Vous êtes sur la page 1sur 119
 
IMPRIMERIE ORIENTALE DE A, RURDIN
El'
Cio,
4,
RUE
GARNŒR,
ANGERS,
,
!
ÉTUDE
SUR LE
DI LECTE
DE
GRAT
PAR
N HLIL
OFFICIER-INTERPRÈTE
DE
2'
CLASSE DU
SERVICE
nes
AFFAIRES
INIlIGÈNES
D'ALGÉRIE
IllEMBRE DE LA SOCIÉTÉ ASIATIQUl> DE
PARIS
PARIS
ERNEST
LEROUX,
ÉDITEUR
28,
RUE BONAPARTE, Vie
1909
.
\ \1
,\\ i,
 
 
iï,
«
J[ONSI UR
R N ~
 
B SSET
DIRECTEUR
DE
L ÉCOLE UPÉRIEURE
DE
LETTRE
D ALGER,
CORRESPONDANT
DE
L INSTITUT.
Je
IIe
fais un
deooir de vous
dédier
mon premier
travail.
~
 
sur
les
dialectes
berbères
comme
à
celui
de
qui
les leçons et
1
les
conseils
ont
guidé
mes
pas dans
l étude
des
langues
,
1
orientales.
i
Jlon
but
en
composant
ce liore est de
contribuer
dans
la
}
.,
mesure
de
ni s
modestes
moyens
à
la
grande
enquête
scien
.)
\\
1
tifique
quepoursuioetu,
sous
votre
direction,
les
travailleurs groupés autour
de l E cole
des
Lettres d Alger. Permettez-moi,
je
vous prie, Monsieur
le
Directeur,
de
l OUS
remercier
du
bienoeilicuü
intcrét
que
oous ne cessez de
porter
ft
mes
recherches ct veuillez
agréer
l
hommage
de
profond
respect et de vioc
reconnaissance
de votre
ancien
elèoe.
NEHLIL.
., l .
 
 
.
INTRODUCTION
HISTORIQUE
On ne sait que fort peu de choses sur les événements qui se rattachent
à
l histoire de R at. Les documents anciens sont muets sur les origines de sa fondation et les explorateurs modernes qui l ont visitée n ont pas réussi, malgré tous leurs efforts,
à
dissiper ces ténèbres historiques. Dans son ouvrage sur les Touareg du Nord, Duveyrier
1
lui assigne une origine ancienne et l identifie avec l oppidum de Rapsa mentionné dans Pline l Ancien parmi les villes que Cornelius Balbus avait soumises aux armes romaines, vers l an
f
9 de l ère chrétienne. Il base son hypothèse sur un rapprochement qu il établit entre les mots
Hapsa
de l oppidum et
Rhafsa
de l ethnique Kel-Rhafsa.
Ce
dernier nom désigne une tribu berbère
à
laquelle une tradition locale attribue la fondation de R at
il
y
a quatre ou cinq siècles seulement, avec le concours des Touareg Ihadjenen, Kel Tarat, Kel Telaq, Ibakammazen. Duveyrier qui rapporte aussi cette tradition pense qu il
L Duveyrier,
Les
Touareq
du
Nord.
Paris, t864, in-So,
p.
:267
2. Pline l Ancien,
Historia Naturaiis
1.
V,ch. V. 3. J ai conservé
pour
les
noms propr s
I orthogranhe des auteurs oités.
a

Satisfaites votre curiosité

Tout ce que vous voulez lire.
À tout moment. Partout. Sur n'importe quel appareil.
Résiliez à tout moment
576648e32a3d8b82ca71961b7a986505