Vous êtes sur la page 1sur 20

Aide-mémoire pour utiliser

Aide-mémoire pour utiliser Pierre-François Coen Service de la recherche Haute Ecole pédagogique Département des

Pierre-François Coen

Service de la recherche Haute Ecole pédagogique

Département des sciences de l’éducation Université de Fribourg

Mars 2005

Aide-mémoire Nvivo

Aide-mémoire Nvivo

Lancement du logiciel

Lorsque l’on lance l’application la fenêtre d’ouverture apparaît laissant le choix entre quatre options différentes :

1. créer un nouveau projet (Create a Project)

2. ouvrir un projet – guide (Open a Turorial Project)

3. ouvrir un projet existant (Open a Project)

4. quitter le logiciel (Exit NVIVO)

( Open a Project ) 4. quitter le logiciel ( Exit NV IVO ) Figure 1

Figure 1 : la fenêtre de démarrage dans NVIVO

Le projet constitue l’élément principal pour travailler dans NVIVO. En fait, pour le chercheur, il s’agit de constituer une base de données comprenant à la fois les textes qui seront traités, les catégories établies, les notes, les rapports produits, etc.

Créer un nouveau projet

Lorsque l’on clique sur Create a Projet, NVIVO propose d’utiliser des projets typiques (Typical) ou personnalisés (Custom). Nous allons définir un projet typique (standard). Une fois fait, l’utilisateur peut donner un nom à son projet et effectuer les paramétrages qu’il désire (droits d’administration notamment). La création d’un projet implique la création automatique de plusieurs dossiers inclus dans le répertoire QSR Projects. Il convient de ne pas déplacer ou mélanger le contenu de ces différents dossiers au risque de perturber le bon fonctionnement du logiciel.

Gérer un nouveau projet

La création (ou l’ouverture) d’un projet dans NVIVO fait apparaître la fenêtre de gestion de projet par laquelle l’utilisateur accède aux différentes fonctionnalités du logiciel (voir figure 2).

3

Aide-mémoire Nvivo

Aide-mémoire Nvivo Figure 2 : la fenêtre de gestion du projet en dans la modalité Documents
Aide-mémoire Nvivo Figure 2 : la fenêtre de gestion du projet en dans la modalité Documents

Figure 2 : la fenêtre de gestion du projet en dans la modalité Documents et Nodes.

L’architecture de la fenêtre de gestion de projet présente deux onglets qui permettent d’accéder à la gestion des documents (textes retranscrits) ou des catégories ou noeuds (Nodes) construits pour traiter le corpus documentaire. En bas de la fenêtre, deux boutons permettent d’accéder à la fenêtre « Recherche » ou à l’outil « Modèle » (voir plus bas).

Créer ou récupérer les documents du projet

Pour créer (ou récupérer) des fichiers textes, il suffit de cliquer sur le bouton Make a Projet Document (créer un document pour le projet). L’assistant qui s’ouvre permet de choisir le type de document que l’on veut traiter ou importer. Il offre même la possibilité d’inclure dans le projet des alias (Proxies) qui pourront également être travaillés. La dernière option permet de créer un document vierge dans lequel on pourra taper directement les textes à retranscrire. L’utilisateur peut, via les différentes étapes de l’assistant, paramétrer à sa guise les différents documents (nom, commentaires, etc.). Lorsque tout cela est fait, l’utilisateur accède à la fenêtre Document Browser.

Cette fenêtre permet d’éditer directement du texte (l’utilisateur peut taper directement son texte dans le document et le mettre en forme via les palettes ad hoc). En outre, cette fenêtre permet de passer d’un document à l’autre, de coder directement le document (voir plus bas), de spécifier des informations relatives au document courant, d’accéder à l’éditeur de liens, à l’arborescence des codages ou encore à l’inspecteur des catégories. Nous reviendrons plus bas sur l’utilisation de certains menus de cette fenêtre.

4

Aide-mémoire Nvivo

Aide-mémoire Nvivo Figure 3 : la fenêtre Document Browser . Pour saisir les textes à coder

Figure 3 : la fenêtre Document Browser.

Pour saisir les textes à coder (entretiens par exemple), l’idéal est de les retranscrire directement dans NVIVO. Le logiciel permet l’importation de fichiers provenant d’autres logiciels (WORD par exemple au format .txt ou .rtf), mais pour éviter de mauvaises surprises (caractères spéciaux), nous conseillons d’utiliser uniquement le format .txt (texte seulement). Par contre, l’utilisation de l’éditeur inclus dans NVIVO permet de retranscrire les textes de façon aisée en incluant le cas échéant des caractères gras, des couleurs et même des styles.

L’inspecteur de documents

Revenons à la fenêtre Gestion du projet. Via cette fenêtre, l’utilisateur peut avoir une vision générale de tous les documents associés au projet. Il retrouve sur cet inspecteur les options disponibles dans le Browser mais présentées sous forme de boutons :

1. Browse : permet d’accéder au contenu du texte.

2. Properties : permet de paramétrer les propriétés du document (nom, commentaire, utilisateur, couleur de l’icône).

3. Attributes : permet de paramétrer les attributs du document (voir plus bas pour des informations plus complètes sur les attributs).

4. DocLinks : permet de lier des documents au document sélectionné.

5. NodeLinks : permet d’associer un nœud au document.

Les deux parties de la fenêtre de l’inspecteur de document présentent : du côté gauche les différents dossiers disponibles et dans la partie droite, les documents associés au projet (documents textes, notes, mémos,etc.). Lorsque les documents textes ont une structure utilisant les niveaux de titre, cette dernière peut être déployée dans la partie droite de la fenêtre.

5

Aide-mémoire Nvivo

Aide-mémoire Nvivo Figure 4 : L’inspecteur de documents. Création et utilisation des noeuds Dans une approche

Figure 4 : L’inspecteur de documents.

Création et utilisation des noeuds

Dans une approche qualitative du traitement des données, les nœuds constituent des outils essentiels pour réduire les données. On pourrait les comparer à des catégories dans lesquelles vont être « rangés » les différents éléments codés durant le traitement. C’est en quelque sorte des boîtes de rangement. L’avantage du logiciel est qu’il permet un traitement rapide et efficace des données qui sont progressivement placées dans ces boîtes, permettant l’inclusion de petites boîtes dans des plus grandes et l’attribution simultanée d’éléments dans plusieurs boîtes.

Lorsque l’on commence un projet, le chercheur établit à priori des nœuds et construit une arborescence en fonction des hypothèses de recherche qu’il a. Ces catégories peuvent être fixées au départ, mais le logiciel permet de les reprendre, de les étendre ou de les modifier, ce qui est bien pratique dans une perspective évolutive du projet. Pour créer des nœuds, il suffit de cliquer sur l’onglet Nodes de la fenêtre de gestion du projet et de sélectionner le bouton Make a Project Node. Cela aura pour conséquence d’ouvrir la fenêtre de création des nœuds. Trois types de nœuds sont possibles :

1. Les nœuds libres (Free) qui sont créer de façon libre sans nécessairement se rattacher à une hiérarchie conceptuelle.

2. Les nœuds hiérarchiques (Tree) qui sont organisés dans une arborescence et permettent de créer des « nœuds parents » et des « nœuds enfants ».

3. Les nœuds cas (Case) qui permette le regroupement de toutes les données relatives à un cas particulier (par exemple lorsqu’on travaille par étude de cas ou lorsqu’on veut rassembler tous les éléments concernant un sujet en particulier).

6

Aide-mémoire Nvivo

Aide-mémoire Nvivo Figure 5 : Les trois catégories de nœuds et la fenêtre de création. Pour

Figure 5 : Les trois catégories de nœuds et la fenêtre de création.

Pour créer des nœuds le principe est le même pour les trois catégories :

dans le champ Title, donner un titre au nœud ; expliciter la nature du nœuds par une brève description, et cliquer sur Create. Pour les nœuds hiérarchiques, lorsque l’on veut créer des nœuds assujettis à une catégorie (Child Node, nœud enfant), il suffit de créer d’abord le nœud de niveau 1, ensuite de double-cliquer dessus pour créer celui de niveau 2, et ainsi de suite.

Il est possible d’avoir une vue d’ensemble des nœuds en sélectionnant le bouton Explore all Project Nodes de la fenêtre de gestion du projet.

all Project Nodes de la fenêtre de gestion du projet . Figure 6 : La fenêtre

Figure 6 : La fenêtre de gestion des noeuds.

Par des jeux de clics, l’utilisateur pourra visualiser ses catégories de façon aisée. Par ailleurs les différentes icônes lui permettront de distinguer les nœuds parents des nœuds enfants et de voir si les catégories recouvrent des codages ou pas (le nom du nœud apparaît en gras lorsqu’il y a au moins un élément codé).

7

Les attributs

Aide-mémoire Nvivo

Afin de permettre un codage plus subtil des données, le logiciel permet de définir des attributs – correspondant en quelque sorte à des variables nominales indépendantes – aux différents éléments du projet (documents, nœuds, cas, etc). Par exemple, Paul, qui a réalisé le premier entretien est un homme, travaillant dans une école en milieu rural et bénéficie d’une expérience de plus de 20 ans. On voit ici trois variable indépendantes (sexe, implantation de l’école et années d’expériences) qui ont chacune leurs différentes modalités. Il peut être intéressant d’affecter ces différents attributs à l’interview de Paul afin de les reprendre ultérieurement. L’affectation d’attributs est donc possible à partir de la fenêtre de gestion des documents ou des nœuds.

Dans l’exemple que nous avons pris, nous devrons donc créer trois attributs différents (sexe, implantation et expérience). Cela est possible via l’option New Attribute du menu Attribute. La fenêtre qui apparaît permet de nommer ce nouvel attribut et de lui affecter différentes modalités (Value).

et de lui affecter différentes modalités ( Value ). Figure 7 : La fenêtre de création
et de lui affecter différentes modalités ( Value ). Figure 7 : La fenêtre de création

Figure 7 : La fenêtre de création et gestion des attributs.

Lorsque les attributs sont créés, une grille les présentant permet d’affecter les valeurs en cliquant sur le bouton droit de la souris.

8

Aide-mémoire Nvivo

Aide-mémoire Nvivo Figure 8 : La fenêtre d’exploration des attributs de noeuds. Les valeurs des attributs

Figure 8 : La fenêtre d’exploration des attributs de noeuds.

Les valeurs des attributs peuvent être de différentes natures : des chaînes de caractères, des nombres, des valeurs booléennes (oui, non), des dates, etc. On peut également choisir de ne pas assigner de valeur (Unassigned), d’affecter la valeur « inconnue » (Unknow) ou « non applicable » (Not applicable).

Le codage des données

Après ces premières étapes, commence le véritable travail de traitement des données. Le chercheur va reprendre tous les documents dont il dispose (textes d’entretiens par exemple) et commencer leur codage. Pour cela, il devra ouvrir les documents les uns après les autres (utiliser la fenêtre de gestion des documents) et ensuite passer en revue les textes, sélectionner les différents fragments à coder et, en utilisant la palette de codage (accessible via le bouton coder situer au bas de la fenêtre), affecter chaque fragment à une (ou plusieurs) catégorie(s) en cliquant sur le bouton Code.

9

Aide-mémoire Nvivo

Aide-mémoire Nvivo Figure 9 : Un texte en cours de codage. Une fois que les codages
Aide-mémoire Nvivo Figure 9 : Un texte en cours de codage. Une fois que les codages

Figure 9 : Un texte en cours de codage.

Une fois que les codages sont faits, il est possible de les voir via le menu View. Cela s’avère parfois pratique pour identifier les fragments de texte qui ont été codés de ceux qui ne le sont pas encore.

qui ont été codés de ceux qui ne le sont pas encore. Figure 10 : Un

Figure 10 : Un texte avec la fenêtre des codages effectés.

Notons encore que les catégories (Nodes) qui ont des éléments codés apparaissent en caractères gras dans le gestionnaire de codage.

10

Aide-mémoire Nvivo

La création de liens

Le travail de recherche qualitative prend toute sa valeur lorsqu’il est possible de faire des liens entre les différents éléments du projet. Ces liens sont possibles à créer entre tous les objets intégrés dans NVIVO (textes, memos, nœuds, etc). Cela rend dès lors le travail autour des données très puissant en permettant de mettre en rapport certains aspects du projet avec d’autres.

Trois sortes de liens sont possibles :

1. Liens annotations (DataBites) : il s’agit de petites annotations que l’on peut associer à des fragments de texte. En cliquant sur le bouton DB, une petite fenêtre apparaît laissant la possibilité de réaliser cette annotation soit dans une petite fenêtre ad hoc, soit en pointant vers un fichier externe. Pour supprimer une annotation, choisir l’option Reduce DataBites Anchor du menu Tool.

2. Liens documents (DocLinks) : il s’agit d’un lien qui pointe vers un autre document. Saisissant cette option, la fenêtre qui apparaît permet de choisir le document vers lequel on veut faire pointer le lien.

3. Liens nœuds (NodeLinks) : il s’agit d’un lien qui pointe vers un nœud du projet. Saisissant cette option, la fenêtre qui apparaît permet de choisir le noeud vers lequel on veut faire pointer le lien.

Si l’on désire faire un inventaire de tous les liens effectués sur un document, l’utilisateur peut saisir l’option List Information du menu Document. Un rapport présentant tous les liens ainsi que d’autres données relatives au texte traité sera généré.

Les fonctions de recherche

NVIVO s’avère particulièrement puissant et efficace lorqu’il faut effectuer des recherches dans la base de données des textes et des codages. Il permet de gagner un temps considérable et surtout offre la possibilité d’organiser les données reccueillies de façon rapide et profitable.

L’outil de recherche (Search Tool) se divise en trois parties : la première partie de la fenêtre défini ce qui doit être recherché (Run this search operation), la seconde précise le corpus sur lequel est effectuée la recherche (in this scope) et la dernière partie permet de choisir l’affectation des résultats (and handle results this way).

11

Aide-mémoire Nvivo

Aide-mémoire Nvivo Figure 11 : La fenêtre Search Tool (outil de recherche) et ses trois parties.

Figure 11 : La fenêtre Search Tool (outil de recherche) et ses trois parties.

Les opérations de recherche

Le logiciel propose plusieurs « opérations de recherche ». Nous allons les prendre les unes après les autres.

1. Node Lookup : effectue une recherche simple dans les nœuds. Par exemple, si l’on veut extraire le contenu d’un nœud en particulier.

2. Attribute Lookup : effectue une recherche simple à partir des attributs (affectés aux textes ou aux nœuds). Par exemple, si l’on veut extraire les textes des hommes ou celui des enseignants débutants.

3. Text Search : effectue une recherche simple dans le corpus, à partir d’une chaîne de texte. Par exemple, si l’on veut extraire tous les fragments contenant le mot « évaluation ».

4. Boolean Search : effectue une recherche combinée et permet de croiser plusieurs éléments à l’aide d’opérateurs logiques (intersection, union, négation, …). Par exemple, si l’on désire extraire les fragments de texte concernant à la fois les hommes qui débutent dans la profession et qui ont dit le mot « évaluation ».

12

Aide-mémoire Nvivo

Aide-mémoire Nvivo Figure 12 : La fenêtre Boolean Search (recherche booléenne) présentant le croisement du nœud

Figure 12 : La fenêtre Boolean Search (recherche booléenne) présentant le croisement du nœud « expérience de travaux » avec le sexe « masculin » et le terme « évaluation ».

5. Proximity Search : effectue une recherche combinée permettant de croiser plusieurs éléments en élargissant la tolérance des opérateurs. Ainsi l’opérateur Near (près de) permet d’avoir une vision moins exclusive que l’opérateur Intersect (intersection).

Parmi les différents opérateurs disponibles dans la recherche booléenne et la recherche par proximité, l’opérateur matrice permet de combiner plusieurs attributs à plusieurs modalités. Par exemple, si l’on veut voir apparaître les codages des hommes et des femmes et en même temps ceux des enseignants débutants, expérimentés ou très expérimentés. Les textes sélectionnés apparaissent ainsi dans des matrices et permettent de se faire une idée très claires du discours pour chacun des modalités de ces différentes catégories.

La délimitation du corpus documentaire

Lorsque l’on effectue une recherche, il est possible de délimiter le corpus documentaire sur laquelle on veut l’effectuer. Par défaut, le logiciel propose de prendre en compte tous les documents et tous les noeuds, mais en cliquant sur Custum Scope, il est possible de faire des choix à la fois sur les documents ou sur les nœuds. Ce faisant, l’utilisateur construit des Sets (ensembles) avec lesquels il est possible de travailler.

13

Aide-mémoire Nvivo

Aide-mémoire Nvivo Figure 13 : Délimitation du champ de la recherche sur les documents et sur
Aide-mémoire Nvivo Figure 13 : Délimitation du champ de la recherche sur les documents et sur

Figure 13 : Délimitation du champ de la recherche sur les documents et sur les nœuds.

L’affectation des résultats

NVIVO permet également de traiter l’affectation des résultats de façon particulière. Par défaut, le logiciel propose de ranger les résultats d’une recherche dans un nouveau nœud. Cela peut être intéressant, car ces nouveaux nœuds peuvent être réutilisés et combinés pour d’autres recherches. Le logiciel propose en outre (en cliquant sur Customize Result) de pouvoir visualiser au fur et à mesure les différents éléments retrouvés (Inspect each find as is made) pour décider de les garder ou pas ou alors d’étendre chaque sélection retrouvée au contexte (spread) ou au paragraphe dans lequel elle se trouve.

La sauvegarde et l’impression des données recherchées

Notons encore que les résultats de recherche apparaissent dans des fenêtres qui ne sont ni imprimables, ni exportables et dans lesquelles la copie n’est pas possible. Pour pouvoir disposer des résultats sous forme de fichiers, il convient de créer des rapport et passer par les étapes suivantes :

1. ouvrir la fenêtre de gestion des nœuds,

2. sélectionner le nœuds voulu (cela peut être un nœuds créé après une recherche), ses spécificités apparaissent dans le bas de la fenêtre.

3. sélectionner l’option Make coding report du menu Node, déterminer le corpus sur lequel porte le rapport (en général sur tous les textes)

4. déterminer

des sections, des

les

options

sorties

(numéros

paragraphes, etc.)

5. cliquer sur OK pour obtenir le rapport, qu’il est désormais possibles de sauvegarder, d’imprimer ou de retravailler.

14

Aide-mémoire Nvivo

Aide-mémoire Nvivo Figure 14 : Un rapport édité après une recherche. Création et utilisation des Sets

Figure 14 : Un rapport édité après une recherche.

Création et utilisation des Sets

NVIVO offre encore la possibilité de regrouper des nœuds ou des documents en les rassemblant dans des ensembles (Sets). Ces regroupements s’avèrent particulièrement utiles par exemple en cours de travail lorsqu’il faut mettre sous un même ensemble les textes qui ont déjà été codés ou ceux qui concernent telle école ou tel autre établissement. Il est possible de faire et défaire ces regroupements de façon très aisée en utilisant la fenêtre de gestion des ensembles (Node/Document Set Editor). Tout comme pour la gestion des attributs, il est possible de gérer ces ensembles au niveau des nœuds ou des documents. Il y a donc deux fenêtres possibles, accessible via la fenêtre de gestion du projet en cliquant sur le bouton Make or change a Node/Document Set. Dans le fenêtre ci-dessous, plusieurs documents ont été regroupés dans le Set « Deuxième codage ». L’utilisation de cette fenêtre est la même que celles dédiées à la gestion du corpus documentaire liée à une recherche.

15

Aide-mémoire Nvivo

Aide-mémoire Nvivo Figure 15 : La fenêtre de gestion des Sets . Les différents ensembles créés

Figure 15 : La fenêtre de gestion des Sets.

Les différents ensembles créés apparaissent dans la fenêtre de gestion des documents ou la fenêtre de gestion des nœuds et peuvent être utilisés par exemple pour effectuer des recherches restrictives, pour affecter des liens ou des attributs particuliers.

L’utilisation des modèles

Lorsque l’on pratique l’analyse qualitative, le recours a la modélisation des données est très utile en vue de pouvoir les communiquer. NVIVO offre la possibilité de créer et d’utiliser des modèles. Evidemment, le chercheur le construit de toute pièce à sa convenance. Le logiciel ne produit aucun calcul à ce sujet, par contre il met à sa disposition tous les éléments nécessaires à la construction du modèle : nœuds, attributs, documents, mémos, sets, flèches, liens, etc. De cette manière, le chercheur peut essayer de modéliser les liens entre les différents éléments de sa recherche. Le recours à des étiquettes permet de les nommer, plusieurs niveaux (layers) sont également disponibles, et, de cette manière le modèle est rendu le plus intelligible possible.

16

Aide-mémoire Nvivo

Aide-mémoire Nvivo Figure 16 : La fenêtre de gestion de modèles. Les différents boutons placés dans

Figure 16 : La fenêtre de gestion de modèles.

Les différents boutons placés dans la barre supérieure permettent d’ajouter des éléments au modèle. A l’aide du bouton droit de la souris, on peut accéder aux propriétés des différents objets et au besoin les modifier (étiquettes, styles, groupes, etc).

Rapports

Durant son travail, l’utilisateur ne peut traiter toutes ses données à l’écran. Il lui est donc nécessaire, de temps en temps, de pouvoir imprimer ou sauvegarder ses données. NVIVO nécessite que l’on passe par le gestionnaire de documents (ou de nœuds) pour pouvoir le faire. Saisissant l’option Make Text Report ou Make Coding Report du menu Document, le logiciel génère des fichiers que l’utilisateur peut ensuite enregistrer ou retravailler. Cela s’avère particulièrement utile pour imprimer sur papier les différents entretiens ou les différents résultats de recherches effectuées. Dans ce même menu, d’autres options permettent d’imprimer d’autres types d’informations (statistiques du nombre de caractères, de paragraphes, des codages, des liens au document, etc. …)

Pour aller plus loin

Le logiciel NVIVO est un excellent outil d’organisation et de réduction de données qualitatives. Evidemment, le logiciel n’est pas tout. Le chercheur va de part ses choix déterminer progressivement le traitement de ses données. L’utilisation d’un outil comme celui-là est très précieuse car elle permet de guider au mieux les options qu’il prendra et ainsi de garder une vue d’ensemble (chose au combien difficile) du traitement de ses données.

17

Aide-mémoire Nvivo

Lexique (réalisé par Sylvain Bourdon)

Attribute Case node Coder Coding stripes DataBite DataLink DocLink Document Document browser Document explorer Document set editor Free node In-Vivo code Launch pad Link Model Model editor New project wizard Node Node browser Node explorer Node extract Node set editor NodeLink Not applicable Parent node Project pad Properties Proxy Report RTF (Rich Text Format) Scoping a search Search tool Section Section coding Set editor Sets Speed coding bar Spread String Tree Unassigned Unknown Wizard

Attribut Noeud cas Palette de codage Bandes de codage Lien-fragment Lien-données Lien-document Document Fureteur de document Explorateur de documents Gestionnaire d'ensembles de documents Noeud libre Code in-vivo Palette de lancement Lien Modèle Gestionnaire de modèles Assistant création de projet Noeud Fureteur de noeud Explorateur de noeuds Extrait Gestionnaire d'ensembles de noeuds Lien-noeud Ne s’applique pas Noeud parent Palette de projet Propriétés Alias Rapport Texte mis en forme (RTF) Délimiter une recherche Outil de recherche Section Codage par section Gestionnaire d’ensembles Ensembles Barre de codage rapide Étendre [une sélection] Chaîne de caractères Arbre (Hiérarchie des noeuds) Non assignée Inconnue Assistant

18

Aide-mémoire Nvivo

Index

A

Affectation des résultats

14

Attribute

8

Attribute Lookup

12

Attributes

5

Attributs

8

B

Boolean Search

12

C

Catégories

6

Child Node

7

Codage des données

9

Code

9

Create a Projet

3

Créer des rapport

14

Créer un document pour le projet

4

Customize Result

14

Custum Scope

13

D

DataBites

11

Délimitation du corpus documentaire

13

DocLinks

5,11

Document Set Editor

15

E

Ensembles

(sets)

15

F

Fenêtre de gestion de projet

3

Fenêtre de gestion des Sets

16

Fenêtre Document Browser

4

Fichiers textes

4

G

Gestionnaire de codage

10

I

Importation de fichiers

5

Imprimer

17

Inspect each find as is made

14

Inspecteur de documents

5

Intersect

13

L

Inspecteur de documents

6

Layers

16

Liens

10

Liens

annotations

 

11

Liens

documents

11

Liens

nœuds

11

M

Make

a

Project Node

6

Make

a

Projet Document

4

Make coding report

 

14,17

Make

Text Report

17

matrice

 

13

Modèles

16

Modélisation

 

16

N

Near

13

Node

Lookup

 

12

Node

Set Editor

15

NodeLinks

5,11

Nodes

 

6

Nœud enfant

 

7

Nœuds

 

6

Nœuds

cas

6

Nœuds

hiérarchiques

6

Nœuds

libres

6

Nouveau projet

 

3

P

Properties

 

5

Proximity Search

13

R

Rapports

 

17

Recherche

11

Recherche combinée

12

Recherche combinée avec tolérance

13

Recherche simple

attributs

12

Recherche simple

nœuds

12

Recherche simple texte

12

Regrouper des nœuds

15

S

Search Tool

 

11

Sets

13,15

Spread

 

14

T

Text Search

 

12

19

Table des matières

Aide-mémoire Nvivo

Lancement du logiciel

3

Créer un nouveau projet

3

Gérer un nouveau projet

3

Créer ou récupérer les documents du projet

4

L’inspecteur de documents

5

Création et utilisation des noeuds

6

Les attributs

8

Le codage des données

9

La

création de liens

11

Les fonctions de recherche

11

 

Les opérations de recherche

12

La délimitation du corpus documentaire

13

L’affectation des résultats

14

La sauvegarde et l’impression des données recherchées

14

Création et utilisation des Sets

15

L’utilisation des modèles

16

Rapports

17

Pour aller plus loin

17

Lexique (réalisé par Sylvain Bourdon)

18

Index

19

Table des matières

20

20