Vous êtes sur la page 1sur 8
C'est Chez Nous
C'est
Chez
Nous
Le bimensuel de la vie des entreprises de Saint-Martin Retrouvez- nous sur caraibesmagazine.com Et sur cestcheznous97150@facebook.com
Le bimensuel de la vie
des entreprises de
Saint-Martin
Retrouvez- nous sur caraibesmagazine.com
Et sur cestcheznous97150@facebook.com
Tél. : 05 90 51 94 71 ou 06 90 77 39 29
Email : ccheznous97150@gmail.com
c/o IFTG – 12/14 rue Anégada – Hope estate – 97150 Saint-Martin
SARL au capital de 200 euros – Siret 750 359 671 00013 – ISSN en cours

0.10 Euro

N°14 Lundi 1 er octobre 2012

EDITO La rédaction de « C’est Chez Nous » tient à vous remercier de votre fidélité
EDITO
La rédaction de « C’est Chez Nous » tient à vous remercier
de votre fidélité et pour vos commentaires constructifs.
une véritable aventure collective. Le nouveau Carnaval
sera haut en couleur ! « C’est Chez Nous » vous en fait la
présentation !
Nous
en
tenons
compte
pour
vous
offrir
un support
« Economie sociale et solidaire ». Cette notion
si
d’information utile et agréable à lire. Ce nouveau numéro
importante pour notre pays
qui
se
dit
à
la pointe
des
change de
présentation. Nous espérons que vous
avancées sociales n’est pas facile à comprendre. Nous
apprécierez
le
changement !
Faites
nous
part
de
vos
commentaires :
vous proposons donc une explication détaillée de cette
idée dont les origines remontent à la fin du XIXème siècle.
Ccheznous97150@gmail.com
Ecologie :
les
inventions
ne
manquent
pas !
Cette
Exceptionnellement, « C’est Chez Nous » sortira un numéro
spécial, lundi prochain pour présenter le salon de l’occasion
semaine, « C’est Chez Nous » vous présente l’éolienne qui
fabrique de l’eau !
automobile qui aura lieu le 20 octobre prochain, zone
d’activité de Hope Estate. A cette occasion, nous vous
Huitième clé de la réussite : mettre en place une stratégie
commerciale pour atteindre vos objectifs ! Comment ?
présenterons le programme des festivités et nos partenaires
qui nous accompagnent pour vous offrir une journée riche
en animation pour les grands et les petits.
La rentrée des classes est derrière nous. Notre sondage
auprès de vous révèle que nos écoles offrent un
enseignement de qualité.
La vente est un art. Les techniques commerciales sont
nombreuses. Comment s’y retrouver et surtout vous
Bonne lecture !
permettre d’être performant ? « C’est Chez Nous » vous
propose une nouvelle saga sur les techniques de vente qui
permettent de créer un lien particulier avec vos clients.
Un nouveau Carnaval haut en couleur ! Cet évènement sera
Historique sur 30 jours
Taux de change : euros / dollars

TECHNIQUES DE VENTE Les nouvelles tendances

Comment définissez-vous un bon commercial, un bon vendeur ? Cette question n’a pas le même sens si on la pose à un chef d’entreprise ou à un client potentiel. Pour un chef d’entreprise, la réponse évidente sera : « Celui qui me ramène le plus de Chiffre d’Affaire (CA) ! ». Pour

le client, la réponse sera : « Celui qui ne me force pas et qui sait m’écouter ! ». Dans tous les cas, le souvenir du commercial qui met le pied dans la porte ne doit rester

qu’un souvenir…

TECHNIQUES DE VENTE Les nouvelles tendances Comment définissez-vous un bon commercial, un bon vendeur ? Cette

« C’est Chez Nous » vous propose donc de découvrir les nouvelles techniques de vente qui permettent de créer

un lien professionnel particulier entre l’entreprise et le client. En temps de crise, il semble difficile d’être compétitif. Mais la morosité générale n’est qu’un leurre,

une illusion trompeuse. La relance économique ne dépend pas forcément que du reste du monde. Elle commence chez vous !

Au fil des articles suivants, « C’est Chez Nous » vous proposera une présentation des techniques efficaces en fonction de votre environnement (vente en boutique, porte à porte, gestion de portefeuille clients, phoning,

etc.). Mais la technique seule n’est pas suffisante. Commençons par parler des qualités d’un bon vendeur.

La vente nécessite avant toute autre chose des qualités

humaines et relationnelles. C’est plus une question

d’état d’esprit (savoir-être) que de techniques de vente (savoir-faire).

Objectif :

Fournir à une personne ou une entreprise un

produit ou un service

qui lui sera profitable en

concluant un accord commercial gagnant-

gagnant.

Si vous gardez en tête cet objectif, vous vous rendrez

compte que ce qui est important, c’est d’une part vos qualités humaines et relationnelles, et d’autre part votre compétence dans votre domaine d’activité. La vente et

les techniques de vente se résument à cela et à rien

d’autre.

LES QUALITES HUMAINES Soyez honnête

Soyez toujours honnête avec votre client. La vente est basé sur la confiance, le mensonge et la tromperie détruisent immédiatement la confiance.

Soyez vrai

Dites la vérité. Si vous avez fait une erreur, dites-le. Si vous ne savez pas, dites-le. Personne ne fait confiance à quelqu'un qui cherche à dissimuler la vérité.

Soyez digne de confiance

Quand vous promettez quelque chose, fournissez-le, même si vous devez bouger ciel et terre.

Soyez sincèrement intéressé par votre client

Vous devez avoir envie de lui rendre service, de l'aider, de lui faciliter la vie ou son travail. Ce qui compte s'est

votre client, pas vous, votre chiffre ou votre commission.

TECHNIQUES DE VENTE Les nouvelles tendances Comment définissez-vous un bon commercial, un bon vendeur ? Cette

LES QUALITES RELATIONNELLES Soyez attentif

 

Répondez aux questions de votre client. Acceptez et comprenez ses objections. Ecoutez-le quand il vous parle, comprenez ce qu'il vous dit.

Etre attentif c'est aussi

ne

pas être

trop

technique si

votre interlocuteur n'est pas un technicien ou un ingénieur ou s'il n'est tout simplement pas intéressé par la technique.

Soyez à l'aise

 

Etre totalement à l'aise vous permettra d'être totalement

attentif.

Comment être à l'aise :

 
  • - En

étant

parfaitement préparé et en connaissant

parfaitement vos produits.

 
  • - En étant honnête.

  • - En étant réellement intéressé par votre interlocuteur.

La seule chose qui est importante, c'est votre client, pas vous ou vos objectifs.

  • - Ne coupez pas votre interlocuteur, laissez-le finir

  • - Ecoutez et comprenez votre interlocuteur

 
  • - Soyez amical

 

Cela semble évident mais vous devez également être amical. Aimez-vous fréquenter des personnes désagréables ou peu aimables ? Non. Eh bien, vos

clients sont comme vous.

 
La collecte des fonds ne se fait pas sans peine. Qu’elle soit publique, privée ou gagnée
La collecte des fonds ne se fait pas sans peine. Qu’elle
soit publique, privée ou gagnée grâce aux évènements
organisés (vente de soupes, tournois de belote et
domino, walkathon, marché de Noël, etc.), le comité
se bat pour que les festivités marquent l’histoire
de notre culture et participe à la relance
économique de notre île. Des demandes de
subventions auprès de la collectivité, de l’état et des
fonds européens sont en cours. « L’aide doit être
supérieure à celle de 2012 ». Les entreprises peuvent
être partenaires par le sponsoring direct ou le règlement
de factures par exemple. L’idée est que chacun peut
participer en fonction de ses moyens. Grandes ou
petites, les participations contribuent toutes à la vie de
cet évènement culturel et vivant. Comme le souligne le
vice-président Hubert Fleming : « il n’est pas
question de ne pas pouvoir payer nos factures. Le
carnaval est une institution qui doit montrer
l’exemple et s’inscrire dans l’avenir. »
Et l’avenir, c’est les enfants ! Il faut noter que les
écoles s’investissent et participeront grandement aux
pré-parades cette année. Soyons donc sûr que tout est
fait pour que le nouveau carnaval haut en couleur
participera à l’animation de cette nouvelle saison
touristique afin de promouvoir notre culture au-delà de
nos côtes. L’office du tourisme, partenaire de cet
évènement, participe à la promotion vers l’extérieur en
mettant en avant notre destination soleil cet hiver. La
relance économique dépend aussi de notre
faculté à créer l’envie.
« Evènement incontournable de la vie culturelle de
Notre potentiel ne fait aucun doute. Notre économie
Saint-Martin, le CARNAVAL est une véritable aventure
locale doit être mise en valeur. Participons tous à notre
collective, placée sous le signe de la créativité, de la
manière
à
sa
relance !
C’est ensemble que nous
découverte, du plaisir partagée. La magie du moment
réussirons !
est à la hauteur de l’implication de tous et le défilé est à
l’image de la formidable énergie que recèle notre
population. »
Jean-Philippe RICHARDSON – Président
C’est par ces mots que le président de la FDSM (Le
comité des Festivités Carnavalesques de Saint-Martin)
motive son engagement pour ce projet haut en couleur
et si précieux pour notre culture. Créé en mars 2011, ce
nouveau comité organise le nouveau carnaval et
propose d’accompagner d’autres évènements culturels.
L’objectif annoncé est « d’être un relai puissant et
pertinent de la vie culturelle et carnavalesque, dont le
rôle est essentiel pour la création d’un tissu social de
proximité. Les bénévoles de FDCSM aident ceux qui le
souhaitent dans la réalisation de leur(s) projet(s)
culturels. »
En En quelques quelques chiffres, chiffres, le le carnaval carnaval 2013 2013 de de Saint-Martin Saint-Martin : :
-
-
329 329 jours jours d’organisation, d’organisation,
-
-
11 11 manifestations manifestations (3 (3 pré-parades, pré-parades, 6 6 parades parades et et
2
2
élections élections de de miss), miss),
-
7
-
7
soirées soirées au au village village (Galisbay), (Galisbay),
-
-
16 16 groupes groupes (5 (5 d’enfants d’enfants et et 11 11 d’adultes), d’adultes),
-
-
3000 3000 carnavaliers, carnavaliers,
-
-
8000 8000 spectateurs. spectateurs.
Mais avant tout, le carnaval 2013 de Saint-Martin, c’est
un slogan :
« Jump and Jam, Sun or Rain for Carnival 2013 »

Économie sociale et solidaire

Le terme « Economie sociale et solidaire » regroupe un

syndicats et fondations, fonctionnant sur des principes

d'égalité des personnes, de solidarité entre membres et

d'indépendance économique. Toutefois le premier terme

de l'expression se réfère plutôt à des organisations

identifiées par leur statut et occupant une place

importante dans la vie économique (banques, mutuelles,

etc.).

La notion d'économie

sociale

est

née

à

la

fin

du

XIX e siècle et s'est progressivement structurée

sous

l'impulsion

du

socialisme

utopique,

du

mouvement

ouvrier et du catholicisme social. La notion d'économie

solidaire,

se

rapporte

à

des

activités

visant

à

expérimenter de nouveaux « modèles » de

fonctionnement

de

l'économie,

tels

le

L'économie sociale se compose des activités
L'économie
sociale
se
compose
des
activités

économiques exercées par des sociétés, principalement

des coopératives et des mutuelles, ainsi que par des

associations. Elle a sa propre éthique, qui se traduit par

des principes tels que : statut privé, primauté de

processus de décision démocratique : « une personne,

une voix », autonomie de gestion.

Si on prend en compte des sociétés d'assurance ou de

banques qui se présentent encore

sous

la

forme de

mutuelles

ou

de

coopératives

(comme

le

a obligé

à

se

transformer

en

sociétés

commerciales,

l'économie

sociale

présente

une

proportion

importante

 

des

et

des

au

sein

de

Les plus importantes sont les coopératives avec 63

millions de membres et plus de 370 milliards d'euros de

47 millions de sociétaires et un chiffre d'affaires de 22

milliards d'euros ; ensuite les 25 millions de familles

couvertes par des mutuelles d'assurance pour un chiffre

d'affaires de 40 milliards ; et enfin les 40 millions

d'associés et 3 millions de salariés animant des

En 2008, l'Insee a publié des chiffres relatifs à l'emploi

en France dans l'économie sociale : en 2007, l’économie

sociale représente près de 10 % de l’emploi salarié

   

national hors agriculture et 8 % des salaires. Les 10%

du PIB réalisés par les acteurs de l’économie sociale

recensés par l’Insee représentent 800 000 entreprises

soit 2 millions de salariés.

 
national hors agriculture et 8 % des salaires. Les 10% du PIB réalisés par les acteurscommerce équitable revendique depuis de nombreuses années son appartenance à une économie solidaire, responsable ou encore durable, selon ses acteurs et son courant. Il est à souligner que l'affiliation du commerce équitable à une économie solidaire dépend de l'identité des acteurs concernés : en France, des fédérations comme Artisans du monde, les associations comme « Max Havelaar France » ou « Minga » revendiquent pleinement cette appartenance, tandis que des opérateurs commerciaux comme « Altereco » ou « Ethiquable » préfèrent insister sur l'humanisation de la logique de marché, et donc sur la notion de responsabilité. A noter aussi que l’économie sociale et solidaire s’a pplique aussi au monde de la finance et l'épargne. La finance solidaire participe pleinement à l'économie sociale et solidaire. Elle se distingue de la micro-finance en précisant ses objectifs : l'accroissement du capital social, tandis que la micro-finance est parfois utilisé comme simple instrument individuel palliatif à l'exclusion d'une population pauvre ou sans garantie du système bancaire. L'épargne solidaire est une pratique consistant à s'assurer que son épargne est investie dans des activités relevant de l'économie sociale et solidaire. Elle se distingue ainsi de la finance éthique, qui se contente d'exclure les entreprises les moins responsables des fonds d'épargne. « Il vaut toujours mieux essayer que de ne jamais échouer. » Andrew Williams " id="pdf-obj-3-332" src="pdf-obj-3-332.jpg">

Dans les échanges internationaux, on parle de

commerce équitable. Défini comme un partenariat

commercial entre importateurs et consommateurs de

pays du Nord et producteurs "marginalisés" de pays du

Sud, le commerce équitable revendique depuis de

nombreuses années son appartenance à une économie

solidaire, responsable ou encore durable, selon ses

acteurs et son courant.

 

Il est à souligner que l'affiliation du commerce équitable

à

une économie

solidaire dépend de

l'identité des

acteurs concernés : en France, des fédérations comme

du

les

associations

comme

« Max

ou

« Minga » revendiquent

pleinement

cette

appartenance,

tandis

que

des

opérateurs

commerciaux

comme

« Altereco »

ou

« Ethiquable » préfèrent insister sur l'humanisation de la

logique de

marché,

et

donc

sur

la

notion

de

responsabilité.

 

A noter aussi que l’économie sociale et solidaire

s’applique aussi au monde de la finance et l'épargne. La

finance solidaire participe pleinement à l'économie

sociale et solidaire. Elle se distingue de la micro-finance

en précisant ses objectifs : l'accroissement du capital

social, tandis que la micro-finance est parfois utilisé

comme simple instrument individuel palliatif à l'exclusion

d'une population pauvre ou sans garantie du système

bancaire. L'épargne solidaire est une pratique consistant

à s'assurer que son épargne est investie dans des

activités relevant de l'économie sociale et solidaire. Elle

se distingue ainsi de la finance éthique, qui se contente

d'exclure les entreprises les moins responsables des

fonds d'épargne.

 

« Il

que

de

ne

 
 
 
 
 
national hors agriculture et 8 % des salaires. Les 10% du PIB réalisés par les acteurscommerce équitable revendique depuis de nombreuses années son appartenance à une économie solidaire, responsable ou encore durable, selon ses acteurs et son courant. Il est à souligner que l'affiliation du commerce équitable à une économie solidaire dépend de l'identité des acteurs concernés : en France, des fédérations comme Artisans du monde, les associations comme « Max Havelaar France » ou « Minga » revendiquent pleinement cette appartenance, tandis que des opérateurs commerciaux comme « Altereco » ou « Ethiquable » préfèrent insister sur l'humanisation de la logique de marché, et donc sur la notion de responsabilité. A noter aussi que l’économie sociale et solidaire s’a pplique aussi au monde de la finance et l'épargne. La finance solidaire participe pleinement à l'économie sociale et solidaire. Elle se distingue de la micro-finance en précisant ses objectifs : l'accroissement du capital social, tandis que la micro-finance est parfois utilisé comme simple instrument individuel palliatif à l'exclusion d'une population pauvre ou sans garantie du système bancaire. L'épargne solidaire est une pratique consistant à s'assurer que son épargne est investie dans des activités relevant de l'économie sociale et solidaire. Elle se distingue ainsi de la finance éthique, qui se contente d'exclure les entreprises les moins responsables des fonds d'épargne. « Il vaut toujours mieux essayer que de ne jamais échouer. » Andrew Williams " id="pdf-obj-3-554" src="pdf-obj-3-554.jpg">

TRANSFORMER L’AIR EN EAU

Comment transformer

l’air

en

eau

potable ?

L’approvisionnement en eau potable ne constitue plus

un problème, même en terres arides où il n’existe ni

sources ni nappes phréatiques. Comment ? Il suffit d’air

humide, de vent et d’un dispositif savant mis au point

par l’inventeur Marc Parent : l’Eole Water. C’est tout ce

qu’il faut pour résoudre l’un des problèmes les plus

ardus : l’approvisionnement en eau potable, source de

vie. L’Eole Water est une éolienne qui transforme

l’humidité contenue dans l’air en eau potable.

TRANSFORMER L’AIR EN EAU Comment transformer l’air en eau potable ? L’approvisionnement en eau potable ne

Le procédé est simple : « l’éolienne aspire l’air. L’énergie du vent sert ensuite à refroidir cet air et les vapeurs d’eau qu’il contient qui se transforment ensuite en eau », explique Marc

Parent.

Captée par l’éolienne, l’humidité contenue dans l’air est

condensée pour devenir de l’eau potable. L’eau ainsi

récupérée est filtrée puis stockée dans le mat de

l’éolienne. Une éolienne peut produire entre 70 et 200

litres d’eau par jour, selon le lieu où elle est installée.

Selon l’inventeur, « avec un mat de 50 m, on pourrait

collecter 25 000 litres par jour. » Sur le plan écologique,

l’Eole Water n’a aucun impact. Actionnée par le vent,

elle ne consomme aucune énergie susceptible de polluer

l’atmosphère : Il s’agit d’une vraie solution

développement durable.

de

TRANSFORMER L’AIR EN EAU Comment transformer l’air en eau potable ? L’approvisionnement en eau potable ne

C’est aux Antilles que le projet a germé il y a plus de dix

ans. Cet autodidacte de 42 ans, passionné par les

systèmes de réfrigération, a eu l’idée de récupérer l’eau

de la climatisation dans la maison familiale isolée, et de

la verser dans une citerne. Depuis, il a conçu, pendant

ses loisirs, ces éoliennes productrices d’eau, déposé des

brevets dès 2001, et créé en juin 2008 Eole Water SAS. Pour en savoir plus sur
brevets dès 2001, et créé en juin 2008 Eole Water SAS.
Pour en savoir plus sur ce produit révolutionnaire, nous
vous invitons à visiter le site http://www.eolewater.com.
A quand notre première éolienne sur l’île ?
« Vous
ne
savez
jamais
ce
dont
vous
êtes
capable, jusqu’à ce que vous essayiez. »
Raoul Barrière
Clé de la réussite n° 8 :
Mettre en place une stratégie commerciale
La stratégie commerciale est la méthode à utiliser pour
aboutir à son objectif. Une stratégie est donc la
résultante de quatre éléments :
1.
Les objectifs :
Il est important de savoir dans quelle direction je
vais. Pour cela, il est primordial de définir des
objectifs réaliste (c’est-à-dire raisonnable et
atteignable, mais pas trop facilement) ; spécifique
(un objectif ne doit pas être général, mais porter
sur un point précis) ; mesurable (par exemple,
augmenter les ventes de 100 unités) ; défini dans
le temps (un objectif n'est pas fixé pour une
période indéfinie mais avec un terme précis) ;
vérifiable (les moyens de contrôle doivent exister,
être connus et acceptés comme étant fiables,
objectifs et équitables) ; responsabilisant (il doit
donner envie de se motiver et de mobiliser les
troupes) ; gratifiant (la réalisation de l'objectif doit
être récompensé).
2.
Les moyens :
Ils vont déterminer les actions et l’organisation
que je veux et/ou peux mettre en place.
Un moyen est un ensemble des ressources sur
les plans financier, humain, production,
fournisseurs, logistique, recherche et
développement, marketing, et dont l’entreprise
doit se doter pour atteindre les objectifs définis.
3.
La volonté :
La volonté forte d’aboutir, car la vie d'une
entreprise est semée d'embûches.
4.
L’environnement :
Une entreprise vit dans un environnement qui
va faire pression sur elle. Il faudra donc tenir
compte des contraintes, mais aussi des
opportunités engendrées par cet environnement
et s’adapter pour faire face ou en profiter.

Votre stratégie doit être écrite. L’idée n’est pas de faire

de la littérature, mais de résumer les grands axes de la

politique de l’entreprise. La formalisation répond à deux

besoins. Le premier est de vous aider à clarifier vos

idées et à synthétiser par écrit les éléments clefs sur

lesquels vous avez décidé de créer et de faire progresser

votre entreprise. Ce document vous servira de

référence, car toute action devra être en phase avec

votre stratégie. Ensuite, il vous servira pour expliquer,

faire comprendre et faire admettre les décisions que

vous prenez, car il s’agira, dès lors, d’un document de

référence.

Sur la base de votre réflexion, vous pourrez établir un

plan d'actions détaillé que vous pourrez mettre en

œuvre pour atteindre les buts définis dans votre

stratégie commerciale. Il faut alors décrire,

concrètement, les différentes étapes par lesquelles il

faut passer et les différents moyens à mettre en œuvre,

pour atteindre les objectifs définis. Ces étapes sont

détaillées et planifiées en terme d'actions, de coûts, de

timing, de moyens humains.

Les principaux plans d'actions porteront sur les opérations terrain (les actions de prospection, le suivi des
Les principaux plans d'actions porteront
sur
les
opérations terrain (les actions de prospection, le suivi
des
devis,
le
suivi
de
la
clientèle
existante
et
sa
fidélisation) ;
les
outils
de
vente
(les
documents

publicitaires et techniques, les argumentaires de vente,

agencement du lieu de vente) ; la gestion de

l'information commerciale (l'organisation en interne, les

outils et procédures, la gestion des différents fichiers) ;

la politique et les actions marketing ; la communication ;

La pratique montre que pour toute entreprise, quels

que soient sa taille et son secteur d'activité, les plus

efficaces sont toujours celles qui ont réalisé un travail

approfondi sur leurs fondamentaux commerciaux et leur

organisation. Les paramètres ci-dessus sont généraux et

vous pouvez les personnaliser. N'oubliez jamais que si

vous connaissez la destination, vous trouverez le chemin

qui y mène.

Votre stratégie doit être écrite. L’idée n’est pas de faire de la littérature, mais de résumerun plan d'actions détaillé que vous pourrez mettre en œuvre pour atteindre les buts définis dans votre stratégie commerciale. Il faut alors décrire, concrètement, les différentes étapes par lesquelles il faut passer et les différe nts moyens à mettre en œuvre, pour atteindre les objectifs définis. Ces étapes sont détaillées et planifiées en terme d'actions, de coûts, de timing, de moyens humains. Les principaux plans d'actions porteront sur les opérations terrain (les actions de prospection, le suivi des devis, le suivi de la clientèle existante et sa fidélisation) ; les outils de vente (les documents publicitaires et techniques, les argumentaires de vente, agencement du lieu de vente) ; la gestion de l'information commerciale (l'organisation en interne, les outils et procédures, la gestion des différents fichiers) ; la politique et les actions marketing ; la communication ; la gestion de l'équipe de vente La pratique montre que pour toute entreprise, quels que soient sa taille et son secteur d'activité, les plus efficaces sont toujours celles qui ont réalisé un travail approfondi sur leurs fondamentaux commerciaux et leur organisation. Les paramètres ci-dessus sont généraux et vous pouvez les personnaliser. N'oubliez jamais que si vous connaissez la destination, vous trouverez le chemin qui y mène. « Gardez le ca p dans la tempête et tenez fermement la barre. » Guy Roux Gestion d’entreprises Les soldes intermédiaires de gestion Un solde intermédiaire de gestion (S.I.G.) est un indicateur de gestion qui est utilisé pour apprécier la gestion d'une entreprise d'un point de vue analytique. Ils s'appuient sur les mêmes éléments comptables que le compte de résultat mais suivent un mode de calcul différent. Les soldes intermédiaires de gestion sont calculés « en chaîne » sur la base des informations comptables On distingue les 8 SIG suivants : marge commerciale, production de l’exercice, valeur ajoutée, excédent brut d’exploitation, résultat d’exploitation, résultat financier, résultat exceptionnel et résultat avant impôts. Une fois déterminé, chacun de ces soldes peut alors servir à l'analyse financière de l'activité et de la gestion de l'entreprise. En pratique, c'est l'expression en pourcentage des soldes intermédiaires de gestion qui est privilégié car elle permet d'établir des comparaisons entre les entreprises ou au sein de l’exercice entre les exercices comptables. Quelle en est leur signification ? 1. Marge commerciale : c’est la différence entre le prix de vente et le prix d’achat du bien vendu, 2. Production de l’exercice : c’est comme son nom l’indique la valeur de la production des biens vendus ou en stock, 3. Valeur ajoutée : elle exprime la valeur créée par l’entreprise, 4. Excédent brut d’exploitation : il exprime la capacité de l’entreprise à dégager de la trésorerie, 5. Résultat d’exploitation : il est égal au bénéfice brut de l’entreprise avant impact de l’impôt sur les sociétés, de la politique d’investissement et de financement de l’entreprise, 6. Résultat financier : est la différence entre les produits financiers et les dettes financières, 7. Résultat exceptionnel : est le résultat des éléments ne relevant ni du cycle d’exploitation ni du financement ; 8. Résultat avant impôts est la résultante des soldes précédents. " id="pdf-obj-5-80" src="pdf-obj-5-80.jpg">
Gestion d’entreprises Les soldes intermédiaires de gestion Un solde intermédiaire de gestion (S.I.G.) est un indicateur
Gestion d’entreprises
Les soldes intermédiaires de gestion
Un solde intermédiaire de gestion
(S.I.G.)
est
un
indicateur de gestion qui est utilisé pour apprécier la
gestion d'une entreprise d'un point de vue analytique. Ils
s'appuient sur les mêmes éléments comptables que le
compte de résultat mais suivent un mode de calcul
différent.
Les soldes intermédiaires de gestion sont calculés « en
chaîne » sur la base des informations comptables On
distingue les 8 SIG suivants : marge commerciale,
production de l’exercice, valeur ajoutée, excédent brut
d’exploitation, résultat d’exploitation, résultat financier,
résultat exceptionnel et résultat avant impôts.
Une fois déterminé, chacun de ces soldes peut alors
servir à l'analyse financière de l'activité et de la gestion
de l'entreprise.
En pratique,
c'est
l'expression
en
pourcentage
des
soldes intermédiaires de gestion qui est privilégié car
elle permet d'établir des comparaisons entre
les
entreprises ou au sein de l’exercice entre les exercices
comptables.
Quelle en est leur signification ?
1.
Marge commerciale : c’est la différence entre le prix
de vente et le prix d’achat du bien vendu,
2.
Production de l’exercice : c’est comme son nom
l’indique la valeur de la production des biens vendus
ou en stock,
3.
Valeur ajoutée : elle
exprime la
valeur créée par
l’entreprise,
4.
Excédent brut d’exploitation : il exprime la capacité
de l’entreprise à dégager de la trésorerie,
5.
Résultat d’exploitation : il est égal au bénéfice brut
de l’entreprise avant impact de l’impôt sur les
sociétés, de la politique d’investissement et de
financement de l’entreprise,
6.
Résultat
financier :
est
la
différence
entre
les
produits financiers et les dettes financières,
7.
Résultat exceptionnel : est le résultat des éléments
ne
relevant
ni
du
cycle d’exploitation ni du
financement ;
8.
Résultat avant impôts est la résultante des soldes
précédents.

Sondage

Saint Martin et l’école

Alors que sest tenu le forum de la rentrée au Mercure

(Calypso Event), « C’est Chez Nous »

est

allé

à

la

rencontre de parents d’élèves pour les interroger sur

leur sentiment à l’égard de l’école de leurs enfants.

Sondage Saint Martin et l’école Alors que s ’ est tenu le forum de la rentréeexpérience éternelle que tout homme qui a du pouvoir est porté à en abuser. » Montesquieu La dépense moyenne par élève représente 5730 euros la budget de l’Etat avec 63 milliards d’euros. Contrairement nationale reste le premier Le budget de l’Education Le savez-vous ? France Avec 62,3 milliards d’euros, ce budget reste de loin le La France dans la moyenne hausse des rémunérations des enseignants. 68,2% en trente ans, essentiellement sous l’effet de la montants ont augmenté respectivement de 76,3% et de dans le primaire et 9670 euros dans le secondaire. Ces une consacré à la rémunération des 849 700 enseignants. milliards). Sur ce montant, 58 milliards (soit 93%) est premier de l’Etat devant la charge de la dette (46,8 enseignants 93% du budget consacré à la rémunération des d’éducation avec 6% de son PIB. moyenne des pays de l’OCDE pour les dépenses la à est au-dessus de idée reçue, " id="pdf-obj-6-27" src="pdf-obj-6-27.jpg">

A la question « Avez-vous choisi l’enseignement

public ?», vous avez été 75% à répondre par l’affirmatif.

Cette réponse est la même dans tous les quartiers de

l’île, à l’exception du secteur grand-case / baie orientale

et les terres basses. Les raisons avancées quant au

choix du système privé tournent autour de deux axes,

les effectifs dans les classes du public et la qualité de

l’enseignement qui peut découler de ces sureffectifs.

Et bonne nouvelle pour les enseignants du public, 99%

des personnes interrogées sont satisfaits de

l’enseignement dispensé. Un taux qui atteint même les

100% chez les jeunes de 25 ans et moins ou chez les

habitants de Marigot.

Et non seulement les personnes interrogées sont

satisfaits du système éducatif mais en plus ils sont 60%

à trouver le corps enseignant très compétents et 33% à

le trouver compétent. Une très faible minorité (6%)

trouve un manque de motivation chez les enseignants.

Enfin, la dernière question a porté sur « le rôle de l’école

dans votre vision de l’éducation des enfants ». En

d’autres termes, pour vous, l’école doit apporter :

uniquement l’enseignement des matières de base

(français, mathématiques, langues …) ou l’enseignement

et la vie en collectivité et/ou une ouverture sur le

monde ? 41% des personnes interrogées attendent du

système scolaire l’enseignement d’une culture de base

augmentée de l’apprentissage de la vie en collectivité.

L’enseignement des matières de base n’est citée que par

21% des personnes interrogées. Et l’ouverture sur le

monde est citée par 38% des personnes interrogées

avec des pointes de 50% chez les personnes habitant

baie orientale ou quartier d’Orléans. Chez les chefs

d’entreprise, c’est même la réponse qui arrive en

premier.

Voici donc un sondage intéressant qui laisse penser que

l’année scolaire va bien se dérouler.

La dépense moyenne par élève représente 5730 euros la budget de l’Etat avec 63 milliards d’euros.
La dépense moyenne par élève représente 5730 euros la budget de l’Etat avec 63 milliards d’euros.
La dépense moyenne par élève représente 5730 euros la budget de l’Etat avec 63 milliards d’euros.
La dépense moyenne par élève représente 5730 euros la budget de l’Etat avec 63 milliards d’euros.
La dépense moyenne par élève représente 5730 euros
la
budget de l’Etat avec 63 milliards d’euros. Contrairement
nationale reste le premier
Le budget de l’Education
Le savez-vous ?
France
Avec 62,3 milliards d’euros, ce budget reste de loin le
La France dans la moyenne
hausse des rémunérations des enseignants.
68,2% en trente ans, essentiellement sous l’effet de la
montants ont augmenté respectivement de 76,3% et de
dans le primaire et 9670 euros dans le secondaire. Ces
une
consacré à la rémunération des 849 700 enseignants.
milliards). Sur ce montant, 58 milliards (soit 93%) est
premier de l’Etat devant la charge de la dette (46,8
enseignants
93% du budget consacré à la rémunération des
d’éducation avec 6% de son PIB.
moyenne des pays de l’OCDE pour les dépenses
la
à
est au-dessus de
idée reçue,
votre réseau le sera également.
votre réseau le sera également.
La rédaction « C’est Chez Nous » s’associe avec vous pour créer des évènements marquants. Notre
La rédaction
« C’est Chez Nous » s’associe avec vous pour créer des
évènements marquants. Notre vocation est de participer
au dynamisme de Saint-Martin.
Le 20 octobre prochain, nous vous invitons à notre
premier salon de l’occasion automobile qui se tiendra
Zone d’activité de Hope Estate.
C’est pour vous l’occasion de participer étroitement à un
projet économique qui ne manquera pas d’attirer le plus
grand nombre. De nombreuses animations sont prévues
pour les grands et les petits.
« C’est Chez Nous » vous propose donc de devenir
sponsor ou partenaire de ce projet. Contactez Samuel
au 0690773929 pour qu’il vous renseigne sur les
modalités et le
détail
de
l’offre
dont vous pouvez
bénéficier.
La
limite
des
réservations
est
fixée
au
vendredi 5 octobre.
Rejoignez-nous !
A tous les professionnels, nos lecteurs sont vos clients !
Accessible partout, et maintenant sur le net, vos
annonces publicitaires seront connues de tous !
Contactez-nous par mail :
Ccheznous97150@gmail.com
Ou appelez Samuel au 0690773929 !
Rejoignez également notre page Facebook :
Cestcheznous97150@facebook.com

Annonces particuliers gratuites

Vend tout dans

la

maison

(meubles, linges,

vêtements, électroménager, etc.) et petite voiture sans

permis, prix à débattre. Tél. : 0690226594

 

Vend deux malles de voyage métalliques (100cm), 65€

pièces, et loue studio avec mezzanine (90m2), à la

savane, non meublé, loyer 500€. Tél. : 0690226594

Mont Vernon 1 - AV maison dans petite copro. 90m2

3 ch 2 sdb – Jacuzzi. Produit coup de cœur –

260000 euros Tél. : 06.90.88.72.98

 

A saisir opportunité à St Barthélémy

 

EURL agencement et distribution cuisine Année 2005

(défiscalisation) Prix à débattre Contactez Samuel au

06.90.77.39.29

Cause départ : Vends central vidéo surveillance

infrarouge (SWANN 550 PRO) intérieure/extérieure.

8 Channel avec système de surveillance via Internet ou

phone mobile, possibilité de branché 8 Caméras.

équipé de 4 cameras infrarouge, Disque dur de 500

GB.Servi une fois. Excellent état.

 

La boite contient: 1 central avec disque dur 500 GB,

télécommande, 4 Cameras infrarouge haute définition

(vision de nuit) et câble de 15m pour chaque caméra.

Adapter pour habitation, commerce, etc.

 

Prix: 350€.

Contact: 06 90 88 19 88

 

Email: pameodistribution@gmail.com