Vous êtes sur la page 1sur 5
70 Propositions pour libérer les énergies de la Jeunesse Volet départemental de la démarche –
70 Propositions pour libérer les énergies de la Jeunesse
70 Propositions pour libérer
les énergies de la Jeunesse

Volet départemental de la démarche – Hauts-de-Seine.

NB : Certaines rares propositions peuvent apparaitre deux fois pour être complet dans chaque catégorie.

PROPOSITIONS DE DIMENSIONS LOCALE OU DEPARTEMENTALE

Education

1. Instaurer des points d’information municipaux pour l’orientation en l’absence de CIO dans la ville

2. Développer des programmes ou des cours du soir pour favoriser l’acquisition de la lecture et de l’écriture

Emploi

3. Développer des initiatives de type forum de l’emploi, speed-dating pour l’emploi ou bourses aux jobs d’été

4. Développer les pépinières d’entreprises municipales

Logement

5. Tenir compte de la situation des étudiants lors de l’élaboration des Programmes Locaux de l’Habitat

6. Développer l’attribution de logements sociaux aux étudiants.

Intégration dans la République

7. Mettre en place des cérémonies en mairie lors de la délivrance de la première carte électorale

8. Donner toute leur place aux symboles de la République lors de tout évènement local

9. Favoriser globalement l’appropriation des symboles républicains par la jeunesse

10. Encourager les voyages et échanges scolaires ou d’été au sein du territoire français

11. Présenter aux élections plus régulièrement des candidats femmes, jeunes, d’origine sociale modeste ou de minorités visibles.

Culture, Vie associative et Loisirs

12. Développer les moyens mis à disposition de la vie associative et culturelle

13. Favoriser les rencontres entre les associations et les habitants

14. Mettre en place des guichets de la vie associative

15. Valoriser les bénévoles associatifs lors de cérémonies officielles

16. Favoriser davantage la pratique culturelle

17. Mettre en œuvre des 'contrats de vie culturelle' entre jeunes artistes et collectivités

PROPOSITIONS NATIONALES – EDUCATION

Redonner à l’école les moyens de la réussite

18. Réinjecter des moyens dans l’éducation, notamment humains

19. Réintroduire dans le budget général les fonds des programmes spéciaux n’ayant pas fait leurs preuves

20. Rétablir une meilleure formation des enseignants, donnant une place plus grande à l’enseignement

de la pédagogie et de l’autorité

Soigner les fondamentaux

21. Prioriser davantage l’enseignement de la lecture et de l’écriture

22. Offrir une orientation aux élèves/étudiants plus factuelle et personnalisée

23. Prévoir des rythmes scolaires plus en phase avec les rythmes biologiques des enfants

24. Faciliter les transitions primaire/collège, collège/lycée, lycée/université

Développer une école ambitieuse, ouverte et moderne

25. Refuser toute politique qui fait sortir un jeune du système scolaire sans diplôme

26. Porter l’obligation de scolarité à 18 ans

27. Mieux moduler les moyens alloués en fonction des publics accueillis

28. Prévoir un enseignant de plus que le nombre de classe, en charge du soutien scolaire

29. Développer des initiatives liant mieux l’école et son environnement

30. Développer les relations directes entre les parents et les professeurs

31. Moderniser les contenus pédagogiques pour mieux intéresser les jeunes et mieux tenir compte

de l’évolution de la société

Mieux lier enseignement supérieur et monde professionnel

32. Développer les échanges et les rencontres entre milieu enseignant et monde professionnel

Faire l’éducation partout

33. Imposer aux chaînes de télévision publiques la diffusion de davantage de programmes éducatifs,

aux heures de grandes écoutes

PROPOSITIONS NATIONALES – EMPLOI

Lutter contre les inégalités d’accès à l’emploi

34. Créer une bourse nationale des stages

35. Inclure le testing dans les missions des Inspecteurs du travail

Lutter contre la précarité de l’emploi

36. Obliger à l’embauche en CDI si l’embauche suit un stage de 6 mois dans la même entreprise

37. Limiter le taux de recrutement en CDD à 50% pour chaque entreprise

38. Imposer aux employeurs de communiquer de manière plus anticipée les horaires de travail

à leurs salariés et de mieux répartir les horaires sur la semaine

Créer un monde professionnel plus en phase avec les attentes de la jeunesse

39. Développer le télétravail

40. Imposer aux employeurs de nouvelles contraintes dans la fixation des horaires de travail

41. Limiter les programmes de mise en concurrence professionnelle

42. Inciter les entreprises à être plus performantes en matière de responsabilité sociale et environnementale

Favoriser la montée en responsabilité et l’entrepreneuriat des jeunes

43. Réserver une part des crédits de la prochaine banque publique d’investissement aux jeunes créateurs

44. Contribuer à un changement des pratiques des entreprises par une meilleure communication sur les réussites de jeunes cadres et des jeunes créateurs

PROPOSITIONS NATIONALES – INTEGRATION DANS LA REPUBLIQUE

L’intégration dès l’école

45. Réajuster l’enseignement de l’éducation civique pour aborder plus longuement la question du respect

de l’Etat et du respect de l’autre 46. Instaurer dans la scolarité, du primaire au baccalauréat, une nouvelle matière intitulé consistant en la réalisation de projets pratiques à destination de la collectivité

L’intégration par les symboles et les rites

47. Recréer un rite républicain de passage à l’âge adulte pour les jeunes hommes, rite perdu depuis la fin

du service militaire, par exemple via un service civique obligatoire

48. Donner toute leur place aux symboles de la République lors de tout évènement national

49. Favoriser globalement l’appropriation de ces symboles par la jeunesse

L’intégration par l’engagement

50. Développer le service civique

51. Soutenir l’engagement associatif

L’intégration par la connaissance de l’autre

52. Recréer des moments de rencontres entre français de différents territoires

L’intégration par la preuve d’une égalité de traitement selon les territoires

53. S’assurer d’une égalité de traitement et d’accès aux services publics selon les territoires et les populations

Un devoir d’exemplarité du monde politique

54. Mise en place d’un non-cumul des mandats et d’un non-cumul des mandats dans le temps

55. Effort d’ouverture des partis politiques par la fixation d’un montant maximum d’adhésion

56. Modification des règles du financement de la vie politique pour mieux équilibrer le rapport de force

au profit des petits partis

57. Présenter aux élections plus régulièrement des candidats femmes, jeunes, d’origine sociale modeste

ou de minorités visibles

58. Reconnaitre le vote blanc en engageant un nouveau vote si les suffrages exprimés sont inférieurs

à 65% des inscrits.

59. Rendre imprescriptibles les crimes ou délits liés à une activité politique

60. Rendre obligatoire les comptes rendus annuels de mandat.

PROPOSITIONS NATIONALES – CULTURE, VIE ASSOCIATIVE, LOISIRS

Développer le soutien apporté au monde associatif

61. Développer le soutien financier et logistique apporté au monde associatif

62. Mettre en place une reconnaissance professionnelle des activités associatives et de bénévolat dans le cadre d’une Validation des Acquis de l’Expérience

63. Remboursement pour tous les jeunes, l’année de leur majorité, d’une année de cotisation associative

La culture et la pratique culturelle pour tous

64. Favoriser davantage la pratique culturelle

65. Permettre, dès le primaire et le secondaire, des rencontres entre artistes et enfants/adolescents par la mise en place d’un temps scolaire réservé à ce type d’activité

66. Mettre en œuvre des 'contrats de vie culturelle' entre jeunes artistes et collectivités

PROPOSITIONS DE FINANCEMENT

67. Réintroduire dans le budget de l’éducation les fonds des programmes n’ayant pas fait leurs preuves

68. Mieux orienter le mécénat d’entreprise par la création d’une plate-forme nationale recensant les artistes

69. Créer un système d’incitation fiscale, pour les particuliers, à l'achat d'œuvres de jeunes artistes

70. Instaurer de nouvelles taxes sur les entreprises communes à toute l’Union Européenne