pas tardé à
se distinguer. Face au Real
Chivas, l’Islandais a
contribué au succès de
son équipe (4-2) en ouvrant son
Concernant l’éclairage, la LFP a saisi l’ensemble des
clubs de Ligue 1, qu'à partir de la 2 e journée, les
rencontres se dérouleront en nocturne. Les clubs
compteur but par une
Madjer.
1 752 licences
délivrées pour la
saison 2012-2013
ne disposant pas d’éclairage dans leur stade verront
leurs rencontres délocalisées dans des installa-
tions dotées de ce moyen.
La Ligue de football professionnelle a pris note de
l’engagement des 32 clubs qui composent le cham-
pionnat de Ligue 1 et celui de Ligue 2, conformément
aux dispositions réglementaires en vigueur. La LFP a
délivré, à la date du 11 septembre, 1 752 licences qui
se répartissent comme suit :
La feuille de
match désormais
numérisée
Le stade d’El
Mohammadia
non homologué
Les membres du Conseil
d’administra-
Le rapport
de la commis-
tion de la LFP ont été informés de
la suite
sion
d’homologation
des
de la
donnée à l’opération de numérisation
-
Ligue 1 : 770 licences seniors et U21
tits riens à fixer.
place, l'école pour les enfants et les choses
Ligue 2 : 768 licences seniors et U21
- Staff technique, médical et dirigeants 95
pour la Ligue 1
- Staff technique, médical et di-
-
Tout se met lentement en
feuille du match. Elle sera soumise dans les
prochains jours à la commission fédérale
d’arbitrage afin d’initier les arbitres à son utili-
sation. La LFP va mettre à la disposition des
stades, lu lors de cette réu-
nion, indique que la totalité
des stades devant accueillir
les matches des Ligues 1 et 2
ont fait l’objet de visites.
simples. Je vais habiter dans la Tour Eiffel
et me rendre aux entraînements en para-
chute.» Un parachute doré, évidemment.
A
concepteurs toutes les données sur les clubs et
l’exception du stade Moham-
rigeants 119 pour la
Ligue 2
joueurs seniors et U21 des Ligues 1 et
2.
madia, astreint
à relever
quelques réserves, toutes
les
installations ont reçu l’ac-
cord de la commission d’ho-
Le futur Messi recruté … à 13 ans par le Barça
mologation.
rapporteur
signalé
à que
six
Le stades
appar-
serait sur le point de
s’attacher les services du
jeune Brahim Abdelka-
der Diaz. Agé de seule-
ment 13 ans, le jeune
joueur de Malaga est
déjà présenté comme le
nouveau Messi. Marca
nous apprend, en effet,
que les dirigeants Blau-
granas et Malaga sont
en contacts très avancés,
Brahim Abdelkader Diaz en Ca-
talogne, Malaga serait ainsi sur
le point d’accepter un chèque de
50 000 euros, plus divers bonus.
Le quotidien espagnol précise,
par ailleurs, que le club anda-
lou devrait ensuite percevoir
une indemnité de trois mil-
lions d’euros, dans le cas où le
jeune prodige signerait un
contrat professionnel avec les
Blaugranas. Sur les tablettes du
FC Barcelone depuis plus d’un
an, Malaga aura donc fini par
céder à l’usure, et c’est un nou-
veau futur crack qui rejoint les
rangs du club catalan.
tenant
l’OPOW
ont
entamé
les travaux
pour
la mise
en a
place
du
système
de
surveil-
lance.
Footaises
■■ ■■ Michel veut faire
de ses joueurs des
historiens.
On savait que La Masia
regorgeait de talents, et elle va
être encore renforcée cette
année, puisque le FC Barcelone
les Catalans seraient
même actuellement en Anda-
lousie pour essayer de finaliser
le transfert du joueur d’origine
marocaine. Pour laisser filer
■■ ■■ Khellili veut copier
Belkalem.
■■
■■ Tchaker pour
cuisiner les Libyens.
L
i
n
f
o
p
e
o
p
l
e

N° 2044 Jeudi 13 septembre 2012

Coup d’œil Équipe nationale

Jeudi 13 septembre 2012 Coup d’œil Équipe nationale 0 3 Bougherra «L’Algérie est un pays hospitalier,

03

Bougherra «L’Algérie est un pays hospitalier,

la Libye sera bien accueillie»

Toujours convalescent après l’opération qu’il a subie au genou il y a plus d’un mois maintenant, le défenseur cen- tral des Verts, Madjid Bou- gherra, contacté hier matin, a accepté de nous donner son commentaire sur l’excellent résultat décroché par l’EN di- manche dernier et aussi sur les événements qui se sont déroulés après le coup de sif- flet final de l’arbitre. En bon capitaine, Boughy n’a pas voulu amplifier les choses, appelant tout le monde à faire preuve de retenue et d’ouvrir une nouvelle page. Bougherra a assuré que les Libyens se- ront très bien accueillis au match retour, comme l’a tou- jours fait l’Algérie pour ses hôtes.

Tout d’abord, est-ce que vous avez suivi la rencontre Libye- Algérie de dimanche dernier ? Oui, évidemment, j’ai suivi ce match. Quel commentaire faites-vous sur ce succès arraché en fin de match ? On a ramené un bon résultat. On n’a pas encaissé de but et on en a marqué un à l’extérieur et c’est ça l’essentiel. Je pense que l’équipe a montré beaucoup d’expérience du- rant cette rencontre et n’a pas cra- qué. Les joueurs étaient patients et ont su gérer parfaitement la partie. L’équipe libyenne demeure elle aussi très coriace, bien qu’on ait vu qu’elle a tout fait pour casser le jeu de notre équipe. Je suis surtout content car l’équipe n’est pas tombée dans le piège et a su garder ses nerfs jusqu’au coup de sifflet final de l’ar- bitre. En effet, on a vu que nos joueurs n’ont pas perdu leur sang-froid tout au long du match, malgré les provocations incessantes des joueurs libyens… Nos joueurs ont joué avec intel- ligence, car ils connaissent parfaite-

quand il fallait et ont gêné considé- rablement l’évolution du jeu de cette équipe libyenne qui demeure assez difficile à manier. Avez-vous remarqué en suivant le match sur le petit écran que les Libyens cherchaient à pro- voquer nos joueurs pour les faire sortir comme en témoi- gnent notamment les tacles très sévères sur les Feghouli, Kadir et autres…

vous

dise… C’est un match derby et, ce genre de rencontre, c’est toujours comme ça. Ce qui s’est passé à Casablanca n’est pas trop grave et on ne doit pas amplifier les choses. Il y avait de la tension et c’est donc normal que certains joueurs perdent le contrôle de leurs nerfs.

Un commentaire sur les incidents entre les joueurs qui se sont déroulés au coup de sifflet final de l’arbitre ? C’est ça le football. Les Libyens semblaient

conditions et qu’il ne se passera rien de grave. On a un public merveil- leux, qui connaît parfaitement le football et sait comment agir dans l’intérêt de sa sélection. Ce qui s’est passé à la fin de ce match, on doit désormais l’oublier et ouvrir une nouvelle page. L’essentiel est qu’il n’y ait pas eu de blessés chez les joueurs. On va recevoir la Libye le plus normalement du monde et on tâchera, nous les joueurs, de se concentrer sur le match, car ce ré- sultat de 0-1 ne nous assure pas en- core la qualification et tout le monde sait que le football n’est pas une science exacte et le facteur surprise peut nous jouer un mauvais tour. Vous êtes le capi- taine de l’EN. Si vous aviez été sur le

Que

voulez-vous

que

je

de l’EN. Si vous aviez été sur le Que voulez-vous que je «La paire Medjani- Belkalem
«La paire Medjani- Belkalem a parfaitement assuré»
«La paire
Medjani-
Belkalem a
parfaitement
assuré»
je «La paire Medjani- Belkalem a parfaitement assuré» terrain, comment auriez-vous réagi à l’issue du match

terrain, comment auriez-vous réagi à l’issue du match ? Franchement, je ne sais pas com- ment j’aurais réagi. Si j’avais été sur le ter- rain, et à chaud, j’au- rais pu commettre une erreur moi aussi, surtout si on s’attaque à moi. Toutefois, en tant que capitaine, je me dois toujours de donner l’exemple et séparer les joueurs

pour éviter que la si- tuation dérape davantage. Comme je vous l’ai dit tout à l’heure, le plus important dans tout ça, c’est qu’on a réussi à ramener une précieuse vic- toire.

Comment avez-vous trouvé la prestation des défenseurs algé-

riens au cours de cette rencon- tre ?

a

confirmé tout le bien qu’on pense de lui et voilà que ça fait maintenant quelques matchs qu’il réalise

d’excellentes presta- tions. Il est en très bonne forme et c’est tant mieux. Belkalem lui aussi a très bien joué. J’ai plusieurs fois parlé de lui en affirmant qu’il méri- tait d’être convoqué en sélection. Il m’a donné raison et a été à la hau- teur de l’événement. Il continue à progresser et au vu de son jeune âge, je lui prédis une grande car- rière. C’est une bonne chose pour la

très énervés et n’ont pas di- géré la défaite. Ils ont donc commencé à frapper nos joueurs, notamment Djeb- bour. En tout cas, ce qu’il faut retenir, c’est qu’on a remporté une précieuse victoire qui rapproche l’EN de la qualification à la pro- chaine phase finale de la CAN. Il ne faut pas trop polémiquer, d’autant qu’il reste en- core un match retour à disputer à la maison. On prouvera au cours de ce match qu’on est un pays hospitalier et qu’on accueillera du mieux qu’on peut cette équipe libyenne. Mais pourquoi autant de haine d’après-vous ? Je viens de vous le dire, quand on perd, certains joueurs, et je dis bien certains, perdent assez rapidement le contrôle de leurs nerfs et com- mencent à faire n’importe quoi. Certains joueurs libyens n’ont appa- remment pas digéré la défaite et l’ont bien démontré sur le ter- rain en s’en prenant à nos joueurs. Comment voyez-vous la ren- contre retour après tout ce qui s’est passé à Casablanca, et avec la grosse colère qui a en- vahi les supporters algériens ? Je pense sincèrement que le match se jouera dans d’excellentes

Excellente.

Carl

Medjani

«Je retrouverai les terrains à la fin de ce mois de septembre»

ment l’Afrique et ce que peuvent faire les adversaires pour obtenir ce qu’ils recherchent, à savoir la vic- toire. Ils ont su garder le ballon

à savoir la vic- toire. Ils ont su garder le ballon Moi aussi j’aurais pu fauter

Moi aussi j’aurais pu fauter à l’issue de ce match face à la Libye, mais maintenant il faut oublier tout ça et ouvrir une nouvelle page

il faut oublier tout ça et ouvrir une nouvelle page pour rejouer avec mon club et

pour

rejouer avec mon club et

avec

sible

la sélection

nationale.

Et votre

retour, il

est prévu

pour

quand ?

Si tout

passe

bien, à la fin de ce mois-ci. Vous serez prêt à reprendre la compétition of- ficielle, c’est bien ça ? Oui, Incha Allah. Madjid, on vous laisse conclure… J’espère qu’on sera à la hauteur lors du match retour et que les supporters encoura- gent les jeunes joueurs de notre équipe natio- nale. Je souhaite aussi qu’on ferme la page de Casablanca et qu’on oublie tout ce qui s’est passé. On doit se mon- trer aussi solidaires avec Djebbour et se préparer dès mainte- nant à cette confronta- tion retour qui ne s’annonce guère facile. Entretien réalisé par N. S.

joueurs Per- n t , la joueur à tou- là en- ex- x se
joueurs
Per-
n
t
,
la
joueur
à
tou-
en-
ex-
x
se

sélection nationale, car elle pourra toujours compter sur des joueurs comme lui à l’avenir et cela com-

blera les absences d’au-

tres

importants. Avec votre retour, la concurrence s’an- nonce très rude dans l’axe défensif. Qu’en pensez-vous ? C’est normal. C’est ça

le

football et il faut tou-

jours qu’il y ait de

la

au

équipe.

s

m e

’e n c o u - rage tou-

jours

v e n u e

j

sein d’une

concurrence

o n n e l l e -

d’un

qui

porter

peut ap-

l’équipe. Je

serai

jours

pour

courager et

apporter

mon

périence

a

j

joueurs. La

e u n e s

u

concurrence

n’a jamais fait de mal

à

contraire. Parlons un peu de vous et de votre état de santé… Je travaille quoti- diennement très dur pour retrouver le plus rapidement possible les terrains. J’ai eu vrai- ment mal en regardant mes coéquipiers jouer

une équipe, bien au

aussi

«On a fait un pas vers la qualification, mais rien n’est encore gagné»

ce

moi devant la télévi- sion. C’est la première intervention chirurgi-

match de Libye et

cale que j’ai subie du- rant ma carrière et je dois donc être patient

et

ne pas me précipiter.

J’espère que je me re- mettrai le plus vite pos-

La presse marocaine indignée par le comportement des Libyens

presse marocaine indignée par le comportement des Libyens L es médias marocains, dans leur majorité, ont

L es médias marocains, dans leur majorité, ont condamné, hier et avant- hier, dans leurs différentes éditions, le comporte- ment très négatif des

joueurs et dirigeants libyens à la fin de ce match Libye-Algérie qui s’est disputé dimanche soir au complexe Mohamed-V de Casa- blanca. La presse marocaine a clairement accusé les joueurs li- byens d’être à l’origine de la ba- garre qui a éclaté tout de suite après le coup de sifflet final de l’ar- bitre sénégalais, Diatta Badara, et

s’est indignée de cette conduite in- décente qu’ont eue les Libyens, qui, pourtant, recevaient ce match sur ses terres. Le célèbre journal local, Es-Sabah , a surtout fustigé certains responsables libyens qui, au lieu d’arranger les choses et de calmer les esprits, s’en sont allés donner un coup de main à leurs joueurs en s’attaquant à la déléga- tion algérienne et aux différents photographes qui étaient sur la pelouse. D’ailleurs, ledit journal a condamné farouchement l’atti- tude qu’a eue un joueur libyen qui

s’en est pris à un photographe ma- rocain, lui cassant son appareil photo, sans que cela ait fait réagir sa fédération. Le journal spécia- lisé, Al-Mountakheb a, pour sa part, précisé que le public libyen a provoqué son homologue algé- rien, en s’adonnant à des chants politiques injurieux pour l’Algérie. Le journal a lui aussi pointé du doigt les joueurs libyens, les accu- sant ouvertement d’avoir enclen- ché les hostilités, tout en affirmant que les Algériens n’ont fait que se défendre.

S. F.

d’avoir enclen- ché les hostilités, tout en affirmant que les Algériens n’ont fait que se défendre.

04

0 4 N° 2044 Jeudi 13 septembre 2012 Coup d’œil Équipe nationale Brahimi annoncé rentrant contre

N° 2044 Jeudi 13 septembre 2012

Coup d’œil Équipe nationale

Brahimi annoncé rentrant contre La Corogne

nationale Brahimi annoncé rentrant contre La Corogne Yacine Brahimi, qui a re- joint cet été Granada

Yacine Brahimi, qui a re- joint cet été Granada FC sous forme de prêt, s’entraîne régu- lièrement avec le groupe. Pressenti face au Real Madrid dont les débuts ont été repor- tés, il devrait effectuer son baptême du feu, dimanche, contre Deportivo La Co- rogne.

Juan Carlos Cordero (directeur sportif- Granada) «Brahimi apportera des solutions à l’équipe»

Le directeur sportif de Gra- nada CF, Juan Carlos Cor- dero, a, dans une déclaration accordée à la presse espa- gnole, hier, qualifié le recrute- ment de dernière minute de Yacine Brahimi de judicieux, estimant que le Franco-Algé- rien est bien en mesure de ré- gler les problèmes offensifs de son équipe : «C’est un joueur qui va nous apporter un plus, cette saison. Il est bon comme milieu de terrain et attaquant. Je suis sûr qu’il va contribuer à la réalisation des objectifs du club cette année.»

Lacen

Les joueurs défendent Djebbour contre les Libyens

Il revient sur la victoire contre la Libye

Kadir «On a fait un super match»

«Il n’a fait que réagir à leurs provocations»

match» «Il n’a fait que réagir à leurs provocations» P our Medhi Lacen, le bras- sard

P our Medhi Lacen, le bras- sard de capi- taine n’est pas seulement un morceau de tissu jaune qui

D’ailleurs, il était abattu, il n’a parlé à personne pendant 20

minutes», a raconté Lacen qui préfère la voie de la sagesse.

«Djebbour ne doit pas être mis à l’écart pour ça»

Après avoir discuté avec plu- sieurs de ses coéquipiers,

Mehdi Lacen nous a appris que «tous les joueurs soutien- nent Djebbour et souhaitent qu’il ne soit pas sanctionné à cause de la fin de match face

à la Libye. C’est un joueur im-

portant, il joue la Ligue des champions chaque année, il

marque beaucoup de buts, on

a besoin de lui en sélection,

même s’il a souvent manqué de réussite avec nous. Toute- fois, a ajouté Lacen, si Djeb- bour est écarté pour des considérations strictement sportives, ce sera le choix de l’entraîneur et il faudra le res- pecter parce que je le dis et le répète, ce sont les Libyens qui nous ont agressés».

«Il faudra être unis et derrière l’équipe le 14 octobre»

Enfin, Mehdi Lacen pense que

«ce qu’il faudra retenir de ce match, c’est qu’on l’a gagné et qu’on a franchi un grand pas vers la qualification. Au match retour, il faudra surtout éviter de tomber dans le piège de la provocation, ça fait plusieurs années qu’on ne perd pas à domicile en match officiel, il faudra conti- nuer sur notre lancée et assurer notre billet qualificatif à la CAN. Pour cela, il faut que tout le monde soit uni et derrière la sélection car si on se qualifie à la Coupe d’Afrique, tout le peuple algérien sera content, les sup- porters, les journalistes et les joueurs».

lui donne un nouveau statut en Equipe nationale. C’est aussi et surtout de nouvelles responsabilités qu’il est prêt à assumer sur et en dehors des terrains. Voyant que les accu- sations des Libyens contre son coéquipier Rafik Djebbour ont pris des proportions qui peu- vent coûter à l’attaquant algé- rien sa place en Equipe nationale, Lacen nous a appe- lés pour prendre position dans cette affaire en son nom et au nom de tous ses coéquipiers. Vous noterez dans les déclara- tions du capitaine des Verts que ce dernier ne s’attaque jamais à la presse algérienne pour ne pas envénimer les choses. Voici ce qu’il nous a dit.

«Ils nous ont craché dessus, insultés et agressés»

Pour le capitaine des Verts,

«Rafik Djebbour n’a fait que répondre à la provocation des Libyens qui, tout au long de la rencontre, n’ont pas arrêté de nous cracher dessus, de nous insulter et de nous agresser. J’étais sur le terrain et je peux vous assurer que les Libyens ont tout fait pour nous énerver. Après, Rafik est un être humain et il

n’a pas pu retenir ses nerfs», a ajouté Lacen qui a ap- pelé à l’union de tout le monde, journalistes, supporters et joueurs derrière la sélection.

«Dans le vestiaire, il était abattu, il n’a parlé à personne»

A uteur d’un match plein contre la Libye, Foued Kadir est re- venu sur le site officiel

de son club, Valenciennes FC, sur le dernier succès de l’EN ramené de Casablanca, grâce à

un but de Hilal Soudani. Kadir,

il faut le dire, a eu un rende- ment assez convaincant, mal- gré les tentatives de

déstabilisation dont il a été vic- time. «On a fait un super match dans l'ensemble. On

gagne à l'extérieur, dans des conditions très difficiles, c'est donc un résultat très positif. J'ai joué 80 minutes sur le flanc gauche de l'attaque (avec Feghouli à droite et Slimani dans l'axe», nous a-t-il déclaré

«On abordera le match retour avec beaucoup

de confiance»

Faisant partie des éléments essentiels du système de jeu

du sélectionneur national, Vahid Halilhodzic, Foued Kadir

a aussi évoqué la deuxième

confrontation qui s’annonce chaude face aux Libyens, au mois d’octobre prochain, au stade Tchaker de Blida. Foued estime que ce but marqué à l’extérieur va donner plus de

confiance à ses camarades in- ternationaux, en prévision du match retour : «On abordera avec beaucoup de confiance le match retour : si on est aussi costauds défensivement et ap- pliqués dans le jeu, il n'y aura pas de souci.»

Foued déterminé à (re)prendre sa place à Valenciennes

Comme indiqué, Foued Kadir est complètement remis de sa déception née de son transfert raté à Marseille. Ainsi, après avoir pris part à 80 minutes du match aller contre La Libye, Foued a regagné Valenciennes, le lendemain du match. Il a re- pris avec le reste de ses cama- rades valenciennois normalement pour préparer le prochain match contre les Gi- rondins de Bordeaux, prévu sa- medi à domicile. Foued, qui n’est pas du tout dérangé par le recrutement de l’ancien joueur de Liverpool, Anthony

Le Talec, qui évolue au même poste que lui, est déterminé à (re)prendre sa place dans le onze de départ du coach de Valenciennes, Daniel Sanchez.

Moumen A.

départ du coach de Valenciennes, Daniel Sanchez. Moumen A. M. S. Continuant à parler de Djebbour,
M. S. Continuant à parler de Djebbour, Lacen nous a raconté que le numéro 9
M. S.
Continuant à parler de Djebbour, Lacen nous a raconté
que le numéro 9 algérien avait des contusions partout.
«Il était blessé à la lèvre, au dos et à d’autres endroits,
croyez-moi il n’avait pas la tête de quelqu’un qui a
agressé, mais plutôt de quelqu’un qui a été agressé.
Omrani «Je dois montrer
de quoi je suis capable»
Le jeune international Espoir algérien de l’Olympique
de Marseille, Billel Omrani, compte profiter de l’ab-
sence de plusieurs internationaux de l’OM, partis en
sélection, pour montrer de quoi il est capable à son
entraîneur. Omrani veut bien se mettre en évidence
et gagner l’estime de l’entraîneur Elie Baup : «On doit
montrer ce dont on est capable, car les entraîneurs
n’ont plus le temps de nous observer. En plus, il y a
des jeunes de la réserve ou des U19 qui s’entraînent
avec les pros, alors même pour nous qui nous entraî-
nons régulièrement avec le groupe professionnel, cela
donne un coup de boost. Cela prouve également qu’il y a
des jeunes qui poussent.»
Meghni blessé
M. A.
Le milieu de terrain international
algérien de Lekhwiya, Mourad
Meghni, a été encore une fois
victime de malchance. En
effet, à quelques jours du
début du championnat
au Qatar, l’ex-joueur de la Lazio de Rome a
contracté une blessure, indique le site offi-
ciel du club qatari de football, sans en pré-
ciser la nature. Cela s’est passé lors d’une
séance physique soutenue, rapporte le
même site qui précise aussi que Mourad
ne souffre d’aucune blessure grave.
Il est incertain
contre Al Sailiya
Mourad Meghni, qui espérait un re-
tour rapide en sélection en misant sur
une très bonne entame de saison avec
Lekhwiya, a raté les deux dernières
séances d’entraînement de son club. Cette
blessure, qui l’a empêché de s’entraîner nor-
malement avec ses camarades, le rend incer-
tain pour le match de la première journée,
prévu dimanche prochain, contre Al Sailiya.
M. A.

«Yebda commencera vendredi avec le groupe»

Le milieu de terrain inter- national algérien de Granada FC, Hassan Yebda, réinté- grera le reste de ses cama- rades à temps, c’est-à-dire comme prévu, à la mi-sep- tembre. Hier, lors de sa dé- claration faite lors de la conférence de presse, le direc- teur sportif, Juan Carlos Cor- dero, a confirmé le retour de l’Algérien à l’entraînement ce vendredi : «Après une grave blessure, Hassan Yebda est à la dernière étape de sa prépara- tion. Comme vous le savez, c’est un joueur important de notre équipe. Normalement, il commencera ce vendredi avec le groupe.» Il pourrait faire partie du groupe de Granada dès la cinquième journée face au FC Barcelone, prévue le 22 septembre prochain.

face au FC Barcelone, prévue le 22 septembre prochain. Ghilas «L’OM n’a pas besoin des millions

Ghilas «L’OM n’a pas besoin des millions d’euros du PSG !»

Fan invétéré de Marseille, le club de sa ville natale, l’attaquant algérien Kamel Fethi Ghilas ne cache pas son amour pour l’OM. Dans une interview accordée au journal Le Phocéen, le Marseillais du Stade de Reims a déclaré qu’en dépit des difficultés finan- cières qui frappent le club de la cité phocéenne, Marseille est bien capable de coiffer le PSG cette saison : «L’OM se cherchait encore contre nous. L’équipe n’était pas au top, mais c’était malgré tout solide. Cette victoire et celle contre Sochaux leur ont apporté de la confiance. Ils ont pu se lâ- cher rapidement, notamment Dédé Gignac. Il a retrouvé le chemin des filets. Il réussit tout ce qu’il tente. Dès que Rémy reviendra en forme, ça va faire mal. Je pensais que ce serait plus compliqué avec le peu de recrutement et le départ de certains. Même si Baup est un bon coach. Personne n’aurait misé sur l’OM cet été. L’OM n’a pas besoin des mil- lions d’euros du PSG !»

Rassurant contre la Libye

Mbolhi, le choix numéro 1 d’Halilhodzic

Dans ce match gagné contre la Libye à l’exté- rieur, un but à zéro, le gardien de but de l’EN, Rais Ouahab Mbolhi, a eu aussi une grande part dans ce suc- cès qui vient ou- vrir à l’Algérie grandes les portes de la quali- fication à la prochaine CAN- 2013. En dépit de son manque de compétition, Vahid Halil- hodzic, après avoir longtemps réfléchi, a opté pour l’ex-gar- dien du CSKA Sofia. Ce der- nier, même s’il n’a pas encore joué le moindre match, depuis l’entame de la saison, n’a rien perdu de ses réflexes. Très concentré, Rais a sauvé un but tout fait en première période qui aurait pu changer le cours du match. En effet, suite à un coup franc rentrant, Ahmed Saâd profite d’un cafouillage dans la surface algérienne pour dévier le ballon en direc- tion du but. Mbolhi, vigilant, a réalisé un arrêt réflexe ma- gnifique sur sa ligne, privant les Libyens de l’ouverture du score. En seconde période, le portier algérien a aussi prouvé

En seconde période, le portier algérien a aussi prouvé qu’il était, comme révélé par Halilhod- zic

qu’il était, comme révélé par Halilhod- zic avant le départ pour Casablanca, bien au top physi- quement. Présent sur les ballons aériens et à la réception de presque toutes les balles en profondeur, le keeper formé à Marseille a rassuré ses camarades, prouvant ainsi qu’il était bien le numéro 1 d’Halilhodzic dans son poste.

Raïs ne veut pas rater la CAN-2013

Agacé par sa situation spor- tive, en raison des ses difficul- tés à trouver un club où il pourra souvent évoluer, l’en- traîneur Halilhodzic, qui a, certes, renouvelé sa confiance à Raïs Mbolhi, ne s’est tout de même pas empêché de l’en- courager à trouver un club pour espérer conserver sa place en sélection. Raïs, qui n’a raté aucune sortie des Verts depuis plusieurs mois, serait disponible à faire des concessions pour éviter l’im- passe et, surtout, ne pas rater la CAN-2013.

Moumen A.

N° 2044 Jeudi 13 septembre 2012

N° 2044 Jeudi 13 septembre 2012 0 5 Coup de poker USMA Gamondi : « On

05

Coup de poker USMA

Gamondi : « On pense actuellement au CSC, pas au Mouloudia » gérer tout ça.
Gamondi : « On pense actuellement
au CSC, pas au Mouloudia »
gérer tout ça. Nous avons fait une
très bonne préparation en Turquie et
nous avons disputé quatre matchs
amicaux au Maroc. Notre prépara-
tion a été handicapée certes par le
c’est tout ! Pour revenir à votre ques-
tion, j’ai dû modifier un peu mes
plans, j’étais dans l’obligation de le
faire».
maximum pour effectuer un bon par-
cours. La pression, c’est à cause des
écrits de la presse qui nous qualifie de
‘‘dream team’’ et ‘‘dream team 2’’».
« Le MCA sera un sérieux
« Pour Maïza, c’est la
concurrent pour le titre »
commission de discipline qui
décidera »
Concernant la concurrence pour
le
titre, Angel Gamondi estime qu’il

A ngel Miguel Ga- mondi a animé un point de presse hier au stade Omar-Hamadi de Bologhine, après

la séance d’entraînement de la mati- née. A trois jours du premier match de championnat face au CS Constantine, l’entraîneur des Rouge

et Noir parait serein. Il estime tout de même que, pour le moral, il faut

à tout prix remporter les premiers

matchs de championnat, il a tenu à préciser aussi qu’il ne pense pas en- core au derby de la troisième jour- née face au Mouloudia d’Alger :

«Actuellement, on ne pense qu’à cette première rencontre face au CSC et non pas au Mouloudia. Moi, je négo- cie toujours match par match. Il y a un premier match qui est très impor- tant pour nous du fait que la victoire va nous faciliter la tâche pour la suite du parcours. Le succès sera bon pour le moral». « Trois matchs en une semaine, c’est trop ! »

Pour l’entraîneur usmiste, le fait de disputer trois matchs en une se- maine, c’est trop pour l’équipe. Il dira à ce propos : «Jouer trois matchs en une semaine, c’est trop pour nous ! Nous allons quand même essayer de

fait qu’on ait six joueurs en sélection nationale, mais il faut faire avec. Je tiens à vous préciser que je ne suis pas en train de chercher des excuses».

« Pourquoi ce serait l’USMA

la ‘‘dream team’’ alors que le Mouloudia a fait le même recrutement que nous ? » Gamondi s’est interrogé sur le fait que l’USMA ait été qualifiée de

‘‘dream team’’. Pour lui, le recrute- ment effectué par l’USMA est le même que celui du voisin moulou- déen : «Le recrutement effectué par le Mouloudia est le même que celui de l’USMA, mais il n’a pas été qualifié de ‘‘dream team’’. Je me demande pourquoi la presse nous surnomme ainsi. C’est une pression supplémen-

taire. D’ailleurs, c’est à cause de ça que nous serons l’équipe à battre. Là où nous irons, on fera tout pour nous battre. Les équipes joueront le match de leur vie face à l’USMA».

« Les cinq internationaux ne

sont pas sûrs d’être titulaires » Concernant les cinq joueurs qui étaient retenus en équipe nationale pour le match de la Libye, Gamondi dira : «Avoir cinq joueurs internatio- naux est un grand honneur pour

l’USMA». Puis, l’entraîneur des Rouge et Noir annonce que les in- ternationaux ne sont pas tous sûrs de jouer : «Les internationaux ne sont pas sûrs d’être titulaires. Il y a des critères, moi je choisis toujours les meilleurs joueurs. Quant je suis venu, j’ai vu les fiches de tous les joueurs, j’ai trouvé que Chafaï n’a pas

trop joué l’an dernier, et malgré ça, il a été retenu en sélection. Bref, les cri- tères ne sont pas les mêmes». Par la suite, Gamondi s’est montré très gêné par le fait d’avoir cinq joueurs en sélection pour qu’un seul joueur soit aligné et en cours de jeu, qui plus est : «Avoir cinq joueurs sélec- tionnés en EN et lors du match, on ne retrouve qu’un seul joué aligné pour jouer 45 minutes et un autre sur le banc, je demande un peu de compré- hension. Je ne suis pas en train de critiquer le sélectionneur national. Comme nous sommes compréhensifs, on doit l’être aussi avec nous, c’est la moindre des choses». « La blessure d’Andréa m’a poussé à changer de stratégie »

La blessure d’Andréa a complète- ment chamboulé les calculs de Mi- guel Gamondi. L’entraîneur usmiste a avoué ce fait : «C’est vrai, la bles- sure d’Andréa a complètement changé mes plans. Elle m’a mis dans une situation très difficile. Je voulais avoir un grand nombre d’attaquants dans l’équipe. Bref, on va faire avec et

va y avoir une très rude concurrence pour le titre. Selon lui, cinq à six clubs vont être de sérieux concur- rents, dont le voisin mouloudéen :

«Il y aura une très rude concurrence

entre cinq et six équipes. Ils vont tous jouer leurs chances à fond. Je pense que le principal rival sera le Moulou- dia d’Alger. Ce club a fait un bon re- crutement, comme le nôtre. D’ailleurs, il renferme dans ses rangs un joueur que nous-mêmes n’avons pas pu nous payer. Ça prouve, je pense, que le Mouloudia sera parmi les favoris».

« Je suis ici pour gagner le

titre » Gamondi l’annonce par la suite carrément. Il est venu à l’USMA pour gagner le titre : «Il est clair que

je suis ici pour gagner le titre. Je suis venu à l’USMA pour remporter le titre. Je vais chercher les succès avec la manière». L’entraîneur estime qu’il

y aura une pression, notamment de

l’exigeant public : «Le public de l’USMA a tout le temps été aux côtés de son équipe. Il attend de bons ré- sultats de notre part, on va faire le

L’entraîneur Miguel Gamondi s’est penché sur les cas d’indiscipline, comme celui de Adel Maïza : «Adel Maïza a fauté, il est ainsi passé de- vant le conseil de discipline. C’est le conseil qui décide de la nature de la sanction qui sera infligée au joueur et non pas moi. Donc, on attend. Moi, je suis intransigeant».

« Celui qui ne respecte pas

l’esprit de groupe payera » Le dernier point abordé par Ga- mondi, c’est le volet disciplinaire et surtout la gestion du groupe. L’en- traîneur usmiste se dit intransigeant

sur le plan disciplinaire : «Sur le plan

disciplinaire, celui qui faute payera, notamment ceux qui ne respectent pas l’esprit de groupe. Dans tout ça, c’est la gestion du groupe qui importe le plus. Il faut savoir gérer tout ça parce qu’il y a des joueurs qui vont être sur le banc. A ce moment-là, on va découvrir les visages puisqu’il y a ceux qui le refusent. J’apprécie les

joueurs qui refusent le banc de touche, mais qui me répondent sur le terrain». Propos recueillis par Hamza R.

Maïza devrait écoper d’une forte amende financière Adel Maïza devrait écoper d’une très forte amende
Maïza
devrait écoper
d’une forte amende
financière
Adel Maïza devrait écoper d’une très forte
amende financière, a indiqué hier une source au-
torisée auprès de la direction de l’USM Alger.
Selon notre source, le fait que la direction du club
ait pris tout son temps pour prendre une déci-
sion a beaucoup perturbé le joueur qui vou-
lait connaître la nature de la sanction,
après sa traduction devant le conseil
de discipline.

Zemmamouche : «Le premier match est très important»

Présent à la conférence de presse, Mohamed Lamine Zemmamouche

a évoqué cette première rencontre

de championnat qu’il a qualifiée d’importante : «Le match face au CSC est d’une très grande impor- tance, car il faut bien le négocier pour la suite du championnat. On s’est bien préparés pour le cham- pionnat, et c’est la première fois qu’on a eu autant de temps pour la préparation.» «Je ne suis pas affecté pour n’avoir pas joué avec l’EN» Interrogé sur sa non-participation au match Libye-Algérie, le portier usmiste semblait calme et se dit respectueux des décisions du sé- lectionneur national, Vahid Halil- hodzic : «Je respecte les choix du sélectionneur. Je n’ai pas été aligné, c’est son choix, c’est tout.» «On va bien gérer cette semaine» Concernant cette semaine difficile qui attend les Rouge et Noir de Soustara, avec trois matches au

menu face au CSC, un déplace- ment à El-Eulma pour affronter

le MCEE et un derby contre le Mouloudia d’Alger, Zemma dira :

«On va bien gérer cette semaine où nous allons nous baser beau- coup plus sur la récupération. L’USMA possède, cette saison, énormément de moyens, et c’est ce que nous allons ex- ploiter.» «J’ai l’habitude d’assumer» Concernant la pré-

sence de trois concurrents,

Zemma-

mouche nous dira :

«La concur-

rence est

une bonne

chose pour

l’équipe.

Personnelle-

ment, j’ai

l’habitude d’as-

sumer.»

Les entraînements avec un groupe au complet

●● La séance d’entraînement d’hier matin a enregistré la présence de l’en- semble des joueurs de l’USM Alger au stade Omar-Hamadi. C’est pour la première fois, depuis le 16 août, que le groupe est au complet, pour cause de blessures ou stage de l’Equipe na- tionale.

5 joueurs seront reversés en espoirs

●● Bien que le groupe soit composé de 26 joueurs, ce nombre sera revu à la baisse, indique une source autori- sée auprès de la direction du club. Selon la même source, cinq joueurs issus de la catégorie espoirs seront reversés dans ladite équipe, à savoir Betrouni, Baïtèche, Rabti, Frioui et Sahnoune.

4 gardiens présents à l’entraînement

●● Lors de l’entraînement d’hier, on a remarqué la présence de quatre gar-

diens de but, Zemmamouche, Daïf, Sahnoune et Mansouri. Ils ont tra- vaillé en compagnie de leur entraî- neur, Boukhalfa Branci, avant de prendre part au match d’application.

Un match d’application avec quatre gardiens de but

●●L’entraîneur Angel Miguel Ga- mondi a programmé, à la fin de la séance d’entraînement d’hier, un match d’application où il a scindé le groupe en deux. Seulement, chaque équipe avait deux gardiens de but.

L’équipe A : Zemmamouche (cage 1), Sahnoun (cage 2), Benamara, Boude- bouda, Laïfaoui, Chafaï, Koudri, Ted- jar, Rabti, Deham, Djediat, Seguer, Betrouni. L’équipe B : Daïf (cage 1), Mansouri (cage 2), Meah, Yekhlef, Khoualed, Bouchema, El Orfi, Ferhat, Ben- moussa, Gasmi, Baïtèche, Bouazza, Frioui.

06

0 6 N° 2044 Jeudi 13 septembre 2012 Coup de sifflet JSK Les Canaris ont joué

N° 2044 Jeudi 13 septembre 2012

Coup de sifflet JSK

Les Canaris ont joué un match d’application hier matin

Les derniers réglages de Fabbro avant l’USMH

A u lendemain de la reprise des entraine- ments par du biquo- tidien, les Canaris ont disputé hier

matin un match d’application entre les joueurs. A deux jours seulement du premier match de la saison face à l’USMH, l’occasion était donnée au staff technique d’apporter les derniers réglages, notamment à l’équipe type qui devra donner la réplique aux Har- rachis ce samedi après-midi. Il faut dire que la disponibilité de tous les joueurs, excepté le meneur de jeu Mokdad, offre l’embarras du choix à Fabbro pour arrêter sa stratégie. Dans une récente décla- ration, le technicien italien a confié qu’à 90 % l’ossature est connue et qu’il ne dévoilera son plan d’attaque que le jour du match, une manière peut-être pour lui de cacher son jeu et ne pas donner à son adversaire l’occa- sion d’étudier sa stratégie. Une chose est sûre, à deux jours du match, Fabbro ainsi que ses colla-

borateurs sont pleins d’optimisme.

Des changements en 2 e mi-temps, l’équipe type se dessine

Après la première mi-temps qui s’est achevée sur un score de parité d’un but partout (Hanifi pour les bleus et Messadia pour les rouges), une mi-temps très disputée no- tamment au milieu de terrain où l’on a assisté à un engagement physique de part et d’autre, l’en- traîneur en chef Fabbro a opéré plusieurs changements. À la lec- ture du onze qu’il a composé dans l’équipe des Bleus en seconde pé- riode, on peut imaginer qu’il a déjà en tête le schéma qu’il compte mettre en place ce samedi. À un ou deux joueurs près, Fabbro tient son équipe type, à savoir Remache et Mekkaoui sur les côtés de la dé-

L’attaque

rassure Fabbro

Quatre buts inscrits lors du dernier test

« C’est un bon exercice de préparation. Les joueurs sont tous animés d’une

bonne volonté de bien démarrer la saison, tout le monde donne le meilleur sur le terrain. Il y a une bonne ambiance à l’entraîne- ment et c’est très important à quarante-huit heures de notre premier match de la saison. J’ai demandé aux joueurs de mainte- nir la même dynamique et je reste optimiste.»

Hanifi, Messadia, Hadiouche, un choix difficile

Les trois avants de pointe ka- byles fournissent en cette der- nière ligne droite de la préparation du match d’énormes efforts dans l’optique de convain- cre Fabbro qui a deux jours de plus pour désigner son duo d’at- taque. Hanifi a marqué hier deux buts, Hadiouche et Messadia un but chacun, ce qui explique que la concurrence demeure rude pour une paire d’attaquants. C’est un choix difficile que devra faire Fabbro d’ici vendredi.

Fabbro : «C’est un bon test avant l’USMH»

V oilà ce qui devrait ré- jouir à deux jours du premier match de la saison. L’attaque ka- byle longtemps au

centre des critiques a su faire preuve de beaucoup d’efficacité, notamment cette semaine. Au

cours du match d’application d’hier, les attaquants avaient pour mission de mettre en pratique tout leur savoir-faire mais surtout se montrer beaucoup plus entrepre- nants et opportunistes à l’inté- rieur de la surface de réparation. A quelques jours du match, Fabbro insiste sur l’effi- cacité surtout lorsque l’action ne demande qu’une simple finition. Hier, Hanifi, auteur d’un doublé, Messadia, un but, et Hadiouche, un but, ont produit un match qui

laisse le staff technique rassuré et optimiste de tenir tête à l’USMH dans son fief et pourquoi pas viser le gain du match. Le retour de l’ef- ficacité devant les filets, une la- cune qui a été décelée lors des précédents matches amicaux ne semble plus être d’actualité.

Lyès A.

Fabbro et Mauro contents pour la victoire de l’Italie face à Malte L’entraîneur en chef
Fabbro et
Mauro contents pour
la victoire de l’Italie
face à Malte
L’entraîneur en chef Fabbro ainsi que le pré-
parateur physique Mauro ont tous deux ex-
primé leur joie après la victoire de la sélection
italienne qui a joué, la veille, un match officiel
face à Malte, comptant pour la qualification
à la Coupe du monde 2014. Les deux Ita-
liens de la JSK trouvent le score lo-
gique et disent qu’un Mondial sans
les Italiens, on ne peut même
pas l’imaginer.
Les deux équipes alignées : Les bleus : Mazari, Lamhene, Mekkaoui, Rial, Belkalem, Sedkaoui, Camara,
Les deux équipes alignées :
Les bleus : Mazari, Lamhene, Mekkaoui,
Rial, Belkalem, Sedkaoui, Camara, Ziad, Be-
lakhdar, Bencherifa, Hanifi.
Les rouges : Merzouki, Khellili, Benlamri,
Remache, Ould El Hadj, Maroci, Bouaïcha,
Messadia, Hadiouche, Ferguene, Raïah.

fense, Rial et Belkalem composant sans doute la charnière centrale. Dans la récupération, l’Italien fera confiance à la paire Maroci-Sed- kaoui. Dans l’animation, il compte aligner Ziad et Bencherifa et, enfin, en attaque c’est presque sûr, la mission incombera à Hanifi et Hadiouche.

Fabbro désigne Bencherifa pour les balles arrêtées

Les balles arrêtées sont également un élément sur lequel Fabbro a beaucoup insisté dans ses diffé- rents exercices de la semaine. Au cours du match d’hier, il a désigné Bencherifa pour les exécuter, ce dernier a montré de bonnes dis- positions et devra s’en charger lors des matches officiels.

Il exhorte ses joueurs à éviter le jeu dur

Afin d’éviter toute mauvaise sur- prise à deux jours du match, l’en- traîneur Fabbro n’a pas arrêté hier

d’appeler ses joueurs à jouer avec

le maximum de prudence. Le

technicien italien ne souhaite pas être privé de l’un de ses joueurs face à l’USMH, déjà que son me- neur de jeu, Mokdad, est officielle- ment out.

Mauro satisfait du rendement physique des joueurs

Outre la stratégie que Fabbro tente d’arrêter à deux jours du match, il

y a également un autre point non

moins important testé au cours du match d’application d’hier. Il s’agit de l’état physique des joueurs. Au lendemain du biquotidien, le pré- parateur physique Mauro a fait usage de cardio fréquencemètre pour le contrôle des pulsations de chaque élément. À l’issue de la rencontre, Mauro s’est dit satisfait des résultats obtenus, selon lui les joueurs sont dans de bonnes dis- positions pour espérer un début de saison positif.

Lyès A.

Maroci :

«On ira à El Harrach pour gagner»

Le milieu récupérateur, Maroci, es- time que la JSK est prête pour la compétition. Après un peu plus de deux mois de préparation, le reve- nant en Kabylie est convaincu que son équipe a tous les moyens pour entamer la saison avec un bon résul- tat. A quelque quarante-huit heures du match à Lavigerie, Maroci af- firme que son équipe fera le dépla- cement avec la ferme envie de gagner. Sur le plan personnel, il nous a révélé que son match spécial sera celui face au WAT à l’occasion duquel il retrouvera les sensations de la compétition sur cette pelouse où il a tous ses repères.

compétition sur cette pelouse où il a tous ses repères. À quarante-huit heures du match face

À quarante-huit heures du match face à l’USMH, le premier cette saison, comment est l’ambiance au sein du groupe ?

Vous pouvez le constater par vous-même. A l’entraîne- ment, l’ambiance est parfaite, nous poursuivons notre pré- paration dans la bonne hu- meur et tous les joueurs ont hâte de débuter la saison. Cela fait plus de deux mois que nous travaillons, mainte- nant les choses sérieuses vont commencer, nous ne sommes qu’à quelques heures du premier match, la concentration est de mise.

Si on vous demandait de nous faire un petit bilan sur toute cette période de préparation estivale qui prendra fin ce week-end, que nous diriez-vous ?

Je considère que nous avons beaucoup travaillé. Nous avons multiplié depuis le mois de juillet dernier les re- groupements durant lesquels nous n’avons rien laissé au hasard, l’aspect physique a été le premier détail sur le- quel nous nous sommes concentrés avant d’enchaîner sur le volet technico-tac- tique, personnellement je

suis satisfait du travail que nous avons accompli, il reste à mettre en œuvre tout ça et aller chercher les résultats escomptés.

Vous avez multiplié beau- coup de matches amicaux et des oppositions entre joueurs comme celle d’au- jourd’hui, pensez-vous que Fabbro a dégagé son équipe type face à l’USMH ?

Certes, l’entraîneur Fabbro a maintenant une idée sur tous les joueurs d’autant plus que cela fait plus de deux mois que nous travaillons ensem- ble, toutefois, je ne peux pas vous dire qu’il a dégagé son onze rentrant face à l’USMH. Tous les joueurs font de leur mieux pour être retenus pour ce match et c’est l’en- traîneur qui décidera. Ce que je peux vous dire pour l’instant c’est que tous sont d’attaque et que les joueurs qui seront alignés samedi auront comme seule mission d’arracher notre première victoire.

Sur le plan personnel, vous revenez à la JSK et vous affichez la forme qui vous permet d’espérer être

dans l’équipe type de la JSK, cette saison, n’est-ce pas ?

Je pense qu’il n’y a aucun se- cret à cette forme que j’af- fiche en ce moment. Dieu merci, c’est le fruit de mon travail, je n’ai jamais rechi- gné à l’effort et me voilà de retour à la JSK pour progres- ser davantage, je suis revenu par conviction mais surtout avec des ambitions, je veux gagner un titre avec la JSK, c’est un challenge qui nous tient à cœur, nous les joueurs.

Vous auriez certainement voulu débuter à domi- cile…

Je pense qu’il n’y a aucune différence à débuter à domi- cile où à l’extérieur, le pro- gramme nous propose un match face à l’USMH, nous l’avons bien préparé et nous irons à El Harrach avec l’in- tention de gagner. Nous fe- rons de notre mieux pour enregistrer un bon résultat pour qu’au premier match à Tizi, face au WAT, ça sera pour nous une occasion de confirmer devant nos sup-

porters. Entretien réalisé par Lyès A.

N° 2044 Jeudi 13 septembre 2012 Coup fort JSK
N° 2044 Jeudi 13 septembre 2012
Coup fort JSK

Il a joué l’intégralité du match d’application d’hier matin

Le «grand» Belkalem affiche la grande forme

d’hier matin Le «grand» Belkalem affiche la grande forme C ’ est lors du match d’application

C est lors du match d’application d’hier matin que le premier res- ponsable du staff

technique, Enrico Fabbro, a pu se faire une idée sur la forme de ses joueurs, quelques jours avant l’en- tame de la compétition de Ligue 1. Ce n’est que lors de cette séance matinale que le coach kabyle a pu tester pour la première fois son équipe type. Mais le joueur qui a attiré la plus grande attention est le défenseur central, Essaïd Belka- lem. En effet, l’international algé- rien qui vient de s’illustrer chez les Verts face à la Libye a repris dans

la matinée le chemin des entraîne- ments. Le plus rassurant est que Belkalem n’a à aucun moment res- senti la moindre fatigue. Bien au contraire, il n’a fait que confirmer son excellente forme physique et son niveau technique. Une presta- tion qui n’a pas laissé le coach in- différent, ni l’ensemble de son staff d’ailleurs. Les responsables kabyles ont clairement affiché leur satis- faction vis-à-vis du joueur qui reste sur une courbe ascendante depuis janvier dernier. La forme actuelle du joueur ne peut que re- donner une certaine assise à la dé- fense kabyle, notamment à l’extérieur. Décidément, le report

de la première journée de Ligue 1 aura permis au staff de récupérer Belkalem, même si la joie n’est pas totale, puisque Mokdad est offi- ciellement out pour ce samedi.

Il a été félicité par le staff, les joueurs et l’ensemble des supporters

Le moins que l’on puisse dire est qu’Essaïd Belkalem a bénéficié d’un accueil chaleureux à son re- tour à la JSK hier matin. En effet, l’ensemble des membres du staff technique ainsi que les joueurs ont félicité l’international pour sa prestation de dimanche dernier face à la Libye. Pour sa première apparition chez les A, Belkalem a démontré que le sélectionneur peut compter sur lui dans les jours à venir. De leur côté, les suppor- ters kabyles l’ont longuement ap- plaudi dès son entrée sur le terrain. Un geste encourageant pour l’enfant du club.

Il occupera l’axe central aux côtés de Rial

Dans le compartiment offensif, le staff technique a quasiment tran- ché concernant les joueurs qui se- ront alignés, notamment dans l’axe central. Si tout se passe comme prévu, c’est Belkalem et Rial qui assureront dans l’axe défensif. D’après plusieurs observateurs, la paire en question reste la plus sta- ble et la plus utilisée ces deux der- nières années. De plus, la JSK s’est toujours bien débrouillée derrière, du moment qu’elle a été classée durant deux saisons de suite

comme la seconde meilleure dé- fense du championnat. Pour Fab- bro, les cartes sont dévoilées : on ne change pas une défense qui fonctionne bien.

Benlamri et Khellili toujours en concurrence

Quant aux deux autres axiaux, Djamel Benlamri et Sofiane Khel- lili, ils restent de sérieux concur- rents. Toutefois, et à l’heure actuelle, il est fort probable qu’ils débuteront la rencontre de samedi prochain sur le banc de touche. De son côté, l’entraîneur en chef Fab- bro hésite à les faire jouer, non pas pour une question de niveau, mais pour la simple raison qu’il ne veut surtout pas chambouler l’axe dé- fensif. Dans le cas où il existe des flottements dans la défense, des changements seront opérés.

A. C.

Belkalem :

«On peut compter sur moi face à l’USMH»

A la fin de l’entraînement, Belkalem nous dira : «Je me sens en pleine forme. Je ne ressens aucune fatigue physique. J’ai bien récupéré. Ce match d’application fut un bon test pour moi. Je suis à 100 % prêt pour le prochain match face à l’USMH. Le staff peut compter sur moi. J’espère qu’on entamera le championnat avec un bon résultat.»

A. S.

Mokdad toujours aux soins

Le seul joueur blessé, en l’occurrence Abdel- malek Mokdad, pour- suit toujours les soins. Pas plus tard qu’hier matin, le joueur a ef- fectué une séance de rééducation chez le kiné Guillou. Rensei- gnement pris, il pour- suivra les soins jusqu’à nouvel ordre.

Il s’est

entraîné en

solo l’après-

midi

Pour le remettre sur pied au plus vite, le kiné du club, Guillou, a programmé pour le joueur du biquotidien. La séance matinale est consacrée à la réédu- cation. Quant à la se- conde séance de la journée, elle englobe des courses et un tra- vail de gainage. C’est ce qu’a fait Mokdad, hier soir, en solo.

Le staff le mettra à l’essai après l’USMH

D’après des indiscré- tions, le programme spécifique de Mokdad s’étalera jusqu’à di-

manche prochain, soit au lendemain du pre- mier match de cham- pionnat face à l’USMH. C’est à ce moment-là que le staff technique le mettra à l’essai avant d’autoriser le joueur à rejoindre ses partenaires.

Guillou : «Il est en nette amélioration»

Afin d’en savoir da- vantage sur l’état de santé du joueur, nous avons pris attache avec le kiné Guillou, qui a tout de suite tenu à rassurer les Ka- byles. Il nous dira clai- rement : «Pour l’instant, Mokdad réa- git parfaitement au programme qui lui a été tracé. Il est en nette amélioration. Il est soumis pour l’instant à du biquotidien. Entre les soins et le travail de gainage, je pense qu’il reviendra très bientôt. Toutefois, je tiens à dire qu’on ne prendra aucun risque avec lui. Tant qu’il n’est pas à 100 % de ses capacités, il ne pourra retrouver la compétition.»

A. A.

Ihadjadène : «Je sais qu’il faut beaucoup de travail pour jouer en senior»

Le jeune milieu de ter- rain kabyle, Malik Ihad- jadène, semble en pleine confiance la veille du coup d’envoi de la compétition de Ligue 1. Même s’il est fort probable qu’il re- tournera chez les caté- gories jeunes, Ihadjadène ne perd pas espoir d’enregistrer sa première titularisation sous l’ère Fabbro.

La reprise du championnat est programmée pour ce sa- medi. Pensez-vous que vous vous y êtes suffisamment préparé ?

Absolument. On prépare ce début de cham- pionnat depuis le

7 juillet dernier. Nous avons eu l’occasion de jouer pas mal de matchs amicaux qui nous ont beau-

de jouer pas mal de matchs amicaux qui nous ont beau- séances pour effectuer quelques réglages.

séances pour effectuer quelques réglages. Je souhaite seulement que le début de champion- nat sera en notre fa- veur.

Fabbro pense que plusieurs jeunes joueurs de l’équipe de- vront retourner

«Cela ne me dérange pas de retourner chez les jeunes, du moment qu’on est là pour apprendre»

coup servis. Désor- mais, je peux dire que nous sommes prêts pour la ba- taille. Il ne nous reste que 2

chez les espoirs. Quel est votre senti- ment ?

Pour tout vous dire, le discours

du coach ne m’inquiète pas. Je suis le plus jeune joueur de l’équipe. J’ai été promu cette saison de la catégorie junior. Cette première expérience chez les seniors m’a beaucoup servi jusque-là. J’ai découvert ce qu’est le haut niveau. Mainte- nant, que je joue en junior ou en espoir, cela ne me pose aucun problème. Je suis là pour apprendre et il me reste un long chemin à parcourir. Dans la vie, il faut se montrer pa- tient, car je sais que seul le tra- vail paie.

Pensez-vous que l’entraîneur vous donnera votre chance chez les seniors ?

Je l’espère. En tous les cas, c’est le rêve de n’importe quel jeune joueur promu en senior. Jouer pour l’équipe de cœur est une joie indescriptible. Mais je sais en parallèle, que ce n’est pas une chose facile à réaliser à la JSK. Il faut beaucoup travailler pour pouvoir gagner une place de titulaire. En tous les cas, je reste à la disposition du coach et je répondrai présent lorsqu’on me sollicitera, que ce soit en senior, chez les U21 ou

les juniors. Entretien réalisé par Lyès Aouiche

U21 ou les juniors. Entretien réalisé par Lyès Aouiche 0 7 Il souffre d’un léger écrasement

07

Il souffre d’un léger écrasement de l’épaule droite

Asselah incertain face à l’USMH

de l’épaule droite Asselah incertain face à l’USMH Le portier numéro 1 de la JSK, Malik

Le portier numéro 1 de la JSK, Malik Asselah, risque de ne pas être de la partie ce samedi face à l’USMH, suite à sa blessure contractée à l’épaule. En effet, avant-hier soir, lors d’un exer- cice, Asselah a ressenti un léger écrasement au niveau de l’épaule, ce qui l’a contraint à écourter la séance. Hier matin, Asselah n’a pas été aligné d’en- trée de jeu lors du match d’ap- plication, le staff technique l’a ménagé le temps de voir s’il pourra reprendre après quelques exercices d’échauffement. D’ail- leurs, il a fait son entrée en se- conde période, mais encore pour quelques minutes seule- ment avant de céder sa place une nouvelle fois au jeune por- tier Abdenour Merzouki. Même si pour l’heure, son cas ne sus- cite pas d’inquiétude, ce que le joueur lui-même nous a déclaré hier, et qu’il pourrait retrouver sa forme dans les prochaines heures, l’on ne sait pas encore si le staff technique comptera sur ses services ce samedi. Ce matin, Guillou le prendra en charge et saura si Asselah pourra être de la partie ou pas.

Le staff médical fera tout pour le remettre d’aplomb

Le staff médical kabyle a vite pris en charge le portier Asse- lah. Hier, le joueur a été exa- miné par le médecin du club présent sur place. Asselah devra faire très attention au cours de ces deux dernières séances et suivra à la lettre les recomman- dations du staff médical afin de pouvoir être présent dans le onze face à l’USMH.

« Je n’ai rien de grave, je serai présent à Lavigerie »

Accosté à la sortie du stade, As- selah nous a révélé qu’il ne souf- fre pas d’une blessure grave et son cas ne suscite pas d’inquié- tude, il reste même sûr de pou- voir jouer le match face à l’USMH sans aucun problème :

«C’est lors de la séance de mardi soir que j’ai ressenti une légère douleur à l’épaule, c’est un léger écrasement. Par précaution, je n’ai pas voulu jouer tout le match aujourd’hui. Certes, je ressens encore des douleurs mais on m’a rassuré que ça disparaîtra vite. Je ferai tout pour ne pas rater notre premier match».

L. A.

08

0 8 N° 2044 Jeudi 13 septembre 2012 Coup par coup MCA Ghrib, Amrous et Tafat

N° 2044 Jeudi 13 septembre 2012

Coup par coup MCA

Ghrib, Amrous et Tafat ont rencontré de hauts responsables

Sonatrach exige du conseil d’administration de justifier

les dépenses du club

été gérées les finances de la SSPA/MCA. D’ail- leurs, les hauts responsables de la firme pétro- lière ont exigé de véritables pièces justificatives.

Une SPA au capital de 100 millions de centimes endettée jusqu'au cou ?

Contrairement aux faux investisseurs qui ont voulu flouer le Mouloudia, le montant de la dette ne pourra jamais constituer un empêche- ment pour Sonatrach afin de racheter la

SSPA/MCA et ce, quelle que soit sa valeur. Tou- tefois, les financiers de Sonatrach veulent de vé- ritables pièces comptables pour que les dépenses du club soient justifiées. On se de- mande même comment une société par ac- tions, dont le capital ne dépasse pas les 100 millions de centimes, soit déficitaire de plu- sieurs milliards de centimes, sans pour autant parler des dettes actuelles, et sans que plusieurs dépenses ne soient justifiées. Ce qui a donné aux responsables de la firme pétrolière un

C omme prévu, des représentants du conseil d’adminis- tration de la SSPA/MCA, à sa-

aperçu sur la manière avec la- quelle est géré le club.

Le CA appelé à présenter tous les documents dans les meilleurs délais

A l’issue de cette rencontre, et

voir Ghrib, Amrous, Abdeloua- hab et Tafat, accompagnés de l’avocat du club, se sont rendus

au siège de Sonatrach où ils ont rencontré de hauts responsables de la firme pétrolière. L’ordre du jour a été consacré aux dettes contractées par la société par actions. Les deux parties devaient débattre du sujet, afin que les responsables de Sonatrach puissent parler, à l’avenir, de leur investissement au Mouloudia. Cependant, les responsables de la firme pétrolière n’ont pas caché leur étonne- ment au sujet des pièces justificatives présentées par les représentants de la SSPA/MCA, car cer- tains bouts de papier, à défaut de documents of- ficiels, ne peuvent être considérés comme des pièces comptables. Les financiers de Sonatrach ont été choqués par la manière avec laquelle ont

selon une source digne de foi, on laisse entendre que les res- ponsables de Sonatrach ont de- mandé à leurs homologues du MCA de fournir les documents en question dans les plus brefs délais. Les repré- sentants du CD, qui ont remis tout un dossier, doivent donc trouver une solution à cet épineux problème, faute de quoi le dossier sera rejeté, car au rythme où vont les choses, on voit mal com- ment les pensionnaires de Chéraga pourraient présenter des pièces comptables dignes de ce nom, une affaire à suivre et qui pourrait appor- ter de la lumière sur cette histoire bien sombre. K. M.

La villa de Cheraga appartient bel et bien au CSA/MCA

Ouali «On doit faire face à la pression et réaliser un bon résultat à Tlemcen»

à la pression et réaliser un bon résultat à Tlemcen» Tous les coups sont permis,. C’est

Tous les coups sont permis,. C’est le moins que l’on puisse dire au vu de certains agissements qui tendent à vouloir dissimuler la vérité et jeter l’opprobre sur le club après que la DRAG et la DJSL ont validé l’assemblée élective, à travers laquelle Ammar Brahmia a été élu au poste de président du CSA/MCA. Cependant, le groupe de Zedek a enclenché une polémique au sujet de la villa de Cheraga, faisant croire qu’elle appartient à la section football, gérée actuellement par la SSPA/MCA, histoire de barrer la route à Ammar Brahmia et son équipe qui s’apprêtent à investir la villa, dès que l’agrément sera dé- livré par les instances compétentes. Seulement la vérité est tout autre, car la villa de Cheraga appartient bel et bien au CSA/MCA et l’acte de propriété en fait foi. En effet, et pour ceux qui parlent de 2008, Sonatrach a pro- cédé tout simplement à la restitution du sigle MCA au club sportif amateur, et il n’y a jamais eu création d’un nouveau club car si c’était le cas, le Mouloudia ne pouvait en aucun cas continuer à évoluer parmi l’élite. D’autre part, certains membres parmi le groupe de Zedek, et lorsqu’ils s’opposaient à Amrous et les membres du conseil d’administration de la SSPA/MCA, avaient crié à qui voulait les entendre que la villa de Cheraga appar- tient au CSA/MCA. Comment se fait-il maintenant qu’ils changent de position, et veulent faire accroire que Brahmia et son équipe n’ont pas le droit d’investir la villa de Cheraga sous prétexte qu’elle est la propriété de la section football ? Pour plus de détails, et pour ceux qui ont la mémoire courte, les responsables de la SSPA/MCA

A croire ce qui se dit dans l’entou- rage du MCA, les prochains jours pourraient apporter beaucoup de sur- prises, puisque les services de l’IGF sont à cheval sur la gestion du CSA/MCA et la SSPA/MCA et ne tar- deront pas à rendre leur verdict. En effet, cela remonte à l’année der- nière, lorsque le groupe de Zedek, qui s’opposait alors à Amrous et au conseil d’administration de la SSPA/MCA a saisi officiellement l’Ins- pection générale des finances, dans le but d’attirer son intention, sur la gestion financière du club sportif amateur et de la société par actions, criant à qui voulait l’entendre qu’elle était entachée de graves anomalies. Depuis, l’IGF, qui s’est saisie du dos- sier, après qu’une requête eut été si-

n’ont pas manqué d’affirmer qu’ils vont déménager à Dély Brahim et inaugurer le nouveau siège de la SSPA, du fait que la société par actions a loué une partie de la villa depuis sa création et qu’il est temps de déménager.

L’Association El Mouloudia ne pourra reprendre que ses activités à caractère socioculturel

Vous allez jouer votre premier match du championnat ce samedi à Tlemcen, comment se présentent les choses pour vous ? C’est une rencontre très difficile, dans la mesure où chaque équipe tient à réaliser une bonne entame de parcours. Nous sommes en train de continuer notre préparation en apportant les dernières retouches, avant de nous rendre à Tlemcen. Je souhaite revenir de là-bas avec un bon résultat, afin d’aborder les autres rencontres dans de bonnes conditions. Ne sentez-vous pas une certaine pression, car tout le monde s’attend à ce que l’équipe réussisse la victoire à Tlemcen, surtout que les supporters réclament le titre ? La pression existe toujours, notamment dans les grands clubs, car une équipe comme le MCA doit tou- jours jouer les premiers rôles en championnat. Certes, le WAT a perdu certains de ses joueurs, mais notre mission reste tout de même difficile, notamment pour cette première journée du championnat. Tou- tefois, il est évident qu’on se déplacera pour gagner, mais un point est aussi bon à prendre, car le cham- pionnat ne se joue pas sur un seul match. Quant à la pression, on doit la gérer et réaliser un bon résultat à Tlemcen. Qu’est-ce que vous appréhendez ? Dans ce genre de confrontation, seule notre réaction nous intéresse. On est tenus par l’obligation de résultat. Toutefois, on doit se méfier de notre adversaire qui aura l’avantage du terrain et de son public. L’entraîneur va vous confier la construction du jeu. Etes- vous en mesure d’assurer cette tâche ? Personnellement, je suis prêt à assumer cette tâche et ré- pondre aux exigences de l’entraîneur et jouer là où il me le de- mandera. Le plus important pour moi est d’aider mon équipe à réaliser un bon résultat à Tlemcen. Je dois être à la hauteur de la confiance que le coach placera en ma personne. Ne pensez-vous pas qu’une victoire à Tlemcen vous per- mettra de bien entamer le championnat, car vous allez re- cevoir l’équipe de la JS Saoura, avant le derby face à l’USMA ? Pour l’instant, il faut penser uniquement à la rencontre qui nous opposera au WA Tlemcen, car on ne veut en aucun cas focaliser sur une autre rencontre, alors qu’on n’a même pas entamé le championnat. Une fois la rencontre face au WAT jouée, on pourra parler des autres confrontations. K. M.

Refusant de reconnaître Brahmia comme président du CSA/MCA, Abdelhamid Zedek veut relancer l’Associa-

tion El Mouloudia, dont il est le dernier président. Tou- tefois, ladite association ne pourra reprendre que ses activités à caractère socioculturel. En 2008 et afin que l’opération de restitution du sigle MCA par Sonatrach puisse être en conformité avec la réglementation, Abdelhamid Zedek a signé le désistement de l’Association El Mouloudia de la gestion de la section football. De cela, l’Association El Mou- loudia n’aura aucun droit pour s’immiscer dans la gestion du club ni de près ni de loin, car si elle a pu gérer la section football de 2001

à

protocole d’accord signé avec Sonatrach

2008, c’est uniquement par le biais du

l’époque. Et c’est à travers la restitu- tion du sigle en 2008 que le protocole d’accord en question a pris fin. K. M.

à

Suite à la requête déposée l’année passée

L’IGF poursuit son enquête sur le dossier du CSA et de la SSPA/MCA

gnée par les membres du comité di- recteur de l’époque, est en train de mener son enquête, et le verdict ne tardera pas à être connu, si l’on croit la même source.

La SSPA/MCA risque la liquidation judiciaire

Maintenant, si des anomalies fi- nancières sont relevées, il est clair que les instances compétentes vont demander des comptes à rendre aux gestionnaires du MCA et à la SSPA/MCA qui est déjà confrontée à un grand déficit sur le plan financier et sera, donc, mise en liquidation ju- diciaire. Autrement dit, c’est à la nou- velle équipe dirigeante du CSA/MCA de créer une nouvelle société par ac- tions afin d’être en conformité avec

les règlements du professionna- lisme. En effet, il n’est un secret pour personne que l’année dernière et avant que Zeddek et son équipe n’investissent la villa de Chéraga, ils étaient confiants de pouvoir mener un changement radical et ils au- raient même confié à leurs proches qu’ils avaient les moyens d’opérer le changement au niveau de la SSPA/MCA, en saisissant les ser- vices de l’IGF, ainsi et avant même que la nouvelle équipe di- rigeante du MCA ne soit installée dans ses fonctions dans les jours à venir, on n’écarte pas la possibi- lité d’assister à un changement radi- cal au MCA, si le verdict confirmes des irrégularités dans la gestion fi- nancière du club.

N° 2044 Jeudi 13 septembre 2012

N° 2044 Jeudi 13 septembre 2012 Coup difficile MCA 0 9 Les joueurs sous forte pression

Coup difficile MCA

09

Les joueurs sous forte

pression à Tlemcen

J ouer le titre, c’est l’objectif que le Mouloudia s’est fixé cette saison. Les pensionnaires de Chéraga ont annoncé la couleur avant l’entame du parcours, se targuant d’avoir réalisé le meilleur recrutement en élite. Les poulains de Rabier sont appelés à se mettre donc dans la peau d’un champion et réa-

liser une très bonne entame de championnat, à commencer par la

première rencontre qui les opposera au WAT, ce samedi, à Tlemcen. A trois jours seulement de ce premier rendez-vous, la pression commence à se faire ressentir chez les joueurs, ce qu’ils ont confié d’ailleurs à leurs proches. Les camarades de Babouche sont persua- dés qu’on attend beaucoup d’eux, et que seule une victoire face en terre zianide pourra apaiser un peu cette pression qui risque de se retourner contre eux. En effet, tout autre résultat que la victoire sera assimilé à un échec pour les supporters, et mettra donc les joueurs dans une situation embarrassante, c’est pour cette raison que la pression est montée d’un cran chez le groupe.

Ils ne sont pas encore prêts

Les Mououdéens, même s’ils ont une idée sur leur adversaire, qui

a connu le départ de certains de ses joueurs, redoutent beaucoup

plus leur réaction que celle des Tlemcéniens. En effet, les poulains de Rabier sentent qu’ils ne sont pas encore prêts pour le champion- nat. Pour preuve et lors du dernier match amical face au Club Afri- cain, et malgré victoire, qui leur a fait du bien sur le plan moral, ils

ont trouvé toutes les peines du monde à terminer le match après soixante minutes de jeu seulement, pour les éléments qui ont joué presque toute la partie. Malgré le fait que la première journée du championnat a été décalée de quatre jours, les poulains de Rabier sont encore loin de la forme requise pour l’entame du championnat, à cause du retard qu’ils accusent en matière de préparation, engen- dré par le chamboulement du programme. L’ancien entraîneur Pa- trick Liewig avait misé sur le stage de Tunisie avec son préparateur physique, Bernard Gines, pour être au point sur le plan physique. Cependant, son limogeage a tout remis en question, et son succes- seur, Jean-Paul Rabier, n’a pu profiter du travail de son préparateur physique malgache, ce qui a été pénalisant pour les joueurs en ma- tière de préparation.

Ils peuvent se surpasser, mais…

Malgré ce manque de préparation, les joueurs du MCA peuvent se surpasser pour cette première journée, car cela aussi dépend de la réac- tion de l’adversaire, et même pour les trois ou quatre premières rencon- tres du championnat. Mais ils vont accuser le coup sur le plan physique par la suite, car le manque de préparation se fera sans aucun doute sen- tir, ce qui n’est pas fait pour arranger les affaires du MCA dont le staff technique est d’ores et déjà confronté à une situation difficile, car il faut trouver le remède nécessaire, si on veut vraiment jouer le titre.

K. M.

L’équipe regagnera Alger par route

Le coach redoute la fatigue du voyage

Ce vendredi, l’équipe du MCA s’envolera en fin d’après-midi à Oran avant de rejoindre la ville de Tlemcen par route, où la délégation du vieux club algé- rois élira domicile à l’hôtel Zianides. Toutefois et juste après la rencontre prévue à 16h et qui se jouera donc en diurne, en raison de l’indisponibilité de l’éclairage au stade Colonel Lotfi, l’équipe ralliera Alger par route. Une décision qui n’a pas été du goût de Jean-Paul Ra- bier et de certains joueurs, du fait que l’équipe va met- tre environ sept heures de route pour rentrer sur la capitale et ce, après un match qui s’annonce intense en ce début de saison. Comme le MCA enchaînera trois jours plus tard par une autre confrontation face à la formation de la Saouara, avant le grand derby face à l’USMA prévu à la fin de la semaine prochaine, la fa- tigue risque de se faire ressentir chez les joueurs. En effet, les poulains de Rabier, qui manquent déjà de rythme, ont besoin de récupérer leurs moyens d’une meilleure manière pour jouer trois rencontres en l’es- pace d’une semaine. Et ce n’est pas en ralliant Alger par route juste après le match qu’ils vont préparer leurs rencontres face à Saoura et l’USMA dans de meilleures conditions.

Il aurait souhaité que l’équipe effectue le retour par avion

Selon une source digne de foi, Rabier aurait souhaité que l’équipe effectue le voyage retour par avion. Certes, la direction du club a voulu faire éviter à son équipe de passer une nuit supplémentaire à Tlemcen ou bien à Oran, et c’est pour cette raison que la décision de rega- gner Alger par route a été prise. Toutefois, il aurait été préférable, pour Rabier, de passer une autre nuit à Tlemcen et effectuer le lendemain une petite séance de décrassage et prendre le vol à destination de la capitale que de soumettre les joueurs à un long voyage. A en croire la même source, ce qui a déplu à Rabier, c’est le fait qu’il n’a pas été associé à la programmation du voyage. Toutefois, il semble bien que c’est le report de cette première journée du championnat qui a faussé les calculs de la direction du club qui avait déjà établi son programme bien avant que la LFP ne prenne ladite dé- cision qui soumettra les clubs à un rythme intense de la compétition dès son entame.

K. M.

ASO

Nessakh «Confirmer

le dernier résultat»

Comment vont les préparatifs cette semaine ? Très bien, tout le monde est re- venu, il y a une bonne ambiance après la dernière victoire face à Bel

Abbès, il n’y a pas de blessé et tout cela est positif. Les joueurs ont re- trouvé la joie de jouer et préparent le match face à l’ES Tunis dans de bonnes conditions morales. La dernière victoire vous a-t-elle redonné confiance ?

C’est normal, une victoire fait tou- jours du bien même si elle est diffi- cile à arracher, ça reste un bon résultat qui nous stimule beaucoup pour l’avenir, surtout en champion- nat, mais elle nous a aussi ouvert les yeux sur nos lacunes qu’on doit com- bler pour paraitre avec un meilleur niveau à l’avenir. Comment voyez-vous les pro- chaines rencontres en champion- nat ? Elles seront difficiles car avec la compétition le niveau du champion- nat va s’élever de match en match et il y aura une grande concurrence entre les équipes pour être à l’avant de la course. Nous sommes heureux d’avoir gagné le premier match, mais nous devons montrer un meilleur ni- veau que celui du premier match si on veut rester sur de bons résultats. Le match de Ligue des cham- pions, vous y pensez ? Il le faut bien, puisqu’il a lieu ce

week-end et même s’il ne comptera pas pour nous, il aura une impor- tance psychologique pour les joueurs qui doivent confirmer la dernière victoire en championnat. L’identité de l’adversaire nous oblige à prendre ce match très au sérieux car battre l’EST reste notre objectif après l’éli- mination. Il y aura des absences de marque, ça ne risque pas d’affaiblir l’équipe lors de ce rendez-vous ? Nous n’avons pas le choix, nous devons jouer avec le groupe qui est disponible, ce groupe est capable de créer la surprise et faire un grand match comme au match aller à Radès où nous méritions bien mieux qu’une défaite. Nous pouvons pren- dre notre revanche sportivement en gagnant ce match retour. Vous avez eu du mal à terminer le match face à l’USMBA, êtes-vous prêt cette fois-ci ? C’est vrai, il ne faut pas oublier que j’ai repris tardivement à cause de ma blessure et j’ai eu du mal à garder mon punch en seconde mi-temps, mais j’ai pu me mettre un match dans les jambes. Je progresserai sûre- ment avec le temps et la compétition. Je crois que je pourrais tenir plus longtemps lors de ce match surtout que je sens la différence à l’entraîne- ment.

Entretien réalisé par Ahmed Feknous

Belhout tient son onze

l’absence de plusieurs éléments clés dans la formule de Belhout. L’entraî- neur devra compter sur l’apport du jeune Chérif Nasri dans la construc- tion du jeu pour remplacer Mohamed Messaoud, absent ce vendredi, au

même titre que Gharbi et Hadjadj. Lors des dernières séances d’entraîne- ment, Belhout a insisté auprès de ses joueurs sur la vitesse d’exécution et la couverture sachant que l’adversaire possède des attaquants très rapides. Belhout devra prendre ses précau- tions cette fois-ci, il peut bien jouer avec une défense à cinq joueurs pour

essayer cette nouvelle stratégie et blo- quer ainsi les deux attaquants de pointe de l’Espérance. Mellouli, quant

à lui, se chargera de N’jeung au mo-

ment où Aouamri aura pour tâche de couvrir les deux latéraux. Un disposi- tif qui pourra redonner à l’ASO sa force défensive surtout que l’équipe n’a pas terminé un match sans en-

caisser, jusque-là. Belhout n’aura rien

à perdre puisque son équipe est déjà

éliminée et c’est le meilleur moment pour lui d’essayer de nouvelles straté- gies de jeu.

A. F.

24 heures avant l’ul- time match de Ligue des cham- pions, Belhout a réussi à avoir son

onze après le match d’application qu’il

a programmé, mercredi soir, où il a

composé deux équipes, l’une formée des joueurs qui ne sont pas concernés par le match de demain et une se- conde qui avait bien le profil de l’équipe qui sera présente sur le ter- rain pour affronter l’ES Tunis puisqu’elle était formée de joueurs qui sont concernés par ce match qui verra

de joueurs qui sont concernés par ce match qui verra Bouhafer et Mellouli ont purgé Nasri

Bouhafer et Mellouli ont purgé

Nasri sera le meneur de jeu

D’après les dernières séances d’entraînement, tout porte à croire que Nasri sera dans le onze rentrant pour ce match. Ce jeune a rassuré le staff technique durant les derniers

L’équipe bénéficiera, pour ce match, du retour de deux dé- fenseurs, il s’agit de Farid Mellouli et Toufik Bouhafer, suspendus tous deux lors du match face aux Suns-

Entraînement aujourd’hui à 18h La dernière séance d’entraînement aura lieu aujourd’hui à 18h, et sera
Entraînement
aujourd’hui à 18h
La dernière séance d’entraînement
aura lieu aujourd’hui à 18h, et sera
consacrée au volet tactique. Belhout
devra garder seulement les joueurs re-
tenus pour le match, 18 joueurs. A la
fin de cette séance, vers 19h, l’équipe
se rendra directement à l’hôtel de
l’équipe au champ de boules où
elle prendra ses quartiers, la
veille du match.

hine. Leur retour sera rassurant pour Belhout et son staff, surtout que ces deux joueurs ont joué le dernier match face à l’USMBA et sont en pleine forme.

Saïdoun convoqué

matches amicaux et peut être le remplaçant de Messaoud, en l’absence de joueurs à ce poste. Merzougui a aussi des chances d’être sollicité dans ce match, mais comme joker.

Zaoui capitaine

Belhout a convoqué cette fois-ci le milieu de terrain, Mohamed Amine Saïdoun, qui pour- rait rentrer dans ses plans surtout qu’il y aura des absents dans l’équipe. Belhout envisage

Zaoui sera le capitaine d’équipe dans ce match, il sera encore présent pour le der- nier match de la phase de poules, lui qui était menacé de ne pas jouer puisqu’il avait un carton auparavant. Belhout compte énormé-

de l’utiliser comme joker au milieu, Zaouche et Bentoucha devant être dans le onze. Cet élément sera l’une des cartes du milieu, Patrick n’ayant pas beaucoup de chance d’être sollicité pour ce match.

ment sur son expérience pour mener ses cama- rades sur le terrain vers une première et dernière victoire dans cette compétition comme il l’a fait en championnat face à Bel Abbès.

L’EST à l’heure du match Les visiteurs arriveront ce matin à Chlef en provenance d’Alger.
L’EST
à l’heure
du match
Les visiteurs arriveront ce matin
à Chlef en provenance d’Alger.
Une seule séance est prévue pour
les poulains de Nabil Maâloul à
l’heure du match, le stade Bou-
mezrag étant prêt à accueillir
cette séance sous le feu des
projecteurs à 20h30.

Les arbitres aujourd’hui à Chlef

Le trio arbitral de ce match sera présent ce matin à Chlef. L’ASO a envoyé un véhicule pour ramener les ar- bitres à bon port. Ce trio arbitral est gabonais, com- mandé par M. Eric Otogo assisté de MM. Finga Kafil et Nizyangui Dolifat, et le commissaire au match sera M. Dioré Seydou du Niger.

Réunion technique à 18h

La réunion technique est prévue en fin d’après-midi, elle regroupera les deux secrétaires et le commissaire au

match, M. Dioré Seydou du Niger, qui devra présider cette réunion afin de parler de tout ce qui se rapporte à cette ren- contre.

10

1 0 N° 2044 Jeudi 13 septembre 2012 Coup de bluff USMH Belkaroui-Demou la charnière centrale

N° 2044 Jeudi 13 septembre 2012

Coup de bluff USMH

Belkaroui-Demou la charnière centrale Pour parer à la probable défection de Ziane Chérif, Boualem Charef,
Belkaroui-Demou
la charnière centrale
Pour parer à
la probable défection de
Ziane Chérif, Boualem Charef, le
coach harrachi, a plusieurs
solutions de rechange.
Mais une seule semble la
plus plausible, à savoir
celle de placer le duo
Demou-Belkaroui
dans l’axe. Belkaroui,
connu pour être un
défenseur polyvalent
et évoluant souvent
comme arrière
gauche, il est le plus
indiqué pour jouer
dans l’axe.
«Derrière, il n’y
a pas de
titulaires
indiscutables»
Interrogé sur cette
amélioration du compar-
timent défensif qui, mal-
gré l’absence de certains
titulaires se comporte aussi bien sinon mieux
qu’avant, Hacen Benomar, le coach adjoint, nous
dira : «Avant de vous en donner les raisons, je peux
vous dire que j’étais certain que les choses allaient chan-
ger pour le compartiment défensif. En fait, on savait
que dans le réservoir il y avait des éléments qui étaient
tout à fait capables de s’imposer dans le onze. Le pro-
blème était dû à une inadaptation système de jeu.
D’abord, la plupart de nos défenseurs sont des nou-
veaux, je citerai Mekioui et Belkaroui. Ces joueurs
n’ont jamais joué ensemble auparavant. Pour eux, c’est
un nouveau système de défense auquel ils devaient
s’adapter. Donc, les joueurs avaient besoin de temps.»
L’USMH veut réserver un accueil
chaleureux aux visiteurs
Mana : « J’appelle les
supporters à faire
preuve de sportivité»

Confiance et

détermination

Younès pourrait jouer la contre JSK N'ayant toujours pas re- trouvé tous moyens, l’attaquant,
Younès
pourrait
jouer
la contre
JSK
N'ayant
toujours
pas
re-
trouvé
tous
moyens,
l’attaquant,
Sofiane
You-
nès,
pas
de
faire
du
ren-
trant
weekend
contre
la
JSK,
son
ex-équipe.
Jusqu'à
hier,
Charef
n'avait
pas
encore
choisi,
entre
Younès
Tatem,
qui
semble
plus
en
forme,
celui
sera
ses certain et titulaire. onze rencontre
Mais
l'on
tient
compte
de
la ce n'est partie si dernière qui
amicale
jouée
contre le CAK
lundi, où
You-
nès a réalisé
une belle
presta-
tion, il
est
fort
possible
de
voir
ce
à joueur
participer
cette
ne rencontre pour
serait-ce
que
une
demi-heure.

Dans le but de ré- server un ac- cueil chaleureux aux visiteurs et permettre à la rencontre de se dérouler dans un esprit sportif, Abdelkader Mana, le porte- parole officiel du club, nous a joint hier matin

le porte- parole officiel du club, nous a joint hier matin tant que diri- geant, porte

tant que diri- geant, porte pa- role officiel du club et ancien pré- sident, mon seul souci est que la rencontre se dé- roule dans un grand fair-play. J’appelle nos sup- porters à rester calmes que ce soit avant, pendant et même après la fin du match. En ce moment l’équipe a besoin de ses supporters. Nous devons donc réserver un accueil cha- leureux l’équipe adverse, je souhaiterais que le match se déroule dans un esprit sportif et que le meilleur gagne.»

pour lancer un appel aux supporters, les priant de venir nom- breux pour encourager l’équipe, mais aussi de faire preuve d’un esprit sportif en respectant l’équipe adverse : «En

Mekioui : «Nous sommes suffisamment motivés»

Mekioui, l’ex- joueur de l’ASO et du CABBA, et nouveau transfuge de l’USMH, est certain que son équipe a les moyens d’arra- cher une vic- toire. Auteur de prestations remarquables lors des der- niers matches amicaux, ce joueur sem- ble avoir re- trouvé ses moyens.

Convaincu de ses qualités, Mekioui est se- rein à la veille de cette confrontation. Interrogé sur sa forme actuelle et sur les chances de son équipe dans cette confronta- tion, il pense que le match sera équilibré mais que la vic- toire pourrait pencher en fa- veur de l'USMH. Même

s’il se doute que la rencontre sera difficile, le joueur croit ferme que son équipe est en mesure d’arra- cher les trois points : «Le match est, certes, très diffi- cile, mais nous sommes suffi- samment moti- vés pour faire un grand match» dira l’ex-arrière gauche de l’ASO»

Le retrait de Laïb se précise

Salmi «Je suis candidat à la présidence du CSA»

S almi Nasreddine,

l’ancien joueur de

l’USMH, actuelle-

ment président de

l’association des

anciens joueurs,

pourrait succéder à Mohamed Laïb, l'actuel premier responsa- ble de l'USMH dont le mandat à la tête du CSA arrive à terme. Cet ancien professionnel du club francais du FC Sète, que nous avons joint hier matin pour connaître ses intentions, nous a confirmé cette informa- tion : «En effet, j'ai pris la déci- sion de me porter candidat à la présidence du CSA étant donné que le mandat de Laïb arrive à terme. J'ai déjà eu une discus- sion avec Laïb concernant son avenir à la tête du CSA/USMH, et il m'a fait part de son inten- tion de se retirer. De toute façon, quoi qu'il en soit, l'assemblée élective aura lieu dans peu de temps et donc je suis candidat à la présidence.»

«Dans l’intérêt du club, je voterai oui pour le bilan financier»

Interrogé sur ce qu’il pense du bilan moral et financier du président Laïb que certains parmi l’opposition contestent, Salmi n’est pas passé par plu- sieurs chemins pour nous faire part de son approbation quand au bilan de Laïb. «Concernant

ce bilan, je ne cherche pas à comprendre s’il est bon ou mau- vais. L’assemblée générale est souveraine c’est à elle de décider de son approbation ou non. Mais, si vous voulez mon avis, je dirai que je voterai oui. Pour moi, l’approbation de ce bilan est une nécessité car cela relève de l’intérêt du club. C’est pour- quoi je serai parmi ceux qui l’approuveront. Tous ceux qui me connaissent savent que je ne suis pas un hypocrite. Quand j’ai envie de dire ce que je pense je le clame haut et fort.»

Laïb : «Je suis prêt à partir si…»

Apparemment, Laïb est au courant de tout ce qui se trame ainsi que des tractations de cer- taines personnes qui agissent en coulisse, dans le but de le pousser à partir. Du moins, c’est ce que l’on pourrait dé- duire, si l’on tient compte de ses déclarations : «Je suis au cou- rant des agissements de cer- taines personnes dans les coulisses pour me pousser à par- tir. Elles doivent savoir que Laïb ne s’accroche pas à son poste de président et qu’il est prêt à par- tir. Ce soir je serai là pour pré- senter aux membres de l’AG mon bilan moral et financier. C’est à eux seuls de décider de son approbation ou non. Si je constate qu’il y a des gens qui voudront semer la pagaille juste

pour me destituer de mon poste de président, dans ce

cas, je le leur faciliterai la tâche en présentant ma dé- mission et je leur cèderai mon poste. Donc, cela ne sert à rien d’es- sayer de me

discré-

diter en distillant des mensonges ou de se laisser aller à des accusations gra- tuites. Ces gens qui sont connus dans le milieu sportif harrachi pour être des désta- bilisateurs. Je ne suis pas le premier et je ne serai pas le dernier à leur faire face.»

Mohamed Laïb, président du club, nullement impressionné par le grand ménage qu’a connu son équipe durant cette intersaison déclare à ce propos : «Nous avons fait une bonne préparation, le groupe com- mence à prendre forme. Nous avons procédé au renfort de tous les compartiments, une tâche pourtant difficile vu nos moyens financiers limités. Nous sommes prêts pour la nouvelle saison que nous allons attaquer avec déter- mination. J’ai une grande confiance en cette jeune équipe et en le staff technique.»

A la veille du match contre la JSK

Les Harrachis prêts pour le combat

du match contre la JSK Les Harrachis prêts pour le combat Apparemment, le staff technique de

Apparemment, le staff technique de l'USMH ne veut en aucun cas que l'équipe rate ce premier ren- dez-vous de la saison face à la JSK. Depuis le début de semaine, Charef et ses deux ad- joints préparent cette confrontation avec une grande détermination pour dégager un groupe capable de s'imposer. Lors de la dernière séance d'en- traînement qui s’est dé- roulée hier, Charef a insisté sur deux va-

riantes de jeu en vue de leur application. Apparemment, c’est pour le 4-4-2 que Cha- ref devrait opter. Sa- chant que la force de l’adversaire se situe au niveau du milieu du terrain, Charef a prévu de le renforcer par quatre éléments, et non des moindres, Amada, Hendou, Tatem et Djarbou. Au- tant dire que l’on assis- tera à une grande bataille au milieu du terrain pour laquelle les Harrachis sont déjà

prêts.

Beaucoup de volonté au sein du groupe

contre ap- proche, plus on constate une plus grande vo- lonté chez les joueurs. Ces derniers se montrent en effet de

plus en plus concentrés sur cette

confronta-

tion. Le sou- hait du staff technique est que cette vo- lonté affichée lors des entraî- nements et la rigueur dans le travail se ver- ront, sur le ter- rain, le jour du

match.

Travail technique pour la séance d’hier Depuis le début de semaine, l’en- traîneur en chef
Travail
technique pour
la séance d’hier
Depuis le début de semaine, l’en-
traîneur en chef axe son travail sur l’as-
pect technique. C’est ce qui a été
remarqué lors de notre passage hier, au
stade Lavigerie. Des parties de sixtes
étaient au programme et ce, afin de mettre
au point les automatismes. Charef et ses
adjoints se sont même fait remarquer
par leurs interventions tout au long
de la séance pour corriger et
orienter et le jeu et les
joueurs.

Cette rencontre suscite un grand intérêt autant chez les joueurs que du côté des supporters. D’ailleurs, ceux qui ont côtoyé l’entourage de l’équipe ces der- niers jours ont certainement dû remarquer que plus

le moment de la ren-

N° 2044 Jeudi 13 septembre 2012

N° 2044 Jeudi 13 septembre 2012 Coup sûr JSMB 1 1 JSMB (A) 5 - JSMB

Coup sûr JSMB

11

JSMB (A) 5 - JSMB (Espoirs) 1 Aït Fergane de retour Il faudra confirmer face
JSMB (A) 5 - JSMB (Espoirs) 1
Aït Fergane de retour
Il faudra confirmer face au MCO
preuve de beaucoup de sérieux dans
l’optique de revenir très vite à son
meilleur niveau et montrer à son
coach qu’il pourra compter sur ses
services et, pourquoi pas, le retenir
dans son onze.
Au cours du match d’application disputé
hier, un joueur a enregistré son retour. Il
s’agit de Nabil Aït Fergane. Blessé à la
cheville face à la JSK, le Béjaoui a raté
deux rencontres amicales, l’une face à
l’ESS et l’autre face aux Espoirs. A pre-
mière vue, Nabil semble avoir tiré un
trait sur sa blessure à la cheville, vu son
excellente prestation à l’entraînement.
Désormais, le technicien français, Alain
Michel, pourra compter sur ses services
face au MCO.
… Mebarki confirme
L’autre attaquant béjaoui, en l’occur-
rence Mebarki, a réussi également à
marquer deux réalisations face aux
Espoirs. A l’image de Derrag, l’ex-
Asémiste fait de son mieux pour
s’imposer et, pourquoi pas, arracher
une place de titulaire dès l’entame
de la saison.
Hadji blessé à la cheville
Si Aït Fergane a eu la chance de revenir
à son meilleur niveau, ce n’est pas le cas
A vant-hier soir, l’en-
traîneur français,
Alain Michel, a pro-
grammé un match
d’application qui a
opposé ses poulains
confirmer, dès le premier match, et
revenir avec un résultat probant de
Zabana.
aux Espoirs de la JSMB. C’est le
deuxième match de la semaine à
l’occasion duquel le staff technique
béjaoui a fait participer tous ses
joueurs et, par là même, arrêter la
stratégie avec laquelle il songe à dé-
marrer le premier déplacement à
Les remplaçants s’illustrent
Contrairement au premier match,
l’entraîneur Alain Michel a aligné
d’entrée les remplaçants qui ont, de
l’avis de tous les présents, montré
tout ce dont ils sont capables de
faire avec cette victoire de cinq à un,
alors que lors du premier match, les
mêmes joueurs ont inscrit quatre
but en deuxième mi-temps. En d’au-
tres termes, les remplaçants d’Alain
Michel ont confirmé qu’ils sont plus
efficaces que ceux qui composent
pour l’instant l’équipe-type.
le premier match de la saison face
au MCO, ces derniers se sont
contentés d’un match nul. Le
manque d’efficacité a beaucoup in-
quiété Alain Michel qui prévoit
d’apporter des correctifs en urgence,
en prévision du match de samedi
après-midi.
Ils menacent Bourekba
et Boussaha
Le retour en force du duo Derrag-
Mebarki constitue une réelle me-
nace pour les deux autres attaquants
des Vert et Rouge, en l’occurrence
Boussaha et Bourekba. Les deux
premiers cités promettent de conti-
nuer sur cette lancée jusqu’à prou-
ver qu’ils méritent de jouer d’entrée,
d’autant plus que Boussaha est en
perte de vitesse. Même s’il a pris
part à tous les matchs amicaux il n’a
marqué que deux buts seulement,
alors que Bourekba, qui a à son actif
cinq buts, a raté de nombreuses oc-
casions nettes de scorer. S. H.
de son partenaire Hadji. Et pour cause,
le joueur en question a contracté une
blessure à la cheville, hier matin. Alors
que le match face aux Espoirs était sur le
point de s’achever, Hadji a dû céder sa
place. Aussitôt, le staff médical lui a pro-
digué les premiers soins. Toutefois, on
ignore toujours s’il pourra répondre pré-
sent ce samedi face au MCO ou pas. Le
staff médical remettra son diagnostic au-
jourd’hui à l’entraîneur en chef, Alain
Michel.
Lahlou s’est entraîné en solo
Quant à Rafik Lahlou, le staff technique
a préféré le ménager, suite à ses douleurs
à la cuisse. Le joueur s’est contenté d’un
entraînement en solo. Après avoir effec-
tué quelques tours de pise, Lahlou a en-
chaîné avec quelques exercices de
musculation. Toutefois, le joueur devait
reprendre du service lors de la seconde
séance de la journée d’hier programmée
à 17h.
Cédric en tenue de ville
Derrag se révolte…
Ce qu’il faut retenir de ce match
d’application, c’est la révolte de
Derrag qui a su tirer son épingle
du jeu en montrant toute son ef-
ficacité devant le but, en inscri-
vant à son compte personnel
trois réalisations, confirmant
par la même occasion sa pro-
gression par rapport aux précé-
dents matchs. Pour rappel,
Derrag n’était pas en possession
de tous ses moyens en raison
d’une blessure au genou. A
l’heure qu’il est, Derrag fait
L’équipe alignée
en 1 re mi-temps
Oran, face au MCO, pour le compte
de la première journée du cham-
pionnat. Le match a vu les poulains
d’Alain Michel étaler leur talent
avec au bout une large victoire de
cinq buts à un qui vient confirmer,
si besoin est, le précédent résultat
positif remporté face à la même
équipe. Il va sans dire que les Bé-
jaouis doivent rester lucides et se-
reins et poursuivre le travail pour
Adnane, Boukemacha, Benatsou,
Bouabta, Benzerga, Hannachi, Ha-
mouche, Hadji, Mebarki, Aures, Der-
rag.
L’international algérien Cédric, qui est
vient de revenir du Maroc, ne s’est pas
entraîné hier matin. Le staff l’a ménagé
lors du match amical face aux Espoirs.
Tout comme Lahlou, le portier Béjaoui
devait réintégrer ses partenaires lors de
la séance de 17h.
Celle de la 2e mi-temps
Les titulaires se contentent
d’un match nul
Pour les joueurs qui ont l’habitude
de figurer dans l’équipe-type que
prévoit d’aligner Alain Michel, dès
Djebaret, Laribi, Mekhaldi, Mebara-
kou, Zafour, Neyati, Bahloul, Zerrara,
Aït Ferguene, Bourekba, Boussaha.
Michel tient son équipe type
Achouri au sifflet
La commission d’arbitrage de la Ligue
nationale de football professionnel
vient de désigner Achouri pour diri-
ger la première rencontre de cham-
pionnat face au MCO. Le directeur du
match sera assisté de Amari et Zaïd.
Quant à la rencontre des Espoirs, pro-
grammée à 13h, elle sera dirigée par
Yahi.
Communiqué de Presse Djezzy
Le lounge Djezzy à l’aéroport
Houari Boumediène :
une première en Algérie
A la lecture de l’équipe ali-
gnée à deux reprises
contre les Espoirs, on peut
dire que l’entraîneur en chef, Alain
Michel, vient de dégager l’équipe-
type, du moins celle qui devra af-
fronter le Mouloudia d’Oran, pour
le compte de la première journée
du championnat de Ligue 1. Il ne
reste que quelques retouches à
faire sur le plan du jeu pour le
technicien français qui donne l’im-
pression de tenir ses hommes de
base pour ce prologue du cham-
pionnat.
stage des Verts : «C’est qu’il va s’ab-
senter ces derniers temps, mais
compte tenu qu’il sera avec la sé-
lection nationale, Cédric sera prêt
à prendre sa place contre le
MCO», a affirmé Alain Michel.
leur, ils valent autant que ces deux
éléments titulaires.
Des changements en vue
après le MCO
Laâribi, Mekhaldi,
Mebarakou et Zafour, le
quatuor défensif
Boussaha et Bourekba,
le duo d’attaque
Cédric, l’incontestable
numéro 1
Le dernier match d’application
livré par la JSM Béjaïa a permis à
Michel d’aligner les quatre élé-
ments devant constituer l’arrière-
garde béjaouie. Il s’agit de Laâribi,
Mekhaldi, sur les côtés, et Mebara-
kou et Zafour, au niveau de l’axe
central. Il faut dire que la nouvelle
recrue, Laâribi, devra faire son ap-
parition comme titulaire suite à la
blessure de Megatli au genou.
chargés du travail défensif avec
comme mission de travailler au ni-
veau de la récupération, alors que
le duo Zerara-Aït Fergane aura
une tâche plus offensive. Il faut
dire qu’Aït Fergane n’était pas pres-
senti à être titularisé, suite à la
blessure qu’il a contractée il y a de
cela quelques jours, mais son re-
tour en force a contraint Alain Mi-
chel à compter sur ses services et
le préférer à Hadji lequel est re-
tourné sur le banc de touche.
Bien qu’il ne se soit pas entraîné
avec l’équipe pendant deux se-
maines et n’ayant pas pris part aux
derniers matches amicaux livrés
dernièrement, le portier Si Moha-
med Cédric est bien parti pour
être l’indiscutable titulaire dans les
bois de l’équipe face au MCO.
L’entraîneur lui-même avait
confirmé cette information, peu
avant le départ du joueur pour le
Neyati, Bahloul, Zerara
et Aït Fergane au milieu
Pour cette entame de champion-
nat, Alain Michel va confier l’ani-
mation du secteur offensif au
tandem Boussaha-Bourekba. Ces
deux éléments sont appelés à se
montrer à la hauteur de la
confiance placée en eux en faisant
preuve d’efficacité, car les deux au-
tres éléments que sont Derrag et
Mebarki semblent avoir déjà des
fourmis dans les jambes et n’atten-
dent que leur chance pour prouver
à l’entraîneur qu’en matière de va-
Il se pourrait bien que l’entraîneur
apporte des changements, après le
match contre le MC Oran, avec le
retour pressenti de Megatli.
Connaissant Alain Michel, il se
pourrait bien qu’il apporte
quelques changements, si jamais
l’équipe ne tourne pas comme il
faut face au Mouloudia d’Oran, car
cinq éléments et non des moindres
n’attendent qu’un signe de leur
coach pour prétendre à une place
de titulaire contre l’USM Bel
Abbès
Pour ce qui est du milieu de ter-
rain, c’est Neyati, Bahloul, Zerara
et Aït Fergane qui ont été désignés
par l’entraîneur Alain Michel pour
occuper cette zone stratégique du
terrain. Les deux premiers seront
Huit changements par
rapport à la saison passée
Huit changements ont été opérés
par l’entraîneur par rapport à la
saison passée. Trois éléments
seulement sont rescapés de
l’équipe de la saison écoulée, à
savoir Cédric, Zafour et Zerara.
S. H.
Le lounge Djezzy à l’aéroport international
Houari Boumediène d’Alger est une première en
Algérie et, l’apanage à l’étranger, des grands opé-
rateurs de téléphonie mobile qui font du service
clientèle une priorité. Ce nouveau service aussi
inédit qu’à forte valeur ajoutée est le fruit de la
collaboration entre deux entreprises dyna-
miques dans leurs secteurs : le SGSIA et Djezzy
qui ont mis leur savoir-faire créatif pour réaliser
une structure moderne qui n’a rien à envier aux
modèles internationaux. Cette collaboration
entre la SGSIA et DJEZZY, démontre la volonté
du leader de la téléphonie mobile de fonder des
partenariats novateurs et créateurs de valeurs
pour tous. Géré par la SGSIA, bénéficiant de
tout le confort et de tous les services VIP, le
lounge Djezzy offre gratuitement le Wifi ainsi
qu’un certain nombre de commodités. Il est ac-
cessible à plusieurs compagnies aériennes ainsi
qu’aux clients VIP Djezzy et ceux du programme
Elite IMTIYAZ. Avec ce nouveau service,
Djezzy a voulu pousser plus loin son savoir-
faire en termes de création "d’Expériences
Clients" et de satisfaction. Rappelons que
Djezzy a pour attribut la qualité de son service
clientèle, la force de son réseau et ses offres com-
merciales ciblées qui répondent aux besoins des
Algériens.
La Direction Presse,
der- n i e r s temps et les blessures des défen- seurs n’arrangent pas
der-
n i e r s
temps et les
blessures des défen-
seurs n’arrangent pas les affaires
du staff technique qui essaye plu-
sieurs variantes. Il faut dire
que l’enfant de Boufarik
peut jouer sur les flancs
de la défense et dans
l’axe sans le moindre
souci et il a eu à le
prouver à plusieurs
reprises.
Rebbih
«On ne connaît
pas Saoura,
mais on y va
pour gagner»
Pour Rebbih comme pour le
CRB, c’est une aventure vers l’in-
connu. Les Rouge et Blanc n’ont
pas l’habitude de jouer dans le
Sud. Il y a eu rarement d’équipes
de la région qui ont évolué en
Ligue 1. L’USB est restée une seule
saison en 2006. De nombreuses
contraintes, comme le climat ac-
tuel, le stade que l’ont dit exigu…
Rebih est d’accord pour dire que
cette équipe est une inconnue :
«C’est la première fois que nous
nous déplaçons dans le Grand Sud.
On craint la chaleur, parce le climat
est encore chaud. On espère que
cela ne nous gênera pas. On ne
connaît pas cette équipe de la JSS,
mais comme notre entraîneur est
adepte de la tactique offensive, on y
va pour gagner le match.»

Les supporters veulent des places à Béchar

C’est le branle-bas de combat dans les fiefs du club phare du quartier de Belouizdad. Des sup- porters ont décidé de faire le voyage à Bé- char pour soutenir le CRB mais personne n’ignore que le stade qui tient lieu de domi- ciliation de la JSS est trop exigu. Il est fort probable qu’à l’occa- sion de la visite du CRB, il sera difficile de trouver une place assise dès la matinée. C’est la première fois que la JSS joue en Ligue1 et la venue d’un club comme le CRB ne va pas pas- ser inaperçue dans la ville de Bechar.

Le 20-Août de Bechar dispose de 3 000 places

Les supporters du Chabab sont avertis, le stade qui devrait abriter le match JSS- CRB a une faible capa- cité. Il ne peut accueillir que 3.000 supporters, chiffre donné par le site de la Ligue professionnelle. On se demande com- ment la JSS a fait pour jouer en championnat sachant que dans le ca- hier des charges, il est stipulé que le stade, pour être homologué, doit contenir 10.000 places. Ce que l’on sait c’est que de nombreux supporters du CRB ont l’intention de faire le voyage. Des bus et des véhicules particu- liers sont réquisition- nés dans ce but et une bonne organisation est nécessaire pour que le voyage soit une réussite.

Séance matinale assez chargée

La séance matinale de mercredi dernier était assez chargée et c’est le moins que l’on puisse en dire. Tout le monde était présent à la séance, à la veille du départ à Bechar. Arena alterne les séances chargées avec les séances biquo- tidiennes. A partir de ce samedi, le Chabab aura au programme, tout comme les équipes de la Ligue1, un champion- nat chargé avec trois rencontres à disputer en l’espace d’une semaine.

12

rencontres à disputer en l’espace d’une semaine. 1 2 N° 2044 Jeudi 13 septembre 2012 Coup

N° 2044 Jeudi 13 septembre 2012

Coup de joie CRB

Le retour de Harkat

à l’entraînement rassure

le staff technique

L dernière absence de Har-

kat, le défenseur central du Chabab, a quelque peu per- turbé le staff technique dans sa préparation du premier déplacement du club cette

saison. Harkat, qui se plaignait d’une forte angine, n’avait pas pu se pré- senter à l’entraînement. Le risque de perdre un deuxième joueur, après l’annonce du forfait de Abdat, n’était pas pour mettre l’équipe dans le meilleur couloir avant JSS-CRB. Abdat avait rechuté après avoir été blessé à la cuisse. Le coach suisse l’a donc exclu de ses plans. On a évité le pire, quand on a annoncé un autre forfait, celui de Harkat. Mais au bout du compte, le défenseur est revenu à l’entraînement et avait expliqué qu’il se sentait en mesure de faire le voyage et de jouer contre la JS Saoura.

Décrassage à l’arrivée

a

Il s’entraînait avec le groupe normalement

Harkat n’a pas pris le soin de se travailler en solo. Le défenseur cen- tral du Chabab a rejoint le groupe et entamé la séance le plus normale- ment du monde. Ce qui rassura le staff technique et les proches du CRB. Toutes les inquiétudes se sont dissipées. Harkat sera présent dans l’axe contre la JSS.

Khoudi et Kerrar sur la liste des 18

Arena avait des solutions de re- change, en cas de problème dans l’axe. A la suite de l’absence de Abdat, on a appris auprès d’une source proche du staff technique que l’entraîneur du Chabab a décidé de convoquer les jeunes Khoudi et Ker- rar. Si les deux jeunes sont convo- qués parmi les dix-huit joueurs qui

Les coéquipiers de Maâmeri s’en- voleront à destination de Bechar,

vendredi dans la matinée. A leur arrivée, les joueurs effectueront leurs premiers pas sur le tartan du stade du 20-Août de Bechar, pour une séance de décrassage.

feront le déplacement à Bé- char, il n’est pas certain qu’ils seront dans le onze rentrant. Ce qui est certain, c’est que le Suisse a l’intention de faire appel à ces deux joueurs au cours de la saison et compte les incorporer en cas de besoin, à n’importe quel mo- ment, et les mettre dans le bain. A moins qu’Arena ne surprenne tout son monde en titularisant les deux joueurs ce samedi.

Mammeri s’est préparé à jouer dans l’axe

Le latéral droit, Mammeri a eu l’occasion de jouer dans l’axe de la défense. En tout cas, Arena a dû par- ler à son défenseur qui s’est préparé à toute éventualité. C’est ainsi que le coach Arena l’a essayé au centre de la défense des Rouge et Blanc. Le CRB est poursuivi par la guigne ces

Les attaquants ont eu une séance spéciale la veille du départ

Arena a programmé une séance spéciale pour uni- quement ses attaquants. Un entraînement sur le terrain

du stade du 20-Août. Travail consacré essentiellement de- vant le but et aux derniers réglages du secteur offensif pour mettre tous les atouts du côté de ses joueurs.

pour mettre tous les atouts du côté de ses joueurs. La wilaya annule l’assemblée générale ordinaire
La wilaya annule l’assemblée générale ordinaire
La wilaya annule
l’assemblée
générale ordinaire

L famille du Chabab et, plus

précisément, les membres de l’assemblée générale du club, avaient rendez-vous, au- jourd’hui à 15 heures, à l’Insti-

tut du sport d’Aïn Benian. Mohamed Belaïd, le président sortant du CSA- CRB, devant présenter les bilans moral et financier de la saison dernière, sans doute entre janvier et mai derniers, c’est-à-dire jusqu’à la fin du champion- nat. Les invitations ont déjà été en- voyées laisse-t-on entendre dans l’entourage du club. Cette assemblée, la première d’une série de trois assem- blées, vient quelque peu en retard, et maintenant elle est purement et sim- plement reportée. Elle met fin au cycle de quatre ans de présidence de Belaïd à la tête du CSA. En effet, tous les quatre ans, des élections sont prévues pour le renouvellement des membres du co- mité du club sportif amateur et de son président. Les quatre ans correspon- dent au cycle olympique. Parfois, les changements ont lieu avant l’écoule-

a

ment des quatre ans, soit pour des rai- sons de démission, de vacance de poste ou pour des histoires de retrait de confiance des membres du CSA.

Installation d’une commission de candidatures

Le bilan moral et financier lu et pré- senté par le président devrait passer sans encombre pour le comité actuel et son président, Belaïd. En tout cas, rien ne laisse présager une autre tournure aux événements. Ce n’est pas le CSA qui gère le club professionnel mais la SSPA. Le CSA est en général action- naire au sein de la SSPA. Il a une part prépondérante dans la gestion du club professionnel, puisque, s’il détient la majorité des actions, comme c’est le cas pour de nombreux clubs, il a son mot à dire. En plus, le CSA perçoit les sub- ventions de l’Etat. Nombre de per- sonnes imaginent que l’AGO de ce jeudi est aussi une élection générale élective. Il n’en est rien. Il ne peut y

avoir d’élection sans l’installation d’une commission de candidatures. Ce qui veut dire qu’après la lecture du bilan par le président du CSA, il sera procédé à la désignation des membres de la commission de candidatures. C’est à ce moment que Belaïd devrait quitter l’es- trade et laisser la place aux membres de la commission de candidatures. Au moment où nous traitions du sujet, que la wilaya avait averti le président du CRB de la nécessité de l’annulation de la AGO pour des raisons réglemen- taires, avions-nous appris d’une source proche des hautes sphères du CSA, sans plus de détails.

Chettouf, Boukroucha et Aït Igrine, les noms qui reviennent le plus pour la succession de Belaïd

Des noms reviennent souvent lors des discussions dans les fiefs du Cha- bab. On parle de l’éventuelle succession du président sortant. Pour l’heure, on

ne sait pas encore si Mohamed Belaïd a l’intention de se représenter pour un autre mandat. Le concerné laisse pla- ner le doute et ne fait aucune déclara- tion sur ses intentions. Aussi, des noms circulent au sujet des éventuels succes- seurs de Belaïd. On parle de Chettouf, lui-même dirigeant, mais aussi de Bou- kroucha Boualem et de Djamel Aït Igrine. Ce dernier est le frère du défunt président du CRB des années 90. On en saura un peu plus sur les intentions des uns et des autres dans les jours à venir. Le temps que l’AGO se tienne, une semaine tout au plus. Les candi- dats intéressés par le poste de président du CSA devraient retirer des formu- laires de candidatures. La période de dépôt des candidatures ne sera pas longue, il faudra annoncer la date de l’assemblée générale élective qui ne de- vrait pas dépasser une semaine, après le déroulement de l’AGO.

M. B.

N° 2044 Jeudi 13 septembre 2012

13
13

Publicité

PUB

14

1 4 N° 2044 Jeudi 13 septembre 2012 Coup sûr ESS Velud : «Bien sûr que

N° 2044 Jeudi 13 septembre 2012

Coup sûr ESS

Velud : «Bien sûr que j’ai en tête l’équipe type !»

N ous avons voulu savoir ce qu’il en était de ses choix en ce qui concerne

les joueurs qui auront à com- poser l’équipe qui aura à dé- buter le championnat. Le coach sétifien nous avouera que dans sa tête, elle com- mence à se dessiner : «Bien sûr que j’ai déjà en tête les noms de ceux qui seront titu- larisés au coup d’envoi du championnat et vous com- prendrez que je ne vous les li- vrerais pas !» Velud nous dira qu’il sera intransigeant pour ce qui est de ceux qui joueront :

«J’ai tenu à être clair avec l’en- semble des joueurs et ils savent que les titulaires d’un jour peuvent ne pas l’être, le lende- main. L’émulation due à la concurrence sera pour moi un des moteurs pour la motiva-

tion des joueurs.»

«Il faut gagner, pas plaire à la galerie !»

Tous ceux qui ont suivi de près cette équipe de Sétif, de- puis le début de la prépara- tion, sont d’accord pour dire qu’elle développe un football de haute facture. Face au CSC, les joueurs de l’ESS s'étaient fait surprendre en fin de seconde période. Du coup, la précipitation a pris le des- sus sur l'efficacité. «On n'a pas fait un si mauvais match que ça. relativisera Belkaïd, le capitaine de l’équipe de Sétif. Mais on a manqué de réussite et on espère que ça va tourner, même s'il ne faut pas se cacher derrière ça. Il n'y a pas que le manque de réussite. Il faut faire plus à tous les niveaux. On a des lacunes et il faut tra- vailler encore plus et ne pas lâ-

cher. Tout le monde est un peu frustré après les résultats miti- gés réalisés en amical et de la façon dont on joue car on ne rentabilise pas tous les efforts consentis. On joue trop au ballon, sans aller à l’essentiel, qui est de marquer des buts.»

«La diversité

des origines»

Le mot est lâché, cette équipe sétifienne joue trop au ballon et oublie qu’en foot- ball, la finalité est de mettre le cuir au fond des filets. C’est ce qui permet de comptabiliser des points ou non. Pour ex- pliquer ce défaut, car c’en est un, plusieurs raisons sont avancées. La trop grande «di- versité des origines» des joueurs qui forment le groupe et leur jeunesse. «On a beau- coup de jeunes qui débutent et des joueurs qui découvrent le

championnat national. Ils ont, comme on dit, cette manie d’en faire un peu trop et de ne pas faire preuve de réalisme», re- connaît, toujours, Belkaïd qui ajoutera : «Les quelques an- ciens essaient de les encadrer au mieux et de leur montrer la voie, qui est celle d’arriver au plus vite au niveau du camp adverse et surtout de ne pas gaspiller les opportunités.» Depuis maintenant une se- maine, Hubert Velud tient un discours à ses joueurs, on ne peut plus clair, là-dessus. Il leur dira que l’objectif pre- mier est d’arriver à obliger le portier adverse à aller cher- cher le ballon au fond de ses filets. La manière pour y par- venir importe peu.

K. L.

filets. La manière pour y par- venir importe peu. K. L. Benabderrahmane : «Le MCEE me

Benabderrahmane :

«Le MCEE me réussit»

Le défenseur central de l’ESS Benabderrahmane, dans l’en- tretien qu’il nous a accordé mercredi passé, a insisté sur le fait que les mauvais résul- tats enregistrés en amical n’ont aucune importance. Il nous dira que lui et ses co- équipiers se déplaceront à El Eulma pour gagner et confir- mer la bonne forme de l’équipe. Il nous parle par ail- leurs de l’ambiance qui règne dans le groupe avant cet im- portant rendez-vous. Avant toute chose, vous res- tez sur une défaite face au CSC, lors du dernier match amical. Un commentaire. Ce match contre le CSC est un match amical et le résultat dans ce cas n’a aucune espèce d’importance. C’est un match de préparation que notre en- traîneur a mis à profit pour corriger ce qui doit l’être. Votre belle prestation ce jour-là ne peut que nous faire dire que vous êtes en pleine forme, n’est-ce pas ? Je n’ai fait que mon travail, en essayant de m’appliquer du mieux que j’ai pu. Malheu-

reusement, ce match ne s’est pas soldé par un bon résultat. Cela aurait récompensé les efforts que nous avons dé- ployés. Sincèrement, nous méritions la victoire car les occasions les plus franches étaient pour nous. Comme mes coéquipiers, j’ai donné le meilleur de moi-même au cours de ce match. Pour le premier match de championnat, vous allez le jouer contre le MCEE. Dans quel état d’esprit allez-vous l’aborder ? Il existe une grande motiva- tion chez l’ensemble des joueurs. Nous devons impé- rativement réaliser une belle performance et cela pour aborder comme il se doit cet exercice. C’est un derby qui se déroule chez l’adversaire et une défaite pourrait avoir des conséquences sur le plan moral. Ce sera difficile, mais la pression sera plutôt sur les épaules de nos adversaires. Nous avons les moyens de re- venir avec un résultat accep- table. Vous dites que la pression

sera sur les épaules de vos adversaires. Ceci est-il pour vous un avantage ? Certainement dans la mesure où cette équipe fera tout pour gagner devant son public. Nous ferons en sorte que cela ne se produise pas. Vous allez sûrement être ti- tularisé encore une fois dans l’axe. Cela vous convient-il ? Parfaitement car je peux évo- luer à tous les postes de la dé- fense. Je vais essayer de faire de mon mieux et cela ne veut pas dire que je serais automa- tiquement titularisé à ce poste, en championnat. De toutes les façons, c’est l’intérêt de l’équipe qui prime. Par ail- leurs, je voudrais vous signa- ler que cette équipe d’El Eulma me réussit assez bien. J’ai marqué contre cette elle lorsque j’étais à l’USMH et au CRB. Avez-vous les moyens de ri- valiser avec les autres forma- tions en championnat ? On ne peut rien promettre car toutes les équipes se sont bien préparées. Les joueurs qui composent l’effectif de

l’ESS ont des qualités et des arguments à faire valoir, même si en football, on ne peut être sûr de rien. Il y a en plus, un esprit d’équipe que l’on trouve rarement dans d’autres équipes et c’est sur- tout cela qui va nous permet- tre d’aller de l’avant. Notre vœu à nous, les joueurs, est de réaliser le meilleur par- cours possible car nous vou- lons offrir quelque chose à nos supporters. Il nous faut d’abord réussir le début du championnat. Vos supporters attendent beaucoup de vous. Qu’avez- vous à leur dire ? C’est connu, les supporters de l’ESS adorent leur club. Tous ne veulent qu’une seule chose, que leur équipe gagne encore des titres. Il nous est difficile pour le moment de promettre quoi que ce soit, mais nous nous engageons à leur procurer des moments de plaisir et de joie. Je leur demanderais enfin d’être pa- tients et de nous soutenir. Entretien réalisé par Khallil L.

Les deux dernières séances au stade du 8-Mai

Le coach sétifien comptait assurer les dernières séances d’en- traînement avant le choc face à El Eulma sur une pelouse en gazon naturel. Malgré les efforts des diri- geants cela ne fut pas possible. Les Sétifiens ont dû se contenter du tartan du stade du

8-Mai.

Seul Benkhodja

S’il n’a pas pu disposer d’une pelouse en gazon naturel lors des der- nières séances, Hubert Velud n’est qu’à moitié mécontent. La bonne nouvelle pour lui est que, mis à part Ben- khodja, tous les joueurs qui étaient blessés ont repris le chemin des entraînements.

Il souffre

d’une angine

Totalement remis après l’opération qu’il a subie au printemps dernier, Benkhodja avait repris les entraînements. La raison de son absence lors des séances d’hier et d’avant-hier est qu’il souffre d’une angine. Le fait d’être sous anti- biotique l’empêche de s’entraîner.

Anab en solo

L’ex-joueur de Water- loo vient tout juste de se rétablir de sa bles- sure au genou. Présent au stade lors de la séance d’hier, il s’est ce- pendant contenté d’ef- fectuer des tours de piste. Il se dirigera en- suite vers les vestiaires bien avant ses coéqui- piers pour prendre sa douche. Bien sûr, il est trop court sur le plan physique pour prendre part au match de ce Sa- medi face à El Eulma.

Il a réclamé le reste de son argent

Anab n’a pas manqué de profiter de la pré- sence des dirigeants au stade pour se rappro- cher d’eux. Il leur de- mandera des explications en ce qui concerne le reste de son dû. En effet Anab n’a perçu qu’une partie de l’avance qui corres- pond à quatre mensua- lités comme cela était convenu au moment de la signature de son contrat.

Tout va bien pour Delhoum

Blessé lors du dernier match amical face au CSC, Mourad Del- houm n’a finalement observé qu’un repos de deux jours. Il a repris hier les entraînements. Le capitaine sétifien a effectué plusieurs tours de piste en solo, avant de rejoindre le reste du groupe.

N° 2044 Jeudi 13 septembre 2012

Coup de feu MCO

N° 2044 Jeudi 13 septembre 2012 Coup de feu MCO 1 5 Djebbari : «Abdelilah et

15

Djebbari : «Abdelilah et Kalaïdji sont les responsables de cette situation»

et Kalaïdji sont les responsables de cette situation» L e président du Mouloudia d’Oran, qui est

L e président du Mouloudia d’Oran, qui est en conflit avec les deux membres du conseil d’ad- ministration que sont Hassan Ka- laïdji et Larbi Abdelilah, a animé,

hier, une conférence de presse au siège de son bureau de travail à El Barki pour relater les faits qui ont provoqué cette crise à la tête du club. Le président du CSA tient ces deux opposants comme responsables de la situa- tion conflictuelle dans laquelle patauge la société. «Abdelilah et Kalaïdji sont les res- ponsables de la crise au prévaut au Moulou- dia d’Oran car, finalement, leur démarche n’a servi qu’à bloquer les comptes et ce sont les joueurs qui en souffrent. Cela risque de se ré- percuter négativement sur les résultats de l’équipe», prévient Youssef Djebbari lors du point de presse, avant de préciser encore :

«On était dans l’obligation de saisir la justice pour faire opposition à leur dernière réunion

durant laquelle, soi-disant, ils m’ont destitué car j’ai constaté qu’ils ont enfreint toutes les lois.»

«Ils voulaient me poignarder derrière le dos»

En plus du fait qu’il persiste et signe que la dernière réunion du CA est nulle et non avenue, le président du Mouloudia pense que les deux membres, Abdelilah et Kalaïdji, ont voulu le poignarder au dos. «Je me de- mande pourquoi ils ont tenu cette soi-disant réunion lorsque j’étais à l’étranger. Ils au- raient pu attendre mon retour pour qu’on s’assoie autour d’une table et qu’on règle nos problèmes», dira Djebbari, avant d’ajouter :

«Ils ont déposé plusieurs PV chez le notaire excepté celui du 16 juin où j’étais élu prési- dent du CA pour un mandat de 4 ans. Le no- taire, qui a publié les P-V, a été surpris en lui exhibant celui du 16 juin.»

«J’ai le droit de changer le signataire des chèques»

Pour ce qui est des griefs retenus contre lui, durant le dernier P-V de carence, Djeb- bari a tenu à se défendre. «Il était question durant mon installation que je paye, tout d’abord, les joueurs avant de restituer l’argent de Baba. Il fallait procéder par ordre de prio- rité. C’est pourquoi, j’ai commencé à recruter les joueurs et à payer les anciens. Il n’a jamais été question de payer dans l’immédiat Baba. Aucune date n’a été fixée lors du P-V de mon installation», affirme Djebbari avant de pen- cher sur leur reproche qui est le changement du signataire : «Etant P-DG de la société, j’ai le droit de changer de signataire. J’ai changé Abdelilah par Haddou, car ce premier n’était pas en Algérie lorsque l’équipe luttait pour le maintien. Je viens aussi d’enlever la signature à Kalaïdji car la banque ne voulait pas de lui comme représentant du MCO au sein de cet établissement, et j’ai une correspondance qui prouve mes dires.»

«Il faut attendre jusqu’à octobre pour que la justice tranche»

Djebbari pense avoir effectué le premier pas pour que cette affaire soit réglée à

l’amiable. «Malgré tout, j’étais pour l’initiative de Bessedjrari de rencontrer Abdelilah pour essayer de trouver un accord à l’amiable mais ce dernier s’est rétracté à cause de la pression de son entourage. On dit même que c’est Ka- laïdji qui est en train de le remonter», an- nonce Djebbari avant d’enchaîner : «Je doute fort que les comptes vont être débloqués dans l’immédiat. Il faut attendre la décision du tri- bunal. Pour cela, il faut compter au moins un mois.»

«J’ai déboursé 5 milliards de ma poche»

Concernant l’argent qu’il vient de débour- ser depuis le début de la préparation pour le prochain exercice, Djebbari affirme avoir jusqu’à présent dépensé la somme de cinq milliards de centimes : «Comme le MCO n’a pas trouvé de président alors que j’étais dé- missionnaire et que Baba a, par la suite, re- fusé la présidence, je me suis engagé à reprendre le club en main en guise du P-DG de la société. J’ai commencé à recruter les joueurs que nous avons ciblés. Près de 12 élé- ments ont été engagés et j’ai payé de ma pro- pre poche. Ça m’a coûté plus de cinq milliards

de centimes. On peut le vérifier car je procède

à un paiement sain à l’aide des virements bancaires.»

«Le paiement de Morro est justifié»

est clairement mentionné sur le contrat de Luc Eymael qu’il sera soumis à une période d’essai de deux mois durant lesquels on a jugé insuffisant le travail fourni par ce coach. C’est pourquoi on a décidé de le remplacer par quelqu’un qui connaît bien la maison», af- firme Djebbari avant de préciser : «Le coach a, toutefois, eu tout son argent. Il nous a coûté plus de 200 millions dont 160 millions représentent ses salaires. N’oubliez pas qu’il s’est absenté pendant presque deux semaines en pleine période de préparation. On a, égale- ment, eu des chocs défavorables concernant ses compétences et malgré cela, on lui a donné la chance de commencer la prépara- tion.»

«Les joueurs sont en possession de leurs chèques»

Le président du Mouloudia d’Oran, qui affirme avoir déboursé la somme de cinq milliards de centimes, n’est pas prêt à faire d’autres sacrifices financiers pour payer les joueurs en attendant la réouverture des comptes : «Les joueurs sont bien au courant de la situation actuelle de l’équipe. On leur a, d’ailleurs, évoqué ce problème à maintes re- prises. Ce sont des éléments très compréhensi- bles. Ils doivent patienter avant la réouverture des comptes. Personnellement, je suis en train de prendre en charge les entraî- neurs et les affaires cou- rantes du club.»

A. L. Savoy a obtenu sa licence Le secrétaire l'équipe professionnelle, Toufik le et Belahcène,
A. L.
Savoy
a obtenu sa
licence
Le
secrétaire
l'équipe
professionnelle,
Toufik
le et Belahcène, bunes bloquer les saison. même
vient
de
délivrer
les
licences
des
joueurs
celle
de
l'entraîneur
hispano-suisse,
Raoul
Savoy,
qui
aura
le
droit
de
diriger
l'équipe
à
partir
du
banc
touchE,
samedi
prochain.
Cela
se
passe
au
mo-
ment
opposants
de
Djebbari
avaient
tenté,
en
vain,
les
licences
de
l'entraÎneur
en
ques-
tion,
prétexte
qu'il
n'est
plus
le
président
légal.
Dans
contexte,
l'adjoint
Hans
Agbo
n'est
pas de cette suivre de qualifié sous où
à
prendre
place
sur
le
banc
de
touche
Comme
l’année
à passée,
il
devra
les
matchs
de du
MCO
partir
des
tri-
des
différents
stades
dans
les-
quels le
MCO évoluera
cette
saison.

Pour ce qui est de la somme de dix mil- lions alloués à Morro, Djebbari affirme que cet argent lui revient de droit. «Nous avons signé une convention pour que Morro soit le consultant

de la société. C’est une action tout

a fait réglementaire. Nous avons des justification pour ça», af- firme Djebbari.

«Eymael était seulement à l’essai»

Pour ce qui est du limogeage de Luc Eymael, qui a étonné plus d’un, Djebbari estime que la direc-

tion du Mouloudia a donné le change à l’entraîneur belge avant de se rendre comptes qu’il ne maîtrise pas son sujet. «Il

10 matches, 7 victoires, 2 nuls et une défaite

Bilan satisfaisant mais…

Les Hamraoua ont conclu leur série de matches amicaux avec une défaite enregistrée face au SA Mohammadia qui ne reflète absolument pas la forme des Rouge et Blanc qui ont réussi à montrer un visage séduisant, notamment lors des trois matches joués en Tunisie. Contrairement aux

matches joués en Algérie, ceux disputés en Tunisie

ont été d’un niveau appréciable ce qui a permis aux

coéquipiers de Dagoulou de sortir le grand jeu

mais, surtout, de s’améliorer sur les plans technique et physique. En dix matches, les Oranais ont inscrit

dix sept buts et en ont encaissé sept, chose qui a

poussé Savoy à penser que le problème du Moulou-

dia

réside en attaque car il estime que la défense est

fin

prête, notamment avec la présence de cinq

joueurs axiaux et cinq éléments de couloir, c'est-à-

dire dix défenseurs. Par contre, le MCO est en be- soin au niveau offensif car, en plus du manque flagrant au niveau de l’animation offensive, un avant-centre de métier fait défaut à l’équipe.

A. L.

Résultats complets des matches amicaux : MCO 2 - USR 0 MCO 3 - CCS
Résultats complets des matches amicaux : MCO 2 - USR 0 MCO 3 - CCS
Résultats complets des matches amicaux : MCO 2 - USR 0 MCO 3 - CCS

Résultats complets des matches amicaux :

Résultats complets des matches amicaux :

MCO 2 - USR 0 MCO 3 - CCS 1 MCO 2 - ESZ 0 MCO 1 - ESB 1 MCO 2 - Golden Stars 1 MCO 2 - SAM 0 MCO 2 - ASM 1 MCO 1 - USMB 1 MCO 2 - JSMT 0 MCO 0 - SAM 2

MCO 2 - ESZ 0 MCO 1 - ESB 1 MCO 2 - Golden Stars 1
MCO 2 - ESZ 0 MCO 1 - ESB 1 MCO 2 - Golden Stars 1
MCO 2 - ESZ 0 MCO 1 - ESB 1 MCO 2 - Golden Stars 1
MCO 2 - ESZ 0 MCO 1 - ESB 1 MCO 2 - Golden Stars 1
Bentiba : «L’avènement de Savoy me donnera une vraie chance»

Bentiba : «L’avènement de Savoy me donnera une vraie chance»

Le milieu de terrain des Rouge et Blanc, Mohamed Bentiba, n’a pas caché sa joie quant au changement opéré au sein de la barre technique. Il pense que Luc Eymael l’a complète- ment ignoré et que la venue de Savoy devra constituer une nouvelle chance pour lui afin de mettre en exergue son ta- lent.

A quelques jours du début du championnat, dans quel état d’esprit se trouve le groupe ? On se prépare le plus norma- lement du monde. C’est vrai qu’il y avait ce changement au niveau du staff technique, mais le nou- vel entraîneur ne nous a pas per- turbés. On est focalisés sur ce premier match du championnat contre la JSMB. Justement, comment avez-vous accueilli la venue de Raoul Savoy ? J’avoue que les rumeurs avaient circulé pendant quelques jours avant qu’elles ne soient confirmées suite au dé- part officiel de l’ancien entraî- neur. La venue de Savoy, qui connaît bien le groupe, n’était pas une surprise pour nous. En

tous les cas, on connaît bien la méthode de l’entraîneur suisse. Ce n’est pas une nouveauté pour nous. Etiez-vous pour ou contre le changement ? Sans user de langue de bois, j’étais pour ce changement. Je n’ai rien contre Eymael mais je trouve que ce dernier ne m’a ja- mais donné une réelle chance pour me distinguer. Je me suis senti, d’ailleurs, hors de l’équipe type. Ce changement se pré- sente comme une nouvelle chance pour moi de prétendre à une place de titulaire. Voilà pourquoi, j’étais pour le change- ment. En plus du changement au sein du staff technique, une grave crise est en train de se- couer la tête du club. Com- ment êtes-vous en train de gérer cette situation ? Que voulez vous que je vous dise ? On n’est loin d’être concernés par cette affaire. Notre mission consiste à tra- vailler sur le terrain et nous concentrer pour ce prochain match contre la JSMB. Ce qui se passe à la tête du club n’est pas du ressort des joueurs. On n’a point le droit de nous mêler à ce problème au risque de nous dé- concentrer.

Apparemment, vous vous faites du souci pour votre ar- gent… Non, pas vraiment. A moins de quatre jours du match face à Béjaïa, je pense que les joueurs sont tous concentrés sur ce match très important à nos yeux. J’espère seulement que les dirigeants arriveront à trouver un accord à l’amiable pour le bien de l’équipe. Le reste ne nous intéresse pas. Les joueurs sont-ils

prêts pour ce premier rendez-vous du cham- pionnat ? On s’est bien préparés pour ce début de saison en prenant part à deux stages de préparation, l’un en Tunisie et l’autre à Maghnia. Le groupe est conscient de la mission qui l’attend. Il faut qu’on commence fort le cham- pionnat. Pour ce premier match que nous devons jouer à domicile, on doit gagner, histoire de rassu- rer nos fans. Comment s’annonce ce match contre la JSMB ? C’est un match très dif- ficile pour nous car on est appelés à nous imposer. Ce ne sera pas facile face à

une équipe de Béjaïa qui a été re- maniée par rapport à la saison passée. C’est une formation in- connue à nos yeux. En plus, on ne sait pas comment va réagir notre équipe. C’est pourquoi, on doit ajouter un brin de volonté à notre jeu car ce qui nous inté- resse le plus, au cours de ce pre- mier match du championnat, sera la victoire qu’autre chose.

Entretien réalisé par Amine L.

plus, au cours de ce pre- mier match du championnat, sera la victoire qu’autre chose. Entretien

16

1 6 N° 2044 Jeudi 13 septembre 2012 Coup d’œil Ligue 1 WAT Hanafi : «Personne

N° 2044 Jeudi 13 septembre 2012

Coup d’œil Ligue 1

WAT

Hanafi : «Personne n’a séché les entraînements pour l’argent»

n’a séché les entraînements pour l’argent» Alors que la nouvelle saison ne tardera pas à ouvrir

Alors que la nouvelle saison ne tardera pas à ouvrir ses portes pour la formation tlém- cenienne qui affrontera, pour son premier match, le MCA, nous avons décidé de pren- dre contact avec le président de la section football, Hanafi Lekhel, afin d’en savoir plus sur la préparation de son club pour ce nou- vel exercice 2012-2013. Il nous déclarera à ce sujet que tous les joueurs sont prêts pour l’entamer avec la volonté de réussir une bonne saison. Interrogé sur la rumeur qui dit que certains joueurs, à l’image de Sayeh et Touil, avaient décidé de boycotter les en- traînements afin de contester le retard qu’a pris la direction sur leur payement, il dira :

«En vérité, personne n’a séché les entraîne- ments pour l’argent. Si Sayeh et Touil ont séché les entraînements c’est pour d’autres raisons. D’ailleurs, le premier a reçu un chèque de deux mois de salaire avant même de disparaître. Nous avons décidé de sanc- tionner les deux joueurs car nous n’acceptons pas ce genre d’attitude au sein de notre

USMBA

équipe.» «Omrani nous a demandé d’alléger la sanction de Touil» «La direction a sanctionné les deux joueurs, Touil et Sayeh, cependant Omrani, qui s’est entretenu avec son joueur il y a quelques jours, nous a demandé d’alléger la sanction. Le joueur a réintégré le groupe» commente Hanafi, sur le cas Touil. «L’histoire Maâzouzi n’est qu’un malentendu» Concernant Maâzouzi, le président de la section football nous dira : «L’histoire Maâ- zouzi n’est qu’un malentendu. Il s’est précipité à prendre une décision en quittant Tlemcen, après n’avoir pas trouvé Yahla au siège du club. Maintenant, tout est rentré dans l’ordre entre la direction et le gardien.» «Nous avons offert à Zouak un logement, contrairement à ce qu’il prétend» Hanafi s’est aussi exprimé sur le cas Zouak qui a quitté la ville de Tlemcen après avoir

constaté que le club n’avait pas répondu fa- vorablement à sa demande de logement. «Nous avons accepté la demande de Zouak contrairement à ce qu’il prétend. En outre, nous avons offert au joueur un chèque de ga- rantie, tout comme ses coéquipiers, afin d’être payé dès que l’équipe recevra une aide financière», dira-t-il avant d’enchaîner en disant : «Les dirigeants de l’ASK (l’ancien club de Zouak, ndlr) nous ont mis au cou- rant des écarts de discipline de Zouak. Il doit respecter la direction et ses coéquipiers. On ne peut pas sécher les entraînements sur un coup de tête. On ne tolérera plus aucun écart de discipline dorénavant.»

B. M.

Belarbi absent pour un mois

Belamri, qui a eu afin de retirer les

recours à la chirur- cartilages, sera ab- Le joueur aura

gie

sent quatre semaines.

deux semaines de repos total avant d’ef-

fectuer son retour aux entraînements en solo. Il sera prêt pour la compétition dans un mois.

«L’opération s’est déroulée avec succès»

«L’opération s’est déroulée avec succès, Alhamdou li Allah. Je serai absent tout le mois d’octobre. C’est la direction qui a fait ce choix de m’opérer maintenant plutôt

qu’en janvier. J’estime

que mes dirigeants

ont eu raison car je préfère

rater l’entame

du championnat, c’est mieux que de man-

quer les matchs

retour, c’est là que

l’équipe a plus besoin de moi», a déclaré

le joueur lors d’une conversation télé- phonique avec l’un de nos journalistes.

B. M.

En prévision de la rencontre contre la JSMB

Bouali met les bouchées doubles

la rencontre contre la JSMB Bouali met les bouchées doubles I ncontestablement, le dernier revers concédé

I ncontestablement, le dernier revers concédé à Chlef a donné matière à

réflexion pour le staff technique abbésien, no- tamment Bouali, qui vise, désormais, à rattra- per les points perdus lors de la prochaine ren- contre face à la JSMB. Le premier échec face à l’ASO a donné un coup de fouet à l’équipe. Les Vert et Rouge, qui esti- ment, plus que jamais, capables de se relancer, veulent se refaire une nouvelle santé en ga- gnant leur pari face aux gars de Yemma Gou- raya. L’on comprend mieux maintenant les ambitions grandissantes de l’entraîneur de l’USMBA, lequel ne to- lère aucun autre faux pas, particulièrement à domicile. Même si Bouali et ses joueurs re- fusent de verser dans

l’optimisme démesuré, en restant prudents et concentrés pour cette joute, il n’en demeure pas moins que ces der- niers sont déterminés à se racheter de leur dé- faite concédée face aux Chélifiens. Ainsi, le ton est donné.

Une victoire pour repartir de bon pied

Il va sans dire qu’après la dernière dé- faite, l’ USMBA est, dés- ormais, dos au mur. Après son dernier revers face à Saoura, l’équipe veut éviter d’être en proie au doute. La ren- contre face aux hommes d’Alain Michel pourrait constituer une opportu- nité pour les Vert et Rouge de se racheter pour reconquérir leur public. Pour ce faire, ils

doivent sortir le grand jeu pour empocher les trois points salutaires, et éviter, ainsi, une autre contre-performance, sy- nonyme d’une catas- trophe pour l’équipe, d’autant que deux sorties à risque attendent la for- mation bel-abbésienne, face au MCO et au CRB. À présent, tout le monde est conscient de l’impor- tance des 3 points, car ce n’est pas la défaite du week-end dernier qui viendra ébranler l’équipe et ses fans. D’ailleurs, ils ont accordé les circons- tances atténuantes à leur équipe, après la défaite de Chlef, estimant que l’équipe a joué de mal- chance.

Décompresser

l’atmosphère…

Du côté du staff tech- nique, et comme pour ne pas effarer le groupe

et l’accabler, on essaie d’oublier ce faux pas, et ne se concentrer que sur cette rencontre face à la JSMB, pour se couvrir

au plus vite. Le revers de Chlef semble, donc, faire partie du passé, et l’on préfère le mettre sur le compte des accidents de parcours. Présentement, la préoccupation ur-

gente

disposition de l’équipe tous les atouts qui lui permettront de ravir la victoire aux Béjaouis. Les hommes de Bouali devront, cette fois-ci, faire preuve de plus de solidarité et de combati- vité pour espérer arra- cher les trois points et éviter une autre déconfi- ture, bien que, pour cer- tains, il n’y a pas lieu de s’alarmer, étant donné que la saison ne fait que commencer.

…et

remobiliser

le groupe

Le plus dur reste à venir, avec cette cascade de rencontres aussi bien importantes que dange- reuses. C’est dire qu’un succès face à la JSMB devient, désormais, pri- mordial, voire impé- rieux, car la situation risquerait de se gâter lors des prochaines jour- nées. Ainsi, en cas de

est de mettre à la

contre-performance à domicile, la démotiva- tion s’installerait spon- tanément. Une abscisse qui n’échappe pas à l’en- traîneur Bouali, lequel insiste pour retaper le mental de son groupe, qui n’est, pourtant, pas démantibulé après la dé- faite contre l’ASO. Mais en entraîneur averti, Bouali table sur le volet psychologique durant les séances de travail, et ce, pour motiver sa troupe lors de la pro- chaine joute, laquelle s’avère importante pour la confiance et la stabi- lité de l’équipe. Une prise de conscience est nécessaire pour mettre tout le monde devant ses responsabilités, et l’en- traîneur n’a pas voulu trop accabler son groupe, préférant, avant tout, l’encourager en le stimulant davantage. Une prudence pour pré- server l’équipe de toute forme de pression et de contrainte, car même avec cette stratégie, il semble, selon des indis- crétions, que la victoire est le mot d’ordre des Bel-Abbésiens, et c’est légitime. D’ailleurs, le mot est lâché. Cela dit, les Unionistes savent à quoi s’en tenir mardi prochain face à la com- posante nantie.

MO Noureddine

CAB

Kondo ne s’entraîne plus et ne fréquente plus le restaurant du club

Kondo, le désormais ex-attaquant du CAB, a arrêté de s’entraî- ner, depuis quelques jours. A la suite de l’annonce de la direction du CAB de se séparer de son joueur. En plus, le Togolais ne fré- quente plus le restaurant de l’équipe. Kondo a mis fin à ses rap- ports avec le CAB, dès le mardi dernier : «Je ne vais plus au restaurant, parce que je ne supporte pas la manière dont on m’a libéré.»

Il quittera le territoire, ce vendredi, en direction de Casablanca

Kondo Arimiyaou quittera Batna, ce vendredi. C’est ce que nous a appris le concerné. Kondo fera une courte escale à Alger. Il devrait arriver à l’aéroport d’Alger vers 11 heures sur le vol ré- gulier de Batna. Pour prendre un autre à destination de Casa- blanca, au Maroc. Vol prévu à 14 heures. Les vols à destination de l’Afrique subsaharienne se font le plus souvent à partir du Maroc, les escales par la Libye sont moins fréquentées par les joueurs étrangers évoluant en Algérie, pour des raisons que tout le monde devine.

Son manager tente de le placer en Turquie, mais il est sans doute trop tard

Le manager de Kondo a appris que son joueur ne faisait plus partie de l’effectif du CAB. Kondo a informé son manager de la résiliation de son contrat. Mais, ce dernier ne pourra rien contre le CAB. Kondo a signé la résiliation du contrat et apposé l’em- preinte digitale de son index gauche. C’est ce qui aurait décou- ragé le manager de Kondo a attenté une action contre le CAB et ses dirigeants

CABBA

M. B.

Djerrar : «Je raterai les trois premiers matchs»

Ayant actuellement la jambe dans le plâtre à cause d’une fis- sure, Djerrar prend néanmoins son mal en patience comme il nous l’explique : «La blessure va m’éloigner de la compétition lors des trois premiers matchs de la saison. Je ne croyais pas que cela pouvait être aussi grave mais c’est le destin et je dois l’accepter. En tout cas je suis optimiste pour que mon équipe débute bien la com- pétition en allant arracher un résultat en déplacement à Batna. Nous avons un bon groupe, un coach compétent ainsi qu’une ad- ministration qui veille au grain, donc tous les ingrédients sont là pour réussir une bonne entame de championnat.»

Il est toujours présent aux entraînements

Bien qu’il traîne sur ses béquilles, Djerrar ne rate aucun en- traînement. Il est toujours présent sur le banc en compagnie de ses coéquipiers en tenue de ville. «Quand je vois mes coéquipiers jouer, j’ai des fourmis aux pieds», a-t-il déclaré.

CSC

A. B.

Possible rencontre avec Mbolhi

Boulhabib n’en démord pas de s’attacher les services de notre gardien international Mbolhi. Une source proche du dirigeant annonce avec certitude qu’il sera à Alger pour tenter de faire changer d’avis au keeper et le pousser à rallier la ville des Ponts. Il faut dire que dans un passé récent, les tractations entre les deux hommes avaient buté sur le montant demandé par le joueur. Boulhabib est-il prêt à casser sa tirelire pour ramener de l’assu- rance à son réseau défensif ? C’est la question que se pose le Tout- Constantine.

Bouhlassa dépose sa candidature

La commission de candidatures composée après l’assem- blée générale dernière vient de recevoir une seule demande, à savoir celle de l’ex- président du club Bouhlassa. Ce dernier avait dans un passé récent annoncé clairement ses intentions de prendre la direction du club amateur sportif. Reste seule- ment à attendre celle de Ferssadou qui, lui aussi, n’a pas caché ses intentions d’assumer cette fonction.

Retours des blessés

Le staff technique a pu récupérer les deux éléments blessés lors de la rencontre amicale devant l’AS Khroub. Ainsi, le défenseur Djilali et le milieu de terrain Benhadj ont pu, après quelques jours de repos, rejoindre leurs co- équipiers et entamer leur préparation tout en se surveil- lant un peu. Leur participation au match contre l’USM Alger es incertaine, croit on savoir.

T. A.

16

1 6 N° 2044 Jeudi 13 septembre 2012 Coup d’œil Ligue 1 CSC Ne pas se

N° 2044 Jeudi 13 septembre 2012

Coup d’œil Ligue 1

CSC

Ne pas se déplacer en grand nombre à Alger

T out porte à croire que les Sanafir ne seraient pas nombreux pour l’en- tame du championnat de leur équipe à Bologhine ce samedi. Et

pour cause, beaucoup de voix militent dans ce sens, du fait que le stade où devrait avoir lieu le match n’est pas en mesure de recevoir les supporters des deux camps. Voulant à tout prix éviter des dépassements aux environs du lieu de la rencontre, les sages espèrent démo- biliser les jeunes censés effectuer ce déplace- ment. Une certitude, c’est que les plus mordus ne l’entendent pas de cette oreille, mais ce sera loin de voir les milliers de fans clubistes envahir la capitale. Une fois de plus, les spec- tateurs vont être privés d’assister à une belle confrontation pour une affaire de stade trop exigu. Et dire que pas loin se trouve un com- plexe pouvant donner l’occasion aux uns et autres de jouer en présence de leur public. Un débat qui n’a pu trouver de solution du fait de l’esprit de nos responsables des formations de l’élite.

Lemerre se renseigne sur son adversaire

L’on croit savoir que l’entraîneur Roger Le- merre aurait demandé à avoir des informa- tions sur son adversaire. L’objectif étant de se faire la meilleure idée possible pour mettre en place sa stratégie et contrer ainsi son vis-à- vis. Mais comme c’est le premier match de la saison, seuls des documents relatifs à la phase de préparation seraient utiles au coach fran- çais.

Kerrouche garde le moral

Le centre avant Kerouche, qui doit passer sur le billard (en principe, c’est déjà fait) à Lille en France, semble garder un moral d’acier. L’intéressé aurait déclaré être prêt

d’acier. L’intéressé aurait déclaré être prêt pour cette intervention et serait en mesure ensuite de

pour cette intervention et serait en mesure ensuite de prendre ses quartiers à Capbreton pour sa phase postopératoire. Concernant la durée de son indisponibilité, le staff médical avait annoncé pas moins de six mois, alors que le joueur a estimé celle-ci à seulement quatre mois. Il a en tout cas donné rendez- vous aux Sanafir dans les délais les plus courts. Question courage et volonté, le joueur n’en manque, c’est certain.

Bouguera dans le groupe

La blessure de Kerouche a mis le dirigeant Boulhabib dans une situation de trouver un palliatif pour le réseau offensif. Après moult contacts menés çà et là, il s’est rabattu sur le retour de Bouguera. Ce dernier, comme an-

noncé dans nos colonnes, est d’ores et déjà à pied d’œuvre à Constantine. Il a eu à décou- vrir le nouveau groupe et aurait été accueilli de belle manière. Il faut dire que cet élément avait terminé la saison passée dans une forme éblouissante. Reste à retrouver sa place dans le cas où sa qualification ne poserait pas de problèmes particuliers.

Boulhabib assistera à la réunion d’Alger

Dans l’environnement proche de l’adminis- tration clubiste on laisse entendre que le diri- geant Boulhabib serait présent à Alger pour la réunion devant se tenir avec le président de la FAF, Raouraoua. Une occasion pour Boul- habib de résoudre les problèmes de son club.

Tahar Aggoune

Possible rencontre avec Mbolhi

Boulhabib n’en démord pas de s’attacher les services de notre gardien international Mbolhi. Une source proche du dirigeant annonce avec certitude qu’il sera à Alger pour tenter de faire changer d’avis au keeper et le pousser à rallier la ville des Ponts. Il faut dire que dans un passé récent, les tractations entre les deux hommes avaient buté sur le montant demandé par le joueur. Boulhabib est-il prêt à casser sa tirelire pour ramener de l’assurance à son réseau dé- fensif ? C’est la question que se pose le Tout- Constantine.

Bouhlassa dépose sa candidature

La commission de candidatures compo- sée après l’assemblée générale dernière vient de recevoir une seule demande, à savoir celle de l’ex- président du club Bouhlassa. Ce dernier avait dans un passé récent annoncé clairement ses intentions de prendre la di- rection du club amateur sportif. Reste seule- ment à attendre celle de Ferssadou qui, lui aussi, n’a pas caché ses intentions d’assumer cette fonction.

Retours des blessés

Le staff technique a pu récupérer les deux éléments blessés lors de la rencontre amicale devant l’AS Khroub. Ainsi, le dé- fenseur Djilali et le milieu de terrain Ben- hadj ont pu, après quelques jours de repos, rejoindre leurs coéquipiers et enta- mer leur préparation tout en se surveil- lant un peu. Leur participation au match contre l’USM Alger es incertaine, croit on savoir.

T. A.

CABBA

Djerrar : «Je raterai les trois premiers matchs»

Ayant actuellement la jambe dans le plâtre à cause d’une fissure, Djerrar prend néanmoins son mal en patience comme il nous l’explique : «La blessure va m’éloigner de la compétition lors des trois premiers matchs de la saison. Je ne croyais pas que cela pouvait être aussi grave mais c’est le destin et je dois l’ac- cepter. En tout cas je suis optimiste pour que mon équipe débute bien la compéti- tion en allant arracher un résultat en déplacement à Batna. Nous avons un bon groupe, un coach compétent ainsi qu’une administration qui veille au grain, donc tous les ingrédients sont là pour réussir une bonne entame de championnat.»

Il est toujours présent aux entraînements

Bien qu’il traîne sur ses béquilles, Djerrar ne rate aucun entraînement. Il est toujours présent sur le banc en compagnie de ses coéquipiers en tenue de ville. «Quand je vois mes coéquipiers jouer, j’ai des fourmis aux pieds», a-t-il déclaré.

A. B.

Equipe A 2 - équipe B 3

Les Bordjiens devaient dis- puter avant-hier en fin d’après- midi leur 12e match amical depuis l’entame de la prépara- tion devant l’équipe de Aïn Djasser, pensionnaire de la Di- vision interligues, mais l’adver- saire a déclaré forfait à la dernière minute. Rouabah s’est contenté de scinder le groupe en deux équipes, la première en plus de quelques change-

ments avec notamment en ce concerne les bois et dans l’axe défensif sera appelé fort proba- blement à en découdre avec le CAB samedi prochain. Les buts ont été inscrits par Benchergui et Saâdi pour les A, alors que de l’autre côté, c’est Bensaâdi (2 buts) et Mesfar qui ont permis à leur équipe de l’emporter. Pour cette joute, le coach n’a utilisé que 21 joueurs (10

contre 11). Equipe A : Naïli, Bekhtaoui, Chébira, Benchergui, Bendah- mane, Saâdi, Ammour, Mesfar, Mosrati, Sifi, Belguerfi Equipe B : Fellah, Menezri, Mansour, Ali Guechi, Hamda- dou, Oudni, Mohamed Rabah (sorti à la 55’), Bensaâdi, Gharbi, Louz.

A. B.

Deux joueurs du milieu absents

Pour ce dernier match ami- cal avant le début de la com- pétition officielle, le coach n’a pu compter sur les services de trois joueurs blessés tous évo- luant au milieu du terrain. Il s’agit, Djerrar, Belkheir en plus de Mohamed-Rabah qui n’a pas terminé la partie. Pour le premier match de la saison contre le CAB, Rouabah aura fort à faire afin de composer le milieu du terrain surtout celui concernant la récupération puisque seul Saâdi, l’ex-joueur du MCS, est disponible alors

que les autres sont blessés. Le coach espère récupérer Moha- med-Rabah et Belkheir pour le premier déplacement de la saison à Batna.

Oudni rejoue après 4 mois

Le milieu récupérateur de l’équipe qui a traîné une bles- sure au dos depuis la saison écoulée s’est fait opérer afin de retrouver le terrain après une longue période de repos et de rééducation. Abdelkrim Oudni a rejoué après une tra- versée du désert qui a duré 4 mois. «Je me sens nettement mieux et l’essentiel est que je n’aie ressenti aucune douleur. Je serai prêt pour la

compétition d’ici une quin- zaine de jours», nous a-t-il rassuré.

Belkheir reprend en solo

Victime d’une déchirure musculaire, heureusement pas trop grave, Amine Belkheir, qui a observé une semaine de repos accompagnée de soins intensifs, a été autorisé par le médecin de l’équipe à courir mais sans trop prendre de risques. «J’espère me remettre sur pied afin de faire partie des 18 convoqués pour le déplace- ment à Batna», nous confia Belkheir.

A. B.

CAB

Methazem :

«On s’est frottés à des équipes de haut niveau»

Oussama Methazem est de retour au sein de son équipe,

le portier du CAB a passé une quinzaine de jours à Paris au

centre Léonard-de-Vinci, en compagnie de l’équipe natio- nale des U20, un stage de préparation en vue de la CAN 2013 de la même catégorie qui se jouera en mars 2013, en Algérie. Voulez-vous revenir sur le stage de l’équipe nationale des U20 que vous venez d’effectuer en France ? On vient de terminer un stage qui s’est déroulé à Paris. Et plus exactement au centre Léonard-de-Vinci. On a disputé des matchs amicaux contre des équipes françaises. C’est mon 4e stage. Quelles sont les équipes rencontrées et quels sont les enseignements tirés de ce stage ? On a joué contre l’équipe réserve du PSG, on a fait match nul zéro à zéro. Contre le HAC (Havre, Ligue 2), on a perdu 0-3 et contre les U20 de Troyes, le match s’est soldé par une défaite 1-4. Quels sont les joueurs connus qui évoluent au sein des clubs français que vous aviez rencontrés ? On a joué contre l’Algérien Mesloub qui porte le maillot du HAC. Mehrez Riad évolue au Havre. On a joué contre les Marocains Oubady et Ouarou. Malgré les défaites, ça fait du bien de se frotter au haut niveau. A chaque fois que nous jouions un match, on se déplaçait au Havre, à Troyes ou sur les terrains du PSG. Les pelouses sont incompara- bles à celles que nous foulons sur les terrains d’Algérie.

Il entame ses premiers pas avec le CAB cette saison Le portier de l’équipe ne
Il entame ses premiers pas
avec le CAB cette saison
Le portier de l’équipe ne bénéficiera pas de repos cette
fois. Il est arrivé mardi dans l’après-midi à Batna. Il de-
vait reprendre le chemin des entraînements, hier, mer-
credi. Il fera ses premiers pas avec le CAB, cette saison.
Il n’a jamais travaillé ni sous la houlette de Meredef, le
coach des gardiens, ni celle du staff technique actuel.
Entretien réalisé par M. B.

Kondo ne s’entraîne plus et ne fréquente plus le restaurant du club

Kondo, le désormais ex-attaquant du CAB, a arrêté de

s’entraîner, depuis quelques jours. A la suite de l’annonce de la direction du CAB de se séparer de son joueur. En plus, le Togolais ne fréquente plus le restaurant de l’équipe. Kondo

a mis fin à ses rapports avec le CAB, dès le mardi dernier :

«Je ne vais plus au restaurant, parce que je ne supporte pas la manière dont on m’a libéré.»

Il quittera le territoire, ce vendredi, en direction de Casablanca

Kondo Arimiyaou quittera Batna, ce vendredi. C’est ce que nous a appris le concerné. Kondo fera une courte es- cale à Alger. Il devrait arriver à l’aéroport d’Alger vers 11 heures sur le vol régulier de Batna. Pour prendre un autre à destination de Casablanca, au Maroc. Vol prévu à 14 heures. Les vols à destination de l’Afrique subsaharienne se font le plus souvent à partir du Maroc, les escales par la Libye sont moins fréquentées par les joueurs étrangers évo- luant en Algérie, pour des raisons que tout le monde de- vine.

Son manager tente de le placer en Turquie, mais il est sans doute trop tard

Le manager de Kondo a appris que son joueur ne faisait plus partie de l’effectif du CAB. Kondo a informé son ma- nager de la résiliation de son contrat. Mais, ce dernier ne pourra rien contre le CAB. Kondo a signé la résiliation du contrat et apposé l’empreinte digitale de son index gauche. C’est ce qui aurait découragé le manager de Kondo a attenté une action contre le CAB et ses dirigeants

M. B.

La mise au vert demain à 14h

Le CAB entamera sa mise au vert, demain vendredi, à partir de 14 heures, soit à 24 heures de la rencontre

contre le CABBA. Les Rouge et Bleu ont choisi comme lieu d’hébergement l’hôtel situé sur les allées Ben Boulaïd. Cela fait quelques temps que le CAB ne fréquentait plus cet éta- blissement.

On quitte l’hôtel de l’OPOW par vagues

Quelques joueurs, en plus des membres du staff tech- nique, continuent à être logés à l’hôtel de l’OPOW.

Certains joueurs ont quitté ce lieu d’hébergement et ont été installés dans des appartements, à l’image de Benayada.

M. B.

N° 2044 Jeudi 13 septembre 2012

Coup d’œil Ligue 2

N° 2044 Jeudi 13 septembre 2012 Coup d’œil Ligue 2 1 7 ABM-MOB Rahmouni : «Nous

17

ABM-MOB

Rahmouni : «Nous sommes prêts à entamer le championnat»

A la fin de la joute amicale dispu- tée lundi dernier face à la for- mation de la JSB Tajenant, on s’est rapprochés du coach Mou-

rad Rahmouni qui a bien voulu répondre à nos questions, notamment en ce qui concerne les préparatifs de son équipe et ce, à la veille de l’entame du championnat dont le coup d’envoi est prévu pour demain vendredi. A cet effet, il a déclaré que son équipe n’est pas prête à 100 %, mais elle pourrait débuter la compétition officielle et réaliser un bon départ pour l’entame de cette nouvelle saison.

«La prestation de mon équipe est bonne»

En évoquant la prestation de son équipe face à la formation de la JSB Tajenant qui s’est imposé sur le score de 1-0, le premier responsable de la barre technique du MOB dira : «Franchement, je suis satisfait de la prestation de mon équipe dans ce match dans la mesure où les joueurs ont montré des choses intéressantes. D’ailleurs, on aurait pu même s’imposer avec un score lourd n’avait été le manque de concentration chez les attaquants qui ont raté des occasions nettes de scorer et je peux dire que nous sommes aptes à entamer la compétition offi- cielle.»

«J’ai fait des changements pour créer la concurrence»

Etant donné qu’il a décidé d’opérer quelques changements sur la composante des deux équipes qui ont affronté la JSB Tajenant en faisant incorporer certains remplaçants dans l’équipe type, le coach Mourad Rahmouni explique sa stratégies :

«Effectivement, j’ai fait aligner certains rem- plaçants à l’entame de la partie. Je veux à travers cela donner une chance à chaque joueur pour qu’il ne sente pas comme réser- viste. Cela dit, je dirai que chaque joueur est pour moi utile dans mon équipe et je vais compter sur tout le groupe, surtout les plus

en forme.»

«Je suis rassuré par la prestation des attaquants»

Le manque d’efficacité affichée par les at- taquants dans certains matches de prépara- tion ne semble pas inquiéter le coach Mourad Rahmouni. En effet, il s’est montré rassuré par le rendement de ses attaquants sur lesquels il compte beaucoup pour mener l’équipe à réaliser de bons résultats. Il nous confie : «Je ne crois pas que le fait d’avoir beaucoup d’occasions s’explique pas le manque d’efficacité. Au contraire, je peux dire que la raison est que les joueurs tom- bent souvent dans le piège de la facilité lorsqu’il s’agit d’un match amical ou affron- ter une équipe modeste. Personnellement, je suis persuadé que les attaquants vont être encore plus sereins lors des matches du championnat et je compte beaucoup sur eux.»

«Nous sommes prêts physiquement pour le championnat»

Sur le plan physique, le patron de la barre technique du MOB est catégorique. Son équipe affiche une bonne forme ac- tuellement : «En ce qui concerne l’aspect physique, je tiens à dire que nos joueurs sont en bonne forme et peuvent débuter le cham- pionnat le plus normalement du monde. Le travail que nous avons effectué durant toute la période de préparation a donné ses fruits et tant mieux pour nous.»

«Zaâbar a fait un bon travail»

A propos de la bonne forme physique de ses joueurs où aucun blessé n’a été enregis- tré durant toute la période de préparation, le coach du MOB n’a pas raté cette oppor- tunité pour évoquer l’excellent travail que le préparateur physique Zaâbar a entrepris : «Le fait de n’avoir pas enregistré aucun joueur blessé est une bonne chose

pas enregistré aucun joueur blessé est une bonne chose pour nous afin que nous bénéficions des

pour nous afin que nous bénéficions des ser- vices de tous les joueurs. Pour cela, je dirai aussi que cela démontre que le préparateur physique Zaâbar a effectué un bon travail et il est à remercier.»

«Je suis soulagé par la qualification des nouvelles recrues»

A propos de la qualification des nou- velles recrues et ce, suite aux différentes démarches entreprises par la direction du club, le coach du MOB s’est montré soulagé en déclarant : «Certainement, le fait que les nouvelles recrues soient qualifiées pour la nouvelle saison est une bonne nouvelle pour nous dans la mesure où cela nous permettra de bénéficier de leurs services afin que nous réalisions les résultats escomptés. Il y a le cas de Chebana qui est au niveau de la commis- sion des litiges. Nous espérons qu’il sera qualifié dans les meilleurs délais.»

Synthèse de Yugurtha A.

Le coach mobilise ses troupes pour Merouana

A vingt-quatre

heures seulement

du premier ren-

dez-vous de la saison face à l’AB Merouana, les Bé- jaouis continuent de se préparer dans la sérénité en prévision de ce match qui revêt déjà une grande importance pour les Crabes qui visent un meil- leur départ en champion- nat. A cet effet, le premier responsable de la barre technique continue d’effec- tuer les derniers réglages sur la composante à tra- vers le programme mis en place pour effectuer les ré- glages nécessaires et sur- tout espérer réussir un bon résultat face à l’AB Merouana. Cela dit, étant donné qu’il reste encore des manques au niveau de cette équipe du MOB, sur- tout en ce qui concerne le volet de la cohésion afin que le groupe puisse livrer

une belle prestation, à commencer la sortie de ce vendredi face à l’ABM.

Les joueurs veulent réaliser un bon résultat

Lors de la discussion avec certains joueurs du MOB, nous avons constaté que ces derniers sont ani- més d’une grande volonté pour bien débuter le championnat à travers la préparation réussie qu’ils ont effectuée durant près de deux mois. D’ailleurs, les nouvelles recrues sem- blent être prêtes sur tous les plans pour entamer leur aventure avec leur nouvelle équipe, à l’image de l’attaquant Amrane qui ne veut pas manquer cette opportunité pour aider son équipe à réussir un bon résultat à Merouna.

Y. A.

Arab Bennai restera comme président de CSA en attendant…

Comme attendu, la réu- nion du bureau de CSA/MOB a eu lieu avant- hier mardi au niveau de siège du club où il a été question d’évoquer la suc- cession de Bennai Arab à la tête de CSA, après que ce dernier a été appelé à assurer l’intérim au niveau du conseil d’administra- tion jusqu’à la fin du mois,

suite à la démission de Mustapha Bouchebah. D’ailleurs, les membres de CSA ont été présents à cette réunion où la déci- sion de reconduire le pré- sident Bennai Arab a été prise jusqu’à la fin de ce mois, en attendant de voir la suite à donner à cette si- tuation.

Y. A.

ESM-USMB

Telbi ménagé

Un joueur important du dispositif d’Akli n’a pas pris part au match joué face à Lakhdaria. Il s’agit de Telbi. Ce dernier a été énormé- ment sollicité ces derniers temps. Telbi traîne, par ail- leurs, une blessure à la cuisse depuis plusieurs jours. Selon le médecin qui l’a examiné, il ne s’agit que d’une simple contracture. De toutes les façons, Akli n’a voulu prendre aucun risque car il a besoin des services de Telbi lors ses prochains matchs.

Haddou

a repris

L’attaquant blidéen, Had- dou, est totalement rétabli et après s’être contenté d’effec- tuer des tours de piste, il a repris avant-hier avec le reste du groupe. Akli pour- rait compter sur ses services pour la prochaine rencontre.

La solution

Mellika

Trop peu pour celui qui avait à être le dépositaire du jeu de son équipe. La ques- tion est de savoir s’il avait vraiment les moyens et, sur- tout la liberté d’action pour faire mieux et ainsi permet- tre aux attaquants d’être pro- lifiques. Un début de solution pourrait être ap- porté avec la titularisation de Mellika au poste de me- neur de jeu.

S. B.

L’indispensable recadrage en défense

S i l’USMB a raté certaines de ses dernières sorties en amical, il serait injuste d’incri- miner uniquement son compartiment dé-

fensif. En effet, Khelladi a eu à aller chercher le cuir au fond de ses filets à plusieurs reprises .C’est beaucoup ! En plus de n’avoir pas tenu convenablement la baraque derrière, on peut lé- gitimement reprocher aux défenseurs de n’avoir pas trop osé alors qu’il y avait des espaces, au vu de la configuration de jeu choisie par les adver- saires des Blidéens.

De la prudence, mais pas trop !

Les défenseurs alignés jusque-là ont été trop prudents et ont ainsi privé leurs attaquants de ce surnombre qui aurait permis de faire la diffé-

rence. En vue d’aborder dans les meilleures conditions la première rencontre du champion- nat, Akli reverra ses calculs en définissant clai- rement le rôle des uns et des autres. Un recadrage presque indispensable.

Quelle stratégie ?

C’est certain, au vu des résultats enregistrés par l’équipe, la tactique de jeu adoptée par les Blidéens n’a pas toujours été payante. Pour exemple, le meilleur passeur blidéen, lors des matchs de préparation, Hamia, a été pratique- ment mis sous l’éteignoir par les milieux des équipes qui ont eu à affronter l’équipe de Blida lors des deux dernières rencontres amicales. Il ne réussira, malgré des prestations somme toute correctes, que quelques rares ouvertures.

S. B.

Il y a encore du pain sur la planche

L es joueurs que l’entraîneur de Blida a sous la main, et cela à l’instar de tous les joueurs algériens, ne veulent pas être enfer- més dans un schéma tactique et ils jouent surtout à l’inspiration. A un haut niveau, c’est un défaut. La pre- mière mission du staff est d’essayer d’incul- quer cette indispensa- ble discipline tactique qu’exige le football moderne, aux joueurs. C’est, surtout, à ce niveau que les choses doivent évo- luer. Avant toute chose, il faut trouver ces deux ou trois joueurs qui seront les

hommes de base de l’équipe. Ils seront les relais de l’entraîneur sur le terrain et c’est à eux que revient la charge de montrer la voie et de replacer, si nécessaire, leurs co- équipiers. C’est pour toutes ces raisons que les matchs d’applica- tion sont très pré- cieux.

Le moral au beau fixe

C’est, donc, avec un moral au beau fixe après la large victoire face à Lakhdaria et, il faut le reconnaître, des arguments à faire valoir que les joueurs de Blida auront à

cœur de contrarier les desseins des joueurs de l’équipe de l’ESM. Le maître mot dans les rangs des Blidéens est de faire oublier, de la plus belle des ma- nières à leurs suppor- ters, les déboires connus la saison pas- sée. On espère, du côté du Kop de Blida que la saison débutera par de belles perfor- mances, et que l’em- bellie, cette fois-ci, n’aura rien d’éphé- mère.

Etre dans

le rythme…

Pour cela, l’équipe chère à Zaïm aura à être dans le rythme, ce

qui n’a pas été vrai- ment le cas, lors du précèdent exercice. Enregistrer un succès face à l’ESM mettra du baume au cœur des camarades de Lamara Douicher qui auront pour cela à cravacher dur.

S.

B.

Gagner les duels

C’est connu, en football, gagner la bataille du milieu, c’est faire un grand pas vers la victoire. Invariable- ment, Akli a opté pour une zone in- termédiaire à deux récupérateurs et un animateur. Ce dernier se trouvait, la plupart du temps, trop seul pour entreprendre et amorcer des offen- sives. Les deux attaquants se trou- vaient, ainsi, privés de bons ballons et contraints de se battre pour aller en récupérer dans les pieds de l’ad- versaire. L’entraîneur pouvait plaider

le manque de joueurs d’expérience pour assurer certains rôles, mais au- rait-il fallu, pour cela, recruter intel- ligent lors de l’intersaison… Ce sera, là, un autre problème qu’aura à ré- gler le coach blidéen au plus vite. L’espoir subsiste, cependant, car des garçons comme Belkhethir vont se bonifier au fil des matchs et l’entraî- neur aura à ce moment-là les cou- dées plus franches.

S. B.

Aliouène : «Nous serons attendus, partout où nous jouerons»

A propos du match face à l’ESM, le milieu de terrain blidéen nous dira ce qui suit : «Le plus important est de faire le plein à domicile. A par- tir de là, nous avons les moyens de re- venir avec des points de nos déplacements. Bien sûr, l’USMB sera l’une des équipes qui sera, comme on dit, attendue et il faut s’attendre à ce que chacun de matchs ressemble à un match de coupe. Nous sommes impa- tients de jouer ce match contre l’ESM car nous avons une revanche sur le sort à prendre. Nous voulons débuter

de la meilleure manière qui soit ce championnat. La tâche ne sera pas du tout simple car l’ESM est une équipe qui est difficile à manier sur son ter- rain. Tous les matchs sont difficiles et nous ne craignons aucune équipe. Il est vrai que cette équipe de Mostaga- nem a les moyens de nous poser des problèmes mais il y a chez nous une grande volonté de nous surpasser. Nous ne viserons que la victoire, pour la dédier à nos supporters.»

S. B.

 

Programme de la 1 re journée de Ligue 2

 

Vendredi 14 septembre 2012

 

Lieu

Rencontres

Arbitres

1 ers assistants

2 es assistants

MEROUANA

ABM- MOB

1619

hh

AOUINA S.

AOUINA F.

BENAISSA

MOSTA. Feradj

ESM-USMB

16

h

GHORBAL

CHARCHAR

SERRADJ

BATNA 1 er Nov.

MSPB-SAM

16

h

KARABI

BAZINE

MOUKKAR

CONST. Hamlaoui

MOC-NAHD

16

h

NECIB

MAGHLOUT

BOUDEBOUZ

ORAN Zabana

ASMO-CRBAF

18

h

SAHRAOUI

BECHIRENE

NACERI

MASC. Opow Huis clos

MCS-CRT

16

h

NADER

AYAD HALLEL

BOLOGHINE Hamadi

RCA-OM

16

h

BRAHIMI

CHEBALLEH

IDIR

EL KHROUB Huis clos

ASK-USMAN

16

h

ZOUAOUI

CHANOUA

DILMI

18

1 8 N° 2044 Jeudi 13 septembre 2012 Coup d’œil Ligue 2 MOC-NAHD La concurrence est

N° 2044 Jeudi 13 septembre 2012

Coup d’œil Ligue 2

MOC-NAHD

MOC-NAHD
MOC-NAHD

La concurrence est relancée

Coup d’œil Ligue 2 MOC-NAHD La concurrence est relancée A quelques heures seulement avant le début

A quelques heures seulement avant le début du championnat, les remplaçants du

NAHD ont renversé la situa- tion. En effet, dans la rencontre amicale face à la formation du Widad de Boufarik, certains joueurs ont épaté leur entraî- neur, qui va sûrement revoir sa tactique et refaire ses choix. Ses modifications vont toucher l’at- taque et le milieu du terrain,

car ayant constaté que les rem- plaçants ont brillé contraire- ment aux titulaires.

Lahouamed renverse la situation

L’attaquant Lahouamed Fouad est le joueur qui a tapé dans l’œil de l’entraîneur. Azze- dine Aït Djoudi ne va pas hési- ter à leur faire incorporer en tant que titulaire lors du match face au MO Constantine, même s’il doit revoir sa stratégie. Ainsi, le joueur a réussi à ins-

crire un but dans cette rencon- tre amicale. Il en est à six pour autant rencontres disputées jusqu’à présent. L’enfant du CRB a montré de grandes capacités ce qui va sûrement obliger son entraîneur à compter sur lui.

Il sera au côté de Zennou en attaque

Avec le niveau qu’il a affiché, Lahouamed Fouad sera présent dans l’équipe type face à la for- mation du MOC. L’entraîneur compte revoir sa tactique en alignant deux attaquants au lieu d’un seul. Donc Lahouamed et Zennou seront sans aucun doute à Constantine. Le techni- cien nahdiste veut augmenter les chances de son équipe en remportant les trois points de la rencontre.

Un joueur du milieu sera sacrifié

Si l’entraîneur Aït Djoudi dé- cide de s’attacher les services de Lahouamed, il sera obligé de sacrifier un joueur du milieu puisqu’il a basé sa tactique sur trois joueurs récupérateurs et deux sur les ailles. Sacrifier trois des récupérateurs reste une hy-

pothèse la plus plausible pour le moment, jusqu’à la preuve du contraire.

Le staff technique annule le biquotidien

Après avoir appliqué le bi- quotidien durant toute la se- maine, le staff technique a décidé de revenir à une séance par jour, car il senti une cer- taine fatigue chez les joueurs. Les coéquipiers de Kherbach étaient contents de la nouvelle. Cela leur permettra de récupé- rer avant la rencontre de de- main à Constantine.

Hamened satisfait du travail réalisé

L’entraîneur adjoint, Omar Hamenad, semble satisfait du niveau de préparation des joueurs. L’ex-portier de la JSK a dévoilé à ses proches que l’équipe a très bien travaillé du- rant la préparation à présent elle est prête pour la compéti- tion. Il a remercié les joueurs pour leur professionnalisme, puisqu’ils ont donné le meilleur d’eux-mêmes pour que l’équipe soit d’attaque pour le nouvel exercice.

Khalil Y. M.

Bouregâa pressenti M ême s’il manque quelque peu de temps de jeu, l’avant-centre Boure- gâa,
Bouregâa pressenti
M ême s’il manque quelque peu de
temps de jeu, l’avant-centre Boure-
gâa, qui a repris du service derniè-
rement, serait en mesure de tenir sa place au
niveau du compartiment offensif. Et pour
cause, le peu d’efficacités des attaquants ali-
gnés dernièrement. Le joueur s’est dit capable
d’assumer son rôle dans le cas où le coach lui
ferait confiance. De leur part, les supporters
espèrent le voir à l’œuvre, lui qui a délivré les
siens à plusieurs reprises. Pour l’heure, la dé-
cision revient à l’entraîneur brésilien, Alvez.
Les absents reviennent
En plus de Souakir, trois autres éléments
ont fait l’impasse sur la reprise des séances
d’entraînement. Il s’agit de Mokrane et Si
Ammar, retenus par leurs inscriptions à l’uni-
versité, et Kibia, pour une affaire familiale,
lesquels ont vite rallié le groupe. En matière
d’effectif qui affrontera le Nasr Hussein Dey,
le coach Alvez n’a que l’embarras du choix
avec bien des joueurs en forme et en mesure
de faire partie du onze rentrant. De la concur-
rence, il y en a cette saison au Mouloudia de
Constantine.
Les supporters se mobilisent
Malgré le montant élève imposé par l’ad-
ministration mociste pour accéder au stade,
une forte mobilisation a vu le jour ces der-
niers temps afin de voir des gradins assez gar-
nis pour aider les leurs dans cette première
confrontation de la saison. Plusieurs quartiers
se sont mobilisés au grand bonheur et de l’ad-
miration du club et des joueurs.
Tahar Aggoune
DNA
DNA

DNA

DNA
DNA
DNA

RCK

RCK

A J-2 du match de Chéraga

Les dernières retouches

C ette dernière semaine de prépa- ration a été moins intense sur le plan de travail et le staff tech- nique a diminué considérable-

ment la charge afin de permettre aux joueurs de bien récupérer. Le coach kou- béen a programmé de légères séances d’entraînement basées sur un objectif mixte. En effet, Abdelmalek Laroui a axé son travail sur les volets physique et tech- nico-tactiques avec des exercices de place- ment et de couverture. Les joueurs ont été mis devant des tests variés et semblent bien répondre sur tous les plans. La der- nière séance prévue demain matin per- mettra à l’entraîneur koubéen de procéder

aux dernières retouches avant le coup d’envoi du championnat. Ainsi, Laroui semble avoir déjà une idée très précise sur le onze rentrant qui débutera la compéti- tion le week-end prochain. Sur avis de ses deux adjoints, le coach n’apportera pas de grands changements sur l’effectif qui a été incorporé lors du dernier match amical face à Larbâa. Comme anticipé aupara- vant, le groupe qui débutera la compéti- tion officielle est arrêté à 95%. Ce qui est certain, c’est que l’équipe type sera connue demain à la fin de la dernière séance de la semaine. La question qui se pose : y aura- t-il des surprises contre la JSMC ? Youcef M.

Laroui : «Aucun problème pour composer l’équipe»

Beaucoup de choses sont dites à propos de la limite de l’effectif koubéen cette sai- son. Dans le même contexte, de nombreux supporters avec lesquels on a eu l’occa- sion de discuter ne man- quent pas d’évoquer l’embarras devant lequel risque de se trouver l’entraî- neur Abdelmalek Laroui pour composer son onze rentrant, arguant que parmi les joueurs, certains n’ont pas leur place dans cette jeune formation. A cet effet, le concerné, serein, répond sans ambages : «Franche- ment, je ne suis pas du tout d’accord avec ceux qui pen- sent que je peux avoir des

difficultés pour désigner, lors d’un match, le onze titulaire. On a la chance de pouvoir compter sur des joueurs de valeur avec la possibilité d’avoir plusieurs solutions à préconiser. En cas de défec- tion d’un élément, on n’aura aucun problème pour le rem- placer et l’équipe pourra gar- der son équilibre en toute circonstance. Certes, nous avons une très jeune équipe et que certains éléments n’ont pas encore découvert l’amère réalité de ce palier, mais je ne suis pas du tout inquiet. L’unique problème qui me tracasse et je l’ai souligné avant le début du stage de Tikjda, ce sont les aptitudes

physiques des joueurs. Nous avons disputé pas mal de matches tests et les deux der- niers contre l’ASO et Larbâa nous ont permis de mettre une dernière conception. Aussi, le fait qu’il y ait une concurrence constante consti- tue un aspect très positif pour que le groupe demeure mobi- lisé et concerné. En plus, l’équipe type est déjà dans ma tête car dix éléments ont déjà acquis leur ticket pour le pre- mier match de la saison. Avant tout, je veux des joueurs gagneurs et qui pos- sèdent cette hargne du jeu et leur présence sur le terrain.»

Youcef M.

USMMH

USMMH

Ils sont venus, ils sont tous là !

L’infirmerie hadjoutie s’est totalement vidée

et tous les joueurs de l’effectif se sont entraînés normalement avant-hier. Le duo Maghraoui- Bourahla n’aura que l’embarras du choix pour composer la liste des dix-huit qui seront concernés par le match de ce sa-

medi à Remchi.

Le départ vers Tlemcen, ce vendredi

La délégation hadjoutie pren- dra la route vers Tlemcen ce vendredi. Les joueurs passeront la nuit de vendredi à samedi dans un hôtel de la ville. Ils re- joindront le stade de Remchi,

deux heures avant le coup d’envoi du match. Le retour vers Hadjout se fera juste après la fin de la rencontre

S. B.

Bouzar : «Réussir une belle performance» Le défenseur central hadjouti Bouzar ne doute pas un
Bouzar : «Réussir une belle
performance»
Le défenseur central hadjouti Bouzar ne doute pas un
seul instant de l’issue que doit livrer son équipe ce samedi
à Remchi. Il nous dira à ce propos : «Il est certain que ce
match sera compliqué car il se déroule chez l’adversaire. En
ce qui nous concerne, nous sommes prêts pour ce rendez-
vous et notre entraîneur fera ce qu’il faut pour que nous
ayons la mainmise sur cette rencontre. Nous avons les
moyens de réaliser un bon résultat.»

WAB

WAB
WAB

AG élective, plusieurs candidats en lice

L’AG élective du CSA/WAB se tiendra dans les tout prochains jours. Après la présentation des bi- lans moral et financier, la commis- sion de candidatures doit répertorier les dossiers des postulants à la prési- dence du CSA. A ce sujet, les textes sont on ne peut plus clair. Tout membre de l’AG peut se porter can- didat s’il remplit, bien sûr, les cri- tères de probité et autres. Entre autres candidatures, c’est celle de le président Attou qui retient l’atten- tion. Même si certains pensent le contraire, cette dernière est, tout comme les autres candidatures, conforme aux règlements qui régis- sent les CSA à travers le pays. Attou, en tant que membre de l’AG, a qua- lité pour postuler au poste de prési- dent du CSA/WAB.

S. B.

ESMK

ESMK

Allali : «Nous serons à la hauteur»

Concernant le match de ce vendredi, Allali, le mi- lieu de terrain de Koléa, nous a dit être au top de sa forme et qu’un bon ré- sultat face au WAB est possible.

Avant toute chose, quelles sont les nouvelles ?

Elles sont bonnes, je vous remercie. Grace à mes entraî- neurs, nous avons tous amé- lioré notre condition physique et nous sommes prêts pour l’entame du cham- pionnat. Cela veut-il dire que vous pouvez réaliser un bon résultat face au WAB ? Le WAB est l’un des favo- ris du groupe et c’est une

équipe difficile à manier. Nous avons cependant toutes nos chances dans ce match. Est-ce que le fait de rece- voir à Tipasa est un han- dicap ? Absolument car c’est sur terrain neutre que nous al- lons recevoir nos adver- saires. Nous aurions voulu jouer à Koléa devant nos supporters. Il nous faut nous adapter à cette situation. Un dernier mot. Je veux lancer un appel à nos supporters. Nous atten- dons leur soutien et nous leur promettons de ne pas les décevoir.

Entretien réalisé par S. B.

N° 2044 Jeudi 13 septembre 2012

N° 2044 Jeudi 13 septembre 2012 Coup d’œil International 1 9 Les gros bras avancent à

Coup d’œil International

19

Les gros bras avancent à petits pas

Les grands ont souffert

Coupe du monde 2014 ont souffert. Seuls les Pays-Bas ont déroulé en Hongrie (Gr. D, 4- 1, avec un doublé de Jeremain Lens et un but de l'inévitable Huntelaar). Un succès qui permet aux Oranje de partager la tête du classement (6 pts) avec la Roumanie (4-0 contre Andorre). Après des débuts en fanfare en Moldavie, vendredi (5-0), l'An- gleterre a, elle, arraché le nul à domicile contre l'Ukraine (1-1) grâce à un penalty de Lampard en toute fin de match (87e). Terry, exclu dans la foulée, et ses copains pointent en tête du Groupe H avec le Montenegro (6-0 à Saint-Marin) et la Pologne (2-0 contre la Moldavie). Dans le Groupe B, l'Italie s'est contentée du minimum à Modène face à

Zone Amérique du Sud

Zone CONCACAF

Le Mexique valide son billet pour le tournoi haxagonal

Le Mexique valide son billet pour le tournoi haxagonal En battant le Costa Rica, le Mexique

En battant le Costa Rica, le Mexique a validé son billet pour le tournoi hexagonal final. Les États- Unis et le Honduras ont fait le travail à domicile pour se hisser à nouveau dans les places qualifi- catives de la zone Amérique du Nord, centrale et Caraïbes. Cuba, de son côté, est devenu la pre- mière sélection officiellement éliminée de ce troisième tour. Le même sort pourrait bientôt échoir à Antigua-et-Barbuda, qui conserve, néanmoins, une chance mathématique infime d'atteindre la phase finale de la CONCACAF.

Goupe A Etats-Unis 1:0 Jamaïque Antigua-et-Barbuda 0:1 Guatemala Groupe B Guyana 2:3 Salvador Mexique 1:0 Costa Rica Groupe C Honduras 1:0 Cuba Panama 2:0 Canada

Zone Europe

L'Argentine et l'Uruguay tenues en échec

Europe L'Argentine et l'Uruguay tenues en échec Dans la nuit de mardi à mercredi, l'Argentine de

Dans la nuit de mardi à mercredi, l'Argentine de Leo Messi a été tenue en échec au Pérou (1-1) dans le cadre des éliminatoires pour le Mondial 2014 (zone amsud). Menés au score dès la 21e mi- nute (but de Zambrano), les Argentins ont rapide- ment réagi par l'intermédiaire de l'inévitable Higuain (36e). Ils ont, ensuite, eu chaud puisque les Péruviens ont loupé un penalty en toute fin de rencontre. Romero, le portier de l'Albiceleste, a stoppé le tir trop mollasson de Pizarro. Même scé- nario pour l'Uruguay qui a, également, concédé le nul face à l'Equateur (1-1) après avoir été menée au score dès la 7e minute sur un penalty de Cai- cedo. Peu après l'heure de jeu, Cavani a remis les compteurs à zéro (66e). Par ailleurs, on retiendra la belle victoire du Venezuela sur le Paraguay (2- 0), grâce à un doublé de Salomon Rondon (44e, 67e). Plus tôt, la Colombie s'était imposée au Chili (3-1). L'Argentine reste en tête de la zone amsud avec 14 points, juste devant la Colombie, l'Equa- teur (13), l'Uruguay et le Chili (12).

Les résultats de la 8e journée Chili 1:3 Colombie Uruguay 1:1 Equateur Paraguay 0:2 Venezuela Perou 1:1 Argentine Exempt : Bolivie

Paraguay 0:2 Venezuela Perou 1:1 Argentine Exempt : Bolivie Si les Pays-Bas n'ont pas fait de

Si les Pays-Bas n'ont pas fait de détail en Hongrie (4-1), les gros calibres ont globalement souffert ce mardi en élimina- toires pour la Coupe du monde 2014. La courte victoire arra-

chée par l'Espagne en Géorgie (1-0), un peu plus tôt dans la journée, n'était donc pas qu'un cas isolé. Tous les gros calibres, ou presque, engagés ce mardi dans les éliminatoires pour la

Malte (2-0, dont un but de Pe- luso à la toute dernière minute). La Squadra Azzurra domine tout de même le classement avec la Bulgarie (1-0 face à l'Ar- ménie dans un match où l'arbi- tre a sorti trois cartons rouges en quatre minutes). Grâce à Reus (44e) et Özil (52e s.p.), l'Allemagne s'est elle imposée en Autriche (2-1) et occupe seule la tête du groupe C, de- vant la Suède (2-0 face au Ka- zakhstan) et l'Irlande, qui n'ont, toutefois, disputé qu'un seul match. Le Portugal de Cristiano Ronaldo, titulaire et averti, a, lui, éprouvé les pires difficultés pour se défaire de l'Azerbaïd- jan, à domicile (3-0). Les Lusi- taniens, qui ont touché les montants à plusieurs reprises, ont fini par faire la différence après l'heure de jeu grâce à Sil- vestre Varela, tout juste entré en jeu (63e), Helder Postiga (85e) et Bruno Alves (88e). Ils occu- pent la tête du Groupe F en compagnie de la Russie (4-0 en Israël).

Benzema «On gagne avec la manière» taque. ( )
Benzema «On gagne
avec la manière»
taque. (
)

Vainqueurs de la Biélo- russie (3-1), mardi soir, les Bleus sont satisfaits de leur match. A l'image de Karim Benzema, qui es- time que l'équipe de France “gagne avec la manière. On est très contents de gagner ce match important, et on commence bien cette campagne. Le jeu est en progrès. On tente des choses, des fois ça passe, des fois ça passe pas, mais l'essentiel c'est qu'on gagne. On sait que le coach est quelqu'un qui aime gagner et qui nous le fait ressentir. On est tous des jeunes, on se connaît tous. On monte en puissance. (sur sa position) C'est un peu difficile, mais j'ai déjà joué à Madrid comme ça, excentré droit. J'ai essayé, j'ai tenté avec Olivier (Giroud) ou Franck (Ribéry), mais l'essentiel est qu'on gagne le match. Ne pas marquer, c'est rien, l'essentiel c'est le collectif. Marquer, c'est un plus, je sais que ça va revenir très bientôt, mais quand je fais une passe décisive je suis content de mon match

Buffon «Cette

fois-ci, je n’ai pas entendu des sifflets»

Löw «On a fait des erreurs» Même s'il retient victoire en Autriche à également la
Löw
«On
a fait
des
erreurs»
Même
s'il
retient
victoire
en
Autriche
à également la de On sélection- ; un
neur
allemand
Löw
que
réalisé
ce
qui
au-
rait
à va permettre en par nul des aurait
pu
; adver- a match pres- qui
leur
saire
de
recoller
n'y
seule
gagner
contre
l'Alle-
que
Dans
à l'Autriche. ses pressing n'ont un Joachim
certaines
situations
de
jeu,
eu
un
peu
de
chance