Vous êtes sur la page 1sur 9

La glorification des deux révélations

Madina

Cheikh Salah Al-Bideir


Vendredi 4/7/1422h (21/9/2001)

Louange à Allah qui nous a prescris ce qui nous permet de nous rapprocher de lui et qui
nous a montré les chemins qui nous suffisent. Je témoigne qu’il n’y a pas d’autre divinité
qu’Allah, l’unique sans associé et qui a dit :

{Aujourd’hui Je vous ai parfait votre religion, Je vous ai accordé Ma Grâce tout


entière et J’ai agréé pour vous l’Islam comme religion}

Et je témoigne que Mohammed est son serviteur et son Messager, Allah l’a envoyé avec
la guidée, les lois, l’unicité et une lumière évidente, qu’Allah prie sur lui et le salue, ainsi
que sur sa famille et ses compagnons les meilleurs hommes en ce qui concerne les
actions, la science et la conviction.
O serviteurs d’Allah !

Craignez Allah sincèrement, sachez qu’il vous voit en secret ou en public

{O vous qui avez cru ! Craignez pieusement Allah et ayez un parler pertinent et
juste ; il vous corrigera vos actes et vous absoudra de vos péchés.

Celui qui obéit à Allah et à son Messager a remporté effectivement un


succès énorme}

O vous les musulmans !

Aujourd’hui, les sociétés islamiques sont attaquées par des vagues d’athéisme, des
expéditions de christianisation, de grandes tentations et une guerre déclarée, à travers
des moyens d’égarement dirigés par des gens qui appellent au mal, à la corruption et à
l’entêtement pour essayer d’occidentaliser ces sociétés, les détourner de leur religion et
les faire dévier de leur chemin.

Serviteurs d’Allah !

Les sociétés mécréantes vivent une vie humiliante, dans un environnement corrompu ;
elles suivent un chemin qui mène à des abîmes profonds et à des ténèbres obscures,
entre l’alcoolisme, la musique, les passions et des lois injustes et tyranniques avec
lesquelles ils jugent dans les cas de meurtre, de viol et de problèmes d’argent

{Celui a qui Allah n’a pas fait une lumière n’a aucune lumière}

Parmi les choses qui rendent le coeur triste, et qui sont la cause d’une douleur dans la
poitrine, le fait que l’occidentalisation arrive dans certaines sociétés musulmanes,
ensuite elle attaque leurs bases, change leurs habitudes, détruit leurs forces et les
laissent alors que leurs boissons se sont altérées et leur vie s’est corrompue

{Ils ne cesseront de vous combattre jusqu’à ce qu’ils vous détournent, s’ils


peuvent, de votre religion}
Serviteurs d’Allah !

Il n’est pas possible de rester ferme, d’avoir une bonne croyance, d’être renommé, de
voir se réaliser les promesses, d’être protégé des châtiments et des tentations,
seulement si nous nous accrochons fermement à la révélation d’Allah, révélée à son
Messager (qu’Allah prie sur lui et le salue) car elle est la protection, la preuve évidente et la
lampe dont la lumière ne diminue pas ; c’est la révélation qui lorsqu’elle descendait sur
le Messager d’Allah (qu’Allah prie sur lui et le salue), il devenait lourd et fatigué ; il penchait
la tête, son visage s’assombrissait, la transpiration coulait sur son front ; Aïcha (qu’Allah
soit satisfait d’elle) a dit :

“J’ai vu la révélation descendre sur le prophète pendant des journées où il faisait très
froid, et lorsque la révélation s’arrêtait, je voyais la transpiration couler sur son front”.

C’est la révélation pour laquelle le Messager d’Allah (qu’Allah prie sur lui et le salue)
souffrait, il a dit :

(Parfois, elle me vient comme le son des cloches, et c’est la plus difficile pour
moi ; ensuite elle s’arrête et j’ai compris tout ce qu’il m’a dit) rapporté par Al-Boukhari.

De Grands versets, une parole lourde, un grand chemin, son Seigneur lui a ordonné de
s’y accrocher et il l’a averti contre le fait de se détourner d’elle ; Allah - qu’il soit exalté -
a dit :

{Puis nous t’avons placé sur une voie codifiée de la religion.

Suis-la et ne suis pas les passions de ceux qui ne savent guère}

Il a dit aussi:

{Accroche-toi bien à ce qui t’a été inspiré, tu es sur une voie rectiligne.

C’est certainement un rappel pour toi et pour ton peuple et on vous


demandera des comptes}

Et le Messager d’Allah a dit à sa communauté que la guidée est de s’accrocher à cette


révélation, il a dit :

(Je vous ai laissé deux choses, et vous ne vous vous égarerez jamais avec elles,
le livre d’Allah et ma tradition: “Sounnah”) rapporté par Al-Hakam.

Ses compagnons (qu’Allah soit satisfait d’eux) recevaient la révélation en glorifiant et en se


soumettant à elle, en obéissant à ses ordres, en suivant ses lois et ses instructions ; ils
n’hésitaient pas et ils ne choisissaient pas. Ibn Jarir rapporte de Bouréïdah qui rapporte
de son père qui a dit :
“Un jour pendant que nous buvions, nous étions assis à trois ou quatre sur le sable et à
côté de nous se trouvait un baril, nous buvions de l’alcool qui était alors autorisé, je me
suis levé et je suis parti voir le Messager d’Allah (qu’Allah prie sur lui et le salue) pour le
saluer, c’est alors que la révélation qui annonce l’interdiction de l’alcool est descendue :

{O vous qui avez cru ! Le vin, je jeu, la divination par les entrailles des victimes
ainsi que le tirage au sort ne sont qu’un acte impur de ce que fait satan.

Evitez-le! Peut-être récolterez-vous le succès.

Le diable ne cherche qu’à introduire parmi vous les germes de la discorde par
l’animosité et par la haine à travers le vin et le jeu et à vous détourner de
l’évocation d’Allah et de la prière.

Allez-vous donc y mettre fin ?}

Je suis retourné voir mes amis, je leur ai lu le verset, un d’entre nous avait encore son
verre d’alcool à la main, ayant bu une partie, il restait une autre partie dans le verre,
alors qu’il allait le poser sur ses lèvres, il s’arrêta ; ensuite ils jetèrent ce qu’il y avait
dans le baril, et dirent :

“nous arrêtons, Seigneur ! Nous arrêtons, Seigneur !”

Le verset est descendu alors que les verres étaient encore sur leurs bouches, l’ordre
d’Allah a alors séparé les verres de leurs lèvres ; celui qui avait un verre dans sa main le
cassa ; celui qui avait une gorgée dans sa bouche la cracha, les bouteilles et les barils
d’alcool furent cassés à Médine. C’est l’ordre d’Allah - qu’il soit exalté - auquel on ne
peut qu’obéir et se soumettre ; et lorsque la parole d’Allah est descendue :

{O Prophète ! Dis à tes épouses, à tes filles et aux femmes des croyants de
rapprocher un pan de leur voile de leur visage}

Les femmes des Ançars sont sorties en ayant sur leur tête comme des corbeaux à
cause de leur voile) rapporté par Abou Dawoud.

Une autre image rayonnante rapportée par le savant de la communauté et le


commentateur du Coran, Abdoullah ibn Abbass (qu’Allah soit satisfait de lui) qui a dit :

“Le Messager d’Allah vit une bague en or dans le doigt d’un homme ; il l’enleva, la jeta,
et dit :

(vous prenez une braise de feu et vous la mettez dans votre main)

Lorsque le Messager d’Allah (qu’Allah prie sur lui et le salue) partit ; on dit à l’homme :

“prends ta bague et vends-la” il dit :


“Non, par Allah ! Je ne la prendrai jamais alors que le Messager d’Allah l’a jetée)

Rapporté par Mouslim

L’homme a dit cela pour montrer l’importance qu’il donne à l’ordre du Messager d’Allah
(qu’Allah prie sur lui et le salue) et au fait d’éviter ce qu’il a interdit ; donc, quelle belle
parole ! Et quelle pieuse génération !

O vous les musulmans !

La sécurité et la protection contre les tentations de votre époque et ses distractions, ne


peut être obtenu qu’en vous accrochant au Coran et à la Sounnah, et en suivant la vie
des pieux prédécesseurs de la communauté ; c’est la sortie de toute tentation, et la
sauvegarde contre tout problème ; Joundoub ibn Abdallah Al-Bajali a dit dans ses
conseils donnés aux gens de Basra :

“Suivez le Coran car il est la guidée pour la journée et la lumière pour la nuit sombre,
mettez le en pratique dans la difficulté ou la pauvreté ; s’il arrive un malheur, dépensez
votre argent pour votre religion ; et si la dépense d’argent ne suffit pas, donnez votre vie
pour votre religion ; le dépouillé est celui que l’on a dépouillé de sa religion, et il n’y a
pas de pauvreté après le paradis, ni richesse après l’enfer”.

Houdhéïfa ibn Al-yamane a dit à Amir ibn mitr :

il dit : “comment seras-tu lorsque les gens prendront un seul chemin, et que le Coran
prendra un autre chemin, avec qui seras-tu ?”

“Je serai avec le Coran, je mourrai avec lui et je serai ressuscité avec lui”.

Serviteurs d’Allah !

Accrochez-vous à cette révélation sincèrement d’une façon que l’on voit ses effets dans
vos actions, vos paroles, vos comportements avec les gens, et dans toutes vos affaires ;
vous vivrez heureux et vous mourrez en ayant été fidèle à votre religion. Que chacun
d’entre vous se juge selon le Coran et la Sounnah, et qu’il regarde s’il est parmi les gens
qui obéissent ou ceux qui désobéissent ; parmi ceux qui suivent le Coran et la Sounnah
ou parmi ceux qui font des innovations dans la religion ; qu’il fasse attention et se
corrige ; Al-Hassane Al-Basri (qu’Allah lui fasse miséricorde) a dit :

“qu’Allah fasse miséricorde à un serviteur qui se juge lui-même, ainsi que ses actions,
selon le Coran ; s’il suit le Coran, il loue Allah pour cela et lui demande d’augmenter ses
bonnes actions ; et s’il ne suit pas le Coran, il se fait des reproches et retourne sur le
bon chemin”.
Serviteurs d’Allah !

Vous avez entre vos mains un trésor qui ne finit pas et une source d’eau douce qui ne
tarit pas, le livre d’Allah et la Sounnah de son Messager, donc, où sont ceux qui les
mettent en pratique ? Oú sont ceux qui se soumettent à eux ? Où sont ceux qui
s’empressent de les suivre ?

O vous les musulmans !

Le Coran nous a exhortés au bien, nous avons été avertis, et le Messager d’Allah nous
a dit de faire attention de ne pas retourner dans l’ignorance ou de commettre les
péchés ; ces sermons nous ont-ils été utiles ? Nous nous réveillons et nous nous
endormons sous des menaces de châtiment qui font battre les coeurs et qui font peur ;
faisons-nous attention à ces menaces ? Abou Ad-Darda (qu’Allah soit satisfait de lui) a dit :

“nous étions avec le Messager d’Allah (qu’Allah prie sur lui et le salue), il regarda le ciel
et dit :

(c’est le temps oú la science sera subtilisée des gens jusqu’à ce qu’ils ne


connaissent rien)

Ziyad ibn Labid Al-Ançari dit :

“O Messager d’Allah ! Comment est-ce qu’elle sera subtilisée de nous alors que nous
lisons le Coran ? Par Allah, nous le lirons et ferons lire nos femmes et nos enfants” il dit
alors :

(O Ziyad ! Je pensais que tu étais parmi les savants de Médine ; les juifs et les
chrétiens ne lisent-ils pas la torah et la bible et ils ne mettent rien en pratique ?)

Rapporté par Ibn Majah et Ad-Darami ; certains savants disent à propos de ce hadith :

“la lecture de la Torah et de la Bible ne leur a pas été utile car ils ne les mettent pas en
pratique ; et la même chose vous arrivera”.
O vous les musulmans !

La transgression des textes de la révélation (le Coran et la Sounnah du Messager


d’Allah (qu’Allah prie sur lui et le salue), en négligeant sa grandeur, en commettant les
choses interdites, en pensant qu’elle ne correspond pas aux demandes de la vie
d’aujourd’hui, en altérant ses textes, en diminuant de son importance pour qu’elle soit
convenable à l’époque moderne pour des affaires, que certains dont la religion d’Allah
n’a pas d’importance dans leur coeur, voient qu’elle empêche l’élévation et le progrès ;
les affaires de la femmes viennent en premier lieu, ainsi que l’égalité entre la femme et
l’homme dans toute chose et dans les travaux de la vie ; ensuite, l’utilisation des intérêts,
la destruction de la prescription du bien et l’interdiction du mal, de même que laisser le
chemin libre pour tout mécréant, corrupteur ou désobéissant pour qu’il jette ses
mauvaises idées au nom de l’éducation, de l’art et de la liberté d’expression, et bien
d’autres affaires pour lesquelles les lois de la religion sont claires et évidentes comme le
soleil au milieu du jour ; cette transgression signifie l’égarement de la communauté et la
perte de son identité, de son honneur et de sa religion avec laquelle Allah l’a honorée.

O vous les musulmans !

Notre devoir est de glorifier les deux révélations (le Coran et la Sounnah), une
glorification qui nous empêche d’agir contrairement à leurs lois, ou d’être amis avec
ceux qui n’y croient pas, ou de rester silencieux devant ceux qui les offensent ou se
moquent de quelque chose qui a été révélée, ou disent du mal à propos d’Allah et de
son Messager, ou critiquent le Messager d’Allah, ou disent des paroles ou commettent
des actes de moquerie contre la religion ou le Coran, ou ont abandonné la religion
plusieurs fois, car ceux-là ont mécru à ce qui est descendu sur le Messager d’Allah
(qu’Allah prie sur lui et le salue) et sont sortis de l’Islam. Et le Messager de la guidée
(qu’Allah prie sur lui et le salue) a dit :

(Celui qui change de religion, tuez-le) rapporté par Al-Boukhari.

Serviteurs d’Allah !

Craignez Allah en ce qui concerne votre religion vers laquelle il vous a guidé, et avec
laquelle il vous a donné la gloire, l’honneur, et vous a préféré aux autres communautés ;
cela en évitant tout ce qui est contre la religion et qui la salit ; en la protégeant et en la
mettant en pratique dans votre vie, la vie de votre famille, et dans toutes vos affaires
pour que vous soyez sauvés du châtiment selon la parole d’Allah - qu’il soit exalté - :

{Si vous faites volte-face, Il vous remplacera par un peuple autre que vous et ils
ne seront pas comme vous}
Deuxième sermon :

Louange à Allah pour ses bienfaits, nous le remercions pour tout ce qu’il nous permet
d’accomplir et pour ses dons. Je témoigne qu’il n’y a pas d’autre divinité qu’Allah,
l’unique sans associé ; et je témoigne que Mohammed est son serviteur et son
Messager, celui qui appelle vers sa satisfaction, qu’Allah prie sur lui et le salue, ainsi
que sur sa famille, ses compagnons et ses frères.

Serviteurs d’Allah !

Craignez Allah, obéissez-lui et ne lui désobéissez pas.

{O vous qui avez cru ! Craignez pieusement Allah et soyez avec les véridiques}

Serviteurs d’Allah, le Messager d’Allah (qu’Allah prie sur lui et le salue) était compatissant
avec sa communauté, tendre et miséricordieux envers eux ; il avait peur de
l’abaissement et de l’humiliation pour eux ; de même qu’il avait peur qu’ils ne
commettent les erreurs et les péchés ; selon Abou Houréïra (qu’Allah soit satisfait de lui) le
Messager d’Allah (qu’Allah prie sur lui et le salue) a dit :

(Mon exemple et celui de ma communauté est celui d’un homme qui a allumé un
feu ; lorsqu’il éclaira ce qui était autour de lui, les papillons et les insectes se
mirent à tomber dans le feu ; il se mit à les en empêcher, mais malgré cela, ils
tombaient dans le feu et brûlaient ; ceci est mon exemple et le votre, je veux vous
protéger de l’enfer, en disant : éloignez-vous du feu, éloignez-vous du feu ; mais
vous m’échappez et vous tombez dans le feu) rapporté par Mouslim.

Serviteurs d’Allah !

C’est ainsi que les ignorants et les désobéissants tombent à cause de leurs péchés et
de leurs passions dans le feu de l’enfer le jour du jugement, bien que le Prophète
(qu’Allah prie sur lui et le salue) leur a interdit les péchés et qu’il essaye de les empêcher de
tomber dans le feu ; donc, à cause de la faiblesse de leur esprit et de leur discernement,
ils tombent comme les papillons tombent dans le feu de ce monde à cause de la
faiblesse de leur discernement ; ils courent tous à leur perte et sont déterminés à cause
de leur ignorance. Donc, faites attention et dépêchez-vous avant que ne vienne un jour
où la foi ne servira à personne, sauf à ceux qui auront cru auparavant ou auront fait du
bien en étant croyants.
Serviteurs d’Allah !

Accrochez-vous à l’Islam, même si les gens l’abandonnaient, et cherchez refuge auprès


d’Allah contre les tentations de cette époque ; selon Abou Tharlaba Al-Khachani (qu’Allah
soit satisfait de lui) le Messager d’Allah (qu’Allah prie sur lui et le salue) a dit :

(Il y aura après vous les jours de la patience ; la patience pendant ces jours sera
comme tenir des braises dans les mains ; celui qui mettra en pratique la religion à
cette époque aura la récompense de cinquante hommes qui pratiquent comme lui ;
quelqu’un dit :

“ O Messager d’Allah ! la récompense de cinquante parmi eux ?” Il dit :

(La récompense de cinquante parmi vous)) rapporté par Abou Dawoud

http://www.alharamainonline.net/