Vous êtes sur la page 1sur 48

Journal coopératif MRC Montmagny, L’Islet, Bellechasse • 21 913 copies

Volume 27 Numéro 38 Mercredi 19 septembre 2012

www.oieblanc.com

www.oieblanc.com
www.oieblanc.com
www.oieblanc.com
www.oieblanc.com
www.oieblanc.com
www.oieblanc.com
www.oieblanc.com
www.oieblanc.com
www.oieblanc.com
Le temPs des vendanges P12
Le temPs
des
vendanges
P12
Projet controversé? P3 Levée du lock-out acceptée de justesse 3 | Agriculteurs de l’année 7
Projet
controversé? P3
Levée du lock-out acceptée de justesse
3
|
Agriculteurs de l’année 7
|
Charlie-Ann, l’Enfant Soleil
9

Le nouveau canotier de L’isLe

3

|

90 tonnes de biomasse

6

|

transPort scoLaire en PériL

11

603J22-10

603J22-10 JOSÉE GAGNÉ et ALAIN VEILLETTE conseillers en placement UN CONSEIL N'EST JUDICIEUX QUE S'IL EST

JOSÉE GAGNÉ et ALAIN VEILLETTE conseillers en placement

UN CONSEIL N'EST JUDICIEUX QUE S'IL EST PRÉCIEUX POUR VOUS.

Profitez de notre expertise au 418 248-8181 ou au 1 888 742-8181

JUDICIEUX QUE S'IL EST PRÉCIEUX POUR VOUS . Profitez de notre expertise au 418 248-8181 ou
NOUS FABRIQUONS NOUS FABRIQUONS • • PLANCHERS PLANCHERS • • MURS MURS • • TOITURES
NOUS FABRIQUONS
NOUS FABRIQUONS
PLANCHERS
PLANCHERS
MURS MURS
TOITURES
TOITURES
MODULES
MODULES
PRÉFABRIQUÉS
PRÉFABRIQUÉS
RÉSIDENTIEL • COMMERCIAL • INSTITUTIONNEL • AGRICOLE
RÉSIDENTIEL • COMMERCIAL • INSTITUTIONNEL • AGRICOLE
W W
W . S T R U
C
T U
R E X
. C
A
1
8 7 7
2 4 8 - 3 9 9 9
215A42-11
0 0 0 0 2 2 $ $ S S 99$99$ I I (QUANTITÉ(QUANTITÉ LIMITÉE)LIMITÉE)
0
0
0
0
2 2
$
$
S
S
99$99$
I
I
(QUANTITÉ(QUANTITÉ LIMITÉE)LIMITÉE)
97$97$
A
A
Ordinateur Intel i5 2.5Ghz
Imprimante Multifonction
4 :1 WI-FI
Pro
PDSF 19,99$
• Ecran DEL 14’’ anti-reflet
Peut imprimer de votre cellulaire
• Processeur Intel i5 2520 2.5Ghz
SOURIS OPTIQUE
SANS FIL
• Imprimante à jet d’encre couleur
• Mémoire 4G (max 8G)
• Imprime/Numérise/Copie/Télécopie
• Disque dur 320G
97$
97$
• Jusqu’à 33ppm en noir
• Web Cam/Garveur DVD/Lecteur SD
• Copieur s’ajuste de 25 à 400%
• Bluetooth/FingerPrint/eSata/VGA
B
B
• Alimentation automatique 20 pages
• WiFi/Réseau/Modem
Nano transmetteur
• Prêt pour DOCKING STATION
Branchement USB/RÉSEAU
OU SANS FILS
• GARANTIE 1 AN
• USB 2.0 et 3.0
• Windows 7 Professionnel Fr
• GARANTIE DE 3 ANS (PILE ET ORDI)
Ordinateur Intel i3 15,6’’
CLAVIER ET SOURIS USB
• Branchement USB
• Souris optique
Haut parleurs pour Ordi
Vendus séparément
à $12.99 ch
A
A
• Processeur Intel i3 2350M
• Branchement USB 2.0
• Mémoire 4Go
• Aucun transfo nécessaire
• Disque dur 500Go
• Stéréo
• BlueTooth/HDMI/USB 3.0 x3
99$99$
• Clavier numérique / caméra web
• Sans fil (WIFI)
• Windows 7 Prem français
• Graveur DVD/Lecteur de cartes mémoire
(QUANTITÉ(QUANTITÉ LIMITÉE)LIMITÉE)
• GARANTIE 3 ANS
Si acheté avant le 30 septembre 2012
Imprimante laser
Multifonction 4 :1
97$97$
R
R
97$97$
L’ENSEMBLE
• Imprimante Laser monochrome noire
PDSF 19,99$
• Imprime/Numérise/Copie
Ordinateur AMD 15,6’’
• Duplexeur (recto/verso) automatique
• Alimentation automatique 35 feuilles
• Processeur AMD E2-1800
• Copie de 25 à 400%
• Mémoire 4Go
• Branchement USB ou RÉSEAU
• Disque dur 500Go
• Très économique
• Graveur DVD/Caméra Web
• Energy Star
• Connections HDMI/USB
• Lecteur cartes mémoire
• Sans fil (WIFI)
Windows 7 Prem français
• GARANTIE 1 AN
$ $
99$99$
PDSF 199,99$
(QUANTITÉ(QUANTITÉ LIMITÉE)LIMITÉE)
Routeur Sans Fils
Tablette 10’’ 16G WIFI
• Vitesse jusqu’à 150 Mbps
97$97$
• Certifié WIFI
• Supporte WMN/WPS
• Android 4.0
• 4 Ports
• Fonctionnalités multimedia
Compatible Windows 7
GARANTIE A VIE LIMITÉE
PDSF 69,99$
Tactile
• GARANTIE 1 AN
disponible
$ $
CELLULAIRES • ÉLECTRONIQUE • INFORMATIQUE
40, boul. Taché Ouest, Montmagny
FERMÉ LE
PDSF 399,99$
418 248-0056
DIMANCHE
(en fa ce du T im
H o r tons)
Ne s’applique pas aux ventes antérieures 18
septembre 2012. Les photos sont à titre indicatif
seulement. Les quantités sont limitées et les prix
peuvent changer sans aucun préavis. Promotion en
vigueur jusqu’à épuisement des stocks. Le
financement Accord D est disponible sur tous nos
produits moyennant des frais d’intérêts annuels de
13.5% et sujet à l’approbation du service de crédit
de Visa Desjardins. Des frais de livraison, installation
et ou préparation peuvent s’appliquer.
| MERCREDI 19 sEptEMbRE 2012 | L’OIE BLANCHE | www.OIEBLANC.COm2
215A38-12

| LOIE BLANCHE | MERCREDI 19 sEptEMbRE 2012 | 3www.OIEBLANC.COm

L’OIE BLANCHE

w w . O I E B L A N C . C O m L’OIE

Actualités

C . C O m L’OIE BLANCHE A c t u a l i t é

Le maIre desrosIers défend son projet de bIbLIothèque

Le maire de Montmagny, M. Jean-Guy Desrosiers, a réagi aux propos du nouveau chro- niqueur politique de L’Oie Blanche, M. Sébastien Clavet, qui s’oppose publiquement au règlement d’emprunt de 4 650 000$ que la Ville s’apprête à engager pour le projet de biblio- thèque municipale au presbytère Saint-Thomas.

par syLvaIn fournIer

oieblanc.presse@globetrotter.net

par syLvaIn fournIer oieblanc.presse@globetrotter.net «Je ne savais pas que la campagne électo- », avant de

«Je ne savais pas que la campagne électo-

», avant de préciser que le projet de bibliothèque municipale avait été ciblé comme prioritaire par rapport au projet d’une nouvelle salle de spec-

tacle, lors d’un suite d’un sondage qui avait été réalisé auprès des citoyens. «Une bibliothèque est un outil essentiel à no-

C’est un milieu de vie, et de

rassemblement qui met en évidence les arts sous toutes ses formes. Ce n’est plus juste des rangées de livres sur des tablettes», a exprimé le maire. À propos du règlement d’emprunt de 4 650 000$ que s’apprête à adopter le conseil municipal prochainement (l’avis de motion a été donné lors de la dernière séance du conseil lundi), le maire Desrosiers parle d’un montant qui inclut tous les travaux de réaménagement qui devront être réali- sés dans ce secteur. M. Desrosiers explique que le projet de bi- bliothèque en soi est estimé à 2,5 millions $ et

tre développement

a d’abord lancé le maire

rale était commencée

que la Ville a déjà des confirmations de subven- tions pour 1,2 million $ du gouvernement du Qué- bec. Le maire prévoit aussi tenir une campagne de financement auprès du public et des gens d’affai- res afin de soutenir le projet. «Il (Sébastien Clavet) peut être contre ce projet. Mais je n’accepterai jamais qu’il mette en doute mon intégrité et mon honnêteté. Je ne laisserai pas non plus dénigrer le conseil. Je demande aux gens de Montmagny de me faire confiance. Je ne pose pas des gestes pour mettre les citoyens dans le trouble. On en a fait beau- coup pour le sport et ça fait longtemps que ce projet est en discussion», a commenté le maire Desrosiers. Les citoyens de Montmagny auront d’ailleurs droit de parole sur ce projet. Avant que le règle- ment d’emprunt puisse être adopté à la première séance du conseil municipal d’octobre prochain, les Magnymontois pourront en effet, s’ils le dé- sirent, s’opposer légalement à cet emprunt en signant le registre référendaire prévu à cette fin. S’il y a plus de 500 signatures d’apposées sur ce

fin. S’il y a plus de 500 signatures d’apposées sur ce Le maire de Montmagny, M.

Le maire de Montmagny, M. Jean-Guy Desrosiers, n’a pas du tout apprécié les propos du nouveau chroniqueur politique de L’Oie Blanche, M. Sébas- tien Clavet, qui s’oppose au règlement d’emprunt de 4 650 000$ que la Ville

s’apprête à engager pour le projet de bibliothèque municipale au presbytère

Saint-Thomas.

registre référendaire le 1er octobre prochain. Les commentaires ont été nombreux jusqu’à mainte- nant sur le site Internet du journal.

registre, le conseil municipal sera placé devant deux choix, soit d’aller en référendum auprès de l’ensemble de la population ou de laisser tom- ber le règlement d’emprunt tel

qu’énoncé présentement. Cette journée de signature au regis- tre référendaire est prévue le lundi 1er octobre à l’hôte-de- ville. «Ce serait vraiment dom- mage après tout le travail qui

a été accompli de laisser aller

une subvention de 1,2 million $», a répondu le maire, sans

dire oui ni non, lorsqu’interrogé

à savoir s’il serait prêt à aller

en référendum pour ce projet, sachant que cet exercice démo- cratique risque d’être fort dis- pendieux pour la Municipalité. De son côté, Sébastien

Clavet a confié au journal qu’il entendait distribuer prochainement des tracts et informer la population sur les coûts et enjeux de ce projet en invitant les citoyens à aller signer le

L’IsLe-aux-Grues céLèbre son nouveau fromaGe artIsanaL: Le canotIer de L’IsLe

Presque toute la population insulaire de l’Isle-aux-Grues était massée au second étage du fameux Bateau Ivre, mercredi dernier, afin d’assister au lancement d’un tout nouveau fromage fin artisanal unique au Québec: Le Canotier de L’Isle.

par syLvaIn fournIer

oieblanc.presse@globetrotter.net

par syLvaIn fournIer oieblanc.presse@globetrotter.net Lors de cette présentation forte en souvenirs, la Société

Lors de cette présentation forte en souvenirs, la Société coopérative agricole de L’Isle-aux-Grues, pro-

priétaire de la Fromagerie, a fait un véritable retour dans le temps pour souligner ses 35 ans d’existence et rendre hommage à ses fondateurs. Il a aussi été question de la tradition fromagère insulaire, présente

question de la tradition fromagère insulaire, présente MM. Christian Vinet, directeur général de la Fromagerie

MM. Christian Vinet, directeur général de la Fromagerie Île-aux-Grues et M. Patrick Vézina, président de la Société coopérative de l’Isle-aux-Grues, présentent le nouveau fromage artisanal Le Canotier de L’Isle. À gauche, M. Char- les Vézina, ancien maître fromager, a parlé de la tradition de fabrication du fromage à l’Isle-aux-Grues qui a débuté dans les années 1900.

à L’Isle-aux-Grues, mais aussi à L’Isle-aux-Oies. Le nouveau Canotier de L’Isle est un fromage à pâte ferme affiné en surface, avec une croûte fine aux teintes ocre. La pâte ivoire, fondante en bouche, ré- vèle des goûts très typés de noisette, avec de belles

notes fruitées et de crème. La fabrication artisanale du Canotier de L’Isle s’inspire d’une recette ancestra-

le mise au point par les premiers fromagers de l’île,

dans les années 1900. «Nous cherchions à valoriser notre tradition fro- magère de cheddar et notre expertise dans la fabrica-

tion de fromages fins », a déclaré M. Christian Vinet, directeur général de la Fromagerie Île-aux-Grues. Outre le défi de reproduire un fromage au goût d’an- tan, l’affinage nécessite de 9 à 12 mois pour assurer

le développement de saveurs subtiles, caractérisées

par le terroir d’exception de l’île et l’air salin. «C’est

un fromage unique au Québec, un fromage tradition- nel comme on le retrouvait à l’époque: artisanal, avec une croûte, fait de lait thermisé de vache provenant de l’île.» Cette meule de fromage haut de gamme de 10 kg arbore sur son étiquette une toile du peintre Robert Gagné de l’Isle-aux-Grues. Elle représente le transport du matériel et du courrier dans un canot à glace, seul moyen de traverser le fleuve durant l’hi- ver à l’époque de la première fromagerie. En période hivernale, le canot à glace prenait la relève des goé-

lettes de bois, plus maniable à travers les glaces en mouvement continu. Entouré d’eau, n’ayant aucun lien routier, Le Ca- notier de L’Isle est un clin d’œil au riche patrimoine maritime de l’île. Aujourd’hui, l’avion et le service de traversier permettent le transport des fromages hors de l’île. En plus du Canotier de L’Isle, fabriqué en quan- tité limitée, la Fromagerie Île-aux-Grues fabrique une gamme de fromages fins aux saveurs uniques et authentiques: Le Riopelle de l’Isle, Le Mi-Carême, Le Tomme de Grosse-Île, ainsi que Le Cheddar vieilli Île- aux-Grues. Au fin du temps, le réseau de distribution s’est agrandi et les fromages sont maintenant vendus à la grandeur du Québec, ainsi qu’à Toronto, Calgary et Vancouver. Ils sont distribués principalement dans les fromageries et boutiques spécialisées. En affaires depuis 1977, la Fromagerie Île- aux-Grues, le cœur économique de l’île, compte aujourd’hui cinq producteurs laitiers, tous sociétai- res. Elle a pour mission de transformer l’ensemble du lait produit sur l’île contribuant ainsi à conserver le patrimoine agricole, en plus de favoriser le dévelop- pement durable du milieu. En se limitant au volume de lait produit sur l’île, la fromagerie s’assure d’of- frir des fromages de qualité fabriqués à partir de lait frais et ayant des saveurs uniques à son terroir.

201, boul. Taché Ouest, Montmagny Tél.: 418 248-0014•Téléc.: 418 248-9370 Sans frais: 1 866 248-0024
201, boul. Taché Ouest, Montmagny
Tél.: 418 248-0014•Téléc.: 418 248-9370
Sans frais: 1 866 248-0024
www.montmagnymazda.com
† Détails chez Montmagny Mazda.
304G38-12

| MERCREDI 19 sEptEMbRE 2012 | LOIE BLANCHE | www.OIEBLANC.COm4

La vision de trois grands professionnels Entr E pr E n E ur38-12
La vision de trois
grands professionnels
Entr E pr E n E ur38-12

Par Michel Lemieux

En moins de cinq ans, trois spécialistes de la vision ont érigé une magnifique entreprise, spécialisée dans ce qu’il y a de plus professionnel dans le domaine.

Michel Robichaud, Patrick Caron et son épouse Jahel St-Jacques dirigent aujourd’hui cinq bannières Iris et veillent sans réserve sur tous leurs patients.

Pour y arriver, ils ont ouvert des boutiques Iris de La Pocatière jusqu’à Québec, dans lesquelles ils comptent sur tous les spécialistes de la vision que ce soit un oph- talmologiste, plusieurs optométristes et de nombreux opticiens.

plusieurs optométristes et de nombreux opticiens. Les propriétaires : (De gauche à droite : Dr. Michel

Les propriétaires : (De gauche à droite : Dr. Michel Robichaud, Dre Jahel St-Jacques et Dr Patrick Caron)

Historique

Michel Robichaud, natif de Québec ayant grandi à St-Aubert de l’Islet a commencé sa pratique en 1990 en achetant rapidement sa première clinique à LaPocatière.

Quelques années plus tard, en 1998, il est devenu fran- chisé IRIS à cet endroit.

Parallèlement, Céline Baril et Langis Michaud possé-

daient trois bureaux, les Centre Vision Michaud-Baril, à La Pocatière, St-Jean-Port-Joli et St-Pamphile.

En 2003, Michel Robichaud a acheté les parts de mon- sieur Michaud puis avec madame Baril, ils ont fusionné les deux cliniques de La Pocatière en une seule et fermé l’une de celles de St-Pamphile, laissant la boutique Iris de Jean-Pierre Tchang et Mireille Barras couvrir ce terri- toire. ,Ils devinrent alors les propriétaires des boutiques Iris de LaPocatière et Saint-Jean-Port-Joli.

L’année suivante, lors de l’ouverture de la boutique de Montmagny, Patrick Caron et Jahel St-Jacques ont débuté leur carrière d’optométristes dans les cliniques de Michel Robichaud et Céline Baril.

Puis, trois ans plus tard, Céline Baril a vendu ses parts à Patrick Caron et Jahel St-Jacques. Maintenant asso- ciés à Michel Robichaud, ils ont maintenu l’offre à LaPocatière, St-Jean-Port-Joli et Montmagny. Puis, en 2009, ils ont ouvert une boutique dans la Haute-Ville de Québec. Plus récemment, en 2011, ils se sont associés à la propriétaire de la boutique Iris Rive-Sud, secteur de St-Jean Chrysostome.

Un travail de longue échéance

Jahel St-Jacques est de Gatineau. Elle explique que les premières années ont été parsemées de hauts et de bas.

« Il a fallu nous faire connaître. Notre réussite est venue surtout du bouche à oreille suite à la satisfaction des personnes qui ont décidé de nous faire confiance, » ajoute Jahel. « Nous sommes fiers de faire partie d’un groupe comme Iris, dont la mission est d’offrir aux consommateurs des produits et des services de haute qualité dans le domaine des soins visuels. Nous avons toujours agi avec honnêteté et respect envers nos clients. Nous proposons des produits de haute qualité, mais nous savons nous adapter aux besoins et au bud- get de chaque personne en trouvant le meilleur produit pour la satisfaire. »

Pourquoi Québec?

« Il était important pour nous de le faire pour la bonne raison, c’est-à-dire qu’une partie de notre clientèle régulière ici est appelée à s’installer près de Québec autant sur la rive nord que sur la rive sud. On pense aux étudiants par exemple. Alors cela nous permettait de leur offrir les mêmes services et assurer un suivi avec

de leur offrir les mêmes services et assurer un suivi avec ces personnes qui nous font

ces personnes qui nous font confiance », insiste Patrick Caron.

« Nous ne sommes pas des vendeurs de lunettes à rabais. Nous ne voulons pas entrer dans ce genre de marché. Nous avons investi beaucoup dans de l’équi- pement à la fine pointe de la technologie. Pour nous, il est important que chaque boutique puisse offrir les mêmes services de qualité, que ce soit pour la santé oculaire, les lentilles ophtalmiques ou les lentilles cor- néennes », raconte Michel Robichaud.

Michel Robichaud est parti de loin. Il a fait une réus- site de sa profession et en s’associant à Patrick Caron et Jahel St-Jacques il a ajouté de véritables professionnels compétents et consciencieux aux cliniques Iris dont tous trois sont propriétaires.

Prenez un rendez-vous pour vivre l’Expérience d’une meilleure vision. Vous y retournerez.

d’une meilleure vision. Vous y retournerez. Québec 1305, Chemin Sainte-Foy 418 681-3578

Québec 1305, Chemin Sainte-Foy 418 681-3578

y retournerez. Québec 1305, Chemin Sainte-Foy 418 681-3578 Saint-Jean-Chrysostome 1018, De la Prairie 418 839-4556

Saint-Jean-Chrysostome 1018, De la Prairie 418 839-4556

Saint-Jean-Chrysostome 1018, De la Prairie 418 839-4556 Montmagny 2, boul. Taché Est 418 241-5252

Montmagny 2, boul. Taché Est 418 241-5252

418 839-4556 Montmagny 2, boul. Taché Est 418 241-5252 Saint-Jean-Port-Joli 43, de Gaspé Est 418 598-6128

Saint-Jean-Port-Joli 43, de Gaspé Est 418 598-6128

241-5252 Saint-Jean-Port-Joli 43, de Gaspé Est 418 598-6128 La Pocatière 615, 4e Avenue 418 856-1522 317G38-12

La Pocatière 615, 4e Avenue 418 856-1522

317G38-12
317G38-12
217A43-11
217A43-11

| loie blancHe | MERCREDI 19 sEptEMbRE 2012 | 5www.oieblanc.com

L’OIE BLANCHE

w w . o i e b l a n c . c o m L’OIE

Éditorial

n c . c o m L’OIE BLANCHE É d i t o r i a
revenons à la bibliothèque Plus qu’une bibliothèque ! Par Yannick Patelli oieblanc.direction@globetrotter.net
revenons à la bibliothèque
Plus qu’une
bibliothèque !
Par Yannick Patelli
oieblanc.direction@globetrotter.net
Soyons clairs! D’emblée, sur plusieurs projets
notamment de développement économique, je ne
donne pas d’étoiles au maire en place à Montmagny
puisque l’essentiel du développement des dernières
années tient de l’investissement public. Et la plus
grosse casserole à son tableau reste le faux espoir
du développement de la vallée du cosméceutique.
Vous savez la compagnie Purgenesis qui devait em-
ployer une centaine de personnes? Du coup le flop
de Fortissimus qui a coûté quelque 400 000 $ au
pacte rural devient anecdotique. Mais au-delà de
cela j’aurais plutôt tendance à dire bravo Jean-Guy
pour la relance du centre-ville.
À la base, moi je dis OUI à la bibliothèque au
centre-ville. Car cela correspond à un centre-ville
plus urbain qui sied bien aux jeunes générations.
À mon sens on ne devrait d’ailleurs pas parler de
bibliothèque, mais de centre culturel qui sera aussi
bien un lieu de lecture lumineux et paisible au cœur
de la ville, à deux pas du marché public, qu’un lieu
d’exposition pour les artistes de la région et les ex-
positions potentielles de passage. Si un projet Rio-
pelle renaît, on est preneur M. Desrosiers !
Parallèlement au projet de bibliothèque munici-
pale, la Ville réalisera d’importants travaux d’amé-
nagement dans le stationnement situé à l’est du
presbytère et Gesdix développe déjà une nouvelle
tour pour personnes âgées à côté de Monseigneur
Deschênes. L’édifice de six étages pourra accueillir à
terme 80 personnes et Gesdix investit 7 M$ dans ce
projet. Ce n’est pas rien et pour le coup cette fois-ci
ça vient du privé. Donc il serait réducteur de parler
bibliothèque sans parler de Place de l’église. Il s’agit
plutôt à mes yeux d’un ensemble harmonieux pour
un milieu urbain qui se veut de plus en plus urbain.
Rappelons que la Ville a dit: «La construction
et l’aménagement de la future bibliothèque muni-
cipale dans l’ancien presbytère Saint-Thomas, qui
sera agrandi vers l’arrière, constitue la première
phase du vaste projet appelé Place de l’église. La
deuxième étape prévoit le réaménagement du parc
de la Mairie, la démolition de l’ancien hôtel de ville,
la construction d’un kiosque pour présenter des
spectacles et l’ajout d’espaces de stationnement».
Vu comme ça, soyons honnête, ça donne le goût !
Il faut dire les vraies choses. Il me semble
qu’il y a dix ans à Montmagny on se plaignait
qu’aucune bibliothèque municipale n’existe. On
disait que c’était une des rares villes au Québec
de cette taille à avoir cette carence. Aussi, à ma
connaissance, l’équipe municipale précédant celle
du maire Desrosiers a également travaillé fort sur
le projet de bibliothèque. Ça doit donc être une vo-
lonté récurrente pour les citoyens magnymontois.
Au final, un projet d’espace culturel au centre-ville
est peut-être le bon choix !
lation de s’exprimer sur les enjeux de sa région.
L’idée pour ma part n’est pas de savoir si Clavet a
raison ou pas, mais de lui permettre de développer
son point de vue. Tout chroniqueur ou blogueur qui
défend ses idées et s’exprime sans diffamation à
l’encontre de quiconque a droit de parole au sein
de notre média coopératif. Voltaire ne disait-il pas:
«Je ne suis pas en accord avec ce que vous dites
mais je me battrai jusqu’au bout pour que vous
puissiez le dire».
l’oie blanche et
ses initiatives remarquables
un chroniqueur
qui amène le Débat
Dommage Pour
la salle De sPectacle !
Vous noterez que la présence d’un nouveau
chroniqueur-blogueur, ex-directeur général de la
chambre de commerce dans l’Oie Blanche, a en-
gendré nombre de commentaires et réactions sur
le web de www.oieblanc.com. Le moins que l’on
puisse dire, c’est qu’il fait des vagues avec son
texte «anti-projet bibliothèque». Mais si le forum
prend tant d’ampleur, c’est que débat il doit y avoir
et encore là c’est notre rôle de média de le mettre
en lumière. Un média responsable n’est pas là pour
lécher les autorités mais pour permettre à la popu-
Dans un autre ordre d’idées, dans le cadre du
forum de la CDR (Coopérative de développement
régional), votre journal participera le 19 septembre
à un panel sur le développement des médias ré-
gionaux et le 8 octobre lors du congrès du CQCM
(Conseil Québécois des Coopératives et des Mu-
tualités), L’Oie Blanche participera à une activité
de mise en lumière de 18 coops repérées au Qué-
bec pour leurs initiatives remarquables et nous
sommes fiers de vous annoncer que votre journal
coopératif en fait partie. Une preuve de plus que
l’équipe de L’Oie Blanche tend toujours vers l’ex-
cellence.
Je reconnais par contre que j’ai toujours cru
pour ma part avant tout au dossier d’une nouvelle
salle de spectacle avant une bibliothèque. L’impres-
sionnante réussite des Arts de la Scène le justifie-
rait. Il est dommage que le projet à La Pointe aux
oies mixant l’idée de la salle des Arts de la scène et
du Musée de l’oie vivante n’ait jamais abouti. Une
synergie à l’époque entre les Arts de la scène et la
Fondation pour la préservation de la faune et de la
nature aurait été une solution gagnante. Au pire,
une salle type «Albert Rousseau» (comme celle de
Sainte-Foy) aurait fait l’affaire dans l’école Casault
car disons-le carrément, la sortie dans l’escalier en
quasi-colimaçon c’est «plate» et dangereux en cas
d’urgence. Mais je crois savoir que certains acteurs
du milieu culturel se sont cassé les dents face au
peu d’enthousiasme et de collaboration de la Com-
mission scolaire. Alors il faut accepter de vivre avec
les conséquences du manque de concertation. Mais
comme on le sait, rien n’est jamais définitif dans la
vie.

l’intégrité De mon boulanger

Jean-Pierre Lemieux, collaborateur au journal L’Oie Blanche, questionne l’intégrité de nos politiciens en référence à la saga de la goélette Grosse Île, un projet porté à bout de bras par Didier Épars, sur son site web La Vie en région (lavieenregion.qc.ca). Il est notamment question de la couverture médiatique de ce dossier. (LOB)

question de la couverture médiatique de ce dossier. (LOB) 145, boul.Taché Ouest, Montmagny * Détails auprès
145, boul.Taché Ouest, Montmagny * Détails auprès de nos conseillers. 310G08-12
145, boul.Taché Ouest, Montmagny
* Détails auprès de nos conseillers.
310G08-12
INVENTAIRE DE PIÈCES RECYCLÉES POUR VOITURES DE TOUTES MARQUES ET ANNÉES 873, Rang Nord
INVENTAIRE DE PIÈCES RECYCLÉES
POUR VOITURES DE TOUTES MARQUES ET ANNÉES
873, Rang Nord
Saint-Pierre-de-la-Rivière-du-Sud
(Québec) G0R 4B0
T 418 248-1422
F 418 248-7074
ggbsamson@globetrotter.net
www.ggbsamson.com
604J49-10

L’OIE BLANCHE

L’OIE BLANCHE A c t u a l i t é s Saint-DamaSe-De-L’iSLet la Plus imPortante

Actualités

L’OIE BLANCHE A c t u a l i t é s Saint-DamaSe-De-L’iSLet la Plus imPortante

Saint-DamaSe-De-L’iSLet

la Plus imPortante récolte De saule-osier à l’est De trois-rivières

Les 25 actionnaires et propriétaires avicoles de Vico le groupe et des représentants de Biopterre, Centre de développement des bioproduits, ont procédé, mardi dernier à Saint- Damase-de-L’Islet, à la plus importante récolte de saule-osier à l’Est de Trois-Rivières. Les 54 000 boutures plantées en 2009 sur 3,2 hectares de terre agricole devraient permettre de produire 90 tonnes de biomasse qui sera utilisée pour chauffer quelques poulaillers de Vico le groupe.

Par sYlvain Fournier

oieblanc.presse@globetrotter.net

Par sYlvain Fournier oieblanc.presse@globetrotter.net Ce projet qui visait a analyser la valorisation de la

Ce projet qui visait a analyser la valorisation de la biomasse à la ferme, dans l’intérêt des producteurs agricoles est considéré comme un succès pour une première expérience sur une parcelle aussi vaste. «C’est certain que cette pro- duction n’est pas rentable, mais c’est un projet de recherche et développement qui pourrait être profitable dans 25 ans», a mentionné M. Gaston Doré, directeur général de Vico le groupe, une société qui produit plus de 1,2 million de poulets par année pour la consommation. Lors de cette démonstration, on a pu voir à l’œuvre un équipement de récolte de biomasse, soit le Biobaler, un appareil de technologie qué- bécoise conçu pour la récolte de biomasse fores- tière et agricole dans des conditions extrêmes et sur tout type de terrains. L’appareil qui ressemble à une presseuse à balles de foins en rouleaux est tiré par un tracteur forestier qui renverse le sau- le-osier avant de l’enrouler. L’appareil récoltait le saule-osier mardi à un rythme de 25 balles à

l’heure. L’appareil qui est la propriété de Biop- terre est d’une valeur de 130 000$. On prévoyait récolter un total d’environ 300 balles de saule-osier qui seront ensuite séchées pour atteindre un taux d’humidité sous les 35%. Suivra ensuite l’étape du broyage qui se fera sur place et les copeaux seront ensuite redistribués chez les fermes avicoles de Vico le groupe qui sont munis d’un système de chauffage pouvant utiliser la biomasse. C’est le cas pour la ferme de MM. Denis et Sébastien Charrois qui ont opté pour ce sys- tème de chauffage. «Nos trois poulaillers étaient chauffés au mazout. Nous avons décidé de chan- ger ces systèmes vieillissants pour une unité de chauffage central alimentée à la biomasse. L’investissement devrait nous faire économiser de 40 000$ à 50 000$ par année. Sans compter qu’éventuellement, nous pourrions subvenir à nos propres besoins énergétiques», a mentionné Sébastien Charrois, producteur avicole de Saint- Aubert, dans un récent article du magazine l’Utili- Terre.

| MERCREDI 19 sEptEMbRE 2012 | l’oie blancHe | www.oieblanc.com6 310G38-12
| MERCREDI 19 sEptEMbRE 2012 | l’oie blancHe | www.oieblanc.com6
310G38-12
2012 | l’oie blancHe | www.oieblanc.com6 310G38-12 Le Biobaler, un appareil de technologie québécoise conçu

Le Biobaler, un appareil de technologie québécoise conçu pour la récolte de biomasse forestière et agricole dans des conditions extrêmes

Avec quelques améliorations à la produc- tion qui repoussera une fois coupée, on prévoit faire les prochaines récoltes aux trois ans, plutôt qu’aux quatre ans. Si ces techniques sont déjà

avancées sur le continent européen, le Québec est encore au stade expérimental, mais force est de constater qu’on gravit les échelons à la vitesse grand v.

ExpositionExposition dede peinturepeinture du 22 septembre au 6 octobre ARTISTES INVITÉS VERNISSAGE le samedi 22
ExpositionExposition dede peinturepeinture
du 22 septembre au 6 octobre
ARTISTES INVITÉS
VERNISSAGE
le samedi 22 septembre
de 14 h à 17 h
(chaque artiste expose 2 toiles)
• DANIELLE BERNIER
artiste du verre, Montmagny
• YANNICK BELLEY
photo sur toile, Montmagny
• JOCELYNE GENDREAU
VENEZ VOTER POUR
VOTRE TOILE PRÉFÉRÉE
AVANT LE
SAMEDI 6 OCTOBRE
À 16 HEURES.
peintre, Montmagny
• RÉAL FONTAINE
peintre, Cap-St-Ignace
• CÉLINE PELLERIN
peintre, Montmagny
• DENISE DE GRAND-MAISON
peintre, St-Colomban
• LORRAINE GAGNÉ
peintre, Laval
L’œuvre gagnante sera
exposée au Manoir et mise
aux enchères au profit de
la Fondation de l’Hôtel-Dieu
de Montmagny.
• SONIA MICHAUD
peintre, Val-Morin
• MICHÈLE KRAMER
peintre, Granby
• CHRISTIANE GAGNON
peintre, Ste-Louise
• JULIE POLIQUIN
peintre et coordonnatrice au Manoir des Érables 1814
220, boul. Taché Est, Montmagny
418 248 0100 ou 1 800 563 0200 • info@manoirdeserables.com
212A38-12

| loie blancHe | MERCREDI 19 sEptEMbRE 2012 | 7www.oieblanc.com

L’OIE BLANCHE

w w . o i e b l a n c . c o m L’OIE

Actualités

c . c o m L’OIE BLANCHE A c t u a l i t é

réussite et reconnaissance Pour les 20 jours De laboratoire De cirque

Le grand chapiteau qui a marqué le paysage de la Pointe-aux-Oies durant plus d’un mois est main- tenant démonté. L’heure est donc au bilan pour La Centaurée. Le verdict: les 20 jours de laboratoire de cirque 2012 affichent une belle croissance par rap- port à la première édition. C’est donc mission accomplie à ce chapitre, puisque l’objectif premier était justement de faire grandir l’évènement. Avec une parade hors du com- mun, un camp de cirque équestre, 10 spectacles sous chapiteau, une création in-situ au Moulin Vin- celotte, 17 cinq à sept Cirqu’en Fleuve, une expo- sition prestigieuse, une rencontre professionnelle ayant rassemblé des acteurs du cirque provenant de Montréal jusqu’aux Îles-de-la-Madeleine, deux spectacles présentés en première et une résidence de création des plus fructueuses, c’est un évène- ment titanesque qui s’est déroulé à Montmagny en regard de la petite équipe qui l’a mis sur pied. D’ailleurs, les 20 jours de laboratoire de cirque ont quelque peu débordé des trois semaines de pro- grammation officielle alors qu’une formation en vol- tige équestre a eu lieu du 5 au 10 septembre, sous le chapiteau. Une douzaine d’élèves inscrits à la formation professionnelle en cirque équestre offerte par la Centaurée ont convergé vers Montmagny pour suivre les enseignements du maître français Éric Gauthier. Cette abondance est d’ailleurs venue de paire avec un niveau artistique dont se félicitent les or- ganisateurs. Des compagnies prestigieuses et des

productions de haut niveau se sont succédé à Mont- magny, ce qui a attiré l’attention du Conseil des arts et des lettres du Québec et du Conseil des arts du Canada. De même, 75 élèves et instructeurs de l’École de cirque de Québec se sont déplacés à la Pointe-aux-Oies pour assister à la première du spec- tacle de la troupe acrobatique Throw2catch. Cette reconnaissance par les pairs ajoute bien entendu à la satisfaction de la Centaurée. Le message du départ, « Touchez le cirque », semble avoir été entendu alors que les rencontres, les échanges et les occasions de rapprochement entre les artistes de cirque et le public se sont multi- pliés tout au long des 20 jours. La spécificité éques- tre de l’organisme a conservé sa place privilégiée chaque fois que la Luna Caballera s’est manifestée. Selon les évaluations des organisateurs, quelque 2 700 personnes ont pris part à l’évènement comme spectateur, visiteur ou circassien en herbe. La soirée de clôture, mise sur pied en collaboration avec le Carrefour mondial de l’accordéon, a été la plus cou- rue alors que le chapiteau était à pleine capacité. Devant ce succès, la Centaurée a bien sûr l’in- tention de revenir avec une troisième mouture de son évènement qui colore Montmagny d’une nou- velle épithète, celle de ville de cirque. Les organi- sateurs tiennent à remercier les partenaires et les bénévoles qui ont rendu possible la tenue des 20 jours de laboratoire de cirque 2012. Source: Geneviève Caron Tintamarre communication créative

Source: Geneviève Caron Tintamarre communication créative (photo: Stéphan Paquet) ViLLe De montmagny en bref

(photo: Stéphan Paquet)

ViLLe De montmagny en bref

stationnement D’hiver Permis

Les autorités municipales de Montmagny ont décidé de faire un changement important en ce qui a trait au stationnement dans les rues de la ville en période hivernale. À compter de l’hiver prochain, les citoyens pourront laisser leur véhi- cule garé sur le bord de la rue, sauf lors des pé- riodes de déneigement. La Ville a donc décidé de faire confiance au bon jugement des citoyens qui devront cependant s’assurer de rester informés sur les moments où il sera interdit de laisser son véhicule sur le bord d’une rue.

robots téléPhoniques

La Ville de Montmagny effectue présente- ment, avec un groupe de près d’une cinquantaine de citoyens volontaires, l’essai d’un système informatique d’appels téléphoniques. Cette se- maine, le test a été plus ou moins concluants puisqu’il a été impossible d’avoir un visuel des appels réalisés, a mentionné le directeur général M. Bernard Létourneau. Ces robots téléphoni- ques peuvent avoir plusieurs utilités, a-t-il expli- qué. Il peut servir lors de situations d’urgence, mais aussi pour prévenir les citoyens que des tra- vaux seront effectués prochainement dans leur secteur ou qu’il y a aura interruption du service

d’aqueduc. Pour l’instant, le système n’est pas encore assez au point pour que l’on puisse songer à en faire l’achat, a dit M. Létourneau.

circonscriPtion taché?

La Ville de Montmagny a donné son appui à la Société d’histoire et de généalogie de Rivière- du-Loup qui demande que la circonscription élec- torale fédérale de Montmagny-L’Islet-Kamouras- ka-Rivière-du-Loup porte le nom de Taché plutôt qu’Elzéard Bernier, tel que proposé récemment par le comité de révision de la carte électorale.

STORES SUR MESURE! Horizontaux – Verticaux Toiles - Persiennes SERVICE À DOMICILE PROFESSIONNEL ET GARANTI
STORES
SUR MESURE!
Horizontaux – Verticaux
Toiles - Persiennes
SERVICE À DOMICILE
PROFESSIONNEL
ET GARANTI
26 ANS D’EXPÉRIENCE
418 248-8400
Claude Fortin, prop.
Confection de rideaux
par Nancy Lemieux
227A22-12

DéPart D’un Directeur aDjoint

La Ville de Montmagny devra bientôt procé- der au recrutement d’un nouveau directeur ad- joint à l’aménagement et au développement au sein de son département d’urbanisme à la suite

du départ de Louis-Mathieu Fréchette qui occu- pait cette fonction depuis environ cinq ans. Ce dernier a quitté le 7 septembre dernier pour aller occuper un poste dans un cabinet privé à Québec. (S.F.)

Vaste choix en magasin! 10.49$ Agenda «Blueline» hebdomadaire Prix net: 13,19$ 12.49$ Agenda «EcoLogix» Prix
Vaste choix en magasin!
10.49$
Agenda
«Blueline»
hebdomadaire
Prix
net: 13,19$
12.49$
Agenda
«EcoLogix»
Prix quotidien
• Académique
net:
13,89$
• Hebdomadaire
• Mensuel
• Quotidien
Agendas
2013
303G38-12
 

La vraie boucherie du "Cap" à votre service depuis 1977 !

• suprême de poulet mariné 6 99 lb 15 41 kg

• bœuf haché extra maigre 4 29 lb 9 46 kg

Vedette de la semaine

BœUF HACHÉ

POUR REMPLIR VOTRE CONGÉLATEUR Bœuf • Veau • Porc • Poulet

BoUvIllon

CAT. AA - AAA

RUBAn RoUGE

APPRoUvÉ CAnADA

qUAlITÉ

sUPÉRIEURE

601J38-12

• porc haché frais extra maigre

• sauce spaghetti maison 450 g

• saucisse maison porc et bœuf

2 79 lb

4 79

4 49 lb

6 15 kg

9 90 kg

EXTRA MAIGRE 25 lB ET + 4 09 lb • 9 02 kg
EXTRA MAIGRE
25 lB ET +
4 09 lb • 9 02 kg
EN TOUT TEMPS, SERVEZ NOS VIANDES MARINÉES AU GOÛT UNIQUE

EN TOUT TEMPS, SERVEZ NOS VIANDES MARINÉES AU GOÛT UNIQUE

EN TOUT TEMPS, SERVEZ NOS VIANDES MARINÉES AU GOÛT UNIQUE

DU 20 aU 26 sept.

BOUCHERIECAP-SAINT-IGNACEenr.

GILLES RICHARD, prop. 191, rue du Manoir Ouest, Cap-Saint-Ignace

418 246-5013

| MERCREDI 19 sEptEMbRE 2012 | loie blancHe | www.oieblanc.com8

606J38-12

RÉALISER sesrêves Chez Desjardins, nous mettons tout en oeuvre pour être en mesure d’accompagner nos
RÉALISER sesrêves
Chez Desjardins, nous mettons tout en oeuvre pour être
en mesure d’accompagner nos membres dans la réalisation
de leurs projets.
Pour l’acquisition de votre nouvelle maison, vous pouvez
compter sur des conseils judicieux qui vous permettront
de prendre une décision éclairée.
Faites un premier pas vers votre rêve,
rencontrez votre conseiller DesjarDins.
décision éclairée. Faites un premier pas vers votre rêve, rencontrez votre conseiller DesjarDins. www.desjardins.com

www.desjardins.com

| loie blancHe | MERCREDI 19 sEptEMbRE 2012 | 9www.oieblanc.com

L’OIE BLANCHE

w w . o i e b l a n c . c o m L’OIE

Faits divers

. c o m L’OIE BLANCHE F a i t s d i v e r

250 plants saisis

Les 13 et 14 septembre dernier, les policiers de la Sûreté du Québec ont mis la main sur environ 250 plants de cannabis à différents endroits sur le territoire de la MRC de Montmagny. La police vous rappelle que toute information concernant la culture de cannabis sera traitée de façon confi- dentielle.

alCool au volant

Le 12 septembre vers 19h30, les policiers de la MRC de Montmagny ont intercepté une dame de 52 ans qui conduisait son véhicule sous l’effet de l’alcool dans les rues de Montmagny. Lors de sa conduite la dame a percutée un véhicule et a

fui les lieux. Les policiers l’ont localisée grâce à la collaboration de citoyens. La dame a refusé de se soumettre à l’alcootest. Le 13 septembre, un homme de 31 ans a été arrêté pour conduite avec les capacités affaiblies par l’alcool alors qu’il cir- culait sur le boulevard Taché ouest à Montmagny. L’homme a échoué les tests d’alcoolémie.

aCCident aveC blessé

Le 14 septembre, les policiers ont couvert un accident avec blessé mineur impliquant un véhi- cule et un scooter. La jeune conductrice du scooter a été conduite à l’hôpital par ambulance pour soi- gner ses blessures. (LOB)

sorties de sentier en vtt

La Sûreté du Québec de la MRC de Mont- magny a rapporté deux accidents impliquant des VTT. Le 7 septembre dernier. Un premier événement est survenu près du rang de la Cou- lée à Saint-Paul-de-Montminy alors que deux touristes ont fait une embardée en VTT. Ils ont dû être conduits à l’hôpital. Plus tard dans la journée, vers 18h45, un enfant de 14 ans a aussi fait une sortie de sentier en VTT à Cap St-

Ignace. Il a été conduit à l’hôpital pour soigner ses blessures.

blessé en vélo

Lors de cette journée du 7 septembre, vers 9h45, les policiers se sont rendus sur les lieux d’une collision auto contre vélo à l’intersection de la 9e Rue et la 3e Avenue à Montmagny. Le cycliste de 48 ans a été conduit à l’hôpital pour soigner des blessures mineures. (LOB)

Cinq aCCidents dans l’islet

Entre le 7 et le 14 septembre dernier, les poli- ciers de la Sûreté du Québec de la MRC de L’Islet sont intervenus sur les lieux de trois collisions maté- rielles et deux collisions ayant fait des blessés. Le 9 septembre, un automobiliste a fait une sor- tie de route sur le 3e rang Est à Saint- Aubert. Il a subi des blessures mineures.

Le 12 septembre vers 21h, un véhicule a fait une sortie de route sur le rang Lafontaine à Sainte-Per- pétue. Le conducteur a subi des blessures mineures. Le 13 septembre, une arrestation pour conduite avec capacités affaiblies par l’alcool a été réali- sée sur la route de l’Église à Saint-Jean-Port-Joli. (LOB)

important bris d’aqueduC à montmagny

Un bris important est survenu dans la nuit du 13 septembre sur la conduite d’aqueduc qui achemine l’eau de l’usine de filtration de Montmagny vers la ville, privant d’eau presque entièrement ou partiellement tous les citoyens desservis. Les écoles primaire et secondaire ont dû fermer leurs portes en avant-midi. Les travaux de réparation effectués par les travaux publics et infrastructures a permis de rétablir le service en fin d’avant-midi vendredi. Un avis de faire bouillir l’eau pendant au moins une minute a été émis à la suite de cet événement. Cet avis a été levé lundi matin. Les citoyens étaient aussi invités à limiter leur consom- mation en raison des limites en approvisionnement d’eau dont le seuil était critique vendredi. Les feux à ciel ouvert étaient aussi interdits jusqu’à nouvel ordre. (S.F.)

Société

aussi interdits jusqu’à nouvel ordre. (S.F.) Société La Ferme Dozie à Saint-François-de-la-rivière-du-Sud. 2
aussi interdits jusqu’à nouvel ordre. (S.F.) Société La Ferme Dozie à Saint-François-de-la-rivière-du-Sud. 2

La Ferme Dozie à Saint-François-de-la-rivière-du-Sud.

2 235 visiteurs sur les fermes de la Côte-du-sud

Plus de 2 200 personnes ont participé, le 9 sep- tembre dernier, à la 10e présentation des Portes ouvertes sur les fermes du Québec dans la région de la Côte-du-Sud. L’événement avait lieu cette année à la Ferme Germain Leclerc de Saint-Eugène et à la Ferme Dozie à Saint-François-de-la-rivière-du-Sud. Dix ans après la première activité, on peut dire mission accomplie! L’activité est un succès reten- tissant – elle est même devenue un rendez-vous automnal incontournable. Plusieurs raisons expliquent cette réussite, in- cluant l’intérêt grandissant des citoyens pour leur alimentation; une occasion d’approfondir leurs

connaissances sur l’agriculture, les pratiques agri- coles et la vie à la campagne; le besoin de retisser des liens entre la ville et la campagne. «C’est encore une fois une réponse extrême- ment positive des citadins à cette invitation tradi- tionnelle des agriculteurs de la Côte-du-Sud, qui sont fiers de leur métier et de leurs réalisations. Bravo aux deux fermes participantes et aux nom- breux bénévoles qui ont mis l’épaule à la roue pour permettre aux visiteurs d’en savoir plus sur l’agri- culture et les aliments de chez nous», a déclaré le président de la Fédération de l’UPA de la Côte-du- Sud, M. Hervé Dancause. (LOB)

de l’UPA de la Côte-du- Sud, M. Hervé Dancause. (LOB) La Ferme Germain Leclerc de Saint-Eugène.

La Ferme Germain Leclerc de Saint-Eugène.

Entrepreneur en installation et réparation de cheminées Briques • Stainless • Préfab. St-Camille, Tél. :
Entrepreneur en installation et réparation de cheminées
Briques • Stainless • Préfab.
St-Camille, Tél. : 418 595-2479
Licence RBQ : 8251-3847-07
327G18-09
614J38-12
614J38-12

avant un /

pouvant

km) /

MC Les noms, logos, noms de produits, noms des caractéristiques, images et slogans Hyundai sont des marques de commerce appartenant à Hyundai Auto Canada Corp. Prix des modèles montrés : Santa Fe 2.0T Limited 2013 à traction intégrale à 40 374 $ / Sonata Limited 2013 (après la déduction de lajustement de prix) à 28 179 $ / Elantra GT SE 2013 avec ensemble Tech. à 27 959 $. Frais de 115 $ (taxe de 15 $ sur les pneus et

à des et mensualités

de

plein de

obtenez

un totale

d’entretien.

L / 100

traction

Ville et 10,4 limitée

une obligation

SE à 2013,

de du 0,9 0 concessionnaire $

km; durée

2.4 2013

L / d’utilisation

équivaut

Sonata

dune

% pour

100

d’une Fe

Offres

pour le Santa

normales

7,2

prêt de

ou à la location

dadministration

(Autoroute

$ à un de taux

des avant uniquement.

conditions

climatiseur),

Coût

28 0 374

$.

sur À le l’achat

préparation,

du comparaison

à traction

requis de

respect

de publicité:

de 100 $ **

2013

et initial

les pneus et taxe Hyundai.

la présente

2.4 de

réserve

fins

Comptant

transport

Fe

aux

$ sur concessionnaire

du Santa

sous

présentées

dans

36 mois.

de

fabrication

apparaissant

de frais

données de d’essence sont

les

de 15 votre

une durée

comprennent

de consommation

les défauts

$ (taxe chez

financement

115 détails

pour

Les

$ destination

contre

automobiles.

mois

de les

de

Tous

par

et de offres

cotes

véhicule

$. Frais

à l’achat.

de 717,47

Les

des

accessoires

pièces du

de 20 759,04

livraison

frais et de modalités

nécessaire.

financement

Les mensualités

des

certains

offres de totale

en financement

plupart

de la véhicule

à des

obligation

de

sus.

et lajout

0 % équivaut

couvre

échange

de

une des

759 applicables

$. de Exemple

conduite

en sus

Hyundai

de 0 $ pour

Aucun

et RDPRM

taux

cédée. de de

taxes

les conditions

limitée

20

à et un

de 0 $. Coût de prêt

829 $ de

d’immatriculation

RDPRM

ni

à partir

globale

transférée

GT GL 25

selon

dimmatriculation,

publicité:

garantie

être

varier

$ / Elantra

initial requis

d’assurance,

peut

La

présente

peuvent

ne ††

le véhicule.

de 25 la 829

offre

dassurance,

48 mois. Comptant

réelles

dans

d’enregistrement,

de remise. Cette

prix) à partir

commander

apparaissant

consommations

denregistrement,

Frais de

devoir

offre

de

financement

une durée

de de Frais l’ajustement

Les

autre

pourrait

pour inclus.

du manufacturier.

à aucune

GL 2013

Le concessionnaire

inclus.

des offres

$ par GT mois

la déduction

combinée

Tech.

l’Elantra

tests

modalités

de 432,48

2013 et ensemble (après

sur être

les

1 495 $ pour

limités.

peut

| MERCREDI 19 sEptEMbRE 2012 | loie blancHe | www.oieblanc.com10

mensualités

basées

SE avec

ne

financement

sont

offre

GT SE

sont

SE 2013,

/ Sonata

stocks

Cette

la Sonata à des

lElantra

Les km)

$ de

les L taxes.

/ 100

1 495 $. de $ Exemple pour

% équivaut

28 374

moindre.

7,2

avant

1 565 de $ 0 pour

Ville

de 28 à et 898,40 partir

à prix

L / 100 km;

s’applique

à un taux

4,9 vendre

avant

Limited

20 759 $ avant,

totale

prix

traction

de peut

la à Sonata

(Autoroute

2013 à traction

concessionnaire

obligation

L’ajustement

2013

Fe 2.4 publicité:

$ pour

6 vitesses

2.4

Fe une

1 565

du véhicule.

$ pour

présente

le Santa

Le

Limited,

les manuelle

dans le la Santa

détails.

524.40

de sur

prêt 2.0T

de base

de 1 760 $ pour

de Hyundai

transmission

prix tous

2013

apparaissant

pour

Coût Fe

0 financiers

Santa

2013, du

concessionnaire

à partir

de destination

$.

et financement

de le

GL

Services

$ pour

calculé

GT

requis

Elantra

1 760

des

est

initial

votre

offres de

de

du crédit

des livraison

/

prix

de km)

de destination

Ville 8,7 Contactez

Comptant

L / 100

$. L’ajustement

Frais de

de approbation

et modalités

et mois.

250 km; préalable.

GT GL 2013 inclus.

48

livraison

sur

L / 3 avis 100

de financement

durée

à l’achat

sans

le climatiseur),

allant jusqu’à

5,6

pour une

annulées

(Autoroute

Financement

/ Elantra

Exemple

mois

de prix

ou

sur

25 828,92 SE $. 2013

SE 2013

$ par $

modifiées

de 100

ajustement

carburant.

de 602,05

Sonata

Sonata

taxe

être

101N38-12

101N38-12 Modèle 2.0T Limited montré ♦ AUtoroUte 7,2L / 100KM ▼ SANTA FE 2013 oFFre exCePtIoNNeLLe
101N38-12 Modèle 2.0T Limited montré ♦ AUtoroUte 7,2L / 100KM ▼ SANTA FE 2013 oFFre exCePtIoNNeLLe
Modèle 2.0T Limited montré ♦ AUtoroUte 7,2L / 100KM ▼
Modèle 2.0T Limited montré ♦
AUtoroUte
7,2L / 100KM ▼

SANTA FE 2013

oFFre exCePtIoNNeLLe De LANCeMeNt

0,9 %

éQUIPeMeNt LIVrABLe : Jantes de 19 po en alliage • assistance au STATIONNEMENT ARRIèRE ET CAMÉRA DE RECUL AVEC ÉCRAN ACL DE 4,3 po • toit ouvrant panoramique • sièges avant chauffants et refroidissants, sièges arrière chauffants • pare-soleil de portes arrière • volant chauffant

 

FINANCeMeNt À L’ACHAt À PArtIr De

NOUVEAU !

SONATA SE 2013

MAINteNANt JUSQU’À

3250 $

et oBteNeZ FINANCeMeNt À L’ACHAt À PArtIr De

D’éCoNoMIe eN AJUSteMeNt De PrIx**

INCLUANt : JANTES DE 18 PO EN ALLIAGE • suspension à calibration sport • embout d’échappement double chromé • surface des sièges en cuir • radio S iriu S XM ® AVEC SYSTèME TÉLÉPHONIQUE MAINS LIBRES BLUETOOTH ®

0 %

ELANTRA GT 5 PORTES 2013

L’éQUIPeMeNt De SérIe De L’eLANtrA Gt GL INCLUt :

L’éQUIPeMeNt De SérIe De L’eLANtrA Gt GL INCLUt :

L’éQUIPeMeNt De SérIe De L’eLANtrA Gt GL INCLUt :

mode de direction sélectionnable par

mode de direction sélectionnable par
le conducteur (dss) • climatiseur • sièges avant chauffants • système téléphonique mains

le conducteur (dss) • climatiseur • sièges avant chauffants • système téléphonique mains

le conducteur (dss) • climatiseur • sièges avant chauffants • système téléphonique mains
LIBRES BLUETOOTH ® • radio satellite S iriu S XM ®

LIBRES BLUETOOTH ® • radio satellite S iriu S XM ®

LIBRES BLUETOOTH ® • radio satellite S iriu S XM ®

• commandes audio et du régulateur de vitesse MONTÉES AU VOLANT

• commandes audio et du régulateur de vitesse MONTÉES AU VOLANT
• commandes audio et du régulateur de vitesse MONTÉES AU VOLANT

FINANCeMeNt À L’ACHAt À PArtIr De

FINANCeMeNt À L’ACHAt ◊ À PArtIr De

0 %

0 %
0 %
FINANCeMeNt À L’ACHAt ◊ À PArtIr De 0 % AUtoroUte 5,6L / 100KM ▼ AUtoroUte 4,9L

AUtoroUte 5,6L / 100KM

AUtoroUte 4,9L / 100KM

0 % AUtoroUte 5,6L / 100KM ▼ AUtoroUte 4,9L / 100KM ▼ Modèle Limited montré ♦

Modèle Limited montré

Modèle SE avec ensemble Tech. montré

HyundaiCanada.com
HyundaiCanada.com

L’OIE BLANCHE

L’OIE BLANCHE S o c i é t é Saint-Jean-Port-Joli le transport sColaire du midi en

Société

L’OIE BLANCHE S o c i é t é Saint-Jean-Port-Joli le transport sColaire du midi en

Saint-Jean-Port-Joli

le transport sColaire du midi en péril

À la suite d’une rencontre d’information à l’école Saint-Jean, un comité d’urgence s’est formé afin de sauver le transport scolaire du midi à l’école primaire Saint-Jean de Saint- Jean-Port-Joli. La diminution de la clientèle a accru les coûts reliés à ce service, qui ont pratiquement doublé cette année.

par sylviane lord

oieblanc.presse@globetrotter.net

année. par sylviane lord oieblanc.presse@globetrotter.net Depuis quelques années, le service de trans- port scolaire

Depuis quelques années, le service de trans- port scolaire du midi semble pris dans un cercle vi- cieux, où diminution d’inscriptions et augmentation des frais s’alimentent mutuellement, tant et si bien que le service est mis en péril.

agir vite

Le comité de survie tentera d’agir rapidement afin de sauver le service de transport du midi. Plusieurs actions seront effectuées au cours des prochains jours. «On peux penser que la demande n’est plus là, mais ce n’est pas le cas», a précisé Anne-Frédérique Provencher, une des membres du comité de survie, qui croit qu’à moindre coût, plusieurs inscriptions s’ajouteraient. Cette mère de famille questionne également les politiques du gouvernement. «L’État finance le service de garde à l’école, mais pas le transport scolaire du midi. Où est la logique quand on pense aux belles politiques familiales qui préconisent de passer plus de temps en famille?», a souligné celle qui appuie les démar- ches du député François Lapointe, dans le cadre de son projet de loi de crédit d’impôt pour le transport scolaire du midi.

du Côté de la direCtion d’éCole

«Moins d’une trentaine d’enfants se sont ins- crits cette année», a répondu David Raby. Le direc- teur de l’école Saint-Jean appuie la démarche des

parents impliqués dans le comité de survie et sou- haite le maintien de ce service, mais ne peut le ga- rantir. «Cinq ou six enfants de plus pourraient faire une bonne différence», a exprimé M.Raby.

un serviCe de plus en plus rare

À la Commission scolaire de la Côte-du-Sud (CSCS), seulement 13 écoles sur 39 offrent toujours le service de transport scolaire du midi. On en dé- nombre 2 (sur 19 écoles) dans la MRC de Bellechas- se, 5 (sur 18) dans la MRC de Montmagny et 6 (sur 9 écoles) dans la MRC de L’Islet. Au total, environ 700 élèves de la CSCS utilisent ce service. Selon les informations fournies par Caro- line Marchand, conseillère en communication à la CSCS, plusieurs établissements de la région de Bel- lechasse ont interrompu ce service lors de la fusion des commissions scolaires en 1998. Quant aux éco- le de la MRC de Montmagny et de l’Islet, à partir de 2003, «il devenait difficile d’organiser un service de transport et une surveillance ou un service de gar- de, ce qui divise la clientèle dans chaque service et ne diminue pas d’autant les coûts pour transporter un moins grand nombre d’élèves, mais avec autant de distance à parcourir dans la paroisse». Au Québec, 35 commissions scolaires sur 69 offraient des services de transport scolaire du midi en 2010-2011, mais ne sont pas tenues de finan- cer ceux-ci, bien que certaines l’ont fait. On ne sait toutefois pas combien. «C’est un choix que chaque

ne sait toutefois pas combien. «C’est un choix que chaque commission scolaire fait», a expliqué Caroline

commission scolaire fait», a expliqué Caroline Le- mieux, responsable des relations avec les médias à la Fédération des commissions scolaire du Qué- bec. «Certaines ont réussi à dégager des marges de

manœuvres à même leur budget afin de participer au financement de ce service. Mais ça deviendra de plus en plus marginal, en raison des compressions budgétaire qu’elles subissent.»

| l’oie blancHe | MERCREDI 19 sEptEMbRE 2012 | 11www.oieblanc.com MartinGodbout RolandBlais SébastienBlais
| l’oie blancHe | MERCREDI 19 sEptEMbRE 2012 | 11www.oieblanc.com
MartinGodbout
RolandBlais
SébastienBlais
PatrickDufour
VéroniqueBlais
Président
Dir. général
Conseiller
Conseiller
Adjointeauxventes
75, boul.Taché Est 418 248-7877
307G38-12

L’OIE BLANCHE

L’OIE BLANCHE S o c i é t é Les participants au vendanges en action. Propriétaires

Société

L’OIE BLANCHE S o c i é t é Les participants au vendanges en action. Propriétaires
L’OIE BLANCHE S o c i é t é Les participants au vendanges en action. Propriétaires

Les participants au vendanges en action.

o c i é t é Les participants au vendanges en action. Propriétaires du Vignoble du

Propriétaires du Vignoble du Faubourg de Saint-Jean-Port-Joli, Sébastien Vaillancourt, sa conjointe Sylvie (ab- sente de la photo) et sa fille Marie-Noëlle.

les vendanges à saint-Jean-port-Joli

Depuis quelques années, le Vignoble de Faubourg de Saint-Jean-Port-Joli invite la popu- lation à participer aux vendanges. La récolte automnale des raisins s’est développée à la demande des visiteurs sans doute attirés par l’aspect champêtre de cette activité. Mais le travail de vigneron n’est pas de tout repos!

par sylviane lord

oieblanc.presse@globetrotter.net

repos! par sylviane lord oieblanc.presse@globetrotter.net Une trentaine de personnes ont pris part aux vendanges toute

Une trentaine de personnes ont pris part aux vendanges toute la journée de samedi, le 15 septembre dernier. Venus d’un peu partout, notamment de Québec, St-Nicolas, Cacouna, et bien entendu Saint-Jean-Port-Joli, les cueilleurs ont récolté les dernières grappes de raisins de la

saison 2012 du Vignoble du Faubourg. «Lors d’un voyage, on est passé ici cet été et on a acheté des produits. Les propriétaires nous ont parlé des vendanges», a raconté Gina Potvin de Québec qui est revenue au vignoble pour tenter l’expérience. Sous la chaleur d’un soleil timide et la frise fraî- che du fleuve, ils ont profité de cette journée en plein air tout en donnant un bon coup de main

Nous tenons à exprimer toute notre gratitude à ceux qui ont répondu favorable- ment à
Nous tenons à exprimer toute notre
gratitude à ceux qui ont répondu favorable-
ment à nos sollicitations au fil de l’année
2012 ou qui ont partagé la même passion
pour l’organisme l’Arc-en-Ciel, RPPH. Il
est rare qu’une cause se soutienne seule et
encore moins qu’elle se maintienne
facilement et c’est pour cette raison que
nous tenons à souligner que sans la généro-
sité de nos commanditaires, de nos
partenaires dont les noms apparaissent ci-dessous et sans la présence de la population de la
MRC de Montmagny et de l’Islet, nos activités de financement n’auraient pas connu le
succès escomptés. Nous voulons remercier tous les bénévoles et la population pour leur
encouragement lors des Emballages Chez Maxi, lors de la pièce de théâtre « Meurs donc
Léontine ».
Les Arts de la Scène, Syndicats des Travailleuses et des travailleurs du Centre de la santé et de services
sociaux de Montmagny, Plastiques Gagnon, Ressort Liberté Inc, Office des personnes handicapées du
Québec, Ville de Montmagny, Garant, Club Optimiste de Montmagny, Vert Plus Inc, Desjardins
Caisse Populaire de Montmagny, Promutuel Montmagny l’Islet, Club Lions de Montmagny Inc,
M. Norbert Morin, député de Montmagny l’Islet, Caisse de la Rivière du Sud et de Berthier-sur-Mer,
Pneus André Ouellet, Maison Laprise, Municipalité de Saint-Pierre de la Rivière du Sud, Municipalité
de St-Jean-Port-Joli, Fleuriste Beau Site Enr, France Bernier et Élaine Lévesque Pharmaciennes,
Vigneault Montmagny, Les Alarmes Clément Pelletier Inc, Mathurin Armoires et Escaliers, Tapis
Montmagny, Services financiers Raymond Samson Inc, Malette et M Michel Proulx.
Et finalement, lors du 17é Marché aux puces annuel du mois de juin 2012
Plancher Mercier, Bureautique Rive-Sud, Public-Sac, Matelas Condor, Coiffure Brigitte Marois,
Plomberie Laflamme, Pneus André Ouellet, Resto Bar-51, Salon Funéraire La Durantaye et fils,
Multi-Projets et les bénévoles; Lise ibault, Denis Guillemette, France Létourneau, Lise Côté, Diane
ibault, France ibault et Danielle Leblanc.
Nous vous remercions pour votre fidélité
et votre générosité
Bernise Pellerin, directrice générale
Pour l’Arc-en-Ciel, RPPP
25 avenue Ste-Marie,
Montmagny, Qué G5V 2R6
| MERCREDI 19 sEptEMbRE 2012 | l’oie blancHe | www.oieblanc.com12
612J38-12

aux vignerons port-joliens. «C’est merveilleux de voir la générosité de la nature», a exprimé Jean- Guy Toussaint, voisin du Vignoble qui se fait un plaisir de prendre part aux vendanges à chaque année. Plusieurs, venus pour la première fois, ont alors pris conscience de l’ampleur du travail. «Il faut avoir beaucoup de passion», a souligné Sylvie Dubé, une port-jolienne qui en était à sa première expérience.

une réColte hâtive

Les vendanges se sont déroulés rapidement cette année. La belle température des dernières semaines a permis d’effectuer le travail en seule- ment 3 semaines, comparativement à l’an dernier, où la récolte s’est dé- roulée jusqu’à la mi-octobre. «On est deux semaines en avance», a souligné Sébastien Vaillan- court, co-proprié- taire du Vignoble du Faubourg. L’été 2012 a été exceptionnellement chaud et sec. Le fruit des cèpes a mûri plus hâtivement cet- te année, mais la quantité de raisins est moindre. «Il y aura moins de bouteilles de vin cette année,

mais sa qualité sera supérieure», a expliqué Ma- rie-Noëlle Vaillancourt, co-propriétaire. Le Vigno- ble du Faubourg produit en moyenne entre 8 et 10 milles bouteilles annuellement. Plantées en 1999, les cèpes sont dans la fleur de l’âge, car les vignes sont à leur meilleur entre la 8e et 15e années.

la visibilité des vignerons québéCois

En écho à un reportage sur le sujet, Marie- Noëlle Vaillancourt déplore le peu de visibilité des vins qué- bécois dans les succursales de la Société des alcools du Qué- bec. «Ce qu’on aimerait, c’est surtout d’avoir le droit de ven- dre nos vins dans des petits marchés et des épiceries fines. Avoir au moins une visibilité à quelque part», a-t-elle émis. Les produits du Vignoble du Faubourg sont en vente uniquement à la chai à Saint-Jean-Port- Joli et sont offerts dans quelques restaurants de la région. Visionnez le reportage sur les vendan- ges sur oieblanc.com

Visionnez le reportage sur les vendan- ges sur oieblanc.com LOCATION ABRIS D’AUTO (Garage de toile temporaire)
LOCATION ABRIS D’AUTO (Garage de toile temporaire) Estimation gratuite! 418 248-9119 223A37-12
LOCATION
ABRIS D’AUTO
(Garage de toile temporaire)
Estimation gratuite!
418 248-9119
223A37-12
LOCATION ABRIS D’AUTO (Garage de toile temporaire) Estimation gratuite! 418 248-9119 223A37-12 203A29-10
203A29-10
203A29-10

L’OIE BLANCHE

L’OIE BLANCHE S o c i é t é Membres du comité organisateur du 66e ralliement

Société

L’OIE BLANCHE S o c i é t é Membres du comité organisateur du 66e ralliement
L’OIE BLANCHE S o c i é t é Membres du comité organisateur du 66e ralliement

Membres du comité organisateur du 66e ralliement des Gardes paroissiales du Québec, M. Claude Dion (à gauche), commandant de l’Union régionale des Gardes paroissiales de la Côte-du-Sud et membre de l’unité de Saint-Omer, M. Roger Morneau (au centre), président du ralliement 2013 et membre de l’unité de Saint-Jean-Port-Joli, et M. André Laferrière, président de l’Union régionale des Gardes paroissiales de la Côte-du-Sud et membre de l’unité de Saint-Paul, tiennent le drapeau de la Fédération des Gardes paroissiales du Québec.

Saint-Jean-Port-Joli aCCueillera le 66 e ralliement deS GardeS ParoiSSialeS

Saint-Jean-Port-Joli accueillera le 66e ralliement provincial de la Fédération des Gardes paroissiales du Québec les 7, 8 et 9 juin 2013.

Par miCHel CHaSSé

oieblanc.presse@globetrotter.net

2013. Par miCHel CHaSSé oieblanc.presse@globetrotter.net M. Roger Morneau, membre de l’unité de

M. Roger Morneau, membre de l’unité de Saint-Jean-Port-Joli et président de ce ralliement 2013, attend de 300 à 325 membres gardes qui proviendront d’un peu partout au Québec. Ce grand rassemblement donnera lieu entre autres à trois parades, soit la parade gala le sa- medi, la parade de la messe le dimanche en fin

d’avant-midi et la parade revue le dimanche après- midi. Le samedi soir lors d’un souper au Centre Rousseau, on soulignera le 45e anniversaire de l’Union régionale des Gardes paroissiales de la Côte-du-Sud. D’ailleurs, avec ses 14 membres, la Garde paroissiale de Saint-Jean-Port-Joli est la plus vieille unité de la Côte-du-Sud; elle fêtera son 50e anniversaire en 2014.

Fondation Hélène Caron

606J22-12
606J22-12

Le tirage de la loterie de la Fondation Hélène Caron aura lieu le 28 octobre prochain lors du 2e dé- jeuner bénéfice de la Fondation Hélène-Caron au res- taurant À la Rive de Montmagny. Les détenteurs de billets courent la chance de remporter l’un des trois prix d’une valeur totalisant plus de 1 000$, dont le premier prix une scie à chaîne Stihl de 900$. Quelque 2 500 billets, à 2$ l’unité, ont été mis en circulation. On peut se les procurer auprès des bénévoles de la Fondation, au Centre Multiservices de Saint-Jean- Port-Joli ou en téléphonant au 241-2666. (LOB)

337G13-12
337G13-12
| l’oie blancHe | MERCREDI 19 sEptEMbRE 2012 | 13www.oieblanc.com 319G38-12
| l’oie blancHe | MERCREDI 19 sEptEMbRE 2012 | 13www.oieblanc.com
319G38-12
LES CONSEILS LES CONSEILS DE L’ÉQUIPE DE L’ÉQUIPE VOTRE ÉPICERIE SANTÉ! Originaires de la Californie,
LES CONSEILS
LES CONSEILS
DE L’ÉQUIPE
DE L’ÉQUIPE
VOTRE ÉPICERIE SANTÉ!
Originaires de la Californie, les smoo-
thies arrivent chez nous après avoir
séduit les Européens. Les smoothies
Vega s’adressent à des personnes
soucieuses de consommer des
produits santé.
Commencez la journée avec un
regain d’énergie, grâce à un apport
pratique de nutriments. Un smoothie
peut facilement remplacer le déjeu-
ner.
Le Smoothie énergisant de Vega
procure toute la valeur nutritive des
ingrédients entièrement naturels
d’origine végétale à laquelle vous
vous attendez incluant les protéines,
les fibres et les oméga-3.
Ce Smoothie énergisant est exempt
de produits laitiers, de gluten et de
soya et il ne contient pas
d’aromatisants, de colorants ou
d’édulcorants artificiels. Alcalinisant
et facile à digérer, il permet une
meilleure assimilation. Il est à noter
que ce Smoothies contient seulement
6 grammes de sucre.
Par portion :
2500 mg d’oméga 3-6-9
11 g de protéines complètes
120 calories
1 milliard de cultures pro biotiques
Ajoutez de l’eau,
brassez et le tour est joué!
Jusqu’au 15 octobre
À l’achat d’un smoothies
recevez un sac VEGA
GRATUITEMENT!
PROFITEZ de
10
%
de
Rabais
tous les
sur smooties
100, rue St-Thomas, Montmagny
418 248-8897
| MERCREDI 19 sEptEMbRE 2012 | l’oie blancHe | www.oieblanc.com14
203A38-12

L’OIE BLANCHE

blancHe | www.oieblanc.com14 203A38-12 L’OIE BLANCHE S o c i é t é à la reCHerCHe

Société

203A38-12 L’OIE BLANCHE S o c i é t é à la reCHerCHe deS PlanteS aquatiqueS
203A38-12 L’OIE BLANCHE S o c i é t é à la reCHerCHe deS PlanteS aquatiqueS

à la reCHerCHe deS PlanteS aquatiqueS

L’Organisme des bassins versants de la Côte- du-Sud a caractérisé, durant l’été 2012, les plantes aquatiques de neuf lacs de son territoire afin qu’ac- quérir de l’information. Ce projet est une continuité du programme « Santé des lacs » mis en place en 2010, qui visait la caractérisation des berges et l’échantillonnage de l’eau de douze lacs, dont trois sont maintenant pris en charge par l’OBV du fleuve Saint-Jean. Les résultats issus de cette caractérisa- tion permettront d’obtenir une base de données sur les communautés de plantes aquatiques des lacs. Les plantes aquatiques sont présentes de ma- nière naturelle dans les lacs et il est normal que leur taux de croissance fluctue au fil des saisons et des années. Bien entendu, lorsque celles-ci sont présen- tes en trop grand nombre, elles peuvent nuire aux activités récréatives du lac. Une croissance exces- sive de plantes aquatiques ou une diminution de la diversité des espèces peut être symptomatique de la détérioration de l’écosystème. Il est donc souhaita- ble de limiter les apports en nutriments pour limiter une prolifération de celles-ci. Il est important d’ef- fectuer régulièrement le suivi des communautés de plantes aquatiques afin de détecter des tendances et des variations interannuelles, ce qui permettra de bien documenter leur évolution. Cette campagne de caractérisation, a été réali- sée par Mélissa Dupont-Lévesque, étudiante à l’ITA de La Pocatière, dans le cadre de son stage grâce à

la collaboration des associations de lacs. Celles-ci ont activement participé au projet en mettant à la disposition de l’OBV de la Côte-du-Sud des embarca- tions pour faire le tour des lacs. C’est grâce au finan- cement de l’Opération Bleu-Vert, qui vise à protéger les plans d’eau et prévenir l’apparition de cyanobac- téries, que cette caractérisation a été rendue possi- ble. Ce programme est financé par le gouvernement du Québec et est coordonné par le regroupement des organismes de bassins versants du Québec (ROBVQ). Les 9 lacs concernés sont le lac Beaumont, le lac

St-Charles, le lac Vert, le lac-aux- Canards et le lac Crève-Faim (dans la MRC de Bellechasse), le lac des Plaines, le lac Bringé, le lac Isidore et le lac d’Apic (dans la MRC de L’Islet). Le territoire de l’OBV s’étend sur plus de 2 800 km2 (de Lévis à Saint-Roch-des- Aulnaies), regrou- pant les bassins versants des rivières du Sud, Boyer et aussi des rivières Ferrée, Trois-Saumons, Tortue, des Mères et plusieurs cours d’eau se déversant di- rectement dans le fleuve St Laurent. Source: Aurélie Bousquet

déCouverte de la PêCHe à l’anGuille

Le Musée François-Pilote, dans le cadre de l’ex- position « Pêche à l’anguille, patrimoine maritime à la dérive » d’Alexandre Gaudreau, organise une activité interactive sur la pêche à l’anguille le sa- medi 6 octobre. Les gens qui se seront préalablement inscrits sont invités à se présenter au Musée François-Pilo- te à 13h. De là, une navette les transportera jusqu’à la pêcherie Les Trésors du Fleuve, située à Rivière- Ouelle. Visite guidée et dégustations seront de la partie ! De retour au musée, vers 15h, la journée

se terminera par la visite commentée de l’exposi- tion « Pêche à l’anguille, patrimoine maritime à la dérive ». L’exposition de style « reportage photographi- que », présentée en collaboration avec la Tortue Bleue, centre d’artistes, est accessible au Musée François-Pilote jusqu’au 8 octobre 2012. Elle permet aux visiteurs de s’ouvrir à l’histoire et aux réalités des pêcheurs contemporains. L’activité est gratuite. Pour inscription, composez le 418-856-3145. (LOB)

 

DIRECTION GÉNÉRALE oieblanc.direction@globetrotter.net Yannick Patelli, poste 104

ADMINISTRATION oieblanc.adm@globetrotter.net Julie Ouellet, poste 103

IMPRESSION Les Presses du Fleuve 418-248-5500

HEURES D'OUVERTURE

Lundi de: 8 h 30 à 17 h 8 h 30 à 12 h

Lundi de:

8 h 30 à 17 h 8 h 30 à 12 h

CARICATURISTE SMER/Serge Mercier En collaboration avec le collectif de la rédaction

Mardi au jeudi de:

INFORMATION oieblanc.presse@globetrotter.net Sylvain Fournier, poste 108 Michel Chassé, poste 109

SECRÉTARIAT /RÉCEPTION oieblanc.sec@globetrotter.net Line Lamontagne, poste 101

13

h à 17 h

Vendredi:

8 h 30 à 12 h

13

h à 16h

70, rue de l'Anse, Montmagny (Québec) G5V 1G8 Téléphone: 418-248-8820 Télécopie: 418-248-4033

PHOTOS DE L'ÉQUIPE Jean Beaulieu

DISTRIBUTION

PUBLICITÉ oieblanc@globetrotter.net Anie Beaudet, poste 105 Josée-Anne Gaulin, poste 107 Dominic Gaudreau, poste 106

SITE INTERNET

Distribution SEM

www.oieblanc.com

ABONNEMENT

WEBMESTRE

Sylviane Lord

1 AN/100$

MRC MONTMAGNY L’ISLET • BELLECHASSE 21 913 COPIES

PRODUCTION oieblanc@globetrotter.net Céline Chabot, poste 111

MONTAGE Les Presses du Fleuve 418-248-5500

L'Unique coopérative de presse de la Côte-du-Sud

L'Unique coopérative de presse de la Côte-du-Sud

Dépôt légal – 3 e trimestre 1985 • Bibliothèque Nationale du Québec • Société canadienne des postes • Envois de publications canadiennes convention 6127290 • Notre responsabilité pour une erreur ou une omission ne peut excéder le montant déboursé pour l’annonce. Toute reproduction intégrale ou partielle du contenu de ce journal est interdite sans l’autorisation de l’éditeur.

205A15-01

205A15-01

| loie blancHe | MERCREDI 19 sEptEMbRE 2012 | 15www.oieblanc.com

L’OIE BLANCHE

w w . o i e b l a n c . c o m L’OIE

Économie

a n c . c o m L’OIE BLANCHE É c o n o m i

la SaiSon deS PommeS eSt déJà CommenCée à CaP-Saint-iGnaCe

La belle température de l’été a devancé la saison des pommes qui est déjà bien entamée, plus particulièrement dans les nombreux vergers de Cap-Saint-Ignace. Voilà une belle occasion de fêter le produit emblème de septembre ! Cap-Saint-Ignace est une destination toute indiquée pour aller pratiquer l’autocueillette de pommes seul, en famille ou entre amis. Présen- tement, il est possible de se procurer les variétés Lobo, McIntosh et Cortland. Pour rendre la sortie encore plus agréable, de nombreuses activités fa- miliales sont au programme dans les huit vergers de la municipalité. Une mini-ferme sera érigée à la Cidrerie La Pomme du Saint-Laurent les 29 et 30 septembre. Les animaux de la ferme Napolie seront là pour ré- jouir les tout-petits. Il y aura aussi de l’animation, des dégustations, du maquillage pour enfants, de l’autocueillette de pommes et de citrouilles en plus de la vente de produits transformés sont pré- vus sur les lieux durant ces deux jours d’activités. Information au 418 246-5957.

Les Vergers du Cap offriront quant à eux des jeux pour enfants, des aires de pique-nique en

plus de l’autocueillette, de la dégustation de leurs produits transformés biologiques et de la vente de pommes de plusieurs variétés. Le site est ouvert dès 11 h chaque jour. Information au 418 246-

1911.

Il sera possible d’acheter plusieurs variétés de pommes et de citrouilles au Verger J.P Blan- chet ainsi que des légumes frais qu’ils cultivent en serre à l’année. Information au 418 291-3217. Le public est invité à aller pratiquer l’auto- cueillette au Verger Gaudreau et à y pique-niquer dans les aires spécialement aménagées à cet ef- fet. Il sera possible d’acheter des pommes et des citrouilles sur place. Information au 418 248-2232. Le Verger Pierre Jeffrey propose quant à lui l’autocueillette et une boutique où il est possible de se procurer des pommes, des produits transfor- més, des courgettes et des citrouilles. Information au 418 246-5703.

Quant au Verger Léo N. Gagné, il sera possible

d’y pratiquer l’autocueillette et il y aura un kios- que de vente de pommes, de poires et de fram- boises d’automne. Information au 418 246-5994. Il est également possible d’entrer en contact

avec le Verger Guimond (418 246-5269) afin de connaître les activités offertes et les heures d’ouverture de leur site. Bienvenue à ces journées croquantes! (LOB)

de leur site. Bienvenue à ces journées croquantes! (LOB) la Pommeraie deS Couillard tiendra Sa PluS

la Pommeraie deS Couillard tiendra Sa PluS imPortante Fête de la Pomme

La Fête de la pomme revient en force cet- te année les 29 et 30 septembre prochain à la Pommeraie des Couillard. Une foule d’activités familiales seront offertes durant ces deux jours de célébration. «Ce sera la plus grosse fête que j’ai organisé jusqu’à maintenant» a déclaré Louis Couillard, propriétaire de la Pommeraie des Couillard qui pense accueillir entre 4 000 et 5 000 personnes à l’événement. En effet, l’activité promet d’en mettre plein la vue aux participants. Huit structures gonflables seront sur place. L’entrée dans celles-ci sera payante et les fonds recueillis iront au Parc École de Cap-Saint-Igna- ce. Du maquillage pour enfants, de l’animation

musicale et une démonstration de véhicules té- léguidés par TRS Racing égayeront également les deux journées. Le cirque Adoado se joindra à la fête le dimanche 30 septembre. Des hot-dogs avec saucisses artisanales, des sandwichs de rosbif, une dégustation de produits du terroir et un service de traiteur de la Ferme De La Durantaye sont également prévus pour satisfaire l’appétit et la gourmandise de tous ! Et n’oublions pas bien sûr l’autocueillette de pommes et les produits dérivés de la Pomme- raie des Couillard qui seront disponibles dont la toute nouvelle tarte pomme, poire et sirop d’érable. La population est donc invitée à venir fêter en

grand nombre les 29 et 30 septembre prochains au 560 chemin Bellevue à Cap-Saint-Ignace. Un

service de navette sera disponible sur place. In- formation au 418 246-5356. (LOB)

tradition et teCHnoloGie au verGer Guimond

En 2011, le Verger Guimond a lancé son site web, www.vergerguimond.com, afin de mieux se faire connaître et pour vous donner accès en tout temps à des informations sur la cueillette. Cette année nous introduisons un autre moyen. En effet, il vous est possible de nous suivre sur notre page Facebook. Vous pourrez ainsi être eu courant rapidement des derniers événements. Abonnez-vous et partagez avec votre entourage le beau moment que vous avez eu au verger. Sachez aussi que nous sommes déjà à planifier la saison 2013 qui soulignera le 10e anniversaire du Verger Guimond. En sui- vant Facebook, en consultant le site web et en visitant au verger vous serez les premiers à connaître les surprises de 2013. (LOB)

206A38-12
206A38-12

| MERCREDI 19 sEptEMbRE 2012 | loie blancHe | www.oieblanc.com16

L’OIE BLANCHE

. o i e b l a n c . c o m 1 6 L’OIE

Économie

c . c o m 1 6 L’OIE BLANCHE É c o n o m i

ProJet de CooPérative CHez terra terre SolutionS éColoGiqueS

L’organisme à but non lucratif Terra Terre So- lutions Écologiques a comme projet de devenir prochainement une coopérative de solidarité. Ce

type de coopérative se caractérise par la diver- sification de son membership. En effet, au lieu d’avoir uniquement des membres qui supportent

312G14-10
312G14-10

la cause environnementale, le transfert vers la coopérative de solidarité créé deux autres caté- gories de membres : les travailleurs et les produc- teurs. Dans les deux cas, il s’agit de personnes qui s’approprient la coopérative pour en tirer un revenu, à titre de salarié ou de travailleur auto- nome et qui partagent des valeurs de démocratie et d’égalité. Avant d’aller plus loin dans la poursuite de la transition, le conseil d’administration de Terra Terre Solutions Écologique veut sonder la po- pulation, à savoir s’il y a des gens qui seraient

intéressés à devenir prestataires de services en environnement. Que vous soyez spécialisés dans la gestion des matières résiduelles, en recherche, en animations environnementales, ou encore si vous êtes (je remplacerais par « si vous êtes…») photographe, rédacteur, graphiste, etc., et que vous avez envie de vous impliquer et d’offrir une partie de vos services via une coopérative, contactez-nous en nous envoyant votre offre de service. Pour nous rejoindre: solutionsecologi- ques@gmail.com Source : Terra Terre Solutions Écologiques

106N38-12

3 FAÇONS D’ÉCONOMISER ACHETEZ À PRIX AVANTAGEUX OU LOUEZ À 0 % JUSQU’À 48MOIS 2
3 FAÇONS D’ÉCONOMISER
ACHETEZ
À PRIX
AVANTAGEUX
OU
LOUEZ À
0
%
JUSQU’À 48MOIS 2
UN MODÈLE LT OU LTZ SÉLECTIONNÉ
OU
0
%
FINANCEZ À
JUSQU’À 84 MOIS 3
Modèle LTZ illustré
MODÈLES SÉLECTIONNÉS
CRUZE LS 2012
PRIX À L’ACHAT
FINANCEMENT À L’ACHAT 84 MOIS
14 999 $ 1
90 $ 4
/2 SEMAINES
Comprend le transport.
Modèle 5 portes LTZ illustré SONIC LS 2012 BERLINE PRIX À L’ACHAT FINANCEMENT À L’ACHAT
Modèle 5 portes
LTZ illustré
SONIC LS 2012 BERLINE
PRIX À L’ACHAT
FINANCEMENT À L’ACHAT 84 MOIS
13 999$ 1
85 $ 4
/2 SEMAINES
Comprend le transport.
Modèle LTZ illustré ORLANDO LS 2012 PRIX À L’ACHAT FINANCEZ UN MODÈLE LT OU LTZ
Modèle LTZ illustré
ORLANDO LS 2012
PRIX À L’ACHAT
FINANCEZ
UN MODÈLE
LT OU LTZ À
0 %
18
999$ 1
JUSQU’À
84 MOIS 3
Comprend le transport.
Modèle LTZ illustré EQUINOX LS 2012 PRIX À L’ACHAT FINANCEZ UN MODÈLE LT OU LTZ
Modèle LTZ illustré
EQUINOX LS 2012
PRIX À L’ACHAT
FINANCEZ
UN MODÈLE
LT OU LTZ À
0 %
25
699 $ 1
JUSQU’À
84 MOIS 3
Comprend le transport
et la taxe de climatisation.
Modèle LTZ illustré SILVERADO 1500 LT 2012 0 % FINANCEZ À JUSQU’À 72 MOIS 3
Modèle LTZ illustré
SILVERADO 1500 LT 2012
0 %
FINANCEZ À
JUSQU’À 72 MOIS 3
+ DES RABAIS DURS
À BATTRE 5

REMISE ADDITIONNELLE

allant

jusqu’à

1 500 $

disponible avec le programme *

allant jusqu’à 1 500 $ disponible avec le programme * offres chevrolet .ca L’Association des concessionnaires
offres chevrolet .ca
offres chevrolet .ca

L’Association des concessionnaires Chevrolet du Québec suggère aux consommateurs de lire ce qui suit. Offres d’une durée limitée, réservées aux particuliers et s’appliquant aux modèles 2012 neufs suivants : Sonic (1JU69/1SA), Cruze (1PJ69/1SA), Equinox (1LF26/1SA), Orlando (1PJ75/1SA) et Silverado à cabine allongée et à cabine multiplace. Les modèles illustrés peuvent comprendre certaines caractéristiques offertes en option à un coût additionnel. Transport (1 495 $) et taxe de climatisation (100 $, le cas échéant) inclus. Immatriculation, assurance, frais liés à l’inscription au RDPRM, droits et taxes en sus. 1. Prix à l’achat de 13 999 $ pour Sonic, de 14 999 $ pour Cruze, de 18 999 $ pour Orlando et de 25 699 $ pour Equinox. Comprend un rabais à la livraison de 1 500 $ offert sur les modèles LS seulement, le transport (1 495 $) et la taxe de climatisation (100 $, le cas échéant). Immatriculation, assurance, frais liés à l’inscription au RDPRM, droits et taxes en sus. 2. Offres en vigueur au Canada jusqu’au 30 septembre 2012. Taux à la location de 0 % offert jusqu’à 48 mois sur un véhicule Chevrolet Sonic ou Cruze 2012 (à l’exception des modèles LS) neuf ou de démonstration. Sur approbation de crédit de la Financière GM. L’offre s’adresse uniquement aux particuliers admissibles du Canada. Limite annuelle de 24 000 km ; 0,16 $ par kilomètre excédentaire. Un versement initial, un échange et/ou un dépôt de sécurité peuvent être requis. Les versements mensuels peuvent varier selon la valeur du versement initial ou du véhicule d’échange. Certaines conditions s’appliquent. 3. Offres en vigueur au Canada jusqu’au 30 septembre 2012 ; Les institutions financières participantes peuvent changer. Taux de financement de 0 % offert sur approbation de crédit des Services de financement auto TD, de la Banque ScotiaMD ou d’Ally Credit pendant 84 mois sur un véhicule 2012 neuf ou de démonstration Chevrolet Orlando (à l’exception des modèles LS et 1LT), Equinox (à l’exception du modèle LS), Cruze (à l’exception des modèles LS 1SA) et Sonic (à l’exception des modèles LS) ; et pendant 72 mois sur un Silverado poids léger 2012. Les taux des autres institutions financières varient. Un versement initial, un échange ou un dépôt de sécurité peuvent être requis. Les mensualités et le coût d’emprunt varient selon la somme empruntée et la valeur du versement initial ou du véhicule d’échange. Exemple : basé sur un financement de 15 499 $ à un taux annuel de 0 %, le versement mensuel s’élève à 184,51 $ pour 84 ois. Le coût d’emprunt est de 0 $, et l’obligation totale est de 15 499 $. L’offre ne comporte aucun paiement d’intérêts. L’offre s’adresse uniquement aux particuliers admissibles. Certaines conditions s’appliquent. 4. Prix à l’achat de 13 999 $ pour Sonic et de 14 999 $ pour Cruze. Total de 182 paiements effectués aux deux semaines, basés sur un financement à l’achat de 84 mois, à un taux effectif de 2.93 % pour Sonic et de 2.74 % pour Cruze. Sur approbation de crédit des Services de financement auto TD, de la Banque Scotia MD ou d’Ally Credit. Exemple : basé sur un financement de 13 999 $ à un taux annuel de 2.93 %, le paiement mensuel est de 90 $ pour 84 mois aux deux semaines. Le coût d’emprunt est de 0 $, et l’obligation totale est de 15 499 $. 5. Plus de détails chez votre concessionnaire. * La remise de 600 $ à 1 500 $ est applicable à l’achat ou à la location d’un véhicule de l’année-modèle 2008 à 2013 en échange d’un véhicule de l’année-modèle 1998 ou antérieurs. Une initiative de l’AQLPA soutenue par le gourvernement du Québec par l’Intermédiaire du Fond vert. Pour plus d’information, visitez le site www.faitesdelair.org. Ces offres sont exclusives aux concessionnaires du RMAB Québec (excluant la région de Gatineau - Hull) et ne peuvent être combinées avec aucune autre offre ni aucun autre programme incitatif d’achat, à l’exception des programmes de La Carte GM, de prime pour étudiants et de GM Mobilité. La GMCL se réserve le droit de modifier, de prolonger ou de supprimer ces offres pour quelque raison que ce soit, en tout ou en partie, à tout moment et sans préavis. Le concessionnaire peut vendre ou louer à un prix moindre. Une commande ou un échange entre concessionnaires peut être requis. Pour de plus amples renseignements, passez chez votre concessionnaire, composez le 1 800 463-7483 ou visitez gm.ca.

| loie blancHe | MERCREDI 19 sEptEMbRE 2012 | 17www.oieblanc.com

L’OIE BLANCHE

w w . o i e b l a n c . c o m L’OIE

Économie

a n c . c o m L’OIE BLANCHE É c o n o m i
a n c . c o m L’OIE BLANCHE É c o n o m i
RetouR des meRcRedis modes Fort du succès des années précédentes, les mercredis mode sont de

RetouR des meRcRedis modes

Fort du succès des années précédentes, les mercredis mode sont de retour chez Octave cet automne., Annie Gagnon, Marie-Josée Richard et Maripier Boutin (photo) s’allient à nouveau afin de présenter quatre soirées où les tendances automne-hiver seront à l’honneur. Un total de 5 000$ sera remis en prix de présence au cours des quatre semaines. Le grand prix, d’une valeur de près de 3000$, inclut une séance de magasinage accompagnée Le premier événement tendance a lieu à partir de 18h le mercredi 26 septembre. Pour obtenir de l’information additionnelle sur ces soirées et réserver une place, il suffit de composer le 418 248-3373. (LOB) (photo Jean Beaulieu)

25 000$ à Jeu de mots

Pour M. Daniel Lachance, qui habite dans la région de Chaudière-Appalaches, la loterie Jeu

de mots est un agréable passe-temps. Récemment, en plus de le divertir, cette loterie lui a permis de remporter un gros lot de 25 000$. M. Lachance dit être parvenu à demeurer calme en réalisant

mais il admet avoir tout de suite été content à l’idée qu’il pourrait désormais

s’offrir une nouvelle voiture! Le billet chanceux provient d’un dépanneur de la région, a rapporté Loto-Québec. (LOB)

qu’il gagnait

209A38-12
209A38-12
Misez sur une équipe professionnelle à la fine pointe de la technologie santé Pour votre
Misez sur une
équipe professionnelle
à la fine pointe
de la technologie
santé
Pour votre
votre sourire…
pour
Bienvenue aux nouveaux clients !
Urgences dentaires acceptées
(Pendant les heures d’ouverture)
Dr Kevin Henderson
83, de la Fabrique, Montmagny, suite 101
418 248-2293
Dre Kathleen Gagnon
www.cliniquedentairekathleengagnon.com
213A38-12

| MERCREDI 19 sEptEMbRE 2012 | loie blancHe | www.oieblanc.com18

L’OIE BLANCHE

. o i e b l a n c . c o m 1 8 L’OIE

Économie

c . c o m 1 8 L’OIE BLANCHE É c o n o m i
c . c o m 1 8 L’OIE BLANCHE É c o n o m i

nouvel hébeRgement

Les Maisons du Grand Héron de L’Isle-aux-Grues proposent un tout nouveau type d’hébergement mo- derne, confortable et démontable à ses clients: un tipi en bois solide habitable à l’année. Baptisée «Le Grand Huron», la nouvelle structure d’inspiration amérindienne acquise récemment est d’ailleurs la pre- mière du genre à être installée au Québec. Grâce à son système d’assemblage modulaire simple et rapide, le tipi de 21 pieds de diamètre, conçu par l’entreprise familiale québécoise Tipi des Vents, peut être installé partout. Depuis son installation à la mi-juillet, «Le Grand Huron» a déjà accueilli plusieurs visiteurs qui ont grandement apprécié l’expérience. Au cours des prochaines semaines, un deuxième tipi devrait d’ailleurs être installé sur le site par le copropriétaire du complexe, M. Gilles Tardif, ce qui représentera un investis- sement global de plus de 80 000$. (LOB)

neuF autRes Ponceaux

Des travaux de reconstruction de neuf ponceaux ont présentement lieu dans plusieurs municipalités de Montmagny-L’Islet. Six sont situés à Saint-Paul-de-Montminy, dont trois sur la route 216 et trois sur la route 283; un à Saint-Fabien-de-Panet, sur la route 283 et deux positionnés à Saint-Apolline-de-Patton sur la route 216. Les interventions ont débuté jeudi dernier et se termineront le 2 novembre. Pendant toute la durée des travaux, la circulation se fera en alternance à l’aide de signaleurs le jour et de feux de circulation le soir. Les travailleurs seront à l’œuvre de 6h30 à 18h30 du lundi au jeudi et si cela est nécessaire, de 6h30 à 12h le vendredi. (LOB)

Vous voulez acquérir, développer ou mettre à jour vos connaissances ? Pensez à notre Centre
Vous voulez acquérir, développer ou
mettre à jour vos connaissances ?
Pensez à notre Centre de perfectionnement !
Téléphone : 1 855 856-1527
Courriel : jmercier@cegeplapocatiere.qc.ca
619J38-12
Courriel : jmercier@cegeplapocatiere.qc.ca 619J38-12 RecoRd PouR la Fondation bon déPaRt Les marchands Canadian

RecoRd PouR la Fondation bon déPaRt

Les marchands Canadian Tire de la région Chaudière-Appalaches dont M. Marc-André Lord à Mont- magny étaient sur place pour participer au tournoi de golf de la Fondation Bon départ de Canadian Tire du

Québec qui avait lieu au club de golf Le Mirage de Terrebonne le 27 août dernier. L’activité de levée de fonds

a récolté une somme record de plus de 1 million $ pour la Fondation qui a pour mission de venir en aide

aux jeunes et aux familles dans le besoin ! Consultez http://www.fondationbondepart.ca/ pour en savoir davantage sur la Fondation. (LOB)

PRix Fondation desJaRdins

La Fondation Desjardins invite tous les bénévo- les de la région Kamouraska et Chaudière-Appala-

ches, qui jour après jour font la différence et coopè- rent à l’avancement de la région et au mieux-être de la collectivité, à poser leur candidature pour le Prix Fondation Desjardins - Engagement bénévole. Par ce prix, le Mouvement Desjardins souhaite récompenser l’engagement bénévole de ses diri- geants, de ses employés et de ses membres auprès d’un organisme de bienfaisance. Les candidatures devront être déposées avant le 12 octobre 2012 sur

le site de la Fondation Desjardins. Sont admissibles

les dirigeants, employés et membres des caisses

Pour mieux vous servir maintenant 4 jours semaine LUNDI AU JEUDI St-Jean-Port-Joli 305, rue Verreault
Pour mieux vous servir
maintenant 4 jours semaine
LUNDI AU JEUDI
St-Jean-Port-Joli
305, rue Verreault
418 598-9455
EN PRATIQUE DEPUIS 1987
No Lic. A-021-89
306G30-11

Desjardins du Québec et de l’Ontario. Les bénévo- les, dont la candidature aura été retenue, recevront un montant de 1 000$ à remettre à l’organisme de bienfaisance qu’ils appuient. Parce que la Fondation croit que l’engagement bénévole est un pilier de la prospérité durable et qu’il contribue à la croissance d’une région, la sé- lection des candidats est confiée à un comité dans chacune des régions. De tous les lauréats régionaux retenus, six se classeront au niveau national et re- cevront 5 000$ à remettre à leur cause. Ainsi, près de 100 000$ en prix seront remis, à quelque 60 or- ganismes de bienfaisance au Québec et en Ontario. Pour tous les détails et pour poser sa candi- dature ou celle d’une personne dont on connaît le dévouement, consulter le www.desjardins.com/ fondation. (LOB)

Le spécialiste en appareils électroménagers Honore garantie Normand Pouliot et garantie propriétaire prolongée
Le spécialiste
en appareils électroménagers
Honore garantie
Normand Pouliot
et garantie
propriétaire
prolongée
Plus de 30 ans d’expérience à votre service
MONTMAGNY et L’ISLET
418 246-3319
333G18-10
Détails en restaurant. Pour un temps limité dans les restaurants participants. Aucune substitution permise. Taxes
Détails en restaurant. Pour un temps limité dans les restaurants participants. Aucune substitution permise. Taxes applicables en sus. Double viande, extra fromage et extra bacon en sus. Préparé devant vous. © 2012 Doctor’s Associates Inc. SUBWAY MD est une marque déposée de Doctor’s Associates Inc.
608J24-12
| l’oie blancHe | MERCREDI 19 sEptEMbRE 2012 | 19www.oieblanc.com 613J38-12
| l’oie blancHe | MERCREDI 19 sEptEMbRE 2012 | 19www.oieblanc.com
613J38-12

| MERCREDI 19 sEptEMbRE 2012 | loie blancHe | www.oieblanc.com20

L’OIE BLANCHE

. o i e b l a n c . c o m 2 0 L’OIE

Culture

n c . c o m 2 0 L’OIE BLANCHE C u l t u r

human nuggets chante béRuRieR noiR

Le groupe rock magnymontois Human Nuggets proposent un spectacle hommage à Bérurier Noir au bar l’Artiste, demain. Formé par Michaël Mo- reau, Étienne Paré et Jules Mercier, le trio propose une interprétation qui décape. Avis aux oreilles sensibles.

PaR sylviane loRd

oieblanc.presse@globetrotter.net

PaR sylviane loRd oieblanc.presse@globetrotter.net «On espère se faire remarquer avec notre hommage. On veut

«On espère se faire remarquer avec notre hommage. On veut se démarquer en proposant un show qui peut attirer les fans de Bérurier», a signifié Étienne Paré, le

batteur du groupe. Les fonds amassés lors du spectacle serviront à la réalisation d’un

CD regroupant les compositions du band. «Si la réaction est bonne face à notre CD, on

va essayer de pousser plus loin.» Les paroles des quelque 30 compositions du groupe Human Nuggets traitent sur-

tout de l’actualité. «Nous avons des sujets assez controversés», a expliqué Jules Mer- cier qui donne en exemple, l’enlèvement de Cédrika Provencher, la tuerie de Dawson,

ou encore l’affaire Guy Turcotte. «Nous avons aussi des chansons à connotation plus

joyeuses comme «I 8 Wasabi» qui raconte une mauvaise expérience avec le condiment

japonais», a ajouté le bassiste. Leur «dead metal trash» s’inspire de Mononc Serge et Anonymus ou encore au groupe américain Macabre. La genèse de cette formation rock magnymontoise remonte à une dizaine d’années. «Jules et moi, on vivait dans le même quartier situé près de la gare de Montmagny.

On jouait dans le sous-sol de chez mes parents à en écoeurer les voisins», a raconté

Étienne, aujourd’hui luthier chez Guitares Boucher. Michaël Moreau s’est joint au grou-

pe il y a 2 ans. Jetez un coup d’œil au reportage sur le site web du journal.

un coup d’œil au reportage sur le site web du journal. Mickaël Moreau, Étienne Paré et

Mickaël Moreau, Étienne Paré et Jules Mercier.

concouRs Rock staR iv

Le Centre socioculturel Gérard-Ouellet de Saint- Jean-Port-Joli lance le quatrième Concours Rock

Star qui se tiendra les 16 et 17 novembre prochain. Le Concours Rock Star veut permettre aux jeu-

nes ainsi qu’aux musiciens de la relève de la région

Vente & installation Couvre-plancher Vente & installation Couvre-plancher R.B.Q.: 8109-7719-31 R.B.Q.:
Vente & installation Couvre-plancher
Vente & installation Couvre-plancher
R.B.Q.: 8109-7719-31
R.B.Q.: 8109-7719-31
Stéphan Bélanger
Stéphan Bélanger
Tél.: 418 607-0590 • Cell.: 418 356-4054
Tél.: 418 607-0590 • Cell.: 418 356-4054
Sans frais: 1 888 356-5250
Sans frais: 1 888 356-5250
315G20-09

et des alentours de se faire valoir par les arts de la scène. Le Concours offre aux participants l’occasion de se produire sur scène dans un environnement professionnel tout en étant encadré par des spé- cialistes, et ce, tant au niveau technique que de la

Daniel Bourgault, AVA • Représentant en épargne collective • Planificateur financier • Conseiller en sécurité
Daniel Bourgault, AVA
• Représentant en épargne collective
• Planificateur financier
• Conseiller en sécurité financière
- Assurance vie et salaire, individuelle
et collective
- Assurance voyage
- Assurance santé
- Rentes et fonds mutuels
325, Kirouac, Montmagny
Tél. : 248-2802
daniel.bourgault@sfl.qc.ca
202A23-07

direction artistique. Les conditions sont : être âgé de 12 ans et plus, former un groupe de 3 personnes et plus ; groupes d’étudiants ou d’adultes, préparer 3 pièces origina- les ou cover peu importe le style musical (punk, pop, rock, hip-hop, trad, métal, etc.), aucun enregistre- ment musical n’est accepté.

Vous avez jusqu’au 19 octobre pour vous ins- crire au concours. Plusieurs prix en argent et en service seront remis aux équipes gagnantes. Pour toutes questions ou pour télécharger un formulaire d’inscription, rendez-vous au www.centresgo.com ou communiquez avec Sabine Dumais au 418-598- 7255 ou à info@centresgo.com. (LOB)

Débosselage & peinture • Pose de pare-brise • Redressement de châssis • Voiture de courtoisie
Débosselage & peinture
• Pose de pare-brise
• Redressement de châssis
• Voiture de courtoisie
418 248-5917
203, Montée Rivière-du-Sud
Montmagny
Plus de 40 ans d’expérience
RECONNU
PAR
LES
ASSUREURS!
207A03-11
Ça vaut le déplacement… Gilles Thibault Concessionnaire Centre Honda www.degiro.com * Tous les détails chez
Ça vaut le déplacement…
Gilles Thibault
Concessionnaire
Centre Honda
www.degiro.com
* Tous les détails chez le concessionnaire
205A38-12

L’OIE BLANCHE

L’OIE BLANCHE C u l t u r e Fleuve espaCe danse sur le bituMe de

Culture

L’OIE BLANCHE C u l t u r e Fleuve espaCe danse sur le bituMe de
L’OIE BLANCHE C u l t u r e Fleuve espaCe danse sur le bituMe de

Fleuve espaCe danse sur le bituMe de Montréal pour une preMière Fois

Reconnue pour ses recherches en danse contemporaine en lien avec le fleuve et son écosystème, la compagnie port-jolienne est in- vitée par le Festival Quartiers Danses à donner 5 représentations de la plus récente création chorégraphique signée par Chantal Caron, cho- régraphe et la directrice artistique. Le directeur artistique de Quartiers Danses M. Rafik Hubert Sabbagh souligne : «Fleuve | Espace danse a été sélectionné pour la qualité de son travail créateur, sa vision artistique uni- que, sa passion pour la danse, son accessibilité

Montréal. Son objectif est d’apporter la danse au plus près des gens dans un effort de démo- cratisation de l’art. L’événement se déroule cette année du 12 au 23 septembre. Pour en savoir plus: www.quartiersdanses.com. Fleuve Espace danse sera en spectacle le jeudi 20 et le vendredi 21 septembre à 12h et 17h au Quartier des spectacles (coin Jeanne- Mance et Ste-Catherine) ainsi qu’à Verdun le samedi 22 septembre à 14h30 au Parc de l’Ho- norable-George-O’Reilly. Rappelons que le spectacle Île des ailes

et son désir d’aller à la rencontre des divers

a

été créé cet été à Saint-Jean-Port-Joli sur

publics.»

la

rive du fleuve. La Première a été dansée le

Ce sera la première fois qu’un spectacle «à ciel ouvert» de la compagnie sera présenté dans un environnement résolument urbain. En 2009, La mémoire de l’eau a été à l’affiche en salle dans la métropole, à Tagente-laboratoire de mouvements contemporains. Le Festival Quartiers Danses investit de- puis maintenant 10 ans différents quartiers de

18 août au Musée maritime du Québec avant d’être produit à nouveau à Saint-Jean-Port- Joli le samedi soir et le dimanche après-midi de la Fête des Chants de marins. Près de 2000 personnes ont assisté à l’une ou l’autre de ces prestations dans la région. Source : Fleuve Espace danse Marie-Claude Gamache

région. Source : Fleuve Espace danse Marie-Claude Gamache Claudine MerCier en suppléMentaire En nomination au Gala

Claudine MerCier en suppléMentaire

En nomination au Gala de l’ADISQ dans la catégorie Spec- tacle d’humour de l’année, Claudine Mercier revient à Montma- gny pour présenter à nouveau son spectacle Dans le champ!, le samedi 22 septembre à 20h à la salle Edwin-Bélanger. Il ne reste que quelques billets… (LOB)

Soins de pieds À domicile ou chez moi spécialisés Nancy Lemieux 74, Chemin de la
Soins
de pieds
À domicile
ou chez moi
spécialisés
Nancy Lemieux
74, Chemin de la Chute
Lamartine (St-Eugène)
418 246-2056
617J38-12
| l’oie blancHe | MERCREDI 19 sEptEMbRE 2012 | 21www.oieblanc.com Costa Rica République Dominicaine VOYAGES
| l’oie blancHe | MERCREDI 19 sEptEMbRE 2012 | 21www.oieblanc.com
Costa Rica
République Dominicaine
VOYAGES D’AVENTURE
ET HUMANITAIRES
Programme spécialisé Volet +
Programme spécialisé Volet +
offert à tous les niveaux
offert à tous les niveaux
Anglais + Sports + Arts +
Anglais + Sports + Arts +
En plus du VOLET APPUI
En plus du VOLET APPUI
pour les élèves qui éprouvent certaines difficultés
pour les élèves qui éprouvent certaines difficultés
Nouveauté
transport à partir de Cap-Saint-Ignace
(village) pour l’année 2013-2014.
Collège
Dina-Bélanger
1, rue St-Georges,
Saint-Michel
Téléphone : (418) 884-2360
colldb@globetrotter.net
Visitez notre site web au :
www.collegedina-belanger.qc.ca
607J37-12

| MERCREDI 19 sEptEMbRE 2012 | loie blancHe | www.oieblanc.com22

103N38-12

Culture

L’OIE BLANCHE

c o m 2 2 103N38-12 C u l t u r e L’OIE BLANCHE des
c o m 2 2 103N38-12 C u l t u r e L’OIE BLANCHE des
c o m 2 2 103N38-12 C u l t u r e L’OIE BLANCHE des

des œuvres gravées à la galerie rendez-vous

Depuis la fin août, la Galerie Rendez-vous de Mont- magny présente les œuvres de l’illustrateur professionnel Patrick Bizier. Ce dernier, qui travaille pour divers magazines et maisons d’édition, touche à l’art sous toutes ses formes mais propose ici un corpus de gravures à l’eau-forte. Dans cette exposition, il veut illustrer les paradoxes dans les relations entre la vie et la mort, entre le corps et l’esprit. Un sujet sensible, délicat même, qui est exploité habillement et subtilement par l’artiste de Gatineau. Une ex- position qui, malgré une thématique qui pourrait être lourde,

laisse pourtant une belle place à la couleur et à l’espoir. «Je n’aime pas les lignes droites. J’aime quand elles se brisent. Je les aime organiques, vivantes, quand elles s’entremêlent pour devenir quelque chose d’autre. Quand elles nous amènent ailleurs…». Voilà un commentaire de l’artiste qui illustre à merveille sa démarche artistique. Pour admirer le travail de Patrick Bizier, il suffit de se rendre au 120, rue St-Jean-Baptiste Est à Montmagny du- rant les heures d’ouverture de la boutique Rendez-vous. (LOB)

La toute nouvelle Venza 2013 M odèle Groupe Touring V6 AW D illustré
La toute nouvelle Venza 2013
M odèle Groupe Touring V6 AW D illustré

Venza 2013

Louez-la à partir de

339

$

*

/m ois

Location 60 mois

Avec acompte de 2 836$

Transport et préparation inclus

(droits, TPS et TVQ en sus)

POUR QUI LE LUXE N’EST PAS UN LUXE.

Cam ry LE 2012

Louez-la à partir de

299

$

*

/m ois

Location 60 mois

Avec acompte de 970 $

Transport et préparation inclus

(droits, TPS et TVQ en sus)

M odèle SE illustré
M odèle SE illustré
inclus (droits, TPS et TVQ en sus) M odèle SE illustré TOYOTA TOUJOURS N O 1

TOYOTA TOUJOURS N O 1

LA M ARQUE DE VOITURES DE TOURISM E LA PLUS VENDUE AU CANADA.

t o y o t a q u e b e c .c a

†
Remise additionnelle disponible avec le programme P r o g r a m m e
Remise additionnelle
disponible avec le programme
P r o g r a m m e s d e l o c a t i o n a u d é t a i l e t d e f i n a n c e m e n t à l ’ a c h a t d e T o y o t a C a n a d a i n c . c o n d i t i o n n e l s à l ’ a p p r o b a t i o n d u c r é d i t p a r T o y o t a S e r v i c e s F i n a n c i e r s . L ’ i m m a t r i cu l a t io n , l e s a s s u r a n c e s , l e s t a x e s e t l e s
d r o i t s s o n t e n s u s . S o u s r é s e r v e d e s c o n d i t i o n s a p p l i c a b l e s , l e s o f f r e s s ’a d r e s s e n t a u x p a r t i c u l i e r s q u i l o u e n t u n v é h i c u l e e n t r e l e 1 e r s e p t e m b r e e t l e 1 e r o c t o b r e 2 0 1 2 c h e z u n c o n c e s s i o n n a i re p a r t i c i p a n t d e
l a g r a n d e r é g i o n d e Q u é b e c o ù v o u s p o u v e z o b t e n i r t o u s l e s d é t a i l s . L e c o n c e s s i o n n a i r e p e u t l o u e r à p r i x m o i n d r e . * O f f r e s a p p l i c a b l e s a u x m o d è l e s V e n z a 4 C Y L 2 0 1 3 ( Z A 3 B B T A A ) e t C a m r y L E 2 0 1 2
(BF1 FLT A A ) d e base neufs en stock. Franchise annuelle d e 2 0 0 0 0 km . Frais d e 0 ,1 5 $ / 0 ,1 0 $ d u kilom ètre excéd entaire. Les m ontants exigés avant le d ébut d e la périod e d e location sont d e 3 1 7 5 $ / 1 2 6 9 $ .
L e s p r i x s u g g é r é s d u f a b r i c a n t d e s m o d è l e s V e n z a 4 C Y L 2 0 1 3 ( Z A 3 B B T A A ) e t C a m r y L E 2 0 1 2 ( B F 1 F L T A A ) d e b a s e n e u f s e n s t o c k s o n t d e 3 0 4 2 5 $ / 2 5 3 6 5 $ , m o n t a n t s q u i i n c lu e n t d e s f r a i s d e t r a n s p o r t
et de préparation de 1 635 $ / 1 565 $ et la taxe sur le clim atiseur de 100 $. Les prix suggérés du fabricant des m odèles illustrés Venza avec Groupe Touring V6 AW D 2013 (BK3 BBT AC) et Cam ry SE (BF1FST AA)
d e b a se ne ufs e n stock sont d e 4 0 0 3 5 $ / 2 8 6 1 5 $ , m onta nts q ui inclue nt d es fra is d e tra nsp ort e t d e p ré p ara tion d e 1 6 3 5 $ / 1 5 6 5 $ e t la taxe sur le clim a tise ur d e 1 0 0 $ . † U ne initia tiv e d e l’A Q L P A soute nue
p a r l e g o u v e r n e m e n t d u Q u é b e c p a r l ’ i n t e r m é d i a i r e d u F o n d s v e r t . P o u r p l u s d ’ i n f o r m a t i o n , v i s i t e z l e w w w . f a i t e s d e l a i r . o r g . * * L a r e m i s e a u x d i p l ô m é s ( j u s q u ’ à 5 0 0 $ ) p e u t d i f f é r e r s e l o n l e m o d è l e .

Culture

Culture ConFérenCe derrière l’éCran Éric Perron, rédacteur en chef de la revue Ciné- Bulles, présentera une

ConFérenCe

derrière

l’éCran

Éric Perron, rédacteur en chef de la revue Ciné- Bulles, présentera une conférence gratuite portant sur le parcours d’un film québécois de son finance- ment à sa sortie en salle, le jeudi 27 septembre à 15h à l’ancien cinéma Taché. Éric Perron carbure au cinéma, au journalisme et aux médias depuis l’adolescence. Ses champs d’intérêt se précisent pendant ses études en cinéma au Cégep de Saint- Laurent à Montréal au début des années 1990. Alors que la plupart se dirigent vers la critique, il se positionne davantage comme un observateur dési- reux de comprendre le milieu du cinéma. Au fil des ans, sa pratique journalistique a pris différentes for- mes. Depuis juin 2002, il dirige la rédaction et le dé- veloppement de la revue trimestrielle Ciné-Bulles. Communicateur sans gêne allergique à la langue de bois, il adore raconter, expliquer, illustrer, vulgariser le fonctionnement du cinéma au Québec. (LOB)

Finalistes au prix saint-paCôMe

Les finalistes pour le Prix Saint-Pacôme 2012 du roman policier sont maintenant connus. Il s’agit de François Gravel pour À deux pas de chez elle (Qué- bec Amérique), de Maxime Houde pour L’infortune des bien nantis (Alire) et de Richard Ste-Marie pour L’inaveu (Alire). Ces finalistes ont été choisis parmi une cuvée de 30 candidatures. De ces trois auteurs, on se souviendra que Maxime Houde a été finaliste du tout premier Prix Saint-Pacôme en 2002 avec La mort dans l’âme, également publié aux éditions Alire. On y retrouvait déjà le détective Stan Coveleski qui a poursuivi sa carrière et se retrouve encore la vedette de L’infor- tune des bien nantis. François Gravel partage son talent entre ses lecteurs adultes et plus jeunes et signe ici son premier polar pour adultes. Quant à Richard Ste-Marie, bien connu dans le milieu des arts visuels, il signe ici son deuxième roman et a vu quelques-unes de ses nouvelles primées par la revue Alibis. Le Prix Saint-Pacôme 2012 sera remis à l’oc- casion du traditionnel gala qui aura lieu le 22 sep- tembre à la Salle communautaire Albert-Royer de Saint-Pacôme. Le lauréat recevra une bourse de 3000$ offerte par la Municipalité de Saint-Pacôme, la MRC du Kamouraska et la Caisse populaire Des- jardins de la Rivière Ouelle. L’événement se dérou- lera sous la présidence d’honneur de l’acteur et homme de théâtre Michel Dumont. Les billets sont disponibles au coût de 60$ à la librairie L’Option de La Pocatière ou auprès de Élia- ne Vincent à la Société du roman policier de Saint- Pacôme, en composant le 418 852-3088. (LOB)

PARTENAIRE SAISON HUMOUR CLAUDINE MERCIER SAMEDI 22 SEPTEMBRE 20 H NOUVEAUSPECTACLE | l’oie blancHe |
PARTENAIRE SAISON
HUMOUR
CLAUDINE
MERCIER
SAMEDI
22
SEPTEMBRE 20 H
NOUVEAUSPECTACLE
| l’oie blancHe | MERCREDI 19 sEptEMbRE 2012 | 23www.oieblanc.com
RICHARD
DESJARDINS
DIMANCHE
23
SEPTEMBRE 20 H
MARIE-ÉLAINE
THIBERT
SAMEDI
29
SEPTEMBRE 20 H
«PARTENAIRE
SAISON CINÉMA»
418 241-5799 | 1 866 641-5799
et chez
74-2, Saint-Jean-Baptiste Est
75, boul. Taché Ouest
MERCREDI 26 SEPTEMBRE 19H30
ANCIEN CINÉMA TACHÉ
201A38-12

L’OIE BLANCHE

L’OIE BLANCHE C u l t u r e suCCès de la diCtée CapignaCienne Le 8

Culture

L’OIE BLANCHE C u l t u r e suCCès de la diCtée CapignaCienne Le 8
L’OIE BLANCHE C u l t u r e suCCès de la diCtée CapignaCienne Le 8

suCCès de la diCtée CapignaCienne

Le 8 septembre dernier, Journée mondiale de l’alphabétisation, avait lieu la première dictée capigna- cienne. L’activité se déroulait au Centre culturel de Cap-Saint-Ignace et c’est plus de 25 personnes qui sont venues relever le défi. Marquis Imprimeur a généreusement offert une bourse de 300$ pour le premier prix. La gagnante de cette bourse fut Mme Marcelle Dubé de Saint-Roch-des-Aulnaies. Le deuxième prix fut remporté par Mme Denyse Rivest qui s’est méritée une grammaire, un dictionnaire et un bescherelle d’une valeur de plus de 150$. Le troisième prix fut remporté par Mme Claudine Naud qui s’est vu remettre quel- ques livres d’auteurs de la région. Cette activité reviendra l’année prochaine. Sur la photo, Mmes Sophie Boucher, directrice générale à la Municipalité, Denyse Rivest, Marcelle Dubé, Claudine Naud et France Blais du comité organisateur. (LOB)

journées de la Culture à saint-jean-port-joli

Cette année, les Journées de la Culture à St- Jean-Port-Joli sauront certainement vous épater!

Les 28 et 29 septembre, le village est en fête pour célébrer la culture, tout comme le seront plus de 350 communautés du Québec qui prennent ce moment pour sensibiliser la population à l’importance et à la nécessité d’un plus grand accès aux arts et à la culture pour tous les citoyens. Chez nous, l’événement sera entamé par la Nuit Blanche à l’Église, le vendredi 28 septembre,

à compter de 20h00. Une soirée hors de l’ordinaire

plusieurs artistes : spectacle musical et visuel du groupe Organ Mood, projections extérieures avec Jean-Ambroise Vesac, vidéos de Matthew Cowan et plusieurs artistes invités. Le samedi 29 septembre, de nombreux artistes et artisans de St-Jean-Port-Joli ouvriront leurs por- tes au public pour des démonstrations et ateliers, de 10h à 17h. Pour connaître le parcours proposé visitez le site Internet de la Municipalité de St-Jean- Port-Joli. De plus, entre 12h à 19h, vous pourrez vous rendre au Centre socioculturel Gérard-Ouellet pour assister à une démonstration du processus de créa- tion d’Organ Mood. Pour conclure cette programmation bien garnie, vous êtes conviés à un 5 à 7 au Centre socioculturel Gérard-Ouellet. Vous serez accueillis par une chorale de jeunes, pourrez vous régaler des saveurs de chez nous et visionner des vidéos (figure de proue, maison des jeunes, camp de jour du Domaine de Gaspé). La Municipalité de St-Jean-Port-Joli, le Centre socioculturel Gérard-Ouellet, la Maison des Jeunes Patriotes et Est-Nord-Est, organisateurs de l’événe- ment, espèrent vous y retrouver en grand nombre! Source: Marie-Eve Arbour Maison des Jeunes Patriotes de L’Islet-Nord

Arbour Maison des Jeunes Patriotes de L’Islet-Nord Richard Desjardins sera en spectacle à la salle Edwin

Richard Desjardins sera en spectacle à la salle Edwin Bélanger de Montmagny le 23 septembre.

l’existoire de riChard desjardins

Richard Desjardins présentera les compositions de son plus récent album «L’existoire» à la salle Edwin Bélanger le 23 septembre. Après avoir tourné un peu partout au Québec, il ne connaît toujours pas le sens précis de ce mot qui a jailli de la montagne de papiers qui jonchaient son bureau.

par sylviane lord

oieblanc.presse@globetrotter.net

bureau. par sylviane lord oieblanc.presse@globetrotter.net L’existoire est également le titre d’un pièce décrite

L’existoire est également le titre d’un pièce décrite comme « un poème éclaté » par l’auteur- compositeur-interprète. «On m’a dit que le terme avait déjà été employé pour un livre de contes pour enfants», a souligné Richard Desjardins qui a rendu jaloux un certain Gilles Vigneault avec cette trouvaille. Il a recueilli les définitions de tout un chacun à l’entrée de ses spectacles, peut-être afin d’éclairer sa lanterne sur ce mot aux connotations multiples. Lors de son concert, il sera accompagné de 5 musiciens, dont Claude Fradette, le réalisateur de l’album. «Ils sont extrêmement polyvalents. Il y a 42 instruments sur la scène», a exprimé le musicien abitibien qui apprécie la tournée qui effectue pré- sentement en leur compagnie. Comme à son habitude, le dernier album de Ri- chard Desjardins traite de thèmes variés. «Je parle de l’amour, mais je continue à chanter quelques niaiseries», a résumé cet homme épris par les cau-

ses sociales et environnementales. Dernièrement, il s’est investi dans la réalisation de documentai- res, l’un sur la population autochtone algonquine (Le peuple invisible), l’autre sur l’industrie minière québécoise (Trou story).

la gestion du territoire et de nos ressourCes

Au lendemain des élections provinciales, l’auteur de «L’erreur boréale» attend avec impa- tience le nouveau régime forestier qui devrait être mis en place sous peu. «On nous promet que la production forestière ne sera plus faite en fonction des usines, mais selon ce que la forêt peut nous donner», a expliqué Richard Desjardins qui reste sceptique face à ses promesses et invite les élus à relire le rapport Coulombe. «Je ne connais pas beaucoup votre région», a-t-il exprimé bien hon- nêtement lorsque questionné sur le sujet, «mais la création d’emploi dans ce secteur passe par la création de petites et moyennes entreprises et vers une utilisation intelligente du bois.» En fait, à l’aube de l’entrée en fonction du gou- vernement péquiste, Richard Desjardins se ques- tionne sur l’occupation du territoire, les redevances, l’extraction massive de nos ressources. Et quand on lui demande ce qu’il pense du Plan Nord, il répond :

«As-tu deux heures devant toi?»

AUSSI AUSSI Travaux après sinistre Travaux après sinistre R.B.Q.: 5605-0131-01 606J11-11
AUSSI
AUSSI
Travaux après sinistre
Travaux après sinistre
R.B.Q.: 5605-0131-01
606J11-11
attend ceux qui s’y présenteront. Vous aurez droit à un spectacle multidisciplinaire mettant en scène
attend ceux qui s’y présenteront. Vous aurez droit
à
un spectacle multidisciplinaire mettant en scène
Catalina, 3-09-2012
Mélissa Picard et Dave Clavet, Berthier-sur-Mer
Miko, 5-09-2012
Cynthia Chouinard et Bruno Gagné, Ste-Apolline
Félix, 6-09-2012
Caroline Bernier et Patrick Labrie, Cat-St-Ignace
Emy, 7-09-2012
Stéphanie Laflamme et Steven Pelletier, Montmagny
Maëlle, 8-09-2012
Anne Fugère Bourdages et Marc Fortier, Montmagny
Mikha, 10-09-2012
Karine Roy et Johnny Pelletier, St-Adalbert
Jacob, 10-09-2012
Marie-Helène Chouinard et Frédéric Lessard,
St-Michel-de-Bellechasse
Anaïs, 11-09-2012
Annie Dufour et Jean-René Picard, Montmagny
Tout pour
le bébé 0-24 mois
1, chemin des Poirier, Montmagny 418 248-4919
| MERCREDI 19 sEptEMbRE 2012 | l’oie blancHe | www.oieblanc.com24
216A38-12
Église unie Pinguet à Saint-Damase, sur le rang 5 «Là où la foi chrétienne est
Église unie Pinguet à Saint-Damase, sur le rang 5
«Là où la foi chrétienne est célébrée dans la
tradition protestante francophone depuis plus d’un siècle.»
Nos prochains cultes auront lieu à 14 h 30, les dimanches 23 septembre, 21 octobre, 18 novembre et 25
décembre (Noël) de cette année et, en 2013, les 20 janvier, 17 février, 31 mars (Pâques), 21 avril, 19 mai et
16 juin. Aux mêmes dates (sauf à Noël), nous aurons une étude biblique entre 10 h et midi. Elle sera
animée par notre pasteur dont la formation sur le sujet est de niveau universitaire. En apportant son lunch,
on pourra manger sur place entre l’étude biblique et le
culte.
Bienvenue à vous qui cherchez et pensez revenir à
une pratique religieuse! La nôtre est simple et
accueillante, sans autre obligation qu’une ouverture de
cœur et d’esprit à la personne et à l’enseignement de
Jésus-Christ.
L’hiver, en cas de tempête, les activités sont reportées.
Gérald Doré, pasteur desservant : 1 418 628-0725
Pour en savoir plus :
www.egliseunie.org/paroisses/pinguet
318G38-12

L’OIE BLANCHE

L’OIE BLANCHE C u l t u r e La cavalière Caroline Rochefort durant son entraînement

Culture

L’OIE BLANCHE C u l t u r e La cavalière Caroline Rochefort durant son entraînement
L’OIE BLANCHE C u l t u r e La cavalière Caroline Rochefort durant son entraînement

La cavalière Caroline Rochefort durant son entraînement avec King dans les installations de la Luna Caballera à Notre-Dame-du-Rosaire.

Une discipline hors dU commUn

Native du Cap-Saint-Ignace, Caroline Rochefort est tombée amoureuse des arts du cirque durant sa formation en danse contemporaine à l’Universitaire Concordia à Montréal. À ce moment, elle n’avait encore jamais entendu parler de la Luna Caballera. C’est lorsqu’elle a pris connaissance du stage en voltige équestre, une formation unique en son genre offerte par cette compagnie de cirque, développée en partenariat avec La Centaurée, qu’elle a eu la piqûre de cette discipline hors du commun.

par sylviane lord

webmestre@oieblanc.com

hors du commun. par sylviane lord webmestre@oieblanc.com À l’automne suivant, soit en 2009, Caroline est allée

À l’automne suivant, soit en 2009, Caroline est allée parfaire sa formation en France avec Éric Gauthier, un grand maître français de la voltige équestre, qu’elle a rencontré lors de son stage. À son retour au Québec, elle a poursuivi son travail avec M.Gauthier. «De fil en aiguille, Marie-Claude (Bouillon, la fondatrice de la Luna Caballera et le co-fondatrice de la Centaurée) avait besoin d’une voltigeuse de plus, et c’est comme ça que j’ai commencé à travailler à la Luna», a raconté la cavalière. Son métier conjugue plusieurs de ses passions: la danse, le cirque et l’équitation. «C’est un mélange de tout ce que j’ai fait», a expliqué Caroline qui apprécie particulièrement le contact avec les chevaux.

Un savoir-faire de plUs en plUs accessible

La transmission de ce savoir-faire s’ef- fectue surtout au sein des grandes familles européennes de tradition équestre et n’est pas facilement accessible. Formée elle-même en Europe, puisqu’il y a peu de ressources ici, Marie-Claude Bouillon a mis sur pied en 1997 la Luna Caballera, à laquelle s’est greffée La

Centaurée, qui a pour mission de favoriser la diffusion, la recherche, la création ainsi que la formation des arts du cirque et du cirque éques- tre. Dorénavant, l’enseignement des arts du cir- que équestre s’ouvre aux professionnels du cir- que et de la danse, tels que Caroline Rochefort, par le biais d’un stage unique en son genre. Aux beaux milieux des boisées de Notre-Dame-du- Rosaire, dans cet environnement bucolique, de grands maîtres équestres de renommée inter- nationale se donnent rendez-vous. «Au Québec, le cirque se développe principalement à Mon- tréal», a précisé Marie-Claude. «Alors, de dé- velopper un cirque dans un cadre de nature pré- servée, ça ressource les artistes. Ils trouvent ça extraordinaire et ça n’existe pas ailleurs.»

Un lieU permanent chaUffé

Depuis les dernières années, la Luna Cabal- lera et la Centaurée travaillent principalement à structurer leur organisation. En ce moment, ils sont en démarche avec différents partenai- res du milieu pour développer une infrastruc- ture permanente chauffée, ce qui pourrait être déterminant selon Mme Bouillon. «L’expertise est là, l’engouement aussi. Il y a du talent dans la région, il y a aussi une fierté. Tout est là.» Visionnez le reportage sur oieblanc.com.

Tout est là.» Visionnez le reportage sur oieblanc.com. Vous éprouvez des dif cultés à mastiquer? Vos
Vous éprouvez des dif cultés à mastiquer? Vos prothèses vous blessent ou vous empêchent de
Vous éprouvez des dif cultés à mastiquer?
Vos prothèses vous blessent ou vous
empêchent de manger ce dont
vous avez envie?
| l’oie blancHe | MERCREDI 19 sEptEMbRE 2012 | 25www.oieblanc.com
Consultez-nous, nous avons une vaste
expertise et des solutions pour vous!
« Si la perte de vos dents représente pour vous une période char-
gée de regret et de compromis, je vous invite à vous tourner vers un
avenir résolument plus heureux, fait de petits plaisirs quotidiens et
de libertés, par le biais d’une dentition stable confortable et esthé-
tiquement à votre goût. Optez pour des prothèses de qualité supé-
rieure avec ou sans implants dentaires! »
Prothèses dentaires de qualité supérieure,
avec ou sans implants dentaires.
Consultation sans frais
418 248-0849
1 866 248-0044
www.prothesesconfort.com
Montmagny,
25, boul. Taché Ouest, bureau 203
202A38-12
ACHETONS BIJOUX OR 3 JOURS SEULEMENT (21, 22 et 23 septembre) VENDREDI - SAMEDI -
ACHETONS BIJOUX OR
3 JOURS SEULEMENT
(21, 22 et 23 septembre)
VENDREDI - SAMEDI - DIMANCHE DE 10 H À 17 H TOUS LES JOURS
Hôtel L’Oiselière | 105, chemin des Poirier | Montmagny
Voici une
CHANCE EN OR
de transformer
vos vieux bijoux
en argent liquide
Faites le ménage
de vos tiroirs
et profitez de la
récente hausse de
l’or pour vous enrichir
Peu import l’état de votre or,
nous payons le meilleur
prix pour vos :
Peu importe
leur qualité :
10, 14, 18 ou 22 karats
Chaînes
Bagues
Bracelets
Boucles d’oreilles
Nous avons payé ce bracelet
468$
Nous avons payé ce lot d’or
1070$
Nous avons payé ce lot d’or
622$
LES MARCHANDS D’OR
| MERCREDI 19 sEptEMbRE 2012 | l’oie blancHe | www.oieblanc.com26
302G38-12

L’OIE BLANCHE

L’OIE BLANCHE I n f o s exposition de champignons Ce dimanche 23 septembre, le Cercle

Infos

L’OIE BLANCHE I n f o s exposition de champignons Ce dimanche 23 septembre, le Cercle
L’OIE BLANCHE I n f o s exposition de champignons Ce dimanche 23 septembre, le Cercle

exposition de champignons

Ce dimanche 23 septembre, le Cercle de myco- logie des Appalaches invite la population à visiter une exposition de champignons récoltés dans la ré- gion. L’activité se tiendra de 10h à 18h au local des Scouts situé au 11, avenue de la Fabrique à Mont- magny. Le samedi 22 septembre, les intéressés sont in- vités à apporter à ce même local les champignons récoltés dans les jardins, sur les terres, le long des routes et des sentiers. Le local sera ouvert à partir de 17h. À noter que les champignons devront avoir été cueillis le jour même afin d’en assurer la fraîcheur.

Fondé en 2012 le Cercle de mycologie des Ap- palaches est un club d’amateurs de champignons membre de la Fédération québécoise des groupes de mycologie. Le cercle a pour objectif de familiariser la population avec le monde des champignons par des cueillettes, des expositions et des conférences. Une carte de membre pour joindre le Cercle de mycologie des Appalaches est disponible au coût de 20$ et est valable pour toute une année. Cette carte donne accès à toutes les activités du cercle. Information au 418 241-2293 et au francois.ribordy@ cgocable.ca. (LOB)

activités parents- enfants 2-5 ans!

Le Regroupement L’aventure 0-5 ans est heureux d’annoncer que des ateliers parents-enfants se dérou- leront du côté de la Maison de la famille de la MRC de L’Islet à Saint-Pamphile. Ces ateliers commenceront dès le 29 septembre et se termineront le 10 novembre. Au total, les participants bénéficieront de 5 ateliers où ils pourront profiter d’activités avec leurs enfants âgés de 2 à 5 ans. Les ateliers seront gratuits et se dérouleront les samedis matin de 9h30 à 11h30. Des thèmes différents seront abordés à chacune des rencontres. Il y aura une partie où les groupes de parents et enfants seront sé- parés et une partie où ils seront tous réunis. Pour s’ins- crire, les familles peuvent communiquer avec la Maison

de la famille de la MRC de L’Islet au 418 356-3737. La date limite pour s’inscrire est le 27 septembre. Rappelons que le Regroupement est composé d’organismes communautaires, de CPE et de bureaux coordonnateurs, des MRC, du Centre de santé et ser- vices sociaux et de la Commission scolaire de la Côte- du-Sud. Au total, on compte 16 organismes et organi- sations ainsi que deux parents. Le Regroupement est ouvert à accueillir d’autres parents qui souhaiteraient s’impliquer. Toute personne intéressée peut s’adresser directement à Isabel Proulx-Heinz, coordonnatrice du Regroupement, au CLSC de Montmagny. Les activités au plan d’action sont rendues possibles grâce au sou- tien financier d’Avenir d’enfants. (LOB)

Autocueillette de pommes Autocueillette de pommes à à partir du 22 septembre partir du 22
Autocueillette de pommes
Autocueillette de pommes
à
à
partir du 22 septembre
partir du 22 septembre
McIntosh, Cortland, Liberty, Empire
McIntosh, Cortland, Liberty, Empire
Prunes Prunes - - Pommettes Pommettes
-
-
Citrouilles Citrouilles - - courges courges
Produits Produits transformés transformés : :
gelées, gelées, confitures, confitures,
marinades marinades
Autocueillette
au sac ou à la boîte
À BON PRIX!
510, chemin Bellevue Ouest
Cap-Saint-Ignace
Tél. : 418 246-5703
Tables de aux !
pique-nique
Bienvenue
familles
221A38-12 221A38-12
Modèle 262 XP 854. 99 $ Rabais Modèle 555 XP 709. 99 $ 100$ Modèle
Modèle 262 XP
854.
99 $
Rabais
Modèle 555 XP
709.
99 $
100$
Modèle 372 XP
1
199. 99 $
799. 99 $
à l’achat d’une scie
Si vous nous rapportez
votre scie usagée
(peu importe l’état)
Modèle 365
OUVERT : Lundi au vendredi :
8 h à 11 h 30 / 13 h à 16 h
Samedi : 8 h à 10 h
Huile à chaîne
Pro
Super
RogerLanglois
142,Saint-Jean-BaptisteOuest,
6,
99$
/3,7 L
Montmagny 418248-3309
204A38-12
| l’oie blancHe | MERCREDI 19 sEptEMbRE 2012 | 27www.oieblanc.com À TOUS LES PARENTS D’ENFANTS
| l’oie blancHe | MERCREDI 19 sEptEMbRE 2012 | 27www.oieblanc.com
À TOUS LES PARENTS D’ENFANTS ÂGÉS
ENTRE 3 ET 12 ANS
RENCONTRES DE GROUPES
Sentez-vous que
votre enfant vous
fait vivre des
émotions
contradictoires ?
Avez-vous
parfois
l’impression
que
votre
à patience
est
mise
l’épreuve?
Si oui, il peut
vous être utile
de réfléchir
sur vos pratiques
éducatives
Participez à des rencontres
de groupes gratuites
Ces rencontres seront animées par une
travailleuse sociale, Nancy Davidson ainsi
qu’une technicienne en éducation spéciali-
sée, Maude Dubé.
Quand ?
Heure ?
Où ?
Les vendredis, du 21 septembre
au 23 novembre
13 h 30 à 15 h 30
CLSC de Saint-Jean-Port-Joli
ET INSCRIPTIONS
INFORMATION
Nancy Davidson
430, rue Jean-Leclerc
Date limite d’inscription : 20 septembre
Travailleuse sociale
418 598-3355 poste
6312
Maude Dubé
Technicienne
éducation
spécialisée
418 598-3355
en poste
6326
Projet de recherche approuvé par le Comité d’éthique de la recherche du CHAU Hôtel-Dieu de Lévis (CER-0910-025)
308G38-12
VOX POP Que pensez-vous de la bibliothèque de votre école et du projet de bibliothèque
VOX
POP
Que pensez-vous de la
bibliothèque de votre
école et du projet de
bibliothèque publique
à Montmagny?
Patrick Adams et Loïc Caron, étudiants au
CECM «Depuis la rénovation de la bibliothèque du CECM,
c’est plus accueillant et pratique, notamment pour le
photocopieur. Mais c’est un peu petit et il manque de romans.
J’aime autant mieux qu’ils construisent la nouvelle
bibliothèque au centre-ville. Les gens vont se déplacer
ailleurs au lieu d’être toujours à l’école.»
Joanie Couture, Alexandra Bélanger, Chloé
Deschamps, Émilie Jacob, Laurie Therrien, Laïla
Royer, étudiantes à Casault «Il n’y a pas de livres récents
ici. Ça serait le fun d’avoir plus d’ordinateurs. Et la section adulte
n’est pas vraiment utilisée. La nouvelle bibliothèque, tout le
monde va y avoir accès et il y aura sans doute plus de livres récents.
C’est peut-être un peu plus loin pour nous, mais même si on voulait
agrandir celle de l’école, il n’y a pas beaucoup de place.»
Rosalie Morin, étudiante au CECM
«À Casault, c’est quand même assez diversi é et bien
organisé. Ça ne me dérange pas vraiment que la
nouvelle bibliothèque soit construite au centre-ville.
C’est pas plus loin aller là-bas.»
Camille
Létourneau,
Amélie
Lévesque,
Geneviève Martel, étudiantes à Casault
«Notre bibliothèque, elle est assez ennuyante. Il n’y a pas
de vie. C’est rare qu’on y va. Les ordinateurs sont pas mal
lents. Que la nouvelle bibliothèque soit au centre-ville, ça
ne nous dérange pas. C’est quasiment à côté.»
Jessica Robichaud et Dominique Blais,
étudiantes au CECM
«C’est sûr que ça va être un plus pour la ville, mais en
même temps l’école perd pas mal de choses. Ça fait
combien de temps que la bibliothèque de Casault est
comme ça? Ça fait sûrement plus de 20 ans. Elle n’a
jamais été changée.»
Joël Blais, étudiant à Casault
«Je la trouve bien remplie. Il y a des livres pour tous les
genres de personnes. C’est un beau projet la nouvelle
bibliothèque, mais je pense que celle de Casault ferait
quand même bien l’a aire. On devrait réinvestir dans
celle de l’école, parce qu’on a déjà une bonne base.»
Visionnez le vox pop sur oieblanc.com
Croyez-vous qu’une entente
pourra être signée dans la Ligue
nationale de hockey afin de
débuter la saison à temps ?
Oui :
27%
Non :
73%
Votez sur oieblanc.com pour la question de la semaine prochaine :
Êtes-vous favorable au projet de bibliothèque publique ?
VIDÉOS EN LIGNE
Une magnymontoise dans une téléréalité culinaire
Le Canotier de l’Isle : un fromage au goût d’antan
Di usée le mardi 11 septembre 2012
Di usée le jeudi 12 septembre 2012
| MERCREDI 19 sEptEMbRE 2012 | l’oie blancHe | www.oieblanc.com28
901S38-12

L’OIE BLANCHE

blancHe | www.oieblanc.com28 901S38-12 L’OIE BLANCHE I n f o s 24 000$ poUr développement et

Infos

www.oieblanc.com28 901S38-12 L’OIE BLANCHE I n f o s 24 000$ poUr développement et paix La

24 000$ poUr développement et paix

La campagne Carême de partage 2012 de Déve- loppement et Paix a permis d’amasser plus de 24 000$ dans notre diocèse. Comparativement à l’année précé- dente, il s’agit d’une augmentation de plus de 2 000$. Et il reste encore certaines sommes à comptabiliser pour connaître le portait final de cette campagne dont la présidence d’honneur avait été confiée à Mgr Clément Fecteau, évêque émérite du diocèse. Ces chiffres excluent toutefois les sommes amas- sées à l’occasion d’un appel spécial lancé en janvier dernier en faveur des pays de la Corne d’Afrique aux prises avec une famine catastrophique. Cet appel d’ur- gence avait permis d’amasser dans notre diocèse plus de 12 200$. À l’occasion de l’assemblée générale annuelle du Conseil diocésain de Développement et paix, la prési- dente de l’organisme, Mme Chantal Mercier se disait émerveillée d’un tel résultat. Même si le nombre de fi-

spectacle bénéfice de l’amie

dèles dans nos églises diminue, les diocésains et diocé- saines savent encore se montrer généreux et solidaires avec les pays les plus défavorisés. L’appui financier qu’accordent les diocésains et diocésaines à Développement et Paix s’avère essen- tiel compte tenu du fait que l’Agence canadienne de développement international (ACDI) a réduit considé- rablement l’aide qu’elle accordait antérieurement à l’organisme. Par ailleurs, l’assemblée générale du 11 septembre dernier fut l’occasion d’accueillir un nouveau membre au sein du Conseil diocésain. Il s’agit de M. Jacques Lavoie, de La Pocatière, qui sera vice-président du Conseil. Il remplace à ce poste M. Gilles Cyr, de Saint- Jean-Port-Joli, qui quitte après de nombreuses années de service. En acceptant ce mandat, M. Lavoie effectue un retour au sein du Conseil diocésain qu’il a présidé en 1996-1997. (LOB)

L’Amie La Pocatière présentera sa première activité bénéfice de la saison, le 26 septembre pro- chain. Cette activité prendra la forme d’un specta- cle bénéfice et sera présenté à l’auditorium de l’ITA La Pocatière. En vedette, M. Gilles Gauthier imitateur émé- rite, connu pour ses imitations de Séraphin, Co- lombo, Elvis Presley et bien d’autres encore. Ses performances lui ont values de faire les capsules de Séraphin au 400e de Québec. On l’a vu à plu- sieurs émissions de télévision dont Les Démons

du midi et Louvain à la carte. Il a également été collaborateur aux émissions de radio La Jungle et Le Zoo où il imitait les Bourassa, Mulroney, Chré- tien, Jean-Paul II, Johnny Carson, Le Capitaine Bonhomme, etc. Venez contribuer à l’œuvre de L’Amie, soyez présent pour les enfants du monde. Les billets sont en vente chez Uniprix La Poca- tière et Saint-Jean-Port-Joli au coût de 25$. Il est également possible de réserver vos pla- ces au 418-856-4082 ou amie@amie.ca. (LOB)

témoigner poUr mieUx sensibiliser!

Sur le territoire de Montmagny-L’Islet, trois organismes communautaires oeuvrent en santé mentale. Ayant pour mission de soutenir, d’accom- pagner et d’améliorer la qualité de vie de toutes personnes touchées par la maladie mentale, Les Nouveaux Sentiers de la MRC de L’Islet ainsi que

Les Nouveaux Sentiers de la MRC de L’Islet ainsi que Le Trait d’Union de Montmagny offrent

Le Trait d’Union de Montmagny offrent divers servi- ces aux personnes souffrants d’un trouble de santé mentale tandis que les membres de l’entourage de ces derniers peuvent reçoivent des services à L’An- cre.

Pour ces organismes, la Semaine de sensibili- sation aux maladies mentales, qui aura lieu du 30 septembre au 6 octobre, est une belle occasion pour sensibiliser la population à la réalité des personnes qui en souffrent et des membres de leur entourage. Travaillant de concert, ils vous offriront, une activité de sensibilisation le jeudi 4 octobre 2012 à la Salle Gérard Ouellet de Saint-Jean-Port-Joli dès 17h. Au coût de 5$ pour l’entrée, cette soirée vous propose : léger goûter, musique d’ambiance, exposition d’œuvres suivie de deux témoignages. Ces invités seront Mme Jennifer Ottaway, artiste peintre qui nous dévoilera son histoire, des routes parsemées d’embûches où la maladie mentale s’est liée à des conditions sociales difficiles, mais où les rêves et la résilience ont été les ingrédients de son rétablissement. Par la suite, M. Jean-Pierre Langevin, policier à la retraite, qui est confronté à la schizophrénie de son fils Philippe, nous partagera sa détermination à lui redonner le maximum d’auto- nomie. M. Langlois a participé à l’émission «On prend toujours un train» en juillet dernier. Toutes personnes sensibles à cette cause sont invitées à y participer ! Pour informations et inscriptions : Les Nou- veaux Sentiers : 418 359-3348, L’Ancre 418 248- 0068 et le Trait d’Union : 418 248-4948. (LOB)

| loie blancHe | MERCREDI 19 sEptEMbRE 2012 | 29www.oieblanc.com

L’OIE BLANCHE

w w . o i e b l a n c . c o m L’OIE

Infos

e b l a n c . c o m L’OIE BLANCHE I n f o

Les projets de L’aMie au BuruNdi, 10 aNs déjà !

L’AMIE – Aide internationale à l’enfance,

a organisé dernièrement une conférence sur la

situation des enfants de la rue et des enfants affectés par le VIH au Burundi. La présentation

a été faite par un partenaire de L’AMIE dans ce pays, soit Monsieur Athanase Rwamo, coordon- nateur sous-régional d’un groupement d’asso- ciations oeuvrant auprès des enfants démunis de l’Afrique des Grands Lacs. Monsieur Rwamo est récipiendaire de deux prix de l’ONU. L’évènement, qui s’est tenu au Café Azimut,

a été une belle occasion pour Monsieur Rwamo

d’informer le public sur les projets en cours avec

l’Association de prise en charge des orphelins du SIDA, (APECOS) qui œuvre depuis près de vingt ans à améliorer les conditions de vie des orphe- lins qui sont infectés par le VIH en privilégiant

l’insertion en famille d’accueil, la scolarisation, les soins médicaux et le soutien psychologique

et économique.

Mme Marie-Ève Pineault , coordonnatrice au projet de L’AMIE M.Gilles Levesque, administra- teur de L’AMIE?M. Athanase Rwamo, coordon- nateur au Burundi?M. André Jalbert président,

directeur général de L’AMIE et Mme Madeleine B. LeBlanc, présidente honoraire de L’AMIE

Monsieur Rwamo a également présenté le travail de l’OPDE, (Œuvre humanitaire pour la protection et le développement de l’enfant en difficulté). Cet organisme a comme mission de protéger les droits des enfants en détresse, particulièrement des enfants de la rue en les insérant dans la vie socio-économique. Actuel- lement, plus de 350 enfants sont rejoints par le programme de scolarisation de l’OPDE. Monsieur Rwamo a finalement profité de l’occasion pour remercier et saluer tous les do- nateurs de La Pocatière, où L’AMIE a été fondée, qui oeuvrent pour favoriser un développement communautaire durable afin d’améliorer la situa- tion des enfants au Burundi. De plus, Mme LeBlanc et M. Gilles Lévesque ont remis un souvenir de la Ville de La Pocatière, ainsi qu’un recueil de peinture réalisé en colla- boration avec Mme Hélène Desjardins. Enfin, L’AMIE remercie également le public présent et intéressé à en apprendre davantage sur les pro- jets réalisés pour les enfants du Burundi, avec qui L’AMIE travaille depuis 10 ans.

Source : Katya Sénéchal Stagiaire de L’AMIE

10 ans. Source : Katya Sénéchal Stagiaire de L’AMIE Mme Marie-Ève Pineault , coordonnatrice au projet

Mme Marie-Ève Pineault , coordonnatrice au projet de L’AMIE, M.Gilles Levesque, administrateur de L’AMIE, M. Athanase Rwamo, coordonnateur au Burundi, M. André Jalbert président, directeur général de L’AMIE et Mme Madeleine B. LeBlanc, présidente honoraire de L’AMIE.

Nouveaux services daNs L’isLet

Grâce au soutien financier du CLD de la MRC de L’Islet, et en partenariat avec la municipalité, quatre organismes communautaires sont fiers d’offrir des services à la population de L’Islet, et ce, sous un même toit. Apprendre Autrement, le Centre-Femmes La Jardilec, la Maison de la Famille de la MRC de L’Islet et la Maison des Jeunes Patriotes animeront l’Espace communautaire L’Islet. Situé au 112 des Pionniers Ouest à L’Islet-sur-Mer (anciennement le Pub des Pionniers), l’Espace communautaire L’Islet propose un éventail de services pour les jeunes, les

adultes et les familles : halte-garderie, appui péda- gogique aux élèves du primaire et du secondaire, dîner-causerie et animation pour les jeunes de 12 à 17 ans. Déjà très actifs dans la communauté, ces qua- tre organismes sont fiers de vous inviter à l’ouver- ture officielle qui aura lieu le mardi 23 octobre prochain. De 17h à 19h, les représentants des orga- nismes communautaires seront sur place pour vous accueillir, vous informer et vous pourrez du même coup vous inscrire aux différents ateliers offerts. (LOB)

311G38-12
311G38-12

219A38-12

APPELEZ CHEZ CENTRE HI-FI ET MICROPLUS POUR ÉCONIMISER SUR VOS FRAIS INTERNET DÈS MAINTENANT!

418 248-0074

etsont

durant

et Pour

en vigueur

des deux. Cette offre ne peut être combinée à lassistance-compétitivité des prix, à la réduction de prix aux gouvernements, aux primes pour la location quotidienne, au programme dencouragement

la

des ventes

de

Cette

de

de

stations

les

L.

$, du au

un

d’essai

5,0

ville

vigueur

leur chances

numéro

étant

$ combinaison

d’immatriculation,

923

est requis. parcs

Costco V8 (chacun seulement.

Ti VCT de

participant

en

et 16 est qui des 147 et une L/100 sont logos méthodes

des

15

/ en km

(à l’exception

de

que Les

achat

»)

clients

au maximum.

« PRIX les EMPLOYÉS

moyens

Ford

Aucun

moteur

ainsi

12,8

: noms

frais

des