Vous êtes sur la page 1sur 12

La fin heureuse

Madina

Cheikh Ali ibn Abderrahmane Al-Houdhéïfi


Vendredi 5/4/1426 (13/5/2005)

Serviteurs d’Allah !

Craignez Allah comme Il doit être craint, et empressez-vous toujours d'aller vers Son
pardon et Sa satisfaction, car celui qui se dirige vers son Seigneur, obtiendra la réussite
et sera heureux ; tandis que celui qui suit ses passions et se détourne de sa vie dans
l’au-delà, regrettera et sera perdant.

Serviteurs d'Allah !

Votre Seigneur n’a pas besoin de vous, le péché de celui qui Lui désobéit ne Lui nuit
pas, et l’obéissance de celui qui Lui obéit ne Lui est pas utile, comme Allah (qu'Il soit
exalté) a dit dans le hadith Quoudsi :
(O Mes serviteurs ! Vous ne pourrez jamais M’atteindre pour Me nuire, et vous ne
pourrez jamais M’atteindre pour M’être utile)

Rapporté par Mouslim, d’après le hadith d’Abou Dhar (qu'Allah soit satisfait de lui).

Et comme Allah (qu'Il soit exalté) a dit :

{N'aie (ô Mohammad) aucun chagrin pour ceux qui se jettent rapidement dans la
mécréance.

En vérité, ils ne nuiront en rien à Allah.

Allah tient à ne leur assigner aucune part de biens dans l'au-delà.

Et pour eux, il y aura un énorme châtiment}

[Aali Imraane : 176].

Les bonnes oeuvres sont la cause de tout bien dans ce monde et dans l’au-delà, et les
plus grandes et les meilleures actions sont les actions des coeurs comme la foi, la
confiance en Allah, la peur, l’espoir, le désir, la crainte, aimer ce qu’Allah aime, détester
ce qu’Allah déteste, et accrocher le coeur à Allah seulement pour obtenir tout ce qui est
utile et repousser tout mal, comme Allah (qu'Il soit exalté) a dit :

{Et si Allah fait qu'un mal te touche, nul ne peut l'écarter en dehors de Lui.

Et s'Il te veut un bien, nul ne peut repousser Sa grâce.

Il en gratifie qui Il veut parmi Ses serviteurs.

Et c'est Lui le Pardonneur, le Miséricordieux} [Jonas : 107].

Et les bonnes actions des membres suivent les actions des coeurs, comme le messager
(qu'Allah prie sur lui et le salue) a dit :

(Les actions n’ont de valeur que selon les intentions, et chaque homme obtient ce
dont il a eu l’intention)

Rapporté par Al-Boukhari et Mouslim, d’après le hadith d’Omar (qu'Allah soit satisfait de lui).

Et les mauvaises actions sont la cause de tout mal dans ce monde et dans l’au-delà,
comme Il a dit (qu'Il soit exalté) :

{Tout malheur qui vous atteint est dû à ce que vos mains ont acquis.

Et Il pardonne beaucoup} [La consultation : 30].


Et Il a dit (qu'Il soit exalté) :

{La corruption est apparue sur la terre et dans la mer à cause de ce que les gens
ont accompli de leurs propres mains ; afin qu'[Allah] leur fasse goûter une partie
de ce qu'ils ont oeuvré ; peut-être reviendront-ils (vers Allah)} [Les Romains : 41].

Et le serviteur a reçu l’ordre d’accomplir de bonnes actions et il lui est interdit de


commettre les choses interdites tout le temps, mais l’ordre d’accomplir de bonnes
actions se confirme encore plus à la fin de la vie et pendant la dernière heure de la vie,
et l’interdiction de commettre les péchés se confirme encore plus à la fin de la vie et
pendant la dernière heure de la vie, selon la parole du prophète (qu'Allah prie sur lui et le
salue) :

(Les dernières actions sont les plus importantes)

Rapporté par Al-Boukhari, d’après le hadith de Sahl ibn Sâad (qu'Allah soit satisfait de lui).

Donc, celui à qui Allah permet d’accomplir de bonnes oeuvres à la fin de sa vie et
pendant la dernière heure de sa vie, Allah lui aura alors écrit une fin heureuse ; tandis
que celui qu’Allah abandonne en lui écrivant pendant la dernière heure de sa vie une
mauvaise action et un péché qui met le Seigneur en colère, Il lui aura alors écrit une fin
malheureuse - qu’Allah nous en protège -. Et Allah (qu'Il soit exalté) nous a exhortés et
nous a ordonnés de faire des efforts pour obtenir une fin heureuse ; Il a dit (qu'Il soit
exalté) :

{O vous qui avez cru ! Craignez Allah comme Il doit être craint.

Et ne mourez qu'en pleine soumission} [Aali Imraane : 102].

Et l’effort pour obtenir une fin heureuse est le but des saints, le souci des serviteurs
pieux d’Allah et l’espoir des bons serviteurs qui ont peur d’Allah, Allah (qu'Il soit exalté) a
dit

{Et c'est ce qu'Abraham recommanda à ses fils, de même que Jacob :

"O mes fils, certes Allah vous a choisi la religion :

ne mourrez point, donc, autrement qu'en Soumis" ! (à Allah)} [Al-Baqara : 132].

Et Allah (qu'Il soit exalté) a dit en décrivant les gens doués d’intelligence :

{Seigneur ! Pardonne-nous nos péchés, efface de nous nos méfaits, et place nous,
à notre mort, avec les gens de bien} [Aali Imraane : 193].
Et Allah (qu'Il soit exalté) a dit au sujet de ceux qui se repentirent à Lui :

{« Seigneur ! Déverse sur nous l'endurance et fais nous mourir


entièrement soumis »} [Al-‘Aaraaf : 126].

Abdoullah ibn Amr (qu'Allah soit satisfait de lui et de son père) a dit :

- « J’ai entendu le messager d’Allah (qu'Allah prie sur lui et le salue) dire :

(Tous les coeurs des fils d’Adam sont entre deux des doigts du Miséricordieux (le
Puissant et le Haut) et comme un seul coeur, il le dirige où il veut) ;

Puis le messager d’Allah (qu'Allah prie sur lui et le salue) a dit :

(O Seigneur ! Toi qui diriges les coeurs où tu veux, dirige nos coeurs vers Ton
obéissance) » Rapporté par Mouslim.

Donc, celui à qui Allah donne une fin heureuse, obtiendra un si grand bonheur qu’il ne
sera jamais plus malheureux après cela, et aucun tourment ne l’atteindra après cette
réussite ; tandis que celui à qui Allah écrit une fin malheureuse, aura alors perdu sa vie
dans ce monde et dans l’au-delà. Les gens pieux donnent beaucoup d’importance aux
bonnes oeuvres qui sont accomplies avant la mort, tout comme ils font des efforts pour
obtenir une fin heureuse ; ils accomplissent alors de bonnes oeuvres, placent leur espoir
en Allah et pensent toujours du bien d’Allah (qu'Il soit exalté), et ils ne pensent pas du bien
d’eux-mêmes ; comme Il a dit (qu'Il soit exalté) :

{Certes, ceux qui ont cru, émigré et lutté dans le sentier d'Allah, ceux-là espèrent
la miséricorde d'Allah.

Et Allah est Pardonneur et Miséricordieux} [Al-Baqara : 218].

Et celui qui est sincère pour Allah, met en pratique la Sounnah du messager d’Allah
(qu'Allah prie sur lui et le salue) et suit la guidée de ses compagnons, la loi universelle
d’Allah (qu'Il soit exalté) est qu’Il lui donne un bonne fin et qu’Il fait que la fin de sa vie soit
dans le bien, Il a dit (qu'Il soit exalté) :

{Vraiment Nous ne laissons pas perdre la récompense de celui qui fait le bien}

[La caverne : 30].

Et Il a dit (qu'Il soit exalté) :

{Et quiconque aura fait de bonnes oeuvres tout en étant croyant, ne craindra ni
injustice ni oppression} [Ta-Ha : 112].
Et Il a dit (qu'Il soit exalté) :

{Et ce n'est pas Allah qui vous fera perdre [la récompense de] votre foi}

[Al-Baqara : 143].

Et les causes qui permettent d’obtenir une fin heureuse sont la bonne intention et la
sincérité pour Allah, car la sincérité pour Allah est la condition des actions acceptées. Et
parmi les causes de la fin heureuse : le fait d’être assidus à l’accomplissement des
prières en congrégation, et dans le hadith :

(Quiconque prie « Al-Bardaïne » entrera au Paradis)

Rapporté par Al-Boukhari et Mouslim, d’après Abou Moussaa (qu'Allah soit satisfait de lui) ; et
« Al-Bardaane » sont la prière de l’aube et la prière d’Al-‘Asr ; et à plus forte raison,
l’accomplissement des autres prières est une cause de la fin heureuse.

Et parmi les causes de la fin heureuse : la foi et la réforme [la piété], Allah (qu'Il soit exalté)
a dit :

{Ceux qui croient donc et se réforment, nulle crainte sur eux et ils
vvvvvvne seront point affligés} [Les bestiaux : 48].

Et parmi les causes de la fin heureuse : la crainte d’Allah en secret et en public, en


obéissant à ses ordres et en évitant ce qu’Il a interdit, et être toujours ainsi ; Il a dit (qu'Il
soit exalté) :

{Cette Demeure dernière, Nous la réservons à ceux qui ne recherchent, ni à


s'élever sur terre, ni à y semer la corruption.

Cependant, l'heureuse fin appartient aux pieux}

[Le récit ; 83].

Et parmi les causes de la fin heureuse : éviter de commettre les grands péchés, Allah
(qu'Il soit exalté) a dit :

{Si vous évitez les grands péchés qui vous sont interdits, Nous effacerons vos
méfaits de votre compte, et Nous vous ferons entrer dans un endroit
honorable (le Paradis)}

[Les femmes : 31].

Et parmi les causes de la fin heureuse : toujours suivre la guidée du prophète (qu'Allah
prie sur lui et le salue) et suivre le chemin des Mouhaajirines, des Ansars et des Taabi’înes
(qu'Allah soit satisfait d'eux), Allah (qu'Il soit exalté) a dit :
{En effet, vous avez dans le Messager d'Allah un excellent modèle [à suivre], pour
quiconque espère en Allah et au Jour dernier et invoque Allah fréquemment}

[Les coalisés : 21].


Et Il a dit (qu'Il soit exalté) :

{Les tout premiers [croyants] parmi les Emigrés et les Auxiliaires et ceux qui les
ont suivis dans un beau comportement, Allah les agrée, et ils l'agréent.

Il a préparé pour eux des Jardins sous lesquels coulent les ruisseaux}

[Le repentir : 100].

Et parmi les causes de la fin heureuse : l’éloignement de l’injustice envers les gens, ne
pas les opprimer et ne pas les agresser en ce qui concerne leur personne ou l’argent ou
l’honneur ; le messager d’Allah (qu'Allah prie sur lui et le salue) a dit :

(Le musulman est celui qui ne nuit pas aux musulmans avec sa langue et sa main ;
et l’émigré est celui qui émigre ce qu’Allah a interdit).

D’après Ibn Abbaass (qu'Allah soit satisfait de lui et de son père) le messager d’Allah (qu'Allah
prie sur lui et le salue) a dit :

(Et craignez l’invocation [la demande] de celui qui a subi une injustice, car il n’y a
aucun voile entre sa demande et Allah) Rapporté par Al-Boukhari.

Et dans le hadith :

(Il n'y a aucun péché qu’Allah punisse plus rapidement que l’injustice et la rupture
des liens de parenté).

Et parmi les causes de la fin heureuse : la bienfaisance envers les créatures, Allah (qu'Il
soit exalté) a dit :

{Ceux qui, de nuit et de jour, en secret et ouvertement, dépensent leurs biens


(dans les bonnes oeuvres), ont leur salaire auprès de leur Seigneur.

Ils n'ont rien à craindre et ils ne seront point affligés} [Al-Baqara : 274].

Et la qualité de générosité, ainsi que la bonté de caractère avec l’Islam sont une cause
de la fin heureuse, le prophète (qu'Allah prie sur lui et le salue) a dit :

(Accomplir des actes de bienfaisance protège contre la mauvaise fin [la fin
malheureuse]).
Et parmi les causes de la fin heureuse : ne pas commettre d’hérésie [d’innovation dans
la religion], car son mal est grand et sa corruption est dangereuse ; les hérésies
corrompent les coeurs, détruisent la religion et diminuent l’Islam peu à peu ; Allah (qu'Il
soit exalté) a dit :

{Quiconque obéit à Allah et au Messager... ceux-là seront avec ceux qu'Allah a


comblés de Ses bienfaits : les prophètes, les véridiques, les martyrs,
et les vertueux.

Et quels compagnons que ceux-là !} [Les femmes : 69]

Et ces gens comblés de bienfaits sont éloignés de toutes les hérésies.

Et parmi les causes de la fin heureuse : demander la fin heureuse à Allah, Il a dit (qu'Il
soit exalté) :

{Et votre Seigneur dit : "Appelez-Moi, Je vous répondrai.

Ceux qui, par orgueil, se refusent à M'adorer entreront bientôt dans


l'Enfer, humiliés"}

[Le Pardonneur : 60].

Et dans le hadith :

(La précaution ne sauve pas de ce qui a été prédestiné ; l’invocation [la demande
adressée à Allah] est utile pour ce qui est descendu et ce qui n’est pas descendu ;
et l’invocation du musulman pour son frère musulman afin qu’il obtienne la fin
heureuse, est exaucée).

Et dans le hadith :

(Tout musulman qui adresse des demandes à Allah en faveur de son frère
musulman en secret, l’ange dit : « Aamin, et tu as la même chose »).

Donc, faites des efforts - qu’Allah vous fasse miséricorde - pour obtenir les causes de la
fin heureuse afin qu’Allah vous donne une fin heureuse ; et méfiez-vous des causes de
la fin malheureuse car la fin malheureuse est le grand malheur, la cassure de l’os qui ne
se consolide pas et la grande perte - qu’Allah nous en protège -. Et les pieux
prédécesseurs avaient très peur de la fin malheureuse, Al-Boukhari a dit dans son
recueil de hadiths authentiques qu’Ibn Abi Malikah a dit :

- « J’ai rencontré trente hommes parmi les compagnons du prophète (qu'Allah prie sur lui
et le salue) et ils avaient tous peur de l’hypocrisie ».
Ibn Rajab a dit :

- « Soufiane At-Thaouri étaient très inquiet au sujet des actions commises dans le passé
et des actions avant de mourir ; et il pleurait en disant : « J’ai peur d’être parmi les
malheureux dans le Livre de la destiné » ; et il pleurait en disant : « J’ai peur que l’on
m’enlève la foi au moment de mourir ».

Et un homme parmi les pieux prédécesseurs a dit :

- « Il n’y a rien qui a fait pleurer les yeux comme ce qui a déjà été écrit dans le Livre ».

Et il a été dit :

- « Les coeurs de ceux qui font le bien sont accrochés aux actions à la fin de la vie, ils
disent :

« Comment allons-nous finir notre vie » ; et les coeurs de ceux qui sont rapprochés
d’Allah sont accrochés aux choses qui ont déjà été écrites, ils disent : « Qu’est-ce qui
nous a été écris ».

Et Maalik ibn Dinaar (qu'Allah lui fasse miséricorde) priait toute la nuit, et il disait :

- « O Seigneur ! Tu connais les habitants du Paradis et de l’Enfer, dans quelle demeure


se trouve Maalik ? ».

Et les paroles des pieux prédécesseurs au sujet de la peur de la fin malheureuse sont
très nombreuses. Et quiconque entend les récits de ceux qui meurent lors de la mort et
a vu certains d’entre eux mourir, son désir d’obtenir les causes de la fin heureuse
augmente afin qu’il soit parmi ceux qui ont une fin heureuse.

Et on a vu un homme dire au moment de la mort :

- « Bienvenus à ces visages qui ne sont pas des visages d’hommes ou de génies ».

Et on a vu certaines personnes dire au moment de mourir :

- « La Ilaha Illallah » et celui dont la dernière parole dans ce monde est « La Ilaha
Illallah » entrera au Paradis.

Et on a vu certaines personnes au moment de la mort lire le Coran, et d’autres qui


partagent l’héritage et parlent de la science religieuse ; et un homme a dit :

- « N’ayez pas peur de ma perte, on m’a annoncé la bonne nouvelle du Paradis à ce


moment ».
Et les savants ont dit :

- « Les bonnes oeuvres à la fin de la vie sont l’héritage des bonnes oeuvres accomplies
dans le passé ».

Donc, soyez - serviteurs d’Allah - avec ceux qui ont eu une fin heureuse, car ceux qui
suivent leur chemin, seront ressuscités avec eux, et ne soyez pas parmi ceux qui sont
dans la perdition et qui ont eu une fin malheureuse - qu’Allah nous en protège -.

Abdoul-Aziz ibn Abi Rawwaad a dit :

- « J’ai vu un homme au moment de la mort à qui l’on disait de dire « La Illaha Illallah »,
puis sa dernière parole fut :

« Il ne croit pas en cette parole », et il mourut ainsi.

Puis, Abdoul-Aziz ibn Abi Rawwaad a dit :

«Alors, j’ai interrogé quelqu’un au sujet de cet homme, et je sus qu’il était un alcoolique».

Et on dit à un autre homme :

- « Dis : [La Illaha Illallah] ». Il dit alors :

- « Dix pour onze », il était usurier. Et on dit à un autre homme :

- « Invoque Allah ». Il dit :

- « La satisfaction du garçon untel est plus aimé auprès de lui que la satisfaction
d’Allah », et il penchait vers la débauche.

Et on dit à un autre :

- "Dis [La Ilaaha Illallah] ; il mentionna alors une jeune femme qu'il aimait beaucoup et
qu'il avait fait entrer dans sa maison parce qu'il voulait commettre l'adultère avec elle.

Et on dit à un autre :

- « Dis : [La Illaha Illallah] ». Il dit :

- « Une cigarette, une cigarette », car il fumait.


Et les causes de la fin malheureuse sont nombreuses, parmi ces causes : abandonner
les prières obligatoires, commettre les choses interdites, abandonner les prières du
vendredi et la prière en congrégation, car il se peut que les péchés dominent l’homme et
s’emparent de son coeur à cause du fait qu’il les aime, et la mort arrive alors qu’il ne
cesse de commettre des péchés ; puis le diable le domine au moment de la mort alors
qu’il est dans une condition de faiblesse, d’étonnement et de confusion, et il parle alors
de ce qu’il avait l’habitude de dire et selon la situation dans laquelle il se trouvait, et il
termine sa vie d’une fin malheureuse. Et parmi les causes de la fin malheureuse : les
hérésies qui n’ont pas été prescrites par le messager d’Allah (qu'Allah prie sur lui et le
salue), car l’hérésie est un malheur et un mal pour celui qui le commet, et elle est plus
grave que les grands péchés ; dans le hadith, le prophète (qu'Allah prie sur lui et le salue) a
dit :

(Des gens de ma communauté que je connais viendront devant moi à côté du


bassin, alors les anges les chasseront et diront : « Tu ne sais pas ce qu’ils ont fait
après toi » ; je dirai alors : « Loin de moi, loin de moi, ceux qui ont changé après
moi »).

Et parmi les causes de la fin malheureuse : être injustice envers les gens et les agresser
en ce qui concerne le sang, l’argent et l’honneur ; ainsi que l’injustice commise envers
soi-même avec un des genres d’association à Allah (qu'Il soit exalté) [un des genres de
polythéisme] ; Allah (le Puissant et le Haut) a dit :

{Les injustes ne réussiront pas} [Les bestiaux : 21].

Et parmi les causes de la fin malheureuse : ne pas accomplir les actes de bienfaisance,
ne pas être utile aux musulmans, et ne pas invoquer Allah pour Lui demander le bien,
Allah (qu'Il soit exalté) a dit :

{Les hypocrites, hommes et femmes, appartiennent les uns aux autres.

Ils commandent le blâmable, interdisent le convenable, et replient leurs


mains (d'avarice).

Ils ont oublié Allah et Il les a alors oubliés} [Le repentir : 67].

Et Il a dit (qu'Il soit exalté) :

{Une fois la peur partie, ils vous blessent avec des langues bien tranchantes,
âpres au butin.

Ceux-là n'ont jamais cru.

Allah a rendu vaines leurs actions} [Les coalisés : 19].


Et parmi les causes de la fin malheureuse : s’attacher à la vie de ce monde, à ses
envies bestiales, à ses parures, et ne pas se préoccuper de l’au-delà, et aimer ce
monde plus que l’au-delà ; Allah (qu'Il soit exalté) a dit :

{Ceux qui n'espèrent pas Notre rencontre, qui sont satisfaits de la vie présente et
s'y sentent en sécurité, et ceux qui sont inattentifs à Nos signes [ou versets], leur
refuge sera le Feu, pour ce qu'ils acquéraient} [Jonas : 7-8].

Et parmi les causes de la fin malheureuse : les maladies des coeurs comme l’orgueil, la
jalousie, la haine, la rancune, la fatuité [la vanité], mépriser les musulmans, la trahison,
la ruse, la tromperie, détester ce qu’Allah aime et aimer ce qu’Allah déteste ; Allah (qu'Il
soit exalté) a dit :

{…et ne me couvre pas d'ignominie, le jour où l'on sera ressuscité, le jour où ni


les biens, ni les enfants ne seront d'aucune utilité, sauf celui qui vient à Allah
avec un coeur sain"}

[Les poètes : 87-88-89].

Et parmi les causes de la fin malheureuse : le testament injuste et qui s’oppose à la


législation islamique ; Allah (qu'Il soit exalté) a dit :

{Et craignez le jour où vous serez ramenés vers Allah.

Alors chaque âme sera pleinement rétribuée de ce qu'elle aura acquis.

Et ils ne seront point lésés}

[Al-Baqara : 281].

Deuxième sermon :

Craignez Allah (qu'Il soit exalté) en restant toujours dans Son obéissance, en évitant Ses
interdictions, vous serez sauvés de Son châtiment et vous obtiendrez Son Paradis, Allah
(qu'Il soit exalté) a dit :

{O Hommes ! Craignez votre Seigneur et redoutez un jour où le père ne répondra


en quoi que ce soit pour son enfant, ni l'enfant pour son père.

La promesse d'Allah est vérité.

Que la vie présente ne vous trompe donc pas, et que le Trompeur (Satan) ne vous
induise pas en erreur sur Allah !} [Loqmaane : 33].
D'après Ibn Mass'ôud (qu'Allah soit satisfait de lui) le messager d'Allah (qu'Allah prie sur lui et
le salue) a dit :

(Je jure par Celui qui détient mon âme dans Sa main que l'un d'entre vous
accomplit les actions des habitants du Paradis jusqu'à ce qu'il ne reste entre lui et
le Paradis qu'une coudée, alors ce qui lui a été écrit dans le Livre de la destiné se
produit, et il accomplit alors les actions des habitants de l'Enfer, puis il y entre ; et
l'un d'entre vous accomplit les actions des habitants de l'Enfer jusqu'à ce qu'il ne
reste entre lui et l'Enfer qu'une coudée, et alors ce qui lui a été écrit dans le Livre
de la destiné se produit, et il accomplit alors les actions des habitants du Paradis,
et il y entre) Rapporté par Al-Boukhari et Mouslim.

Serviteurs d'Allah !

Accomplissez de bonnes oeuvres, évitez les choses interdites, faites des efforts pour
obtenir les causes de la fin heureuse, méfiez-vous des causes de la fin malheureuse,
faites des efforts dans l'accomplissement des actions dont votre Seigneur est Satisfait
car Allah facilite à chaque personne l'accomplissement des actions de la demeure pour
laquelle elle a été créée. Accomplissez de bonnes oeuvres, pensez du bien de votre
Seigneur, et que l'homme n'accomplisse pas mauvaises actions tout en espérant
qu'Allah lui pardonnera et lui fera miséricorde ; et dans le hadith :

(Quiconque dit beaucoup : "O Seigneur ! Donne-nous une bonne fin dans toutes
nos affaires [Fais que toutes nos affaires se terminent bien], et protège-nous de
l'humiliation de ce monde et du châtiment de l'au-delà", mourra avant d'être
atteint par le malheur [la calamité]).

http://www.alharamainonline.net/