Vous êtes sur la page 1sur 2

Arganeraie du Souss - Huile d'Argan cosmétique et alimentaire

Page 1 sur 2

  Devenir Accueil l'Arganier Le fruit Process Nos produits Boutique c o n s e
 

Devenir

Accueil

l'Arganier

Le fruit

Process

Nos produits

Boutique

conseillère

Partenaires

Contact

Légales

Process de fabrication

 

Processus de fabrication de l'huile d'Argan :

 

8 étapes sont nécessaires à la fabrication de l'huile d'Argan :

Récolte Dépulpage Concassage Nettoyage Torréfaction Pressage Décantation Filtration Mise en bouteille

 

Récolte et Dépulpage :

Tout commence par la récolte des fruits effectuée en juillet-aôut.

 

Les fruits de l'Arganier sont ensuite séchés au soleil afin de faciliter leur dépulpage (opération de séparation du noyau de la pulpe). Cette opération est effectuée mécaniquement.

Concassage :

 

Ensuite vient le concassage effectué par les femmes uniquement. Entre deux pierres, elles enlèvent l'écorce du noyau qui enveloppe les amandons huileux. Chaque noyau contient 2 à 3 amandons. Cette opération est délicate, car il faut laisser les amandons intacts et entiers. C'est une étape particulièrement ardue, longue et minutieuse.

car il faut laisser les amandons intacts et entiers. C'est une étape particulièrement ardue, longue et

Nettoyage :

Les amandons sont ensuite nettoyés et triés pour ne garder que ceux restés en parfait état, afin de garantir une huile de qualité.

Torréfaction :

 

S'ensuit l'étape de la torréfaction où parlons plutôt d'amandons toastés, puisqu'il s'agit d'une légère cuisson de quelques instants. La torréfaction s'effectue dans un plat en terre cuite sur un feu de bois nourri par les coques du fruit (une dizaine de minutes). Les amandons prennent alors une teinte brune et un arôme de noisette. Les amandons après torréfaction ou non, sont pressés pour extraire l'huile. Il existe deux procédés : manuel selon les procédés traditionnels, ou mécanique à l'aide d'une presse à rotation.

deux procédés : manuel selon les procédés traditionnels, ou mécanique à l'aide d'une presse à rotation.

Pressage et extraction traditionnel :

 

Les amandons grillés sont écrasés à l'aide d'un moulin à bras en pierre. Après le pressage,

Les amandons grillés sont écrasés à l'aide d'un moulin à bras en pierre. Après le pressage,

http://www.arganeraie.com/process/index.html

23/10/2012

Arganeraie du Souss - Huile d'Argan cosmétique et alimentaire

Page 2 sur 2

les femmes malaxent la pâte obtenue dans un récipient en terre cuite. Elles y ajoutent de l'eau tiède pour faciliter l'extraction de l'huile. Peu à peu, au bout de quelques heures, les molécules de l'huile se détachent de la pâte. On la récupère ensuite délicatement pour la stocker dans de grands récipients. La pâte sèche qui reste appellée "tourteau", est réservée pour être vendue ou donner comme nourriture pour les animaux.

Cette méthode a la grand inconvénient d'altérer l'huile d'Argan. En effet l'adjonction d'eau oxyde l'huile et fait disparaître de nombreuses vitamines. De plus, dans la plupart des cas, l'eau rajoutée à la pâte n'est pas stockée dans de bonnes conditions sanitaires. Elle contient une quantité importante de bactéries. L'huile perd évidement de sa qualité et sa durée de conservation est réduite à 3 mois!

De plus l'extraction traditionnelle induit une perte d'huile de près de 25 %

 

Ce travail est particulièrement pénible et long pour les femmes puisqu'il demande près de 16 heures de travail en continu car les amandons risquent de s'oxyder.

Pressage et extraction mécanique : Méthode adoptée par l'Arganeraie du Souss

Les amandons passent dans une presse mécanique brevetée à rotation lente pour ne pas surchauffer l'huile et détruire ses propriétés. La température doit se situer au maximum entre 50° et 65° C. Malheureusement, ce seuil n'est pas toujours respecté. Certaines presses chauffent parfois la pâte à près de 100° C. Une personne est chargée de contrôler la vitesse de l'extraction. Ni eau, ni produit chimique ne sont ajoutés à la pâte. Au final, il ne reste que 1% d'huile environ dans le tourteau contrairement à la méthode manuelle. Nous pouvons donc vous garantir une huile 100% Argan.

environ dans le tourteau contrairement à la méthode manuelle. Nous pouvons donc vous garantir une huile

Méthode industrielle :

On peut rencontrer des producteurs employant des méthodes industrielles plus rapides. Ils utilisent par exemple des solvants chimiques afin de séparer l'huile des amandons. L'huile obtenue n'a pas d'arôme, pas d'odeur et n'est destinée qu'à un usage externe. Cependant, même en cosmétique, les solvants chimiques ne sont pas recommandés. Non seulement, ils altèrent l'huile et ses propriétés, mais ils sont agressifs pour notre peau.

Décantation :

C'est ensuite l'étape de la décantation qui consiste à laisser reposer l'huile une quinzaine de jours dans de grands récipients. Toutes les particules végétales et les résidus éventuels qu'elle pourrait encore contenir se déposent au fond des bassins de décantation.

Mise en bouteille :

Mise en bouteille :

Filtration :

Puis l'huile d'Argan est filtrée manuellement ou à l'aide d'une machine pour éliminer les ultimes résidus.

L'huile est mise en bouteille. Le récipient est particulièrement important pour la conservation de l'huile. Il doit être en verre, propre, pasteurisé. De cette manière l'huile se conserve plus longtemps.

 

Copyright © 2010-2011. Tous droits réservés.

http://www.arganeraie.com/process/index.html

23/10/2012