Vous êtes sur la page 1sur 5
La Formation, Motivation et Promotion du Personnel Le Dialogue Social Benayad Mohamed Droit Fr Semestre 1

La Formation, Motivation et Promotion du Personnel

Le Dialogue Social

Benayad Mohamed

Droit Fr

Semestre 1

Économie et Organisation des Entreprises

Exposé Fin De Semestre

Encadré par :

M. Zouiri Hassan

Année Universitaire

2009/2010

La Formation, Motivation et Promotion du Personnel

On ne peut analyser le sujet de façon direct sans évoquer en outre une petite introduction concernant la notion de la formation, motivation et promotion du personnel dans l’entreprise. Ayant terminé avec l’introduction, on va analyser le sujet conformément au plan suivant qui s’étalera sur

deux parties, une première sera consacrée sur la formation du personnel, et dans la deuxième partie

on va analyser la motivation et la promotion du personnel dans l’entreprise.

  • I- Formation du personnel :

La formation du personnel consiste dans la détermination de certains objectifs fixés par

l’entreprise soit à court terme ou à long terme.

La formation du salarié dans l’entreprise prend en compte l’ensemble des actions mises en place qui ont pour objectif une remise à niveau ou une qualification de ce dernier. La formation est suivie par les salariés pendant leur temps de travail. Ils aperçoivent une rémunération identique à celle qui les auraient perçu s’ils avaient travaillé.

Le clé d’une formation efficace c’est d’abord e définir les principales taches des employés et de s’assurer bien quels ont les rôles et les responsabilités qui leur incombent, ensuite il faudra mettre en place un programme de cours sur une base régulière qui abordera non seulement les

responsabilités actuelles des employés, mais qui reconnaitra aussi les besoins qu’a tout employé de développer ses propres compétences et de réaliser l’importance de son rôle dans l’entreprise.

  • 1- Objectif de la formation du personnel :

La formation du personnel a pour but d’atteindre certains objectifs que sont visés par l’entreprise.

  • a- Intérêt de la formation pour l’entreprise : c’est un investissement pour l’entreprise (elle a un coût). Elle en attend donc un retour sur investissement :

    • - Cela permet d’avoir des salariés performants et qualifiés.

    • - Cela lui permet de suivre et de s’adapter aux évolutions techniques et technologiques.

b- Intérêt de la formation pour le personnel : le salarié se voit dispenser deux types de formation au cours de sa vie :

  • - Une formation initiale : elle vise à acquérir des savoirs de base et elle débouche généralement sur l’obtention d’un emploi.

  • - Une formation continue (ou professionnelle) : que va recevoir le salarié dans l’entreprise

au cours de sa vie professionnelle. Elle lui permet d’étendre ses connaissances et d’améliorer ses

compétences. Elle peut à terme déboucher sur une promotion. Elle peut aussi servir à requalifier un

salarié ou à le réorienter professionnellement.

2-

Plan de formation :

Le plan de formation est défini par l'employeur et son financement est à la charge de ce dernier. Le plan s'adresse en principe à tous les salariés. Néanmoins, l'employeur a la possibilité de choisir quel type de salarié sera bénéficiaire des actions de formation mises en place. Sa décision d'exclure certains salariés du plan de formation ne doit cependant pas reposer sur des motifs discriminatoires

(âge, sexe, origines,

...

).

Les choix du management sur le moyen qu'il affecte : le plan de formation est le résultat de choix des responsables de l'entreprise. Ce n'est pas une addition de demande, mais l'aboutissement d'un processus d'arbitrage, en fonction de priorité qui sera d'autant plus claire que les objectifs poursuivis sont clairement identifiés.

II- Motivation et promotion du personnel :

  • 1- Motivation du personnel :

Il s’agit d’un ensemble de mesures d’encouragement des salariés pour le rendre plus compétitif.

Plusieurs outils de motivation à distinguer tel :

  • - La motivation structurelle : l’augmentation des salaires, voyage et formation, la mobilité géographique pour le rap

approchement familial…

  • - La motivation organisationnelle : l’élargissement et l’enrichissement des tâches, la

participation des salariés dans l’élaboration des projets de l’entreprise, la constitution des cercles de

qualité ...

  • - La motivation relationnelle : qui tient compte de bonne relation entre les salariés et

l’encouragement de la communication.

  • 2- Promotion du personnel :

La promotion consiste à faire accéder le salarié à un niveau supérieur et qui peut être salariale (augmentation du salaire) hiérarchique (accéder à un nouveau poste) ou professionnel (enrichissement de la tache à effectuer). Il existe plusieurs types de promotions, on cite :

  • - La promotion coup par coup : elle est basée sur l’ancienneté et non pas la compétence.

  • - La promotion planifiée : ou dans le cadre de la gestion prévisionnelle de l’emploi, c'est-

à-dire on procède à une étude approfondie des compétences et de profil de chaque candidat avant de

procéder à une opération de promotion.

Le recrutement ou la promotion de chaque salarié doit s'effectuer sur l'unique base de l'appréciation de la meilleure adéquation entre la qualification du salarié et celle requise par l'emploi qu'il postule.

Le Dialogue Social

Le dialogue social inclut tous types de négociation, de consultation ou simplement d’échange d’informations entre les représentants des entreprises des employeurs et des travailleurs selon des modalités diverses, sur des questions relatives à la politique économique et sociale présentant un intérêt commun.

L’entreprise, quel que soient sa taille ou son secteur d’activité, ne vit pas isolée. Elle entretient des relations très développées avec son environnement interne (personnel, actionnaires…) et externe (fournisseurs, clients, pouvoirs publics, opinion…). Du coup, la communication est un vecteur très crucial pour l’entreprise, qu’elle doit exploiter et en tirer toutes les vertus éventuelles.

Pour la plupart d’entre elles, la question n’est pas de savoir s’il faut ou non communiquer, mais de développer un plan de communication efficace, concurrentiel mais surtout adéquat par rapport à sa taille, à son activité et notamment à sa cible. C’est en fonction de ces derniers critères qu’on peut distinguer différents types de communication que l’entreprise adapte selon la situation ....

  • I- La communication dans l'entreprise:

La communication est un véritable dialogue entre l’entreprise et ses différents partenaires, en effet, toute entreprise est agent de communication. Il existe deux types de communication, interne et externe. Nous abordons la communication interne.

La communication interne représente l’ensemble des interactions entre individus dans l’entreprise, elle découle donc de la communication d’entreprise. Un bon fonctionnement de la communication interne a plusieurs effets bénéfiques, d’une part sur l’entreprise puisqu’elle va mobiliser, associer et motiver les salariés d’un groupe ainsi que développer la culture d’entreprise, et d’autre part agir sur la communication externe.

La communication interne a été mise en place dans un but de paix sociale, de cohésion sociale mais très rapidement cette communication interne est devenue quasiment un droit et de ce

fait un devoir d’entreprise La communication interne s’articule autour de 4 axes :

-Favoriser l’expression du personnel (l’information vient du personnel) -Promouvoir la connaissance par tous dans l’entreprise de façon à éviter les rumeurs. -Instaurer une identité et une confiance dans l’entreprise. -On fait connaître les initiatives, les réussites des équipes.

La communication peut être effectuée par divers moyens, on cite :

-Boite à idée : L’entreprise mis en place des boites pour permettre aux employés de déposer leurs idées dans le but de favoriser le climat de travail dans l’entreprise, des réclamations, des

suggestions, etc.

-Tableau d’affichage : Cela permet la consultation des nouveautés, des informations qui sont adressés aux employés par la direction de l’entreprise, les délégués du personnel, les syndicats.

-Les nouvelles technologies : On peut parler de la communication à distance à travers l’outil informatique ou les SMS, etc.

II- Crise de dialogue sociale :

La communication interne n’est pas toujours réussite, il peut avoir une crise de dialogue

social qui pourra se manifester sur plusieurs formes dont :

  • - Collective : Cette forme de conflit se manifeste par des grèves (cessation collective de la

production dans l’entreprise), les patrons font pression sur les salariés par la fermeture de l’entreprise (Lock Out), mais il est inégal, ils sont obligés de recourir à la négociation collective, les

pouvoirs publics peuvent interviennent dans certains cas par la conciliation, la médiation et

l’arbitrage.

  • - Individuelle : les conflits individuels peuvent être traduises sous forme d’un conflit entre un

salarié et son employeurs ou entre des individus. Dans ses cas, la résolution des problèmes peuvent

être devant le conseil d’entreprise, ou bien entamer des actions devant le tribunal spécialisé.

  • III- Représentation du personnel :

    • - A- Les délégués du personnel : Ils sont des représentants élus du personnel d’une

entreprise chargés de faire observer les conditions de travail, de transmettre les réclamations du personnel à l’employer, et éventuellement de remplacer le comité d’entreprise quand celui-ci n’existe pas. L’entreprise doit croire le rôle des délégués personnel pour réaliser un bon climat dans l’entreprise car tout dysfonctionnement coût chère pour les dirigeants.

  • - B- Le comité d’entreprise : Organe de l’entreprise qui réunit le chef d’entreprise et les

représentants élu du personnel, en vue d’associer ceux-ci à la marche de l’entreprise. Le comité

d'entreprise est chargé dans le cadre de sa mission consultative des questions suivantes : les transformations structurelles et technologiques à effectuer dans l'entreprise ; le bilan social de l'entreprise lors de son approbation ;

  • - C- Les syndicats : Groupement constitué par des personnes exerçant une même profession

ou des professions connexes ou similaires pour l’étude et la défense des droits ainsi que les intérêts

des salariés face aux employeurs. l’entreprise doit prendre en compte l’importance des syndicats dans la réussite des relations entre l’entreprise et les salariés.